L oxygénation au domicile : O2 gazeux, oxyconcentrateur,, O2 liquide. Dr S Baldassarre Hôpital Erasme

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L oxygénation au domicile : O2 gazeux, oxyconcentrateur,, O2 liquide. Dr S Baldassarre Hôpital Erasme"

Transcription

1 L oxygénation au domicile : O2 gazeux, oxyconcentrateur,, O2 liquide Dr S Baldassarre Hôpital Erasme

2 Convention ou pas? Sont non conventionnés les patients qui ont besoin momentanément d O2 Oxygène gazeux en bonbonnes dans ce cas

3 L oxygène gazeux Médicament prescrit par un médecin délivré par un pharmacien Types: 400 L = 4 kg d où sac, caddie 1000 L= 10 kg d où caddie 2000 L 4000 L= 40 kg d où fixe On peut prévoir les besoins du patient ex: 1L/min. soit 60 L/h soit ~ 6h d autonomie pour une bonbonne de 400 L

4 Exemple d O2 gazeux

5 Exemple d O2 d gazeux

6 L oxygène gazeux L O2 remboursé par l INAMI selon un montant maximal déterminé mais coût de l immobilisation de la bouteille coût de la location du détendeur En général, pas de frais si pas plus de 3 bonbonnes (4000L) /mois

7 L oxygène gazeux Avantage : pas de bruit Désavantages : manque d autonomie réapprovisionnements fréquents coût

8 L oxygène gazeux: comment le prescrire? B2 = 400 L B5 = 1000 L B10 = 2000 L B20 = 4000 L Existe aussi des formats moins usités : B1 = 200 L, B50 = 7000 L (70 Kgs)

9 L oxygène gazeux: comment le prescrire? R/ Oxygène médicinal gazeux 4000 L (B20) DT/ n II bonbonnes (± humidificateur) S/ 1l/min. Du 01/01/07 au 31/01/07 OU R/ Oxygène médical gazeux Firme X (code)

10 Convention: critères res de remboursement Selon déambulation: Grabataire ou déambule hors du domicile < 30 min/j. --- > OC Déambule > 30 min et < 3h/j hors domicile --- > OC + OG Déambule > 3h/j hors du domicile --- > OL

11 L oxyconcentrateur L air contient 21% d O2 Principe: absorbe l azote de l air (sur un tamis moléculaire de zéolithe) et concentre l O2 si panne : système de sécurité où de l air est délivré d où bonbonne de 4000 L en cas de panne (coût à charge du patient)

12 Exemple d oxyconcentrateurd

13 Exemple d oxyconcentrateurd

14 L oxyconcentrateur Avantages: transport coffre de la voiture pas de réapprovisionnement Inconvénients: bruit (variable selon les machines) limité à 4l consomme électricité (remboursée, par l hôpital, 0.92 euro/j) autonomie limitée

15 L oxyconcentrateur: précautions Ne pas laisser dans une atmosphère confinée aérer Diminuer nuisances sonores: pas sur plancher pas dans la chambre

16 Oxygène gazeux en complément ment de l oxyconcentrateurl Imaginé par Messer Bonbonne en alliage léger avec détendeur intégré à la bouteille et valve économiseuse Poids de 2,5 à 3 Kgs Sac à dos

17 Exemple

18 Oxygène gazeux en complément ment oxyconcentrateur En pratique: même principe mais chaque élément est détachable Sac à dos conçu pour cet usage Poids de ~ 4 kgs

19 Exemple

20 L oxygène liquide Principe: O2 liquide à 180 c --> réchauffé 1L O2 liquide = 850 L O2 gazeux 3 types de cuves : 20 L = L gazeux 32 L = L gazeux 44 L = L gazeux

21 Exemple d oxygd oxygène liquide

22 Schéma d une d cuve d oxygd oxygène liquide

23 L oxygène liquide Se prescrit (= médicament -- > pharmacien) Comment le prescrire? ex : 2l/min., 24h/24h, 30 jours soit l/mois soit ~ 3 livraisons/mois

24 L oxygène liquide Portables = 1 L liquide soit 850 L gazeux poids est de ~ 4 kgs Avantage: pas d alimentation électrique autonomie pas de bruit

25 L oxygène liquide Désavantages: limité à 6-7 l/min réapprovisionnement cuve ne peut se transporter (bien que...)

26 L oxygène liquide: précaution Risque de gelure lors du remplissage d où ne jamais toucher la zone de contact, pour le remplissage du portable, avec les doigts

27 Exemple d oxygd oxygène liquide

28 Quelques remarques Pour entrer dans le cadre de la convention, le patient : - ne doit pas fumer - doit respecter O2 > 15h/j - doit revenir 1x/an pour renouveler sa convention

29 Pourquoi O2 > 15 h/j? 2 études au début des années 80: MRC = Medical Research Council (GB) durée < 2 ans : O2 15h/j VS rien ---> survie de 500 j si 15h/j NOTT = Nocturnal Oxygen Therapy Trial durée < 5 ans : 02 18h VS 12 h/j --- > survie si 18h/j

30 Quelques remarques Si O2 est associé à une ventilation alors remboursement de l O2 entre dans le cadre de la convention ventilation

31 Confort Portables d O2 liquide plus légers et plus petits = 0,5 l ou 425 l de gazeux Autonomie moindre mais poids ~ 2 Kgs d où intérêt chez patients muco, maigres

32 Confort Oxyconcentrateur se branchant à l allume-cigare de la voiture Existe en France

33 Esthétique tique Lunettes avec O2 incorporé Système d oreillettes + système portable dans sacs à mains spéciaux

34 En voiture Bonbonnes Oxyconcentrateur prévenir l assureur.. Oxygène liquide Possibilité de livraison de cuves d O2 liquide au lieu de villégiature (en europe de l ouest)

35 En avion Pressurisation des cabines: compresseurs amènent l air de l extérieur --> réchauffé (air sec) et pressurisé MAIS jamais à la PB ex: à m --> PaO2 = 65 mmhg --> SaO2 = 90 % D où nécessité d O2 à bord dès que PaO2 à AA et au repos est < 70 mmhg!

36 En avion Difficultés d organisation car: - dossier à remplir pour compagnie aérienne au moins 1 mois avant le départ - O2 sur place

37 En avion

38 Conclusions Bien connaître les modalités de l oxygénothérapie s est bien l adapter à son patient, au cas par cas. Quelques conseils utiles aident souvent à la compliance vis-à-vis de ce traitement

39 Le voyage Jean Cauwet (Président de la fédération française des associations et amicales d insuffisants respiratoires) Il ne faut pas permettre à la maladie de dicter sa loi. L effet thérapeutique des vacances est évident: elles redonnent espoir et goût de vivre, elles procurent des provisions de souvenirs pour de longs mois, elles donnent des choses à raconter, des choses à penser, des choses à sourire, et l envie de recommencer

40 Conclusions Elargissons l horizon des insuffisants respiratoires chroniques au-delà leurs 8 mètres de tuyaux

Oxygène : à partir du 1er Juillet

Oxygène : à partir du 1er Juillet NEXTPHARM 2012 Oxygène : à partir du 1er Juillet A partir du 1er juillet 2012 la règlementation concernant l oxygène changera fondamentalement. Le pharmacien d officine sera seulement impliqué dans l oxygénothérapie

Plus en détail

39ème Semaine Médicale de Lorraine. Metz. 25 septembre 2004

39ème Semaine Médicale de Lorraine. Metz. 25 septembre 2004 39ème Semaine Médicale de Lorraine Metz 25 septembre 2004 OXYGENOTHERAPIE A LONG TERME (OLT) CHEZ L INSUFFISANT RESPIRATOIRE CHRONIQUE GRAVE (IRCG) André CORNETTE Service des Maladies Respiratoires et

Plus en détail

AVIS DE LA CNEDiMTS 3 septembre 2013. IFILL, système pour oxygénothérapie à domicile avec déambulation

AVIS DE LA CNEDiMTS 3 septembre 2013. IFILL, système pour oxygénothérapie à domicile avec déambulation COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA CNEDiMTS 3 septembre 2013 CONCLUSIONS IFILL, système pour oxygénothérapie à domicile avec déambulation

Plus en détail

Remboursement de l oxygénothérapie à partir du 1 er juillet 2012

Remboursement de l oxygénothérapie à partir du 1 er juillet 2012 1 Remboursement de l oxygénothérapie à partir du 1 er juillet 2012 La règlementation relative au remboursement de l oxygénothérapie sera modifiée en profondeur à partir du 1 er juillet 2012. Les nouvelles

Plus en détail

Le pharmacien d officine n intervient que dans l oxygénothérapie de courte durée.

Le pharmacien d officine n intervient que dans l oxygénothérapie de courte durée. Cher.. La nouvelle réglementation en matière d'oxygène qui a été reportée 2x prendra cours le 1er juillet! Aucune modification n'a été apportée à la réglementation d'origine que nous avons décrite dans

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES DEPLACEMENTS DES PATIENTS AVEC LEUR MATERIEL

TOUT SAVOIR SUR LES DEPLACEMENTS DES PATIENTS AVEC LEUR MATERIEL TOUT SAVOIR SUR LES DEPLACEMENTS DES PATIENTS AVEC LEUR MATERIEL Il est important qu un insuffisant respiratoire qui désire se déplacer pour rendre visite à sa famille ou ses amis, ou prendre des vacances,

Plus en détail

Union des Pharmaciens de Bruxelles Rue Colonel Bourg, 127-129 Bte 04 1140 Bruxelles UPB-AVB: www.fpb.be - Tel: 02 219 40 56 - Email:

Union des Pharmaciens de Bruxelles Rue Colonel Bourg, 127-129 Bte 04 1140 Bruxelles UPB-AVB: www.fpb.be - Tel: 02 219 40 56 - Email: Union des Pharmaciens de Bruxelles Rue Colonel Bourg, 127-129 Bte 04 1140 Bruxelles UPB-AVB: www.fpb.be - Tel: 02 219 40 56 - Email: secretariat@fpb.be Dernière mise à jour : 01/01/2014 On différencie

Plus en détail

Tableau des codes LPP pour l'assistance respiratoire à domicile

Tableau des codes LPP pour l'assistance respiratoire à domicile Tableau des codes LPP pour l'assistance respiratoire à domicile Type de Matériels, durée prescription Intitulé LPP concentrateur Oxygénothérapie à long terme en poste fixe 1136581 Oxygénothérapie à long

Plus en détail

VOYAGE AERIEN ET MALADIES RESPIRATOIRES (maladies infectieuses exclues) Dr Jésus GONZALEZ Pneumologue Coordonnateur de la conférence d experts

VOYAGE AERIEN ET MALADIES RESPIRATOIRES (maladies infectieuses exclues) Dr Jésus GONZALEZ Pneumologue Coordonnateur de la conférence d experts VOYAGE AERIEN ET MALADIES RESPIRATOIRES (maladies infectieuses exclues) Dr Jésus GONZALEZ Pneumologue Coordonnateur de la conférence d experts mètres (feet) 16 150 53 000 Altitude Le 1er problème c est

Plus en détail

DOSSIER OXYGENE GAZEUX A USAGE MEDICAL

DOSSIER OXYGENE GAZEUX A USAGE MEDICAL DOSSIER OXYGENE GAZEUX A USAGE MEDICAL NOUVEAUX ACCORDS JUIN 2006 NOUVEAUX ACCORDS POUR LE SERVICE AUX PATIENTS SOUS OXYGENE A PARTIR DE JUIN 2006. (Facturation fin juin) Concerne : rémunération complémentaire

Plus en détail

Collaboration avec pharmaciens

Collaboration avec pharmaciens Collaboration avec pharmaciens Oxygénothérapie à court terme ĂŶƐĐĞƩ ĞďƌŽĐŚƵƌĞ INSTALLATIONS / PROLONGATIONS / ENLÈVEMENTS Page 1 OXYGÈNE MÉDICAL GAZEUX &ĂĐƚƵƌĂƟŽŶ Page 2 /ŶĨŽƌŵĂƟŽŶƐƉƌĂƟƋƵĞƐďŽƵƚĞŝůůĞƐĚ

Plus en détail

Adoucisseurs domestiques

Adoucisseurs domestiques Adoucisseurs domestiques Compact ECO & Compact CLACK COMPACT ECO n ECO MINI: 12 litres de résine n ECO MAXI: 21 litres de résine n volumétrique n visuel lumineux n bac à sel sec (seulement de l eau dans

Plus en détail

Atelier SOS Oxygène dans le cadre du FOREMS

Atelier SOS Oxygène dans le cadre du FOREMS 06 Octobre 2015 CHU Amiens Atelier SOS Oxygène dans le cadre du FOREMS Muchembled Benjamin Commercial EHPAD Dessenne Jean Pharmacien SOS OXYGENE NORD JOLY MEDICAL LONGUEAU Sommaire Présentation SOS Oxygène

Plus en détail

ATELIER 2 LA PPC EN PRATIQUE: MISE EN PLACE,

ATELIER 2 LA PPC EN PRATIQUE: MISE EN PLACE, ATELIER 3 - DE L'INDICATION DU TRAITEMENT AU SUIVI THÉRAPEUTIQUE DU SAHOS ATELIER 2 LA PPC EN PRATIQUE: MISE EN PLACE, RÉGLAGES ET ADAPTATION Dr Bernard Fleury Anne Campana Critères de prise en charge

Plus en détail

Direction générale de l Aviation civile. Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie

Direction générale de l Aviation civile. Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie Observation et Gestion des milieux aquatiques, du nouvel usage des drones Yves GARRIGUES Directeur de la Sécurité de l Aviation Civile Ouest Réglementation applicable aux aéronefs télépilotés Table des

Plus en détail

L oxygénothérapie de longue durée à domicile. par le Dr. F. Smeets

L oxygénothérapie de longue durée à domicile. par le Dr. F. Smeets L oxygénothérapie de longue durée à domicile par le Dr. F. Smeets Médecine Interne - Pneumologie - Revalidation cardio-pulmonaire Centre Hospitalier de l Ardenne Le Celly, 2-6680 Ste Ode Tel : 084-225

Plus en détail

UTILISATION DU CONCENTRATEUR «SIMPLYGO»

UTILISATION DU CONCENTRATEUR «SIMPLYGO» UTILISATION DU CONCENTRATEUR «SIMPLYGO» CONSIGNES D UTILISATION Fixez la bandoulière à la sacoche de transport. Avant d utiliser l appareil SimplyGo pour la première fois, soumettez la batterie SimplyGo

Plus en détail

Nouvelles modalités d administration de l'oxygène

Nouvelles modalités d administration de l'oxygène Nouvelles modalités d administration de l'oxygène C. Darné Département de Pneumologie CH de Bligny SPIF Mars 2016 1 L'oxygène : un médicament En usage médical il a un statut de médicament relève de la

Plus en détail

Nouvelle note d envoi

Nouvelle note d envoi 1 Nouvelle note d envoi VOLET 1 : Détail Pharmacie : En tête : 1 2 3 4 Se compose de 4 parties : 1. contient les données de l agence de livraison 2. contient les données générales de la note d envoi Tournée

Plus en détail

AirElite 4h. [ Appareil respiratoire KO 2 à circuit fermé pour les missions longue durée ]

AirElite 4h. [ Appareil respiratoire KO 2 à circuit fermé pour les missions longue durée ] AirElite 4h [ Appareil respiratoire KO 2 à circuit fermé pour les missions longue durée ] High-tech par expérience La nouvelle génération d appareils respiratoires à circuit fermé: AirElite 4 h Une compétence

Plus en détail

OXYGENE Changements de la réglementation à partir du 1 er mai 2012.

OXYGENE Changements de la réglementation à partir du 1 er mai 2012. OXYGENE Changements de la réglementation à partir du 1 er mai 2012. A partir du 1er mai 2012 la règlementation concernant l oxygène changera fondamentalement. Le pharmacien d officine sera seulement impliqué

Plus en détail

Frédéric BONNIER Kinésithérapeute Hôpital Universitaire Erasme Bruxelles

Frédéric BONNIER Kinésithérapeute Hôpital Universitaire Erasme Bruxelles Frédéric BONNIER Kinésithérapeute Hôpital Universitaire Erasme Bruxelles La Bipap Cpap Ventilation à 2 niveaux de pression. Peep / Pression inspiratoire Fréquence spontanée / backup + O2 si nécessaire

Plus en détail

Livret de Sécurité pour les personnels des caves de vinification

Livret de Sécurité pour les personnels des caves de vinification santé - sécurité au travail > VINIFICATION Livret de Sécurité pour les personnels des caves de vinification Vous allez travailler dans une cave de vinification... Bienvenue... lisez ce document, il vous

Plus en détail

Commission Permanente d Action Sociale.

Commission Permanente d Action Sociale. Commission Permanente d Action Sociale. DEMANDE d AIDE FINANCIERE Vacances, voyages, Cures, Individuelles ou familiales Insertion des Malades Insuffisants Respiratoires 2014 Séjours vacances FFAAIR et

Plus en détail

Information produit/application HEIMOX. Service d oxygène liquide pour plus d indépendance au quotidien.

Information produit/application HEIMOX. Service d oxygène liquide pour plus d indépendance au quotidien. Information produit/application HEIMOX. Service d oxygène liquide pour plus d indépendance au quotidien. 2 HEIMOX Service d oxygène liquide Table des matières. 4 Oxygénothérapie. A chacun l offre qui convient.

Plus en détail

6. Rôle de garde. INTRODUCTIon. SUGgestion de questions

6. Rôle de garde. INTRODUCTIon. SUGgestion de questions 6. Rôle de garde INTRODUCTIon Les médecins généralistes et les pharmaciens doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la continuité des soins. La participation au rôle de garde est donc,

Plus en détail

Les concentrateurs d oxygène.

Les concentrateurs d oxygène. Information produit / application Les concentrateurs d oxygène. À la maison et hors du domicile. 2 Contenu Table des matières. 3 PanGas Healthcare. 4 Oxygénothérapie. A chacun l offre qui convient. 4 Les

Plus en détail

Comment réconcilier les informations du patient

Comment réconcilier les informations du patient Comment réconcilier les informations du patient Dr. Ph.Minette CHWAPI Séminaire Patient Numérique 2012 Genval, le 18 octobre 1.Considérations générales Les contraintes sur le Dossier Patient Informatisé

Plus en détail

à Service Attendu long terme ; (SA) : du caractère Comparateu

à Service Attendu long terme ; (SA) : du caractère Comparateu COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DEE SANTE AVIS DE LA CNEDiMTS 03 décembre 2013 CONCLUSIONS INOGEN ONE G3, Concentrateur d oxygène mobile Demandeur : SCALEO

Plus en détail

Une sortie en famille ou un voyage à l étranger

Une sortie en famille ou un voyage à l étranger Une sortie en famille ou un voyage à l étranger Le concentrateur EverGo vous offre huit heures d autonomie sur batteries pour vous suivre où vous voulez Concentrateur d oxygène portable EverGo Où vous

Plus en détail

Organisation de la prise en charge de l insuffisance respiratoire à. Organisation de la prise en charge. domicile. Prestataires de service

Organisation de la prise en charge de l insuffisance respiratoire à. Organisation de la prise en charge. domicile. Prestataires de service DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR en Pathologie respiratoire Rennes 18-19-20 janvier 2006 Coordonnateurs : Pr R Brissot (Rennes), Pr O Rémy-Néris (Brest)

Plus en détail

Recommandations de gestion des produits de Santé soumis à la chaîne du froid

Recommandations de gestion des produits de Santé soumis à la chaîne du froid Recommandations de gestion des produits de Santé soumis à la chaîne du froid voulant intégrer la vaccination Fièvre Jaune Présentation Dr N.TISSERAND Dr D.ARDILLON PLAN DE LA PRESENTATION Généralités sur

Plus en détail

COMPTE RENDU DE VISITE IKOULA 10/04/2015

COMPTE RENDU DE VISITE IKOULA 10/04/2015 Audrey CHOPITON Génie Climatique et Energétique INSA de Strasbourg BE Alain Garnier Projet de Fin d Études : Les Green Datacenters COMPTE RENDU DE VISITE IKOULA 10/04/2015 2 1) Caractéristiques du datacenter

Plus en détail

CONVENTION. Inscrit au Conseil Départemental de l ordre des Médecins de

CONVENTION. Inscrit au Conseil Départemental de l ordre des Médecins de CONVENTION Etablie entre La société Allo Médecin Contrôle située Résidence Jean Moulin Bât A 20 Boulevard Jean Moulin 13005 MARSEILLE représentée par Monsieur JEUDY Xavier Et le Docteur Inscrit au Conseil

Plus en détail

Séminaire anniversaire à l'occasion des 30 ans de l'association

Séminaire anniversaire à l'occasion des 30 ans de l'association Séminaire anniversaire à l'occasion des 30 ans de l'association Comment réduire les déchets d'activité? 22 novembre 2013 LA RÉGLEMENTATION Article L.541-2-1-I du Code de l Environnement : Outre les mesures

Plus en détail

Modification de la liste des moyens et appareils (LiMA) Teneur au 1er août 2007

Modification de la liste des moyens et appareils (LiMA) Teneur au 1er août 2007 Modification de la liste des moyens et appareils (LiMA) Teneur au 1er août 2007 Type de révision d une position dans la LiMA actuelle : B: modification du montant de remboursement maximal C: modification

Plus en détail

VEILLE REGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.5

VEILLE REGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.5 LES EFFLUENTS Code de la Santé Publique L1331-10 Code de l Environnement R214-1 et suivants Arrêté du 22 juin 2007 relatif à la collecte, au transport et au traitement des eaux usées des agglomérations

Plus en détail

En cas d accident nucléaire à la centrale de Saint-Alban / Saint-Maurice,

En cas d accident nucléaire à la centrale de Saint-Alban / Saint-Maurice, En cas d accident nucléaire à la centrale de Saint-Alban / Saint-Maurice, ayez les bons réflexes Préfectures de l Isère, de la Loire, du Rhône et de l Ardèche. Edition 2011 Document important à lire attentivement

Plus en détail

LE CPRE EXPÉRIENCE DE L HÔPITAL TOULOUSE PURPAN. Sécurité de la salle, installation du patient, organisation de la table.

LE CPRE EXPÉRIENCE DE L HÔPITAL TOULOUSE PURPAN. Sécurité de la salle, installation du patient, organisation de la table. LE CPRE EXPÉRIENCE DE L HÔPITAL TOULOUSE PURPAN Sécurité de la salle, installation du patient, organisation de la table. Cécile Barrué IDE A L HÔPITAL PURPAN CET EXAMEN SE DÉROULE : Dans une salle de radiologie

Plus en détail

MODELE FINSOFT GUIDE D UTILISATION

MODELE FINSOFT GUIDE D UTILISATION MODELE FINSOFT GUIDE D UTILISATION Juin 2012 GUIDE D UTILISATION DE FINSOFT 1. Installation du Modèle dans votre ordinateur Créer un dossier FINSOFT dans un des lecteurs du disque dur (C :, D :, F : )

Plus en détail

Gouvernance financière et gestion des risques en assurance maladie

Gouvernance financière et gestion des risques en assurance maladie Gouvernance financière et gestion des risques en assurance maladie ALGER 3 et 4 juillet 2007 MICHEL VIGNEUL Actuariat INAMI - BELGIQUE ATELIER d EXPERTISE dans le domaine de l ACTUARIAT L originalité du

Plus en détail

Liberator. Low Loss L I B E R A T O R L O W L O S S M O D E D E M P L O I D U PAT I E N T

Liberator. Low Loss L I B E R A T O R L O W L O S S M O D E D E M P L O I D U PAT I E N T Liberator L I B E R A T O R M O D E D E M P L O I D U PAT I E N T Low Loss L O W L O S S Liberator/Low Loss Avertissements Lisez attentivement cette page avant d utiliser votre unité. L unité contient

Plus en détail

CATALOGUE. Oxygénothérapie Débitmètres - Aspiration

CATALOGUE. Oxygénothérapie Débitmètres - Aspiration CATALOGUE Oxygénothérapie Débitmètres - Aspiration REF. DESIGNATION 3 LT/MIN SANS Y30A-3L DESCRIPTIFS : Boîtier à agencement vertical + 4 Roulettes Filtres Accessibles Débitmètre Réglable Variateur de

Plus en détail

ormes en soins et services respiratoires à domicile

ormes en soins et services respiratoires à domicile N Préambule ormes en soins et services respiratoires à domicile Au cours de la dernière décennie, le système de santé s est orienté de plus en plus vers des services de santé à domicile. Les connaissances

Plus en détail

OUTIL D EVALUATION DU RISQUE CHIMIQUE. Octobre 2004

OUTIL D EVALUATION DU RISQUE CHIMIQUE. Octobre 2004 OUTIL D EVALUATION DU RISQUE CHIMIQUE Octobre 2004 Évaluation du risque Zone de danger Zone d évolution de l opérateur Exposition Le risque est directement fonction de l intensité et de la durée de l exposition

Plus en détail

Tous les conseils sodastream

Tous les conseils sodastream Tous les conseils! {tab=sirops } {slide=quelle est la quantité appropriée de concentré par bouteille?} Nous vous conseillons d ajouter 1 bouchon de concentré (voir mesure sur le bouchon) par litre d eau.

Plus en détail

Le respect des précautions standards dans la prévention du risque infectieux au domicile.

Le respect des précautions standards dans la prévention du risque infectieux au domicile. Le respect des précautions standards dans la prévention du risque infectieux au domicile. Frédérique SIESSE,infirmière libérale, Perpignan, Référente RVPCLR pôle Perpignan 1 La responsabilité de l infirmière

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Avis relatif aux tarifs et aux prix limites de vente au public en euros TTC des forfaits d oxygénothérapie

Plus en détail

Mobilem auto & moto. Roulez!

Mobilem auto & moto. Roulez! Mobilem auto & moto Roulez! UNE ASSISTANCE VÉHICULE, POURQUOI? Vous vous déplacez avec votre véhicule dans votre vie quotidienne et lors de vos vacances, et pour vous une journée sans voiture devient problématique.

Plus en détail

Journal officiel du 6 avril 2011 Agrément 2011-008 pour 1 à 7 habitants

Journal officiel du 6 avril 2011 Agrément 2011-008 pour 1 à 7 habitants Journal officiel du 6 avril 2011 Agrément 2011-008 pour 1 à 7 habitants Caractéristiques de la microstation Pour l usager : 1) Contrat de maintenance recommandé avec garanties sur la qualité des rejets

Plus en détail

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux Examen périodique des avantages sociaux 2014 MANAGEMENT RETIREE BENEFITS PAR DAN BOULET» Gérant d affaires, Fraternité PAR RICHARD J. DIXON» Vice-président, Ressources humaines Coprésident, Conseil mixte

Plus en détail

DEMANDE D ALLOCATION DE REMPLACEMENT DE MATERNITÉ

DEMANDE D ALLOCATION DE REMPLACEMENT DE MATERNITÉ N 50768#04 DEMANDE D ALLOCATION DE REMPLACEMENT DE MATERNITÉ Servie par le régime des non-salariés agricoles Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande Réf. : 10023-2014 - PAO/CCMSA

Plus en détail

AFNCA. Prise en charge des participants aux réunions de négociation JANVIER 2014. Guide à destination des représentants salariés

AFNCA. Prise en charge des participants aux réunions de négociation JANVIER 2014. Guide à destination des représentants salariés AFNCA JANVIER 2014 Prise en charge des participants aux réunions de négociation Guide à destination des représentants salariés ASSOCIATION NATIONALE PARITAIRE POUR LE FINANCEMENT DE LA NÉGOCIATION COLLECTIVE

Plus en détail

AEROSOLS NON MEDICAMENTEUX ET OXYGENOTHERAPIE MOD 3: LES SOINS PROMOTION VAN GOGH 2015-2016 Novembre 2015 S. L ENFANT Que savez-vous? IFAS ST QUENTIN 2 IFAS ST QUENTIN 3 SOMMAIRE Aérosols non médicamenteux

Plus en détail

Classification des diabètes

Classification des diabètes Classification des diabètes Diabètes de type 1 et 2 Diabète gestationnel Autres types : Défauts génétiques de la cellule bêta (MODY) Défauts génétiques de l action de l insuline Affections du pancréas

Plus en détail

Séries Formula 5,5 à 30 kw 7,5 à 40 CV. L air comprimé à votre service

Séries Formula 5,5 à 30 kw 7,5 à 40 CV. L air comprimé à votre service Séries Formula 5,5 à 30 kw 7,5 à 40 CV L air comprimé à votre service Bénéficiez des avantages ABAC Depuis 1980, ABAC propose aux marchés de l industrie, de l automobile et de l artisanat son savoir faire,

Plus en détail

Mon enfant a la diarrhée

Mon enfant a la diarrhée Mon enfant a la diarrhée Chers parents, Votre enfant a la diarrhée. Cette brochure répondra à la plupart de vos questions et vous donnera des conseils pratiques pour que cette mauvaise passe ne tourne

Plus en détail

DOCUMENTATION TECHNIQUE REFRIGERATEUR BEKO 4 PORTES

DOCUMENTATION TECHNIQUE REFRIGERATEUR BEKO 4 PORTES ZA de la Voûte 76650 petit couronne 01.58.34.46.66 DOCUMENTATION TECHNIQUE REFRIGERATEUR BEKO 4 PORTES PROGRAMME TEST G92605NE (GNE134620X) SW4 SW2 SW5 SW6 Entrée dans le programme test SW6 Dans les 30

Plus en détail

B047000-Humidificateur Hygrometre-Notice-Artwork-01_Mise en page 1 04/07/11 17:03 Page1

B047000-Humidificateur Hygrometre-Notice-Artwork-01_Mise en page 1 04/07/11 17:03 Page1 B047000-Humidificateur Hygrometre-Notice-Artwork-01_Mise en page 1 04/07/11 17:03 Page1 8 * B047000-Humidificateur Hygrometre-Notice-Artwork-01_Mise en page 1 04/07/11 17:08 Page2 Notice d'utilisation

Plus en détail

Tout savoir sur l insuline

Tout savoir sur l insuline Tout savoir sur l insuline QU EST-CE QUE L INSULINE ET COMMENT DOIT-ON L UTILISER? (Langue Française) L ABC dell insulina Lilly Pourquoi dois-je fabriquer de l insuline? Dans la plupart des cas, le diabète

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES : LE PAIEMENT

HEURES SUPPLEMENTAIRES : LE PAIEMENT HEURES SUPPLEMENTAIRES : LE PAIEMENT L avenant n 2014-01 du 4 février 2014 contient des dispositions ayant pour objet de restaurer à l identique les dispositions conventionnelles dénoncées ultérieurement

Plus en détail

DISPOSITIONS RELATIVES AUX ETABLISSEMENTS PHARMACEUTIQUES DE FABRICATION ET DE DISTRIBUTION DE GAZ MEDICINAL

DISPOSITIONS RELATIVES AUX ETABLISSEMENTS PHARMACEUTIQUES DE FABRICATION ET DE DISTRIBUTION DE GAZ MEDICINAL DISPOSITIONS RELATIVES AUX ETABLISSEMENTS PHARMACEUTIQUES DE FABRICATION ET DE DISTRIBUTION DE GAZ MEDICINAL Ces dispositions s appliquent spécifiquement aux établissements fabriquant ou distribuant des

Plus en détail

Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie

Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie Toute entreprise commerciale ou industrielle opère chaque mois des achats, des ventes, des paiements, des versements. Elle reçoit aussi de l argent, paie ses salariés,

Plus en détail

Avis de résiliation de la location pour non-paiement du loyer

Avis de résiliation de la location pour non-paiement du loyer Formule N4 Avis de résiliation de la location pour non-paiement du loyer Directives Section A : Quand utiliser cet avis... p. 1 Section B : Comment remplir cet avis... p. 1 Section C : Comment donner cet

Plus en détail

Interprétation des désordres acide-base à l ECN Questions sur 9 situations cliniques. Pr Charles-Hugo Marquette Dr Céline Sanfiorenzo

Interprétation des désordres acide-base à l ECN Questions sur 9 situations cliniques. Pr Charles-Hugo Marquette Dr Céline Sanfiorenzo Interprétation des désordres acide-base à l ECN Questions sur 9 situations cliniques Pr Charles-Hugo Marquette Dr Céline Sanfiorenzo EXERCICE 1 : Un enfant de 10 ans est amené par ses parents aux urgences

Plus en détail

Détecteur de fumée Art. no. BE1480

Détecteur de fumée Art. no. BE1480 Détecteur de fumée Art. no. BE1480 Introduction Nous vous remercions d avoir choisi un produit Bellman & Symfon. Le système Bellman Visit 868 compte plusieurs émetteurs et récepteurs radio. Les émetteurs

Plus en détail

OPÉRATION SAC ADOS PICARDIE 2011 DOSSIER DE PRÉSENTATION DU PROJET DE SÉJOUR EN VACANCES AUTONOMES

OPÉRATION SAC ADOS PICARDIE 2011 DOSSIER DE PRÉSENTATION DU PROJET DE SÉJOUR EN VACANCES AUTONOMES OPÉRATION SAC ADOS PICARDIE 2011 DOSSIER DE PRÉSENTATION DU PROJET DE SÉJOUR EN VACANCES AUTONOMES TITRE DU PROJET : L opération Sac Ados, c est une aide au départ en vacances conçue pour : vous permettre

Plus en détail

Code patient : _. Hospitalisation programmée Hospitalisation en urgence consulta"on médicale préalable : Généraliste Cardiologue Autre

Code patient : _. Hospitalisation programmée Hospitalisation en urgence consultaon médicale préalable : Généraliste Cardiologue Autre Eléments à vérifier avant inclusion du patient dans l étude : Age 75 ans Fibrillation auriculaire (code CIM 10 : I 48) en diagnostic principal OU associé) Critère d exclusion : Patients en FA avec valve

Plus en détail

Carte de crédit : près de 40% des Suisses l utilisent pour acheter online

Carte de crédit : près de 40% des Suisses l utilisent pour acheter online Carte de crédit : près de 4 des Suisses l utilisent pour acheter online L utilisation d une carte de crédit doit être avant tout pratique et simple. C est ce qui ressort de l étude comportementale de bonus.ch

Plus en détail

Cryo-plongeurs FT200 FT400 FT401 FT900 FT901 Générateur de froid à circulation forcée FD200

Cryo-plongeurs FT200 FT400 FT401 FT900 FT901 Générateur de froid à circulation forcée FD200 Pt0 DIN Cryo-plongeurs FT200 FT400 FT401 FT900 FT901 Générateur de froid à circulation forcée FD200 FT901 0 20 20 30 30 40 40-50 +50 C Pt0 DIN FT 401 1.952.4615BF1 03/01 Erreur! Utilisez l'onglet Accueil

Plus en détail

Cartes stratégiques du bruit dans l environnement Pôle Azur Provence

Cartes stratégiques du bruit dans l environnement Pôle Azur Provence Cartes stratégiques du bruit dans l environnement Pôle Azur Provence Novembre 2011 Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne 1 Les cartes stratégiques du bruit dans l environnement

Plus en détail

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS Caractéristiques techniques Applications Tableau comparatif des puissances Installation Comparaison Chauffe eau Instantané et Ballon DJS France ZI Les

Plus en détail

GUIDE SUR LES DISPENSES

GUIDE SUR LES DISPENSES GUIDE SUR LES DISPENSES de l obligation de formation continue Ce guide vise à informer les membres de l Ordre des règles entourant les dispenses de l obligation de formation continue. Il contient les lignes

Plus en détail

SÉCURITÉ DANS LES TRAVAUX TRAVAUX DANS LES ESPACES CONFINÉS

SÉCURITÉ DANS LES TRAVAUX TRAVAUX DANS LES ESPACES CONFINÉS Sécurité dans les Opérations SÉCURITÉ DANS LES TRAVAUX Ingénieurs en Sécurité Industrielle TRAVAUX DANS LES ESPACES CONFINÉS I - AMBIANCE DES LIEUX DE TRAVAIL - AÉRATION - ASSAINISSEMENT... 1 1 - Espaces

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION P LAR BOX MANUEL D UTILISATION La nouvelle gamme de coffret de voyage THERMOSTEEL Polar Box offre le meilleur de la technologie électronique. Danfoss alimentateur fourni pour alimenter le réfrigérateur

Plus en détail

Ventilation Non Invasive Adaptation patient/ventilateur

Ventilation Non Invasive Adaptation patient/ventilateur Ventilation Non Invasive Adaptation patient/ventilateur F. Vargas G. Hilbert Département de Réanimation Médicale CHU Pellegrin-Tripode - Bordeaux DESC de Réanimation Médicale Toulouse 15 et 16 mars 2007

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉICULES AUTOMOBILES Options : Voitures particulières - Véhicules industriels - Motocycles SESSION 2015 ÉPREUVE E11 ANALYSE D UN SYSTÈME TECNIQUE Durée : 3 heures

Plus en détail

Il est impératif, et de votre responsabilité, de prendre connaissance du document et de bien comprendre son contenu.

Il est impératif, et de votre responsabilité, de prendre connaissance du document et de bien comprendre son contenu. Chers exposants, En guise de préparation au Salon d achats RONA 2016, qui se tiendra du 9 au 11 septembre 2015 au Palais des congrès de Montréal, nous vous invitons à prendre connaissance du Manuel de

Plus en détail

Comment vous constituer un capital pension le plus élevé possible en profitant au mieux des avantages fiscaux?

Comment vous constituer un capital pension le plus élevé possible en profitant au mieux des avantages fiscaux? Dossier Pension Libre Complémentaire Association d assurances mutuelles Un regard prévoyant sur votre avenir Comment vous constituer un capital pension le plus élevé possible en profitant au mieux des

Plus en détail

Conduite défensive : le bon comportement. Thème de février 2014

Conduite défensive : le bon comportement. Thème de février 2014 Conduite défensive : le bon comportement Thème de février 2014 Qu est-ce une conduite défensive? Une conduite défensive veut dire que : Vous évitez de faire des fautes L homme fait 2 à 10 fautes Vous essayez

Plus en détail

L Assistance Santé. Quand les problèmes de santé désorganisent votre vie quotidienne

L Assistance Santé. Quand les problèmes de santé désorganisent votre vie quotidienne L Assistance Santé Aide à domicile, garde d enfants Des services réservés aux salariés d entreprise Quand les problèmes de santé désorganisent votre vie quotidienne ASSISTANCE TÉLÉPHONIQUE 7J/7 24H/24

Plus en détail

FICHE PRATIQUE N 02 : Le financement

FICHE PRATIQUE N 02 : Le financement Page 7 sur 24 III. FICHE PRATIQUE N 02 : Le financement A. La cotisation à la formation professionnelle continue Comment, je cotise? : 1- L entreprise de droit privé déclare ses salariés et sa masse salariale

Plus en détail

PRISE DE POIDS LORS D UN CANCER DU SEIN: QUEL EST L ACCOMAPAGNEMENT IDÉAL?

PRISE DE POIDS LORS D UN CANCER DU SEIN: QUEL EST L ACCOMAPAGNEMENT IDÉAL? PRISE DE POIDS LORS D UN CANCER DU SEIN: QUEL EST L ACCOMAPAGNEMENT IDÉAL? PLAN DE L EXPOSÉ 1. INTRODUCTION 1.1 ÉPIDÉMIOLOGIE 1.2 FACTEURS ENTRAÎNANT UNE PRISE DE POIDS 2. RISQUES LIÉS AU SURPOIDS ET À

Plus en détail

Comfort Digisystem Mode d emploi

Comfort Digisystem Mode d emploi Comfort Digisystem Mode d emploi SecureStream Technology Comfort Digisystem Receiver DT10 Français Mode d emploi Table des matières Page 1) Introduction au Comfort Digisystem 3 2) Vue d ensemble - Receiver

Plus en détail

NOUVEAU CODE DE DÉONTOLOGIE : UNE LIGNE DE CONDUITE POUR LE PHARMACIEN CLÉ DE CORRECTION

NOUVEAU CODE DE DÉONTOLOGIE : UNE LIGNE DE CONDUITE POUR LE PHARMACIEN CLÉ DE CORRECTION ACTIVITÉ DE FORMATION CONTINUE NOUVEAU CODE DE DÉONTOLOGIE : UNE LIGNE DE CONDUITE POUR LE PHARMACIEN CLÉ DE CORRECTION Les bonnes réponses sont identifiées en rouge. QUESTION 1 Une patiente ayant récemment

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE LE CONTEXTE CHIFFRES CLES DE LA CLIMATISATION A BRUXELLES

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCE. Vous détenez maintenant la clé de l excellence en matière de gestion de voyages

GUIDE DE RÉFÉRENCE. Vous détenez maintenant la clé de l excellence en matière de gestion de voyages www.vision2000.ca GUIDE DE RÉFÉRENCE Préparé pour: Vous détenez maintenant la clé de l excellence en matière de gestion de voyages Préparé par : Ariane Desautels-Anderson Directrice de compte Le 2 novembre

Plus en détail

Chapitre 8 Opinion pharmaceutique : expérience de mise en place au sein d une équipe officinale

Chapitre 8 Opinion pharmaceutique : expérience de mise en place au sein d une équipe officinale Chapitre 8 Opinion pharmaceutique : expérience de mise en place au sein d une équipe officinale 1- Pourquoi? Qu est-ce que l opinion pharmaceutique? «L Opinion Pharmaceutique est un avis motivé (*) Dressé

Plus en détail

Collecte, tri et élimination des déchets d activités de soins à risque.

Collecte, tri et élimination des déchets d activités de soins à risque. HOPITAL DE SOULTZ N S.PT.S.001.2 Collecte, tri et élimination des déchets d activités de soins à risque. SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 1 : ADMINISTRATION CLASSEUR 2 : SERVICE DE SOINS INFIRMIERS CLASSEUR

Plus en détail

La protection du personnel soignant: Contacts cytostatiques - Rayonnements ionisants

La protection du personnel soignant: Contacts cytostatiques - Rayonnements ionisants La protection du personnel soignant: Contacts cytostatiques - Rayonnements ionisants Dr. Lechevin Véronique Médecin du travail Dépt Surveillance médicale S.C.P.P. ULB - Erasme - Bordet A. Introduction

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES MEDICALES AVIS DE LA COMMISSION. 14 septembre 2010

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES MEDICALES AVIS DE LA COMMISSION. 14 septembre 2010 COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES MEDICALES AVIS DE LA COMMISSION 14 septembre 2010 Dispositifs : Appareil modulaire de verticalisation (Titre 1 er, chapitre

Plus en détail

SP32 02-80M SP32 02-80E INFORMATIONS TECHNIQUES. Instructions de montage et de mise en service À l'usage des professionnels de la branche

SP32 02-80M SP32 02-80E INFORMATIONS TECHNIQUES. Instructions de montage et de mise en service À l'usage des professionnels de la branche INFORMATIONS TECHNIQUES Instructions de montage et de mise en service À l'usage des professionnels de la branche SP32 02-80M SP32 02-80E Caractéristiques techniques : ELECTRIQUES HYDRAULIQUES MECANIQUES

Plus en détail

LISTE DES PRODUITS ET DES PRESTATIONS REMBOURSABLES (LPPR) POUR LE TRAITEMENT DE L INSUFFISANCE RESPIRATOIRE

LISTE DES PRODUITS ET DES PRESTATIONS REMBOURSABLES (LPPR) POUR LE TRAITEMENT DE L INSUFFISANCE RESPIRATOIRE LISTE DES PRODUITS ET DES PRESTATIONS REMBOURSABLES (LPPR) POUR LE TRAITEMENT DE L INSUFFISANCE RESPIRATOIRE Code Désignation OXYGENOTHERAPIE A LONG TERME EN POSTE FIXE Date JO Entente préalable Surveillance

Plus en détail

Instructeur du dossier : Adresse : Téléphone : E-mail :

Instructeur du dossier : Adresse : Téléphone : E-mail : Commission Permanente d Action Sociale. DEMANDE d AIDE FINANCIERE 2015 Vacances Familiales ou Individuelles, Cures, Voyages pour Insuffisants Respiratoires, Maladies rares, Neurologiques, Asthme Séjours

Plus en détail

Cas clinique n 2. Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique

Cas clinique n 2. Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique Cas clinique n 2 Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique Vessies de taille comparable, pas de différence entre les quantités

Plus en détail

Comparatif Tramway - BHNS. Dans le cadre de la mobilité urbaine, le débat «BHNS Tramway» est très actuel.

Comparatif Tramway - BHNS. Dans le cadre de la mobilité urbaine, le débat «BHNS Tramway» est très actuel. 1 Dans le cadre de la mobilité urbaine, le débat «BHNS Tramway» est très actuel. Les élus sont devant des choix contraints et pas toujours faciles. Cette présentation a pour but de leur présenter des arguments

Plus en détail

Maniement des insulines

Maniement des insulines Journées d Actualités Thérapeutiques Metz, 18 Octobre 2003 Maniement des insulines Michèle FLORIOT Hôpital Jeanne d Arc, CHU de Nancy Les insulines (cf listing) Humalog Moment de l injection S.C. 1 2 3

Plus en détail

Traitement par l oxygène (Oxygénothérapie)

Traitement par l oxygène (Oxygénothérapie) Traitement par l oxygène (Oxygénothérapie) Votre maladie respiratoire chronique est régulièrement suivie par vos médecins. A l occasion de consultations, les gaz du sang artériels peuvent être mesurés.

Plus en détail

La norme PIEK au service de la RHF

La norme PIEK au service de la RHF La norme PIEK au service de la RHF FRELON, le 17 juin 2010 PAGE N N 1 SOMMAIRE LR Services Spécificités de la logistique McDonald s et intérêt norme PIEK Projet distribution nocturne Conclusion PAGE N

Plus en détail

[E1-2004S] EXERCICE N 1 (40 pts): Les questions 3 et 4 peuvent être traitées indépendamment des q. 1 et 2.

[E1-2004S] EXERCICE N 1 (40 pts): Les questions 3 et 4 peuvent être traitées indépendamment des q. 1 et 2. [E1-004S] EXERCICE N 1 (40 pts): Les questions 3 et 4 peuvent être traitées indépendamment des q. 1 et. QUESTION N 1 : On sait que la pharmacocinétique d un médicament A répond à un modèle monocompartimental.

Plus en détail