Printemps Bulletin communautaire n 10. Communauté de Communes. Coteaux et Vallées des Luys. Bus communautaire page 3.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Printemps 2013. Bulletin communautaire n 10. Communauté de Communes. Coteaux et Vallées des Luys. Bus communautaire page 3."

Transcription

1 Bulletin communautaire n 10 n Printemps 2013 Communauté de Communes Coteaux et Vallées des Luys Bus communautaire page 3 Médailles page 11 Nos anciens maires page 12

2 Communauté de communes Coteaux et Vallées des Luys Le Mot du Président... 2 Nos futurs locaux... 2 Les nouveaux partenaires et notre bus... 3 Hommage à Daniel Altuna... 3 Finances CA et BP)... 4 Travaux voirie Projet - Domicile regroupé à Donzacq... 6 Tourisme - Brassempouy, site majeur... 7 Culture : deux évènements cet été... 7 Social - Notre EPHAD Amou... 8 Education - Collège, voyage à Paris... 9 Education - réforme rythmes scolaires... 9 Argelos et Beyries et les pèlerins de St Jacques de Compostelle...10 Brassempouy communique Visite de M. le Préfet...12 Dossier : que sont devenus nos anciens maires?...12 Photos articles pages 12 à Comité de rédaction : Christine Fournadet - Claude Lasserre Jean-Pierre Cordier - Patrick Campet Michel Canfora - Patrick Hourtin. Conception & impression : COPYTEL Dax Papier recyclé Crédit photos : Communauté de Communes, Coteaux et Vallées des Luys. Entre le moment où j écris ces lignes et celui où vous les lisez, est intervenu un fait important. Au cours du mois de mai, les services administratifs de la Communauté de Communes ont en effet intégré leurs locaux propres, dans tous les sens du terme, place de la Técouère à Amou. Depuis le premier janvier 2006, date de sa création, la Communauté de Communes utilisait un bureau à l étage de la Mairie d Amou, le même, d ailleurs, que le SIVOM, structure précédent la Communauté de Communes, celui-ci depuis la fin des années 60! Il était donc temps que nous soyons chez nous. C est chose faite après l acquisition d un bâtiment inoccupé et sa réhabilitation à l issue de gros travaux. Sur quatre niveaux, il permettra à Françoise et Damien de travailler dans des conditions optimums, ce qui devrait leur changer la vie. En fait, cet espace sera partagé avec l Office de Tourisme qui, lui, occupera tout le rez-de-chaussée, avec entrée possible place de la Mairie d une part et de la Técouère d autre part. Dans le prochain numéro de Reflets des Luys, vous trouverez un reportage complet sur cette réalisation structurante pour le canton. Car, de même que la Mairie est l âme d une commune, le siège d une Communauté de Communes se trouve être le cœur de son territoire. Alors autant qu il soit fonctionnel et accueillant, ce que vous ne manquerez pas de constater si vous venez nous rendre une petite visite. Les choses allant très vite de nos jours, on peut penser que la cohabitation Com. Com./ O.T. dans ce bâtiment, ne durera pas plusieurs décennies comme ce fut le cas pour notre précédent bureau à l étage de la Mairie. La Com. Com., en toute logique, prendra de plus en plus de compétences en lieu et place des communes. Il faudra donc, en tant que de besoin, adapter son personnel pour les assurer et les assumer. Le Tourisme, carte importante de notre canton, est aussi appelé à se développer, c est du moins la politique que nous essayons de mener depuis quelques années. Mais, s il existe un domaine dans lequel la persévérance est nécessaire, c est bien celui-là. Donc, viendra un moment où les murs seront trop proches, ce qui impliquera la recherche d autres solutions. Chaque chose en son temps, me direz-vous. Évidemment. Aujourd hui, savourons ces locaux bien conçus qui ne demandent qu à nous rendre le meilleur service. Claude Lasserre Tirage : 3575 exemplaires. Communauté de Communes Coteaux et vallées des Luys 19 Place de la Técouère AMOU Tél. : Fax :

3 La Communauté de Communes a reçu un minibus 9 places 1) entièrement financé par des annonceurs locaux qui ont été démarchés par la société INFOCOM. Ce véhicule sera, en priorité, mis à la disposition des services de la Communauté de Communes et du Centre Intercommunal d'action Sociale Centre de Loisirs, EHPAD maison de retraite d Amou, la Maison de la Dame de Brassempouy). Il pourra également être prêté à toute association *) du canton qui en fera la demande aux conditions prévues par la CCCVL et après signature d une convention). 1) Renault Trafic Passenger 9 places Expression 2) Services et associations à vocation sociale, à but caritatif, humanitaire, ou contribuant à l animation de la vie sociale de la communauté de communes, Ecoles de sports et les activités culturelles s adressant aux enfants et jeunes jusqu à 18 ans. Annonceurs Intermarché Bernard Laborde Restaurant Au feu de Bois Latry Philippe Sarl Sequé Platrerie Chalossaise Château de gaujacq Carrefour market François Faivre Bijouterie Intermarché Roady Franck Verhelst Partec Etud Henri plomberie Darricau Horticulteur BTP Bautiaa Atlantique Immobilier Déco Chalosse Peinture AS Diffusion Entreprise Dupouy Christian Eurl Cazaux Philippe Miroiterie Aquitaine Alu Isolation par l extérieur SOS Plomberie Adresse Amou Amou Amou Brassempouy Castelnau Chalosse Donzacq Gaujacq Hagetmau Hagetmau Hagetmau Hagetmau Marpaps Tilh Tilh Lors de la remise officielle du bus au «Feu de bois» à Amou, élus et partenaires présents à la réception. Le 6 mars 2013, nous apprenions avec stupeur le décès de Daniel Altuna notre animateur AMI. Il était âgé de 43 ans. Depuis septembre 2011, il était notre premier salarié en charge de l'atelier Multiservice Informatique cf notre n 6). Le rôle que nous lui avions confié était d'apporter une aide aux personnes, par des conseils d'ordre technique et pratique, durant des séances de formation à l'informatique. Plusieurs sessions de cours se sont succédées depuis son embauche et leur réussite ne faiblissait pas. Ses différents élèves ont unanimement apprécié sa gentillesse, son professionnalisme et ses qualités pédagogiques. Le succès du service que nous avons mis en place est sans aucun doute à attribuer aux compétences de Daniel Altuna. Toujours souriant, Daniel avait intégré sans difficulté l'équipe des salariés communautaires et des relations amicales s'étaient vite tissées. Son départ brutal laisse un grand vide. Il avait encore tellement de projets... Notre communauté de communes rend hommage à cet homme. Nous adressons à sa compagne, sa famille toutes nos condoléances en notre nom, au nom de tous ses élèves et au nom de tous les habitants de notre communauté de communes. Qu'ils soient assurés que notre mémoire lui sera fidèle. 3

4 Communauté de communes Coteaux et Vallées des Luys Amortissement 3% Charges Financières 3% Subventions et contributions 20% Charges Génerales 4% 2012 Personnel 5% K = 1000 Comptes de gestion établis par le trésorier et votés par le Conseil Ecrêtement Communautaire TP après avoir examiné les Ordures ménagères 13% opérations qui y sont retracées et les résultats de l exercice, le 14 février 2013 à Amou. reversées 25% COMPTE ADMINISTRATIF COMMUNAUTE de COMMUNES Dépenses de fonctionnement : 1831 K Recettes de fonctionnement : 2201 K Revers. aux Communes 27% Amortissement 3% Charges Financières 3% Subventions et contributions 20% Charges Génerales 4% Personnel 5% Revers. aux Communes 27% Dotations de l'etat Piscine 0% Autres 23% 0% Siège de la com.com 13% Excédent reporté 7% Maison de la Dame 12% Op. patrimoniale 2% Taxe Fonc. & Hab. Remb. 37% Déficit Emprunts 5% 16% Immob. Corpor. 6% Ecrêtement TP 13% Ordures ménagères reversées 25% Dépenses d investissement : 1337 K Ordures ménagères Taxes 21% Cadre de vie 8% Autres impôts & taxes 12% Recettes d nvestissement : 1505 K dv Voirie 38% Environnement 0% Op. patrimoniale Piscine 0% Excédent 2% Maison de Dotations reporté Remb. de l'etat la Dame Déficit Autres 7% Emprunts 23% 12% Siège de la 5% 16% 0% Taxe Fonc. & Hab. 37% com.com Immob. Corpor. 6% 13% Entrées Charges de Amortissements Op. patrimoniale buvette personnel Remb. 4% 13K 29 communes K 48% 3% 5% Emprunts 24% Excédent capitalisé 45% Ordures Cadre de ménagères vie 8% Taxes 21% Voirie 38% Environnement Autres impôts 0% & taxes 12% Charges à car. général 31K Subv. Départ. 7% Excédent reporté 4K 6% Subv. Région 0% Subv. Etat 6% Subvention CCCVL 48K 74% FC TVA 6% Piscine : Fonctionnement Amortissements Remb. 3% communes 5% Op. patrimoniale 4% dv Excédent capitalisé 45% Maison de la dame : Fonctionnement Emprunts Charges de 24% personnel 29 K 48% Entrées buvette 13K Personnel 125K 70% Entrées + boutique 86 46% Subv. Subv. Départ. Région 7% Charges 0% à car. général 31K Subv. Etat 6% Excédent reporté 4K 6% FC TVA 6% Subvention CCCVL 48K 74% Charges car. général 54 30% Exédent précédent 3K 2% Subvention CCCVL 98K 52% 4

5 Centre Intercommunal d Action Sociale Fonctionnement Dépenses Recettes L EHPAD Amou Budgets primitifs 2013 Le 14 mars à Castelnau-Chalosse et le 11 avril 2013 à Castel-Sarrazin, le Conseil Communautaire votait les Budgets primitifs suivants : 3 budgets : Fonctionnement Investissement Budget Communauté de Communes Budget Piscine * Budget Maison de la Dame * Le CIAS Centre Intercommunal d Action Sociale) Fonctionnement Investissement * les investissements de la Piscine et la Maison de la Dame sont inclus dans le budget Investissement de la Communauté de Communes. Avant l été, les travaux de voirie du programme 2013 seront mis en chantier. Cette année, 8 communes sont concernées, répertoriées sur le listing ci-joint des chaussées retenues. Les travaux de remise en état de surface de roulement seront accompagnés de la réfection des fossés et éventuellement de la remise à niveau des accotements programme ci-joint). Le kilométrage total est inférieur aux autres années, ce qui permettra à la Communauté des Communes en période difficile de pouvoir si nécessaire investir sur d autres chapitres. Nous gardons bien entendu à l esprit que les voies de communication font partie de la dynamique de notre canton et nous continuerons à être très vigilants à leur entretien. Communes Voies ml Accotement Amou VC 4 - Lesquirot VC 22 - Meynard VC Larricq VC Collège VC Pouillicq VC Lacaze Arsague VC 2 - Braham VC 12 - Flandé VC 14 - Darracq VC 21 - Lebranne Bonnegarde VC 9 - de Baqué Communes Voies ml Accotement Brassempouy VC 8 - de Herrère Castaignos - S. VC 9 - Costelat Donzacq VC 14 - Lonné VC 27 - Rouyé VC 2 - Badious 0 0 Gaujacq VC 12 - Lahouillère 0 90 VC 17 - Cante Cocut VC 35 - Crestia 50 0 Marpaps VC 6 - Darracq TOTAL

6 Communauté de communes Coteaux et Vallées des Luys La Communauté de Communes Coteaux et Vallées des Luys, dans son programme Local de l Habitat, a inscrit dans l action 5 : «l accompagnement à la mise en place du projet de domicile regroupé». Ce projet se situe en plein bourg de la commune de Donzacq. Il s agit de proposer une formule d habitat groupé visant des personnes âgées du monde agricole, indépendantes, souhaitant quitter leur domicile insécurisé, trop éloigné des services, trop grand, trop coûteux et difficile à entretenir. Le but poursuivi est de redonner à ces personnes âgées, du lien social, participant ainsi à la prévention du vieillissement, leur permettant de rester sur leur lieu de vie, dans un logement aux normes et adapté. La commune de Donzacq, propriétaire d un ancien hôtel, de forme linéaire, sur 2 niveaux, à proximité de l école, a cédé cet immeuble à la C.C.C.V.L. Celle-ci a signé, avec le PACT HD des Landes, organisme constructeur, un bail à réhabilitation de 32 ans, pour la réalisation de 6 logements, 3 par niveau, 4 T2 2 de 50 et 2 de 42m²) et 2 studios 30 et 34 m²), avec une terrasse commune de 22 m², un espace collectif de 25 m² pour des échanges, visites de proches ou amis, activités diverses télévision, lecture, repas en commun ) et un jardin de 360 m². La proximité de l école, permettra également un échange intergénérationnel. Le montant global de cette opération se situe à , avec le plan de financement suivant, élaboré par le PACT HD : L Etat apportera , le Conseil Régional , le Conseil Général , la Fondation Abbé Pierre , la CCCVL , la CARSAT accordera un prêt à 0% de , la Caisse des Dépôts et Consignation un prêt à 0% de 1500, la MSA apportera en subvention et en prêt à 0%, au regard des loyers de sortie qui seront en moyenne de 230 à 260. Sur la base d une retraite moyenne en régime agricole de 500 par mois, de l Aide Personnalisée au Logement, de l ordre de 213 par mois, le restant s élèverait à 47 par mois. Si l on ajoute le montant estimé des charges énergétiques, la charge mensuelle moyenne sera comprise entre 58 et 64, à laquelle il faudra rajouter les charges des espaces communs. Les travaux ont débuté ce début d année 2013 et ont été attribués aux entreprises suivant les lots ci-après : Lot 1 Maçonnerie : Entreprise DECLA, Pouillon Lot 2 Carrelage Faïence : Entreprise DIOT, Port-de-Lanne Lot 3 Charpente Couverture : S.A. MASSY et Fils, Heugas Lot 5 Menuiserie int. et ext. : Entreprise DUCOURNEAU, Mugron Lot 6 Plâtrerie : SARL DESPOUYS, Hagetmau Lot 8 Electricité Chauffage VMC : Entreprise ENERGIE 40, Lot 9 Sanitaire : SARL CALLIOT, Mugron Lot 10 Peinture : Entreprise GAILLACQ, Gaujacq Lot 20 Traitements : SARL DALL AGNOL, Dax Lot 47 Escalier : Entreprise DAUGA et Fils, Coudures Lot 87 Ascenseur : Société SCHINDLER, Bayonne 6

7 Des nouvelles du Site Majeur En décembre 2010, la Maison de la Dame de Brassempouy devenait Site Majeur d Aquitaine, en association avec Sordel Abbaye et l abbaye d Arthous, suite à un appel à projets lancé par la Région. L idée était de proposer au visiteur de passage dans les Landes un itinéraire culturel au fil de l Histoire : à Brassempouy, la Préhistoire ; l Antiquité et le Moyen-âge à Sorde ; et des expositions d art contemporain à l abbaye d Arthous. Mais qu en est-il aujourd hui? Rappelons que ce projet se déclinait en 2 axes sur la commune de Brassempouy : la Maison de la Dame et ses abords, et les grottes du Pape cf. Reflets des Luys n 6 - printemps 2011). Au niveau de la Maison de la Dame, la commune de Brassempouy a bénéficié d une aide de la Région de euros pour la réhabilitation du parking situé en face du musée. De même, de nombreuses animations, expositions ainsi que plusieurs études des anciennes collections d objets préhistoriques issus des grottes ont été aidées grâce à ce programme. Autre élément important, ce projet a permis à la Communauté de Communes d investir en se rendant propriétaire de la maison Jeancaousse située entre l église du village et la Mairie, à deux pas de la Maison de la Dame. Cette nouvelle acquisition permet aujourd hui d envisager le développement du site et la création de nouvelles salles d activités pédagogiques et d exposition avec pour finalité de faire de Brassempouy le nouveau centre départemental de la Préhistoire. Un Comité scientifique a d ailleurs été mis en place à cet effet. Il travaille depuis plusieurs mois sur la cohérence de la future présentation de nouvelles collections déposées à Brassempouy, en lien avec le projet d ouverture des grottes du Pape à la visite. Au niveau des grottes, le projet est enfin lancé et semble désormais pouvoir se mettre en place assez rapidement avec une ouverture au public pour début 2015 éventuellement fin 2014 pour les groupes). En effet, la négociation avec les sœurs Bergoignan, propriétaires des cavités, s est un peu éternisée, mais grâce au travail de l équipe de la Maison de la Dame et à la ténacité de Michel Canfora, la commune de Brassempouy est enfin devenue propriétaire du site en novembre dernier. Désormais, des acquisitions foncières autour des cavités sont en discussion. Ceci permettra l accès en voiture et en bus aux cavités, mais également d élargir la visite aux carrières de pierre qui présentent un fort attrait géologique. Prochaine étape avant la fin de l année, le nettoyage du site et des bois environnants, laissant le temps à la commune d étendre le périmètre de protection des Monuments Historiques de la Grotte du Pape à l ensemble de la parcelle. Ainsi, des subventions supplémentaires pourront aider à l aménagement final. Un paysagiste sera choisi dans les mois à venir pour travailler A Q U Site MAJEUR I T A I N E sur l aménagement et la mise en valeur de ce site qui, par son ouverture au public, dynamisera le tourisme sur notre territoire. De belles réalisations en prévision. Mais en attendant, la nouvelle saison est déjà lancée avec le retour des premiers bus de scolaires et d associations en tous genres. De nombreuses animations auront encore lieu cette année : plusieurs expositions temporaires comme «Préhistorien en action», réalisée par l équipe du site ; des cycles de conférences les 8 juin et 7 septembre ; et toute une palette d activités pédagogiques comme les ateliers «sculpture de la Dame» les mardis et jeudis des vacances scolaires, ou encore «les mercredis de la science» à découvrir sur notre site Internet prehistoire-brassempouy.fr). Alors, en famille ou avec des amis, venez vite nous rendre visite! Lionel Ducamp Culture Comme en 2012, la Com de Com apportera son soutien à ces 2 évènements culturels : Music Art : une programmation 2013 riche en évènements L association culturelle Brassempouyaise propose trois évènements marquants cette année. C est le sculpteur Edouard Solorzano qui ouvre la saison avec deux expositions d oeuvres dans l église de Brassempouy du 3 au 8 juin puis du 15 au 21 juillet. Le samedi 8 juin à 21h00 dans les jardins de Bareït spectacle proposé par la troupe Lâayhan. Le 23 juin c est le Festival des Abbayes des Landes qui fait escale à Brassempouy. Dans l après midi, de petits groupes musicaux se produiront dans différents endroits emblématiques de la commune. A 18h30, c est l ensemble vocal Modus Vivendi qui se produira en l église Saint Sernin. Restauration possible sur le site de la Maison de la Dame. Chansons et Mots d Amou : 9 et 10 août 2013 Créé en 2011 autour des 3 artistes Arbon, Guillo et Pierre Fesquet, le festival mêle chanson et spectacle musical, textes poétiques et mélodies du répertoire. Tombée sous le charme de la Chalosse, Marie-Christine Barrault accepte de devenir la marraine du festival. Au programme pour l édition 2013 : concerts, chanson française, spectacle musical, patrimoine culturel et gastronomie locale. 7

8 Communauté de communes Coteaux et Vallées des Luys Le Centre Intercommunal d action sociale c est aussi La Résidence Les Peupliers, EHPAD Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) située à Amou. Créée en 1976, elle a été gérée par le CCAS d Amou jusqu en 2009 puis la gestion a été reprise en 2010 par le CIAS des Luys. Vous souhaitez vous renseigner sur son fonctionnement, faire une demande d admission : Demandez un dossier ainsi qu un livret d accueil au secrétariat de la Résidence. Complétez et prenez un rendez-vous. Lors de cet entretien, vous aurez tous les renseignements nécessaires à votre réflexion et à votre décision. La Résidence Les Peupliers ne bénéficie pas d Unité Alzheimer, l accueil à priori de personnes présentant des troubles cognitifs et des troubles du comportement sévères est peu adapté dans notre établissement. Pour autant la Résidence Les Peupliers bénéficie d un PASA Pôle d Activités et de Soins Adaptés). Le PASA permet d accueillir dans la journée les résidents de l établissement présentant des troubles cognitifs modérés et ayant des capacités restantes suffisantes pour leur proposer des activités thérapeutiques et sociales adaptées. Les résidents concernés, avec leur accord, y participent par groupe homogène. Le personnel qui y travaille a bénéficié d une formation spécifique. La Résidence les peupliers c est aussi un Accueil de Jour de 1 place. Ce service s adresse aux personnes âgées vivant à leur domicile, la plupart du temps avec des membres de leur famille. Objectif : accueillir les personnes âgées, les stimuler pour maintenir leur autonomie, rendre les personnes actives durant leur accueil en participant aux activités, et ainsi soulager les familles et les aidants pour la journée. Cette place fonctionne du lundi au vendredi entre 9h et 17h. Ces horaires pouvant être aménagés après étude de la situation. L accueil de Jour ne permet pas d accueillir des personnes ayant des troubles cognitifs sévères. Les renseignements concernant l Accueil de Jour sont à retirer auprès du secrétariat de l institution. Même si à ce jour nous ne disposons que d une place, l accueil ne se faisant pas à temps complet et tous les jours, il est possible d étudier toutes les demandes. Ce service pourra aussi se développer si nous pouvons justifier auprès des autorités un réel besoin pour notre secteur. L accueil de jour c est permettre à des personnes âgées de rester le plus longtemps possible à leur domicile en soulageant les aidants familiaux dans la journée. 170 Avenue des Peupliers Amou Téléphone : Fax :

9 Les élèves de 3 ème du Collège d Amou sont partis du 18 au 22 mars 2013 à Paris. L organisatrice de ce voyage scolaire, Mme Malet, ainsi que les accompagnateurs, Mmes Carité, Destandau, Pourrère et M. Boulin, saluent l attitude exemplaire des 64 élèves au cours du séjour. La semaine s est ainsi déroulée dans une atmosphère des plus conviviales. Le programme varié a aussi satisfait tout le groupe : visite du Louvre, de l Opéra Garnier, de l Arc de triomphe, de l Espace Dali, mais aussi promenade sur les Champs-Elysées, croisière en bateau-mouche, «Paris by night» en bus et découverte, à pied, du centre de Paris, en long et en large! L équipe remercie l organisme CLC pour la qualité des prestations offertes mention spéciale à l hôtel 2 étoiles à Villeparisis où l accueil a été des plus chaleureux, où les repas ont tous les jours contenté les appétits et où les chambres étaient très confortables) mais aussi la Communauté de Communes et le FSE du collège pour avoir aidé au financement du séjour avec des dons de 50 et 60 par élève, respectivement ; le séjour revenant à 220 aux familles). Cette découverte de la capitale sera à reproposer ultérieurement et conquerra, à n en pas douter, les générations futures. Mme Pourrère La semaine des 4 jours et demi va être mise en place dès la rentrée 2013 dans deux RPI du canton. Le RPI de Brassempouy / St Cricq et le RPI les Hauts du Luys Gaujacq / Bastennes / Donzacq / Castelnau). Les projets d organisation concertés avec les enseignants et statuant sur les nouveaux horaires ont été transmis au DASEN pour validation par l intermédiaire de l Inspecteur de circonscription qui a au préalable donné un avis positif. Restent aux instances académiques départementales à valider les nouveaux horaires et au Conseil Général à nous transmettre son avis sur notre proposition concernant les nouveaux horaires de transport. Un transport sera bien affrété entre les RPI et le centre de loisirs le mercredi midi. Le bus embarquera les enfants concernés gratuitement pour le centre de loisirs où la demipension sera assurée. Le soir les enfants seront transportés comme habituellement. Afin d organiser au mieux ce service et les activités du centre de loisirs un questionnaire sera établi par la Communauté des Communes et proposé à l ensemble des parents des 2 RPI. Ce questionnaire sera diffusé par les écoles. Les parents d élèves seront informés de la mise en place sur le territoire. Les 2 RPI ont demandé une mise à disposition des personnels de la communauté des communes pour encadrer les activités périscolaires pour quelques heures par semaine. La communauté de commune a validé ce principe. Tous les acteurs du territoire seront également sollicités pour proposer un échantillon des activités péri-éducatives. Le changement des rythmes scolaires est accompagné par le Conseil Général par la mise en place du transport adapté aux nouveaux horaires. Les autres écoles et RPI du canton commenceront en Une commission d élus communautaires travaille sur la mise en place de cette réforme pour 2013 et

10 Communauté de communes Coteaux et Vallées des Luys Entre 800 et 1000 pèlerins sillonnent, chaque année, nos routes. Ce pèlerinage ancestral se perpétue, avec ces jacquets, de plus en plus nombreux chaque année. Ne dit-on pas que cette tradition, ainsi que le pèlerinage de la Mecque et celui des indiens à Bénarès sont les trois plus anciennes manifestations religieuses dans le monde? Il y a 16 ans, j avais été sollicité par 2 personnes éminentes connaissant profondément l histoire jacquaire de ce département afin de baliser le chemin, entre Hagetmau et Sault de Navailles. C est en compagnie de Suzon Léglise de Labastide-Chalosse, véritable érudite de l histoire du Moyen Age et du Docteur Dubédat de St-Sever, intarissable historien passionné par tous les évènements mémorables qui ont marqué nos Landes, que fut réactualisé ce tracé débouchant sur le Béarn. En même temps, il fut décidé de proposer au conseil Municipal de Beyries, l ouverture vendredi 21 juin samedi 22 juin Imprimé par nos soins Ne pas jeter sur la voie publique ans d histoire de la Voie de Vezelay Fête du Chemin de Saint Jacques de Compostelle à Argelos et Beyries vendredi 21 juin 2013 à Argelos 20h30 : concert en l Eglise St Barthélemy d Argelos avec la chorale Enchant'Mant - gratuit samedi 22 juin 2013 à Beyries Une Soirée «Devenons pèlerins» 19h30 : présentation du film documentaire «ULTREIA» sur les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle des Landes, réalisé par l Association Landaise des Amis de Saint Jacques gratuit 21h00 : dindères à l église de Beyries 21h30 : Marche aux flambeaux sur la Voie de Vezelay 2,5 km) Suivie d une soirée grillades sur inscription tarif : 5 Infos et inscriptions sur / d un refuge dans la salle polyvalente. Ceci fut possible grâce à la disponibilité d Etiennette Languet et de sa famille que je tiens ici à remercier. Ayant quitté la commune, Etiennette fut remplacée par Evelyne Breillot qui, elle aussi, veille avec sollicitude, à l accueil des pèlerins. Pour ceux qui le désirent, après avoir peiné en montant la «côte du lièvre» à Argelos, un point d eau fraîche est mis à leur disposition, par Annie et Pierre Dufourcq, devant leur domicile «Cami dou Casteigt». Je veux rappeler ce que fut ce pan de l histoire moyenâgeuse au sein de nos deux villages. A l entrée d Argelos, les pèlerins disposaient d un refuge nommé : «Hôpital de la Haderne». Sur la carte de Cassini, figure une chapelle «Haderne» entre Labastide- Chalosse et Argelos. C était également, une étape de repos pour les chevaliers de l ordre de Malte ; la preuve en est l inventaire de Le cadastre communal recense ce lieudit «Pont de la Haderne». Il existe également à Argelos, sur un coteau ouest face à la commune de Castaignos, un point d eau «La houn dous Chibales» où allaient se désaltérer les chevaux. Ref Livre «les chemins de St Jacques dans les Landes» de Fr Zapata et JP Rousset). Arrivés à Beyries, les jacquets prenaient un peu de repos sous le porche, alors ouvert, de la vieille église St-Blaise du 12 ème siècle. Nous sommes toujours impressionnés par ces marcheurs infatigables qui perpétuent cette tradition depuis la nuit des temps. C est donc pour la 3 ème fois, et non pour la 1 ère comme certains l ont écrit, que Beyries fêtera, cette fois en accord avec Argelos, la Voie de Véselay : bel exemple d entente intercommunale. On peut penser que dans 100 ans, dans 1000 ans, ces marcheurs venant du nord de l Europe ou d ailleurs, continueront à traverser les Landes, via le Béarn, le Pays Basque et l Espagne. Je joins à ces quelques mots, de sympathiques pensées écrites par ces pèlerins de passage, sur le premier Livre d Or mis à leur disposition. Voici mes préférées : «Ce n est pas l importance de la population qui fait la richesse dans une commune, c est la qualité du cœur des personnes qui y vivent et la force de leurs idées» - Jean-Marc «Quand une mairie se met au service des pèlerins, c est tout un symbole pour une village» - Pascal et Marie-Hélène ; Albert Darricarrère Dans notre canton, il est à noter qu une déviation de l itinéraire de Vézelay existe venant de Mont-de-Marsan et traversant la commune de Castelnau vers Pouillon les pèlerins traversaient le Luy à gué). Une autre déviation traverse également Amou. Dans le guide des églises anciennes de Chalosse, une chapelle aujourd hui disparue située près de la porte d entrée de l église dont la dédicace à St Jacques rappelait qu Amou se trouvait sur l un des axes secondaires du pèlerinage. 10

11 Depuis sa création en juillet 2002, en plus de recevoir un public varié et toujours plus nombreux, l un des objectifs de la Maison de la Dame de Brassempouy est de mettre en valeur le territoire du Pays des Luys et l ensemble du Pays Adour Chalosse Tursan. En effet, en tant que pôle touristique, la Maison de la Dame a pour rôle de drainer sur ces territoires des retombées économiques. Rappelons-le, le tourisme est créateur d emplois et d activités directes sur les sites eux-mêmes, mais également sur les territoires. Pour exemple, à Brassempouy, de nombreux partenariats existent avec des artisans locaux, comme les sculpteurs David Baron de Brassempouy ou encore Jean-Claude Fichot de Saint-Sever, qui proposent des créations à l effigie de la Dame de Brassempouy. La Dame se décline aussi en savons, créés et estampillés Dame de Brassempouy par la savonnerie Casa Nature de Baigts-en-Chalosse. On la retrouve aussi sur les T-shirts ADISHATZ, entreprise en pleine expansion à Capbreton et désormais de notoriété plus que nationale.. Depuis le mois de décembre dernier, une nouvelle gamme de produits à l effigie de la Dame est proposée en boutique. Juste avant les fêtes de Noël, on pouvait ainsi déguster les Dames en Chocolat, fabriquées par Delphine Carrère, Maître artisan chocolatier à Hagetmau. L idée avait été lancée plusieurs années plus tôt, mais il fallu le temps à Delphine de créer les moules, de les faire fabriquer investissement de 6000 euros qui témoigne de l intérêt de l artisan pour ce projet) et de faire breveter le concept. Ainsi, quelques jours avant Noël dernier, une cinquantaine de gourmands s est réunie à la boutique du site culturel pour découvrir le mode de fabrication de ces Dames avant d en dévorer quelques unes! Cette Dame que l on trouve toujours si petite et que l on aurait, ce jour-là, voulu plus grande pour qu il y en ait un peu plus à croquer! Sur le même thème, un partenariat avec la chanteuse Olivia RUIZ, qui chante «la Femme chocolat», est en cours de discussion. A peu près à la même époque, le Conseil Communautaire acceptait d investir dans la création du Jeton Touristique de la Dame de Brassempouy. Il fallut alors plusieurs mois à l équipe pour obtenir les droits d utilisation de l image de la Dame auprès du Musée des Antiquités Nationales, permettant à la Monnaie de Paris de frapper ce jeton touristique. Belle fierté pour l équipe de la Maison de la Dame lors de la sortie de la pièce en mars dernier : la première médaille touristique du département venait de naître près de 1500 existantes en France et seulement 5 départements n en possèdent pas - plus que 4 aujourd hui!). Editée à 5000 exemplaires, déjà plus d un tiers a été commercialisé en seulement un mois d existence. Les collectionneurs de toute la France s arrachent l objet, qui s avère être un bon moyen de communication pour véhiculer l image de notre belle petite tête. Nous avons désormais la Dame en Chocolat, la médaille de la Dame, On imagine qu un prochain projet devrait bientôt voir le jour : la médaille en chocolat. Enfin, tout dernier partenaire à avoir collaboré avec la Maison de la Dame, Yvan Gaudy, potier à Bastennes, est lui aussi un artisan 11 de notre Communauté de Communes. Ses poteries, dont plusieurs aux faux airs préhistoriques ou à l effigie de la Dame, ont rejoint la vitrine des artisans locaux depuis quelques semaines, démontrant ainsi la volonté affirmée de l équipe de créer de la richesse sur notre beau territoire du Pays des Luys Et prochainement : le vin de la Dame de la Cave Chalosse-Tursan. Mais en attendant, la nouvelle saison est déjà lancée avec le retour des premiers bus de scolaires et d associations en tous genres. De nombreuses animations auront encore lieu cette année : plusieurs expositions temporaires comme «Préhistorien en action», réalisée par l équipe du site ; des cycles de conférences les 8 juin et 7 septembre ; et toute une palette d activités pédagogiques comme les ateliers «sculpture de la Dame» les mardis et jeudis des vacances scolaires, ou encore «les mercredis de la science» à découvrir sur notre site Internet prehistoire-brassempouy.fr). Alors, en famille ou avec des amis, venez vite nous rendre visite! Lionel Ducamp

12 Communauté de communes Coteaux et Vallées des Luys Ce mois d octobre, Odile Lafitte avait invité notre Préfet à découvrir notre territoire et nos traditions au travers de quelques entreprises et sites. Un programme chargé attendait Claude Morel qui a cependant pris le temps à chaque étape de s entretenir longuement avec les dirigeants. M. Claude Lasserre, président de notre communauté de communes, maire de, l accompagnait tout d abord chez «Paris», puis «Trémont» et enfin après avoir revêtu une tenue isolante, les entrepôts «Tré-Froid». La fin de matinée était dédiée à la visite de la «Société Coopérative Agricole d Amou et des Producteurs de Kiwis». Le temps du déjeuner «chez Darracq» fut partagé avec les élus du canton. Vers 15h, M. JJ. Darmaillacq prenait le relai pour une visite express d Amou. Les projets de la communauté de communes sur le site préhistorique de Brassempouy ont été exposés devant la grotte par Michel Canfora et Lionel Ducamp. En fin de journée, Mme Odile Lafitte présentait le site du SIETOM et la visite fut commentée par les 2 co-directeurs. Il était 19h lorsque M. le Préfet arrivait à Castelnau-Chalosse pour un petit moment de détente autour du jeu traditionnel des quilles de 9. C est un représentant de l état détendu, accessible et curieux que nous avons eu le plaisir de recevoir sur notre canton. Dossier : que sont devenus nos anciens maires? Que sont ils devenus? 14 anciens maires du canton nous racontent leurs souvenirs en répondant à 3 questions : 1/ Quels ont été les faits marquants et les réalisations de votre mandat? 2 / Que faites-vous aujourd hui? Participez-vous toujours à la vie de la commune ou associative? 3 / La fonction de maire a-t-elle eu une influence sur votre personnalité? René NOVEMBRE, Maire de Bastennes de 1965 à ans, 7 mandats tous aussi intenses et passionnants les uns que les autres 1) En toute modestie, je pense qu il y en a plusieurs, dont certains que j aimerais rappeler : la construction de 9 maisons individuelles dans le cadre de l accès à la propriété sur les pentes du bourg ; la création d un parking de 40 places ; le remembrement en 1972 ; l enfouissement des réseaux et de l éclairage public ; le hall des sports en 1984 ; le regroupement scolaire ; la mairie ; la carte communale ; le réaménagement du bourg et le captage des eaux pluviales ; l aménagement du parvis de l église ; le réseau routier en enrobé. 2) Je suis plus présent à la maison et je peux m occuper des travaux d entretien qu avant je renvoyais. Je suis bien entouré et je vois ma famille, mes petits enfants ; c est une autre vie. Je me déplace encore mais ne suis plus impliqué dans la vie communale ou associative. Je participe cependant aux manifestations proposées sur la commune comme tout autre administré de Bastennes. 3) En quelque sorte oui, c était toute ma vie, comme un sacerdoce, ma seconde famille. Bastennes restera une grande passion, le temps est vite passé. Maintenant, j ai réussi à tourner la page. Je pense que durant ces 43 années, j ai pu ou du moins essayé de répondre aux attentes des bastennois, avec lesquels j ai partagé beaucoup de bons moments, mais aussi d autres, plus douloureux. 12 Albert HAURAT, Maire d Arsague de 1969 à ans, 5 mandats et deux ans animés de la même détermination durant toutes ces années. 1) Je suis un béarnais natif de Biron, j ai vécu quelques années à Baigts de Béarn et suis arrivé à Arsague sans aucune ambition municipale. Le contexte de l époque a accéléré mon engagement pour la commune. J entretenais de bonnes relations avec M. Darrieu propriétaire de la laiterie qui était maire peu avant mon implication. J ai eu la chance de trouver une commune saine financièrement et d un bon niveau de fonctionnement. La réalisation la plus importante est bien sûr le hall des sports. Sinon, j ai essayé de bien mener les affaires et les actions communales

13 du mieux possible grâce certainement à une rigueur que je me suis imposée. Sur le plan économique, j ai bien sûr pu compter sur un partenaire important, la laiterie, qui générait plusieurs emplois pour mes administrés. Durant tout ce temps, j ai participé au rétablissement de rapports cordiaux entre les agriculteurs de la commune. 2) Dès que j ai raccroché mon écharpe, j ai continué à développer l exploitation familiale. Avec mon fils nous avons créé une EARL. Actuellement la sagesse de l âge m a fait lever le pied. J ai conservé quelques activités communales notamment au CCAS où je suis encore membre du bureau. Je suis adhérent au club du 3ème âge et jusqu il y a peu de temps, j ai participé aux manifestations de l ACCA. 3) Non, mes origines béarnaises, m ont rendu service par rapport aux landais bien ancrés, avec je dois le dire, un drôle d esprit sur Arsague. Je précise que l aide de M. Joseph Lamarque conseiller municipal m a été précieuse et m a permis de mieux comprendre les personnalités des arsaguais. Mon caractère m a surtout permis de m exprimer librement afin de me faire mieux entendre des autorités départementales. René COMET, Maire de Gaujacq de 1982 à 1983 Suite au décès de M. le Maire Paul Lacoste, le conseil municipal m a demandé d assurer l intérim jusqu aux élections de J occupais à ce moment là, la fonction d adjoint au Maire. 1) Surpris de devoir reprendre les rênes de la commune, j ai principalement traité les affaires courantes et mené à bien les réalisations entreprises par la municipalité et j ai découvert les responsabilités d un maire avec toutes les contraintes que doit supporter la fonction. 2) J ai fait un mandat de plus en tant que conseiller municipal. Après 1989, je me suis consacré au développement de l exploitation que j ai pu transmettre à mes enfants. Marqué par des évènements familiaux tragiques, je me suis retiré de la vie associative, même si parfois je participe à certaines manifestations à Gaujacq. 3) Je n ai pas exercé suffisamment pour appréhender et apprécier ce sentiment André CAMBON Maire de Nassiet de 1971 à 2001, conseiller municipal de 1959 à 1965 et adjoint de 1965 à 1971, toute une vie consacrée à sa commune. 1) j ai eu le plaisir avec différents conseils municipaux de mener à bien des projets tels que l école avec salle informatique, le hall des sports inauguré en 1982 par le ministre Emmanuelli, la réfection des bâtiments communaux, en particulier l église et enfin la nouvelle mairie inaugurée en 2000 par le même Emmanuelli président du Conseil Général. J ai été aussi un des fondateurs du regroupement scolaire dont j ai occupé la présidence durant quatorze ans. J ai eu le privilège de proclamer trois baptêmes républicains ce qui n était pas très courant dans nos campagnes. 2) J ai conservé pendant 2 ans la présidence du RPI du Luy de France et j ai retrouvé pleinement mon activité sur l exploitation qui s était transformée en GAEC. J ai pu me consacrer à ma passion du vélo licencié au club cyclo de Brassempouy) et j ai retrouvé les occupations quotidiennes dans ma maison. J ai gardé un contact proche avec le club de basket j ai été président 15 ans) et j ai continué à participer aux manifestations qu il organisait. Quelques soucis de santé m ont amené à décrocher progressivement. Bien entendu j adhère au club local des aînés et j ai participé à la création du bureau du CIAS. 3) Oui complètement, je n étais pas du tout préparé à occuper cette fonction, j étais même hésitant, mais au fil du temps, j ai appris beaucoup de choses : l administratif dans toute sa complexité, la gestion d une mairie, la population, le contact humain avec d autres collègues cantonaux et départementaux. J ai vécu une expérience intéressante, passionnante et enrichissante et tout cela a façonné et construit ma personnalité dont j ai pu découvrir certaines facettes. Lorsque j ai arrêté, j ai ressenti un brin de nostalgie, qui s est vite estompé au fil des jours. J ai apprécié de travailler avec les conseillers municipaux des 5 mandats avec des personnalités différentes les unes des autres. Yves LANNELONGUE Maire de Brassempouy de 1977 à 1995, 3 mandats au service de sa commune et de ses administrés. 1) J ai succédé à mon cousin. Une prise de fonction délicate avec un petit budget cependant nous avons dû engager des projets afin de revitaliser Brassempouy, la rénovation du foyer rural, le hall des sports en 1987, l entretien des chemins communaux, l achat de la maison Candau actuel parking) où était installé le forgeron, que nous avons démolie pour faciliter la construction de quatre logements aidée en cela par la rénovation de l ancienne salle des fêtes et du presbytère. Entre temps, M. et Mme Goualard ont donné le château à la commune qui abrite actuellement la mairie et le musée. Le fait marquant de ces trois mandats restera la visite du Président Mitterrand à la grotte du Pape en août Cette visite se devait d être discrète, mais des fuites avaient attiré quelques journalistes à la surprise du Président. 2) J ai pu retrouver mon travail à temps complet sur l exploitation que j ai transmise à mon fils. J ai regoûté aux joies que procure l entretien des abords de la maison. J apprécie la liberté de vivre comme je l entends sans plus aucune contrainte si ce n est que celles liées à la santé et à l âge. Je suis adhérent à l amicale des trois clochers qui réunit les plus anciens de la population. J assiste autant que je le peux aux différentes animations proposées par les associations locales. 3) Très certainement, pas toujours dans de bonnes conditions, surtout quand il fallait faire face à certaines difficultés rencontrées par la population et régler des différents de quelques administrés. Je crois que l humour que j essayais d utiliser dans des moments moins solennels m a bien aidé. La sincérité que j ai voulu toujours témoigner envers mes administrés m a certainement valu quelques déconvenues. La fin du troisième mandat m a paru plus compliquée avec de nouvelles contraintes et c est avec soulagement que j ai mis fin à cette fonction très prenante mais ô combien enrichissante. Malgré mon franc parler qui ne plaisait pas forcément à tout le monde, j ai voulu maintenir la quiétude de notre village et le bien être de ceux qui l habitent. Jacques MOMAS, Maire de Brassempouy de 1995 à 2008, 13 années très captivantes à l écoute et au service de ses concitoyens. 1) Construction de la Maison de la Dame, restauration de l église, nouvelle mairie et maintien et entretien des infrastructures existantes sur la commune. 2) Le jardinage, le vélo adhérent au club Brassempouy cyclo). Je suis un fervent supporter de l USD et essaie d assister à tous les matches à domicile. Je suis aussi membre de l association musicale et culturelle de Brassempouy. Je m occupe beaucoup plus de ma maison et participe aux manifestations organisées par les associations locales. Je suis plus présent pour ma famille, en particulier avec un petit fils licencié à l USD en cadet 1 ère année que j accompagne aussi souvent que je le peux. Je me rends plus souvent dans ma belle famille à Paris et aussi à Saint Germain en Laye, commune avec laquelle j ai tissé quelques liens grâce à la Dame. Je suis plus proche de mon épouse qui a traversé des moments douloureux occasionnés par des ennuis de santé. 3) Ah oui, surtout au niveau du relationnel. La commune reste une excellente école, on 13

14 Communauté de communes Coteaux et Vallées des Luys y apprend et découvre beaucoup de choses intéressantes. On se confronte avec d autres élus locaux. Les gros projets tels que la Dame m ont imposé des contacts très enrichissants, élus, chercheurs nationaux et internationaux. Un échange au quotidien avec les habitants de Brassempouy envers lesquels je m étais engagé. De ce fait forcément mon état d esprit à changé, cette fonction m a procuré différents sentiments : le sens des responsabilités, la joie de faire avancer et développer le village, mais aussi des doutes au moment de prendre les bonnes décisions, aidé bien entendu par le conseil municipal. Je suis un homme libre et heureux d avoir pu servir mon village de Brassempouy. Roger HOURTIN, Maire de Castelnau Chalosse de 1989 à 2001 et adjoint au maire de 1983 à 1989, une vie associative, syndicale et municipale consacrée à sa commune et ses habitants. 1) Avant les élections, mes colistiers de l union de la gauche m avait désigné comme tête de liste. Un litige lors du comptage des voix du second tour entre deux candidats, réglé par le tribunal administratif de Pau, a nécessité un troisième tour de scrutin afin de constituer le conseil municipal. Ce n est que trois mois plus tard que l élection du maire et des adjoints a pu être réalisée par l ensemble du nouveau conseil. Débuts laborieux car le budget n avait pas été voté retard dans les réalisations et projets). Les faits marquants : le renouvellement de tout le personnel communal suite à des départs à la retraite ; la réfection de la maison des maîtres ; le réaménagement de l école ; la mise en conformité de la salle des fêtes ; la création de la bibliothèque ; la transformation de la cantine ; la mise aux normes de la salle des sports avec un agrandissement pour une salle de réception et des cuisines ; la création d un caveau municipal au cimetière ; le réseau routier de la voirie communale ; la maison de la vannerie mise en œuvre par Daniel Maurice. J ai eu aussi la surprise de proclamer un baptême républicain. Un fait douloureux, l accident et la disparition de 2 jeunes administrés Dominique et Bernard. 2) J ai retrouvé la liberté de vivre comme je l entends. J entretiens les abords de ma maison. Le jardinage m apaise et me maintient en forme. Je suis membre de l association du musée de la Chalosse de Montfort. Je reste supporter du club de basket local que j ai vu naître pendant la guerre et dont j ai été président plus de vingt ans. Je participe autant de fois que je le peux aux manifestations organisées par les associations locales. 3) Avant d accepter la fonction, j en avais mesuré la complexité à la fin du second mandat de mon prédécesseur Gabriel Garbay, qui pour des problèmes de santé avait délégué à ses adjoints. J ai toujours entretenu de bonnes relations avec les services administratifs départementaux et avec nos parlementaires, avec les conseillers municipaux, mais aussi l ensemble du personnel municipal ce qui m a permis de mener à bien les projets que nous avions décidés tous ensemble. Mon état d esprit et ma personnalité ont certainement été modifiés. Cette expérience à la Mairie a été enrichissante, malgré les contraintes et les exigences que peut rencontrer un Maire rural. Daniel MAURICE, Maire de Castelnau Chalosse de 2001 à 2008 et conseiller municipal de 1995 à 2001 : un vosgien arrivé à Castelnau dans le pays de son épouse et au service des concitoyens qui ont su l adopter. 1) Le chauffage du bâtiment mairie, salle des fêtes et cantine ; la modernisation en vue de rendre plus attractive notre commune ; la carte communale, un lotissement, l assainissement collectif, la réhabilitation de l ancienne école des filles pour y abriter la Maison de la Vannerie ; la création d un parking, l adhésion à la communauté des communes ; l atelier municipal, l aménagement de la zone artisanale ; la mise en place du numérus, la création d une nouvelle voie viabilisée ; la mise en projet du local des chasseurs ; la création de façon temporaire d une nouvelle classe. D autres faits marquants plus douloureux, l annonce aux parents de la disparition tragique et accidentelle de Florian et l annonce aux élèves du décès brutal et accidentel d Alexandre notre jeune instituteur. 2) Dans le prolongement de mes activités d élu, je continue à m occuper de la maison de la vannerie, où je reçois des groupes de visiteurs. Je continue à l enrichir en apportant des nouveautés. Sur les vanniers, j ai rédigé une brochure qui raconte leur histoire. A titre personnel, j ai écris une biographie familiale intitulée «Papa prisonnier de guerre», publiée chez Edhisto. Suite à de nombreuses recherches dans les archives, j ai retracé l histoire architecturale de l église et me suis également intéressé aux maladies de nos ancêtres que j ai rassemblées dans une brochure. Un autre ouvrage plus personnel, portant sur quatre cents ans de l histoire de la maison familiale de Loustaou. En chantier, la révolution à Castelnau et l histoire générale de notre village que j intitulerai :» la dernière corbeille». Parallèlement à mon activité d écriture, je jardine aussi souvent que la météo et la santé me le permettent. A la demande de l association des Castelnau, j ai sculpté un trophée. 3) Je suis rentré dans la fonction de Maire avec peut être des prédispositions sans le savoir, du fait de mon intéressement du service envers les autres. Avant d occuper cette fonction, j ai présidé à de nombreuses associations qui se sont révélées d un bon apprentissage. Mes rapports cordiaux et amicaux avec mon prédécesseur Roger Hourtin, m ont été fort utiles au début de mon mandat. René DUCASSE, Maire de Castelsarrasin de 1977 à 1983 et conseiller municipal de 1971 à 1977 puis adjoint au maire après 1983, un authentique sarrasin passionné de son village. 1) Le hall des sports ; l institution de la cantine scolaire, l entretien des chemins ; la relance du club de basket des Sarrasins ; le réaménagement du cimetière ; le parking des arènes. 2) J ai repris à temps complet mon activité d agriculteur sur l exploitation que j ai transmise à mon fils. A l heure de la retraite, j ai enfin pu regoûter au plaisir que procure la musique, avec la création d un orchestre : les papys boys. Je suis membre fondateur du club des aînés l amicale des retraités du Louyot. Lorsque j ai arrêté mes fonctions de maire, j ai continué à aider mon successeur, dont je suis resté son premier adjoint pendant deux autres mandats. 3) Pas vraiment, j ai pris beaucoup sur moi-même, afin d être toujours à l écoute de mes administrés ; je prenais aussi pas mal de recul de manière à prendre les bonnes décisions au bon moment. Une collaboration aboutie et sans contrariété avec Jean Larregneste m a permis de mener du mieux possible la mission que m avait confiée mes concitoyens. Jean LARREGNESTE, Maire de Castelsarrasin de 1983 à 2008 et conseiller municipal de 1971 à 1977 puis adjoint au maire de 1977 à 1983 enfant de Castelsarrasin, il a consacré une grande partie de sa vie au service de sa commune et de ses habitants. 1) Réaménagement des arènes, de la Mairie et de la salle du conseil ; création du groupe scolaire ; transformation des anciennes écoles en logements sociaux ; réfection du plafond de l église ; aménagement du centre bourg avec enfouissement des réseaux ; la salle de réceptions attenante aux arènes et hall des sports avec cuisine équipée ; la cantine scolaire ; les parkings devant le hall et devant 14

15 l église ; le local des chasseurs ; l atelier municipal ; le lotissement communal ; la voirie communale refaite entièrement en enrobé ; la rénovation et mise aux normes du hall des sports. 2) J ai pu retrouver pleinement mes plaisirs tels que les quilles de neuf à Castelnau. Je suis toujours supporter et partenaire du club local de basket. Je suis membre du club de l amicale des retraités du louyot. 3) Non je ne pense pas, la fonction a fait que j ai dû m adapter rapidement aux exigences et contraintes qu elle supporte. Comme mon prédécesseur René Ducasse, notre parfaite collaboration et notre entente ont beaucoup contribué à l aboutissement de nos projets communaux. François CAILLE Maire de Donzacq de 1989 à 2008, 3 mandats riches en émotion, à l écoute de tous, recherchant sans cesse le bien être de ses administrés 1) J ai été sollicité par les élus, dont mon prédécesseur M. Dutreuilh, à briguer sa succession. Dans les faits marquants : la reconstruction du clocher de l église ainsi que les enduits ; l achat de deux maisons dans le bourg transformées en trois logements communaux ; la rénovation de la maison Cantaou de bas en deux logements communaux ; la création de deux cuisines traiteur pour le foyer et la salle polyvalente ; l ensemble du groupe scolaire transformé pour recevoir les classes de maternelle du SIVU des Hauts des Luys ; la création de la cantine scolaire ; la maison du maître transformée en garderie périscolaire du regroupement scolaire ; l aménagement du circuit du bus scolaire. Je suis resté 13 ans président du SIVU des hauts des luys. 2) Depuis ma retraite d élu, je réside de façon permanente à Dax. Je m occupe bénévolement de la planification des concerts à la cathédrale. Ceci me demande beaucoup de travail d organisation. J ai conservé des contacts d ordre privé avec les donzacquois. Touché par des évènements familiaux tragiques et atteint par la limite d âge, j ai dû progressivement décrocher de la vie active. 3) Pas nécessairement, j ai été avantagé par ma carrière de militaire. J ai pu retrouver dans ma fonction de maire, des similitudes de responsabilités administratives et des décisions à prendre proches de l armée. De cette expérience, j en garde un souvenir enrichissant aux services des habitants de Donzacq, ce qui occupait copieusement mes journées de retraité. Le relationnel et le contact avec la population m ont apporté beaucoup de plaisir. J ai eu la chance de travailler en parfaite harmonie avec les conseils municipaux respectifs ainsi que le personnel communal. De part ma fonction, j ai été désigné pour être membre du bureau du centre de gestion de Saint Sever dont j occupais la fonction de quatrième vice-président. Jean MINVIELLE, Maire de Bassercles de 1977 à 2001, 4 mandats, plus conseiller municipal puis adjoint depuis 1953, et de nouveau adjoint de 2001 à ans de vie municipale trop vite passés. 1) La rénovation et l agrandissement de la salle des fêtes avec une salle de réunion attenante ; le réaménagement des chemins pédestres en collaboration avec le Conseil Général ; la création des sanitaires et toilettes publiques donnant accès aux chemins pédestres ; le réaménagement des chemins ruraux transformés en chemins communaux desservant plusieurs zones de quartier ; la réfection du toit de l église. 2) Je m occupe encore de l embellissement des quartiers de l église et du carrefour. Tout en étant à la retraite, j ai repris quelques menus travaux de mon ancienne activité de plombier zingueur forgeron. J ai pu renouer des contacts familiaux malgré l éloignement géographique de mes enfants. J essaye de me maintenir en forme, même si parfois ma santé me joue quelques mauvais tours. 3) Certainement, j ai eu la chance de part ma fonction de côtoyer des personnalités cantonales, départementales et même nationales avec lesquelles j entretenais de très bonnes relations. J ai eu des débuts plus ou moins compliqués, de part mes occupations professionnelles qui ne me laissaient guère de temps pour la mairie. J ai dû à plusieurs reprises, réorganiser mon emploi du temps, et pas sans complications. Mon prédécesseur m avait encouragé à lui succéder et au bout de longues hésitations, j ai fini par accepter tout en sachant la difficulté de la tâche qui m attendait. Mais quand même, j ai éprouvé du plaisir à gérer ma commune et essayer d apporter à mes concitoyens des solutions quand ils venaient me solliciter pour diverses raisons. Quand je suis entré pour la première fois au conseil municipal, je ne pensais pas que j en prenais pour cinquante cinq ans. C est en quelque sorte une histoire d amour entre Bassercles et moi. Yves LABADIE, Maire d Argelos de 1989 à Son état de santé actuel ne lui permet pas de nous recevoir, c est Fabienne Lassalle qui a bien voulu nous retracer les faits marquants de son mandat. C était aussi mon premier mandat d élue en tant qu adjointe et j ai beaucoup appris à son contact. Yves, une personne de consensus, très humaine avec un vrai sens du service pour la collectivité et ses habitants. La réhabilitation de l ancien presbytère et du logement existant en vue de la création d un second logement ; la réfection de la toiture de la mairie ; l aménagement d un bureau pour la secrétaire et le maire ; les personnes venant à la mairie peuvent avoir un entretien dans des conditions satisfaisantes de confidentialité ; tous les chemins communaux non bitumés le seront durant son mandat ; l acquisition de l ancien canal en bordure de la départementale 349 pour l élargissement de celle-ci ; l aménagement d une aire de pique-nique sur les berges du Luy. Enfin trois réalisations significatives : la «gazette communale» voit le jour sous le mandat de M. Labadie Yves nous en sommes au n 21, ce rendez-vous annuel est très attendu par les habitants de notre commune) ; la concrétisation du RPI pour les enfants d Argelos, Bassercles, Beyries, Castaignos, Cazalis, Momuy et Nassiet) avec création de la maternelle à Momuy ; l adhésion au Sietom de Chalosse nous étions une des rares communes à ne pas avoir de collecte organisée des déchets). Un mandat bien rempli Emile BAUTIAA, Maire de de 1972 à 1977 : A la suite du décès de mon père Robert BAUTIAA, qui était maire depuis plusieurs mandats, des nouvelles élections municipales ont eu lieu et à la demande des autres élus, j ai assuré l intérim à la mairie de durant cinq années. 1) La création du marché au gras dans les arènes ; la poursuite de la gestion de la commune et la réalisation des projets engagés par l ancienne municipalité. 2) En 1972, j ai repris la direction de l entreprise familiale et à la fin de mon mandat, je me suis consacré pleinement à son développement. Je n ai pas souhaité briguer un autre mandat, car il me paraissait compliqué de mener deux activités à responsabilité en parallèle. Depuis quelques années, je consacre la plus grande partie de mon temps à mon épouse dont la santé ne lui permet plus une complète autonomie. Je ne bénéficie d aucune aide extérieure et je m active tous les jours aux tâches quotidiennes qu impliquent l entretien de la maison et la vie d un couple. Je n ai conservé aucune activité municipale ni associative, mais je reste attentif aux manifestations locales ou cantonales, auxquelles, dans la mesure de mes disponibilités, j essaye de participer. 3) Certainement, les responsabilités et la fonction de maire font que la personnalité et l état d esprit s en trouve forcément changés. Patrick HOURTIN 15

16 Jacques MOMAS Albert Haurat Emile BAUTIAA André Cambon René Comet ngue Jean LARREGNESTE et René DUCASSE Daniel MAURICE René NOVEMBRE François CAILLE Jean MINVIELLE Roger HOURTIN Conception & impression Copytel MdM - Juin 2013 Yves Lannelo

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC PARTENAIRES IMPLIQUES DANS LE PROJET Les organisateurs à l initiative du projet ont souhaité que celui-ci fédère

Plus en détail

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 2 Février 2015 à 20h30 Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise Madame Le Maire rappelle

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

CENTRE INTERCOMMUNAL D ACTION SOCIALE DES LUYS 40 330

CENTRE INTERCOMMUNAL D ACTION SOCIALE DES LUYS 40 330 CENTRE INTERCOMMUNAL D ACTION SOCIALE DES LUYS 40 330 COMPTE RENDU DE REUNION Séance du 7 Mars 2012 à Amou L an deux mille douze, le sept du mois de mars à dix huit heures trente, les membres du conseil

Plus en détail

Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires

Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires Jeudi 15 janvier 2015 BOUXIERES-AUX-DAMES La réforme des rythmes scolaires Décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 9 demi-journées

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème Collège Jean MONNET 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr Le STAGE en 3ème Livret à destination des élèves Quel stage puis je faire? J hésite : vente,

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE Demande de subvention 2013 au titre de la répartition du produit des amendes de police Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal la

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo le collège édition 2015 en pratique fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo Édito La réussiste des collégiens est une priorité du Département. Il consacre cette année, malgré des contraintes

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

MAIRIE DE LE VERNET EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

MAIRIE DE LE VERNET EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL MAIRIE DE LE VERNET EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de Conseillers : en exercice 11 L'an deux mil onze présents 08 le : 11 Juin à 18 h 30 votants 08 le Conseil Municipal

Plus en détail

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école ÉDITO Vous êtes élu au conseil d école et nous vous en félicitons. Les partenaires éducatifs dans leur diversité et au premier plan la famille,

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 30 NOVEMBRE 2009 En session ordinaire COMPTE RENDU

CONSEIL MUNICIPAL DU 30 NOVEMBRE 2009 En session ordinaire COMPTE RENDU Présents : Mme Nathalie BARATON Mme Laëtitia SOREL Mme Christelle SOUCHET Mr Gérard CHAIGNEAU Mr Jean-François DENIS Mr Loïc GIBEAUD Mr Stéphane GUILLON Mr Pierre JAULIN Mr Sébastien MATHÉ Mr Rémy SOULET

Plus en détail

DELIBERATIONS 31 MARS 2015

DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DCM N 2015/28 * Vote des taxes communales pour 2015 : Pour l élaboration du budget primitif, le Maire indique qu il y a lieu de fixer les taux des taxes communales et propose

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 J ai fait mon stage dans une résidence de tourisme à la Rosière, en tant que réceptionniste. Mon rôle était d accueillir les clients et de

Plus en détail

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION SALON HABITAT EXPO Pôle & vivre avec LE BOIS MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION HABITAT & RÉNOVATION BOIS & ÉCO-HABITAT AMÉNAGEMENTS INT. & EXT. 25.26.27 Avril 2014 salle du Jaï Alaï DOSSIER DE PRESSE Alliance

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE RAPPEL DU SUJET : Vous êtes secrétaire administratif de classe exceptionnelle,

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est. à la Résidence Clamart

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est. à la Résidence Clamart Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est à la Résidence Clamart au titre d une aide à l investissement pour la rénovation des logements-foyers pour personnes âgées autonomes Châlons-en-Champagne

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Page 1 / 13 Conseil municipal du 29 janvier 2015 L an DEUX MILLE QUINZE, le VINGT-NEUF du mois

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015

MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015 MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015 Le Conseil Municipal s est réuni le mercredi 25 février 2015 à 20h30, sur convocation régulière et sous la présidence de Monsieur

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

CONSTITUTION DE LA COMMISSION DU RECENSEMENT AGRICOLE

CONSTITUTION DE LA COMMISSION DU RECENSEMENT AGRICOLE COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 22 OCTOBRE 2009 COMPTE RENDU N 10 Étaient présents : MM. LE BOUEDEC Joseph, LE SCANFF Didier, LE TROUHER Erwan, EZANIC Jean-Louis, LE DÉVÉHAT Yannick,

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST

Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST Janvier - Février 2009 Par Anne-Laure ALLAIN Rita Soussignan est directeur-adjoint du CESAM,

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud DOSSIER DE PRESENTATION affiche : Sylvain Guinebaud FETE DU LIVRE de FISMES Dimanche 31 MAI 2015 FEMMES, DES LIVRES ET VOUS Elle a passé le cap des 10 ans avec succès et tout nous encourage à repartir

Plus en détail

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2 DOSSIER DE PRESSE Restructuration du collège La source à Mouthe Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014 Sommaire L engagement du Département pour les collèges - p 2 Travaux d extension et de restructuration

Plus en détail

Le nouveau dispositif de logements sociaux et de services adaptés pour les personnes âgées

Le nouveau dispositif de logements sociaux et de services adaptés pour les personnes âgées Le nouveau dispositif de logements sociaux et de services adaptés pour les personnes âgées Les Logements bleus Des logements adaptés au vieillissement La plupart des personnes âgées souhaitent vieillir

Plus en détail

La résidence Anne de Bretagne

La résidence Anne de Bretagne v o u s a c c u e i l l e ASSOCIATION RÉSIDENCES ET FOYERS Résidence Anne de Bretagne 1, allée de Bretagne 78130 Les Mureaux Téléphone : 01 30 22 80 00 Fax : 01 30 22 80 10 annedebretagne@arefo.com www.arefo-arpad.com

Plus en détail

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014 A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE A L ECOLE MATERNELLE Nous avons bien noté que : nous ne pouvons accueillir dans les

Plus en détail

RENTREE 2014 : Rythmes scolaires Mode d emploi juin 2014 réalisation de la commune de Mareauaux Prés -rédacteur en chef : le Maire B. HAUCHECORNE Rappel de la mise en place des rythmes scolaires Un projet

Plus en détail

ECOLE FORMULAIRES. LETTRE DE REMERCIEMENT Objet mentionné sur la lettre : Bilan et remerciements La facture peut être jointe à cette lettre.

ECOLE FORMULAIRES. LETTRE DE REMERCIEMENT Objet mentionné sur la lettre : Bilan et remerciements La facture peut être jointe à cette lettre. ECOLE FORMULAIRES LETTRE TYPE DE PROSPECTION POUR LES ECOLES Objet mentionné sur la lettre : Proposition d organisation de journée découverte Cette lettre peut être adressée de manière circulaire à toutes

Plus en détail

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 1 er avril 2011

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 1 er avril 2011 COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 1 er avril 2011 Présents : M. d ANGLADE / M. RABANIER / M. FRAPPIER / M. SAUVAITRE / M. BARATTINI / Mle MICHAUD / M. LAFON / M. OUDENOT / M. BIELLE / Mme GILLE/

Plus en détail

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille DESCRIPTION DU PROJET Le projet prévoit l aménagement d une maison multiservices dont une partie constituerait en la mise en place d une structure d accueil des personnes âgées adaptée à l échelle communale

Plus en détail

DU 16 octobre 2013 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

DU 16 octobre 2013 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 octobre 2013 L an deux mil treize, le 16 octobre, à vingt heures trente, Le Conseil Municipal de la Commune de Saint Martin l Ars, dûment convoqué, s est réuni en

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

Sous la présidence de M. Roland SALLERIN, Maire. Secrétaire de séance : Monsieur Alain BISVAL.

Sous la présidence de M. Roland SALLERIN, Maire. Secrétaire de séance : Monsieur Alain BISVAL. RÉPUBLIQUE FRANCAISE DÉPARTEMENT DE LA MOSELLE COMMUNE de SAINT-HUBERT PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU 12 AVRIL 2013 L an deux mil treize, le douze avril à vingt heures, les membres du Conseil Municipal

Plus en détail

CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015

CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015 CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015 Rentrée des enseignants Lundi 1 er septembre Rentrée des élèves Mardi 2 septembre 2014 Vacances de la Toussaint du samedi 18 octobre 2014 au lundi 3 novembre 2014 Vacances

Plus en détail

Compte rendu réunion de Conseil Communautaire Lundi 13 Mai 2013 à 20h30 en mairie de Boëge

Compte rendu réunion de Conseil Communautaire Lundi 13 Mai 2013 à 20h30 en mairie de Boëge Compte rendu réunion de Conseil Communautaire Lundi 13 Mai 2013 à 20h30 en mairie de Boëge Présents : MUSARD Jean Paul GENOUD Edmond SANTONI Michel DUPRAZ Yves DURET Marielle DUCROT Denis MAURON Jean MEYNENT

Plus en détail

Assemblée Générale du 26 Avril 2015, à Ste - Menehould ==================================

Assemblée Générale du 26 Avril 2015, à Ste - Menehould ================================== Assemblée Générale du 26 Avril 2015, à Ste - Menehould ========== Voir Ordre du jour : 1) - Le Rapport Moral. 2) - Le Rapport Financier. 3) - Le Renouvellement du Bureau. 4) - Questions Diverses. ====================

Plus en détail

Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir!

Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir! DOSSIER DE PRESSE Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir! 11 novembre 1934 11 novembre 2014 80 ans

Plus en détail

Procès-verbal du Conseil Municipal du 18 mars 2013

Procès-verbal du Conseil Municipal du 18 mars 2013 MAIRIE DE BOURDEILLES Dordogne 24310 BOURDEILLES Tél. 05 53 03 73 13 Fax. 05 53 54 56 27 Procès-verbal du Conseil Municipal du 18 mars 2013 Etaient présents : M. CHABREYROU Olivier, M. REVIDAT Francis,

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois

L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois L OPAH RR du Pays du Ternois est un dispositif d aides financières ouvert aux propriétaires privés occupants

Plus en détail

SITE INTERNET Mémoire de Magny AVRIL 2015 Portrait. Louise Lecarpentier, 100 ans, 40 ans de vie à Magny

SITE INTERNET Mémoire de Magny AVRIL 2015 Portrait. Louise Lecarpentier, 100 ans, 40 ans de vie à Magny SITE INTERNET Mémoire de Magny AVRIL 2015 Portrait Louise Lecarpentier, 100 ans, 40 ans de vie à Magny En janvier dernier, Louise Lecarpentier soufflait ses 100 bougies. Elle vit encore dans sa maison

Plus en détail

4. Mes deux bilans séjour en entreprise

4. Mes deux bilans séjour en entreprise RAPPORT DE STAGE ENTREPRISE 1 : 1- Sommaire Page.1 2- Introduction Page.2 3- Présentation de l'entreprise Page.3 4- Fonctionnement de l'entreprise et l organisation de l entreprise Page.4 5- L'entreprise

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES RESTAURANTS SCOLAIRES, GARDERIES ET TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES Introduction La commune de Bassens organise les services périscolaires : restaurants,

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015)

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015) SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015) L an deux mil quinze, le mercredi quatre novembre à vingt heures trente minutes, le conseil municipal de la commune

Plus en détail

Domicile protégé pour personnes atteintes de la malade d Alzheimer. Belfort, le 30 janvier 2012

Domicile protégé pour personnes atteintes de la malade d Alzheimer. Belfort, le 30 janvier 2012 Belfort, le 30 janvier 2012 Domicile protégé pour personnes atteintes de la malade d Alzheimer La Ville de Belfort inaugure le Domicile Protégé, un lieu de vie spécifiquement adapté aux personnes atteintes

Plus en détail

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2)

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2) 2013-01-9/1 (1) AVENANT N 2 LOT 1 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE PREVOSTO DEMOLITION MUR ELARGISSEMENT BAIE-PORTE LOCAL ARCHIVES MASSIF PORTE-DRAPEAU Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal, un devis

Plus en détail

RAPPORT MORAL SAMEDI 07 JANVIER 2012 ASSEMBLEE GENERALE RAPPORT MORAL

RAPPORT MORAL SAMEDI 07 JANVIER 2012 ASSEMBLEE GENERALE RAPPORT MORAL RAPPORT MORAL SAMEDI 07 JANVIER 2012 ASSEMBLEE GENERALE Les membres de l association «Club Gym Plus EPMM» se sont réunis en assemblée générale ordinaire, le samedi 07 janvier 2012, au foyer de Générargues

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

MAIRIE de B E I G N O N

MAIRIE de B E I G N O N Beignon, le 25 mai 2012 MAIRIE de B E I G N O N Chers Parents, L année scolaire 2011 / 2012 se termine et il nous faut préparer la rentrée scolaire 2012/ 2013. A ce titre, nous vous rappelons quelques

Plus en détail

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!!

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!! AssociationCinémal Ecran lundi8septembre2014 14,passagedel Aqueduc 93200SaintADenis Tel:0149336688 Introduction Projetd extensionducinémal ECRAN Le cinéma l Ecran dans le centreaville existe depuis 1991(sa

Plus en détail

Rentrée scolaire 2015-2016. Campagne d inscriptions aux activités périscolaires. du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus

Rentrée scolaire 2015-2016. Campagne d inscriptions aux activités périscolaires. du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus Rentrée scolaire 2015-2016 Campagne d inscriptions aux activités périscolaires du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus Edito Chers parents, Vos enfants sont bien souvent les personnes qui comptent le plus

Plus en détail

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires.

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. APPEL A PROJET REGIONAL Carsat Auvergne / ANCV Aide au développement des programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. Le départ en vacances constitue un enjeu essentiel du «Bien vieillir».

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015. GUERIN Maryline 2 ème adjoint

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015. GUERIN Maryline 2 ème adjoint COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015 Sous réserve d approbation par les membres du conseil municipal lors de la prochaine réunion Présents : PARIS Jean-Claude 1 er adjoint

Plus en détail

Rapport du Président

Rapport du Président AG 11 avril 2015 Rapport du Président Intervention du Vice-Président Rapport du trésorier Recettes 2014 Prévision Réalisation 1 - Recettes des Membres 4 450,00 5 236,50-1,1- Cotisations 4 250,00 4 604,00-1,2-

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle Quoi? Une friche industrielle réhabilitée Les anciens établissements Cannelle En 1945, la famille Cannelle, originaire du territoire de Belfort, décide de s installer en bord de Loire port des Noues, afin

Plus en détail

LE TRÉSOR DES MOUSQUETAIRES

LE TRÉSOR DES MOUSQUETAIRES LE TRÉSOR DES MOUSQUETAIRES Premier parcours interactif œnotouristique dans l appellation Jurançon DOMAINE DU CINQUAU LE MOT DU PROPRIÉTAIRE Le Domaine du Cinquau est dans ma famille depuis presque 400

Plus en détail

République Française Département de l Isère. Commune de JARCIEU. Séance publique du Conseil Municipal en date du 22 Janvier 2015.

République Française Département de l Isère. Commune de JARCIEU. Séance publique du Conseil Municipal en date du 22 Janvier 2015. République Française Département de l Isère Commune de JARCIEU Séance publique du Conseil Municipal en date du 22 Janvier 2015. Une information complémentaire sur le projet de la Maison Médicale nous est

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL

REGLEMENT DEPARTEMENTAL REGLEMENT DEPARTEMENTAL des Transports Scolaires Département de l Indre D.G.A/R.T.P.E. Service Départemental des Transports Hôtel du Département CS20639 36020 Châteauroux Cedex REGLEMENT DEPARTEMENTAL

Plus en détail

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 JUILLET 2011

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 JUILLET 2011 COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 JUILLET 2011 Le Conseil Municipal s est réuni sous la présidence de Monsieur le Maire J.F. RAVOT. Présent(e)s : Mmes, M. KOHL, C. MARTIN, M. MOUCHEREL Mrs F. BORGALLI,

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

MAI 2011 LE MOT DU MAIRE. Madame, Monsieur,

MAI 2011 LE MOT DU MAIRE. Madame, Monsieur, MAI 2011 LE MOT DU MAIRE Madame, Monsieur, Le budget 2011 vient d être voté, il laisse apparaître un résultat cumulé de 44.144,75, dont vous trouverez le détail à l intérieur du bulletin. Cela nous a permis

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

1) PISTE CYCLABLE RD 52 CONVENTION DE DELEGATION DE MAITRISE D OUVRAGE

1) PISTE CYCLABLE RD 52 CONVENTION DE DELEGATION DE MAITRISE D OUVRAGE LORS DE SA REUNION DU 24 MAI 2012 LE CONSEIL MUNICIPAL DE CHALAMPE REUNI SOUS LA PRESIDENCE DE MME LAEMLIN MARTINE A PRIS LES DECISIONS SUIVANTES : 1) PISTE CYCLABLE RD 52 CONVENTION DE DELEGATION DE MAITRISE

Plus en détail

Académie de Beaumes de Venise. Compte rendu de l Assemblée Générale 2014 le 25 Novembre 2014

Académie de Beaumes de Venise. Compte rendu de l Assemblée Générale 2014 le 25 Novembre 2014 Académie de Beaumes de Venise Compte rendu de l Assemblée Générale 2014 le 25 Novembre 2014 Sommaire Partie 1 Accueil Bilan moral et d activités: Chantiers Conférences et spectacles Création bibliothèque

Plus en détail

Votre maison, votre appartement, c est la fondation sur laquelle vous construisez votre vie.

Votre maison, votre appartement, c est la fondation sur laquelle vous construisez votre vie. Un toit pour tous C est un droit Rentrer à la maison, se relaxer ou recevoir des amis, aimer et élever ses enfants, prendre soin de soi et de ses proches, organiser son travail et ses loisirs, s instruire

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 26 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 26 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 26 novembre 2012 L an deux mil douze, le vingt-six novembre à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal de la commune de Vasselin, légalement

Plus en détail

COMMUNE DE LADINHAC I. APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 27 FEVRIER 2015

COMMUNE DE LADINHAC I. APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 27 FEVRIER 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er AVRIL 2015 Le conseil municipal de LADINHAC s est réuni le mercredi 1 er Avril 2015 à 20H30 à la mairie de LADINHAC sur la convocation de Monsieur Clément ROUET,

Plus en détail

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL?

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE

DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE La rentrée scolaire 2015-2016 sera marquée par la construction d un bâtiment destiné

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100»)

CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100») 2013 CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100») [1- PRESENTATION GENERALE] [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] 29 mars 2013 1- Présentation LOIRE HABITAT

Plus en détail