Présentation d un plan marketing pour la marque du GROUPE JIREH: Pmp

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation d un plan marketing pour la marque du GROUPE JIREH: Pmp"

Transcription

1 Présentation d un plan marketing pour la marque du GROUPE JIREH: Pmp

2 Stratégie Marketing du lancem 1-Analyse de l environnement a. Environnement Externe i. Evolution du secteur d activité ii. Potentiel du marché iii. Contexte sociopolitique et économique iv. Perspective du marché v. Analyse de la concurrence 1. Concurrence directe 2. Concurrence indirecte vi. Segments à fort potentiel vii. Critères de choix b. Environnement Interne i. Historique ii. Potentiel humain et culture d entreprise iii. Potentiel financier et technologie iv. Forces, faiblesses Opportunités et Menaces de l entreprise 2-Elaboration de la stratégie a. Définition des objectifs i. Revenus ii. Part de marché iii. Taux de présence iv. Notoriété v. Couverture du territoire b. S.C.P. i. Segmentation ii. Ciblage iii. Positionnement c. Stratégie i. AAA affordability Availability accessibility ii. BIQ (Brand Innovation quality)

3 d. Mix (4P) i. Prix ii. Produit iii. Place (distinction) iv. Promotion (communication) 3-Elaboration du plan d action a. Recrutement (nombre de client) b. Revenus (chiffre d affaire) c. Fidélisation (client) 4-Budget marketing a. Dépenses i. Fixes fonctionnement ii. exploitations b. Revenus c. Marge

4 1-Analyse de l environnement a. Environnement Externe i. Evolution du secteur d activité Le secteur du textile est l un des secteurs les plus en activit après les aliments, le transport (pétrole) et la télécommunication. Ainsi ce secteur connait une forte évolution pendant des évènements (fêtes de fin d année, compétitions sportives, fêtes nationales ) ii. Potentiel du marché Le marché est très ouvert dans la mesure où tout le monde s habille. iii. Contexte sociopolitique et économique La Côte d Ivoire sort à peine d une crise, le pays est donc en reconstruction, le niveau de vie est stable pour la majorité. iv. Perspective du marché Le marché est prometteur dans la mesure où il s agit de vêtements. v. Analyse de la concurrence 1. Concurrence directe Les principaux concurrents sont : OBV, TYPHUS et les grandes marques telles que NIKE, GUCCI, DIESEL 2. Concurrence indirecte Toutes entreprises évoluant dans le même secteur d activité que le GROUPE JIREH vi. Segments à fort potentiel Le grand public est notre cible.

5 vii. Critères de choix Le grand public est notre choix parce que nous souhaitons satisfaire, habiller tout le monde en leur rendant accessible ce qu il croit être un luxe. b. Environnement Interne i. Historique Créé il y a plus de dix ans, le GROUPE JIREH est une entreprise spécialisée dans la communication d entreprise et l évènementiel ; de ce fait a organisé plusieurs évènements tels que le SIAG (Salon de l Imprimerie et de l Art Graphique), la Saint Valentin de Rêve et la colonie de vacances (A la découverte de nos sources) ii. Potentiel humain et culture d entreprise Le GROUPE JIREH bénéficie d un personnel qui fait rêver tout employeur, avec un niveau de BAC + 4 minimum étant tous jeunes, dynamiques, et venant d horizons diverses. Le point fort de ce personnel est qu ils sont tous différents du point de vue de la culture, des habitudes mais avec la rigueur, la recherche de la perfection comme point commun. iii. Potentiel financier et technologie Avec un chiffre d affaire d environ 130 millions de Francs CFA le GROUPE JIREH bénéficie aussi d une technologie d information et de communication des plus sophistiquées. iv. Forces, faiblesses Opportunités et Menaces de l entreprise. Les forces de l entreprise sont son potentiel humain, financier et technologie dans la mesure où elle n a pas peur d invertir dans le recrutement et l acquisition de nouvelles technologies pour satisfaire sa clientèle.

6 Par contre, du fait de l innovation technologique dans laquelle elle se lance continuellement dans le but de la satisfaction continuelle de sa clientèle, le GROUPE JIREH peut se retrouver avec une technologie avancée certes mai pas vraiment maitrisée, ce qui peut lui causer des charges supplémentaires non estimées. 2-Elaboration de la stratégie a. Définition des objectifs i. Revenus Le GROUPE JIREH compte vendre la première année de son lancement T-shirts à un prix très concurrentiel. ii. Part de marché Dans un premier temps, nous visons innover, changer les habitudes des habitants de la Côte d Ivoire qui s empressent d acheter un T-shirt Adidas hors de prix car étant sûr de la qualité ce dernier en leur proposant la même qualité à un prix très concurrentiel. Une fois atteint cet objectif, la deuxième année nous visons avoir les plus grandes parts du marché étant donné que nou aurions déjà fait nos preuves et qu avec la veille concurrentielle dans laquelle nous investirons beaucoup de moyens. Ainsi nous visons la vente de T-shirts et autres articles (casquettes, sorts ). iii. Taux de présence Déjà présent dans la communication d entreprise et dans l évènementiel, nous n hésiterons pas à suivre un maximum d évènements, des actions sociales seront mener. iv. Notoriété

7 Pmp, la marque du GROUPE JIREH ne viendra que confirme la notoriété déjà acquise par ce dernier. v. Couverture du territoire L objectif à long terme est de couvrir toute la sous-région e une partie des pays où il y a un fort taux d africain. b. S.C.P. i. Segmentation Pmp est segmenté en quatre : Pmp sport, Pmp choco, Pmp distingué, bébé Pmp. ii. Ciblage Pmp sport est destiné à toutes personnes recherchant une tenue de sport. Pmp choco est destiné aux adolescents, aux jeunes et aux adultes recherchant une tenue relax. Pmp distingué est destiné aux personnes aillant des gouts stricts et qui souhaitent un traitement spécial pour leur attente (chemises, tailleurs, costumes ) Bébé Pmp est destiné aux enfants. iii. Positionnement c. Stratégie Pmp veut être la marque de tout le monde, pour le GROUPE JIREH il sera une vache à lait. Nous optons pour la combinaison de «AAA» et «BIQ» i. AAA affordability Availability accessibility Moindre cout, disponibilité et accessible ii. BIQ (Brand Innovation quality)

8 Construire la stratégie autour de la marque qui produit de l qualité d. Mix (4P) i. Prix La détermination des prix moyens a été faite sur la base d une comptabilité analytique qui a donné le coût de revient moyen, à cela nous confrontons le prix de la concurrence qui est relativement très élevé par rapport à notre coût de revient et le prix psychologique obtenu après analyse de questionnaires. Les prix fixés défient là concurrence. ii. Produit Le produit est de qualité supérieur à la concurrence et c est notre principal atout. iii. Place (distinction) Pmp vise la place de leader dans le domaine du textile en Côte d ivoire dans un premier temps et dans l Afrique de l Ouest par la suite iv. Promotion (communication) Nous communiquerons dans un premier dans à travers le site internet ( les cartes de visite, les sites communautaires, la participation à des évènements, les partenariats et les affiches. 3-Elaboration du plan d action a. Recrutement (nombre de client) Les entreprises, le grand public, les commerces (pharmacies, sal de coiffures), les clubs de sport, les artistes.

9 b. Revenus (chiffre d affaire) Nous estimons un chiffre d affaire moyen de F CFA c. Fidélisation (client) Notre politique de fidélisation de la clientèle sera d augmenter la qualité du produit sans pour autant augmenter le prix des article faire des réductions en fonction du nombre de client drainé. 4-Budget marketing a. Dépenses i. Fixes fonctionnement Les charges fixes seront les dotations aux amortissements du matériel hors de prix acquis, les charges du personnel. ii. Exploitations Les intrants, la rémunération des acteurs extérieurs, le transport, la communication, les impôts. b. Revenus Il s agira essentiellement du chiffre d affaires c. Marge Nous comptons infliger une marge de 45 à 50% pour couvrir nos charges mais nous restons toujours très compétitifs.

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

Marketing touristique

Marketing touristique Université Mohamed 1er Faculté des lettres et des sciences humaines -Oujda- Master : Tourisme et patrimoine Marketing touristique Fondements et concepts Pr. Nouha EL-HALAS Année universitaire 2013/2014

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Les touristes chinois : comment bien les accueillir?

Les touristes chinois : comment bien les accueillir? 39 ÉDITIONS ATOUT FRANCE Les touristes chinois : comment bien les accueillir? Guide pratique à l usage des professionnels du tourisme français Marketing touristique ATOUT FRANCE 1 Préface 111 millions

Plus en détail

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE DES RESULTATS EN PROGRES UN MODELE STRATEGIQUE SOLIDE DES POSTIERS ASSOCIES A LA QUALITE DE SERVICE ET A LA PERFORMANCE Réuni

Plus en détail

Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise

Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise Les fonctions et leur évolution 2. Le diagnostic par les fonctions jscilien@u-paris10.fr Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise L analyse se fonde sur

Plus en détail

La fidélisation client

La fidélisation client La fidélisation client Auteur : Jean-Marc Lehu - Universitaire français conseil en marketing et communication Volume : 480 pages Date de parution : octobre 1999 Editeur : éditions d organisation INTERET(S)

Plus en détail

Evaluation du projet Innovant

Evaluation du projet Innovant Evaluation du projet Innovant Etat d avancement Evaluation de la technologie Evaluation du marché Analyse maturation Régis Ferron, Responsable Marketing, Maturation, Développement d affaires Institut de

Plus en détail

Diagnostic commercial

Diagnostic commercial Diagnostic commercial Si elle veut réussir, l entreprise doit avant tout vendre son produit. Pour cela, la fonction commerciale en son sein lui est d une grande utilité. Ceci est dû à la finalité même

Plus en détail

B ETUDES ET VEILLES COMMERCIALES

B ETUDES ET VEILLES COMMERCIALES B ETUDES ET VEILLES COMMERCIALES 1) PRÉSENTATION DU MARKETING INTERNATIONAL APPROCHE STRATÉGIQUE DE L ENTREPRISE À L INTERNATIONAL DÉFINITION Ensemble des actions qui consistent à détecter les besoins

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail

Une excellente année pour l immobilier et le crédit?

Une excellente année pour l immobilier et le crédit? 2016 Une excellente année pour l immobilier et le crédit? Le marché de l immobilier est reparti! Oui! Le nombre de transactions atteint en 2015 - en hausse de 17% par rapport à 2014 selon les prévisions

Plus en détail

Journée d étude ADL Comment réaliser une étude de marché 7 juin 2010

Journée d étude ADL Comment réaliser une étude de marché 7 juin 2010 Journée d étude ADL Comment réaliser une étude de marché 7 juin 2010 PLAN 1. Définition du marketing 2. L étude de marché 1. Marketing: définition C est quoi les 5 P en marketing?. LES 5 P Produit: ai-je

Plus en détail

I. La fixation des prix :

I. La fixation des prix : THEME 8. LA POLITIQUE DU PRIX Le prix est élément important d action sur le marché, il doit être en cohérence avec les autres variables marketing. Il a une incidence forte pour l entreprise : il procure

Plus en détail

1. Un tableau de bord n a d intérêt que dans les grandes entreprises réalisant plusieurs lignes de produits.

1. Un tableau de bord n a d intérêt que dans les grandes entreprises réalisant plusieurs lignes de produits. 1. Un tableau de bord n a d intérêt que dans les grandes entreprises réalisant plusieurs lignes de produits. VRAI OUI FAUX NON 2. La gestion budgétaire et le système de tableau de bord sont un moyen de

Plus en détail

LE MARCHÉ DES PÂTES Á TARTINER

LE MARCHÉ DES PÂTES Á TARTINER ESILV S3 2008 Dossier Marketing : LE MARCHÉ DES PÂTES Á TARTINER ESILV S3 12/12/2008 Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 3 I. Analyse de la situation marketing... 4 A) Définition du marché... 4 B) Macro-environnement...

Plus en détail

Le marketing. Les critères de choix de la clientèle sont : l exclusivité, la crédibilité, la durabilité et la cohérence

Le marketing. Les critères de choix de la clientèle sont : l exclusivité, la crédibilité, la durabilité et la cohérence est l ensemble des actions qui ont pour objectif de prévoir constater stimuler et renouveler les besoins de la clientèle en maitrisant les transformations du marché. C est une démarche qui comprend trois

Plus en détail

MEMO sur la fiscalité du secteur manufacturier. Exemple sur la fiscalité de la bière

MEMO sur la fiscalité du secteur manufacturier. Exemple sur la fiscalité de la bière MEMO sur la fiscalité du secteur manufacturier Exemple sur la fiscalité de la bière A l heure des arbitrages imminents sur le moyen d augmenter les recettes budgétaires de l état et du débat inévitable

Plus en détail

Analyse financière Groupe Magasin Général

Analyse financière Groupe Magasin Général Secteur : Distribution Cours au : 133,400D Nominal : 5D Nombre de titres : 2 296 250 titres Points clés : Doyen du secteur de la distribution avec plus de 80 ans d expérience ; Actionnariat de référence

Plus en détail

REALISATION D UN MAGAZINE OUTDOOR. Cahier des charges

REALISATION D UN MAGAZINE OUTDOOR. Cahier des charges REALISATION D UN MAGAZINE OUTDOOR Cahier des charges CDT Béarn Pays basque 2, allée des platanes 64100 BAYONNE octobre 2014 Contact technique : Jean de Rivière j.riviere@tourisme64.com Contact administratif

Plus en détail

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4 BAC PRO Rôle, objectifs et moyens d action d un point de vente 1 FICHE Être capable de Définir et comprendre le rôle et les objectifs d un point de vente. Identifier comment le magasin peut atteindre ses

Plus en détail

Descriptif du poste de. Chargé d Affaires au sein du Groupe CIM

Descriptif du poste de. Chargé d Affaires au sein du Groupe CIM Consultant : Alain VERHACK Date : 03/02/2014 Descriptif du poste de Chargé d Affaires au sein du Groupe CIM Page 2 sur 5 SOCIÉTÉ NOM : Groupe CIM ADRESSE DU SIÈGE : 55, rue du Bois Chaland CE 2928 Lisses

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

Le Transport Routier de Marchandises

Le Transport Routier de Marchandises Le Transport Routier de Marchandises Pistes de réformes fiscales pour une meilleure compétitivité Etude réalisée par Asterès pour le compte de la Fédération nationale des transporteurs routiers 9 novembre

Plus en détail

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Animé par : Fabienne CARBONI Catherine POLLET Il y a bien 3 sujets-clés : 1. L étude de marché 2. La construction de son offre 3. La cohérence

Plus en détail

REUNION INTERESOP Politique commerciale le 10 mars 2004

REUNION INTERESOP Politique commerciale le 10 mars 2004 REUNION INTERESOP Politique commerciale le 10 mars 2004 Participants René TEWOU, directeur de Soja Nyo. Lucien Malou DJABAAB, responsable commerciale de l'esop Kouka. La plate-forme. Objectifs Donner des

Plus en détail

Marketing & Coaching : une combinaison inédite pour oser le changement Année 2016

Marketing & Coaching : une combinaison inédite pour oser le changement Année 2016 Code Siret 79177443300019 Code APE 7022Z Marketing & Coaching : une combinaison inédite pour oser le changement Année 2016 Sommaire La cible prioritaire Les origines de la prestation, ou la naissance d

Plus en détail

Le marché étranger. Fiche n 2 : La Suisse Romande. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme

Le marché étranger. Fiche n 2 : La Suisse Romande. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme LAin et ses principaux marchés touristiques Date : janvier 2011 Observatoire d Aintourisme Le marché étranger Fiche n 2 : La Suisse Romande Cette fiche marché s intéresse à la clientèle Suisse romande.

Plus en détail

REPRENDRE UN CLUB DE FITNESS DEFINIR SON PROJET

REPRENDRE UN CLUB DE FITNESS DEFINIR SON PROJET économie par Stéphane Ritterbeck REPRENDRE UN CLUB DE FITNESS CE QU IL FAUT SAVOIR De nombreuses opérations de cession - acquisition de salles de sport n aboutissent jamais par manque de méthodologie et

Plus en détail

Bilan d actions. Nautisme en Bretagne 1 rue de Kerbriant, 29 200 Brest Tel : 02 98 02 80 44 Mel : contact@nautismebretagne.fr

Bilan d actions. Nautisme en Bretagne 1 rue de Kerbriant, 29 200 Brest Tel : 02 98 02 80 44 Mel : contact@nautismebretagne.fr Bilan d actions 2012 Nautisme en Bretagne 1 rue de Kerbriant, 29 200 Brest Tel : 02 98 02 80 44 Mel : contact@nautismebretagne.fr SOMMAIRE 1. Séduire les futurs clients...3 2. Bien recevoir les clients...7

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 15-DCC-92 du 23 juillet 2015 relative à la prise de contrôle conjoint d une société civile immobilière nouvellement créée pour la détention d un actif immobilier à usage

Plus en détail

Le marketing du tourisme

Le marketing du tourisme Christine Petr Le marketing du tourisme 2 e édition Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, 2015 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-072242-6 Sommaire Avant-propos 7 Chapitre

Plus en détail

Les Jardins de Cybèle. Investir dans une. Résidence médicalisée. l avenir. c est. penser à. EHPAD Pro Santé Margny

Les Jardins de Cybèle. Investir dans une. Résidence médicalisée. l avenir. c est. penser à. EHPAD Pro Santé Margny Les Jardins de Cybèle Investir dans une Résidence médicalisée c est penser à l avenir EHPAD Pro Santé Margny Colisée, 4 ème acteur français du secteur des EHPAD LA FORCE D UN GROUPE Colisée, acteur majeur

Plus en détail

Audit stratégique. Démarche méthodologique

Audit stratégique. Démarche méthodologique Audit stratégique Démarche méthodologique La méthode ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT Identifier les opportunités et menaces DIAGNOSTIC DE L ENTREPRISE Identifier les forces et faiblesses POSITIONNEMENT STRATEGIQUE

Plus en détail

Marketing Orientation clients

Marketing Orientation clients Cours interentreprises 2 Connaissance approfondie des produits et des prestations de service de l'entreprise formatrice et de la concurrence (objectif évaluateur 1.1.8.7) Marketing Orientation clients

Plus en détail

Pourquoi une fonction contrôle de gestion?

Pourquoi une fonction contrôle de gestion? Introduction Pourquoi une fonction contrôle de gestion? On constate une mutation profonde au cours des 30 dernières années dans l environnement et la pratique des entreprises, autour de deux points centraux

Plus en détail

Plan Défi Biotech Santé

Plan Défi Biotech Santé Plan Défi Biotech Santé Positionnement Concurrentiel et Commercial Présentation de l opération 24 novembre 2011 24 novembre 2011 1/20 2011 Intervenants Denis le Bouteiller, responsable de la mission Expérience

Plus en détail

Fiche Signalétique Générale Décembre 2010 contact : franchise.multifood@gmail.com

Fiche Signalétique Générale Décembre 2010 contact : franchise.multifood@gmail.com 1 OBJECTIFS, STRATEGIES, AXES DE DEVELOPPEMENT 3 - Quelques réponses apportées aux questions les plus courantes Quel(s) indicateur(s) de performance va(vont) être amélioré(s) avec notre investissement

Plus en détail

Pour gérer les hommes de votre entreprise. Cultivez votre image d employeur

Pour gérer les hommes de votre entreprise. Cultivez votre image d employeur Pour gérer les hommes de votre entreprise Cultivez votre image d employeur 2008-2012 : Une démographie à risques! La courbe des plus de 60 ans augmente et dépasse celle des moins de 20 ans Augmentation

Plus en détail

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique Plan du cours (1/2) Marketing stratégique Séverine Saleilles Introduction Le diagnostic stratégique Diagnostic externe (PESTEL, forces concurrentielles, cycle de vie, benchmark) Diagnostic interne (chaîne

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS LA METHODE DES COÛTS COMPLETS I. POURQUOI DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET LES? Soit le processus de production simplifié d une entreprise industrielle (absence de stocks) Pour calculer les coûts de

Plus en détail

Une entreprise historiquement internationale. IFAG Toulouse

Une entreprise historiquement internationale. IFAG Toulouse Une entreprise historiquement internationale IFAG Toulouse Promotion : 2009-2010 Sommaire 2 Introduction L Oréal est un groupe industriel français spécialisé dans les cosmétiques. Le groupe se place en

Plus en détail

PERFORMANCE DURABLE ET MANAGEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE

PERFORMANCE DURABLE ET MANAGEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE PERFORMANCE DURABLE ET MANAGEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE Grégoire DE PRÉNEUF Directeur-Associé, Deuzzi, www.deuzzi.fr (France) 1. PARADOXES DE LA CROISSANCE DU SECTEUR DES SERVICES EN INGÉNIERIE INFORMATIQUE

Plus en détail

Feu Vert et l entretien automobile : «le coup de patte» de l expert

Feu Vert et l entretien automobile : «le coup de patte» de l expert I N F O R M A T I O N P R E S S E L e 9 a v r i l 2 0 0 9 Feu Vert et l entretien automobile : «le coup de patte» de l expert Contrairement à certaines idées reçues, les automobilistes doivent savoir que

Plus en détail

SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE

SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE CORPORATE COMMUNIQUÉ N XX PARIS, LE 14 OCTOBRE 2013 SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE EXCELLENCE 2020 SNCF a présenté ce jour devant son conseil d administration son nouveau projet stratégique

Plus en détail

Décision n 13-DCC-177 du 5 décembre 2013 relative à la prise du contrôle exclusif de la société Lafuma par Calida France

Décision n 13-DCC-177 du 5 décembre 2013 relative à la prise du contrôle exclusif de la société Lafuma par Calida France RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-177 du 5 décembre 2013 relative à la prise du contrôle exclusif de la société Lafuma par Calida France L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Bureau des Congrès et Evénements Valérie Mathieu-Fichot 02 41 23 50 51 valerie.fichot@angersloiretourisme.

ANGERS LOIRE TOURISME Bureau des Congrès et Evénements Valérie Mathieu-Fichot 02 41 23 50 51 valerie.fichot@angersloiretourisme. DOSSIER DE PRESSE BUREAU DES CONGRES ET EVENEMENTS Mis en place en Mars 2009 à l initiative de la ville d Angers, d Angers Loire Métropole, de la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire, d

Plus en détail

Le groupe MGEN-ISTYA-HARMONIE sera créé à l automne

Le groupe MGEN-ISTYA-HARMONIE sera créé à l automne Communiqué de presse 19 avril 2016 Le groupe MGEN-ISTYA-HARMONIE sera créé à l automne Un an après l annonce de leur rapprochement stratégique, Harmonie Mutuelle, MGEN et leurs partenaires du groupe Harmonie

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF DE L ADAP

PROJET ASSOCIATIF DE L ADAP PROJET ASSOCIATIF DE L ADAP RAPPEL HISTORIQUE C est au travers de l histoire de l ADAP et notamment les raisons qui ont motivé sa création, les transformations de son activité et de son fonctionnement

Plus en détail

Les sources et méthodes de recherche d information

Les sources et méthodes de recherche d information Les sources et méthodes de recherche d information DOCUMENTS ÉCRITS Recherche documentaire Différents répertoires permettent d au moins identifier les entreprises existantes. Dépendamment de ces répertoires,

Plus en détail

Chapitre 1. Stratégie et démarche stratégique

Chapitre 1. Stratégie et démarche stratégique Chapitre 1 Stratégie et démarche stratégique Stratégie? Stratégie : Planifiée? Déterminée? Opportuniste? Imprévisible? Si les dirigeants influencent sensiblement la définition de la stratégie : tous les

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1 1 1 Sommaire A PROPOS p. 3 INTRODUCTION p. 4 PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS p. 5-6 MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE p. 7 RÉSULTATS ET ANALYSES p. 8-20 2 A propos Nom de l étude : Baromètre des pratiques de veille 2012

Plus en détail

I /ANALYSE EXTERNE DE L ENSEIGNE HABITAT. Le marché de l ameublement

I /ANALYSE EXTERNE DE L ENSEIGNE HABITAT. Le marché de l ameublement I /ANALYSE EXTERNE DE L ENSEIGNE HABITAT Le marché de l ameublement 1) L environnement Le marché de l ameublement est un marché qui est très lié au contexte sociétal, économique et démographique en France.

Plus en détail

04/05/2014. L étude de marché

04/05/2014. L étude de marché L étude de marché Définition l étude de marché est un travail de collecte et d analyse d informations ayant pour but d identifier les caractéristiques d un marché. (Environnement, offre, demande, ) Son

Plus en détail

Examen 2015. Matière d examen. Temps alloué: 120 minutes

Examen 2015. Matière d examen. Temps alloué: 120 minutes Berufsprüfung für Technische Kaufleute mit eidg. Fachausweis Examen professionnel pour les agents technico-commerciaux avec brevet fédéral Candidat-No... Nom: Prénom:.. Examen 2015 Matière d examen Marketing

Plus en détail

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # Webmarketing Le mercredi 16 avril 2014 Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # E-marketing # Marketing 2.0 # Net Marketing # Marketing digital # Cyber Marketing Marketing : «Ensemble des

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

préparé par Promoteur : nom, adresse, numéro de téléphone Mois 200 version préliminaire

préparé par Promoteur : nom, adresse, numéro de téléphone Mois 200 version préliminaire préparé par Promoteur : nom, adresse, numéro de téléphone Mois 200 version préliminaire Les faits saillants Nom de l entreprise : Nom du ou des promoteurs : Date d ouverture : Produits ou services offerts

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

La singularité de L ADRESSE : une organisation en coopérative

La singularité de L ADRESSE : une organisation en coopérative COMMUNIQUE DE PRESSE Salon des Entrepreneurs 4 & 5 février 2015 Le réseau immobilier L ADRESSE : la coopérative résiste à la crise. Elle est le seul modèle économique qui permet d être performant grâce

Plus en détail

Croissance, emploi et protection sociale

Croissance, emploi et protection sociale Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Croissance, emploi et protection sociale Juillet 1998 Document de travail n 32 La problématique croissance, emploi et protection sociale

Plus en détail

Dossier de presse. mardi 14 avril 2015. Orange, 1 er opérateur de la téléphonie mobile en Côte d Ivoire

Dossier de presse. mardi 14 avril 2015. Orange, 1 er opérateur de la téléphonie mobile en Côte d Ivoire Dossier de presse mardi 14 avril 2015 Orange, 1 er opérateur de la téléphonie mobile en Côte d Ivoire Orange, #1 au service de nos clients Orange, 1er opérateur en Côte d Ivoire Orange CI a su conserver

Plus en détail

Vous cherchez une bonne boîte?

Vous cherchez une bonne boîte? RESPONSABLE DES VENTES SECTEUR Lidl recrute Vous cherchez une bonne boîte? + d infos sur www.lidl.fr Réinventons les métiers de la distribution! RÉINVENTONS LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION! www.lidl.fr

Plus en détail

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE :

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE : POSTE À POURVOIR Titre : directeur de la communication Département : communications Responsable hiérarchique : directeur exécutif Subordonnés directs : attachés de presse (2), agents des communications

Plus en détail

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère Tom Pfeiffer Partner Audit Deloitte Sacha Thill Senior Consultant Operations Excellence & Human Capital Deloitte Soucieuses du bien-être et du développement

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE... 2 1.1 Mission du fond... 2 1.2 Principe... 2 1.3 Support

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 SE LANCE EN FRANCHISE SOMMAIRE SE LANCE EN FRANCHISE... SE LANCE EN FRANCHISE... 3 SOMMAIRE UN CONCEPT UNIQUE SUR LE MARCHÉ 4 - Une activité inédite en France et dans

Plus en détail

Approche de la négociation commerciale et objet du livre

Approche de la négociation commerciale et objet du livre I N T R O D U C T I O N Approche de la négociation commerciale et objet du livre Depuis l achèvement de la première édition de cet ouvrage en décembre 1997, le monde a changé sous plusieurs angles et a

Plus en détail

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

PETIT GUIDE PRATIQUE POUR LA CREATION D UNE NOUVELLE SECTION AU SEIN DE L ASSOCIATION

PETIT GUIDE PRATIQUE POUR LA CREATION D UNE NOUVELLE SECTION AU SEIN DE L ASSOCIATION PETIT GUIDE PRATIQUE POUR LA CREATION D UNE NOUVELLE SECTION AU SEIN DE L ASSOCIATION Introduction Dans la recherche de développement de l association, la création d une nouvelle section est une des solutions

Plus en détail

la passion des énergies renouvelables le partenaire de vos développements

la passion des énergies renouvelables le partenaire de vos développements la passion des énergies renouvelables le partenaire de vos développements Perspectives Thierry Saegeman, Directeur Général de CNR Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le cœur de métier de CNR,

Plus en détail

Décision n 10-DCC-138 du 19 octobre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de MFPrévoyance par CNP Assurances

Décision n 10-DCC-138 du 19 octobre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de MFPrévoyance par CNP Assurances RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-138 du 19 octobre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de MFPrévoyance par CNP Assurances L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification adressé

Plus en détail

Audit des potentiels 2014

Audit des potentiels 2014 Audit des potentiels 2014 Analyse du positionnement de l évolution de l entreprise (état d avancement) dans chacune de ses quatre grandes fonctions vitales, ainsi que de la qualité de son environnement

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR :

PLAN D AFFAIRES. (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : PLAN D AFFAIRES (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) (Adresse personnelle complète) (Numéro de téléphone) (Adresse courriel) (Mois et année) Modèle de présentation fourni par

Plus en détail

Simulateurs pédagogiques de gestion d'entreprise Cina MOTAMED

Simulateurs pédagogiques de gestion d'entreprise Cina MOTAMED Simulateurs pédagogiques de gestion d'entreprise Cina MOTAMED motamed@iscid.fr ISCID, IUT de Calais, ULCO Resp. LP réseaux et Télécom Iut de Calais Responsable plateforme EAD Iscid/Wesford (1300 étudiants

Plus en détail

LA FRANCHISE INDUSTRIELLE

LA FRANCHISE INDUSTRIELLE LA FRANCHISE INDUSTRIELLE Première franchise YPREMA CBM au Teil Réceptionner des déchets, les transformer en produits et vendre ces produits est aujourd hui un vrai schéma économique. Pour atteindre en

Plus en détail

Études des Micro et Petites Entreprises de production et de services dans l environnement des Caisse

Études des Micro et Petites Entreprises de production et de services dans l environnement des Caisse Études des Micro et Petites Entreprises de production et de services dans l environnement des Caisse Objet de l étude Présenter le profil des micro et petites entreprises qui se trouvent dans les zones

Plus en détail

Rencontre des cadres du secteur, Alger, 25 mai 2015. Allocution introductive de M. le Ministre.

Rencontre des cadres du secteur, Alger, 25 mai 2015. Allocution introductive de M. le Ministre. Rencontre des cadres du secteur, Alger, 25 mai 2015. Allocution introductive de M. le Ministre. Nous sommes honorés de la tenue de cette rencontre présidée par M. le Premier Ministre et qui dénote l importance

Plus en détail

L énergie Solaire Photovoltaïque une stratégie de vente

L énergie Solaire Photovoltaïque une stratégie de vente L énergie Solaire Photovoltaïque une stratégie de vente Symposium photovoltaïque 25 mars 2004 Raymond Battistella Page -1- L énergie solaire photovoltaïque C est! une énergie renouvelable par excellence!

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

Ce marché se décompose en deux segments : les tout petits (0-2 ans) et les enfants (2-14 ans).

Ce marché se décompose en deux segments : les tout petits (0-2 ans) et les enfants (2-14 ans). Prêt-à-Porter enfant Le prêt-à-porter Enfant désigne l ensemble des vêtements pour enfants de 0 à 14 ans fabriqués en séries, selon des mesures normalisées et faisant l objet de présentations saisonnières.

Plus en détail

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting)

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting) الشراكة المؤسسة الا نتاجیة وقطاع التوزیع الواسع( بین التجزي ة) تجارة Partenariat Producteur Grande Distribution Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think

Plus en détail

Examen 2011. Marketing

Examen 2011. Marketing Berufsprüfung für Verkaufsfachleute mit eidg. Fachausweis Examen professionnel pour spécialistes de vente avec brevet fédéral Esame per l attestato professionale federale di specialisti in vendita Examen

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

L immobilier neuf direct promoteur. 1 * voir page 8

L immobilier neuf direct promoteur. 1 * voir page 8 1 * voir page 8 LE MARCHÉ Sommaire L équipe p 3 Le marché p 4 La solution Ikimo9 p 8 Présentation du site p 13 Quelques chiffres p 17 La presse en parle p 19 2 L ÉQUIPE L équipe La fondatrice : Elisabeth

Plus en détail

Comment développer vos missions paie?

Comment développer vos missions paie? Comment développer vos missions paie? La performance des cabinets ne repose pas seulement sur une course à la productivité mais sur une stratégie de croissance fondée sur : Le savoir La qualité du service

Plus en détail

Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer)

Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer) Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer) Cette fiche pédagogique présente les trois parcours du MAE ce qui vous permettra de déterminer le choix du parcours de votre

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

Un concept éprouvé et en perpétuelle évolution

Un concept éprouvé et en perpétuelle évolution Akena : un concept EPROUVE Un concept éprouvé et en perpétuelle évolution Plus de deux décennies de croissance Fondée en 1990 par un groupe familial, sur un concept d hôtellerie économique de qualité dont

Plus en détail

Université du Coton. Séminaire N 1 «Faisons nos affaires nous-mêmes» Michel GIFFARD & Daniel GENTON. BOBO semaine de 8 au 12 septembre 2008

Université du Coton. Séminaire N 1 «Faisons nos affaires nous-mêmes» Michel GIFFARD & Daniel GENTON. BOBO semaine de 8 au 12 septembre 2008 Université du Coton Séminaire N 1 «Faisons nos affaires nous-mêmes» Michel GIFFARD & Daniel GENTON BOBO semaine de 8 au 12 septembre 2008 Université du Coton HEC - Exed 1 Un séminaire s en cinq jours -

Plus en détail

Public : Tout professionnel libéral quel que soit son domaine d'activité

Public : Tout professionnel libéral quel que soit son domaine d'activité PROGRAMME DÉTAILLÉ DE LA FORMATION LES RÉSEAUX SOCIAUX Objectif de la formation : Communiquer plus largement et plus efficacement Public : Tout professionnel libéral quel que soit son domaine d'activité

Plus en détail

RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er TRIMESTRE 2015

RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er TRIMESTRE 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Rabat, le 16 avril 2015 RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er TRIMESTRE 2015 Faits marquants» Reprise en main opérationnelle et consolidation dans les comptes du Groupe depuis le 26 janvier

Plus en détail

3piliers de proxiforme : 6 salles. 400 m 2. Proxiforme. Proxiforme. en quelques chiffres. ouvertures. habitants et plus. adhérents

3piliers de proxiforme : 6 salles. 400 m 2. Proxiforme. Proxiforme. en quelques chiffres. ouvertures. habitants et plus. adhérents Le club de fitness que vous attendiez Eric Kohn, créateur du réseau La création de Proxiforme est le résultat de mes 25 années d expérience et de ma réflexion sur le marché du fitness. Je souhaitais rendre

Plus en détail

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS Cahier des charges 1 Appel à projets L amélioration des perspectives de croissance et de compétitivité de l économie marocaine passe, notamment, par le soutien à l innovation

Plus en détail

STRATÉGIE GÉNÉRALE ET MARKETING

STRATÉGIE GÉNÉRALE ET MARKETING STRATÉGIE GÉNÉRALE ET MARKETING Corporate : Niveaux de la stratégie Niveau global, concerne le groupe dans son ensemble Domaine d activité stratégique (DAS) : Concerne un marché particulier Fonctionnel

Plus en détail

Introduction. Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1

Introduction. Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1 Introduction Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1 Marketing des services de l information Vos attentes Redéfinir clairement à qui vous vous adressez Mieux connaître les attentes de votre

Plus en détail