Le commerce à La Source

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le commerce à La Source"

Transcription

1 Des commerçants du Centre Commercial Bolière 3 s engagent pour La Source et nous aident à faire paraître l Indien novembre 2008 N 95 Boucherie CHAU OPTIC 2000 Coiffure PADIGLIONE Jean-Yves MAULARD Charcutier Traiteur page 2 : Etat de la voirie à La Source page 3 : Les associations pages 4 et 5 : Le commerce à La Source page 6 : Les brèves de l Indien page 7 : Témoignage page 8 : Activités d Escale Le commerce à La Source Le constat est unanime et implacable : La Source, peuplée de plus de habitants augmentés de plusieurs milliers d étudiants en période universitaire, déjà sous-équipée en commerces et services de proximité, voit la situation s aggraver encore. Ces dernières années, Bellassor, en mauvais état, a été démoli. Les commerces de 2002 ont quasiment disparu boucherie, charcuterie, mercerie, vêtements, opticien ou migré vers l avenue de la Bolière ou aux alentours de l Indien. Le centre Bolière 3 se vide lentement. La poissonnerie et la papeterie/journaux ont fermé, la banque doit déménager. Plus grave, la superette Champion est fermée. Quant au marché du jeudi, il se transforme progressivement en marché aux vêtements et en bazar. Les causes? La population sourcienne a vieilli, et les ressources de bien des retraités sont réduites. Le commerce de proximité, habituellement plus cher que les très grandes surfaces en a pâti. Les prix ont augmenté, et la population locale, y compris jeune, s est tournée vers la toute proche zone d activités des Provinces, dynamique, diversifiée et bien desservie, et vers le hard-discount. Un autre phénomène est apparu ces dernières années : le remplacement des commerces traditionnels par des commerces exotiques, dont les activités ne répondent aux besoins que d une partie de la population du quartier. Les commerçants sont-ils mal informés, et pensent-ils que La Source est un marché perdu pour eux? Ceci n est pas sans nous préoccuper. Le problème immédiat le plus grave est le devenir du centre Bolière 3 qui connaît de sérieuses difficultés malgré un potentiel de chalandise intéressant. Construit il y a 30 ans, ce centre a vieilli et mériterait un sérieux lifting pour répondre aux normes en vigueur. Les loyers sont jugés trop élevés, a fortiori si les propriétaires se contentent de les percevoir sans engager le moindre investissement pour la rénovation. La fermeture de Champion porte un très mauvais coup aux autres commerçants du centre, et à notre quartier. C est une véritable catastrophe pour la population, parfois âgée, qui n a pas de véhicule ou n est plus en mesure de conduire. Pourquoi en est-on arrivé là? Manifestement, le groupe Carrefour, propriétaire de la marque Champion, ne s intéresse qu à la rentabilité, ce qui se conçoit dans une économie libérale comme la nôtre. Mais alors, qui va s intéresser à l intérêt général? Des élus ont fait entendre leur voix, et aucun responsable ne peut rester 1 Fermeture! sourd, aveugle ou muet face à cette situation. L AHLS lance un appel solennel public à la Municipalité d Orléans. Une lettre a été adressée à M. le Maire à la mi-juillet (voir notre site Internet). La réponse de M. Foussier, adjoint au commerce, manque de la conviction qui nous permettrait d espérer. Devant le désarroi de la population, le devoir des élus de tous bords consiste à rechercher ensemble et sans compétition la meilleure solution. Champion doit avoir un successeur qui propose une marchandise en adéquation avec les besoins de la population du quartier, et le centre Bolière 3 doit être réhabilité. Dans l intérêt de tous. L AHLS

2 ÉTAT DE LA VOIRIE À LA SOURCE Les sourciens, qu ils soient motorisés, adeptes de la petite reine ou de la marche à pied, constatent, en empruntant nos rues, nos pistes cyclables ou nos trottoirs, que le poids des ans se fait sentir sur la voirie sourcienne. Et ils nous en font part régulièrement. La voirie se dégrade, c est normal : elle vieillit. Mais cette vieillesse n est pas sans remède. Il nous a paru intéressant et constructif de pratiquer un état des lieux objectif, afin de proposer à nos édiles la planification d une remise en état satisfaisante. Les principales voies de circulation ont été examinées, et ont été classées en 4 catégories : Catégorie 1 : Les voies en très mauvais état nécessitant une rénovation complète à très court terme. Elles représentent environ 15% de la voierie. C est le cas, par exemple de l avenue de l Hôpital et de l avenue Diderot. Catégorie 2 : Les voies en mauvais état nécessitant une rénovation dans les cinq ans. Elles représentent environ 46% de la voirie. Par exemple, la rue Henri-Poincaré. Boulevard de l Hôpital Boulevard de l Hôpital Catégorie 3 : Les voies dans un état correct qui nécessitent une surveillance sur certains tronçons. Elles représentent environ 35% de la voirie. On citera à titre d exemple la rue Winston-Churchill. Catégorie 4 : Les voies en parfait état pouvant servir de référence. Elles représentent environ 4% de la voirie. C est le cas de l avenue du Parc Floral. Ce bilan n est certes pas exhaustif, et peut prêter à débat ; néanmoins il se veut un outil utile à nos décideurs afin d engager les crédits destinés à l amélioration de l état des routes de façon la plus optimale possible. C est pourquoi nous l avons transmis à M. le Député-maire d Orléans et à M. le Président de l AgglO. Vous pouvez le consulter sur le site Internet de l AHLS (Rubrique : relations avec la Ville d Orléans). Mme Aude de Quatrebarbes nous a répondu par un courrier en date du 11 Août 2008, et, compte tenu de la période estivale, nous la remercions de sa réactivité. La Direction de la voirie nous fait savoir que la plupart des rues listées en Catégorie 1 ont bien été considérées comme prioritaires : - L avenue de l Hôpital. Sa réfection ne pourra intervenir qu après la construction du nouvel hôpital. Si on peut le comprendre, il paraît difficile de continuer à utiliser cette voie qui va finir par devenir impraticable pour les ambulances et les transports de malades. Une mesure transitoire semble s imposer, et nous demandons aux services municipaux d y réfléchir très rapidement. - La rue Romain-Rolland. Elle sera refaite dans le cadre des travaux du GPV. Ce qui ne saurait donc tarder. Avenue Avenue Diderot Diderot - La place Albert Camus a déjà été refaite ces dernières années. Il est pour le moins curieux qu elle se trouve déjà dans un état aussi dégradée après si peu de temps. Il nous est permis de douter de la qualité des derniers travaux. - L avenue Diderot et le rond-point Diderot Montesquieu seront soumis à l arbitrage pour le programme de travaux Affaire à suivre. C est l occasion pour nos arbitres municipaux de montrer qu ils sont bien à l écoute des habitants de La Source. - Les rues Beaumarchais et Condorcet seront proposées pour les années suivantes. Pourquoi ne pas traiter la rue Condorcet dans le cadre du GPV, simultanément avec la rue Romain-Rolland, compte tenu de leur proximité? Aucune précision ne nous a été fournie concernant la rénovation des voies classées en catégorie 2. Dommage. A ce jour, nous n avons toujours pas de réponse au courrier adressé à M. le Président de l AgglO. Nous le regrettons vivement. Conseil en image parking réservé à la clientèle 2 à L étala étalage Légumes de saison - œufs Plants de fleur leurs s et de légumes à partir de mai vous pouvez fair aire votr otre cueillette Rue Haute à Saint-Cyr-en-Val - Ouvert tous les jours de 8h à 20h Nous sommes Tél présents : toute 21 l année 35 sur les marchés Nous sommes présents toute l année sur les marchés de La Source, d Olivet et Saint-Cyr-en-Val. de La Source, d Olivet et Saint-Cyr-en-Val.

3 LA PLACE CHOISEUL BOUGE Du 15 au 20 septembre au bureau de poste de La Source, Eric Palacino, un employé de la maison au sourire chaleureux, exposait ses sculptures sur racines, les «sylvistructures». Sirène (photo de gauche) est son œuvre préférée. Yves Bodard présentait son livre Banlieues, de l émeute à l espoir, à lire sans modération. Bien d autres exposants étaient présents. Le 25 septembre avait lieu le vernissage de l exposition de mosaïques en émaux de Briare de l association G.E.M. (Groupe d Entraide Mutuelle), dont la belle devise est Avec et pour les gens eux mêmes (photo de droite). Écoute. Solidarité : S.O.S. AMITIÉ. Service d écoute anonyme par téléphone. A qui s adresse SOS Amitié? A tous ceux qui éprouvent des difficultés diverses : mal être, angoisse, solitude, problèmes relationnels, dépendances de toutes sortes, idées suicidaires... SOS Amitié ouvre à toutes ces personnes en crise un espace de parole, en toute confidentialité. Rejoignez-nous appels par jour en France. Pour répondre à tous ceas appels, et à ceux qui ne peuvent nous joindre par manque de bénévoles, nous avons besoin de vous. Contacts : SOS Amitié Ccentre, BP 5251, Orléans cedex 1 Tél : Courriel : Le Réseau d Echanges Réciproques des Savoirs (RERS) informations LE JEUDI de 14h à 16h (ouvert à tous) RESEAU D ECHANGES RECIPROQUES DES SAVOIRS adresse : ASELQO - 7, rue Romain Rolland ORLEANS LA SOURCE Téléphone : SAMEDI 6 DECEMBRE (*) Erratum : dans notre N 94, article Vivre à La Source, Professions médicales, il fallait lire : trois pédiatres et non pas deux. Nous vous prions de bien vouloir nous excuser 3 Vingt-cinq associations du quartier et beaucoup d autres bénévoles unissent leurs efforts pour la réussite du Téléthon à La Source : AHLS, ALLS (Cyclotourisme, Marche et randonnée), les Amis du Tarot, ASELQO (Bolière, Romain Rolland et Sainte Beuve), ASPTT (Aïkido, Badminton, Cyclotourisme, Escrime japonaise, Gymnastique, Karaté artistique, Karaté traditionnel, Natation, Randonnées Pédestres), Centre Subaquatique Orléanais, Cercle des Nageurs d Orléans La Source, Chorale Chantemoy, Comité des Fêtes, Ecole de Musique de La Source, l Etape Solognote, Foyer-Club, QVLS, Ville d Orléans, etc. Des animations à la piscine, des jeux de belote et de tarot, une buvette, des pâtisseries et des gaufres, un concert de la chorale Chantemoy, deux circuits de cyclo-tourisme, deux circuits pédestres, un circuit V.T.T., un concert des élèves de l école de musique, une journée de création-vente d objets, un grand repas exotique, des croissants livrés à domicile, un festival d arts martiaux, aïkido, escrime japonaise et karaté, une démonstration de gymnastique, des baptêmes de plongée sous-marine, six heures de natation non-stop, une soirée choucroute avec animation dansante et tombola, etc. Détail des évènements et renseignements au et sur (*) certaines activités sont programmées les jeudi 13 novembre, samedi 29 novembre, vendredi 5 décembre et dimanche 7 décembre.

4 Notre quartier à taille de ville (plus de habitants, et quelques milliers d étudiants en période universitaire) manque, à l instar de nombreuses villes nouvelles, d activités commerciales et artisanales. La comparaison avec des villes de moindre importance pointe immédiatement le déficit : Pithiviers compte cinq boulangeries artisanales, pour une seule à La Source, 5 marchands de chaussures et aucun à La Source. Et nous pourrions multiplier les exemples. Cela n a pas toujours été le cas. Nous avons connu un poissonnier à 2002, puis à La Bolière, un marchand de chaussures à La Bolière, puis place de l Indien, un disquaire, un libraire et un bijoutier à 2002, un libraire avenue Kennedy, une maroquinerie à La Bolière, un magasin audio-videotélé à 2002, et d autres encore. Et La Source était moins peuplée qu actuellement. La présence toute proche de la zone commerciale des Provinces (sur le territoire d Olivet) avec ses grosses unités ne facilite pas la tâche de ceux qui souhaiteraient s installer, sauf à répondre à un besoin vérifié. Cette zone est agréable si on la compare à des complexes commerciaux sinistres d autres villes. Elle offre un large éventail de commerces, l accès en est facile, et elle est desservie par le tram. Tout cela a contribué à faire perdre du terrain au commerce sourcien. Un autre phénomène est apparu plus récemment. Dans la partie commerçante de La Source (de la place Ernest-Renan à la place de l Indien), sont apparus de nombreux commerces qui répondent à la demande d une grande partie de la population. Des épiceries proposant nems, rouleaux de printemps et autres spécialités s adressent à une clientèle d origine asiatique. D autres proposent des produits de tradition musulmane (boucherie hallal, cafés ne servant pas d alcool) et sont orientés vers une clientèle dont les racines, récentes ou plus anciennes, sont au Maghreb. Ces commerces sont indispensables, chacun devant pouvoir se fournir selon ses besoins. Et leur dynamisme laisse admiratif devant le recul des commerces traditionnels. Il y a pourtant à La Source une clientèle pour acheter du jambon qui ne soit pas sous blister et une bonne bouteille de vin. Nous pourrions lister ici, au risque d en oublier, les commerces manquant totalement ou en fort déficit : poissonnerie, crèmerie-fromages, librairie, presse, marchand de chaussures, vêtements masculins, bars avec terrasse agréable, etc. Le commerce à La Source 4 Outre les commerces de bouche ou d équipement, de nombreuses activités artisanales sont absentes du quartier et chacun sait que la recherche d un professionnel compétent oblige à se tourner vers les communes voisines ou la ville-centre. Nous avons pourtant besoin, comme les Olivetains et les autres Orléanais, de plombiers, de maçons, de couvreurs, de peintres, de menuisiers, et d autres corps de métiers. Nous ne voulons cependant pas risquer d apparaître grincheux. Il faut trouver des solutions. Il est certainement plus facile de résoudre le problème du commerce à La Source que de désamorcer la crise financière. Peut-être suffit-il de le vouloir. Sont concernés : les clients, les professionnels du commerce, et les pouvoirs publics. Nous ne saurions trop conseiller aux consommateurs de s approvisionner, autant que possible et quand leurs moyens le leur permettent, chez le commerçant de proximité. En y regardant bien, ce n est pas toujours une question de prix, surtout si la qualité est au rendez-vous. Et toujours se souvenir que la proximité et la disponibilité ont un coût, donc un prix. Nous demandons aux professionnels de bien étudier les possibilités d implantation. Il y a manifestement place à La Source pour un second charcutier-traiteur, un second boulanger artisanal, un poissonnier, et d autres encore. Et nous demandons aux pouvoirs publics de réactiver et rénover les centres commerciaux qui existent (2002 est sinistre et La Bolière s éteint tout doucement), voire d étudier de nouvelles implantations. Il reste peu de surface constructible à La Source. Certains commerces ne demandent pas beaucoup de place, et ne peut-on sacrifier quelques mètres carrés de surface boisée pour avoir une boulangerie à distance pédestre de chez soi? Cet énorme parking parsemé de cailloux rue Honoré de Balzac ne serait-il pas mieux utilisé par quelques commerces, et un bar-restaurant avec une belle terrasse où nous pourrions dîner le soir, au bord de l eau? Dans l immédiat, la réouverture du site Champion sous une autre enseigne proposant des produits de qualité constitue une nécessité pour la population du quartier, et notamment pour les plus âgés, souvent les plus fragiles, qui cumulent les inconvénients de ne pouvoir se déplacer et d être les plus démunis. Les pétitions, les communiqués et les silences pesants ne suffisent plus. Nous le demandons dans notre éditorial. Que tous se mettent ensemble, sans esprit de compétition, pour résoudre vite et bien ce problème. Ils seront assurés de notre soutien.

5 Place Ernest Renan Epicerie Centre d appel téléphonique NET Laverie libre service Papeterie presse Parfumerie esthétique Prêt à porter Rue Condorcet Épicerie fruits légumes boucherie charcuterie Garage Pneumatiques Restaurant self service Station service lavage entretien dépannage épicerie Supérette Place de l Indien Aumônerie catholique Agence EDF Banques (3) Mutuelle (Spheria) Reprographie photocopies Restaurant brasserie gril Viennoiserie sandwicherie (2) Avenue du Parc Floral Restaurant Avenue Kennedy Agence immobilière Agence d interim Auto-école Banques (2) Centre des Impôts Coiffure H/D Cordonnerie clés Laboratoire d analyses médicales Lavage de voitures Laverie libre service Orthopédie Papeterie presse Pharmacie Pizzeria Pressing Supermarché Rue Bossuet Coiffure D Auto-école Avenue Ambroise Paré Coiffure H/D Centre commercial Bolière 3 Antenne CRAM Auto-école Banque (BP) Bar Boucher charcutier Boulangerie - pâtisserie Charcutier traiteur Coiffure H/D Fleuriste Garage Opticien Pharmacie Prêt à porter Restauration rapide Station service Tabac jeux Place Choiseul La Poste Banque Mairie de quartier Commissariat de Police Rue Balzac Hôtel - restaurant Rue Chateaubriand Hôtel - restaurant Situation au 15 septembre Avenue de la Bolière Agence de voyages Assurance Auto-école Banque Banque assurance Bar brasserie Bijoux fantaisie Accessoires Brasserie-sandwicherie Café Centre d appel téléphonique Coiffure H/D Cordonnerie clés accessoires Épicerie, dépôt de pain, boucherie Esthétique Fleuriste OPAC Opticien Pharmacies (2) Prêt-à-porter (2) Restauration rapide Tabac jeux cadeaux Téléphonie mobile Centre commercial 2002 ACM Formation Assurances Banque Boulangerie pâtisserie petite restauration Boucherie Coiffure H Centre communal d action sociale Centre de ressource dép al de lutte contre l illettrisme Maison Justice et Droits Planning familial

6 Les Brèves de Evénement à La Source L insubmersible Et bien oui, La Source n est plus un quartier laissé pour compte et les grincheux vont devoir en rabattre. Point de Velo+, mais on va nous mener en bâteau. Un bâtiment, identique à celui que l on peut admirer sur la Loire amarré Quai du Chatelet, croise désormais sur le lac de l Orée de Sologne. On lui cherche un nom. De source bien informée, on nous a dit hésiter entre l Insubmersible, l Incorruptible, l Irrésistible, l Inextinguible, ou l Imputrescible. L Irascible a été écarté, Dieu sait pourquoi... L inauguration est prévue pour cet hiver quand le lac sera gelé, avec gala de patinage artistique sponsorisé par les magasins Champion. Canistes Attention! Vous ne trouverez ce mot dans aucun dictionnaire. La seule définition que nous puissions proposer : Espace dans lequel les chiens déposent leurs crottes. Jeux d enfants Avez-vous vu les belles installations pour faire jouer les enfants? Sécurité, confort, qualité. Un sol souple, mieux qu une moquette. Toboggans, filets, escaliers, mini-mur d escalade... Nous sommes admiratifs et bien contents pour les bambins qui peuvent en profiter. Ah, mais non, ce n est pas à La Source, à l allée des Sapins, où un emplacement pourrait accueillir semblable construction. Non. C est au Jardin des Plantes. Quand vous êtes devant la Poste de la Source, retournez-vous. Dirigez-vous vers le petit square face à la T17. Un spectacle amusant vous y attend : une sanisette à chiens bien particulière. Elle est en béton! Vous avez tous vu nos toutous gratter le sol de leurs papattes arrières après avoir assouvi leurs besoins. Et bien non, ce sol ne plait pas à la gent canine. Pas de béton, aboient les chiens qui vont, malgré les efforts désespérés de leurs maîtres, faire leurs crottes sur ce qui reste de Jeux la pelouse. d enfants Constat : l endroit pipi-caca se trouve d autant réduit, et cela sent encore plus mauvais. Un point positif cependant. Comme vous le constatez sur la photo, l enclos est devenu l endroit privilégié des enfants qui trouvent là un espace ultra-propre pour s adonner à leurs jeux. Une pancarte indique qu une motocrotte passe tous les jours pour ramasser les excréments. Personne ne l a vue Les paris sont lancés sur le premier chien qui osera souiller ces canistes donton ne sait que faire. Notre bonne ville s est-elle fait piéger par un représentant de commerce? 6

7 Association des Habitants d Orléans La Source - AHLS 1 Rue Stendhal ORLEANS Tél : e.mail: Direction de la publication Christiane Dumas Comité de rédaction et conception maquette : Alain Vercoustre Michel Charlier Brigitte Dumuzois Antoine Le Quéré Annette Gautier Christian Aufranc Photos : AHLS. Régie Publicitaire : A.H.L.S. Impression : Corbet Olivet ISSN/ Dépôt légal à parution. Ce numéro est tiré à 7000 exemplaires distribués par des adhérents de l AHLS. Exemplaires disponibles sur demande au siège de l AHLS. Reproduction interdite sans autorisation préalable. Vous êtes informatisé et raccordé à internet. Vous désirez être au courant des actions de l AHLS. Faîtes connaître votre adresse de messagerie par courriel à : Visitez nos rubriques sur le site du C.I.L.S. : spip.php?rubrique39 ou venez nous voir à la permanence au local le vendredi de 9h30 à 12h Adhérez à l AHLS Nom :... Prénom :... Adresse : Tél :... Courriel :... joindre en chèque la cotisation 2008 de 12 euros A remplir et à retourner à l AHLS Merci TÉMOIGNAGE : UNE EXPÉRIENCE DE FORMATION EN ALGÉRIE L Indien : Michel Collette, vous étiez inspecteur de l Education Nationale. Depuis quelques années, vous faites des séjours de plusieurs semaines en Algérie. Qu y faitesvous? M.C. : Avec une vingtaine d autres personnes, je participe à une formation expérimentale des chefs d établissements. C est un projet pour l appui à la réforme du système éducatif en Algérie, conclu entre l Union Européenne et le Gouvernement Algérien. J en ai eu connaissance il y a 2 ans, j ai posé ma candidature et elle a été retenue. L Indien : Quelle a été votre motivation et pourquoi l Algérie? M.C. : Depuis mon enfance, j ai le désir de voyager à travers le monde : mon modèle était mon grand-père paternel qui, au début du XX ème siècle, avait traversé l Afrique d est en ouest sur les traces de Livingstone et Stanley. Grâce à ce projet de formation, même si ce n était pas l Afrique noire, je commençais à mettre les pieds sur ce continent. Par ailleurs, j avais acquis une compétence de formateur que je pouvais mettre au service de l Education Nationale en Algérie. J espérais aussi reprendre des contacts avec des amis que j avais accueillis pendant la guerre d Algérie. En vain hélas. L Indien : Les différences de langue, de culture, d habitudes, posent-elles des problèmes ou au contraire sont-elles stimulantes lors de vos travaux? M.C. : Ces différences ne sont pas des obstacles infranchissables à la communication en termes d apprentissage, une fois que les objectifs ont été fixés : - les chefs d établissement, qui n ont pas eu de formation continue depuis bien longtemps sont très motivés et très demandeurs concernant le management et la Michel Collette manière de conduire un établissement ; - la majorité parle ou au minimum, comprend le français qui revient avec la pratique durant le stage. Les plus avancés expliquent aux autres ; - enfin chaque expert européen travaille avec un formateur local chargé de traduire et de se former pour prendre, à terme, la responsabilité du groupe. Le modèle pédagogique mis en place est transférable aux instituteurs, puis aux élèves. L Indien : Je vais me faire l avocat du diable mais n est-ce pas une forme de néocolonisation? M.C. : Qu est-ce que la néocolonisation? Les Algériens sont très conscients des difficultés de leur pays, malgré la manne pétrolière. Ils savent qu en matière de pédagogie, de politique éducative et culturelle, ils doivent chercher des compétences à l extérieur car ils en manquent (la moitié de la population a moins de 25 ans) et le territoire est immense. Ils se tournent donc, après quelques expériences malheureuses dont l arabisation des années 90, vers leur ancien colonisateur. C est peut-être la moins mauvaise solution compte tenu de leur passé commun. L Indien : Vous sentez-vous bien dans ce pays ou avez-vous certaines appréhensions concernant votre sécurité? M.C. : Bien entendu, j ai toujours été au courant des attentats qui survenaient en Algérie. On n y pense pas sur les lieux de stage, en général des lycées. On est dans l action. Cependant, les voitures de la police qui nous accompagnaient, matin et soir, entre l hôtel et le lycée, ramenaient à la réalité. Les policiers se sont montrés sympathiques et chaleureux. J avais l impression d être bien protégé par les stagiaires : ils n auraient pas admis que leurs formateurs soient visés par des violences. D ailleurs, tous les stages se sont déroulés sans incident. L Indien : Une conclusion. M.C. : Ce type de formation me paraît fondamental dans les conditions actuelles : il s agit d accompagner les stagiaires algériens, de les rendre plus autonomes et non d imposer une manière de faire. Et le management participatif vise à rendre les formateurs locaux capables de prendre en mains leurs groupes et la poursuite de la formation en toute indépendance! Au plan gouvernemental, c est un projet en appui à la réforme du système éducatif en Algérie, voulu par l Etat algérien. Il est de bon augure pour l avenir. 7

8 Les jeunes filles du quartier participent aux activités d Escale L association ESCALE, basée au 1, rue Jules-Ferry, propose à la jeunesse du quartier des activités sportives comme le handball, le football et la boxe thaï, et encadre aussi les jeunes, surtout les garçons avec l animation de rue et l accueil en soirée. Dorénavant l association oriente une partie de ses activités vers les jeunes filles du quartier :«Nous constations une forte présence des garçons, ce qui écartait les filles» précise José Soarès, le directeur. Depuis la rentrée scolaire 2008, toutes les disciplines développées par l association accueillent plus de filles. Au handball par exemple, elles sont une vingtaine, de 17 à 25 ans, à avoir rejoint l équipe senior. Elles ont gagné la coupe du Loiret et se sont hissées au niveau régional : «Ce sport est une passion. Il faut aimer le contact physique, mais surtout avoir une bonne endurance. Le club progresse grâce à la compétition.» affirme Fatima Labed, une handballeuse confirmée. La boxe thaï : un sport devenu féminin. Plus d une dizaine de jeunes filles du quartier et de l agglomération participent aux entraînements de la boxe thaï : À la boxe thaï, les jeunes filles s entraînent deux fois par semaine sur le ring. «L entraînement physique et technique est identique à celui des garçons.» confirme Karim Baz, le responsable du club. Mieux encore, elles souhaitent participer aux compétitions : «La boxe canalise l énergie et avec la concentration on ne sent pas les coups.» ajoute Clarisse, 14 ans. Fatima Thlibi, animatrice, a créé un groupe qui se réunit tous les soirs et les mercredis et les samedis après-midi : «Nous avons un projet de vacances à la neige. Pour ce faire, nous vendons des bougies et des gâteaux et nous préparons une expo pour Noël.». Au centre commercial BOLIERE 3 OPTIC 2000 «BOLIERE 3» Tél Jean - Yves MAULARD Charcutier - Traiteur A votre disposition du mardi au dimanche Vous remercie de votre fidélité Tél Fax charcutier-traiteur.monsite.wanadoo.fr Laissez vous guider par une équipe de professionnels Relooking coiffure Chignon - Mariée et Soirée Coupe Brushing Tendance Une marque à votre service Boucherie CHAU Tél Buffet froid - Charcuterie - Volailles - Cheval 8

JUILLET 2008 PIVADIS PIVADIS SM CONSEIL. 24, Rue de la Bredauche. Tél: 02.38.43.41.38 Fax: 02.38.70.50.95 Email: pivadis@wanadoo.

JUILLET 2008 PIVADIS PIVADIS SM CONSEIL. 24, Rue de la Bredauche. Tél: 02.38.43.41.38 Fax: 02.38.70.50.95 Email: pivadis@wanadoo. JUILLET 2008 AMIENS -0 PIVADIS SM CONSEIL ETUDE DE POTENTIEL ET DE RESTRUCTURATION DU CENTRE COMMERCIAL «LE COLVERT» AMIENS Proposition de programme commercial PIVADIS 24, Rue de la Bredauche 45380 LA

Plus en détail

> Edito. > Témoignage. Serge Robine, président de l Union des Commerçants

> Edito. > Témoignage. Serge Robine, président de l Union des Commerçants 1 > Edito Dès l origine du projet urbain de la ville d Hérouville Saint-Clair, chaque quartier a pu bénéficier de l implantation d un centre commercial de proximité, accessible en priorité à leurs résidents.

Plus en détail

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013.

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013. Statistiques 2013 3, rue de Lyon B.P. 531 71010 MACON CEDEX Tél. 03.85.21.90.60 Télécopie 03.85.21.90.69 E-mail : contact@cgai-macon.fr Agrément de la Direction Régionale des Impôts n 1.02.710 du 6 mars

Plus en détail

Pourquoi nous choisir?

Pourquoi nous choisir? Pourquoi nous choisir? 1. Un séjour sportif déclaré auprès de la Direction Départementale et de la Cohésion Sociale de Seine-Maritime 2. Un accueil sur une base de loisirs comportant 1 hébergement en dur,

Plus en détail

ASUR. Action Sociale de l Université de Rennes 1. en faveur des personnels ASUR 1

ASUR. Action Sociale de l Université de Rennes 1. en faveur des personnels ASUR 1 ASUR Action Sociale de l Université de Rennes 1 en faveur des personnels ASUR 1 Qu est ce que l ASUR?. Service Commun d Action Sociale. Conseil de Direction. Élection par les personnels Quels sont les

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

Sports et. loisirs. Saint-Michel

Sports et. loisirs. Saint-Michel Sports et loisirs Saint-Michel Association de Soccer Saint-Michel Pompei Soccer à l année! Fun, compétitif et abordable. Avec plus de 900 membres, l Association de Soccer Saint- Michel / Pompei (ASTMP)

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

NB : La moyenne varoise citée tout au long de cette étude porte sur 2.296 entreprises.

NB : La moyenne varoise citée tout au long de cette étude porte sur 2.296 entreprises. SANARY SUR MER Cette enquête a été réalisée en octobre 2010 dans le cadre d une convention d études liant la ville de Sanary sur mer et la Chambre de Commerce et d Industrie du Var. NB : La moyenne varoise

Plus en détail

" Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!"

 Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin! Neyron Tramoyes Beynost Saint Maurice de Beynost Miribel Thil Aimer sa ville, c est la faire vivre! Moi, j adhère! " Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!" A l'ère de la mondialisation,

Plus en détail

VILLE DE NOISIEL Rapport d analyse de l offre commerciale sur le territoire communal de Noisiel

VILLE DE NOISIEL Rapport d analyse de l offre commerciale sur le territoire communal de Noisiel VILLE DE NOISIEL SERVICE URBANISME Rapport d analyse de l offre commerciale sur le territoire communal de Noisiel Sources : - Observatoire économique du San du Val-Maubuée, - Enquête de terrain (février

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Aménagement des Rythmes Scolaires Concertation Locale Venez nous rencontrer le : Lundi 20 Janvier 2014 à 18H30 CDC Aune et Loir Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Mot du Président

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE 2014

DOSSIER DE CANDIDATURE 2014 DOSSIER DE CANDIDATURE 2014 Rappel des critères d'éligibilité : Le bistrot de Pays est situé dans une commune rurale dont la population est inférieure à 2000 habitants, Le bistrot est ouvert à l'année

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe RAPPORT DE STAGE Février 2012 ETALAGISTE NOM prénom classe 2 SOMMAIRE I Présenter l entreprise page 2 A Identification B Environnement II Le travail page 3 à 4 A Nature du métier B Condition de travail

Plus en détail

Sommaire. Belgique Belgïe B.P. P.B. 7800 ATH 1 BC 10653. Périodique trimestriel n 60 décembre 2013 Bureau de dépôt : 7800 Ath 1 P501288

Sommaire. Belgique Belgïe B.P. P.B. 7800 ATH 1 BC 10653. Périodique trimestriel n 60 décembre 2013 Bureau de dépôt : 7800 Ath 1 P501288 Belgique Belgïe B.P. P.B. 7800 ATH 1 BC 10653 Périodique trimestriel n 60 décembre 2013 Bureau de dépôt : 7800 Ath 1 P501288 Sommaire Page 2 : Edito Page 3 : Ce qui s est passé depuis la rentrée Page 4

Plus en détail

Expositions. Jusqu au jeudi 15. A partir du mardi 20 Duo d Images, photographies de Christian LE SAINT

Expositions. Jusqu au jeudi 15. A partir du mardi 20 Duo d Images, photographies de Christian LE SAINT Expositions Jusqu au lundi 12, A partir de 17h La Magie de Noël SAINT-PAIR-SUR-MER, Eglise La neige, les congères et les stalactites vous plongeront dans l univers d un décor montagnard pour un Noël féérique

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

Bail à céder. Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille. Caractéristiques du local. Conditions locatives

Bail à céder. Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille. Caractéristiques du local. Conditions locatives Bail à céder Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille Façade sur voirie 6 mètres linéaire Etat intérieur béton brut 200 /m²/ an HT / HC Surface 250 m² en RDC Activité actuelle Logements

Plus en détail

FEU D ARTIFICE. Dimanche 7 juillet 2013 25 e Foire à tout Animée par Stéphane POISNEL. VENTE DES PROFESSIONNELS ET PARTICULIERS Groupe The Specimen

FEU D ARTIFICE. Dimanche 7 juillet 2013 25 e Foire à tout Animée par Stéphane POISNEL. VENTE DES PROFESSIONNELS ET PARTICULIERS Groupe The Specimen LESSAY(centre ville) Dimanche 7 juillet 2013 25 e Foire à tout Animée par Stéphane POISNEL VENTE DES PROFESSIONNELS ET PARTICULIERS Groupe The Specimen 12h00 À partir de 23h00 Pot de l amitié Offert par

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE.

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. (Avec accord de diffusion sur le site de la CMA23) Pour plus de renseignements et connaître l ensemble des opportunités de reprise, votre contact

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

Vignes-Benettes Grandchamp

Vignes-Benettes Grandchamp Conseil de Quartier Vignes-Benettes Grandchamp COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU 17 FÉVRIER 2010 Présents : Pauline AMADEI, Présidente du Conseil de quartier, Pascal SIMONNET, Vice-Président du Conseil de

Plus en détail

EQUIPEMENT COMMERCIAL

EQUIPEMENT COMMERCIAL Territem, au service des entreprises Information territoriale 2011-2014 > Offre globale Chiffres-clés Composition commerciale > Equipements structurants > Cartographies EQUIPEMENT COMMERCIAL Panorama OFFRE

Plus en détail

Communiqué de presse gratuit : écrire, publier et diffuser gratuitement son communiqué de presse.

Communiqué de presse gratuit : écrire, publier et diffuser gratuitement son communiqué de presse. Page 1 sur 6 Accueil À propos Contact 1. Ecrire un communiqué de presse 2. Publier un communiqué de presse Tapez un mot et appuyez sur Entrée Recevoir les CP par RSS Recevoir les CP par email Recevoir

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H Psychiatrie infanto-juvénile UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION Edition : Août 2015 Franck RENAUDIN U.P.A.H Pavillon «l Orme» 20 avenue du 19 mars 1962 72703 ALLONNES Cédex 02.43.43.51.20

Plus en détail

Madame, Monsieur, très bonnes fêtes de fin d année.

Madame, Monsieur, très bonnes fêtes de fin d année. 1 Année 2013, n 3 Décembre 2013 : MAIRIE - 49 Grande Rue 91940 Saint Jean de Beauregard : 01 60 12 00 04 : 01 60 12 58 63 : mairie.st.jean.beauregard@wanadoo.fr http://www.mairie-saintjeandebeauregard.fr

Plus en détail

L été arrive et les grandes vacances

L été arrive et les grandes vacances www.narbonne.fr L été arrive et les grandes vacances s annoncent. Durant cette période, il est important de proposer aux jeunes des activités et séjours leur permettant de vivre des expériences collectives

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

Votre commission des Jeunes

Votre commission des Jeunes Présidente, Président, Responsable d école de Tennis, Nous avons le plaisir de vous adresser le livret Jeunes version 2013. Conçu et réalisé par l équipe bénévole de la Commission Départementale des Jeunes,

Plus en détail

Analyse des besoins sociaux

Analyse des besoins sociaux La commune de Le Verger réalise une analyse sur les besoins sociaux de sa population. Afin d améliorer la qualité de vie et de services sur notre commune, nous vous remercions par avance de remplir ce

Plus en détail

Rapport bourse Explora

Rapport bourse Explora 05/09/2011 Rapport bourse Explora Stage de 3 mois au Brésil Raphaël BONSANG raphael.bonsang@ecl2012.ec-lyon.fr Ecole Centrale Lyon 1 Vie pratique - Logement : Lors de ma demande de stage, j ai demandé

Plus en détail

Test - Quel type de voisin êtes-vous?

Test - Quel type de voisin êtes-vous? Test - Quel type de voisin êtes-vous? Être un voisin solidaire, c est d abord et avant tout un état d esprit. Chacun fait à sa façon, selon sa disponibilité et sa personnalité. Répondez au questionnaire

Plus en détail

Gaziers au 141 Bd de Valmy 92700 COLOMBES. A proximité de l A86, le complexe dispose d un parking interne.

Gaziers au 141 Bd de Valmy 92700 COLOMBES. A proximité de l A86, le complexe dispose d un parking interne. La CMCAS des Hauts de Seine et les CMCAS de la Région Parisienne vous présentent le programme de la SECTION MUL TI-ACTIVITES RETRAITES SAISON 4 ACTIVITES CLASSIQUES ACTIVITES A THEMES Cette Section est

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

PROJET INTER LA TESTE 2016

PROJET INTER LA TESTE 2016 PROJET INTER LA TESTE 2016 Présentation du GWCF Aquitaine Affiliés à la Fédération des GoldWing Club de France qui regroupe 1500 possesseurs de motos GoldWing, notre Club comprend des hommes et des femmes

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

en fête 7 au 10 août 2015

en fête 7 au 10 août 2015 Horaires Mardi 9h/21h Mercredi et Samedi 9h/17h Jeudi et Vendredi 9h/19h KAKé PIZZ' 06 33 24 61 37 Retrouvez-moi dès 18 h 00 Le lundi à St André Le mercredi à Aubie Le jeudi à St Laurent d'arce Le vendredi

Plus en détail

Patrizia Tilly - Fotolia.com

Patrizia Tilly - Fotolia.com Patrizia Tilly - Fotolia.com Préserver sa santé Avec l âge, le manque d activité, votre santé peut se fragiliser. Des gestes simples, une bonne hygiène de vie peuvent permettre de se maintenir en forme.

Plus en détail

Thèmes et situations : Voyages et déplacements. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Voyages et déplacements. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : CFP Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Voyages et déplacements Fiche pédagogique

Plus en détail

DÉBIT DE BOISSONS. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

DÉBIT DE BOISSONS. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 DÉBIT DE BOISSONS SOMMAIRE LE MARCHÉ DU DÉBIT DE BOISSONS... 2 LA RÉGLEMENTATION DU DÉBIT DE BOISSONS... 4 L'ACTIVITÉ DU DÉBIT DE BOISSONS... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU DÉBIT DE BOISSONS... 10 EN SAVOIR

Plus en détail

UN CONCEPT INÉDIT Concepteur et opérateur de services de Conciergerie d Entreprise et d Intendance depuis 2001, TO DO TODAY propose aujourd hui un

UN CONCEPT INÉDIT Concepteur et opérateur de services de Conciergerie d Entreprise et d Intendance depuis 2001, TO DO TODAY propose aujourd hui un Votre Concierge à deux pas de chez vous UN CONCEPT INÉDIT Concepteur et opérateur de services de Conciergerie d Entreprise et d Intendance depuis 2001, TO DO TODAY propose aujourd hui un nouveau service

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

en Bref Pédibus : Aller Pédibus c est : Pédibus en toute assurance :

en Bref Pédibus : Aller Pédibus c est : Pédibus en toute assurance : en Bref Une nouvelle façon d aller à l école : un ramassage organisé, à pied, d une caravane d enfants : C'est un groupe d'écoliers conduit à pied par des adultes (souvent des parents) bénévoles, qui suit

Plus en détail

RAID LATHAN 2014. Projet pédagogique Dossier d inscription. 13/17 ans

RAID LATHAN 2014. Projet pédagogique Dossier d inscription. 13/17 ans RAID LATHAN 2014 Projet pédagogique Dossier d inscription 13/17 ans Présentation du Raid Lathan 2014 La ville de Longué-Jumelles à travers son service des sports organise son 3ème Raid Jeunes 13/17 ans

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL)

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) OU AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) A. Introduction efforts de l Université de Lorraine Les étudiant(e)s sportif(ve)s

Plus en détail

Guide de préparation aux situations d urgence

Guide de préparation aux situations d urgence Guide de préparation aux situations d urgence Soyez Prêts! disponible sur le portail interministériel de prévention des risques majeurs http://www.risques.gouv.fr Faire face en attendant les équipes de

Plus en détail

ACTIVITES REGLEMENTEES

ACTIVITES REGLEMENTEES ACTIVITES REGLEMENTEES Par le décret N 98-246 du 02 Avril 1998, quels que soient le statut juridique et les caractéristiques de l entreprise, un certain nombre d activités, dites réglementées ne peuvent

Plus en détail

RESULTATS D ENQUETE BESOINS DES ENFANTS DE 8 A 13 ANS ELUS MUNICIPAUX CANTON DE SAINT GEORGES SUR LOIRE

RESULTATS D ENQUETE BESOINS DES ENFANTS DE 8 A 13 ANS ELUS MUNICIPAUX CANTON DE SAINT GEORGES SUR LOIRE RESULTATS D ENQUETE BESOINS DES ENFANTS DE 8 A 3 ANS ELUS MUNICIPAUX CANTON DE SAINT GEORGES SUR LOIRE Enquête auprès d un échantillon de 63 enfants élus municipaux 04/0/0 Cette enquête a été réalisée

Plus en détail

Salon du Livre écrit par les jeunes 9 ème édition 1

Salon du Livre écrit par les jeunes 9 ème édition 1 Salon du Livre écrit par les jeunes 9 ème édition 1 Accueillie à la Maison de l animation au sein du quartier de l Argonne/Orléans, puis élaboré de concert avec l association Vivre et l écrire Fédération,

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE 2015

DOSSIER DE CANDIDATURE 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE 2015 Rappel des critères d'éligibilité : Le bistrot de Pays est situé dans une commune rurale dont la population est inférieure à 2000 habitants, Le bistrot est ouvert à l'année

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

Le dossier d inscription est à retourner à l adresse suivante avant le 13 Juin 2015 :

Le dossier d inscription est à retourner à l adresse suivante avant le 13 Juin 2015 : Dossier d inscription Le dossier d inscription est à retourner à l adresse suivante avant le 13 Juin 2015 : Le Masque de Fer de Lyon 41 rue Crillon 69006 LYON Tel : 04 78 93 08 98 Fax : 04 72 44 24 78

Plus en détail

Equipement de la personne

Equipement de la personne Artisans et commerçants labellisés "Éco-Défis" en 2011 à la communauté Equipement de la personne ANNRICK CHAUSSEUR Commerce de détail chaussure 81 Grande Rue Charles de Gaulle D'UNE SENTEUR A L'AUTRE Commerce

Plus en détail

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité Conseil de Quartier Malcense - Egalité du 14 septembre 2009 1 Avant de commencer le Conseil de Quartier, Monsieur TALPAERT, Président du Conseil de Quartier excuse l absence de Madame DAHMANI L KASSIMI,

Plus en détail

Quand un investissement réduit permet la réussite

Quand un investissement réduit permet la réussite Quand un investissement réduit permet la réussite Il s installe dans l ancien local vide de la boulangerie déplacée à 100 m et fait le choix d un investissement réduit. Pour leur première installation,

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

SERVICES. Expertise géologique, étude assainissement non collectif et des eaux pluviales. Cabinet.ig@orange.fr

SERVICES. Expertise géologique, étude assainissement non collectif et des eaux pluviales. Cabinet.ig@orange.fr SERVICES ASSISTANTES MATERNELLES AGREEES DOL Florence: 04 93 05 81 06 NAVETTA Coralie: 04 93 03 39 56 COIFFURE A DOMICILE CARLIER Mélanie : 06 69 42 38 67 JARDINAGE ELAGAGE GIOANNI Jean-Claude: Les Nains

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

La question financière. www.guidesulysse.com

La question financière. www.guidesulysse.com 1 La question financière Connaître le coût des études à Montréal, faire un budget efficace et réaliste, trouver des moyens pour financer ses études et comprendre les conséquences de l endettement, voilà

Plus en détail

EQUIPEMENT COMMERCIAL

EQUIPEMENT COMMERCIAL Territem, au service des entreprises Information territoriale 2008-2011 > Offre globale Chiffres-clés Composition commerciale > Equipements structurants > Cartographies EQUIPEMENT COMMERCIAL Panorama OFFRE

Plus en détail

Livret «Spécial jeunes»

Livret «Spécial jeunes» Jeunes travailleurs & Apprentis avantages Livret Action sociale «Spécial jeunes» Découvrez les prestations réservées aux jeunes et aux apprentis SANTÉ I PRÉVOYANCE I ÉPARGNE I RETRAITE I ACTION SOCIALE

Plus en détail

Collège Gustave Courbet. Collège Youri Gagarine. Collège le Village

Collège Gustave Courbet. Collège Youri Gagarine. Collège le Village 20 15 Collège Gustave Courbet Collège Youri Gagarine Collège le Village Découvrez bientôt les modalités pour les séjours familles, parents, enfants, ados... La Rochelle Du 27 avril au 2 mai Pierrefontaines-les-Varans

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

JEUNESSE > L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE > L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR > L EMPLOI ET LA FORMATION

JEUNESSE > L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE > L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR > L EMPLOI ET LA FORMATION JEUNESSE > L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE > L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR > L EMPLOI ET LA FORMATION 72 CHAPITRE 5 I JEUNESSE L enseignement secondaire LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS Collège Gounod 6 bis rue Gounod

Plus en détail

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT Résultats du questionnaire «collégiens» La première phase de la concertation citoyenne Condorcet Diderot organisée par le Conseil Général porte

Plus en détail

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INTRODUCTION Bienvenue. Cette brochure a pour but de vous donner des conseils pratiques et des informations

Plus en détail

VISITE DE RENTRéE Mardi 1 er septembre 2015

VISITE DE RENTRéE Mardi 1 er septembre 2015 VISITE DE RENTRéE Mardi 1 er septembre 2015 PLANNING 09 h 00 Ecole Primaire Léo Lagrange, 71, rue Léo Lagrange 10 h 00 Ecole Primaire Saint Jean Baptiste 25, rue de la Rochefoucauld 10 h 45 Ecole Maternelle

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

DOSSIER D'INSCRIPTION 2015/2016

DOSSIER D'INSCRIPTION 2015/2016 NOM :. PRENOM :. DOSSIER D'INSCRIPTION 2015/2016 pour les mercredis loisirs : minimum deux semaines avant le début de chaque cycle pour les petites vacances : aux dates indiquées sur les coupons Merci

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS L association «Les Petits Malins» a pour mission d organiser et de mettre en place des activités socio-éducatives pour les enfants à partir de trois ans

Plus en détail

Lettre motivation. En haut de la page

Lettre motivation. En haut de la page Lettre motivation Vous avez trouvé une offre de stage? Vous voulez envoyer une candidature spontanée? Ne perdez pas de vue que le stage doit représenter un intérêt commun pour les deux parties : l entreprise

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Programme 9 Bar de la Poste 8 place du Marché - 04 78 83 77 45 BAR-RESTAURANT Pizzas et autres plats du jour sur place ou à emporter. Service de 11h à 22h, non stop. Venez profiter de la grande

Plus en détail

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Vous le savez, le président Sarkozy et le gouvernement font tout pour faire des économies à l État. On pourrait s en féliciter, sauf que les

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

Chers organisateurs de Parcours du Cœur,

Chers organisateurs de Parcours du Cœur, Chers organisateurs de Parcours du Cœur, Que vous soyez un organisateur débutant ou confirmé, la mise en œuvre d un Parcours du Cœur nécessite une bonne organisation pour ne rien oublier. Votre objectif

Plus en détail

Noël. + de fréquentation. + de communication

Noël. + de fréquentation. + de communication GUIDE DE NOËL GROUPE PROGMAG - ZA de Clairac - 260 rue St-Exupéry - 26760 Beaumont les Valence Téléphone : +33 4 75 780 780 - Fax : +33 4 75 780 781 Email : progmag@progmag.com Site : www.progmag.com Les

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION BAFA CITOYEN SESSION 2015

DOSSIER D INSCRIPTION BAFA CITOYEN SESSION 2015 DOSSIER D INSCRIPTION BAFA CITOYEN SESSION 2015 Dossier à retourner complet au Point Information Jeunesse ou au Service Engagement Citoyen Avant le 24 juin 2015 COORDONNÉES PHOTO OBLIGATOIRE Sexe : F M

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Préparation de votre mariage. Service de photographes. Organisation d enterrement de vie. Traduction, intérprétariat,

Préparation de votre mariage. Service de photographes. Organisation d enterrement de vie. Traduction, intérprétariat, Préparation de votre mariage de rêve Service de photographes Organisation d enterrement de vie de jeune fille Traduction, intérprétariat, accompagnement Préparation de votre mariage de rêve! Si vous avez

Plus en détail

DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS

DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS Chœur d enfants pp. 2-3 Chœur d adultes pp. 4-10 1 Chœur d enfants de l Orchestre de Paris 191 boulevard Sérurier, 75935

Plus en détail

SERVICE DE L EXERCICE PROFESSIONNEL

SERVICE DE L EXERCICE PROFESSIONNEL SERVICE DE L EXERCICE PROFESSIONNEL PRESTATION DE SERMENT DÉMARCHES PRÉALABLES Nous vous remercions de bien vouloir prendre rendez-vous auprès du SEP pour déposer le présent dossier accompagné de toutes

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Présentation du projet Préambule. Mardi 4 décembre 2012 : «Un juge de ligne de 41 ans est décédé après avoir été frappé par des jeunes joueurs d un club d Amsterdam». La Belgique n échappe pas à cette

Plus en détail

Politique de la famille et des aînés pour être Austinois à tout âge Questionnaire d évaluation des besoins

Politique de la famille et des aînés pour être Austinois à tout âge Questionnaire d évaluation des besoins Politique de la famille et des aînés pour être Austinois à tout âge Questionnaire d évaluation des besoins Dans la foulée de la planification stratégique, la municipalité a entrepris de se doter d une

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL DESTINE EXCLUSIVEMENT AUX ETUDIANTS ETRANGERS ACCUEILLIS EN PROGRAMME D ECHANGE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016

GUIDE D ACCUEIL DESTINE EXCLUSIVEMENT AUX ETUDIANTS ETRANGERS ACCUEILLIS EN PROGRAMME D ECHANGE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 GUIDE D ACCUEIL DESTINE EXCLUSIVEMENT AUX ETUDIANTS ETRANGERS ACCUEILLIS EN PROGRAMME D ECHANGE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 LOGEMENT Une fois accepté en échange par notre université pour venir étudier

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail