Enquête sur l'insertion professionnelle des jeunes de 16 à 18 ans sans qualification : la Région Parisienne, France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête sur l'insertion professionnelle des jeunes de 16 à 18 ans sans qualification : la Région Parisienne, France"

Transcription

1

2 Enquête sur l'insertion professionnelle des jeunes de 16 à 18 ans sans qualification : la Région Parisienne, France

3 Enquête sur l'insertion professionnelle des jeunes de 16 à 18 ans sans qualification : la Région Parisienne, France Muriel Poisson Paris 1996 UNESCO : Institut International de Planification de l'education

4 Les appellations employées dans ce volume et la présentation des données qui y figurent n'impliquent de la part de l'unesco ou de Г11РЕ aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones, ou de leurs autorités, ni quant à leurs frontières ou limites. La publication de ce document a été financée grâce à la subvention de l'unesco et aux contributions de plusieurs Etats membres de l'unesco dont la liste figure à la fin de ce document. Le texte de document a été composé en utilisant les micro-ordinateurs de Г11РЕ ; l'impression et le brochage ont été assurés par l'atelier de reproduction de ГПРЕ. Institut international de planification de l'éducation 7-9 rue Eugène-Delacroix, Paris Maquette de couverture : Blandine Cliquet UNESCO avril 1996 iipe/ph

5 Table des matières Note explicative Introduction Partie I : Dispositif 1 Dispositif 2 Dispositif 3 Dispositif 4 Dispositif 5 Dispositif 6 Dispositif 7 Dispositif 8 Dispositif 9 Dispositif 10 Dispositif 11 Dispositif 12 Dispositif 13 Dispositif 14 Description des dispositifs Association éducation Amérique latine - Vida y educación Association jeunesse action recherche Association solidarité jeunesse Association Vagabondages Association Yvetot-Bourzanga Caisse des dépôts et consignations Centre EDF-GDF de Pantin Foyer Etape Fondation pour la solidarité entre générations - Droit de cité Institut de recherche pour la formation et l'orientation professionnelle Mission banlieue de médecins du monde à Gennevilliers Office H.L.M. d'argenteuil - Bezons Régie de quartier de Clichy Service insertion de la protection judiciaire de la jeunesse des Hauts-de-Seine vu v

6 Table des matières Partie П : Analyse des dispositifs 57 Chapitre I : Un public aux caractéristiques spécifiques Un public identifié Rapport complexe aux dispositifs sociaux 62 Chapitre П : Une nouvelle approche de l'insertion D'une logique d'insertion professionnelle à une logique d'insertion sociale Notion de préformation ou de «sas» 68 Chapitre Ш : De nouveaux acteurs mus par de nouveaux principes De nouvelles motivations De nouvelles méthodes dans l'insertion 76 Chapitre IV : Une exigence de résultats différente Une efficacité limitée des dispositifs en matière d'insertion professionnelle Conclusion : qu'est-ce qu'un «parcours d'insertion abouti?» 83 Conclusion 86 Bibliographie 87 vi

7 Note explicative Dans le cadre de son nouveau Plan à Moyen Terme ( ), l'institut International de Planification de l'education (ПРЕ) consacre un de ses programmes de recherche à l'étude des «stratégies d'éducation et de formation pour les groupes défavorisés». Sachant qu'environ 140 à 150 millions d'enfants sont exclus de la scolarité de base, il apparaît en effet qu'un des défis majeurs auxquels les planificateurs et les décideurs doivent faire face aujourd'hui, consiste à s'attaquer aux besoins d'éducation et de formation de «ceux qui n'ont pas été servis». L'enquête présentée ci-après a été réalisée en France, en Région Parisienne. Elle a pour objet d'analyser divers dispositifs d'insertion de jeunes sans qualification. Il s'agit de micro-dispositifs, qui s'inscrivent dans une logique de développement local. Dans leurs aspects innovants, mais aussi dans leurs insuffisances, ils peuvent constituer le point de départ d'une réflexion plus large, portant sur les stratégies à mettre en oeuvre pour lutter efficacement contre le phénomène de l'exclusion. vu

8 Introduction Cette enquête réalisée en France, en Région Parisienne, pour le compte de l'institut International de Planification de l'education, a pour objet d'étudier l'insertion professionnelle des jeunes de 16 à 18 ans sans qualification. Le choix de ce sujet est motivé en premier lieu par l'évidente actualité du problème de l'insertion des jeunes. En effet, dans les zones urbaines sensibles, le nombre de jeunes déconnectés des circuits habituels de la vie économique et sociale augmente rapidement. Selon le rapport du Commissariat général du Plan français datant du mois de mars 1994, un quart des jeunes ne sont pas dans une situation très favorable vis-à-vis de l'insertion, et parmi eux entre 5 et 10 % sont même dans une situation de détresse sociale. Ceci est lié à une crise de l'intégration sociale par le travail. Ainsi, depuis 1992, la situation des jeunes sortis du système scolaire s'est fortement dégradée à l'image de la situation économique et du marché du travail. La part des jeunes au chômage est passée pendant cette période de 20,1 % à 24,1 %. Cette progression du chômage est particulièrement forte pour les jeunes sans qualification, puisque leur taux de chômage dépasse 30 %. En second heu, il apparaît utile d'étudier les modifications importantes des actions qui sont menées sur le terrain en faveur de l'insertion professionnelle. On constate de fait une multiplication des structures d'insertion utilisant des méthodes innovantes dans les quartiers en difficulté. Chacune de ces structures cherche à s'adapter au mieux aux besoins spécifiques des jeunes marginalisés, afin de leur donner une seconde chance. 1

9 Enquête sur l'insertion professionnelle des jeunes sans qualification - la Région Parisienne Cette enquête tente de présenter les différents aspects de cette évolution. Elle a été réalisée à l'aide d'interviews auprès d'organisateurs de dispositifs d'insertion appartenant à des structures diverses : associations, organismes de formation, entreprises d'insertion, entreprises publiques ou privées. Le choix de ces dispositifs vise à rendre compte de cette grande diversité. Au total, quatorze dispositifs ont été retenus, us sont présentés dans la première partie de cette étude. L'analyse de chacun de ces dispositifs permet de dresser un bilan général qui fait apparaître les éléments suivants : identification assez précise d'un public en difficulté aux caractéristiques et aux exigences spécifiques, brouillage de la notion classique de l'insertion professionnelle, intervention de nouveaux acteurs qui utilisent de nouveaux outils pour l'insertion, attente de résultats différents. Ces différents points seront développés au cours de la seconde partie de l'étude. 2

10 Partie I Description des dispositifs

11 Dispositif 1 Association éducation Amérique Latine - Vida y educación L'association française éducation Amérique latine, et l'association uruguayenne vida y educación se préoccupent toutes les deux de l'insertion de jeunes en difficulté. Elles ont décidé d'unir leurs compétences, et de permettre à des jeunes des deux continents de se rencontrer, lors d'échanges inter culturels. Présentation du dispositif Objectifs : il s'agit d'amener les jeunes à réfléchir aux notions d'échange, d'accueil, de dialogue, de communication ou encore de solidarité. Ils doivent prendre du recul vis-à-vis de leur propre expérience, par la confrontation avec d'autres jeunes, appartenant à une culture différente, mais qui rencontrent également d'importantes difficultés d'insertion. La directrice de l'association éducation Amérique latine indique ainsi : «Nous recherchons par ce séjour-découverte une réassurance identitaire ; nos expériences passées nous ont donné la certitude que la rencontre avec l'inconnu, la confrontation à d'autres cultures, l'échange d'expériences et de vécu sont essentiels pour la construction de chaque individu». Public visé : sont concernés par cet échange de jeunes français et uruguayens, caractérisés par leurs difficultés scolaires, psychologiques ou familiales. Certains français connaissent également d'importants problèmes 5

12 Enquête sur V insertion professionnelle des jeunes sans qualification - la Région Parisienne d'identité, liés parfois à leur situation d'immigré. Príncipe : l'échange inter culturel est basé sur la coopération entre deux associations : l'association éducation Amérique latine, dont la directrice, une éducatrice, a eu l'occasion d'exercer son métier pendant plusieurs années dans différents pays d'amérique du Sud, notamment en Uruguay, dans le cadre de l'association vida y educación ; l'association vida y educación, créée en 1990, qui anime un foyer de dix-huit adolescents, la Frontera, et gère une ferme, la Chacra, qui accueille des fratries de jeunes en situation d'abandon familial. Le voyage des Français en Uruguay aura lieu en février 1996, et celui des Uruguayens en France en juin juillet La durée du séjour sera de trois semaines dans chaque cas. L'association vida y educación ne pouvant assurer le coût du voyage des jeunes uruguayens en France se repose sur l'association éducation Amérique latine. Par contre, elle prendra à sa charge l'accueil et le transport des français en Uruguay. Description du dispositif Recrutement : du côté français, deux jeunes ont été recrutés auprès de l'internat spécialisé la providence de Pontivy, un auprès de l'aide sociale à l'enfance du Morbihan, et deux autres auprès du service d'éducation spécialisée de l'association vers la vie et l'éducation des jeunes, de Paris. Du côté uruguayen, cinq jeunes de l'association vida y educación ont été désignés pour participer au dispositif ; ce sont des enfants de la rue, sans famille, et vivant en foyer. Mise en relation des correspondants : chaque français est mis en relation avec un uruguayen et réciproquement, de manière à personnaliser l'échange. En effet, chaque jeune sera amené à accueillir un jeune étranger dans son propre pays ; il en aura la responsabilité et sera chargé de lui faire découvrir son quotidien. Les jeunes apprennent à se connaître avant l'échange par courrier ainsi que par des cassettes vidéos qui les mettent en scène, et qu'ils ont réalisé eux-mêmes. 6

13 Dispositif 1 : Association éducation Amérique latine - Vida y educación Préparation : les jeunes sont sensibilisés à la culture du pays d'échange. Les Français réalisent ainsi des dossiers sur l'uruguay et le Brésil, et ils suivent une initiation à la langue espagnole. Ils sont conduits à prendre en charge eux même l'échange, en élaborant collectivement le programme d'accueil de leurs correspondants, mais aussi en cherchant à collecter des fonds pour aider au financement du projet (jobs d'été, vente de cartes postales, etc). Séjour en Uruguay (3 semaines) : les cinq jeunes français, encadrés par trois adultes, séjourneront en Uruguay pendant trois semaines. As partageront la vie quotidienne des pensionnaires du foyer la frontera à Montevideo. Ils seront associés à leur travail, formation, et loisirs. Us participeront également aux activités éducatives et productives organisées en milieu rural par la chacra : laiterie, élevage de porcs, culture de l'osier, etc. us feront un séjour dans le sud du Brésil au centre Luiz Itamar situé à Porte Alegre. Il s'agit d'un centre d'animation et d'éducation pour les enfants de la rue. Enfin, ils assisteront au carnaval. Restitution de l'expérience : des diapositives, un film vidéo, et un journal seront réalisés sur place par les jeunes, us seront exploités au retour. Séjour en France (3 semaines) : quatre mois plus tard, les jeunes uruguayens viendront à leur tour en France. Es résideront deux semaines en Bretagne, puis une semaine à Paris. En Bretagne, ils partageront la vie quotidienne de l'internat de Pontivy. us visiteront les écoles de Pontivy. Ils iront à la découverte du littoral, «l'autre côté de leur océan». Enfin, ils pourront pratiquer diverses activités de loisirs (vélo, voile, musique, etc). A Paris, hormis la visite de la capitale, ils partageront la vie quotidienne d'un foyer de l'association vers la vie et l'éducation des jeunes, us rencontreront également d'autres jeunes d'origine étrangère, résidant à Paris. Bilan du dispositif L'échange n'ayant pas encore eu lieu, aucun bilan n'est possible dans l'immédiat. 7

14 Dispositif 2 Association jeunesse action recherche L'association jeunesse action recherche, créée en 1981, est un organisme de formation qui cherche à mettre en oeuvre différentes «innovations pédagogiques, particulièrement adaptées à des publics en difficulté». Elle a participé entre 1992 et 1994 au programme de préparation active à la qualification et à l'emploi. Présentation du dispositif Objectifs : il s'agit de permettre aux jeunes de se former dans le cadre d'un centre de formation d'apprentis multimétiers. A l'aide de plusieurs stages réalisés en entreprise et consacrés à la découverte active de plusieurs métiers, ils doivent parvenir à élaborer le projet professionnel qui leur convient le mieux. En conséquence, à l'issue du dispositif, ils doivent s'orienter et trouver un contrat de qualification eux-mêmes. Public visé : les jeunes concernés sont âgés de 16 à 20 ans, ont un niveau scolaire V-Vbis, et rencontrent des difficultés d'ordre cognitif, psychologique ou de socialisation. Principe : l'association jeunesse action recherche considère que «c'est à la formation de s'adapter à l'entreprise, et non l'inverse». C'est pourquoi, elle travaille en partenariat avec les entreprises ; elle définit avec leur aide des objectifs professionnels particuliers, et elle adapte en conséquence le contenu de sa formation. 8

15 Dispositif 2 : Association jeunesse action recherche Description du dispositif Recrutement : les permanences d'accueil, d'information et d'orientation, et les missions locales adressent à l'association jeunesse action recherche des jeunes motivés, qui «manifestent le désir de s'insérer». Ces jeunes subissent un entretien avec un des formateurs de l'association, qui les juge aussi sur leur motivation. Accueil-positionnement (24 heures) : dans la phase «accueil», le formateur explique le fonctionnement de l'association jeunesse action recherche, et présente l'équipe pédagogique. Lors de la phase «positionnement», les jeunes sont évalués afin qu'ils prennent conscience précisément de leurs acquis et de leurs lacunes. L'évaluation porte sur leurs connaissances générales de base, mais aussi sur leur motivation, leur mobilité, leurs connaissances liées aux métiers, leur aptitude à se projeter à court terme, et leur capacité à faire des choix. Mobilisation (45 heures) : ce module s'effectue lors d'un camp sportif encadré par les organismes Biorythme et Sporting-club. П doit permettre de travailler différents objectifs tels qu'apprendre à se mobiliser autour d'un projet collectif, développer ses capacités d'anticipation, de planification et d'organisation, mais aussi son aptitude à accepter des contraintes telles que ponctualité, assiduité, règles, respect des lieux, du matériel, et d'autrui, accroître son sens de la solidarité et d'esprit de groupe ou encore son goût de l'effort et de la motivation. Communication-comportement (110 heures) : ce module est animé par un professionnel de la communication. Différentes activités sont imaginées pour «permettre aux jeunes d'adapter leur comportement individuel au contexte du monde du travail». us sont ainsi amenés à travailler les méthodes de communication : ils s'exercent à dialoguer, argumenter, écouter, mémoriser. Leur attention est portée sur l'importance du débit et du ton de la voix, sur le langage du corps. Ce travail s'effectue par le biais d'activités culturelles, notamment de théâtre. Les jeunes sont chargés par ailleurs de réaliser eux-mêmes une enquête pour le compte du journal de l'association jeunesse action recherche, us suivent également des «cours psychophysiques», qui permettent de simuler des situations de la vie quotidienne, us analysent différents types de comportements (passif, 9

16 Enquête sur V insertion professionnelle des jeunes sans qualification - la Région Parisienne agressif, affirmatif), et doivent maîtriser en conséquence leur propre attitude. Le responsable du module insiste enfin sur l'importance de l'apparence générale : habillement, etc. Environnement socio-économique (30 heures) : les jeunes doivent réussir à mieux appréhender leur environnement. Pour cela, ils apprennent à identifier et à utiliser les lieux administratifs, culturels, sociaux, et économiques, mais aussi à se déplacer géographiquement de façon organisée et efficace. Us sont sensibilisés aux mesures pour l'emploi. Enfin, ils acquièrent les notions de base en matière de législation du travail. Raisonnement logique (30 heures) : il s'agit comme dans le module communication-comportement de travailler sur le comportement des jeunes, en insistant cette fois sur leurs capacités de raisonnement et de compréhension. Cela doit les aider à résoudre rapidement toute difficulté rencontrée dans le cadre de leur futur travail. Remise à niveau (60 heures) : le formateur de l'association jeunesse action recherche conçoit un programme de cours adapté au savoir de base des jeunes, évalué en début de période. Les jeunes suivent ainsi des cours de français et de mathématiques sur quatorze semaines. La remise à niveau se déroule en fait sur deux périodes de sept semaines, entre lesquelles s'intercale un stage de deux semaines en entreprise. Elaboration d'un projet professionnel (70 heures) : les jeunes se familiarisent avec le monde du travail, us visionnent ainsi des cassettes vidéos mettant en scène quarante métiers, us réalisent un travail personnel de recherches et d'investigations au sein d'un secteur professionnel. Ils visitent des entreprises, us doivent ensuite confronter leurs aptitudes propres aux capacités requises pour l'exercice de telle ou telle profession. Stages en entreprise (195 heures) : les jeunes démarchent eux même les entreprises susceptibles de les accueillir comme stagiaires. Ils doivent effectuer quatre stages de deux semaines dans différentes entreprises, leur permettant de mesurer les compétences et les exigences liées à la tenue d'un poste de travail. A l'issue de chaque période, un bilan est réalisé et exploité en groupe, puis lors d'entretiens personnalisés avec le formateur réfèrent et le tuteur en entreprise. 10

17 Dispositif 2 : Association jeunesse action recherche D'éventuels réajustements des objectifs de formation sont alors déterminés. Club-emploi (105 heures) : ce module est organisé par le club-emploi de l'organisation francilienne de formation professionnelle. Les jeunes s'auto-évaluent. Us rédigent leur curriculum vitae, envoient des lettres de motivation, et s'entraînent à subir des entretiens d'embauchéfictifs, us démarchent eux-mêmes les entreprises et les organismes de formation qui leur permettront de suivre une formation en alternance débouchant sur un certificat d'aptitude professionnelle. Ils trouvent ainsi un contrat de qualification à leur propre initiative. Toutefois, si leurs démarches se révèlent infructueuses, le formateur les aide dans leurs recherches. Entrée en apprentissage : la formation a lieu en deux ans. Elle est au total de huit cents heures. Les quatre cinquièmes du temps se déroulent en entreprise, et le cinquième restant dans un organisme de formation. Un maître d'apprentissage assure la responsabilité de la formation de l'apprenti. Bilan du dispositif Résultats obtenus : sur les quinze jeunes recrutés, cinq sont entrés en apprentissage dans la branche souhaitée ; quatre sont entrés dans des organismes de formation préparant un diplôme ; trois ont refusé le contrat d'apprentissage qui leur était proposé ; un n'a rien trouvé à l'issue de son séjour à l'association jeunesse action recherche ; deux ont quitté le dispositif avant son terme : le premier a quitté l'association volontairement, et le deuxième a été renvoyé. Perfectibilité du dispositif: la durée du séjour en centre de formation est trop courte. Elle devrait être étalée sur douze mois. Par ailleurs, les activités dites de «socialisation» ne sont pas assez variées. Il faudrait associer davantage d'intervenants extérieurs, du domaine sportif (initiation à la varappe), de l'environnement (organisation de raids verts), etc. 11

18 Dispositif 3 Association solidarité jeunesse Cotravaux (coordination pour le travail volontaire des jeunes) a été créée en 1959 dans le but de promouvoir le développement du travail volontaire associatif. Elle coordonne aujourd'hui l'action de plusieurs associations, dont l'association solidarité jeunesse. Cette dernière organise des chantiers découvertes, à l'intention de jeunes en difficulté. Présentation du dispositif Objectifs : il s'agit de former des jeunes en difficulté à différentes techniques utilisées sur les chantiers. Par ailleurs, les chantiers participant à «un développement local soucieux de l'individu, de l'environnement, et du patrimoine culturel», les jeunes doivent se sentir reconnus et valorisés par leur activité. Enfin, leur participation aux chantiers doit être l'occasion de reprendre confiance dans leur capacité à établir des liens sociaux ; ils sont ainsi mis en contact avec d'autres jeunes d'horizons variés : français ou étrangers, de régions rurales ou urbaines, etc. Public visé : participent aux chantiers des jeunes en difficulté, âgés de 15 à 25 ans, issus de milieux défavorisés, et connaissant des difficultés d'intégration sociale et professionnelle. Principe : les jeunes participent bénévolement à la réalisation d'un chantier de découverte, visant à réhabiliter le patrimoine bâti ou à entretenir des sites naturels. Les travaux n'exigent aucune compétence particulière. Ces chantiers découvertes sont organisés dans le cadre d'une concertation régionale, impliquant les directions régionales de la jeunesse et des sports, 12

19 Dispositif 3 : Association solidarité jeunesse des affaires culturelles, de l'environnement, des affaires sociales, mais aussi les collectivités territoriales, et les associations organisatrices de ces chantiers. Description du dispositif Recrutement : l'association solidarité jeunesse recrute en moyenne douze jeunes pour une durée de cinq mois. Temps d'activité de chantier : les jeunes sont présents sur les chantiers 30 heures par semaine en moyenne. Ús sont placés sous la responsabilité d'encadrants techniques appartenant à l'association. L'objet du chantier est variable : il peut s'agir de réhabiliter des logements pour familles démunies ou personnes âgées, d'aménager des locaux liés à l'exercice d'une activité sociale (locaux associatifs, équipements de proximité, etc), d'entretenir des espaces extérieurs, en particulier dans des quartiers d'habitat social dégradé, de rénover le patrimoine architectural ou culturel d'une région, de nettoyer des sites naturels en milieu rural ou montagnard, etc. Par principe, le fonctionnement du chantier est collectif : toutes les tâches sont partagées, de la vaisselle à la prise de responsabilités dans l'organisation des travaux. Stages de formation professionnelle : quand la possibilité se présente, les jeunes participent en alternance à leur activité sur le chantier à des stages de formation d'animateurs, qui leur permettent de préparer le brevet d'aptitude aux fonctions d'animation ou le brevet d'état d'animateur technique de l'éducation populaire. Temps de découverte : les jeunes visitent la région dans laquelle se déroule le chantier. Ils sont sensibilisés à la notion de préservation de l'environnement et du patrimoine culturel, us participent également à des actions d'éveil artistique. Temps de détente et d'activités sportives. 13

20 Dispositif 4 Association Vagabondages L'association Vagabondages a été créée en Elle permet à des jeunes en difficulté de quitter leur environnement quotidien, et de partir à la découverte de nouveaux pays, d'autres peuples, pendant une durée égale au minimum à un an. Présentation du dispositif Objectifs : le directeur de Vagabondages s'est adressé en ces termes aux jeunes participant à l'expédition 1995 : «Ce voyage doit être pour vous l'occasion d'explorer d'autres profondeurs et d'autres abysses, peuplées de peurs, de démons et d'idées fausses sur soi et sur le monde qui vous entoure (...) ; l'essentiel de votre voyage et de votre découverte est là, à l'intérieur de vous-même» (Bulletin de l'association, avril 1995). П fait référence ainsi à une véritable «pédagogie de la rupture», qui postule qu'un jeune extrait de son environnement quotidien est conduit à refabriquer ses repères, à se resituer par rapport à lui-même, et par rapport au groupe. Public visé : les jeunes concernés sont tous en situation grave de rupture familiale et scolaire. Ceux qui partent pour la première fois ont entre 12 et loans. 14

21 Dispositif 4 : Association Vagabondages Principe : l'association Vagabondages est basée aux îles Kerkennah, au large de la Tunisie. Les jeunes partent au minimum pour un an, et au maximum pour trois ans. Les deux-tiers de leur séjour se déroulent à la base, dans une maison de pêcheurs. Le tiers restant est consacré à un voyage itinérant sur deux bateaux à voile : la Maria-Gilberte, et la Salvia. П est à noter que l'association ne bénéficie d'aucune reconnaissance administrative, même si elle a cherché à l'obtenir au départ. Ce sont les institutions où sont placés les jeunes qui l'aident financièrement, en payant un prix à la journée pour chaque jeune pris en charge. Description du dispositif Recrutement : les jeunes sont adressés à Vagabondages par différents services sociaux. Es sont en effet tous déjà pris en charge par des institutions spécialisées, dans la mesure où ils ont souvent fait l'objet d'une décision de justice. L'expédition 1995 concerne sept jeunes. Séjour aux îles Kerkennah : les jeunes sont encadrés en permanence par le fondateur de l'association, et trois à quatre autres personnes qui se relaient au fil du temps. On compte ainsi actuellement parmi l'équipe encadrante un infirmier psychiatrique et un licencié en psychologie. Mais ils se définissent eux-mêmes non pas par leur formation, mais par leur motivation. Cette équipe encadrante est chargée de maintenir la cohésion du groupe tout au long du séjour. П faut amener les jeunes à accepter les règles de la communauté, alors même que «réussir à vivre avec» est souvent un de leurs problèmes majeurs. Travaux quotidiens : les jeunes participent sur la base à l'installation d'un nouveau générateur, d'un compresseur, d'un nouvel éclairage, etc. Ils s'occupent également du gréement des deux bateaux sur lesquels ils seront amenés à s'embarquer. Ils refont à bord les vernis, les peintures, les aménagements internes, etc. Remise à niveau : les jeunes suivent à la base une remise à niveau sur logiciels pédagogiques (Mackintosh), sur un mode ludique. Ils utilisent notamment le logiciel ADI, qui va jusqu'au niveau de troisième. Ils suivent par ailleurs différentes initiations, notamment à l'informatique, à l'anglais ou encore au dessin. 15

22 Enquête sur l'insertion professionnelle des jeunes sans qualification - la Région Parisienne Voyage itinérant : les jeunes passent nécessairement au moins le tiers de leur temps sur la Maria-Gilberte ou sur la Salvia. Ce temps du voyage est considéré par les organisateurs comme un véritable parcours initiatique. H permet aux jeunes de se retrouver seuls, confrontés à l'élément liquide, et à leur passé. П les conduit à établir un itinéraire : lorsque le bateau quitte la base, le trajet du voyage n'est pas fixé, les jeunes devront l'établir euxmêmes. П leur fait prendre conscience de leur propre évolution au cours du temps : il s'agit d'un voyage en boucle, les jeunes reviendront forcément à leur point de départ. En 1995, les jeunes vont ainsi partir pour Madagascar, en passant par Djibouti, Aden, l'erythrée, et le Soudan. Ils iront à la rencontre des populations, et ils seront comme leurs prédécesseurs reçus et logés par les habitants. Communication : les jeunes restituent leur expérience à travers un journal, qu'ils écrivent régulièrement, qu'ils mettent en page, et qui est publié à Paris dans le bulletin de l'association. Par ailleurs, ils écrivent à leur famille, ils reçoivent des lettres ; c'est souvent pour eux le moyen de découvrir sous un jour nouveau les connaissances qu'ils ont laissées à Paris. Faire le point : après un an de séjour avec Vagabondages, les jeunes retournent en France pour une quinzaine de jours, us se mettent de nouveau en rapport avec l'aide sociale à l'enfance, leur éducateur, leur famille, etc. Ils se retrouvent ainsi dans leur environnement familier, qui s'inscrit en rupture avec tout ce qu'ils ont vécu pendant l'année écoulée, us font le point, avant de repartir généralement au minimum pour un an. Bilan du dispositif Résultats obtenus : au retour, le comportement des jeunes a profondément évolué. Ils sont prêts à s'engager dans une formation professionnelle, us sont alors aidés dans leurs démarches par les missions locales. 16

23 Dispositif 4 : Association Vagabondages Perfectibilité du dispositif: certains jeunes ne participent pas au voyage itinérant : ils sont obligés de rester sur la base, dans la mesure où leur comportementrisquerait de mettre en danger la cohésion du groupe. Par ailleurs, trois ans est une durée trop longue pour des jeunes qui ont atteint leur majorité ; l'équipe encadrante a en effet beaucoup de mal à conserver un ascendant sur eux, une fois qu'«ils ont pris leurs habitudes». 17

24 Dispositif 5 Association Yvetot-Bourzanga Depuis 1991, le ministère de la coopération organise des opérations prévention été solidarité internationale en collaboration avec différentes associations, dont l'association Yvetot-Bourzanga. Présentation du dispositif Objectifs : il s'agit de : «Permettre aux jeunes de participer à des formes nouvelles de coopération avec letiersmonde, car de telles expériences sont le plus souvent d'une extrême richesse sociale, éducative et culturelle : en les faisant réfléchir sur leurs modes de vie, elles peuvent déclencher des changements d'attitude qu'aucune autre formation ne pourra jamais développer». (Extrait du rapport Schwartz au Premier Ministre : U insertion professionnelle et sociale des jeunes, 1981). Mais l'objectif poursuivi est aussi de leur permettre d'acquérir des compétences techniques susceptibles de trouver une valorisation au retour, soit directement dans un emploi, soit en intégrant un parcours de formation qualifiante. Enfin, l'association Yvetot-Bourzanga souhaite participer au développement de Bourzanga, département du Burkina Faso. Public visé : sont concernés par ce dispositif des jeunes pour lesquels une démarche d'insertion parallèle à l'action de formation est nécessaire. 18

L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région. École - Entreprise

L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région. École - Entreprise L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région École - Entreprise Entre l Académie d Orléans-Tours représentée par Paul Canioni Recteur, Chancelier des Universités et La Fédération Française

Plus en détail

PROJET SOCIAL ET CULTUREL

PROJET SOCIAL ET CULTUREL PROJET SOCIAL ET CULTUREL ALFA3A " Association pour le Logement, la Formation et l'animation - Accueillir, Associer, Accompagner ", organisme créé en 1971, est une association à vocation sociale et culturelle,

Plus en détail

Norme AFNOR X50-750. Terminologie de la formation professionnelle

Norme AFNOR X50-750. Terminologie de la formation professionnelle Norme AFNOR X50-750 Terminologie de la formation professionnelle Acquis Ensemble des savoirs et savoir-faire dont une personne manifeste la maîtrise dans une activité professionnelle, sociale ou de formation.

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2007

Communication sur le Progrès 2007 Monsieur le Secrétaire Général de l'onu, L'année 2007 a été marquée par la réorganisation de la branche construction d'eiffage. En effet, les différentes sociétés EIFFAGE CONSTRUCTION se sont regroupées

Plus en détail

Animateur. environnement et développement durable. 2 formations. une préqualification un BPJEPS Loisirs Tous Publics EDUCATION A L'ENVIRONNEMENT

Animateur. environnement et développement durable. 2 formations. une préqualification un BPJEPS Loisirs Tous Publics EDUCATION A L'ENVIRONNEMENT FORMATION EN EDUCATION A L'ENVIRONNEMENT Animateur environnement et développement durable 2 formations une préqualification un BPJEPS Loisirs Tous Publics URCPIE DE FRANCHE-COMTE Le métier d'animateur

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Code de l'action sociale et des familles

Code de l'action sociale et des familles Code de l'action sociale et des familles Partie réglementaire, livre II, titre II, chapitre VII : mineurs accueillis hors du domicile parental codifié par le décret n 2004-1136 du 21 octobre 2004 Section

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE LA FORMATION

RÉFÉRENTIEL DE LA FORMATION Centre de Formacion Professionala d'occitània Miègjorn-Pirenèus RÉFÉRENTIEL DE LA FORMATION «FORMATION INTENSIVE À L'OCCITAN MODERNE - PRÉPARATION AUX MÉTIERS LIÉS À LA LANGUE ET LA CULTURE OCCITANES»

Plus en détail

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 :

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : Vous êtes en PFMP à l ESAT (Etablissement et Service d Aide par le Travail) l EPI sur Avignon. Vous êtes en relation avec des jeunes adultes handicapés provenant de structures

Plus en détail

Collectivité : ANIMATEUR JEUNESSE

Collectivité : ANIMATEUR JEUNESSE ANIMATEUR JEUNESSE Missions du poste : Accueillir et accompagner les jeunes de 11 à 17 ans dans leurs projets. Proposer et conduire des activités dans le cadre du projet pédagogique de la collectivité.

Plus en détail

LICENCE SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES, SPÉCIALITÉ EDUCATION ET MOTRICITE

LICENCE SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES, SPÉCIALITÉ EDUCATION ET MOTRICITE LICENCE SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES, SPÉCIALITÉ EDUCATION ET MOTRICITE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine : Sciences, Ingénierie et Technologies

Plus en détail

Janvier 2013. Charte "des bonnes pratiques" pour l'accueil des stagiaires de l'enseignement supérieur

Janvier 2013. Charte des bonnes pratiques pour l'accueil des stagiaires de l'enseignement supérieur Janvier 2013 Charte "des bonnes pratiques" pour l'accueil des stagiaires de l'enseignement supérieur Préambule Face à la professionnalisation des cursus et filières dans l enseignement supérieur, le stage

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Educateur-intervenant éducatif/ éducatrice-intervenante éducative (23151 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Educateur..................................................

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

PÔLE PETITE ENFANCE FORMATION D'ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS. Objectifs

PÔLE PETITE ENFANCE FORMATION D'ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS. Objectifs PÔLE PETITE ENFANCE FORMATION D'ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS Objectifs Cette formation est proposée à plein temps en voie directe, en cours d'emploi ou sur des dispositifs particuliers, sous réserve d'être

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

Le centre Alexis-Vautrin de Nancy définit sa politique d'emploi des personnes handicapées suite à un diagnostic

Le centre Alexis-Vautrin de Nancy définit sa politique d'emploi des personnes handicapées suite à un diagnostic Le centre Alexis-Vautrin de Nancy définit sa politique d'emploi des personnes handicapées su Spécialisé dans la lutte contre le cancer, l'établissement lorrain a fait appel à l'association Perspectives

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective POEC CONSULTANT D ENTREPRISE EN PORTAGE SALARIAL Une opération cofinancée par le FPSPP Date

Plus en détail

Ressources Humaines. Les différentes sous-familles et leurs missions. Administration des ressources humaines (14A)

Ressources Humaines. Les différentes sous-familles et leurs missions. Administration des ressources humaines (14A) 14 Ressources Humaines Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de permettre l'atteinte des objectifs de l'entreprise par la mobilisation des ressources et des compétences nécessaires,

Plus en détail

Métiers de la petite enfance en Ile-de-France Diagnostic partagé de la formation et de l emploi. Décembre 2010

Métiers de la petite enfance en Ile-de-France Diagnostic partagé de la formation et de l emploi. Décembre 2010 Métiers de la petite enfance en Ile-de-France Diagnostic partagé de la formation et de l emploi Décembre 2010 Synthèse Introduction 1) Formation Diplôme Département 75 77 78 91 92 93 94 95 Total

Plus en détail

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré à destination des chefs d établissements, des formateurs, des professeurs

Plus en détail

Tout à gagner : formation

Tout à gagner : formation Sécurisation des parcours professionnels : On n'est pas des nuls, la formation c est capital! I. Dans la vie, on apprend et on se forme tous les jours À l école on acquiert un premier capital. Ensuite,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF Séjours linguistiques et vacances découverte

PROJET EDUCATIF Séjours linguistiques et vacances découverte Séjours linguistiques et vacances découverte INTRODUCTION Créé en 1985, Verdié Voyages a depuis lors développé de nombreuses activités et savoir-faire basés sur le transport, la production et la distribution

Plus en détail

ANNEXE 1. Référentiel des personnels de direction

ANNEXE 1. Référentiel des personnels de direction ANNEXE 1 Référentiel des personnels de direction Ce référentiel comprend trois documents : Les missions du chef d'établissement Les domaines d'activités (diriger un établissement) Les compétences requises

Plus en détail

FORMATION AUTOUR DE LA PARENTALITE - 2003

FORMATION AUTOUR DE LA PARENTALITE - 2003 FORMATION AUTOUR DE LA PARENTALITE - 2003 LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU BOULONNAIS ET L ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DU PAS DE CALAIS 24 rue du Général De Gaulle B.P55 62022- Saint Laurent

Plus en détail

Pour atteindre cet objectif, la formation est constituée de quatre étapes alternant théorie et pratique

Pour atteindre cet objectif, la formation est constituée de quatre étapes alternant théorie et pratique LA FORMATION AU BAFD La formation au brevet d aptitude aux fonctions de directeur en accueils collectifs de mineurs [BAFD] a pour objectif de préparer aux fonctions suivantes (Arrêté du 22 juin 2007) :

Plus en détail

Point d information DGESCO

Point d information DGESCO Les effets de la loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 (dite loi Cherpion) pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels La loi poursuit plusieurs objectifs : favoriser

Plus en détail

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT PREMIER MINISTRE CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT conclue entre l'état, la Caisse Nationale d'assurance Maladie des Travailleurs Salariés

Plus en détail

ACTIVITES DE L INFIRMIERE COORDINATRICE A DOMICILE

ACTIVITES DE L INFIRMIERE COORDINATRICE A DOMICILE RESSIAD Touraine Groupe de Recherche et d Etudes des Services Soins Infirmiers A Domicile ACTIVITES DE L INFIRMIERE COORDINATRICE A DOMICILE FONCTION DE L INFIRMIERE COORDINATRICE Définition : Activité

Plus en détail

Table des matières. Art. 2. Pour l'application du présent décret, il faut entendre par :

Table des matières. Art. 2. Pour l'application du présent décret, il faut entendre par : 27 AVRIL 1995. Décret relatif à l'agrément de certains organismes d'insertion socioprofessionnelle et au subventionnement de leurs activités de formation professionnelle en vue d'accroître les chances

Plus en détail

Quels chemins pour les diplômes du Jeu d'échecs?

Quels chemins pour les diplômes du Jeu d'échecs? Quels chemins pour les diplômes du Jeu d'échecs? Définitions : CQP, BPJEPS, DEUST et formation par alternance (Sources Wikipedia) Le CQP Le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) est une certification

Plus en détail

2015-2016. Projet pédagogique périscolaire. Communauté de communes Arnon Boischaut Cher

2015-2016. Projet pédagogique périscolaire. Communauté de communes Arnon Boischaut Cher 2015-2016 Projet pédagogique périscolaire Communauté de communes Arnon Boischaut Cher 2015-2016 Table des matières I PRÉSENTATION... 2 II SITUATION GÉOGRAPHIQUE... 3 1) Données démographiques... 3 2) Le

Plus en détail

Règlement d admission pour l entrée en Formation. des Moniteurs éducateurs

Règlement d admission pour l entrée en Formation. des Moniteurs éducateurs 1/8 Règlement d admission pour l entrée en Formation des Moniteurs éducateurs La Profession Le référentiel de formation professionnelle annexé à l arrêté du 20 Juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

Créer un chantier école. Créer un chantier école! 1 /25

Créer un chantier école. Créer un chantier école! 1 /25 Créer un chantier école Créer un chantier école! 1 /25 Table des matières I. Définition et objectifs 3 II. Critères de choix 6 III. Fonctionnement du chantier école 10 IV. Le montage du projet 16 V. La

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

Document enseignant Magali Debono BP 2SPVL Lycée Les Palmiers Nice 2011/2012

Document enseignant Magali Debono BP 2SPVL Lycée Les Palmiers Nice 2011/2012 Projet d'échanges de pratiques entre les élèves de seconde SPVL du Lycée Les Palmiers et les élèves de 3ème SEGPA, section Vente-Distribution- Magasinage, du collège Port Lympia. Baccalauréat Professionnel

Plus en détail

P R O J E T A S S O C I A T I F

P R O J E T A S S O C I A T I F P R O J E T A S S O C I A T I F (12/06 approuvé CA 2/07) 1. Objectifs associatifs 2. Valeurs 3. Publics 4. Domaines d'action 5. Partenaires 6. Financements 7. Fonctionnement associatif 8. Fonctionnement

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Convention de partenariat entre le Groupe BPCE et le Ministère délégué à. la Ville dans le cadre de la Charte Entreprises & Quartiers 2014/2015

Convention de partenariat entre le Groupe BPCE et le Ministère délégué à. la Ville dans le cadre de la Charte Entreprises & Quartiers 2014/2015 9_1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MDDSTIRE DI LÉDALI I L DES LRRI IOI[SLS ET 1)1 I (XLME'Çf \II\ISTLRF DLI LDI L A LA VILLE Convention de partenariat entre le Groupe BPCE et le Ministère délégué à la Ville dans

Plus en détail

Projet éducatif des accueils périscolaires de la Ville de Cholet

Projet éducatif des accueils périscolaires de la Ville de Cholet Projet éducatif des accueils périscolaires de la Ville de Cholet V I L L E D E C H O L E T Préambule La Ville de Cholet s'est toujours inscrite dans une politique volontariste et novatrice dans les domaines

Plus en détail

Guide pour l élaboration du bilan nominatif du volontaire en Service Civique

Guide pour l élaboration du bilan nominatif du volontaire en Service Civique Guide pour l élaboration du bilan nominatif du volontaire en Service Civique Sommaire 1. Objectif du bilan nominatif de Service Civique...2 2. Méthode d élaboration du bilan nominatif de Service Civique...2

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

PREAMBULE OBJET. Oooo0oooO

PREAMBULE OBJET. Oooo0oooO FONDS D'AIDE AUX JEUNES REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE Le dispositif «Fonds d'aide aux Jeunes» s inscrit dans le cadre de la Loi n 2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés e t responsabilités locales.

Plus en détail

STAGES ET MISSION DE VOLONTARIAT A MOYEN ET LONG TERMES AU MALI

STAGES ET MISSION DE VOLONTARIAT A MOYEN ET LONG TERMES AU MALI STAGES ET MISSION DE VOLONTARIAT A MOYEN ET LONG TERMES AU MALI 2ADIB MALI-AMIS DE LA NATURE (Association d Appui au Développement des Initiatives à la Base au Mali) 1. Conditions générales d inscription

Plus en détail

Améliorer les conditions de réussite des parcours d insertion

Améliorer les conditions de réussite des parcours d insertion Améliorer les conditions de réussite des parcours d insertion Fiche Action 1 : Action sur la levée des freins et des difficultés pouvant constituer un frein à une reprise d emploi ou de formation Fiche

Plus en détail

Echanges entre la France et l Allemagne de jeunes et d adultes en formation professionnelle initiale et continue (convention francoallemande

Echanges entre la France et l Allemagne de jeunes et d adultes en formation professionnelle initiale et continue (convention francoallemande Echanges entre la France et l Allemagne de jeunes et d adultes en formation professionnelle initiale et continue (convention francoallemande du 5 février 1980). Réf. : Décret n 80-1008 du 11 décembre 1980

Plus en détail

Descriptif de postes destinés au personnel fixe

Descriptif de postes destinés au personnel fixe La CGAS a décidé de mettre sur pied une Mesure de marché du travail pour les personnes sans emploi ou au chômage qui souhaitent s orienter vers les secteurs de l industrie, de la construction, de l hôtellerie-restauration

Plus en détail

LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGENEMENT A LA REUSSITE SCOLAIRE AU COLLEGE

LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGENEMENT A LA REUSSITE SCOLAIRE AU COLLEGE LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGENEMENT A LA REUSSITE SCOLAIRE AU COLLEGE DISPOSITIFS / CARACTERISTIQUES PENDANT LE TEMPS SCOLAIRE PPRE - programme personnalisé de réussite éducative - Dispositifs de soutien

Plus en détail

Dossier d'inscription

Dossier d'inscription URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ Formation Animateur spécialiste en EDD* DEJEPS* Développement de projets territoires et réseaux un métier * EDD : Environnement et Développement Durable DEJEPS : Diplôme d'état

Plus en détail

Discipline IFSI : Etablissement : LIVRET D'ACCUEIL. Stage étudiants en soins infirmiers

Discipline IFSI : Etablissement : LIVRET D'ACCUEIL. Stage étudiants en soins infirmiers Institut de Formation en Soins Infirmiers du C.H.R.U. de Montpellier Tableau ci-dessus rempli par le coordonnateur des stages Discipline IFSI : Etablissement : Mise à Jour LIVRET D'ACCUEIL Stage étudiants

Plus en détail

CONSEILLER PENITENTIAIRE D INSERTION ET DE PROBATION

CONSEILLER PENITENTIAIRE D INSERTION ET DE PROBATION 1 CONSEILLER PENITENTIAIRE D INSERTION ET DE PROBATION MINISTERE DE LA JUSTICE Direction de l'administration pénitentiaire SOMMAIRE 2 I RECRUTEMENT. p. 4 1.1 - CONDITIONS D INSCRIPTION 1.1.1 - Le concours

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Promotion / Enquête à mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des

Plus en détail

L'EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS

L'EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS L'EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L'INTERVENTION L'éducateur de jeunes enfants exerce une fonction d'accueil des jeunes

Plus en détail

Projet Pédagogique de l Ecole:

Projet Pédagogique de l Ecole: Projet Pédagogique de l Ecole: Organisation de l école et du temps de classe : L'école accueille des enfants de 2ans1/2 à 11 ans, c'est-à-dire de la maternelle jusqu à l entrée au collège. L école fonctionne

Plus en détail

GUIDE DE PREPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé 2012

GUIDE DE PREPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé 2012 GUIDE DE PREPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé 2012 L'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) soutient le développement de formations délocalisées de niveau

Plus en détail

Le logiciel CHOIX dans les Centres P.M.S. de la Communauté française de Belgique LE LOGICIEL CHOIX

Le logiciel CHOIX dans les Centres P.M.S. de la Communauté française de Belgique LE LOGICIEL CHOIX LE LOGICIEL CHOIX DANS LES CENTRES P.M.S. DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE DE BELGIQUE Informations Pédagogiques n 42 - Septembre 1998 2 Parmi les dispositions que le décret «Missions» consacre à la transition

Plus en détail

I. Compte-rendu groupe 1 II. Compte-rendu groupe 2 III. Compte-rendu groupe 4

I. Compte-rendu groupe 1 II. Compte-rendu groupe 2 III. Compte-rendu groupe 4 JOURNEE D'ANIMATION SUR LA LIAISON BAC PRO/BTS DANS LE SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL MME GANDON IEN-ET SBSSA MME CAPRA IA-IPR SMS BSE MERCREDI 19 FEVRIER 2014 LYCEE VOLTAIRE ORLEANS LIAISON BAC PRO ASSP/BTS

Plus en détail

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre DOSSIER DE PRESSE Mardi 11 décembre 2012 L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre - 12 décembre 2012 de 10h à 12h Point presse à 12h Médiathèque d Orléans

Plus en détail

Présentation de l'éducation à l'orientation

Présentation de l'éducation à l'orientation Présentation de l'éducation à l'orientation Contexte de la formation des professeurs principaux Dans le Bassin de Sarcelles 13/03/2001 Présentation personnelle Deux activités : directeur de CIO et coordonnateur

Plus en détail

Former. Orienter. Dynamiser. Accompagner

Former. Orienter. Dynamiser. Accompagner Former Orienter Dynamiser Accompagner Notre engagement au quotidien FORMATION ENSEIGNEMENT PRIVE 2014-2015 Certificat de Qualification Professionnelle Educateur Vie Scolaire 2ème Palier Modules de formation

Plus en détail

EMPLOI. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse

EMPLOI. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse www.dax.fr Dossier de Presse EMPLOI Un chantier qualification deuxième chance aux Baignots Dans un contexte économique difficile, la Ville de Dax mène depuis 2008 le déploiement d un projet global visant

Plus en détail

Collectivité : AGENT DE CRÈCHE

Collectivité : AGENT DE CRÈCHE AGENT DE CRÈCHE Missions du poste : Assurer l'encadrement et la sécurité d'un groupe d'enfant (0 à 3 ans). Prévoir, organiser et animer des activités adaptées au développement des enfants (jeux, exercices,

Plus en détail

guide alternance.qxd 9/10/2006 11:05 Page 3 Introduction

guide alternance.qxd 9/10/2006 11:05 Page 3 Introduction Introduction Introduction Ce " Guide de la formation et de l'enseignement en alternance " a été réalisé dans le cadre du projet EQUAL Alt'Insertion. Ce projet, cofinancé par le Fonds social européen,

Plus en détail

Vendredi 26 avril 2013. ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle

Vendredi 26 avril 2013. ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle Vendredi 26 avril 2013 ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle Sommaire ERDF accompagne l insertion sociale 3 La convention partenariale qui unit la Direction

Plus en détail

LE PROJET ASSOCIATIF DE LA MJC / CENTRE SOCIAL PALENTE-LES ORCHAMPS

LE PROJET ASSOCIATIF DE LA MJC / CENTRE SOCIAL PALENTE-LES ORCHAMPS LE PROJET ASSOCIATIF DE LA MJC / CENTRE SOCIAL PALENTE-LES ORCHAMPS Créée en septembre 1979, l'association"maison des Jeunes et de la Culture/Centre Social de Palente les Orchamps" constitue un élément

Plus en détail

RAPPORT DU JURY Concours externe sur titres pour le recrutement d'ingénieurs des travaux publics de l'état

RAPPORT DU JURY Concours externe sur titres pour le recrutement d'ingénieurs des travaux publics de l'état SG/DRH Sous-direction du recrutement et de la mobilité Bureau des recrutements par concours Février 2013 RAPPORT DU JURY Concours externe sur titres pour le recrutement d'ingénieurs des travaux publics

Plus en détail

FICHE DE POSTE DES EDUCATEURS SPECIALISES REFERENTS AUX APPARTEMENTS DU CTR DE BLANNAVES.

FICHE DE POSTE DES EDUCATEURS SPECIALISES REFERENTS AUX APPARTEMENTS DU CTR DE BLANNAVES. FICHE DE POSTE DES EDUCATEURS SPECIALISES REFERENTS AUX APPARTEMENTS DU CTR DE BLANNAVES. La CC51 définit les fonctions de l éducateur spécialisé comme suit (extrait): «L éducateur spécialisé a pour mission

Plus en détail

Club d'accueil et d'entraide Fiche descriptive

Club d'accueil et d'entraide Fiche descriptive GUIDE DE MONTAGE CLUB DU 22/10/2005 ANNEXE E FICHE DU DOSSIER UNAFAM SUR LES STRUCTURES Club d'accueil et d'entraide Fiche descriptive Les personnes handicapées psychiques sont en situation d'extrême fragilité

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHES PUBLICS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Pouvoir adjudicateur : Région Midi-Pyrénées REGION MIDI-PYRENEES DFPA Hôtel de Région 22, boulevard du Maréchal Juin 31406 TOULOUSE

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : 14/09/88 MME et MM les Directeurs des Caisses Régionales d'assurance Maladie Origine : PAT Réf.

Plus en détail

Préparation aux épreuves du BEPECASER, enseignant de la conduite, moniteur auto-école

Préparation aux épreuves du BEPECASER, enseignant de la conduite, moniteur auto-école Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 27/01/2016. Fiche formation Préparation aux épreuves du BEPECASER, enseignant de la conduite, moniteur auto-école - N : 10672 - Mise

Plus en détail

SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229

SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229 SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229 Le Diplôme d études professionnelles D.E.P. en soutien informatique a une durée totale de 1800 heures à temps plein. Le programme permet de développer les compétences nécessaires

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation PAGE 1/8 Cahier des charges à l'attention des organismes de formation MINISTERE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE «Formations collectives de Tuteurs dans le

Plus en détail

Sommaire. Présentation des actions d accompagnement à la scolarité sur Échirolles Ouest

Sommaire. Présentation des actions d accompagnement à la scolarité sur Échirolles Ouest 1 Sommaire Organisation 2010 2011 Présentation des actions d accompagnement à la scolarité sur Échirolles Ouest Bilan 2010 2011 Accompagnement à la scolarité sur Échirolles Ouest Modalités d implication

Plus en détail

DIPLOME D'ETAT D'AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE D.E.A.V.S.

DIPLOME D'ETAT D'AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE D.E.A.V.S. DIPLOME D'ETAT D'AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE D.E.A.V.S. Les auxiliaires à la Vie Sociale interviennent auprès d'enfants dans les familles, de groupes familiaux en difficulté durable ou passagère, auprès

Plus en détail

Construire une identité professionnelle : Identités professionnelles et compétences

Construire une identité professionnelle : Identités professionnelles et compétences Construire une identité professionnelle : Identités professionnelles et compétences -> Synthèse des écrits des participants lors de l'animation d'accolades 3 questions : - Comment améliorer les pratiques

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF Association études ET chantiers Midi-Pyrénées

PROJET ASSOCIATIF Association études ET chantiers Midi-Pyrénées PROJET ASSOCIATIF Association Contexte et Historique Le chantier, un outil de transformation de l'individu qui participe à un projet collectif et de transformation du territoire Les chantiers de jeunes

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE CHOISIR VOTRE MODALITE D'INSCRIPTION AU CONCOURS D'ENTREE A L'UNITE DE FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE CHOISIR VOTRE MODALITE D'INSCRIPTION AU CONCOURS D'ENTREE A L'UNITE DE FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE CHOISIR VOTRE MODALITE D'INSCRIPTION AU CONCOURS D'ENTREE A L'UNITE DE FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE DOSSIER D'INSCRIPTION POUR LES CANDIDATS POUVANT PRETENDRE A

Plus en détail

Brevet pour l'exercice de la Profession d'enseignant de la Conduite Automobile et de la Sécurité Routière

Brevet pour l'exercice de la Profession d'enseignant de la Conduite Automobile et de la Sécurité Routière Centre de Formation de Moniteurs Brevet pour l'exercice de la Profession d'enseignant de la Conduite Automobile et de la Sécurité Routière Connected Formation 173 rue Louis Blanc 62400 BETHUNE 03.59.02.97.36

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

UNESCO. Programme Educatif de lutte contre la pauvreté LA FORMATION PROFESSIONNELLE D'INSERTION - F. P. L

UNESCO. Programme Educatif de lutte contre la pauvreté LA FORMATION PROFESSIONNELLE D'INSERTION - F. P. L UNESCO Programme Educatif de lutte contre la pauvreté LA FORMATION PROFESSIONNELLE D'INSERTION - F. P. L Dispositif d'insertion des jeunes Du secteur informel Janvier 2001 SOMMAIRE Introduction 1. Contexte

Plus en détail

Chambre de Métiers et de l'artisanat de l'aisne

Chambre de Métiers et de l'artisanat de l'aisne Chambre de Métiers et de l'artisanat de l'aisne Marché public passé selon une procédure adaptée prévue par les articles 28 et 40 du code des marchés publics. AVIS DE PUBLICITE OBJET Marché à bons de commande

Plus en détail

Fiche(s) métier(s) de rattachement : «Responsable de Structure d'accueil Petite Enfance» Fiche de poste : «Directrice d'un multi accueil»

Fiche(s) métier(s) de rattachement : «Responsable de Structure d'accueil Petite Enfance» Fiche de poste : «Directrice d'un multi accueil» Fiche(s) métier(s) de rattachement : «Responsable de Structure d'accueil Petite Enfance» Fiche de poste : «Directrice d'un multi accueil» Filière et cadre d'emploi de référence : Filière sanitaire et sociale

Plus en détail

«l investissement des pays dans l acquisition et le développement des compétences des formateurs et des entrepreneurs la formation des formateurs

«l investissement des pays dans l acquisition et le développement des compétences des formateurs et des entrepreneurs la formation des formateurs Note conceptuelle de la conférence PQIP/DCTP de Kigali sur «Encourager l investissement des pays dans l acquisition des compétences des formateurs et entrepreneurs» Introduction La conférence de Kigali

Plus en détail

BILAN FINAL. Titre du projet : L'EUROPE, UNE CHANCE POUR TROUVER UN EMPLOI!

BILAN FINAL. Titre du projet : L'EUROPE, UNE CHANCE POUR TROUVER UN EMPLOI! BILAN FINAL Titre du projet : L'EUROPE, UNE CHANCE POUR TROUVER UN EMPLOI! Promoteur : Maison de l'europe des Yvelines 37 bis avenue du Maréchal Foch 78400 CHATOU Tél : 01 39 52 36 21 Courriel : contact@maisoneurope78.eu

Plus en détail

Éducation de la petite enfance Contribution importante à l'égalité des chances

Éducation de la petite enfance Contribution importante à l'égalité des chances Éducation de la petite enfance Contribution importante à l'égalité des chances Thèses et exigences de l'initiative des villes: Politique sociale Introduction Dans sa stratégie 2015 "Élargir la politique

Plus en détail

Cycle Diplômant en Ressources Humaines. Contenu du programme

Cycle Diplômant en Ressources Humaines. Contenu du programme Cycle Diplômant en Ressources Humaines «Management Spécialisé en R.H.» Contenu du programme Objectifs du programme : Cette formation a pour objet de préparer les participants à l ensemble des outils de

Plus en détail

PLAN DE FORMATION BPJEPS

PLAN DE FORMATION BPJEPS PLAN DE FORMATION BPJEPS Technique de l Information et de la Communication LE METIER L animateur réalise des prestations d animation, d initiation, d accompagnement ou de médiation. Pour cela, il s appuie

Plus en détail

Assouplissements de la réglementation des accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) déclarés

Assouplissements de la réglementation des accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) déclarés Assouplissements de la réglementation des accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) déclarés Note actualisée au 7 janvier 015 Dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, le ministère en charge

Plus en détail

Licence Professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat

Licence Professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Licence Professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat BAC+3 Domaine : Droit, Economie, Gestion Dénomination nationale : Management des organisations Organisation : Ecole

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective dans le secteur du courtage en assurances Action collective au profit des entreprises rattachées

Plus en détail

Formations des Acteurs Éducatifs (Animateurs, Agents,... )

Formations des Acteurs Éducatifs (Animateurs, Agents,... ) Formations des Acteurs Éducatifs (Animateurs, Agents,... ) 1. Formations continues 2. Formations Qualifiantes de l'animation 3. Formation de branche-cqp 4. Formations BAFA-BAFD Pour nous contacter : pedt@cemea-pdll.org

Plus en détail

ANIMATEUR PERISCOLAIRE

ANIMATEUR PERISCOLAIRE ANIMATEUR PERISCOLAIRE Missions du poste : Participer à l animation des temps de garderie des élèves de maternelle. Participer aux missions de distribution, de service, d accompagnement des enfants pendant

Plus en détail

ORGANISATION DE L AIDE PERSONNALISÉE AUX ÉLÈVES EN DIFFICULTÉ

ORGANISATION DE L AIDE PERSONNALISÉE AUX ÉLÈVES EN DIFFICULTÉ ORGANISATION DE L AIDE PERSONNALISÉE AUX ÉLÈVES EN DIFFICULTÉ ------------------------ QUELLES DIFFICULTÉS? QUELLES ACTIONS? -------------------- ANNÉE SCOLAIRE 2008-2009 - 1 - ORGANISATION DE L AIDE PERSONNALISöE

Plus en détail