Sfutur tunnel entre la France et l Italie, ont été commencées il y a plusieurs années

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sfutur tunnel entre la France et l Italie, ont été commencées il y a plusieurs années"

Transcription

1 Lettre d information Avril 2010 N 2 DEMARCHE GRAND CHANTIER LYON-TURIN PREPARER, ACCOMPAGNER ET VALORISER LA REALISATION DES CHANTIERS SUR LES TERRITOIRES En pages intérieures : Dossier consacré aux perspectives d emploi et d activité économique. S e préparer par avance à la réalisation des chantiers de la liaison ferroviaire Lyon-Turin est une nécessité. Il ne s agit pas d ouvrages ordinaires. Les trois descenderies de Maurienne, ouvrages de reconnaissance puis d accès au Sfutur tunnel entre la France et l Italie, ont été commencées il y a plusieurs années et seront bientôt toutes achevées : elles ont déjà révélé le rôle-clé du territoire en particulier du tissu économique local pour la réussite de ces premiers chantiers exploratoires du Lyon-Turin. Sur les 400 personnes employées par les groupements d entreprises, 40 à 50 % (selon les chantiers) étaient originaires de Rhône-Alpes, dont 25 à 30 % de la Savoie. Autre indicateur important : sur 130 entreprises qui sont intervenues sur ces chantiers comme sous-traitants, fournisseurs ou prestataires de service, 9 sur 10 étaient issues de Rhône- Alpes, près de la moitié issues de Maurienne. Désormais, le travail d anticipation de ce que seront les grands chantiers de demain est engagé : son objectif est de connaître et comprendre comment ces chantiers vont se dérouler, comment ils vont s enchaîner, avec quels moyens notamment humains. Une des finalités est évidemment d éclairer la question fondamentale de l emploi et de la formation des personnels des chantiers. Pour les territoires, l un des enjeux les plus visibles sera aussi de satisfaire aux besoins en hébergement de ces personnels. Par ailleurs, un défi majeur pour les responsables politiques sera de favoriser les conditions pour que le tissu économique local et régional, à la mesure de son potentiel réel, puisse contribuer pleinement à la bonne réalisation des chantiers. C est l un des enseignements importants des principaux grands chantiers que la Savoie a portés précédemment, que ce soit pour la préparation des Jeux Olympiques d Albertville ou pour la construction de l autoroute A43 en Maurienne. EDITORIAL Aujourd hui, les travaux réalisés par la mission Grand Chantier et présentés ici constituent une somme de données utiles pour la compréhension des chantiers de demain. Le «dossier» de cette Lettre d information répond d abord à cette simple question «en quoi consistent les chantiers du Lyon-Turin?», et aborde la problématique des besoins en terme d emploi et de qualification. Le défi que nous avons maintenant, durant le peu d années qui reste avant le démarrage des travaux principaux, est de savoir exploiter ces informations, avec pour objectif que la réalisation de la Transalpine Lyon-Turin devienne véritablement une opportunité pour le développement du tissu économique et social à l échelle de nos départements et de notre région. Hervé GAYMARD Président du Conseil général de la Savoie

2 DOSSIER LES GRANDS CHANTIERS DU LYON-TURIN : des données pour éclairer les perspectives d emploi et d activité économique L ampleur du projet de construction du Lyon-Turin oblige à prévoir, de façon crédible, à la fois les besoins et les opportunités qui pourront être générés par le chantier. La mission Grand Chantier s est attachée à mener un travail d analyse aussi précis que possible sur la nature et la consistance des travaux, pour définir, à la fois quantitativement et qualitativement, les moyens humains, techniques et matériels qui seront à mettre en œuvre. Ce travail a été conduit en complète harmonie avec les deux maîtres d ouvrage du projet Lyon- Turin LTF et RFF, et en s appuyant sur les études commandées au bureau d études SETEC, ce qui permet de garantir la fiabilité technique et la déontologie du travail réalisé. EN QUOI CONSISTENT LES FUTURS CHANTIERS? Ont été pris en compte dans cette étude la 1 ère phase de réalisation des accès français, telle que définie dans la décision ministérielle de 2007, ainsi que, pour la partie internationale, les travaux réalisés depuis les différents points d attaque des chantiers situés en territoire français. La répartition géographique des chantiers L ensemble du projet Lyon-Turin, tel qu il résulte aujourd hui des décisions gouvernementales, a été réparti en quatre secteurs géographiques pour mieux traiter ses retombées socio-économiques au regard de l existence des bassins de vie, d habitat et d emploi qui structurent la réalité du territoire traversé par le projet. La carte ci-dessous permet de visualiser le tracé global du projet et le découpage en quatre secteurs. LYON Secteur 3 Chambéry - Combe de Savoie CHAMBERY Secteur 4 Maurienne Secteur 1 Lyon à La Tour du Pin Nouvelle infrastructure à l'air libre Section en tunnel Voie ferrée existante 0 12,5 25 km Secteur 2 Le Guiers SAINT JEAN DE MAURIENNE MODANE GRENOBLE IGN BD ALTI Vers Turin 2

3 La répartition des chantiers dans le temps Le tableau ci-dessous retrace le chronogramme général du projet, tel qu il résulte des décisions gouvernementales intervenues sur la partie française et des engagements pris par les deux États vis-à-vis de l Union européenne sur la partie internationale. Les différents types de chantiers L analyse des ouvrages permet d identifier les grands types d activités mises en œuvre ainsi que leur répartition en volume et en durée. Bien entendu, elle ne préjuge nullement des modes d allotissement des travaux que les maîtres d ouvrage pourront être amenés à retenir le moment venu. Les travaux à l air libre concernent essentiellement les terrassements, les ouvrages d art et divers travaux de génie civil. Les travaux souterrains concernent l excavation, traditionnelle ou mécanisée (tunnelier), l équipement technique des tunnels, la logistique des chantiers et le transport de matériaux. Les travaux d équipements ferroviaires comprennent la pose des voies et réseaux associés, ainsi que les bases-travaux. Les activités d excavation (en méthode dite traditionnelle ou au tunnelier) représentant la majeure partie de l activité des chantiers du Lyon-Turin. Secteur 1 : de Lyon à La Tour-du-Pin > situation : de Grenay (aux portes de l aéroport Saint-Exupéry) à St Didier-de-la-Tour > longueur : 32 km, dont 4 tunnels d une longueur cumulée de 11,5 km > valeur économique (c.e. janvier 2007) : environ 2 milliards d (y compris travaux d équipements depuis la base travaux positionnée à Grenay). Secteur 2 : le Guiers > situation : de La Bâtie Montgascon à Avressieux > longueur : un peu plus de 35 km, dont 20,6 km de tunnels et 15 km de ligne à l air libre > valeur économique : environ 1,2 milliards d. Secteur 3 : Chambéry Combe de Savoie > situation : le tunnel de L Épine et son accès à Chambéry Nord pour l itinéraire voyageurs, le tunnel sous Chartreuse et la traversée de la Combe de Savoie pour l itinéraire fret > longueur cumulée de près de 30 km de tunnels et d environ 10 km à l air libre > valeur économique : environ 1,3 milliards d. Secteur 4 : la Maurienne > situation : bassin de St Jean-de-Maurienne et tunnel de base dans sa partie française > longueur : 40 km de tunnels (seuls les travaux menés depuis le territoire français sont comptabilisés ici) et 3,5 km à l air libre > valeur économique : environ 4,4 milliards d. 3

4 QUELS METIERS POUR REALISER LES CHANTIERS? Les données détaillées des activités ont été converties en besoins de main d œuvre, ventilés entre les différents métiers. Sont prises en compte toutes les catégories de personnels travaillant sur sites. Les effectifs globaux Evolution des effectifs globaux - toutes catégories Encadrement Travail posté (souterrain) Travail en horaire normal (air libre) Total Premières observations et points de vigilance à repérer L importance quantitative du travail posté et sa proportion dans les effectifs globaux méritent d être relevées, puisque en pic d activité, l effectif du travail posté représente 55 % environ du total du personnel de chantier. 37 % Accès français Typologie du personnel de chantier 16 % 47 % 54 % Section internationale 17 % 29 % 0 semestre Encadrement Personnel de chantier travail en horaire normal (air libre) Personnel de chantier travail posté (souterrain) Années Secteur 1 Lyon - La Tour du Pin Grenay Cessieu à Bourgoin - La Tour du Secteur Pin Secteur 2 Guiers Secteur du Secteur Guiers La courbe générale des effectifs globaux montre une croissance soutenue des besoins en terme d effectifs dès les 15 premiers mois d activité, et ce notamment sur les chantiers en souterrain réalisés en travail posté. Cette courbe présente par ailleurs un effet de pointe marquée sur la période d activité maximale, vers Secteur 3 Chambéry - Combe de Savoie St Thibaud de La Motte Combe St Jean de Secteur de Maurienne Couz Savoie - Chambéry Le tableau ci-dessus synthétise les besoins globaux de main d œuvre, ventilés dans les quatre secteurs géographiques du projet et dans leurs sous-bassins respectifs, et répartis au long du calendrier prévu de réalisation de la première phase. Les effectifs sont comptabilisés en homme-année, c est-à-dire l équivalent de l emploi d une personne à temps plein pendant une année entière. A titre indicatif, les travaux prévus au-delà de la première phase sont estimés à environ hommes-années, soit : Tunnel sous Belledonne : 2 ème tube du tunnel sous Chartreuse : LGV Lyon - Avressieux : Secteur 4 Maurienne St Marin La Porte La Praz Villarodin Bourget Secteur France ère phase hommes-années sur secteur sur secteur hommes-années sur secteur sur secteur hommes-années sur secteur sur secteur 2. La comparaison des besoins en effectif sur les 4 différents secteurs montre des situations assez contrastées. La partie internationale par exemple, avec un besoin important en terme d effectif puisque équivalent à près de la moitié des besoins globaux, présente une activité assez homogène sur plusieurs années. A l opposé, l enchaînement des travaux tels qu observés sur le secteur le plus à l ouest, montre une assez grande variabilité des besoins : la présence de la base-travaux alimentant l ensemble des chantiers de la partie RFF explique le profil particulier de ce secteur marqué par sa discontinuité et sa phase finale «en plateau». Les incidences de l effet de pic L effet de pointe recouvre aussi des effets de «marches d escalier» assez abruptes quand on les observe à des échelles plus locales ; par exemple en Maurienne, dès la première année, les besoins de chacun des chantiers s élèvent à des effectifs compris entre 300 et 400 personnes par chantier ; dès la troisième année, ces besoins montent à des effectifs de 500 à 700 personnes par chantier ; on ne peut donc tabler sur un lissage progressif des besoins mais plutôt sur une montée en puissance abrupte sur une assez courte période. Les aptitudes particulières du personnel de chantier En dehors des questions essentielles de qualification du personnel, l une des caractéristiques importantes des chantiers du Lyon-Turin réside évidemment dans l effectif important nécessaire pour des travaux en milieu confiné, à savoir les tunnels ; d où des enjeux de recrutement pour la recherche de personnels sur des tâches effectuées en travail posté. Une réelle vigilance des partenaires Grand Chantier en charge des questions emploi formation sera nécessaire sur cette question.

5 DOSSIER A QUOI CES DONNEES VONT-ELLES SERVIR? Ce travail considérable de rassemblement et de traitement de données n a de sens que dans la perspective de nourrir la démarche Grand Chantier toute entière ; il permet d éclairer au moins trois des principales thématiques prises en charge par la démarche, telles que décrites ci-dessous. 1 L emploi et la formation des personnels Un travail est actuellement mené en partenariat étroit entre la Région Rhône-Alpes, le service public de l emploi, la profession du BTP et la mission Grand Chantier, avec l objectif d éclairer notamment : - la question de la répartition, dans les effectifs globaux de personnels, entre les personnels propres des entreprises attributaires des marchés et ceux recrutés sur le marché régional et local de l emploi et, dans ce cas, à l aide de quel dispositif adapté, - la question du recrutement dans les entreprises locales et de la montée en compétence de leur personnel, à la fois pour faire face aux commandes du Lyon-Turin et pour continuer d assurer l activité au fil de l eau pour les besoins du territoire. Cette question inclut la problématique des besoins de formation professionnelle sur ces deux enjeux. (cf. dossier complet dans une prochaine lettre périodique d information Grand Chantier). 2 Le logement et l hébergement des personnels Dès son origine, la feuille de route de la démarche Grand Chantier sur cette thématique a été de prévoir les besoins d hébergement des personnels des chantiers, repérer et évaluer le potentiel d accueil des territoires concernés, concevoir et mettre en place, en partenariat avec les acteurs locaux, les dispositifs permettant de mobiliser ce potentiel et de le valoriser. Il s agit de répondre en temps voulu aux besoins d accueil des personnels mais aussi de préparer, à l issue du chantier, l amélioration de l offre des territoires au bénéfice de leurs propres populations et de l activité touristique. Le travail retracé dans ce dossier permet de disposer des éléments centraux d information sur les effectifs de personnels à accueillir et leurs caractéristiques socio-professionnelles et de repérer les points de vigilance à traiter, notamment sur la capacité spontanée d accueil des territoires. Des études ont été menées sur ces questions en 2007 et 2009, en Maurienne et Combe de Savoie d abord, sur le Nord-Isère, l Avant-pays savoyard et le bassin chambérien ensuite, avec l appui du CAL-PACT Savoie et du PACT Isère. Elles seront présentées dans une prochaine lettre d information Grand Chantier. 3 Les opportunités d activité économique pour les entreprises locales et régionales Le travail d analyse de la nature et de la consistance des chantiers du Lyon-Turin constitue, à l évidence, une source irremplaçable d information et de motivation pour les entreprises locales et régionales qui souhaitent recueillir une part aussi favorable que possible des flux économiques générés par le grand projet. L objectif partagé par la profession du BTP, à travers notamment sa Fédération de Savoie, et la démarche Grand Chantier est de proposer aux entreprises locales de les aider à se préparer, si elles le souhaitent, à affronter la phase de passation des marchés. Cela peut se jouer à l échelle d une pré-qualification volontaire des entreprises prises individuellement ou d une organisation collective permettant de crédibiliser l offre locale auprès des maîtres d ouvrage donneurs d ordre. A cet égard, un objectif ambitieux mais légitime de la profession pourrait être d aider des groupements d entreprises régionales à se positionner utilement pour obtenir l attribution de certains marchés de premier rang et non pas de se placer seulement en situation de sous-traitance. 5

6 BREVES D ACTUALITE LA VIE DE LA DEMARCHE CRAND CHANTIER Après la mise en place des Comités départementaux de concertation, respectivement en Savoie et en Isère, un premier comité sectoriel a été installé en Maurienne ; il a prévu d engager prochainement une phase de travail prioritairement consacré aux questions de logement et d emploi. LES TRAVAUX EN COURS Finalisation de l étude sur la consistance des chantiers et le profil des métiers nécessaires (bureau d études SETEC) ; la présente lettre d information lui est consacrée. Avancement du groupe de travail «emploi-formation», co-animé par la Région Rhône-Alpes et la mission Grand Chantier ; identification actualisée des besoins de main-d oeuvre et recensement de l offre régionale de formation professionnelle. Finalisation des études logement/hébergement : rendu du travail sur le Nord-Isère, l avant-pays savoyard et le bassin chambérien ; actualisation de l étude de 2007 sur la Maurienne et la combe de Savoie. Montée en puissance de l accompagnement des collectivités locales dans la définition de projets territoriaux liés au Lyon-Turin : zones d activité, requalification de bâti, réduction de la vacance dans le logement, aménagement urbain, etc. Ces actions concernent à ce jour essentiellement la Maurienne. L ACTUALITE DES MAITRES D OUVRAGE LTF (Société Lyon Turin Ferroviaire) Les descenderies de Villarodin-Bourget/Modane et de La Praz ont été achevées respectivement fin 2007 et début 2009 ; celle de St-Martin la Porte sera terminée avant l été Sur la partie italienne, les nouveaux sondages concernant le tracé en Vallée de Suse sont engagés en ce début Une galerie de reconnaissance, équivalente en fonctionnalité aux descenderies françaises, doit être lancée mi Le planning de travail prévoit la fin des études du «projet préliminaire» en Italie dès mi-2010 avec l objectif de démarrer les travaux principaux du tunnel de base fin Sur la partie française, à la demande du Ministre, la procédure de DUP (Décaration d Utilité Publique) sur la commune de Villarodin-Bourget verra l enquête publique achevée avant l été RFF (Réseau Ferré de France) Le dossier d études d avant-projet sommaire pour l itinéraire fret d accès français à la partie internationale a été soumis à la consultation des collectivités locales et des acteurs socio-économiques en juin Une décision ministérielle est intervenue en janvier 2010 pour préciser les suites à donner à ce dossier ; il s agit notamment de mener les études complémentaires pour la mise à deux tubes distincts des tunnels de Dullin et de l Epine sur la LGV voyageurs entre Avressieux et Chambéry et éventuellement pour l abaissement du profil en long de ces mêmes ouvrages. Contacts Mission Grand Chantier Jacques RAMBAUD Coordinateur Etat Tél : Bernard BARNEOUD Chargé de mission Conseil général de la Savoie Tél : DEMARCHE GRAND CHANTIER LYON-TURIN Correspondants Isère : Gilles CANTAL Sous-Préfet de la Tour du Pin Tél : Denis FABRE Direction Aménagement du territoire Conseil général de l Isère Tél : Correspondant Région Rhône-Alpes Patrice MORANDAS Chargé de mission Lyon-Turin et coopérations transports Tel : Directeur de publication : Jacques Gerault - Rédactionnel : J. Rambaud, Bernard Barnéoud (Mission Grand Chantier),... - Photos : LTF, Studioviart, B. Thomas,... Conception : Bernard Thomas (MDP) - Imprimerie Nouvelle (Belley - 01) - Dépot légal : en cours

Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013

Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013 Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013 E-LGVPACA.1-PRG-CPI.C08-PRD-RFF-00001 Comité de Pilotage du 23 septembre 2013 Ordre du jour du COPIL : Conclusions du rapport de

Plus en détail

Nouvelle interconnexion électrique souterraine France-Italie

Nouvelle interconnexion électrique souterraine France-Italie Nouvelle interconnexion électrique souterraine France-Italie Dossier de presse 2015 Sommaire I. Lancement des travaux de la ligne souterraine p. 4 A. L es travaux et le planning en 2015 B. L e mode opératoire

Plus en détail

Résidence. Location de vacances Hôtel et résidences. Les. Chalets de l Adonis SAVOIE

Résidence. Location de vacances Hôtel et résidences. Les. Chalets de l Adonis SAVOIE Location de vacances Hôtel et résidences Résidence Les Chalets de l Adonis SAVOIE Latitude 45.3100 Longitude 6.5400 Accès Par la route : Autoroute de Lyon jusqu à Albertville (A43 et A430), puis route

Plus en détail

Projets d'aménagement d'infrastructures ou d'installations pouvant avoir un impact sur la qualité de l'air

Projets d'aménagement d'infrastructures ou d'installations pouvant avoir un impact sur la qualité de l'air 6 Projets d'aménagement d'infrastructures ou d'installations pouvant avoir un impact sur la qualité de l'air 6.1 Projets d'infrastructures de transport 109 Transports urbains 109 Aéroport Lyon Saint-Exupéry

Plus en détail

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5 Première en France Réouverture de la ligne ferroviaire Nantes- Châteaubriant au trafic voyageurs par tram-train : ouverture commerciale le 28 février 2014 Conférence de presse Région-RFF-SNCF 15 mars 2013

Plus en détail

REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES

REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES PROGRAMME FIABILITÉ ÎLE-DE-FRANCE 2014-2020 LES PRINCIPAUX CHANTIERS DE L ÉTÉ 2014 REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES AU-DESSUS DU CANAL SAINT-DENIS LIGNE H REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES

Plus en détail

pour Enquête sur la mise en place de la

pour Enquête sur la mise en place de la pour Enquête sur la mise en place de la Janvier 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : Réseau Ferré de France Echantillon : Echantillon de 1006 personnes, représentatif de la population des départements

Plus en détail

FINANCEMENT DU PROJET DE LGV BORDEAUX TOULOUSE

FINANCEMENT DU PROJET DE LGV BORDEAUX TOULOUSE FINANCEMENT DU PROJET DE LGV BORDEAUX TOULOUSE La présente note donne dans un premier temps quelques informations sur le coût du projet de LGV Bordeaux-Toulouse ( 1 et 2) ; puis elle donne des éléments

Plus en détail

La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC

La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC INTRODUCTION La mise en œuvre d un projet de rénovation urbaine suppose un pilotage opérationnel fort, s appuyant

Plus en détail

Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC

Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC LOCALISATION : Quartier des bassins à Cherbourg-Octeville

Plus en détail

Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement

Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement Phase 2: Analyse du besoin des entreprises Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement Les plus fortes demandes en «Construction durable» Estimation

Plus en détail

Le «Grand Paris» www.investinfrance.org. Le «Grand Paris» Paris, une ville monde. 1. Le projet du grand Paris. 2.

Le «Grand Paris» www.investinfrance.org. Le «Grand Paris» Paris, une ville monde. 1. Le projet du grand Paris. 2. Le «Grand Paris» Paris, une ville monde Paris est au cœur de la 1 ère région économique d Europe, avec un PIB de + de 550 Mds ; Paris est la 1 ère ville européenne pour l accueil des quartiers généraux

Plus en détail

MISE EN PLACE DES ACCORDS-CADRES ASSISTANCE TECHNIQUE ETUDES ET /OU SUIVI DE TRAVAUX MAITRISE D ŒUVRE REUNION D INFORMATION DES CANDIDATS

MISE EN PLACE DES ACCORDS-CADRES ASSISTANCE TECHNIQUE ETUDES ET /OU SUIVI DE TRAVAUX MAITRISE D ŒUVRE REUNION D INFORMATION DES CANDIDATS MISE EN PLACE DES ACCORDS-CADRES ASSISTANCE TECHNIQUE ETUDES ET /OU SUIVI DE TRAVAUX MAITRISE D ŒUVRE REUNION D INFORMATION DES CANDIDATS 18/5/2015 IED 150518 Réunion dispositif contractuel version 18/5/2015

Plus en détail

Le logiciel de gestion intégré conçu pour les PME du Bâtiment. www.absyscyborg.com

Le logiciel de gestion intégré conçu pour les PME du Bâtiment. www.absyscyborg.com Le logiciel de gestion intégré conçu pour les PME du Bâtiment Beaucoup plus qu un logiciel de suivi de chantier, NaviBat est un véritable outil de pilotage. Navibat n est pas qu un simple logiciel de suivi

Plus en détail

Audit du projet de réouverture des lignes de Nantes à Saint- Gilles Croix de Vie et à Pornic

Audit du projet de réouverture des lignes de Nantes à Saint- Gilles Croix de Vie et à Pornic Audit du projet de réouverture des lignes de Nantes à Saint- Gilles Croix de Vie et à Pornic Du 23 au 25 juin 2015 1 Les objectifs de l Audit La réouverture des lignes de Nantes à Saint Gilles Croix de

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

COMPTE-RENDU DES TRAVAUX DE LA COMMISSION TRANSPORT FERROVIAIRE 5 NOVEMBRE 2009

COMPTE-RENDU DES TRAVAUX DE LA COMMISSION TRANSPORT FERROVIAIRE 5 NOVEMBRE 2009 COMPTE-RENDU DES TRAVAUX DE LA COMMISSION TRANSPORT FERROVIAIRE 5 NOVEMBRE 2009 OFFICE INTERCONSULAIRE DES TRANSPORTS ET DES COMMUNICATIONS DU SUD-EST Commission «Transport Ferroviaire» ORDRE DU JOUR CRCI

Plus en détail

NOUVELLE RÉGLEMENTATION

NOUVELLE RÉGLEMENTATION NOUVELLE RÉGLEMENTATION Les principes fondamentaux des actions gouvernementales pour prévenir les risques liés aux endommagements des canalisations et réseaux sont portés par la loi Grenelle 2. Ces principes

Plus en détail

Cahier des charges - Refonte du site internet www.sciencespo- rennes.fr

Cahier des charges - Refonte du site internet www.sciencespo- rennes.fr Cahier des charges Refonte du site internet www.sciencesporennes.fr Procédure d achat conformément à l article 28 alinéa I du Code des marchés publics 1. Présentation de la structure Reconnu pour son excellence

Plus en détail

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Ce dossier de référencement est permanent. Il est possible à un prestataire

Plus en détail

Avis sur investir pour la Vallée de la Seine : vers un premier contrat de plan interrégional 2015-2020

Avis sur investir pour la Vallée de la Seine : vers un premier contrat de plan interrégional 2015-2020 Décembre 2014 Avis sur investir pour la Vallée de la Seine : vers un premier contrat de plan interrégional 2015-2020 Résultat du vote : UNANIMITÉ Rapporteur : M Antoine LAFARGE Initié en 2009 sous sa forme

Plus en détail

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP «TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP I. Présentation de l action La Région Rhône-Alpes a lancé en 2007, en partenariat avec l Union régionale des Scop (Urscop),

Plus en détail

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport»

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» DOSSIER DE PRESSE 24 juin 2008 Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont des Vosges Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» Strasbourg, le 24 juin 2008 Dossier de presse Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont

Plus en détail

Dossier de Presse. Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère

Dossier de Presse. Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère Dossier de Presse Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère CONTACT PRESSE : RTE : Daniel Dexmier (06 88 07 42 40)-daniel.dexmier@rte-france.com Page 1/7 RTE

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006 Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 25/26 Syndicat du Pays de Maurienne François VICTOR Détente Consultants Décembre 26 1 Sommaire Objectifs du tableau de bord Les flux et les recettes

Plus en détail

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 LE RENOUVELLEMENT DU RÉSEAU : UNE PRIORITÉ DE RÉSEAU FERRÉ DE FRANCE Le Plan de rénovation

Plus en détail

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L cahier n 1 CACHAN DANS LE S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L DANS LE GRAND PARIS EXPRESS CACHAN CACHAN AN DANS LE Un projet dans la ville pour les habitants Orbival, un temps d avance!

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre

DOSSIER DE PRESSE. Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre DOSSIER DE PRESSE Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre Vendredi 18 septembre 2015 Strasbourg SOMMAIRE Relever le défi de la modernisation

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition Energétique dans le Bâtiment» ENGAGEMENTS DE CONSTRUCTYS BRETAGNE

Plus en détail

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

Les Grands Projets du Sud Ouest

Les Grands Projets du Sud Ouest Les Grands du Sud PARTIE 2 : L ÉTAPE 1 DES GPSO L étape 1 des Grands du Sud- a conduit à : - Choisir le programme fonctionnel restant à définir à l issue des débats publics : dessertes des agglomérations,

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE FERROVIAIRE POUR DES SOLUTIONS DURABLES

VOTRE PARTENAIRE FERROVIAIRE POUR DES SOLUTIONS DURABLES VOTRE PARTENAIRE FERROVIAIRE POUR DES SOLUTIONS DURABLES À PROPOS DE TUC RAIL TUC RAIL est un bureau d ingénierie et de Project Management spécialisé en technologie ferroviaire. Nous sommes une filiale

Plus en détail

Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie et en Biologie Médicale

Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie et en Biologie Médicale Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie et en Biologie Médicale president@fnsip.fr Tél : 06.10.28.39.18 5, rue Frederick Lemaître 75020 Paris www.fnsip.fr Twitter : @fnsip Fédération

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Comité Territorial de Concertation Prolog Ingénierie 11/27/2012 1 Mercredi 28 novembre 2012 - Valence SIAGAR CONTEXTE & ENJEUX Le Syndicat Intercommunal d Aménagement et de Gestion des Abords du Rhône

Plus en détail

RELAIS CHANTIERS Bilan 2013

RELAIS CHANTIERS Bilan 2013 RELAIS CHANTIERS Bilan 2013 Gestion de la clause de promotion de l emploi Relais Chantiers - 7, Rue du Verdon - 67100 STRASBOURG : 03 88 23 32 81 - : 03 88 23 32 90 : contact@relaischantiers.eu 1 EQUIPE

Plus en détail

Projet Nador West Med

Projet Nador West Med ROYAUME DU MAROC Projet Nador West Med NOTE DE PRESENTATION SOMMAIRE Mai 2014 Sommaire EXECUTIVE SUMMARY 3 PARTIE I - PRESENTATION GENERALE DU PROJET NWM 5 1. Positionnement stratégique du Projet 2. Composantes

Plus en détail

Une liaison nouvelle pour un transport durable

Une liaison nouvelle pour un transport durable Une liaison nouvelle pour un transport durable www.rff-cfal.info LE CFAL : faits et chiffres Partie NORD 48 km de double voie mixte, fret et voyageurs, reliant la ligne Lyon - Ambérieu-en-Bugey à la ligne

Plus en détail

Ligne 067 000 de Lunéville à Saint-Dié-des- Vosges

Ligne 067 000 de Lunéville à Saint-Dié-des- Vosges Ligne 067 000 de Lunéville à Saint-Dié-des- Vosges CONVENTION DE FINANCEMENT DES ETUDES AVANT-PROJET/PROJET DE LIBERATION D EMPRISES FERROVIAIRES EN GARE DE SAINT-DIE-DES-VOSGES CDF n 1400179 SPIRE n 402

Plus en détail

recrutement dans le BTP ayez le réflexe geiq! www.geiqbtp.fr info@geiqbtp.fr

recrutement dans le BTP ayez le réflexe geiq! www.geiqbtp.fr info@geiqbtp.fr recrutement dans le BTP ayez le réflexe geiq! www.geiqbtp.fr info@geiqbtp.fr Gagnez du temps dès le recrutement > un employeur unique, interface entre demandeurs d emploi et entreprises du BTP Les artisans

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 23 mai 2007 Délibération n 2007/081 ORU - ZAC des BASSINS. TRAVAUX PRIMAIRES de DEVIATION de la VOIE FERREE. CONVENTION pour la REALISATION

Plus en détail

Dossier de Presse pour la signature de la convention de partenariat

Dossier de Presse pour la signature de la convention de partenariat Dossier de Presse pour la signature de la convention de partenariat entre RFF et la Safer Aquitaine Atlantique le 29 janvier 2013 à Saint Pierre du Mont entre RFF et la Safer Garonne Périgord le 8 mars

Plus en détail

Les grands projets de transport impactant LA DEFENSE Enjeux et perspectives

Les grands projets de transport impactant LA DEFENSE Enjeux et perspectives Les grands projets de transport impactant LA DEFENSE Enjeux et perspectives Commission Transports Infrastructures - Circulation - Signalétique 6 novembre 2014 Les projets de transport Infrastructures Le

Plus en détail

France-Chambéry: Services de développement de logiciels de gestion de projet 2014/S 239-421385. Avis de marché secteurs spéciaux.

France-Chambéry: Services de développement de logiciels de gestion de projet 2014/S 239-421385. Avis de marché secteurs spéciaux. 1/5 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:421385-2014:text:fr:html France-Chambéry: Services de développement de logiciels de gestion de projet 2014/S 239-421385 Avis de marché

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. NOR : DEVP1401911J (Texte non paru au Journal officiel)

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. NOR : DEVP1401911J (Texte non paru au Journal officiel) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, et de l Energie Direction Générale de la Prévention des Risques Service de la Prévention des Nuisances et de la Qualité de l Environnement

Plus en détail

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS Le paiement sans contact dans la Métropole grenobloise est lancé lundi 21 septembre sur la ligne Chrono

Plus en détail

LGV SEA : Un projet pas comme les autres. Par Aurélien NEAU LE MAGAZINE D INFORMATION NUMERO 1 / MAI 2013. Environnement Page 8.

LGV SEA : Un projet pas comme les autres. Par Aurélien NEAU LE MAGAZINE D INFORMATION NUMERO 1 / MAI 2013. Environnement Page 8. LE MAGAZINE D INFORMATION NUMERO 1 / MAI 2013 LGV SEA : Un projet pas comme les autres Par Aurélien NEAU Environnement Page 8 Emploi Page 5 Travaux Page 10 SOMMAIRE Le magazine d information de la LGV

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES

CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES Société coopérative à capital et personnel variables Siège social : 15-17, rue Paul Claudel 381 GRENOBLE Siret 42 121 958 19 - APE 651 D Note d information émise pour faire

Plus en détail

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche!

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Communiqué de synthèse Paris, jeudi 26 mai 2011 Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Maurice Leroy, ministre de la ville, chargé du Grand Paris,

Plus en détail

Un TGV pour Beauvais Association Paris-Londres-Beauvais-Picardie Février 2013

Un TGV pour Beauvais Association Paris-Londres-Beauvais-Picardie Février 2013 Un TGV pour Beauvais Association Paris-Londres-Beauvais-Picardie Février 2013 SOMMAIRE : I Un positionnement géographique qui place le territoire au carrefour de l Europe du Nord. II Nouvelle piste de

Plus en détail

Master Développement commercial et international

Master Développement commercial et international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Développement commercial et international Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Élaboration du volet «éolien» du schéma régional du climat, de l air et de l énergie DREAL Nord Pas de Calais Service ECLAT CCTP volet éolien du SRCAE page 1

Plus en détail

Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante. Analyse comparative des deux solutions.

Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante. Analyse comparative des deux solutions. Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante Analyse comparative des deux solutions décembre 2010 Ordre du jour - Origine de la LGV Bordeaux-Toulouse - Comparaison

Plus en détail

Roulons En Ville à Vélo

Roulons En Ville à Vélo Contribution au débat public sur la politique des transports dans la vallée du Rhône et l arc languedocien Roulons En Ville à Vélo Pour une prise en compte des modes doux et des transports en commun Notre

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/5/7 REV. ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 21 JUILLET 2010 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Cinquième session Genève, 26 30 avril 2010 PROJET RELATIF À LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

Plus en détail

M2S. Formation Gestion de projet. formation

M2S. Formation Gestion de projet. formation Formation Gestion de projet M2S formation Conduire et gérer un projet Construire et rédiger un chahier des charges de projet Conduite de projet informatiques Découpage et planification de projet Les méthodes

Plus en détail

MODERNITE FERROVIAIRE & ARCHITECTURE CONTEMPORAINE

MODERNITE FERROVIAIRE & ARCHITECTURE CONTEMPORAINE LIÈGE-GUILLEMINS MODERNITE FERROVIAIRE & ARCHITECTURE CONTEMPORAINE 1 LIÈGE-GUILLEMINS, UNE GARE DU XXIème SIÈCLE Maîtres de l ouvrage : SNCB-Holding - INFRABEL Maître d oeuvre : Euro Liège TGV Ingénieur

Plus en détail

COMPTE RENDU DE REUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

COMPTE RENDU DE REUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION COMPTE RENDU DE REUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION Vendredi 8 octobre 2010 de 14h à 17h Salle de réunion Château MORARD Les Arcs Ordre du jour : - Point sur le dossier. - Préparation de la concertation

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

MISE EN OEUVRE DU BUDGET PARTICIPATIF DANS LES COLLECTIVITES LOCALES DE KAOLACK ET KEUR BAKA

MISE EN OEUVRE DU BUDGET PARTICIPATIF DANS LES COLLECTIVITES LOCALES DE KAOLACK ET KEUR BAKA MISE EN OEUVRE DU BUDGET PARTICIPATIF DANS LES COLLECTIVITES LOCALES DE KAOLACK ET KEUR BAKA Préparé par l ARD de Kaolack Dans le Cadre de la Convention PNDL Enda ECOPOP Table des matières Sigles et acronymes

Plus en détail

Conseil Economique et Social

Conseil Economique et Social NATIONS UNIES E Conseil Economique et Social Distr. GENERALE TRANS/AC.7/2002/1 14 décembre 2001 Originale : FRANÇAIS COMMISSION ÉCONOMIC POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe pluridisciplinaire

Plus en détail

E-COMMERCE VERS UNE DÉFINITION INTERNATIONALE ET DES INDICATEURS STATISTIQUES COMPARABLES AU NIVEAU INTERNATIONAL

E-COMMERCE VERS UNE DÉFINITION INTERNATIONALE ET DES INDICATEURS STATISTIQUES COMPARABLES AU NIVEAU INTERNATIONAL E-COMMERCE VERS UNE DÉFINITION INTERNATIONALE ET DES INDICATEURS STATISTIQUES COMPARABLES AU NIVEAU INTERNATIONAL Bill Pattinson Division de la politique de l information, de l informatique et de la communication

Plus en détail

L'étape de planification de votre projet technologique

L'étape de planification de votre projet technologique L'étape de planification de votre projet technologique Résumé : Pour gérer l ensemble des contraintes de votre projet - humaines, matérielles, temporelles et surtout financières et accroître ses chances

Plus en détail

L ENTREPRISE GÉNÉRALE DANS LE BÂTIMENT : UN CHEF D ORCHESTRE AUX MULTIPLES FACETTES

L ENTREPRISE GÉNÉRALE DANS LE BÂTIMENT : UN CHEF D ORCHESTRE AUX MULTIPLES FACETTES L Entreprise générale dans le bâtiment : un chef d orchestre aux multiples facettes L Entreprise générale n a pas de définition légale ou réglementaire ; elle est seulement identifiée dans un certain nombre

Plus en détail

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse en partenariat avec Dossier de presse Les rencontres emploi du maritime bretagne 1 er salon du recrutement maritime en région - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Contact presse : Alexandra

Plus en détail

La certification des entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics en Rhône-Alpes : les enjeux

La certification des entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics en Rhône-Alpes : les enjeux C.E.R.A. Cellule Économique Rhône-Alpes Observatoire Régional du BTP La certification des entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics en Rhône-Alpes : les enjeux Edition décembre 2006 INTRODUCTION Les

Plus en détail

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne Concertation du 11 février au 30 mars 2013 Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne 1 Jacques MAHÉAS Maire de Neuilly-sur-Marne 2 Michel GAILLARD Garant de la concertation 3 Pourquoi une

Plus en détail

: prolongement du rer e à l ouest

: prolongement du rer e à l ouest : prolongement du rer e à l ouest S Y N T H È S E D U D O S S I E R D U D É B A T P U B L I C >>> PRÉAMBULE Le Syndicat des transports d Île-de-France (STIF) et Réseau Ferré de France (RFF) ont pour projet

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO ELABORATION D UN PLAN DE DEVELOPPEMENT COMMUNAL Par : LEGONOU François, Directeur SYDEL AFRIQUE, Consultant En guise d introduction La décentralisation

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE POUR LA MISE EN LOCATION D UN CABINET MEDICAL SUR LA STATION DE LA NORMA

APPEL A CANDIDATURE POUR LA MISE EN LOCATION D UN CABINET MEDICAL SUR LA STATION DE LA NORMA COMMUNAUTE DE COMMUNES TERRA MODANA Maison Cantonale 9, Place Sommeiller 73 500 MODANE Tél : 04 79 05 10 54 / Fax : 04 79 05 17 43 info@canton-de-modane.com APPEL A CANDIDATURE POUR LA MISE EN LOCATION

Plus en détail

Siège social d ACTIFI, Villemoirieu (38)

Siège social d ACTIFI, Villemoirieu (38) Siège social d ACTIFI, Villemoirieu (38) L AGENCE Espace Gaïa est une agence d architecture impliquée depuis sa création dans l aménagement de sites touristiques et d espaces naturels sensibles. Basée

Plus en détail

Chapitre IV. La certification des comptes

Chapitre IV. La certification des comptes Chapitre IV La certification des comptes Aux termes de la Constitution, «les comptes des administrations publiques sont réguliers, sincères et donnent une image fidèle de leur gestion, de leur patrimoine

Plus en détail

Modification de la Réforme du classement des Offices de Tourisme

Modification de la Réforme du classement des Offices de Tourisme Réunion des Présidents d Offices de Tourisme Bourges - Lundi 4 juillet 2011 Nouveaux critères de classement I - Introduction - modalités d application Extrait du Flash Infotourisme N 53-28 juin 2011 FNOTSI

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013

Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013 Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013 La 11 ème édition des «Coulisses du Bâtiment» se déroulera les 10, 11 et 12 octobre prochain. Une nouvelle

Plus en détail

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET Préambule La convention de mixité sociale est prévue à l article 8 de la loi de Programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem 6 ème séance plénière lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE La commission départementale de la démographie médicale : l instance incontournable en Lot-et-Garonne pour mettre en place un nouvel exercice

Plus en détail

L'accessibilité en questions

L'accessibilité en questions L'accessibilité en questions ( ) c est notre société toute entière que nous aidons à respirer, à mieux vivre, à être plus humaine. Jacques Chirac Interview télévisée du 14 juillet 2002 Sommaire L éditorial

Plus en détail

Fonctions économiques et secteurs d activité dans la région urbaine de Lyon MUTATIONS ECONOMIQUES ANALYSES ET ÉTUDES JANVIER 2014

Fonctions économiques et secteurs d activité dans la région urbaine de Lyon MUTATIONS ECONOMIQUES ANALYSES ET ÉTUDES JANVIER 2014 MUTATIONS ECONOMIQUES ANALYSES ET ÉTUDES JANVIER 2014 Fonctions économiques et secteurs d activité dans la région urbaine de Lyon Coordination générale: Région Urbaine de Lyon Réalisation et pilotage:

Plus en détail

Externalisation partielle de la chaîne logistique de Lyon Tourisme & Congrès. Cahier des charges

Externalisation partielle de la chaîne logistique de Lyon Tourisme & Congrès. Cahier des charges Externalisation partielle de la chaîne logistique de Lyon Tourisme & Congrès Cahier des charges Version du 24/03/2014 Introduction Ce cahier des charges est un document qui décrit la demande de Lyon Tourisme

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTEXTE GÉNERAL L optimisation de la logistique des flux de matériaux de construction est une

Plus en détail

SMI SMI. La stratégie AlpInfoNet pour la diffusion de l information sur la mobilité durable (SMI)

SMI SMI. La stratégie AlpInfoNet pour la diffusion de l information sur la mobilité durable (SMI) La stratégie AlpInfoNet pour la diffusion de l information sur la mobilité durable (SMI) L évaluation des besoins des usagers a montré que ces derniers attendaient des services d information fiable et

Plus en détail

CONDITIONS DE VENTE ET D UTILISATION DES REDEVANCES NORDIQUES EN SAVOIE

CONDITIONS DE VENTE ET D UTILISATION DES REDEVANCES NORDIQUES EN SAVOIE CONDITIONS DE VENTE ET D UTILISATION DES REDEVANCES NORDIQUES EN SAVOIE 1. CONDITIONS GENERALES DE VENTE Définition des présentes conditions générales : Les présentes conditions générales de vente et d

Plus en détail

La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques

La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques L ouverture des données publiques, liberté publique et levier d innovation L ouverture des données publiques

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

lgv est européenne - 2 ème phase

lgv est européenne - 2 ème phase Grande Vitesse Maître d œuvre lgv est européenne - 2 ème phase france ingénierie environnementale et durable tracé et voie ouvrages d art aériens structures souterraines génie civil signalisation énergie

Plus en détail

Réseau départemental de bornes de recharges électriques. Comité de Pilotage du 7 juin 2014

Réseau départemental de bornes de recharges électriques. Comité de Pilotage du 7 juin 2014 Comité de Pilotage du 7 juin 204 SDE65 juin204 Comité de Pilotage du 7 juin 204 présentation du projet. Rappel sur l organisation du projet (SDE - B. Rouch) 2. Quelques repères sur la mobilité électrique

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E. Démarche qualité : Le talent Keolis dépasse les normes

D O S S I E R D E P R E S S E. Démarche qualité : Le talent Keolis dépasse les normes D O S S I E R D E P R E S S E Démarche qualité : Le talent Keolis dépasse les normes Mars 2009 SOMMAIRE La qualité Keolis Keolis Lyon, l amélioration continue un leitmotiv Annexe : Keolis, premier opérateur

Plus en détail

Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination

Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination Agence de Développement et de Réservation Touristiques de la Nièvre Dossier Presse Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination En collaboration avec les Offices de Tourisme du bassin du Val

Plus en détail

PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A DJENNE ------ TERMES DE REFERENCE

PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A DJENNE ------ TERMES DE REFERENCE MINISTERE DE L ENERGIE ET REPUBLIQUE DU MALI DE L HYDRAULIQUE Un Peuple Un But Une Foi ***** ***** DIRECTION NATIONALE DE L ENERGIE ***** PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A

Plus en détail