Le noeud de chaise: Se défait facilement, même après une mise en tension, due à un vol

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le noeud de chaise: Se défait facilement, même après une mise en tension, due à un vol"

Transcription

1 Le noeud de chaise: Se défait facilement, même après une mise en tension, due à un vol

2 Résistance de la main à la traction HUIT PLAQUETTE DEMI-CABESTAN GRIGRI 2 kn.= 200kg 2 kn.= 200 kg 2,5 kn = 250 kg. 4,5 kn = 450 kg Attention: l'absence de point de renvoi entraîne un glissement de la corde dans la main très important. Le blocage devient alors impossible avec un huit ou une plaquette (en raison des importantes brûlures que cela occasionne) et difficile avec un demi-cabestan. Ce risque n'existe pas avec le GRIGRI, mais la force de choc transmise à l'assureur est alors plus importante.

3 1-Préférable de mettre les mousquetons du meme sens pour éviter le back clip dans la bolt. 2-Toujours le droit dans la bolt car il se crée des fissures à l impact causées par la bolt 3-Les mousquetons de la bolt, suite a un impact important 1,5 et plus doivent etre changés

4 Corde faucheuse : Toujours avoir la corde à l extérieure de la jambe

5

6 Descente en rappel

7 Multie longeur.mexico Faire le relais avec une corde d'attache (à simple) Le leader arrive au relais. Il se longe avec un noeud de cabestan sur l'un des deux points. Il prévient son second, qui peut libérer la corde de son système d'assurage. Il relie ensuite les deux points du relais à l'aide d'une sangle, sur laquelle il place un mousqueton à vis (sans oublier de vriller le brin supérieur de la sangle dans le mousqueton). C'est sur ce mousqueton qu'il assure son second, soit à l'aide du GRIGRI ou du REVERSO, soit avec un demi-cabestan. Il prévient son second qu'il peut partir (en tirant deux coups sur la corde, par exemple). DÉ PART. En arrivant, le second se longe sur le point libre du relais. Le leader retire le système d'assurage du mousqueton pour le positionner sur son harnais. Le second devient alors leader. L'assureur peut se longer une seconde fois, sur le mousqueton en milieu de sangle.

8 Le schéma ci-dessous montre la répartition de la force de choc sur les points en fonction de la configuration du relais: pour éviter de trop solliciter les protections, qui, en terrain d'aventure sont par définition "aléatoires", attention à l'angle formé par l'anneau qui relie les deux points. Vriller le brin supérieur de l'anneau évite au mousqueton de s'échapper en cas de rupture d'un des deux points du relais. Le noeud dans le bras le plus long réduit le glissement du mousqueton en cas de rupture du point le plus haut. Facteur chute = la bolt la plus importante pour éliminer le facteur de chute 2 est la première bolt

9 Le facteur de chute THÉORIQUE Le facteur de chute détermine la dureté d une chute : plus il est élevé, plus la chute est dure. Sa valeur, comprise entre 0 et 2 en condition d escalade, se calcule en divisant la hauteur de chute par la longueur de corde utilisée. La dureté de la chute n est pas fonction de la hauteur de chute mais de ce rapport, car plus la longueur de corde est grande, plus elle peut s allonger pour amortir la chute. Ce facteur de chute théorique suppose qu il n y a pas de frottement entre l assureur et le point supérieur pour permettre à toute la corde utilisée d absorber uniformément l énergie. Le facteur de chute RÉEL Les frottements dans les mousquetons ou contre le rocher limitent la propagation de la force le long de la corde. Ainsi seule la longueur de corde entre l avant-dernier et le dernier point sera pleinement sollicitée, et chaque longueur entre les mousquetons précédents le sera de moins en moins. Il en résulte que la capacité de la corde ne va pas être utilisée pleinement sur toute sa longueur et donc que le facteur de chute réel est beaucoup plus élevé que le facteur de chute théorique. On entend souvent dire qu en pratique, les facteurs de chute sont faibles et que l assurage dynamique permet de limiter les forces de choc. On en conclut alors que la force de choc maximale de la corde n a que très peu d influence sur les forces développées sur les points d assurage. C est totalement faux. Le Club Alpin Italien a conduit de nombreux tests pratiques, les a filmés et a enregistré les efforts le long de la chaîne d assurage. À partir de ces résultats, le Docteur Bedogni a établi un modèle mathématique permettant de calculer les efforts développés le long du système d assurage dans tous les cas de figure. Notamment, il permet de calculer l effort sur le dernier point mousquetonné en fonction de la force maximale de la corde. Nous avons choisi des cas pratiques très différents pour montrer ce qui se passe réellement. Ils sont illustrés par les schémas ci-dessous et les résultats sont traduits par les courbes montrant l évolution de l effort sur le dernier point en fonction de la force de choc maximale de la corde. Ces résultats peuvent se passer de commentaires! Ils montrent très clairement que les efforts sur le dernier point sont très différents selon que l on utilise une corde à force de choc maximale faible ou une corde à force de choc maximale élevée.

10 Mousquetonnage dans l axe sans frottements jusqu au dernier point. Mousquetonnage de 5 points avec des frottements sur le rocher. Passage d un surplomb avec frottement sur la lèvre du toit. Corde Force choc Impact réel Effet poulie 7,2 kn 8,85 kn 9 kn 11 kn 10 kn 12 kn Corde Force choc Impact réel Effet poulie 7,2 kn 7,5 kn 9 kn 9,2 kn 10 kn 10,10 kn Corde Force choc Impact réel Effet poulie 7,2 kn 8,35 kn 9 kn 10,3 kn 10 kn 11,3 kn La force de choc Théorie et pratique Quand un grimpeur chute, l énergie doit être absorbée par le système d assurage et en particulier par la corde. Si la corde absorbe bien l énergie, elle va réduire l impact sur le grimpeur. Cet impact, que va encaisser le grimpeur à la fin de sa chute, c est ce qu on appelle la force de choc. Elle dépend du facteur de chute, du poids du grimpeur, et de la capacité de la corde à absorber l énergie de la chute. Toutes les cordes de montagne sont caractérisées par leur force de choc maximale, mesurée en laboratoire dans des conditions extrêmes qui ne se rencontrent pas en escalade : masse métallique, assurage fixe, corde bloquée. C est la valeur qui est indiquée sur les notices. Dans ces conditions, toute l énergie de la chute est absorbée par la corde, et pas du tout par les frottements, le harnais ou la déformation du corps humain. Il s'agit donc bien de la force de choc maximale de la corde. L EFFET POULIE En cas de chute, le dernier point mousquetonné subit à la fois la force de choc transmise au grimpeur et la force venant de l assureur. Ces deux forces s ajoutent. C est ce que qu on appelle l effet poulie. La force venant de l assureur est plus faible que la force de choc transmise au grimpeur à cause du frottement dans le mousqueton. C est pourquoi, en définitive, la force totale exercée sur le dernier point est égale à environ 1,60 fois la force sur le grimpeur!

11 Comment mieux comprendre les caratéristiques de votre corde dynamique Force de choc Valeurs imposées par la norme : Corde à simple : force de choc inférieure à 12 kn lors de la première chute facteur 1,77 avec une masse de 80 kg. Corde à double : force de choc inférieure à 8 kn lors de la première chute facteur 1,77 avec une masse de 55 kg. - Glissement de la gaine: L âme et la gaine de la corde sont deux composantes indépendantes qui ont tendance, si la construction n est pas soigneusement étudiée, à se désolidariser et à glisser l un par rapport à l autre. La gaine se déforme alors peu à peu sous l effet du descendeur créant une zone molle autour de l âme et un gonflement ponctuel : l effet chaussette. Ce phénomène entraîne une usure plus rapide, notamment en utilisation intensive ou moulinette, ainsi qu un risque de blocage dans le descendeur ou l appareil d assurage. Nombre de fuseaux La gaine entoure et protège l âme de la corde, c est la partie visible. Elle est constituée de groupes de fils : les fuseaux. À diamètre égal, un nombre de fuseaux élevé donne de meilleures caractéristiques dynamiques, et un nombre de fuseaux plus faible une meilleure résistance au frottement. Ainsi on choisira une corde à simple en 48 fuseaux pour ses performances dynamiques ou en 32 fuseaux pour privilégier la résistance au frottement en utilisant un fil plus épais. _ 48 fuseaux 32 fuseaux Nombre de chutes Pour satisfaire aux normes, les cordes à simple doivent résister à 5 chutes successives de facteur 1,77 avec masse de 80 kg, les cordes à double à 5 chutes successives avec masse de 55 kg Allongement dynamique C est l allongement de la corde mesuré lors de la première chute du test UIAA. Il doit être inférieur à 40%. Allongement statique Mesuré sous une charge de 80 kg il ne doit pas dépasser 10% pour une corde à simple, 12% pour une corde double. Attenttion: On sait que la corde perd de ses qualités dynamiques à chaque chute.

12 Les chutes et les cordes dynamiques L'accélération lors d'une chute G=9.81ms-2 génère une énergie cinétique à absorber de Ec=1/2mv2=mG-Ep. En escalade, les chutes sont spécifiées à poids constant, soit 80kg pour la personne chutant, il reste donc la vitesse de chute qui varie, en fonction de la hauteur entre le point de départ et le point où s'arrete la chute (dv=gdt tant que l'on est en chute libre). si on chute a 5m de la dernière dégaine posée, la chute libre est de 10m et elle dure 1 seconde (G=10) et la vitesse max est de 10ms-1. Il faut ralentir (après la chute libre) grace à la corde jusqu'à l'arrêt soit 0ms-1. Si le freinage se fait avec une accélération de 15G, la corde devra se ralonger de 70cm. Il est estimé qu'un homme peut tenir 15G maximum d'accélération sur une fraction de seconde sans trops de domages, il faut donc que la corde supporte au minimum 1200kg (80kgx15). La Résistance à la rupture d'une corde doit être au moins de 1200kg. Une bonne corde tiens 2500 kg Force de choc Il est estimé qu'un homme peut tenir 15G maximum sur une fraction de seconde, il faut donc que la décélération lorsqu'il a chuté soit la plus douce possible, grace à une corde elastique. On parle de corde dynamique, contrairement aux cordes statique ou semi-statique, qui ne sont pas conçues pour ammortir les chutes et peuvent blesser gravement, voir tuer celui qui chute, car elles soummettent le corps a des accélérations trops fortes. On définit le facteur de chute comme le rapport entre la hauteur de chute libre et la longueur de corde entre les 2 grimpeurs. Par exemple, un grimpeur est à 30m de l'assureur, et la dernière dégaine posée est 5m plus bas. S'il chute, il tombera en théorie de 10m, retenu par la dégaine. Le facteur de chute est de 10/30=0,33 (indépendament de son poids vu qu'on regarde la hauteur de chute libre avant amortissement de la corde). Mintenant, s il est en bas de la falaise, après avoir posé une première dégaine. Il est à 5m du sol, sa dégaine à 3m du sol. S'il chute il tombe de 4m (2x2m). Son facteur du chute est de 4/5 =0,8. Si un grimpeur retombe à la hauteur de l'assureur (avant ammortissement de la corde) le facteur de chute est de 1. S'il retombe au dessus le facteur de chute est moins de 1, et s'il retombe au dessous il est au dessus de 1. Note: si l'assureur est au sol et non sur un relais en parois, un facteur de chute proche voir suppérieur a 1 entraine un retour au sol non ammorti: le grimpeur s'écrase comme s'il n'était pas assuré par la corde! Le pire cas est de tomber au démarrage d'un relais. Dans ce cas, si le grimpeur monte et chute sans avoir pu poser de dégaine, il chutera à une distance égale a celle qu'il à monté, sous l'assureur. Dans ce cas le facteur de chute est de 2. Lors de la pire chute ( un facteur 2), il faut que la corde offre une accélération maximale de 15G lorsqu'elle se tend. C'est à dire que le grimpeur tombant ne doit pas être soumis a une pression de plus de 1200kg. On parle de force de choc. À noter que la force de choc est indépendante de la hauteur de chute. La hauteur de chute n'influe pas sur l'accélération subie, mais sur la durée pendant laquelle elle est subie (en tombant de plus haut, on va plus vite, et il faut donc amortir plus longtemps). La force de choc d'une corde doit être la plus faible possible, toujours inférieure à 1200kg.

13 Elasticité de la corde Lorsqu'une corde à une elasticité trop grande, elle peut être dangereuse, car une personne tombant du bas d'un mur à plus de chance de toucher le sol. L'elasticité de la corde doit être de moins de 8% (par exemple, une corde de 10m soumis a un poid de 80kg ne doit pas s'étirer de plus de 80cm). Age de la corde Lorsqu'on chute avec une corde, ses fibres s'usent. Elle devient moins amortissante, et peut dans l'extreme limite se rompre sur une chute. Cependant il est plus probable que lors d'une chute la corde puisse blesser parce qu'elle n'amortit plus bien. L'age d'une corde est comptée en nombre de chutes de facteur 2 qu'elle a subie. Les cordes d'escalade sont conçue pour résister à au moins 5 chutes. Une bonne corde peut résister à 8 chutes. Il est une bonne pratique de marquer sur la corde le nombre de chutes qu'elle a subie afin de connaitre son elasticité (si elle est vieille elle sera d'autant moins souple), par exemple en dessinant des traits sur les bouts pour chaque chute importante. Il faut éviter de monter en tête avec une vieille corde (en moulinette c'est moins grave, car les facteurs de chutes sont plus faibles, 0,5 au pire des cas si la corde n'est pas ravalée par l'assureur). Elles supportent 2200 kg... pourquoi? Sur une chute de facteur 2, la force exercée coté grimpeur est de 1200 kg. L'assureur doit résister à la chute et donc imprimer une force complémentaire, sachant que le frottement de corde consomme 30% de l'énergie la contreréaction est d'environ 850kg. La force exercée sur la dégaine (effet poulie) est donc de 2050kg. Il reste une petite marge. 150 kg avant rupture Durée de vie de la corde et du Harnais Durée de vie = durée de stockage avant première utilisation + durée d utilisation. - La durée de vie est limitée à 15 ans. - La durée de vie dépend de la fréquence et du mode d utilisation. - Les sollicitations mécaniques, les frottements, les U.V. et l humidité dégradent les propriétés de la corde. - Noter qu à l usage, une corde grossit donc perd jusqu à 10% de sa longueur. - Durée de stockage : dans de bonnes conditions peut être entreposé pendant 5 ans avant première utilisation, sans affecter sa future durée d utilisation. Durées d utilisations : - Utilisation quotidienne et intensive : 1 an - Utilisation hebdomadaire et intensive : 2 ans - Utilisation quotidienne en saison et d intensité moyenne : 3 ans - Utilisation hebdomadaire en saison et d intensité moyenne : 5 ans - Quelques utilisations dans l année d intensité moyenne : 7 ans - Utilisation très occasionnelle de faible intensité : 10 ans Le temps d utilisation ne doit jamais dépasser 10 ans.

Produit par : Dominic Fournier. Cours Initiation

Produit par : Dominic Fournier. Cours Initiation Cours Initiation Grigri L'assureur/descendeur autofreinant GRIGRI de PETZL, a révolutionné les techniques de descente et d'assurance en falaise. Il permet d'assurer et de faire descendre un grimpeur. En

Plus en détail

En grande voie 17. Manip du relais en grande voie 18. Triangulation 19. Remontée sur corde double 20. Passage de nœud 21. Mouflage

En grande voie 17. Manip du relais en grande voie 18. Triangulation 19. Remontée sur corde double 20. Passage de nœud 21. Mouflage UFR STAPS Nice Option Montagne Escalade 2012 I. Les nœuds 1. Nœud de 8 2. Nœud de chaise 3. Nœud cabestan 4. Nœud demi cabestan 5. Nœud Machard 6. Nœud Prussik 7. Nœud français 8. Double nœud de pécheur

Plus en détail

Sommaire. 1. Assurer un grimpeur en tête

Sommaire. 1. Assurer un grimpeur en tête Sommaire Assurer un grimpeur en tête... 1 Mousquetonner... 2 Manœuvre du maillon... 3 Le relais équipé... 4 Le relais non équipé... 5 Assurer au relais :... 7 La descente en rappel... 10 1 1. Assurer un

Plus en détail

UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE sur SITES NATURELS D ESCALADE (SNE) ou SITES SPORTIFS

UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE sur SITES NATURELS D ESCALADE (SNE) ou SITES SPORTIFS UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE sur SITES NATURELS D ESCALADE (SNE) ou SITES SPORTIFS Club : Nom : Prénom : Adresse : Téléphone fixe : Portable : Adresse email : N de licence : Personne à prévenir en

Plus en détail

Sommaire. L assurage 1/1. fic-somassurage01-c3m

Sommaire. L assurage 1/1. fic-somassurage01-c3m L assurage fic-somassurage01-c3m Sommaire Le matériel Tubes, bloqueurs, plaquettes... Auto-assurage à la montée à la descente du 1 er de cordée avec appareil à la taille/épaule du second de cordée avec

Plus en détail

Escalade. sur structure artificielle et site sportif. Règles de sécurité

Escalade. sur structure artificielle et site sportif. Règles de sécurité Escalade sur structure artificielle et site sportif Règles de sécurité Adopté en comité directeur le : 14 février 2004 Sommaire 1 GENERALITES...2 1.1 OBJET DE CES REGLES...2 1.2 REFERENCES REGLEMENTAIRES...2

Plus en détail

NOM Compétitions Catégorie Date Classement. Prénom Date de naissance. Année Catégorie. N de licence et Etablissement

NOM Compétitions Catégorie Date Classement. Prénom Date de naissance. Année Catégorie. N de licence et Etablissement NOM Compétitions Catégorie Date Classement Prénom Date de naissance Année Catégorie N de licence et Etablissement 2 3 Résultats (Niveau et Date) Meilleure performance Sorties (en milieu naturel) En moulinette

Plus en détail

UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE sur SAE

UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE sur SAE UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE sur SAE Club : Adresse : Adresse email : N de licence : Personne à prévenir en cas de nécessité Date d entrée en formation : Page 1 sur 5 UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE

Plus en détail

OPTION ESCALADE. Equipement de la Cordée - Grimper en tête - Assurer en tête Sommaire:

OPTION ESCALADE. Equipement de la Cordée - Grimper en tête - Assurer en tête Sommaire: OPTION ESCALADE Equipement de la Cordée - Grimper en tête - Assurer en tête Sommaire: A) Passer son beaudrier idem moulinette B) S'encorder: Noeud de huit C) Fermer la chaine d'assurance idem moulinette

Plus en détail

Encordement avec la tête d alouette

Encordement avec la tête d alouette Encordement avec la tête d alouette Difficile à défaire seul, ce noeud est presque uniquement utilisé dans un contexte d'encadrement de public difficile. Encordement en milieu de corde (l'encordement en

Plus en détail

Sommaire. Le sauvetage 1/1. fic-somsauvet01-c3m

Sommaire. Le sauvetage 1/1. fic-somsauvet01-c3m Le sauvetage fic-somsauvet01-c3m Sommaire L auto-sauvetage Remontée sur corde fixe Les mouflages Mouflage simple Mariner à démultiplication simple Mariner à démultiplication double Les mouflages «Boucle»

Plus en détail

Relier le relais et se vacher

Relier le relais et se vacher Relier le relais et se vacher Grande voie retourner le mousqueton du haut de la dégaine avoir un baudrier clair avant de partir arrivée au relais clipper une dégaine sur la plaquette du haut clipper la

Plus en détail

Points importants lors d une «progression encordée» (escalade, alpinisme)

Points importants lors d une «progression encordée» (escalade, alpinisme) Points importants lors d une «progression encordée» (escalade, alpinisme) Il est utile de rappeler quelques points importants lors de la progression encordé en montagne. La réussite de celle-ci dépend

Plus en détail

1RWLFHGH FDOFXO 0RXVTXHWRQ. LAGRUE Sébastien POREZ Mathieu Licence GMP 2M. Promotion 2000-2001 GENIE MECANIQUE ET

1RWLFHGH FDOFXO 0RXVTXHWRQ. LAGRUE Sébastien POREZ Mathieu Licence GMP 2M. Promotion 2000-2001 GENIE MECANIQUE ET Promotion 2000-2001 GENIE MECANIQUE ET 1RWLFHGH FDOFXO 0RXVTXHWRQ LAGRUE Sébastien POREZ Mathieu Licence GMP 2M I.U.P. de LORIENT 2, rue Le Coat St Haouen 56325 LORIENT Sommaire : 1- Introduction 1.1-

Plus en détail

Sur l utilisation du matériel en Salle Artificielle d Escalade (SAE) et Sur la pédagogie d apprentissage

Sur l utilisation du matériel en Salle Artificielle d Escalade (SAE) et Sur la pédagogie d apprentissage Formation d escalade Animateur SAE Dernière mise à jour en 2006 Notion de base Sur l utilisation du matériel en Salle Artificielle d Escalade (SAE) et Sur la pédagogie d apprentissage Un Animateur SAE

Plus en détail

REVERSO ( Petzl ) & REVERSINO

REVERSO ( Petzl ) & REVERSINO REVERSO ( Petzl ) & REVERSINO Prix : env. 19,50 ( chacun!) Poids vérifié : 84 g / 57 g Diamètre d'utilisation : Reverso : - à simple : de 10 à 11 mm - à double : de 8 à 9 mm Reversino : - à double : 7,5

Plus en détail

CHAPITRE 9 : LA VIA FERRATA

CHAPITRE 9 : LA VIA FERRATA AVANT-PROPOS CHAPITRE 9 : LA VIA FERRATA La via ferrata s est fort développée depuis une trentaine d années. Ces parcours sont maintenant le plus souvent aménagés pour un parcours ludique et sportif et

Plus en détail

CERTIFICATIONS CORDISTES CQP/CATC FAUTES TECHNIQUES & COMPORTEMENTALES

CERTIFICATIONS CORDISTES CQP/CATC FAUTES TECHNIQUES & COMPORTEMENTALES CERTIFICATIONS CORDISTES CQP/CATC FAUTES TECHNIQUES & COMPORTEMENTALES Les fautes répertoriées ne sont que des critères ou des indicateurs qu il faut relier à une compétence opérationnelle et aux conditions

Plus en détail

comment choisir son epi?

comment choisir son epi? FR comment choisir son epi? le harnais DE SéCURITé ET LES systèmes d arrêt de chutes 2011 Conseil pour le Développement Economique de la Construction a.s.b.l. www.aaa.lu Institut de Formation Sectoriel

Plus en détail

LE PETIT LIVRE DES NOEUDS

LE PETIT LIVRE DES NOEUDS LE PETIT LIVRE DES NOEUDS LaToileScoute Les grands classiques Le Noeud Plat Le noeud plat est le plus utile et le plus utilisé des noeuds. Il sert en particulier à terminer un brelage ou une tête de bigue.

Plus en détail

Ludique et exigeante, l escalade est un sport complet qui invite l enfant à se dépasser tout en gardant la maîtrise de ses actes.

Ludique et exigeante, l escalade est un sport complet qui invite l enfant à se dépasser tout en gardant la maîtrise de ses actes. PANEL D EXERCICES > de l activité Escalade Ludique et exigeante, l escalade est un sport complet qui invite l enfant à se dépasser tout en gardant la maîtrise de ses actes. L intérêt de l escalade dans

Plus en détail

EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE LIVRET CANDIDAT

EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE LIVRET CANDIDAT EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE LIVRET CANDIDAT EXAMEN FACULTATIF PONCTUEL BACCALAUREATS GENERAUX ET TECHNOLOGIQUES. EPREUVE : ESCALADE Année scolaire 2013-2014 4 RUE G. ENESCO 94010 CRETEIL CEDEX Tél :

Plus en détail

CHAPITRE 6 : VOIES DE PLUSIEURS LONGUEURS

CHAPITRE 6 : VOIES DE PLUSIEURS LONGUEURS AVANT-PROPOS CHAPITRE 6 : VOIES DE PLUSIEURS LONGUEURS Le déroulement de l escalade en cordée en SNE de plusieurs longueurs nécessite la maîtrise de la pose du relais où le premier de cordée s arrête et

Plus en détail

Référentiel. Fournitures. Equipement de Protection Individuelle, petit matériel. Escalade

Référentiel. Fournitures. Equipement de Protection Individuelle, petit matériel. Escalade Référentiel Fournitures en Equipement de Protection Individuelle, en petit matériel Escalade construction des collèges du CG13 ; janvier 2014 Page 1 A- Les équipements de protection individuelle d escalade

Plus en détail

276 g. Ref.1041. Assureur/descendeur à freinage assisté révolutionnaire, avec des caractéristiques de sécurité uniques

276 g. Ref.1041. Assureur/descendeur à freinage assisté révolutionnaire, avec des caractéristiques de sécurité uniques Ref.4 Assureur/descendeur à freinage assisté révolutionnaire, avec des caractéristiques de sécurité uniques Force d'arrêt basse, une assurance plus dynamique et moins traumatisante Dispositif breveté anti-panique

Plus en détail

Chapitre P8 : Le travail : un mode de transfert de l'énergie. 1 ere S Chapitre P8 2008-2009

Chapitre P8 : Le travail : un mode de transfert de l'énergie. 1 ere S Chapitre P8 2008-2009 Chapitre P8 : Le travail : un mode de transfert de l'énergie I) Comment le travail du poids peut-il modifier la vitesse d'un corps : -) Relation entre le travail du poids et la vitesse : Voir TP 7 de physique

Plus en détail

Projet pédagogique Escalade Ecole Primaire

Projet pédagogique Escalade Ecole Primaire Projet pédagogique Escalade Ecole Primaire Analyse de l activité selon quatre poles : L activité Escalade : Logique interne C est une activité de déplacement quadrupédique dans un espace plus ou moins

Plus en détail

14 Bd de Lattre de Tassigny 90 000 BELFORT. http://www.sports-loisirs-equipements.com

14 Bd de Lattre de Tassigny 90 000 BELFORT. http://www.sports-loisirs-equipements.com 14 Bd de Lattre de Tassigny 90 000 BELFORT TEL et FAX : 03 84 28 20 90 Email : slebelfort@aol.com http://www.sports-loisirs-equipements.com -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Sommaire. Les techniques d escalade. De fortune sur demi-cabestan Débrayable Suisse 1/1. fic-somescalade01-c3m

Sommaire. Les techniques d escalade. De fortune sur demi-cabestan Débrayable Suisse 1/1. fic-somescalade01-c3m Les techniques d escalade fic-somescalade01-c3m Sommaire La poulie (moulinette) L assurage Sécurité lors de la mise en place Manip FFME Le rappel Sécurité lors de la mise en place Amarrages en terrain

Plus en détail

Bien choisir son système RAID

Bien choisir son système RAID Bien choisir son système RAID par Pierre SALAVERA Service Technique ACTN «Lorsque nous dimensionnons un NAS ou un serveur, nous nous posons souvent la question : Quel système RAID vais-je choisir? Est-il

Plus en détail

MON LIVRET ESCALADE. Cycle 3

MON LIVRET ESCALADE. Cycle 3 MON LIVRET ESCALADE Cycle 3 1 Bonjour Bonjour je suis Spider l araignée, championne d escalade. Je vais t expliquer comment pratiquer cette activité. C est facile, tu vas voir. Allez on commence? NOM :...

Plus en détail

Brève histoire de l escalade*

Brève histoire de l escalade* Brève histoire de l escalade* Parler d escalade nécessite de parler d abord des montagnes. En Europe une chaîne de montagnes traverse de nombreux pays : les Alpes. Jusqu au 17 ème siècle personne ne s

Plus en détail

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique»

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique» «Principe fondamental de la dynamique» Exercice 1 a. Un véhicule parcourt 72 km en 50 minutes. Calculer sa vitesse moyenne et donner le résultat en km/h puis en m/s. La vitesse v est donnée en fonction

Plus en détail

Etapes de progrès en escalade

Etapes de progrès en escalade Etapes de progrès en escalade Remarques introductives : 1- Les étapes qui suivent sont à relativiser en fonction des âges. 2- Elles sont plus ou moins longues à mettre en œuvre en fonction des âges, des

Plus en détail

Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER

Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER Partie 1 Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER On utilise pour cela un modèle simplifié plan. 1.1. Colorié le document 1 pour faire apparaître les différentes classes d équivalence. 1.2. Réaliser

Plus en détail

Principe de fonctionnement d un véhicule à roues

Principe de fonctionnement d un véhicule à roues Mécanique «Chapitre» 4 Principe de fonctionnement d un véhicule à roues Parties du programme de PCSI à revoir Notions et contenus Lois de Coulomb du frottement de glissement dans le seul cas d un solide

Plus en détail

Option Montagne-escalade UFR STAPS NICE N 1 :

Option Montagne-escalade UFR STAPS NICE N 1 : N 1 : La remontée sur corde avec brin simple Matériel : 1 baudrier, 3 mousquetons, 1grigri ou descendeur anti panique, une poignée jumar, une sangle assez longue Utilité : permet de remonter sur la corde

Plus en détail

-Réussir un bloc cotée 4b après travail si nécessaire. - Parer un grimpeur sur

-Réussir un bloc cotée 4b après travail si nécessaire. - Parer un grimpeur sur Passeports/ Ateliers Vert Bleu (A) (B) (C) (D) Remontée sur corde - Réussir un 5b à vue sur 3 proposées. -Installation d une moulinette en haut de voie. Tirage au sort : - l universelle. - la rapide. -Réussir

Plus en détail

CHAPITRE 7 : LE RAPPEL

CHAPITRE 7 : LE RAPPEL AVANT-PROPOS CHAPITRE 7 : LE RAPPEL Le rappel même en falaise équipée reste une technique qui présente des risques certains, notamment dus au fait que pour descendre en rappel, les deux grimpeurs doivent

Plus en détail

Le bpa. bpa Bureau de prévention des accidents, case postale 8236, CH-3001 Berne Tél. +41 31 390 22 22, fax +41 31 390 22 30, info@bpa.ch, www.bpa.

Le bpa. bpa Bureau de prévention des accidents, case postale 8236, CH-3001 Berne Tél. +41 31 390 22 22, fax +41 31 390 22 30, info@bpa.ch, www.bpa. Pour votre sécurité Le bpa est le centre suisse de compétences pour la prévention des accidents. Il a pour mission d assurer la sécurité dans les domaines de la circulation routière, du sport, de l habitat

Plus en détail

S établir en avant en tournant en arrière à l appui

S établir en avant en tournant en arrière à l appui S établir en avant en tournant en arrière à l appui Le gymnaste part de la station, face à la barre. L entraîneur en profite pour poser directement sa première main sur l épaule du gymnaste (1). Une fois

Plus en détail

Initiateur SAE du 26/10/2006 au 01/11/2006. Jeux d escalade pour petits et grands.

Initiateur SAE du 26/10/2006 au 01/11/2006. Jeux d escalade pour petits et grands. Initiateur SAE du 26/10/2006 au 01/11/2006 Jeux d escalade pour petits et grands. François MONCORGE Mathias GENNESSAUX 1 Sommaire Page 3 : Le Dodge ball de Yann Page 4 : Le jeu des couleurs par Laure Page

Plus en détail

Modélisation du système de la suspension BMW

Modélisation du système de la suspension BMW Problématique Modélisation du système de la suspension BMW La suspension de moto relie le siège et son pilote à la roue arrière de la moto. Les oscillations du sol doivent être absorbées par cette suspension

Plus en détail

FABRICATION D UNE CORDE D ARC

FABRICATION D UNE CORDE D ARC FABRICATION D UNE CORDE D ARC Introduction La corde d'arc est probablement l élément le plus simple à fabriquer sur un arc. La corde le plus généralement utilisée est la boucle continue que la plupart

Plus en détail

Fiche technique ESCALADE

Fiche technique ESCALADE Mise à jour 01/01/2011 Construire pour le sport Infrasports Fiche technique ESCALADE Direction générale opérationnelle des Routes et des Bâtiments Infrasports Boulevard du Nord, 8 5000 NAMUR Tél. 081/77.33.70

Plus en détail

ANNEXE 1 : Les ondes Renseignements pour l'enseignant

ANNEXE 1 : Les ondes Renseignements pour l'enseignant ANNEXE 1 : Les ondes Renseignements pour l'enseignant Il existe plusieurs types d'ondes, par exemple le son, la lumière et les vagues. De plus, il existe de nombreux phénomènes que l'on peut représenter

Plus en détail

A.S Collège Anceau de Garlande DOSSIER AS ESCALADE. Collège ANCEAU DE GARLANDE. E. ANTOINE / Collège ANCEAU de GARLANDE

A.S Collège Anceau de Garlande DOSSIER AS ESCALADE. Collège ANCEAU DE GARLANDE. E. ANTOINE / Collège ANCEAU de GARLANDE DOSSIER AS ESCALADE Collège ANCEAU DE GARLANDE Sommaire I/ Sécurité... 1 Le matériel...2 Ce que je dois vérifier avant d utiliser une voie...2 Apprendre à s encorder...2 Apprendre à assurer...3 Permis

Plus en détail

Programme. Énergie liée au mouvement Distance de freinage Choc et deformation. Objectifs disciplinaires

Programme. Énergie liée au mouvement Distance de freinage Choc et deformation. Objectifs disciplinaires Energie et chocs Ce que l élève doit retenir L énergie d un objet en mouvement de translation est proportionnelle à sa masse et au carré de sa vitesse. La distance de freinage est proportionnelle au carré

Plus en détail

Le matériel utilisé en PAH

Le matériel utilisé en PAH Le matériel utilisé en PAH Formation opérateur-surveillant PAH CREPS PACA David GODEFROY (réalisé à partir d articles et de photos du site ffme et vieux campeur) ? Charlotte (hygiène) sous le casque? Type

Plus en détail

LIVRET ESCALADE Collège F. LEGER

LIVRET ESCALADE Collège F. LEGER TOPO d escalade LIVRET ESCALADE Collège F. LEGER Nom : Prénom : Classe : Année 2012-2013 Confectionné par Ch. CORNEILLE - EPS MATERIEL un des maillons essentiel de la chaîne d'assurage du grimpeur, l'intermédiaire

Plus en détail

D- Aérodynamique. Si vous augmentez la charge alaire de votre ULM, votre vitesse de décrochage: R : augmente

D- Aérodynamique. Si vous augmentez la charge alaire de votre ULM, votre vitesse de décrochage: R : augmente Brin de laine D- Aérodynamique Un vol dissymétrique se reconnaît par: la non coïncidence du brin de laine avec l'axe longitudinal de l'ulm Un brin de laine placé en vue du pilote dans une zone d'écoulement

Plus en détail

6 Les forces mettent les objets en mouvement.

6 Les forces mettent les objets en mouvement. 6 Les forces mettent les objets en mouvement. Tu dois devenir capable de : Savoir expliquer la proportion directe entre la force et l accélération à l aide d un exemple ; expliquer la proportion inverse

Plus en détail

Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire

Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire Fabrice Paget B.E.E.S Escalade Tél : +336 88 31 14 72 fabrice.paget@orange.fr 1 Glossaire Effectifs Durée des séances Atelier escalade sans être encordée Traversées

Plus en détail

PIED DE LEVAGE AVEC TREUIL

PIED DE LEVAGE AVEC TREUIL PIED DE LEVAGE AVEC TREUIL GUIDE DE L UTILISATEUR 8660 - Version 1.0 Mai 2006 1 - Consignes de sécurité et montage Le montage et l installation des structures et appareils de levage, dans une application

Plus en détail

Partie II les outils, page 38, 31 : Abaque de Devilliers

Partie II les outils, page 38, 31 : Abaque de Devilliers LA PHYSIQUE DANS LES STAGES "PERMIS À POINTS" Les stages permis à points rencontrent un grand succès. Au programme de ces stages, une séquence est obligatoirement consacrée aux lois physiques de l automobile.

Plus en détail

Des bénévoles référents assurent le bon fonctionnement et la sécurité des séances ; facilitez-leur

Des bénévoles référents assurent le bon fonctionnement et la sécurité des séances ; facilitez-leur Activité : SAE Saison 2015-2016 Code sortie : 15SAE17 www.clubalpin-idf.com Organisateurs : Alain Changenet, Louis-Marie Bessac. Contact : Voir rubrique «kifaikoi» sur le site web Mur d escalade Milliat

Plus en détail

2015 CLIMBING EQUIPMENT

2015 CLIMBING EQUIPMENT 2015 CLIMBING EQUIPMENT LA PASSION DE L ESCALADE Climbing Technology (CT) est la marque commerciale de Aludesign S.P.A., une société qui a presque 30 ans d expérience internationale dans la production

Plus en détail

Rappel préventif de longes de via ferrata Mammut équipées d un absorbeur à corde

Rappel préventif de longes de via ferrata Mammut équipées d un absorbeur à corde Mammut Sports Group AG Phone +41 (0)62 769 81 81 Birren 5, CH-5703 Seon Fax +41 (0)62 769 81 00 www.mammut.ch info@mammut.ch Rappel préventif de longes de via ferrata Mammut équipées d un absorbeur à corde

Plus en détail

Marwan Brouche Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth, LIBAN 2010-2011. Force centrifuge

Marwan Brouche Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth, LIBAN 2010-2011. Force centrifuge Force centrifuge I- Introduction Dans ce TP, nous étudions la force centrifuge exerçant sur un corps, résultant de la rotation autour d un axe défini. Dans un premier temps, l étude de la force en fonction

Plus en détail

II. L escalade sur SAE (Structure Artificielle d Escalade)

II. L escalade sur SAE (Structure Artificielle d Escalade) II. L escalade sur SAE (Structure Artificielle d Escalade) 1. L escalade en moulinette et l escalade en tête A) L escalade en moulinette Principe de fonctionnement Corde placée en haut du mur L assureur

Plus en détail

La boussole et les Nords

La boussole et les Nords La boussole et les Nords La boussole : comment ça marche? La boussole est connue depuis très longtemps. Elle a été inventée en Chine. Le principe est très simple : c'est un petit aimant. Un bout de l'aiguille

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LES NOEUDS

CHAPITRE 2 : LES NOEUDS AVANT-PROPOS CHAPITRE 2 : LES NOEUDS La bonne maîtrise des nœuds est indispensable. Il ne s agit pas seulement de réaliser les nœuds sans hésiter et de façon correcte, mais aussi de connaître les spécificités

Plus en détail

La moulinette en sécurité. sur les parois scolaires

La moulinette en sécurité. sur les parois scolaires La moulinette en sécurité sur les parois scolaires climbingiscool.ch Un projet de l'asep Novembre 2015 La moulinette en sécurité sur les parois scolaires 1 Remarques préliminaires 1.1 Position de l ASEP

Plus en détail

Mode d emploi du montage des chapiteaux

Mode d emploi du montage des chapiteaux Mode d emploi du montage des chapiteaux Structure du toit en 12m Sangles et piquets : Structure du chapiteau en 12m U V T W Montage en 24m, structure de toit 1 Pièces nécessaires en fonction de la longueur

Plus en détail

LE SYSTÈME SCOOT'ELEC

LE SYSTÈME SCOOT'ELEC LE SYSTÈME SCOOT'ELEC PREMIERE PARTIE TRAVAUX PRATIQUES TEMPS CONSEILLE analyse du travail pratique demandé : 1 heure 30 minutes mise en œuvre du travail pratique demandé : 2 heures évaluation de la qualité

Plus en détail

Remontées et positionnement sur cordes

Remontées et positionnement sur cordes Remontées et positionnement sur cordes Ce document a pour objectif de présenter une technique de remontée et positionnement sur cordes. Il présente également le matériel utilisé. ATTENTION : nous attirons

Plus en détail

LISTE DE VERIFICATIONS : à effectuer chaque changement de rôle dans la cordée GRIMPEUR-ASSUREUR-CONTRE ASSUREUR

LISTE DE VERIFICATIONS : à effectuer chaque changement de rôle dans la cordée GRIMPEUR-ASSUREUR-CONTRE ASSUREUR LISTE DE VERIFICATIONS : à effectuer chaque changement de rôle dans la cordée GRIMPEUR-ASSUREUR-CONTRE ASSUREUR 1 VERIFIER AVANT DE GRIMPER : BAUDRIER Ceinture ajustée sur la taille (au-dessus des hanches)

Plus en détail

Conception d'une pince en légo NXT

Conception d'une pince en légo NXT Le Falher Alexandre Dominicus Geoffrey Conception d'une pince en légo NXT Dans le cadre du projet du semestre 4 de notre formation, pendant lequel nous devrons programmer un moteur NXT, nous avons déjà

Plus en détail

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps Fiche de prévention Utilisation d un système de garde-corps périphériques temporaires 1. Description Un système de garde-corps temporaire est un équipement de protection collective temporaire dont la fonction

Plus en détail

Vous disposez au moins d un bloqueur mécanique directement

Vous disposez au moins d un bloqueur mécanique directement AVANT-PROPOS CHAPITRE 8 : LES INTERVENTIONS Dans les voies de plusieurs longueurs, l Anim SNE peut être confronté à diverses situations où son second ou lui-même se retrouve en difficulté. Mieux vaut prévenir

Plus en détail

FERRATA, CÂBLE ETESCALADE

FERRATA, CÂBLE ETESCALADE FR VoieS FERRATA, CÂBLE ETESCALADE Variant Collet de Montaup Camí dels Coms Corriol de baixada Mirador de Canillo CANAL DE MORA ROC DEL QUER RACONS CANAL DEL GRAU Voie CÂBLE Voie SENTIER Degrés de difficulté

Plus en détail

Essentiel du participant

Essentiel du participant Sécurité sur glacier Essentiel du participant Sortie sur glacier Introduction Avant propos: Ce document s'adresse au participant ayant peu d expérience sur glacier et qui envisage de s inscrire à une sortie

Plus en détail

III Univers / IV. Le Sport

III Univers / IV. Le Sport III Univers / IV. Le Sport Mouvements et forces Exercice n 1 : Dynamomètre Exercice n 2 : Une petite voiture dans un train Un enfant est assis dans un train qui circule sur une voie rectiligne et horizontale.

Plus en détail

X X X. Verre. Remarque : Les interactions à distance peuvent être :

X X X. Verre. Remarque : Les interactions à distance peuvent être : Physique : 2 nde Chapitre.7 : Forces et mouvements I. Modèles et interactions 1. Interactions entre deux objets : L énoncé suivant s applique à des objets au repos ou en mouvement. Quand un objet agit

Plus en détail

Chapitre 4: Les 3 principes de Newton

Chapitre 4: Les 3 principes de Newton e B et C 4 Les 3 principes de Newton 38 Chapitre 4: Les 3 principes de Newton 1. Rappels sur les forces Rappel 1 : On appelle force toute cause capable de: modifier le mouvement d un corps; de déformer

Plus en détail

NOUVEAU H20 / H25 La nouvelle référence en matière de chariots thermiques de 2,5 tonnes

NOUVEAU H20 / H25 La nouvelle référence en matière de chariots thermiques de 2,5 tonnes Dossier de presse 18 septembre 2002 NOUVEAU H20 / H25 La nouvelle référence en matière de chariots thermiques de 2,5 tonnes Un chariot élévateur thermique 100 % nouveau! Nouveau moteur et nouvelle transmission

Plus en détail

INSTRUCTION DE MONTAGE TRAMPOLINE SUPERFUN PRO (CARRÉ)

INSTRUCTION DE MONTAGE TRAMPOLINE SUPERFUN PRO (CARRÉ) INSTRUCTION DE MONTAGE TRAMPOLINE SUPERFUN PRO (CARRÉ) 90 X 90 / 60 X 80 / 90 X 80 / 65 X 65 LISTE DES ÉLÉMENTS PAGE MONTAGE DU TRAMPOLINE AVEC FILET TOPSAFE PAGE MONTAGE DU TRAMPOLINE AVEC FILET TOPSAFE

Plus en détail

Sports de montagne d été

Sports de montagne d été Kurt Winkler / Hans-Peter Brehm / Jürg Haltmeier Sports de montagne d été 2 ème édition Technique, Tactique, Sécurité dition du CAS Chef de projet CAS: Bruno Hasler Traduit de l allemand par Valérie Herzig

Plus en détail

REGLEMENTATIONS SPECIALES OFFSHORE ISAF ANNEXE D (pour information uniquement) Système «QUICKSTOP» et ligne de survie

REGLEMENTATIONS SPECIALES OFFSHORE ISAF ANNEXE D (pour information uniquement) Système «QUICKSTOP» et ligne de survie REGLEMENTATIONS SPECIALES OFFSHORE ISAF ANNEXE D (pour information uniquement) Système «QUICKSTOP» et ligne de survie Homme à la mer «Quick Stop» et harnais de récupération avec aussière Lorsqu un membre

Plus en détail

Concours Blanc N 1 Enoncé

Concours Blanc N 1 Enoncé Concours Blanc N 1 Enoncé Physique 20 QCM Durée de l épreuve : 60 min 20 pts Physique 1 QCM 1 Une bille, de masse m = 140 g, est accrochée à un fil inextensible de longueur l = 30 cm, de masse négligeable.

Plus en détail

Travaux Dirigés Machines Electriques

Travaux Dirigés Machines Electriques TRAVAUX DIRIGES N 3 : MACHINE ASYNCHRONE Exercice 1 Un moteur asynchrone tétrapolaire, stator monté en triangle, fonctionne dans les conditions suivantes : tension entre phases U = 380 V ; fréquence f

Plus en détail

Couple en fonction de la vitesse

Couple en fonction de la vitesse Le comportement roue rail : comment déplacer la limite de traction: 10,00 9,00 8,00 7,00 6,00 5,00 4,00 3,00 2,00 1,00 0,00 0 Couple en fonction de la vitesse atinage 125 BB BB BB CC TGV ETUDE DU COMOTEMENT

Plus en détail

POMPIERS TERRAIN DIFFICILE

POMPIERS TERRAIN DIFFICILE Département de la sécurité, des affaires sociales et de l intégration Service de la sécurité civile et militaire Office cantonal du feu Departement für Sicherheit, Sozialwesen und Integration Dienststelle

Plus en détail

Métrologie tridimensionnelle : Technologie des Machines à Mesurer

Métrologie tridimensionnelle : Technologie des Machines à Mesurer Métrologie tridimensionnelle : Technologie des Machines à Mesurer SPRUYT G. 1 / 14 I.S.I.P.S Table des matières 1. Construction des machines à mesurer... 3 1.1. Architecture... 3 1.1.1. Machine à portique...

Plus en détail

le temps durant lequel on laisse le verre sous le robinet -> temps de pose

le temps durant lequel on laisse le verre sous le robinet -> temps de pose Elearning > Séduisez vos visiteurs avec vos produits PACK SHOT ET PHOTO D'AMBIANCE Maintenant que le matériel est prêt à fonctionner il est temps de passer au côté pratique pour obtenir de belles photographies

Plus en détail

LAR (Longes Auto-Rétractables)

LAR (Longes Auto-Rétractables) LAR (Longes Auto-Rétractables) Là où tout a commencé Mai 2012 Visite d Altrad Balliauw chez Exxon Baytown Texas, invité de la société Brand Energy Solutions. Brand travaille depuis 3 ans déjà avec des

Plus en détail

Enoncé : Planification agile et gestion des risques

Enoncé : Planification agile et gestion des risques Enoncé : Planification agile et gestion des risques Tout projet a besoin d'être planifié. La planification est une tâche véritablement complexe pour un chef de projet et ses membres de l équipe, surtout

Plus en détail

Ce carnet appartient à : Nom : Prénom : Adresse mail : Cordiste 1

Ce carnet appartient à : Nom : Prénom : Adresse mail : Cordiste 1 Carnet de compétences CORDISTE Ce carnet appartient à : Nom : Prénom : Adresse mail : Cordiste 1 A QUOI PEUT VOUS SERVIR CE CARNET? Ce carnet est fait pour vous permettre de garder les traces de ce que

Plus en détail

Coupe-herbe et souffleurs

Coupe-herbe et souffleurs Coupe-herbe et souffleurs COUPE-HERBE Des coupe-herbe légers à haut rendement. Différents types de travaux nécessitent différents types de matériel. C est pourquoi Husqvarna offre une vaste gamme de coupe-herbe

Plus en détail

Man Vs Woman. Tout d abord il existe des facteurs physiologiques qui semblent Ñtre Ö l origine de cet Äcart de performance :

Man Vs Woman. Tout d abord il existe des facteurs physiologiques qui semblent Ñtre Ö l origine de cet Äcart de performance : Man Vs Woman Les femmes sont souvent considäräes comme Å le sexe faible Ç et on peut remarquer que dans certains sports, les femmes sont souvent en minoritä par rapport aux hommes. Vient s ajouter la diffärence

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats Principaux résultats Le rapport préparé pour la réunion de l OCDE au niveau des ministres de 2001 et intitulé «La nouvelle économie : mythe ou réalité?» concluait que les technologies de l information

Plus en détail

LIVRET STAGE ASPI SECTION MONTAGNE ASRUC Partie 2 : Sécurité et techniques de réchappes

LIVRET STAGE ASPI SECTION MONTAGNE ASRUC Partie 2 : Sécurité et techniques de réchappes Olivier VINCENT (olivier.vincent@univ-rouen.fr) LIVRET STAGE ASPI SECTION MONTAGNE ASRUC Partie 2 : Sécurité et techniques de réchappes I. SECURITE II. RECHAPPES III. SECURITE EN MONTAGNE ET SAUVETAGE

Plus en détail

Rappels de macro-économie. La monnaie et le crédit

Rappels de macro-économie. La monnaie et le crédit Rappels de macro-économie La monnaie et le crédit Les différents types de monnaie La monnaie fiduciaire : pièces et billets : M1 La monnaie scripturale : avoirs bancaires M2 La masse monétaire : M = M1

Plus en détail

SOLUTIONS POUR LE SCELLEMENT ÉLASTIQUE ET LA FIXATION DES RAILS Icosit KC

SOLUTIONS POUR LE SCELLEMENT ÉLASTIQUE ET LA FIXATION DES RAILS Icosit KC SOLUTIONS POUR LE SCELLEMENT ÉLASTIQUE ET LA FIXATION DES RAILS Icosit KC TRANSPORTS PUBLICS Pour des raisons de politique environnementale et aussi pour empêcher un chaos routier à cause de l exigüité

Plus en détail

Programme pédagogique d'accès à la pratique de la mini-voile

Programme pédagogique d'accès à la pratique de la mini-voile Programme pédagogique d'accès à la pratique de la mini-voile Préalable Par l augmentation de la vitesse du vol, la pratique de la mini-voile est une activité sportive exigeante qui ne peut pas s adresser

Plus en détail

Ainsi le travail par intervalles permet une augmentation des charges de travail sans risque de surentraînement.

Ainsi le travail par intervalles permet une augmentation des charges de travail sans risque de surentraînement. LA SURCOMPENSATION La surcompensation est le phénomène de base sans lequel s entraîner serait inefficace : je m entraîne, je suis fatigué, je me repose, je suis capable de reproduire ce que j ai fait avec

Plus en détail

RECOMMANDATION OIML R 32 INTERNATIONALE. Compteurs de volume de gaz à pistons rotatifs et compteurs de volume de gaz à turbine

RECOMMANDATION OIML R 32 INTERNATIONALE. Compteurs de volume de gaz à pistons rotatifs et compteurs de volume de gaz à turbine RECOMMANDATION OIML R 32 INTERNATIONALE Edition 1989 (F) Compteurs de volume de gaz à pistons rotatifs et compteurs de volume de gaz à turbine Rotary piston gas meters and turbine gas meters OIML R 32

Plus en détail

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES SESSION 2013 SECOND CONCOURS ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche à alimentation autonome, sans imprimante et sans document d accompagnement

Plus en détail

La prédalle de qualité avec armature integrée

La prédalle de qualité avec armature integrée I n s t r u c t i o n s d e p o s e La prédalle de qualité avec armature integrée Le plan de pose On établit pour chaque plafond un plan de pose (figure 1). Il contient toutes les indications importantes

Plus en détail

Planéité et stabilité dimensionnelle

Planéité et stabilité dimensionnelle Planéité et stabilité dimensionnelle La planéité et une bonne stabilité dimensionnelle sont des caractéristiques du carton qui revêtent une importance capitale. La bonne planéité ou «forme» de la feuille

Plus en détail