Animation de la matinée : Eve Ruggieri, Journaliste et productrice, Radio Classique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Animation de la matinée : Eve Ruggieri, Journaliste et productrice, Radio Classique"

Transcription

1 DE FIGURANTES À ACTRICES : L EMPOWERMENT DES FEMMES COMME CLÉ DU DÉVELOPPEMENT Animation de la matinée : Eve Ruggieri, Journaliste et productrice, Radio Classique 9h00 Introductions de bienvenue Elisabeth Guigou, Présidente de la Commission des Affaires Etrangères de l Assemblée nationale, Députée de Seine-Saint-Denis et Arielle de Rothschild, Présidente de CARE France, Vice-Présidente de CARE International 9h15 Table ronde 1 : Femmes et pouvoir économique : un pari gagnant pour le développement? Modération : Virginie Robert, Chef du service international, Les Echos Catherine Boiteux Pelletier, Senior Advisor, Responsabilité d entreprise Groupe AXA Catherine Garreta, Directrice exécutive en charge des relations extérieures et des partenariats, Agence Française de Développement Claudine Mensah Awute, Directrice de CARE International au Mali Lionel Zinsou, Président de PAI Partners, membre du Conseil d Administration de CARE France 10h00 Table ronde 2 : Faire évoluer les lois, les normes et les pratiques pour un avenir au féminin pluriel Modération : Yves Bourdillon, Journaliste, service international, Les Echos Nicole Ameline, Ancienne Ministre, Députée du Calvados et Présidente du CEDAW - Nations Unies Hakima Fassi Fihri, Directrice des Ressources Humaines et des Affaires Juridiques, Université Internationale de Rabat au Maroc Emmanuelle Roure, Coordinatrice Communication et Partenariats au sein de la Représentation en France de la Commission européenne 11h00 Pause 11h15 Discussion : «Femmes, hommes : la construction de la différence» Françoise Héritier, Anthropologue et Professeure honoraire, Collège de France Interviewée par Eve Ruggieri, Journaliste et productrice, Radio Classique 12h15 message de conclusion Philippe Lévêque, Directeur Général de CARE France

2 DE FIGURANTES À ACTRICES : L EMPOWERMENT DES FEMMES COMME CLÉ DU DÉVELOPPEMENT Elisabeth Guigou, députée de Seine-Saint-Denis et présidente de la Commission des Affaires Etrangères de l Assemblée nationale, et Arielle de Rothschild, Présidente de CARE France et Viceprésidente de CARE International, réunissent experts, acteurs institutionnels, humanitaires, intellectuels et représentants de la société civile pour une matinée de débats sur le rôle des femmes en tant qu actrices du développement. Alors que la communauté internationale réfléchit à l agenda de développement pour la période post-2015, il est d ores et déjà acquis que les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD ) concernant les femmes et les filles ne seront pas atteints dans les délais impartis. Le colloque veut être une contribution positive à la construction de la position française sur l agenda post Le colloque analysera les champs particuliers de l inclusion économique, de la participation politique et de la construction sociale des identités de genre et s interrogera sur la prise en compte spécifique du genre dans les stratégies de développement. Table Ronde 2 Femmes et pouvoir économique : un pari gagnant pour le développement? Modération : Virginie Robert, Chef du service international, Les Echos Intervenants : Catherine Boiteux Pelletier, Senior Advisor, Responsabilité d entreprise Groupe AXA Catherine Garreta, Directrice exécutive en charge des relations extérieures et des partenariats, Agence Française de Développement Claudine Mensah Awute, Directrice de CARE International au Mali Lionel Zinsou, Président de PAI Partners, membre du Conseil d Administration de CARE France À travers le monde, les femmes représentent 70% du 1,3 milliard de personnes qui vivent avec moins de 1 dollar par jour. Généralement privées d un accès au patrimoine, au capital et à toute forme d assurance sociale, les femmes et les filles font face à une vulnérabilité économique chronique. À travers le monde, les femmes représentent 70% du 1,3 milliard de personnes qui vivent avec moins de 1 dollar par jour. Pourtant, diverses initiatives ont démontré qu en investissant dans leur éducation, et dans leur formation, en leur donnant accès aux moyens économiques (capital, propriété foncière) et en les plaçant au cœur des programmes et projets de développement, les femmes contribuent de manière significative à la résilience économique de leur communauté et à la croissance de leur pays. Cette table ronde se basera sur un exemple concret de développement par et pour les femmes mis en œuvre depuis 20 ans principalement en Afrique : les Associations Villageoises d Epargne et de Crédit (AVEC). Quels sont les succès et défis de ce modèle dans une perspective de réduction des inégalités de genre et d empowerment des femmes et des filles? Quelles initiatives et politiques peuvent être formulées par les institutions (gouvernements, bailleurs, etc.) et le secteur privé pour une inclusion systématique, juste et durable des femmes dans la sphère économique?

3 Table Ronde 2 Faire évoluer les lois, les normes et les pratiques pour un avenir au féminin pluriel Modération : Yves Bourdillon, Journaliste, service international, Les Echos Intervenantes : Nicole Ameline, Ancienne Ministre, Députée du Calvados et Présidente du CEDAW - Nations Unies Hakima Fassi Fihri, Directrice des Ressources Humaines et des Affaires Juridiques, Université Internationale de Rabat au Maroc Emmanuelle Roure, Coordinatrice Communication et Partenariats au sein de la Représentation en France de la Commission européenne Dans la plupart des pays qui ont ratifié la Convention sur l élimination de toutes les formes de discrimination à l égard des femmes (CEDAW), des lois sexistes régissent toujours le mariage, la propriété et l héritage. Or, les indicateurs de développement démontrent que les populations des sociétés plus équitables à l égard des femmes sont, en moyenne, plus riches, en meilleure santé et mieux éduquées que celles des pays où les femmes sont marginalisées. Cette table ronde s appuiera notamment sur une récente étude menée sur la participation des femmes au Printemps arabe et à la vie politique en Afrique du Nord et au Moyen-Orient (Maroc, Egypte, Yémen et Territoires palestiniens occupés) ayant mis en évidence l émergence les femmes constituent moins de 19% des législateurs mondiaux. d une société civile forte et sur des témoignages des femmes qui ont participé à ces processus de transformation politique et sociale. Quelles sont les leçons issues de ces récentes mobilisations et les évolutions constatées en termes de droits humains, et notamment des droits des femmes? Quels sont les freins et les perspectives de progrès pour un engagement accru et des mesures concrètes en faveur de l égalité des sexes de la part des états et autres acteurs institutionnels? Comment peut-on s assurer que l agenda de développement post-2015 placera ces thématiques au cœur des débats et des actions de la communauté internationale? discussion Femmes, hommes : la construction de la différence Françoise Héritier, Anthropologue et Professeure honoraire, Collège de France Interviewée par Eve Ruggieri, Journaliste et productrice, Radio Classique La construction des rôles sociaux de genre est inhérente à toute époque et à toute société. Chaque culture définit des attentes, consciemment ou non, à l égard des femmes et des hommes, des filles et des garçons. Poursuivre l objectif d égalité entre les femmes et les hommes nécessite de prendre conscience de ces normes et de les déconstruire pour favoriser une meilleure équité et justice sociale.

4 présentation des intervenants Nicole Ameline, Ancienne Ministre, Députée du Calvados et Présidente du Comité des Nations Unies pour l Elimination des discriminations à l égard des femmes Présidente du Comité pour l élimination de la discrimination à l égard des femmes (CEDAW) depuis 2012, militante engagée en faveur des droits de l Homme, Nicole Ameline a orienté ses études et son expérience professionnelle en direction de l action publique, du droit et de la science politique. La question des droits des femmes et de l égalité a occupé une place centrale dans sa vie et marqué sa carrière parlementaire et ministérielle. Elle a été ministre du gouvernement français à trois reprises. Nommée Ambassadeur en mission sur la question de la parité et déléguée de la France à l Organisation Internationale du Travail, elle a conduit des actions dans le domaine de l égalité des droits, participé à des conférences internationales et conduit de nombreuses expertises sur ce sujet. Elue au Parlement français depuis 1991, elle est membre de la Commission des affaires étrangères de l Assemblée nationale. Elle est par ailleurs membre de la Commission nationale consultative des droits de l Homme. Catherine Boiteux Pelletier, Senior Advisor, Responsabilité d entreprise, Groupe AXA Après des études d Economie Appliquée et de Sciences Politiques, Catherine Boiteux Pelletier commence à travailler dans un organisme de développement régional dans le Sud-Ouest de la France puis dans une PME internationale. Après quelques années dédiées à l éducation de ses enfants et au bénévolat social, Catherine Boiteux Pelletier devient Déléguée générale d Entreprises et Medias, l association des Directeurs de Communication. En 1993, Simone Veil la recrute comme chef du Service de la Communication du Ministère des Affaires Sociales, de la Santé et de la Ville. Elle rejoint AXA en 1998 comme adjointe du directeur de la Communication Interne. En 2004, elle devient responsable du département Responsabilité d Entreprise Groupe. Elle y exerce désormais les fonctions de Senior Advisor. Catherine Boiteux Pelletier a été Présidente de la Commission assurance de la Finance Initiative du PNUE de 2006 à Elle est par ailleurs Vice-Présidente de la Fondation R.U.P. Action-Enfance. Yves Bourdillon, Journaliste, service international, Les Echos Yves Bourdillon est diplômé de l Institut national agronomique de Paris-Grignon et de l Institut d Etudes Politiques de Paris. Il est journaliste depuis 1984 et au service international du quotidien Les Echos depuis 1996, en charge de l Europe de l Est et l Asie centrale, du Proche Orient et, depuis 2012, de l Afrique. Yves Bourdillon est l auteur de l essai Le Terrorisme de l apocalypse (Ellipses 2007) et du roman Du Trapèze au-dessus des piranhas (Anne Carrière 2012). Hakima Fassi Fihri, Directrice des Ressources Humaines et des Affaires Juridiques, Université Internationale de Rabat au Maroc Marocaine née à Paris, Hakima Fassi Fihri est diplômée en Droit Privé de l Université Mohamed V de Rabat et en Droit Européen de l Université Pierre Mendès France de Grenoble. Depuis plus de douze ans, elle enseigne les disciplines juridiques et a exercé dans des cabinets internationaux d avocats d affaires en France et au Maroc. Elle est actuellement en charge de la Direction des Affaires Juridiques de l Université Internationale de Rabat, et membre de son Directoire. Elle enseigne le Droit des Sociétés à l Université d Assas Paris II. Parallèlement, elle poursuit une thèse de doctorat en droit et sciences politiques et sociales à l Université Pierre Mendès France Grenoble II, sur le mariage mixte inter-religieux au Maroc, une problématique juridique à dimension sociologique et à implications politiques et religieuses. Elle est engagée dans des activités associatives et de recherche scientifique ayant trait aux droits des femmes et des enfants au Maroc et dans le monde arabo-musulman, et plus généralement, au droit de la famille au Maroc.

5 Catherine Garreta, Directrice exécutive en charge des relations extérieures et des partenariats, Agence Française de Développement Diplômée de Sciences Politiques et ancienne élève de l ENA, Catherine Garreta a consacré l essentiel de sa carrière aux questions d aide au développement et de protection de l environnement. Elle a été en particulier Chef du Département des affaires multilatérales au Ministère de la Coopération ( ), responsable du Fonds Français pour l Environnement Mondial ( ), Directrice-adjointe du Conservatoire du littoral ( ) et Directrice exécutive de l Iddri (Institut du Développement Durable et des Relations Internationales). Elle rejoint l AFD en 2009, où elle a dirigé le Département des Appuis Transversaux, avant d être nommée en 2013, Directrice exécutive en charge des Relations Extérieures et des partenariats. Elisabeth Guigou, Présidente de la Commission des Affaires Etrangères de l Assemblée nationale, Députée de Seine-Saint-Denis Elisabeth Guigou est Présidente de la Commission des affaires étrangères de l Assemblée nationale depuis juin Députée de Seine-Saint-Denis depuis 2002, membre du Parti socialiste, elle fut plusieurs fois ministre : Ministre déléguée aux Affaires européennes ( ), Garde des Sceaux et Ministre de la Justice ( ), et Ministre de l Emploi et de la Solidarité ( ). Elle occupa auparavant les fonctions de conseillère au cabinet de Jacques Delors, Ministre des Finances, au secrétariat général de l Elysée, puis au cabinet du Président de la République François Mitterrand. Très engagée sur les questions européennes, elle a été députée au Parlement européen ( ). En 1994, elle a créé l association Europartenaires, qu elle co-préside aujourd hui avec Jean-Noël Jeanneney. Elle siège également au conseil d administration de la fondation créée par Jacques Delors, Notre Europe. Françoise Héritier, Anthropologue et Professeure honoraire, Collège de France Françoise Héritier est anthropologue. Après des études d histoire et géographie puis d ethnologie, elle part en 1957 en Haute Volta pour une mission d un an, puis enchaîne en 1958 sur neuf missions en Afrique Occidentale. De 1967 à 1982, elle est attachée, chargée, puis maître de recherches au CNRS. En 1982, elle succède à Claude Lévi-Strauss au Collège de France (chaire d Etude comparée des sociétés africaines) et à la direction du Laboratoire d anthropologie sociale. C est la deuxième femme, après Jacqueline de Romilly, à entrer au Collège de France. Spécialiste des questions touchant à la parenté, au mariage, à la famille, au rapport des sexes et de genre, une partie de ses recherches a porté sur l étude des fondements de la domination masculine. Françoise Héritier a pris part aux réflexions institutionnelles sur les grands débats de société, notamment à la tête du Conseil national du sida dont elle est a été la présidente de 1984 à 1995, et au Comité consultatif national d éthique. Philippe Lévêque, Directeur Général de CARE France Diplômé HEC en 1982, Philippe Lévêque débute sa carrière chez IBM en 1984, où il assume des responsabilités marketing et commerciales. En 1989, il rejoint l éditeur de progiciels informatiques SYSTAR, et en sera le directeur marketing jusqu en Après une année en Afrique, il choisit la cause humanitaire. Bénévole à Médecins du Monde en 1993, il en devient par la suite directeur du développement et directeur général adjoint. Ses responsabilités couvrent le marketing, la communication, les finances et ressources humaines. Philippe Lévêque est Directeur Général de CARE France depuis mai 2000 et il siège au Conseil d administration de CARE International depuis novembre En juin 2011, Alain Juppé lui a remis les insignes de chevalier de la Légion d Honneur.

6 Claudine Mensah Awute, Directrice, CARE International au Mali Togolaise d origine et diplômée d un DEA en Sociologie du développement, Claudine Mensah Awute a 19 ans d expérience dans le contexte du développement. Avant de rejoindre CARE en 1998, Claudine Mensah Awute a été chef de projets et de programmes d éducation des filles, promotion de la femme et protection de l enfant dans des ONG au Togo. Elle a occupé plusieurs postes clés pour CARE au Togo, Ghana, Bénin et Rwanda. Depuis octobre 2008, Claudine Mensah Awute est Directrice de CARE au Mali. Elle milite activement pour «la liberté de pensée et d expression» des femmes africaines, la bonne gouvernance pour un développement durable et équitable, l efficacité du développement et la redevabilité mutuelle et collective. Virginie Robert, Chef du service international, Les Echos Virginie Robert est titulaire d un Bachelor of Arts de Valparaiso University, Indiana et d un Master of Journalism, Medill School, Northwestern University, Illinois. Elle a travaillé comme journaliste à 01 Informatique de 1991 à 1994 à la rubrique «affaires» de l hebdomadaire. Elle intègre le journal Les Echos en 1994, d abord en charge du suivi de l industrie informatique avant de lancer, en 2000, le supplément les Echos.net dédié à la net-économie puis de superviser la rubrique innovation. Elle a été correspondante du journal à New York de 2008 à 2012 où elle a couvert la crise financière et les élections présidentielles de 2008 et Elle a été chroniqueuse dans l émission Plein Ecran sur LCI de 2000 à 2008 puis pour Radio Classique de 2008 à Aujourd hui, elle est chef du service international des Echos. En mars 2007, elle a publié L irrésistible montée de l économie sociale aux Editions Autrement. Elle est Vice- Présidente du European-American Press Club et membre de l Association française de la presse diplomatique. Arielle de Rothschild, Présidente de CARE France, Vice-Présidente de CARE International Arielle de Rothschild est titulaire d un doctorat en Economie Internationale de l Institut d Etudes Politiques de Paris et d un DEA en Monnaie Banque Finances obtenu à Paris II Assas. En 1999, après dix ans au sein de la Banque Lazard, elle rejoint la Banque Rothschild où elle fonde le département Marchés Emergents - restructurations de dettes souveraines, des privatisations et des fusions et acquisitions, essentiellement en Europe de l Est et en Afrique du Nord. Par ailleurs, Arielle de Rothschild s engage dans le monde associatif auprès d ATD Quart Monde puis Traditions pour Demain. Elle est membre d honneur de Financi Elles, association pour améliorer et accélérer l accès des femmes au sommet des organisations du secteur de la finance. Arielle de Rothschild rejoint CARE France en 1997 en qualité d administratrice. Elle a été élue Vice-Présidente en 2004, puis Présidente en Elle est également Vice- Présidente de CARE International depuis novembre Emmanuelle Roure, Coordinatrice Communication et partenariats au sein de l équipe de la Représentation en France de la Commission européenne Emmanuelle Roure est actuellement responsable de la communication à la Représentation en France de la Commission européenne. Administrateur depuis 2001 à la Commission européenne, elle a exercé plusieurs postes au sein de la Direction Générale Développement et Coopération et Transport et Énergie. Elle est diplômée de Sciences-Po Paris, de l Université de Paris-I et du Collège d Europe de Bruges.

7 ève Ruggieri, Journaliste et productrice, Radio Classique Issue d une famille de musiciens professionnels, Ève Ruggieri obtient un premier prix de piano au Conservatoire de Nice. Elle se tourne ensuite vers la télévision et anime, en 1975, Le regard des femmes sur TF1. Elle anime de 1979 à 1988 son émission phare Eve raconte sur France Inter, contant la vie de personnages historiques célèbres. Entre 1982 et 2009, elle présente Musiques au cœur sur Antenne 2, puis France 2. Aujourd hui, ève Ruggieri est gérante d une production de festivals d opéras. Depuis 2009, elle présente eve Ruggieri raconte chaque jour sur Radio Classique. Par ailleurs, ève Ruggieri s engage depuis plus de vingt ans pour des causes associatives notamment pour défendre les droits des femmes et des enfants. Lionel Zinsou, Président de PAI Partners, Administrateur de CARE France Lionel Zinsou a rejoint le Comité exécutif de PAI, société de capital-investissement, en juillet 2008 avant d en devenir le Président un an plus tard. Auparavant, il avait été, de 1997 à 2008, Associé-Gérant de la banque d affaires Rothschild et Cie. À ce titre, il a créé et dirigé le groupe sectoriel des biens de consommation ainsi que la région Afrique-Moyen Orient. Il a commencé sa carrière dans la fonction publique en tant qu assistant puis maître de conférences en Économie (Université de Paris XIII et Ecole Normale Supérieure). Il a été membre du Cabinet du ministre de l Industrie et du Premier ministre. En 1986, il a rejoint Danone dans le secteur privé comme contrôleur de gestion, Directeur du développement puis Directeur Général. Il est ancien élève de l Ecole Normale Supérieure, de l Institut d Etudes Politiques et de la London School of Economics. Il est agrégé de sciences économiques et sociales. Fondé en 1945, CARE International est l un des plus grands réseaux humanitaires mondiaux, apolitique et non confessionnel qui en 2012, a appuyé 83 millions de personnes dans 84 pays. Membre de CARE International, CARE France célèbre ses 30 ans en Dans les situations de réponses à l urgence ou dans des contextes d aide à long terme, CARE s attaque aux causes profondes de la pauvreté. Les femmes sont au cœur des actions de CARE car elles sont un levier essentiel dans la lutte contre la pauvreté tant au sein de la cellule familiale que des communautés. Créée en 1983, CARE France est l un des 14 membres du réseau CARE International. Nous réalisons des programmes de lutte contre la pauvreté en partenariat avec les populations locales. En 2012, CARE France a mené 200 projets dans 27 pays. CARE France 71 rue Archereau Paris Tél. : / Fax : info-carefrance.org -

8 PARTENAIRES Le groupe France Médias Monde réunit FRANCE 24, la chaîne d information continue trilingue ; RFI, la radio mondiale ; et Monte Carlo Doualiya, la radio universaliste en langue arabe. FRANCE 24, chaîne internationale d information continue, émet 24h/24 et 7j/7 dans 206 millions de foyers sur les 5 continents, en français, en arabe et en anglais. La rédaction de FRANCE 24 propose depuis Paris une approche française du monde et s appuie sur un réseau de plusieurs centaines de correspondants couvrant la quasi-totalité des pays du globe. La chaîne est distribuée par câble, satellite, sur la TNT dans certains pays, sur l ADSL, les mobiles, tablettes et téléviseurs connectés. L univers nouveaux médias de FRANCE 24, également décliné en trois langues, enregistre 15 millions de consultations et 7 millions de vidéos vues chaque mois. RFI est une radio française d actualités, diffusée mondialement en français et en 12 langues étrangères. Grâce à l expertise de ses rédactions basées à Paris et de son réseau unique de 400 correspondants sur les 5 continents, RFI propose à ses auditeurs des rendez-vous d information et des magazines offrant les clés de compréhension du monde. RFI réunit chaque semaine près de 40 millions d auditeurs à travers le monde et son offre «nouveaux médias» (site Internet, applications mobiles ) enregistre 10 millions de visites chaque mois. Monte Carlo Doualiya est une radio française en langue arabe, diffusée depuis Paris au Proche et Moyen- Orient, ainsi qu en Mauritanie, à Djibouti et au Sud-Soudan, sur ondes moyennes et en FM. Elle propose des rendez-vous d information et des magazines, avec une large place accordée à la culture, privilégiant le direct, la convivialité et l interactivité. Sa rédaction et son réseau de correspondants sur les cinq continents offrent une couverture mondiale de l actualité à 8 millions d auditeurs chaque semaine. Monte Carlo Doualiya s affirme comme la radio de la liberté et de l universalisme à destination de toutes les générations. La chaîne est aussi accessible sur son site Internet et ses applications mobiles, ainsi que sur diverses offres câble et satellite. Les Echos, journal et marque de référence, couvre toute l information économique dans un souci constant d exhaustivité et de qualité, quel que soit le support utilisé. Dans un contexte économique complexe et incertain, jamais les acteurs économiques n ont eu autant besoin d un média fiable, précis et innovant.

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES MAI 2008 POLITIQUE D EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 1. LE CONTEXTE L égalité entre les femmes et les hommes est une condition essentielle au développement

Plus en détail

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S REGARD SUR L EPIDEMIE DU VIH D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S Photo: ONUSIDA Levier de la riposte au sida, l ONUSIDA s emploie à bâtir l action politique et à promouvoir les droits de tous les

Plus en détail

Après la crise et si le meilleur était à venir?

Après la crise et si le meilleur était à venir? Colloque AGRICA mercredi 24 juin 2009 Après la crise et si le meilleur était à venir? VOS NOTES ANIMATION DES DEBATS Nathalie LEVY Journaliste-présentatrice, Nathalie Lévy présente en direct «Info 360»

Plus en détail

Un lieu de débats privilégié

Un lieu de débats privilégié Un lieu de débats privilégié Créé en 2009 par La Rechercheet Le Monde, le Forum Science, Recherche Sociétéattire chaque année près de 900 personnesvenant s informer, réfléchir, débattre autour de multiples

Plus en détail

Grande Loge Féminine de France

Grande Loge Féminine de France ... La transformation du monde commence par la construction de soi... Grande Loge Féminine de France DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 33(0)1 71 04 58 14 courriel : communication@glff.org Site : www.glff.org

Plus en détail

Dr Philippe IBITOWA DIGEST

Dr Philippe IBITOWA DIGEST Dr Philippe IBITOWA Consultant en Communication Enseignant-Chercheur à l UFR Information-Communication et Art (Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody/Abidjan-Côte d Ivoire) Ivoirien 43 ans Célibataire

Plus en détail

PNUD. I. Information sur le poste

PNUD. I. Information sur le poste PNUD Ministère du Développement, de l Investissement et de la Coopération Internationale Direction Générale du Développement Régional Direction Générale des Ressources Humaines Termes de référence pour

Plus en détail

PRIX DE L INVESTISSEUR RESPONSABLE 2012

PRIX DE L INVESTISSEUR RESPONSABLE 2012 PRIX DE L INVESTISSEUR RESPONSABLE 2012 NOVEMBRE 2012 Prix de l Investisseur Responsable : Le Groupe Humanis remporte la 5 e édition Le Prix de l Investisseur Responsable 2012 a été décerné au Groupe Humanis

Plus en détail

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales Ministère de la modernisation des secteurs publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Ecole Nationale d Administration Fondation Hanns Seidel Original :

Plus en détail

Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence

Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence ministérielle sur la migration et le développement. Plan d Action

Plus en détail

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Déclaration finale de la Réunion mondiale sur l EPT 2014 Accord de Mascate Préambule 1. Nous, ministres, chefs de délégations,

Plus en détail

Avant projet de texte légal portant régime de l intégration du genre dans les politiques nationales de croissance et de l emploi

Avant projet de texte légal portant régime de l intégration du genre dans les politiques nationales de croissance et de l emploi Avant projet de texte légal portant régime de l intégration du genre dans les politiques nationales de croissance et de l emploi Préambule Le Cameroun a révisé son DSRP i 2003 en lui adressant une direction

Plus en détail

Plan d action national en faveur du commerce équitable

Plan d action national en faveur du commerce équitable préparé sous la coordination des MINISTRE DELEGUE CHARGE DU DEVELOPPEMENT MINISTRE DELEGUE CHARGE DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET DE LA CONSOMMATION Plan d action national en faveur du commerce équitable

Plus en détail

NOMINATIONS DANS LE GROUPE CREDIT AGRICOLE S.A.

NOMINATIONS DANS LE GROUPE CREDIT AGRICOLE S.A. Paris, le 1 er décembre 2010 Communiqué de presse NOMINATIONS DANS LE GROUPE CREDIT AGRICOLE S.A. Les Conseils d Administration de LCL, de Crédit Agricole Assurances, de Pacifica et de Crédit Agricole

Plus en détail

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE NOUS, Chefs d État et de Gouvernement de l Union africaine, réunis à notre treizième session ordinaire à Syrte (Grande Jamahiriya arabe libyenne),

Plus en détail

Sitographie «Egalité des chances entre les filles et les garçons»

Sitographie «Egalité des chances entre les filles et les garçons» Sitographie «Egalité des chances entre les filles et les garçons» Sites généralistes (textes de référence, statistiques, actions, outils) : http://www.education.gouv.fr/syst/egalite/ Cette rubrique du

Plus en détail

Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective

Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective Paris, le 4 août 2015 Communiqué de presse Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective Réuni lundi 3 août 2015 sous la présidence

Plus en détail

Le Président de la République est le responsable

Le Président de la République est le responsable LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Le Président de la République est le responsable suprême de la politique de défense. A ce titre, il est le garant de l indépendance nationale, de l intégrité du territoire

Plus en détail

Pôles de Compétitivité : installation du groupe des personnalités qualifiées

Pôles de Compétitivité : installation du groupe des personnalités qualifiées COMMUNIQUE DU SERVICE DE PRESSE DU PREMIER MINISTRE 16 MAI 2005 12 heures 11 Pôles de Compétitivité : installation du groupe des personnalités qualifiées Le Premier ministre Jean-Pierre RAFFARIN a installé,

Plus en détail

numéro 218-219 novembre-décembre 2011 LA MARQUE FRANCE Coordonné par Jean-Noël Kapferer

numéro 218-219 novembre-décembre 2011 LA MARQUE FRANCE Coordonné par Jean-Noël Kapferer S O M M A I R E numéro 218-219 novembre-décembre 2011 LA MARQUE FRANCE Coordonné par Jean-Noël Kapferer 9 Ont contribué à ce numéro 13 France : Pourquoi penser marque? Jean-Noël Kapferer I Réalités de

Plus en détail

Note conceptuelle. Nations Unies Commission économique et sociale pour l Asie Occidentale

Note conceptuelle. Nations Unies Commission économique et sociale pour l Asie Occidentale Nations Unies Commission économique pour l Afrique Bureau pour l Afrique du Nord Nations Unies Commission économique et sociale pour l Asie Occidentale Réunion d experts Renforcer les capacités pour une

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE LAGARDERE SCA Société en commandite par actions au capital de 799.913.044,60 Siège social : 4 rue de Presbourg à Paris 16 e (75) 320 366 446 R.C.S. Paris ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE du 3 mai

Plus en détail

Comment en sommes-nous arrivés là? Le fondement juridique du gender.

Comment en sommes-nous arrivés là? Le fondement juridique du gender. Chers amis et adhérents, bonjour! Femina Europa vous informe que vous pouvez désormais trouver sur notre site les documents qui expliquent l arrivée du gender dans nos manuels scolaires. C est tout simple.

Plus en détail

BOAD en Bref. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

BOAD en Bref. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD en Bref Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT LA BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT EN BREF 1. CRÉATION ET OBJET La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) est l institution

Plus en détail

Mr Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières Ministère de l Économie et des Finances Québec, Septembre 2008

Mr Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières Ministère de l Économie et des Finances Québec, Septembre 2008 Le Budget Genre au Maroc, une perspective stratégique pour l égalité des sexes et l habilitation des femmes Mr Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières Ministère de l Économie

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

E/CN.6/2010/CRP.9. Compte-rendu de l animateur de la réunion. Distr. limitée 11 mars 2010 Français Original : anglais

E/CN.6/2010/CRP.9. Compte-rendu de l animateur de la réunion. Distr. limitée 11 mars 2010 Français Original : anglais Distr. limitée 11 mars 2010 Français Original : anglais Commission de la condition de la femme Cinquante-quatrième session 1 er -12 mars 2010 Point 3 a) de l ordre du jour Suivi de la quatrième Conférence

Plus en détail

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Rio de Janeiro (Brésil), 21 octobre 2011 1. À l invitation de l Organisation mondiale de la Santé, nous, Chefs de Gouvernement, Ministres

Plus en détail

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT Mise à jour avec rétroinformation technique de décembre 2012 Chaque jour, près de 800 femmes meurent durant la grossesse ou l accouchement

Plus en détail

Membres du Directoire Elus le 16 juin 2015

Membres du Directoire Elus le 16 juin 2015 Membres du Directoire Elus le 16 juin 2015 Nicolas Tenzer Président du Directoire Directeur du programme «Leaders Politiques d Avenir» Nicolas Tenzer est ancien élève de l Ecole normale supérieure de la

Plus en détail

Site web: http : // www.usenghor-francophonie.org/senghoriens/association/aidus.htm STATUTS PREAMBULE

Site web: http : // www.usenghor-francophonie.org/senghoriens/association/aidus.htm STATUTS PREAMBULE 1 Site web: http : // www.usenghor-francophonie.org/senghoriens/association/aidus.htm STATUTS PREAMBULE 2 1. Fidèles aux principes de fraternité et de solidarité entre les peuples, tel que stipulés dans

Plus en détail

A/RES/58/172. sect. A. 5 Résolution 58/4, annexe. sect. A.

A/RES/58/172. sect. A. 5 Résolution 58/4, annexe. sect. A. Nations Unies A/RES/58/172 Assemblée générale Distr. générale 11 mars 2004 Cinquante-huitième session Point 117, b, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur le rapport de la

Plus en détail

Paribas dans les régions d Amérique latine, d Asie et d Europe de l Est. 1. Les initiatives microfinance des banques représentées

Paribas dans les régions d Amérique latine, d Asie et d Europe de l Est. 1. Les initiatives microfinance des banques représentées Microfinance à l international et les banques : Engagement sociétal ou pur Business? Evènement co-organisé par le Groupe Solidarité d HEC Alumni et le Club Microfinance Paris Rappel du thème : L Engagement

Plus en détail

COOPÉRATION EN ÉDUCATION

COOPÉRATION EN ÉDUCATION CENTRE INTERNATIONAL D ÉTUDES PÉDAGOGIQUES Au service du français et de l éducation dans le monde COOPÉRATION EN ÉDUCATION Un établissement public pour la coopération internationale en éducation, opérateur

Plus en détail

2012-2016 4+4 4+4 2012-2016. Stratégie du Pôle Social. Stratégie du Pôle Social

2012-2016 4+4 4+4 2012-2016. Stratégie du Pôle Social. Stratégie du Pôle Social 2012-2016 Stratégie du Pôle Social 4+4 4+4 Stratégie du Pôle Social 2012-2016 »YɪàL G Ö dg á«é«jgî SG 4+4 2012-2016 Introduction Notre pays entre dans une nouvelle phase de construction d un projet national

Plus en détail

Rejoignez le plus vaste réseau mondial de protection de l environnement

Rejoignez le plus vaste réseau mondial de protection de l environnement Rejoignez le plus vaste réseau mondial de protection de l environnement Les avantages de l adhésion à l UICN UNION INTERNATIONALE POUR LA CONSERVATION DE LA NATURE Michael DeYoung/CORBIS Pourquoi rejoindre

Plus en détail

Fondation Scelles 14, rue Mondétour, 75001 Paris- 01 40 26 04 45 www.fondationscelles.org

Fondation Scelles 14, rue Mondétour, 75001 Paris- 01 40 26 04 45 www.fondationscelles.org Fondation Scelles 14, rue Mondétour, 75001 Paris- 01 40 26 04 45 www.fondationscelles.org COLLOQUE FONDATION SCELLES L ECONOMIE EN DANGER, Les circuits de l argent sale, l argent criminel de la traite

Plus en détail

Certificat Diversité Dialogue et Management

Certificat Diversité Dialogue et Management Certificat Diversité Dialogue et Management Une formation pour nourrir ses compétences et se former au contact d experts sur les questions au cœur du management d aujourd hui. Laïcité et libertés Diversité

Plus en détail

LA CULTURE CIVILISTE : OBSTACLE OU ATOUT POUR FAIRE DES AFFAIRES?

LA CULTURE CIVILISTE : OBSTACLE OU ATOUT POUR FAIRE DES AFFAIRES? «Vingt-deuxièmes Entretiens» du Centre Jacques Cartier Rhône-Alpes, 28 novembre 2 décembre 2009 LA CULTURE CIVILISTE : OBSTACLE OU ATOUT POUR FAIRE DES AFFAIRES? Responsables scientifiques : France Barreau

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant)

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) Ce document a pour objectif d harmoniser le mandat et le cadre d action des RECOPE ; d orienter et harmoniser l approche des ONG

Plus en détail

Groupe de la Banque africaine de développement. ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement

Groupe de la Banque africaine de développement. ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement Groupe de la Banque africaine de développement ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement AU SEMINAIRE DE SENSIBILISATION DES SERVICES DE LA BANQUE

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

Programme CNRS-ERC- IREMAM- CERI. When Authoritarianism Fails in the Arab World (WAFAW) APPEL A CANDIDATURES

Programme CNRS-ERC- IREMAM- CERI. When Authoritarianism Fails in the Arab World (WAFAW) APPEL A CANDIDATURES Programme CNRS-ERC- IREMAM- CERI When Authoritarianism Fails in the Arab World (WAFAW) APPEL A CANDIDATURES Chercheurs doctorants et post-doctorants en sciences politiques/relations internationales/économie

Plus en détail

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE 209 DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE Pierre Caspard Service d Histoire de l Éducation, France. En février 2013, Antoine Prost a reçu des mains du ministre de l Éducation nationale français,

Plus en détail

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT KINSHASA, DU 06 08 NOVEMBRE 2012 DISCOURS DE MR. ADAMA COULIBALY DIRECTEUR

Plus en détail

Rapports sur de récentes réunions spécialisées de l'uip

Rapports sur de récentes réunions spécialisées de l'uip 133 ème ASSEMBLEE DE L'UIP ET REUNIONS CONNEXES Genève, 17-21.10.2015 Conseil directeur CL/197/10c)-R.1 Point 10 6 octobre 2015 Rapports sur de récentes réunions spécialisées de l'uip c) 10 ème Réunion

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 NOTE Il faut considérer que le CV est constitué d une petite équipe et de finances limitées. Il faut conserver de l espace

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

utilisés en faveur d un relativisme culturel, allant à l encontre de l universalité des droits de l homme,

utilisés en faveur d un relativisme culturel, allant à l encontre de l universalité des droits de l homme, Documents de synthèse DS 2 20.12.09 IIEDH Observatoire de la diversité et des droits culturels Situation des droits culturels Argumentaire politique www.droitsculturels.org 1. Définition des droits culturels

Plus en détail

Université Paris-Dauphine

Université Paris-Dauphine Université Paris-Dauphine MBA Management Risques et Contrôle Responsabilité et management des performances L Université Paris-Dauphine est un établissement public d enseignement supérieur et de recherche,

Plus en détail

Année internationale de la jeunesse. 12 août 2010-11 août 2011. asdf. Dialogue et compréhension mutuelle. Nations Unies

Année internationale de la jeunesse. 12 août 2010-11 août 2011. asdf. Dialogue et compréhension mutuelle. Nations Unies Année internationale de la jeunesse 12 août 2010-11 août 2011 Dialogue et compréhension mutuelle asdf Nations Unies «Nous devons nous engager sans réserve pour que les jeunes aient accès à l éducation,

Plus en détail

INVESTIR DANS LA DÉMOCRATIE LE PROGRAMME GLOBAL D APPUI AU CYCLE ÉLECTORAL DU PNUD

INVESTIR DANS LA DÉMOCRATIE LE PROGRAMME GLOBAL D APPUI AU CYCLE ÉLECTORAL DU PNUD INVESTIR DANS LA DÉMOCRATIE LE PROGRAMME GLOBAL D APPUI AU CYCLE ÉLECTORAL DU PNUD Programme des Nations Unies pour le développement LE PROGRAMME GLOBAL D APPUI AU CYCLE ÉLECTORAL DU PNUD Les élections

Plus en détail

MERCREDI 28 MAI 18H30 A 20H30 UNIVERSITÉ PARIS DAUPHINE SALLE RAYMOND ARON COLLOQUE : LA TELEVISION TELLE QUE NOUS LA CONNAISSONS EST-ELLE MORTE?

MERCREDI 28 MAI 18H30 A 20H30 UNIVERSITÉ PARIS DAUPHINE SALLE RAYMOND ARON COLLOQUE : LA TELEVISION TELLE QUE NOUS LA CONNAISSONS EST-ELLE MORTE? MERCREDI 28 MAI 18H30 A 20H30 UNIVERSITÉ PARIS DAUPHINE SALLE RAYMOND ARON COLLOQUE : LA TELEVISION TELLE QUE NOUS LA CONNAISSONS EST-ELLE MORTE? Dans le cadre des Soirées Numériques de Dauphine, le Master

Plus en détail

Elle a occupé les autres fonctions suivantes au cours des 5 dernières années :

Elle a occupé les autres fonctions suivantes au cours des 5 dernières années : Barbara DALIBARD (renouvellement de candidature) Madame Barbara Dalibard, née en 1958, de nationalité française, est actuellement Directrice Générale de la branche SNCF Voyages. Elle était auparavant membre

Plus en détail

LA VEILLE DANS LE SECTEUR PUBLIC : LE CAS DE L AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (ANPME)

LA VEILLE DANS LE SECTEUR PUBLIC : LE CAS DE L AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (ANPME) LA VEILLE DANS LE SECTEUR PUBLIC : LE CAS DE L AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (ANPME) Latifa ECHIHABI (Directeur Général, ANPME, 10, rue Ghandi, BP : 211, Rabat,

Plus en détail

CLUB DES VIGILANTS MEMBRES DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

CLUB DES VIGILANTS MEMBRES DU CONSEIL D'ADMINISTRATION CLUB DES VIGILANTS MEMBRES DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Sociologue, spécialiste du changement social, elle intervient depuis plus de 20 ans pour accompagner les entreprises et organisations confrontées

Plus en détail

Nomination des membres du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance

Nomination des membres du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance CONSEIL EXÉCUTIF EB126/25 Cent vingt-sixième session 30 décembre 2009 Point 7.2 de l ordre du jour provisoire Nomination des membres du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance Rapport

Plus en détail

Dispositif de promotion, communication & marketing de recrutement à l occasion de TRANSFAIR 2015.

Dispositif de promotion, communication & marketing de recrutement à l occasion de TRANSFAIR 2015. Dispositif de promotion, communication & marketing de recrutement à l occasion de TRANSFAIR 2015. Principe de collaboration A l occasion de la 1 ère édition TRANSFAIR, le Groupe Les Echos propose d associer

Plus en détail

Stratégie d investissement responsable

Stratégie d investissement responsable Stratégie d investissement responsable 2 Introduction Dès 2003, le Conseil de surveillance a requis un engagement fort du Fonds de Réserve pour les Retraites dans le domaine de l investissement responsable

Plus en détail

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012 Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012 Un sondage Anacej / Ifop L Anacej a lancé en novembre 2011 la campagne 2012, je vote pour inciter les jeunes à vérifier leur inscription

Plus en détail

17 & 18, 24 & 25 avril 2015, 30 avril & 1er mai 2015

17 & 18, 24 & 25 avril 2015, 30 avril & 1er mai 2015 À l occasion du festival de Pâques, la mairie de Deauville et l ESSEC Business School créent Break and Share 17 & 18, 24 & 25 avril 2015, 30 avril & 1er mai 2015 Villa Strassburger, à Deauville Autour

Plus en détail

=-=-=-=-=-= =-=-=-=-=-=-=

=-=-=-=-=-= =-=-=-=-=-=-= REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland =-=-=-=-=-= =-=-=-=-=-=-= PROPOS LIMINAIRE DE MADAME ABENA ONDOA NEE OBAMA MARIE THERESE, MINISTRE DE LA PROMOTION

Plus en détail

Présentation du corps de contrôle des assurances LE MÉTIER DE COMMISSAIRE-CONTRÔLEUR

Présentation du corps de contrôle des assurances LE MÉTIER DE COMMISSAIRE-CONTRÔLEUR Présentation du corps de contrôle des assurances LE MÉTIER DE COMMISSAIRE-CONTRÔLEUR L Assurance : un secteur clé de la vie économique Le secteur de l assurance est un acteur majeur de la vie économique

Plus en détail

FORUM FRANCO-AFRICAIN POUR UNE CROISSANCE PARTAGEE DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

FORUM FRANCO-AFRICAIN POUR UNE CROISSANCE PARTAGEE DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- ------------------ Union-Discipline-Travail FORUM FRANCO-AFRICAIN POUR UNE CROISSANCE PARTAGEE DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA

Plus en détail

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité - Justice Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles Communication de Madame la Secrétaire d Etat Fatimetou Mint

Plus en détail

LES ESPOIRS SONT IMMENSES

LES ESPOIRS SONT IMMENSES LES ESPOIRS SONT IMMENSES UN PORTE-DRAPEAU MONDIAL DU CHANGEMENT ONU Femmes est le porte-drapeau mondial du changement pour les femmes et les filles. Sa création en 2010, saluée à travers le monde, offre

Plus en détail

Comment surmonter le plafond de verre dans la fonction publique?

Comment surmonter le plafond de verre dans la fonction publique? Premier ministre Ministère des Droits des Femmes Ministère de la Réforme de l État, de la Décentralisation et de la Fonction publique Parcours au féminin Comment surmonter le plafond de verre dans la fonction

Plus en détail

Expert(e) International(e) en santé publique Délégué(e) à la co-gestion de la composante «Appui à la demande de soins» Sénégal

Expert(e) International(e) en santé publique Délégué(e) à la co-gestion de la composante «Appui à la demande de soins» Sénégal Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

PRÉSENTATION. Sciences Po Aix et Institut Masnaoui lancent une formation continue diplômante pour dirigeants et cadres exécutifs

PRÉSENTATION. Sciences Po Aix et Institut Masnaoui lancent une formation continue diplômante pour dirigeants et cadres exécutifs PRÉSENTATION Sciences Po Aix et Institut Masnaoui lancent une formation continue diplômante pour dirigeants et cadres exécutifs Aider à asseoir et généraliser un nouveau mode de gouvernance des organismes

Plus en détail

EVALUATION DE LA POLITIQUE FRANÇAISE «GENRE ET DEVELOPPEMENT»

EVALUATION DE LA POLITIQUE FRANÇAISE «GENRE ET DEVELOPPEMENT» COMMISSION NATIONALE CONSULTATIVE DES DROITS DE L HOMME OBSERVATOIRE DE LA PARITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES EVALUATION DE LA POLITIQUE FRANÇAISE «GENRE ET DEVELOPPEMENT» Rapport du Groupe de travail

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES Préambule: DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée

Plus en détail

Le Club des Trente attribue le «Grand Prix de l année 2007» à l opération Lafarge - Orascom

Le Club des Trente attribue le «Grand Prix de l année 2007» à l opération Lafarge - Orascom Communiqué de presse, Le 15 mai 2008 Le Club des Trente attribue le «Grand Prix de l année 2007» à l opération Lafarge - Orascom La cérémonie de remise du Prix du Club des Trente qui couronne les meilleures

Plus en détail

Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans (possibilité d extension pour une troisième année)

Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans (possibilité d extension pour une troisième année) FICHE DE POSTE DE JEA FRANÇAIS AU PNUE POUR L EQUIPE POST-2015 TEAM/ BUREAU EXECUTIF Information Générale Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans

Plus en détail

19, Rue du Lac El Biban - Lac 2-1053 Les Berges du Lac Tél.: 71 244 151 - www.haica.tn - contact@haica.tn

19, Rue du Lac El Biban - Lac 2-1053 Les Berges du Lac Tél.: 71 244 151 - www.haica.tn - contact@haica.tn 19, Rue du Lac El Biban - Lac 2-1053 Les Berges du Lac Tél.: 71 244 151 - www.haica.tn - contact@haica.tn La régulation de l audiovisuel La régulation de l audiovisuel a pour objectif de garantir la liberté

Plus en détail

Sciences Po Paris. Collège universitaire

Sciences Po Paris. Collège universitaire Sciences Po Paris Collège universitaire 1. Qu est-ce que Sciences Po? 1. Les formations: le Bachelor et les Masters 1. Les procédures de candidature 1. Les droits de scolarité et les bourses d études discussion

Plus en détail

Hippolyte d Albis est Chercheur associé à la Chaire Transitions Démographiques, Transitions Économiques.

Hippolyte d Albis est Chercheur associé à la Chaire Transitions Démographiques, Transitions Économiques. Hippolyte d Albis est Chercheur associé à la Chaire Transitions Démographiques, Transitions Économiques. Il est Professeur de sciences économiques à l Université Paris I et à l École d Économie de Paris

Plus en détail

2003 2004 Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en Gestion des Ressources Humaines (Année 2004) 1994 2000 Maîtrise en Droit (Année 2000)

2003 2004 Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en Gestion des Ressources Humaines (Année 2004) 1994 2000 Maîtrise en Droit (Année 2000) Nom : KOUE Prénoms : Neule Angèle Profession : Juriste / Gestionnaire de ressources humaines Expert en : Genre / Ingénierie de la formation / Gestion des ressources humaines / Droit Nombre d années d expérience

Plus en détail

Forum annuel 2011 Mercredi 23 novembre 2011

Forum annuel 2011 Mercredi 23 novembre 2011 Forum annuel 2011 Mercredi 23 novembre 2011 En partenariat avec la Caisse des Dépôts, 3 quai Anatole France, Amphi Gérard Bureau, Paris 7e PROGRAMME DE LA JOURNÉE, transitions économiques 1 MATIN 8H00-8H30

Plus en détail

Le contexte : l'agenda post-2015 sur le développement global

Le contexte : l'agenda post-2015 sur le développement global Les Nations Unies et leurs partenaires se sont associés pour rédiger et diffuser un sondage innovant et global, sous le nom de MY WORLD, pour que les citoyens puissent participer au processus d'après -2015,

Plus en détail

L égalité femmes-hommes dans le développement : alibi ou réalité? Claudine Drion Le Monde selon les femmes

L égalité femmes-hommes dans le développement : alibi ou réalité? Claudine Drion Le Monde selon les femmes L égalité femmes-hommes dans le développement : alibi ou réalité? Claudine Drion Le Monde selon les femmes Les engagements de la Belgique La loi sur la coopération internationale de 1999 institue l égalité

Plus en détail

REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL LA SITUATION DE L INTEGRATION DU GENRE SUR LE PLAN INSTITUTIONNEL, POLITIQUE ET DE PROJET

REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL LA SITUATION DE L INTEGRATION DU GENRE SUR LE PLAN INSTITUTIONNEL, POLITIQUE ET DE PROJET REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL LA SITUATION DE L INTEGRATION DU GENRE SUR LE PLAN INSTITUTIONNEL, POLITIQUE ET DE PROJET Introduction A l instar de tous les pays qui ont adhéré à

Plus en détail

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L Aide publique au développement (APD) désigne les dépenses publiques au bénéfice des pays en développement dont le but essentiel est de favoriser le développement économique

Plus en détail

Le numérique pour enseigner autrement

Le numérique pour enseigner autrement Le numérique pour enseigner autrement Colloque international les 27 et 28 juin 2014 à l Université Paris-Dauphine Le monde numérique dans lequel nous vivons conduit à une triple interrogation sur l avenir

Plus en détail

PESC - PSDC SEAE ATHENA EUROPOL EUROJUST. www.europarl.fr CLAUSE DE SOLIDARITÉ. ARMéE EUROPEENNE COMMISSION PARLEMENTAIRE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE

PESC - PSDC SEAE ATHENA EUROPOL EUROJUST. www.europarl.fr CLAUSE DE SOLIDARITÉ. ARMéE EUROPEENNE COMMISSION PARLEMENTAIRE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE HAUT REPRÉSENTANT POUR LES AFFAIRES ETRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ COMMISSION PARLEMENTAIRE AFET COMMISSION PARLEMENTAIRE SEDE ARMéE EUROPEENNE ATHENA EUROPOL EUROJUST

Plus en détail

BIOGRAPHIE DES INTERVENANTS

BIOGRAPHIE DES INTERVENANTS BIOGRAPHIE DES INTERVENANTS Colloque Objectif fibre Jeudi 18 décembre 2014 objectif-fibre.fr Pascal CARCAILLON Délégué général du réseau Ducretet Issu de la filière électronique, Pascal Carcaillon débute

Plus en détail

L évaluation du climat des affaires au Maroc

L évaluation du climat des affaires au Maroc L évaluation du climat des affaires au Maroc Conférence sur le lancement de la publication de l OCDE Maroc : stratégie de développement du climat des affaires AGENDA Organisée par Le Programme MENA-OCDE

Plus en détail

Ouverture 2 Bertrand HEBERT, Directeur général adjoint de l'apec. Présentation de l étude 3

Ouverture 2 Bertrand HEBERT, Directeur général adjoint de l'apec. Présentation de l étude 3 Sommaire Ouverture 2 Bertrand HEBERT, Directeur général adjoint de l'apec Présentation de l étude 3 Jean-Marie Blanc, Directeur des Relations institutionnelles et partenariats de l'apec Pierre Lamblin,

Plus en détail

Votre rendez-vous avec le monde. встреча འཛམ ག

Votre rendez-vous avec le monde. встреча འཛམ ག Votre rendez-vous avec le monde встреча འཛམ ག «NOS VALEURS D HUMANISME, D ÉCHANGE ET DE DIFFUSION DES CULTURES, FAÇONNENT NOS CHOIX DE FORMATION, DE RECHERCHE ET D ACTION» «L Inalco enseigne les langues

Plus en détail

Les infrastructures en quête d investissements. Rapport Post Événement FAI 2012 FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES

Les infrastructures en quête d investissements. Rapport Post Événement FAI 2012 FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES Organisateur Sous le parrainage de SE Monsieur le Premier Ministre, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice Sous l égide du Ministère de l Economie et des Finances République de Côte d Ivoire PArtenaire

Plus en détail

communiqué de presse Paris, le 3 décembre 2010

communiqué de presse Paris, le 3 décembre 2010 communiqué de presse Paris, le 3 décembre 2010 Christopher Condron, Président-directeur général des activités assurance vie, épargne, retraite d AXA aux Etats-Unis et responsable au niveau international

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N S 53/DMP/2012 POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET DE COMMUNICATION POUR LE PEJEDEC

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N S 53/DMP/2012 POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET DE COMMUNICATION POUR LE PEJEDEC REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SOLIDARITE PROJET EMPLOI JEUNE ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES (PEJEDEC) Financement

Plus en détail

Associatif, humanitaire, ONG

Associatif, humanitaire, ONG Profession Militaire/Marin d'etat/logistique Comédien Chargée de Communication chef de vente piano Décoratrice Chargé de mission Responsable de la communication externe consultante informatique chef de

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES. Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres

L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES. Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres Promotion de l égalité des sexes

Plus en détail

Termes de Références pour la revue des contrats miniers en République de Guinée

Termes de Références pour la revue des contrats miniers en République de Guinée Termes de Références pour la revue des contrats miniers en République de Guinée I. Contexte La République de Guinée est aujourd hui engagée sur la voie de la transparence et de la bonne gouvernance pour

Plus en détail

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Descriptif de la Bourse: Ce programme autrefois appelé «Fulbright

Plus en détail

EC Gender Help Desk Help Desk pour l égalité des genres de la Commission européenne CÔTE D IVOIRE. Fiche d Information sur le genre

EC Gender Help Desk Help Desk pour l égalité des genres de la Commission européenne CÔTE D IVOIRE. Fiche d Information sur le genre EC Gender Help Desk Help Desk pour l égalité des genres de la Commission européenne CÔTE D IVOIRE Fiche d Information sur le genre Les Fiches d Information sur le genre, rédigés par le Help Desk pour l

Plus en détail