Organisation du contrôle à l ANSM. Retours généraux sur les dossiers déposés fin 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Organisation du contrôle à l ANSM. Retours généraux sur les dossiers déposés fin 2012"

Transcription

1 Organisation du contrôle à l ANSM Retours généraux sur les dossiers déposés fin 2012 Arnaud DE VERDELHAN Référent Publicité Direction de la Surveillance 30 mai 2013

2 L organigramme général de l ANSM Contrôle général économique et financier Claudie BUISSON Direction de la communication et de l information Suzanne COTTE Directeur général Dominique MARANINCHI Direction de la stratégie et des affaires internationales Jean Baptiste BRUNET Service de déontologie de l expertise Elisabeth HERAIL Agence comptable Sandrine GABOREL Directrice générale adjointe chargée des ressources Béatrice GUENEAU CASTILLA Directeur général adjoint chargé des opérations François HEBERT Directions Produits ONCOH CARDIO NEURHO INFHEP GENER BIOVAC DMDPT DMTCOS 1 Direction des médicaments en oncologie, hématologie, immunologie, néphrologie Pierre DEMOLIS Direction des médicaments en cardiologie, endocrinologie, gynécologie, urologie Joseph EMMERICH Direction des médicaments en neurologie, psychiatrie, antalgie, rhumatologie, pneumologie, ORL, ophtalmologie, stupéfiants Florent PÉRIN DUREAU Direction des médicaments antiinfectieux, en hépatogastroentérologie, en dermatologie, et des maladies métaboliques rares Pascale MAISONNEUVE Direction des médicaments génériques, homéopathiques, àbase de plantes et des préparations Philippe VELLA Direction des thérapies innovantes, des produits issus du corps humain et des vaccins Niciolas FERRY Direction des dispositifs médicaux de diagnostics et des plateaux techniques Nicolas THEVENET Direction des dispositifs médicaux thérapeutiques et des cosmétiques Brigitte HEULS Directions Métiers Direction des affaires juridiques et réglementaires Carole le SAULNIER Direction de l évaluation Cécile DELVAL Direction de la surveillance Evelyne FALIP Direction de l inspection Gaëtan RUDANT DI SURV EVAL DAJR Direction des contrôles Laurent LEMPEREUR CTROL

3 DMTCOS : Direction des dispositifs médicaux thérapeutiques & des produits cosmétiques Brigitte Heuls Directrice Adjointe Cécile Vaugelade Chef d'équipe produit DM CARD Nathalie Marliac Chef d'équipe produit DM COSM Laurence Matheron Chef d'équipe produit DM CHIR Virginie Di Betta Publicité Gwenaël Fraslin Publicité Nathalie Hecquet 2

4 DMDPT : Direction des dispositifs médicaux de diagnostics et des plateaux techniques Nicolas Thévenet Directeur Adjoint Thierry SIRDEY DM diagnostics, radiothérapie et logiciels Chef de produit : Marianne DESCHENES Plateaux techniques Chef de produit : Pascal DI DONATO Publicité Sylvie Borie 3

5 Direction de la Surveillance Evelyne Falip Directeur Adjoint François Bruneaux Directeur Adjoint Patrick Maison Pôle Contrôle du Marché Pôle Pharmacovigilance & Addictovigilance Référent économie des produits de santé Référent Publicité Pôle Matériovigilance, réactovigilance, cosmétovigilance, hémovigilance, biovigilance Plateforme de réception et d orientation des signalements 4

6 Acteurs impliqués dans l organisation matricielle Directions Produits 3 évaluateurs spécialisés en publicité Evaluation scientifique et réglementaire répartis par type de DM/DMDIV publicités pour les professionnels de santé et/ou le grand public Direction de la surveillance Référent publicité Garant de la cohérence métier : appui dans l évaluation doctrine / recommandations de publicité formation Direction des Affaires Réglementaires et Juridiques appui juridique et réglementaire validité juridique des décisions de refus gestion des contentieux 5

7 PROCESSUS : TRAITEMENT D UNE DEMANDE D AUTORISATION DE PUBLICITE Acteurs Etapes Demandeur (fabricant, mandataire, distributeur ) Soumission projet de publicité Dépôt courrier (support papier + CD-Rom ou clé USB) Pôle gestion des flux de la Direction qualité, flux et méthodes Réception, Recevabilité administrative, enregistrement, aiguillage Direction produit Evaluateurs publicité Recevabilité technico-réglementaire Evaluateurs publicité Demande conforme mais incomplète (ex : bibliographie manquante) Demande d éléments complémentaires «clock stop» Priorisation/ Evaluation Préparation décision (Autorisation ou refus) Demande non conforme (ex : support non pub, DM non soumis à autorisation ) Non recevabilité Direction Produit (+ DAJR en cas de projet de refus) Validation Accord tacite ou notification décision 6

8 Chronologie Loi 29 décembre 2011 Décrets 9 mai 2012 Arrêtés du 24 septembre 2012 fixant la liste des DM/DMDIV dont la publicité est soumise à autorisation préalable Novembre 2012 : consultation publique constitution d une nouvelle rubrique sur le site de l ANSM (modalités de dépôt et 17 premières recommandations de publicité) Arrêté du 21 décembre 2012 fixant la liste des dispositifs médicaux pouvant faire l'objet d'une publicité auprès du public décembre 2012 : ouverture des dépôts pour les régularisations des publicités existantes portant sur les DM/DMDIV fixés par les listes du 24/09/ er janvier 2013 : entrée en vigueur des nouvelles modalités de contrôle Premières autorisations de publicités de DM/DMDIV (et premiers refus ) fin février

9 8

10 Modalités de dépôt Le formulaire de demande complété Une quittance correspondant au montant de 510 /demande, délivrée par la Direction des créances spéciales du Trésor de Châtellerault, accompagnée du bordereau de transmission de la quittance complété 2 copies en couleurs + 2 copies N&B de la maquette du projet de publicité Pour les projets de publicités audios, vidéos ou audio-vidéos non encore enregistrés, un texte dactylographié indiquant le script, décrivant ou représentant l image et/ou transcrivant l audio doit être joint. CD-Rom/DVD ou clé USB attaché(e) au dossier, regroupant : la copie conforme du formulaire et de la maquette du projet de publicité (y compris, lorsqu ils sont disponibles, les enregistrements audios, vidéos ou audio-vidéos) l ensemble du dossier justificatif des caractéristiques et performances annoncées dans le projet de publicité et a minima : - la notice d instruction et l étiquetage - les publications citées en référence dans la publicité - le cas échéant, l avis de la CEPP/CNEDiMTS de la HAS un document à intituler «DM/DMIA/DMDIV objets du projet de publicité» listant (sur 3 colonnes par exemple) pour chaque dénomination commerciale des DM/DMIA/DMDIV objets du projet de publicité, les références produits correspondantes et le descriptif très sommaire de chacune de ces références (ex. : tige fémorale, tête fémorale, cupule cotyloïdienne pour les DM / réactif, calibrateur, contrôle pour les DMDIV ) 9

11 Formulaire de dépôt 10

12 Numéro de référencement interne Le numéro de référencement interne doit être apposé sur chaque support soumis à autorisation préalable dès le dépôt à l ANSM. 5 séquences : 2 derniers chiffres de l année de dépôt 2 chiffres du mois de dépôt 10 caractères (maximum) correspondant au nom du demandeur ou permettant de l identifier 2 lettres caractérisant le destinataire (GP pour le public/pm pour les professionnels de santé) 3 chiffres correspondant à une numérotation spécifique incrémentée de 1 en 1, à partir de 001, par mois de dépôt. Ex : 13/01/MEDIDESP/GP/002 Eventuellement si mise à jour : 13/01/MEDIDESP/GP/002 rev. 01 Sans mention : visa ANSM, référence ANSM Peut coexister avec une référence BAT propre à l opérateur Pour les supports non soumis à autorisation : ne pas appliquer de code similaire 11

13 Dossiers non recevables DM/DMDIV n entrant pas dans le champ des arrêtés Produits de mésothérapie Publicité PM pour des lecteurs de glycémie Publicité axée sur un accessoire [exemple : guide de coupe si prothèse du genou uniquement citée (dénomination ou photo) sans développer ses caractéristiques] Supports non promotionnels Rapport d effet indésirable Consentement patient Fiche technique [si respect de la recommandation ANSM] Dossiers incomplets Supports en anglais Bibliographie non jointe au dossier ou incomplète (abstracts uniquement, résumés tabulés non fournis) 12

14 Problématiques récurrentes Mentions obligatoires incomplètes ou mal présentées Doivent être lisibles et visibles Précisions sur le site ANSM (mentions allégées dans certains cas, nom de l'organisme certificateur au format «CE XXXX») Mentions du remboursement : à clarifier Propos non référencés 13

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décision du 24 septembre 2012 portant délégation de signature à l Agence nationale de sécurité du médicament

Plus en détail

Les dispositifs médicaux de demain : Comment concilier surveillance et innovation

Les dispositifs médicaux de demain : Comment concilier surveillance et innovation CHAIRE BIOMATERIAUX pour la santé : Les dispositifs médicaux de demain : Comment concilier surveillance et innovation HEULS Brigitte Direction des dispositifs médicaux thérapeutiques et des cosmétiques

Plus en détail

2O13. Rapport d activité. Rapport d activité

2O13. Rapport d activité. Rapport d activité 2O13 Rapport d activité Rapport d activité 2O13 Rapport d activité Pour des produits de santé sûrs, efficaces, innovants et accessibles préambule Agnès Jeannet - Dominique Maraninchi Une agence en marche

Plus en détail

Groupe AMELIORATION DES PROCESSUS

Groupe AMELIORATION DES PROCESSUS ANNEXE Groupe AMELIORATION DES PROCESSUS lié au Comité d interface Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé et Organisations professionnelles représentatives des industries du

Plus en détail

Comité d interface Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé

Comité d interface Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé Comité d interface Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé et Organisations professionnelles représentatives des industries des DM / DM-DIV Vendredi 21 mars Réunion du 21 mars

Plus en détail

Afssaps : L accompagnement de l innovation et la surveillance du marché des nouveaux dispositifs. CORATA juin 2011 Gaëlle LE BRUN

Afssaps : L accompagnement de l innovation et la surveillance du marché des nouveaux dispositifs. CORATA juin 2011 Gaëlle LE BRUN Afssaps : L accompagnement de l innovation et la surveillance du marché des nouveaux dispositifs CORATA juin 2011 Gaëlle LE BRUN 1 Contexte règlementaire Dispositif médical de diagnostic in vitro - Définitions

Plus en détail

LA PUBLICITE EN FAVEUR DES DM ET DMDIV. Corine MAILLARD, Pole Juridique/ DAJR

LA PUBLICITE EN FAVEUR DES DM ET DMDIV. Corine MAILLARD, Pole Juridique/ DAJR LA PUBLICITE EN FAVEUR DES DM ET DMDIV Corine MAILLARD, Pole Juridique/ DAJR I- Le cadre juridique général 1 I Le cadre juridique général Un cadre franco-français A Les principaux textes Loi du 29 décembre

Plus en détail

CHAPITRE 3 : LES ORGANES DES DIFFERENTS DISPOSITIFS DE VIGILANCES, DE QUALITE ET DE GESTION DES RISQUES

CHAPITRE 3 : LES ORGANES DES DIFFERENTS DISPOSITIFS DE VIGILANCES, DE QUALITE ET DE GESTION DES RISQUES CHAPITRE 3 : LES ORGANES DES DIFFERENTS DISPOSITIFS DE VIGILANCES, DE QUALITE ET DE GESTION DES RISQUES SECTION 1 : Le comité de pilotage, de la qualité et de la certification 1. Composition Le comité

Plus en détail

Atelier Traçabilité des dispositifs médicaux implantables. Coordonné par S. Wisniewski, B. Schmit, H. de Bouët du Portal

Atelier Traçabilité des dispositifs médicaux implantables. Coordonné par S. Wisniewski, B. Schmit, H. de Bouët du Portal Atelier Traçabilité des dispositifs médicaux implantables Coordonné par S. Wisniewski, B. Schmit, H. de Bouët du Portal Euro-Pharmat Montpellier 10 octobre 2013 "Traçabilité des DM, pourquoi? " Pour répondre

Plus en détail

Compte rendu de séance

Compte rendu de séance Numero unique de document : CI MED 2015-01 Date document 12/05/2015 Direction : DAJR Compte rendu de séance Personne en charge : Carole Le Saulnier Comité d interface ANSM / organisations professionnelles

Plus en détail

Essais cliniques portant sur le médicament : Evolution de la réglementation européenne

Essais cliniques portant sur le médicament : Evolution de la réglementation européenne Essais cliniques portant sur le médicament : Evolution de la réglementation européenne Dr Cécile Delval / Directrice Valérie Nadjarian / Référent essais cliniques Direction de l Evaluation / 3 e Journée

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : 22/01/86 MM et MMES les Directeurs des Caisses Primaires d'assurance Maladie Origine : DGR Réf.

Plus en détail

EVOLUTION RÈGLEMENTAIRE DES DM

EVOLUTION RÈGLEMENTAIRE DES DM EVOLUTION RÈGLEMENTAIRE DES DM Incidence dans les établissements de santé Dominique THIVEAUD Pharmacien CHU Toulouse Président Europharmat Le contexte 2 La refonte de la directive: Points clés: Evaluation

Plus en détail

NB : joindre un KBis pour les sociétés ayant leur siège en France ou document équivalent pour les sociétés n ayant pas leur siège en France

NB : joindre un KBis pour les sociétés ayant leur siège en France ou document équivalent pour les sociétés n ayant pas leur siège en France Formulaire relatif aux déclarations et à la communication de dispositifs médicaux pris en application de l article R. 5211-65-1 du code de la santé publique Déclaration initiale Déclaration modificative

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

Révision des descriptions génériques Comment monter un dossier?

Révision des descriptions génériques Comment monter un dossier? DISPOSITIFS MEDICAUX Révision des descriptions génériques Comment monter un dossier? Guide pour le dossier déposé par les fabricants/distributeurs Adopté en séance de la CEPP* le 13 juillet 2005 *CEPP

Plus en détail

DESCRIPTION DE LA REGULATION DE LA PROMOTION DES PRODUITS DE SANTE EN FRANCE

DESCRIPTION DE LA REGULATION DE LA PROMOTION DES PRODUITS DE SANTE EN FRANCE DESCRIPTION DE LA REGULATION DE LA PROMOTION DES PRODUITS DE SANTE EN FRANCE JANVIER 2013 En France, la promotion des produits de santé fait l objet d une législation récemment renforcée. Ce document résume

Plus en détail

DEPÔTS SUBORDONNES AU VERSEMENT D UN DROIT D ENREGISTREMENT LA PERCEPTION DES TAXES

DEPÔTS SUBORDONNES AU VERSEMENT D UN DROIT D ENREGISTREMENT LA PERCEPTION DES TAXES DEPÔTS SUBORDONNES AU VERSEMENT D UN DROIT D ENREGISTREMENT LA PERCEPTION DES TAXES Source juridique Article 1635 bis AE du code général des impôts Principes généraux Le dépôt de demandes (AMM, enregistrement,

Plus en détail

Marquage CE. Kit de formation à la matériovigilance : marquage CE

Marquage CE. Kit de formation à la matériovigilance : marquage CE Kit de formation à la matériovigilance : marquage CE Sommaire Sommaire! Théorie " Qu est-ce qu un dispositif médical? " Qu est-ce que le marquage CE d un DM? " Classification des DM " Procédures d évaluation

Plus en détail

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011 ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE ILE DE FRANCE INTERREGION NORD EST INTERREGION NORD-OUEST Strasbourg Dijon Reims Besançon Nancy Caen Rouen Lille Amiens 1)

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS NUMERO SPECIAL. 03 juillet 2013 ***

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS NUMERO SPECIAL. 03 juillet 2013 *** PREFET DE LA SAVOIE SECRETARIAT GENERAL DE L ADMINISTRATION DEPARTEMENTALE pref-recueil-administratif@savoie.gouv.fr RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS NUMERO SPECIAL 03 juillet 2013 *** Direction générale

Plus en détail

DOSSIER EVALUATION D UN DISPOSITIF MEDICAL STERILE (DMS) COMITE DES DISPOSITIFS MEDICAUX STERILES (CODIMS) CENTRAL AP-HP

DOSSIER EVALUATION D UN DISPOSITIF MEDICAL STERILE (DMS) COMITE DES DISPOSITIFS MEDICAUX STERILES (CODIMS) CENTRAL AP-HP DOSSIER EVALUATION D UN DISPOSITIF MEDICAL STERILE (DMS) COMITE DES DISPOSITIFS MEDICAUX STERILES (CODIMS) CENTRAL AP-HP Préambule important aux industriels: ne pas déposer de dossier directement auprès

Plus en détail

Mise en place et conduite en france d'essais cliniques portant sur des dispositifs médicaux/dispositifs médicaux de diagnostic in vitro

Mise en place et conduite en france d'essais cliniques portant sur des dispositifs médicaux/dispositifs médicaux de diagnostic in vitro REPUBLIQUE FRANÇAISE Mise en place et conduite en france d'essais cliniques portant sur des dispositifs médicaux/dispositifs médicaux de diagnostic in vitro Avis aux promoteurs d essais cliniques portant

Plus en détail

AVIS AUX PROMOTEURS D ESSAIS CLINIQUES DE MEDICAMENTS, Y COMPRIS LES ESSAIS CLINIQUES PORTANT SUR LES MEDICAMENTS DE THERAPIE INNOVANTE (MTI)

AVIS AUX PROMOTEURS D ESSAIS CLINIQUES DE MEDICAMENTS, Y COMPRIS LES ESSAIS CLINIQUES PORTANT SUR LES MEDICAMENTS DE THERAPIE INNOVANTE (MTI) REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS AUX PROMOTEURS D ESSAIS CLINIQUES DE MEDICAMENTS, Y COMPRIS LES ESSAIS CLINIQUES PORTANT SUR LES MEDICAMENTS DE THERAPIE INNOVANTE (MTI) - MISE EN PLACE ET CONDUITE DES ESSAIS

Plus en détail

TUTORAT UE 6 2014-2015 Initiation à la connaissance du médicament CORRECTION Séance n 3 Semaine du 23/02/2015

TUTORAT UE 6 2014-2015 Initiation à la connaissance du médicament CORRECTION Séance n 3 Semaine du 23/02/2015 TUTORAT UE 6 2014-2015 Initiation à la connaissance du médicament CORRECTION Séance n 3 Semaine du 23/02/2015 Droit Le Gal-Fontès QCM n 1 : A B. Faux. Elles regardent toutes les étapes du processus : de

Plus en détail

CRITERES EXIGES POUR L INSCRIPTION SUR LES DIFFERENTES LISTES D APTITUDE (Sciences de la Santé)

CRITERES EXIGES POUR L INSCRIPTION SUR LES DIFFERENTES LISTES D APTITUDE (Sciences de la Santé) CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (CAMES) -------------------------------- COMITES CONSULTATIFS INTERAFRICAINS (CCI) ---------------- CRITERES EXIGES POUR L INSCRIPTION SUR LES

Plus en détail

Implants et Dispositifs médicaux invasifs: La Nouvelle Réglementation. Valérie Noblesse Attaché Pharmacien INAMI-SSS-Direction médicale

Implants et Dispositifs médicaux invasifs: La Nouvelle Réglementation. Valérie Noblesse Attaché Pharmacien INAMI-SSS-Direction médicale Implants et Dispositifs médicaux invasifs: La Nouvelle Réglementation Valérie Noblesse Attaché Pharmacien INAMI-SSS-Direction médicale 1 Plan La notification La liste La liste nominative Le budget des

Plus en détail

Charte pour la communication et la promotion des produits de santé (médicaments et dispositifs médicaux) sur Internet et le e-media

Charte pour la communication et la promotion des produits de santé (médicaments et dispositifs médicaux) sur Internet et le e-media Charte pour la communication et la promotion des produits de santé (médicaments et dispositifs médicaux) sur Internet et le e-media Sommaire Préambule 1 Sites web 1.1 Recommandations générales 1.2 Web

Plus en détail

Audit d organisation de l ANSM

Audit d organisation de l ANSM Inspection générale des affaires sociales Audit d organisation de l ANSM RAPPORT DEFINITIF : TOME 2 : ANNEXES Établi par Simon ARAMBOUROU, Caroline GARDETTE et Anousheh KARVAR Membres de l Inspection générale

Plus en détail

Gestion des risques Vigilances sanitaires

Gestion des risques Vigilances sanitaires Gestion des risques Vigilances sanitaires Dr François L Hériteau Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Paris-Nord Le risque Un DANGER, plus ou moins prévisible Ne pas confondre:

Plus en détail

interne générale (anamnèse, examen médical, diagnostic, traitement, consultation et prévention).

interne générale (anamnèse, examen médical, diagnostic, traitement, consultation et prévention). Instructions pour les organisateurs de sessions de formation continue essentielle spécifique crédits de formation continue SSMI/SSMG pour les manifestations 1. Base légale A compter du 1er janvier 2014

Plus en détail

Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP

Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP Descriptif du programme: Référence Programme OGDPC 12051300395 Titre du programme La bientraitance (inter) (catalogue) Référence organisme L161

Plus en détail

SPF SANTE PUBLIQUE SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT

SPF SANTE PUBLIQUE SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT SPF SANTE PUBLIQUE SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT Direction générale Soins de Santé primaires et Gestion de Crise Commission d agrément des médecins généralistes Eurostation Bloc II

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire 2 Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

Charte pour la communication sur internet des entreprises pharmaceutiques

Charte pour la communication sur internet des entreprises pharmaceutiques DIRECTION DE L EVALUATION DE LA PUBLICITE, DES PRODUITS COSMETIQUES ET DES BIOCIDES Charte pour la communication sur internet des entreprises pharmaceutiques Préambule Mise à jour 2010 Au plan mondial,

Plus en détail

PRIORITE REGIONALE 2013 AUDITS

PRIORITE REGIONALE 2013 AUDITS PRIORITE REGIONALE 2013 AUDITS Version JANVIER 2013 1 Le respect des Précautions standard est un élément clé de la prévention de la transmission croisée dans les établissements de santé et les EHPAD. En

Plus en détail

Documents à joindre à l autodéclaration Certification Swiss Cancer Network

Documents à joindre à l autodéclaration Certification Swiss Cancer Network Documents à joindre à l autodéclaration Certification Swiss Cancer Network Check-list des documents à joindre à l autodéclaration : Page Justificatif du critère de qualité 1. Organigramme du cabinet médical

Plus en détail

Programme d Accueil des Etudiants Internationaux Stages Hospitaliers

Programme d Accueil des Etudiants Internationaux Stages Hospitaliers Programme d Accueil des Etudiants Internationaux Stages Hospitaliers Fidèle à sa tradition humaniste de partage et d ouverture, la faculté de médecine Paris Diderot propose des programmes d accueil aux

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE 2.8.2013 Journal officiel de l Union européenne C 223/1 (Communications) COMMUNICATIONS PROVENANT DES INSTITUTIONS, ORGANES ET ORGANISMES DE L'UNION EUROPÉENNE COMMISSION EUROPÉENNE Lignes directrices

Plus en détail

Post-Doctorat à l étranger

Post-Doctorat à l étranger Post-Doctorat à l étranger [notice explicative 2016] A/ Termes de l appel d offres Aide individuelle pour la première année d un stage postdoctoral dans un laboratoire à l étranger. Critères : Profil :

Plus en détail

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION ILE-DE-FRANCE Situation en 2013

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION ILE-DE-FRANCE Situation en 2013 LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION ILE-DE-FRANCE Situation en 2013 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE ADMINISTRATION

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE ADMINISTRATION ADMINISTRATION AUTORITÉS ADMINISTRATIVES INDÉPENDANTES ET ÉTABLISSEMENTS SOUS TUTELLE MINISTÈRE DU TRAVAIL DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Décision du 19 janvier 2012 prise en application de l article R. 5124-46

Plus en détail

DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS

DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS N.B. : la règlementation relative à la vente de médicaments par internet est susceptible de

Plus en détail

Responsabilités, autorités et délégations de responsabilité dans le cadre de la prise en charge médicamenteuse du patient

Responsabilités, autorités et délégations de responsabilité dans le cadre de la prise en charge médicamenteuse du patient Observatoire des Médicaments, des Dispositifs médicaux et des Innovations Thérapeutiques Responsabilités, autorités et délégations de responsabilité dans le cadre de la prise en charge médicamenteuse du

Plus en détail

Recommandations Temporaires d Utilisation (RTU) Principes et éléments d information sur les modalités d élaboration et de mise en œuvre par l ANSM

Recommandations Temporaires d Utilisation (RTU) Principes et éléments d information sur les modalités d élaboration et de mise en œuvre par l ANSM Recommandations Temporaires d Utilisation (RTU) Principes et éléments d information sur les modalités d élaboration et de mise en œuvre par l ANSM Octobre 2012 2 Sommaire Préambule 3 Identification du

Plus en détail

SPF SANTE PUBLIQUE SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT

SPF SANTE PUBLIQUE SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT SPF SANTE PUBLIQUE SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT Direction générale Soins de Santé primaires et Gestion de Crise Commission d agrément des médecins généralistes Eurostation Bloc II

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRESTATION DE SERVICES

DÉCLARATION DE PRESTATION DE SERVICES DÉCLARATION DE PRESTATION DE SERVICES MÉDECIN-GÉNÉRALISTE, MÉDECIN-SPÉCIALISTE, MÉDECIN-DENTISTE, MÉDECIN-DENTISTE SPÉCIALISTE, MÉDECIN-VÉTÉRINAIRE IDENTITÉ DU DEMANDEUR Nom : Prénom : Lieu de naissance

Plus en détail

Récépissé de depôt d une demande de permis de démolir

Récépissé de depôt d une demande de permis de démolir Récépissé de depôt d une demande de permis de démolir Madame, Monsieur, Vous avez déposé une demande de permis de démolir. Le délai d instruction de votre dossier est de DEUX MOIS et, si vous ne recevez

Plus en détail

SPF SANTE PUBLIQUE SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT

SPF SANTE PUBLIQUE SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT SPF SANTE PUBLIQUE SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT Direction générale Soins de Santé primaires et Gestion de Crise Commission d agrément des médecins généralistes Eurostation Bloc II

Plus en détail

V LE CUMUL EMPLOI/RETRAITE

V LE CUMUL EMPLOI/RETRAITE V LE CUMUL EMPLOI/RETRAITE V.1 Le dispositif 9 Les possibilités offertes aux médecins de cumuler retraite et emploi selon leur secteur d'activité : V.1.1 Les médecins libéraux La loi Fillon du 21 août

Plus en détail

Compte rendu de séance

Compte rendu de séance Compte rendu de séance Direction de la Surveillance Comité d interface ANSM/industriels du médicament GT3 : «renforcement de la sécurité du médicament post-amm, Pharmacovigilance, refonte du système de

Plus en détail

COMITE DE COORDINATION DES VIGILANCES ET DE GESTION DES RISQUES

COMITE DE COORDINATION DES VIGILANCES ET DE GESTION DES RISQUES 1/8 CENTRE HOSPITALIER INTERCOMMUNAL AMBOISE ~ CHÂTEAU-RENAULT Rue des Ursulines B.P. 329 37403 AMBOISE Cedex COMITE DE COORDINATION DES VIGILANCES ET DE GESTION DES RISQUES REGLEMENT INTERIEUR 2/8 TEXTES

Plus en détail

INSTITUT SUPERIEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS. Dossier de demande de. Validation des Acquis de l Expérience (VAE)

INSTITUT SUPERIEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS. Dossier de demande de. Validation des Acquis de l Expérience (VAE) Dossier de demande de Validation des Acquis de l Expérience (VAE) Photo d identité Nom : Prénom : Date dépôt : Certification : Diplôme de l ISBA-TP spécialité : Ouvrages d art (1) Certification : Diplôme

Plus en détail

Programme de la Formation Continue (PFC) de la Société Suisse en Médecine Interne Générale (SSMI)

Programme de la Formation Continue (PFC) de la Société Suisse en Médecine Interne Générale (SSMI) Programme de la Formation Continue (PFC) de la Société Suisse en Médecine Interne Générale (SSMI) 1 er janvier 2011 Table des matières 1. Bases légales et réglementaires... 2 2. Personnes soumises au devoir

Plus en détail

Déclarations et certificats d exportation de médicaments à usage humain

Déclarations et certificats d exportation de médicaments à usage humain Déclarations et certificats d exportation de médicaments à usage humain Nouvel avis aux demandeurs et simplifications administratives Direction des affaires juridiques et réglementaires Pôle importation,

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION REGLEMENT DE CONSULTATION Marché publics de fournitures et services CONCEPTION, EDITION, IMPRESSION des Publications Municipales Marché n 2015 07 Marché à Bons de Commande Date limite de réception des

Plus en détail

LE CHAMP DE LA PROCEDURE

LE CHAMP DE LA PROCEDURE 1 Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports ------ Direction générale de la santé ------- Direction de la sécurité sociale GUIDE PRATIQUE pour l inscription des produits de santé autres que les

Plus en détail

Modification 72 à l Accord-cadre

Modification 72 à l Accord-cadre 024 À l intention des médecins spécialistes 29 avril Modification 72 à l Accord-cadre Assurance responsabilité professionnelle Les représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux et de votre

Plus en détail

Qualifications professionnelles

Qualifications professionnelles Questions concernant la profession Identification de la profession 1. 1. 1 1. 1. 2 Qualifications professionnelles 01 Questions générales La profession de/d' [${Profession}] est-elle réglementée sur votre

Plus en détail

Direction de l'urbanisme. Foire Aux Questions. Service Urbanisme

Direction de l'urbanisme. Foire Aux Questions. Service Urbanisme Foire Aux Questions 1 Je dois faire des travaux, dois- je faire une demande? Quel type de dossier faut- il pour des travaux? a) Vous déposerez une demande de Permis de Construire notamment pour : Créer

Plus en détail

Réf. Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la Santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R.

Réf. Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la Santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE NANTES Nantes, le N/Réf. : CODEP-NAN-2014-058629 Centre d'oncologie St-Yves 11 rue du Docteur Joseph Audic BP n 39 56001 VANNES Cedex Objet Inspection de la radioprotection

Plus en détail

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES ANNEXES 2D - A D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - (2013-2014) (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES 1ère partie Anatomie et cytologie pathologiques Cardiologie et maladies vasculaires Dermatologie et

Plus en détail

COMITE INTERFACE COSMETIQUE GT PRATIQUES INDUSTRIELLES

COMITE INTERFACE COSMETIQUE GT PRATIQUES INDUSTRIELLES COMITE INTERFACE COSMETIQUE GT PRATIQUES INDUSTRIELLES Réunion du 30/09/2013 Rappel des objectifs du comité interface Cosmétique Identifier les sujets généraux prioritaires à aborder dans le cadre d un

Plus en détail

Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP

Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP Descriptif du programme: Référence Programme OGDPC 12051400102 Titre du programme Préparation à l'entrée aux écoles d'aide-soignants et d'auxiliaire

Plus en détail

Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales et de la santé

Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales et de la santé Direction générale de la santé Sous-direction politique des produits de santé et de la qualité des pratiques

Plus en détail

Prêt et dépôt de dispositifs médicaux

Prêt et dépôt de dispositifs médicaux Prêt et dépôt de dispositifs médicaux En pratique, quelles situations? (1/3) Dispositifs médicaux Réutilisables Ancillaires Équipements Usage unique Implantable Prêt Dépôt Date - 2 En pratique, quelles

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Créance civile Gage des stocks Gage sans dépossession Circulaire de la DSJ n 2007-24 du 30 mars 2007 relative aux modalités de mise en œuvre de la publicité des gages sans dépossession et des gages des

Plus en détail

Avis aux demandeurs d Autorisation Temporaire d Utilisation (ATU)

Avis aux demandeurs d Autorisation Temporaire d Utilisation (ATU) Avis aux demandeurs d Autorisation Temporaire d Utilisation (ATU) Septembre 2014 Contact : ANSM Tel : 33 (01) 55 87 36 11 Fax : 33 (01) 55 87 36 12 Mail : atu@ansm.sante.fr SOMMAIRE I. PRINCIPES GENERAUX

Plus en détail

Présentation La réforme des autorisations d urbanisme

Présentation La réforme des autorisations d urbanisme Présentation La réforme des autorisations d urbanisme 26 janvier 2007 1 UNE REFORME : - issue de l ordonnance du 8 décembre 2005 - applicable aux demandes d autorisation déposées après le 1er octobre 2007

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 30 JANVIER 2014 ST NAZAIRE SITE DE LA CITE SANITAIRE

DOSSIER DE PRESSE 30 JANVIER 2014 ST NAZAIRE SITE DE LA CITE SANITAIRE DOSSIER DE PRESSE 30 JANVIER 2014 ST NAZAIRE SITE DE LA CITE SANITAIRE Un service de médecine nucléaire va s installer dans les locaux de la Clinique Mutualiste de l'estuaire, pour une mise en place début

Plus en détail

Information de pharmacovigilance destinée aux entreprises pharmaceutiques

Information de pharmacovigilance destinée aux entreprises pharmaceutiques Information de pharmacovigilance destinée aux entreprises pharmaceutiques électronique d'observations individuelles d effets indésirables (ICSRs) avec l'ansm (Agence nationale de sécurité du médicament

Plus en détail

CONFÉRENCES D INTERNAT MÉDECINE. CYCLE DE PRÉPARATION DCEM2/DCEM3/DCEM4 En 2012/2013

CONFÉRENCES D INTERNAT MÉDECINE. CYCLE DE PRÉPARATION DCEM2/DCEM3/DCEM4 En 2012/2013 CONFÉRENCES D INTERNAT MÉDECINE CYCLE DE PRÉPARATION DCEM2/DCEM3/DCEM4 En 2012/2013 L enjeu des Epreuves Classantes Nationales est important car il détermine l accès aux spécialités médicales ou chirurgicales.

Plus en détail

COMMUNAUTE EUROPEENNE N 11033*03 BIENS CULTURELS 1 Demandeur (nom et adresse) 2 Autorisation d'exportation

COMMUNAUTE EUROPEENNE N 11033*03 BIENS CULTURELS 1 Demandeur (nom et adresse) 2 Autorisation d'exportation Demandeur (nom et adresse) 2 Autorisation d'exportation Destinataire (adresse et pays de destination) 4 DEMANDE 7 Propriétaire de l'objet (des objets) (nom et adresse) 8 Désignation selon l annexe du règlement

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE RELATIVE AUX COMMENTAIRES SUR LE PROJET DE DECRET N 2-14-841 RELATIF A L AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE DES MEDICAMENTS A USAGE

NOTE DE SYNTHESE RELATIVE AUX COMMENTAIRES SUR LE PROJET DE DECRET N 2-14-841 RELATIF A L AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE DES MEDICAMENTS A USAGE NOTE DE SYNTHESE RELATIVE AUX COMMENTAIRES SUR LE PROJET DE DECRET N 2-14-841 RELATIF A L AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE DES MEDICAMENTS A USAGE HUMAIN AVEC LEURS REPONSES CORRESPONDANTES 1 Mme S.

Plus en détail

Le contrat de bon usage des médicaments, produits et prestations

Le contrat de bon usage des médicaments, produits et prestations Le contrat de bon usage des médicaments, produits et prestations 1 ASPECTS RÉGLEMENTAIRES ET IMPACTS Elise Remy Pharmacien coordonnateur Aspects réglementaires 2 S inscrit dans la réforme de la T2A, accès

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 197 À l intention des médecins omnipraticiens 27 novembre 2014 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Amendement n o 139 La Régie vous présente les

Plus en détail

photographie aide à la création photographique documentaire contemporaine Centre national des arts plastiques soutien à la création 2015

photographie aide à la création photographique documentaire contemporaine Centre national des arts plastiques soutien à la création 2015 Centre national des arts plastiques soutien à la création 2015 1 Ι 5 photographie aide à la création photographique documentaire contemporaine L aide à la création photographique documentaire contemporaine

Plus en détail

STATUT JURIDIQUE DES MEDICAMENTS ET AUTRES PRODUITS DE SANTE.

STATUT JURIDIQUE DES MEDICAMENTS ET AUTRES PRODUITS DE SANTE. STATUT JURIDIQUE DES MEDICAMENTS ET AUTRES PRODUITS DE SANTE. I) Définition du médicament. «On entend par médicament toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou

Plus en détail

Récépissé de depôt d une déclaration préalable

Récépissé de depôt d une déclaration préalable Récépissé de depôt d une déclaration préalable MINISTÈRE CHARGÉ Madame, Monsieur, Vous avez déposé une déclaration préalable à des travaux ou aménagements non soumis à permis. Le délai d instruction de

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2012. de l Afssaps à l ANSM

RAPPORT D ACTIVITÉ 2012. de l Afssaps à l ANSM RAPPORT D ACTIVITÉ 1 Préambule Une année de préparation à la transition L Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), créée par la loi du 29 décembre 2011*, est fondée

Plus en détail

PHARMACIENS, VOUS ÊTES DISTRIBUTEURS DE PRODUITS COSMÉTIQUES : FAITES LE POINT SUR VOS OBLIGATIONS!

PHARMACIENS, VOUS ÊTES DISTRIBUTEURS DE PRODUITS COSMÉTIQUES : FAITES LE POINT SUR VOS OBLIGATIONS! PHARMACIENS, VOUS ÊTES DISTRIBUTEURS DE PRODUITS COSMÉTIQUES : FAITES LE POINT SUR VOS OBLIGATIONS! Le nouveau Règlement européen (CE) n 1223/2009 relatif aux produits cosmétiques reprend l ensemble des

Plus en détail

LISTE DES ENSEIGNANTS DE MEDECINE

LISTE DES ENSEIGNANTS DE MEDECINE LISTE DES ENSEIGNANTS DE MEDECINE Année universitaire 2013 2014 Professeurs des Universités-Praticiens hospitaliers AGIUS Gérard, bactériologie virologie ALLAL Joseph, thérapeutique BATAILLE Benoît, neurochirurgie

Plus en détail

1.des missions et des compétences élargies

1.des missions et des compétences élargies 1.des missions et des compétences élargies 2. une gouvernance modernisée 3.une évolution de l organisation 4. des moyens renforcés et priorisés Mise en perspective Une Agence de sécurité sanitaire Des

Plus en détail

Soumission électronique à l ANSM via le CESP Avis aux demandeurs d AMM de médicaments à usage humain

Soumission électronique à l ANSM via le CESP Avis aux demandeurs d AMM de médicaments à usage humain Soumission électronique à l ANSM via le CESP Phase pilote Avis aux demandeurs d AMM de médicaments à usage humain Juin 2015 (version 6.1) Table des matières 1. Historique des modifications... 2 1.1. Modifications

Plus en détail

Règlement de consultation

Règlement de consultation Règlement de consultation ASSURANCE PREVOYANCE ET FRAIS DE SANTE POUR LE PERSONNEL DE L EPADESA Direction de l administration générale Appel d offres ouvert en application des articles 33, 57 à 59 du Code

Plus en détail

Titres de spécialiste pour tous?

Titres de spécialiste pour tous? Titres de spécialiste pour tous? Octroi de titres postgrades fédéraux à des médecins sans titre en vertu des dispositions transitoires Ch. Hänggeli, responsable du secrétariat pour la formation prégraduée,

Plus en détail

GUIDE POUR LA MISE SUR LE MARCHÉ DE DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE APPLIQUE AU SECTEUR DENTAIRE

GUIDE POUR LA MISE SUR LE MARCHÉ DE DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE APPLIQUE AU SECTEUR DENTAIRE Actualisation Mai 2012 Direction de l'evaluation des Dispositifs Médicaux Département Surveillance du Marché GUIDE POUR LA MISE SUR LE MARCHÉ DE DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE APPLIQUE AU SECTEUR DENTAIRE

Plus en détail

Liens politique Qualité et gestion des risques

Liens politique Qualité et gestion des risques Liens politique Qualité et gestion des risques P.FRESSY, Cellule Qualité, Vigilances et Gestion des risques liés aux soins, ARS d Auvergne Master Evaluation en santé 2010-2011 La Qualité, la Gestion des

Plus en détail

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION PAYS-DE-LA-LOIRE Situation en 2013

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION PAYS-DE-LA-LOIRE Situation en 2013 LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION PAYS-DE-LA-LOIRE Situation en 2013 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle LE

Plus en détail

La matériovigilance. Chapitre IV. Paul MERIA, Jean-Louis PARIENTE, Pierre CONORT II. MODALITES DU SIGNALEMENT

La matériovigilance. Chapitre IV. Paul MERIA, Jean-Louis PARIENTE, Pierre CONORT II. MODALITES DU SIGNALEMENT Progrès en Urologie (2005), 15 1000-1004 Chapitre IV La matériovigilance Paul MERIA, Jean-Louis PARIENTE, Pierre CONORT paul.meria@sls.ap-hop-paris.fr - jean-louis.pariente@chu-bordeaux.fr - pierre.conort@psl.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

Institut Paoli-Calmettes. Centre régional de lutte contre le cancer Provence-Alpes-Côte d Azur. Organigramme de direction

Institut Paoli-Calmettes. Centre régional de lutte contre le cancer Provence-Alpes-Côte d Azur. Organigramme de direction Institut Paoli-Calmettes Centre régional de lutte contre le cancer Provence-Alpes-Côte d Azur Organigramme de direction de direction Contrôle de Gestion C NAIT-AKLI Direction Financière S MOUNIER Gestion

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE TECHNICIEN SUPÉRIEUR PRINCIPAL D ADMINISTRATIONS PARISIENNES SPÉCIALITÉ INFORMATIQUE

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE TECHNICIEN SUPÉRIEUR PRINCIPAL D ADMINISTRATIONS PARISIENNES SPÉCIALITÉ INFORMATIQUE COMMISSION D ÉQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr drh.ceacap@paris.fr Nom : Prénom : DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE

Plus en détail

Annexes. Attestations entrant dans le cadre de diligences directement liées à la mission de commissaire aux comptes...p. 57

Annexes. Attestations entrant dans le cadre de diligences directement liées à la mission de commissaire aux comptes...p. 57 Annexes Rapport annuel H3C 2008 Annexes FONCTIONNEMENT DU HAUT CONSEIL Pas d annexe ACTIVITÉ NORMATIVE Annexe 2.1. Liste des normes d exercice professionnel au 31 janvier 2009...p. 55 Normes homologuées

Plus en détail

Problèmes d accès aux soins liés aux dépassements d honoraires : Point de situation en Lorraine

Problèmes d accès aux soins liés aux dépassements d honoraires : Point de situation en Lorraine Problèmes d accès aux soins liés aux dépassements d honoraires : Point de situation en Lorraine Conférence de presse Le 07 octobre 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse page1 Première partie : rappel des

Plus en détail

Enjeux et impacts de l informatisation du système de management de la qualité et de la gestion des risques. Aude MALLAISY Ingénieur Hospitalier

Enjeux et impacts de l informatisation du système de management de la qualité et de la gestion des risques. Aude MALLAISY Ingénieur Hospitalier Enjeux et impacts de l informatisation du système de management de la qualité et de la gestion des risques Aude MALLAISY Ingénieur Hospitalier Le Centre Hospitalier de Maubeuge Présentation 300 lits MCO,

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION REGLEMENT DE CONSULTATION Marché publics de fournitures et services CONCEPTION, EDITION, IMPRESSION des Livrets des Hauts de Calvisson Marché n 2015 08 Marché à Procédure Adaptée selon article 28 du Code

Plus en détail