Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical"

Transcription

1 Aile profession libérale de l Union des classes moyennes Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical PL statistiques2010 BD

2 I. Travailleurs indépendants : Evolution sur 5 ans. 1. Tendance générale Au 31/12/2010, la Belgique comptait indépendants (TI), soit près de 2% en plus par rapport à Ils se répartissent comme suit : indépendants au sens strict soit 2,3% de plus qu en aidants, soit 2,3% en moins par rapport à Source : Inasti La répartition par sexe des indépendants fait ressortir que ceux-ci sont constitués de deux tiers d hommes et d un tiers de femmes. Bien que la part des femmes soit en légère augmentation, cette répartition n a pas changé de manière significative au cours des cinq dernières années. 2/50

3 Source : Inasti 2. Secteur d activité Les professions libérales représentent 25,3% du nombre total d indépendants soit plus d un quart de ceux-ci. Sur les 5 dernières années, le plus gros secteur est celui du commerce qui englobe plus d un tiers des travailleurs indépendants, alors que la proportion des professions libérales reste de près d un sur quatre. Moins d un indépendant sur 10 est actif dans l agriculture ou dans les services tandis que 21% d entre eux l est dans le secteur industriel. 3/50

4 Source : Inasti La répartition n est pas différente lorsqu on se penche uniquement sur les travailleurs indépendants à titre principal. Source : Inasti 4/50

5 3. Nature de l activité et région Plus de 70% des indépendants exercent avec le statut d activité principale. Ceux qui sont indépendants à titre complémentaire représentent 22% et les actifs après la pension 7% des travailleurs indépendants. Tableau-Répartition des travailleurs indépendants selon la nature de l activité et la région Régions Nature de l'activité Région flamande Région wallonne Activité principale Activité complémentaire Actif après pension Total Activité principale Activité complémentaire Actif après pension Total Activité principale Région Activité complémentaire bruxelloise Actif après pension Total Activité principale Belgique Activité complémentaire Actif après pension Total Source : Inasti Au niveau régional cette structure est proche de celle de la Flandre alors qu en Wallonie, on a 68,5% d indépendants à titre principal, 23,7% d indépendants à titre complémentaire soit 1,2% et 1,5% de plus qu en Flandre et en Belgique respectivement. Les actifs après pensions en Flandre et à Bruxelles représentent comme en Belgique 7,4%. Cette proportion est de 7,8% en Wallonie. 1 Ce total est inférieur au nombre d indépendants car la localisation de tous n ont pas exhaustive 5/50

6 Source : Inasti 4. Revenus des travailleurs indépendants Par revenus, il y a lieu d entendre les revenus professionnels bruts, diminués des dépenses et charges professionnelles. Il ne s agit donc pas des revenus imposables mais des revenus servant de base au calcul des cotisations sociales. Ce calcul se base sur les revenus de la troisième année antérieure à l année de calcul (année de dénombrement). Concrètement, en 2010, ce sont les revenus de l année 2007 (année de référence) qui sont pris en considération pour le calcul des cotisations sociales. En 2010, le revenu moyen des travailleurs indépendants en Belgique s établit à euros. Il est plus élevé en Wallonie (19.013,54 euros) qu en Flandre (17.961,97 euros) et à Bruxelles (18.321,52 euros). Cette situation n est observable que depuis En effet, avant cette date le revenu moyen était toujours plus élevé en Flandre qu en Wallonie. 6/50

7 Source : Inasti Source : Inasti 7/50

8 Les revenus sont aussi fonction du secteur d activité dans lequel le travailleur indépendant exerce. Ainsi, le secteur de la pêche est celui où le revenu moyen est le plus élevé en Les professions libérales se classent en 2 ème position. Source : Inasti Selon la nature de l activité, les indépendants à titre principal sont sans surprise ceux qui gagnent le mieux leur vie. En 2010, ils ont gagné jusqu à 2 fois le revenu des actifs après la pension et près de 8 fois celui des actifs à titre complémentaire en moyenne. Sur les cinq dernières années, le revenu des indépendants a augmenté de moins d 1% en moyenne annuelle. Celui des actifs à titre principal a augmenté de plus de 2% alors que dans le même temps le revenu moyen des actifs après la pension s accroissait de près de 3%. On constate aussi un recul de de 1,7% des revenus des actifs à titre complémentaire sur la même période. 8/50

9 Source : Inasti Lorsqu on restreint la population aux travailleurs indépendants à titre principal, la hiérarchie ne change pas, mais on a des revenus moyens plus élevés comme mentionné supra. Source : Inasti 9/50

10 5. Débuts et fins d activité des travailleurs indépendants Un tiers des indépendants qui ont débuté leur activité en 2010 étaient des commerçants. 27% des débutants sont des titulaires de professions libérales. L industrie accueille un peu moins d un quart des nouveaux indépendants. En fin de peloton, on note les services (8%), l agriculture (4%) et divers autres secteurs (4%). Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes 10/50

11 Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes La répartition ne change pas lorsqu on ne prend en compte que les indépendants à titre principal. 11/50

12 Plus de deux indépendants sur cinq qui ont cessé leur activité en 2005 étaient des commerçants. Les professions libérales représentent une cessation d activité sur cinq et l industrie et l artisanat près d une sur quatre. Source : Inasti et calculs UCM-service d Etudes 12/50

13 Source : Inasti et calculs UCM-service d Etudes 13/50

14 En se limitant aux travailleurs indépendants à titre principal, on peut remarquer qu ils sont près de deux fois plus nombreux à débuter leur activité qu à y mettre fin chaque année Source : Inasti 14/50

15 II. Travailleurs indépendants et professions libérales Parmi les indépendants, la Belgique compte titulaires de profession libérale (PL). Les professions libérales représentent 25,3% du nombre total d indépendants soit plus d un quart de ceux-ci. Sur les 5 dernières années, le plus gros secteur est celui du commerce qui englobe plus d un tiers des travailleurs indépendants, alors que la proportion des professions libérales reste de près d un sur quatre. 1. Evolution des professions libérales Source : Inasti 15/50

16 Source : Inasti Si on compare l évolution des indépendants et des professions libérales sur une période de 5 ans, on constate que les professions libérales croissent plus vite que les indépendants. En effet, les premiers progressent de 5,2 % en moyenne annuelle sur cette période alors que les indépendants n augmentent 1,7% par an dans le même temps. Plusieurs explications peuvent être formulées pour expliquer ces différences. On peut citer, la féminisation croissante des professions libérales, l accès facile et plus démocratique aux études supérieures par toutes les couches de la société, la perte de popularité des métiers manuels réputés plus exigeants sur le plan physique. En outre, le prestige historique attaché à ces professions renforce l attirance de nouveaux candidats pour les métiers dits intellectuels. Enfin, on observe une mutation de la société. En effet, la société industrielle de production a fait place petit à petit à une société plus orientée vers les services aux entreprises et aux personnes. Or, la plupart des professions libérales exercent ce type d activité. 16/50

17 Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes Lorsqu on examine uniquement les actifs à titre principal dans les deux populations, la tendance se maintient, même si les écarts sont moins importants. Les professions libérales en activité principale croissent à un rythme de 4% en moyenne annuelle contre 1% pour tous les indépendants à titre principal. 17/50

18 2. Revenus des professions libérales On constate qu au cours des cinq dernières années, les titulaires de professions libérales ont gagné en moyenne à euros de plus que les autres travailleurs indépendants. Evolution comparée des revenus annuels des travailleurs indépendants et des professions libérales , , , , , , , , , ,90 0, , , , , , ,00 Travailleurs indépendants Professions libérales Source : Inasti En se penchant uniquement sur les indépendants à titre principal, les écarts de revenus moyens entre les professions libérales et les indépendants s accroissent. La différence est de l ordre de euros en moyenne par an en faveur des professions libérales. 18/50

19 Source : Inasti Selon la région, les revenus moyens des professions libérales ont été plus élevés en Flandre qu en Wallonie jusqu en Depuis lors on a un inversement de tendance entre la Flandre et la Wallonie , ,00 Evolution comparée du revenu des professions libérales selon la région Revenus en euros , , , ,00 0, Flandre Wallonie Bruxelles Source : Inasti 19/50

20 Source : Inasti En observant uniquement les professions libérales actives à titre principal, les revenus annuels moyens sont plus élevés en Flandre qu en Wallonie sur les cinq dernières années, sauf en Répartition par sexe des professions libérales Si l on se penche sur les répartitions par sexe en 2010, on se rend compte qu elle est plus égalitaire chez les PL que chez les travailleurs indépendants. Au cours de cette année, 57,8% des PL étaient de sexe masculin et 42,2% des femmes, alors que les hommes représentent deux tiers des travailleurs indépendants. 20/50

21 Répartition par sexe comparée des Travailleurs indépendants et des professions libérales 66,2% 57,8% 33,8% 42,2% Hommes Femmes Indépendants Professions libérales Source : Inasti et calculs UCM Service d Etudes Pour les indépendants à titre principal, la répartition est proche des 65/35 en faveur des hommes chez les indépendants alors qu elle tend vers 55/45 pour les professions libérales.µ Source : Inasti et calculs UCM Service d Etudes 21/50

22 4. Débuts et fin d activité des professions libérales On constate qu au cours des cinq dernières années, on a en moyenne trois fois plus de débuts d activités que de cessations chez les professions libérales. Source : Inasti et calculs UCM Service d Etudes 22/50

23 Source : Inasti et calculs UCM Service d Etudes 23/50

24 III. Professions libérales (PL) : Caractéristiques 1. Répartition des professions libérales par Région. C est la Flandre qui compte le plus de professions libérales par rapport aux deux autres régions. Cela s explique principalement par le fait que le territoire de la Flandre est plus le plus peuplé. Source : Inasti La distribution ne change pas lorsqu on regarde uniquement les professions libérales exerçant leur activité à titre principal. Près de 57% sont en Flandre alors que la Wallonie n en compte que moins de 30%. 24/50

25 Source : Inasti 25/50

26 2. Répartition des professions libérales en fonction de la nature de l activité Source : Inasti Naturellement, les professions libérales exercent plus en activité principale qu en activité complémentaire ou après l âge de la pension. Cela peut s expliquer par le fait que certaines professions doivent être exercées à titre principal en raison d incompatibilités instaurées par la déontologie. 3. Professions libérales et secteur d activité Les secteurs médical et paramédical sont les plus importants avec 18% des professions libérales chacun. Viennent ensuite les professions libérales diverses à caractère intellectuel (par exemple les restaurateurs-conservateurs d œuvres d art, les traducteurs et interprètes) qui représentent 17% des PL, puis les arts, lettres, sciences et enseignement privé avec 15% et les administrateurs de société(13%). Enfin, les PL traditionnelles des secteurs techniques et du chiffre ne comptent plus que pour 11% et le secteur juridique 8%. Sur les 5 dernières années, on note une augmentation de la part des administrateurs de société dans les PL. De 6,6% en 2005, ils représentent en ,3% des PL. De même la part des PL diverses à caractère intellectuel est passée de 14% à 17% sur la même période. A contrario, celle des professions libérales traditionnelle est en recul. En effet, le secteur médical qui représentait près d un quart des PL en 2005, ne sont plus qu à 18% en Le secteur paramédical passe lui de 19,2% à 18,4% dans le même temps. Dans le même sens, le secteur juridique qui employait 9,4% des PL en 2005 n en compte plus que 7,8% en Les secteurs technique et du chiffre comptent 11% des PL en 2010 alors que cette proportion était de 13,4% en /50

27 La tendance est donc clairement à l émergence de nouveaux types de métiers dans les PL alors que dans le même temps les PL traditionnelles (médecins, avocats, architectes, comptables, ) voient leur proportion reculer significativement. Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes Lorsqu on se penche uniquement sur les professions libérales qui exercent en activité principale, le secteur médical voit sa part augmenter et se rapprocher d un quart. Il reste talonné par le secteur paramédical qui représente 17% des PL exerçant à titre principal. Les administrateurs de sociétes de professions libérales et les professions diverses à caractère intellectuels viennent ensuite avec 14% et 13% erspectivement, alors que les professions techniques et du chiffre comptent pour 12%. La part relative du secteur juridique dans cette population atteint 11% et les arts, lettres, Sciences et enseignement complètent le tout avec 10%. 27/50

28 Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes 28/50

29 Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes 29/50

30 IV. Professions libérales et secteurs médical et paramédical 1. Composition des secteurs médical et paramédical En 2010, les secteurs médical et paramédical représentaient plus d un travailleur indépendant sur trois (36,2%). Au sein de ces secteurs, le paramédical représente plus de la moitié (51%) alors que le secteur médical compte pour 49%. Dans ce dernier, les médecins représentent 32%. Le secteur compte aussi 5% des vétérinaires, 8% de dentistes et 4 % de pharmaciens. Les secteurs médical et paramédical en 2010 Vétérinaires 5% Dentistes 8% Pharmaciens 4% Médecins 32% Paramédical 51% Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes Si l on ne s occupe que de ceux qui exercent leur activité à titre principal, le secteur paramédical ne représente plus que 42% et le secteur médical 58%. Les médecins et chirurgiens comptent pour 36%, les dentistes 11% alors que les parts relatives des vétérinaires et pharmaciens sont de 6% et 5% respectivement. 30/50

31 Source : Inasti et calculs UCM-Serp 31/50

32 Sur les cinq dernières années, on se rend compte que seul le secteur paramédical croît de manière significative et soutenue. En effet, pendant qu il augmente de 4,8% en moyenne annuelle sur cette période, alors que les secteurs cumulés (médical et paramédical) enregistrent une croissance de 1,8% dans le même temps. Si l on se penche sur le secteur médical, seuls les vétérinaires croissent en moyenne annuelle de 1,1% sur les cinq dernières années alors que les médecins, dentistes et pharmaciens reculent respectivement de 0,8%, 0,5% et 2,3% dans le même temps. Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes Lorsqu on restreint cette analyse aux professionnels exerçant en activité principale, on se rend compte de ce que, bien que le secteur paramédical soit en augmentation, son rythme de croissance est moins important. Les vétérinaires aussi sont en augmentation, même si leur taux de croissance reste inférieur à 1% sur les cinq dernières années en moyenne. Par contre les médecins (-1,1%), dentistes (-0,5%) et pharmaciens (-2,4%) sont clairement en recul sur la même période. 32/50

33 Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes 33/50

34 Bien que sa progression soit légèrement en dessous, le secteur paramédical semble progresser dans le même sens et dans le même ordre de grandeur que les professions libérales. Le secteur médical est lui bien en retrait par rapport à l évolution générale des professions médicales. Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes Les évolutions sont moins importantes lorsqu on ne considère que ceux qui exercent à titre principal, mais la disposition des courbes de change pas. L écart est cependant plus net entre les professions libérales et le secteur paramédical. 34/50

35 Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes 35/50

36 Couverture territoriale La Belgique compte un médecin pour 395 personnes, contre un praticien du secteur paramédical pour 245 habitants. Ces ratios sont différents au niveau des régions. La Flandre est la région la moins bien couverte en médecins avec un ratio d un pour 436 habitants. Vient ensuite la Wallonie avec un ratio de 362. Entre les deux Bruxelles est la mieux desservie avec un médecin pour 329 habitants. Par contre, pour les professions paramédicales, le ratio en Wallonie est d un sur 215 habitants. Il s élève à 254 en Flandre pour atteindre 354 à Bruxelles qui se trouve au bas de l échelle. Source : SPF Economie, Inasti et calculs UCM-Service d Etudes 36/50

37 Le graphique ci-dessous présente les mêmes ratios pour les dentistes, les pharmaciens et les vétérinaires. Comparaison des ratios pour les dentistes, pharmaciens et vétérinaires Belgique Bruxelles Flandre Wallonie Pop./dentistes Pop./pharmaciens Pop./Vétérinaires Source : SPF Economie, Inasti et calculs UCM-Service d Etudes 37/50

38 2. Répartition par sexe des secteurs médical et paramédical La répartition par sexe dans les secteurs médical et paramédical est contrastée. On est proche de la parité hommes femmes chez les dentistes avec une répartition de 51/49. On a 56% d hommes chez les vétérinaires et 44% de femmes. Les pourcentages des pharmaciens sont l inverse de ceux des vétérinaires (45/55). Les médecins ont une répartition de 60/40 en faveur des hommes alors que le secteur paramédical compte à peine 30% d hommes et plus de 70% de praticiennes. Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes 38/50

39 Sur les cinq dernières années, les femmes ont franchi la barre de 40% chez les médecins en La féminisation de la profession de médecin, bien que lente est une tendance qui ne cesse de se renforcer. Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes Le secteur paramédical est majoritairement féminin et la proportion des hommes est passée de 32,7% en 2005 à 29,2% en 2010, soit un recul de 3,5% sur 5 ans. Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes 39/50

40 3. Nature de l activité dans les secteurs médical et paramédical Dans le secteur médical, plus de 86,2% des indépendants exercent leur activité à titre principal. Seuls 60,1% font de même dans le secteur paramédical. En revanche, là où 37,7% des praticiens du secteur paramédical sont actifs à titre complémentaire, ils ne sont que 6,6% dans le secteur médical. Les actifs après la pension représentent 7,2% des professions médicales et juste 2,3% du secteur paramédical. Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes 40/50

41 Lorsqu on observe l évolution des médecins selon la nature de l activité, on se rend compte que le nombre de ces derniers qui exercent à titre principal est en recul sur les cinq dernières années. En effet, ils étaient (84,2%) en 2005 et ne sont plus que en 2010, soit 82,9%. Ceux qui exercent à titre complémentaires passent de 7,8% à 8,4% dans le même temps. Une évolution similaire est observée pour les actifs après pension qui sont (8,8%) en 2010 alors qu ils étaient (8%) en Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes 41/50

42 Dans le secteur paramédical, on a aussi de plus en plus de travailleurs indépendants à titre complémentaire, et la tendance semble se renforcer sur les cinq dernières années. 66,9% d entre eux exerçaient en activité principale en 2005 ; ils ne sont plus que 60,1% en Dans le même temps la proportion de ceux actifs à titre complémentaire est passée de 31,2% à 37,7%. De même les actifs après pension sont passés de 1,9% à 2,3%. Source : Inasti et calculs UCM-Service d Etudes 42/50

43 4. Débuts et fins d activité dans les secteurs médical et paramédical Plus de trois quart des débuts d activité dans les secteurs médical et paramédical concernent le paramédical. Par ricochet, moins d un début sur quatre représente le secteur médical. Au sein de ce dernier, les médecins représentent 14% des créations totales, alors que les dentistes, les pharmaciens et les vétérinaires n en font que 4,2 et 4% respectivement. Débuts d'activité dans les secteurs médical et paramédical en 2010 Médecins 14% Dentistes 4% Pharmaciens 2% Paramédical 76% Vétérinaires 4% Source : Inasti et UCM-Calculs Service d Etudes Si on ne considère que les praticiens qui exercent à titre principal, le secteur paramédical ne représente plus que 61% des nouvelles affiliations. Les médecins (y compris les chirurgiens) voient leur part remonter à 22%. Les dentistes (8%), les vétérinaires (7%) et les pharmaciens (2%) complètent le tableau. 43/50

44 Source : Inasti et UCM-Calculs Service d Etudes Trois cessations sur cinq dans les secteurs médical et paramédical concernent le secteur paramédical. Une sur cinq concerne les médecins. Les dentistes et les pharmaciens comptent pour 5% respectivement et les vétérinaires 4%. La répartition est la même si on ne prend en compte que ceux qui exercent leur activité à titre principal. Source : Inasti et UCM-Calculs Service d Etudes 44/50

45 Evolution comparée des débuts et fins d'activité dans le secteur médical Débuts Fins Source : Inasti Source : Inasti 5. Revenus des indépendants dans les secteurs médical et paramédical Les médecins et chirurgiens sont ceux dont les revenus sont les plus élevés. En effet, ils gagnent jusqu à trois fois plus que les acteurs du secteur paramédical. 45/50

46 Source : Inasti 46/50

47 De même, les autres actifs du secteur médical gagnent un peu plus que les praticiens du secteur paramédical, même si c est un peu moins que les médecins. Les vétérinaires et le secteur paramédical ont des revenus du même ordre de grandeur alors que dentistes et pharmaciens gagent entre 1,5 et 2 fois plus que les professions du secteur paramédical. Source : Inasti 47/50

48 Annexe Quelques tableaux statistiques Régions Nature de l'activité Activité principale , , , , ,55 Flandre Wallonie Activité complémentaire 3.397, , , , ,38 Actif après pension 9.023, , , , ,41 Total , , , , ,97 Activité principale , , , , ,32 Activité complémentaire 3.557, , , , ,09 Actif après pension 9.457, , , , ,76 Total , , , , ,54 Activité principale , , , , ,46 Bruxelles Activité complémentaire 4.674, , , , ,70 Actif après pension , , , , ,90 Total , , , , ,52 Total , , , , ,00 Source : Inasti Les revenus des indépendants selon la nature de l activité et la région entre 2006 et 2010 Régions Branche d'activité Région flamande Agriculture , , , , ,89 Pêche , , , , ,58 Industrie , , , , ,89 Commerce , , , , ,27 Professions libérales , , , , ,78 Services , , , , ,48 Divers , , , , ,78 Total , , , , ,97 Région wallonne Agriculture , , , , ,11 Pêche , , , , ,87 Industrie , , , , ,79 Commerce , , , , ,87 Professions libérales , , , , ,23 Services 8.751, , , , ,45 Divers , , , , ,70 Total , , , , ,54 Région bruxelloise Agriculture , , , , ,04 Pêche , , , , ,81 Industrie , , , , ,54 Commerce , , , , ,74 Professions libérales , , , , ,24 Services 9.986, , , , ,94 Divers , , , , ,98 Total , , , , ,52 48/50

49 Régions Branche d'activité Total , , , , ,00 Source : Inasti Répartition des indépendants par branche d activité et par sexe Branche d'activité Sexe Agriculture Homme Femme Total Pêche Homme Femme Total Industrie Homme Femme Total Commerce Homme Femme Total Professions libérales Homme Femme Total Services Homme Femme Total Divers Homme Femme Total Total Débuts d activité des travailleurs indépendants entre 2006 et 2010 selon la nature de l activité Nature de l'activité Activité principale Activité complémentaire Actif après pension Total Source : Inasti Fins d activité des indépendants selon la nature de l activité entre 2006 et 2010 Nature de l'activité Activité principale Activité complémentaire Actif après pension Total Source : Inasti 49/50

50 Age moyen de début d activité pour les travailleurs indépendants selon la nature de l activité Régions Nature de l'activité Région flamande Région wallonne Région bruxelloise Activité principale 34a12m 35a01m 34a09m 35a01m 35a02m Activité complémentaire 35a01m 35a01m 34a09m 35a03m 35a05m Actif après pension 65a10m 66a02m 65a06m 65a08m 66a02m Total 35a07m 35a08m 35a04m 35a10m 35a11m Activité principale 34a11m 34a11m 34a08m 34a11m 35a04m Activité complémentaire 35a11m 35a12m 35a11m 36a03m 36a05m Actif après pension 66a12m 66a10m 65a11m 66a09m 66a10m Total 35a09m 35a09m 35a07m 35a12m 36a04m Activité principale 34a03m 33a11m 33a09m 33a11m 34a02m Activité complémentaire 35a01m 34a12m 34a11m 35a07m 35a06m Actif après pension 68a06m 67a07m 66a12m 67a09m 67a01m Total 34a09m 34a04m 34a04m 34a07m 34a09m Total 35a06m 35a06m 35a03m 35a08m 35a10m Source : Inasti Population Population/ Population/ Population/ Population/ Population/ 2010 médecins dentistes pharmaciens Vétérinaires Paramédical Belgique Bruxelles Flandre Wallonie /50

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013)

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1 Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1. Statut sur le marché de l'emploi de la population de 15 ans et plus en 1983 et en 2013 La

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles, le 28 mars 2013 Le marché du travail en Belgique en 2012 Nouveaux chiffres de l enquête sur les forces de travail Combien de personnes ont exercé un travail rémunéré? Combien

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

6. Les retraites. Enseignants titulaires du second degré public 9 800 départs à la retraite en 2013. 61,7 ans et 61,5 ans

6. Les retraites. Enseignants titulaires du second degré public 9 800 départs à la retraite en 2013. 61,7 ans et 61,5 ans 6. Les retraites A. Les départs à la retraite des personnels du secteur public en 213 111 B. Un nombre de départs à la retraite tendanciellement en diminution depuis 23 112 C. Le nombre de retraités de

Plus en détail

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Dominique Goux (1) Eric Maurin (2) Version février 2008 Docweb no 0802 Dominique Goux (1) : Professeur associée d économétrie à l Ecole

Plus en détail

Actif au RSI et retraité au régime général :

Actif au RSI et retraité au régime général : version corrigée le 01/03/20 11 Actif au RSI et retraité au régime général : une étude menée en collaboration avec la CNAV C. Bac (Cnav) C. Gaudemer (RSI) La plupart des travailleurs indépendants ont eu

Plus en détail

Observatoire de la Consommation Alimentaire. Rapport 2011. Filière agriculture biologique

Observatoire de la Consommation Alimentaire. Rapport 2011. Filière agriculture biologique Ministère de la Région Wallonne Observatoire de la Consommation Alimentaire Rapport 2011 Filière agriculture biologique Unité d'economie et Développement rural Unité de Statistique, Informatique et Mathématique

Plus en détail

Le dossier. Les salaires en France

Le dossier. Les salaires en France Le dossier Les salaires en France Sommaire : I- Salaires un regard sur 2009 II- Les salaires du secteur privé et semi-public III- Les salaires des agents de l Etat en 2009 IV- Salaires dans l économie

Plus en détail

Actif au RSI et retraité au Régime général - évolution de cette situation de cumul entre 2008 et 2010

Actif au RSI et retraité au Régime général - évolution de cette situation de cumul entre 2008 et 2010 Actif au RSI et retraité au - évolution de cette situation de cumul entre 2008 et 2010 Une étude menée en collaboration avec la CNAV C. Bac (Cnav) C. Gaudemer (RSI) Au cours de leur carrière, la plupart

Plus en détail

Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants

Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants N 43 Avril 1 Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants Le RSI gère les régimes invalidité-décès des artisans et commerçants. L assurance invalidité permet de couvrir

Plus en détail

PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015

PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015 L effort de formation des entreprises du secteur privé en 2013 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Les chiens et les chats des Belges

Les chiens et les chats des Belges DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 13 juillet 2010 Les chiens et les chats des Belges Quelques conclusions En 2008, notre pays comptait 1.167.000 chiens et 1.974.000

Plus en détail

les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques L emploi dans les films cinématographiques L emploi intermittent dans le tournage des films d initiative française de fiction

Plus en détail

Quel salaire pour quel travail?

Quel salaire pour quel travail? 1 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 12 octobre 2010 Quel salaire pour quel travail? Quel est le secteur le mieux payé? Quelles professions permettent de gagner

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi Direction départementale des Territoires de la Analyse sociodémographique de la N 2 Juillet 2015 (version actualisée) C É A S Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs

Plus en détail

Le marché de la profession comptable

Le marché de la profession comptable DOSSIER Le marché de la profession comptable NOVEMbre 2010 Sic 290 15 DOSSIER Les perspectives de développement de la profession passent plus par l élargissement des missions aux clients actuels que par

Plus en détail

Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière

Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière Direction des retraites et de la solidarité juillet 2015-12 Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière C. Bac (CNAV), I. Bridenne (CDC), A. Dardier

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC EMPLOI-QUÉBEC LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC ÉDITION 2015 Rédaction André Levert Catherine Ouellet Paula Santos Élaboration des tableaux Anh Truong Direction de l analyse et de l information sur

Plus en détail

Australie. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Australie : le système de retraite en 2012

Australie. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Australie : le système de retraite en 2012 Australie Australie : le système de retraite en 212 Le système de retraite australien comporte trois composantes : une pension de vieillesse soumise à conditions de ressources et financée par les recettes

Plus en détail

1. Données de cadrage

1. Données de cadrage 1. Données de cadrage Avant de détailler les indicateurs de précarité recueillis par sous thème, cette première partie présente les principales données démographiques sur La Réunion (population, densité,

Plus en détail

LES RÉGIMES ENREGISTRÉS D ÉPARGNE-RETRAITE

LES RÉGIMES ENREGISTRÉS D ÉPARGNE-RETRAITE Qui cotise à un REER? Un nouvel examen Boris Palameta LES RÉGIMES ENREGISTRÉS D ÉPARGNE-RETRAITE (REER) sont l un des plus importants avoirs financiers de la population canadienne 1 (Statistique Canada,

Plus en détail

Les retraites des fonctionnaires à l étranger. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Les retraites des fonctionnaires à l étranger. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 avril 2014 à 9 h 30 «Carrières salariales et retraites dans les secteurs privé et public» Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. V0Z-Aides-soignants

Synthèse. Dynamique de l emploi. V0Z-Aides-soignants V0Z-Aides-soignants Synthèse Les aides-soignants délivrent aux patients hospitalisés l ensemble des soins à caractère non médical. Les aides puéricultrices qui travaillent en crèche sont comprises dans

Plus en détail

Rapport : ville de Trois- Rivières

Rapport : ville de Trois- Rivières Assistance méthodologique pour le traitement et l analyse des données des enquêtes Origine- Destination québécoises pour dresser le portrait du vélo au Québec Projet réalisé pour le compte de Vélo Québec

Plus en détail

Développement des ressources humaines

Développement des ressources humaines Développement des ressources humaines Comme il a été dit plus haut, la compétitivité d une économie dépend non seulement de son capital matériel mais aussi des connaissances que possèdent ses entrepreneurs

Plus en détail

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Après deux années de repli, le nombre de nouveaux contrats d apprentissage progresse en Paca en 2011 : +1,3 % par

Plus en détail

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques Cette étude a été réalisée conjointement par la Direction des études, des statistiques et de la prospective du CNC et le Service

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d avocats. Ce secteur n est pas identifié

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois N 4 Janvier 2014 L OBSERVATOIRE Lettre d informations de la Direction de la Prospective Territoriale Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois Qui travaille où? Zoom sur

Plus en détail

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Copyright Photo Alto L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Le phénomène de concentration continue d impacter le nombre des entreprises de la branche mais n a pas d incidence négative sur l emploi puisque

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses novembre 13 N 73 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des 15-29 ans en 53,7 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans sont

Plus en détail

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Regard statistique sur la couverture syndicale au Québec, ailleurs au Canada et dans les pays de l OCDE

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Regard statistique sur la couverture syndicale au Québec, ailleurs au Canada et dans les pays de l OCDE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC travail et rémunération Regard statistique sur la couverture syndicale au Québec, ailleurs au Canada et dans les pays de l OCDE Pour tout renseignement concernant l

Plus en détail

Les exigences linguistiques sur le marché du travail et les connaissances linguistiques des demandeurs d emploi bruxellois

Les exigences linguistiques sur le marché du travail et les connaissances linguistiques des demandeurs d emploi bruxellois Les exigences linguistiques sur le marché du travail et les connaissances linguistiques des demandeurs d emploi bruxellois Observatoire bruxellois de l Emploi 2011 De par sa position de capitale de la

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau FORMATION Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau Solange RATTIN SCEES Bureau de l information statistique L enseignement technologique et professionnel

Plus en détail

Etudes, Actuariat et statistiques

Etudes, Actuariat et statistiques Etudes, Actuariat et statistiques Mots clés Pension de réversion IRCANTEC Octobre 2014 Résumé L Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l Etat et des collectivités publiques

Plus en détail

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique Rapport 2012 Table des matières Le rapport 2012... 6 1. Différences salariales générales... 7 1.1 L écart salarial en salaires horaires et annuels...

Plus en détail

2.3. Les autres professionnels de santé. La santé observée dans les régions de France

2.3. Les autres professionnels de santé. La santé observée dans les régions de France La santé observée dans les régions de France Les autres professionnels de santé 2.3 Le contexte Outre les médecins, le secteur de la santé regroupe de multiples professionnels qui interviennent dans la

Plus en détail

Projet subventionné par la Commission Européenne.

Projet subventionné par la Commission Européenne. Projet du Ministère de la Promotion Féminine «L égalité de salaire, défi du développement démocratique et économique» réalisé dans le cadre de la stratégie communautaire en matière d égalité entre les

Plus en détail

Enseignants titulaires du premier degré public : 6 200 58,2 ans 57,7 ans Enseignants titulaires du second degré public : 9 500 61,7 ans

Enseignants titulaires du premier degré public : 6 200 58,2 ans 57,7 ans Enseignants titulaires du second degré public : 9 500 61,7 ans Les retraites Enseignants titulaires du premier degré public : nombre de départs en retraite en 2012 : 6 200 âges moyens respectifs de départ des hommes et des femmes : 58,2 ans et 57,7 ans Enseignants

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA PROFESSION DE CHIRURGIEN-DENTISTE EN REGION RHONE-ALPES OCTOBRE 2013

ETAT DES LIEUX DE LA PROFESSION DE CHIRURGIEN-DENTISTE EN REGION RHONE-ALPES OCTOBRE 2013 Service émetteur : Direction de l efficience de l offre de soins Professionnels de santé, Bureau du comité régional de l ONDPS Affaire suivie par : Mireille ALONSO Amandine ROUSSEL Jean-Louis COTART Courriel

Plus en détail

à Master recherche observatoire régional #42 Synthèse régionale août 2014

à Master recherche observatoire régional #42 Synthèse régionale août 2014 observatoire régional #42 Synthèse régionale août 2014 à Master recherche Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master recherche promotion 2011 1 046 diplômés de M2 recherche en

Plus en détail

La présence syndicale au Québec en 2014

La présence syndicale au Québec en 2014 La présence syndicale au Québec en 2014 Alexis Labrosse Secrétariat du Travail Direction de l information sur le travail Mars 2015 1 Table des matières Introduction... 4 Les sources de données, la population

Plus en détail

http://www.irdes.fr/espaceenseignement/chiffresgraphiques/cadrage/indicateursetatsante/indicateursmortalite/causesdecesparageetsexe.

http://www.irdes.fr/espaceenseignement/chiffresgraphiques/cadrage/indicateursetatsante/indicateursmortalite/causesdecesparageetsexe. http://www.irdes.fr/espaceenseignement/chiffresgraphiques/cadrage/indicateursetatsante/indicateursmortalite/causesdecesparageetsexe.htm http://www.irdes.fr/espaceenseignement/chiffresgraphiques/cadrage/indicateursetatsante/indicateursmortalite/causesdecesparageetsexe.htm

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE. La population enquêtée en 2007

BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE. La population enquêtée en 2007 StatEA N 08-04 Avril 2008 BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE L enquête 2007 auprès des diplômés BAC PRO sortis en 2003 confirme la finalité

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ

BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ SYNTHÈSE SYNTHESE DU BILAN SOCIAL 2015 Définition Le Bilan social de la branche Mutualité constitue la source d information statistique reconnue par les partenaires

Plus en détail

majoritairement occupés par des femmes

majoritairement occupés par des femmes e ins e part naires n o 3 - Novembre 2008 REUNION Direction du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle de la Réunion économie sociale en 2006 20 000 emplois majoritairement occupés par

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

3. Dossier L emploi des femmes bruxelloises : aperçu des inégalités de genre 9

3. Dossier L emploi des femmes bruxelloises : aperçu des inégalités de genre 9 3. Dossier L emploi des femmes bruxelloises : aperçu des inégalités de genre 9 Bien que l activité féminine soit en augmentation constante en Belgique, force est de constater que les inégalités professionnelles

Plus en détail

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi?

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Indicateur Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Dans tous les pays de l, les diplômés de l enseignement tertiaire ont plus de chances de travailler que ceux qui ne le

Plus en détail

Tableau 2: Indicateurs des titulaires du bachelor (n= 661) (en %) Psychologie Total HEU Passage à la filière de master 93 88

Tableau 2: Indicateurs des titulaires du bachelor (n= 661) (en %) Psychologie Total HEU Passage à la filière de master 93 88 Psychologie Un an après la fin des études, 30 % des psychologues travaillent dans le domaine de la santé, notamment dans les hôpitaux et les cliniques. Par ailleurs, ils se répartissent sur un vaste spectre

Plus en détail

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2015 à 9 h 30 «Structures familiales, transferts intergénérationnels, bien-être» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion?

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? EMPLOI - FORMATION EN PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR MÉMO N 46 - DÉCEMBRE 2009 Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? SÉVERINE LANDRIER CÉCILE REVEILLE-DONGRADI CHARGÉES D ÉTUDES L enquête

Plus en détail

Les emplois salariés vacants en Belgique

Les emplois salariés vacants en Belgique 1 Les emplois salariés vacants en Belgique Les emplois salariés vacants en Belgique 1. Les emplois salariés vacants dans le secteur marchand principalement En 2013, 2,6 % des emplois salariés étaient vacants

Plus en détail

Radio et télévision 15 %

Radio et télévision 15 % culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

Droits de propriété intellectuelle et résultats des entreprises en Europe Une analyse économique

Droits de propriété intellectuelle et résultats des entreprises en Europe Une analyse économique Droits de propriété intellectuelle et résultats des entreprises en Europe Une analyse économique Rapport d analyse au niveau des entreprises, Juin 2015 RESUME Droits de propriété intellectuelle et résultats

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Sauf mention contraire, les données «France» concernent la France métropolitaine et les Départements d outre-mer hors Mayotte. Les sites internet www.insee.fr et http://epp.eurostat.ec.europa.eu

Plus en détail

informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010

informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010 statnews informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010 La reproduction totale ou partielle du présent bulletin d'information est autorisée à condition d'en citer la source Les femmes dans la société

Plus en détail

COTATION BANQUE DE FRANCE UNE ÉVALUATION DES PERFORMANCES

COTATION BANQUE DE FRANCE UNE ÉVALUATION DES PERFORMANCES COTATION BANQUE DE FRANCE UNE ÉVALUATION DES PERFORMANCES Juin 2015 SOMMAIRE 1. Précisions sur la cotation Banque de France et les statistiques présentées... 4 2. Statistiques 2015... 6 2.1. Discrimination

Plus en détail

Les statuts à temps partiel dans l assurancechômage

Les statuts à temps partiel dans l assurancechômage Les statuts à temps partiel dans l assurancechômage Table des matières I. Qu entend-on par travail à temps partiel dans l assurance-chômage? II. III. IV. items spéciaux: Qu est-ce que l allocation de

Plus en détail

Tableau 2: Indicateurs de la transition bachelor-master (en %) Art et design Total HES Passage à la filière de master 17 18

Tableau 2: Indicateurs de la transition bachelor-master (en %) Art et design Total HES Passage à la filière de master 17 18 Art et design HES Le passage des études à la vie se révèle compliqué pour les diplômées et diplômés en art et design: 60 % d entre eux peinent à trouver un emploi correspondant à leurs aspirations. Après

Plus en détail

Sauf mention explicite, le terme d entreprise désigne dès lors dans cet ouvrage des unités légales et des entreprises profilées.

Sauf mention explicite, le terme d entreprise désigne dès lors dans cet ouvrage des unités légales et des entreprises profilées. Vue d ensemble Avertissement Les résultats et analyses présentés dans la vue d ensemble, dans les fiches sectorielles et dans la plupart des fiches thématiques sont, sauf mention contraire, définis sur

Plus en détail

Revenus d activité et niveaux de vie des professionnels de la culture

Revenus d activité et niveaux de vie des professionnels de la culture Revenus d activité et niveaux de vie des professionnels de la culture Marie Gouyon * En France, 2,2 % des actifs exercent une profession culturelle. Au sein des professions culturelles, ils exercent des

Plus en détail

SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT

SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT LA LETTRE N 2 DE LA CPNEF DU SPORT COMMISSION PARITAIRE NATIONALE EMPLOI FORMATION OBSERVATOIRE DES MéTIERS DU SPORT SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT Décembre 2010

Plus en détail

Daniel DRAGUET. Depuis lors, les Agences Locales pour l Emploi n ont plus connu de changements importants.

Daniel DRAGUET. Depuis lors, les Agences Locales pour l Emploi n ont plus connu de changements importants. Le 23 mai 2008. Evolution du nombre de chômeurs occupés dans le cadre des Agences Locales pour l Emploi - ALE (Source : Rapport annuel de l Office National de l Emploi ONEM- 2007) Daniel DRAGUET Introduction

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 n o 21 2015 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 TAUX DE POURSUITE D ÉTUDES 75,2% TAUX D EMPLOI 17% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 5,2% TAUX D INACTIVITE 2,6% O B S E R VATO I R E Etude réalisée

Plus en détail

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement 5 objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 13 Objectif Mettre en place un partenariat mondial pour le développement La crise financière mondiale et les turbulences de la zone euro continuent

Plus en détail

En 2011, 483 000 enfants de

En 2011, 483 000 enfants de Octobre 13 N 411 Une diversité des familles à, avec plus de foyers monoparentaux qu ailleurs et moins de familles Population A, 32 enfants de moins de 25 ans, soit 7 % des enfants parisiens, vivent dans

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Édition janvier 2013 Données sociodémographiques Population Âge Sexe Accroissement naturel Familles Ménages État matrimonial Langues Photo de la page couverture : Denis Labine Ce profil sociodémographique

Plus en détail

LE RÔLE RESPECTIF DES TAUX À COURT TERME ET DES TAUX À LONG TERME DANS LE FINANCEMENT DE L ÉCONOMIE

LE RÔLE RESPECTIF DES TAUX À COURT TERME ET DES TAUX À LONG TERME DANS LE FINANCEMENT DE L ÉCONOMIE LE RÔLE RESPECTIF DES TAUX À COURT TERME ET DES TAUX À LONG TERME DANS LE FINANCEMENT DE L ÉCONOMIE Le rôle respectif des taux à court terme et des taux à long terme dans le financement de l économie française

Plus en détail

Le patrimoine des Français

Le patrimoine des Français Le patrimoine des Français Les difficultés statistiques pour évaluer le patrimoine sont plus importantes que pour estimer le revenu. Mais même avec leurs imperfections, les évaluations fournies par l Institut

Plus en détail

addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne

addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne Sommaire Introduction 5 1.1 Une baisse de la demande d

Plus en détail

L Exploitation des films recommandés Art et Essai. en salles, à la télévision, en vidéo

L Exploitation des films recommandés Art et Essai. en salles, à la télévision, en vidéo L Exploitation des films recommandés Art et Essai en salles, à la télévision, en vidéo octobre 2006 Centre National de la Cinématographie Service des études, des statistiques et de la prospective 12, rue

Plus en détail

La réalisation de ce panorama de l emploi territorial est le fruit d un travail collectif, impulsé au cours. Avant-propos

La réalisation de ce panorama de l emploi territorial est le fruit d un travail collectif, impulsé au cours. Avant-propos Avant-propos en vigueur de la loi du 19 février 2007 a confirmé et conforté les centres de gestion comme les partenaires privilégiés de l ensemble des collectivités en matière d emploi public local. Au

Plus en détail

Observatoire de la consommation alimentaire

Observatoire de la consommation alimentaire MINISTÈRE DE LA RÉGION WALLONNE Observatoire de la consommation alimentaire La consommation de produits Bio Unité d'economie et Développement rural Unité de Statistique, Informatique et Mathématique appliquées

Plus en détail

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L ÎLE DE LA RÉUNION Document actualisé en 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE () À L ÎLE DE LA RÉUNION, C EST : 1 emploi sur 10 à la Réunion, soit près de

Plus en détail

Les dépenses et les recettes de la Sécurité sociale : l exemple du régime général

Les dépenses et les recettes de la Sécurité sociale : l exemple du régime général Les dépenses et les recettes de la Sécurité sociale : l exemple du régime général Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I - Les dépenses du régime général... 4 II - Les recettes

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Profil sociodémographique La population > Les familles de recensement Les ménages privés > L'état matrimonial L'immigration > Les langues > Le marché du travail Le lieu de travail et le mode de transport

Plus en détail

Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes

Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes Magali Beffy, Delphine Perelmuter* Pour l année scolaire 2007-2008, les

Plus en détail

Le patrimoine économique national en 2013 Deuxième année de stabilité

Le patrimoine économique national en 2013 Deuxième année de stabilité Le patrimoine économique national en 2013 Deuxième année de stabilité Fabienne Monteil Direction générale des Statistiques Banque de France Sylvain Humbertclaude et Léa mauro Division Synthèse générale

Plus en détail

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Focus Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Introduction Le travailleur qui devient chômeur et qui est admissible sur base de prestations de travail se voit, en application du principe

Plus en détail

Le cumul emploi retraite au RSI, un an et demi après sa libéralisation. Caroline Gaudemer - RSI, Zoom n 52

Le cumul emploi retraite au RSI, un an et demi après sa libéralisation. Caroline Gaudemer - RSI, Zoom n 52 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

profession d'avenir LE FRANCILIEN

profession d'avenir LE FRANCILIEN profession d'avenir L EMPLOI DANS LES CABINETS FRANCILIENS Des chiffres pleins de promesses Comment va l emploi dans les cabinets franciliens? Qui sont les collaborateurs qui y travaillent? Comment ont-ils

Plus en détail

12.1. Le cumul emploi-retraite

12.1. Le cumul emploi-retraite 12.1. Le cumul emploi-retraite Le cumul emploi-retraite est un dispositif qui permet de cumuler le bénéfice d une pension avec la perception de revenus d activité. Dans un premier temps soumis à certaines

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2007 DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

BILAN SOCIAL 2007 DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. BILAN SOCIAL 2007 DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Plus en détail

Départs en retraite avec décote : des situations contrastées entre les hommes et les femmes

Départs en retraite avec décote : des situations contrastées entre les hommes et les femmes n o 28 03 / 2015 études, recherches et statistiques de la Cnav étude Julie Vanriet- Margueron, Cnav Départs en retraite avec décote : des situations contrastées entre les hommes et les femmes Lorsqu un

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service R0Z-Caissiers, employés de libre service Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 207 000 personnes occupent un emploi de caissier et 103 000 sont employés de libre-service. Alors que les premiers

Plus en détail

Chiffre du mois. La population des ingénieurs diplômés : chiffres-clés. N 59 Octobre 2015. Introduction

Chiffre du mois. La population des ingénieurs diplômés : chiffres-clés. N 59 Octobre 2015. Introduction N 59 Octobre 2015 Chiffre du mois La population des ingénieurs diplômés : chiffres-clés Introduction La 26 e édition de l enquête nationale sur les ingénieurs publiée en juin dernier par Ingénieurs et

Plus en détail

Les effets de la neutralisation de l Assurance Vieillesse des Parents au Foyer sur les montants de pensions du Régime Général

Les effets de la neutralisation de l Assurance Vieillesse des Parents au Foyer sur les montants de pensions du Régime Général CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 13 février 2008 à 9 h 30 «Evaluation du montant des droits familiaux» Document N 8 Document de travail, n engage pas le Conseil Les effets de la neutralisation

Plus en détail

Population. Eléments de diagnostic

Population. Eléments de diagnostic 2006 : 24,1 % de la population 10,2 % du territoire BASSIN D EMPLOI DE REIMS Eléments de diagnostic Population Evolutions démographiques (en nombre d habitants) Champagne- Ardenne 2006 323 079 1 338 844

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses JANVIER 2014 N 002 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques LA VAE EN 2012 DANS LES MINISTÈRES CERTIFICATEURS Plus de 250 000 personnes

Plus en détail

L encadrement supérieur et dirigeant dans les trois versants de la fonction publique

L encadrement supérieur et dirigeant dans les trois versants de la fonction publique MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE POINT STAT Février 2015 L encadrement supérieur et dirigeant dans les trois versants de la fonction publique L encadrement supérieur et dirigeant

Plus en détail

Annexe. au mémoire présenté par. BCT Consultation Inc. dans le cadre des consultations publiques sur la. Loi sur l équité salariale

Annexe. au mémoire présenté par. BCT Consultation Inc. dans le cadre des consultations publiques sur la. Loi sur l équité salariale Annexe au mémoire présenté par BCT Consultation Inc. dans le cadre des consultations publiques sur la Loi sur l équité salariale Mars 2003 AVANT-PROPOS Cette annexe se veut un document complémentaire au

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 4 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 214 HAUSSE DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 214, le des créations pures d entreprises dans les secteurs

Plus en détail

Migrations Professionnelles en Plaine de France : les Navettes Domicile Travail. Analyse de l Exploitation Complémentaire du Recensement de 2006

Migrations Professionnelles en Plaine de France : les Navettes Domicile Travail. Analyse de l Exploitation Complémentaire du Recensement de 2006 Migrations Professionnelles en Plaine de France : les Navettes Domicile Travail Analyse de l Exploitation Complémentaire du Recensement de 2006 Novembre 2009 Sommaire 1. Introduction : les caractéristiques

Plus en détail

Le financement public de la recherche-développement dans les principaux pays

Le financement public de la recherche-développement dans les principaux pays ISSN 1286-9392 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE et MINISTÈRE DE LA RECHERCHE00.47 NOVEMBRE En 1998, les États de la zone OCDE financent un tiers de la dépense intérieure de recherche et développement.

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Octobre 2015 n 57 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing Présentation de l étude : L université

Plus en détail

> LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

> LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL > LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL En bref En termes d effectif, avec 5 190 professionnels en emploi en région Provence Alpes Côte d Azur en 2011, le métier d assistant de service social représente le

Plus en détail