BIENVENUE. Compétences essentielles en milieu de travail

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BIENVENUE. Compétences essentielles en milieu de travail"

Transcription

1 BIENVENUE Compétences essentielles en milieu de travail

2 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Qu entend-on par compétences essentielles (CE)? Effets des compétences essentielles. Outils pour l acquisition de compétences essentielles. Applications des CE dans l industrie de la construction. Discussion.

3 QU ENTEND-ON PAR COMPÉTENCES ESSENTIELLES? Ce sont des compétences «habilitantes» qui aident les gens à effectuer les tâches liées à leurs emplois. Ce sont des compétences qui fournissent aux travailleuses et aux travailleurs les fondements nécessaires pour l apprentissage d autres compétences. Ce sont des compétences qui améliorent la capacité de s adapter au changement. Les CE sont le «velcro» auquel se fixent d autres formations.

4 PARMI LES 9 COMPÉTENCES ESSENTIELLES, ON COMPTE : 1. LECTURE DES TEXTES C est la capacité de lire des phrases ou des paragraphes comme ceux que l on retrouve dans des règlements, des lettres, des notes de service et des rapports. 2. UTILISATION DES DOCUMENTS C est la capacité d effectuer des tâches où on utilise diverses façons de présenter l information comme les graphiques, les listes, les plans et les diagrammes. 3. RÉDACTION C est la capacité de réaliser des tâches où il faut écrire des textes ou remplir un formulaire.

5 COMPÉTENCES ESSENTIELLES (SUITE) 4. CALCUL C est la capacité d utiliser des nombres au travail, c est-à-dire de compter des sommes d argent, d établir un horaire ou un budget, de mesurer, de calculer et d évaluer. 5. COMMUNICATION ORALE C est la capacité d utiliser la parole pour exprimer et échanger des pensées ou des renseignements dans le cadre du travail. 6. CAPACITÉ DE RAISONNEMENT C est la capacité de résoudre des problèmes au travail, de prendre des décisions, d avoir une pensée critique, de planifier des tâches, d utiliser sa mémoire et de faire une recherche d information.

6 COMPÉTENCES ESSENTIELLES (SUITE) 7. TRAVAIL D ÉQUIPE C est la capacité travailler efficacement avec les autres afin de mener à bien ses tâches. 8. INFORMATIQUE C est la capacité d utiliser un ordinateur et ses périphériques afin d effectuer ses tâches. 9. FORMATION CONTINUE C est l obligation qu a la travailleuse ou le travailleur de participer à un processus permanent d acquisition de compétences et de connaissances.

7 ÉCHELLE DE MESURE Mesure du niveau de complexité à l aide de l échelle de 500 points de l EIAA l et de l échelle à cinq niveaux de RHDCC Niveau Level Niveau Level Niveau Level Niveau Level Niveau Level

8 RÔLE DES COMPÉTENCES ESSENTIELLES PAR RAPPORT AUX COMPÉTENCES TECHNIQUES Compétences propres à un employeur Employer Specific Skills Compétences propres àun métier Compétences essentielles.

9 RENSEIGNEMENTS DE FOND On investit beaucoup dans le domaine des compétences essentielles en raison : 1. du déficit d de compétences du Canada; 2. de leur effet sur le PIB; 3. de leur effet sur la sécurité; 4. de leur effet sur l emploi; 5. de leur effet sur le revenu; 6. du besoin d une mesure valide des compétences en milieu de travail. Les compétences essentielles sont INDISPENSABLES!

10 1. DÉFICIT DES COMPÉTENCES DU CANADA Une enquête dans 22 pays (ELCA) a permis de mesurer le niveau d alphabétisation des adultes, ainsi que l effet de l alphabétisation sur la réussite économique et la compétitivité à l échelle mondiale. Les chercheurs ont utilisé une échelle à cinq niveaux pour mesurer la compétence. Voici leurs principales conclusions : Les compétences ne se sont pas améliorées de façon substantielle. Par ailleurs, il y a un lien clair entre l alphabétisation, d une part, et la réussite économique et la productivité, d autre part; le milieu de travail évolue et nécessite un niveau plus élevé d alphabétisation; les répondantes et les répondants ayant obtenu un résultat inférieur à 3 (sur 5) n ont pas les compétences nécessaires pour transférer leurs connaissances à de nouveaux milieux; un grand nombre d adultes au Canada ont des capacités de lecture et d écriture limitées.

11 1. DÉFICIT DES COMPÉTENCES DU CANADA Performance des Canadiennes et des Canadiens Une proportion substantielle de Canadiennes et de Canadiens se classe dans les deux niveaux les plus faibles dans trois compétences essentielles clés : la lecture de textes, l utilisation des documents et le calcul. Compétences essentielles des canadiens par niveau 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% 23% 25% 32% 20% Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Niveau 4/5 Source : Matching Canadians Literacy Attainment to Actual Occupational Requirements, mai 2001.

12 1. DÉFICIT DES COMPÉTENCES DU CANADA EXIGENCES DU MILIEU DE TRAVAIL EN MATIÈRE DE COMPÉTENCES ESSENTIELLES Les emplois qui ne demandent pas d avoir fait des études postsecondaires (par ex. : caissier, gardien de sécurité ou ouvrier) exigent néanmoins, au minimum, un niveau 3 en lecture de textes, en utilisation de documents et en calcul. 100 % 80 % 60 % 40 % 20 % 0 % Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Niveau 4/5 Plus faible Plus élevé Source : Matching Canadians Literacy Attainment to Actual Occupational Requirements, mai Lecture des textes Utilisation des documents Calcul

13 3. EFFET SUR LA SÉCURITÉ Les études réalisr alisées par des groupes comme le Conseil canadien des ressources humaines en camionnage indiquent que des travailleuses et des travailleurs ayant un niveau adéquat de CE sont 58 % moins susceptibles d être d impliqués s dans un accident en milieu de travail. Vous pouvez lire. Vous pouvez faire les mathématiques élémentaires. Vous pouvez comprendre les documents du milieu de travail. Mais comment pouvez-vous être sûrs que vos nouveaux employés ont ces compétences essentielles? Un diplôme d études secondaires n est pas un outil de sélection adéquat. Certaines personnes ont les compétences requises, d autres non. Quel est le meilleur moment pour savoir s il leur manque des compétences? Ce n est pas lorsque vous essayez d implanter de nouvelles technologies. Ni lorsque vous bataillez avec la paperasse nécessaire à l obtention du certificat de qualité. De plus, une fois que vous avez eu un accident de travail, il est trop tard. Le moment de tester les compétences essentielles en milieu de travail c est maintenant. Comment? Exigez des postulants pour un emploi d être évalués en utilisant le Test de compétences essentielles en milieu de travail (TOWES). TOWES est une importante initiative nationale appuyé par le gouvernement du Canada et 30 leaders des collèges communautaires à travers le Canada. C est une nouvelle approche sophistiquée dont le but est d aider les employeurs à gérer leur main d œuvre. Pour en savoir plus et bénéficier du Test de compétences essentielles en milieu de travail, et qui vous pouvez contacter au collège le plus proche de vous, veuillez visiter le site ou

14 3. EFFET SUR LA SÉCURITÉ Une étude réalisée par le Conseil canadien des ressources humaines en camionnage indique que les travailleuses et les travailleurs ayant des CE en lecture de niveau 1, sont 176 % plus susceptibles d être impliqués dans un accident en milieu de travail que celles et ceux ayant des CE de niveau 3, 4 ou 5..

15 4. EFFET SUR L EMPLOI Probabilité 1,0 0,9 0,8 0,7 9 0,6 38 0,5 0,4 0,3 0,2 0,1 Niveaux 1 et 2 Niveaux 3 et 4/5 0, Semaines Source :Enquête sur la littératie et les compétences des adultes,

16 6. BESOIN D UNE MESURE VALIDE DES COMPÉTENCES EN MILIEU DE TRAVAIL 1. De nombreux employeurs se servent des attestations d études, comme le diplôme d études secondaires, pour évaluer les candidates et les candidats à un emploi. 2. Or, c est c làl une pratique risquée e car : il n y n y a aucune norme «nationale» régissant le diplôme d éd études secondaires (12 e année); le programme d études varie selon les régions; Le contenu de nature théorique du programme d études ne reflète pas la réalité du milieu de travail.

17 OUTILS Ressources humaines et développement des compétences Canada (RHDCC) Évaluations Ressources d apprentissage

18 Projet de recherche sur les compétences essentielles de RHDCC Le gouvernement fédéral a mis au point un processus pour déterminer le niveau de CE requis pour divers emplois en utilisant l échelle à cinq niveaux de l EIAA. Les exigences relatives aux CE de plus 200 emplois répertoriés par la CNP ont été déterminées. À cette fin, il a fallu effectuer entrevues dans l ensemble du Canada.

19 PROFILS DE COMPÉTENCES ESSENTIELLES Le gouvernement a établi le profil des compétences essentielles de plus de 235 emplois répertoriés par la CNP. D ici 2009, il devrait avoir établi des profils pour l ensemble des emplois répertoriés. Chaque profil fournit des renseignements détaillés sur les compétences essentielles utilisées pour effectuer l emploi. On peut obtenir gratuitement les résultats de recherche du gouvernement, en français ou en anglais. sh/general/home_e.sht ml

20 UTILISATIONS DES PROFILS DE COMPÉTENCES ESSENTIELLES Les profils de CE servent : 1. à élaborer et à améliorer les descriptions d emploi; 2. à recruter et à placer des employés; 3. à déterminer les besoins de formation; 4. à préparer un plan de relève; 5. à diverses autres applications (points de discussion).

21 Ressources SkillPlan

22 Conseil sectoriel de la construction

23 Développer les compétences essentielles dans l industrie de la construction

24 APPLICATIONS

25 APPLICATIONS DES CE DANS LA FORMATION EN APPRENTISSAGE Défis à surmonter 1. Une petite partie seulement des travailleuses et des travailleurs terminent leur programme d apprentissage. 2. Ce faible taux de réussite nuit à la capacité des employeurs d atteindre leurs objectifs de production, de préparer un plan de relève efficace et de contrôler leurs coûts. 3. La plupart des secteurs éprouvent une pénurie grave de main-d œuvre qualifiée. 4. Les coûts reliés à la formation des apprentis augmentent rapidement.

26 APPLICATIONS DES CE DANS LA FORMATION EN APPRENTISSAGE Solution axée sur les compétences essentielles Le Northern Alberta Institute of Technology (NAIT), le plus important fournisseur canadien de programmes de formation en apprentissage, utilise une approche axée sur les CE qui prévoit : 1. l utilisation du TOWES pour déterminer quels apprentis de 1 re année en menuiserie n ont pas le niveau de CE requis; 2. la fourniture d aide à celles et à ceux qui n ont pas les CE requises. Les deux diapos suivantes montrent comment l approche axée sur les CE du NAIT a réduit le taux de décrochage et les coûts de formation.

27 Apprentissage et CE Une étude du NAIT ( ) Groupe Taux de réussite en menuiserie Étude sur le terrain Taille du groupe Taux de réussite moyen Moyenne à l examen provincial % 75 % % 73 % % 81 % % 81 % % 71 % Total % 76 %

28 Apprentissage et CE Une étude du NAIT ( ) Groupe Taux de réussite en menuiserie Étude sur le terrain ( ) Formation de rattrapage Taille du groupe Taux de réussite moyen 55 apprentis ont participé au test TOWES de la série G-3. Moyenne à l examen provincial % 77 % Sans formation % 65 % de rattrapage Total % 69% L analyse des résultats a indiqué que 27 d entre eux (49 %) avaient un niveau inférieur à 3 en lecture de textes, en utilisation de documents et en calcul.

29 APPLICATIONS DES CE DANS L INDUSTRIE DU CAMIONNAGE Défis à surmonter 1. Les camionneuses et les camionneurs ont un faible niveau de CE. 2. L industrie a un taux de roulement élevé du personnel. 3. Le tarif d assurance des camionneuses et des camionneurs monte en flèche. 4. Les normes environnementales et de sécurité qu il faut respecter sont plus en plus nombreuses.

30 APPLICATIONS DES CE DANS L INDUSTRIE DU CAMIONNAGE Solution axée sur les compétences essentielles Le Conseil canadien des ressources humaines en camionnage (CCRHC) a : 1. établi des normes minimales en matière de CE pour l admission aux cours de formation auxquels il accorde son approbation; 2. élaboré ses propres versions adaptées des tests TOWES; 3. conçu des modules d apprentissage sur les CE adaptés à l industrie du camionnage. Les diplômés des écoles de formation approuvées par le CCRHC ont droit à une réduction de 15 % de leur prime d assurance.

31 APPLICATIONS DES CE POUR CLARIFIER DES DESCRIPTIONS DE POSTE Défis à surmonter 1. Les employés doivent comprendre les compétences requises pour leurs tâches et être capables de les appliquer dès le début. 2. Aux fins de recrutement et de formation, les descriptions de poste doivent clairement indiquer quelles sont les compétences requises.

32 APPLICATIONS DES CE POUR CLARIFIER DES DESCRIPTIONS DE POSTE Solution axée sur les compétences essentielles La société Firestone Textiles a : 1. examiné avec les membres de son personnel les processus et les documents requis pour la réalisation des tâches; 2. revisé les procédures de tâche afin d y inclure des renseignements tirés des profils de CE. «Je comprends ce que je dois savoir pour réaliser le travail attendu de moi» Un employé de Firestone Textiles

33 TRAVAILLEURS CANADIENS DE L AUTOMOBILE «La Section locale 103 des TCA appuie entièrement le processus de test TOWES. Grâce à notre collaboration avec la Commission de transport Ontario Northland, le TOWES fait désormais partie du processus d embauche de tous les apprentis de métiers spécialisés, et ce, depuis le printemps Il permet d évaluer d une façon non discriminatoire et précise l aptitude d une personne à lire, à utiliser des documents et à effectuer des calculs. Nous croyons qu il s agit d un outil très utile pour notre processus d évaluation.» Brian Kelly Président Section locale 103 des TCA

34 APPLICATIONS DES CE DANS LA FORMATION DES AUTOCHTONES Défis à surmonter 1. Le faible nombre d autochtones dans les milieux de travail nuit à la capacité des employeurs à atteindre leurs objectifs en matière de production et d équité. 2. La population autochtone est en général moins instruite.

35 APPLICATIONS DES CE DANS LA FORMATION DES AUTOCHTONES Solution axée sur les compétences essentielles La mine de diamants Diavik (TNO) utilise une approche axée sur les CE qui prévoit : 1. le test à l aide de TOWES de tous les travailleurs et travailleuses de production après leur embauche; 2. l utilisation des résultats des tests pour placer les employés dans des positions adaptés à leurs niveaux de CE; 3. la prestation sur place et durant les heures libres d une formation sur les CE à tous les travailleurs et travailleuses; 4. l offre aux employés d un meilleur salaire et des emplois plus exigeants à mesure que leurs CE s améliorent.

36 APPLICATIONS DES CE DANS LA FORMATION DES IMMIGRANTS Défis à surmonter 1. Les difficultés linguistiques peuvent ralentir la vitesse à laquelle les immigrantes et les immigrants s intègrent au marché de l emploi canadien. 2. Leurs titres d études étrangers peuvent ne pas être reconnus au Canada. 3. Ces personnes sont très diversifiées sur le plan ethnique et leurs études antérieures peuvent ne pas répondre aux exigences des employeurs canadiens.

37 APPLICATIONS DES CE DANS LA FORMATION DES IMMIGRANTS Solution axée sur les compétences essentielles Palliser Furniture Ltd, un fabricant de meubles qui compte employés, utilise une approche axée sur les CE qui prévoit : 1. L offre d une formation en cours d emploi pour aider les employés à améliorer leurs compétences en lecture, en rédaction et en calcul; 2. la prestation de cours d anglais, langue seconde, pour renforcer leurs capacités en communication orale. «C est payant pour nous de veiller à ce que ces personnes puissent devenir des membres efficaces de notre main-d œuvre.»

38 APPLICATIONS DES CE DANS LES PME Défis à surmonter 1. Plusieurs petites entreprises ont peu d employés et ces derniers doivent porter plusieurs chapeaux. 2. Les PME ont peu de temps à consacrer à la formation. 3. Leurs ressources financières sont limitées. 4. Elles éprouvent souvent des problèmes au niveau de la productivité et de la sécurité.

39 APPLICATIONS DES CE DANS LES PME Solution axée sur les compétences essentielles Durabelt inc., un fabricant de courroies ayant jusqu à 35 employés, utilise une approche axée sur les CE qui prévoit : 1. la réalisation d évaluations des besoins; 2. l utilisation d un modèle fondé sur l actif qui vise à perfectionner les compétences actuelles du personnel; 3. la prestation d une formation en cours d emploi pour aider les travailleuses et les travailleurs à améliorer leurs CE. «Plus j en sais, plus je deviens compétent.» Un employé de Durabelt

40 APPLICATIONS DES CE DANS LES GRANDES ENTREPRISES Défis à surmonter 1. De nombreuses grandes entreprises opèrent des activités très complexes 24 heures sur 24, 7 jours sur Le temps disponible pour la formation des travailleuses et des travailleurs est restreint. 3. Les ressources financières sont limitées.

41 APPLICATIONS DES CE DANS LES GRANDES ENTREPRISES Solution axée sur les compétences essentielles Minas Basin Pulp and Paper, une entreprise de 240 employés fonctionnant 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, utilise une approche axée sur les CE qui prévoit : 1. la préparation du test d équivalence d études secondaires (GED) par l amélioration des CE; 2. la prestation d une formation en cours d emploi pour aider les travailleuses et les travailleurs à améliorer leurs compétences en informatique, en calcul et en utilisation de documents.

42 RÉSULTATS OBTENUS PAR MINAS BASIN PULP AND POWER GRÂCE À UNE APPROCHE AXÉE SUR LES CE Résultats Les économies réalisées dans les machines à papier ont dépassé 80 %. L absentéisme a chuté de plus de 40 %. Plus de 25 % des employés ont suivi une formation en cours d emploi. 75 % ont réussi le test d équivalence d études secondaires (GED) ou ont achevé les cinq composantes. 13 employés ont réussi un cours de mise à jour de leurs connaissances en mathématique. Le taux d accidents est passé de 19,88 en 2003 à 1,5 en 2004.

43 Questions

Guide sur l alphabétisation et les compétences essentielles

Guide sur l alphabétisation et les compétences essentielles Maintenant et demain L excellence dans tout ce que nous entreprenons Guide sur l alphabétisation et les compétences essentielles destiné aux fournisseurs de services qui travaillent auprès de clients sans

Plus en détail

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE) Services à la famille et Logement Manitoba Programme de garde d enfants du Manitoba Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Plus en détail

Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels

Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels Études de cas

Plus en détail

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009 ARCHITECTES Ordre des architectes du Manitoba Vous commencez un nouveau parcours au Manitoba et l Ordre des architectes du Manitoba vous souhaite la bienvenue. Il existe deux langues officielles au Canada

Plus en détail

Dossier de candidature du partenaire de formation

Dossier de candidature du partenaire de formation Dossier de candidature du partenaire de formation INTERNE Mars 2010 1.877.356.3226 www.croixrouge.ca DOSSIER DE CANDIDATURE DU PARTENAIRE DE FORMATION INTERNE Qu est-ce qu un partenaire de formation de

Plus en détail

Transformation alimentaire

Transformation alimentaire Le secteur de la transformation alimentaire Selon les données du ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation (MAPAQ), le secteur de la transformation alimentaire compte quelque 2 100

Plus en détail

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E)

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) Pour l obtention du titre de niveau II De «Chargé de Gestion de Produits Tourisme-Loisirs» Dossier

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Veuillez prendre note que ce document est à titre de référence. Votre convention collective prévaut sur toutes les informations fournies dans ce document. Si vous

Plus en détail

Information Essentielle sur Singapour et raisons de participer au PEICA

Information Essentielle sur Singapour et raisons de participer au PEICA Information Essentielle sur Singapour et raisons de participer au PEICA Xiangcen Guo Soon-Joo Gog Institute for Adult Learning Email: guo_xiangcen@ial.edu.sg gog_soon_joo@ial.edu.sg septembre 2013 Soutien

Plus en détail

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Financé par le Gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils sectoriels Introduction et contexte :

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Au service de la réussite de chacun 200, boulevard Maloney Est, Gatineau, Québec J8P 1K3 Téléphone 819

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

Une approche sans pareille du lien avec l apprentissage dans les métiers spécialisés : apprenticesearch.com

Une approche sans pareille du lien avec l apprentissage dans les métiers spécialisés : apprenticesearch.com Une approche sans pareille du lien avec l apprentissage dans les métiers spécialisés : apprenticesearch.com Contribution d apprenticesearch.com Contexte Il y a plus d une décennie, un groupe de quelques

Plus en détail

Le PEICA au Canada. Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir

Le PEICA au Canada. Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir Le PEICA au Canada Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir Par Patrick Bussière Division de la recherche sur le développement des compétences Direction de la recherche

Plus en détail

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE 4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile (Suivi de la section 3.10 du Rapport annuel 2001) CONTEXTE Le

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Stratégie d'emploi pour les jeunes des Premières Nations et les jeunes Inuits - Programme connexion compétences Lignes directrices nationales 2012-2013

Plus en détail

Préveniretréduirelapauvreté àl Île-du-Prince-Édouard Enparlerettravailerensemble

Préveniretréduirelapauvreté àl Île-du-Prince-Édouard Enparlerettravailerensemble Préveniretréduirelapauvreté àl Île-du-Prince-Édouard Enparlerettravailerensemble Résumé UNEÎLEUNIE UNAVENIRUNIQUE UNE Avant-propos Nous avons la chance de vivre dans une communauté unie et bienveillante

Plus en détail

Opérateur ou opératrice d équipements de procédés complémentaires en imprimerie

Opérateur ou opératrice d équipements de procédés complémentaires en imprimerie Gabarit des fiches d information sur les métiers normés 3. Norme avec compétences essentielles menant à plusieurs certificats procédés complémentaires en imprimerie Description du métier L opérateur ou

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Livre blanc. L apprentissage mixte produit une formation plus efficace

Livre blanc. L apprentissage mixte produit une formation plus efficace Livre blanc L apprentissage mixte produit une formation plus efficace Dans l environnement concurrentiel d aujourd hui, les entreprises qui réussissent étudient comment renforcer leurs avantages concurrentiels

Plus en détail

Employeur de choix? Innovation en milieu de travail dans le secteur publique

Employeur de choix? Innovation en milieu de travail dans le secteur publique Employeur de choix? Innovation en milieu de travail dans le secteur publique Graham S. Lowe Résumé Le rapport de synthèse est accessible à partir du site http://www.rcrpp.org On peut aussi obtenir des

Plus en détail

dans les programmes d'apprentissage au Canada : les raisons expliquant l'abandon et suggestions visant à amélioration la diplomation, FCA-CAF, 2011.

dans les programmes d'apprentissage au Canada : les raisons expliquant l'abandon et suggestions visant à amélioration la diplomation, FCA-CAF, 2011. INTRODUCTION Le Forum canadien sur l'apprentissage Canadian Apprenticeship Forum (FCA-CAF) est un organisme inclusif et national qui rassemble tous les intervenants de la communauté de l apprentissage

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DEP en COMPTABILITÉ DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T 1 888 758-3654 - 450 758-3654 C info@rac-lanaudière.qc.ca

Plus en détail

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION Voici la liste des documents que tu dois fournir pour ton inscription dans un centre d éducation des adultes de la Commission

Plus en détail

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE :

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE : POSTE À POURVOIR Titre : directeur de la communication Département : communications Responsable hiérarchique : directeur exécutif Subordonnés directs : attachés de presse (2), agents des communications

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL. Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales

CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL. Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales La Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales est un projet du Conseil canadien de développement

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE RECRUTEMENT ET L EMPLOI AU QUÉBEC (EREQ)

ENQUÊTE SUR LE RECRUTEMENT ET L EMPLOI AU QUÉBEC (EREQ) EMPLOI-QUÉBEC ENQUÊTE SUR LE RECRUTEMENT ET L EMPLOI AU QUÉBEC (EREQ) RAPPORT ANALYTIQUE VOLUME 12 ENQUÊTE 2012 SUR LES DONNÉES DE 2011 Ce document a été préparé par la Direction de l analyse et de l information

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008

Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008 Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008 SGGID n o 1618301 1 Objectifs de l examen Déterminer si les contrôles et les pratiques du bureau régional

Plus en détail

MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER

MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER Veuillez prendre note: L'évaluation de l'acts est acceptée dans toutes les provinces et les territoires

Plus en détail

Apprentissage. Présenté par : Kim Jefferies

Apprentissage. Présenté par : Kim Jefferies Apprentissage Présenté par : Kim Jefferies 2011 Comment participer à cet atelier au moyen de l ordinateur Comment poser des questions à l animateur Que faire si je ne peux pas entendre Phase 1 : Apprentissage

Plus en détail

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel Fiche de renseignements n o 11 Conditions d admission, exigences liées aux stages et exigences d accès à la pratique Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel Le 7 octobre 2014 Objectifs

Plus en détail

Le passeport Orientation et Formation

Le passeport Orientation et Formation Le passeport Orientation et Formation Sommaire Le passeport Orientation et Formation : de quoi s agit-il? Quels sont les avantages à construire son passeport Orientation et Formation? Comment utiliser

Plus en détail

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers www.cic.gc.ca/etudier Le Canada est doté de l un des systèmes d éducation les meilleurs et les plus respectés au monde. Chaque

Plus en détail

Outil Énoncé des compétences essentielles dans un curriculum vitae de SCALES

Outil Énoncé des compétences essentielles dans un curriculum vitae de SCALES Outil Énoncé des compétences essentielles dans un curriculum vitae de SCALES Le projet SCALES de CONNECT : Supporting the Canadian Advancement of Literacy and Essential Skills Comment rédiger un énoncé

Plus en détail

APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge

APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge But L objectif du module est de présenter les principes fondamentaux et les étapes des enquêtes sur et de la gestion des éclosions. Le matériel d apprentissage

Plus en détail

Tél. ( ) Téléc. ( ) Courriel Profession

Tél. ( ) Téléc. ( ) Courriel Profession Formulaire Méd.A 2016 FORMULAIRE DE DEMANDE aux fins de l obtention du titre de MÉDIATEUR AGRÉÉ Veuillez prendre note des éléments suivants : Vous devez être membre en règle auprès d une section régionale

Plus en détail

Demande d Inscription Initiale

Demande d Inscription Initiale Demande d Inscription Initiale ATTENDEZ D AVOIR TOUTE LA DOCUMENTATION REQUISE AVANT DE REMPLIR CE FORMULAIRE. Documents requis : Il incombe aux candidats de s assurer que leur relevé de notes est envoyé

Plus en détail

ENQUÊTE NATIONALE SUR LES PROFESSIONS RELIÉES AUX TECHNOLOGIES DE L INFORMATION 2002 DÉFINITIONS DES CONCEPTS

ENQUÊTE NATIONALE SUR LES PROFESSIONS RELIÉES AUX TECHNOLOGIES DE L INFORMATION 2002 DÉFINITIONS DES CONCEPTS ENQUÊTE NATIONALE SUR LES PROFESSIONS RELIÉES AUX TECHNOLOGIES DE L INFORMATION 2002 DÉFINITIONS DES CONCEPTS A Activités ou fonctions Ensemble d actions ou de tâches assignées accomplies par un employé

Plus en détail

Cadre Pancanadien Des Principes Directeurs

Cadre Pancanadien Des Principes Directeurs Cadre Pancanadien Des Principes Directeurs & Des Éléments Essentiels Aux Programmes de Transition pour les Infirmières et Infirmiers Formés À L étranger Publié par : Association canadienne des écoles de

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT PROJET PILOTE RELATIF AUX COMPÉTENCES ESSENTIELLES ET À LA FINANCE SOCIALE COLLÈGES FOURNISSEURS DE SERVICES

APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT PROJET PILOTE RELATIF AUX COMPÉTENCES ESSENTIELLES ET À LA FINANCE SOCIALE COLLÈGES FOURNISSEURS DE SERVICES APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT PROJET PILOTE RELATIF AUX COMPÉTENCES ESSENTIELLES ET À LA FINANCE SOCIALE COLLÈGES FOURNISSEURS DE SERVICES Collèges et instituts Canada (CICan) invite les collèges du

Plus en détail

PLAN COMPÉTENCES EMPLOIS POUR LA C.-B. : REPENSER L ÉDUCATION ET LA FORMATION EN COLOMBIE-BRITANNIQUE, UNE INCROYABLE OCCASION SE PROFILE À L HORIZON

PLAN COMPÉTENCES EMPLOIS POUR LA C.-B. : REPENSER L ÉDUCATION ET LA FORMATION EN COLOMBIE-BRITANNIQUE, UNE INCROYABLE OCCASION SE PROFILE À L HORIZON PLAN COMPÉTENCES EMPLOIS POUR LA C.-B. : REPENSER L ÉDUCATION ET LA FORMATION EN COLOMBIE-BRITANNIQUE, UNE INCROYABLE OCCASION SE PROFILE À L HORIZON : 1 MILLION D EMPLOIS. NOUS REPENSONS L ÉDUCATION ET

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Faits importants sur l adhésion au BAC

Faits importants sur l adhésion au BAC Faits importants sur l adhésion au BAC Quand est-ce que je vais recevoir une augmentation de salaire? Les membres du BAC sont couverts par des conventions collectives de travail des documents juridiquement

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT Des conditions matérielles adéquates Des locaux identifiés ayant une surface suffisante; Des ressources humaines

Plus en détail

À venir en septembre 2015

À venir en septembre 2015 Nouveau module sur la gestion du diabète À venir en septembre 2015 Croix Bleue Medavie Gestion des maladies chroniques Au début de 2015, Croix Bleue Medavie a annoncé sa nouvelle approche de gestion des

Plus en détail

RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR

RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR Par Alan Davis Solutions de dotation en personnel pour le nouveau millénaire QU EST-CE QUE LE RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR? Le recrutement fondé sur le savoir donne lieu

Plus en détail

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION SECTEUR : FILIERE : NIVEAU : TERTIAIRE TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES TECHNICIEN 1 Document élaboré par : Nom et Prénom Etablissement : Mohamed BACHAR :

Plus en détail

Outil Offres d emploi axées sur les compétences essentielles de SCALES

Outil Offres d emploi axées sur les compétences essentielles de SCALES Outil Offres d emploi axées sur les compétences essentielles de SCALES The CONNECT SCALES Project: Supporting the Canadian Advancement of Literacy and Essential Skills Comment créer des offres d emploi

Plus en détail

POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES ADOPTÉE LE : 1998-06-07 AMENDÉE LE : 2003-03-29 RÉSOLUTION : CP166-98 RÉSOLUTION : CC900-03 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 1 Objectifs généraux... 1 Principes...

Plus en détail

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE)

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier incluant une note d accompagnement à destination du candidat 1. Conditions de recevabilité d une demande de VAE

Plus en détail

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Kaaren Neufeld, présidente de l Association des infirmières et infirmiers du Canada Ottawa

Plus en détail

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL93-101 TITRE : POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 21 décembre 1993 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI Service des ressources

Plus en détail

Présentation au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances 2007

Présentation au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances 2007 Présentation au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances 2007 Le Conseil canadien de développement social (CCDS) a le plaisir de présenter ses arguments devant le Comité permanent de

Plus en détail

L agent financier en tant que conseiller stratégique Présentation de l IGF 25 novembre 2015

L agent financier en tant que conseiller stratégique Présentation de l IGF 25 novembre 2015 L agent financier en tant que conseiller stratégique Présentation de l IGF 25 novembre 2015 Préparé par : Présenté par : Bureau du contrôleur général (BCG) Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT)

Plus en détail

La convergence des opérations informatiques Etude sur l intégration et l automatisation des processus de gestion des actifs et des services IT

La convergence des opérations informatiques Etude sur l intégration et l automatisation des processus de gestion des actifs et des services IT WHITE PAPER La convergence des opérations informatiques Etude sur l intégration et l automatisation des processus de gestion des actifs et des services IT TABLE DES MATIERES LA RÉALITÉ D AUJOURD HUI :

Plus en détail

www.ccsc-cssge.ca Feuillet d information du CSRHSGE pour les enseignantes et enseignants de niveau postsecondaire en éducation à la petite enfance

www.ccsc-cssge.ca Feuillet d information du CSRHSGE pour les enseignantes et enseignants de niveau postsecondaire en éducation à la petite enfance Feuillet d information du CSRHSGE pour les enseignantes et enseignants de niveau postsecondaire en éducation à la petite enfance À propos de nous Le Conseil sectoriel des ressources humaines des services

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

TROUSSE D INFORMATION

TROUSSE D INFORMATION TROUSSE D INFORMATION POUR LA CAMPAGNE ÉLECTORALE 2015 FONDATION CANADIENNE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE CARRIÈRE Fondation canadienne pour le développement de carrière Rédaction explicative pour les élections

Plus en détail

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées.

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées. Bureau de l équité salariale Programme de subventions pour les projets visant l équité salariale entre les sexes (PSPESS) Exigences de 2015-2016 relatives à la demande Directives relatives à la demande

Plus en détail

Saskatchewan. Définition de l alphabétisation. Nom du ministre Personnes-ressources. L hon. Donna Harpauer Directeur, Bureau de l alphabétisation

Saskatchewan. Définition de l alphabétisation. Nom du ministre Personnes-ressources. L hon. Donna Harpauer Directeur, Bureau de l alphabétisation Ministère responsable de l alphabétisation Nom du ministre Personnes-ressources Ministère responsable de l Entente sur le marché du travail (EMT) Nom du ministre Personnes-ressources Ministère responsable

Plus en détail

www.conseils.org Des marchés du travail en bonne santé pour garantir le succès économique

www.conseils.org Des marchés du travail en bonne santé pour garantir le succès économique Des marchés du travail en bonne santé pour garantir le succès économique Forum des politiques publiques, Ottawa Le 10 mars 2011 Persistance des pénuries de main-d œuvre qualifiée malgré le ralentissement

Plus en détail

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines NTRODUCTION En raison notamment des prochains départs massifs à la retraite et de la disponibilité restreinte d une main-d œuvre qualifiée, il devient essentiel pour les entreprises du secteur du caoutchouc

Plus en détail

LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES

LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE...3 2. CADRE LÉGAL ET JURIDIQUE...3 3. CHAMP D APPLICATION...3 4. RESPONSABILITÉS...4 4.1... Administrateur

Plus en détail

Toutefois, certains articles du projet de règlement méritent d être clarifiés ou précisés. G.O. II, 13 novembre 2002, 134 e année, n o 4 6, page 7739.

Toutefois, certains articles du projet de règlement méritent d être clarifiés ou précisés. G.O. II, 13 novembre 2002, 134 e année, n o 4 6, page 7739. Commentaires de l OTPQ concernant le projet de Règlement modifiant le Règlement d application de la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d œuvre Le 13

Plus en détail

Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008.

Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008. Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008. Dans le cadre des travaux de la Commission Consultative Sous-Régionale

Plus en détail

guide pour les professeurs nouvellement nommés comment négocier le salaire de départ

guide pour les professeurs nouvellement nommés comment négocier le salaire de départ guide pour les professeurs nouvellement nommés comment négocier le salaire de départ table des matières Publié par l Association canadienne des professeures et professeurs d université 2705, promenade

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

DEMANDE DU CLIENT FICHE D INFORMATION PARTENARIAT POUR LA CRÉATION D EMPLOIS SUBVENTIONS SALARIALES CIBLÉES

DEMANDE DU CLIENT FICHE D INFORMATION PARTENARIAT POUR LA CRÉATION D EMPLOIS SUBVENTIONS SALARIALES CIBLÉES DEMANDE DU CLIENT FICHE D INFORMATION PARTENARIAT POUR LA CRÉATION D EMPLOIS SUBVENTIONS SALARIALES CIBLÉES Ce formulaire de demande s adresse aux travailleurs admissibles sans emploi qui ont de la difficulté

Plus en détail

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Préparé par l Association canadienne pour l intégration communautaire

Plus en détail

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse 1.0 CONTEXTE Le programme Partenariats entrepreneuriat

Plus en détail

Révisé pour janvier 2014

Révisé pour janvier 2014 SERVICES DE L AGRÉMENT Lignes directrices pour les programmes de formation paramédicale sur l utilisation du Profil national des compétences professionnelles (PNCP) 2011 de l Association des paramédics

Plus en détail

Résultats du Sondage sur les prévisions budgétaires d augmentations salariales 2011-2012

Résultats du Sondage sur les prévisions budgétaires d augmentations salariales 2011-2012 Résultats du Sondage sur les prévisions budgétaires d augmentations salariales 2011-2012 Conseil du Patronat du Québec Présentation par : Karine Bergeron, CRHA Le 13 octobre 2011 Towers Watson, 2011. Tous

Plus en détail

Les affaires électroniques au service de votre entreprise

Les affaires électroniques au service de votre entreprise Les affaires électroniques au service de votre entreprise En quoi consistent les affaires électroniques? Lorsqu on évoque la notion d affaires électroniques, on pense souvent aux sites Web, qu ils soient

Plus en détail

Présentation au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce

Présentation au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce Présentation au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce Le 21 avril 2016 Les questions concernant le présent rapport doivent être envoyées directement à : Eric Scharf Chef de pratique, Relations

Plus en détail

GESTION CONTEMPORAINE. Programme de formation. www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION. Octobre 2016 Avril 2017

GESTION CONTEMPORAINE. Programme de formation. www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION. Octobre 2016 Avril 2017 Programme de formation GESTION CONTEMPORAINE Octobre 2016 Avril 2017 Conçu pour les gestionnaires d aujourd hui et de demain www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION GESTION

Plus en détail

Bienvenue dans le module de formation en ligne du Fonds mondial, «Comprendre le tableau relatif aux lacunes programmatiques».

Bienvenue dans le module de formation en ligne du Fonds mondial, «Comprendre le tableau relatif aux lacunes programmatiques». Bienvenue dans le module de formation en ligne du Fonds mondial, «Comprendre le tableau relatif aux lacunes programmatiques». Cliquez sur «Suivant» pour continuer. 1 Cette formation vous permet de : comprendre

Plus en détail

Note au professeur. 1. Historique et contexte. 2. Processus du Jeu de Rôle

Note au professeur. 1. Historique et contexte. 2. Processus du Jeu de Rôle Note au professeur. 1. Historique et contexte Nous avons décidé de créer un Jeu de Rôle (JDR) comme un outil d éducation environnementale sur les zones humides. Nous croyons que l éducation environnementale

Plus en détail

Travailleurs migrants travaillant dans la peur

Travailleurs migrants travaillant dans la peur Valerie Royle, présidente et directrice générale de la Commission de la santé et de la sécurité au travail et Grant Van Eaton, directeur, gestion des cas secteur sud, Saskatchewan Workers Compensation

Plus en détail

Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques *

Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques * Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques * S. Michael Chapman, Directeur Aide à l emploi Division TEACCH Philosophie générale du programme Lorsque les personnes

Plus en détail

Outil Tri de cartes de SCALES

Outil Tri de cartes de SCALES Outil Tri de cartes de SCALES Le projet SCALES de CONNECT : Supporting the Canadian Advancement of Literacy and Essential Skills Comment utiliser le Tri de cartes des compétences essentielles L outil Tri

Plus en détail

Formation de qualité. Professionnalisme. Éthique et intégrité

Formation de qualité. Professionnalisme. Éthique et intégrité Procédures relatives à l adhésion des massothérapeutes diplômés hors Québec FOR-AR 015 (révision 0, 23 oct. 2014) Formation de qualité Professionnalisme Encadrement professionnel Éthique et intégrité 1.

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

DiversitÉ et technologie

DiversitÉ et technologie DiversitÉ et technologie REMERCIEMENTS Malcolm Scoble, B. Sc., M. Sc., Ph. D., titulaire de la chaire en génie minier de l Université de la Colombie-Britannique et membre du Conseil canadien de l innovation

Plus en détail

Une carrière. en actuariat?

Une carrière. en actuariat? Une carrière en actuariat? Photo UNE CARRIÈRE EN ACTUARIAT? Votre choix de carrière sera probablement la décision la plus importante de votre vie. Pour faire un choix éclairé, vous devrez

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

GARANTIE DES TRAVAILLEURS À CONTRAT

GARANTIE DES TRAVAILLEURS À CONTRAT GARANTIE DES TRAVAILLEURS À CONTRAT 2016 En vertu de la Loi sur les accidents du travail, il incombe à la WCB de fournir un régime d indemnisation protégeant la plupart des travailleurs au Manitoba, notamment

Plus en détail

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Septembre 2014 Bibliothécaire/Spécialiste de l information Institut canadien pour la sécurité des patients Lieu de travail : bureau d

Plus en détail

Fiche entreprise : E4

Fiche entreprise : E4 Fiche entreprise : E4 FONCTION ET CARACTÉRISTIQUES / PERSONNE INTERVIEWÉE La personne interviewée est la seule qui soit rattachée aux ressources humaines dans l entreprise et, à ce titre, elle s occupe

Plus en détail

La valeur du travail des éducatrices à l enfance : Investir dans l autosuffisance

La valeur du travail des éducatrices à l enfance : Investir dans l autosuffisance 51, rue Williams, Moncton, N.-B. E1C 2G6 Tél. : 506.855.0002 / Téléc. : 506.854.9728 coalitio@nb.sympatico.ca / www.equite-equity.com La valeur du travail des éducatrices à l enfance : Investir dans l

Plus en détail

Identifiez vos compétences

Identifiez vos compétences Sida: 1 av 5 Identifiez vos compétences Vous avez une expérience professionnelle et vous désirez savoir si vous pourrez utiliser votre expérience professionnelle en Suède? En effectuant une autoévaluation,

Plus en détail

DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012

DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012 _ DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012 1. Le Programme 1.1. Description du Programme Le programme IntégraTIon Montréal est une mesure financière incitative auprès des employeurs

Plus en détail

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication Ottawa Foyers Partage 44, rue Eccles, bureau 50 Ottawa (Ontario) K1R 6S4 613-744-3562 (tél.) 613-288-0043 (téléc.) Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Plus en détail

Pressier ou pressière sur presse flexographique

Pressier ou pressière sur presse flexographique 1. Norme avec compétences essentielles seulement Gabarit des fiches d information sur les métiers normés Pressier ou pressière sur presse flexographique Description du métier Le métier de pressier ou pressière

Plus en détail

Programme de formation en leadership pour l enseignement de la biotechnologie

Programme de formation en leadership pour l enseignement de la biotechnologie Division du Bureau de l éducation française Division des programmes scolaires Direction du développement et de l'implantation des Direction de l enseignement, des programmes programmes et de l évaluation

Plus en détail

THEME 4 FORMATION ET EMPLOI

THEME 4 FORMATION ET EMPLOI THEME 4 FORMATION ET EMPLOI Prof Question 1 Le diplôme : un passeport pour l emploi? Notions à découvrir Emploi, qualification, capital humain Indications A partir de données chiffrées on analysera la

Plus en détail

Le financement : un défi

Le financement : un défi Mars 2015 Bulletin sur le rapport nal Conclusions générales Ce bulletin souligne les rétroactions recueillies lors des consultations ainsi que les conclusions et recommandations du rapport final. Recherche

Plus en détail

Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES

Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES Qu est-ce que le Passeport Orientation/Formation? Le passeport Orientation/Formation est un document qui vous permet de faire le point sur vos compétences

Plus en détail