Édito. Fleurs de printemps sont fruits d automne. Groupes innovants. Visite de camps. Atouts camps. Mathieu. Avril Mai Juin tro.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Édito. Fleurs de printemps sont fruits d automne. Groupes innovants. Visite de camps. Atouts camps. Mathieu. Avril Mai Juin 2015. tro."

Transcription

1 30 Avril Mai Juin 2015 tro u Pa raux d e l l i fédé e t ux e à or e h c u égiona o r b s e r e D s cad vue de L a re Édito Éditeur responsable : Marie Pesesse , rue de l Hôpital Gilly Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles Fleurs de printemps sont fruits d automne Dès que le printemps revient, les bourgeons commencent à éclore, les oiseaux sortent de leur nid, les arbres verdissent C est le réveil de la nature. C est aussi la saison des carnavals (annonçant la fin de l hiver), le début des blocus, la résurrection du Christ... Pour les patros, les animateurs, les équipiers régionaux, les commissions... c est l occasion de se «réveiller» pour entamer la dernière ligne droite dans les projets mais aussi pour préparer les camps. Le printemps, c est pour chacun le moment de prendre de la hauteur, de penser à l année prochaine. De quoi ai-je envie? Comment s annonce la relève? Comment puis-je préparer ma relève? C est la saison idéale pour faire germer dans la tête de certains un nouvel engagement dans la régionale, dans les formations, dans un groupe nouveau Visite de camps p. 4 Atouts camps Groupes innovants En prenant soin du printemps, nous pourrons commencer l été en nous disant que l année se finit bien et nous serons prêts pour un automne rempli de nouveaux rêves, objectifs et ambitions. Bonne lecture et bon printemps à tous! Mathieu p , rue de l Hôpital 6060 Gilly tél fax p. 8

2 Assemblée Pédagogique Retour sur les AP de février et de mars L Assemblée Pédagogique (AP) est l instance qui décide des orientations pédagogiques du Mouvement. Lors des deux dernières rencontres, de nombreux points ont été abordés, des décisions ont été prises... Au final, il en ressort de nombreuses informations qui méritent un retour dans ta commission ou dans ton équipe régionale et tes patros. Plus encore, certaines nécessitent un échange pour revenir ensuite au sein de l AP teintées des couleurs de ta régionale ou de ta commission. Cette rubrique est un des moyens par lequel sont relatés, de manière succincte, les principaux points abordés. Passer par le délégué en AP en est un autre! Début En tant que délégué, comment puis-je retourner vers mon groupe? En tant que membre, quel retour puis-je demander à mon délégué? Faisons l exercice ensemble tout au long de l article! Procédures de vote Clarifier les procédures de vote, tel est l objectif de la note présentée en février. Au-delà du vote pour les personnes (élections) et du vote de principe, le vote formel fait l objet d une démarche en deux AP distinctes. À l AP-1, c est le moment de la mise en contexte, la présentation du projet et des discussions. Lors de l AP suivante, c est le moment du vote. Ce laps de temps entre deux AP permet à chaque membre de retourner vers son groupe et d émettre des remarques. Quels sujets feront l objet d un vote lors de la prochaine AP? Quand a lieu la prochaine réunion de mon groupe? Demandons à Mathilde d introduire ces sujets dans notre ordre du jour! Coordination bénévole des commissions Etre coordinateur bénévole d une commission, c est possible et prévu dans la Charte. Mais qu est- ce que cela implique pour un bénévole qui s engage dans cette fonction? Le nouveau texte-cadre proposé par le CP et approuvé par l AP balise son rôle et ses missions ainsi que le cadre du mandat. Tu trouveras l entièreté du texte-cadre sur www. patro.be/bibliotheque. Dans ma commission, comment se positionne-t-on par rapport à cette possibilité? Quelqu un souhaite-t-il se présenter pour coordonner avec le permanent? 2

3 Objectifs Les objectifs sont revenus en force. à la suite des tables de discussion des années précédentes, les membres de l AP ont pu échanger autour d une nouvelle thématique : le soutien dans les patros (besoins et attentes des patros, pratiques d accompagnement...). à deux ans du terme, l AP s est aussi questionnée sur le processus et a émis des constats et pistes sur le fonctionnement des objectifs et sur la manière d envisager la fin de cette période. Comment se vit le soutien dans les autres régionales? Peut-on creuser certaines idées dans notre groupe? L actualité des secteurs L AP a eu l occasion de se pencher sur plusieurs projets issus des commissions : Pour alimenter son travail, la Commission Commu a proposé un temps autour des «incollables de la commu», projet qui a pour objectif de développer un outil très pratique autour de la communication sur le terrain. La Commission Péda, en lien avec le nouveau Projet éducatif, a entamé un travail autour des signes d appartenance. Un débat a été proposé autour du dispositif à mettre en place pour approfondir au mieux ce travail. Comme à chaque AP, la Commission ACRS a proposé un moment de sens, l occasion de se poser des questions : «Peut-on rire de tout?» et «Quel est le sens de ma présence en AP?». Un moment de découverte de la malle précarité a été proposé par la Commission Actions Locales. Sensibiliser, comprendre la précarité pour ensuite agir dans son patro, tels sont les objectifs de ce nouvel outil. Comprendre pour agir Précarité dans ton patro! Pourquoi ne pas vivre un moment autour d un ou plusieurs de ces sujets avec ma régionale, avec ma commission? Avec quel objectif, pour quel public? Appels à candidatures et élections Le Conseil Pédagogique (CP) a procédé à plusieurs appels à candidatures : CP, Assemblée Générale (AG) et présidence fédérale. Aurel arrive en effet à la fin de son mandat. Avis aux amateurs! Les candidatures sont à remettre pour le 8 mai. Ces deux AP ont également été l occasion d élire Maxime Biset, Thomas Devos et Thomas Brunieau comme délégués de l AP en AG. Félicitations à eux, nous leur souhaitons plein de découvertes dans cette nouvelle fonction. Comment relayer ces différents appels à candidatures dans ma régionale, dans les patros, dans ma commission? En bureau, en AR, sur Facebook? Cela vaut peut-être la peine d en discuter de vive voix avec Camille, Pascal et Lucien. Peut-être sont-ils intéressés ou pensent-ils à quelqu un? Rassemblement fédéral le retour! 8 mai 2010 Chevetogne Zigoma les boules de rires Que de souvenirs! De nouvelles aventures sont à l ordre du jour. Le CP relance le Mouvement autour d un prochain rassemblement en 2017 Objectifs et date encore à déterminer! En route pour ce nouveau défi! L Assemblée Pédagogique est un lieu par lequel transitent de nombreuses d informations. Comme équipier régional ou cadre fédéral, toutes te concernent! Sandrine Finalement, comme nous faisons, par exemple, un tour des projets lors de nos réunions, ce serait intéressant de proposer systématiquement un point «AP». Pourquoi pas dès la prochaine réunion? 3

4 Dossier Les bons plans des visites de camps Encadrement des jeunes, préparation du jeu suivant, réunion, veillée, repas Pour l équipe de cadres, le camp se vit souvent sur un rythme effréné. Ce n est pas toujours simple de s offrir une visite... et pourtant, cela fait souvent plaisir aux animateurs de voir que les équipes régionales ou fédérales s intéressent à eux! Mais comment en faire assez sans en faire trop? Comment ne pas débarquer comme un cheveu dans la soupe? Comment faire en sorte que ces visites soient bien perçues, accueillies positivement, voire attendues impatiemment par les patros? Voici quelques pistes Sans aucun doute, les visites de camps sont d un grand intérêt pour les équipes régionales et fédérales. Elles sont l occasion : de se montrer actifs pendant la période des camps, comme le sont les patros ; d encourager, valoriser, féliciter ; de mieux connaitre les réalités des patros ; de recueillir, par un échange ou un regard, des difficultés, manques, attentes qui pourront guider les futures actions de la régionale, des commissions, des permanents ; d entretenir ou créer des liens ; de partager des expériences ; de se faire connaître ; de vivre un moment particulier avec les patros ; de partager une ou deux infos (pas plus, pour s assurer qu ils la ou les retiennent) ; La préparation des visites de camps Se poser la question des objectifs Prenez le temps en régionale ou commission d identifier vos besoins, questions, de recueillir les attentes des patros (par téléphone, en Assemblée Régionale...). Les objectifs ainsi fixés détermineront la suite de la préparation. Une multitude d objectifs sont possibles. Voici quelques exemples : visiter tous les patros de la régionale, rencontrer les patros qu on n a pas vus cette année et prendre le temps de faire connaissance, mieux comprendre l accueil d un enfant handicapé au camp, rencontrer les patros qui éprouvent des difficultés de locaux ou de relève, vivre et recueillir de chouettes ACRS, présenter la nouvelle équipe, mettre en avant une nouvelle identité visuelle et l appartenance à la régionale... Il est possible aussi de se fixer des objectifs différents pour chaque patro et ainsi d être attentifs à certains points plus qu à d autres en fonction de vos hôtes. Les rencontres seront alors personnalisées, encore plus riches et porteuses de sens pour chacun. Z Z... et cette liste est loin d être exhaustive! 4

5 Contacter les patros Il est important de prendre contact avant le camp avec les patros (par téléphone, en Assemblée Régionale...). Ce sera pour vous l occasion de décrire les objecl équipe régionale, le bureau, le groupe soutien, la tifs de la visite ainsi que les acteurs concernés commission... En équipe, en sous-groupes, avec un et les actions menées. permanent, seul L important est que l ambiance soit bonne pour aller visiter, c est une activité fédéra- Ce sera aussi le moment d entendre les patros trice en soi. Se donner du temps pour constituer de à propos des visites : sont-ils d accord de vous chouettes groupes de visite et y inclure de possibles accueillir? quel est le moment le plus propice? de nouveaux membres est une bonne chose. quoi ont-ils envie? quel service pouvez-vous rendre ce jour-là? Qui fait les visites de camps? S organiser en équipe N hésitez pas aussi à rappeler votre venue au président la veille ou le matin de la visite. Pour vous organiser au mieux et parce que les visites de camps prennent du temps, en trajet et sur place, il est important de les planifier dès que possible. Si ce n est déjà fait, à vos agendas pour vous organiser! Comment? Chaque régionale ou commission est libre de Planifier nécessite d avoir connaissance de certaines proposer sa formule, n est de limite que votre données : les disponibilités des membres de l équipe imagination! (que vous pouvez demander en réunion ou grâce à un Doodle), les dates et adresses des camps (que Prendre des photos et vidéos pour votre page Facebook, la revue régionale, pour les envoyer à la vous aurez via le site d affiliation, par un contact avec revue «Le Patro» ou bien pour créer des vidéos les présidents, en AR...). En croisant les disponibilités souvenirs des visites ; de l équipe et les dates de camps, vous aurez déjà une idée des groupes, des visites possibles... Venir avec un panier gourmand, un paquet de bonbons ou de chiques pour l équipe de cadres ; Grâce aux adresses, vous pourrez peut-être envisager plusieurs visites sur une même journée mais faut-il encore que les endroits ne soient pas trop éloignés et Proposer aux patros d organiser une petite animation pour eux (un chant, danse folk, un cri d équipe que cela se goupille bien au niveau timing. L utilisation au rassemblement ) ; du GPS, de cartes routières et d un GSM bien chargé est souvent nécessaire! Visualiser le trajet avant de partir permet aussi d éviter les détours et de voir si Lancer un défi entre les patros visités ; on n est pas trop ambitieux. Pensez à avoir avec vous plusieurs numéros à contacter pour que la recherche Proposer aux patros de participer à un repas, à une veillée et d apporter votre touche dans ces de l endroit de camp ne se termine pas en jeu de moments... piste. Pour mener à bien les visites pendant tout l été, vous pouvez par exemple définir un responsable par période de camp : il sera chargé de fédérer des gens et d organiser les visites pendant sa période. 5 Chaque année, des visites de camps ont lieu aux quatre coins de la Belgique. N hésitez pas à aller voir ce qui se fait ailleurs pour vous inspirer!

6 Les incontournables d une visite Briser la glace C est le début de votre visite, votre arrivée sur les lieux du camp. Avant toute chose, présentez-vous et vérifiez rapidement si les animateurs sont au courant de votre visite. S ils ne le sont pas, il faudra les éclairer et rassurer sur le but de votre venue et leur dire qu elle a été prévue avec le président. Et n oubliez pas : on n a pas deux fois l occasion de faire une bonne première impression! Visiter le camp Veillez à entrer au plus vite dans la dynamique du camp.votre visite ne doit ni interrompre ou perturber la vie du camp ni accaparer l équipe de cadres. N hésitez pas aussi à poser des questions pour comprendre le fonctionnement de chaque camp. Soyez à l écoute du président, des animateurs, des enfants, des intendants... et profitez-en pour répondre à leurs questions. Si vous n êtes pas sûrs de la réponse, n hésitez pas à leur fournir, immédiatement ou après le camp, les coordonnées d une personne qui pourra les renseigner. S en aller L idéal est de partir sur une note positive de valorisation, d encouragement. Par exemple, c est beau ce que vous faites pour les benjas. Remerciez tous et chacun pour leur motivation, pour l accueil La bonne attitude Diplomatie et bienveillance La visite de camp peut effrayer certaines équipes, ils peuvent se sentir surveillés. Il est donc important d être adroit et plein de tact, dans ses questions comme dans ses réflexions. Écoute et ouverture Veillez à marquer de l intérêt pour les patronnés que vous rencontrez. Adaptation Chaque patro et même chaque acteur du camp vous accueillera différemment, n hésitez pas à recadrer les «animateurs-copains» qui abandonnent la vie du camp à cause de votre venue, rassurer l équipe de cadres qui ne vous connaît pas, leur montrer que vous êtes des patronnés comme eux... Expérience et conciliation En cas de souci et si on vous le demande, vous pourrez apporter un regard extérieur pour aider les équipes à prendre du recul et à trouver leurs propres solutions. Respect Soyez respectueux par rapport au vécu des patros.veillez aussi à rester confidentiels si besoin sur certaines situations. Si nécessaire, prenez note des questions et constats une fois dans la voiture. Cela vous permettra d assurer plus facilement un suivi : réponse aux questions, soutien dans la gestion d un problème 6

7 Dossier Les plus ou alternatives aux visites La visite de camp est un moyen d accompagner et de soutenir les patros pendant l été mais l accompagnement des patros en période de camps peut aussi prendre d autres formes, qui permettent tout autant de se montrer proches et attentifs aux patros. De nouveau, n est de limite que votre imagination! Pendant le camp Communiquer vos coordonnées (président, groupe soutien, parrain, responsable période de camp...). En cas de difficulté, certains préféreront peut-être appeler quelqu un qu ils connaissent ; Passer un coup de fil aux présidents avant, pendant et/ou après le camp pour prendre des nouvelles et leur montrer que vous vous intéressez à eux ; Envoyer une carte postale ou un colis surprise à l équipe ; Leur faire un petit coucou lors du départ au camp... Avant ou après le camp Rappeler les détails pratiques dans la dernière ligne droite de la préparation ; Rappeler le fonctionnement et l utilité de SOS camp ; Demander un retour du camp (en texte ou images) à placer dans la revue, sur le site ou sur la page Facebook de la régionale ; Parcourir et compléter les documents administratifs ensemble, en AR ou lors d une rencontre de présidents ; Promouvoir l outil Fou, le camp auprès des présidents et vérifier que chaque patro l a toujours ; Organiser des tables de discussion avant et après le camp pour répondre aux questions, échanger les idées... Pour aller plus loin : Compil actions : deux démarches sur le soutien en période de camps Fou, le camp, partie organisation : comment gérer les visites pendant le camp? Les visites de camps sont un tremplin pour aller à la rencontre de nos patros. Elles permettent de construire des ponts entre nous. Une dose de curiosité et une touche d originalité donneront une préparation et des visites efficaces. Lancezvous et vous sortirez convaincus que quelques visites valent mieux que toutes les réunions du monde! Leila Jean 7

8 C est pratique! Atouts camps Des prix exorbitants? Une cuisine très rustique? Pas assez de toilettes pour le nombre prévu? Autant de mauvaises surprises que certains d entre nous ont eu l occasion, malheureuse, de rencontrer! Atouts Camps... Ça ne te dit rien? Pourtant, cette ASBL peut être un réel partenaire pour les patros et pour les propriétaires d endroits de camps. Des constats... Le terme «endroit de camp» est compris dans le Code Wallon du Tourisme comme «l établissement d hébergement touristique mis en location ou à disposition exclusivement d un camp d une organisation de jeunesse». L endroit de camp en prairie ne dépend d aucune réglementation au niveau régional ; au contraire, pour les bâtiments, il y a obligation de posséder une Attestation de Sécurité Incendie (ASI). En plus, dans les deux cas, il est important de se référer aux règlements communaux. Actuellement, le territoire Wallonie-Bruxelles compte environ 780 endroits de camps (480 bâtiments et 300 prairies). Malgré une offre limitée, et même insuffisante pour la seconde quinzaine de juillet, il est important de se poser les bonnes questions en termes d infrastructure, équipement, hygiène, prix... avant de signer un contrat. Pour aider les patros dans leur recherche, retrouve les «8 questions à se poser quand on cherche un endroit de camp» dans la revue Le Patro n 839, novembre 2012, pp Sur découvre aussi à quoi faire attention lors de la signature d un contrat.... à la création d Atouts Camps Agréée et subsidiée par la Région Wallonne, l ASBL Atouts Camps, dont le Conseil d Administration est composé de représentants de cinq mouvements de jeunesse, a été créée pour soutenir les mouvements de jeunesse mais aussi les propriétaires d endroits de camp. Elle poursuit aujourd hui trois missions principales. Améliorer la sécurité, la qualité et l accessibilité financière des endroits de camp en Wallonie De nombreux endroits accueillent des groupes de mouvements de jeunesse. Mais tous sont-ils adaptés? Pour en être sûr et améliorer la situation, la Région Wallonne a créé, en concertation avec les mouvements de jeunesse, un label «endroit de camp» géré par l ASBL Atouts Camps. À elle d instruire les demandes de label, de décider de l octroi ou du refus, d assurer un contrôle régulier de la conformité des endroits de camps aux normes du label. 8

9 Partenaires particuliers Les conditions pour obtenir le label sont également des avantages pour les locataires : qqun bâtiment en ordre au niveau sécurité-incendie 1 ; qqun bâtiment avec un équipement minimum au niveau cuisine et sanitaire en rapport avec la capacité 2 ; qqun contrat de location correct ; qqun prix de location raisonnable. L obtention du label amène aussi des avantages pour les propriétaires : qq un subside de maximum pour des travaux ; qqune promotion gratuite et intéressante ; qqune reconnaissance comme endroit de camp de qualité. À ce jour, il existe 43 endroits de camps labellisés en Wallonie. Ce nombre augmente petit à petit... Si tu repères de chouettes endroits cet été lors de ton camp ou de visites de camps, n hésite pas à parle du label aux propriétaires! Promouvoir les endroits de camp et le label Atouts Camps répond à cette mission en proposant et gérant, pour l ensemble des mouvements de jeunesse : qqun répertoire d endroits de camps : camp.be ; qqun répertoire des endroits labellisés : www. atoutscamps.be. Favoriser et soutenir le développement de nouveaux endroits de camp Certains bâtiments pourraient, sans trop de difficulté, devenir de chouettes endroits de camps. Par exemple : les infrastructures sportives ou scolaires, les salles communales, paroissiales ou privées mais aussi les locaux des mouvements de jeunesse. En plus d être libres en juillet et août, les locaux de nos patros possèdent parfois une cuisine et des sanitaires ou l espace nécessaire pour de tels aménagements. Cela peut aussi constituer une nouvelle rentrée financière non négligeable pour les groupes et propriétaires! Atouts camps Place de l Ilon, 13 à 5000 Namur, dans les mêmes locaux que notre antenne de Namur Atouts Camps Dans ce cadre, Atouts Camps propose : qq une rencontre totalement gratuite, qui n engage à rien, pour visiter vos bâtiments et analyser la possibilité d en faire un endroit de camp ; qqdes informations sur la législation et les normes ; qq des conseils personnalisés pour devenir un endroit de camp ; qq une aide administrative pour les démarches à effectuer. Parles-en autour de toi, aux animateurs, accompagnateurs adultes, anciens ou directement aux propriétaires si tu les connais. Un tract est disponible pour promouvoir cette possibilité! En tant qu équipier soutien, président régional, formateur régional ou fédéral, membre de commission, tu rencontres beaucoup d animateurs... Parle-leur d Atouts Camps, de ses missions, de ses services. Toi aussi, joue l Atouts Camps! Emilie 1. Les normes sont reprises à l annexe 13 de l Arrêté du Gouvernement wallon du 9 décembre 2004 portant exécution du décret du 18 décembre 2003 relatif aux établissements d hébergement touristique. 2. Idem 9

10 Focus Des groupes innovants au Patro L innovation, on en parle, on la vit, on la craint ou on l espère! Mais finalement qu est-ce que c est? Quelles sont les limites et avantages de l innovation au Patro? Explications et rencontres de groupes innovants! Selon Le Petit Robert, l innovation est l action d innover mais aussi le résultat de cette action. Elle est synonyme de changement, création, nouveauté. L innovation est le fait de rompre avec ses habitudes, de faire quelque chose soit pour la première fois, soit de manière créative. Dans ce sens, l innovation revêt Innover à tout prix? Au Patro, les projets, les groupes sont parfois sur des rails, font référence à un passé, répondent à des missions précises, des objectifs clairs qui ont du sens. Il est important de consolider ces acquis et travailler ses «missions premières». Si nous manquons de temps, de moyens humains et financiers, il vaut mieux s assurer de faire les choses correctement plutôt que de s essayer à des nouveautés. Des groupes innovants? Un groupe peut être innovant, pour diverses raisons (et une seule peut suffire) : il nait à la suite d une réflexion, d une interpellation, il répond à une attente, un besoin du terrain, à un manque exprimé au sein du Mouvement ; il traite d une thématique précise, nouvelle ; il est défini dans le temps. La définition du temps de vie du groupe peut être liée à son objectif. Une fois celui-ci atteint, le groupe n a plus de raison d être ; un caractère inédit ou original. Par son aspect nouveau, l innovation plonge dans l inconnu. Ainsi, elle est liée à une certaine «prise de risque» : il n y a pas de certitude quant à la réussite de l activité, aux résultats... À l inverse, quand un groupe est dans une bonne dynamique et que des gens répondent présents en réunion et pour ses projets, c est peut-être le moment de se choisir une ou deux idées/projets pour innover. Ces idées notées sur un bout de papier, dont on parle depuis des années, mais que personne n a prises en main. Les groupes innovants peuvent, à ce moment-là, apporter réellement à la régionale, à la commission, aux patros et au Patro. il fait preuve d adaptabilité. Le groupe «non enfermé» dans un texte ou par des missions peut définir son projet chaque année et ainsi répondre à un besoin du moment ou être en lien avec un objectif d année... Dans tous les cas, le groupe ne fonctionnera que si les patros, régionales, animateurs... en perçoivent l intérêt ou les apports. 10

11 Des groupes innovants existent au Patro : Le groupe sens est né suite au congrès 2013 pour baliser la notion de sens au Patro, son travail a abouti à une note qui définit le sens au Patro. Le groupe alcool a été lancé pour traiter la question de l alcool au Patro. Le groupe développement durable travaille, depuis 2012, sur l intégration de cette notion au Patro. Le sproutch (Nom donné aux groupes de la Régionale du Luxembourg Centre & Nord) ACRS s occupe des questions et activités de sens dans la Régionale de Luxembourg Centre & Nord. Faisons plus ample connaissance avec eux : Qu est-ce que l innovation pour toi? Et au Patro? Xavier, groupe sens Pour moi, c est le moteur de l économie. Sans innovation, on n avance pas. L innovation est la raison d être du Patro. Un animateur doit innover pour ces jeux, un formateur pour ces démarches C est ce qui nous permet de voir un horizon plus jeune et dynamique. Julien, groupe alcool C est l apport, l arrivée de quelque chose de nouveau, d inhabituel. Au Patro, les choses bougent, les projets évoluent, les gens changent. Il va de soi que l innovation fait partie du Mouvement. Nathan, sproutch ACRS C est essayer de nouvelles choses qu on n a pas l habitude de faire au quotidien, par différentes techniques nouvelles, pour parvenir à de nouveaux résultats cohérents. Je ne fais pas de différence entre le Patro et le reste, parce que l on peut apporter cette nouveauté à tous les niveaux et tout le temps. Raphaël, groupe développement durable C est une démarche créative et dynamisante. L innovation permet d aller de l avant, d avoir un autre regard, de faire émerger des idées. Au Patro, elle est essentielle. Elle permet aux groupes de se mettre en projet. Innover, c est un signe de bonne santé, ça permet de s adapter aux réalités qui nous entourent et ainsi de (se) construire. En quoi ton groupe est/était-il innovant? Xavier, groupe sens Parce qu il était hétérogène (local, régional, fédéral) et qu il a duré un temps défini. un an pour atteindre ses objectifs c est un réel défi et dans ce sens c est innovant. Julien, groupe alcool Parce que c est la première fois que cette thématique va être traitée. Une thématique large et qui permet beaucoup de proposition pour les Patros. Et le groupe est composé de personnes venant d horizons différents. Nathan, sproutch ACRS Simplement parce que c est un groupe où il n y avait plus de coordinateur. Il a fallu recréer une dynamique pour motiver le sproutch. Raphaël, groupe développement durable Lors des réunions, on part souvent de rien et je suis toujours épaté des résultats obtenus. L innovation, ce n est pas changer le monde. Ce sont parfois de petits riens qui apportent un vrai plus. 11

12 Un conseil pour être innovant? Xavier, groupe sens hon»... Je «Faire péter le bouc ire reculer veux dire par là : fa, toujours la ligne d horizon jamais se voir plus loin, ne l on a! contenter de ce que Julien, groupe alcool Il faut anticiper et trouver «LE» truc qui va marcher tout en répondant aux besoins des groupes. Raphaël, groupe développem ent durable Se donner les moyens d innover. Donner à l équipe le temps de réfl échir autrement, de s arrêter, s évaluer. Se poser sans arrêt la question «ce qu on fait a-t-il du sens?». Ajuster ses objectifs de départ en cours de route si besoin. L innovation est un état d espr it. Il faut accepter de changer, oser quitter sa zone de confor t. Nathan, sproutch AC RS C est aller voir ailleurs, pour trouver de nouveaux concepts, tou t en restant sur les tendances (par exem ple, Facebook). On peut essayer de vo ir ce qui a été fait et qui a fonctionné. Il est peut-être intéressant de le re-prop oser. Merci à nos 4 interviewés! Au-delà de la création de nouveau groupe, l innovation peut aussi se faire par petites touches dans tous nos projets et groupes. Innover permet d améliorer ce qui existe, changer nos habitudes. Cela nécessite donc de nous poser la question du sens de nos actions, activités, projets et de revenir à l essentiel, ce qui nous porte, nous définit, nous manque. Plus qu un terme à la mode, l innovation est, pour nous, à la fois «retour» au sens et moteur d action. Innovons pour continuer à faire du Patro un pari gagnant! Mathieu 12

13 Parenthèse ÇA TIENT! Qui dit camp, dit tentes. Monter une tente, ça demande une certaine expertise. Pourvu qu il y ait un coup de vent ou que le sol soit dur comme du béton, monter une tente, ça devient même du grand art! Mais quelles que soient les conditions météo et la bonne volonté de tous, il y a toujours, au final, LE moment décisif : tiendra, tiendra pas? Alors, quand on peut tout lâcher, faire un pas en arrière et regarder la toile bien tendue, prête à résister, c est le soulagement : ouf! Ça tient Nous, les humains, on a besoin que «ça tienne». On a besoin que le sol tienne sous nos pieds (les bottes qui s enfoncent dans la gadoue, quelle plaie!), on a besoin que nos maisons ne s effondrent pas comme des châteaux de cartes. On a aussi besoin qu entre nous, ça tienne. Pouvoir compter sur les amis, confier un secret sans qu il ne soit déballé, savoir que la promesse que quelqu un nous a faite sera honorée Quand ça ne tient pas, eh bien, c est dur à vivre : on s aperçoit qu on nous a menti, trahi, que cette amitié, cet amour qu on croyait solide n était qu un feu de paille. Si ça ne tient pas dans les relations, c est comme si on marchait sur un lac gelé : ça dérape à chaque pas et ça risque, à tout moment, de casser Difficile de vivre ainsi! On finit par se méfier de tout et de tout le monde Vivre ensemble au camp, c est une formidable occasion de construire. Des tentes, mais aussi des liens. Une «maison de liens». Et de construire cette maison sur du solide, pour qu elle dure. Se réjouir d être ensemble, s entraider, apprendre à mieux se connaître, être attentifs à tous, se serrer les coudes : tout ça (et bien d autres choses!), c est comme du roc. C est un socle solide pour notre «maison de liens». Ça tient, on peut s y fier, ça ne passera pas avec la mode ni avec le temps. «La pluie est tombée, les rivières ont débordé, la tempête s est abattue sur cette maison, mais elle ne s est pas écroulée, car ses fondations avaient été posées sur le roc» (Matthieu 7, 25): c est avec cette image que Jésus parle de ce qui, dans notre vie, compte le plus, de ce qui tient et nous fait tenir debout. Pour grandir, un enfant, un adolescent a besoin de s enraciner. Pour cela, il a besoin d un socle solide : de l affection, de l attention, des repères, des limites, des rites Le camp offre tout cela et en prime, c est un chouette moment de détente et de joie. Ce qui se construit là, c est le socle de roc pour toute une vie. Quelle chance! Bien plus qu une habitude, le camp est une occasion de (se) construire et ce texte nous le rappelle simplement. Puissions-nous en faire profiter les patronnés, petits et grands, lors de nos prochaines rencontres ou communications... Myriam 13

14 dre ren pour ag ir 14 tro! Précarité pa ton ns da Com p Actu du mouvement

15 FOR/PRÉ Des subside s pour mes Un appel à locaux 2015 projets La Ministre de mité des locau la Jeunesse lance un appel à proje est sélectionn x occupés par les opér ts ateurs du secte pour la sécurisation é ou la mise dans pourront bénéficier ur de la jeun en d une bour certains cas se allant jusqu esse. Les patros dont conforsi vos locau le doss x ne semblent particuliers)! à (voire ier pas ou plus aux normes, ou Comment? lancez-vou s dans le proje X Discu t! tes-en avec ton équipe. X Demande des devis à des spécialiste X Complète s, chiffre exact le formulaire ement le mont pour introd X Renvoie uire le dossie ant du subsid le tout au Centre r. e dont vous plus tard. Fédéral - Rue aurez besoi de l Hôpital n Gilly atro.be pour le 30 mai 2015 au Conseils X rue de l Hôpita l, 6060 Gilly Mariage, able : Aurel Éditeur respons Surtout n eng age pas de frais avant réponse! d avoir reçu une La bourse de Il est bien utile base peut aller des devis que jusqu à 5000 joint à ce courr de lire l appel à proje tu joins au en foncti t INFRAS 2015 ier. Celui-ci formulaire. on les travaux te permettra Pour espére que tu pourr d identifier r bénéfi ais effectuer de 5000 jusqu cier d un déplafonnem X Pour les (page 8 et ent de la bourse à devis 9). en plus des, il est néces corps de métie, renseigne-toi auprè documents saire de joind s de demandés plafonneur rs (maçons, plombiers, différents base : pour la bours re, ), de firme électr e de icien, X incendie (Ansu s spécialisée Un docum s en sécur l, Sicli ) ent ité (architecte, agréé* datan produit par un organ bureau d étud ou sécurité du bâtim isme de contr t ent e ). ôle X Chiffre dence la nécesde 5 ans au plus et au mieux mettant en sité d effectuer ta demande évide répartir les travaux. X Les patro pour nous la somme permettre s constitués totale tros de maniè en ASBL doive formalités re équitable. entre les différents pacomp nt X Comme cas, contactez lémentaires. Si vous remplir des un délai existe êtes dans le Centre Fédér le entre la remis Pour espére le début des al. r bénéficier e du dossie travaux, tu d un déplafonnem peux dema r et de de validité nder à 15 (par exemple ent de la bourse 6 mois) figure qu une date plus des docum 000, il est nécessaire X Les norm sur le devis ents demandés de fournir, es de sécur. jusqu à en pour le dépla ité varient droit, de la : en foncti fonnement constructio n et de l occu on de l en- X La décla local. Pour ration sur un pation d un l honneur des incendies local patro, le servic s engage à par laquelle e de préve contribuer se base génér ton patro ntion de bonne au maintien tination des alement sur pratique. Pour des lieux à jeunes pour les règles à l outil du desen savoir fédération une durée plus, réfère président, signe de 10 ra également Ton Patro (aussi -toi ton local est ce document. ans. La X Un docum utilisé comm en ligne). répondre aux ent par leque Si e endroit de l le propriétaire camp, il doit normes fixées s engage à Tourisme et maint par le Code par la comm ainsi que d assu enir les lieux à destin du bâtiment wallon du une. ation du patro Appel à proje rer l amortissement sur 10 ans t page 11). (voir X *Tu peux trouv er la liste sur cette adres des organismes de contrôle ainsi se : http ://eco Politique_q que des firme ualite/accr editation/o nomie.fgov.be/fr/entre s rg_accredi prises/vie_e agréées tes/organi ntreprise/ smes_inspe ction/inde x.jsp

16 Who s who Je suis une femme, heureuse de l être, née dans un milieu populaire, qui a tout reçu de l école et des mouvements de jeunesse. J ai quatre enfants, cinq petits-enfants. Professionnellement, j ai mené une carrière passionnante dans l enseignement, à différents postes. Formée en théologie, je fais pas mal d animations et de conférences et fais aussi de la radio. Enfin, mon troisième pilier, c est l écriture : des livres, des articles dans La Libre Belgique, dans des revues... Ma vie Myriam, notre aumônière fédérale C est le Patro qui est désormais au centre de mes intérêts et c est un vrai cadeau, tout à fait inattendu mais qui me passionne! En parallèle, je continue mon travail d animation et de recherche théologique ainsi que la participation aux médias. Avec aussi du temps pour moi : je suis une accro de lecture, de musique... et du jeu chinois de mah-jong! Et puis même si mes enfants et petits-enfants sont grands, j adore passer du temps et voyager avec eux. Breaking news Incontestablement, c est la difficulté qu on a, en Belgique, à vivre ensemble : flamands/wallons, belges/émigrés, riches/pauvres, juifs/musulmans... Il me semble que cela s accentue, alors même que le monde se globalise, que la mobilité s accroît. Me vient alors la question : qu est-ce qui nous rassemble tous? Autour de quoi pourrions-nous faire union, par-delà nos différences? Me manque hélas la réponse... Un camp de fou Houlà... C est loin, ça! Mais je me souviens d un camp (je devais avoir 15 ou 16 ans), où l on a fait «le tour du monde». Chaque jour, c était un continent, un pays différent qui était à l honneur: on devait trouver des chants pour la veillée, cuisiner exotique, utiliser des mots d une autre langue génial! Quand je me dis qu il y a cinquante ans de cela, ça me laisse songeuse : peut-être que l «étranger» nous faisait rêver... précisément parce qu on voyageait moins et qu on ne vivait pas ensemble? Ton p tit mot à toi «Purée de belle-mère!» C est l exclamation que je lâche quand je n arrive pas à desserrer un boulon, que mes chats ont vidé le bac à chaussettes ou qu il y a trois factures au courrier du matin. Bref, quand quelque chose m agace ou me fâche. Ça ne veut strictement rien dire, mais ça soulage, précisément parce que c est absurde. T en penses quoi? Flower Brick Thrower, Banksy J aime énormément! Pour moi, spontanément, ça représente la jeunesse aujourd hui : combative, engagée, déterminée... mais pacifique et futée. Futée, oui, parce que lancer des fleurs comme un cocktail Molotov, c est absolument inattendu et donc, si on désarçonne l autre, on a déjà gagné la moitié du match! Et puis à la différence de certains tags, celui-là est beau à voir. 16

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître!

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Contact avec les employeurs Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2015 TU ENVOIES TON CV PAR COURRIEL? Écrire :

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

17-18 - 19 octobre 2014. Les mouvements de jeunesse se fêtent, se rencontrent et rayonnent aux quatre coins de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

17-18 - 19 octobre 2014. Les mouvements de jeunesse se fêtent, se rencontrent et rayonnent aux quatre coins de la Fédération Wallonie-Bruxelles. 17-18 - 19 octobre 2014 Les mouvements de jeunesse se fêtent, se rencontrent et rayonnent aux quatre coins de la Fédération Wallonie-Bruxelles. La Fête des Mouvements de jeunesse? Ce week-end a pour objectif

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

Jeu questionnaire Es-tu prêt(e) pour le secondaire? Ma future école

Jeu questionnaire Es-tu prêt(e) pour le secondaire? Ma future école Est-ce que je suis prêt ou prête? C est sûrement une des questions que tu te poses! Voici une activité qui te permettra de savoir où tu en es dans ton cheminement. Ma future école Je connais le nom de

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Représenter son Unité à l'assemblée Générale du Mouvement

Représenter son Unité à l'assemblée Générale du Mouvement Publications SGP SGP - P904006 - P904074 Mensuel - Mensuel - Numero - Numéro Spécial Spécial - N 157 - N - Août 157 2009 - Août (Ne 2009 paraît (Ne pas paraît en juillet) pas en - Ed. juillet) resp. -

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ Projet d ordinateurs portables pour le personnel professionnel 29 avril 2014 Bonjour, Lors de sa 238 e assemblée générale, l unité syndicale 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ (Syndicat de

Plus en détail

Chapitre 15. La vie au camp

Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp 227 1. Intensité de la vie du camp 230 2. Loin de la maison 230 A. Sentiment de sécurité 230 B. Les coups de cafard de l enfant 231 227 Un camp,

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Accompagnez également vos enfants sur les réseaux sociaux! Mais que font donc les jeunes sur les réseaux sociaux? Ils socialisent comme l ont toujours fait les adolescents,

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 3 : gestion de la relation client. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 31 mars 2015

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 3 : gestion de la relation client. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 31 mars 2015 NUMÉRIQUE VALLÉE Les ateliers numériques de l Office de Tourisme Atelier n 3 : gestion de la relation client Mardi 31 mars 2015 Présentation Emilie REVEL Agent d Accueil Numérique Elise CORRE-POYET Apprentie

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître!

Contact avec les employeurs. Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître! Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2011-2012 Contact avec les employeurs Sommaire : Le marché ouvert Le marché

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 Conception et réalisation : direction de la Communication de la Ville de Saint-Étienne pour

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage.

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. Un stage en entreprise réussi, c est une vocation professionnelle qui prend vie. Ce petit guide pratique t accompagne

Plus en détail

DOSSIER de présentation

DOSSIER de présentation Projet d Habitat Participatif intergénérationnel et écologique DOSSIER de présentation 2015 Sommaire Mots d Ecoravissants Présentation d Ecoravie Donnez du sens à votre argent Chiffres et dates Contact

Plus en détail

Test - Quel type de voisin êtes-vous?

Test - Quel type de voisin êtes-vous? Test - Quel type de voisin êtes-vous? Être un voisin solidaire, c est d abord et avant tout un état d esprit. Chacun fait à sa façon, selon sa disponibilité et sa personnalité. Répondez au questionnaire

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école

Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école www.besafe.be Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école Mons - Projet Bien-être à l école 1 Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école SPF Intérieur

Plus en détail

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT Chers parents, Plus vite, plus haut, plus fort! L année 2014-2015 réserve assurément de beaux défis aux élèves, aux parents et à l ensemble du personnel de l école. Notre première mission sera de développer

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

Stages Erasmus à l étranger

Stages Erasmus à l étranger BROCHURE ERASMUS PARTIE 1 GENERALITES FEVRIER 2012 Stages Erasmus à l étranger HAUTE ECOLE GALILEE ISSIG Institut Supérieur de Soins Infirmiers Galilée TABLE DES MATIERES Avant-propos : - Prends le large

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2014-2015 23 MARS 2015 PROPOSITION DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2014-2015 23 MARS 2015 PROPOSITION DE DÉCRET 25 (SE 2014) N 2 25 (SE 2014) N 2 PARLEMENT WALLON SESSION 2014-2015 23 MARS 2015 PROPOSITION DE DÉCRET visant à créer un «Explorateur de droits», outil d aide à l information sur tous les droits des citoyens

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS DÉCLARATION AUX MÉDIAS POUR LA PUBLICATION DU Rapport annuel 2013-2014 par François Boileau Commissaire aux services en français de l Ontario Jeudi 10 juillet 2014 11 h 00 Salle des médias Édifice de l

Plus en détail

Ce premier contact concerne un des éléments-clefs de votre séjour là-bas : le logement.

Ce premier contact concerne un des éléments-clefs de votre séjour là-bas : le logement. Buongiorno a tutti! Il y a déjà un petit temps maintenant, vous découvriez dans votre boîte aux lettres une enveloppe colorée contenant ces quelques mots : «Réservez cette date», «Roma», «24 septembre

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Animer une association

Animer une association FICHE PRATIQUE N 7 www.animafac.net gestion de projet Animer une association Une association vit mieux si elle est composée de plusieurs membres partageant un projet collectif. Si la loi 1901 est une loi

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris De Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode 2: Ménage à trois 1 APPARTEMENT DE - BUREAU- INT - JOUR 1 Mais enfin Julien! Qu est ce qui t as pris de

Plus en détail

votre partenaire commercial en 10 questions / réponses

votre partenaire commercial en 10 questions / réponses votre partenaire commercial en 10 questions / réponses votre PARTENAIRE COMMERCIAL en 10 questions / réponses 2 / 12 votre partenaire commercial 10 en questions / réponses Vous souhaitez louer un hébergement

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 13

Indications pédagogiques D2 / 13 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 13 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis 1 Produire un message

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

La recherche d'une entreprise d'accueil

La recherche d'une entreprise d'accueil La recherche d'une entreprise d'accueil Comment faire ses démarches par téléphone! Ce document vous apporte quelques conseils ainsi que la démarche générale pour prendre contact avec les entreprises et

Plus en détail

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY D O S S I E R libérez- LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY La VAR organisait le 27 mars 2003 un séminaire consacré à la créativité et à la pub radio. A cette occasion, elle avait invité deux

Plus en détail

Prise de rendez-vous pour une présentation

Prise de rendez-vous pour une présentation Prise de rendez-vous pour une présentation Établir des rendez-vous réguliers Venez-vous de démarrer votre propre entreprise Tupperware et n'êtes-vous pas certain/e d obtenir un oui pour la fixation d'une

Plus en détail

Encourager les comportements éthiques en ligne

Encourager les comportements éthiques en ligne LEÇON Années scolaire : 7 e à 9 e année, 1 re à 3 e secondaire Auteur : Durée : HabiloMédias 2 à 3 heures Encourager les comportements éthiques en ligne Cette leçon fait partie de Utiliser, comprendre

Plus en détail

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Documents imprimés Une étape à la fois 1 2 Pour les personnes qui ne veulent pas cesser

Plus en détail

Kerberos mis en scène

Kerberos mis en scène Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 1 Kerberos mis en scène Sébastien Gambs (d après un cours de Frédéric Tronel) sgambs@irisa.fr 12 janvier 2015 Sébastien Gambs Autour de l authentification

Plus en détail

ROELAND vzw RECRUTE! LANGUES & CRéATIVITé

ROELAND vzw RECRUTE! LANGUES & CRéATIVITé ROELAND vzw RECRUTE! LANGUES & CRéATIVITé Roeland vzw Service de jeunesse pour la promotion de la connaissance des langues Krijgslaan 18 9000 Gent T +32 9 221 60 44 www.roeland.be info@roeland.be 1 QUI

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

TOUS SAVOIR POUR CRÉER SON ASSOCIATION

TOUS SAVOIR POUR CRÉER SON ASSOCIATION 1 TOUS SAVOIR POUR CRÉER SON ASSOCIATION Une association est la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun, d une façon permanente, leurs connaissances ou leur activité dans

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

ENQUÊTE À PROPOS DU SENTIMENT DE SECURITE DE L ENFANT, SUR LE CHEMIN DE SON ECOLE

ENQUÊTE À PROPOS DU SENTIMENT DE SECURITE DE L ENFANT, SUR LE CHEMIN DE SON ECOLE ENQUÊTE À PROPOS DU SENTIMENT DE SECURITE DE L ENFANT, SUR LE CHEMIN DE SON ECOLE Bonjour. Voici un questionnaire anonyme pour lequel nous demandons la participation des élèves de 6 ème primaire, 1 ère,

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Service d animation spirituelle et d engagement communautaire au primaire «Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Séquence de 5 rencontres en classe Estime de soi au préscolaire 1

Plus en détail

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE Nos valeurs Nos services Devenir partenaire Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE année 2015 2 SOMMAIRE Nos valeurs... Nos missions p. 3-4 L équipe associative L équipe salariée

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

NE TENTE PAS LA CHANCE

NE TENTE PAS LA CHANCE NE TENTE PAS LA CHANCE Ce que tu dois savoir au sujet de la sécurité près des barrages, des centrales hydroélectriques et des cours d eau à proximité. Énergie Yukon NE TENTE PAS LA CHANCE Le guide pour

Plus en détail

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience GUIDE POUR AGIR Comment SE PRÉPARER à la validation des acquis de son expérience JE BÂTIS MON PROJET PROFESSIONNEL Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi se préparer à la validation des acquis

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Les obstacles : Solutions envisageables :

Les obstacles : Solutions envisageables : 1. Quels sont les obstacles auxquels les citoyens européens doivent faire face dans l exercice de leurs droits? Que pourrait-on faire pour alléger ces obstacles? Les obstacles : Tout d abord, il y a un

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

Tout ton profil pro. [e-portfolio] Crée ton e-portfolio! sur ton. > Compétences > Projets > Réseau social > Blog professionnel.

Tout ton profil pro. [e-portfolio] Crée ton e-portfolio! sur ton. > Compétences > Projets > Réseau social > Blog professionnel. Crée ton e-portfolio! Guide utilisateur Blog, professionnel Réseau social Photos, vidéos Compétences professionnelles Connaissances, expériences Promotion personnelle Centres d intérêt CV Lettre de motivation

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

Le Réseau intercommunal des bibliothèques

Le Réseau intercommunal des bibliothèques Réseau intercommunal des bibliothèques APPEL A CANDIDATURE POUR UNE RESIDENCE D AUTEUR Dans la période d octobre 2010 à janvier 2011, la Communauté de communes Vallée de l Hérault accueille un auteur en

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Thématique de l appel à projets 2014. Favoriser les liens entre les générations pour lutter contre les solitudes

CAHIER DES CHARGES. Thématique de l appel à projets 2014. Favoriser les liens entre les générations pour lutter contre les solitudes CAHIER DES CHARGES Thématique de l appel à projets 2014 Favoriser les liens entre les générations pour lutter contre les solitudes Fondation Alsace Personnes Agées 4 rue de la Houblonnière 68000 COLMAR

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

5 idées pour participer activement à la Journée du Fair Play. La Journée du Fair Play. 7 septembre 2013

5 idées pour participer activement à la Journée du Fair Play. La Journée du Fair Play. 7 septembre 2013 Editeur responsable: Panathlon Wallonie-Bruxelles asbl Illustration imaginée et réalisée par Jason Vandepeute, 13 ans. 5 idées pour participer activement à la Journée du Fair Play La Journée du Fair Play

Plus en détail

Truf le chien. Truf est un chien. Truf n est pas un jouet, c est un animal. Et moi, comment vais-je faire pour lui parler?

Truf le chien. Truf est un chien. Truf n est pas un jouet, c est un animal. Et moi, comment vais-je faire pour lui parler? Truf viens Truf le chien Truf est un chien Truf peut être de bonne ou de mauvaise humeur. Truf peut avoir mal, il peut être malade. Truf n a pas de mains : il va prendre les choses avec ses dents ou les

Plus en détail

Regard(s) sur Le Corbusier

Regard(s) sur Le Corbusier Concours de photographies Regard(s) sur Le Corbusier Du 15 septembre au 15 décembre 2015 Nombreux lots à gagner Photographiez votre site préféré construit par Le Corbusier et retournez vos clichés à l

Plus en détail

Proposition de Charte éthique de l élu-e pour un renouveau démocratique et la renaissance des pratiques politiques

Proposition de Charte éthique de l élu-e pour un renouveau démocratique et la renaissance des pratiques politiques Proposition de Charte éthique de l élu-e pour un renouveau démocratique et la renaissance des pratiques politiques Version du 23 février 2015, soumise à consultation publique jusqu au 15 avril 2015. N

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Le STIF a créé le forfait imagine R

Le STIF a créé le forfait imagine R Le STIF a créé le forfait imagine R pour offrir aux jeunes franciliens scolarisés de moins de 26 ans des conditions de transport moins chères toute l année. Grâce à la contribution budgétaire de la Région

Plus en détail

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Quand je pense à ces nouveaux Chefs d établissement qui me disaient récemment avoir

Plus en détail

STRATÉGIE CLIENT : PROCESSUS D AFFAIRES. Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA KPMG-SECOR

STRATÉGIE CLIENT : PROCESSUS D AFFAIRES. Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA KPMG-SECOR STRATÉGIE CLIENT : PROCESSUS D AFFAIRES Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA KPMG-SECOR Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA Associé ALAIN DUMAS Associé KPMG-SECOR 555, boul. René-Lévesque Ouest, 9 e étage Montréal,

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

Nombreuses sont les occasions où l on réunit. Connaître les techniques de présentation collective. Méthodes pédagogiques. Animation.

Nombreuses sont les occasions où l on réunit. Connaître les techniques de présentation collective. Méthodes pédagogiques. Animation. Connaître les techniques de présentation collective Grâce à une journée de formation interne, les ingénieurs de ont fait le point sur l animation de séquences de présentation. Moments opportuns pour utiliser

Plus en détail

Présentation de nos formules Mariages

Présentation de nos formules Mariages - Interventions partout en France - 06.58.30.49.49 animenfoliz@gmail.com www.animenfoliz.fr Présentation de nos formules Mariages Une prise en charge complète des enfants et une animation adaptée pour

Plus en détail

Etre gestionnaire d une maison médicale

Etre gestionnaire d une maison médicale Cahier Etre gestionnaire d une maison médicale Fabienne Saint-Amand, in rmière sociale, gestionnaire à la maison médicale Espace Santé. Mots clefs : maison médicale, gestion, interdisciplinarité, métier.

Plus en détail

Fiche Info. Président, trésorier, secrétaire: trois fonctions clés au sein d un conseil étudiant

Fiche Info. Président, trésorier, secrétaire: trois fonctions clés au sein d un conseil étudiant Président, trésorier, secrétaire: trois fonctions clés au sein d un conseil étudiant Fiche Info AIDE JURIDIQUE Président, trésorier, secrétaire: trois fonctions clés au sein d un conseil étudiant AIDE

Plus en détail

UNITÉ 8. Les adolescents et leur cher téléphone. Bon Courage! Vol. 2

UNITÉ 8. Les adolescents et leur cher téléphone. Bon Courage! Vol. 2 Les adolescents et leur cher téléphone La plupart des ados en France (70 % des ados de plus de 12 ans ont un téléphone portable et 95 % des 15-17 ans sont équipés) se sent complètement perdue sans le téléphone.

Plus en détail