C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S"

Transcription

1 C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U L U Y D E B É A R N La Communauté de Commune du Luy de Béarn : Se situe au Nord-Est du Béarn Est composée de 4 communes Compte 9722 habitants en 2006 Pour une superficie de 42 km²

2 Évolution de la Population CC DU LUY DE BÉARN La Population Depuis 1901, la population de la Communauté de Communes du Luy de Béarn a augmenté de plus de 350%, passant de2 150 habitants en 1901 à en Il est prévu résidents en En 2006, la densité est de 230 habitants au km² alors que pour le Béarn elle est de 76 habitants au km². Le nombre de ménages en 2006 était de Il a augmenté de 21.7% depuis Cependant, le nombre moyen de personnes par ménage a diminué de 5.10%. En 2006, 32% des ménages possèdent une voiture et 65% possèdent 2 voitures ou plus. En Béarn, 45% des ménages possèdent une voiture et 41% possèdent 2 voitures ou plus. En 2006, la proportion des femmes était un peu plus faible que celle des hommes, pourtant en 1982 le nombre de femmes était plus important que celui des hommes avec une augmentation de 66% du nombre d hommes et de 64% pour les femmes entre 1982 et Profil de la population La population enregistre un certain vieillissement puisque qu en 1982 les + de 40 ans représentaient 32% de la population totale alors qu en % de la population avait plus de 40 ans dont 16% plus de 60 ans. En Béarn en 2006, 53% de la population a plus de 40 ans et 24% plus de 60 ans. Revenu par foyer En 2008, le revenu annuel moyen par foyer fiscal est de soit une progression de près de 28.40% depuis Avec cette augmentation, il reste nettement supérieur au revenu observé en Béarn qui est de en 2008 et qui connaît aussi une progression de 32% par rapport à 2005.

3 Les Logements Type de Logements En 2009, le nombre de nouveaux logements est de 16, avec 4 logements commencés et 12 logements autorisés pour une surface moyenne par logement de 144 m². La surface moyenne par logement construit ou commencé en Béarn est de 111m². En 2006, on dénombre logements soit une augmentation de % depuis 1999, avec une forte progression des résidences principales de plus de 44 % et des logements vacants de plus de 21 %. En Béarn, le nombre de logements a augmenté de 9,70 % entre 1999 et 2006, avec une augmentation de 11,25 % des résidences principales ainsi qu une hausse du nombre de résidences secondaires de 2,10% mais une baisse des logements vacants de 2.20 %. Résidences Principales On compte résidences principales soit 95,50% du nombre total de logements en Parmi ces résidences principales 75% sont occupées par leur propriétaire et seulement 17% sont occupées par des locataires alors qu en Béarn 56,50% des résidences principales sont occupées par des propriétaires et 32,40% par des locataires. 89% des habitants possèdent un emplacement de parking ou plus alors qu en Béarn seulement 73% ont un parking.

4 L Emploi Emplois salariés - non salariés Le nombre d emplois salariés est passé de à en 7 ans soit une augmentation de 42.10%. De même, les emplois non salariés sont passés de 511 à 565 soit une hausse de 10.60%. En Béarn, entre 1999 et 2006 le nombre d emplois salariés a augmenté de 14.60% et le nombre d emplois non salarié a augmenté de 3.20%. Pour les femmes, en 7 ans, le nombre d emplois salariés a augmenté fortement (+44.70%) alors que le nombre d emplois non salariés n a pas évolué. Pour les hommes le nombre d emplois salariés a augmenté de manière significative (+40.70%) et le nombre d emplois non salariés a augmenté (14.40%). En Béarn le nombre d emplois salariés a augmenté de 17% pour les femmes et de 12% pour les hommes alors que les emplois non salariés ont augmenté de 3% pour les hommes et pour les femmes. Emplois par secteurs d activités En 1999, l Industrie et le Tertiaire sont les secteurs qui fournissent le plus d emplois avec 27% des emplois pour l Industrie et 60% pour le Tertiaire. On retrouve la même tendance en 2006 avec cependant une diminution du nombre d emplois dans l Agriculture de 11% et une augmentation dans le Tertiaire de 36%. En Béarn, le Tertiaire représente 71% des emplois et l Industrie 17%. Entre 2006 et 1999, le nombre d emplois pour l ensemble des secteurs n a pas beaucoup varié.

5 Le Tissu Économique L Activité Économique On recense 505 établissements avec salariés en 2009, dont : 84.40% des établissements ayant moins de 10 salariés 46.60% des établissements n ayant pas de salariés. En Béarn, 92.70% des établissements ont moins de 10 salariés et 57.40% n en ont aucun et ne comptent donc qu un dirigeant. L Industrie représente 57.50% des effectifs salariés mais seulement 33.50% des entreprises alors que les Services fournissent le plus grand nombre d entreprises(41.60%) et seulement 24.60% des effectifs salariés. En Béarn, 40.70% des effectifs salariés sont dans le secteur de l Industrie, 38.10% des entreprises travaillent dans le Commerce et 32.40% dans le secteur des Services. Dynamisme Économique Le dynamisme économique se mesure par le rapport du nombre des entreprises créées dans l année sur le nombre total d entreprises. Secteurs dynamiques En 2009, le dynamisme économique est de 12.30% et en Béarn ce coefficient est estimé à 12%. 62 entreprises ont été créées en 2009 et 32 ont été radiées soit un solde positif de 30 entreprises. Le solde pour les emplois est négatif : 99 emplois créés pour 132 emplois supprimés. En Béarn, le solde est de 284 entreprises. Toutefois, on observe une perte de 486 emplois. La Performance Économique Les Services représentent la plus grande part (45%) du chiffre d affaires réalisé en 2009 par l intercommunalité. En Béarn, les Services représentent 65% du chiffre d affaires en La performance économique se mesure en rapportant le total des investissements au nombre d emplois salariés. On a une Performance Économique de en En Béarn cette donnée est de

6 Poids des Grandes et Moyennes Surfaces en 2009 L Activité Commerciale On parle ici des Grandes et Moyennes Surfaces aussi appelées GMS qui ont une superficie supérieure ou égale à 300m². On note la présence de 15 GMS au total dans la commune de Serres-Castet pour une surface moyenne de 860m² par magasin. En Béarn, la superficie moyenne par GMS est de 1 230m². On dénombre 8 GMS dans le secteur de l Equipement de la maison pour une superficie totale de 6 660m². En Béarn, le secteur le plus représenté en nombre d établissements est l Equipement de la maison avec 120 magasins. Concernant la superficie, l Alimentation représente m². Commerces de proximité et GMS On compte ici les Commerces de Proximité ainsi que les Grandes et Moyennes Surfaces. Le secteur de l Alimentation représente 25% des entreprises commerçantes et 18% du nombre d employés alors que le Commerce de gros représente 31% des entreprises et 45% des emplois. En Béarn, 38.50% des entreprises sont dans le secteur de l Alimentation avec 42.20% des emplois du Commerce alors que le Commerce de Gros ne représente que 14.20% des entreprises et 19.20% des emplois.

7 L Activité Artisanale Autres Activités En 2009, 243 artisans ont été recensés. 49% des entreprises artisanales appartiennent au secteur du Bâtiment et 31% au secteur des Services. En Béarn, 47% des entreprises sont dans le Bâtiment et 33% dans les Services. On dénombre artisans pour entreprises artisanales en Béarn pour l année Offre Touristique En 2009, 6 hébergements de tourisme sont recensés avec une capacité d accueil de 119 lits dont 1 hôtel et 5 gîtes et chambres d hôtes. En 2008, nuitées ont été enregistrées dont 86% non marchandes. En Béarn, 68% des nuitées sont non marchandes. taxi. On note la présence de 4 stations de Les Équipements On dénombre de nombreux équipements : 6 Zones d Activités s étendant sur 130ha : la ZA Aéroport/Bruscos(Sauvagnon),à Serres Castet: ZA les Arroutures, ZA du Luy, ZA Lartiguet,ZA du Haut d Ossau,ZA du Pont Long. 2 Déchetteries Plusieurs Équipements Sportifs : - Tennis (1) - Piscine(1) - Fronton(2)

8 Les Equipements Scolaires La Communauté de Communes du Luy de Béarn dispose de : 2 établissements dans le Secondaire dont un lycée agricole à Montardon 7 établissements dans le Primaire 1 accueil petite enfance 3 centres de loisirs 53.80% des élèves de l intercommunalité sont scolarisés dans leur commune de résidence alors qu en Béarn ce sont 55% des élèves qui sont scolarisés dans la commune où ils résident. La Santé Les Voies d Accès Il faut compter environ 15 minutes pour se rendre de Serres-Castet à Pau. A partir de Serres-Castet vers Aéroport Pau-Pyrénées 7km, 9mn Gare de Pau : 12km, 20mn A64, sortie 10 à Pau 11km, 15mn A65, sortie à Lescar 12km, 16mn Ligne de bus 842 Arrêt à Sauvagnon

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E S A L I E S D E B É A R N La Communauté de Commune de Salies de Béarn : Se situe au Nord-Ouest du Béarn Est composée de 11 communes Compte 7681 habitants en

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S La Communauté de Commune Ousse Gabas : Se situe dans le Centre Ouest du Béarn Est composée de 15 communes Compte 11037 habitants en 2006 Pour

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U C A N T O N D O R T H E Z

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U C A N T O N D O R T H E Z C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U C A N T O N D O R T H E Z La Communauté de Commune du Canton d Orthez : Se situe au Nord-Ouest du Béarn Est composée de 13 communes Compte 16723 habitants en

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U P I É M O N T O L O R O N A I S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U P I É M O N T O L O R O N A I S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U P I É M O N T O L O R O N A I S La Communauté de Commune du Piémont Oloronais : Se situe dans le Centre Est du Béarn Est composée de 24 communes Compte 24175

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S G A V E E T C O T E A U X

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S G A V E E T C O T E A U X C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S G A V E E T C O T E A U X La Communauté de Commune Gave et Coteaux : Se situe dans le Centre Est du Béarn Est composée de 7 communes Compte 6006 habitants en 2006

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U M I E Y D E B É A R N

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U M I E Y D E B É A R N C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U M I E Y D E B É A R N La Communauté de Commune du Miey de Béarn : Se situe dans le Centre du Béarn Est composée de 14 communes Compte 12313 habitants en 2006

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U C A N T O N D E G A R L I N La Communauté de Commune du Canton de Garlin : Se situe au Nord-Est du Béarn Est composée de 19 communes Compte 3539 habitants en

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E L A C Q, L A G O R, M O N E I N, A R T H E Z D E B E A R N

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E L A C Q, L A G O R, M O N E I N, A R T H E Z D E B E A R N C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E L A C Q, L A G O R, M O N E I N, A R T H E Z D E B E A R N La Communauté du Bassin de Lacq: Se situe au Nord-Ouest du Béarn Est composée de 47 communes Compte

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E S A U V E T E R R E D E B É A R N

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E S A U V E T E R R E D E B É A R N C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E S A U V E T E R R E D E B É A R N La Communauté de Commune de Sauveterre de Béarn : Se situe au Nord-Ouest du Béarn Est composée de 21 communes Compte 4233 habitants

Plus en détail

La Communauté de Commune du Canton de Lembeye en Vic Bilh:

La Communauté de Commune du Canton de Lembeye en Vic Bilh: C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U C A N T O N D E L E M B E Y E E N V I C B I L H La Communauté de Commune du Canton de Lembeye en Vic Bilh: Se situe au Nord-Est du Béarn Est composée de 31 communes

Plus en détail

Se situe dans le Centre du Béarn Est composée de 14 communes Compte habitants en 2006 Pour une superficie de 183 km²

Se situe dans le Centre du Béarn Est composée de 14 communes Compte habitants en 2006 Pour une superficie de 183 km² C O M M U N A U T É D A G G L O M É R A T I O N P A U - P Y R É N É E S La Communauté d Agglomération Pau-Pyrénées: Se situe dans le Centre du Béarn Est composée de 14 communes Compte 146738 habitants

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E L A V A L L É E D O S S A U

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E L A V A L L É E D O S S A U C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E L A V A L L É E D O S S A U La Communauté de Commune de la Vallée d Ossau: Se situe au Sud-est du Béarn Est composée de 18 communes Compte 9998 habitants en

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E L A V A L L É E D A S P E

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E L A V A L L É E D A S P E C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E L A V A L L É E D A S P E La Communauté de Commune de la Vallée d Aspe : Se situe au Sud-ouest du Béarn Est composée de 13 communes Compte 2763 habitants en

Plus en détail

Canton d'azay le Rideau

Canton d'azay le Rideau Collection : Chiffres Clés des Cantons d'indre et Loire Source : BASILE (Base de données Economique sur l'indre et Loire) 4 bis rue Jules Favre B.P. 41028 37010 Tours Cédex 1 Tél : 02 47 47 20 45 Fax :

Plus en détail

PARIS 1954. Données statistiques. 13 e arrondissement. Population, logement, emploi. Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005.

PARIS 1954. Données statistiques. 13 e arrondissement. Population, logement, emploi. Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005. PARIS 1954 1999 Données statistiques Population, logement, emploi InterAtlas 13 e arrondissement Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005 Avertissement La série de recueils «Paris Evolution 1954-1999»

Plus en détail

LE PAYS D IROISE EN CHIFFRES. Atlas sociodémographique I septembre 2011. Réf. 11/175

LE PAYS D IROISE EN CHIFFRES. Atlas sociodémographique I septembre 2011. Réf. 11/175 LE PAYS D IROISE EN CHIFFRES Réf. 11/175 2 Avant propos L agence d urbanisme du Pays de réédite les atlas socio-démographiques des communautés du Pays de. Ces atlas sont fondés en grande partie sur les

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

FICHE 18 : L ESPACE ECONOMIQUE EURO-REGIONAL

FICHE 18 : L ESPACE ECONOMIQUE EURO-REGIONAL FICHE 18 : L ESPACE ECONOMIQUE EURO-REGIONAL 1. L AQUITAINE Une région en croissance La région Aquitaine s inscrit depuis la fin des années quatre-vingt-dix dans le peloton de tête des régions françaises

Plus en détail

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Nord-Est

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Nord-Est Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR Région économique du Nord-Est Profils régionaux du Nouveau-Brunswick : Faits saillants et mises à jour Région économiques du

Plus en détail

Département des Landes (40) - Dossier complet

Département des Landes (40) - Dossier complet Département des Landes (4) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Département des Landes (4) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 387 929 1, 362

Plus en détail

Points forts LES MARQUISES EN 2012 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE ÉTUDES. De la Polynésie française

Points forts LES MARQUISES EN 2012 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE ÉTUDES. De la Polynésie française Points forts De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LES MARQUISES EN 22 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE Points forts De la Polynésie française L archipel des Marquises

Plus en détail

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi Direction départementale des Territoires de la Analyse sociodémographique de la N 2 Juillet 2015 (version actualisée) C É A S Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs

Plus en détail

Nombre de chômeurs 50 257 22 Taux de chômage en % 12,9 % 6,6 %

Nombre de chômeurs 50 257 22 Taux de chômage en % 12,9 % 6,6 % Commune de - Fiches synthétiques La France est aujourd hui la 6 e puissance économique mondiale. L économie française est principalement une économie de services. Le secteur tertiaire (activités de services)

Plus en détail

I DIAGNOSTIC DU TERRITOIRE. La commune de RILHAC-RANCON est située en périphérie nord-est de l'agglomération de LIMOGES, dans la deuxième couronne.

I DIAGNOSTIC DU TERRITOIRE. La commune de RILHAC-RANCON est située en périphérie nord-est de l'agglomération de LIMOGES, dans la deuxième couronne. I DIAGNOSTIC DU TERRITOIRE SITUATION La commune de RILHAC-RANCON est située en périphérie nord-est de l'agglomération de LIMOGES, dans la deuxième couronne. Membre de la communauté d agglomération qui

Plus en détail

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de MÉCANIQUE, TRAVAIL DES MÉTAUX Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de la réparation automobile représente 9 emplois et rassemble 8,1 % de actifs

Plus en détail

Population. Eléments de diagnostic

Population. Eléments de diagnostic 2006 : 24,1 % de la population 10,2 % du territoire BASSIN D EMPLOI DE REIMS Eléments de diagnostic Population Evolutions démographiques (en nombre d habitants) Champagne- Ardenne 2006 323 079 1 338 844

Plus en détail

Milieux humides et surface en eau. Forêts et milieux ouverts. Prairies. Terres cultivées. Espaces Artificialisés

Milieux humides et surface en eau. Forêts et milieux ouverts. Prairies. Terres cultivées. Espaces Artificialisés FICHE SIGNALETIQUE CA Hénin-Carvin Consultable sur www.sigale.nordpasdecalais.fr L EPCI a été créé le 26 décembre 2000 et comporte 14 communes au 1 er janvier 2010. L EPCI appartient au Scot de Lens-Liévin

Plus en détail

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Problématique : Depuis 2004, on observe une perte de dynamisme commercial sur le secteur de l Intra-Muros avec une augmentation du nombre

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

La Duchère cherche hôtel

La Duchère cherche hôtel La Duchère cherche hôtel Programme Hôtelier à la Duchère Futur Hôtel ASYLUM Stratégie de développement hôtelier du Grand Lyon (SDHT) 2011-2015 L environnement hotelier de la Duchère Un projet recommandé

Plus en détail

Marché de l amélioration de l habitat

Marché de l amélioration de l habitat Marché de l amélioration de l habitat DONNÉES CHIFFRÉES Juin 2008 CE DOCUMENT PRÉSENTE LES PRINCIPALES DONNÉES DÉCRIVANT LE MARCHÉ DE L AMÉLIORATION DE L HABITAT. IL EST RÉGULIÈREMENT ACTUALISÉ. 1. L amélioration

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois N 4 Janvier 2014 L OBSERVATOIRE Lettre d informations de la Direction de la Prospective Territoriale Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois Qui travaille où? Zoom sur

Plus en détail

Conseil de développement du 17/10/2011

Conseil de développement du 17/10/2011 Conseil de développement du 17/10/2011 Vous présenter : Le Portrait de l aire urbaine d Orléans Actualisation du portrait réalisé en 2002 Analyse du territoire à travers 5 thèmes (déplacement, démographie,

Plus en détail

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013 Mavilly-Mandelot 2 Elaboration du Plan Local d Urbanisme Présentation du PADD Jeudi 24 octobre 2013 LES ETAPES DE L ELABORATION PHASE 1 DIAGNOSTIC PHASE 2- PROJET COMMUNAL PHASE 3- ZONAGE ET REGLEMENT

Plus en détail

Les dossiers de l Observatoire Economique

Les dossiers de l Observatoire Economique Direction Prospection et Développement LES ENTREPRISES DE SERVICES MARCHANDS Les dossiers de l Observatoire Economique A. Présentation générale du secteur...2 1. Avant-propos...2 2. Le cadre des services...2

Plus en détail

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008 Au 1 er janvier 2008, 600 000 commerces, sur un total de 830 000, peuvent être qualifiés de «commerces de proximité». Leur nombre a légèrement augmenté depuis 2002. Ces points de vente emploient la moitié

Plus en détail

SCOT de l'arc Comtat Ventoux annexes. Version arrêtée du 20 juin 2012 1

SCOT de l'arc Comtat Ventoux annexes. Version arrêtée du 20 juin 2012 1 ANNEXES DU SCOT DE L ARC COMTAT VENTOUX Version arrêtée du 20 juin 2012 1 SOMMAIRE 1. ANNEXE 1 METHODOLOGIE DE DEFINITION DE LA TACHE URBAINE ET DE LA CONSOMMATION FONCIERE SUR LE TERRITOIRE 2. ANNEXE

Plus en détail

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER PROMOTIONS Entrecôtes saucisses ILE -DE- FRANCE études études Septembre 2009 Reprises et Bouch Trmissions A CEDER A CEDER d'entreprises à Paris Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France Reprises

Plus en détail

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises Les Très Petites Entreprises en Bourgogne un rôle économique à conforter Le profil des 55 700 TPE (Très Petites Entreprises comptant moins de 20 salariés) de Bourgogne est très diversifié : commerce, médecin,

Plus en détail

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE Données de cadrage Taux de chômage en décembre 1996 13, % pour Poitou-Charentes contre 1,7 % pour la France 15,1 % pour la Charente-Maritime 13,5 % pour la Charente 1 % pour la Vienne 11,6 % pour les Deux-Sèvres

Plus en détail

Chiffres clés. Le tourisme dans les Landes en quelques chiffres

Chiffres clés. Le tourisme dans les Landes en quelques chiffres L hôtellerie dans les Landes Chiffres clés SOMMAIRE L hôtellerie L offre de l hôtellerie landaise chiffres clés p 2-3 Évolution de l offre p 4-5 Poids économique l emploi p 6-7 le chiffre d affaires p

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau FORMATION Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau Solange RATTIN SCEES Bureau de l information statistique L enseignement technologique et professionnel

Plus en détail

La Chapelle-des-Marais Mars 2013. DONNéES PHARES. addrn. Chiffres-clés des communes

La Chapelle-des-Marais Mars 2013. DONNéES PHARES. addrn. Chiffres-clés des communes DONNéES PHARES Chiffres-clés des communes Mars 2013 addrn >> 2 données phares O N S E Sommaire Cap Atlantique Brière CARENE CC du Pays de Pont-Château Saint-Gildas-des-Bois CC Loire et Sillon POPULATION

Plus en détail

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Composition de la Communauté d Agglomération : 39 communes (dont 4 situées dans la Marne) Sources : IGN BD Topo, Francième Réalisation

Plus en détail

DUBLIN. Annuaire: Résumé des résultats 168

DUBLIN. Annuaire: Résumé des résultats 168 DUBLIN Dublin est la capitale de la République d'irlande et le principal centre d'affaires, commercial, financier, administratif et social du pays. On dénombrait en 1996 un peu plus de 480 000 habitants

Plus en détail

SITUATION GÉOGRAPHIQUE : MÉRIGNAC, PARTIE INTÉGRANTE DE BORDEAUX MÉTROPOLE

SITUATION GÉOGRAPHIQUE : MÉRIGNAC, PARTIE INTÉGRANTE DE BORDEAUX MÉTROPOLE vous présente SITUATION GÉOGRAPHIQUE : MÉRIGNAC, PARTIE INTÉGRANTE DE BORDEAUX MÉTROPOLE La Résidence LES PORTES OCEANES se trouve à 5 minutes du centre-ville de Mérignac, une situation stratégique : A

Plus en détail

SCOT cantons Grimaud St Tropez

SCOT cantons Grimaud St Tropez SCOT cantons St Tropez PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr Territoire Cartographie de la zone 12 communes, 2

Plus en détail

Note Idea 35. L attractivité de l Ille-et-Vilaine. Mesure de l attractivité selon l INSEE

Note Idea 35. L attractivité de l Ille-et-Vilaine. Mesure de l attractivité selon l INSEE Attractivité de l Ille-et-Vilaine Mesure de l attractivité selon l INSEE L attractivité et le dynamisme des zones d emploi françaises sont mesurés par l Insee à l aide d un indicateur composite. Il prend

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 4 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 214 HAUSSE DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 214, le des créations pures d entreprises dans les secteurs

Plus en détail

BILAN LES ENTREPRISES POLYNÉSIENNES EN

BILAN LES ENTREPRISES POLYNÉSIENNES EN Points forts 05 BILAN EN 2011 P L U S D E R A D I A T I O N S Q U E D E C R É A T I O N S INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 2011, le nombre de radiations d entreprises augmente de

Plus en détail

LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012

LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012 LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012 La Corse devrait conserver sa première place pour la croissance avec un taux de 1 % contre 0,5 % pour l ensemble de la France. En 2011, le taux

Plus en détail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail Direction territoriale ISERE territoire Alpes Sud Isère marché du travail Introduction les demandeurs d emploi Evolution du nombre de demandeurs d emploi Caractéristiques (âge sexe formation qualification

Plus en détail

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES Diagnostic Arrondissement de MONT-DE-MARSAN CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES POPULATION (SOURCE INSEE RP 2006) Les cantons Population 2006 Aire-sur-l'Adour 9 655 Gabarret 3 598 Geaune 4 353 Grenade-sur-l'Adour

Plus en détail

ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93

ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93 ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93 Loueur en Meublé Non Professionnel Dispositif Censi Bouvard Une Réalisation OCEANIS Groupe Equalliance Ensemble, nous valorisons votre patrimoine Construction Valorisation

Plus en détail

Résidence Les terrasses de solène. AGDE - MéDitErrAnéE

Résidence Les terrasses de solène. AGDE - MéDitErrAnéE Résidence Les terrasses de solène AGDE - MéDitErrAnéE LE DÉPARTEMENT DE L HÉRAULT ATTIRE PLUs DE 1 000 NOUVEAUX HABITANTs PAR MOIs (source INsEE) Avec 130 km de littoral, des paysages à couper le souffle,

Plus en détail

Points forts L EMPLOI SE STABILISE EN 2014 BILAN EMPLOI 2014. De la Polynésie française

Points forts L EMPLOI SE STABILISE EN 2014 BILAN EMPLOI 2014. De la Polynésie française Points forts 09 BILAN L SE STABILISE EN INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Les effectifs salariés déclarés à la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) ont progressé de 430 emplois en, soit

Plus en détail

Au 1 er janvier 2011, 635 500 habitants vivent dans le Puy-de-Dôme. Depuis 1999, le rythme de croissance de sa

Au 1 er janvier 2011, 635 500 habitants vivent dans le Puy-de-Dôme. Depuis 1999, le rythme de croissance de sa Au 1 er janvier 2011, 635 500 habitants vivent dans le Puy-de-Dôme. Depuis 1999, le rythme de croissance de sa population ne fléchit pas, contrairement au reste de l Auvergne. Cette constance masque cependant

Plus en détail

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013)

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1 Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1. Statut sur le marché de l'emploi de la population de 15 ans et plus en 1983 et en 2013 La

Plus en détail

Pays du Perche ornais. Réunion publique. Schéma de COhérence Territoriale. du Pays du Perche ornais. Mortagne-au-Perche 6 octobre 2014

Pays du Perche ornais. Réunion publique. Schéma de COhérence Territoriale. du Pays du Perche ornais. Mortagne-au-Perche 6 octobre 2014 Pays du Perche ornais Réunion publique Schéma de COhérence Territoriale du Pays du Perche ornais Mortagne-au-Perche 6 octobre 2014 Sommaire I Le SCOT : pourquoi, comment? II Répartition de la population

Plus en détail

Disneyland Paris Etude d impact économique et social

Disneyland Paris Etude d impact économique et social DELEGATION INTERMINISTERIELLE AU PROJET EURO DISNEY Service de la Communication Presse Disneyland Paris Etude d impact économique et social 16 décembre 2009 RETOMBEES ECONOMIQUES ET SOCIALES DE DISNEYLAND

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

majoritairement occupés par des femmes

majoritairement occupés par des femmes e ins e part naires n o 3 - Novembre 2008 REUNION Direction du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle de la Réunion économie sociale en 2006 20 000 emplois majoritairement occupés par

Plus en détail

En plus, il y a la connexion très haut débit! L'atelier au coeur du parc d activités, ce sont des clients assurés!

En plus, il y a la connexion très haut débit! L'atelier au coeur du parc d activités, ce sont des clients assurés! Aménager un espace en un nouveau quartier économique alliant services, proximité de l habitat et respect de l environnement, c est le projet audacieux et attendu, initié par les communes d Orgères et de

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 861 452 934 499 995 498 1 52 183 1 134 493 1 266 358 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 55 364 569 81 571 852 559 413 544 891 554 72 Densité moyenne (hab/km2) 64,2 66,5

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 2 418 847 2 511 478 2 52 526 2 531 855 2 554 449 2 571 94 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 1 397 99 1 42 295 1 412 413 1 433 23 1 441 422 1 461 257 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat

6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat 6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat Des objectifs généraux de développement 2016-2026 Un objectif démographique

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

RGE 2009. Recensement Général des entreprises en 2009. Principaux résultats - - - - - NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS - - - - -

RGE 2009. Recensement Général des entreprises en 2009. Principaux résultats - - - - - NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS - - - - - REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie - - - - - REPUBLIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland - - - - - INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE - - - - - NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS - - - - - RGE 2009

Plus en détail

Diagnostic de l'offre commerciale dans le Grand Pau

Diagnostic de l'offre commerciale dans le Grand Pau Diagnostic de l'offre e dans le Grand Pau La loi de Modernisation de l'economie du 4 aout 2008 a modifié les responsabilités des collectivités dans l'encadrement du développement. Un travail sur le thème

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

L Observatoire LE TOURISME DES ETRANGERS. 7.1 Les données générales. Année 2014

L Observatoire LE TOURISME DES ETRANGERS. 7.1 Les données générales. Année 2014 L Observatoire LE TOURISME DES ETRANGERS Agence de Développement Touristique de la Drôme Année 2014 ÉLÉMENTS MÉTHODOLOGIQUES : Les données relatives au tourisme des étrangers dans la Drôme sont les nuitées

Plus en détail

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L ÎLE DE LA RÉUNION Document actualisé en 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE () À L ÎLE DE LA RÉUNION, C EST : 1 emploi sur 10 à la Réunion, soit près de

Plus en détail

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015 Pays de Retz Stratégie de développement économique Emploi & Formation octobre 2015 Cahier3 Édito Le syndicat mixte du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) a décidé de conduire une étude de stratégie

Plus en détail

Chiffres de Catalogne

Chiffres de Catalogne www.idescat.cat Chiffres de Generalitat de Catalunya Gouvernement de la POPULATION Population (1.000) (1) 7 434 46 508 507 417 hommes 49,1 49,3 48,8 femmes 50,9 50,7 51,2 Structure (%) 0-14 ans 15,9 15,2

Plus en détail

Points forts LES AUSTRALES EN 2012 : UN SOLDE MIGRATOIRE EXCÉDENTAIRE ÉTUDES. De la Polynésie française

Points forts LES AUSTRALES EN 2012 : UN SOLDE MIGRATOIRE EXCÉDENTAIRE ÉTUDES. De la Polynésie française Points forts 1 De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LES AUSTRALES EN 212 : UN SOLDE MIGRATOIRE EXCÉDENTAIRE Points forts De la Polynésie française Au 22 août 212,

Plus en détail

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Au cours des deux dernières années, on a vu naître plus de 25 000 PME un chiffre impressionnant si l on tient compte de la vigueur du marché du travail.

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

professionnelle L égalité Tableau de bord Édito 64 communes regroupées 198 724 habitants au 31/12/2006 Pays de Saint-Brieuc

professionnelle L égalité Tableau de bord Édito 64 communes regroupées 198 724 habitants au 31/12/2006 Pays de Saint-Brieuc Version automne 2009 L égalité professionnelle Tableau de bord Pays de Saint-Brieuc Édito 45,8% de femmes salariées, 81,7% de femmes parmi les personnes à temps partiel, salaire inférieur de 14% à celui

Plus en détail

L équipement du centre ville. Zone d attraction et courants d achats des ménages. Enquête auprès des socioprofessionnels

L équipement du centre ville. Zone d attraction et courants d achats des ménages. Enquête auprès des socioprofessionnels ETUDE DE L ACTIVITE COMMERCIALE, ARTISANALE ET DE SERVICES DE HYERES L équipement du centre ville Zone d attraction et courants d achats des ménages Enquête auprès des socioprofessionnels ETUDE DE L APPAREIL

Plus en détail

GARAN VUE D ENSEMBLE DÉVELOPPEUR DE COMMUNAUTÉ

GARAN VUE D ENSEMBLE DÉVELOPPEUR DE COMMUNAUTÉ GARAN VUE D ENSEMBLE DÉVELOPPEUR DE COMMUNAUTÉ Nom : GARAN Forme juridique : Société Anonyme Activité : Développement et aménagement immobilier Effectif : 50 GARAN est un groupement Marocco-saoudien opérant

Plus en détail

VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013

VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013 VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013 1 ACTION MUNICIPALE Bilans & Projets 2 BRUGUIERES, VILLE A VIVRE 3 BRUGUIERES EN QUELQUES CHIFFRES > 5027 habitants > 140 agents municipaux > Un budget de fonctionnement

Plus en détail

L ACTUALITÉ DES TPE, PME ET CRÉATIONS D ENTREPRISES

L ACTUALITÉ DES TPE, PME ET CRÉATIONS D ENTREPRISES NEWSLETTER DÉCEMBRE 2015 Sous la direction d André Letowski L ACTUALITÉ DES TPE, PME ET CRÉATIONS D ENTREPRISES Ce mois-ci nous vous proposons 6 axes d analyses La conjoncture : une légère amélioration,

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

Ville de Rennes. Quartier «Centre» n 1

Ville de Rennes. Quartier «Centre» n 1 Ville de Rennes Quartier «Centre» n 1 Le quartier 1 : Centre Colombier champs de Mars Dinan St Malo est composé de trois secteurs : le secteur Cathédrale-Hoche Parlement Parcheminerie Toussaints ; le secteur

Plus en détail

L'immobilier d'entreprise

L'immobilier d'entreprise DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE OMIQUE EN PARTENARIAT A R A T AVEC LA CCI C DE BÉTHUNE OCTOBRE 2008 NUMÉRO 2 L'immobilier d'entreprise La CCI et l AULAB ont réalisé une étude chiffrée du marché de l immobilier

Plus en détail

3.4 TRANSPORTS UN TERRITOIRE RURAL PEU DESSERVI PAR LES TRANSPORTS EN COMMUN RENDANT SYSTÉMATIQUE L USAGE DE LA VOITURE INDIVIDUELLE

3.4 TRANSPORTS UN TERRITOIRE RURAL PEU DESSERVI PAR LES TRANSPORTS EN COMMUN RENDANT SYSTÉMATIQUE L USAGE DE LA VOITURE INDIVIDUELLE UN TERRITOIRE RURAL PEU DESSERVI PAR LES TRANSPORTS EN COMMUN RENDANT SYSTÉMATIQUE L USAGE DE LA VOITURE INDIVIDUELLE 53 3.1 APPROCHE GLOBALE 3.2 AGRICULTURE 3.3 RÉSIDENTIEL 3.5 TERTIAIRE 3.6 DÉCHETS 3.7

Plus en détail

Chapitre premier. 1. Le territoire de la MRC de L Islet. 1.1 La description du territoire

Chapitre premier. 1. Le territoire de la MRC de L Islet. 1.1 La description du territoire Chapitre premier 1. Le territoire de la MRC de L Islet 1.1 La description du territoire 1.1.1 Localisation La MRC de L Islet est située sur la rive sud du fleuve Saint Laurent à l extrémité est de la région

Plus en détail

2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire»

2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire» 2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire» Le scénario de polarités fonctionnelles demeure inscrit dans une perspective d évolution démographique soumise à l accueil d activités

Plus en détail

NOTE FISCALE. Taxe sur les surfaces commerciales (TaSCom)

NOTE FISCALE. Taxe sur les surfaces commerciales (TaSCom) NOTE FISCALE N 05.12 Emilie REPUSSEAU Mai 2012 Version mise à jour Taxe sur les surfaces commerciales (TaSCom) Depuis le 1 er janvier 2011, la TaSCom est affectée à la commune sur le territoire de laquelle

Plus en détail

III. C. 1. L EVOLUTION DE L EMPLOI ET DU CHOMAGE. Des actifs en hausse mais un taux de chômage en augmentation

III. C. 1. L EVOLUTION DE L EMPLOI ET DU CHOMAGE. Des actifs en hausse mais un taux de chômage en augmentation III. C. L ECONOMIE III. C. 1. L EVOLUTION DE L EMPLOI ET DU CHOMAGE Des actifs en hausse mais un taux de chômage en augmentation Caractéristiques de l emploi et évolution entre 1982 et 1999 1982 1990 1999

Plus en détail

Le cumul emploi retraite au RSI, un an et demi après sa libéralisation. Caroline Gaudemer - RSI, Zoom n 52

Le cumul emploi retraite au RSI, un an et demi après sa libéralisation. Caroline Gaudemer - RSI, Zoom n 52 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

5 ème Conseil de Gouvernance. Plan Local de Développement Economique du Boulonnais

5 ème Conseil de Gouvernance. Plan Local de Développement Economique du Boulonnais 5 ème Conseil de Gouvernance Plan Local de Développement Economique du Boulonnais Note de conjoncture juin 2014 Chiffres clés conjoncture % Boulonnais Région NPdC Evolution sur Emploi salarié du privé

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service R0Z-Caissiers, employés de libre service Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 207 000 personnes occupent un emploi de caissier et 103 000 sont employés de libre-service. Alors que les premiers

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais CHIFFRES CLÉS 2013 Éditorial du Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de

Plus en détail