Technologies de l information et de la communication

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Technologies de l information et de la communication"

Transcription

1 Technologies de l information et de la communication Raspberry Pi : une étape vers la démocratisation du data scientist? Cyber-politique britannique et sécurité BETT SHOW : les technologies dans l éducation Science et Technologie au Royaume-Uni Janvier-Février 2013

2 Technologies de l information et de la communication T I C Infrastructure de calcul haute performance pour les nanosciences Source : Argonne National Laboratory, Wikimédia Commons Raspberry Pi : une étape vers la démocratisation du data scientist? L évolution et la généralisation des usages de l informatique depuis les années 80 vers l utilisation de la bureautique et l élaboration de pages web, ont entraîné une baisse graduelle des compétences en programmation chez les informaticiens de première année à l Université de Cambridge. Pour combler ce déficit, un projet de développement de micro-ordinateur à faible coût a été initié en 2006 dans les laboratoires de l Université, grâce aux travaux de David Braben, Rob Mullins, Jack Lang et Alan Mycroft. Cette initiative, qui deviendra très rapidement la fondation Raspberry Pi (issu de «Raspberry Pie», tarte à la framboise), a pour objectif de relancer l intérêt et les compétences en programmation des élèves en leur facilitant l accès à l expérimentation personnelle. En effet, le Raspberry Pi affiche des performances techniques impressionnantes pour un coût d achat ne dépassant pas 35 $ Analyse du produit Le Raspberry Pi 1 se présente comme une simple carte mère, à peine plus grande qu une carte de crédit (Figure 1). Cet ordinateur dispose d un processeur ARM 700 Mhz, d une mémoire vive allant jusqu à 512 Mbits, et peut exploiter différentes versions de l environnement Linux. Le modèle le plus évolué présente des connexions USB 2.0, RCA video, audio jack, ethernet et hdmi lui permettant d effectuer la plupart des tâches courantes d un ordinateur de bureau (Figure 2). Les deux premières versions, les modèles A et B, sont vendus sans boîtier et sont principalement destinées aux développeurs qui pourront y apporter des améliorations. Son circuit graphique vidéo lui permet de décoder un flux HD 1080p à 30 images par secondes, ce qui fait de lui un media center simple d installation et extrêmement compétitif au regard du prix d achat. Mais avant d en profiter, et conformément aux souhaits des concepteurs, le futur utilisateur devra se plier aux bases de la programmation. L étendue des usages de ces micro-ordinateurs est vaste et à l heure actuelle plus de exemplaires ont déjà été commandés par des personnes de tous âges. La fondation Raspberry Pi met également à disposition des utilisateurs un ensemble de contenus évolutifs permettant de personnaliser son système. 2 De récentes applications en supercomputing dans l éducation supérieure Un grand nombre d universités utilisent déjà les avantages du produit pour doter leurs étudiants d un bagage évolué en programmation. Certains projets ambitieux arrivent cependant à surpasser les usages courants du micro-ordinateur et parviennent à simuler des montages complexes auxquels les étudiants pourront être confrontés dans le monde de l industrie. Figure 1 : Modèle B de l ordinateur Raspberry Pi Crédits : Récemment, un laboratoire de l Université de Glasgow est parvenu à connecter ensemble 64 Raspberry Pi pour démontrer aux étudiants le fonctionnement d un data-center. Science et Technologie au Royaume-Uni Janvier-Février

3 Dans le même registre, un autre projet a été mis en place par l Université de Southampton, où les chercheurs ont développé un supercalculateur qu ils ont exploité pour calculer la valeur du nombre Pi (π)! Ici encore, Simon Cox, professeur de calcul scientifique déclare que : «Construire un supercalculateur coûterait des dizaines de milliers de livres, mais enseigner les fondamentaux en utilisant quatre Raspberry Pi coûte environ 100 livres. C est la première fois qu il est concevable pour des étudiants entrants à l université de disposer aussi vite d une expérience avec les supercalculateurs». Figure 2 : Les entrées/sorties du Raspberry Pi Crédits : Paul Beech, Comme le souligne Jeremy Singer, un professeur engagé dans le projet : «Un véritable data-center serait composé de centaines d ordinateurs et coûterait des millions, les entreprises qui en possèdent les exposent fièrement devant les visiteurs. Les nôtres tiennent sur un bureau, mais les process et les logiciels utilisés sont exactement les mêmes, ce qui procure à nos étudiants une expérience réaliste». À un moment où l on parle de «déluge de données» et de Big Data, la démocratisation des formations aux métiers de data scientists (spécialistes de l analyse de données grande échelle et de calcul haute performances) est au centre des préoccupations du monde de la recherche. 3 Les universités britanniques, en s appuyant sur des projets basés sur Raspberry Pi, apportent un élément de réponse au problème de l exportation de ce savoir-faire, depuis les centres de recherches vers les amphithéâtres. Notes : Olivier de Montalembert 1. Voir «Raspberry Pi, l ordinateur éducatif à 20 euros», Science & Technologie au Royaume-Uni n 61, p Site de la fondation : 3. Voir le colloque sur le big data : Sources : - - Times Higher Education, 26/12/2012, Cyber-politique britannique et sécurité La cyber-sécurité, thématique au centre des préoccupations internationales 1, a donné lieu à un séminaire bilatéral franco-britannique le 21 février dernier à la résidence de l ambassadeur de Grande Bretagne à Paris. Le renforcement des coopérations entre les entreprises et l intensification des échanges de bonnes pratiques y ont été abordés, aussi bien sur un aspect politique que commercial. Les britanniques se dotent d institutions stratégiques d influence nationale et internationale couvrant les domaines de la cyber-sécurité. 1. International Cyber Policy Unit Il s agit du département d État responsable de l engagement du Royaume-Uni envers les défis de la cybercriminalité. Son périmètre d action est décrit par : la mise en avant d une vision dynamique, ouverte et sécurisée du cyberespace, l élaboration de partenariats internationaux pour mieux cibler l origine des menaces, la promotion du Royaume-Uni en tant que puissance politique et technologique motrice, etc. C est un département dépendant à la fois au Foreign and Commonwealth Office et de l inside government, actuellement placé sous la direction de Jamie Saunders. Lors de la présentation, quatre objectifs stratégiques à renforcer ont été mis en avant concernant le Royaume-Uni. 1.1 L économie L unité doit s assurer de la confiance du monde professionnel envers la robustesse du cyber espace britannique, afin que ce même sentiment de sécurité devienne un catalyseur de croissance économique. 1.2 Les infrastructures nationales La protection des infrastructures nationales contenant des données critiques demeure au cœur des préoccupations gouvernementales, afin de prémunir au maximum le pillage du savoir faire ou des données stratégiques des institutions publiques. 1.3 La promotion de la cyber-politique britannique Les britanniques souhaitent fédérer d autres nations dans leur sillage, en promouvant leur vision spécifique du cyberes- 40 Science et Technologie au Royaume-Uni Janvier-Février 2013

4 pace et la manière selon laquelle la sécurité informatique leur semble devoir être abordée. Selon M. Sanders, 70 % des menaces rencontrées peuvent être traitées avec des technologies existantes, mais un nombre trop important d industries ne font pas les investissements pour se doter des standards et des bonnes pratiques nécessaires. En septembre dernier, le gouvernement britannique à lancé une campagne de promotion sur les bonnes pratiques en matière de cyber-sécurité. N ayant pas les ressources pour contrôler de manière exhaustive l ensemble des entreprises, le gouvernement développe des collaborations accrues avec le secteur privé. Afin de tendre vers l idéal d une sécurité à 100 %, qui restera durablement inatteignable, le gouvernement investit sur la recherche et développement, sur la défense active et sur le partage systématique du savoir faire avec le secteur privé. M. Sanders mentionne également toute la subtilité de cet exercice, puisque faire peser trop de restrictions sur l Internet pourrait de nuire à l innovation. 1.4 La construction de partenariats La coopération internationale nécessite l élaboration d un cadre juridique et d une architecture partagée. Le défi à relever est formulé de la manière suivante : dans quelle mesure pouvons-nous intensifier les relations entre les alliés traditionnels pour faire face au Japon, à l Inde, à la Chine, etc. en prenant en compte les différences de nos législations et les questions d intérêt national? Enfin, M. Sanders déclare qu «il sera également bénéfique sur le plan économique que les entreprises britanniques et européennes collaborent sur la cybercriminalité». 2. International Cyber Security Protection Alliance L ICSPA se décrit comme une initiative collaborative internationale dédiée à la lutte contre la cybercriminalité organisée. Cette organisation est née d une collaboration américano-britannique dans les années 2010, et souhaite unir les nations alliées contre la menace généralisée. Elle promeut la sécurité en ligne et assure la sécurité des communautés professionnelles, en s appuyant sur l aide au partage de ressources et d expertises depuis le secteur privé vers les institutions nationales et leurs gouvernements. Il s agit d un soutien d importance pour les états, en particulier dans leur mission d endiguement des dégâts générés par la cybercriminalité. Le fonctionnement de cette alliance est rendu possible par une récolte des fonds gouvernementaux et institutionnels, qui souhaitent favoriser le développement du savoir faire de leurs unités spécialisées. L ICSPA assure également la mise en place de mesures innovantes pour développer la cyber résilience des infrastructures nationales sensibles, en particulier pour les pays confrontés aux menaces les plus critiques. John Lyons, le directeur de l alliance, a soutenu l importance d établir une infrastructure sécurisée résiliente entre les pays alliés, et que la collaboration multinationale au niveau mondial était un enjeu prioritaire : l exemple du nouveau centre Statistiques générales sur la cyber sécurité, ICSPA 25 % des cyber-crimes demeurent non résolus ; 56 % de hausse pour le cyber-crime en 2011 ; 10,5 % des hackers dans le monde proviennent du Royaume-Uni ; 431 millions de victimes du cyber-crime en 2012 ; 650 M d investissement contre le cyber-crime au Royaume-Uni ; 370 M$ de fraude bancaire dans le monde. basé à Bogota témoigne de cette volonté d internationalisation. L encadré ci-dessus présente des statistiques récentes avancées au cours de la présentation Information and communication technologies knowledge transfer network L Information and communication technologies knowledge transfer network (ICT KTN, Réseau de transfert de connaissances en technologies de l information et de la communication) est une initiative financée par le Technology Strategy Board (TSB, Agence pour l innovation) soutenant le transfert de connaissances en TIC comme vecteur de croissance économique au Royaume-Uni. L ICT KTN cherche à développer la performance industrielle à travers l innovation et la collaboration et se constitue porte parole des besoins du secteur vis-à-vis du gouvernement. Pour ce faire, il rassemble des experts dans les domaines de la cyber-intelligence, détection d intrusion réseau, réponses à incidents, tests de pénétration, criminalité numérique, etc. Leur action est effectuée en synergie avec les centres stratégiques des groupes industriels et fréquemment relayée par les grands médias comme la chaîne BBC. Le jour du séminaire, Tony Dyhouse (le directeur de la cyber sécurité de l institution) s est attaché à nous rappeler l évolution des formes de cyber attaques jusqu à nos jour et à introduire de nouvelles tendances comme l hacktivism, les script kiddies, les limites du Bring Your Own Device (BYOD, apportez votre matériel personnel en entreprise), etc. Ainsi, l hacktivism regroupe l usage illégal des moyens informatiques et des réseaux à des fins de propagande politique. Cette notion est particulièrement développée dans le monde du terrorisme, aussi bien pour le recrutement, la formation, l organisation et le suivi d attaques découlant des réseaux de crime organisé et visant à déstabiliser le pouvoir en place. Les script kiddies, quant à eux, désignent en règle générale des enfants dépourvus de connaissances particulièrement avancées en hacking, mais qui utilisent des scripts malveillants écrits par la communauté des hackers. Bien que n étant pas les menaces les plus dangereuses, ces «enfants à scripts» constituent une généralisation de la menace pour les systèmes d informations visés. Concernant le phénomène BYOD, de nouvelles problématiques émergent autour de la législation sur la sécurité, en particulier sur les possibilités pour l employeur de contrôler le matériel utilisé par ses employés dans son entreprise. Science et Technologie au Royaume-Uni Janvier-Février

5 L ensemble de ces institutions s accordent à promouvoir la mise en place d une infrastructure interalliés, où les notions de résilience et de législation seront les principales clés de progression sur lesquelles des efforts non négligeables sont déjà portés à l heure actuelle. O.d.M. Notes : 1. Interview de David Cameron sur la cybercriminalité : https:// 2. Vidéo de présentation de l ICSPA : https://www.icspa.org/média/ what-people-are-saying/icspa-fighting-cybercrime/ Source : - Conférence sur la cyber-sécurité, UKTI & British Embassy Paris, 21/02/2013 BETT SHOW : les technologies dans l éducation La 28 ème édition annuelle du salon British Education and Training Technologies (BETT, Technologies pour l Éducation et la Formation au Royaume-Uni), s est tenue au centre ExCel de Londres dans les derniers jours du mois de janvier. 1. Le salon L ExCel Center (Figure 1) est une infrastruture événementielle polyvalente d environ m², située entre Canary Warf et l aéroport de London City dans l Est de Londres, et propriété actuelle de l Abu Dhabi National Exhibitions Company (ADNEC, compagnie nationale d expositions d Abu Dhabi). Traditionnellement organisé par i2i Events (une société du Top Right Group) à l Olympia Exhibition Center, le salon du BETT a déménagé au centre ExCel cette année pour répondre aux besoins d une fréquentation croissante. Parmi les centaines d événements qui s y sont déroulés ces dernières années, on retrouve en particulier le sommet du G20 : «la stabilité, la croissance et l emploi» en 2009, et également les épreuves de tennis de table et de boxe anglaise des Jeux Olympiques Cette manifestation est mondialement reconnue comme l événement de référence pour les technologies dans l éducation et la formation, à destination aussi bien de l école primaire que de l enseignement supérieur. L édition 2013 du salon présente des chiffres toujours plus impressionnants, plus de visiteurs uniques répartis sur quatre journées pendant lesquelles 700 exposants ont présenté leurs services en tant qu éditeurs de contenus ou de logiciels, fournisseurs de solutions pour l éducation et la formation, constructeurs de matériels, intégrateurs, etc. Les statistiques présentent 18 % d augmentation de la fréquentation sur cette édition, ce qui témoigne du dynamisme régnant autour de ce secteur d activité. 1.1 Liste des entreprises récompensées Depuis 15 ans un concours distingue les exposants du BETT par catégories spécifiques, la liste des entreprises primées lors de cette édition 2013 est disponible en Figure 2. Liste des exposants français regroupés par secteur d activité Robotique : Aldebaran Robotics, ; Awabot, Tablettes, technologies tactile et synthèse vocale : myblee, ; Vision Objects, Applications Cloud et ENT (Environnement numériques de travail): WebServices for Education, ; itop education, ; Milliweb, ; QuizzBox, ; Atos, Figure 1 : ExCel center Source : Wine & Spirit Fair, Herry Lawford, Wikimédia Commons Editeurs de contenus multimédia : multicam Systems, ; immanens, ; Dassault Systèmes 3DEXPERIENCE, 42 Science et Technologie au Royaume-Uni Janvier-Février 2013

6 1.2 Pavillon France Afin de fédérer l offre des sociétés françaises représentées parmi les 120 nationalités présentes, Cap Digital et PM Conseil ont travaillé à la mise en place d un pavillon France sur le salon. Ce projet, soutenu par le ministère de l éducation Nationale, Ubifrance et l AFINEF (Association française des industriels du numérique dans l éducation et la formation), à vocation à aider les entreprises à détecter les nouvelles possibilités de collaborations et de partenariats avec les exposants de différentes nationalités (voir encadré pour les participants français). Dans le cadre de son soutien aux entreprises françaises à l étranger et en guise d introduction au salon, Ubifrance Royaume-Uni a organisé un séminaire à destination de la délégation française. L objectif souhaité était double : leur fournir un complément d informations sur l actualité des domaines couverts par l exposition et visiter une école modèle dans la région de Londres. Sont intervenus entre autres pendant la matinée de présentation, Mme Caroline Wright, Directrice du British Educational Suppliers Association (BESA, association britannique des fournisseurs de technologies dans l éducation). L exposé était centré sur la structure historique du système éducatif anglais ainsi que sur une récente enquête statistique menée sur l état des systèmes d informations des écoles au Royaume-Uni. 1 Cette présentation permet aux entreprises de mieux saisir les mécanismes de l éducation au Royaume-Uni mais aussi d en apprendre d avantage sur la maturité des systèmes d informations disponibles. Maria Corts, Senior Business Development Manager chez London & Partners a quant à elle présenté Tech City, un quartier de l Est londonien qui a pour vocation de devenir la capitale européenne du numérique en rassemblant les start-up et PME dédiées aux TIC. 2 Cela apporte un cadre aux entreprises désirant se développer au Royaume-Uni, et leur permettre d affiner des choix dans leur stratégie d exportation. Ce qui vient en complément de la réelle opportunité que représente le salon du BETT pour les entreprises françaises, de démontrer leur savoir faire devant un public international. 2. Sept secteurs technologiques en développement 2.1 Apprentissage en ligne et exercices virtuels Massive Open Online Courses Dans ce domaine il convient de porter un regard attentif aux Massive Open Online Courses (Moocs, cours en libre accès grande échelle sur Internet). En effet certaines universités proposent aux internautes de suivre gratuitement des modules de cours traditionnellement accessibles dans les salles de classe. Les cours durent entre deux et quatre mois et requièrent, selon les spécialités et le niveau d études, entre trois et dix heures de travail personnel par semaine. L ensemble des interactions élèves-professeur se fait en ligne. Les cours magistraux sont accessibles en vidéo pour les élèves au rythme de deux à trois heures par semaine, et contiennent pour certains des quizs interactifs. Les étudiants disposent également d un forum pour poster leurs questions Figure 2 : Entreprises primées lors de l édition 2013 du BETT Source : BESA et échanger sur les problèmes rencontrés avec le professeur, avant l évaluation finale. Un certificat signé par le professeur est envoyé par courrier aux étudiants ayant validé le module, mais aucun crédit ni diplôme de l Université n est accordé pour autant. Cette solution semble idéale pour une personne souhaitant rapidement améliorer ses compétences sur un sujet spécifique, tout en préservant son capital temps et sans dépenses importantes à effectuer. Quelques rares universités britanniques ont déjà commencé à proposer des cours pour des plateformes existantes comme l Université d Édimbourg avec la plateforme Coursera mais à l heure actuelle l offre reste limitée. La tendance va vers le développement de ce type de services au Royaume- Uni, avec le lancement dans les prochains mois de la plateforme futurelearn qui fédère des modules de douze universités : Birmingham, Bristol, Cardiff, East Anglia, Exeter, King s College London, Lancaster, Leeds, Southampton, St Andrews, Warwick mais aussi The Open University (OU). 3, 4 Science et Technologie au Royaume-Uni Janvier-Février

7 2.1.2 Virtual Learning Environment À la différence des Moocs dont les clients sont des internautes ponctuels, l offre des Virtual Learning Environment (VLE, environnement numérique de travail) est plus à destination des établissements et des classes d élèves, du primaire à l enseignement supérieur. Sur ces plateformes en ligne, les utilisateurs peuvent retrouver des contenus multimédias vus lors de leurs différents cours, mais aussi interagir avec leurs camarades. Le professeur a la possibilité d organiser des quiz avec affichage des réponses et statistiques en temps réel, ce qui présente le double avantage de rendre la leçon plus interactive et d évaluer le pourcentage de compréhension de la classe. Un nombre grandissant d outils est mis à disposition des élèves. Il leur est possible de trouver, entre autres, leur emploi du temps, des résultats d évaluations, des supports de cours, un espace de travail pour produire leur travail personnel, des systèmes de communications par mail, forum ou chat, un carnet d adresses, etc. C est un espace collaboratif non seulement pour les élèves mais aussi pour les professeurs, qui ont l occasion d échanger sur l utilisation de ces nouvelles techniques et méthodes d apprentissage. L utilisation de ces plateformes tend à s étendre sur un plan géographique, en passant d une utilisation locale à régionale avec plusieurs millions d utilisateurs. C est le cas de Glow, premier environnement numérique de travail régional développé par le gouvernement écossais. Au niveau de l enseignement supérieur, une forte majorité des universités britanniques se sont déjà dotées et développent actuellement leur propre plateforme numérique de travail, telles que Blackboard ou O2learn Les services de Cloud des laboratoires influents dans le domaine. Ils ont également été utilisés dans le cadre d un projet initié par l Université de Birmingham à Topcliffe Primary School en novembre dernier, où l objectif visé était l étude des interactions pédagogiques entre des robots et des enfants atteints d autisme. L opération était un succès, comme le relate Judith Burns de la BBC : «Les robots n ont pas d émotions, les enfants autistes les trouvent moins menaçants que leurs professeurs et ont alors une plus grande facilité à entrer en contact avec eux» Réalité augmentée La réalité augmentée désigne l ensemble des méthodes qui permettent d incruster de façon réaliste des objets virtuels dans une séquence d images fidèles à la réalité (voir Figure 3). Le processus intègre des images de synthèses superposées à celles du capteur vidéo de votre tablette numérique, de votre smartphone, ou d un capteur relié à votre ordinateur. Les utilisations peuvent être très variées : les jeux vidéo, le cinéma et la télévision (post-production, studios virtuels, retransmissions sportives, etc.), les industries (conception, design, maintenance, assemblage, pilotage, robotique, etc.), le médical, etc. Il existe un vrai potentiel pour la réalité augmentée dans l éducation, certaines écoles comme Doncaster Primary School ont récemment testé l utilisation de cette technologie dans des projets éducatifs par le jeu, comme les chasses au trésor virtuelles, etc. Des études sont menées à l heure actuelle sur ce sujet par la City University ou l Université d Exeter. Les enfants semblent accorder une attention intense à ce type de supports, que l on peut qualifier de véritable pont entre le monde numérique et la réalité. 8 Les applications basées sur le Cloud permettent de développer encore plus de fonctionnalités pour les environnements numériques de travail. Citons entre autres : l accès concurrent aux applications ; le traitement et l affichage de données en temps réel, à partir de n importe quelle plateforme et à n importe quelle heure ; le stockage sécurisé de ses données. Parmi l ensemble et la diversité des services de Cloud disponibles au Royaume-Uni, Purple mash est une plateforme Cloud développée par 2simple Software qui propose des centaines d outils éducatifs pour des enfants de 3 à 11 ans. Les enfants utilisent les applications aussi bien à l école qu à la maison, ce qui uniformise et facilite le transfert du travail Les robots dans l éducation La robotique est un secteur en pleine expansion, les technologies évoluent rapidement et leur prix baisse graduellement, ce qui rend l utilisation des robots accessible à un public toujours plus large. Hormis les démonstrations grand public, les robots à usage domestique, la biomimétique, la chirurgie ou l industrie, les robots jouent également un rôle dans l éducation. Ils constituent avant tout un support attractif pour la formation d ingénieurs dans les domaines de la mécatronique et du développement logiciel. Les grandes universités comme Oxford, Cambridge ou Birmingham possèdent Figure 3 : Copie d écran de l application BUTLERS - utilisation de la réalité augmentée pour afficher un meuble virtuel dans un environnement réel Source : Wikimédia Commons, Meximex 2.5 Les jeux-vidéo Les jeux-vidéo, comme chacun le sait, représentent une source importante de motivation pour les élèves et un support de cours idéal pour les professeurs. Les enfants peuvent utiliser les mêmes stations de jeux que celles qu ils utilisent pour leurs loisirs, avec des contenus allant jusqu aux dernières consoles comme la Nintendo Wii, la Sony PS3 ou en- 44 Science et Technologie au Royaume-Uni Janvier-Février 2013

8 Top 10 UK education research centers core la Xbox360. Le gouvernement écossais semble avoir pris la mesure du potentiel de ce secteur en mettant en place pour la première fois une plateforme régionale d apprentissage par les jeux vidéo : «the Consolarium, Scottish center for games and learning» Projets d enquêtes personnelles Un nouvel outil développé par l Université de Nottingham et l Open University, permet aux élèves de mener leurs propres investigations à l aide de dispositifs électroniques pour répondre à une problématique scientifique. Les professeurs peuvent choisir les enquêtes parmi un ensemble de problèmes prés-conçus. Une plateforme d administration leur permet de suivre l avancement des élèves et de leur débloquer l accès à l étape suivante une fois chaque niveau dûment complété. Les élèves doivent quant à eux créer leur propre planning de résolution et déterminer la manière selon laquelle ils vont récupérer, partager et présenter leurs données et leurs résultats. Un des avantages clé de l outil est qu il s agit d une technologie logicielle open source, les développeurs peuvent alors créer des contenus spécifiques pour répondre aux différents besoins spécifiques des écoles Utilisations des plateformes mobiles, tablettes, smartphones La force des plateformes mobiles, dont l essor n est plus à démontrer, réside dans la polyvalence de leurs fonctionnalités. En effet, il est possible d exploiter l ensemble des technologies évoquées dans cet article à l exception de la robotique (si l on considère que ce ne sont pas des outils appropriés pour gérer la plateforme d administration d un robot mobile, etc.). Ces tablettes jouissent donc de cette polyvalence et y ajoutent leur technologies propres, à savoir : la synthèse vocale mobile intégrée, la reconnaissance d écriture et le tactile. Ces trois technologies s avèrent fondamentales lorsque l on cherche à développer des applications éducatives à destination des écoles élémentaires ou primaires. Les enfants peuvent par exemple manipuler des outils virtuels comme le rapporteur, ou interagir avec des questions vocales et des objets graphiques sensoriels, pour ceux qui ne maîtrisent pas encore la lecture. En outre, le problème des applications natives et de leurs difficultés de portabilité sur les différents systèmes d exploitation trouve une voie de solution à travers le développement des applications HTML5. Cette technologie permet également de répondre au problème de navigation hors ligne. On trouvera ci-dessous des éléments de débats sur l utilisation des tablettes dans l éducation au Royaume-Uni ainsi que des exemples d applications éducatives Les sources d informations sur l actualité dans l éducation au Royaume-Uni 3.1 Le top 10 des centres de recherche universitaires Pour trouver de plus amples informations sur l actualité de la recherche en technologies dans l éducation, il est possible de consulter les publications des laboratoires des universités citées en Figure 4 et classées dans la catégorie 45 «education» du dernier Research Assessment Exercise (voir Figure 4). 1. Institute of Education 2. University of Cambridge 3. King's College London 4. University of Oxford 5. University of Bristol 6. University of Durham 7. University of Exeter 8. University of Leeds 9. University of Manchester 10. University of Nottingham 3.2 Les organismes influents au RU Voici une liste non exhaustive d organismes influents pour suivre l actualité dans l éducation, niveau : politique générale, politique de gestion de données, enquêtes statistiques, charities, stratégies d investissements, etc. Association for Learning Technology (ALT, association pour les technologies éducatives) ; British Educational Suppliers Association (BESA, syndicat des fournisseurs britanniques en technologies pour l éducation), ; Digital Education Resource Archive (DERA, archive des ressources en éducation digitale), ; London Knowledge Laboratory (LKL, observatoire londonien du savoir), ; NAACE (association d éducateurs, technologues et politiciens), ; NESTA (organisme de bienfaisance indépendant, soutenant les individus et les organisations dans le développement de leurs projets innovants), 4. Éléments de réflexion D autres technologies prometteuses sont en cours de développement : la révolution Big Data et le réseau 4G. Le Big Data, qui consiste en l analyse d un volume de données déstructuré et constamment grandissant, est en train de révolutionner le processus de découverte scientifique. La question que nous pouvons nous poser est alors, en quoi le calcul haute performance peut-il influencer le monde de l éducation bien spécifiquement? Grâce aux analyses statistiques grande échelle sur les données générées par les applications éducatives, il sera possible d optimiser les supports et d obtenir de meilleurs retours sur la qualité des procédés. Un autre grand pas en avant vers l utilisation généralisée des plateformes mobiles va être franchi dès cet été avec l arrivée du réseau 4G/LTE. Ce dernier ouvre la voie vers l utilisation de contenus collaboratifs en ligne haute définition, qui auront un impact certain sur la prochaine génération d applications éducatives. Notes : World-leading universities in terms of originality, significance and rigour Assessment unit number 45: Education Figure 4 : Classement des centres universitaires de recherche dans l éducation Source: 1 04/04/2013 O.d.M. 1. Retrouvez l enquête BESA sur : Science et Technologie au Royaume-Uni Janvier-Février

9 2. Plus d informations sur Tech-City : index.html#/ et 3. Il s agit de la seule université proposant des cursus entièrement à distance au Royaume-Uni : 4. Exemples : Plateforme internationale https://www.coursera.org/; initiative centrée sur le Royaume-Uni 5. aspx?lang=en-us ; https://www.o2learn.co.uk/ ; https://secure. glowscotland.org.uk/login/login.htm Exemples : Université d Oxford : ; Robots à l école primaire au Royaume-Uni news/education Pour plus d informations : ou blogs.exeter.ac.uk/augmentedreality/ 9. Pour plus d informations : usingglowandict/gamesbasedlearning/consolarium.asp 10. Pour plus d informations : 11. Pour plus d informations : ipad_in_education/welcome.html ; Sources : /02/2013, bett-2013-claims-18-rise-in-visitors-at-new-venue Science et Technologie au Royaume-Uni Janvier-Février 2013

10 Les articles de Science et Technologie au Royaume-Uni publiés par le service Science et Technologie de l Ambassade de France au Royaume-Uni sont diffusés selon les termes de la licence Creative Common Paternité-Pas d utilisation commerciale-partage des Conditions Initiales à l Identique 2.0 France. Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues via une demande par courriel à

Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en ligne».

Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en ligne». Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en». 1 Contexte Dans tous les secteurs professionnels, la quantité d informations à traiter et la complexité des travaux

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

ExEcutivE certificate Cloud ComPutInG

ExEcutivE certificate Cloud ComPutInG Executive Certificate Cloud Le premier cursus certifiant Cloud : Architecture et Gouvernance L apport incontestable de l association d une grande école d ingénieurs avec un expert international de la formation

Plus en détail

EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING

EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING EN PARTENARIAT AVEC LE PREMIER CURSUS CERTIFIANT CLOUD COMPUTING : ARCHITECTURE ET GOUVERNANCE L apport incontestable de l association d une grande école d ingénieurs

Plus en détail

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE CNUCED Division de l infrastructure des services pour le développement et l efficacité commerciale (SITE) Palais des Nations CH-1211 Genève 10

Plus en détail

Dossier de partenariat

Dossier de partenariat Dossier de partenariat Les Journées Nationales MIAGE Présentation de la filière MIAGE La filière de formation MIAGE (Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises) forme des étudiants

Plus en détail

#Educalab. Présentation Educalab

#Educalab. Présentation Educalab #Educalab Présentation Educalab Cap Digital, en bref Plus de 950 membres en juin 2015 : PME et Startups ETI/GE/EPIC Investisseurs en capital Ecoles et universités R&D et innovation : Depuis 2006 : 1950

Plus en détail

Symantec CyberV Assessment Service

Symantec CyberV Assessment Service Symantec CyberV Assessment Service Cyber-résilience : gagnez en visibilité Le cyber-espace, monde technologique hyperconnecté constamment en évolution, offre des opportunités inégalées de connectivité,

Plus en détail

Big Data : se préparer au Big Bang

Big Data : se préparer au Big Bang Big Data : se préparer au Big Bang Initialement confinées au cœur des moteurs de recherche et des réseaux sociaux, les technologies du Big Data s'exportent désormais avec succès dans de nombreux secteurs

Plus en détail

DÉCENNIE DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION EN VUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉCENNIE DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION EN VUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Apprendre pour le travail, la citoyenneté et la durabilité DÉCENNIE DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION EN VUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Suggestions à l UNESCO pour la planification d actions en matière

Plus en détail

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education CENTRES REGIONAUX DES METIERS DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education Unité Centrale de la Formation des Cadres Juillet 2012 Introduction

Plus en détail

Projet Bring your own device

Projet Bring your own device Projet Bring your own device Apportez votre appareil numérique" Mai 2015 Jean-Jacques GOINEAU Professeur - COTIC Introduction : Que signifie Bring your own device? Il s agit de permettre aux usagers, en

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Au cœur du marché de la cybersécurité. Incubateur de technologies innovantes & Business accelerator

Au cœur du marché de la cybersécurité. Incubateur de technologies innovantes & Business accelerator Au cœur du marché de la cybersécurité Incubateur de technologies innovantes & Business accelerator Le Contexte Les entreprises et les institutions doivent sans cesse adapter leurs moyens de détection et

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES LE SIM CONCEPT OBJECTIFS CIBLES MAINDES S.I BNSL SIM EN CHIFFRES. Salon de l Informatique et du Multimédia

TABLE DES MATIÈRES LE SIM CONCEPT OBJECTIFS CIBLES MAINDES S.I BNSL SIM EN CHIFFRES. Salon de l Informatique et du Multimédia TABLE DES MATIÈRES LE SIM CONCEPT OBJECTIFS CIBLES MAINDES S.I BNSL SIM EN CHIFFRES 1 er Edition du 20 au 21 mars 2015 2 Les technologies de l information et de la communication (TIC) constituent de nos

Plus en détail

Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France»

Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France» Plan Séisme Chantier N 1- Action 1.4.2 Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France» Rapport AFPS Contrat AFPS / MEDD N CV05000137

Plus en détail

Baromètre des métiers du numérique

Baromètre des métiers du numérique Baromètre des métiers du numérique Introduction Cap Digital pôle de compétitivité et de transformation numérique s est associé à Multiposting pour lancer un baromètre des métiers du numérique, qui présentera,

Plus en détail

Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique

Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique Cybersécurité dans les entreprises 9 ème Entretiens de Télécom ParisTech Alain Bouillé Président du CESIN Sommaire 1. Quel terrain de jeu

Plus en détail

Baromètre des métiers du numérique

Baromètre des métiers du numérique Baromètre des métiers du numérique Introduction Cap Digital pôle de compétitivité et de transformation numérique s est associé à Multiposting pour lancer un baromètre des métiers du numérique, qui présentera,

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr

equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr Présentation générale equalogic Qualité est un logiciel de gestion de la qualité. Il s adresse à toute entreprise, certifiée ou non, soucieuse

Plus en détail

1. Contexte. 2. Objectifs

1. Contexte. 2. Objectifs Royaume du Maroc Ministère de l Education Nationale Secrétariat Général Direction de la Stratégie, des Etudes et de la Planification L''écolle et lles Technollogiies de ll''iinformatiion et de lla Communiicatiion

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Le MIC lance un appel à projet «Serious Game»

Le MIC lance un appel à projet «Serious Game» Microsoft Innovation Center asbl Siège social : Parc Initialis, Boulevard Initialis 1 à 7000 Mons Le MIC lance un appel à projet «Serious Game» Le Microsoft Innovation Center (MIC) fait appel aux candidatures

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Transformation cœur de métier de Pôle emploi Programme Offre de Service Digitale

Transformation cœur de métier de Pôle emploi Programme Offre de Service Digitale Transformation cœur de métier de Pôle emploi Programme Offre de Service Digitale CCE du 12 février 2015 La révolution numérique bouleverse les usages sur le marché du travail Principaux constats Chiffres-clé

Plus en détail

L expertise Clever Age dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin.

L expertise Clever Age dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin. L expertise Clever Age dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin. Sommaire 1. POURQUOI? La transformation digitale des entreprises et des administrations est devenue une nécessité que nul ne peut

Plus en détail

Auto-évaluation Unicom 2012 Rapport de synthèse

Auto-évaluation Unicom 2012 Rapport de synthèse Auto-évaluation Unicom 2012 Rapport de synthèse Mai 2014 Introduction Contexte L auto-évaluation d Unicom entre en résonance avec deux autres projets: Le concept de communication qui fixe la stratégie

Plus en détail

De Zéro à 100... Construire des expériences digitales uniques toujours à la pointe du web avec Acquia Cloud Site Factory

De Zéro à 100... Construire des expériences digitales uniques toujours à la pointe du web avec Acquia Cloud Site Factory De Zéro à 100... Construire des expériences digitales uniques toujours à la pointe du web avec Acquia Cloud Site Factory De Zéro à 100... Construire des expériences digitales uniques toujours à la pointe

Plus en détail

Résumé du rapport remis aux centres de formation à la suite de la rencontre du 27 janvier 2011. Présenté à : Par :

Résumé du rapport remis aux centres de formation à la suite de la rencontre du 27 janvier 2011. Présenté à : Par : Stratégies pour des avenues de formation aux fins du secteur des contenus numériques interactifs québécois particulièrement pour les industriels du jeu vidéo Résumé du rapport remis aux centres de formation

Plus en détail

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat Ecole Supérieure de Commerce et de Marketing ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE Ecole reconnue par l Etat Choisissez l ISTEC L ISTEC en chiffres 930 étudiants 50 ans d expérience 3 000

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 DOSSIER DE PRESSE Le Service Formation Continue de l Université de Strasbourg, ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 LE

Plus en détail

Microsoft Office Specialist

Microsoft Office Specialist Microsoft Office Specialist http://www.microsoft.com/france/formation/cert/office Contactez-nous par e-mail : infomos@microsoft.com 2005 Microsoft Corporation. Tous droits réservés. Microsoft, le logo

Plus en détail

Le monde de la musique et du cinéma ont déjà effectué leur révolution numérique ; c est aujourd hui au milieu de l art d operer ce changement.

Le monde de la musique et du cinéma ont déjà effectué leur révolution numérique ; c est aujourd hui au milieu de l art d operer ce changement. DAD, qu est-ce que c est? Le monde de la musique et du cinéma ont déjà effectué leur révolution numérique ; c est aujourd hui au milieu de l art d operer ce changement. 1 DAD sera l une des premières plateformes

Plus en détail

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé»

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Evolution prospective des métiers et recommandations en matière de ressources humaines Version du 17 janvier BPI 37, rue du Rocher 75008 Paris France Tel:

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

Sommaire. 1-Introduction.3

Sommaire. 1-Introduction.3 1 Sommaire 1-Introduction.3 2-Les 1ères Journées des Etudes Marketing et sondages d opinion.... 3 2.1- Présentation............3 2.2-Objectifs............3 3-Programme préliminaire......... 3 4-Public

Plus en détail

PROPOSITION DE TERMES DE REFERENCE SEMINAIRE DE FORMATION A L ATTENTION DES DIRECTEURS GENERAUX DES CENTRALES D ACHATS MEMBRES DE L ACAME

PROPOSITION DE TERMES DE REFERENCE SEMINAIRE DE FORMATION A L ATTENTION DES DIRECTEURS GENERAUX DES CENTRALES D ACHATS MEMBRES DE L ACAME Association Africaine des Centrales d Achats de Médicaments Essentiels 01 BP 4877 Ouagadougou Burkina Faso Tel : 226 50 37 91 75 Fax : 226 50 37 37 57 Contact@acame.org PROPOSITION DE TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

Class code. Former les Éducateurs À l'informatique pour notre Société Numérique. MagicMakers MagicMakers 1

Class code. Former les Éducateurs À l'informatique pour notre Société Numérique. MagicMakers MagicMakers 1 Class code Former les Éducateurs À l'informatique pour notre Société Numérique. MagicMakers MagicMakers 1 I. UNE VISION 2 En 2016 Madame la Maire de Villeneuve-les-Bois a été convaincue de l intérêt de

Plus en détail

E-PARTICIPATION AND THE FUTURE OF DEMOCRACY

E-PARTICIPATION AND THE FUTURE OF DEMOCRACY E-PARTICIPATION AND THE FUTURE OF DEMOCRACY par Andrew Acland Résumé version longue L auteur estime que les imperfections de la démocratie citées le plus fréquemment sont entre autres le faible taux de

Plus en détail

Elle s adresse à un public francophone amené à produire régulièrement des documents techniques.

Elle s adresse à un public francophone amené à produire régulièrement des documents techniques. Titre du Mooc : Améliorez vos écrits techniques Licence attribuée : licence Creative Commons : CC BY ND NC Date de première diffusion : 25 novembre 2014 Nom des auteurs : Marie Cerezo Brocart Livrable

Plus en détail

régionale pour le Margaret Simmonds Directrice

régionale pour le Margaret Simmonds Directrice Présentation d une stratégie régionale pour le développement de l elearning Margaret Simmonds Directrice Plan Présentation du West Yorkshire Le modèle de plannification stratégique utilisé La stratégie

Plus en détail

26 mars 2013. @Aula Magna Louvain-La-Neuve. Dossier exposants. www.digiwal.eu

26 mars 2013. @Aula Magna Louvain-La-Neuve. Dossier exposants. www.digiwal.eu 26 mars 2013 @Aula Magna Louvain-La-Neuve Dossier exposants www.digiwal.eu by DIGIWAL vous offre en un seul lieu un concentré d opportunités d affaires et de visibilité sans équivalent une vision Nouveau

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

Mot de président : Licences Bac +3

Mot de président : Licences Bac +3 Mot de président : La formation joue un rôle capital dans la vie de chaque personne, visant à lui permettre et indépendamment de son statut, d acquérir et d actualiser des connaissances et des compétences

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr Pour la mise en place d une bibliothèque numérique au sein de la Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication à l Université de Constantine (Algérie) RIHANE Abdelhamid Maitre

Plus en détail

ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES

ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES CEFI, Centre d Etudes sur les Formations et l Emploi des Ingénieurs 7 rue Lamennais 75008 PARIS Tél : 01 42 89 15 73 Fax : 01 42 56 04 05 ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES En adhérant au réseau CEFI-

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2009 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Thèmes abordés : Enseignement supérieur, Pédagogie, Classement, RH Contact

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

NEXITY. Nexity développe une stratégie d E-reputation à 360 sur la base des données sociales fournies par BuzzWatcher. CASE STUDY

NEXITY. Nexity développe une stratégie d E-reputation à 360 sur la base des données sociales fournies par BuzzWatcher. CASE STUDY Online Intelligence Solutions NEXITY développe une stratégie d E-reputation à 360 sur la base des données sociales fournies par BuzzWatcher. CASE STUDY CASE STUDY INTRODUCTION Client Industrie Immobilier

Plus en détail

Dossier de presse. Lancement du nouveau CIVIWEB : 18 février 2010. Sommaire

Dossier de presse. Lancement du nouveau CIVIWEB : 18 février 2010. Sommaire Dossier de presse Lancement du nouveau CIVIWEB : 18 février 2010 Sommaire Lancement du nouveau CIVIWEB... Pages 2 et 3 - Les fonctionnalités d un job board - Zoom sur l Espace Perso - Place aux nouvelles

Plus en détail

Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe

Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe Février 2015 L expérience de 2iE : 2007 à 2015 10.02.15 2

Plus en détail

Canon Business Services. Gestion des impressions

Canon Business Services. Gestion des impressions Canon Business Services Gestion des impressions 2 Gestion des impressions Aperçu du marché Le saviez-vous? Selon une étude IDC réalisée en 2012, la dépense globale en marketing et communication ne progressera

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION

DOSSIER DE PARTICIPATION 1 er octobre 2013 @ Aula Magna Louvain-la-Neuve DOSSIER DE PARTICIPATION www.digiwal.eu by DIGIWAL VOUS OFFRE EN UN SEUL LIEU UN CONCENTRÉ D OPPORTUNITÉS D AFFAIRES ET DE VISIBILITÉ SANS ÉQUIVALENT UNE

Plus en détail

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives Strasbourg, 15 mars 2011 Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives organisé conjointement par le Conseil de l Europe et le Ministère

Plus en détail

La réponse globale aux risques numériques liés au facteur humain. Améliorez la sécurité et les performances de votre entreprise

La réponse globale aux risques numériques liés au facteur humain. Améliorez la sécurité et les performances de votre entreprise PROFIL NETW RK FILTER La réponse globale aux risques numériques liés au facteur humain Améliorez la sécurité et les performances de votre entreprise VOS PRIORITÉS Vous êtes chef d entreprise, quelle sera

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination

Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination Agence de Développement et de Réservation Touristiques de la Nièvre Dossier Presse Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination En collaboration avec les Offices de Tourisme du bassin du Val

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

DEVELOPPEMENT CLOUD COMPUTING

DEVELOPPEMENT CLOUD COMPUTING DEVELOPPEMENT DE SERVICES CLOUD COMPUTING 24/03/2016 - Clear-cloud-services.docx SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 4 1.1 Synthese des services... 4 1.2 Objectifs... 4 1.3 Le cloud = energie numerique, espace

Plus en détail

Les programmes de financement disponibles au sein de l'union Européenne

Les programmes de financement disponibles au sein de l'union Européenne Les programmes de financement disponibles au sein de l'union Européenne Le premier appel à projets du nouveau programme Europe Créative permet aux jeux vidéo de bénéficier d un soutien financier en tant

Plus en détail

Comment appliquer la révolution tactile et la mobilité au marché de l assurance?

Comment appliquer la révolution tactile et la mobilité au marché de l assurance? Comment appliquer la révolution tactile et la mobilité au marché de l assurance? 26 mars 2013 Christophe Quesne, Président Kapia Yohann Niddam, Associé Périclès Consulting Périclès Group!! Groupe de conseil

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

Le numérique : une ouverture sur la Cité

Le numérique : une ouverture sur la Cité Le numérique : une ouverture sur la Cité Le choix du numérique Les atouts de l UDS Une position politique affirmée La présence d une vice-présidence politique numérique mettant en lumière l importance

Plus en détail

OUTILS ACHATS & FONCTIONNALITES COLLABORATIVES

OUTILS ACHATS & FONCTIONNALITES COLLABORATIVES Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. OUTILS ACHATS & FONCTIONNALITES COLLABORATIVES «La réussite des directions

Plus en détail

INTRODUCTION DES NTIC DANS LE SYSTEME EDUCATIF MAROCAIN

INTRODUCTION DES NTIC DANS LE SYSTEME EDUCATIF MAROCAIN INTRODUCTION DES NTIC DANS LE SYSTEME EDUCATIF MAROCAIN Pr. Abdelfattah BARHDADI Groupe de l Action Pédagogique Ecole Normale Supérieure de Rabat B.P. 5118 Takaddoum, Rabat, Royaume du Maroc Fax: +212

Plus en détail

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

CONFERENCE LE LIVRE INTERACTIF

CONFERENCE LE LIVRE INTERACTIF CONFERENCE LE LIVRE INTERACTIF GERARD BANDELIER, Président du Club Niépce Lumière Association culturelle créée en 1979 JOHAN CHAPELON, Directeur recherches et développement Société Impressions Modernes

Plus en détail

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER QUELS ENJEUX POUR NORAKER? UNE JEUNE ENTREPRISE DE POINTE EN QUÊTE DE DÉVELOPPEMENT Noraker est une entreprise scientifique :

Plus en détail

Note d information pour la direction

Note d information pour la direction Big Data et l analyse métier pour le client et l entreprise Les volumes impressionnants et toujours croissants des données obligent les entreprises de certains secteurs à changer la manière dont elles

Plus en détail

Document de présentation. HRcareers. 1 er site dédié à l emploi et à la formation RH et droit social. www.hrcareers.fr

Document de présentation. HRcareers. 1 er site dédié à l emploi et à la formation RH et droit social. www.hrcareers.fr Document de présentation HRcareers 1 er site dédié à l emploi et à la formation RH et droit social www.hrcareers.fr SOMMAIRE 1. Qui sommes nous? 2. Le 1 er site emploi/formation des professionnels RH et

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

Référentiel IFIC/AUF 1/7

Référentiel IFIC/AUF 1/7 Annexe 1 : Référentiel des compétences L objet de ce référentiel est de couvrir la majeure partie des compétences requises lors de l organisation d une formation massive, c est-à-dire s adressant à des

Plus en détail

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Jan Bujnak Université de Zilina Slovaquie La parole dite et le texte écrit sur papier étaient la base ainsi que le seul moyen de transférer les informations

Plus en détail

TOP. année promet d être BIG (Business Intelligence Growth) PRINCIPALES TENDANCES EN MATIÈRE DE SOLUTIONS DÉCISIONNELLES POUR 2013

TOP. année promet d être BIG (Business Intelligence Growth) PRINCIPALES TENDANCES EN MATIÈRE DE SOLUTIONS DÉCISIONNELLES POUR 2013 0 Cette TOP 10 PRINCIPALES TENDANCES EN MATIÈRE DE SOLUTIONS DÉCISIONNELLES POUR 2013 année promet d être BIG (Business Intelligence Growth) Quel est le bilan de l année 2012 en matière de solutions décisionnelles?

Plus en détail

FabLab et MOOC à l UFR des sciences:

FabLab et MOOC à l UFR des sciences: FabLab et MOOC à l UFR des sciences: Premiers pas d une pédagogie par projets où l étudiant apprend à faire avec l accompagnement des services de la BU 1 Sommaire 1. Un constat / Un enjeu. 2. Une volonté

Plus en détail

Bienvenue. Abc. Découvrez la tablette. pour une éducation. www.cg71.fr. 9 3 x 5 x 2 y. 9 3 x 5 x 2 y

Bienvenue. Abc. Découvrez la tablette. pour une éducation. www.cg71.fr. 9 3 x 5 x 2 y. 9 3 x 5 x 2 y Bienvenue! D E T à T Découvrez la tablette Abc pour une éducation digitale 0 9 3 x 5 x 2 y T Abc 0 www.cg71.fr 9 3 x 5 x 2 y e s s re p e d r e i ss o D TED arrive au collège Des tablettes numériques

Plus en détail

Système de Qualification des Fournisseurs (SQS)

Système de Qualification des Fournisseurs (SQS) Système de Qualification des Fournisseurs (SQS) pour une visibilité des fournisseurs de Shell à l échelle internationale www.shell.com/supplier/qualification Système de Qualification des Fournisseurs (SQS)

Plus en détail

Accélérer les projets de géoservices des PME

Accélérer les projets de géoservices des PME ign.fr En partenariat avec Accélérer les projets de géoservices des PME 1 ère ÉDITION JUILLET 2014 Nicolas Lambert (IGN) Carlos Cunha (Cap Digital) LE CONTEXTE GÉNÉRAL L INNOVATION À L IGN UNE HISTOIRE

Plus en détail

ACCOMPAGNER LES COMPÉTENCES

ACCOMPAGNER LES COMPÉTENCES «ACCOMPAGNER LES COMPÉTENCES DE VOTRE DÉVELOPPEMENT» 16 bis rue Jouffroy d Abbans 75017 Paris +33 (0) 147 661 461 www.macassar.fr Philippe VIDAL +33 (0) 607 949 651 pvidal@macassar.fr Stéphanie MAQUENNEHAN

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

La Région de Manchester

La Région de Manchester Zoom Région La Région de Manchester Sylvie Morton, Business Development Manager, Manchester s Investment and Development Agency (MIDAS) Le succès croissant qu a connu la région Manchester au cours de ces

Plus en détail

IT2D : Une expertise globale pour un système d information éco responsable

IT2D : Une expertise globale pour un système d information éco responsable IT2D : Une expertise globale pour un système d information éco-responsable Présentation IT2D 1 IT2D : Une expertise globale pour un système d information éco-responsable IT2D : Information Technologie

Plus en détail

www.jobvitae.fr Un emploi dans la Santé, l Action Sociale ou l Industrie Pharmaceutique sans en faire une maladie?

www.jobvitae.fr Un emploi dans la Santé, l Action Sociale ou l Industrie Pharmaceutique sans en faire une maladie? Le site emploi de la Santé, de l Action Sociale & de l Industrie Pharmaceutique Un emploi dans la Santé, l Action Sociale ou l Industrie Pharmaceutique sans en faire une maladie? CONCEPT CIBLES TYPOLOGIE

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Faculté Administration et échanges internationaux

Faculté Administration et échanges internationaux Faculté Administration et échanges internationaux Master 2 - AEI Spécialité Commerce Electronique 23 octobre 2014 Page 1 Plan Faisons connaissance E-commerce : Bilan en 2013 Présentation du Master E-Commerce

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Projet thématique du réseau AEHESIS

Projet thématique du réseau AEHESIS Projet thématique du réseau AEHESIS Aligning a European Higher Education Structure In Sport Science Rapport de la troisième année - Résumé - (Translated by INSEP Paris) 2006 VUE D ENSEMBLE DU PROJET 1

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

LE TRAVAIL COLLABORATIF

LE TRAVAIL COLLABORATIF LE TRAVAIL COLLABORATIF I. Le développement du travail collaboratif Le travail collaboratif, entendu comme situation de travail et de communication de groupe impliquant coopération et coordination, est

Plus en détail

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Secteur FORMATION Etude de cas de retour sur investissement Récapitulatif des résultats Au cours des

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2011 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Contact : Marie-Anne BINET Directrice de la communication marie-anne.binet@smbg.fr

Plus en détail

Openvista Ils mettent au cœur de leur priorité la réalisation de vos objectifs les plus ambitieux.»

Openvista Ils mettent au cœur de leur priorité la réalisation de vos objectifs les plus ambitieux.» «Avoir une connaissance fine de ses clients, maîtriser ses coûts fournisseurs, gérer efficacement la connaissance des différents collaborateurs dans son entreprise au fil du temps, optimiser les flux de

Plus en détail

ROGERS VOUS OFFRE LA VITESSE, LA PUISSANCE ET LA FIABILITÉ DE LA FIBRE OPTIQUE.

ROGERS VOUS OFFRE LA VITESSE, LA PUISSANCE ET LA FIABILITÉ DE LA FIBRE OPTIQUE. ROGERS VOUS OFFRE LA VITESSE, LA PUISSANCE ET LA FIABILITÉ DE LA FIBRE OPTIQUE. SOLUTIONS D AFFAIRES ROGERS En optant pour Solutions d affaires Rogers, vous profitez d une collaboration continue avec notre

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE

LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE Au Canada, plus de mille chercheurs en sciences humaines financés par le CRSH étudient des questions qui contribuent à la prospérité des entreprises. Ils s intéressent

Plus en détail