Cybercrimes? Et la réponse légale. Eric WIES Journées FEDEREZ 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cybercrimes? Et la réponse légale. Eric WIES Journées FEDEREZ 2015"

Transcription

1

2 Cybercrimes? Et la réponse légale Eric WIES Journées FEDEREZ

3 Cybercriminalité Un mot sur l'intervenant Cyber crime? Cyberdéfense Définition Cyber crimes dans le monde virtuel, dans le monde réel Réponse légale au Cyber crime La protection numérique De la loi GODFRAIN A l'hadopi La protection des biens et du citoyen

4 Un mot sur l'intervenant Eric WIES Responsable Service Informatique Dans une composante : UFR MIM Machines / 20 serveurs 5 personnes Chef d escadron (RC) Spécialité CyberDéfense Expert pour le recrutement E.N. Membre du CLUSIR-Est Interventions Conférences et Sensibilisations

5 Cyber crimes? Crime ou délit Utilisant les technologies de l'information Comme moyen et but pour créer un préjudice Cyber crime dans le monde virtuel Comme média pour créer un préjudice Cyber crime dans le monde réel Cyber crime? Préjudices réels, Victimes réelles

6 Cyber crimes? A qui profite le crime? Actes isolés? Une personne, Un groupe de personnes Actes commandités? Faire de l'argent Blanchir de l'argent Utiliser une puissance financière occulte Groupes mafieux, terroristes, extrémistes Groupes de pressions (éco-terroristes) Intérêts économiques (intelligence économique)

7 Cyberdéfense La cyberdéfense militaire L ensemble des actions défensives ou offensives Dans le cyberespace Garantir le bon fonctionnement du min. de la Défense l efficacité de l action des forces armées Le réseau de réserve citoyenne cyberdéfense faire de la cyberdéfense une priorité nationale Actions de sensibilisation. Des professionnels de la cybersécurité et de la cyberdéfense.

8 Cyber crimes : Dans le monde virtuel Piratage de musiques et de films Usurpation d'identité numérique Détournement de comptes numériques Détournement bancaire (sites bancaires) Détournement d'argent virtuel (Linden) Vols virtuels, Viols virtuels Diffamation, dénigrement (blog) Fausse annonce de vente

9 Cyber crimes : Dans le monde virtuel Faux antivirus Faux complément de programmes (MSN) Fausses pages personnelles Vol de données (chantage, extorsion) Espionnage (key loger) Réseaux Sociaux Quand la vie privée n existe plus

10 Cyber crimes : Dans le monde réel Arnaques aux cartes bancaires Utilisation des numéros Utilisation de la bande magnétique Copie de la puce Recrutement de tueurs Pédophile Utilisation des chats Utilisations des messageries instantanées SCAM

11 Cyber crimes : Dans le monde réel Vols en tout genres Cambriolages Vol de documents physiques Photos Volées (Voyeurisme) Vidéos Volées Espionnage SPIT

12 Cyber crimes : Dans le monde réel Attaques en réputation Réputation d'un marchand Manipulation des cours de bourses Attaques sur le matériel Chip Hacking Scada Contrefaçon

13 Cyber crimes : Dans le monde VIRTUEL Les nouvelles technologies comme but!

14 Piratage de musiques, de films Le plus répandu Différents systèmes P2P Permet de partager ce que l'on a Plus on partage plus on peut télécharger De nombreux systèmes Téléchargement direct Il faut trouver le fichier quelque part Catalogues de fichiers On peut payer pour télécharger plus vite

15 Piratage de musiques, de films P2P : Exemple

16 Piratage de musiques, de films Annuaires de téléchargement

17 Piratage de musiques, de films Incitation a payer!

18 Usurpation d'identité numérique Demander avec «gentillesse» Le nom d'utilisateur Et son mot de passe Phishing Dans la plupart des cas C'est un ami qui vous invite à le rejoindre C'est une offre de service gratuit Retrouver ses amis Savoir qui nous a «bloqué» sur une messagerie

19 Usurpation d'identité numérique

20 Usurpation d'identité numérique Buts recherchés Se connecter à votre place Obtenir de meilleures informations sur vous Utiliser l'adresse «MSN» pour obtenir Les identifiants bancaires Transmettre des spam Transmettre des virus Transmettre des invitations Et tout ça, grâce à vous!

21 Usurpation d'identité numérique : Phishing Phishing (pêche aux informations) Obtenir l'information En envoyant un mail Qui semble provenir d'une institution Banque, Entreprise (EBay, PayPal, La Fnac) Qui vous demande de changer vos informations En suivant un lien Si vous cliquez sur le lien La page affichée a tout de l'originale Mais c'est une copie!

22 Usurpation d'identité numérique : Phishing

23 Usurpation d'identité numérique : Phishing

24 Usurpation d'identité numérique : Phishing Cher client, Bonjour A cause des inventaires de cette annee, nous vous prions de nous excuser de vous demander de bien vous identifier afin que nous puissions completer notre inventaire, en plus chaque compte non identifie d'ici 48h sera desactive automatiquement. Veuillez-vous identifier mesdames et messieurs en cliquant sur le lien ci-dessous, si le lien ne marche pas, essayez de le copier tout simplement dans une nouvelle fenкtre : Avertissement!! : Ce lien ne fonctionnera plus d'ici 48h. Nous vous remercierons de votre collaboration et comprehension, mais l'amelioration de nos services vous interesse aussi. Aucune somme d argent ne sera retiree de votre compte, c'est juste un simple inventaire necessaire pour vous assurer un bon avenir.

25 Détournement, Vols et Viols Virtuels Dans les mondes virtuels Jeu en ligne : WarCraft Mondes simulés : Second Life Imitation de la vie : lil-life, habo-hotel Il y a de l'échange d'argent virtuel L'argent virtuel provient Du travail virtuel De l'échange d'argent réel contre du virtuel

26 Détournement, Vols et Viols Virtuels

27 Détournement, Vols et Viols Virtuels Ces mondes ne sont pas inoffensifs Transactions d'argent dans les deux sens On peut voler de l'argent virtuel Et le reconvertir Les objets ont aussi une valeur Achetés avec de l'argent virtuel Revendus Le vol virtuel est sans risque!

28 Détournement, Vols et Viols Virtuels

29 Détournement, Vols et Viols Virtuels Les mondes virtuels Sont basés sur les interactions entre les avatars Il y a des interactions voulues et les forcées Attaque d'un personnage Mort d'un personnage Parfois il faudra repayer pour jouer Viol d'un personnage Bien que tout ceci est virtuel Cela laisse des «traces» dans la vie réelle!

30 Détournement, Vols et Viols Virtuels Utilisation de personnes réelles Pour récolter de l'argent virtuel GoldFarming Souvent des adolescents Dans des pays émergents 12 heures par jour, 7 jours sur 7 Plusieurs utilisateurs à la fois But : Créer de la richesse virtuelle Objets, Services Et la revendre

31 Détournement, Vols et Viols Virtuels

32 Diffamations, Dénigrements Ou comment se défouler Grâce aux blogs Ou simplement par mail Les blogs Souvent considérés comme «journal intime» Sert de défouloir On y trouve n'importe quelle image n'importe quel texte (commentaires)

33 Diffamations, Dénigrements

34 Diffamations, Dénigrements

35 Diffamations, Dénigrements

36 Diffamations, Dénigrements

37 Diffamations, Dénigrements Dans la plupart des cas Personnes mises en cause à leur insu Non respect du droit à l'image Non respect de la protection des mineurs Parfois on aboutit A la diffusion de photos volées On en reparlera plus tard A la réputation virtuelle d'une personne Qui peut être bien loin de la réelle

38 Diffamations, Dénigrements Alors que les blogs sont publics On peut avoir une attaque par mail Soit directement Soit envers quelqu'un d'autre Plusieurs problématiques Trouver qui a envoyé le mail Trouver les raisons Éviter la propagation

39 Fausse annonce de vente Sites de ventes entre particuliers On doit laisser une adresse, un téléphone Que faire si l'objet à vendre Est illégal Est issu d'un trafic? Demander l'aide d'un internaute «Le site plante chez moi, peux-tu passer l'annonce à ma place» Pour le site d'annonce Vous êtes responsable de l'annonce

40 Faux Antivirus Une page Vous indique que votre système est infecté Vous propose de télécharger un antivirus L'anti-virus Vous indique l'infection Et vous invite à acheter la version payante En réalité Votre système n'avait rien Mais maintenant il est bien contaminé!

41 Faux Antivirus

42 Faux compléments de programmes Ajouter un complément C'est avoir d'autres fonctions Mais c'est aussi Donner vos identifiants au complément Permettre au complément D'accéder à votre place D'obtenir vos conversations C'est donnant donnant!

43 Faux compléments de programmes

44 Faux Programmes

45 Vol de données Un virus s'installe sur votre machine Les fichiers deviennent chiffrés et illisibles On vous demande D'acheter un programme pour rétablir les données De payer une rançon pour rétablir les données On vous déconseille De tenter une réparation vous-même D'appeler les forces de l'ordre On vous propose Une aide par mél si nécessaire!

46 Vol de données

47 Vol de données

48 Rançons

49 Espionnage Dispositif logiciel ou matériel Pour enregistrer ce que vous tapez A votre insu Peut enregistrer aussi bien Attention L'écran Le clavier L'image de votre webcam Détection du dispositif matériel très difficile

50 Espionnage : Logiciels

51 Espionnage : Matériel

52 Réseaux Sociaux Les réseaux sociaux sont très installés Recherche d anciens amis (Copains d avant) Micro blogging (twitter) Groupes professionnels (linked in) Groupes de connaissances (Facebook) On y raconte sa vie personnelle Mais aussi professionnelle! Impacts Sur la vie privée Sur la vie professionnelle Organisations de vols en réunion Rappels Ce ne sont pas des sites caritatifs!

53 Réseaux Sociaux : Impacts sur la vie privée Tout ce que vous mettez, est partagé avec Vos amis Les amis de vos amis Et tous les autres aussi! Dépends des réglages sur les sites Mais dans tous les cas Le contenu appartient désormais au site Il peut le réutiliser, Il peut le revendre Il ne le détruira jamais! Ce contenu Vous défini! Vous localise!

54 Réseaux Sociaux : Impacts sur la vie pro. Comportement des recruteurs 45 % consultent les réseaux sociaux 35 % renoncent à une embauche après cette consultation Cas d écoles On découvre qu un collaborateur recherche un autre emploi Alors qu il vient de demander une augmentation! Fonction dans l entreprise Alors que le contrat de travail demande de la discrétion Arrêt maladie et réseau social Arrêt stipule travail sur ordinateur interdit Dénigrement de collègues Sur un mur Facebook Affaire Domino Pizza

55 Réseaux Sociaux : Organisation de réunion Permet de contacter un grand nombre de personnes Qui vont effectuer la même action au même moment Cas d écoles Tout le monde se fige Rendez vous dans un lieu, et à l heure dite, Plus personne ne bouge! Apéritif géant Dans un lieu public Chez un particulier Rendez-vous au Monoprix de RODEZ 150 personnes arrivent à la même heure Vols et dégradations

56 Cyber crimes dans le monde réel Les nouvelles technologies ne sont qu un moyen de plus!

57 Cartes bancaires Technologies d'une carte Numéro Piste magnétique Puce Copier une carte 1 des 3 éléments suffit Pas forcément technologique Ce problème a un nom : CARDING

58 Cartes bancaires : Numéro Par simple lecture On recopie à la main On utilise un sabot Par simple demande Phishing Par naïveté Un site pour vérifier que votre numéro n'est pas volé!

59 Cartes bancaires : Numéro

60 Cartes bancaires : Pistes magnétiques/puces Pour lire la piste/ la puce S'interposer avec un lecteur standard L'utilisateur ne remarque pas le changement Utiliser un lecteur/copieur Attention Pour utiliser la puce il faut le code Capturer le code Par caméra Par faux clavier

61 Cartes bancaires : Pistes magnétiques/puces

62 Recrutement de tueurs Quelques exemples concrets France en avril 2005, un homme de Nancy a été condamné pour une offre d'assassinat car il avait recherché, via Internet, un tueur à gages pour tenter d'éliminer le concubin de sa maîtresse. Japon: Une femme porte plainte contre un homme qu'elle avait engagé sur Internet comme tueur à gages pour éliminer la femme de son amant et qui n'avait pas "exécuté" son contrat. Il est condamné pour escroquerie volontaire en décembre 2005.

63 Pédophilie Utilisation de l'internet Pour diffuser des actes (photos/ vidéos) Pour réaliser des rencontres Dans des sites dédiés aux enfants (habo hotel) Dans des sites ouverts aux mineurs et majeurs Pour planifier/ recommander des lieux Exemple Exhibition sexuelle sur un chat de Skyrock Visible en moins de 5 min! Utilisation de Live Messenger Attention : depuis peu live Messenger est un réseau social! Chat Roulette Et son site compagnon :

64 Pédophilie Même dans des jeux en ligne Second Life L'internet donne un sentiment d'impunité Utilisation de pseudo Usurpation de l'âge, du sexe Utilisation d'outils Pour modifier les images Flou sur les adultes Pour modifier le son

65 SCAM Provient souvent du Nigeria Comment refuser d'aider Un orphelin étranger Dont les parents avaient beaucoup d'argent Qui vous demande de l'aide! Évidemment C'est illégal : Problématique des mules C'est une arnaque On va vous demander de verser de l'argent!

66 SCAM

67 Vols : Cambriolage Avant : Il faut «surveiller» la victime Attendre qu'elle s'absente Cambrioler Maintenant : Il faut être «ami» de la victime dans un réseau social Il nous montrera tout ce qu'il possède Il nous dira quand il partira en vacances! Un site particulier

68 Vols : Documents physiques On a obtenu l'identité numérique On va l'utiliser Pour obtenir des informations réelles Pour demander des documents réels Exemple : Casiers judiciaires Documents de propriétés Vente frauduleuse d'une villa

69 Vols : Photos volées Nous avons 2 moyens Attendre que les victimes développent leurs photos Avec un site en ligne En téléchargeant leurs photos Prendre une photo à leur insu N'importe quel téléphone fait des photos! Les appareils photos sont très petits Pas de limitation de prises Pas de problème de développement!

70 Vols : Photos volées

71 Vols : Vidéos Volées Mêmes problèmes que les photos Mais aussi Capture de dialogues vidéos (live Messenger) Capture de webcam (key logger) Dans tous les cas Une fois diffusées ses images/ vidéos sont incontrôlables Tout le monde peut les télécharger Et les rediffuser ailleurs! Happy Slapping, Chantage

72 Vols : Espionnage Les capacités numériques Permettent de transporter beaucoup d'infos Dans un faible encombrement Peut-on se prémunir D'un collaborateur? Qui perd son portable? (cas de la prison de Nancy) D'un stagiaire? Qui copie des données pour travailler à la maison?

73 Vols : Espionnage

74 SPIT Le SPIT c'est le SPAM Sur votre téléphone On vous appelle On raccroche tout de suite Vous rappelez Le numéro est surtaxé Pourquoi c'est possible? L'appel ne coûte rien! (une seule sonnerie)

75 Attaques en réputation Grâce aux blogs, Photos et vidéos volées La réputation peut être entachée Même si c'est de la désinformation Plus subtil Textes faussés Photos Truquées Vidéos remontées On vous verse des dons provenant De comptes bancaires piratés!

76 Attaques en réputation Comment faire tomber un tombeur de spam (Castle Cops)? On lui verse de l'argent issu de comptes piratés On l'oblige à s'expliquer publiquement On l'accuse de fraude On l'attaque en justice Ceux qui ont eu leur compte débité! Castle Cops obligé de refuser des dons! Elle ne vit que par des dons!

77 Attaque en réputation Le problème du revenge porn Des photos enchangées Des photos prises Quand le couple se déchire On poste les photos Sur des sites garantissant l anonymat!

78 Manipulation de cours de bourses Il existe des forums de spécialistes On peut prendre conseil et avis Pour gérer son portefeuille boursier Dans un forum Un nouveau spécialiste donne des infos Et il a acheté des actions d'une société Il affirme que la société va faire beaucoup de bénéfices Tout le monde lui rachète ses actions Et finalement la société ne fait pas de bénéfices!

79 Chip Hacking On va remplacer un composant Directement sur le matériel Pour obtenir de nouvelles fonctionnalités Pour faire fonctionner Des systèmes payants (C +) Des jeux piratés (Xbox, PS3) Parfois Il suffit d'insérer une carte standard!

80 Chip Hacking

81 Scada Les architectures scada Commandent les machines outils Jusqu'à la distribution d'eau et d'énergie Jusqu'à maintenant Les «Scada» n'étaient pas reliées au Net Mais les machines qui les contrôlent le sont Attention les systèmes Scada Sont basés sur des systèmes connus Mais ne peuvent pas être mis à jour

82 Scada 2003 Vers sur un site nucléaire (USA) Vers sur les GAB (USA) Vers sur la signalisation des trains (USA) Vers causant l'arrêt de 13 usines Bombe logique dans la distribution d'eau Déraillement d'un train (Pologne)

83 Contrefaçon Vendre des objets contrefaits Poster une annonce sur le net Chaussures Nike Prendre les commandes Faire livrer directement au client Résultat Depuis la Chine Vous êtes directement accusé de contrefaçon Le cybercriminel reste potentiellement à l'abri

84 CONCLUSION? Et maintenant?

85 Conclusion : Découverte du cyber crime Deux moyens Créer un crime dans le monde virtuel Utiliser le monde virtuel comme outils Toujours les mêmes buts Argent, pouvoir Sommes-nous démunis? Réponse légale? La technologie nous a-t-elle trahis?

86 Cyber crimes : La REPONSE LEGALE Quand l arsenal législatif et répressif existe déjà!

87 Réponses légales Forces en présence Cheminement De la plainte A l'expert Au jugement Les lois de bases s'appliquent Vol Escroquerie Transfert de fond

88 Réponses légales Quelques lois GODFRAIN Droit d'auteur Droit à l'image Protection de la vie privée Loi anti-terroristes Loi de confiance en l'économie numérique HADOPI LOPSI

89 Forces en présence ANSSI Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d Informations Service du premier ministre Missions Détecter et réagir au plus tôt en cas d attaque informatique Prévenir la menace Jouer un rôle de conseil et de soutien aux administrations et aux opérateurs d importance vitale ; Informer régulièrement le public sur les menaces

90 Forces en présence ANSSI : Organigramme

91 Forces en présence BEFTI La Brigade d'enquêtes sur les Fraudes aux Technologies de l'information Service opérationnel Dépend de la Direction Régionale de la Police Judiciaire de Paris Lieu : Paris

92 Forces en présence DGSI La Direction Générale du Renseignement Intérieur Service de renseignement de sécurité disposant de pouvoirs de police judiciaire spécialisée. Lieu : Toute la France

93 Forces en présence Gendarmerie Nationale Une des deux forces de police françaises. Elle dépend pour son administration du ministère de la défense et pour emploi du ministère de l'intérieur. Les enquêtes judiciaires sont menées sous le contrôle du ministère de la justice. Lieu : Toute la France

94 Forces en présences OCLCTIT L'Office Centrale de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l'information et de la Communication Structure nationale, à vocation interministérielle et opérationnelle Compétente dans le domaine des infractions aux technologies de l'information et de la communication. Lieu : Toute la France

95 Forces en présence Police Scientifique et Technique Recherche de preuves Pas forcément spécialisé dans les TIC

96 Forces en présence Experts judiciaires Issus de la société civile Experts dans leur domaine Candidature Période probatoire de 2 ans Puis renouvellement tous les 5 ans Peu d'expert en Informatique Manque surtout en région

97 Forces en présence

98 Forces en présence Quelques sites web Signaler un contenu illicite https://www.internet-signalement.gouv.fr/ Signaler un spam https://www.signal-spam.fr// Obtenir des informations

99 Forces en présence

100 Forces en présence

101 Forces en présence

102 Forces en présence

103 Forces en présence

104 Cheminement légal Plainte Enquête Police Scientifique et Technique Gendarmerie NTEC Procès Avocats Experts Judiciaires Jugement Jurisprudence

105 Les lois de base Vols Article et suivants 3 ans, ans, si aggravé Jusqu'à et 10 ans Escroqueries Article et suivants 5 ans,

106 Loi de bases Transfert de fond Article et suivants 5 ans, Usurpation d'identité Article ans, Fraude Article ans,

107 Lois s'appliquant aux TIC Loi GODFRAIN 5 janvier 1988 De certaines infractions en matière informatique Article Accès : 2 mois à 1 an, 300 à Modifications : 2 mois à 2 ans, à Article Entrave : 3 mois à 3 ans, à

108 Loi GODFRAIN Article Introduction de données : 3 mois à 3 ans, à Article Falsification : 1 à 5 ans, à Article Usage : 1 à 5 ans, à Article Tentative idem

109 Loi GODFRAIN Article Participation : idem Article Confiscation des matériels

110 Droit d'auteur Loi du 11 mars 1957, du 3 juillet 1985 Article 425 du code pénal Contrefaçon : à Article 426 Représentation, diffusion Article 427 Récidive : 3 mois 2 ans, à

111 Droit à l'image Article 9 du code civil Respect de la vie privée Article an, Montage Article 226-8

112 Loi anti-terroristes Principales mesures Vidéo surveillance Contrôle des déplacements Conservations des données de connexions FAI et Cybercafés A fournir aux enquêteurs! Accès aux fichiers Répressions accrues Déchéance de nationalité Gel des avoirs

113 Loi LCEN 21 juin 2004 Surveillance des sites hébergés l'apologie des crimes de guerre ou des crimes contre l'humanité, incitation à la haine raciale Caractère pédophile Interdiction du spam

114 Loi DADVSI 3 août 2006 Transposition d'un loi européenne Interdiction de casser les protections 6 mois, euros Dépôt légal des sites

115 Loi HADOPI 21 septembre 2009 But Favoriser la création Et la diffusion sur Internet Haute autorité pour la diffusion Sanction administrative Réponse graduée Coupure du net?

116 Loi LOPPSI 29 août 2003 Loi sur la sécurité intérieure de mai 2009 Conseil de sécurité intérieure Fichiers informatiques Centraliser les infos Prévenir et punir l usurpation d identité numérique 1 an, euros

117 Quelques cas Un SMS, preuve d infidélité (2009) Si il est recueillit sans violence ni fraude Facebook comme preuve? Droit du commerce Doit à l image Divorce Procédure pénale Identité numérique post mortem Aucun droit pour les ayant droits Divulgation de failles et exploitation Participer à un blog WAREZ

118 Conclusion Cyber crimes Risques multiples Apport judiciaire Les lois sont là Mais : Difficultés pour porter plainte Difficultés pour trouver des preuves Difficultés d'application du droit national

119 Conclusion De la problématique de la preuve Qui peut être chez le FAI Qui peut être chez le particulier De la complicité du plaignant Parfois l'utilisateur a conscience de l'illégalité Parfois l'utilisateur est l'opérateur du délit

120 Conclusion Comment lutter contre la cybercriminalité Former les utilisateurs Expliquer les enjeux Ce n'est pas qu'un problème technique! C'est un problème humain Lutte générationnelle Compréhension des enjeux Compréhension géopolitique des actes

121 Conclusion Internet Formidable outil Parfois détourné Pas plus dangereux qu'une «hache» Prise de conscience globale Souveraineté numérique de l'état Travaux de Bernard CARAYON Implication de la DGSI

122 Questions? Contact :

NOS JEUNES ET LES NOUVELLES TECHNOLOGIES: QUELS DANGERS? COMMENT REAGIR? L'utilisation des nouvelles technologies par les jeunes

NOS JEUNES ET LES NOUVELLES TECHNOLOGIES: QUELS DANGERS? COMMENT REAGIR? L'utilisation des nouvelles technologies par les jeunes NOS JEUNES ET LES NOUVELLES TECHNOLOGIES: QUELS DANGERS? COMMENT REAGIR? L'utilisation des nouvelles technologies par les jeunes Les enfants surfent sur internet majoritairement à partir de 8 ans 64%*

Plus en détail

Dossier pratique n 1

Dossier pratique n 1 Dossier pratique n 1 Comment mieux protéger les enfants sur Internet? Dans ce dossier 1 Protection et prévention 2 Conseils pour les parents 3 Petit lexique pour les parents 4 Conseils pour enfants et

Plus en détail

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse.

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse. La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2013 Jorick GUILLANEUF

Plus en détail

CYBERCRIMINALITE !"#$%&'(')#'*#"+&',#-*#."& IHEDN - Colloque Zonal. 13 avril 2011 - Lycée Hôtelier de Bonneveine Marseille

CYBERCRIMINALITE !#$%&'(')#'*#+&',#-*#.& IHEDN - Colloque Zonal. 13 avril 2011 - Lycée Hôtelier de Bonneveine Marseille CYBERCRIMINALITE '2839-#:#78#;82/-#2- &'()#$**+#,-./-012-#$**+### )-3456/-7!"#$%&'(')#'*#"+&',#-*#."&!"#$% IHEDN - Colloque Zonal 13 avril 2011 - Lycée Hôtelier de Bonneveine Marseille Section Recherches

Plus en détail

LA DELINQUANCE INFORMATIQUE

LA DELINQUANCE INFORMATIQUE LA DELINQUANCE INFORMATIQUE Aude LEVALOIS Gwenaëlle FRANCOIS 2013-2014 LA CYBERCRIMINALITE Qu est ce que la cybercriminalité? Des infractions pénales Ou sont elles commises? Via les réseaux informatiques

Plus en détail

Tout sur la cybersécurité, la cyberdéfense,

Tout sur la cybersécurité, la cyberdéfense, Tout sur la cybersécurité, la cyberdéfense, Par Jean-Paul Pinte, Dr en Information scientifique et Technique, cybercriminologue Publié par : pintejp mai 26, 2011 Création d un centre belge pour lutter

Plus en détail

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012 La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012 Jorick Guillaneuf, chargé d études statistiques à l ONDRP DOSSIER

Plus en détail

La cybercriminalité et les infractions liées

La cybercriminalité et les infractions liées Sanctions pénales Sous la direction de Rapport annuel 2015 de l ONDRP La cybercriminalité et les infractions liées Marine valzer Chargée d études criminologiques à l utilisation frauduleuse d internet

Plus en détail

Dossier pratique n 6

Dossier pratique n 6 Dossier pratique n 6 Internet, mineurs et législation Contributeurs : Action Innocence France et Maître Ségolène Rouillé-Mirza, Avocate au Barreau de Paris - Mai 2010 www.actioninnocence.org france@actioninnocence.org

Plus en détail

PERMIS DE BONNE CONDUITE SUR INTERNET SITE/BLOG

PERMIS DE BONNE CONDUITE SUR INTERNET SITE/BLOG PERMIS DE BONNE CONDUITE SUR INTERNET SITE/BLOG 1. Mon professeur m a demandé de préparer pour demain un exposé sur Mozart. Je vais m aider d Internet pour aller plus vite car je n ai encore rien fait

Plus en détail

I INTRODUCTION II LE PHISHING

I INTRODUCTION II LE PHISHING I INTRODUCTION Ce premier chapitre a pour but de donner les différents concepts de base du monde du phishing ainsi que leurs définitions respectives. Nous commençons par les définitions. Le phishing, ou

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION EN INVESTIGATION NUMERIQUE

PROGRAMME DE FORMATION EN INVESTIGATION NUMERIQUE PROGRAMME DE FORMATION EN INVESTIGATION NUMERIQUE Aziz Da Silva WWW.AZIZDASILVA.NET Rédaction Nom Fonction Version Date Notes Aziz DA SILVA Consultant Senior En 1.0 21/09/14 Version Initiale Stratégies

Plus en détail

PREVENTION DES DANGERS ET DES DERIVES D'INTERNET

PREVENTION DES DANGERS ET DES DERIVES D'INTERNET PREVENTION DES DANGERS ET DES DERIVES D'INTERNET I.La Cybercriminologie : La cybercriminologie (ou cybercriminalité) concerne l étude des infractions pénales qui se commettent sur le réseau Internet. Exemples

Plus en détail

Des cyber-menaces à la cyber-sécurité : Indicateurs, repères, référentiels

Des cyber-menaces à la cyber-sécurité : Indicateurs, repères, référentiels Des cyber-menaces à la cyber-sécurité : Indicateurs, repères, référentiels Carrefour des professionnels du numérique 28 mai 2015 Eric OLIVIER Coordinateur de projets CIBLES SUPPORTS RISQUES GRAVITE Des

Plus en détail

La charte Informatique et Internet Collège le clos tardif

La charte Informatique et Internet Collège le clos tardif La charte Informatique et Internet Collège le clos tardif CHARTE D'UTILISATION DE L'INTERNET, DES RÉSEAUX ET DES SERVICES MULTIMÉDIA Cette charte s'applique à tout utilisateur de la communauté éducative

Plus en détail

- Fournir aux victimes d escroqueries un service d assistance et d information sur les démarches à effectuer pour le dépôt de plainte.

- Fournir aux victimes d escroqueries un service d assistance et d information sur les démarches à effectuer pour le dépôt de plainte. Eléments d information relatifs au plan de lutte contre les escroqueries Escroqueries : un plan de prévention pour contrer le phénomène Alors que la délinquance a chuté de 4,10% en 2007, les escroqueries

Plus en détail

IDENTITÉ NUMÉRIQUE. Vos traces sont toutes les données et informations à votre sujet laissées par vous-même ou par d'autres sur la toile.

IDENTITÉ NUMÉRIQUE. Vos traces sont toutes les données et informations à votre sujet laissées par vous-même ou par d'autres sur la toile. IDENTITÉ NUMÉRIQUE L'identité numérique est votre identité sur le web. Elle se forme grâce aux traces que vous laissez sur la toile en naviguant, en partageant des informations (ex. : photos), en publiant

Plus en détail

Club des Responsables d Infrastructures et de la Production

Club des Responsables d Infrastructures et de la Production Club des Responsables d Infrastructures et de la Production LA BRIGADE D ENQUÊTES SUR LES FRAUDES AUX TECHNOLOGIES DE L INFORMATION Intervention du Commissaire Divisionnaire Anne SOUVIRA Le 19 mars 2014

Plus en détail

SECURIDAY 2013 Cyber War

SECURIDAY 2013 Cyber War Club de la Sécurité Informatique à l INSAT Dans le cadre de la 3ème édition de la journée nationale de la sécurité informatique SECURIDAY 2013 Cyber War SECURINETS Présente Atelier : Mail Threats Formateurs:

Plus en détail

Un livre blanc des L EMAIL, VECTEUR DE MENACES POUR LA SÉCURITÉ DES PME 5 RÉALITÉS QUE TOUTE PME DOIT CONNAÎTRE SUR LA SÉCURITÉ DE L EMAIL

Un livre blanc des L EMAIL, VECTEUR DE MENACES POUR LA SÉCURITÉ DES PME 5 RÉALITÉS QUE TOUTE PME DOIT CONNAÎTRE SUR LA SÉCURITÉ DE L EMAIL Un livre blanc des L EMAIL, VECTEUR DE MENACES POUR LA SÉCURITÉ DES PME 5 RÉALITÉS QUE TOUTE PME DOIT CONNAÎTRE SUR LA SÉCURITÉ DE L EMAIL En dépit du succès grandissant des outils de communication en

Plus en détail

Achats en ligne - 10 re flexes se curite

Achats en ligne - 10 re flexes se curite Achats en ligne - 10 re flexes se curite Attention : Donner ses coordonnées de compte bancaire sans vérification vous expose à des risques. Soyez vigilant! 1. Je vérifie que le site du commerçant est sûr

Plus en détail

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France L assurance et le risque Data Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France 1 En quoi consiste une violation de données pour un assureur? «Une violation des données est un incident de sécurité

Plus en détail

Info Délits Octobre 2009

Info Délits Octobre 2009 Info Délits Octobre 2009 Division prévention criminalité "Gens du voyage" originaires de Roumanie - Roms - Rappel de notre message de septembre Recrudescence d'escroqueries commises par des familles de

Plus en détail

Alain STEVENS contact@alain-stevens.com Tél 06 12 55 19 80 RCS Nice 525 401 832 code Ape 6202A TVA Intracom FR31525401832

Alain STEVENS contact@alain-stevens.com Tél 06 12 55 19 80 RCS Nice 525 401 832 code Ape 6202A TVA Intracom FR31525401832 Zoom sur le projet de création d'un délit d'usurpation d'identité... Vol de photos : quand on se fait passer pour vous sur Internet Vers le doublement des peines contre l'usurpation d'identité en ligne?

Plus en détail

Carte bancaire - 9 re flexes se curite

Carte bancaire - 9 re flexes se curite Carte bancaire - 9 re flexes se curite Attention : Même si l amélioration de la sécurité des paiements par carte est constante, un certain nombre de précautions s impose pour contribuer à éviter les fraudes

Plus en détail

Connectez-moi! préface d Alain Bobant. Un petit guide civique et juridique. Groupe Eyrolles, 2014, ISBN : 978-2-212-13716-3

Connectez-moi! préface d Alain Bobant. Un petit guide civique et juridique. Groupe Eyrolles, 2014, ISBN : 978-2-212-13716-3 Connectez-moi! Fabrice Mattatia préface d Alain Bobant Un petit guide civique et juridique Groupe Eyrolles, 2014, ISBN : 978-2-212-13716-3 Table des matières Avant-propos 1 Redécouvrir les concepts d Internet

Plus en détail

La déclaration à la CNIL

La déclaration à la CNIL La déclaration à la CNIL Est-on obligé de déclarer son site à la CNIL? Une déclaration du site Internet à la CNIL est obligatoire lorsque le site diffuse ou collecte des données à caractère personnel.

Plus en détail

Les menaces sur internet, comment les reconnait-on? Sommaire

Les menaces sur internet, comment les reconnait-on? Sommaire LES Les menaces sur internet, comment les reconnait-on? Sommaire 1. Le virus 2. Le phishing (ou hameçonnage) 3. Le cheval de Troie 4. Le spyware (ou logiciel espion) 5. Le ver informatique 6. Le piratage

Plus en détail

Info Délits Plus Avril 2013 Division prévention criminalité

Info Délits Plus Avril 2013 Division prévention criminalité Sexting, sextape, sexto, quésako? Le sexting consiste à envoyer une photo de soi nu ou en partie dénudé à son partenaire sexuel du moment ou un copain. La sextape consiste à participer à des jeux sexuels

Plus en détail

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Accompagnez également vos enfants sur les réseaux sociaux! Mais que font donc les jeunes sur les réseaux sociaux? Ils socialisent comme l ont toujours fait les adolescents,

Plus en détail

Charte d utilisation d Internet et du matériel informatique

Charte d utilisation d Internet et du matériel informatique Charte d utilisation d Internet et du matériel informatique Préambule Présentation Cette charte qui a pour but de présenter l usage d Internet dans l espace multimédia de la médiathèque, complète le règlement

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES MULTIMEDIAS DANS L ECOLE. Département des Ardennes

CHARTE D UTILISATION DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES MULTIMEDIAS DANS L ECOLE. Département des Ardennes CHARTE D UTILISATION DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES MULTIMEDIAS DANS L ECOLE Département des Ardennes Septembre 2007 Annexe 4 CHARTE D UTILISATION DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES

Plus en détail

Charte des usages acceptables de [établissement]

Charte des usages acceptables de [établissement] Introduction En l espace de quelques années, l Internet est devenu sans nul doute une source d information et un outil de communication sans égal. Etant donné qu il n existe aucun mécanisme de régulation

Plus en détail

www.lesclesdelabanque.com 9 RÉFLEXES SÉCURITÉ

www.lesclesdelabanque.com 9 RÉFLEXES SÉCURITÉ JUIN 2015 Guide élaboré avec CARTE BANCAIRE www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent 9 RÉFLEXES SÉCURITÉ N 5 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE Guide élaboré avec le Groupement

Plus en détail

Avertissement. Le Conseil général. L association ADEJ. Les jeunes connaissent bien les dangers d Internet.

Avertissement. Le Conseil général. L association ADEJ. Les jeunes connaissent bien les dangers d Internet. 2 Le Conseil général Equiper l ensemble d une tranche d âge d ordinateurs portables et lui permettre d accéder à l informatique et aux moyens de communication : c est le pari très ambitieux fait au cours

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique La sécurité informatique c'est quoi au juste? CAID's Delémont - 2 mars 2009 Par Bruno Kerouanton http://bruno.kerouanton.net/blog Les pirates... au début Qui : adolescents isolés Moyens : légers. Motivation

Plus en détail

réseaux sociaux agir en citoyen informé fichage hadopi agir

réseaux sociaux agir en citoyen informé fichage hadopi agir Questions/Réponses sur... Internet réseaux sociaux agir en citoyen informé fichage hadopi agir de manière responsable oeuvre numérique messenger e-citoyen blog e-mail connaître ses droits peer to peer

Plus en détail

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information**

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** Prérequis Compétence opérationnelle Objectifs d apprentissage Durée d apprentissage Connaissances de base en informatique Etre capable de comprendre

Plus en détail

Internet et les nouvelles technologies : «Surfer avec plaisir et en sécurité»

Internet et les nouvelles technologies : «Surfer avec plaisir et en sécurité» Réf : Septembre 2013 Internet et les nouvelles technologies : Blog, Facebook, Netlog, Youtube L utilisation d Internet, des GSM et autres technologies se généralise mais attention, tout n est pas permis

Plus en détail

spam & phishing : comment les éviter?

spam & phishing : comment les éviter? spam & phishing : comment les éviter? Vos enfants et les e-mails en général Il est préférable que les très jeunes enfants partagent l adresse électronique de la famille plutôt que d avoir leur propre compte

Plus en détail

10 RÉFLEXES SÉCURITÉ

10 RÉFLEXES SÉCURITÉ FÉVRIER 2015 ACHATS EN LIGNE 10 RÉFLEXES SÉCURITÉ N 2 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE CE GUIDE VOUS EST OFFERT PAR Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com Le présent

Plus en détail

ACHATS EN LIGNE 10 RÉFLEXES SÉCURITÉ. www.aveclespme.fr Le site pratique pour les PME. www.lesclesdelabanque.com N 2 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE

ACHATS EN LIGNE 10 RÉFLEXES SÉCURITÉ. www.aveclespme.fr Le site pratique pour les PME. www.lesclesdelabanque.com N 2 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE FÉVRIER 2015 www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent ACHATS EN LIGNE 10 RÉFLEXES SÉCURITÉ www.aveclespme.fr Le site pratique pour les PME N 2 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE

Plus en détail

E-RÉPUTATION ET MAUVAISE RÉPUTATION

E-RÉPUTATION ET MAUVAISE RÉPUTATION E-RÉPUTATION ET MAUVAISE RÉPUTATION Ségolène Rouillé-Mirza Avocate au Barreau de Tours 15 février 2011 Introduction 1/2 Qu est ce que l e-réputation? Définition de réputation Dictionnaire Larousse: «Manière

Plus en détail

Les outils numériques et les jeunes Comprendre leurs usages et promouvoir une utilisation responsable

Les outils numériques et les jeunes Comprendre leurs usages et promouvoir une utilisation responsable Les outils numériques et les jeunes Comprendre leurs usages et promouvoir une utilisation responsable Alla Kulikova Responsable Prévention et Formations Association e-enfance SOMMAIRE 1/ L association

Plus en détail

Connectez-moi! préface d Alain Bobant. Un petit guide civique et juridique. Groupe Eyrolles, 2014, ISBN : 978-2-212-13716-3

Connectez-moi! préface d Alain Bobant. Un petit guide civique et juridique. Groupe Eyrolles, 2014, ISBN : 978-2-212-13716-3 Connectez-moi! Fabrice Mattatia préface d Alain Bobant Un petit guide civique et juridique Groupe Eyrolles, 2014, ISBN : 978-2-212-13716-3 Index 3D Secure 166 4G 5 A AAI 133 adresse IP 134, 151 Amazon

Plus en détail

INTERNET ET LA LOI. Marie-Ange CORNET (CAL/Luxembourg)

INTERNET ET LA LOI. Marie-Ange CORNET (CAL/Luxembourg) INTERNET ET LA LOI Marie-Ange CORNET (CAL/Luxembourg) QUELQUES PRINCIPES Internet, c est aussi la vraie vie Le monde virtuel est aussi le monde réel : les lois s y appliquent Nous sommes toutes et tous

Plus en détail

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions 2 Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions

Plus en détail

Cyber harcèlement : c est une forme de harcèlement conduite par les technologies numériques de communication (Internet, SMS, Appels ).

Cyber harcèlement : c est une forme de harcèlement conduite par les technologies numériques de communication (Internet, SMS, Appels ). Bashing : (mot qui désigne en anglais le fait de frapper violemment, d'infliger une raclée). Lorsque le bashing se déroule sur la place publique, il s'apparente parfois à un «lynchage médiatique». Le développement

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DES MATERIELS, DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES MULTIMEDIAS DANS LE CADRE EDUCATIF DE L ETABLISSEMENT SCOLAIRE

CHARTE D UTILISATION DES MATERIELS, DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES MULTIMEDIAS DANS LE CADRE EDUCATIF DE L ETABLISSEMENT SCOLAIRE CHARTE D UTILISATION DES MATERIELS, DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES MULTIMEDIAS DANS LE CADRE EDUCATIF DE L ETABLISSEMENT SCOLAIRE ENTRE : L établissement scolaire Jean Baptiste de la Salle,

Plus en détail

Lexique informatique. De l ordinateur :

Lexique informatique. De l ordinateur : De l ordinateur : Lexique informatique CD / Cédérom : CD (Compact Disc) contient des logiciels (dictionnaire, jeux, ) Clavier : permet de taper du texte, de la ponctuation, des chiffres et des symboles.

Plus en détail

Dispositif français de lutte contre la cybercriminalité

Dispositif français de lutte contre la cybercriminalité Dispositif français de lutte contre la cybercriminalité Textes juridiques, infractions, procédures, politique pénale 1 La mesure du phénomène de la cybercriminalité Une étude sur la base d un questionnaire

Plus en détail

CHARTE EN VUE DE LA REGULATION DE L UTILISATION DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES MULTIMEDIAS DANS LE CADRE EDUCATIF

CHARTE EN VUE DE LA REGULATION DE L UTILISATION DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES MULTIMEDIAS DANS LE CADRE EDUCATIF Version 201109 CHARTE EN VUE DE LA REGULATION DE L UTILISATION DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES MULTIMEDIAS DANS LE CADRE EDUCATIF ENTRE : TEXTE DE LA CHARTE Le collège Notre Dame de Berck, 9

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION ET DE LOCATION

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION ET DE LOCATION CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION ET DE LOCATION Domaine d'application et acceptation des conditions: Les présentes conditions générales d utilisation régissent, sans exception, les relations juridiques

Plus en détail

Découvrez Kaspersky. Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE

Découvrez Kaspersky. Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE Découvrez Kaspersky Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE Sommaire Pourquoi est-il important pour une TPE/PME d acquérir une protection efficace? Pages 04-05 10 idées reçues à

Plus en détail

DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET

DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET 1. Les arnaques les plus fréquentes 2. Les arnaques les plus courantes dans l hôtellerie 3. Comment déceler une arnaque? 4. Comment se protéger? 5. Comment réagir si

Plus en détail

Les autorités judiciaires françaises n ont pas mis en œuvre de politique nationale de prévention dans ce domaine.

Les autorités judiciaires françaises n ont pas mis en œuvre de politique nationale de prévention dans ce domaine. COMITE D EXPERTS SUR LE TERRORISME (CODEXTER) CYBERTERRORISME L UTILISATION DE L INTERNET A DES FINS TERRORISTES FRANCE Avril 2008 Kapitel 1 www.coe.int/gmt A. Politique Nationale 1. Existe-t-il une politique

Plus en détail

DOSSIER FLASH. «Path - Tango»

DOSSIER FLASH. «Path - Tango» DOSSIER FLASH «Path - Tango» Contexte L utilisation des réseaux sociaux étant de plus en plus forte, nous avons constaté que les plus jeunes utilisateurs d Internet possédant des Smartphones, avaient tendance

Plus en détail

p@rents! La parentalité à l ère du numérique. Les outils à destination des parents

p@rents! La parentalité à l ère du numérique. Les outils à destination des parents p@rents! La parentalité à l ère du numérique. Les outils à destination des parents blogs? contrôle parental? chats? sites sensibles? téléphonie mobile? jeux violents? spyware? SOMMAIRE 1. sécuriser son

Plus en détail

Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication

Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Diaporama réalisé à partir des résultats du questionnaire passé par 648 lycéens du Lycée Hector Berlioz Définition des nouvelles technologies

Plus en détail

Criminalité numérique Etat des menaces et tendances

Criminalité numérique Etat des menaces et tendances Etat des menaces et tendances Laurence Ifrah 1 er au 2 avril 2008 Cyberconflits 2007 Les deux premières attaques massives ciblées L Estonie - La Chine Les attaquants et commanditaires ne sont pas formellement

Plus en détail

Charte du Bon usage de l'informatique et des réseaux informatiques au Lycée St Jacques de Compostelle

Charte du Bon usage de l'informatique et des réseaux informatiques au Lycée St Jacques de Compostelle Charte du Bon usage de l'informatique et des réseaux informatiques au Lycée St Jacques de Compostelle I - But de la charte Le but de la présente charte est de définir les règles de bonne utilisation des

Plus en détail

CHARTE INFORMATIQUE MEDIATHEQUE DU CHEVALET

CHARTE INFORMATIQUE MEDIATHEQUE DU CHEVALET CHARTE INFORMATIQUE MEDIATHEQUE DU CHEVALET Préambule Cette charte a pour objet de définir les conditions générales d utilisation des ressources informatiques mises à disposition du public par la médiathèque

Plus en détail

Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès )

Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès ) Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès ) Sommaire 1. Protection de son matériel et de ses données Création d'un utilisateur avec mot de passe compliqué

Plus en détail

SOMMAIRE. HELPCLIC 03/08/2006 http://www.helpclic.net. I La webcam Page 2. II Logiciel et compte

SOMMAIRE. HELPCLIC 03/08/2006 http://www.helpclic.net. I La webcam Page 2. II Logiciel et compte SOMMAIRE I La webcam Page 2 II Logiciel et compte 2-1 : LOGICIEL UTILISE POUR FAIRE DE LA VISIOCONFERENCE Page 2 2-2 : LA CREATION DU COMPTE (PASSEPORT) Page 3 III Le t chat 3-1 : LES SMILEYS Page 12 3-2

Plus en détail

Résumé Afficher les réponses complètes

Résumé Afficher les réponses complètes 1 sur 8 27/01/2012 15:21 réponses Résumé Afficher les réponses complètes Ton âge 11 ans 0 0% 12 ans 0 0% 13 ans 0 0% 14 ans 20 37% 15 ans 21 39% 16 ans 1 2% 17 ans 0 0% Ta classe 6e 0 0% 5e 0 0% 4e 0 0%

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE Version en date du 22/04/2014 RCS Chartres 807 381 157 Code APE 6202B Page 1 sur 6 ARTICLE 1 : OBJET DU DOCUMENT Les présentes conditions particulières,

Plus en détail

Résumé Afficher les réponses complètes

Résumé Afficher les réponses complètes 1 sur 8 27/01/2012 15:23 réponses Résumé Afficher les réponses complètes Ton âge 11 ans 1 2% 12 ans 0 0% 13 ans 10 24% 14 ans 25 60% 15 ans 6 14% 16 ans 0 0% 17 ans 0 0% Ta classe 6e 0 0% 5e 0 0% 4e 42

Plus en détail

Banque a distance - 10 re flexes se curite

Banque a distance - 10 re flexes se curite Banque a distance - 10 re flexes se curite En tant que client de la banque, vous avez un rôle essentiel à jouer dans l utilisation sécurisée des services de banque à distance. 1. Je consulte régulièrement

Plus en détail

RAPPORT. 1. Appréciation générale des problématiques de cybersécurité

RAPPORT. 1. Appréciation générale des problématiques de cybersécurité Réponse de la France à la résolution 68/243 relative aux «Développements dans le domaine de l information et des télécommunications dans le contexte de la sécurité internationale» RESUME ANALYTIQUE A titre

Plus en détail

MINISTÈRES CHARGÉS DES AFFAIRES SOCIALES

MINISTÈRES CHARGÉS DES AFFAIRES SOCIALES MINISTÈRES CHARGÉS DES AFFAIRES SOCIALES INTERVENTION DU 22 OCTOBRE 2014 14 AVENUE DUQUESNE PARIS 7 ÈME Anne SOUVIRA, Commissaire Divisionnaire Chef de la BEFTI de la Direction de la Police Judiciaire

Plus en détail

Conditions Générales d Utilisation Sosh.fr

Conditions Générales d Utilisation Sosh.fr Conditions Générales d Utilisation Sosh.fr Les présentes Conditions Générales d Utilisation régissent l utilisation de l espace communautaire Sosh comprenant : - un accès à l assistance, Sosh Conseil,

Plus en détail

Menaces du Cyber Espace

Menaces du Cyber Espace Menaces du Cyber Espace Conférence 02-04-2014 David WARNENT Police Judiciaire Fédérale Namur Regional Computer Crime Unit Faits Divers Tendances Social Engineering Hacktivisme Anonymous et assimilés Extorsions

Plus en détail

Réglement intérieur. Supélec Rézo

Réglement intérieur. Supélec Rézo Réglement intérieur Supélec Rézo Préambule L association Supélec Rézo est une association régie par la loi du premier juillet 1901. Selon ses statuts, cette association a pour but : de gérer, animer et

Plus en détail

BANQUE À DISTANCE 10 RÉFLEXES SÉCURITÉ. www.lesclesdelabanque.com N 4 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE MAI 2015

BANQUE À DISTANCE 10 RÉFLEXES SÉCURITÉ. www.lesclesdelabanque.com N 4 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE MAI 2015 MAI 2015 Ce guide a été élaboré avec la Police Judiciaire www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent BANQUE À DISTANCE 10 RÉFLEXES SÉCURITÉ N 4 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE

Plus en détail

Fiche pratique. Présentation du problème. Pourquoi Rapport? Comment çà marche?

Fiche pratique. Présentation du problème. Pourquoi Rapport? Comment çà marche? Présentation du problème La banque Boursorama propose un logiciel de protection supplémentaire pour les transactions sur Internet. Ce logiciel est téléchargeable à l adresse suivante : http://www.trusteer.com/webform/download-rapport

Plus en détail

C branché Petit lexique du vocabulaire informatique

C branché Petit lexique du vocabulaire informatique Vous informer clairement et simplement C branché Petit lexique du vocabulaire informatique L univers de l informatique et d Internet est riche en termes plus ou moins techniques. Pour vous aider à vous

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES BLOGS SUR NOTRETEMPS.COM

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES BLOGS SUR NOTRETEMPS.COM CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES BLOGS SUR NOTRETEMPS.COM Les présentes conditions générales d'utilisation (ci-après «les Conditions d Utilisation») décrivent les termes et conditions dans lesquelles

Plus en détail

Cette charte devra être lue et signée par l ensemble des utilisateurs du matériel informatique de l EPL.

Cette charte devra être lue et signée par l ensemble des utilisateurs du matériel informatique de l EPL. CHARTE D UTILISATION DU MATERIEL INFORMATIQUE ET NUMERIQUE EPL LONS LE SAUNIER MANCY (Délibération n 6-22.05 du 13 juin2005 et n 4-16.06 du 9 juin 2006) Cette charte a pour but de définir les règles d

Plus en détail

Cybercriminalité et responsabilité du chef d entreprise

Cybercriminalité et responsabilité du chef d entreprise Cybercriminalité et responsabilité du chef d entreprise MEDEF LYON RHONE 28 avril 2015 Xavier VAHRAMIAN, Avocat Associé Sommaire INTRODUCTION DELITS SUBIS PAR LES ENTREPRISES DELITS COMMIS PAR LES ENTREPRISES

Plus en détail

Les Français face à l'usage frauduleux de leurs documents papiers Connaissances attitudes et comportements

Les Français face à l'usage frauduleux de leurs documents papiers Connaissances attitudes et comportements Les Français face à l'usage frauduleux de leurs documents papiers Connaissances attitudes et comportements Étude réalisée par le département Consommation du CREDOC Pour Méthodologie Enquête en face à face

Plus en détail

CHARTE TYPE DE L UTILISATEUR DE LA MESSAGERIE ÉLECTRONIQUE ET D INTERNET EN MILIEU SCOLAIRE

CHARTE TYPE DE L UTILISATEUR DE LA MESSAGERIE ÉLECTRONIQUE ET D INTERNET EN MILIEU SCOLAIRE CHARTE TYPE DE L UTILISATEUR DE LA MESSAGERIE ÉLECTRONIQUE ET D INTERNET EN MILIEU SCOLAIRE 1 CHARTE TYPE DE L UTILISATEUR DE LA MESSAGERIE ÉLECTRONIQUE ET D INTERNET EN MILIEU SCOLAIRE Ecole : RNE : Adresse

Plus en détail

Téléphone portable Le téléphone portable offre aujourd hui de nombreuses fonctions, notamment celle de se connecter à Internet.

Téléphone portable Le téléphone portable offre aujourd hui de nombreuses fonctions, notamment celle de se connecter à Internet. Téléphone portable Le téléphone portable offre aujourd hui de nombreuses fonctions, notamment celle de se connecter à Internet. Transmets ton numéro uniquement à des personnes proches (famille et amis)

Plus en détail

LES CONDITIONS ET LES CLAUSES POUR L UTILISATION DE Cam Sympa

LES CONDITIONS ET LES CLAUSES POUR L UTILISATION DE Cam Sympa LES CONDITIONS ET LES CLAUSES POUR L UTILISATION DE Cam Sympa Les modalités d utilisation des services de Cam Sympa, définissent, ci-après, les conditions d accès à ces services de mise en relation entre

Plus en détail

Sécurité sur Internet

Sécurité sur Internet Judicael.Courant@laposte.net Ce document est sous licence Creative Commons Ce dont parlent les médias Menaces les plus médiatiques : fraude à la carte bleue cyber-terrorisme pédophilie Reflet de la réalité

Plus en détail

LA PRÉFECTURE DE POLICE À LA FOIRE DE PARIS 30 AVRIL AU 12 MAI DE 10H À 19H LE 10 MAI JUSQU À 23H

LA PRÉFECTURE DE POLICE À LA FOIRE DE PARIS 30 AVRIL AU 12 MAI DE 10H À 19H LE 10 MAI JUSQU À 23H LA PRÉFECTURE DE POLICE Compétente sur Paris et les trois départements de la petite couronne, la préfecture de Police doit prévenir et agir contre une multiplicité de risques : délinquance, troubles à

Plus en détail

IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET E-RÉPUTATION

IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET E-RÉPUTATION Parce qu Internet est un espace public où les données publiées non protégées sont accessibles à tous, voici des conseils pour gérer au mieux votre image sur Internet! IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET E-RÉPUTATION

Plus en détail

CHARTE DE L USAGER D ESPACE D NUMERIQUE REGISSANT L USAGE DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES MULTIMEDIAS DANS LES ESPACES PUBLICS NUMERIQUES

CHARTE DE L USAGER D ESPACE D NUMERIQUE REGISSANT L USAGE DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES MULTIMEDIAS DANS LES ESPACES PUBLICS NUMERIQUES CHARTE DE L USAGER D ESPACE D PUBLIC NUMERIQUE REGISSANT L USAGE DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES MULTIMEDIAS DANS LES ESPACES PUBLICS NUMERIQUES Avril 2010 1 La présente charte définit les relations

Plus en détail

L organisation de la lutte contre la fraude au sein d une banque. Présenté par Mays MOUISSI

L organisation de la lutte contre la fraude au sein d une banque. Présenté par Mays MOUISSI L organisation de la lutte contre la fraude au sein d une banque Présenté par Mays MOUISSI Sommaire La fraude : Définition Portrait robot du fraudeur Les différents types de fraude Exemple de fraude :

Plus en détail

Le hotspot. par Comminter

Le hotspot. par Comminter Le hotspot par Comminter Une large gamme Comminter est devenu un acteur innovant du secteur des télécommunications en développant sa propre gamme de produits dans l internet public et l internet collectif.

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES. 1. Préambule

CONDITIONS GÉNÉRALES. 1. Préambule CONDITIONS GÉNÉRALES En choisissant d utiliser le site www.assu Mag.ch, les lecteurs, utilisateurs et contributeurs déclarent avoir pris connaissance et avoir accepté expressément et sans réserves les

Plus en détail

La sécurité informatique Usages et attitudes en France. Nobody s Unpredictable

La sécurité informatique Usages et attitudes en France. Nobody s Unpredictable La sécurité informatique Usages et attitudes en France Nobody s Unpredictable Méthodologie Nobody s Unpredictable Méthodologie Cible Internautes âgés de 16 à 64 ans, possédant un ordinateur (PC) équipé

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DE L INFORMATIQUE, D INTERNET ET DES RESEAUX

CHARTE D UTILISATION DE L INFORMATIQUE, D INTERNET ET DES RESEAUX CHARTE D UTILISATION DE L INFORMATIQUE, D INTERNET ET DES RESEAUX La présente Charte a pour objet de définir les règles d utilisation des moyens informatiques que l établissement est susceptible de mettre

Plus en détail

Le Contrat comprend les présentes Conditions générales de vente et d utilisation, ainsi que les Conditions particulières.

Le Contrat comprend les présentes Conditions générales de vente et d utilisation, ainsi que les Conditions particulières. Conditions générales de vente et d utilisation Le Contrat comprend les présentes Conditions générales de vente et d utilisation, ainsi que les Conditions particulières. I Lexique et informations : Le client

Plus en détail

Technocom2015. http://www.dsfc.net

Technocom2015. http://www.dsfc.net Technocom2015 Denis Szalkowski BIEN UTILISER LES RÉSEAUX SOCIAUX C est quoi un réseau social numérique Crédit photo : Netpublic Un couple, une famille, une communauté Les réseaux sociaux n'ont pas attendu

Plus en détail

bitdefender TOTAL SECURITY 2008

bitdefender TOTAL SECURITY 2008 bitdefender TOTAL SECURITY 2008 L ultime solution de protection proactive pour vos PC! BitDefender Total Security 2008 est la solution de sécurité ultime pour protéger de manière proactive vos ordinateurs.

Plus en détail

Autohébergement. Quoi, pourquoi, comment. Philippe et Mathieu. 3 avril 2015. Philippe et Mathieu Autohébergement 3 avril 2015 1 / 32

Autohébergement. Quoi, pourquoi, comment. Philippe et Mathieu. 3 avril 2015. Philippe et Mathieu Autohébergement 3 avril 2015 1 / 32 Autohébergement Quoi, pourquoi, comment. Philippe et Mathieu 3 avril 2015 Philippe et Mathieu Autohébergement 3 avril 2015 1 / 32 Qui sommes-nous Philippe et Mathieu Alsace Réseau Neutre FAI associatif

Plus en détail

Les obligations légales pour Accès (FAI) & Services / Hébergement (FSI)

Les obligations légales pour Accès (FAI) & Services / Hébergement (FSI) Les obligations légales pour Accès (FAI) & Services / Hébergement (FSI) Alexandre Archambault FrNOG 23 ALLO UI CER OPJ Qui était derrière cette IP 192.168.0.1? Quel est le client derrière suce.ma.teu.be?

Plus en détail