Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage. ASH/Document Béatrice DDEC Gard

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage. ASH/Document Béatrice DDEC Gard"

Transcription

1 Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage ASH/Document Béatrice DDEC Gard 1

2 Quelques précisions 3 à 5 % des enfants en âge scolaire souffrent de troubles du langage de type expressif ou de type mixte réceptif expressif Ils sont souvent associés à un trouble des apprentissages (altération significative du calcul et de la lecture ou de l orthographe), un trouble déficit de l attention/hyperactivité ou un trouble de l acquisition de la coordination Les difficultés des apprentissages scolaires se manifestent dans la mémoire immédiate puis les aptitudes phonologiques, visuo attentionnelles, gestuelles nécessaires dans l acquisition du langage oral, de la lecture, de l orthographe et du graphisme. 2

3 L atteinte de telles compétences peut avoir pour conséquence des troubles dysphasiques, dyslexiques, dysorthographiques, dysgraphiques Ces troubles peuvent être spécifiques et ne toucher, par exemple, que l apprentissage de la lecture :c est la dyslexie Il y a toujours un trouble de la conscience phonologique. Un quart des enfants en échec scolaire serait affecté à des troubles DYS. 3

4 Les enfants DYS Mieux les connaître, Mieux les aider Attention : des causes multifactorielles (cognitives, sociales, affectives, psychologiques ) peuvent générer des difficultés d apprentissage Attention : le diagnostic officiel est réalisé par des centres référents souvent éloignés géographiquement (Cap d Agde, Montpellier) 4

5 5

6 ASH/Document Béatrice DDEC Gard 6

7 Trouble sévère spécifique du développement du langage oral, spécifique car il n est expliqué ni par une déficience mentale ni par un trouble sensoriel (surdité), ni par un trouble neurologique moteur (infirmité motrice cérébrale), ni par un trouble de la communication (autisme), ou par une des privation sociale ou psycho affective. 7

8 Il n y a pas une mais des Dysphasies Formes des Dysphasies troubles touchant à la morphosyntaxe (pas d utilisation des mots fonctions : chez, en, style télégraphique, absence de connecteurs, difficultés à employer les pronoms ) Troubles touchant le lexique (manque de mots : l enfant possède ce mot mais ne peut le produire trouble de l évocation ; persévérations lexicales : répétition pathologique et inadaptée d un mot antérieurement évoqué 8

9 Troubles de la compréhension du discours et de l identification des mots incapacité plus ou moins importantes à comprendre les énoncés oraux : trouble de segmentation de la chaîne parlée, s il est massif il devient une surdité verbale, l enfant parle très peu. Troubles de la discrimination phonologique : langage à débit fluide mais plus ou moins intelligible 9

10 Troubles de la programmation phonologique : altérations phonologiques, des formations multiples, non systématiques et non stables, peut prononcer isolément le phonème mais peine dans l enchaînement. Dysplasie phonologique et syntaxique ou développementale : symptômes variés mais trois éléments coexistent ; s exprime que sur sollicitation, phrases courtes ; style télégraphique ; accès aux mots en lecture par voie directe (identification du mot sans passer par la combinatoire) 10

11 Troubles toujours présents Troubles langagiers touchants à la fois la compréhension et l expression verbale pouvant affecter la syntaxe, la phonologie, la sémantique, la pragmatique, le discours. Troubles d abstraction Troubles de généralisation (difficultés à appliquer à d autres situations des notions apprises dans un contexte donné) Troubles de perception du temps Troubles au niveau de des habilités méta linguistiques (difficulté à évoquer des rimes, à comprendre le langage figuré ) 11

12 Troubles pouvant s ajouter à des degrés variables Troubles praxiques : difficultés à reproduire un mouvement volontaire Troubles de la motricité Troubles de la parole (articulation, phonation, fluidité ) Troubles de perception visuelle Troubles d orientation spatiale Troubles de perception auditive (discrimination des sons et leurs séquences) Troubles du comportement : hyper hypo activité, déficit de l attention ou fixation sur un détail, impulsivité exagérée, variations de performance d une fois à l autre, manque d anticipation. 12

13 Quelques adaptations en classe ASH/Document Béatrice DDEC Gard 13

14 Stratégie de communication pour favoriser la compréhension Attirer l attention de l enfant : Contrôler le bruit ambiant Se mettre à son niveau physique Nommer l enfant S assurer d un contact visuel et au besoin, utiliser un indice physique (touché le menton, l épaule, prendre la main ) 14

15 Donner des consignes claires : faire attention à la vitesse de parole ajouter de l intonation et une expression faciale, accentuer les mots importants donner une consigne à la fois utiliser du vocabulaire connu et concret accompagner de gestes, d images effectuer une démonstration diminuer graduellement ces indices formuler différemment si l enfant n a pas compris écrire au tableau les points importants, les mots-clés Vérifier si l enfant a compris : poser des questions, 15 demander de reformuler, bonne suspension

16 Stratégie pour faciliter l expression du langage Utiliser du matériel visuel Inciter à produire des gestes pour compléter le message Susciter des situations pour faire parler l enfant : créer un besoin Lui donner des modèles Encourager tout effort Rythmer les phrases Donner des indices pour les sons difficiles 16

17 Stratégies dans les activités Activités courtes, intéressantes Varier le type d activité : alterner les activités verbales et de manipulation Donner une structure, un modèle Compléter l information verbale par des mots écrits au tableau, des schémas, des dessins Des mots isolés sans contexte sont plus difficiles à comprendre que mis dans des phrases 17

18 Pour favoriser la généralisation Répéter Utiliser des synonymes Varier les situations pour réutiliser le mot, le concept de nouveaux Intégrer les notions nouvelles au quotidien Reprendre les mêmes notions dans différentes activités Utiliser un thème 18

19 ASH/Document Béatrice DDEC Gard 19

20 tout problème de langage écrit n est pas nécessairement une dyslexie 20

21 Quand peut-on parler de dyslexie? Lorsqu il s agit d un ensemble de difficultés durables d apprentissages fondamentaux de la lecture chez l enfant Présentant un niveau intellectuel normal sans troubles sensoriels ou perceptifs sans troubles psychologiques Ayant été normalement scolarisé Évoluant dans un milieu familial affectif social et culturel normalement stimulant 21

22 La dyslexie se caractérise par en retard en lecture d au moins 18 mois et par une difficulté à acquérir des mécanismes en lecture. 22

23 La dyslexie phonologique la plus fréquente Atteintes de la voie phonologique : L enfant peine à appliquer le code de la conversion grapho-phonétiques ; fait des inversions, des ajouts, des confusions Quelques caractéristiques les plus fréquentes : Préfère les activités où l écrit est peu nécessaire ; comprend mieux la lecture lue en silence qu à haute voix ; oublie les mots, saute des lignes ; peine à combiner sons et lettres 23

24 Dyslexie visuelle ou de surface environ 10 % des dyslexiques Atteintes de la voix lexicale : L accès au sens est perturbé, absence d orthographe d usage, confusions visuelles Quelques caractéristiques les plus fréquentes : Copie difficilement du tableau à sa feuille, peine à copier les chiffres, oublie les mots, saute les lignes, confusion visuelle, mémoire immédiate perturbée (ne concerne pas les consignes) 25 à 30 % des dyslexies sont atteints des deux voies 24

25 Quelques signes d alerte et les adaptations pédagogiques Peine à se situer dans le passé, présent, futur ainsi que dans la succession des mois et des saisons Peine à se repérer dans la journée et dans le temps socialisé Peine à comprendre la conjugaison Utiliser des supports visuels concrétisant le temps (emploi du temps de la journée, de la semaine, ligne du temps ) 25

26 ASH/Document Béatrice DDEC Gard 26

27 Difficultés dans la coordination gestuelle, en l absence de toute lésions organiques 27

28 Motricité globale Maladresse Court de façon désordonnée Mais arrive pas à coordonner les bras et jambes quand il nage A parfois du mal à marcher surtout en terrain accidenté Se cogne souvent, se prend les pieds dans les obstacles Descend les escaliers avec difficulté Saute difficilement, a du mal à s équilibrer sur un pied A du mal à envoyer et à attraper un ballon Difficultés pour pédaler À des problèmes de tonus musculaire Un besoin d aide pour s habiller, pour se laver Mange lentement et salement, n arrive pas à couper sa viande, ni à éplucher les fruits 28

29 Jeux N aime pas jouer aux légos, aux puzzles, au mécano et à tous les jeux de construction A dû mal à apprendre et à suivre les règles de jeux (il en invente d autres ) 29

30 Graphisme/Ecriture A beaucoup de mal à écrire (Dysgraphie) Dessins pauvres, souvent qualifiés d immatures Ne peut réaliser les figures attendues en fonction de son âge Préfère écrire en lettres bâton Accepteraient difficilement à l écriture cursive Lent, malhabile, le résultat de son travail est peu lisible, grossier, sale, brouillon, chiffonné Ne peut se servir d une règle, d un compas, d une gomme, d une paire de ciseaux 30

31 Comportement Facilement distrait A du mal à se concentrer en classe Oublie les instructions et consignes Un du mal à retrouver ses affaires, à ranger, à s organiser Oublie son cartable 31

32 Mais l enfant dyspraxique est vif, intelligent, beau parleur, il aime participer aux conversations des grands Il adore les récits et histoires, invente des jeux Il a une bonne mémoire auditive 32

33 Le tableau des difficultés possibles et des adaptations Maladresse dans les jeux de cubes, les légos, les puzzles, le découpage, le collage Donner une règle avec un ergot au mieux la tenir Une règle réalisée dans un matériel lourd ou avec une bande velcros qui s agrippe à un tapis de table Difficultés pour utiliser les instruments de géométrie et reproduire des figures géométriques Une équerre pleine non transparente avec des repères pour marquer angles et côtés Utilisation de l informatique : logiciel de reproduction graphique, de constructions géométriques 33

34 34

La dyspraxie visuo-spatiale

La dyspraxie visuo-spatiale 1 La dyspraxie visuo-spatiale 2 Définition Dyspraxie visuo-spatiale Introduction La plus fréquente des dyspraxies Association d un trouble du geste de nature dyspraxique et d un trouble visuo-spatial Pathologie

Plus en détail

Comment aider un enfant dysphasique? A l extérieur de l école. Motivation de l élève Estime de soi. Troubles du comportement

Comment aider un enfant dysphasique? A l extérieur de l école. Motivation de l élève Estime de soi. Troubles du comportement Comment aider un enfant dysphasique? Un document proposé par Christelle CHARRIER, conseillère pédagogique et Françoise VINCENT, formatrice à l' IUFM A l école mettre en place un programme d enrichissement

Plus en détail

Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques.

Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques. Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques. En noir : des pistes. En bleu : des composantes pour ces pistes. En vert : des exemples. En général : Créer un climat de

Plus en détail

Ce qu est la neuropsychologie

Ce qu est la neuropsychologie Neuropsychologie et troubles d apprentissage Francine Lussier Ph.D., neuropsychologue CÉNOP-FL et CRAN 858-6484 cenopfl@cenopfl.com Ce qu est la neuropsychologie La neuropsychologie est l étude de la relation

Plus en détail

2/ DIFFICULTES A L ECRIT

2/ DIFFICULTES A L ECRIT Adaptations Primaire Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustifs) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Dysphasies : Aspects rééducatifs. Rééducation des Dysphasies. Principes de la rééducation des dysphasies. Grands axes de la rééducation

Dysphasies : Aspects rééducatifs. Rééducation des Dysphasies. Principes de la rééducation des dysphasies. Grands axes de la rééducation Dysphasies : Aspects rééducatifs des Dysphasies Florence George : Orthophoniste CERTA CHU Timone - Marseille Précoce préserver l appétence à la communication Intensive : au moins 3 fois par semaine Accompagnement

Plus en détail

Les troubles spécifiques des apprentissages

Les troubles spécifiques des apprentissages Les troubles spécifiques des apprentissages www.apedys78-meabilis.fr En collaboration avec L. Denariaz, psychologue cognitiviste Points clefs Définitions et repérage Quelle est l origine du trouble? Vers

Plus en détail

L évolution du langage chez les jeunes enfants

L évolution du langage chez les jeunes enfants L évolution du langage chez les jeunes enfants De la difficulté au trouble Animation pédagogique-brigitte Lavallée 1 Avant-propos La maîtrise du langage, élément fondamental de la réussite scolaire de

Plus en détail

La dyspraxie Pour mieux comprendre ces enfants qui ne savent pas quoi faire du monde dans lequel ils vivent.

La dyspraxie Pour mieux comprendre ces enfants qui ne savent pas quoi faire du monde dans lequel ils vivent. Pour mieux comprendre ces enfants qui ne savent pas quoi faire du monde dans lequel ils vivent. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents Centre de réadaptation Estrie,

Plus en détail

des progressions des apprentissages à l école maternelle

des progressions des apprentissages à l école maternelle Tableaux des progressions des apprentissages à l école maternelle À l école maternelle, les écarts d âges entre les enfants, donc de développement et de maturité, ont une importance très forte ; le fait

Plus en détail

APPRENDRE À PARLER ET

APPRENDRE À PARLER ET APPRENDRE À PARLER ET SAVOIR PARLER Corinne Gallet : enseignante ressource TSL L IMPORTANCE DU LANGAGE Le langage est un outil de pensée Le langage est un outil de communication Le langage est un indicateur

Plus en détail

Fiche pratique «Adaptation de tests» L2MA C. CHEVRIE-MULLER, A.M. SIMON, S. FOURNIER, 1997 LANGAGE ORAL

Fiche pratique «Adaptation de tests» L2MA C. CHEVRIE-MULLER, A.M. SIMON, S. FOURNIER, 1997 LANGAGE ORAL Fiche pratique «Adaptation de tests» C. CHEVRIE-MULLER, A.M. SIMON, S. FOURNIER, 1997 LANGAGE ORAL 1. 2. et 8. FLUENCES PHONETIQUES ET SEMANTIQUES, ANTONYMES Objectifs Evaluer le stock phonologique de

Plus en détail

questions/réponses sur les DYS

questions/réponses sur les DYS D Y S L E X I E, D Y S P H A S I E, D Y S P R A X I E, Les DYS, un handicap émergeant? La Dysphasie trouble du langage oral? La Dyspraxie, trouble de la coordination du geste? La Dyslexie, trouble du langage

Plus en détail

OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE

OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE Dépistage 4 ans 9 ans B.R.E.V : Batterie rapide d évaluation fonctions cognitives (C. Billard) Evaluation fonctions cognitives en«écart-type», langagières et

Plus en détail

La dyspraxie. Théorie et aménagements. Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014. CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm

La dyspraxie. Théorie et aménagements. Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014. CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm La dyspraxie Théorie et aménagements Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014 CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm Qu est-ce qu une praxie? Une praxie est un programme

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

Programme de l école maternelle

Programme de l école maternelle Programme de l école maternelle Document d aide pour la mise en œuvre DSDEN 91 - Mission Ecole maternelle Attendus par domaine et sous-domaine d apprentissage DSDEN 91- Mission Ecole maternelle- Page 1

Plus en détail

Organiser les domaines d apprentissage en Moyenne Section

Organiser les domaines d apprentissage en Moyenne Section Organiser les domaines d apprentissage en Moyenne Section 1- L oral et l écrit La langue Orale La langue Ecrite Produire un texte 2- Agir dans le monde 3- Découvrir le monde Le monde des objets Le monde

Plus en détail

DIFFERENTES FORMES DE DYSLEXIE ET SIGNES D ALERTE

DIFFERENTES FORMES DE DYSLEXIE ET SIGNES D ALERTE DIFFERENTES FORMES DE DYSLEXIE ET SIGNES D ALERTE - TABLEAU RECAPITULATIF, p. 2 à 5 «Les différentes formes de dyslexie» - LES TROUBLES SPECIFIQUES DU LANGAGE ECRIT, p. 6 à 7 «Les signes d alerte» 1 TABLEAU

Plus en détail

LA DYSPRAXIE. Un enfant dyspraxique Il s agit d un enfant d intelligence normale qui présente des difficultés de l organisation gestuelle et spatiale.

LA DYSPRAXIE. Un enfant dyspraxique Il s agit d un enfant d intelligence normale qui présente des difficultés de l organisation gestuelle et spatiale. LA DYSPRAXIE Qu est-ce qu une praxie? C est un geste intentionnel qui suppose au préalable l élaboration d un programme moteur avec un but à atteindre. Cela demande une coordination volontaire et résulte

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

PROGRESSIONS EN LANGAGE POUR LA MATERNELLE

PROGRESSIONS EN LANGAGE POUR LA MATERNELLE Circonscription de l Education Nationale de Marvejols Lozère PROGRESSIONS EN LANGAGE POUR LA MATERNELLE ECOLE MATERNELLE DE LA COUSTARADE stage école année scolaire 2008 2009 Niveau de classe : PS1 PS2

Plus en détail

Acquisition et développement du langage

Acquisition et développement du langage Acquisition et développement du langage I- Introduction In utero le bébé grandit dans un bain sonore. Dès 5 mois de grossesse les bruits extérieurs lui parviennent. Le fœtus peut mémoriser des sons. La

Plus en détail

Moyens d intervention en fonction des objectifs

Moyens d intervention en fonction des objectifs Commission Scolaire des Samares DVE Plan d intervention Moyens d intervention en fonction des objectifs DOMAINE LANGAGIER L élève améliorera ses habiletés en conscience phonologique. L'élève développera

Plus en détail

Langage oral, langage écrit...

Langage oral, langage écrit... Langage oral, langage écrit... De la difficulté... Aux troubles C Billard Kremlin Bicêtre Paris santé réussite www.arta.fr le concept de Troubles Spécifiques du Langage : les questions? Quand s inquiéter

Plus en détail

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE Document à destination des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap. LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE 1 Fiche pratique «Handicap»

Plus en détail

Vers 2 ans et 6 moins

Vers 2 ans et 6 moins Le développement de l enfant Quelques repères De la naissance à 18 mois : - réagit aux bruits à la naissance - comprend des petites phrases vers 8 mois - - gazouille vers 3 mois - rit aux éclats vers 4

Plus en détail

ECU E45SL Semestre 2 Préparation aux études d orthophonie

ECU E45SL Semestre 2 Préparation aux études d orthophonie ECU E45SL Semestre 2 Préparation aux études d orthophonie Christelle Dodane Tel. 04-67-14-26-37 Courriel : christelle.dodane@univ-montp3.fr Plan général de l enseignement 1) L orthophonie : présentation

Plus en détail

Eléments pour repérer la déficience visuelle chez un élève

Eléments pour repérer la déficience visuelle chez un élève Eléments pour repérer la déficience visuelle chez un élève 1. Généralités En France, une personne est considérée comme déficiente visuelle, à partir du moment où elle a une vision, au plus de 4/10ème avec

Plus en détail

DYSPRAXIE ET TROULES VISUO-SPATIAUX

DYSPRAXIE ET TROULES VISUO-SPATIAUX DYSPRAXIE ET TROULES VISUO-SPATIAUX À l école c est dysfficile Journée des pédiatres de maternité 4 juin 2009 P DWORZAK (Centre Hospitalier de Courbevoie Neuilly-sur-Seine) DYSPRAXIE Trouble de la programmation,

Plus en détail

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 MAÎTRISER LES LANGAGES INTRODUCTION Maîtriser c est dominer. A l école maternelle, il est encore prématuré de parler de maîtrise. C est la raison pour laquelle

Plus en détail

Développer la maîtrise du langage à l école maternelle

Développer la maîtrise du langage à l école maternelle Développer la maîtrise du langage à l école maternelle Agnès FLORIN Université de Nantes, Centre de Recherche en Education de Nantes (CREN EA2661) DDEC 56, 3 octobre 2012 Introduction Le langage ne commence

Plus en détail

FORMATION 03/04/2014 CONSEIL GENERAL DIJON

FORMATION 03/04/2014 CONSEIL GENERAL DIJON DYSPRAXIES / TAC FORMATION 03/04/2014 CONSEIL GENERAL DIJON Diaporama réalisé par Julie LAPREVOTTE, ergothérapeute - D.U. en Neuropsychologie - Certificat Post Grade en Intégration Sensorielle - D.U. PATA

Plus en détail

Mon enfant est... Dysphasique?

Mon enfant est... Dysphasique? Mon enfant est... Dysphasique? Guide à destination des parents : Des réponses à vos questions PREFACE La dysphasie est un trouble du développement du langage. Comment en reconnaître les signes? Il s agit

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

Compensation informatique et troubles des apprentissages

Compensation informatique et troubles des apprentissages Compensation informatique et troubles des apprentissages Pourquoi? Libérer les ressources de l enfant afin de le rendre disponible pour acquérir de nouvelles connaissances, les restituer, raisonner, argumenter

Plus en détail

Définition de la dyspraxie

Définition de la dyspraxie E.BINTZ Définition de la dyspraxie Dys : manque en grec Praxie : action, mouvement, adaptation du mouvement au but recherché C est un trouble de la planification et de la coordination des mouvements qui

Plus en détail

DYSLEXIE ET DYSORTHOGR APHIE Informations et recommandations à l usage des enseignants

DYSLEXIE ET DYSORTHOGR APHIE Informations et recommandations à l usage des enseignants 1 DYSLEXIE ET DYSORTHOGR APHIE Informations et recommandations à l usage des enseignants Département de la formation de la jeunesse et de la culture 2 3 Chères enseignantes, chers enseignants, Dans le

Plus en détail

Comportement de l enfant. Observation jeux libres OBJECTIFS DES JOURNEES D EVALUATION LE BILAN PSYCHOLOGIQUE DANS LE CADRE DES EVALUATIONS

Comportement de l enfant. Observation jeux libres OBJECTIFS DES JOURNEES D EVALUATION LE BILAN PSYCHOLOGIQUE DANS LE CADRE DES EVALUATIONS LE BILAN PSYCHOLOGIQUE DANS LE CADRE DES EVALUATIONS OBJECTIFS DES JOURNEES D EVALUATION Deux séances d une heure chacune sont aménagées pour le bilan psychologique Linda Harré Psychologue CIERA Bilan

Plus en détail

Quels sont les indices observés chez les enfants présentant un trouble de traitement auditif?

Quels sont les indices observés chez les enfants présentant un trouble de traitement auditif? Le trouble de traitement auditif _TTA Entendre n est pas comprendre. Détecter les sons représente la première étape d une série de mécanismes auditifs qui sont essentiels pour la compréhension de la parole

Plus en détail

«L évolution du langage chez l enfant. l De la difficulté au trouble.»

«L évolution du langage chez l enfant. l De la difficulté au trouble.» «L évolution du langage chez l enfant. l De la difficulté au trouble.» (Marc Delahaie,, médecin m phoniatre, chercheur et formateur) Synthèse Donatien ROUX Chargé de mission «Maîtrise de la langue Prévention

Plus en détail

Patrick Binisti UPEC-IUFM de Créteil Formation ASH Laboratoire Modyco sciences du langage 1

Patrick Binisti UPEC-IUFM de Créteil Formation ASH Laboratoire Modyco sciences du langage 1 sciences du langage 1 Comment l enfant acquiert la parole? sciences du langage 2 Partie I 1. Comment l enfant acquiert la parole? Partie II 2. A quel moment du processus d acquisition de la parole intervient

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 4 2. OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 4 ANS À 5 ANS

Plus en détail

de l enfant Suivi de l enfant 2ème journée Prescription d orthophon Faculté de Médecine Paris Diderot Université Paris 7

de l enfant Suivi de l enfant 2ème journée Prescription d orthophon Faculté de Médecine Paris Diderot Université Paris 7 Faculté de Médecine Paris Diderot Université Paris 7 Suivi de l enfant 2ème journée -1 2 1 1 0 2 i. ision udowsk v é R ax B M r P Troubles du langage de l enfant Prescription d orthophon ie Bruno Lepoutre

Plus en détail

Banque des commentaires reliés aux compétences de l éducation préscolaire 1

Banque des commentaires reliés aux compétences de l éducation préscolaire 1 Banque des commentaires reliés aux compétences de l éducation préscolaire 1 Document conçu et réalisé par Danièle Beaudoin, Marina Drolet, Isabelle Gagné et Éloise Lavoie révisé par Liette Champagne Le

Plus en détail

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant Graphisme Ecriture - Bibliographie et sources Sommaire - Programmes 2008 et document d accompagnement - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant - Le graphisme : stades chez le jeune enfant,

Plus en détail

Le développement du langage oral chez l enfant

Le développement du langage oral chez l enfant Le développement du langage oral chez l enfant Par Alessandra Biner, Anne Dauvin, Isabelle Pulfer, Logopédistes Cette conférence a été donnée dans le cadre de soirées de parents du secteur de la petite

Plus en détail

LES TROUBLES DU GRAPHISME LA RÉÉDUCATION: QUAND ET COMMENT PASSER PAR L ORDINATEUR?

LES TROUBLES DU GRAPHISME LA RÉÉDUCATION: QUAND ET COMMENT PASSER PAR L ORDINATEUR? LES TROUBLES DU GRAPHISME LA RÉÉDUCATION: QUAND ET COMMENT PASSER PAR L ORDINATEUR? BUJWID Alexandra Ergothérapeute SMPRE CRTLA CHU RENNES Octobre 2012 L écriture est un geste complexe L écriture est une

Plus en détail

Quel rôle pour le pédiatre face aux troubles des apprentissages de l enfant?

Quel rôle pour le pédiatre face aux troubles des apprentissages de l enfant? Quel rôle pour le pédiatre face aux troubles des apprentissages de l enfant? Journée de formation PLURADYS 26 novembre 2010 Dr Jean-Louis GUIMAS Pédiatre Dijon Le pédiatre, médecin de l enfance Dès la

Plus en détail

PRÉVENTION DE LA DYSLEXIE A L ÉCOLE MATERNELLE L ÉLÈVE DYSLEXIQUE DANS LE PRIMAIRE ET AU COLLÈGE (Document APEDYS)

PRÉVENTION DE LA DYSLEXIE A L ÉCOLE MATERNELLE L ÉLÈVE DYSLEXIQUE DANS LE PRIMAIRE ET AU COLLÈGE (Document APEDYS) PRÉVENTION DE LA DYSLEXIE A L ÉCOLE MATERNELLE L ÉLÈVE DYSLEXIQUE DANS LE PRIMAIRE ET AU COLLÈGE (Document APEDYS) PRÉVENTION DE LA DYSLEXIE A L ÉCOLE MATERNELLE Si vous remarquez chez des élèves plusieurs

Plus en détail

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves «Le conseil des maîtres propose l'organisation générale

Plus en détail

L APPORT DE L INFORMATIQUE DANS LE PARCOURS DE RÉÉDUCATION ET DE COMPENSATION DES TROUBLES SPÉCIFIQUES DES APPRENTISSAGES

L APPORT DE L INFORMATIQUE DANS LE PARCOURS DE RÉÉDUCATION ET DE COMPENSATION DES TROUBLES SPÉCIFIQUES DES APPRENTISSAGES L APPORT DE L INFORMATIQUE DANS LE PARCOURS DE RÉÉDUCATION ET DE COMPENSATION DES TROUBLES SPÉCIFIQUES DES APPRENTISSAGES Le 10 décembre 2010 Organisateur: EPI PROVENCE Sébastien Verjux Ergothérapeute

Plus en détail

Des aides techniques pour l inclusion des élèves «Dys»

Des aides techniques pour l inclusion des élèves «Dys» Des aides techniques pour l inclusion des élèves «Dys» Jack Sagot, Enseignant-formateur, docteur es sciences jack.sagot@inshea.fr Depuis le 11 février 2005, l école française se veut inclusive aussi doit-elle

Plus en détail

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle :

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : École : Maternelle Livret de suivi de l élève Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : Livret de suivi de l élève à l école maternelle Chaque compétence est évaluée selon

Plus en détail

DÉFICIENCE INTELLECTUELLE

DÉFICIENCE INTELLECTUELLE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE La personne ayant une déficience intellectuelle rencontre des défis au niveau cognitif, psychomoteur ou social qui limitent souvent son développement

Plus en détail

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE MONOLOGUE SUIVI

Plus en détail

Les petits pas. Pour favoriser mon écoute. Où le placer dans la classe? Procédurier. Adapter les directives. Référentiel Présentation des travaux

Les petits pas. Pour favoriser mon écoute. Où le placer dans la classe? Procédurier. Adapter les directives. Référentiel Présentation des travaux Tombe facilement dans la lune (distraction interne) Compenser les déficits d attention des élèves ayant un TDAH : des moyens simples à proposer aux enseignants Line Massé Département de psychoéducation,

Plus en détail

DOMAINES MOTEUR ET SENSORIEL

DOMAINES MOTEUR ET SENSORIEL DOMAINES MOTEUR ET SENSORIEL Page 1 sur 12 OBJECTIF GÉNÉRAL : 1. AMÉLIORER LES HABILETÉS MOTRICES GLOBALES 1.1 L élève développera des stratégies pour coordonner ses mouvements. 1. Appliquer les recommandations

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

Le PAP : Plan Accompagnement Personnalisé

Le PAP : Plan Accompagnement Personnalisé Le PAP : Plan Accompagnement Personnalisé LES ÉLÈVES CONCERNÉS : Le plan d accompagnement personnalisé permet à tout élève présentant des difficultés scolaires durables en raison d un trouble des apprentissages

Plus en détail

DEPISTAGE DES TROUBLES DU LANGAGE DE L'ENFANT

DEPISTAGE DES TROUBLES DU LANGAGE DE L'ENFANT DEPISTAGE DES TROUBLES DU LANGAGE DE L'ENFANT L'ERTL4 Pégase 14 octobre 2014 Dr Capucine Wallois Dr Yan Zborowska Jeu de rôle Introduction A 4 ans, 1 enfant sur 6 présente un retard de langage Recommandations

Plus en détail

N 334 - SIMON Anne-Catherine

N 334 - SIMON Anne-Catherine N 334 - SIMON Anne-Catherine RÉALISATION D UN CDROM/DVD CONTENANT DES DONNÉES DU LANGAGE ORAL ORGANISÉES EN PARCOURS DIDACTIQUES D INITIATION LINGUISTIQUE A PARTIR DES BASES DE DONNÉES VALIBEL Introduction

Plus en détail

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE Il est très important de comprendre l élève dans ses différences et ses défis; N hésitez pas à discuter avec l élève. Il pourra vous informer

Plus en détail

Les aménagements. pour la scolarisation. d un enfant avec TED. en classe ordinaire

Les aménagements. pour la scolarisation. d un enfant avec TED. en classe ordinaire Les aménagements pour la scolarisation d un enfant avec TED en classe ordinaire Armande Perrier Enseignante spécialisée - SMPEA Peyre-Plantade Villa Saint Georges - Montpellier 2008 Fonctionnement cognitif

Plus en détail

Le comportement verbal

Le comportement verbal Le comportement verbal Charlotte GAMARD Orthophoniste - Formatrice Colloque Autisme Dijon 1-2 - 3 avril 2015 Plan Historique et définition de l ABA Le courant ABA-VB Les opérants verbaux : définitions

Plus en détail

Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie

Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie GENERALITES : Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie Nous parlerons des enfants diagnostiqués dysphasiques ou présentant des troubles du langage. Il en est de même pour les enfants dyslexiques.on parle

Plus en détail

Document test AP-TSA

Document test AP-TSA ACADEMIE D'ORLEANS TOURS Inspection Académique d'indre et Loire Promotion de la Santé en faveur des Elèves Document test AP-TSA AMENAGEMENTS PEDAGOGOGIQUES POUR UN ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @...

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @... Sco Scolarisation Maison Départementale des Personnes Handicapées 16 Rue Albert Einstein BP 10635 53000 LAVAL Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d

Plus en détail

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

Document d'accompagnement pour une mise en œuvre des ateliers individuels de manipulation à l'école maternelle.

Document d'accompagnement pour une mise en œuvre des ateliers individuels de manipulation à l'école maternelle. Document d'accompagnement pour une mise en œuvre des ateliers individuels de manipulation à l'école maternelle. 1 Des ateliers individuels de manipulation pour agir, comprendre, apprendre et devenir élève.

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

TROUBLES D APPRENTISSAGE ET ÉCOLE

TROUBLES D APPRENTISSAGE ET ÉCOLE TROUBLES D APPRENTISSAGE ET ÉCOLE QUEL DISPOSITIF POUR QUEL ENFANT? OCTOBRE 2014 JEAN DEVRIES IEN ASH 1 PLAN DE L INTERVENTION Service ASH 1 > Qu importe le diagnostic. 2 > Prendre en compte la diversité

Plus en détail

La Collection Tirelire

La Collection Tirelire La Collection Tirelire Les logiciels de la Collection Tirelire sont des logiciels pédagogiques pour l entrée dans l écrit des adultes non-lecteurs et non-scripteurs. Ils sont destinés à être utilisés par

Plus en détail

Les difficultés scolaires, ou «l Echec scolaire»

Les difficultés scolaires, ou «l Echec scolaire» Les difficultés scolaires, ou «l Echec scolaire» Par le Dr Stéphane BURLOT Plan : Les chiffres de l échec scolaire La spirale de l echec Les points d appels des difficultés scolaires Les Origines «médicales»

Plus en détail

Comment remplir une demande d AVS Remplir les dossiers administratifs quand on a un enfant autiste et TED (3) : demander une AVS

Comment remplir une demande d AVS Remplir les dossiers administratifs quand on a un enfant autiste et TED (3) : demander une AVS Comment remplir une demande d AVS Remplir les dossiers administratifs quand on a un enfant autiste et TED (3) : demander une AVS Intégration était le maître mot de la loi de 75, scolarisation est ce lui

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

Les activités des T.A.P Septembre 2014

Les activités des T.A.P Septembre 2014 Les activités des T.A.P Septembre 2014 Petite section Moyenne section Grande section LUNDIS Chants et contes Eveil sensoriel Favoriser l enrichissement du vocabulaire Se laisser porter par son imagination

Plus en détail

Séquences langage / utilisation de la tablette numérique. Petite section

Séquences langage / utilisation de la tablette numérique. Petite section Séquences langage / utilisation de la tablette numérique Petite section Ce document présente 3 séquences successives de langage, pour travailler le champ lexical de l alimentation, en lien avec la découverte

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

MIEUX CONNAÎTRE LES HANDICAPS, ADAPTER SON COMPORTEMENT

MIEUX CONNAÎTRE LES HANDICAPS, ADAPTER SON COMPORTEMENT MIEUX CONNAÎTRE LES HANDICAPS, ADAPTER SON COMPORTEMENT Chaque handicap est différent. Si la classification des handicaps en grandes familles peut, au premier abord, paraître réductrice, elle a cependant

Plus en détail

LE DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT DE LA NAISSANCE A 3 ANS. I - Le développement sensoriel du bébé II - Le développement moteur de l enfant

LE DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT DE LA NAISSANCE A 3 ANS. I - Le développement sensoriel du bébé II - Le développement moteur de l enfant LE DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT DE LA NAISSANCE A 3 ANS I - Le développement sensoriel du bébé II - Le développement moteur de l enfant Le développement psychomoteur de l enfant de 1 mois à 3

Plus en détail

EN GUISE D INTRODUCTION

EN GUISE D INTRODUCTION EN GUISE D INTRODUCTION "Nous sommes ce que le regard des autres fait de nous. Quand le regard des autres nous méprise, nous devenons méprisables. Et quand le regard des autres nous rend merveilleux, eh

Plus en détail

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème contenus DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème Prendre en compte niveau des élèves motivation des élèves besoins

Plus en détail

Produire des écrits à l école maternelle

Produire des écrits à l école maternelle Produire des écrits à l école maternelle 1 Compétences attendues en fin d école maternelle (pour activer le lien, appuyer sur la touche Ctrl en même temps q un clic gauche avec la souris) 2 Programmations

Plus en détail

AIDER L ENFANT À APPRENDRE À PARLER AVEC DES JEUX DE SOCIÉTÉ

AIDER L ENFANT À APPRENDRE À PARLER AVEC DES JEUX DE SOCIÉTÉ ASsociation de FOrmation et de REcherche sur le Langage AIDER L ENFANT À APPRENDRE À PARLER AVEC DES JEUX DE SOCIÉTÉ Apprendre à parler L objectif est d aider les enfants de 4 à 6 ans à mieux maîtriser

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Nom... Prénom... Date de naissance... Note aux parents Le livret personnel de compétences vous permet de suivre la progression des apprentissages de votre enfant à l école et au collège. C est un outil

Plus en détail

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement, MELS, novembre 2011 Page 1 Document

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Dyslexie chez l adolescent et l adulte: la décision de compensation à l aide d EVALAD

Dyslexie chez l adolescent et l adulte: la décision de compensation à l aide d EVALAD Dyslexie chez l adolescent et l adulte: la décision de compensation à l aide d EVALAD Catherine Pech-Georgel, Médecin phoniatre Florence Poracchia-George Orthophoniste CERTA - IDEC TROUBLES D APPRENTISSAGE

Plus en détail

L AIDE PERSONNALISEE EN CYCLE 1

L AIDE PERSONNALISEE EN CYCLE 1 L AIDE PERSONNALISEE EN CYCLE 1 L aide personnalisée est pratiquée dans les écoles de manières très variées, tant en terme d horaires que de durées et d effectifs des groupes ; ces choix sont parfois imposés

Plus en détail

LES AXES PRIORITAIRES

LES AXES PRIORITAIRES LES AXES PRIORITAIRES 1 - SCOLARISATION DES ENFANTS EN DIFFICULTES SCOLAIRES OU/ET AVEC HANDICAP COGNITIF Le choix de la Direction de l Enseignement Catholique (DEC) de regrouper administrativement les

Plus en détail

STRATEGIES DE MEMORISATION

STRATEGIES DE MEMORISATION STRATEGIES DE MEMORISATION CECR - chap. 6 - (p 115) : 6.4.7 Développer les compétences linguistiques Comment peut-on faciliter au mieux le développement des compétences linguistiques de l'apprenant en

Plus en détail

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant Graphisme Ecriture - Bibliographie et sources Sommaire - et document d accompagnement - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant - Le graphisme : stades chez le jeune enfant, évolution,

Plus en détail

QUAND METTRE EN PLACE UN PROGRAMME D INTERVENTION?

QUAND METTRE EN PLACE UN PROGRAMME D INTERVENTION? S Y N T H È S E D E S R E C O M M A N D A T IONS D E B O N N E P R A T I Q U E Surdité de l enfant : accompagnement des familles et suivi de l enfant de 0 à 6 ans - hors accompagnement scolaire - Décembre

Plus en détail

ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE

ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE Bibliographie : Lire Ecrire Produire des textes Tome 2 A. M. CHARTIER B.CLESSE J. HEBRARD HATIER Pédagogie Ch. BOMPARD IEN 1 LA DICTEE A L ADULTE Compétences visées : Familiarisation

Plus en détail

Document d aide au suivi scolaire

Document d aide au suivi scolaire Document d aide au suivi scolaire Ecoles Famille Le lien Enfant D une école à l autre «Enfants du voyage et de familles non sédentaires» Nom :... Prénom(s) :... Date de naissance :... Ce document garde

Plus en détail

UE11 Phonétique appliquée

UE11 Phonétique appliquée UE11 Phonétique appliquée Christelle DODANE Permanence : mercredi de 11h15 à 12h15, H211 Tel. : 04-67-14-26-37 Courriel : christelle.dodane@univ-montp3.fr Bibliographie succinte 1. GUIMBRETIERE E., Phonétique

Plus en détail

Livret personnel de compétences

Livret personnel de compétences Livret personnel de compétences Grilles de références pour l évaluation et la validation des compétences du socle commun au palier 1 Janvier 2011 MENJVA/DGESCO eduscol.education.fr/soclecommun LES GRILLES

Plus en détail