Objectif de la journée de l'industrie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Objectif de la journée de l'industrie"

Transcription

1

2 Objectif de la journée de l'industrie L'objectif de la journée est d'informer les participants de même que d'obtenir les commentaires de l'industrie sur l'initiative de transformation des services de courriels. On veut notamment : donner un aperçu des résultats opérationnels escomptés de l'initiative; évaluer le niveau d'intérêt de l'industrie à l'égard de la fourniture d'une solution pour la plateforme de courriel moderne du gouvernement du Canada; recueillir des commentaires sur la méthode d'approvisionnement utilisée dans le cadre de l'initiative. 2

3 Programme de la journée de consultation de l'industrie Heure Présentateur Description De 13 h 30 à 13 h 35 Animateur Objectif de la journée de consultation de l industrie De 13 h 35 à 13 h 45 De 13 h 45 à 14 h De 14 h à 15 h De 15 h à 15 h 15 De 15 h 15 à 15 h 35 Présidente, Services partagés Canada (SPC) Sous ministre adjoint, Direction générale des approvisionnements (DGA), Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) SPC : Sous ministre adjoint principal, Direction générale de la transformation, de la stratégie de service et de la conception Directrice générale, Initiative de transformation des services de courriels Centre de la sécurité des télécommunications Canada (CSTC) Pause Mot de bienvenue Mot d'ouverture sur l'approvisionnement Description et objectifs de l'initiative Situation actuelle Portée et exigences Solutions envisagées Cybermenaces et menaces pour le cyber espace et l'approvisionnement du gouvernement du Canada De 15 h 35 à 15 h 50 De 15 h 50 à 16 h 45 De 16 h 45 à 17 h DGA, TPSGC Questions et réponses Mobilisation de l'industrie Aperçu de l'approche de collaboration relative aux solutions d'approvisionnement Récapitulation et mot de la fin 3

4 Services partagés Canada L'objectif de la journée est d'informer les participants de même que d'obtenir les commentaires de l'industrie sur l'initiative de transformation des services de courriels. On veut notamment : donner un aperçu des résultats opérationnels escomptés de l'initiative; évaluer le niveau d'intérêt de l'industrie à l'égard de la fourniture d'une solution pour la plateforme de courriel moderne du gouvernement du Canada; recueillir des commentaires sur la méthode d'approvisionnement utilisée dans le cadre de l'initiative. Liseanne Forand, Présidente de Service partagés Canada 4

5 Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Tom Ring Sous ministre adjoint Direction générale des approvisionnements

6 Initiative de transformation des services de courriels Exposé sur la journée de consultation de l'industrie Benoît Long, sous ministre adjoint principal, Direction générale de la transformation, de la stratégie de service et de la conception Gail Eagen Directrice générale Initiative de transformation des services de courriels 6

7 Initiative de transformation des services de courriels 7

8 Aperçu de l'initiative de transformation des services de courriels Objectif de l'initiative Facteurs opérationnels Résultats opérationnels escomptés Situation actuelle Portée de l'initiative Options en matière de prestation de services de courriels Principales exigences Autres points à considérer Domaines pour lesquels nous avons besoin de vos commentaires 8

9 Initiative de transformation des services de courriels Objectif global de l'initiative L'Initiative de transformation des services de courriels permettra de regrouper et de moderniser les services de courriels obligatoires de Services partagés canada (SPC) afin de réduire les coûts, de renforcer la sécurité et de faciliter la prestation de programmes aux citoyens et aux entreprises du Canada. SPC offrira le nouveau service au reste du gouvernement du Canada. 9

10 Facteurs opérationnels Points de référence de l'industrie pour les courriels indiquant une possibilité d'importantes économies de coûts pour le gouvernement du Canada Complexité 100 services de courriels différents à travers le gouvernement du Canada A l intérieur des 43 ministères et organismes partenaires Utilisation de Microsoft Exchange dans une proportion de 81 % Utilisation de Novell GroupWise dans une proportion de 13 % Utilisation de IBM Lotus Notes dans une proportion de 6 % Diverses versions de logiciels installées Demande croissante pour l'accès aux services mobiles (BlackBerry, tablettes, etc.) 10

11 Facteurs opérationnels Contraintes liées à la sécurité Les citoyens et les organisations du secteur privé utilisent des services en ligne pour communiquer avec le gouvernement du Canada. Les courriels constituent un des moyens principaux de communication. La sécurité est une responsabilité ministérielle. Des mesures visant à sécuriser les courriels ont été mises en œuvre au moyen de différentes stratégies pour répondre aux exigences des départements. Les cybermenaces sont de plus en plus nombreuses. Uniformité de la prestation de services Des niveaux de service différents sont en place au sein des organisations partenaires. Des conventions d'appellation de courriels complexes sont en place. 11

12 Résultats opérationnels escomptés Établissement d'une solution de courriels regroupée pour le gouvernement du Canada, laquelle sera d'abord proposée à nos partenaires, puis aux autres ministères et organismes. Réduction des coûts de prestation des services de courriels. Amélioration continue de la sécurité des services de courriels afin que les programmes et les services puissent continuer d'être offerts de manière sécuritaire et fiable à la population canadienne. Application de normes d'appellation. Niveaux de service communs pour tous les utilisateurs. Services de courriels sécuritaires et fiables pouvant traiter des courriels de niveau Classifié à Secret et Désigné à Protégé C. 12

13 Situation actuelle Accès pour les entreprises et les citoyens canadiens Le courriel est une voie de communication que les citoyens et les entreprises utilisent pour accéder aux programmes du gouvernement du Canada, mais qu'ils n'utilisent pas couramment pour faire leurs transactions. La situation actuelle est complexe en raison de l'existence de nombreuses conventions d'appellation ministérielles, du manque de coordination des stratégies de gestion des modes de prestation, et des préoccupations exprimées à l'égard de la sécurité et de la confidentialité. Coûts Selon les points de référence, l'initiative représente pour le gouvernement du Canada une excellente occasion de réaliser des économies de coûts. 63 systèmes de courriels utilisés par 43 partenaires de SPC employés, boîtes aux lettres et plus de appareils BlackBerry Plus de serveurs de courriel Efficacité Outil de productivité Le gouvernement du Canada pourrait mieux utiliser le courriel en répartissant les utilisateurs dans des groupes selon les fonctions dont ils ont besoin (p. ex. utilisateurs civils et militaires, mobiles et non mobiles). Les systèmes en place ne favorisent pas la collaboration entre les différents ministères et organismes (p. ex. inventoriage non intégré). Sécurité et performance Les systèmes sont complexes : différentes technologies utilisées; au moins 700 répertoires de courriels; systèmes décentralisés et centralisés en place. Grande diversité (normalisation difficile) Les systèmes requièrent une normalisation sur le plan de la gestion des dossiers, des politiques de conservation et de la confidentialité. 13

14 Initiative de transformation des services de courriels : Éléments compris dans la portée Courriels Messagerie instantanée Calendrier Éléments fonctionnels Contacts personnels Dossiers de courriels personnels et partagés Intégration des services de courriels et de télécopies Accès à un historique de courriels (archivage de courriels) Répertoire de courriels Antivirus et anti pollupostage Gestion des appareils mobiles (BlackBerry, téléphones intelligents, tablettes) Autres Courriels de niveau Classifié à Secret et de niveau Désigné à Protégé C Tous les partenaires de SPC au Canada ainsi que les ambassades et les missions Migration et transition des données Soutien à la mise en œuvre et à la formation Soutien continu des courriels et des utilisateurs Soutien à l'intégration des applications «ministérielles» et des applications de «programmes» du gouvernement du Canada (à l'aide de trousses d'outils d'interface normalisées) 14

15 Initiative de transformation des services de courriels : Éléments non compris dans la portée Éléments fonctionnels Autres Corbeille arrivée intégrée (p. ex. intégration de messagerie vocale) Systèmes de courriel (niveau Très secret) Espaces de travail favorisant la collaboration Wikis, blogues et forums Suites bureautiques (à l'exception des utilisateurs de courriel) Services de courriels pour les plateformes physiques mobiles (comme les navires militaires du ministère de la Défense nationale) Gestion du bureau (à l'exception des utilisateurs de courriel) 15 15

16 Où nous avons besoin de l opinion de l industrie Options Descriptions Détails Service géré (à l interne et à l externe) Services entièrement imparti Système appartenant à l État, mais géré par un fournisseur Système appartenant au fournisseur et géré par celui-ci SPC conserverait le nouveau système de courriels, puis passerait un contrat avec un fournisseur en vue de la création et l exploitation du système. Le fournisseur concevrait et créerait un système de courriels, qu il fournirait au gouvernement du Canada. 1. SPC reconnaît qu'il y a un «continuum» des options d'approvisionnement en infrastructures pour le service géré et entièrement imparti. 2. SPC souhaite connaître les autres options que l industrie considère comme durables et rentables pour répondre aux besoins de SPC. 3. SPC a fait des investissements importants dans le matériel, les logiciels, la formation et l intégration des applications. SPC voudrait savoir comment l industrie mettrait à profit cet investissement en tant qu équipement fourni par le gouvernement. 16

17 Principales exigences EXIGENCES OPÉRATIONNELLES ET FONCTIONNELLES 1. REGROUPEMENT DES COURRIELS SPC établira pour ses 43 partenaires un nouveau service de courriels qui sera par la suite offert aux autres ministères et organismes à titre facultatif et selon un principe de recouvrement des coûts. 2. CONVIVIALITÉ Le système de courriels sera convivial et intuitif, et il ne nécessitera qu'une formation officielle limitée. 3. ACCESSIBILITÉ Le système sera mis à la disposition de tous les partenaires de SPC, quel que soit leur emplacement au Canada, et de toutes les ambassades et missions à l'étranger. Il doit être compatible avec l'accès à distance protégé de SPC, et être offert dans les deux langues officielles. Le système devra être accessible aux personnes ayant des besoins spéciaux, par exemple, l interopérabilité avec les applications pour soutenir les employés déficients auditifs et visuels. 4. AIDE À LA MOBILITÉ Le système doit assurer des fonctions de gestion des appareils mobiles pour des plateformes comme les BlackBerry de Research in Motion, les iphone et les ipad d'apple, et les téléphones intelligents et tablettes Android sur Windows. 5. DISPONIBILITÉ ET FIABILITÉ Le nouveau système de courriels a comme but de respecter la norme de service gouvernementale, c. à d. qu'il devra être fonctionnel 100 % du temps, 24 heures par jour, 7 jours sur 7, 365 jours par année. 17

18 Principales exigences EXIGENCES OPÉRATIONNELLES ET FONCTIONNELLES 6. RECHERCHE INTELLIGENTE ÉTENDUE Le système doit permettre à l'utilisateur final de trouver des messages courriels et de chercher du contenu dans ceux ci. 7. SOUTIEN À L'ADMINISTRATION LOCALE DES COURRIELS Le système doit permettre au personnel de SPC et de ses partenaires d'assumer des fonctions d'administration des courriels, notamment l'ajout ou la suppression de comptes et la réinitialisation de mots de passe. 8. RESPECT DES LOIS ET DES POLITIQUES Le système doit respecter les lois en vigueur ainsi que les instruments mis en place par le Conseil du Trésor (p. ex. politiques, normes et lignes directrices). La Politique sur la gestion de l'information fait partie de ces instruments. 9. RESPECTS DES DÉLAIS La date de fin prévue pour la mise en œuvre de l'initiative (migration comprise) est le 31 mars RENTABILITÉ Cette initiative doit permettre au gouvernement du Canada de fournir des services de courriels à des prix comparables à ceux de l'industrie et de groupes de pairs. 18

19 Principales exigences EXIGENCES DE SÉCURITÉ ET RELATIVES A LA VIE PRIVÉE 1. SÛRETÉ Le nouveau système de courriels sera accrédité pour gérer des courriels de niveau Classifié à Secret et de niveau Désigné à Protégé C. 2. SÉCURITÉ MULTI NIVEAUX Le système doit prendre en charge des contrôles de sécurité multi niveaux, comme : - des services de sécurité du périmètre (p. ex. pare feu, contrôles antivirus et contrôles anti pollupostage); - la protection des données inactives (p. ex. contrôle de l'accès); - la protection des données actives (p. ex. cryptage). 3. CHAÎNE D'APPROVISIONNEMENT FIABLE Voir l'exposé du CSTC intitulé «Cybermenaces et menaces liées à l approvisionnement visant le GC» 4. VIE PRIVÉE Le service doit s assurer que l information est accessible seulement à ceux autorisés. Le service doit répondre aux obligations statutaires sous la loi sur la protection des renseignements personnels et la loi sur l accès à l information. 5. EXCEPTION AU TITRE DE LA SÉCURITÉ NATIONALE (ESN) L'Initiative de transformation des services de courriels est visée par l'esn que TPSGC a récemment invoquée au nom de SPC. 19

20 Exigence clé: Profil de sécurité des fournisseurs SPC mettra au point les exigences du profil de sécurité des fournisseurs après la phase de consultation de l industrie. Notre objectif consiste à accorder le plus de temps possible aux entreprises afin qu elles obtiennent leur cote de sécurité. Veuillez consulter le site pour obtenir un complément d information. Les entreprises doivent s attendre à ce que le personnel qui entre en fonction après la phase de consultation de l industrie doive obtenir une cote de sécurité de niveau «Secret». Il est à noter qu à la phase de la demande de propositions, tous les soumissionnaires doivent satisfaire à l ensemble des exigences relatives à la sécurité. 20

21 Principe Exigence clé : Propriété des données SPC assurera la sécurité et la confidentialité des données dont il est responsable et fera en sorte que les exigences du gouvernement du Canada en matière de propriété des données soient satisfaites. Les fournisseurs devront démontrer qu ils sont capables de demeurer propriétaires des données du gouvernement du Canada. Exigences minimales 1. Toutes les données sont la propriété du gouvernement du Canada. 2. Toutes les composantes de l infrastructure de données du système de courriel doivent se trouver au Canada. a. Tous les serveurs de courriel et les dépôts de données doivent être hébergés au Canada; b. Le stockage hors site doit se faire dans un lieu protégé approuvé au Canada; c. Tous les courriels internes du gouvernement du Canada envoyés par des utilisateurs du gouvernement situés au Canada ou à l étranger à d autres utilisateurs du gouvernement situés au Canada ou à l étranger doivent être transmis par le biais de réseaux protégés adéquats. Les courriels transférés par des fournisseurs qui ne répondent pas expressément à ces deux conditions ne seront pas acceptés. Aucune donnée en transit ne sera sauvegardée ni stockée entre le point de départ et le point d arrivée. 3. La solution de courriel doit permettre de contrôler ou de surveiller l accès aux dépôts de données et à d autres systèmes informatiques, de manière à ce que SPC puisse, à sa discrétion, restreindre, surveiller ou vérifier l accès aux données du gouvernement. 4. Il n y aura aucune limitation de la responsabilité en cas d atteinte à la sécurité ou à la vie privée. 21

22 Principales exigences EXIGENCES LIÉES À LA PLATEFORME TECHNOLOGIQUE 1. SOUTIEN LIÉ AUX NORMES OUVERTES Le système doit être conforme aux normes de l'industrie, et utiliser des interfaces normalisées, ouvertes et non exclusives. 2. TROUSSE D'INTÉGRATION DES SYSTÈMES EN PLACE Le système doit contenir une trousse d'intégration qui aidera les partenaires à intégrer leurs applications au nouveau système de courriels et à tirer parti des fonctions du système. 3. GESTION DE L'ACCÈS Le service doit gérer l'identité, les justificatifs d'identité et l'accès de l utilisateur. 22

23 Principales exigences EXIGENCES DE MISE EN ŒUVRE ET DE MIGRATION DES DONNÉES 1.MIGRATION DES COURRIELS Le contenu et les données des courriels existants doivent être transférés dans le nouveau système, y compris les fichiers en pièce jointe. 2.TRANSITION SANS HEURTS Les fonctions existantes doivent être en place durant la transition, dans la mesure du possible. On s'attend à des répercussions minimes sur les utilisateurs. EXIGENCES LIÉES À LA GESTION DES SERVICES DE TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION 1.INTÉGRATION DE LA GESTION DES SERVICES DE SPC On s'attend à ce que le fournisseur intègre les processus et les outils de gestion des services de SPC. Le niveau d intégration peut varier en fonction de l option de prestation de services et des besoins en approvisionnement. 23

24 Domaines pour lesquels nous avons besoin de vos commentaires 1. Options et considérations en matière de prestation de services de courriels 2. Options de plateforme d'applications de courriels. De quelle façon le gouvernement du Canada peut-il tirer parti de l'équipement fourni par le gouvernement? 3. Solutions de rechange aux services d'infrastructure sous-jacents 4. Options liées à la gestion de l'identité, des justificatifs d'identité et de l'accès 5. Stratégies visant à assurer le respect des exigences en matière de courriels de niveau Secret 6. Réduction au minimum des coûts, de la complexité et des répercussions sur les opérations pour ce qui est : I. de la migration des données; II. III. de l'intégration des applications; de la formation des utilisateurs. 7. Nouvelles technologies, leçons apprises, études de cas 24

25 Centre de la sécurité des télécommunications Canada Cybermenaces et menaces liées à l approvisionnement visant le GC Carey Frey Directeur, Bureau des relations stratégiques 25

26 Cybermenaces et menaces liées à l approvisionnement visant le GC Initiative de transformation des services de courriel Journée de l industrie 12 juin 2012 Carey Frey, Centre de la sécurité des télécommunications Canada 26

27 NON CLASSIFIÉ Activités du CSTC Le CSTC est l organisme national de cryptologie du Canada. Son mandat Renseignement électromagnétique Sécurité des TI Soutien à l accès légal Mandat «B» Fournir des avis, des conseils et des services pour aider à protéger les renseignements électroniques et les infrastructures d information d importance pour le gouvernement du Canada. 27

28 NON CLASSIFIÉ Programme de sécurité des TI du CSTC Nous aidons à prévenir et détecter et à contrer les menaces et les vulnérabilités relatives à la sécurité des TI. Le CSTC utilise son expertise et ses capacités techniques uniques, ainsi que ses renseignements classifiés, pour compléter les technologies de sécurité commerciales qui sont à la portée des praticiens de la sécurité des TI. Il utilise ses propres méthodes et opérations pour détecter et contrer les menaces qui ne relèvent pas du domaine public. 28

29 NON CLASSIFIÉ Effets des forces du marché sur les technologies Les forces du marché favorisent les technologies commerciales et personnelles plutôt que le respect des exigences de sécurité. Notre société est presque entièrement dépendante des fournisseurs de logiciels et de matériel commerciaux du marché mondial. De nouveaux produits ou de nouvelles versions de produits sont rapidement mis au point. Aucun cadre réglementaire n est en place relativement à la sécurité des logiciels et du matériel. Les processus et politiques traditionnelles du gouvernement imposent des exigences en matière de sécurité une fois que les produits et systèmes sont développés. Les développeurs de technologies commerciales sont peu motivés à investir dans la sécurité. 29

30 NON CLASSIFIÉ Vulnérabilités des technologies «Les gens développent des logiciels négligemment. Personne ne vérifie s il y a des erreurs avant de les vendre.» (traduction libre) Peiter Zatko (Mudge), sommet sur la cybersécurité de la Maison-Blanche (2000) Faiblesses ou vulnérabilité accidentelles Défauts de la conception Erreurs de mise en œuvre Cybermenace Un auteur de menace utilise Internet pour tirer profit d une vulnérabilité connue d un produit afin d exploiter un réseau et l information qui y circule Faiblesses ou vulnérabilités intentionnelles Implantation dans un produit de biens livrables prédéterminés, à la connaissance ou à l insu de l entreprise Menace liée à la chaîne d approvisionnement Il est facile de saboter un produit dans la chaîne d approvisionnement pour faciliter une cyberattaque subséquente qui permettra d exploiter un réseau et l information qui y circule. 30

31 NON CLASSIFIÉ Évolution de la cybermenace La situation était très différente il y a à peine quelques années. Aujourd hui, des cyberattaques visent le Canada et ses plus proches alliés chaque jour. Le degré de sophistication des agents de menace varie : il peut s agir de pirates malfaisants, de groupes du crime organisé, de terroristes ou d États. Les Canadiens font confiance au GC pour défendre la cybersouveraineté du Canada, et protéger et faire progresser la sécurité nationale et les intérêts économiques du pays. 31

32 NON CLASSIFIÉ Une question de sécurité nationale Risques liés aux technologies vulnérables L accès secret et persistent des auteurs de cybermenace aux systèmes de messagerie électronique du GC représente un danger pour la souveraineté de l information du GC et l intégrité des activités du gouvernement Les auteurs de cybermenace sont adroits à exploiter tant les technologies de messagerie que les comportements humains par l intermédiaire de l utilisation des systèmes de messagerie Risques liés à la complexité La consolidation des systèmes de messagerie électronique du GC est nécessaire à la bonne gestion de la cyberprotection et de la cyberdéfense La sécurité par l obscurité n est pas une stratégie viable à long terme pour contrer les auteurs de cybermenace Risques liés à la chaîne d approvisionnement La chaîne d approvisionnement élargit les possibilités pour les auteurs de menace de compromettre les systèmes qui ont été renforcés contre les cyberintrusions Il est plus difficile pour le GC de détecter ces risques et d y remédier

33 NON CLASSIFIÉ Contrefaçon du matériel Cisco ** À la suite d une enquête, le FBI a découvert composants Cisco contrefaits dans les réseaux des organismes militaires des États-Unis, des entrepreneurs militaires et des entreprises d électricité. «certains technologues et cadres de l industrie indiquent que la menace découlant des circuits ajoutés secrètement pour compromettre les réseaux est bien réelle.» (traduction libre) Le matériel contrefait est vendu sur Internet et revendu au plein prix au gouvernement comme des biens légitimes. Les processus d approvisionnement du gouvernement, dans le cadre desquels on sollicite des entrepreneurs et des sous-traitants, aggravent le problème. ** New York Times (9 mai 2008) 33

34 NON CLASSIFIÉ L armée américaine bannit les disques et les clés USB ** Un virus nommé Agent.btz s est propagé en s autoreproduisant dans des clés USB et d autres supports informatiques amovibles. C est l incident le plus important reconnu par le Pentagone. «Une personne a réussi à déjouer les coupe-feux et les mécanismes de chiffrement de l armée américaine et a observé le trafic pendant des jours elle pouvait lire les documents elle pouvait interférer». (traduction libre) «(Jim) Lewis estime que les responsables sont des espions étrangers qui ont laissé des clés USB compromises à divers endroits où le personnel était enclin à les prendre.» (traduction libre) ** 60 Minutes (8 nov. 2009) 34

35 NON CLASSIFIÉ Approvisionnement par Services partagés Canada Services partagés Canada, le CSTC et TPSGC collaborent pour atténuer les risques que représentent les cybermenaces et les vulnérabilités de la chaîne d approvisionnement mondiale pour le GC. Le CSTC proposera des séances d information de suivi sur l atténuation des risques émanant de la chaîne d approvisionnement aux fournisseurs intéressés des services partagés du GC. Les entreprises doivent être prêtes à signer une entente de non-divulgation avec le CSTC pour obtenir ces renseignements. Les fournisseurs doivent satisfaire aux exigences de sécurité en matière de cyberprotection, de cyberdéfense et d atténuation des risques associés à la chaîne d approvisionnement afin que leur offre soit retenue dans le cadre d initiatives des services partagés du GC. À titre de responsable de la sécurité des TI pour le GC, le CSTC cherchera à établir des partenariats à long terme avec les fournisseurs retenus. Vous pouvez trouver des exemples de ces exigences dans le site Web du CSTC sur la page Conseils sur la chaîne d approvisionnement des technologies. 35

36 Initiative de transformation des services de courriels Méthode d approvisionnement Normand Masse Directeur général Secteur de la gestion de l approvisionnement en services et en technologies Photo à insérer

37 Consultation de l industrie Journée de consultation de l industrie Séances de consultation individuelles Publication de la DDR Atelier sur la DDR destiné à l industrie Réponses à la DDR Clarification de la DDR et rencontres individuelles 12 juin 13 au 15 juin 22 juin 5 et 6 juillet 18 juillet 27 au 31 juillet * 2012* 2012* 2012* *Les dates sont provisoires.

38 Méthode d approvisionnement Solution collaborative en matière d approvisionnement Consultation de l industrie Demande de réponses aux fins d évaluation Examen et amélioration des exigences Demande de soumissions Attribution du contrat Mise en œuvre 38

39 Demande de réponses aux fins d évaluation Identifier les répondants qui passeront à l étape d examen et d amélioration des exigences La demande de réponses aux fins d évaluation pourrait être fondée sur ce qui suit : la capacité et l expérience du répondant en matière de prestation des services de courriels de façon sécuritaire et en temps opportun la viabilité financière l attestation de sécurité Nous recueillerons vos commentaires à l égard de ces éléments à l étape de la DDR, lors de la consultation de l industrie.

40 Examen et amélioration des exigences Les répondants retenus à la suite de la demande de réponses aux fins d évaluation collaboreront avec le Canada en vue d examiner et d améliorer les exigences techniques et les exigences de la demande de soumissions Il pourrait être demandé à chaque répondant retenu de démontrer comment sa solution permettra de répondre aux exigences définies Les résultats de ces démonstrations serviront à mettre la dernière main au document officiel de la demande de soumissions.

41 Demande de soumissions Demande de soumissions officielle qui s adressera aux répondants retenus ayant pris part à l étape d examen et d amélioration des exigences Chaque répondant retenu devra répondre officiellement à la totalité des exigences qui y sont définies Le Canada évaluera rigoureusement toutes les soumissions et sélectionnera celle représentant le meilleur rapport qualité prix pour le pays

42 Attribution du contrat Attribution et mise en œuvre du contrat On estime que la mise en œuvre et la migration prendront de 18 à 24 mois On prévoit que la nouvelle solution sera entièrement mise en service d ici la fin de mars 2015

43 43

44 44

Activité de mobilisation de l industrie

Activité de mobilisation de l industrie Activité de mobilisation de l industrie CONSULTATION SUR LES SOLUTIONS D INFORMATIQUE EN NUAGE EN578 151297/A Le 13 novembre 2014 Hôtel Delta, Ottawa. Règles d exonération Cette présentation contient de

Plus en détail

Initiative de transformation des services de courriel (ITSC) Exposé présenté à l Institut de la gestion financière du Canada

Initiative de transformation des services de courriel (ITSC) Exposé présenté à l Institut de la gestion financière du Canada Initiative de transformation des services de courriel (ITSC) Exposé présenté à l Institut de la gestion financière du Canada Le 24 novembre 2015 Don J. Lalonde Directeur général par intérim Direction générale

Plus en détail

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Cybersécurité Pour les fournisseurs à cyber-risque faible Exigences de cybersécurité 1. Protection des actifs et configuration des systèmes Les données

Plus en détail

CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) SOMMAIRE DU TÉLÉTRAVAIL

CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) SOMMAIRE DU TÉLÉTRAVAIL CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) SOMMAIRE DU TÉLÉTRAVAIL CSG-16\S Novembre Page intentionnellement laissée en blanc. Avant-propos Le document est non classifié et il

Plus en détail

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Bureau de l'agent principal de gestion des risques

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Bureau de l'agent principal de gestion des risques Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Bureau de l'agent principal de gestion des risques Système de véhicules de soutien moyen Achat de véhicules commerciaux militarisés (MilCOTS) Rapport

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Bureau du vérificateur général du Canada Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Revues des pratiques effectuées au cours de l exercice 2011-2012 Juillet 2012 Revue des pratiques et audit

Plus en détail

GCDocs : Le Système de gestion des documents et des dossiers électroniques (SGDDE) du gouvernement du Canada

GCDocs : Le Système de gestion des documents et des dossiers électroniques (SGDDE) du gouvernement du Canada GCDocs : Le Système de gestion des documents et des dossiers électroniques (SGDDE) du gouvernement du Canada Association des professionnels de l information du secteur public Développer le professionnalisme

Plus en détail

Demande de renseignements (DR) Solution de modélisation des données

Demande de renseignements (DR) Solution de modélisation des données Revenue Demande de renseignements (DR) Solution de modélisation des données OBJET DE LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS : Ceci n est pas un appel d offres. La présente DR ne conduira pas nécessairement à des

Plus en détail

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration Politique de sécurité de l information Adoptée par le Conseil d administration Le 10 novembre 2011 Table des matières PRÉAMBULE 1. GÉNÉRALITÉS... 3 2. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 4 3. DÉFINITIONS... 8

Plus en détail

Politique de sécurité de l actif informationnel

Politique de sécurité de l actif informationnel TITRE : Politique de sécurité de l actif informationnel Adoption par le conseil d administration : Résolution : CARL-130924-11 Date : 24 septembre 2013 Révisions : Résolution : Date : Politique de sécurité

Plus en détail

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013 Vérification des pratiques de gestion du Secteur du dirigeant principal des finances () 1. Le dirigeant principal des finances () doit s assurer qu on dispose d une vue consolidée et intégrée des structures

Plus en détail

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

1. Objectif de la webdiffusion de la journée de consultation de l industrie

1. Objectif de la webdiffusion de la journée de consultation de l industrie Avis relatif à la journée de consultation de l industrie Transformation de l ordinateur central dans le cadre du regroupement des centres de données Table des matières 1. Objectif de la webdiffusion de

Plus en détail

Mot d ouverture et objectifs de la journée de consultation de l'industrie. 13 h 15-13 h 25. Programme de transformation de SPC.

Mot d ouverture et objectifs de la journée de consultation de l'industrie. 13 h 15-13 h 25. Programme de transformation de SPC. Journée de consultation de l'industrie concernant les projets pilotes Ordre du jour (heure de l Est ) par cyberconférence et service téléphonique Heure Présentateur Description 13 h 15-13 h 25 13 h 25-13

Plus en détail

6 février 2009. Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information

6 février 2009. Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information 6 février 2009 Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information Facteurs déterminants du changement : Examens du GC Examens stratégiques, horizontaux et examens

Plus en détail

Orientations d innovation Click to edit Master title style

Orientations d innovation Click to edit Master title style Orientations d innovation Click to edit Master title style Comité consultatif sur les entreprises canadiennes novatrices (CCECN) Le 10 juin 2013 Ottawa (Ontario) Click to edit Master subtitle style Brad

Plus en détail

L Agence du revenu du Canada protège l accès au système pour 70 000 utilisateurs

L Agence du revenu du Canada protège l accès au système pour 70 000 utilisateurs TÉMOIGNAGE DE CLIENT L Agence du revenu du Canada protège l accès au système pour 70 000 utilisateurs PROFIL DE CLIENT Industrie : Gouvernement Ministère : Agence du revenu du Canada Employés : 44 000

Plus en détail

Groupe de travail sur le nuage informatique du CDPISP

Groupe de travail sur le nuage informatique du CDPISP Groupe de travail sur le nuage informatique du CDPISP Exposé présenté au Conseil des dirigeants principaux de l information du secteur public Le 18 septembre 2014 GCDOCS n o 11309438 Objectifs Présenter

Plus en détail

Les orientations de la politique de l information du gouvernement du Canada

Les orientations de la politique de l information du gouvernement du Canada GCDocs du SCT no 15898180 Les orientations de la politique de l information du gouvernement du Canada Association des bibliothèques de recherche du Canada Conférence Léviathan du Nord Mai 2015 Vision de

Plus en détail

Services Microsoft Online Services de Bell. Trousse de bienvenue

Services Microsoft Online Services de Bell. Trousse de bienvenue Services Microsoft Online Services de Bell Trousse de bienvenue Table des matières Introduction... 3 Installation des services Microsoft Online Services de Bell... 3 1. Réception de la première lettre

Plus en détail

Avis relatif à la journée de consultation de l industrie Chaîne d approvisionnement des solutions de réseaux Table des matières

Avis relatif à la journée de consultation de l industrie Chaîne d approvisionnement des solutions de réseaux Table des matières Avis relatif à la journée de consultation de l industrie Chaîne d approvisionnement des solutions de réseaux Table des matières 1. Objectif de la webdiffusion de la journée de l industrie... 2 2. Renseignements

Plus en détail

Services partagés Canada : Normes et solutions de l industrie dans

Services partagés Canada : Normes et solutions de l industrie dans Services partagés Canada : Normes et solutions de l industrie dans Click to edit Master title style un milieu en évolution Exposé présenté à la Table ronde sur l infrastructure de la technologie de l information

Plus en détail

La gestion des risques en entreprise de nouvelles dimensions

La gestion des risques en entreprise de nouvelles dimensions La gestion des risques en entreprise de nouvelles dimensions Octobre 2006 La pratique de la gestion des risques en entreprise devient plus cruciale et plus complexe de jour en jour. Les entreprises doivent

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

Intégration et protection de données Avril 2008. IBM ireflect : Intégration et protection des données pour les environnements Oracle

Intégration et protection de données Avril 2008. IBM ireflect : Intégration et protection des données pour les environnements Oracle Avril 2008 IBM ireflect : Intégration et protection des données pour les environnements Oracle Page 2 Le saviez-vous? ireflect peut répliquer les données entre différentes versions d Oracle, vous permettant

Plus en détail

Le Centre canadien de réponse aux incidents cybernétiques (CCRIC)

Le Centre canadien de réponse aux incidents cybernétiques (CCRIC) Le Centre canadien de réponse aux incidents cybernétiques (CCRIC) Mai 2014 Stratégie de cybersécurité du Canada Depuis la publication de la Stratégie de cybersécurité du Canada en 2010, Sécurité publique

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Audit interne de la gestion de documents au moyen de la mise en œuvre de PROxI.

Bureau du vérificateur général du Canada. Audit interne de la gestion de documents au moyen de la mise en œuvre de PROxI. Bureau du vérificateur général du Canada Audit interne de la gestion de documents au moyen de la mise en œuvre de PROxI Juillet 2014 Revue des pratiques et audit interne Sa Majesté la Reine du Chef du

Plus en détail

Concepts et définitions

Concepts et définitions Division des industries de service Enquête annuelle sur le développement de logiciels et les services informatiques, 2002 Concepts et définitions English on reverse Les définitions qui suivent portent

Plus en détail

Archivage des e-mails : présentation à l'intention des décideurs

Archivage des e-mails : présentation à l'intention des décideurs Archivage des e-mails : présentation à l'intention des décideurs La mise en œuvre d'une solution d archivage d e-mails peut apporter de nombreux avantages, tant sur le plan juridique et technique que financier,

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ET DES ARCHIVES DE TÉLÉ-QUÉBEC

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ET DES ARCHIVES DE TÉLÉ-QUÉBEC POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ET DES ARCHIVES DE TÉLÉ-QUÉBEC Table des matières PRÉAMBULE ----------------------------------------------------------------------------------------------- 3 1. DÉFINITIONS

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN Société : VNEXT est une société de conseil et d expertises technologiques dans le domaine de l infrastructure IT, le développement des logiciels et la formation professionnelle.

Plus en détail

Augmentez votre efficacité, réduisez vos coûts et restez conforme à la réglementation grâce à la gamme de services d Iron Mountain

Augmentez votre efficacité, réduisez vos coûts et restez conforme à la réglementation grâce à la gamme de services d Iron Mountain UNE SEULE SOLUTION Optimisez la valeur commerciale de votre information Augmentez votre efficacité, réduisez vos coûts et restez conforme à la réglementation grâce à la gamme de services d Iron Mountain

Plus en détail

Recommandations sur l examen des approvisionnements État d avancement et projets

Recommandations sur l examen des approvisionnements État d avancement et projets Recommandations sur l examen des approvisionnements État d avancement et projets Comité consultatif sur les points de référence en matière d approvisionnement Le 4 juillet 2013 Randall Meades, Directeur

Plus en détail

Opérations régionales. Évaluation du Programme de logement dans les réserves d' AINC DATE D'APPROBATION : 22/02/2011 DATE D ACHÈVEMENT PRÉVUE

Opérations régionales. Évaluation du Programme de logement dans les réserves d' AINC DATE D'APPROBATION : 22/02/2011 DATE D ACHÈVEMENT PRÉVUE COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT AU COMITÉ D ÉVALUATION, DE MESURE DU RENDEMENT ET D EXAMEN EN DU 30 SEPTEMBRE 2013 D'APPROBATION : 22/02/2011 Il est recommandé que, en collaboration

Plus en détail

Définitions LIGNES DIRECTRICES SUR L ÉLIMINATION ET LA REDISTRIBUTION DU MATÉRIEL DE TECHNOLOGIE DE L INFORMATION

Définitions LIGNES DIRECTRICES SUR L ÉLIMINATION ET LA REDISTRIBUTION DU MATÉRIEL DE TECHNOLOGIE DE L INFORMATION OBJET Les présentes lignes directrices décrivent les facteurs liés à la protection de la vie privée, au droit d auteur et à l environnement que les conseils scolaires devraient aborder lorsqu ils redistribuent

Plus en détail

POLITIQUE DE RESPECT DE LA VIE PRIVÉE ET DES PRATIQUES DE GESTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

POLITIQUE DE RESPECT DE LA VIE PRIVÉE ET DES PRATIQUES DE GESTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS La présente Politique de respect de la vie privée et des pratiques de gestion des renseignements personnels (ci-après: «Politique») détermine les pratiques de Antirouille Métropolitain MD via ses sites

Plus en détail

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions 1. Présentation de l ADIE o Qu est ce que l ADIE? o Notre mission o Nos activités 2. Approche e-sénegal o o o Double Approche Approche e-gouvernement Approche e-citoyen 3. Notre approche des formulaires

Plus en détail

Optimisation des investissements en GI/TI

Optimisation des investissements en GI/TI Optimisation des investissements en GI/TI «Saisir l occasion» Présentation : Semaine de perfectionnement professionnel de l'institut de la gestion financière Par : Patricia Sauvé-McCuan Directrice exécutive

Plus en détail

Transformation de l administration de la paye et des pensions du gouvernement au Canada

Transformation de l administration de la paye et des pensions du gouvernement au Canada Transformation de l administration de la paye et des pensions du gouvernement au Canada L Institut de la gestion financière Semaine de perfectionnement professionnel Par : Brigitte Fortin, sous-ministre

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES Titre : POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES CODE : APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION RÉS. : CA-617-7747 10-12-2013 EN VIGUEUR : 10-12-2013 MODIFICATIONS : Note : Le texte que vous consultez est une

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

par CABiNET le 19 avril 2013

par CABiNET le 19 avril 2013 Présentation à Services partagés Canada (SPC) Table ronde sur l'infrastructure de la technologie de l information Comité consultatif sur les points de référence en matière d approvisionnement par CABiNET

Plus en détail

Projet. Politique de gestion des documents et archives. Service du greffe (Avril 2012)

Projet. Politique de gestion des documents et archives. Service du greffe (Avril 2012) Projet Politique de gestion des documents et archives Service du greffe (Avril 2012) Ensemble des documents, quel que soit leur date, leur nature ou leur support, réunis (élaborés ou reçus) par une personne

Plus en détail

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LA COMMISSION CANADIENNE DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE. (représentée par le président) LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LA COMMISSION CANADIENNE DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE. (représentée par le président) LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE MDN : 2011010001 CCSN : 3639875 PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LA COMMISSION CANADIENNE DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (représentée par le président) ET LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE (représenté par le sous-ministre

Plus en détail

Accélère la transition vers un environnement électronique. Gestion complète et intégrée des documents physiques et électroniques

Accélère la transition vers un environnement électronique. Gestion complète et intégrée des documents physiques et électroniques SOLUTIONS DE GESTION DE DOCUMENTS Accélère la transition vers un environnement électronique Gestion complète et intégrée des documents physiques et électroniques Entreposez, protégez et gérez vos documents

Plus en détail

Examen du processus d approvisionnement collaboratif de Services partagés Canada

Examen du processus d approvisionnement collaboratif de Services partagés Canada Examen du processus d approvisionnement collaboratif de Services partagés Canada Exposé présenté à la Table ronde sur l infrastructure de la technologie de l information Mai 2015 Yves Genest, dirigeant

Plus en détail

RAPPORT DU SURVEILLANT DE L'ÉQUITÉ PPI CONSULTING LIMITED

RAPPORT DU SURVEILLANT DE L'ÉQUITÉ PPI CONSULTING LIMITED RAPPORT DU SURVEILLANT DE L'ÉQUITÉ PPI CONSULTING LIMITED Projet : Services de déménagement d'articles ménagers Étape du rapport : Rapport final - Services de déménagement d'articles ménagers Date de soumission

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

Approvisionnement des services de bureau de gestion de projet. Approvisionnement d un logiciel et des services pour la modernisation de paye

Approvisionnement des services de bureau de gestion de projet. Approvisionnement d un logiciel et des services pour la modernisation de paye Travaux publics et Services Gouvernementaux Canada Bureau de l Agent principal de gestion des risques Projet de modernisation de paye Approvisionnement des services de bureau de gestion de projet Approvisionnement

Plus en détail

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage Travail d équipe et gestion des L informatique en nuage BAR Octobre 2013 Présentation Au cours des études collégiales et universitaires, le travail d équipe est une réalité presque omniprésente. Les enseignants

Plus en détail

Nos services en ligne Moins de papier, plus d efficacité! assurance collective

Nos services en ligne Moins de papier, plus d efficacité! assurance collective Nos services en ligne Moins de papier, plus d efficacité! assurance collective Des services complets sur toute la ligne Nos sites sécurisés et nos services en ligne facilitent la prise en charge de votre

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Gouvernement du Canada : Planification intégrée de la technologie de l information

Gouvernement du Canada : Planification intégrée de la technologie de l information Gouvernement du Canada : Planification intégrée de la technologie de l information Exposé présenté à la Table ronde sur l infrastructure de la technologie de l information Le 8 décembre 2014 Corinne Charette,

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES COMPTE INDIVIDUEL DE MESSAGERIE COLLABORATIVE

CONDITIONS PARTICULIERES COMPTE INDIVIDUEL DE MESSAGERIE COLLABORATIVE CONDITIONS PARTICULIERES COMPTE INDIVIDUEL DE MESSAGERIE COLLABORATIVE Définitions : Dernière version en date du 21 Avril 2011 Activation du Service : L activation du Service intervient à compter de la

Plus en détail

Architecture des services d annuaire du gouvernement du Canada. Présentation du Comité consultatif sur le cadre d'architecture Le 4 novembre 2013

Architecture des services d annuaire du gouvernement du Canada. Présentation du Comité consultatif sur le cadre d'architecture Le 4 novembre 2013 Architecture des services d annuaire du gouvernement du Canada Présentation du Comité consultatif sur le cadre d'architecture Le 4 novembre 2013 1 Ordre du jour HEURE SUJETS INTERVENANTS De 9 h à 9 h 15

Plus en détail

Guide de transfert. Courriel Affaires

Guide de transfert. Courriel Affaires Guide de transfert Courriel Affaires Juin 2013 Table des matières Introduction 3 Transfert par un administrateur Voici ce que vous devez fournir avant de commencer 1. Importation de Fichiers PST 2. Exportation

Plus en détail

Le Bureau du vérificateur général. Vérification interne des mécanismes de contrôle interne du système financier GX

Le Bureau du vérificateur général. Vérification interne des mécanismes de contrôle interne du système financier GX Préparé pour : Le Bureau du vérificateur général Vérification interne des mécanismes de contrôle interne du système financier GX Le 18 novembre 2009 1 Introduction KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. a été chargée

Plus en détail

Rapport sur les technologies de l information

Rapport sur les technologies de l information COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Vingt et unième réunion Point 3.2 de l ordre du jour provisoire EBPBAC21/3 21-23 janvier 2015 Rapport sur les technologies de l

Plus en détail

Déploiement d un serveur courriel dédié pour entreprise

Déploiement d un serveur courriel dédié pour entreprise CP 55015, Longueuil (Québec) J4K 5J4 Téléphone : (514) 228-1282 Courriel : info@aerisnetwork.com Déploiement d un serveur courriel dédié pour entreprise Votre entreprise dépend critiquement des courriels

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

CADRE DE GESTION SUR L UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE

CADRE DE GESTION SUR L UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE Direction de la gestion des espaces et des services auxiliaires CADRE DE GESTION SUR L UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE 1. OBJECTIF Le présent cadre de gestion a pour objet de définir des règles minimales

Plus en détail

Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise.

Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise. Protégez-vous en ligne. Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise. CONSEILS PENSEZ CYBERSÉCURITÉ POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES Si vous êtes comme la plupart des petites

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

Guide de SÉCURITÉ DE L INFORMATION POUR LE SECTEUR DES SOINS DE SANTÉ

Guide de SÉCURITÉ DE L INFORMATION POUR LE SECTEUR DES SOINS DE SANTÉ ehealth_guide_2010_french_ehealth_guide_2010 4/19/2011 1:45 PM Page 1 Guide de SÉCURITÉ DE L INFORMATION POUR LE SECTEUR DES SOINS DE SANTÉ Information et ressources à l intention des petits cabinets de

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

CHARTE INFORMATIQUE. Bon usage des moyens informatiques et du réseau des prestations de l association Comput Yourself

CHARTE INFORMATIQUE. Bon usage des moyens informatiques et du réseau des prestations de l association Comput Yourself CHARTE INFORMATIQUE Bon usage des moyens informatiques et du réseau des prestations de l association Comput Yourself Ce texte, bien qu ayant un caractère réglementaire, est avant tout un code de bonne

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

ONE Mail Direct Mobilité

ONE Mail Direct Mobilité ONE Mail Direct Mobilité Guide de l utilisateur Version: 1.0 Document ID: 3292 Document Owner: Équipe de produit ONE Mail Avis de droit d auteur 2014 cybersanté Ontario Tous droits réservés Toute reproduction

Plus en détail

LES PROTOCOLES D UTILISATION D INTERNET, D INTRANET ET DE LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE

LES PROTOCOLES D UTILISATION D INTERNET, D INTRANET ET DE LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE LES PROTOCOLES D UTILISATION D INTERNET, D INTRANET ET DE LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE Dans son activité quotidienne, le policier, quelles que soient ses tâches, est très souvent confronté à la nécessité

Plus en détail

Symantec Protection Suite Enterprise Edition for Gateway Sécurité maximale de la messagerie, du Web et du réseau avec un minimum de complexité

Symantec Protection Suite Enterprise Edition for Gateway Sécurité maximale de la messagerie, du Web et du réseau avec un minimum de complexité Fiche technique: Sécurité de la messagerie Sécurité maximale de la messagerie, du Web et du réseau avec un minimum de complexité Présentation protège les données confidentielles et garantit la productivité

Plus en détail

Directives destinées aux dépositaires

Directives destinées aux dépositaires Directives destinées aux dépositaires pour évaluer leur conformité avec la Loi sur l accès et la protection en matière de renseignements personnels sur la santé (LAPRPS) Le présent document vise à aider

Plus en détail

Services partagés Canada. Communications convergentes Séance III

Services partagés Canada. Communications convergentes Séance III partagés Canada Communications convergentes Séance III Comité consultatif sur le cadre d architecture Transformation, stratégie de services et conception Le 3 juin 2013 Ordre du jour HEURE SUJET PRÉSENTATEURS

Plus en détail

L ABC du Cloud Computing

L ABC du Cloud Computing L ABC du Cloud Computing Apprendre à démystifier le Cloud Computing Bien en saisir les avantages Comment aide-t-il votre entreprise? Le Cloud Computing démystifié L infonuagique, plus connue sous le nom

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI)

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) COMMUNIQUÉ 14-COM-002 14 juillet 2014 Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) L Association des superviseurs prudentiels des caisses (ASPC) a créé un groupe

Plus en détail

Biens immobiliers 1 (BI-1) - Services de gestion immobilière et de réalisation de projets

Biens immobiliers 1 (BI-1) - Services de gestion immobilière et de réalisation de projets Biens immobiliers 1 (BI-1) - Services de gestion immobilière et de réalisation de projets Rapport final du surveillant de l'équité Le 10 juin 2014 Soumis au : Directrice, Surveillance de l'équité et gestion

Plus en détail

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009)

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) Mission de la Société

Plus en détail

Conseil d administration 312 e session, Genève, novembre 2011 GB.312/PFA/6/1

Conseil d administration 312 e session, Genève, novembre 2011 GB.312/PFA/6/1 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 312 e session, Genève, novembre 2011 GB.312/PFA/6/1 Section du programme, du budget et de l administration Segment du programme, du budget et de

Plus en détail

Gestion des e-mails par ELO

Gestion des e-mails par ELO >> La gestion du cycle de vie du courrier électronique comme La bonne décision pour aujourd hui et pour demain Les solutions de gestion du contenu d entreprise (Enterprise Content Management/ECM) de ELO

Plus en détail

Focus messagerie. Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client. Particuliers

Focus messagerie. Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client. Particuliers Focus messagerie Particuliers Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client Capacité de stockage de 5Go Protection anti virus et anti spam Possibilité de regrouper tous les comptes de messagerie (Orange,

Plus en détail

IBM Managed Security Services for Web Security

IBM Managed Security Services for Web Security Description des services 1. Nature des services IBM Managed Security Services for Web Security Les services IBM Managed Security Services for Web Security («MSS for Web Security») peuvent inclure : a.

Plus en détail

Politique de Protection de la Vie Privée

Politique de Protection de la Vie Privée Politique de Protection de la Vie Privée Décembre 2013 Champ d application: La présente Politique de Protection de la Vie Privée s applique chaque fois que vous utilisez les services d accès à internet

Plus en détail

Guide sur la sécurité des échanges informatisés d informations médicales

Guide sur la sécurité des échanges informatisés d informations médicales Union régionale des caisses d assurance maladie Provence Alpes Côte d Azur Agence régionale de l hospitalisation Provence Alpes Côte d Azur Guide sur la sécurité des échanges informatisés d informations

Plus en détail

PROPOSER UNE SOLUTION OPEN SOURCE AU GOUVERNEMENT DU QUEBEC

PROPOSER UNE SOLUTION OPEN SOURCE AU GOUVERNEMENT DU QUEBEC PROPOSER UNE SOLUTION OPEN SOURCE AU GOUVERNEMENT DU QUEBEC PLAN DE MATCH LE WEB A QUÉBEC 23 au 25 février 2011 - Version 1.0 Mario Lapointe ing. MBA CISA CGEIT mario.lapointe@metastrategie.com Au programme

Plus en détail

Appareils technologiques en milieu de travail : 4 e séance. Réunion du Comité consultatif sur le cadre d architecture (CCCA) Le 16 avril 2014

Appareils technologiques en milieu de travail : 4 e séance. Réunion du Comité consultatif sur le cadre d architecture (CCCA) Le 16 avril 2014 Appareils technologiques en milieu de travail : 4 e séance Réunion du Comité consultatif sur le cadre d architecture (CCCA) Le 16 avril 2014 1 Ordre du jour HEURE SUJETS PRÉSENTATEURS 9 h à 9 h 10 Mot

Plus en détail

LA FÉDÉRATION FRANCO-TÉNOISE. Appel d offres. Refonte du site Web de la Fédération franco-ténoise et ses services

LA FÉDÉRATION FRANCO-TÉNOISE. Appel d offres. Refonte du site Web de la Fédération franco-ténoise et ses services LA FÉDÉRATION FRANCO-TÉNOISE Appel d offres Refonte du site Web de la Fédération franco-ténoise et ses services Date de lancement : le 17 décembre 2015 Date limite de soumission : le 17 janvier 2016 Page

Plus en détail

Foire aux questions. Qu est-ce que le logiciel ChartMD? Pourquoi devrais-je utiliser le logiciel ChartMD?

Foire aux questions. Qu est-ce que le logiciel ChartMD? Pourquoi devrais-je utiliser le logiciel ChartMD? Ricoh Canada Inc. ChartMD Foire aux questions Foire aux questions Qu est-ce que le logiciel ChartMD? Conçu précisément pour l environnement des soins ambulatoires, ChartMD est une solution logicielle de

Plus en détail

Services-conseils et d intégration d applications réseau HP

Services-conseils et d intégration d applications réseau HP Services-conseils et d intégration d applications réseau HP Services HP Données techniques Les Services-conseils et d intégration d applications réseau HP (les «Services») sont en mesure de répondre à

Plus en détail

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store L App Store offre des milliers applications d affaires conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 117 au Conseil communal

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 117 au Conseil communal COMMUNE D AVENCHES Municipalité Législature 2011-2016 Préavis municipal n 117 au Conseil communal «Mise en place d un système de gestion électronique des documents au sein de l administration communale»

Plus en détail

Les applications embarquées Lexmark

Les applications embarquées Lexmark Les applications embarquées Lexmark Exploitez tout le potentiel de vos équipements avec les solutions Lexmark Les applications Lexmark ont été conçues pour permettre aux entreprises d enregistrer les,

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013)

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

Instruction administrative ICC/AI/2007/005 Date: 19/06/2007

Instruction administrative ICC/AI/2007/005 Date: 19/06/2007 Instruction administrative ICC/AI/2007/005 Date: 19/06/2007 SÉCURITÉ DES INFORMATIONS DANS LE CADRE DE L EXÉCUTION DE CONTRATS CONCLUS AVEC DES TIERCES PARTIES En application de la directive de la Présidence

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE)

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) 1 Table des matières Introduction... 3 À propos du Plan pluriannuel d accessibilité de l OQRE... 3

Plus en détail

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT PLAN Introduction Partie I : le records management Qu est ce que le RM? Les principes du RM Les objectifs du RM Les enjeux du RM Les étapes de la mise

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

Tribunal de la protection des fonctionnaires divulgateurs Canada

Tribunal de la protection des fonctionnaires divulgateurs Canada Tribunal de la protection des fonctionnaires divulgateurs Canada 2008-2009 Rapport ministériel sur le rendement L'honorable James Moore Ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles Table

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 (Modifie et abrège le profil en date

Plus en détail

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision :

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : POLITIQUE 802 Page 1 de 5 Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : 1.0 OBJET Cette politique définit les normes minimales pour la

Plus en détail