RéACTIF. Résistons à la Bart attack! Yak Yak! une lettre d informations à destination des travailleurs sans emploi - CSC ho

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RéACTIF. Résistons à la Bart attack! Yak Yak! une lettre d informations à destination des travailleurs sans emploi - CSC ho"

Transcription

1 RéACTIF Résistons à la Bart attack! Yak Yak! La Belgique vit une époque morne, faite de désillusions et de désespoir d un monde meilleur. Dans ce climat morose et quelconque, les attaques spartiates en provenance de Bart s Planet s approchent de la Terre Humanité, tandis que les humains feignent d ignorer les intentions des Bartiens. Le scénario est une parodie de plusieurs montées néo-libérales et dictatoriales, et un hommage au film patriotique Independence Day. Dans ce film les terriens sont assez primaires et les extra-terrestres puissants et sans pitié. C est une satire sociale qui fait un grand pied de nez à nos valeurs: d une part à la solidarité puisque la sécurité sociale est la cible d attaques permanentes, mais également aux valeurs syndicales, avec notamment l attaque bête et méchante des organismes de paiement syndicaux. Bart attack est un film extrémiste qui ne recule devant rien. Attention, cher terrien, soyez prudent et prenez garde de devenir les cobayes d expériences étranges exécutées par des Bartiens extrémistes, clichés du genre, petits, énormes (ils se transforment), cerveaux surdérangés et aux comportements sauvages. Ensemble, résistons, Yak Yak! une lettre d informations à destination des travailleurs sans emploi - CSC ho Mai 2015

2 La Capac touche 2x plus que la CSC pour payer le chômage Après ses déclarations sans pitié sur les chômeurs ( Lorsqu ils constateront qu ils ne peuvent plus payer leurs factures, ils feront plus d efforts pour trouver un emploi ), Zuhal Demir (N-VA) s attaque maintenant aux syndicats. A cet effet, elle n hésite pas à utiliser à mauvais escient les chiffres concernant les allocations de chômage, faisant un amalgame de tous les chiffres comme si tous ces paiements étaient des paiements erronés, et comme si les organismes de paiement n étaient pas assez responsables en la matière. Elle nie ainsi délibérément qu une partie considérable des 290 millions cités est par exemple liée à la fraude commise au niveau des entreprises, comme on peut le lire dans le rapport annuel de l ONEM. De plus, le montant cité est un montant cumulé sur plusieurs années. En ce qui concerne la fraude sociale, il est important de bien mettre les points sur les i: la fraude la plus flagrante concerne les cotisations patronales et la fraude fiscale, dont madame Demir ne souffle mot, bien entendu. Pour les organisations syndicales, le paiement correct des allocations de chômage est important. De plus, l ONEM doit d abord donner son autorisation avant que les organismes de paiement des syndicats ne puissent procéder au paiement des allocations de chômage. L ONEM contrôle en effet chaque dossier individuellement. S il s avère que l organisme de paiement a commis des 2 erreurs, il devra prendre à sa charge les sommes qui ne peuvent être récupérées auprès des chômeurs - contrairement à ce que laisse entendre la députée N-VA. Mme Demir conclut, sur base de son discours trompeur, qu il serait préférable de confier le paiement à une instance publique. Elle oublie de préciser qu une telle instance existe déjà, à savoir la Caisse auxiliaire de paiement des allocations de chômage (la CAPAC) qui coûte deux fois plus cher que les organismes de paiement des syndicats. Par ailleurs, ces derniers offrent bien plus que le simple paiement des allocations de chômage : ils assurent aussi l information, l accompagnement et au besoin, l assistance juridique. De plus, la situation deviendrait malsaine si les pouvoirs publics combinaient quatre rôles, à savoir : établir la réglementation du chômage; payer les allocations de chômage; organiser les services aux chômeurs; contrôler et le cas échéant, sanctionner le comportement de recherche des chômeurs. Comment les pouvoirs publics, que la N-VA souhaite justement fortement réduire devraient-ils assumer toutes ces tâches et ces services? C est une énigme. Mais ce n est sans doute pas la véritable préoccupation de Zuhal Demir. Mme Demir veut s attaquer au rôle des syndicats en tant qu interlocuteurs sociaux en voulant limiter les services des syndicats à leurs membres, pour ensuite réaliser son propre agenda politique. Lorsqu ils constateront qu ils ne peuvent plus payer les factures En ce qui concerne la lutte contre la fraude fiscale (qui est énorme), nous attendons autant de créativité et de fermeté de la part de la N-VA.

3 3 JE SUIS TANGUY

4 4 J-100 avant la galère Plus de 25 ans? Pas de diplôme de secondaire (CESS)? Et bien tu n as droit à rien! L accès aux allocations d insertion a été restreint à l âge de 25 ans au lieu de 30! Les jeunes de moins de 21 ans (18 ans avant) devront avoir le CESS. C est donc 1 jeune sur 3 qui chaque année sortira des statistiques des demandeurs d emploi pour rejoindre les CPAS pour les plus chanceux, la débrouille et la solidarité familiale pour les autres! Ed. resp.: P. Ledecq - Chaussée d Haecht, Bruxelles - Ne pas jeter sur la voie publique. Et pendant que les jeunes cherchent en vain à travailler, le gouvernement demande aux prépensionnés et aux chômeurs âgés d être disponibles sur le marché de l emploi jusque 65 ans. Une véritable aberration! Cette situation te révolte? Tu trouves ça injuste? Il est temps de combattre fermement ces mesures anti jeunes et de se mobiliser! #jesuistanguy REJOINS NOUS ET SIGNE LA PETITION sur:

5 Aides du CPAS: fausses bonnes idées... reçues?! Le 30 mars dernier, les TSE organisaient une rencontre avec deux intervenantes du CPAS de Tournai afin d en savoir plus sur les aides octroyées par le service social. Nombreuses furent les questions posées à Mesdames Markey et Caufriez par les demandeurs d emploi, parfois exclus ou futurs exclus des allocations d insertion. Deux types d aides sont octroyées par le CPAS : d une part, le revenu d intégration sociale (RIS) et les aides complémentaires (loi de 1976). TSE : Quelles sont les conditions pour pouvoir toucher le RIS? Il faut résider en Belgique et être âgé d au moins 18 ans et être disposé à travailler, c est-à-dire pouvoir montrer qu on est actif sur le marché de l emploi (candidatures, offres spontanées, etc.). Evidemment, il faut par ailleurs avoir épuisé toutes les autres possibilités de trouver de l argent, c est-à-dire pouvoir prouver qu on n a plus droit au chômage, à la mutuelle, etc. C est pour cela qu on qualifie le RIS de «revenu résiduaire». De plus, une enquête sociale sera réalisée par l assistante sociale du CPAS. Cette enquête consistera à voir quelles sont les ressources disponibles (le CPAS peut prendre contact avec votre banque par exemple) et prévoit aussi une visite à domicile. Cette dernière sert à constater que la personne vit effectivement au domicile déclaré. A partir du moment de la demande, le CPAS dispose d un mois pour vérifier si ces différentes conditions sont remplies et prendre la décision d octroi ou non du revenu d intégration. TSE : A combien s élève le RIS? Pour les cohabitants, le RIS s élève à 5 544,91, pour les personnes isolées, il est de 817,36 et enfin, pour les personnes avec charge de famille, il est de TSE : Le CPAS peut-il aider la personne à trouver un emploi? Soit, le CPAS pourra entamer avec la personne un accompagnement individualisé (obligatoire pour les moins de 26 ans) afin de l aider dans sa recherche d emploi. Soit, le CPAS offrira à la personne la possibilité d être engagée (dans le cadre de l article 60 paragraphe 7) le temps nécessaire à la réouverture du droit aux allocations de chômage. IDÉES REÇUES: pas de RIS... Si je suis propriétaire? FAUX : Le CPAS tranchera en fonction du montant du revenu cadastral. Si ce dernier est «modeste», c est-à-dire inférieur à 750, la demande sera recevable (évidemment, il faudra répondre aux autres conditions d octroi du RIS). Si j ai un compte épargne? FAUX : En ce qui concerne l épargne, une première tranche de n est pas prise en compte dans le calcul des revenus (mais il faut obligatoirement déclarer au CPAS le montant de l épargne). Une épargne de n est donc pas un critère handicapant. Si je suis cohabitant? FAUX: La preuve : il existe un taux spécifique du RIS pour les cohabitants, qui s élève à Par contre, il sera tenu compte des revenus de l autre personne du ménage. Si ces derniers sont trop importants, le cohabitant ne touchera pas d aide.

6 TSE : Quels sont les types d emplois proposés par le CPAS de Tournai? Dans le cadre de l article 60, nous pouvons proposer toutes sortes d emplois (éducateur, jardinier, menuisier, ébéniste, femme de ménage, agent administratif, plombier, ) dans différents secteurs (atelier vélo, animation des personnes âgées, entretien des locaux du CPAS), etc. TSE : En quoi consistent les autres aides du CPAS de Tournai? Il faut bien rappeler que ces aides sont spécifiques à chaque CPAS, c est-à-dire qu elles seront différentes à Tournai et à Antoing par exemple. Elles dépendent donc des orientations politiques de la commune qui peuvent se traduire par davantage de prévention, de soutien aux personnes âgées, de service en médiation de dettes, Ces aides sont régies par la loi de 1976 et peuvent concerner différents types de dépenses : Soins de santé : mutuelle, médicaments, hôpitaux ; Frais d hébergement en maison d accueil ; Frais paramédicaux et pharmaceutiques (lunettes, prothèses dentaires ou auditives, ) Voyages scolaires, cantine ; Projets socio-culturels ; Électroménager (machine à laver, frigo ) ; Frais énergétiques (chauffage, ) Garanties bancaires Primes d installation Fond mazout Il faut savoir que certaines de ces aides devront être remboursées, parfois totalement, au CPAS. Ces aides peuvent également varier en fonction des budgets disponibles. 6 Pas d auto, pas de boulot Alors que le gouvernement Michel envisage d augmenter la distance domicile-lieu de travail comme critère d acceptation d un emploi convenable (de 60 km à 90 km), le gouvernement wallon supprime en toute discrétion les mesures d aide à l obtention du permis de conduire. Selon vous, que représente la part du chômage dans l ensemble des dépenses de la sécurité sociale? 8 % 16 % 32 % 64 % En Wallonie, deux demandeurs d emploi sur cinq ne disposent pas d un permis lors de leur inscription au Forem. Dans cette catégorie, on recense six jeunes sur dix de moins de 25 ans, une femme et un travailleur peu qualifié sur deux. L absence de permis de conduire constitue un frein pour l accès à l emploi, puisque dans un cas sur trois, l offre d emploi exige la détention d un permis de conduire. Dans quelle mesure êtes-vous d accord avec les affirmations suivantes? 1. Les demandeurs d emploi sont victimes de la crise économique et financière. 2. Le manque de motivation des demandeurs d emploi est le principal obstacle pour ( re )trouver du travail. 3. Une bonne estime de soi est nécessaire pour ( re )trouver du travail. 4. Trouver un emploi de qualité est devenu un parcours du combattant. 5. Beaucoup de demandeurs d emploi n ont pas les aptitudes sociales et comportementales nécessaires pour ( re )trouver du travail. 6. Une situation de chômage de longue durée engendre une mauvaise estime de soi. 7. L expérience professionnelle et le niveau de diplôme des demandeurs d emploi ne correspondent pas aux besoins des entreprises. 8. De nombreux demandeurs d emploi ont grandi dans un contexte familial où le travail n est pas la priorité. 9. La durée et le montant des allocations de chômage n incitent pas à chercher du travail. Dans quel type d organisme travaillez-vous? ALE CCI CPAS ETF/OISP FOREM IFAPME Intérim MIRE ONEM Promotion sociale Régie de quartiers Syndicat UCM Autre :... Vous travaillez avec les demandeurs d emploi : jamais moins d 1 fois/mois 1 à 3 fois/mois 1 fois/semaine plusieurs fois/se Ce travail se fait en individuel uniquement en groupe uniquement en groupe et e Vous êtes un homme une femme Votre âge :... ans Vous travaillez dans le secteur de l insertion socioprofessionnelle depuis :... ann En janvier 2013, le gouvernement wallon lançait une initiative visant à réduire cette inégalité dans la recherche d un emploi. Gérée par le Forem, cette mesure se traduisait par une aide de euros, qui permettait aux chômeurs de passer, sous certaines conditions, leur permis de conduire pratique dans le but de décrocher un emploi. L intervention de la Région wallonne permettait Le Réactif est le bulletin de liaison des Travailleurs Sans Emploi de la CSC du Hainaut Occidental. infos: ou Tournai: Av des Etats-Unis, 10/1 Ath: Rue de Gand, 28 Mouscron: Place Ch. de Gaulle, 3 Retrouvez le Réactif sur: Contact : / aux bénéficiaires de suivre une formation pratique de 20 heures dans une auto-école agréée. Trouver un emploi en Wallonie est déjà un parcours du combattant et cette mesure ne fera qu éloigner encore plus le demandeur de l emploi. Pas du tout d accord Pas d accord D accord

7 Wallonie Picarde Comment les professionnels de l insertion considèrent-ils les demandeurs d emploi? 7 Tout à fait d accord maine n individuel ées Editeur responsable : CSEF Mouscron-Comines, 1 rue de l Echauffourée 7700 Mouscron. Coordinatrice : Isabelle Nuttin La tête de l emploi Un projet mené sur l ensemble de la Wallonie picarde Changeons de regard sur nos publics, ouvrons les yeux sur nos pratiques! Les dispositifs institutionnels centrés sur l insertion socioprofessionnelle (décret DIISP, EFT/OISP) sont nés dans un contexte général du tournant vers l Etat social actif il y a aujourd hui dix ans. Depuis lors, le système mis en place privilégie la responsabilisation individuelle de la personne face à sa situation de chômage. La notion d «activation» de la personne en situation de chômage s est depuis lors intensifiée au niveau des politiques de l emploi, et sans être seule en cause, a sans nul doute participé à un processus de stigmatisation de ces personnes. Car une politique «visant l activation» suppose implicitement une certaine forme de passivité initiale constatée chez la personne en situation de chômage. Au niveau de la Wallonie picarde, la réflexion a été travaillée à plusieurs reprises par différents acteurs en vue de sensibiliser l opinion publique face à la stigmatisation des personnes en situation de chômage. Il a semblé intéressant aux membres de la Commission Consultative Sous Régionale (CCSR) de Mouscron-Comines d aborder cette question au coeur du secteur de l insertion socioprofessionnelle. Dessine-moi un demandeur d emploi La brochure «Dessine-moi un demandeur d emploi» se penche tout particulièrement sur la Wallonie picarde et a été développée par et pour les acteurs du secteur de l insertion socioprofessionnelle. Ainsi, le projet «ISP, Insertion, Stéréotypes et Préjugés» a été initié il y a plus de deux ans déjà par la CCSR et a fait l objet d une longue maturation. Depuis juillet 2013, le CIEP HO, la CSC HO et Lire et Ecrire HO ont rejoint l action dont l objectif est de permettre aux professionnels de prendre du recul par rapport à leurs propres pratiques, en vue d améliorer ces dernières. Le document est téléchargeable sur le lien suivant: actions/

8 da 1er mai: MR usurpateurs n e Ag La CSC manifestera le 1er mai à Jodoigne, commune de Charles Michel en même temps que le MR réunira ses militants et sympathisants pour leurs discours envers le monde du travail. 10 mai: Visitez le jardin des TSE Dans le cadre de la fête des Partenariats de la Mutualité Chrétienne qui se déroulera à la Vertefeuille le 10 mai prochain, le jardin solidaire des TSE sera ouvert au public de 10h à 17h. Les herboristes seront sur place de 10 h à 11 h et de 15 h à 16 h. Mardi 12 juin : Souper Spaghetti Multimobil organise un souper spaghetti le mardi 12 mai à partir de 17h à la CSC de Tournai, afin de financer l achat d un véhicule à double commande pour la formation au permis pratique. A cette occasion, sera lancée une grande tombola. Le prix est de 12,5. Réservation obligatoire: 069/ Du 2 juin au 25 juin: remise à niveau en informatique L asbl SOS Dépannage organise régulièrement des formations de remise à niveau en informatique sur Mouscron (locaux de la CSC-Place Charles de Gaulle, 3). Ces formations sont gratuites et ouvertes à tous. Il ne faut pas avoir de pré-requis avant l entrée en formation. Au programme: - Word : Mise en page et création de documents,... - Excel : Tableaux et mise en forme, calculs de base, graphique,... - Internet : Recherche, mail, stockage, réseaux sociaux, Infos: 069/ Dès le 7 juin: permanence CV à Mouscron Dès le 7 juin, l ASBL Sos Dépannage proposera une permanence afin d aider les demandeurs d emploi à la rédaction de leur cv et lettre de motivation. Celle-ci est gratuite et ouverte à tous et se déroulera tous les mardis après-midi de 13h30 à 16h00.

Le Contrat premier emploi

Le Contrat premier emploi www.far.be Le Contrat premier emploi Marie Greffe Septembre 06 Historique En 1999, afin de stimuler le travail des jeunes, Laurette Onkelinx (PS), alors ministre de l Emploi, lance l idée d un «Plan Rosetta»,

Plus en détail

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est?

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Version n : 1 Dernière actualisation : 13-10-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu un CPAS (Centre Public d Action Sociale)? 3)

Plus en détail

Formulaire de candidature - Logement à loyer d équilibre

Formulaire de candidature - Logement à loyer d équilibre Demande de location 2015 Formulaire de candidature - Logement à loyer d équilibre Je soussigné (nom et prénom) :........ demeurant à :.................. Adresse e-mail :.......... souhaite obtenir en location

Plus en détail

La mise en ordre de mutuelle

La mise en ordre de mutuelle Version n : 1 Dernière actualisation : 14-12-2007 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une mutuelle? 3) Qu est-ce que la mise en ordre de mutuelle? 4) Qu entend-on par «remboursement des soins de

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE JEUNE SORTANT DES ETUDES (avec une carte de contrôle C3A) C3A36 QUE DEVEZ-VOUS FAIRE?

DOCUMENT D INFORMATION DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE JEUNE SORTANT DES ETUDES (avec une carte de contrôle C3A) C3A36 QUE DEVEZ-VOUS FAIRE? DOCUMENT D INFORMATION DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE JEUNE SORTANT DES ETUDES (avec une carte de contrôle C3A) document d information Version 1 01.04.2015 C3A36 Cette feuille info vous offre un aperçu

Plus en détail

Les allocataires de l ONEM admis sur la base de prestations de travail pour les CPAS en application de l article 60 7 de la loi organique des CPAS

Les allocataires de l ONEM admis sur la base de prestations de travail pour les CPAS en application de l article 60 7 de la loi organique des CPAS Les allocataires de l ONEM admis sur la base de prestations de travail pour les CPAS en application de l article 60 7 de la loi organique des CPAS TABLE DE MATIERES Introduction La mise au travail par

Plus en détail

1) S inscrire comme demandeur d emploi

1) S inscrire comme demandeur d emploi 1) S inscrire comme demandeur d emploi Lorsque vous avez terminé vos études, vous devenez un demandeur d emploi. Si vous êtes domicilié en région bruxelloise, la première chose que vous devez effectuer

Plus en détail

Tu quittes l école. Démarches à faire :

Tu quittes l école. Démarches à faire : Tu quittes l école. Démarches à faire : 1. Tu dois t inscrire, le plus rapidement possible (avant le 8 août) comme demandeur d emploi au Forem (Office Régional de l Emploi et de la Formation professionnelle)

Plus en détail

Annexe clause sociale de formation

Annexe clause sociale de formation Annexe clause sociale de formation Août 2014 Table des matières 1. Le régime d apprentissage jeune (RAJ)... 2 2. Le régime d apprentissage construction (RAC)... 5 3. La convention d insertion socioprofessionnelle

Plus en détail

L article 60 (Mise au travail par le C.P.A.S.) EMPLOYEUR. JEUNE (ou TOUTE PERSONNE EMARGEANT AU CPAS)

L article 60 (Mise au travail par le C.P.A.S.) EMPLOYEUR. JEUNE (ou TOUTE PERSONNE EMARGEANT AU CPAS) Article 60, 7 1 L article 60 (Mise au travail par le C.P.A.S.) JEUNE (ou TOUTE PERSONNE EMARGEANT AU CPAS) Conditions tout ayant droit à l intégration sociale ; tout ayant droit à l aide sociale financière

Plus en détail

«Je suis cohabitant, je n ai droit à rien» Attention, chaque situation est particulière, il y a un calcul à faire qui est différent pour chacun

«Je suis cohabitant, je n ai droit à rien» Attention, chaque situation est particulière, il y a un calcul à faire qui est différent pour chacun A toutes personnes au chômage, exclues ou pas du chômage, dois-je aller, puis-je aller au CPAS? OUI Ne vous laissez par gagner par des rumeurs du genre : «Je suis cohabitant, je n ai droit à rien» Attention,

Plus en détail

1. DESCRIPTION DU DISPOSITIF TITRE-SERVICE (TS)

1. DESCRIPTION DU DISPOSITIF TITRE-SERVICE (TS) Résumé du CESRBC relatif au système Titres-Services, 08/10/2013 1. DESCRIPTION DU DISPOSITIF TITRE-SERVICE (TS) Mis en place en 2004, ce dispositif permet à des particuliers d acheter des «chèques-services»

Plus en détail

Vivre seul : quelques détails pratiques!

Vivre seul : quelques détails pratiques! Réf : février 2012 Vivre seul : quelques détails A partir de quand peux tu vivre seul? Tu dois savoir que si tu es mineur, tu ne peux pas quitter le domicile de tes parents sans leur autorisation. Si effectivement

Plus en détail

«Airbag en détails» Objectif. Pour qui? Critères de sélection SERVICES DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES

«Airbag en détails» Objectif. Pour qui? Critères de sélection SERVICES DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES SERVICES DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES ARLON Espace Didier, Rue de Diekirch, 38-6700 ARLON Tel. 063/67 03 56 - Fax 063/67 02 99 «Airbag en détails» CHARLEROI Rue de l'ecluse, 16-6000 CHARLEROI

Plus en détail

Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre. Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre»

Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre. Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre» Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre» 1 Constats - diagnostic Etude du CSEF sur la mobilité des demandeurs d emploi (2011) et données

Plus en détail

Annexe 4 : Déclaration sur l honneur relative à l exécution de la clause sociale flexible en cas de recours à un dispositif de formation

Annexe 4 : Déclaration sur l honneur relative à l exécution de la clause sociale flexible en cas de recours à un dispositif de formation Annexe 4 : Déclaration sur l honneur relative à l exécution de la clause sociale flexible en cas de recours à un dispositif de formation Août 2014 Table des matières 1. Le régime d apprentissage jeune

Plus en détail

Évaluation du dispositif des titres-services en Région wallonne

Évaluation du dispositif des titres-services en Région wallonne Le 28 novembre 2006. Évaluation du dispositif des titres-services en Région wallonne Michel Mathy I NTRODUCTION L article 10 de la loi du 20 juillet 2001, visant à favoriser le développement de services

Plus en détail

L aide pour la constitution d une garantie locative

L aide pour la constitution d une garantie locative Version n : 1 Dernière actualisation : 30-10-2009 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une garantie locative? 3) Est-il obligatoire de constituer une garantie locative? 4) La garantie locative appartient-elle

Plus en détail

Le volontariat? LA LOI EN PRATIQUE

Le volontariat? LA LOI EN PRATIQUE Le volontariat? LA LOI EN PRATIQUE Oui, une loi sur le volontariat existe. Cette brochure est mise à votre disposition et vous initie à la connaître grâce à vos propres questions. Si vous avez d autres

Plus en détail

L Activation du Comportement de Recherche d Emploi et les Métiers de la Création Explications et conseils

L Activation du Comportement de Recherche d Emploi et les Métiers de la Création Explications et conseils L Activation du Comportement de Recherche d Emploi et les Métiers de la Création Explications et conseils Les contacts entre travailleurs créatifs et facilitateurs de l ONEm en charge du contrôle de la

Plus en détail

Les sept piliers de la sécurité sociale

Les sept piliers de la sécurité sociale Les sept piliers de la sécurité sociale 1) L Office National des Pensions (ONP) Très brièvement, il y a en Belgique un régime de pension légale, mais aussi des pensions complémentaires. On parle souvent

Plus en détail

UCL DEMANDE D AIDE SOCIALE 2011 2012 ÉTUDIANT MARIÉ OU COHABITANT. Nom de votre assistant(e) social(e)... NOM... Tél... gsm...

UCL DEMANDE D AIDE SOCIALE 2011 2012 ÉTUDIANT MARIÉ OU COHABITANT. Nom de votre assistant(e) social(e)... NOM... Tél... gsm... Université catholique de Louvain UCL DEMANDE D AIDE SOCIALE 2011 2012 ÉTUDIANT MARIÉ OU COHABITANT Nom de votre assistant(e) social(e)........................................... Le demandeur NOM..............................................................

Plus en détail

Le salaire. en 7 questions

Le salaire. en 7 questions Le salaire en 7 questions Sommaire Comment lire ma fiche de paie? p.4 Comment se calcule mon salaire? p.6 Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net? p.7 La qualification, c est quoi? p.8

Plus en détail

Commission Consultative Sous-Régionale du Dispositif Intégré d Insertion Socio- Professionnelle de Mons

Commission Consultative Sous-Régionale du Dispositif Intégré d Insertion Socio- Professionnelle de Mons Commission Consultative Sous-Régionale du Dispositif Intégré d Insertion Socio- Professionnelle de Mons Projet d action d animation visant à développer des pratiques collectives d écoute et de participation

Plus en détail

Trouver un job, mode d emploi chapitre 6 Dès la fin de vos études, c est l univers du travail qui s ouvre à vous.

Trouver un job, mode d emploi chapitre 6 Dès la fin de vos études, c est l univers du travail qui s ouvre à vous. Trouver un job, mode d emploi chapitre 6 Dès la fin de vos études, c est l univers du travail qui s ouvre à vous. Si certains décrochent d emblée le job de leurs rêves, pour d autres le parcours vers l

Plus en détail

LE REVENU D INTÉGRATION

LE REVENU D INTÉGRATION Version décembre 2013 LE REVENU D INTÉGRATION revenu d intégration LE DROIT AU REVENU D INTÉGRATION en douze pas... Qu est-ce qu un revenu d intégration? Quelle conditions remplir pour recevoir le revenu

Plus en détail

Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg,

Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg, F I C H E S I N F O S D U F R O N T A L I E R B E L G O - L U X E M B O U R G E O I S Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg, Je perds mon emploi LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG Vous travaillez au Grand-Duché

Plus en détail

DEMANDE D AIDE FINANCIERE

DEMANDE D AIDE FINANCIERE 1) Règles et critères généraux DEMANDE D AIDE FINANCIERE La demande ne peut être introduite que lorsque toutes les instances officielles ou privées ont été sollicitées (Mutuelle, CPAS, Fonds Spécial de

Plus en détail

GUIDE DE l energie. Version novembre 2014 Energie

GUIDE DE l energie. Version novembre 2014 Energie GUIDE DE l energie Version novembre 2014 Energie GUIDE DE L ENERGIE en trois pas... Le tarif social gaz electricité Le fonds social mazout Le fonds gaz electricité Guide de l énergie L accès à l énergie

Plus en détail

GUIDE DE. l aide médicale. Version novembre 2015 Aide médicale

GUIDE DE. l aide médicale. Version novembre 2015 Aide médicale GUIDE DE l aide médicale Version novembre 2015 Aide médicale GUIDE DE L AIDE MÉDICALE (URGENTE) en six pas... Qu est-ce que l aide médicale? L aide médicale dépend-elle de ma situation de séjour? Comment

Plus en détail

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Principales caractéristiques du système de santé en Belgique Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Sécurité sociale Introduction: De quoi vais je parler? Exposé: Seulement sur la sécurité sociale au sens strict!

Plus en détail

2012/21. La détresse des CPAS. par Pascal De Gendt. Analyses & Études Société. Siréas asbl

2012/21. La détresse des CPAS. par Pascal De Gendt. Analyses & Études Société. Siréas asbl 2012/21 La détresse des CPAS par Pascal De Gendt Analyses & Études Société 1 Siréas asbl Nos analyses et études, publiées dans le cadre de l Education permanente, sont rédigées à partir de recherches menées

Plus en détail

TEXTE A PUBLIER DANS VOTRE BULLETIN D INFORMATION

TEXTE A PUBLIER DANS VOTRE BULLETIN D INFORMATION TEXTE A PUBLIER DANS VOTRE BULLETIN D INFORMATION Bruxelles, le 1 er septembre 2013 Concerne : infos sur le Fonds Social Chauffage à l intention de votre public cible Chère Madame, cher Monsieur, Vous

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES

INFORMATIONS GENERALES Pour utiliser au mieux les informations récoltées au travers des questions des 4 thèmes proposés (1-habitat, 2-revenus et statut, 3-vie sociale et activités, 4-défense sociale), nous avons besoin de quelques

Plus en détail

DROIT A L INTEGRATION SOCIALE

DROIT A L INTEGRATION SOCIALE DROIT A L INTEGRATION SOCIALE Présentation générale de la loi et de l arrêté d application 19 septembre 2002 Marie Wastchenko, Secrétaire de la Section CPAS et Astrid Van Kleef, Juriste au CPAS de Bruxelles

Plus en détail

Nouvelle Loi sur le Volontariat Droits et Devoirs. Elleboudt Laetitia

Nouvelle Loi sur le Volontariat Droits et Devoirs. Elleboudt Laetitia Nouvelle Loi sur le Volontariat Droits et Devoirs 2008 Elleboudt Laetitia La nouvelle Loi relative aux droits des volontaires A qui, à quoi et où s applique la nouvelle loi? Quel traitement fiscal pour

Plus en détail

DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT

DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT COMMISSION DE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS Code de la consommation - Livre III - Titre III DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT Cachet du secrétariat de la commission compétente AVEZ-VOUS DÉJÀ DÉPOSÉ UN DOSSIER?

Plus en détail

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise (Nouvelle réglementation régimes généraux) document d information Version 3.1 01.10.2014 C3 RCC EXTRAITS DE VOS DROITS ET OBLIGATIONS

Plus en détail

4.3. L insertion socioprofessionnelle

4.3. L insertion socioprofessionnelle 4.3. L insertion socioprofessionnelle Durant toute cette année, le service insertion a eu le souci de maintenir sa politique d insertion en place. C est ainsi qu au niveau des statistiques (cfr annexe),

Plus en détail

ANALYSE 2015 LE STATUT D ARTISTE EXISTE-T-IL? Une publication ARC - Action et Recherche Culturelles asbl

ANALYSE 2015 LE STATUT D ARTISTE EXISTE-T-IL? Une publication ARC - Action et Recherche Culturelles asbl ANALYSE 2015 LE STATUT D ARTISTE EXISTE-T-IL? Par Romain Leloup Paula Bouffioux asbl Avec le soutien du service de l Éducation permanente de la Fédération Wallonie-Bruxelles 2 Comment l artiste bénéficie-t-il

Plus en détail

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE REUNION DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DU 25 SEPTEMBRE 2015 DM 2 COMMISSION DE L'EMPLOI, DE L'INSERTION ET DES POLES ECONOMIQUES Direction Générale Adjointe des Solidarités

Plus en détail

DEMANDE D AIDE SOCIALE 2015 2016

DEMANDE D AIDE SOCIALE 2015 2016 DEMANDE D AIDE SOCIALE 2015 2016 ÉTUDIANT célibataire votre assistant(e) social(e) Louvain-la-Neuve P S. Alaime P B. Dethy P F. Giozzet P Ch. Laureys P M-Ch. Nicaise P F. Simon P C. Mommaerts Bruxelles

Plus en détail

Inventaire des principales mesures d aide à l emploi 2014

Inventaire des principales mesures d aide à l emploi 2014 Inventaire des principales mesures d aide à l emploi 2014 Editeur responsable : Grégor Chapelle, Boulevard Anspach 65-1000 Bruxelles - 02/2014 Cet inventaire des principales mesures en faveur de l emploi

Plus en détail

Accueil : 061/21.00.10 Directeur : DOUCET Thierry : 061/21.00.11 Fax : 061/21.00.18 thierry.doucet@cpas-sainthubert.be

Accueil : 061/21.00.10 Directeur : DOUCET Thierry : 061/21.00.11 Fax : 061/21.00.18 thierry.doucet@cpas-sainthubert.be Président : André ADAM Directrice générale : Isabelle PIERRARD Coordonnées générales du CPAS : Rue de la Converserie 46 6870 SAINT-HUBERT 061/51.00.60 Fax : 061/31.27.67 Administration NICOLAS Bénédicte

Plus en détail

LE CPAS ET L ÉTAT SOCIAL ACTIF

LE CPAS ET L ÉTAT SOCIAL ACTIF LE CPAS ET L ÉTAT SOCIAL ACTIF Journée de formation FEBISP juin 2001 Intervention de Monsieur Michel COLSON Président de la Section CPAS de l Association de la Ville et des Communes de la Région de Bruxelles-Capitale

Plus en détail

Allocations pour personnes handicapées À 21 ans... que faire?

Allocations pour personnes handicapées À 21 ans... que faire? Allocations pour personnes handicapées À 21 ans... que faire? A.R.R. Allocation de Remplacement de Revenus A.I. Allocation d Intégration Brochure à destination des familles de jeunes issus de l enseignement

Plus en détail

Informations sur les allocations et prêts d études de la Fédération Wallonie Bruxelles

Informations sur les allocations et prêts d études de la Fédération Wallonie Bruxelles Informations sur les allocations et prêts d études de la Fédération Wallonie Bruxelles Année académique 2014-2015 Enseignement supérieur et universitaire CONDITIONS D OCTROI DES ALLOCATIONS D ETUDES 3

Plus en détail

AIDES FINANCIÈRES CEFA. Parcours de formation qualifiante possibles. La CCW à votre service. Les fonds sectoriels

AIDES FINANCIÈRES CEFA. Parcours de formation qualifiante possibles. La CCW à votre service. Les fonds sectoriels Parcours de formation qualifiante possibles La CCW à votre service Les fonds sectoriels La cellule emploi-formation de la CCW AIDES Automne 2012 Jeunes de 15 à 18 ans Des questions sur l emploi et la formation?

Plus en détail

1. PFI (plan formation insertion) ou FPI (formation professionnelle individuelle)

1. PFI (plan formation insertion) ou FPI (formation professionnelle individuelle) 1. PFI (plan formation insertion) ou FPI (formation professionnelle individuelle) Contexte de l application L objectif de la mesure est de permettre l insertion d un demandeur d emploi auprès d un employeur.

Plus en détail

Etudes. Les Agences locales pour l'emploi. Analyse descriptive

Etudes. Les Agences locales pour l'emploi. Analyse descriptive Etudes Les Agences locales pour l'emploi Analyse descriptive 1995 à 1999 Introduction Cette analyse a pour but de faire le point sur le système des Agences locales pour l emploi après 5 ans. Les données

Plus en détail

Vous trouverez ci-joint un descriptif du cahier des charges et des critères de sélection.

Vous trouverez ci-joint un descriptif du cahier des charges et des critères de sélection. Fonds Social pour le secteur des Milieux d Accueil d Enfants CP 332 ONSS 022 Tel 02/229.20.34 Fax 02/227.59.79 mae@apefasbl.org - www.fondsmae.org C/o APEF asbl 48, Quai du commerce 1000 Bruxelles Bruxelles,

Plus en détail

DES EMPLOIS POUR LES JEUNES BELGIQUE Février 2007

DES EMPLOIS POUR LES JEUNES BELGIQUE Février 2007 DES EMPLOIS POUR LES JEUNES BELGIQUE Février 2007 RÉSUMÉ ET PRINCIPALES RECOMMANDATIONS Le marché du travail des jeunes en Belgique est moins performant que la moyenne En Belgique, les jeunes qui sortent

Plus en détail

Avant le bail. Un bail lie toujours un locataire et un bailleur, qui peuvent chacun préparer leur engagement en amont de la signature du contrat.

Avant le bail. Un bail lie toujours un locataire et un bailleur, qui peuvent chacun préparer leur engagement en amont de la signature du contrat. CHAPITRE 1 Avant le bail Un bail lie toujours un locataire et un bailleur, qui peuvent chacun préparer leur engagement en amont de la signature du contrat. Concernant le locataire Ça y est, vous avez choisi

Plus en détail

Dans ce document, vous trouverez toutes les informations utiles pour remplir le formulaire : QUE dois-je faire pour recevoir un

Dans ce document, vous trouverez toutes les informations utiles pour remplir le formulaire : QUE dois-je faire pour recevoir un Madame, Monsieur, Ce formulaire vous permet, si vous habitez avec votre famille en Belgique, de demander un PROVISOIRE aux allocations familiales en tant que : - Chômeur de longue durée (minimum 6 mois)

Plus en détail

RETOUR SUR LA RÉFORME DES ALLOCATIONS D INSERTION

RETOUR SUR LA RÉFORME DES ALLOCATIONS D INSERTION Annexe 2 (doc. IW/13/CM.08) RETOUR SUR LA RÉFORME DES ALLOCATIONS D INSERTION (an c i e n n e m e n t «a l l o c a t i o n s d a t t e n t e») D ici exactement 475 jours, le 1 er janvier 2015, 30.000 personnes

Plus en détail

GarantIE LocatIVE Et aides À L InstaLLatIon Je m installe seul

GarantIE LocatIVE Et aides À L InstaLLatIon Je m installe seul droits sociaux GarantIE LocatIVE Et aides À L InstaLLatIon Je m installe seul Tu souhaites vivre seul dans un logement? Tu dois prendre ton autonomie? Tes parents ne peuvent pas t aider financièrement?

Plus en détail

Maladie, accident, pension, AMMA vous épaule en toutes circonstances. a s s u r a n c e s pour et par le secteur des soins de santé

Maladie, accident, pension, AMMA vous épaule en toutes circonstances. a s s u r a n c e s pour et par le secteur des soins de santé L allocation gratuite de l INAMI pour médecins, dentistes, pharmaciens & kinésithérapeutes a s s u r a n c e s Maladie, accident, pension, AMMA vous épaule en toutes circonstances Qu est-ce que l allocation

Plus en détail

Gros plan sur les statuts Omnio et BIM!

Gros plan sur les statuts Omnio et BIM! EN PRATIQUE Gros plan sur les statuts Omnio et BIM! Une brochure des Mutualités Libres Rue Saint-Hubert, 19-1150 Bruxelles T 02 778 92 11 - F 02 778 94 04 commu@mloz.be Photos > Reporters www.mloz.be (

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

«QUELLES PRIORITES POUR L INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE SUR NOTRE TERRITOIRE?» SEMINAIRE 20 ET 21 OCTOBRE 2009 MOULIN DE LA HUNELLE

«QUELLES PRIORITES POUR L INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE SUR NOTRE TERRITOIRE?» SEMINAIRE 20 ET 21 OCTOBRE 2009 MOULIN DE LA HUNELLE «QUELLES PRIORITES POUR L INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE SUR NOTRE TERRITOIRE?» SEMINAIRE 20 ET 21 OCTOBRE 2009 MOULIN DE LA HUNELLE Matinée de travail du 21 octobre - Recueil de l expression des acteurs

Plus en détail

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA Cette action est cofinancée par l Union Européenne Présentation de la plateforme Vous êtes nouvellement bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Les partenaires

Plus en détail

demande d allocations en tant que chômeur complet dispensé de

demande d allocations en tant que chômeur complet dispensé de demande d allocations en tant que chômeur complet dispensé de l INSCRIPTION COMME DEMANDEUR D EMPLOI (avec une carte de contrôle C3C) document d information Version 3.1 01.04.2015 C3C Cette feuille info

Plus en détail

Si vous avez droit à des points de priorité, tout document permettant de les justifier (voir tableau B2 ci-après)

Si vous avez droit à des points de priorité, tout document permettant de les justifier (voir tableau B2 ci-après) DOSSIER N... DEMANDE DE LOCATION D UN LOGEMENT SOCIAL Vous devez compléter le VOLET A (partie rose) et signer le formulaire (dernière page) Vous devez aussi joindre les documents suivants pour que nous

Plus en détail

Une nouvelle assurance soins de santé pour tous

Une nouvelle assurance soins de santé pour tous À partir du 1 janvier 2006 : Une nouvelle assurance soins de santé pour tous Ministère néerlandais de la Santé publique, du Bien-être et du Sport Table des matières Introduction Page 3 Nouvelle assurance

Plus en détail

étudiants et jeunes en formation

étudiants et jeunes en formation TARIFS 2015 INCHANGÉS tarifs 2015 étudiants et jeunes en formation Mutuelle fondée en 1880 par les Compagnons du devoir étudiants et jeunes en formation tarifs 2015 1 le ralliement le sens du devoir pour

Plus en détail

C ONFEDERATION DES O RGANISATIONS DE J EUNESSE. Indépendantes et Pluralistes ASBL. Secrétaire générale

C ONFEDERATION DES O RGANISATIONS DE J EUNESSE. Indépendantes et Pluralistes ASBL. Secrétaire générale Conception et rédaction : Mise en page : Editeur responsable : Anaïs ARMAND - Juriste Diana LUCIC - Infographiste Yamina GHOUL Secrétaire générale C ONFEDERATION DES O RGANISATIONS DE J EUNESSE Indépendantes

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 4 JUIN 2015 Demande et calcul de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

Réponse à 6 questions-clés sur le statut OMNIO

Réponse à 6 questions-clés sur le statut OMNIO Le 13 mars 2007. Réponse à 6 questions-clés sur le statut OMNIO - Daniel Draguet - Rétroacte En 1997, le statut VIPO (veufs, invalides, pensionnés et orphelins) a été élargi à tous les bénéficiaires d

Plus en détail

indépendants GUIDE DU Une édition du SPP Intégration sociale Version mai 2014 Indépendants

indépendants GUIDE DU Une édition du SPP Intégration sociale Version mai 2014 Indépendants Version mai 2014 Indépendants GUIDE DU Une édition du SPP Intégration sociale Le SPP IS est un service public qui vise à assurer une existence décente à toutes les personnes dans le besoin. http://www.mi-is.be

Plus en détail

Focus. Premier tour d horizon de la santé en Brabant wallon

Focus. Premier tour d horizon de la santé en Brabant wallon Focus Un baromètre de la santé en Brabant wallon, une initiative de la Mutualité chrétienne Premier tour d horizon de la santé en Brabant wallon Nous ne pouvons commencer sans une présentation sommaire

Plus en détail

Quelle accessibilité des ZAE pour les travailleurs et les demandeurs d emploi?

Quelle accessibilité des ZAE pour les travailleurs et les demandeurs d emploi? Quelle accessibilité des ZAE pour les travailleurs et les demandeurs d emploi? Perspectives Asbl - Liège 6 juin 2012 CSEF Animateur de territoire Concertation avec acteurs de terrain (enseignement, professionnels

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 :

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : BTS BANQUE L épargne solidaire 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : Fondée sur un principe de responsabilité et de fraternité, l épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant

Plus en détail

Documents nécessaires pour l inscription

Documents nécessaires pour l inscription Documents nécessaires pour l inscription Annexe 2 Le dossier administratif et le dossier médical complets doivent être obligatoirement déposés au secrétariat de l école avant le 15 septembre 2013 (prendre

Plus en détail

CHECKLIST 2015-2016 POUR TOUS :

CHECKLIST 2015-2016 POUR TOUS : Nom - Prénom : DOSSIER D INSCRIPTION Spécialisation en soins infirmiers : candidats Hors Union Européenne Site ISEI Accord pédagogique de la responsable de la spécialisation Bulletin d inscription (voir

Plus en détail

Nouveau plan de suivi des chômeurs : c est parti!

Nouveau plan de suivi des chômeurs : c est parti! Nouveau plan de suivi des chômeurs : c est parti! Le Gouvernement a décidé un nouveau plan d accompagnement et de contrôle de la disponibilité des chômeurs qui entre en vigueur début juillet 2004. Ce plan

Plus en détail

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal»

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Ce qu il faut retenir Article 74 de la loi de finances pour 2006 Dans la situation actuelle, il peut arriver que le montant total

Plus en détail

Inventaire des principales mesures d aide à l emploi 2015

Inventaire des principales mesures d aide à l emploi 2015 Inventaire des principales mesures d aide à l emploi 2015 Cet inventaire des principales mesures en faveur de l emploi est une photographie à un moment bien précis et est en perpétuel mouvement. Il est

Plus en détail

FORMULAIRE DE RENSEIGNEMENTS A

FORMULAIRE DE RENSEIGNEMENTS A FORMULAIRE DE RENSEIGNEMENTS A À RENVOYER À LA CAISSE D ASSURANCES SOCIALES DANS LE CADRE D UNE DEMANDE DE DISPENSE DE COTISATIONS SOCIALES D INDÉPENDANT Veuillez apporter une réponse à chaque question/rubrique.

Plus en détail

La régionalisation, mutation vers un système d assistance sociale complétée par des piliers privés?

La régionalisation, mutation vers un système d assistance sociale complétée par des piliers privés? La régionalisation, mutation vers un système d assistance sociale complétée par des piliers privés? Jean Hermesse Secrétaire général des Mutualités Chrétiennes Solvay Brussels, MMISS, 13/01/2014 Plan 1.

Plus en détail

Renvoyer à : BP 10020 1070 ANDERLECHT Notre référence : Gestionnaire de clients: Téléphone: 02 643 18 11 E-mail: infokbaf@attentia.

Renvoyer à : BP 10020 1070 ANDERLECHT Notre référence : Gestionnaire de clients: Téléphone: 02 643 18 11 E-mail: infokbaf@attentia. Renvoyer à : BP 10020 1070 ANDERLECHT Notre référence : Gestionnaire de clients: Téléphone: 02 643 18 11 E-mail: infokbaf@attentia.be Demander un supplément PROVISOIRE aux allocations familiales Ce formulaire

Plus en détail

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil Sommaire Introduction... 3 1. Evolution du nombre de travailleurs à temps partiel volontaire au chômage selon le sexe... 5. Evolution

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

Communiqué de presse rapport annuel ONEM 2014. Le chômage indemnisé a diminué en 2014, aussi bien le chômage complet que le chômage temporaire.

Communiqué de presse rapport annuel ONEM 2014. Le chômage indemnisé a diminué en 2014, aussi bien le chômage complet que le chômage temporaire. Office national de l emploi Direction Communication interne et externe Bld de l'empereur, 7-9 - 1000 Bruxelles Tél. 02 515 42 82 www.onem.be Bruxelles, 19 mars 2015 Communiqué de presse rapport annuel

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «sécurité sociale»

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «sécurité sociale» Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «sécurité sociale» CSSS/11/009 DÉLIBÉRATION N 11/006 DU 11 JANVIER 2011 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL NON CODÉES

Plus en détail

Récapitulatif des conditions pour bénéficier de l intervention du Fonds Social Chauffage.

Récapitulatif des conditions pour bénéficier de l intervention du Fonds Social Chauffage. Récapitulatif des conditions pour bénéficier de l intervention du Fonds Social Chauffage. Sur quels combustibles porte l intervention? L intervention porte sur la facture payée pour l achat d un combustible

Plus en détail

les AllOcAtiONs FAmiliAles 1 de l argent pour contribuer À l éducation d un enfant

les AllOcAtiONs FAmiliAles 1 de l argent pour contribuer À l éducation d un enfant droits sociaux les AllOcAtiONs FAmiliAles 1 de l argent pour contribuer À l éducation d un enfant Tes parents reçoivent de l argent pour ton éducation. Qu en est-il? A quoi cela sert-il? Quels sont les

Plus en détail

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2013 et 2014 -

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2013 et 2014 - L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES Travail des étudiants Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2013 et 2014 - J ai travaillé

Plus en détail

CONFÉRENCE NATIONALE DES PENSIONS : QUEL DOIT ÊTRE NOTRE OBJECTIF?

CONFÉRENCE NATIONALE DES PENSIONS : QUEL DOIT ÊTRE NOTRE OBJECTIF? 10 mars 2009 15.681 SIGNES CONFÉRENCE NATIONALE DES PENSIONS : QUEL DOIT ÊTRE NOTRE OBJECTIF? Dalila Larabi & Michel Rosenfeldt Rétroacte La Conférence Nationale sur les Pensions, lancée cette année, a

Plus en détail

Les formalités à remplir. L inscription comme demandeur d emploi. L inscription à une mutualité. L assurance complémentaire

Les formalités à remplir. L inscription comme demandeur d emploi. L inscription à une mutualité. L assurance complémentaire www.solidaris.be Les formalités à remplir L inscription comme demandeur d emploi L inscription à une mutualité L assurance complémentaire Du côté des interventions... Du côté des services... Renseignements

Plus en détail

TEXTE A PUBLIER DANS VOTRE BULLETIN D INFORMATION

TEXTE A PUBLIER DANS VOTRE BULLETIN D INFORMATION TEXTE A PUBLIER DANS VOTRE BULLETIN D INFORMATION Bruxelles, le 1 er septembre 2015 Concerne : infos sur le Fonds Social Chauffage à l intention de votre public cible Chère Madame, cher Monsieur, Vous

Plus en détail

Séminaire «The NEETs need us»

Séminaire «The NEETs need us» Séminaire «The NEETs need us» Jeudi, 23 avril 2015 Atelier 1 : Vers une transition efficace entre le système scolaire et le marché du travail Orateur : M. Massimiliano MASCHERINI, chargé de recherches

Plus en détail

Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire

Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire Une administration moderne, un service de qualité Sommaire Qu est ce qu un indépendant à titre complémentaire? 3 Personnes admises

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Aide-Mémoire. Clarification de la notion de dispense

Aide-Mémoire. Clarification de la notion de dispense Aide-Mémoire Clarification de la notion de dispense Septembre 2014 Document réalisé par le CSEF sur base des informations de l ONEM. Notion de dispense Si un demandeur d emploi bénéficie d une dispense,

Plus en détail

Fin des allocations d insertion pour les chercheurs d emploi bruxellois: Bilan après trois mois

Fin des allocations d insertion pour les chercheurs d emploi bruxellois: Bilan après trois mois Fin des allocations d insertion pour les chercheurs d emploi bruxellois: Bilan après trois mois 1. Introduction L accord du gouvernement fédéral a prévu, en son art 63 2 et suivant, la limitation du droit

Plus en détail

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement 6a, rue du Verdon 67100 STRASBOURG Téléphone : 0800 747 900 Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap s adresse

Plus en détail

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement 6a, rue du Verdon 67100 STRASBOURG Téléphone : 0800 747 900 Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap s adresse

Plus en détail

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 -

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 - L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES Travail des étudiants Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 - J ai travaillé

Plus en détail