Une enquête de l inspecteur Copeland

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une enquête de l inspecteur Copeland"

Transcription

1 Une enquête de l inspecteur Copeland De Mélissa, Nigel et Kenza (5 ème 7) L enquêteur Patrick Copeland, policier à Alès, était tranquillement assis dans son fauteuil en train de regarder «Enquêtes Criminelles» lorsque tout à coup le téléphone sonna. Il répondit : c était le médecin légiste. - Allo! Qui est-ce? demanda l enquêteur - Bonjour, excusez-moi de vous déranger, je suis le médecin légiste. J ai fait une autopsie du corps de Mr. Delphino Philippe, et j ai découvert du sang que je n arrive pas à identifier. - Il faut apporter le corps à la police criminelle pour qu ils l examinent. Je vais interroger sa femme. Copeland prit un taxi pour le 18 rue des acacias et alla interroger Mme. Delphino, la femme de la victime ; elle n était pas seule il y avait sa voisine. Il tapa à la porte : - Bonjour, je suis l enquêteur Mr. Copeland. - Bonjour, je suis Mme. Dingo Monica la voisine. Vous voulez voir Mme. Delphino? - Oui, est-elle là je voudrais l interroger? - Oui elle est là. Entrez! - Bonjour Mme. Delphino je suis l enquêteur Patrick Copeland j enquête sur le meurtre de votre mari. Puis-je vous poser quelques questions? - Je n étais pas chez moi ce jour là, je ne peux donc rien vous dire pour vous aider à avancer dans l affaire. - Où étiez-vous ce vendredi 18 octobre vers 17heures? - J étais a la salle de judo «Le Samouraï», près de la patinoire. - D accord. Qui a découvert le corps de la victime?

2 - C est mon fils Anthony Delphino qui l a découvert à 17h35 en revenant de l école. - Où est-il en ce moment? - Il est parti avec les policiers - Ah oui, c est vrai. Merci beaucoup. Il faudrait que nous vous prélevions du sang pour faire une analyse. - D accord, mais pourquoi? - Pour l enquête. -D accord. - Et vous Mme. Dingo, avez-vous vu quelque chose de suspect? - Euh Non! - Etes-vous sûre? - Oui. - Vraiment rien de suspect, rien d inhabituel? - Non rien. Je n ai rien vu je n étais pas chez moi ce jour là. - Où étiez-vous? - J étais chez une amie, à Nîmes. - Ah, d accord Si vous vous souvenez du moindre détail, appelez-moi, voici ma carte d inspecteur. - D accord on vous tiendra au courant. L enquêteur appela Mr. Holden son adjoint pour lui raconter ce que lui avait dit Mme. Delphino et Mme. Dingo : - Allo, Charles? C est Patrick, j ai interrogé Mme. Dingo et Mme. Delphino : elles avaient l air de nous cacher quelque chose de très suspect. Pour cela je les mets sur la liste des suspects.

3 - Il faudra les interroger une deuxième fois au poste de police, n est-ce pas? - Bien évidemment! M. Copeland alla donc interroger le fils de la victime, Anthony Delphino. - Bonjour, je suis l enquêteur Mr. Copeland j enquête sur la mort de votre père. - Bonjour! - Es-ce que je peux vous poser quelques questions? - Oui! - A quelle heure avez-vous découvert le corps de votre père? - Il était 17h35 je rentrais de l école. - Es-ce que quelqu un en voulait à votre père? - Euh Il y avait notre ancien voisin, et il avait une maitresse qui peut être a un rapport. - Comment s appelle votre voisin et la maitresse de votre père? - Le voisin s appelle Mr. Sodébo, il vit en Angleterre. Par contre la maitresse, je ne sais pas comment elle s appelle. - Si tu as de nouveaux renseignements sur la maitresse de ton père, appelle-moi ; je te donne ma carte d inspecteur. Il ajouta pour lui-même «donc, nous avons un nouveau suspect». - D accord. Quelques jours plus tard, Anthony Delphino appela Mr. Copeland. - Bonjour, c est Anthony Delphino, je vous appelle au sujet de la maitresse de mon père : j ai trouvé une photo d elle avec son nom derrière. - Amenez-la moi de suite s il vous plait. - Je ne peux pas venir tout seul, je n ai pas de moyen de transport. On a qu à se rejoindre devant chez moi, je vous la ferai passer. - D accord, à tout de suite.

4 Quelques minutes plus tard, Mr. Copeland arriva devant chez la victime. Anthony lui donna la photo. Sur cette photo, Mme. Benmouloud avait une robe de soirée et elle était accompagnée de Mr. Delphino ; ils étaient sans doute à une soirée. L enquêteur alla à la gendarmerie pour faire rechercher la maitresse. Il trouva son adresse et se rendit chez elle de suite. - Bonjour, je suis l inspecteur Copeland, j enquête sur le meurtre de Mr. Delphino Patrick vous êtes bien Mme. Benmouloud Malika? - Oui c est moi. Mais que lui est-il arrivé? - Il est décédé le vendredi 18 octobre aux environs de 17h. Mme. Benmouloud se mit à pleurer, elle était très triste. - Comment est-il mort? - Son fils l a retrouvé pendu chez lui. - Ce n est pas possible mais pourquoi se serait-il pendu? - Nous pensons que ce n est pas un suicide mais plutôt un meurtre. - Qui aurait pu le tuer? Il n avait pas d ennemis - Nous enquêtons! Où étiez-vous vendredi 18 octobre à 17h? - Je travaillais. - Où ça? - Aux Délices Orientaux. - Ah d accord merci au revoir. Mr. Copeland rappela son adjoint Charles Holden pour lui raconter ce que Mme. Benmouloud lui avait dit : - Salut Charles c est encore moi, je t appelle au sujet de la maîtresse de Mr. Delphino je suis allé l interroger : elle m a dit qu elle travaillait lorsque le meurtre a été commis. - Ah bon? Et où travaillait-elle?

5 - Aux Délices Orientaux, près du Super U. - Ah, oui je connais bien, ma femme travaille là bas. - D accord, je vais quand même vérifier, merci. Mr. Copeland alla interroger le patron de Mme. Benmouloud pour savoir si elle travaillait bien à ce moment-là : - Bonjour je suis l enquêteur Mr. Copland et je viens pour vous demander si Mme. Benmouloud Malika travaille ici? - Oui elle travaille bien là, pourquoi? - Parce que j enquête sur un meurtre. Est-ce que Mme. Benmouloud était là le vendredi 18 Octobre à 17 heures? - Euh... Attendez, je vérifie. - Merci. - Oui, elle travaillait à 17h. - D accord. Avez-vous remarqué quelque chose d inhabituel? - Euh Elle a reçut un coup de fil qui l a déstabilisé, mais elle n a pas voulu rentré chez elle. - Jusqu à quelle heure était-elle là? - Jusqu à onze heure et demi à peu-près. - D accord. Merci, au revoir. Mr. Copeland appela Mr. Holden son adjoint pour lui raconter : - Salut c est encore moi je t appelle au sujet de Mme. Benmouloud, la maîtresse de la victime. - Tu as du nouveau à son sujet? - Oui elle travaillait au moment du crime.

6 - Elle ne sait pas absentée même une heure? - Non, elle était là-bas de 17h00 à 22h00. - Il faut donc l enlever de la liste des suspects. - Oui, il ne nous reste plus que Mme. Delphino et Mme. Dingo qui pourraient être coupables de ce meurtre. - Mme. Dingo a dit qu elle était chez une amie à Nîmes ; nous n avons qu à vérifier en demandant les coordonnés de son amie? - Oui, en effet, c est une bonne idée. Pourquoi tu ne l interrogerais pas avec moi? - Oui, si tu veux. Nous n avons qu à interroger Mme. Dingo demain, au poste de police pour savoir comment s appelle son amie. - Oui. Je te laisse l appeler pour lui dire de venir demain. - D accord, je m en occupe. - Merci. L adjoint appela Mme. Dingo pour lui donner le rendez-vous : - Bonjour, je suis Mr. Holden l adjoint de l enquêteur Mr. Copeland qui enquête sur le meurtre de votre voisin. - Bonjour. - Je vous appelle pour savoir si vous pouviez venir demain à 14h30 au poste de police? - Oui, je viendrai. Le lendemain à 14h30 Mme. Dingo arriva au poste de police. - Bonjour, je suis Mme. Dingo, vous m avez donné rendez-vous. - Oui. Bonjour nous allons passer dans la salle d interrogatoire. Je suis l adjoint de Mr. Copeland. - D accord, je vous suis.

7 Arrivés dans la salle d interrogatoire Mme. Dingo dit : - Je dois tout vous avouer. - Attendons que Mr. Copeland arrive pour commencer. Mr. Copeland arriva. - Bonjour, excusez-moi pour le retard, commençons l interrogatoire. - Mme. Dingo était en train de me dire qu elle allait tout nous avouer. - Mme. Dingo pour commencer avez-vous vu quelque chose le jour du meurtre. - Oui. Je vais tout vous raconter. - Nous vous écoutons. - Il était 17h, j étais chez moi et j ai entendu une voiture j ai regardé par la fenêtre, c était Mme. Delphino qui arrivait, elle avait l air très énervée. Je suis sortie promener mon chien et j ai entendu du bruit comme s ils se battaient, ils criaient J ai décidé de rentrer chez moi à 17h20. Quand elle est sortie de la maison, si je me souviens bien, elle à tourné la tête vers moi et m a vue. Elle est venue et m a menacée pour que je ne dise rien. Pendant les explications de Mme. Dingo, Mr. Holden était sorti chercher l analyse du sang retrouvé sur la corde ayant servi à pendre Mr. Delphino. - Si je comprends bien c est Mme. Delphino qui a tué son mari? demanda Mr. Copeland - Oui. Voila les résultats de l analyse de sang. Mr. Holden donna les résultats à Mr. Copeland. - D après les résultats de l analyse, le sang est celui de Mme. Delphino. - Mme. Dingo a vu le crime se produire et elle a vu Mme. Delphino qui sortait de sa maison. - Nous avons enfin notre coupable, déclara Mr. Copeland Mme. Delphino a été arrêtée dans l appartement de Mme. Dingo alors qu elle essayait de la tuer.

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Sarahta K. BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

LEARNING BY EAR EPISODE

LEARNING BY EAR EPISODE LEARNING BY EAR Filles 10ème épisode Beauté Texte : Zainab Aziz Rédaction : Andrea Schmidt/Christine Harjes/Guy Degen Adaptation : Aude Gensbittel Personnages : Présentateur pour Intro/Outro Bibiy : personnage

Plus en détail

1. Un dîner presque parfait

1. Un dîner presque parfait 1. Un dîner presque parfait Fülle die Lücken mit dem passenden Artikel bzw. Teilungsartikel (article partitif) ( le, la, les, l, un, une, du, de la, de l, d, de ou des) : Les parents de Marguerite ont

Plus en détail

Le diamant n y est plus!

Le diamant n y est plus! Un soir, dans le musée des pierres précieuses, il y a eu le vol d un diamant qui était gardé par deux gorilles. Ils se sont endormis et ont même un peu ronflé. A minuit, l alarme a sonné deux ou trois

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Adaptation de Magalie Journot D après Apologie de Socrate et Criton, de Platon, Dans la traduction de Luc Brisson Pour l édition GF Flammarion

Adaptation de Magalie Journot D après Apologie de Socrate et Criton, de Platon, Dans la traduction de Luc Brisson Pour l édition GF Flammarion Adaptation de Magalie Journot D après Apologie de Socrate et Criton, de Platon, Dans la traduction de Luc Brisson Pour l édition GF Flammarion Personnages Socrate Xanthippe, sa femme Ménèxène, leur plus

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? -

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Editions Val d'arve juin 2012 - CHAPITRE 1 - À Nairobi, en ce beau matin, Sébastien se lève, regarde par la fenêtre et dit: - Il fait beau! Il voit le soleil qui sort

Plus en détail

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Pascal Nowacki BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Je me sers toute seule: c est une station libre-service, quoi!

Je me sers toute seule: c est une station libre-service, quoi! LA VIE QUOTIDIENNE A LA STATION-SERVICE TPVQ4 La presentatrice: Salut a tous. Aujourd hui, je vous retrouve dans une stationservice. Pourquoi? Eh bien! Parce que je n ai plus d essence. Alors, je vais

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Le chef de gare entre en scène : Considérations cinématographiques

Le chef de gare entre en scène : Considérations cinématographiques Séquence 18 - Sketch 1/5 Les points d interrogation, points, sketches à imprimer, sketchs à imprimer, sketch à imprimer, sketches gratuits, sketchs gratuits, sketch métier, sketch à jouer, sketch fle,

Plus en détail

Groupe 5 : Jérémy, Camille P, Julien, Rizlaine, Jordan D UNE NOUVELLE AVENTURE DE JOHN CHATTERTON DETECTIVE

Groupe 5 : Jérémy, Camille P, Julien, Rizlaine, Jordan D UNE NOUVELLE AVENTURE DE JOHN CHATTERTON DETECTIVE Groupe 5 : Jérémy, Camille P, Julien, Rizlaine, Jordan D UNE NOUVELLE AVENTURE DE JOHN CHATTERTON DETECTIVE Le genre du livre Un photo-roman Où se passe l histoire? Au début : à la ville - l enquête se

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION FRENCH 2 UNIT GENERAL LISTENING SKILLS TRANSCRIPT

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION FRENCH 2 UNIT GENERAL LISTENING SKILLS TRANSCRIPT N E W S O U T W A L E S IGER SCOOL CERTIICATE EXAMINATION 1998 RENC 2 UNIT GENERAL LISTENING SKILLS TRANSCRIPT 2 ITEM 1 Excusez-moi monsieur, voulez-vous ouvrir ces valises? Ah oui, madame, il n y a que

Plus en détail

LE CRIME NE PAIE PAS a French reader by Huguette Zahler. Chapitre 18 : Les enfants du Montmartrobus

LE CRIME NE PAIE PAS a French reader by Huguette Zahler. Chapitre 18 : Les enfants du Montmartrobus Chapitre 18 : Les enfants du Montmartrobus Un chauffeur de bus qui travaillait sur la ligne du petit bus qui zigzague sur la Butte Montmartre 1 avait fait une étrange déclaration au commissariat de police

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

2. La police peut-elle m arrêter et m interroger sans raison?

2. La police peut-elle m arrêter et m interroger sans raison? Chapitre 2 : La police Partie 1: Contact avec la police 1. Quand puis-je être en contact avec la police? La police pourrait entrer en contact avec toi si elle a des motifs raisonnables de croire que tu

Plus en détail

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu DDD French, S 276 Page 1 Salutations chaleureuses dans le Puissant

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Tu écris un courriel à un(e) ami(e) pour lui raconter ce que tu lis en ce moment à l école. Tu

Tu écris un courriel à un(e) ami(e) pour lui raconter ce que tu lis en ce moment à l école. Tu Objectif : DELF A2 Ecrire un courriel Tu écris un courriel à un(e) ami(e) pour lui raconter ce que tu lis en ce moment à l école. Tu donnes des précisions sur le livre (auteur, titre, ), des détails sur

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

ANNA ET ALEX CONTRE LES FAUX-MONNAYEURS

ANNA ET ALEX CONTRE LES FAUX-MONNAYEURS LE JEU «EURO RUN» www.nouveaux-billets-euro.eu ANNA ET ALEX CONTRE LES FAUX-MONNAYEURS - 2 - Anna et Alex sont camarades de classe et les meilleurs amis du monde. Il leur arrive toujours des aventures

Plus en détail

LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2

LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2 Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education Educational Research Network for West And Central Africa LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2 Légende

Plus en détail

Rédaction : Johannes Beck & Sandrine Blanchard

Rédaction : Johannes Beck & Sandrine Blanchard Learning by Ear changement climatique Épisode 04 Texte : Victoria Averill Rédaction : Johannes Beck & Sandrine Blanchard Traduction : Anne Le Touzé & Julien Méchaussie PERSONNAGES: Scène 1 : JOSHUA (15

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. VERTISSEMENT e texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com e texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation de

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

comédie pour tout public, huit minutes environ Personnages : Sonia Sybille Quentin Serge Maryse

comédie pour tout public, huit minutes environ Personnages : Sonia Sybille Quentin Serge Maryse 1 de Genre : Personnages : Costumes : Décors : Synopsis : comédie pour tout public, huit minutes environ contemporains salle de réunion, tables et chaises Une maison de retraite va s ouvrir et une consultante

Plus en détail

Chapitre un. J aimerais résilier mon abonnement. Puis-je m y prendre ainsi? Cordialement, E. Rothner.

Chapitre un. J aimerais résilier mon abonnement. Puis-je m y prendre ainsi? Cordialement, E. Rothner. Chapitre un 15 janvier Objet :Résiliation J aimerais résilier mon abonnement. Puis-je m y prendre ainsi? Cordialement, E. Rothner. 18 jours plus tard Objet :Résiliation Je veux résilier mon abonnement.

Plus en détail

Français Authentique Pack 2

Français Authentique Pack 2 Acheter un billet de train Contexte : Audrey a passé une semaine à Paris dans sa famille. Avant de rentrer chez elle en Allemagne, elle décide d aller rendre visite à une amie à Metz. Elle se rend à la

Plus en détail

L après midi l inspecteur se rendit à la boulangerie. Il interrogea Madame Madeleine, pendant que son équipe inspectait les lieux.

L après midi l inspecteur se rendit à la boulangerie. Il interrogea Madame Madeleine, pendant que son équipe inspectait les lieux. Récit 15 Dans une petite ville paisible d Allemagne, appelée Brestër, vivait un certain M. Choufleur. Une nuit alors qu il était profondément endormi, le téléphone sonna. - «Allo, suis-je bien chez M.

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION FRENCH 2/3 UNIT (COMMON) LISTENING SKILLS TRANSCRIPT

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION FRENCH 2/3 UNIT (COMMON) LISTENING SKILLS TRANSCRIPT N E W S O U T W A L E S IGER SCOOL CERTIICATE EXAMINATION 1998 RENC 2/3 UNIT (COMMON) LISTENING SKILLS TRANSCRIPT 2 ITEM 1 Oh, élix, tu es toujours en retard! Le film a sûrement commencé. J ai tourné une

Plus en détail

S il te plaît! je dois rendre ce devoir demain matin. Salut fréro, j ai besoin de toi... tu peux m aider sur un exposé?

S il te plaît! je dois rendre ce devoir demain matin. Salut fréro, j ai besoin de toi... tu peux m aider sur un exposé? Salut fréro, j ai besoin de toi... tu peux m aider sur un exposé? S il te plaît! je dois rendre ce devoir demain matin Non!!!! lâche moi! débrouille toi toute seule, je suis en train de gagner ma partie!

Plus en détail

Laurent et Julie arrivent à la maison ; leur mère est au téléphone.

Laurent et Julie arrivent à la maison ; leur mère est au téléphone. Scène 1 Laurent et Julie arrivent à la maison ; leur mère est au téléphone. MME GRIMAUD LAURENT JULIE Oui, tante Odile. C est vrai, je Oui, oui, bien sûr Je sais, mais ce n est pas toujours facile Non

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011

Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011 Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011 39 14 1. Professeur : Je vais le faire au tableau. Moi je n ai placé

Plus en détail

La soupe de la discorde

La soupe de la discorde 1. Dans un grand immeuble de la ville, est connue pour les odeurs de sa cuisine. Chaque fois qu elle fait sa fameuse soupe aux choux, tous les voisins ferment les fenêtres pour ne pas être dérangés par

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 2 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 2 «TU AS DU BOULOT?» Objectifs : Présenter ses projets, demander des conseils, demander un prêt Points de langue : Le futur simple, le conditionnel présent Thèmes culturels

Plus en détail

EPISODE 3/6- LE FUGITIF. (Plan dans une voiture, elle roule dans la forêt, l homme qui conduit parle dans un talkiewalkie.)

EPISODE 3/6- LE FUGITIF. (Plan dans une voiture, elle roule dans la forêt, l homme qui conduit parle dans un talkiewalkie.) 13h00- NORD DE L Amérique EPISODE 3/6- LE FUGITIF (Plan dans une voiture, elle roule dans la forêt, l homme qui conduit parle dans un talkiewalkie.) L homme- Il me fait chier se putain de relais, tous

Plus en détail

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle Enquête au collège : le meurtre de Gertrude chapitre 1: La nouvelle Comme à son habitude Gertrude passait la serpillère. Or, le Mardi 17 Septembre personne ne l'avait vue! Toute l'école disait qu'elle

Plus en détail

PREMIER ACTE PREMIER ACTE

PREMIER ACTE PREMIER ACTE PREMIER ACTE PREMIER ACTE Grobichon est seul en scène. Il compulse un registre et compte sur ses doigts. GROBICHON. Bon, alors 4 et 2 = 6 et 3 = 9 et 5 = 14. Je pose 4 et je retiens 1. Plus 3284228, ça

Plus en détail

LE DISCOURS RAPPORTÉ

LE DISCOURS RAPPORTÉ LE DISCOURS RAPPORTÉ Le discours rapporté Le discours rapporté direct et indirect On parle de discours rapporté quand une personne rapporte les paroles d une autre personne ou bien ses propres paroles.

Plus en détail

ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT

ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT Un rêve aventureux du détective Paul X UNE PIÈCE DE THÉÂTRE POUR LA JEUNESSE DE JEAN-PIERRE DURU PRÉSENTATION DE LA PIÈCE «ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT» Le détective privé

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite 0710-demo 30/07/10 Code du candidat :... Nom : Prénom

Plus en détail

LA VIE QUOTIDIENNE A LA POST TPVQ5

LA VIE QUOTIDIENNE A LA POST TPVQ5 LA VIE QUOTIDIENNE A LA POST TPVQ5 La presentatrice: Bonjour a tous. Vous allez bien? Oui? Vous voyez, la, dans ma main, j ai une lettre. Ca c est le timbre. Et voila l adresse. C est l adresse de mon

Plus en détail

Tous que j avais. Français 9, Andrew Cheung (Chapitre 1 & 2) et Jon Parkinson (Chapitre 3 & 4) Le 21 avril 2015

Tous que j avais. Français 9, Andrew Cheung (Chapitre 1 & 2) et Jon Parkinson (Chapitre 3 & 4) Le 21 avril 2015 Tous que j avais Français 9, Andrew Cheung (Chapitre 1 & 2) et Jon Parkinson (Chapitre 3 & 4) Le 21 avril 2015 Table de matières Chapitre 1(la prise) 1 Chapitre 2(la vente).2 Chapitre 3(la punition)..3

Plus en détail

Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 04

Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 04 Learning by Ear Travail et éducation Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 04 Auteur: Njoki C. Muhoho Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Julien Méchaussie Adaptation : Sandrine Blanchard

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com 1 AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Ma banque Ninon Jonville

Ma banque Ninon Jonville Ma banque Ninon Jonville Scène 1 La dame de l accueil L accueil de la banque. arrive dans la banque et commence à tourner en rond comme si elle cherchait quelque chose. Dame de l accueil (étonnée) Vous

Plus en détail

FRENCH INSTITUTE ALLIANCE FRANCAISE - TEST DE PLACEMENT

FRENCH INSTITUTE ALLIANCE FRANCAISE - TEST DE PLACEMENT FRENCH INSTITUTE ALLIANCE FRANCAISE - TEST DE PLACEMENT Prénom : Nom : Tél : Courriel : Niveau écrit : Oral : Cours proposé : Correcteur : Quelle est votre profession? française je suis journaliste je

Plus en détail

Conférence de presse après la résurrection Marie de Magdala

Conférence de presse après la résurrection Marie de Magdala Conférence de presse après la résurrection Marie de Magdala (Mary Magdalene Refutes Resurrection Myths) Bob Snook Durée : environ 10 minutes Personnages Marie de Magdala Plusieurs journalistes Costumes

Plus en détail

Mais un jour, un chevalier arriva au château Il voulait apporter un écu pour l armurerie. On aurait dit qu il voulait s en débarrasser.

Mais un jour, un chevalier arriva au château Il voulait apporter un écu pour l armurerie. On aurait dit qu il voulait s en débarrasser. NAO et l écu magique Nao est un dieu. Il habite sur une colline et peut se métamorphoser en toutes sortes d animaux pour ne pas se faire repérer. Cette colline est invisible aux yeux des hommes. Il est

Plus en détail

Indications pédagogiques E1 / 43

Indications pédagogiques E1 / 43 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E1 / 43 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés 4

Plus en détail

BY EAR Droits des filles EPISODE 2 : «Excision»

BY EAR Droits des filles EPISODE 2 : «Excision» BY EAR Droits des filles EPISODE 2 : «Excision» Auteur : Njoki C. Muhoho Editeurs : Andrea Schmidt, Katrin Ogunsade Correction : Michael Lawton Traduction : Aude Gensbittel Personnages : Présentateur,

Plus en détail

- Mais vous êtes tellement beaux avec toutes ces couleurs! Coco l oiseau : Bonjour, grande Poucette! Comment vas-tu aujourd hui? Chante avec nous!

- Mais vous êtes tellement beaux avec toutes ces couleurs! Coco l oiseau : Bonjour, grande Poucette! Comment vas-tu aujourd hui? Chante avec nous! Scène n 1 + le chœur de «Petit garçon rêveur». - Bonjour, petite orchidée! Lili l orchidée : - Bonjour Poucette. Comment vas-tu? - Je vais bien! J aime regarder les fleurs et me promener dans le jardin.

Plus en détail

Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL YVES SANSFAÇONS»

Programme initiation au cinéma pour le primaire ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL YVES SANSFAÇONS» Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL» Situation #1 : en vacances Ah bien, si c est pas mon élève préféré! C est quoi ton nom déjà? ÉLÈVE (3 secondes) Est-ce

Plus en détail

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2.

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. FICHE PEDAGOGIQUE Florence Foresti Objectifs Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. Culturel : L humour français Connaître une humoriste française : Florence

Plus en détail

CONDUIRE UN ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF

CONDUIRE UN ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF CONDUIRE UN ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF Rappel du principe de l entretien semi-directif un ensemble de thèmes imposés et qui doivent être tous abordés, avec des questions ouvertes et en laissant la liberté

Plus en détail

Diplôme d études en langue française. DELF Prim A2. Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues

Diplôme d études en langue française. DELF Prim A2. Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Diplôme d études en langue française Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Transcription des documents audio Épreuves collectives Durée Note sur Compréhension de l'oral Réponse

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris Proposition de pilote de série de Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode : JF partage appartement. APPARTEMENT DE - SALON - INT - JOUR Sophie est

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire:

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire: C est l histoire d une petite fille, Noéline, et de son tonton qui vivait en Chine. Il n était pas là quand elle est née, car il escaladait une montagne sacrée. Alors, quand il est rentré, il a fallu tout

Plus en détail

Etre jeune retraité( e) et devenir bénévole d accompagnement de personnes malades

Etre jeune retraité( e) et devenir bénévole d accompagnement de personnes malades Etre jeune retraité( e) et devenir bénévole d accompagnement de personnes malades 1/5 Une étude de l IFOP, Le bénévolat en France, en 2013, menée en partenariat avec l Association France Bénévolat, montre

Plus en détail

Présentation de PHOTOS

Présentation de PHOTOS Mesures de Contraintes Pour me présenter, je suis Alban LANGLOIS, je suis infirmier, je viens des soins somatiques (et ceci a son importance, à mes yeux, pour l expression de mon ressenti) et je suis membre

Plus en détail