Le noeud de chaise: Se défait facilement, même après une mise en tension, due à un vol

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le noeud de chaise: Se défait facilement, même après une mise en tension, due à un vol"

Transcription

1 Le noeud de chaise: Se défait facilement, même après une mise en tension, due à un vol

2 Résistance de la main à la traction HUIT PLAQUETTE DEMI-CABESTAN GRIGRI 2 kn.= 200kg 2 kn.= 200 kg 2,5 kn = 250 kg. 4,5 kn = 450 kg Attention: l'absence de point de renvoi entraîne un glissement de la corde dans la main très important. Le blocage devient alors impossible avec un huit ou une plaquette (en raison des importantes brûlures que cela occasionne) et difficile avec un demi-cabestan. Ce risque n'existe pas avec le GRIGRI, mais la force de choc transmise à l'assureur est alors plus importante.

3 1-Préférable de mettre les mousquetons du meme sens pour éviter le back clip dans la bolt. 2-Toujours le droit dans la bolt car il se crée des fissures à l impact causées par la bolt 3-Les mousquetons de la bolt, suite a un impact important 1,5 et plus doivent etre changés

4 Corde faucheuse : Toujours avoir la corde à l extérieure de la jambe

5

6 Descente en rappel

7 Multie longeur.mexico Faire le relais avec une corde d'attache (à simple) Le leader arrive au relais. Il se longe avec un noeud de cabestan sur l'un des deux points. Il prévient son second, qui peut libérer la corde de son système d'assurage. Il relie ensuite les deux points du relais à l'aide d'une sangle, sur laquelle il place un mousqueton à vis (sans oublier de vriller le brin supérieur de la sangle dans le mousqueton). C'est sur ce mousqueton qu'il assure son second, soit à l'aide du GRIGRI ou du REVERSO, soit avec un demi-cabestan. Il prévient son second qu'il peut partir (en tirant deux coups sur la corde, par exemple). DÉ PART. En arrivant, le second se longe sur le point libre du relais. Le leader retire le système d'assurage du mousqueton pour le positionner sur son harnais. Le second devient alors leader. L'assureur peut se longer une seconde fois, sur le mousqueton en milieu de sangle.

8 Le schéma ci-dessous montre la répartition de la force de choc sur les points en fonction de la configuration du relais: pour éviter de trop solliciter les protections, qui, en terrain d'aventure sont par définition "aléatoires", attention à l'angle formé par l'anneau qui relie les deux points. Vriller le brin supérieur de l'anneau évite au mousqueton de s'échapper en cas de rupture d'un des deux points du relais. Le noeud dans le bras le plus long réduit le glissement du mousqueton en cas de rupture du point le plus haut. Facteur chute = la bolt la plus importante pour éliminer le facteur de chute 2 est la première bolt

9 Le facteur de chute THÉORIQUE Le facteur de chute détermine la dureté d une chute : plus il est élevé, plus la chute est dure. Sa valeur, comprise entre 0 et 2 en condition d escalade, se calcule en divisant la hauteur de chute par la longueur de corde utilisée. La dureté de la chute n est pas fonction de la hauteur de chute mais de ce rapport, car plus la longueur de corde est grande, plus elle peut s allonger pour amortir la chute. Ce facteur de chute théorique suppose qu il n y a pas de frottement entre l assureur et le point supérieur pour permettre à toute la corde utilisée d absorber uniformément l énergie. Le facteur de chute RÉEL Les frottements dans les mousquetons ou contre le rocher limitent la propagation de la force le long de la corde. Ainsi seule la longueur de corde entre l avant-dernier et le dernier point sera pleinement sollicitée, et chaque longueur entre les mousquetons précédents le sera de moins en moins. Il en résulte que la capacité de la corde ne va pas être utilisée pleinement sur toute sa longueur et donc que le facteur de chute réel est beaucoup plus élevé que le facteur de chute théorique. On entend souvent dire qu en pratique, les facteurs de chute sont faibles et que l assurage dynamique permet de limiter les forces de choc. On en conclut alors que la force de choc maximale de la corde n a que très peu d influence sur les forces développées sur les points d assurage. C est totalement faux. Le Club Alpin Italien a conduit de nombreux tests pratiques, les a filmés et a enregistré les efforts le long de la chaîne d assurage. À partir de ces résultats, le Docteur Bedogni a établi un modèle mathématique permettant de calculer les efforts développés le long du système d assurage dans tous les cas de figure. Notamment, il permet de calculer l effort sur le dernier point mousquetonné en fonction de la force maximale de la corde. Nous avons choisi des cas pratiques très différents pour montrer ce qui se passe réellement. Ils sont illustrés par les schémas ci-dessous et les résultats sont traduits par les courbes montrant l évolution de l effort sur le dernier point en fonction de la force de choc maximale de la corde. Ces résultats peuvent se passer de commentaires! Ils montrent très clairement que les efforts sur le dernier point sont très différents selon que l on utilise une corde à force de choc maximale faible ou une corde à force de choc maximale élevée.

10 Mousquetonnage dans l axe sans frottements jusqu au dernier point. Mousquetonnage de 5 points avec des frottements sur le rocher. Passage d un surplomb avec frottement sur la lèvre du toit. Corde Force choc Impact réel Effet poulie 7,2 kn 8,85 kn 9 kn 11 kn 10 kn 12 kn Corde Force choc Impact réel Effet poulie 7,2 kn 7,5 kn 9 kn 9,2 kn 10 kn 10,10 kn Corde Force choc Impact réel Effet poulie 7,2 kn 8,35 kn 9 kn 10,3 kn 10 kn 11,3 kn La force de choc Théorie et pratique Quand un grimpeur chute, l énergie doit être absorbée par le système d assurage et en particulier par la corde. Si la corde absorbe bien l énergie, elle va réduire l impact sur le grimpeur. Cet impact, que va encaisser le grimpeur à la fin de sa chute, c est ce qu on appelle la force de choc. Elle dépend du facteur de chute, du poids du grimpeur, et de la capacité de la corde à absorber l énergie de la chute. Toutes les cordes de montagne sont caractérisées par leur force de choc maximale, mesurée en laboratoire dans des conditions extrêmes qui ne se rencontrent pas en escalade : masse métallique, assurage fixe, corde bloquée. C est la valeur qui est indiquée sur les notices. Dans ces conditions, toute l énergie de la chute est absorbée par la corde, et pas du tout par les frottements, le harnais ou la déformation du corps humain. Il s'agit donc bien de la force de choc maximale de la corde. L EFFET POULIE En cas de chute, le dernier point mousquetonné subit à la fois la force de choc transmise au grimpeur et la force venant de l assureur. Ces deux forces s ajoutent. C est ce que qu on appelle l effet poulie. La force venant de l assureur est plus faible que la force de choc transmise au grimpeur à cause du frottement dans le mousqueton. C est pourquoi, en définitive, la force totale exercée sur le dernier point est égale à environ 1,60 fois la force sur le grimpeur!

11 Comment mieux comprendre les caratéristiques de votre corde dynamique Force de choc Valeurs imposées par la norme : Corde à simple : force de choc inférieure à 12 kn lors de la première chute facteur 1,77 avec une masse de 80 kg. Corde à double : force de choc inférieure à 8 kn lors de la première chute facteur 1,77 avec une masse de 55 kg. - Glissement de la gaine: L âme et la gaine de la corde sont deux composantes indépendantes qui ont tendance, si la construction n est pas soigneusement étudiée, à se désolidariser et à glisser l un par rapport à l autre. La gaine se déforme alors peu à peu sous l effet du descendeur créant une zone molle autour de l âme et un gonflement ponctuel : l effet chaussette. Ce phénomène entraîne une usure plus rapide, notamment en utilisation intensive ou moulinette, ainsi qu un risque de blocage dans le descendeur ou l appareil d assurage. Nombre de fuseaux La gaine entoure et protège l âme de la corde, c est la partie visible. Elle est constituée de groupes de fils : les fuseaux. À diamètre égal, un nombre de fuseaux élevé donne de meilleures caractéristiques dynamiques, et un nombre de fuseaux plus faible une meilleure résistance au frottement. Ainsi on choisira une corde à simple en 48 fuseaux pour ses performances dynamiques ou en 32 fuseaux pour privilégier la résistance au frottement en utilisant un fil plus épais. _ 48 fuseaux 32 fuseaux Nombre de chutes Pour satisfaire aux normes, les cordes à simple doivent résister à 5 chutes successives de facteur 1,77 avec masse de 80 kg, les cordes à double à 5 chutes successives avec masse de 55 kg Allongement dynamique C est l allongement de la corde mesuré lors de la première chute du test UIAA. Il doit être inférieur à 40%. Allongement statique Mesuré sous une charge de 80 kg il ne doit pas dépasser 10% pour une corde à simple, 12% pour une corde double. Attenttion: On sait que la corde perd de ses qualités dynamiques à chaque chute.

12 Les chutes et les cordes dynamiques L'accélération lors d'une chute G=9.81ms-2 génère une énergie cinétique à absorber de Ec=1/2mv2=mG-Ep. En escalade, les chutes sont spécifiées à poids constant, soit 80kg pour la personne chutant, il reste donc la vitesse de chute qui varie, en fonction de la hauteur entre le point de départ et le point où s'arrete la chute (dv=gdt tant que l'on est en chute libre). si on chute a 5m de la dernière dégaine posée, la chute libre est de 10m et elle dure 1 seconde (G=10) et la vitesse max est de 10ms-1. Il faut ralentir (après la chute libre) grace à la corde jusqu'à l'arrêt soit 0ms-1. Si le freinage se fait avec une accélération de 15G, la corde devra se ralonger de 70cm. Il est estimé qu'un homme peut tenir 15G maximum d'accélération sur une fraction de seconde sans trops de domages, il faut donc que la corde supporte au minimum 1200kg (80kgx15). La Résistance à la rupture d'une corde doit être au moins de 1200kg. Une bonne corde tiens 2500 kg Force de choc Il est estimé qu'un homme peut tenir 15G maximum sur une fraction de seconde, il faut donc que la décélération lorsqu'il a chuté soit la plus douce possible, grace à une corde elastique. On parle de corde dynamique, contrairement aux cordes statique ou semi-statique, qui ne sont pas conçues pour ammortir les chutes et peuvent blesser gravement, voir tuer celui qui chute, car elles soummettent le corps a des accélérations trops fortes. On définit le facteur de chute comme le rapport entre la hauteur de chute libre et la longueur de corde entre les 2 grimpeurs. Par exemple, un grimpeur est à 30m de l'assureur, et la dernière dégaine posée est 5m plus bas. S'il chute, il tombera en théorie de 10m, retenu par la dégaine. Le facteur de chute est de 10/30=0,33 (indépendament de son poids vu qu'on regarde la hauteur de chute libre avant amortissement de la corde). Mintenant, s il est en bas de la falaise, après avoir posé une première dégaine. Il est à 5m du sol, sa dégaine à 3m du sol. S'il chute il tombe de 4m (2x2m). Son facteur du chute est de 4/5 =0,8. Si un grimpeur retombe à la hauteur de l'assureur (avant ammortissement de la corde) le facteur de chute est de 1. S'il retombe au dessus le facteur de chute est moins de 1, et s'il retombe au dessous il est au dessus de 1. Note: si l'assureur est au sol et non sur un relais en parois, un facteur de chute proche voir suppérieur a 1 entraine un retour au sol non ammorti: le grimpeur s'écrase comme s'il n'était pas assuré par la corde! Le pire cas est de tomber au démarrage d'un relais. Dans ce cas, si le grimpeur monte et chute sans avoir pu poser de dégaine, il chutera à une distance égale a celle qu'il à monté, sous l'assureur. Dans ce cas le facteur de chute est de 2. Lors de la pire chute ( un facteur 2), il faut que la corde offre une accélération maximale de 15G lorsqu'elle se tend. C'est à dire que le grimpeur tombant ne doit pas être soumis a une pression de plus de 1200kg. On parle de force de choc. À noter que la force de choc est indépendante de la hauteur de chute. La hauteur de chute n'influe pas sur l'accélération subie, mais sur la durée pendant laquelle elle est subie (en tombant de plus haut, on va plus vite, et il faut donc amortir plus longtemps). La force de choc d'une corde doit être la plus faible possible, toujours inférieure à 1200kg.

13 Elasticité de la corde Lorsqu'une corde à une elasticité trop grande, elle peut être dangereuse, car une personne tombant du bas d'un mur à plus de chance de toucher le sol. L'elasticité de la corde doit être de moins de 8% (par exemple, une corde de 10m soumis a un poid de 80kg ne doit pas s'étirer de plus de 80cm). Age de la corde Lorsqu'on chute avec une corde, ses fibres s'usent. Elle devient moins amortissante, et peut dans l'extreme limite se rompre sur une chute. Cependant il est plus probable que lors d'une chute la corde puisse blesser parce qu'elle n'amortit plus bien. L'age d'une corde est comptée en nombre de chutes de facteur 2 qu'elle a subie. Les cordes d'escalade sont conçue pour résister à au moins 5 chutes. Une bonne corde peut résister à 8 chutes. Il est une bonne pratique de marquer sur la corde le nombre de chutes qu'elle a subie afin de connaitre son elasticité (si elle est vieille elle sera d'autant moins souple), par exemple en dessinant des traits sur les bouts pour chaque chute importante. Il faut éviter de monter en tête avec une vieille corde (en moulinette c'est moins grave, car les facteurs de chutes sont plus faibles, 0,5 au pire des cas si la corde n'est pas ravalée par l'assureur). Elles supportent 2200 kg... pourquoi? Sur une chute de facteur 2, la force exercée coté grimpeur est de 1200 kg. L'assureur doit résister à la chute et donc imprimer une force complémentaire, sachant que le frottement de corde consomme 30% de l'énergie la contreréaction est d'environ 850kg. La force exercée sur la dégaine (effet poulie) est donc de 2050kg. Il reste une petite marge. 150 kg avant rupture Durée de vie de la corde et du Harnais Durée de vie = durée de stockage avant première utilisation + durée d utilisation. - La durée de vie est limitée à 15 ans. - La durée de vie dépend de la fréquence et du mode d utilisation. - Les sollicitations mécaniques, les frottements, les U.V. et l humidité dégradent les propriétés de la corde. - Noter qu à l usage, une corde grossit donc perd jusqu à 10% de sa longueur. - Durée de stockage : dans de bonnes conditions peut être entreposé pendant 5 ans avant première utilisation, sans affecter sa future durée d utilisation. Durées d utilisations : - Utilisation quotidienne et intensive : 1 an - Utilisation hebdomadaire et intensive : 2 ans - Utilisation quotidienne en saison et d intensité moyenne : 3 ans - Utilisation hebdomadaire en saison et d intensité moyenne : 5 ans - Quelques utilisations dans l année d intensité moyenne : 7 ans - Utilisation très occasionnelle de faible intensité : 10 ans Le temps d utilisation ne doit jamais dépasser 10 ans.

Sommaire. 1. Assurer un grimpeur en tête

Sommaire. 1. Assurer un grimpeur en tête Sommaire Assurer un grimpeur en tête... 1 Mousquetonner... 2 Manœuvre du maillon... 3 Le relais équipé... 4 Le relais non équipé... 5 Assurer au relais :... 7 La descente en rappel... 10 1 1. Assurer un

Plus en détail

Sommaire. L assurage 1/1. fic-somassurage01-c3m

Sommaire. L assurage 1/1. fic-somassurage01-c3m L assurage fic-somassurage01-c3m Sommaire Le matériel Tubes, bloqueurs, plaquettes... Auto-assurage à la montée à la descente du 1 er de cordée avec appareil à la taille/épaule du second de cordée avec

Plus en détail

Option Montagne-escalade UFR STAPS NICE N 1 :

Option Montagne-escalade UFR STAPS NICE N 1 : N 1 : La remontée sur corde avec brin simple Matériel : 1 baudrier, 3 mousquetons, 1grigri ou descendeur anti panique, une poignée jumar, une sangle assez longue Utilité : permet de remonter sur la corde

Plus en détail

OPTION ESCALADE. Equipement de la Cordée - Grimper en tête - Assurer en tête Sommaire:

OPTION ESCALADE. Equipement de la Cordée - Grimper en tête - Assurer en tête Sommaire: OPTION ESCALADE Equipement de la Cordée - Grimper en tête - Assurer en tête Sommaire: A) Passer son beaudrier idem moulinette B) S'encorder: Noeud de huit C) Fermer la chaine d'assurance idem moulinette

Plus en détail

-Réussir un bloc cotée 4b après travail si nécessaire. - Parer un grimpeur sur

-Réussir un bloc cotée 4b après travail si nécessaire. - Parer un grimpeur sur Passeports/ Ateliers Vert Bleu (A) (B) (C) (D) Remontée sur corde - Réussir un 5b à vue sur 3 proposées. -Installation d une moulinette en haut de voie. Tirage au sort : - l universelle. - la rapide. -Réussir

Plus en détail

Sommaire. Les techniques d escalade. De fortune sur demi-cabestan Débrayable Suisse 1/1. fic-somescalade01-c3m

Sommaire. Les techniques d escalade. De fortune sur demi-cabestan Débrayable Suisse 1/1. fic-somescalade01-c3m Les techniques d escalade fic-somescalade01-c3m Sommaire La poulie (moulinette) L assurage Sécurité lors de la mise en place Manip FFME Le rappel Sécurité lors de la mise en place Amarrages en terrain

Plus en détail

Points importants lors d une «progression encordée» (escalade, alpinisme)

Points importants lors d une «progression encordée» (escalade, alpinisme) Points importants lors d une «progression encordée» (escalade, alpinisme) Il est utile de rappeler quelques points importants lors de la progression encordé en montagne. La réussite de celle-ci dépend

Plus en détail

CHAPITRE 6 : VOIES DE PLUSIEURS LONGUEURS

CHAPITRE 6 : VOIES DE PLUSIEURS LONGUEURS AVANT-PROPOS CHAPITRE 6 : VOIES DE PLUSIEURS LONGUEURS Le déroulement de l escalade en cordée en SNE de plusieurs longueurs nécessite la maîtrise de la pose du relais où le premier de cordée s arrête et

Plus en détail

Vous disposez au moins d un bloqueur mécanique directement

Vous disposez au moins d un bloqueur mécanique directement AVANT-PROPOS CHAPITRE 8 : LES INTERVENTIONS Dans les voies de plusieurs longueurs, l Anim SNE peut être confronté à diverses situations où son second ou lui-même se retrouve en difficulté. Mieux vaut prévenir

Plus en détail

Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire

Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire Fabrice Paget B.E.E.S Escalade Tél : +336 88 31 14 72 fabrice.paget@orange.fr 1 Glossaire Effectifs Durée des séances Atelier escalade sans être encordée Traversées

Plus en détail

CHAPITRE 7 : LE RAPPEL

CHAPITRE 7 : LE RAPPEL AVANT-PROPOS CHAPITRE 7 : LE RAPPEL Le rappel même en falaise équipée reste une technique qui présente des risques certains, notamment dus au fait que pour descendre en rappel, les deux grimpeurs doivent

Plus en détail

Fiche technique ESCALADE

Fiche technique ESCALADE Mise à jour 01/01/2011 Construire pour le sport Infrasports Fiche technique ESCALADE Direction générale opérationnelle des Routes et des Bâtiments Infrasports Boulevard du Nord, 8 5000 NAMUR Tél. 081/77.33.70

Plus en détail

Projet pédagogique Escalade Ecole Primaire

Projet pédagogique Escalade Ecole Primaire Projet pédagogique Escalade Ecole Primaire Analyse de l activité selon quatre poles : L activité Escalade : Logique interne C est une activité de déplacement quadrupédique dans un espace plus ou moins

Plus en détail

14 Bd de Lattre de Tassigny 90 000 BELFORT. http://www.sports-loisirs-equipements.com

14 Bd de Lattre de Tassigny 90 000 BELFORT. http://www.sports-loisirs-equipements.com 14 Bd de Lattre de Tassigny 90 000 BELFORT TEL et FAX : 03 84 28 20 90 Email : slebelfort@aol.com http://www.sports-loisirs-equipements.com -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

ECOLE DE GLACE SUPPORT DE FORMATION

ECOLE DE GLACE SUPPORT DE FORMATION ECOLE DE GLACE SUPPORT DE FORMATION Club Alpin de Colmar Rédaction Eric MUNIER 1/ LES NOEUDS 1.1 Le nœud de 8 1.2 Le nœud de cabestan 1.3 Le nœud de ½ cabestan 1.4 Le nœud de Marchard 1.5 Le nœud français

Plus en détail

II. L escalade sur SAE (Structure Artificielle d Escalade)

II. L escalade sur SAE (Structure Artificielle d Escalade) II. L escalade sur SAE (Structure Artificielle d Escalade) 1. L escalade en moulinette et l escalade en tête A) L escalade en moulinette Principe de fonctionnement Corde placée en haut du mur L assureur

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LES NOEUDS

CHAPITRE 2 : LES NOEUDS AVANT-PROPOS CHAPITRE 2 : LES NOEUDS La bonne maîtrise des nœuds est indispensable. Il ne s agit pas seulement de réaliser les nœuds sans hésiter et de façon correcte, mais aussi de connaître les spécificités

Plus en détail

LIVRET ESCALADE Collège F. LEGER

LIVRET ESCALADE Collège F. LEGER TOPO d escalade LIVRET ESCALADE Collège F. LEGER Nom : Prénom : Classe : Année 2012-2013 Confectionné par Ch. CORNEILLE - EPS MATERIEL un des maillons essentiel de la chaîne d'assurage du grimpeur, l'intermédiaire

Plus en détail

SECURITE EN ESCALADE SPORTIVE

SECURITE EN ESCALADE SPORTIVE SECURITE EN ESCALADE SPORTIVE HISTOIRE 1880 l escalade est considérée comme faisant partie de l alpinisme En 1910 Hans Kresz conçoit le premier chausson d escalade (une simple espadrille munie d une semelle

Plus en détail

comment choisir son epi?

comment choisir son epi? FR comment choisir son epi? le harnais DE SéCURITé ET LES systèmes d arrêt de chutes 2011 Conseil pour le Développement Economique de la Construction a.s.b.l. www.aaa.lu Institut de Formation Sectoriel

Plus en détail

276 g. Ref.1041. Assureur/descendeur à freinage assisté révolutionnaire, avec des caractéristiques de sécurité uniques

276 g. Ref.1041. Assureur/descendeur à freinage assisté révolutionnaire, avec des caractéristiques de sécurité uniques Ref.4 Assureur/descendeur à freinage assisté révolutionnaire, avec des caractéristiques de sécurité uniques Force d'arrêt basse, une assurance plus dynamique et moins traumatisante Dispositif breveté anti-panique

Plus en détail

Îlots de sécurité Construction d'un relais dans les voies de plusieurs longueurs (plaisir) de Emanuel Wassermann et Michael Wicky

Îlots de sécurité Construction d'un relais dans les voies de plusieurs longueurs (plaisir) de Emanuel Wassermann et Michael Wicky Îlots de sécurité Construction d'un relais dans les voies de plusieurs longueurs (plaisir) de Emanuel Wassermann et Michael Wicky progresser en montagne est le leitmotiv de l'école fédérale d'alpinisme

Plus en détail

Auto-assurance par le bas : une méthode efficace pour grimper en solo

Auto-assurance par le bas : une méthode efficace pour grimper en solo Auto-assurance par le bas : une méthode efficace pour grimper en solo Pierre Boudinet Introduction Ce qui est présenté est le résultat de plus de deux ans d'essais, avec plus de 500 longueurs parcourues,

Plus en détail

Des bénévoles référents assurent le bon fonctionnement et la sécurité des séances ; facilitez-leur

Des bénévoles référents assurent le bon fonctionnement et la sécurité des séances ; facilitez-leur Activité : SAE Saison 2015-2016 Code sortie : 15SAE17 www.clubalpin-idf.com Organisateurs : Alain Changenet, Louis-Marie Bessac. Contact : Voir rubrique «kifaikoi» sur le site web Mur d escalade Milliat

Plus en détail

POMPIERS TERRAIN DIFFICILE

POMPIERS TERRAIN DIFFICILE Département de la sécurité, des affaires sociales et de l intégration Service de la sécurité civile et militaire Office cantonal du feu Departement für Sicherheit, Sozialwesen und Integration Dienststelle

Plus en détail

Escalade dans le Briançonnais

Escalade dans le Briançonnais Escalade dans le Briançonnais Du vendredi 12 au dimanche 14 juin ENCADRANT(S) : Michel Clerget : 06 09 62 90 38 Email : voir rubrique «kifaikoi» sur le site web Anne Claire Cunin : 06 70 92 10 28 Email

Plus en détail

Sports de montagne d été

Sports de montagne d été Kurt Winkler / Hans-Peter Brehm / Jürg Haltmeier Sports de montagne d été 2 ème édition Technique, Tactique, Sécurité dition du CAS Chef de projet CAS: Bruno Hasler Traduit de l allemand par Valérie Herzig

Plus en détail

MEMENTO DES TECHNIQUES DE L ALPINISME

MEMENTO DES TECHNIQUES DE L ALPINISME MINISTERE DE LA DEFENSE ECOLE MILITAIRE DE HAUTE MONTAGNE MEMENTO DES TECHNIQUES DE L ALPINISME Edition 2006 2 Préambule Ce mémento s adresse en priorité aux cadres en stage à l école militaire de haute

Plus en détail

CF-SNPSC Stage harmonisation DEJEPS Canyonisme

CF-SNPSC Stage harmonisation DEJEPS Canyonisme CF-SNPSC Stage harmonisation DEJEPS Canyonisme 4, 5, 6 juin 2012 à Nohèdes 66 Formateur : Bart Raymaekers Avertissement : Ce document est un compte-rendu et non un manuel technique. Prudence quand vous

Plus en détail

La chute en crevasse est un des risques majeurs lors

La chute en crevasse est un des risques majeurs lors ALPINISME Approche glaciaire encordée à deux La chute en crevasse est un des risques majeurs lors de l approche glaciaire. Emporter du matériel pour le mouflage et connaître les techniques de hissage est

Plus en détail

EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE LIVRET CANDIDAT

EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE LIVRET CANDIDAT EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE LIVRET CANDIDAT EXAMEN FACULTATIF PONCTUEL BACCALAUREATS GENERAUX ET TECHNOLOGIQUES. EPREUVE : ESCALADE Année scolaire 2012-2013 4 RUE G. ENESCO 94010 CRETEIL CEDEX Tél :

Plus en détail

La sécurité en s encordant

La sécurité en s encordant La sécurité en s encordant Sommaire 1 Principes de protection des personnes 3 2 Amortissement de l énergie engendrée par la chute 4 3 Equipements de protection individuelle (EPI) contre les chutes 5 3.1

Plus en détail

LOTS DE SAUVETAGE ET DE PROTECTION CONTRE LES CHUTES Page 1 AVANT PROPOS Février 99 AVANT PROPOS

LOTS DE SAUVETAGE ET DE PROTECTION CONTRE LES CHUTES Page 1 AVANT PROPOS Février 99 AVANT PROPOS LOTS DE SAUVETAGE ET DE PROTECTION CONTRE LES CHUTES Page 1 AVANT PROPOS Février 99 AVANT PROPOS Les techniques de sauvetage employées par les sapeurs-pompiers viennent d'évoluer grâce à la mise en service

Plus en détail

Fichier de jeux et situations d apprentissage en escalade

Fichier de jeux et situations d apprentissage en escalade Fichier de jeux et situations d apprentissage en escalade Jeux et situations imaginées par les initiateurs SAE de la promotion «16 au 19 avril 2005» au CD Rhône ffme. Page 1 sur 19 RELAIS BLOC DISPOSITIF:

Plus en détail

EXPLICATION - APPLICATION - PLAN - COMPOSANTS Rail-T de sécurité alu. & chariot VST Application Verticale - EN 353/1

EXPLICATION - APPLICATION - PLAN - COMPOSANTS Rail-T de sécurité alu. & chariot VST Application Verticale - EN 353/1 Etudes Représentation de matériel électrotechnique industriel Et fabrication de systèmes de protection antichute Studies Vertegenwoordiging van industrieel electrotechnisch materiaal En fabricatie klimbeveiligingssystemen

Plus en détail

LAR (Longes Auto-Rétractables)

LAR (Longes Auto-Rétractables) LAR (Longes Auto-Rétractables) Là où tout a commencé Mai 2012 Visite d Altrad Balliauw chez Exxon Baytown Texas, invité de la société Brand Energy Solutions. Brand travaille depuis 3 ans déjà avec des

Plus en détail

Sciences 8 les forces exercices

Sciences 8 les forces exercices Sciences 8 les forces exercices Exercice 1 Utilise les termes dans la boîte pour compléter les phrases. moléculaire poids volume magnétique newton élasticité équilibre poids force fusion masse tension

Plus en détail

Equipements de Protection Individuelle EPI

Equipements de Protection Individuelle EPI 090119 Recommandations FFME EPI Equipements de Protection Individuelle EPI Recommandations fédérales Janvier 2009 8-10, quai de la Marne - 75 019 Paris - Tél. : 33 (0) 1 40 18 75 50 - Fax : 33 (0) 1 40

Plus en détail

Lot de Sauvetage et de Protection Contre les Chutes (LSPCC) TOP 1. GmFOR. GmFOR Mise à jour le 25 mai 2013(version 4) Page 1 sur 27

Lot de Sauvetage et de Protection Contre les Chutes (LSPCC) TOP 1. GmFOR. GmFOR Mise à jour le 25 mai 2013(version 4) Page 1 sur 27 Lot de Sauvetage et de Protection Contre les Chutes (LSPCC) TOP 1 GmFOR GmFOR Mise à jour le 25 mai 2013(version 4) Page 1 sur 27 TOP 1 : techniques opérationnelles «équipier» Fascicule LSPCC Apprenant

Plus en détail

P-01S HARNAIS DE SÉCURITÉ

P-01S HARNAIS DE SÉCURITÉ 207 NORMESÉ REVISION ANNUELLE SERVICE QUE DIT LA LOI? La législation européenne contre les chutes de hauteur stipule que tout employeur utilisant du personnel travaillant en hauteur, doit s assurer de

Plus en détail

QUELQUES TECHNIQUES DE BASE POUR L'ALPINISME ET LA RANDONNEE EN HAUTE MONTAGNE

QUELQUES TECHNIQUES DE BASE POUR L'ALPINISME ET LA RANDONNEE EN HAUTE MONTAGNE QUELQUES TECHNIQUES DE BASE POUR L'ALPINISME ET LA RANDONNEE EN HAUTE MONTAGNE Fédération Sportive et Gymnique du Travail 14-16 rue de Scandicci 93508 PANTIN Cedex Tel. : 01 49 42 23 19 fsgt@wanadoo.fr

Plus en détail

Développement et Promotion des Métiers sur Cordes

Développement et Promotion des Métiers sur Cordes Page 1 sur 34 Développement et Promotion des Métiers sur Cordes Zac St Martin - BP 105 / 84124 PERTUIS Tél 04 90 79 74 84 - Fax 04 90 79 50 69 contact@dpmc.eu www.dpmc.eu CQP CORDISTE REFERENTIEL DE CERTIFICATION

Plus en détail

DOSSIER EXPLICATIF TECHNELEC Pour échelle rail-t VSTL de sécurité alu. et chariot VST (Application Verticale - EN 353/1)

DOSSIER EXPLICATIF TECHNELEC Pour échelle rail-t VSTL de sécurité alu. et chariot VST (Application Verticale - EN 353/1) DOSSIER EXPLICATIF TECHNELEC Pour échelle rail-t VSTL de sécurité alu. et chariot VST (Application Verticale - EN 353/1) A. Généralités Le matériel décrit ci-après est un équipement de protection individuel

Plus en détail

Installation d un passage protégé «Écuroduc» Dominique BAILLIE

Installation d un passage protégé «Écuroduc» Dominique BAILLIE Installation d un passage protégé «Écuroduc» Dominique BAILLIE Association SOS Ecureuil et Faune Sauvage 7 rue Georges Brassens 60700 Pont Ste Maxence http://grifouniou.free.fr/sosecu2 Novembre 2011 Installation

Plus en détail

FORCES MACROSCOPIQUES. ETUDE DES EQUILIBRES

FORCES MACROSCOPIQUES. ETUDE DES EQUILIBRES FORCES MACROSCOPIQUES. ETUDE DES EQUILIBRES I. Notion de force. Une force est une action exercée par un système sur un autre système. Une telle action se manifestera de diverses manières. Le système sur

Plus en détail

6 Les forces mettent les objets en mouvement.

6 Les forces mettent les objets en mouvement. 6 Les forces mettent les objets en mouvement. Tu dois devenir capable de : Savoir expliquer la proportion directe entre la force et l accélération à l aide d un exemple ; expliquer la proportion inverse

Plus en détail

EXAMEN #1 PHYSIQUE MÉCANIQUE 20% de la note finale

EXAMEN #1 PHYSIQUE MÉCANIQUE 20% de la note finale EXMEN #1 PHYSIQUE MÉNIQUE 20% de la note finale Hiver 2011 Nom : haque question à choix multiples vaut 3 points 1. Un projectile est lancé avec un angle de 45 avec l horizontale et retombe à une hauteur

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L - 72 FOURNITURE DE SEMELLES ELASTIQUES POUR LA FIXATION DE VOIE "TYPE BOTZELAER" EDITION: 04/2001 Index 1. INTRODUCTION... 3 1.1. DOMAINE

Plus en détail

USMT Paris 13 Section Tir à l'arc FABRICATION D UNE CORDE D ARC CLASSIQUE

USMT Paris 13 Section Tir à l'arc FABRICATION D UNE CORDE D ARC CLASSIQUE USMT Paris 13 Section Tir à l'arc FABRICATION D UNE CORDE D ARC CLASSIQUE Fiche pratique Introduction La corde d'arc est probablement l élément le plus simple à fabriquer sur un arc. La corde le plus généralement

Plus en détail

MEMENTO INITIATEUR : Problématiques rencontrées en canyon et solutions associées.

MEMENTO INITIATEUR : Problématiques rencontrées en canyon et solutions associées. MEMENTO INITIATEUR : Problématiques rencontrées en canyon et solutions associées. Dans ce document on trouvera une description non exhaustive des problématiques rencontrées en canyon et des solutions associées,

Plus en détail

Moins d'accidents grâce à une prévention bien menée

Moins d'accidents grâce à une prévention bien menée EPI É EPI (équipements de protection individuelle) Signication de la sécurité au travail De nombreux accidents se produisent lors de la réalisation d'activités simples dans des endroits qui présentent

Plus en détail

1. Début de la suspension :

1. Début de la suspension : Stage Danse-Escalade Contenus techniiques et miise en œuvre. 1. Début de la suspension : Le détail, pas à pas, d une mise en suspension sur une corde fixe. 1 2 3 4 5 Grimper et rejoindre le point pour

Plus en détail

Protection anti-chute

Protection anti-chute Protection anti-chute Harnais Eléments de liaison Enrouleur à rappel automatique Tirant d air et facteur de chute Tirant d air Distance de dégagement minimal requise avec un absorbeur d énergie Absorbica-I

Plus en détail

Vers l autonomie en alpinisme

Vers l autonomie en alpinisme Vers l autonomie en alpinisme Objectifs: - Cadrer les sorties initiations des clubs avec un contenu identique. - Dynamiser la pratique de l alpinisme en affichant et en proposant à tous les clubs ces WE

Plus en détail

Développement et Promotion des Métiers sur Cordes

Développement et Promotion des Métiers sur Cordes Développement et Promotion des Métiers sur Cordes Zac St Martin - BP 105 / 84124 PERTUIS Tél : 04 90 79 74 84 - Fax : 04 90 79 50 69 contact@dpmc.eu www.dpmc.eu CQP CORDISTE RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Plus en détail

PRATIQUES MÉTIER TRAVAUX SUR CORDES

PRATIQUES MÉTIER TRAVAUX SUR CORDES PRATIQUES MÉTIER TRAVAUX SUR CORDES INTRODUCTION Le métier de cordiste, traditionnellement réalisé à la corde à nœuds, a été renouvelé et sécurisé par l apport de techniques issues de la spéléologie et

Plus en détail

FPC «HETEROGENEITE ET RISQUE EN EPS» AU TRAVERS DE L ACTIVITE ESCALADE ( 07/02/05 et 08/02/05 ) Sophie LAIGNEL et Laurent SUIN

FPC «HETEROGENEITE ET RISQUE EN EPS» AU TRAVERS DE L ACTIVITE ESCALADE ( 07/02/05 et 08/02/05 ) Sophie LAIGNEL et Laurent SUIN FPC «HETEROGENEITE ET RISQUE EN EPS» AU TRAVERS DE L ACTIVITE ESCALADE ( 07/02/05 et 08/02/05 ) Sophie LAIGNEL et Laurent SUIN I LES OBJECTIFS DU STAGE, NOTRE DEMARCHE D ENSEIGNEMENT II ANALYSE DE L ACTIVITE

Plus en détail

Escalade NORME D EQUIPEMENT DES VOIES ET DES SITES NATURELS D ESCALADE

Escalade NORME D EQUIPEMENT DES VOIES ET DES SITES NATURELS D ESCALADE Escalade NORME D EQUIPEMENT DES VOIES ET DES SITES NATURELS D ESCALADE Adoptée en conseil d administration le 16 juin 2012 2/6 Sommaire 1. OBJET DE CETTE NORME... 3 2. REFERENCES REGLEMENTAIRES... 3 3.

Plus en détail

Travaux de couverture en matériaux fragiles

Travaux de couverture en matériaux fragiles Travaux de couverture en matériaux fragiles Les travaux de couverture en matériaux fragiles occasionnent un nombre important de chutes graves ou mortelles à la suite de la rupture d une plaque, qui s ajoutent

Plus en détail

Exercices : Travail, Puissance, Energie

Exercices : Travail, Puissance, Energie LCD Physique III e BC 1 Exercices : Travail, Puissance, Energie 1) Le matin, un élève soulève son cartable de 10 kg d une hauteur de 1,4 m. Déterminer le travail qu il effectue. Ensuite, il emprunte une

Plus en détail

Chapitre 5. Le ressort. F ext. F ressort

Chapitre 5. Le ressort. F ext. F ressort Chapitre 5 Le ressort Le ressort est un élément fondamental de plusieurs mécanismes. Il existe plusieurs types de ressorts (à boudin, à lame, spiral etc.) Que l on comprime ou étire un ressort, tel que

Plus en détail

MONTSERRAT 2 5 2011 REGLEMENT INTERIEUR

MONTSERRAT 2 5 2011 REGLEMENT INTERIEUR APEM Déclarée le 2 février 1994 à Boulogne Billancourt sous le n 11313 Modifiée le 30 août 1999 à Palaiseau sous le n 11459 RASSEMBLEMENT des GRIMPEURS MONTSERRAT 2 au 5 juin 2011 REGLEMENT INTERIEUR Informations

Plus en détail

3 AMARRAGE. Tour mort et deux demi-clefs :

3 AMARRAGE. Tour mort et deux demi-clefs : 3 AMARRAGE Tour mort et deux demi-clefs : Technique la plus facile dans l'urgence. On entoure la bitte d'amarrage, l'anneau de quai avec le cordage. Ce tour mort fait frein et permet de finir le nœud sans

Plus en détail

FORMATION INITIATEUR ALPINISME CAF TERRAIN AVENTURE CR 14 COMITE REGIONAL MIDI PYRENES FFCAM

FORMATION INITIATEUR ALPINISME CAF TERRAIN AVENTURE CR 14 COMITE REGIONAL MIDI PYRENES FFCAM 08/10/2014 FORMATION INITIATEUR ALPINISME CAF TERRAIN AVENTURE CR 14 COMITE REGIONAL MIDI PYRENES FFCAM DESCRIPTION: Initiateur Fédéral Alpinisme CAF Terrain d Aventure. Référence: 2015ALTAINI14701 à la

Plus en détail

Trio de conseils pour parcours élite

Trio de conseils pour parcours élite AVIS IMPORTANT Si vous choisissez le parcours Élite, on considère que vous êtes déjà sportif et en forme. On considère que vous ne commencez pas à vous entraîner aujourd hui avec le programme qui suit.

Plus en détail

MEMENTO de la FORMATION en ALPINISME Commission Nationale Alpinisme / Fédération Française des clubs alpins et de montagne

MEMENTO de la FORMATION en ALPINISME Commission Nationale Alpinisme / Fédération Française des clubs alpins et de montagne MEMENTO de la FORMATION en ALPINISME Commission Nationale Alpinisme / Fédération Française des clubs alpins et de montagne Mise à jour 11/2009 version 4.1 I PRESENTATION SOMMAIRE II PRINCIPES DE PEDAGOGIE

Plus en détail

Savoir son cours. COMP.9 Energie mécanique exercices. Quel frimeur! Comparer voiture et camion : Julie sur sa balançoire : Le bon choix :

Savoir son cours. COMP.9 Energie mécanique exercices. Quel frimeur! Comparer voiture et camion : Julie sur sa balançoire : Le bon choix : COMP.9 Energie mécanique exercices Savoir son cours Quel frimeur! Quelle est leur masse? E c = ½ m v m = E c/v Attention! La vitesse doit être en m/s! v = 45 km/h = 45/ 3,6 m/s = 1,5 m/s. Ainsi, m = 18

Plus en détail

Règlement intérieur 2014-2015

Règlement intérieur 2014-2015 Règlement intérieur 2014-2015 de l association D Ain Mur à l Autre Le règlement intérieur a pour objet de préciser les statuts de l'association. Il peut être modifié à tout moment par le Conseil d Administration.

Plus en détail

RAMEUR DYNAMIQUE CONCEPT2

RAMEUR DYNAMIQUE CONCEPT2 Notice de montage Instructions de Montage RAMEUR DYNAMIQUE CONCEPT2 Etape 1. Ouvrez les deux boîtes et sortez toutes les pièces. Etalez toutes les pièces comme cidessous et lisez les instructions avant

Plus en détail

RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH

RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH PRESENTATION Le réservoir souterrain horizontal, type ECODEPUR, modèle RSH est fabriqué en Polyéthylène Linéaire avec additif anti-uv, par système de rotomoulage,

Plus en détail

PLAN. Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO

PLAN. Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO PLAN Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO INTRODUCTION La protection contre les chutes de hauteur est trop souvent réduite à une question d'équipements de protection

Plus en détail

L Escalade en Sécurité

L Escalade en Sécurité L Escalade en Sécurité Avec du Matériel Adapté et Conforme Conseils et recommandations pour l achat, l entretien, le contrôle et la mise au rebut des équipements utilisés pour l enseignement et la pratique

Plus en détail

Kit de remorque pour vélo Thule Instructions

Kit de remorque pour vélo Thule Instructions Kit de remorque pour vélo Thule Instructions C 51100959 Description des pièces Réflecteurs de sécurité Fanion de sécurité ezhitch TM (Standard sur les kits nord-américains) (En option sur les kits européens)

Plus en détail

antichutes Équipements de protection individuelle

antichutes Équipements de protection individuelle Équipements de protection individuelle antichutes sommaire 2. harnais 4. Longes 5. Cordes / Antichutes coulissants 6. connecteurs 7. Connecteurs / Ligne de vie Ancrage individuel 8. ancrages 9. Antichutes

Plus en détail

Règlement intérieur 2012

Règlement intérieur 2012 Règlement intérieur 2012 de l association D Ain Mur à l Autre Le règlement intérieur a pour objet de préciser les statuts de l'association. Il peut être modifié à tout moment par le Conseil d Administration.

Plus en détail

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile?

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? LA PUISSANCE DES MOTEURS Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? Chaque modèle y est décliné en plusieurs versions, les différences portant essentiellement sur la puissance

Plus en détail

JE SUIS JEUNE OFFICIEL EN ESCALADE. Programme 2012 / 2016

JE SUIS JEUNE OFFICIEL EN ESCALADE. Programme 2012 / 2016 JE SUIS JEUNE OFFICIEL EN ESCALADE Programme 2012 / 2016 Modifié le 11 janvier 2013 12 Décembre 2012-1/26 PRÉAMBULE Ce mémento permet à l élève du collège ou du lycée d officier au sein des rencontres

Plus en détail

pour la ligue d athlétisme de Poitou-Charentes

pour la ligue d athlétisme de Poitou-Charentes Approche de la musculation «sans matériel lourd» du jeune et du collégien par le renforcement musculaire Nicolas DOMBROWSKI, professeur agrégé eps, académie de la Martinique, 2008 Document réalisé en 2008,

Plus en détail

Offrez un ami à votre haie. Titel

Offrez un ami à votre haie. Titel Offrez un ami à votre haie Titel Tailler les haies comme des pro...... avec des outils de qualité pour un entretien du jardin exigeant. Taille-haies électriques FREUND Arrêt rapide de sécurité Deux éléments

Plus en détail

Alternateurs et régulateurs

Alternateurs et régulateurs Alternateurs Balmar à haut rendement Victron Energy a sélectionné la marque américaine Balmar, réputée pour ses alternateurs professionnels à haut rendement et accessoires de charge. Même à bas régime,

Plus en détail

Forces et Interactions

Forces et Interactions Février 2013 Cours de physique sur les Forces et les Interactions page 1 1 Objectifs Forces et Interactions Le but de ce cours est d'introduire la notion de force et d'étudier la statique, c'est-à-dire

Plus en détail

Test d auto-évaluation 2010

Test d auto-évaluation 2010 SwissPhO Olympiade Suisse de Physique 2010 Test d auto-évaluation 2010 Ce test permet aux intéressés d évaluer leurs capacités à résoudre des problèmes et de reconnaître des lacunes dans certaines notions.

Plus en détail

Harnais complet avec sous-fessiere CE EN 361 1 point d ancrage : 1 anneau D dorsal en acier

Harnais complet avec sous-fessiere CE EN 361 1 point d ancrage : 1 anneau D dorsal en acier Anti-chute Ref. 71020 Ref. 71022 Harnais complet 1 point d ancrage : 1 anneau D dorsal en acier Fermeture sternale : sangle polyester noir 25mm avec fermoir plastique Ref. 71038 Harnais complet avec sous-fessiere

Plus en détail

Electrodynamique. Moteur monte-charge. Ref : 302 194. Français p 1. Version : 1004

Electrodynamique. Moteur monte-charge. Ref : 302 194. Français p 1. Version : 1004 Français p 1 Version : 1004 1 Description Le monte-charge est constitué des éléments suivants : 1 moteur avec moto-réducteur commandé par un bouton poussoir une poulie solidaire de l'axe du moteur permettant

Plus en détail

Recherche sur les collisions à une dimension : la relation entre la masse et le son

Recherche sur les collisions à une dimension : la relation entre la masse et le son Recherche sur les collisions à une dimension : la relation entre la masse et le son Recherche Le but de cette expérience est de faire une recherche sur la relation entre la masse et le son produit dans

Plus en détail

Rappel. Niveaux de Pratique et Compétences en. Bernard ANGELIN. Professeur d EPS. Chargé de Mission APPN. Lycée La Martinière Monplaisir

Rappel. Niveaux de Pratique et Compétences en. Bernard ANGELIN. Professeur d EPS. Chargé de Mission APPN. Lycée La Martinière Monplaisir Niveaux de Pratique et Compétences en Rappel Bernard ANGELIN Professeur d EPS Lycée La Martinière Monplaisir Chargé de Mission APPN 41 rue Antoine Lumière 69372 Lyon 8 Rectorat de l Académie de Lyon Membre

Plus en détail

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE SPÉLÉOLOGIE

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE SPÉLÉOLOGIE FÉDÉRATION FRANÇAISE DE SPÉLÉOLOGIE RECOMMANDATIONS FÉDÉRALES Gestion des Équipements de sécurité et de protection individuelle (EPI) utilisés en spéléologie et en canyonisme SOMMAIRE Cadre réglementaire

Plus en détail

Motorisations CC pour portes coulissantes, série DC-21

Motorisations CC pour portes coulissantes, série DC-21 Motorisations CC pour portes coulissantes, série DC-21 DICTAMAT 00-21 / 3400-21 La série de motorisations DC-21se compose de moduls et de moteurs à courant continu. Elle est pourvue en particulier pour

Plus en détail

STAGE DU 12 AU 18 AVRIL 2009. Les Calanques de Cassis

STAGE DU 12 AU 18 AVRIL 2009. Les Calanques de Cassis STAGE DU 12 AU 18 AVRIL 2009. Les Calanques de Cassis Semaine de stage des vacances de pâques aux Calanques de Cassis. La première semaine des vacances de pâques 2009, nous proposons aux grimpeurs autonomes

Plus en détail

Gamme de protection antichute PW97 368

Gamme de protection antichute PW97 368 374 La Protection contre les chutes est mise en place pour prévenir les risques liés aux chutes de hauteur, ce qui réduit la force d impact et d obstacles en cas de collision avec le sol Gamme de protection

Plus en détail

Travailler avec un chariot télescopique rotatif avec fonction de levage (IS-032) Version CT-Q 2012-03-27

Travailler avec un chariot télescopique rotatif avec fonction de levage (IS-032) Version CT-Q 2012-03-27 Explication : Travailler avec un élévateur à bras télescopique Il existe plusieurs types d élévateurs télescopiques, qui peuvent aussi exercer plusieurs fonctions. Pratiquement tous les élévateurs télescopiques

Plus en détail

THÈSE DE DOCTORAT DE L ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE DE CACHAN. Tome 2 ANNEXE. Présentée par Monsieur Jean-Marie Boudard

THÈSE DE DOCTORAT DE L ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE DE CACHAN. Tome 2 ANNEXE. Présentée par Monsieur Jean-Marie Boudard THÈSE DE DOCTORAT DE L ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE DE CACHAN Tome 2 ANNEXE Présentée par Monsieur Jean-Marie Boudard pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE DE CACHAN Domaine : Sciences

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

SDLV120 - Absorption d'une onde de compression dans un barreau élastique

SDLV120 - Absorption d'une onde de compression dans un barreau élastique Titre : SDLV120 - Absorption d'une onde de compression dan[...] Date : 09/11/2011 Page : 1/9 SDLV120 - Absorption d'une onde de compression dans un barreau élastique Résumé On teste les éléments paraxiaux

Plus en détail

Chapitre 7: Dynamique des fluides

Chapitre 7: Dynamique des fluides Chapitre 7: Dynamique des fluides But du chapitre: comprendre les principes qui permettent de décrire la circulation sanguine. Ceci revient à étudier la manière dont les fluides circulent dans les tuyaux.

Plus en détail

Série T modèle TES et TER

Série T modèle TES et TER 6-8 rue des Casernes Tél. : 03.84.29.55.55 F 90200 GIROMAGNY Fax : 03.84.29.09.91 E-mail : ultralu@ultralu.com http://www.ultralu.com NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION ECHAFAUDAGE ROULANT ALUMINIUM Série

Plus en détail

PY401os (2011-2012) Vous pouvez prévisualiser ce test, mais s'il s'agit d'une tentative réelle, vous serez bloqué en raison de : Navigation du test

PY401os (2011-2012) Vous pouvez prévisualiser ce test, mais s'il s'agit d'une tentative réelle, vous serez bloqué en raison de : Navigation du test Navigation PY401os (2011-2012) Collège École de Commerce PER Université Impressum Connecté sous le nom «Bernard Vuilleumier» (Déconnexion) Réglages Outils de travail Outils de travail Accueil Cours Collège

Plus en détail

CLUB ALPIN D ILE DE FRANCE FICHE PROGRAMME ALPINISME

CLUB ALPIN D ILE DE FRANCE FICHE PROGRAMME ALPINISME 14-FOR26/27/28 - Stage Vers l'autonomie en Alpinisme 2014 Préparation samedi 24 mai Deux week-ends : 14-15 juin et 28-29 juin PRINCIPES ET OBJECTIFS Séries de week-ends encadrés par des professionnels

Plus en détail

Problèmes sur le chapitre 5

Problèmes sur le chapitre 5 Problèmes sur le chapitre 5 (Version du 13 janvier 2015 (10h38)) 501 Le calcul des réactions d appui dans les problèmes schématisés ci-dessous est-il possible par les équations de la statique Si oui, écrire

Plus en détail

FAUSSE FOURCHE ETRANGLEUSE. EN 795 classe B Sangle d ancrage étrangleuse récupérable du sol composante d un systéme d arrêt des chutes.

FAUSSE FOURCHE ETRANGLEUSE. EN 795 classe B Sangle d ancrage étrangleuse récupérable du sol composante d un systéme d arrêt des chutes. FAUSSE FOURCHE ETRANGLEUSE EN 795 classe B Sangle d ancrage étrangleuse récupérable du sol composante d un systéme d arrêt des chutes. 0,90 1,30 longueur 0,90ml Réf : FTC/FF-E9-090 ø longueur 1,30ml Réf

Plus en détail