Chantal PETIT. De 1996 à 2001 : Sous-directrice et Directrice ff, d un établissement scolaire Équipe de direction de l IET Notre-Dame à Charleroi.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chantal PETIT. De 1996 à 2001 : Sous-directrice et Directrice ff, d un établissement scolaire Équipe de direction de l IET Notre-Dame à Charleroi."

Transcription

1 Curriculum vitæ Nom : Chantal PETIT Profession actuelle Expert en Éducation Date de naissance : 19 janvier 1955 Nationalité : Belge Langue maternelle : Français Éducation 1986 Licenciée en politique de formation d adultes et psychopédagogie. (Sciences de l éducation), FOPA, UCL (Université Catholique de Louvain-la-Neuve), Belgique Agrégée de l'enseignement secondaire inférieur, AESI Arts plastiques, Institut Bischoffsheim, Bruxelles Diplômée de l'enseignement secondaire supérieur, humanités scientifiques (biologie, physique, chimie), Athénée Royal de Jette, Bruxelles. EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE Depuis 2002 : Consultante au BIEF Spécialiste de l élaboration des curriculums en termes de compétences. Spécialiste en évaluation des acquis en termes de compétences. Spécialiste en matières d implantation, de gestion de l innovation pédagogique et de suivi de proximité. De 1996 à 2001 : Sous-directrice et Directrice ff, d un établissement scolaire Équipe de direction de l IET Notre-Dame à Charleroi. De 1995 à 1996 : Expert pédagogique Expert pédagogique dans une équipe pluridisciplinaire pour la conception d une série de CD-ROM pour la société CRAPO. Montréal, Québec. Repérages en Egypte pour le tournage des images mouvements pour un CD-Rom éducatif. New York / Charleroi / New York. Recherches artistiques et muséographiques. De 1989 à 1995 : Responsable de secteur - Arts appliqués Définition de profils de formation en termes de compétences. Elaboration de curricula, conception, production, promotion et évaluation de programmes Collaboration étroite à l élaboration du «programme intégré» de l'enseignement fondamental en termes de capacités transdisciplinaires cognitives, sociales, affectives et

2 psychomotrices, des compétences de base, d intégration et des compétences spécifiques. Conception et organisation de formations continues pour les enseignants du secondaire et du primaire visant à valoriser, à mobiliser et à diffuser les pratiques innovantes réduisant le taux effectif d échec et de redoublement. Production d'outils pédagogiques. Animation et gestion de groupes de travail (professeurs, directeurs, inspecteurs et délégués d'associations professionnelles). Depuis : Inspectrice d'industrie graphique Restructuration des formations de l'industrie graphique, réalisée en collaboration avec tous les partenaires concernés (FEBELGRA, des chefs d'atelier et des directeurs). Conception graphique et mise en page. Connaissance de l'ensemble de la chaîne de production graphique. Connaissance d'un ensemble de contraintes et de ressources de la problématique de l'inspection, toutes disciplines, grâce aux rencontres et aux formations organisées par les inspecteurs principaux. De 1988 à 1992 : Responsable d une commission de programme de l enseignement fondamental Accompagnement d une commission responsable de l identification des compétences de base dans le cadre du « », pour optimiser le passage des élèves de 6 e année primaire, enseignement fondamental vers les deux premières années de l enseignement secondaire. De 1987 à 95 : Conseillère en éducation, détachée de l enseignement Accompagnement pédagogique et méthodologique d équipes d enseignants dans le cadre de tâches de conception d outils pédagogiques et d organisation de l enseignement. De 1977 à 87 : Professeur d'éducation plastique à l'ism, Saint-Gilles/Bruxelles , professeur d'arts plastiques dans les trois degrés. Mais également, d expression corporelle, d étude du milieu et de méthode de travail , Création et animation d'une troupe théâtrale qui a permis de re-scolariser des élèves en difficulté et de développer chez chacun des compétences nouvelles d'expression, de rigueur et de travail d'équipe , coordination locale de la réforme de l'enseignement professionnel aux 1er et 2ème degrés et accompagnement d'une "contagion" d'innovation pédagogique dans les deux premières années du degré. Membre élu au conseil de direction. Collaboration à l'élaboration du projet éducatif. Mise en place d'un conseil d'élèves à partir d'élection de délégués de classes , implantation d'une classe atelier favorisant des méthodes d'apprentissages intégrés dans une école en lutte contre le décrochage scolaire. Classes vertes, classes de mer et collaboration effective de tous les parents , membre de l'équipe d'élaboration des horaires des professeurs. Gestion d'une complexité liée aux priorités pédagogiques, aux spécificités des cours, au confort des élèves, aux réalités administratives (objectives) et au confort des professeurs.

3 EXPÉRIENCES INTERNATIONALES Appui au MENRS pour l implantation et la gestion de l innovation pédagogique, recueil d informations et dispositifs de conception des outils pédagogiques. Pédagogie de l intégration (APC), 1 er, 2 e et 3 e cycles de l enseignement fondamental, MENRS / UNICEF, Madagascar, Appui au MENRS pour développer l encadrement et le suivi pédagogique de proximité des ZAP, en lien avec des réseaux d enseignants, des 1 er, 2 e et 3 e cycles de l enseignement fondamental, MENRS / UNICEF, Madagascar, Supervision de la formation continue des conseillers pédagogiques de l enseignement, fondamental, MENRS / UNICEF, Madagascar, Supervision des «Recherche-action», MENRS / UNICEF, Madagascar, Encadrement des concepteurs de modules de formation continue des formateurs, conseillers pédagogiques et enseignants des 1 er, 2 e et 3 e cycles de l enseignement fondamental, Pédagogie de l intégration (APC), MENRS / UNICEF, Madagascar, Encadrement des équipes de concepteurs des curriculums et outils pédagogiques des 1 er,2 e et 3 e cycles de l enseignement fondamental, Pédagogie de l intégration (APC), MENRS / UNICEF, Madagascar, Appui à la DPEF pour développer l encadrement et le suivi pédagogique de proximité dans les Moughataa, en lien avec des réseaux d enseignants-relais, de l enseignement fondamental, MEN / Banque Mondiale, Mauritanie, Appui à élaboration d un système d évaluation selon la pédagogie de l intégration (APC), Banque mondiale, Liban Appui au développement des curriculums et manuels scolaires. Pédagogie de l intégration (APC). Formatrice d équipes de concepteurs de l enseignement fondamental, moyen, secondaire et technique, BIE / UNESCO (programme PARE), Algérie, Formation à l ingénierie de la formation, des inspecteurs de l enseignement fondamental des 54 Moughataa, MEN / Banque Mondiale, Mauritanie, 2004 Supervision de la formation des inspecteurs, des formateurs et des enseignants de l enseignement fondamental à la pédagogie de l intégration (APC), MEN / Banque Mondiale, Mauritanie, Formatrice de 200 inspecteurs de l enseignement fondamental à la pédagogie de l intégration (APC), MEN / Banque Mondiale, Mauritanie, Formatrice des équipes de conception des curriculums et outils pédagogiques de l enseignement fondamental, Pédagogie de l intégration (APC), MINESEB / UNICEF, Madagascar, Appui à l'élaboration et de la mise en place de curriculums, Pédagogie de l intégration (APC), y compris l élaboration d un dispositif d évaluation des acquis des élèves, pour l'enseignement fondamental et pour les Écoles Normales d'instituteurs (ENI), MEN / Banque Mondiale, Mauritanie, Évaluation du système d évaluation des acquis des élèves de l enseignement fondamental. MINESEB / UNICEF, Madagascar, Encadrement d équipes de concepteurs pour l élaboration des curricula et outils pédagogiques du CP, Pédagogie de l intégration, IPN / UE, Gabon,

4 Appui à l élaboration d un dispositif d évaluation des acquis en termes de compétences, IPN / UE, Gabon, : Congo-Kinshasa, mission d identification des conditions de relance et de développement d un système éducatif local (niveau primaire) ayant souffert du pillage, en lien avec un centre de développement d activités communautaires pour les jeunes «momentanément» non-scolarisés : Egypte le Caire, prospection avec une équipe de production égyptienne des conditions de prises de vue pour la réalisation d un CD-Rom éducatif : Inde désert de kurri, Etude de l orientation pédagogique des élèves d une école maternelle et primaire installée à côté du puits d un des 5 villages dans le désert (rassemblant les enfants de cinq villages distants de 10 à 15 km les uns des autres et dont les mères ou sœurs viennent chercher l eau au puits) vers l enseignement professionnel 1986 : Canada Québec, séminaires de formation «arts plastiques et décrochage scolaire». Apports des arts plastiques à l éveil des sens, au développement de la perception, de l expression et de la psychomotricité de l enfant de 3 à 12 ans pour stimuler les apprentissages du français (savoir parler, savoir écouter, savoir écrire, savoir lire) et des mathématiques (savoir établir des liens logiques, savoir calculer, savoir mesurer, savoir structurer l espace et ses composantes) : Brésil Natal région du Nordeste, assistance technique et médicale à un quartier sous eau après sept années de sécheresse : Brésil Rio de Janeiro, accompagnement d institutrices développant en milieu populaire, les approches pédagogiques, de Paulo-Freire avec 70 élèves. PRINCIPALES QUALIFICATIONS Conception d outils Définition de profils de formation en termes de compétences. Elaboration de curriculums en termes de compétences. Conception, production, promotion et évaluation de programmes éducatifs. Conception de dispositifs d évaluation des acquis des élèves. Conception de CD-ROM éducatifs. Animation et accompagnement d équipes Mise en place de curriculums en termes de compétences dans un établissement scolaire. Animation de réunions de concertation : conseils de direction, comité de gestion et groupe de gestion des ressources humaines. Formation continue des instituteurs, des professeurs et des éducateurs. Formation continue de personnels de direction d établissements scolaires. Inspection, supervision, observation de pratiques pédagogiques et d évaluation d instituteurs et de professeurs s appropriant progressivement les nouveaux programmes par compétences. Accompagnement d acteurs multidisciplinaires du terrain pour valoriser l émergence de productions de documents ou d'outils pédagogiques favorisant les capacités transdisciplinaires des programmes par compétences. Gestion Implantation et gestion de l innovation pédagogique, recueil d informations.

5 Élaboration et planification des projets et des nouvelles stratégies d actions d éducation et de formation. Organisation et opérationalisation de l articulation négociée «projet éducatif, projet d établissement et projet pédagogique». Gestion stratégique des ressources humaines, matérielles et financières. Évaluation et régulation du processus et du produit. Construction d une gestion de projet de formation concertée avec tous les acteurs locaux concernés. Appui aux instituteurs pour le développement des compétences de base. Organisation et planification Réorganisation du rythme scolaire plus adapté aux réalités biologiques des enfants en tenant compte des réalités de l organisation socio-économique locale, des attentes et de la disponibilité des parents. Conception et gestion des horaires des instituteurs, des enfants, des locaux, des conseils d évaluation, des groupes de travail et de supervision, d échange et de production de réflexions, d outils pédagogiques et méthodologiques locaux. Organisation d une remédiation individualisée et parrainée pour les plus démunis pour prévenir l échec ou l abandon scolaire. Organisation de la formation, de la concertation et de la production de savoirs et savoir-faire pour les instituteurs de manière à intégrer les différentes compétences de base disciplinaires et transdisciplinaires dans le développement des capacités globales.

BOUSSADA Hallouma. Conseillère en éducation, au Bureau d Ingénierie en Éducation et en Formation (BIEF) Assistante en didactique des langues

BOUSSADA Hallouma. Conseillère en éducation, au Bureau d Ingénierie en Éducation et en Formation (BIEF) Assistante en didactique des langues Curriculum vitæ Nom : BOUSSADA Hallouma Profession : Conseillère en éducation, au Bureau d Ingénierie en Éducation et en Formation (BIEF) Assistante en didactique des langues Nationalité : Tunisienne Éducation

Plus en détail

CONTEXTE DE LA FORMATION

CONTEXTE DE LA FORMATION CONTEXTE DE LA FORMATION Afin de répondre à l un des Objectifs primordiaux du Millénaire pour le Développement à savoir offrir une éducation de qualité à la jeunesse, le ministère de l éducation de base,

Plus en détail

MILED Mohamed. Principales qualifications Élaboration et évaluation de curriculums selon l approche par les compétences (APC)

MILED Mohamed. Principales qualifications Élaboration et évaluation de curriculums selon l approche par les compétences (APC) CURRICULUM VITÆ Nom MILED Mohamed Profession Consultant - Expert senior en Éducation Professeur de l enseignement supérieur en didactique du français et en sciences de l éducation, Université de Carthage,

Plus en détail

Curriculum vitæ. LEUNUS Colette. Nom :

Curriculum vitæ. LEUNUS Colette. Nom : Curriculum vitæ 1 Nom : LEUNUS Colette Profession : Experte senior en éducation et en formation, au BIEF Enseignante dans l Enseignement supérieur pédagogique, Institut supérieur d Enseignement libre liégeois

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ Haute École de Bruxelles Communauté française de Belgique DEFRÉ Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts concernant le cursus primaire de la Catégorie Pédagogique de la Haute École de

Plus en détail

BOUSSADA Hallouma. Conseillère en éducation, au Bureau d Ingénierie en Éducation et en Formation (BIEF) Assistante en didactique des langues

BOUSSADA Hallouma. Conseillère en éducation, au Bureau d Ingénierie en Éducation et en Formation (BIEF) Assistante en didactique des langues Curriculum vitæ Nom : BOUSSADA Hallouma Profession : Conseillère en éducation, au Bureau d Ingénierie en Éducation et en Formation (BIEF) Assistante en didactique des langues Nationalité : Tunisienne Éducation

Plus en détail

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL 1.1. POUR LE MINISTERE FRANÇAIS DE L EDUCATION NATIONALE Le MEN, utilisant son expertise technique et pédagogique, sélectionne et met à disposition du Centre

Plus en détail

Politique éducative 1 er degré département de la Haute-Loire

Politique éducative 1 er degré département de la Haute-Loire Politique éducative 1 er degré département de la Haute-Loire Axe 1 : Affirmer le pilotage pédagogique Renouveler les pratiques professionnelles et engager le projet Pou collectif sur les chemins de l innovation

Plus en détail

Définition des objectifs pour la rédaction des plans d action du Pacte

Définition des objectifs pour la rédaction des plans d action du Pacte Définition des objectifs pour la rédaction des plans d action du Pacte Septembre 2015 1 Axe thématique I - Adapter les compétences et savoirs aux besoins de l école du 21 e siècle Soutien académique :

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE FORMATION

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE FORMATION CONSEIL DEPARTEMENTAL DE FORMATION ----- DSDEN des Landes - 06 février 2015 Eléments de contexte Eléments de contexte Ordre du jour Conseil départemental de formation Eléments de contexte 1- Bilan des

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 Cahier des charges - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 R0 : Accueil, accompagnement et formation des nouveaux enseignants à la culture professionnelle commune aux métiers du professorat et de l'éducation

Plus en détail

Le métier de formateur

Le métier de formateur Le métier de formateur Le formateur serait celui qui prendrait en considération la globalité de l acte éducatif dépassant le cloisonnement des différentes disciplines pour s attacher à l étude des problèmes

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au ***

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Chapitre I. Statut et missions Art. 1 er. (Loi du 27 aout 2014) Il est créé dans le cadre de l enseignement

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DE LA FORMATION INFIRMIÈRE DANS LA FRANCOPHONIE

CARTOGRAPHIE DE LA FORMATION INFIRMIÈRE DANS LA FRANCOPHONIE SYMPOSIUM «Enjeux de la formation infirmière à l université» 25 mai 2011, Bruxelles (Belgique) CARTOGRAPHIE DE LA FORMATION INFIRMIÈRE DANS LA FRANCOPHONIE par Suzanne Kerouac, M. N. M. Sc. Professeure

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

1. L enseignement primaire

1. L enseignement primaire 1. L enseignement primaire Dans les établissements du primaire, les enfants sont répartis en huit classe qui vont de la classe des Junior Infants (dès 4 ans) à la Sixth Class (12 ans). Les objectifs généraux

Plus en détail

A.Gt 28-08-2008 M.B. 13-10-2008

A.Gt 28-08-2008 M.B. 13-10-2008 Lois 33403 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française approuvant les plans de formation propres au réseau d'enseignement officiel subventionné de l'enseignement fondamental et secondaire et

Plus en détail

UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement

UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement Master MEEF-PE-ESPÉ de l académie de Grenoble Année universitaire 2015-2016 UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement Responsable : Hélène GONDRAND helene.gondrand@ujf-grenoble.fr Master MEEF-PE

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN 2011-2013 PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION DE L ACADEMIE DE CAEN 1 PREAMBULE Le programme de travail académique des corps d inspection (PTA), inspecteurs d académie inspecteurs pédagogiques

Plus en détail

Présentation du mémoire

Présentation du mémoire MENTION MEEF-PE UE 24 STAGE ET MÉMOIRE Présentation du mémoire Version du 16 octobre 2014 Catherine.brissaud@ujf-grenoble.fr Dans le mémoire de master MEEF, l étudiant adopte une démarche scientifique

Plus en détail

13. RENFORCER L'ACCUEIL EN MATERNELLE

13. RENFORCER L'ACCUEIL EN MATERNELLE 13. RENFORCER L'ACCUEIL EN MATERNELLE - Peu d'enfants scolarisés en école maternelle - Importance de scolariser en maternelle pour un bon déroulement de la scolarisation en école primaire Renforcer la

Plus en détail

MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES

MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation Présentation Nature de la formation

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DIRECTION DE LA FORMATION ET DU PERFECTIONNEMENT

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DIRECTION DE LA FORMATION ET DU PERFECTIONNEMENT REPUBLIQUE D HAITI MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DIRECTION DE LA FORMATION ET DU PERFECTIONNEMENT Projet MENFP-MAECD-UNESCO «Amélioration de la qualité de la formation

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph.

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph. AGENT(E) D EDUCATION Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies 071.34.93.10 - http://www.gph.be 3 ème Degré Technique de Qualification Agent/Agente d Education

Plus en détail

les enjeux de la communication digitale

les enjeux de la communication digitale maîtriser 2015 16 les enjeux de la communication digitale MASTER STRATÉGIE ET ANALYSE DE LA COMMUNICATION INTERACTIVE ET COLLABORATIVE Le master en Stratégie et analyse de la communication et collaborative

Plus en détail

Synthèse programme PS / Enseignement

Synthèse programme PS / Enseignement Synthèse programme PS / Enseignement L école reste un des principaux leviers pour assurer le bien-être des citoyens. Elle doit permettre de développer des compétences qui permettront à chacun de s épanouir

Plus en détail

FICHE DE POSTE : Directeur adjoint Ecole d IADE

FICHE DE POSTE : Directeur adjoint Ecole d IADE C.H.I.P.S. FICHE DE POSTE DIRECTEUR ADJOINT ERIADE /FIC POS/ N 1 Créé en septembre 2014 Ecole Régionale d Infirmiers Anesthésistes Modifié le : Version n 1 4 pages + 1 page annexe Lieux de diffusion :

Plus en détail

COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE

COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION EXPERTISE FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE RESSOURCES COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION EXPER EXPERTISE TISE EXPERTISE EXPERTISE

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 LLL : 2020 Objectifs et indices de référence stratégiques Les objectifs et indices de référence stratégiques

Plus en détail

ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM

ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM L initiative francophone pour la formation à distance des maitres (IFADEM) est menée conjointement par l Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et l Organisation

Plus en détail

Madagascar Programmes de protection et d éducation de la petite enfance (PEPE)

Madagascar Programmes de protection et d éducation de la petite enfance (PEPE) IBE/2006/EFA/GMR/CP/52 Profil de pays établi pour le Rapport mondial de suivi sur l Éducation pour tous 2007 Un bon départ : protection et éducation de la petite enfance Madagascar Programmes de protection

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

Diplôme Universitaire Tutorat dans la formation des étudiants paramédicaux

Diplôme Universitaire Tutorat dans la formation des étudiants paramédicaux Diplôme Universitaire Tutorat dans la formation des étudiants paramédicaux Responsable Pédagogique : - Chantal Eymard - MCF HDR AMU - Danielle Orsini, directrice des Instituts de Formation des Cadres de

Plus en détail

DISPOSITIFS A PUBLIC DESIGNE (ASH, nouvelles fonctions, formation de formateurs et préparation aux diplômes)

DISPOSITIFS A PUBLIC DESIGNE (ASH, nouvelles fonctions, formation de formateurs et préparation aux diplômes) DISPOSITIFS A PUBLIC DESIGNE (ASH, nouvelles fonctions, formation de formateurs et préparation aux diplômes) a01 - Aide à la prise de fonction ASH a01 - Aide à la prise de fonction ASH Identifiant : 13d0700101

Plus en détail

PAF 2015-2016 Premier degré INDRE

PAF 2015-2016 Premier degré INDRE PAF 2015-2016 Premier degré INDRE PAF 1 er degré INDRE Partie 1. Formations statutaires CAFIPEMF : préparation à l examen CAPASH : préparation au certificat Directeurs d école : initiale Formation des

Plus en détail

Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée

Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée I- Principes généraux Définition L accompagnement personnalisé (AP) est un temps d enseignement distinct du face à face disciplinaire et intégré

Plus en détail

Profil d études détaillé. Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid

Profil d études détaillé. Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid Page1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS Direction : Direction générale Effectifs supervisés : Trois personnes Supérieur immédiat : Directrice générale 1. Sommaire de la fonction Sous

Plus en détail

Le mémoire en master 2 MEEF

Le mémoire en master 2 MEEF 2014-2015 Le mémoire en master 2 MEEF Métiers de l'enseignement, de l'education et de la Formation 1 Ce document de cadrage est destiné aux étudiants et aux équipes enseignantes mais il peut comporter

Plus en détail

EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE

EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE Modèles et Orientations? Mireille Saint Etienne Valenciennes novembre 2014 Genèse Emergence de la clinique USA/Canada 1943 : Francis REITER, lance l idée aux

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire)

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) Service des ressources éducatives POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) Politique numéro : CSRS-POL-2008-01

Plus en détail

Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy

Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy Carolyne Maltais, API Christian Morin, conseiller pédagogique Collège Ahuntsic Août 2013 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016

Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016 Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016 Sommaire Le contexte règlementaire de la formation... 1 Spécificités du stage dans le dispositif de tutorat

Plus en détail

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED)

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) Fiche 1 Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions confortées Les enseignants spécialisés

Plus en détail

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 De l infirmier du travail à l infirmier spécialisé en santé au travail : reconnaître l infirmier comme

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

Recherche-action en cours dans une école SIAA Approche orientante

Recherche-action en cours dans une école SIAA Approche orientante TITRE DE L EXPÉRIENCE Septembre 2003-mai 2004 Approche orientante pour élèves en difficulté d adaptation et d apprentissage ÉCOLE SECONDAIRE SIAA Polyvalente de Disraëli (822040) à Disraëli 474 élèves

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Bilan de la tournée des régions

Bilan de la tournée des régions Bilan de la tournée des régions Rencontre nationale des gestionnaires Plan de la présentation Contexte de la tournée Information recueillie pendant la tournée Défis que soulève le renouveau pédagogique

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat Document 8 : Concertations synthèse des ateliers 1. Perspectives pédagogiques et éducatives Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat

Plus en détail

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels.

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels. Délégation académique à la formation des personnels de l Éducation nationale [Dafpen] Cahier des charges - cadre Volet 1 : Contexte et Orientations ************* Plan académique de la formation continue

Plus en détail

Les établissements expérimentaux

Les établissements expérimentaux Les établissements expérimentaux Introduction Une école, un collège, un lycée expérimental sont des établissements d'enseignement qui bénéficient d'un statut dérogatoire à des fins d'expérimentation et

Plus en détail

Charte départementale de développement. de la pratique vocale et chorale en milieu scolaire. en Yvelines

Charte départementale de développement. de la pratique vocale et chorale en milieu scolaire. en Yvelines Entre Charte départementale de développement de la pratique vocale et chorale en milieu scolaire en Yvelines Signataires de la Charte L Académie de Versailles représentée par Monsieur Jean-Michel COIGNARD,

Plus en détail

Le projet sur l Avenir de l éducation médicale au Canada

Le projet sur l Avenir de l éducation médicale au Canada Le projet sur l Avenir de l éducation médicale au Canada Rapport du programme de médecine du 1 er cycle de la Faculté de médecine de l Université de Montréal Le projet sur l Avenir de l éducation médicale

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

En tant que réseau d échanges et de solidarités, ACCROCHE se propose de :

En tant que réseau d échanges et de solidarités, ACCROCHE se propose de : Genève, 12 décembre 2014 ACCROCHE est une association qui regroupe des organisations publiques et des acteurs clés du travail social genevois visant à la promotion, au renforcement d une action préventive

Plus en détail

PRODUCTION DE RESSOURCES NUMÉRIQUES POUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES AU SECONDAIRE EN AFRIQUE CENTRALE (PRENUM-AC)

PRODUCTION DE RESSOURCES NUMÉRIQUES POUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES AU SECONDAIRE EN AFRIQUE CENTRALE (PRENUM-AC) PRODUCTION DE RESSOURCES NUMÉRIQUES POUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES AU SECONDAIRE EN AFRIQUE CENTRALE (PRENUM-AC) Laboratoire de Didactique André Revuz, IREM Université Paris Diderot Ecoles Normales

Plus en détail

FORMATION CONTINUEE DES PROFESSEURS DE COLLEGE ET NORMES DE COMPETENCE

FORMATION CONTINUEE DES PROFESSEURS DE COLLEGE ET NORMES DE COMPETENCE FORMATION CONTINUEE DES PROFESSEURS DE COLLEGE ET NORMES DE COMPETENCE Joseph Sarr Coordonnateur National de la Structure de Formation Continuée des enseignants du Secondaire au Ministère de l Education

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Association Laïque des Accueils de Loisirs Educatifs Quartier de la plaine 40800 Aire sur l Adour PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Eugénie Les bains Année 2014/15 Projet pédagogique TAP

Plus en détail

Le savoir-faire québécois en éducation : un gage d excellence

Le savoir-faire québécois en éducation : un gage d excellence Le savoir-faire québécois en éducation : un gage d excellence Profil organisationnel de la coopérative Fondée en avril 2001, Éducation internationale est une coopérative de services de développement et

Plus en détail

MOUVEMENT INTRA DÉPARTEMENTAL DES PROFESSEURS DES ÉCOLES ET DES INSTITUTEURS DU RHONE ENSEIGNEMENT PUBLIC PROCÉDURE INFORMATISÉE 2016

MOUVEMENT INTRA DÉPARTEMENTAL DES PROFESSEURS DES ÉCOLES ET DES INSTITUTEURS DU RHONE ENSEIGNEMENT PUBLIC PROCÉDURE INFORMATISÉE 2016 DSDEN RHONE DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE MOUVEMENT INTRA DÉPARTEMENTAL DES PROFESSEURS DES ÉCOLES ET DES INSTITUTEURS DU RHONE ENSEIGNEMENT PUBLIC PROCÉDURE INFORMATISÉE

Plus en détail

Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts AEQES-CTI pour les cursus d ingénieur civil de la Faculté Polytechnique de Mons

Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts AEQES-CTI pour les cursus d ingénieur civil de la Faculté Polytechnique de Mons Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts AEQES-CTI pour les cursus d ingénieur civil de la Faculté Polytechnique de Mons Décembre 2013 Calendrier et plan de suivi des cursus d Ingénieur

Plus en détail

Les intervenants extérieurs à l école primaire

Les intervenants extérieurs à l école primaire Stage Nouveaux directeurs 2013-2014 ESPE de Moulins 19 juin 2014 Les intervenants extérieurs à l école primaire Diaporama élaboré par Thierry COLOMBET, CPD EPS 03 1 1. Les textes officiels. Circulaire

Plus en détail

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3 5 DOCUMENT 3 PROJET D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION Le projet d établissement du Collège Sainte-Marie - 1 er degré - est écrit dans la lignée des projets éducatif et pédagogique. Il précise les objectifs

Plus en détail

Projet de règlement grand-ducal déterminant 1. le référentiel des compétences professionnelles, 2. les décharges accordées aux enseignants

Projet de règlement grand-ducal déterminant 1. le référentiel des compétences professionnelles, 2. les décharges accordées aux enseignants Projet de règlement grand-ducal déterminant 1. le référentiel des compétences professionnelles, 2. les décharges accordées aux enseignants stagiaires, aux employés et aux intervenants, 3. la composition

Plus en détail

A.Gt 09-06-2011 M.B. 26-07-2011

A.Gt 09-06-2011 M.B. 26-07-2011 Docu 36729 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française arrêtant la liste des fonctions touchées par la pénurie pour l'année scolaire 2010-2011 A.Gt 09-06-2011 M.B. 26-07-2011 Le Gouvernement

Plus en détail

Série ST2S - Nouvelle épreuve Projet technologique

Série ST2S - Nouvelle épreuve Projet technologique Série ST2S - Nouvelle épreuve Projet technologique Série ST2S et réforme du lycée L entrée dans la réforme du lycée de 2012 a réaffirmé la finalité exclusive de préparation à l enseignement supérieur de

Plus en détail

Comparatif avant-après des articles 1 à 5 du décret relatif aux missions et à l organisation de l administration centrale

Comparatif avant-après des articles 1 à 5 du décret relatif aux missions et à l organisation de l administration centrale Comparatif avant-après des articles 1 à 5 du décret relatif aux missions et à l organisation de l administration centrale Remarques générales sur les modifications effectuées par les services du SGG :

Plus en détail

Sector Programme Manager (secteur Agriculture)

Sector Programme Manager (secteur Agriculture) Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN149

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN149 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN149 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Durée totale des jours prévus Appui au renforcement des capacités du CCM

Plus en détail

CENTRE D ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE ROBERT ET LAURE BRUNNER A.S.B.L.

CENTRE D ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE ROBERT ET LAURE BRUNNER A.S.B.L. CENTRE D ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE ROBERT ET LAURE BRUNNER A.S.B.L. AV. F. MARCHAL 62, 1030 SCHAERBEEK APPEL A CANDIDATURE POUR L ADMISSION AU STAGE EN VUE DE L ENGAGEMENT A TITRE TEMPORAIRE DANS LA FONCTION

Plus en détail

éléments qui contribuent à l identité d une ville ou d un pays riche de son passé et fort de son dynamisme.

éléments qui contribuent à l identité d une ville ou d un pays riche de son passé et fort de son dynamisme. UN LABEL, UN RÉSEAU Le ministère de la Culture et de la Communication assure depuis 1985, dans le cadre d un partenariat avec les collectivités territoriales, la mise en œuvre d une politique de valorisation

Plus en détail

Maha Abboud-Blanchard Enseignante - chercheure. Didactique des Mathématiques maha.blanchard@u-cergy.fr

Maha Abboud-Blanchard Enseignante - chercheure. Didactique des Mathématiques maha.blanchard@u-cergy.fr Maha Abboud-Blanchard Enseignante - chercheure Didactique des Mathématiques maha.blanchard@u-cergy.fr 1 ESPE et masters MEEF Formation de Professeurs brésiliens de mathématiques (avril/mai 2013) 2 - Préparent

Plus en détail

Collège Lamartine VILLEURBANNE FICHE DE POSTE POUR LES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS ECLAIR. Type d emploi Fonction : Professeur d allemand

Collège Lamartine VILLEURBANNE FICHE DE POSTE POUR LES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS ECLAIR. Type d emploi Fonction : Professeur d allemand Type d emploi Fonction : Professeur d allemand Il doit initier un projet linguistique en lien avec le contrat de réseau et s inscrire dans une démarche de réflexion collective. - il construit et coordonne

Plus en détail

Ioan RATZIU. Expert senior en formation et en éducation

Ioan RATZIU. Expert senior en formation et en éducation Curriculum Vitae Nom : Ioan RATZIU Date de naissance : 06/11/1950 Nationalité : État civil : Profession : Belge Marié, 4 enfants Expert senior en formation et en éducation Éducation et Formation Professionnelle

Plus en détail

Evolution de l enseignement des mathématiques matiques en Tunisie

Evolution de l enseignement des mathématiques matiques en Tunisie Evolution de l enseignement des mathématiques matiques en Tunisie L enseignement des mathématiques matiques en Tunisie Cinq réformesr 1958; 1968; 1978; 1993; 2002. de 1958 Unification de l enseignement.

Plus en détail

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) REPUBLIQUE DE MADAGASCAR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte et Justification

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION AIDE-SOIGNANT ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Intitulé : COORDINATEUR D'UNITE DE VIE MEDICO SOCIALE

Intitulé : COORDINATEUR D'UNITE DE VIE MEDICO SOCIALE Intitulé : COORDINATEUR D'UNITE DE VIE MEDICO SOCIALE Famille de métier : Educatif Statut (métier / emploi type) : Educateur spécialisé Si emploi type, fiche métier source : 1 - Objectifs / Résultats attendus

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE FORMATIONS GESTION DES CONFLITS MEDIATION ET CITOYENNETE CONNAITRE LE DROIT MEDIATION SCOLAIRE www.amely.org AMELY : accès au droit - médiation Un accord est possible QUI SOMMES NOUS? AMELY est

Plus en détail

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille)

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) Convention de partenariat entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) et Le Ministère de la Culture et de la Communication ( Direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TRANSPORT *** DIRECTION GENERALE DE LA LOGISTIQUE ET DU TRANSPORT MULTIMODAL TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE

Plus en détail

Niveau du poste Titre du poste Représentant à Bangui du Fonds fiduciaire européen pour la République Centrafricaine ("Fonds Bêkou")

Niveau du poste Titre du poste Représentant à Bangui du Fonds fiduciaire européen pour la République Centrafricaine (Fonds Bêkou) Ref. Ares(2015)2852973-07/07/2015 COMMISSION EUROPÉENNE Formulaire de description de poste Version descriptive du poste (Active) Poste no. Titulaire du poste Nom Profil du poste Position du poste AGENT

Plus en détail

FICHES ACTIONS PROJET DE CIRCONSCRIPTION ANNEE SCOLAIRE 2006 / 2007

FICHES ACTIONS PROJET DE CIRCONSCRIPTION ANNEE SCOLAIRE 2006 / 2007 Fiche action N Libellé de l action Objectifs poursuivis Référence priorité N du projet académique 1 Littérature au cycle III «Ecrire dans la classe de littérature» 2 Plan de prévention de l illettrisme

Plus en détail

Une professeure des écoles dans sa classe. Les tablettes ont été prêtées trois semaines par le CRDP. Pas d implication spécifique.

Une professeure des écoles dans sa classe. Les tablettes ont été prêtées trois semaines par le CRDP. Pas d implication spécifique. Académie de Nancy-Metz PASI- CARDIE http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/ Fiche informative sur une action (année scolaire 2012/2013) fiche rédigée le 16 juin 2013 Créer des livres numériques avec des tablettes

Plus en détail

CONVENTION POUR L ACTIVITE TENNIS A L ECOLE

CONVENTION POUR L ACTIVITE TENNIS A L ECOLE CONVENTION POUR L ACTIVITE TENNIS A L ECOLE ENTRE l Inspectrice d Académie, Directrice des services départementaux de l Education Nationale Le Président du Comité Départemental U.S.E.P de l Isère Le Président

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. Le Centre d'aide à la Réussite de Braine-l'Alleud a été mis sur pied en 1998.

PROJET PEDAGOGIQUE. Le Centre d'aide à la Réussite de Braine-l'Alleud a été mis sur pied en 1998. page 1/5 CENTRE D'AIDE A LA REUSSITE ASBL Siège social : avenue Napoléon 10 1420 Braine-l Alleud PROJET PEDAGOGIQUE 0477 / 67 55 23 1 INTRODUCTION Le Centre d'aide à la Réussite de Braine-l'Alleud a été

Plus en détail

Projet départemental de développement USEP 33 2013-2017

Projet départemental de développement USEP 33 2013-2017 Projet départemental de développement USEP 33 2013-2017 «Un projet d éducation par le sport et la vie associative» I - Objectifs généraux Conduire une politique d éducation par le sport et la vie associative

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER-

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants comme aux employeurs

Plus en détail

Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009

Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009 Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009 Développement de la médiation sociale par la création des emploi-jeunes en 1997, Une médiation sociale dont les missions sont fortement

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail