Le contrôle Qualité au CHU d Amiens Hopitech Jeudi 4 Octobre 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le contrôle Qualité au CHU d Amiens Hopitech Jeudi 4 Octobre 2012"

Transcription

1 Le contrôle Qualité au CHU d Amiens Hopitech Jeudi 4 Octobre 2012 CHU Amiens CHU Amiens G Van Van Coillie Coillie F Peltier F Peltier 1

2 Le CHU d Amiens St Victor Hôpital Sud Fontenoy Hôpital Nord CGO 2

3 Le CHU d Amiens 4 Etablissements 6 sites radiologiques (St Vincent de Paul et l UCSA) 1 Grand Projet: le NCHU 3

4 Le NCHU d Amiens 4

5 Les chiffres clés: 1599 lits et places dont : MCO 1167 SSR 102 SLD 190 EHPAD 140 Activité : CS Journées d hospitalisation passages aux Urgences Activité Radiologique : 11 Millions d ICR FT Scanners scintigraphies 2000 FT TEP 5

6 Le contrôle qualité au CHU d Amiens c est : Une date : 2008 Une stratégie «Synergie» : Le service biomédical L organisation PCR Les utilisateurs de l imagerie L Intégration: Dans une démarche institutionnelle de «Réduction de dose» Amélioration de la qualité image.(institutionnelle et réglementaire) S appuyer sur : Une lettre de mission de la Direction Générale Une structure formalisée: 1 cadre 1 relai dans chaque service (Manipulateurs) «Unité de radio physique» Investissement en matériel : Périmètre: Radiologie Médecine nucléaire 6

7 Mise en place : Appropriation des textes AFSSAPS/ANSM Mammo numérique 30/01/2006 Densito 20/04/2005 Radiologie 20/11/2006 puis 24/09/2007 Scanographie 22/11/2007 Med Nucléaire 25/11/2008 Radiologie dentaire 08/12/2008 Ecriture des modes opératoires et des tableaux d enregistrement Création d un fichier partagé CQ/PCR Formation des manipulateurs relais (LNE et Int) Le contrôle qualité : Organisation : CQ Opérationnel : cadre référent et manipulateurs Gestion des non conformités : Bio Médical et les cadres de service Les Audits programmés et gérés par le cadre référent, les cadres des services et le biomédical En concomitance avec les contrôles de radioprotection (gestion de l immobilisation des salles). Compétences partagées CQ/RP 7

8 Le contrôle qualité : Matériel à contrôler : 12 salles de radiologie 10 Mobiles 21 Mobiles de radioscopie 4 salles de radiologie Interventionnelle 7 Dentaires 4 +2 Scanners (TEP et SPECT) 2 Mammographes 2 Ostéodensitomêtres 3 Gamma caméras 3 activimêtres Matériel de Cq interne Dosimetre, KVpmetre Sondes spécifiques: diagnostic, scanner, ambiance. Mires. Fantômes: 20cm pmma, scanner, dentaire Plaques d Al Plaques de cuivre 8

9 Le matériel de CQ dosimètre Dentaire Mire et règle Fantôme scanner 9

10 La réalisation des contrôles Dose Graphie Dosimétrie scanner Test d Uniformité extrinsèque 10

11 La réalisation des contrôles Précision centrage au scanner Résolution spatiale en scopie en graphie 11

12 Le contrôle qualité : En pratique : QUI? Manipulateurs : Salles et installations mobiles Mammographes Densito + envoi des rapports Scanners quadrimestriels Panoramiques dentaires trimestriels Gamma caméras et activimètres (J.H.M) Radiophysiciens Gamma caméras initiaux et annuels Constructeurs et auditeurs ext: 3 salles Angio /4 Les utilisateurs : Dentaires contacts (à mettre en place suite numérisation) En pratique : Comment? Inventaire unique CQ/RP(base GMAO) avec 1 fiche par installation Procédures intégrées au rapport Enregistrement en temps réel sur le fichier partagé PC portable WiFi Partage des pratiques avec les CH proches (Albert, Doullens): Apprentissage Assistance deux années Prêt de matériel 12

13 Le contrôle qualité : En pratique : Les outils informatiques Le calendrier et Alertes Procédures et Tableau d enregistrement 13

14 Bilan des 3 premières campagnes de CQ interne : 1 er Année : Non-conformité UH et bruit sur scanner : intervention constructeur 2 ème Année : Taille des champs en scopie, Kerma : interventions constructeurs 3 ème Année : Non conformités : taille de champ, dose ampli, Kv scopie: interventions constructeurs Le contrôle qualité : Bilan des 3 premières campagnes d audit : 1 er Année (2010) : du Cq interne réalisé fin2008 : Non conformités de date ( plus d un an) et GAD 2 ème Année ( 2011) : Non-conformité ortho 3 ème année (2012) : Adaptation aux textes réglementaires (lettres de recommandation de l A.N.S.M. sur la réponse des cellules) 14

15 Le contrôle qualité : Bilan Points Forts Implication des Manipulateurs Réseau partagé et temps réel Meilleure connaissance du matériel radiologique Coordination avec les équipes soignantes (blocs opératoires, imagerie, Cs ) Démarche commune avec le service Biomédical Maîtrise des conformités Intégration au quotidien de la maîtrise de la dose et de la qualité image Difficultés: A la mise en place : Appropriation et compréhension des textes Rédaction des M.O. et des outils(chronophage) Coordination avec les constructeurs pour les salles d angiographie Respect du calendrier Changement de référent Lecture des Stés d audit Pérennes : Evolution des textes Temps. 15

16 Le contrôle qualité : Bilan Evolution : Pérennisation de la démarche Temps consacré Montée en charge de la médecine nucléaire Partenariat avec les radiophysiciens Consolidation des process Mise en conformité avec l évolution des textes 16

17 Le contrôle qualité : Bilan Question : Evaluation économique : Investissement ¼ ETP vs CQ Interne par un prestataire? Merci de votre contribution 17

Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Prestations de service en Physique Médicale Version 3 du 20/01/2013 Centre Hospitalier de MEAUX 6-8 rue Saint Fiacre BP 218 77104 MEAUX Cedex Le document

Plus en détail

RECRUTE. UN(E) MANIPULATEUR(TRICE) en IMAGERIE MEDICALE. Pôle Médico-Technique. Poste CDD 90% Ci-joint la fiche de poste. Renseignements à :

RECRUTE. UN(E) MANIPULATEUR(TRICE) en IMAGERIE MEDICALE. Pôle Médico-Technique. Poste CDD 90% Ci-joint la fiche de poste. Renseignements à : RECRUTE UN(E) MANIPULATEUR(TRICE) en IMAGERIE MEDICALE Pôle Médico-Technique Poste CDD 90% Ci-joint la fiche de poste Renseignements à : Monsieur Christian RULL Cadre de Santé Imagerie Médicale Pôle Médico-Technique

Plus en détail

CH Vichy Imagerie médicale

CH Vichy Imagerie médicale CH Vichy Imagerie médicale Améliorer la fonction planification et programmation Organiser la prise en charge des consultations d orthopédie Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements

Plus en détail

DÉCLARATION DE DÉTENTION/UTILISATION D APPAREILS ÉLECTRIQUES GÉNÉRANT DES RAYONS X

DÉCLARATION DE DÉTENTION/UTILISATION D APPAREILS ÉLECTRIQUES GÉNÉRANT DES RAYONS X DEC/GX DÉCLARATION DE DÉTENTION/UTILISATION D APPAREILS ÉLECTRIQUES GÉNÉRANT DES RAYONS X Ce formulaire de demande concerne les déclarations prévues aux 1 et 3 de l article R.1333-19 du code de la santé

Plus en détail

Vendredi 28 novembre 2014 Institut Universitaire du Cancer Toulouse Oncopole

Vendredi 28 novembre 2014 Institut Universitaire du Cancer Toulouse Oncopole 14 éme journée RAMIP Vendredi 28 novembre 2014 Institut Universitaire du Cancer Toulouse Oncopole Institut Universitaire du Cancer Toulouse Oncopole L offre de soins de cancérologie publique Toulousaines

Plus en détail

Centre hospitalier de Dieppe CHIFFRES CLÉS 2014. Juillet 2015

Centre hospitalier de Dieppe CHIFFRES CLÉS 2014. Juillet 2015 CHIFFRES CLÉS 2014 Juillet 2015 Le Centre hospitalier de Dieppe, un établissement de référence Le Centre hospitalier de Dieppe est l hôpital de référence du territoire de santé de Dieppe qui couvre une

Plus en détail

DIVISION DE LILLE Lille, le 18 septembre 2015

DIVISION DE LILLE Lille, le 18 septembre 2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LILLE CODEP-LIL-2015-038319 FG/EL Lille, le 18 septembre 2015 Monsieur le Dr X Centre Médical du Littoral 173, Route de Desvres 62280 SAINT MARTIN BOULOGNE Objet : Inspection

Plus en détail

Le Métier de manipulateur d électro-radiologie médicale

Le Métier de manipulateur d électro-radiologie médicale S3 3.03 Expérience de terrain: travail en interprofessionalité Le Métier de manipulateur d électro-radiologie médicale Présenté par Marjorie Boyer 2015 Sommaire I/ Introduction: II/ Objectifs : III/ Déroulement

Plus en détail

Construction du Nouveau CHU d Amiens

Construction du Nouveau CHU d Amiens Construction du Nouveau CHU d Amiens Historique et particularités du projet Thierry VELEINE ingénieur général - coordinateur du Pôle Investissements et Logistique Hopitech Amiens - 05 octobre 2012 - historique

Plus en détail

CHR Metz-Thionville Chiffres clés 2012. 8sites. pour un bassin de population de 600 000 habitants

CHR Metz-Thionville Chiffres clés 2012. 8sites. pour un bassin de population de 600 000 habitants CHR Metz-Thionville Chiffres clés 2012 8sites pour un bassin de population de 600 000 habitants Capacité d Accueil 2031 Lits & places n Hôpital Bel-Air, Thionville : 703 lits et places n Hôpital de Mercy,

Plus en détail

PROBLEMATIQUE IRRADIATION PATIENT/CHIRURGIEN/BLOC Littérature

PROBLEMATIQUE IRRADIATION PATIENT/CHIRURGIEN/BLOC Littérature PROBLEMATIQUE IRRADIATION PATIENT/CHIRURGIEN/BLOC Littérature COURS DE DES NEUROCHIRURGIE CAP HORNU 8 ET 9 OCTOBRE 2015 LAURA TERRIER SOMMAIRE I- RAPPORT ASN 2014 1) Introduction 2) Réglementation 3) Contrôle

Plus en détail

Objet : Lettre de suite de l'asn concernant l'inspection en radioprotection réalisée le 1 er juillet 2011 dans votre établissement.

Objet : Lettre de suite de l'asn concernant l'inspection en radioprotection réalisée le 1 er juillet 2011 dans votre établissement. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE MARSEILLE CODEP MRS 2011 043072 Marseille, le 30 août 2011 Clinique de l Ospédale RN 198 Carrefour de l Ospédale 20137 PORTO-VECCHIO Objet : Lettre de suite de l'asn concernant

Plus en détail

Dans le cadre du contrôle de la radioprotection en France, l Autorité de sûreté nucléaire s est rendue dans votre établissement le 26 mai 2016.

Dans le cadre du contrôle de la radioprotection en France, l Autorité de sûreté nucléaire s est rendue dans votre établissement le 26 mai 2016. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE STRASBOURG Strasbourg, le 14 juin 2016 N/Réf. : CODEP-STR-2016-024264 Monsieur le Directeur CHRU de Strasbourg Nouvel Hôpital Civil 1 place de l hopital BP 426 67091 Strasbourg

Plus en détail

Objet : Lettre de suites de l'asn concernant l'inspection en radioprotection réalisée le mardi 08 avril 2014 dans votre cabinet dentaire

Objet : Lettre de suites de l'asn concernant l'inspection en radioprotection réalisée le mardi 08 avril 2014 dans votre cabinet dentaire RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE MARSEILLE- Zone non imprimée - Place pour l'en-tête CODEP MRS 2014 018328 Marseille, le 15 avril 2014 Cabinet dentaire Boulevard Bellevue Immeuble le Saint Laurent 05000

Plus en détail

Montmorillon sous-préfecture du département de la Vienne territoire typiquement rural 40 000 habitants

Montmorillon sous-préfecture du département de la Vienne territoire typiquement rural 40 000 habitants Montmorillon, sous-préfecture du département de la Vienne compte un peu moins de 7 000 habitants et s intègre au sein d un territoire typiquement rural qu est le Pays Montmorillonnais, territoire considéré

Plus en détail

Radiodiagnostic, Contrôle qualité, Conformité protocole AFSSAPS

Radiodiagnostic, Contrôle qualité, Conformité protocole AFSSAPS PROTOCOLE DE CONTROLE QUALITE INTERNE DES INSTALLATIONS DE RADIODIAGNOSTIC Nomenclature : SAQ-CQI01 Créé le : 21/07/2009 Révisé le : 05/03/2011 Mots-Clés : Radiodiagnostic, Contrôle qualité, Conformité

Plus en détail

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2)

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) 1 - SCP Radiolor 2 - CHU de Nancy MODE D EXERCICE DU PRATICIEN Choix

Plus en détail

www.ap-hm.fr Réalisation : - Impression : Imprimerie AP-HM - Mars 2007

www.ap-hm.fr Réalisation : - Impression : Imprimerie AP-HM - Mars 2007 www.ap-hm.fr Réalisation : - Impression : Imprimerie AP-HM - Mars 2007 Chiffres Clés 2006 CAPACITÉ D ACCUEIL Lits et places 3599 Lits installés au 31.12.2006 Lits d'hospitalisation complète 3170 Places

Plus en détail

PROCEDURE GENERALE DE LA RADIOPROTECTION DU SERVICE D IMAGERIE MEDICALE

PROCEDURE GENERALE DE LA RADIOPROTECTION DU SERVICE D IMAGERIE MEDICALE 1/8 Dans le cadre de l optimisation de la radioprotection, on s attachera : à utiliser les valeurs des paramètres d exposition les plus adaptés : temps, voltage, ampérage, longueur explorée et surtout

Plus en détail

NOVA RADIOPROTECTION. Solutions de consultance en radioprotection médicale

NOVA RADIOPROTECTION. Solutions de consultance en radioprotection médicale Solutions de consultance en radioprotection médicale 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) 34070 MONTPELLIER - www.nova-radioprotection.com courriel : contact@nova-radioprotection.com

Plus en détail

Optimisation de la Dose en Radiologie. C. SALVAT, A. JEAN-PIERRE, J. RAGOT Service de Radioprotection et de Physique Médicale AP-HP

Optimisation de la Dose en Radiologie. C. SALVAT, A. JEAN-PIERRE, J. RAGOT Service de Radioprotection et de Physique Médicale AP-HP Optimisation de la Dose en Radiologie C. SALVAT, A. JEAN-PIERRE, J. RAGOT Service de Radioprotection et de Physique Médicale AP-HP Principes en radioprotection du patient Toute exposition du patient aux

Plus en détail

Aides Soignants dans le Pôle IMAGERIE

Aides Soignants dans le Pôle IMAGERIE Aides Soignants dans le Pôle IMAGERIE Secteurs : 5 Pôle Imagerie Imagerie CardioThoracique, Sénologie, Traitement de la douleur Imagerie Digestive et Génito Urinaire Vasculaire et Neurodiologie Ostéoarticlaire

Plus en détail

L hôpital en quelques chiffres

L hôpital en quelques chiffres LA QUALITE DE L EAU L A L INSTITUT CURIE Un défi d collectif Présentation de l hôpital l de l Institut Curie Septembre 2008 1 - La qualité de l'eau à l'institut Curie : un défi collectif - 30/09/2008 2

Plus en détail

Clinique de la Reine Blanche - PSO 555, Avenue Jacqueline Auriol 45770 SARAN

Clinique de la Reine Blanche - PSO 555, Avenue Jacqueline Auriol 45770 SARAN RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS CODEP-OLS-2015-011009 Orléans, le 19 mars 2015 Clinique de la Reine Blanche - PSO 555, Avenue Jacqueline Auriol 45770 SARAN Objet : Inspection de la radioprotection

Plus en détail

Management d une équipe de bio nettoyage

Management d une équipe de bio nettoyage 9 ème Journée d Automne de l Association des Hygiénistes de Picardie Jeudi 19 septembre 2013 - Noyon Management d une équipe de bio nettoyage Alain LEFEBVRE - Cadre supérieur de santé hygiéniste Le bio

Plus en détail

SELARL d imagerie médicale et de radiothérapie de la clinique générale d Annecy 4, Chemin de la Tour la Reine BP 415 74013 Annecy Cédex

SELARL d imagerie médicale et de radiothérapie de la clinique générale d Annecy 4, Chemin de la Tour la Reine BP 415 74013 Annecy Cédex RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Lyon, le 21 octobre 2014 N/Réf. : Codep-Lyo-2014-047987 SELARL d imagerie médicale et de radiothérapie de la clinique générale d Annecy 4, Chemin de la Tour la Reine BP 415 74013 Annecy

Plus en détail

N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014

N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014 Monsieur le Docteur Centre Hospitalier de Charleville 45, Avenue de Manchester

Plus en détail

OBJET : Inspection de la radioprotection n INSNP-OLS-2015-0264 du 16 septembre 2015 Installation de radiologie

OBJET : Inspection de la radioprotection n INSNP-OLS-2015-0264 du 16 septembre 2015 Installation de radiologie RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS CODEP-OLS-2015-039269 Orléans, le 25 septembre 2015 SELARL Radiodiagnostic du Giennois 18 rue des Relais 45190 BEAUGENCY OBJET : Inspection de la radioprotection

Plus en détail

Sources: CNAMTS (Point de repère n 26, page 4 -donn ées 2008)

Sources: CNAMTS (Point de repère n 26, page 4 -donn ées 2008) Scanner RX Bases médico-économiques économiques Michel Claudon, Nancy DES de Radiologie et Imagerie Médicale Paris / Janvier 2010 Le coût annuel de l imagerie en France secteur public- secteur libéral

Plus en détail

DOSIMETRIE ANNULE ET REMPLACE LES DOCUMENTS SUIVANTS

DOSIMETRIE ANNULE ET REMPLACE LES DOCUMENTS SUIVANTS Page 1 sur 5 ANNULE ET REMPLACE LES DOCUMENTS SUIVANTS référence 06/M0/003/09/V01 06/M0/003/09/V02 06/M0/003/09/V03 06/M0/003/09/V04 06/M0/003/09/V05 06/M0/003/09/V06 Titre et objet de la révision DOSIMETRIE

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 18 juillet 2012 N/Réf. : CODEP-PRS-2012-039782 Monsieur le Directeur Hôpital Pitié-Salpêtrière 83, boulevard de l'hôpital 75013 PARIS Objet : Inspection

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE DE READAPTATION FONCTIONNELLE DE QUINGEY. Route de Lyon B.P.

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE DE READAPTATION FONCTIONNELLE DE QUINGEY. Route de Lyon B.P. ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE DE READAPTATION FONCTIONNELLE DE QUINGEY Route de Lyon B.P. 5 25440 QUINGEY Juin 2011 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Exposition médicale aux rayonnements ionisants en radiodiagnostic

Exposition médicale aux rayonnements ionisants en radiodiagnostic Exposition médicale aux rayonnements ionisants en radiodiagnostic Les rayonnements ionisants, c est quoi? Dans le domaine du radiodiagnostic, les rayonnements ionisants sont des rayons X produits à partir

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL AUTO/MED/SCAN DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL Ce formulaire de demande concerne les demandes d autorisation prévues par l article R.1333-23 du code

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE (Recherche, Enseignement, Soins, Information, Lutte et Initiatives pour les Adolescents et les ENfants atteints de CancEr). 1. CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Hôpital de la Milétrie. 1 130 lits et 68 places installés au 31 décembre 2003 Hôpital Gériatrique Louis Pasteur

Hôpital de la Milétrie. 1 130 lits et 68 places installés au 31 décembre 2003 Hôpital Gériatrique Louis Pasteur Établissements Hôpital de la Milétrie 1 130 lits et 68 places installés au 31 décembre 2003 Hôpital Gériatrique Louis Pasteur 423 lits et 10 places installés au 31 décembre 2003 Capacité d accueil 1 631

Plus en détail

S.Gerber*, L.Préti*, M.Vettese*, F.Garcia*, J.Valette**, Ch.Dias**, J.P.Lajonchère*, M.Zins*

S.Gerber*, L.Préti*, M.Vettese*, F.Garcia*, J.Valette**, Ch.Dias**, J.P.Lajonchère*, M.Zins* S.Gerber*, L.Préti*, M.Vettese*, F.Garcia*, J.Valette**, Ch.Dias**, J.P.Lajonchère*, M.Zins* * Groupe Hospitalier Paris St Joseph **DoseWatch GE-Healthcare Rapporter l expérience du GHPSJ, avec un recul

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS 2009 CHU de Nancy SOMMAIRE. Capacités d accueil... Attractivité... Hospitalisations... Consultations... Personnel... Budget...

CHIFFRES CLÉS 2009 CHU de Nancy SOMMAIRE. Capacités d accueil... Attractivité... Hospitalisations... Consultations... Personnel... Budget... CHIFFRES CLÉS 2009 CHU de Nancy SOMMAIRE Capacités d accueil... Attractivité... Hospitalisations... Consultations... Personnel... 4 4 5 6 7 Budget... Plateaux techniques... 8/9 10/11 Logistique... 11 Autres

Plus en détail

Résultats de l évaluation externe Octobre 2014. EHPAD «Les Terrasses»

Résultats de l évaluation externe Octobre 2014. EHPAD «Les Terrasses» Résultats de l évaluation externe Octobre 2014 EHPAD «Les Terrasses» 1. La démarche d évaluation interne L EHPAD a mis en œuvre une évaluation interne en octobre 2013 Le référentiel d évaluation retenu

Plus en détail

Comme les précédentes, dmt. Médecine et rayonnements ionisants: fiche d aide à l analyse des risques en radiologie dentaire exobuccale

Comme les précédentes, dmt. Médecine et rayonnements ionisants: fiche d aide à l analyse des risques en radiologie dentaire exobuccale dmt TC d o s s i e r m é d i c o - t e c h n i q u e 127 Médecine et rayonnements ionisants: fiche d aide à l analyse des risques en radiologie dentaire exobuccale Cette nouvelle fiche d aide à l analyse

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-047719 Centre Hospitalier Sud Essonne 26 avenue Charles de Gaulle BP 107 91152 ETAMPES

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-047719 Centre Hospitalier Sud Essonne 26 avenue Charles de Gaulle BP 107 91152 ETAMPES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 1 er décembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-047719 Centre Hospitalier Sud Essonne 26 avenue Charles de Gaulle BP 107 91152 ETAMPES Objet : Inspection sur

Plus en détail

Assistance Publique Hôpitaux de Marseille

Assistance Publique Hôpitaux de Marseille Assistance Publique Hôpitaux de Marseille L excellence pour tous, chaque jour L AP-HM RÉPOND À 3 GRANDES MISSIONS Les soins et la prévention L enseignement La recherche Avec 3 400 lits et places, l AP-HM

Plus en détail

GESTION D UN SCANNER

GESTION D UN SCANNER MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE GESTION D UN SCANNER DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE Dr F Lefèvre (1-2-3), Pr M Claudon (2-3) 1 - Radiolor 2 - CHU de Nancy 3 GCS Bois le

Plus en détail

Une salle plus adaptée pour les équipes

Une salle plus adaptée pour les équipes Depuis quelques semaines, le service de chirurgie vasculaire et cardiaque de la Clinique du Tonkin de Villeurbanne pratique ses interventions dans une toute nouvelle salle, pourvue d un équipement d imagerie

Plus en détail

Gestion Durable des Risques Tarascon

Gestion Durable des Risques Tarascon Gestion Durable des Risques Tarascon www.tarascon.org http://www.tarascon.org/tarascon-en-provence/gestion-des-risques/risques-majeurs/risque-majeur.html André MONTAGNIER Montpellier le 05/10/2011 Contexte

Plus en détail

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent PLAN NATIONAL 2015-2018 pour le développement des soins palliatifs et l accompagnement en fin de vie SYNTHESE RAPPEL DES 4 AXES AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui

Plus en détail

Marseille, le 14 septembre 2015 CODEP - MRS - 2015-037600. Institut Sainte Catherine 250, chemin de Baigne-Pieds 84918 AVIGNON Cedex 9.

Marseille, le 14 septembre 2015 CODEP - MRS - 2015-037600. Institut Sainte Catherine 250, chemin de Baigne-Pieds 84918 AVIGNON Cedex 9. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE MARSEILLE- Zone non imprimée - Place pour l'en-tête CODEP - MRS - 2015-037600 Marseille, le 14 septembre 2015 Institut Sainte Catherine 250, chemin de Baigne-Pieds 84918

Plus en détail

Pôle sanitaire privé mulhousien du Diaconat Clinique du Diaconat Fonderie 1 rue Saint Sauveur BP 1237 68054 MULHOUSE CEDEX

Pôle sanitaire privé mulhousien du Diaconat Clinique du Diaconat Fonderie 1 rue Saint Sauveur BP 1237 68054 MULHOUSE CEDEX RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE STRASBOURG Strasbourg, le 22 décembre 2014 N/Réf. : CODEP-STR- 2014-057642 Monsieur le directeur Pôle sanitaire privé mulhousien du Diaconat Clinique du Diaconat Fonderie

Plus en détail

7 Bistouri électrique HP pagewriter200. Pompe à perfusion W. Allyn Monito Multi. Pompe IVAC Pan

7 Bistouri électrique HP pagewriter200. Pompe à perfusion W. Allyn Monito Multi. Pompe IVAC Pan TRAVAUX DE MAINTENANCE PREVENTIVE ET CURATIVE EFFECTUES N DESIGNATION MARQUE MODEL 1 ECG HP 2 Pompe à perfusion Alaris PAN 3 Bistouri électrique 4 Pousse seringue Vial PSE 5 Pousse seringue Vial Pilot

Plus en détail

Présentation de la démarche V2014 et élaboration du Compte Qualité

Présentation de la démarche V2014 et élaboration du Compte Qualité Présentation de la démarche V2014 et élaboration du Compte Qualité Réseau CoCLINNOR CHU_Hôpitaux de Rouen - page 1 RETOUR D EXPÉRIENCE SUR V2010 CHU_Hôpitaux de Rouen - page 2 Baromètre de la certification

Plus en détail

Direction de l établissement C.H.U. de Limoges - Hôpital Dupuytren 2 Avenue Martin Luther-King 87042 LIMOGES Cedex

Direction de l établissement C.H.U. de Limoges - Hôpital Dupuytren 2 Avenue Martin Luther-King 87042 LIMOGES Cedex RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS CODEP-OLS-2015-027241 Orléans, le 9 juillet 2015 Direction de l établissement C.H.U. de Limoges - Hôpital Dupuytren 2 Avenue Martin Luther-King 87042 LIMOGES Cedex

Plus en détail

Améliorer la qualité et la sécurité des soins

Améliorer la qualité et la sécurité des soins HORS SÉRIE CERTIFICATION Avril 2015 Journal du Groupement des Hôpitaux de l Institut Catholique de Lille Améliorer la qualité et la sécurité des soins Une certification au service des démarches d amélioration

Plus en détail

Cas de legionellosenosocomiale en Psychiatrie

Cas de legionellosenosocomiale en Psychiatrie Cas de legionellosenosocomiale en Psychiatrie L expérience du Centre Hospitalier de DIEPPE Philippe GLORION, responsable des Services Techniques Dr Stéphanie EDOUARD, Praticien Hygiéniste CoCLINNOR Mardi

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ANNEXES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS Les référentiels d activités et de compétences du métier de manipulateur d électroradiologie médicale ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet, un

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 27 novembre 2012 N/Réf. : CODEP-PRS-2012-063614 Monsieur le gérant de la SELARL Imagerie des Iles du Nord Cabinet de radiologie Concordia 2, rue Paul Mingau

Plus en détail

FICHE DE POSTE Frigoriste

FICHE DE POSTE Frigoriste 1/5 1/ ORGANISATION DU POSTE 1.1/ Métier : / climaticien(ne) d'installation et de maintenance 1.2/ Poste : Nom de la personne recrutée : Grade : OPQ 1.3/ Positionnement dans l organigramme Service de rattachement

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE LUNEVILLE. 2, Rue Level 54301 LUNEVILLE CEDEX

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE LUNEVILLE. 2, Rue Level 54301 LUNEVILLE CEDEX ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DE LUNEVILLE 2, Rue Level 54301 LUNEVILLE CEDEX JUIN 2009 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Nom

Plus en détail

L'alliance des cliniques indépendantes. 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes»

L'alliance des cliniques indépendantes. 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes» Communiqué de presse Mars 2012 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes» Toulouse, le 7 mars 2012 Quatre cliniques de la région Midi-Pyrénées,

Plus en détail

Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne

Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne ClermontFerrand France Etudes de poste en radiothérapiecuriethérapie Expérience du Denise DONNARIEIX, Physicienne médicale, PCR 1 Plan Introduction

Plus en détail

RaMiP. PONT Stéphane. Exemples de zonage pour l utilisation des générateurs électriques à rayons X

RaMiP. PONT Stéphane. Exemples de zonage pour l utilisation des générateurs électriques à rayons X Exemples de zonage pour l utilisation des générateurs électriques à rayons X Cas n 1 : Dans un cabinet dentaire Cas n 2 : Dans une salle scanner Cas n 3 : Dans un bloc opératoire PONT Stéphane du Cas n

Plus en détail

Inspection n INS-2008-PM2L42-0001 et INS-2008-PM2L42-0005 Installation : département de radiothérapie et d oncologie de l ICL

Inspection n INS-2008-PM2L42-0001 et INS-2008-PM2L42-0005 Installation : département de radiothérapie et d oncologie de l ICL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : Dép-Lyon-N 1583-2008 Lyon, le 16 octobre 2008 M. le Secrétaire général Institut de cancérologie de la Loire 108 bis avenue Albert Raymond BP 60008 42271 SAINT-PRIEST

Plus en détail

La CIMU un outil de pilotage interne

La CIMU un outil de pilotage interne La CIMU un outil de pilotage interne Temps d attente entre la décision d orientation et le départ du service + 17% + 38% + 24% - 13% - 43% - 25% - 15% DES OUTILS EN PLACE (4) : les Urgences - 14% Agir

Plus en détail

Centre Hospitalier. Pontoise. Chiffres. Clés

Centre Hospitalier. Pontoise. Chiffres. Clés Centre Hospitalier Pontoise Chiffres Clés 2013 Capacité d accueil 961 lits 40 SSR 10 psychiatrie infanto-juvénile/ adolescents 201 EHPAD psychiatrie 106 adultes 76 obstétrique 137 chirurgie 391 médecine

Plus en détail

Orléans, le 23 avril 2013. Monsieur le Directeur de la Mutualité Française du Cher 12 Boulevard Gambetta 18200 BOURGES

Orléans, le 23 avril 2013. Monsieur le Directeur de la Mutualité Française du Cher 12 Boulevard Gambetta 18200 BOURGES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS INSNP-OLS-2013-0585 Orléans, le 23 avril 2013 Monsieur le Directeur de la Mutualité Française du Cher 12 Boulevard Gambetta 18200 BOURGES BJET : Inspection n INSNP-OLS-2013-0585

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE & L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES VENDREDI 14 JUIN 2013 A 15 heures Salle de visioconférence Centre

Plus en détail

N/Réf. : Codep-Lyo-2016-017973 Mme le directeur délégué du centre hospitalier de Tarare L hôpital Nord-Ouest 1, bd J.B. Martin 69170 TARARE

N/Réf. : Codep-Lyo-2016-017973 Mme le directeur délégué du centre hospitalier de Tarare L hôpital Nord-Ouest 1, bd J.B. Martin 69170 TARARE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon le 02/05/2016 N/Réf. : Codep-Lyo-2016-017973 Mme le directeur délégué du centre hospitalier de Tarare L hôpital Nord-Ouest 1, bd J.B. Martin 69170 TARARE Objet

Plus en détail

BASES PHYSIQUES DE LA RADIOLOGIE. D. Mariano-Goulart Service de médecine nucléaire CHU de Montpellier.

BASES PHYSIQUES DE LA RADIOLOGIE. D. Mariano-Goulart Service de médecine nucléaire CHU de Montpellier. BASES PHYSQUES DE LA RADOLOGE D. Mariano-Goulart Service de médecine nucléaire CHU de Montpellier. PLAN DU COURS (5 heures) magerie de transmission par rayons X Le tube X et ses réglages L image de transmission

Plus en détail

Réf : Code de l environnement, notamment ses articles L.596-1 et suivants Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R.

Réf : Code de l environnement, notamment ses articles L.596-1 et suivants Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2014-056593 Lyon, le 16 Décembre 2014 Centre hospitalier St Joseph St Luc Quai Claude Bernard 69007 Lyon Objet : Inspection de la radioprotection

Plus en détail

Cellule santé au travail

Cellule santé au travail Cellule santé au travail Créée en 2009 pour prendre en charge et suivre spécifiquement les personnels en difficulté Acteurs : DRH, médecin du travail, GRH compétences et emplois, Assistante sociale Médiateur/référent

Plus en détail

Organisation du Contrôle de Qualité en Médecine Nucléaire. Yolande PETEGNIEF Physicienne Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière

Organisation du Contrôle de Qualité en Médecine Nucléaire. Yolande PETEGNIEF Physicienne Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière Organisation du Contrôle de Qualité en Médecine Nucléaire Yolande PETEGNIEF Physicienne Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière APRAMEN, 18 novembre 2008 Coûts de la qualité Qualité de l acte médical : Pas

Plus en détail

Centre Hospitalier de Tourcoing. Service d' Imagerie médicale

Centre Hospitalier de Tourcoing. Service d' Imagerie médicale Centre Hospitalier de Tourcoing Service d' Imagerie médicale SOMMAIRE CONTEXTE GEOGRAPHIQUE CONVENTIONS ET PARTENARIAT PRESENTATION DU CH de TOURCOING PRESENTATION DU SERVICE D' IMAGERIE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

La recherche en Nord-Pas-de-Calais Radioprotection des travailleurs. Bilan 2011-2013 de la Division de Lille de l ASN

La recherche en Nord-Pas-de-Calais Radioprotection des travailleurs. Bilan 2011-2013 de la Division de Lille de l ASN La recherche en Nord-Pas-de-Calais Radioprotection des travailleurs Bilan 2011-2013 de la Division de Lille de l ASN Jeudi 1 er octobre 2015 Autorité de sûreté nucléaire Division de Lille Claire LENGLET

Plus en détail

Mise en place des indicateurs de performance et calcul de gain

Mise en place des indicateurs de performance et calcul de gain Mise en place des indicateurs de performance et calcul de gain Accompagnement des Centres de Santé IdF 14/01/2014 Contexte L ARS, en partenariat avec le Comité Interministériel des Villes (CIV), a engagé

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Groupement de coopération sanitaire entre l Hôpital d Instruction des Armées (HIA) Val-de-Grâce et le Groupe Hospitalier Cochin-Broca-Hôtel-Dieu de l AP-HP Le Groupement de coopération

Plus en détail

Présentation AG GCS TS Centre

Présentation AG GCS TS Centre Répertoire Opérationnel des Ressources Présentation AG GCS TS Centre 21 mars 2013, D. Linassier Plan Définitions Descriptions des offres de soins Modules spécialisés Organisation Les acteurs L organisation

Plus en détail

Réf. : Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R.

Réf. : Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE NANTES N/Réf. : CODEP-NAN-2013-066632 Nantes, le 24 décembre 2013 GIE Anjou Imagerie Santé Scanner de la Foucaudière 18 rue de la Bellinière 49 800 TRELAZE Objet : Contrôle

Plus en détail

DEPUIS 25 ANS, VOTRE CERTIFICATEUR DE RÉFÉRENCE EN RADIOPROTECTION

DEPUIS 25 ANS, VOTRE CERTIFICATEUR DE RÉFÉRENCE EN RADIOPROTECTION LE CEFRI Comité français de certification des Entreprises pour la Formation et le suivi du personnel travaillant sous Rayonnements Ionisants PRÉSENTATION Pascal VAUCHERET, Directeur du CEFRI Le CEFRI est

Plus en détail

Bordeaux, le 20/07/2015. N/Réf. : CODEP-BDX-2015-026466. Polyclinique du Sidobre Chemin Saint Hippolyte 81100 CASTRES

Bordeaux, le 20/07/2015. N/Réf. : CODEP-BDX-2015-026466. Polyclinique du Sidobre Chemin Saint Hippolyte 81100 CASTRES REPUBLIQUE FRANCAISE DIVISION DE BORDEAUX Bordeaux, le 20/07/2015 N/Réf. : CODEP-BDX-2015-026466 Polyclinique du Sidobre Chemin Saint Hippolyte 81100 CASTRES Objet : Inspection n INSNP-BDX-2015-0410 des

Plus en détail

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die LES RENCONTRES DU MANAGEMENT Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die Dr Florence TARPIN-LYONNET Chef de Pôle des activités de soins et d Hospitalisation à Domicile CH Crest Présidente CME Retour

Plus en détail

Bonnes pratiques de gestion des canalisations d effluents contaminés

Bonnes pratiques de gestion des canalisations d effluents contaminés Bonnes pratiques de gestion des canalisations d effluents contaminés Retour d expériences sur des incidents de fuite de canalisation dans des services de médecine nucléaire (irathérapie) Céline GUERVILLE,

Plus en détail

RaMiP NF C-15 160. Retours d expérience

RaMiP NF C-15 160. Retours d expérience NF C-15 160 Retours d expérience 1 GT RaMiP Alimenter le GT CORPAR Permettre au GT CORPAR de tester ses idées Faire remonter le REX 9 personnes aux profils variés (PCR ext, int, OA,..) et plusieurs secteurs

Plus en détail

Pose de Cathéter Veineux Périphérique (CVP) et manipulations des lignes veineuses

Pose de Cathéter Veineux Périphérique (CVP) et manipulations des lignes veineuses Evaluation des Pratiques Professionnelles Pose de Cathéter Veineux Périphérique (CVP) et manipulations des lignes veineuses Diffusion et communication de bonnes pratiques CHU_ Hôpitaux de Rouen - page

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 2 juin 2016 N/Réf. : CODEP-PRS-2016-021960 Monsieur le Directeur Général Hôpital NECKER 75015 PARIS Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection

Plus en détail

Organisation des soins

Organisation des soins p.1 Médico-Social Schéma régional Organisation des soins - hospitalier Prévention 18 juillet 2011 Offre de soins sur le territoire de santé Eléments de diagnostic régional SCANNERS TEP Densité autorisée

Plus en détail

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le schéma: outil de planification Document opposable, adopté pour 5 ans par le Conseil

Plus en détail

Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015

Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015 Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES Le CHU de Rennes Etablissement MCO, SSR, SLD de 1860 lits et places

Plus en détail

Valérie Drouvot Direction Générale de la santé / Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins - Cellule Infections nosocomiales

Valérie Drouvot Direction Générale de la santé / Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins - Cellule Infections nosocomiales L organisation de la lutte contre les infections nosocomiales en France & La place de l usager dans le programme national de lutte contre les infections nosocomiales 2005/2008 Valérie Drouvot Direction

Plus en détail

Ensemble, face aux cancers, aujourd hui et demain

Ensemble, face aux cancers, aujourd hui et demain Ensemble, face aux cancers, aujourd hui et demain Après deux années de travaux, l Institut de cancérologie du Gard (ICG) ouvrira prochainement ses portes afin de lutter contre les pathologies cancéreuses,

Plus en détail

Général électrique Innova 2100 ICVLM PTI 1 er étage Salle ROUGE FICHE de SYNTHESE et ANALYSE des RISQUES de POSTE de TRAVAIL. Décret n 2003-296 du 31 mars 2003 (Art. R4453-14à 18 du Code du Travail) Cette

Plus en détail

AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER

AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SOLIDARITE AGENCE D ETUDES ET DE PROMOTION DE l EMPLOI AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF

Plus en détail

Retour d expérience : Pérenniser la création des DMP en établissement

Retour d expérience : Pérenniser la création des DMP en établissement Retour d expérience : Pérenniser la création des DMP en établissement Ladislas Karsenty, Directeur des Systèmes d Information du CHU d Amiens Stéphane Routier, Directeur de Projet du GCS e-santé Picardie

Plus en détail

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE 5, avenue Louis-Blériot 63100 Clermont-Ferrand Tél. 0 820 200 444 Ou 04 73 36 00 37 Fax 04 73 42 98 77 contact@clinidom.fr www.clinidom.fr Finess 63 000 811 8

Plus en détail

Cabinet dentaire 12,Rue de Belgrade 38000 GRENOBLE

Cabinet dentaire 12,Rue de Belgrade 38000 GRENOBLE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2013-038894 Lyon, le 9 Juillet 2013 Cabinet dentaire 12,Rue de Belgrade 38000 GRENOBLE Objet : Inspection de la radioprotection du 17 juin 2013

Plus en détail

Expérience d'utilisation du système pour la gestion des BMR Au Centre Hospitalier Avranches - Granville

Expérience d'utilisation du système pour la gestion des BMR Au Centre Hospitalier Avranches - Granville Expérience d'utilisation du système pour la gestion des BMR Au Centre Hospitalier Avranches - Granville 19/05/2011 1 Centre Hospitalier Avranches - Granville 746 lits, 222 000 JH en 2010 Activité de MCO,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.fr DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES Crédit Photo : Nicolas MASSON Cannes, le 6 avril 2011

Plus en détail

FORMATION en RADIOPROTECTION des TRAVAILLEURS EXPOSÉS

FORMATION en RADIOPROTECTION des TRAVAILLEURS EXPOSÉS FORMATION en RADIOPROTECTION des TRAVAILLEURS EXPOSÉS Organisée par l équipe des Personnes Compétentes en Radioprotection et le Radiophysicien de la SAS Scanner Poitou-Charentes Orateurs : Dr Thierry DIESCE

Plus en détail

Réseau Santé Bucco-Dentaire. Handicap. Le Réseau poursuit 5 objectifs basés sur ses valeurs fondamentales :

Réseau Santé Bucco-Dentaire. Handicap. Le Réseau poursuit 5 objectifs basés sur ses valeurs fondamentales : Réseau Santé Bucco-Dentaire & Handicap Rhône-Alpes Le RÉSEAU SANTE BUCCO-DENTAIRE & HANDICAP RHÔNE ALPES, association loi 1901. Faciliter l accès aux soins bucco-dentaires des personnes en situation de

Plus en détail

Investigation d une épidémie de légionellose en Ehpad Ivana Novakova Infirmière hygiéniste

Investigation d une épidémie de légionellose en Ehpad Ivana Novakova Infirmière hygiéniste 38 ème journées régionales Hygiène hospitalière et prévention des IAS 24-25 mars 2016 Investigation d une épidémie de légionellose en Ehpad Ivana Novakova Infirmière hygiéniste Un Ehpad en Ile-de-France

Plus en détail

Poste de supervision en Radioprotection. REX du CNPE de Gravelines. Organisation et ressources associées

Poste de supervision en Radioprotection. REX du CNPE de Gravelines. Organisation et ressources associées Poste de supervision en Radioprotection REX du CNPE de Gravelines Organisation et ressources associées Enjeux et objectifs du PSRP 1- Permettre sur le long terme la diminution de la dosimétrie. Capitaliser

Plus en détail

VistaScan Combi View L efficacité intransigeante

VistaScan Combi View L efficacité intransigeante VistaScan Combi View L efficacité intransigeante Le nouveau scanner d écrans à mémoire avec écran tactile pour tous les formats AIR COMPRIMÉ ASPIRATION IMAGERIE ODONTOLOGIE CONSERVATRICE HYGIÈNE Dispositif

Plus en détail