édito page 1 L accès au logement : la galère Achdou F./Urba-Images Server numéro 70 janvier 2011 / 1 euro

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "édito page 1 L accès au logement : la galère Achdou F./Urba-Images Server numéro 70 janvier 2011 / 1 euro"

Transcription

1 page 1 édito LE JOURNAL DE LA FONDATION ABBé PIERRE L accès au logemet : Achdou F./Urba-Images Server la galère uméro 70 javier 2011 / 1 euro

2 sommaire page 2 Michel Labelle page 17 Jea-Yves Le Bouilloec : «Après dix as de loi SRU o doit pouvoir faire mieux» page 8 l accès au logemet pages 4/7 la galère agir au quotidie pages 8/12 L accès au logemet : la galère page 13 Témoigage : étiee wasmer, écoomiste, professeur et chercheur page 14 femmes à la rue : la grade souffrace pages 16/17 le mode du logemet pages 18/19 agir esemble page 20 le 5 ovembre 2002 à choisy-le-roi page 19 Pascal, au om du souveir AFP page 20 Le 5 ovembre 2002 à Choisy-le-Roi N 70 Javier 2011

3 page 3 l édito du présidet La guerre à la misère E ce début d aée, du fod du cœur, je ties à vous remercier, fidèles doateurs qui ous permettez d agir. Grâce à votre soutie, das les lieux d accueil et das les ageces de la Fodatio, salariés et béévoles répodet à la détresse humaie de plus e plus évidete, de plus e plus révoltate. Vous le savez, grâce à vous, ous costruisos des milliers de logemets, mais ous répodos aussi aux mais tedues, aux appels au secours que ous découvros chaque mati à l ouverture de os portes. Au plus fort de l hiver, au plus fort de la crise, soyez sûrs que ous poursuivros os actios sur le terrai, que ous apporteros otre aide à tous ceux qui e ot besoi et que le courage e ous maquera pas. Le plus bel hommage que ous puissios faire à otre fodateur, c est de cotiuer esemble la guerre à la misère. Raymod Etiee Présidet de la Fodatio Abbé Pierre Carto rouge au mal-logemet : le poit de o-retour La crise du logemet a atteit u degré de gravité d ue grade idigité! Le cotexte écoomicofiacier ayat ecore aggravé les coséqueces du mal-logemet. Les publics touchés sot de plus e plus ombreux, de plus e plus divers. Le logemet est plus u problème margial, il est deveu u réel problème de société. Les réposes doivet être à la mesure de cette dégradatio. La Fodatio Abbé Pierre tiet à motrer que le poit de o-retour est atteit e bradissat u Carto rouge au mal-logemet à travers ue campage parraiée par Eric Catoa et ses frères et portée par de ombreuses persoalités. Ue opératio qui se déroulera sur plusieurs mois, orchestrée autour de plusieurs évéemets e Frace et d ue pétitio cotre le mal-logemet qui sera remise au Premier miistre. U site exclusivemet dédié à cette campage est e lige : Nous comptos sur vous pour siger la pétitio e lige et la relayer. Nous avos besoi de vous! Et les autres? est édité par la Fodatio Abbé Pierre pour le Logemet des Défavorisés : 3-5, rue de Romaiville Paris - Tél. : ISSN : N Publicatio trimestrielle Commissio paritaire 0513 H Aboemet auel : 4 e, prix au uméro : 1 e. - Service Doateurs : Présidet : Raymod Etiee. Directeur de la publicatio : Patrick Doutrelige. Directeur de la rédactio : Jea-Pierre Gilles. Rédacteur e chef : Yves Coli. Secrétaire de rédactio : Mighelia Satoastaso. Coseillère éditoriale et jouraliste : Ae-Marie Cattelai Le Dû. Jouraliste : Delphie Picard. Maquette : Thierry Lauret. Impressio : ADI Graphiques, 8 rue Sait-Pierre Chareto-le-Pot. Routage : Presto. Ce uméro comporte égalemet u ecart sur ue partie de la diffusio. Javier 2011 N 70

4 agir au quotidie page 4 Nolwe Leroy : toujours gééreuse E octobre derier, la chateuse, marraie de la Fodatio, présetait so derier album à l Olympia. Elle avait ivité à assister à so cocert ue tretaie de persoes accueillies das les Boutiques Solidarité de Geevilliers et de Paris (rue Bichat). Profitat de cette occasio, Nolwe a remis à Patrick Doutrelige, Délégué gééral de la Fodatio, u chèque de euros, somme offerte par ses fas à l occasio de so aiversaire. Rapport sur l État du mallogemet 2011 Le 1 er février la Fodatio présetera au Parc des expositios de la Porte de Versailles à Paris so rapport 2011 sur l état du mal-logemet. U documet clé alors qu ue majorité de Fraçais est cotraite de faire des sacrifices pour se loger, ce poste représetat désormais 25 % du budget des familles. Vous êtes les bieveus. Pour assister à la présetatio de ce rapport, redez-vous sur le site : ou téléphoer au esh : u idispesable béévole Dix as d accueil et d aide auprès des familles cofrotées à u problème de logemet à l Espace Solidarité Habitat (ESH) de la Fodatio Abbé Pierre. 27 avocats aisi qu ue tretaie de béévoles travaillet régulièremet à ses côtés. Jea Bellec est de ces deriers. «J ai cou l ESH e tat qu usager, ayat das mo etourage ue persoe meacée d expulsio. J ai été bie accueilli, bie reseigé. Je veais de quitter mo poste de cotrôleur de gestio pour predre ma retraite, j ai doc proposé mes services, appréciat le sérieux de cette orgaisatio et sa tolérace. Depuis, chaque jeudi, j assure ue permaece d accès aux droits pour les mal-logés avec la Cofédératio géérale du logemet. Le vedredi après-midi, je file au siège de la Fodatio pour répodre aux appels reçus au , Plateforme Allô prévetio expulsio. Après avoir cosacré ma carrière aux chiffres, aux affaires, ce cotact direct avec u public m erichit. Je savais bie sûr que des ges étaiet cofrotés à de graves problèmes mais je mesure mieux la violece extrême des expulsios et l agoisse de se retrouver sas toit.» Niger : faciliter la vie au quotidie Depuis 2003, la Fodatio s est ivestie avec l associatio fraco-igériee Imae-La Vie auprès des populatios Touaregs fixées à Goffat et Tchibitèe. Après l amélioratio de l école primaire et l électrificatio solaire des dortoirs, la populatio de plus e plus sédetaire a souhaité u habitat e dur. Ue actio a été meée afi qu elle bééficie de logemets et d ifrastructures coveables. Après avoir cosulté les habitats, des maisos adaptées à l eviroemet ot été costruites. L accès aux sois, à l eau et à des cours d alphabétisatio a égalemet été orgaisé. Efi, des microcrédits ot été accordés pour développer des activités géératrices de reveus : agriculture, élevage, artisaat, commerce. U ouveau programme souteu par la Fodatio Abbé Pierre permettra de cotiuer le travail déjà egagé. Yvo Richard draguiga, u soutie cotiu Le premier décembre, le Service d ENtraide e DRAcéie, (Sedra), souteu par la Fodatio Abbé Pierre, a démarré à Draguiga : le ettoyage de terrais, d habitatios et de caves edommagés lors des iodatios de jui La plupart des lieux pris e charge appartiet à des occupats mal ou o assurés, disposat de faibles reveus. Cette activité s iscrit das le cadre d u chatier d isertio permettat aussi de redoer du travail à des persoes ayat perdu leur emploi à la suite de ce siistre. N 70 Javier 2011

5 page 5 agir au quotidie Afi d offrir u maximum de récofort et de soutie aux plus démuis, les Boutiques Solidarité, qui, habituellemet, e sot ouvertes qu à certaies heures de la jourée, multipliet les iitiatives. Petit tour de Frace U accueil reforcé pour u hiver plus chaleureux Beauvais : priorité aux plus faibles. Yaick Goualo, directrice de la Boutique Solidarité, assure que l hiver facilite le cotact avec les persoes les plus margialisées, souvet réfractaires à l hébergemet das les cetres. «Elles savet qu ici ous leur déroulos le tapis rouge, les aidos sas les juger. Nous leur ouvros toujours la porte. à partir du 1 er ovembre, ous les accueillos de 20 heures à miuit, avec u repas chaud à la clé. Dès que le thermomètre affiche -5, les locaux sot accessibles jusqu à 6 h du mati. Nous essayos aussi de garder au chaud, e permaece, les persoes âgées, les femmes eceites, les malades, y compris aux heures théoriques de fermeture. Ayat aussi remarqué qu u bo ombre des grads margiaux souffre de la gale, j ai décidé, e lie avec le médeci de l hôpital qui iterviet poctuellemet à la Boutique et avec l accord des itéressés, huit hommes et deux femmes, d orgaiser u week-ed d éradicatio : grad ettoyage, lavage des vêtemets, prise de médicamets, sois divers, achat de sous-vêtemets et vêtemets eufs. Pedat ces trois jours, ous les chouchoutos : bos repas, jeux, Le plus importat : l écoute et la cosidératio marchés, discussios, etc. C est importat qu ils se setet cosidérés.» Céret : protéger cotre le froid. Pedat l hiver, la Boutique propose ses services tous les jours, week-ed compris, de 8 h à 16 h voire 17 h si u atelier ou u film sot e cours et remet à tous u colis alimetaire deux fois par semaie. Ceux qui vivet à la rue e permaece repartet systématiquemet avec u petit plus, le soir. Par ailleurs, u déjeuer collectif chaud est servi à celles et ceux qui s impliquet das sa préparatio et s ivestisset das les tâches méagères : vaisselle, ettoyage du sol. Et des vêtemets chauds, chaussures et sacs de couchage sot à la dispositio des accueillis. Gagy : u vrai pla de bataille. Outre les heures d ouverture élargies : depuis 8 h le mati, cotre 9 h à l habitude, et l ouverture le week-ed de 9 heures à 16 h 30, la Boutique offre des déjeuers, e plus des colis alimetaires habituels. L après-midi, elle améage u espace-repos cofortable afi que les plus fragiles récupèret. Deux fois par semaie, ue équipe part e maraude das les squats et les campemets pour aider ceux qui y survivet. E javier, grâce au fods spécial hiver, 10 places de stabilisatio sot ouvertes, première étape d isertio et de sortie de la rue. E javier égalemet, l atelier théâtre redémarre. Efi pour que chacu puisse retrouver u maximum d éergie après u hiver toujours éprouvat quelles que soiet les coditios climatiques, u séjour de rupture est programmé e mars ou début avril e dehors de Gagy. Geevilliers : repas assurés. À partir du 13 décembre, les horaires d ouverture sot élargis de 8 h à 14 h 30 puis de 18 h à 20 h 30. Des horaires permettat de servir trois repas chauds e cette période de froid et de fêtes, où l exclusio est ecore plus difficile à vivre. Petit-déjeuer, déjeuer et dîer, sot des temps d échage avec les aimateurs et les autres. Et pour les ouveaux veus, l occasio de découvrir la Boutique et ses services : lessives, douches, accompagemet das les démarches, etc. Et aussi greoble Ue orgaisatio délicate Ue persoe supplémetaire apporte so aide pedat cette période hiverale pour gérer l accueil de 70 persoes e moyee par jour. Das l agglomératio, plusieurs cetaies de persoes, avec parfois des efats, sot sas toit, à la rue. Et cette aée, rappellet les resposables de la Boutique, le pricipal cetre d accueil se trouve das la motage, à 20 kms de Greoble, accessible uiquemet par bus et avette... fréjus 15 places de uit E relatio avec le Samu social, la Boutique assure l accueil et gère 15 persoes à partir du 15 ovembre pour u hébergemet de uit. L accueil de jour quat à lui est ouvert de 8 heures à 15 heures, e ferme i les week-eds, i les jours fériés. créteil Week-ed covivialité U week-ed sur deux, de ovembre à mars, la Boutique Solidarité e ferme pas et orgaise des séaces de ciéma très appréciées et u repas chaud pris e commu. Des petits plus pour les accueillis heureux d être distraits du froid et de leurs problèmes quotidies. Javier 2011 N 70

6 agir au quotidie page 6 SOS Taudis situatios Depuis le lacemet de ce programme, plus de méages ot été accompagés das toute la Frace, dot 50 % sot des locataires, 31 % des propriétaires occupats et 19 % vivet e habitat précaire (caravae, abris, cabae...). À ce jour, 1/3 des logemets ot été réovés et 50 % des locataires relogés das u habitat dige... Quat aux propriétaires occupats, tout est teté pour leur permettre de rester das leur logemet. Permis de vivre pour les roms E se remémorat la formule employée par l abbé Pierre «Doez-leur des permis de vivre» lorsque des ges mouraiet das la rue, Patrick Doutrelige, délégué gééral rappelle : «E dehors de toute questio politique, la Fodatio Abbé Pierre doit aider toute persoe à vivre digemet dès lors qu elle est sur otre territoire.» Il ajoute : «Les efats sot souvet les premières victimes de ces situatios dégradates, c est iadmissible.» Das cette optique, La Fodatio fiace des opératios spécifiques auprès du public rom. à Choisy-le-Roi, e parteariat avec la Ville et avec l appui du Coseil gééral, u lieu d accueil a été orgaisé avec suivi saitaire et alimetaire, scolarisatio des efats. Ue autre actio coduite avec Habitat-Cité propose u accompagemet vers le retour pour les familles qui le souhaitet. à Marseille, la Fodatio a demadé à l AMPIL (Actio Méditerraéee Pour l Isertio sociale par le Logemet), d orgaiser ue plateforme d accueil et d itégratio des Roms, avec u suivi, etre autres de la scolarisatio des efats et la mise e place de cours d alphabétisatio. Par ailleurs, à Sait-Deis, La Passerelle, isertio par le logemet propose des logemets trasitoires diges pour les habitats des bidovilles, u emploi et u suivi social afi de favoriser ue isertio, sas heurt. à Aubervilliers, des toilettes sèches ot été istallées par Toilettes du Mode sur le campemet rom. Ue équipe de Médecis du Mode et d Uicité a été déléguée pour former les bééficiaires à leur utilisatio et aux règles élémetaires d hygièe. «Nous ous situos uiquemet sur le terrai humaitaire et costatos qu e tetat de résoudre les problèmes de la vie quotidiee de ces populatios ous favorisos aussi leur itégratio et réglos u certai ombre de problèmes de comportemet que la précarité egedre», coclut Patrick Doutrelige. Ue ouvelle Pesio de famille C est à Paris das le XIX e arrodissemet, das le cadre du programme toits, familles que la première pierre d ue Pesio de famille viet d être posée. Des représetats d IKEA assistaiet à cette cérémoie, l etreprise équipat gracieusemet les structures d accueil de la Fodatio depuis plusieurs aées. E améliorat le cadre de vie des Roms, o favorise leur isertio et, e priorité, celle des efats. Fiesta des Suds, u bel éla Cette aée ecore, la Fodatio a voulu que les persoes à la rue participet à la fête. Pari réussi : 75 hommes et 25 femmes sas abri ot participé aux opératios Hommes de cœur et Hommes de lettres. 85 demades d ivitatios et de recotres lors des fêtes de fi d aée ot été émises. Pour y répodre, 75 redez-vous das 3 restaurats ot été orgaisés. 80 boîtes aux lettres ot été persoalisées par des SDF sur le mur de solidarité permettat à leurs propriétaires de recevoir plus de lettres. Yvo Richard N 70 Javier 2011

7 page 7 agir au quotidie Tous e course Le Maratho Metz Mirabelle, qui s appelle E mémoire d ue course a été créé das les aées ciquate. E réalité, il s agit aujourd hui de parcourir 7 km à travers la ville pour la découvrir e foulée et créer ue véritable aimatio. Parmi les 500 coureurs aligés au départ le 17 octobre derier, Jourée modiale du refus de la misère, ue soixataie de persoes de la Boutique Solidarité et de la Pesio de famille ot edossé u dossard. Heureuses et fières, elles ot frachi la lige d arrivée après 45 miutes de course e moyee. L évéemet était orgaisé au profit d ue associatio s occupat de demadeurs d asile. Nicaragua : ue aide au log cours Depuis 2003, la Fodatio Abbé Pierre soutiet des projets poctuels au Nicaragua avec Habitat-Cité et La Casa de la Mujer, iterveat local. Projets évalués et cotrôlés par différetes missios, la derière e août derier. Devat la qualité des réalisatios et l implicatio des habitats, il a été proposé de fiacer ue ouvelle phase d amélioratio de l habitat. E six as, La Casa de la Mujer a piloté la costructio de 245 maisos, plusieurs cetaies de toits ot été refaits, des ifrastructures commues ot été remises e état, des latries améagées et des microcrédits accordés. Ue aide idispesable das le pays le plus démui d Amérique cetrale où 47 % de la populatio vit das ue grade pauvreté et 17 % das u extrême déuemet, sas accès aux sois, à l eau et pour 25 % des efats, sas possibilité de se redre à l école. Territoires lyo Créatio avec le PACT du Rhôe d ue permaece pour coseiller les propriétaires occupats ayat des difficultés à coserver leur logemet ; o paiemet des crédits immobiliers, edettemet, impayés de charges, etc. marseille Ue dizaie de persoes accueillies de la Boutique Solidarité écrivet et participet au tourage d ue comédie, Hopecity, mettat e scèe des atis et des Lambdas. L associatio Time code théâtre coordoe les différetes étapes. Après avoir touré e ovembre des scèes das u tuel désaffecté, repéré par u sas-abri, avec Aick et Mikaël das leur propre rôle de SDF, l équipe s attaque à la phase les Natis. st-sébastie-sur-loire La commue, cosciete du problème du logemet des jeues, a offert u terrai près des écoles et des commerces. L associatio Sait-Beoit Labre a iitié la costructio de 4 logemets aux ormes HPE, très haute performace éergétique, qui assure des écoomies de charges. La Fodatio a fiacé ue partie de ces travaux das le cadre de 2000 toits, 2000 familles. Des jeues e précarité et u couple avec efat y vivet désormais. Javier 2011 N 70

8 sommaire page 8 L accès Dalo : L État applique pas la Loi dossiers ot été jugés recevables par les commissios départemetales chargées d examier les cas depuis l ouverture de la procédure, le 1 er javier 2008, selo les deriers chiffres du Comité de suivi de la Loi Dalo persoes seulemet ot été cotetées. Cotrairemet aux egagemets, tous les demadeurs ot pas été relogés ou hébergés. Comme le prévoit la Loi, certais méages à qui aucue solutio de logemet a été proposée das les 6 mois, ot déposé u recours devat le tribual admiistratif pour faire codamer l État à ue astreite fiacière pour chaque jour de retard recours seulemet auraiet été déposés, compte teu de la complexité de la démarche. 7 millios d euros eviro représetet la péalité que l État se serait ifligée à lui-même. N 62 javier 2009

9 page 9 dossier au logemet : la galère À l aue des statistiques, o e peut faire aucu autre costat : e dix as, le prix des logemets acies a plus que doublé et ce e totale décoectio avec le coût de la vie. Les Fraçais cosacret aujourd hui 25 % de leur budget au logemet, u record historique. Lauret mèe ue double vie dot il se passerait bie : il étudie sur deux campus à Lyo et est hébergé das deux appartemets. U sac à dos, u tatami et deux adresses. «L aée derière, j ai essayé de trouver ue locatio mais c était comme das les castigs : vous êtes 5 ou 6, le propriétaire vous observe quad vous visitez et o vous propose sas complexe u studio sous les combles à 750 euros/mois, etre l autoroute et la gare, sas feêtre et ue baigoire quasi iaccessible sous la pete du toit. J ai été vite écœuré.» C est fialemet au Foyer de Jeues Travailleurs que Lauret a trouvé refuge : «180 euros/mois pour 9 m 2, ça allait, même si les toilettes étaiet régulièremet iodées et que les douches e foctioaiet pas tout le temps. Cette solutio a hélas duré qu u a, la réovatio pedat l été du foyer décati a fait flamber les prix et le cofort a redu l edroit iaccessible, la chambre coûtat désormais près de 400 euros. Du coup, ceux qui avaiet été orietés comme moi par les assistates sociales ot dû plier bagage.» Ue porte s est doc fermée aux étudiats modestes. Lauret a alors testé la colocatio, e plei essor depuis deux as. Partager des loyers trop lourds semble la seule issue pour u grad ombre d étudiats exclus du logemet das la plupart des capitales régioales. De fait, aujourd hui, logemets sot partagés sur le territoire. Mais ce fut u échec : «O payait 790 euros pour 69 m 2 ; l appartemet était e sale état. O a eu de gros problèmes avec l électricité et le chauffage. U juriste béévole ous accompage aujourd hui pour récupérer otre cautio.» C est fialemet sur l hébergemet que Lauret s est rabattu. Mais là ecore, Lauret, das la cuisie de ses amis, s accorde ue pause-déjeuer avec pour plat uique : ue soupe de ouilles chioises à 50 cetimes. Javier 2011 N 70

10 dossier page 10 Crise et pauvreté Les méages les plus modestes cosacret jusqu à 50 % de leur budget au logemet. Autre pourcetage alarmat : l augmetatio de plus de 25 % des demades d aide alimetaire e 2009, selo le Secours populaire % de ouveaux accueillis au Secours Catholique etre jui et ovembre Les publics accueillis restet majoritairemet des familles mooparetales et des jeues adultes. Les demades d aide se cocetret avat tout autour du logemet : loyer, mobilier/équipemet, factures eau et éergie. 53 % des Fraçais déclaret qu il leur est déjà arrivé de se dire qu ils étaiet sur le poit de coaître ue situatio de pauvreté. 83 % des Fraçais estimet que les risques que leurs efats coaisset ue situatio de pauvreté sot plus élevés que pour leur géératio. (sodage Ipsos, sept 2010) tique. U hébergemet e alterace cotrait et forcé : «J ai 40 euros par mois pour me ourrir ; je mets de côté 30 euros pour mo forfait téléphoe et 25 euros pour les trasports. Le reste, s il y e a, Chaque uit, faute de places, des sas-abri tetet de se reposer das l ecoigure d u immeuble. rie est simple : chaque semaie, il jogle avec ses deux adresses, ses 48 heures de cours et les 5 heures hebdomadaires rémuérées qu il a trouvées à l Uiversité e tat que moiteur iformac est pour les vêtemets.» Lauret a toujours le couteau sous la gorge, est à l abri de rie et reste à 100 % dépedat des autres pour le logemet : «Là, c est super dur pour moi : je vies d appredre que mo copai e pouvait plus m héberger. Si jamais l autre solutio lâche, c est la rue.» À presque 30 as, il a pas l itetio de baisser les bras mais vivre das ue telle précarité est épuisat, moralemet et physiquemet. Cocotte miute L horizo est plus que meaçat pour les jeues qui peiet autat à trou- Das les squares, les persoes à la rue ot que des bacs pour récupérer u peu. N 70 Javier 2011

11 page 11 dossier Le désespoir est grad pour beaucoup de femmes qui arrivet pas à vivre décemmet. ver u emploi qu à trouver u toit et ce de plus e plus logtemps. À l échelle atioale, o risque l explosio si rie est fait pour réduire la pressio qui pèse sur des millios de persoes. E six mois, le Secours catholique a accueilli 24 % de persoes e situatio de grade précarité de plus... Aujourd hui, 13 % de la populatio est pauvre et le taux de persoes qui vivet avec le RSA pour seul reveu a grimpé de 11 %. Pourtat, egagemet avait été pris par le Présidet de la République e 2007 de réduire de 30 % la pauvreté e Frace. Mais c est le cotraire qui se passe : depuis des mois o costate la précarisatio croissate des foyers modestes et de la classe moyee. Et o aoce ecore ue ouvelle hausse de l électricité de 3 à 4 % début «Les familles ot presque plus de capacité à rembourser. Il y a plus aucue marge de maœuvre das le budget. Ce qui est terrible, c est qu à la pauvreté s ajoute désormais la précarité : le peu de reveu varie d u Les femmes sas abri, accompagées d efats mieurs sot hébergées prioritairemet. La plupart du temps d hôtel meublé e hôtel meublé. Quelle vie pour ces gamis trasbahutés d u lieu à u autre! Javier 2011 N 70

12 dossier page 12 Avat, j avais hote de doer seulemet du pai pour le goûter des efats, maiteat, je le fais. L ue des deux affiches de la campage de sesibilisatio de la Fodatio réalisée par l agece BDDP & Fils. Cette photo d Eugeio Recueco, rappelle avec réalisme que efats sot aujourd hui victimes de mal-logemet e Frace. Pour les persoes âgées, aux coditios précaires de logemet, s ajoutet la solitude et la peur de e pouvoir payer des charges de plus e plus élevées. mois à l autre, commet vivre aisi?» lace Brigitte Richardot, Présidete de SOS Familles à Lyo depuis 5 as. Et de fait, de plus e plus de familles sot icapables de mettre le moidre sou de côté quel que soit le délai accordé. «Notre plus grade difficulté, ce sot les impayés de loyer. Ne plus pouvoir assurer u toit à sa famille, c est tellemet isupportable qu u grad ombre de familles atted le derier momet pour veir ous voir, quad l huissier frappe à la porte. Des persoes âgées, des mères isolées se fot de plus e plus piéger» poursuit Brigitte. À Paris, les loyers ot augmeté de plus de 2 % e moyee etre juillet 2009 et juillet 2010 et le prix du m 2 a atteit 7500 euros e décembre. Sur l aée, la hausse du prix de l acie a atteit 20 %. Des records qui e mettet plus persoe à l abri de la rue. À la plateforme de prévetio des expulsios de la Fodatio, les appels de détresse se multipliet. Thierry a 55 as, il vit avec sa femme et sa fille das u studio parisie de 25m 2 : «Techicie iformatique, je suis au chômage depuis 1999, suite à la restructuratio de mo etreprise. Mo épouse est femme de chambre das u grad hôtel. Vu mo âge, je arrive pas à retrouver de travail C est déjà dur pour les jeues, alors moi, je ai aucue chace. Nous avos ue dette de loyer de euros depuis plus d u a que ous arrivos pas à rembourser. Je e sais vraimet plus quoi faire.» «Je veux être défichée» Retour à Lyo où Mme A. viet recotrer Paul, l u des dix béévoles de SOS Familles. «Quad o s est marié il y a 12 as, o a acheté ue télé, ue cuisie, ue voiture, o a équipé l appartemet et ce sot ces créditslà que je paye aujourd hui.» Avec ses 3 efats, le couple est tombé das l egreage du crédit à la cosommatio facile dot les grades surfaces savet si bie vater les mérites. Idolore au début, le crédit a efocé la famille das l edettemet alors que la situatio écoomique du méage se dégradait. «E 2003, la société de gardieage de mo mari a fait faillite et il a été licecié. O a déjà perdu u salaire. Puis avec la crise, c est moi qui ai perdu mo travail. O s est retrouvé à ciq avec 800 euros par mois. Il a fallu faire u dossier de suredettemet à la Baque de Frace et o ous a fichés avec euros de dettes. Et aujourd hui, o perd pied à ouveau.» Depuis cet été, Mme A. et so mari ot pourtat retrouvé du travail. Mais etre le loyer, les charges icompressibles et les échéaces de la Baque de Frace, ils y arrivet N 70 Javier 2011

13 page 13 dossier pas. Sas cesse sur le fil du rasoir, le moidre faux-pas fait tout basculer. «Avat, j avais hote de doer seulemet du pai pour le goûter des efats, maiteat je le fais.» Mme A. a tout dit et regarde Paul droit das les yeux e attedat so aide. Mais la répose des béévoles est jamais immédiate et u autre redez-vous est fixé. «Il faut éplucher les comptes, les relevés de carte bleue sot très révélateurs. Pour Mme A., il y a la facture de Véolia qui doit être payée très vite sio la famille aura plus d eau e décembre. Elle va devoir réduire absolumet les budgets téléphoie et automobile», cofie Paul après la recotre. À chaque fois, SOS Familles resposabilise les persoes devat leurs dépeses avat d essayer d établir avec elles u pla d apuremet des dettes au moye d avaces remboursables sas frais i itérêt. La particularité de l associatio est de predre e compte le reste-à-vivre afi que les remboursemets e redet pas la situatio iteable. Ce qui s avère de plus e plus ardu. Et les propos du Médiateur de la République doe ue idée de l ampleur des dégâts humais à veir : «C est le mode de ceux dot l équilibre fiacier est fragile, qui compred 15 millios de persoes, dot les fis de mois se jouet à quelques dizaies d euros près.» Témoigage Aux iégalités de reveus s ajoutet celles du bie-être Écoomiste, professeur à l Istitut de scieces politiques de Paris et chercheur à l OFCE (Observatoire Fraçais des Cojoctures écoomiques), étiee Wasmer répod à os questios. L écart de reveus se creuse-t-il etre les Fraçais les plus riches et les plus pauvres? Etre 1970 et 2000, les iégalités de reveu ot fortemet dimiué. Mais la tedace a commecé à s iverser das les aées Etre 1998 et 2008, le iveau de vie moye des 10 % de Fraçais les plus pauvres a progressé de 12,8 % soit 970 euros, ue fois l iflatio déduite. Le iveau de vie moye des 10 % les plus riches a augmeté de 23,1 % soit euros. Qui sot les pauvres dot ous parlos? Ceux qui e travaillet pas ou qui travaillet à mi-temps. Notos que pour les travailleurs pauvres, les trasferts sociaux sot quasimet équivalets au salaire. E Frace, la politique de redistributio est efficace et cela ous hoore... Mais il y a d autres formes d iégalités que le reveu aussi importates que l o doit predre e compte. Quelles sot-elles et commet les réduire? Il s agit de l accès au logemet, à la saté, à l éducatio ou ecore à la sécurité. Ces dimesios ot ue grade ifluece sur la qualité de vie. Preos 2 persoes qui perçoivet u Smic plei. L ue cumule 2 temps partiels et subit 2 à 3 heures étiee Wasmer de trasport par jour car elle vit das u petit logemet e balieue parisiee ; l autre travaille à plei temps e provice et tout près de so domicile : ces deux vies e sot absolumet pas comparables! Le reveu est pas le seul critère et à mo avis l actio publique doit aujourd hui progresser das la lutte cotre les autres formes d iégalités. E même temps, agir sur le logemet est difficile : le focier est pas dispoible partout, il y a peu de mobilité das les logemets Hlm Mettre e place ue politique du logemet efficace est complexe. Mais c est vraimet écessaire si l o veut préserver otre modèle social. Sio ces problèmes dramatiques vot prologer demai les iégalités d aujourd hui. Quelles solutios sot evisageables? Je pese qu il faut d abord décloisoer les admiistratios : il y a le logemet, la saté, les affaires sociales les ejeux sot beaucoup trop sectorisés. Sur u autre pla, il faut aider à la mobilité aussi bie géographique que sectorielle : aticiper les recoversios et développer des passerelles etre les formatios, par exemple. Il faut imagier des solutios aux problèmes d aujourd hui : commet aider la persoe qui se voit proposer u emploi éloigé de sa résidece ou qui doit se recovertir et aller vers u emploi péree, mais qui perd e salaire par rapport à sa situatio actuelle? Il faut réellemet travailler sur toutes ces dimesios pour améliorer le bie-être des Fraçais. Actuellemet, le stress et la frustratio sot bie trop forts. Javier 2011 N 70

14 iacceptable page 14 Femmes à la rue : la grade souffrace De plus e plus ombreuses, de plus e plus âgées, de plus e plus logtemps : triste costat résumat la situatio poigate des femmes e errace. U problème crucial qui gage du terrai, otammet das les grades villes. Comme à Marseille où, le 27 ovembre derier, ue femme de 40 as à peie a été retrouvée morte de froid. Tous les jours vers 6 h 30, quad la bee à ordures passe rue Codorcet das le IX e arrodissemet de Paris, Lia plie so sac de couchage. Elle vérifie que so trasistor est toujours là et quitte l ecoigure de l immeuble où elle dort. Histoire baale : la violece, les ijures, les coups. Pour les fuir Lia, alors âgée de 43 as, quitte Nates, directio Paris, pesat trouver du travail et u toit plus facilemet. Elle déchate vite. Sas adresse, sas référeces, elle e décroche rie. Ses euros d écoomie fodet vite. Plus questio de louer ue chambre. Pas questio o plus de préveir so fils de 25 as, i sa sœur cadette. La hote! Voilà commet depuis 2004, Lia vit à la rue, avec la peur permaete d être agressée, dépouillée. Jamais traquille, jamais sereie. Refusat de chercher chaque jour u hypothétique cetre d hébergemet pour le soir. Comme Lia, elles sot des cetaies à errer das les villes. «La part des plus de 45 as parmi les femmes e errace est passée de 19 % e 1999 à 36 % aujourd hui. Celle des plus de 60 as de 4 % à près de 9 %», précise Emmauelle Guyavarch de l Observatoire du Samu Social de Paris ajoutat : «Ces femmes isolées e sot pas prioritaires pour être hébergées, il y a peu de places dispoibles et ecore mois de places adaptées à ce public.» Plus iquiétat 16 % des sasdomicile recesés par le 115 à Paris le sot depuis au mois 5 as. U bila aussi égatif pour les femmes accompagées d efats même si, lorsque ces deriers sot mieurs, elles sot logées e priorité, e foyer ou e hôtel meublé. Quad elles trouvet «Plus exposées que les hommes e raiso de leur sexe, toutes ces persoes sot potetiellemet e dager», explique Armelle Laglemet, directrice de la Maiso des Femmes ouverte par le Samu Social à Motrouge e balieue parisiee. Ue structure qui accueille das de boes coditios et sas aucue limite de temps les plus de 45 as, essayat de bâtir avec elles de vrais projets. «Das la rue, face à la multiplicité des agressios, il est très difficile d assumer ue vie ormale. «Et pourtat, assure Armelle Laglemet qui les côtoie, ces femmes sas domicile ot les mêmes désirs, les mêmes besois que les autres mais leurs coditios de vie sot u obstacle pour assumer leur idetité. Toutes sot e souffrace.» SEb! Godefroy N 70J javier 2011

15 page 15 e partage Et Haïti? Doatrice régulière, je vous ai adressé u chèque de 150 euros e faveur des siistrés d Haïti. Je vois beaucoup de reportages sur la situatio dramatique des Haïties, laissés à l abado. Qu est-ce que la Fodatio a accompli de cocret das ce pays dévasté et e proie au choléra? Odile M., Colmar La Fodatio, avec ses parteaires sur place, ID (Iitiative Développemet), Hadicap Iteratioal-Atlas Logistique, a tout d abord meé des actios d urgece e javier et février 2010 : accueil et soutie des rescapés das le ord-ouest de l île, costructio à Port-au-Price de 600 abris semitemporaires (photo) attribués, e priorité aux persoes hadicapées, vulérables et âgées. Doréavat, la Fodatio s ivestit aux côtés de Architectes de l Urgece, das ue actio dite de posturgece : réparatio de 300 maisos représetat 500 logemets, à Grad Goave au sud-ouest de Port-au-Price. Cette opératio devrait s achever e mars. Ue missio se redra à Haïti pour costater l avacemet des travaux. Cepedat, dès à préset, la Fodatio tiet à la dispositio des doateurs qui le souhaiteraiet u rapport détaillé et chiffré sur ses diverses itervetios à Haïti. Pour le recevoir il suffit d adresser u courrier à : Fodatio Abbé Pierre, Service doateurs 3, rue de Romaiville Paris. Nous vous remercios de votre géérosité et de votre cofiace. Léa Radick Titres restaurat solidaires Das ma société, ous bééficios de titres restaurat. J aimerais orgaiser ue collecte de ces titres e faveur de la Fodatio Abbé Pierre. Est-ce possible? Commet procéder? Isabelle de P., Moulis La Fodatio Abbé Pierre est habilitée à recevoir des dos de salariés sous forme de titres restaurat pour fiacer ses actios. Ceux datés de 2010 doivet être adressés à la Fodatio avat le 15 février 2011, ceux datés 2011, tout au log de l aée. Pour obteir des affichettes, des bordereaux ou d autres iformatios, appelez le ou redez-vous sur le site www. fodatio-abbe-pierre.fr. L a derier, plus de titres, collectés das 282 etreprises, ot rapporté euros, améliorat l accueil des persoes qui fréquetet otre réseau des Boutiques Solidarité. Mosieur Catoa, Je ai jamais osé vous dire mo admiratio, avec mes deux garços qui sot aussi de fervets supporters, quad o a l hoeur de vous croiser das le quartier. De peur de vous importuer. Je profite de l occasio de votre egagemet auprès de la Fodatio Abbé Pierre et des mois bie lotis pour vous dire u GRAND BRAVO et u GRAND MERCI de leur faire profiter de votre image et de votre travail! Jea, Baptiste et Clémet R., Marseille Aidez-ous! Aboez-vous Oui, je décide de m aboer au joural trimestriel de la Fodatio Abbé Pierre : 4 c pour 4 uméros par a. Pour coaître ses actios, ses ejeux et ses résultats. Mme Mlle M. Nom :... Préom :... Adresse :... Ville :... Code postal : Règlemet : chèque bacaire chèque postal libellé à l ordre de la Fodatio Abbé Pierre. Coformémet à la loi iformatique et libertés du 6 javier 1978, vous disposez d u droit d accès, de suppressio et de rectificatio aux doées persoelles vous cocerat e vous adressat à otre fodatio. Par otre itermédiaire, vous pouvez être ameé à recevoir des propositios d autres sociétés ou orgaismes. Si vous e le souhaitez pas, il vous suffit de ous écrire e ous idiquat vos om, préom, adresse (et si possible les référeces du message que vous avez reçu). Javier 2011 N 70

16 le mode du logemet page 16 du rafistolage! Dalo, les chiffres e 3 as dossiers déposés recours examiés par les commissios de médiatio. 60 % e Ile-de-Frace dossiers reçus e moyee par mois, dot : Paris ; 200 : Bouches-du-Rhôe ; 148 : Nord et le Rhôe ; 138 : Loire-Atlatique ; 120 : Var ; 108 : Haute-Garoe ; 96 : Alpes-Maritimes ; 82 : Hérault décisios favorables, offres, relogemets et hébergemets. (chiffres : Haut Comité pour le logemet des persoes défavorisées) Dalo : l État codamé Le 18 ovembre derier, plus de trois as après l etrée e vigueur de la loi du 5 mars 2007 istituat le Droit au logemet opposable (Dalo) trois oubliés du Dalo, recous prioritaires mais o relogés se sot pourvus devat le Tribual admiistratif pour réclamer la codamatio de l État et demader ue idemisatio coséquete. Le jugemet a accordé e à 2 des 3 familles. Le Premier miistre a reçu le 10 ovembre, ue délégatio des 31 associatios uies du Collectif après l occupatio du Pot des Arts et l implatatio symbolique de 31 tetes rouges. Les délégués sot sortis déçus. Pas de politique volotariste, pas de mise e œuvre des moyes pour faire du logemet u «chatier atioal prioritaire» afi que «plus persoe e soit cotrait de vivre das la rue», comme promis. Fraçois Fillo a cofirmé la oremise e cause de l accueil icoditioel, Thibaut Voisi sas aocer de mesures pour l evisager cocrètemet. Certes, ue ralloge budgétaire de 63 millios d euros pour l hébergemet a été dégagée, ue eveloppe de 8 millios d euros pour les Pesios de famille et 9,3 millios pour l aide alimetaire, mais ce type de ralloge est accordée chaque aée. Sas cotester l importace de ces sommes, le Collectif rappelle qu elles couvret seulemet les besois de cet hiver, sas aucue logique à log terme. Marchad de sommeil : la priso! Souteu par la Fodatio, u locataire a attaqué so loueur idélicat. Ce derier a été codamé à 8 mois de priso ferme par le Tribual correctioel de Paris, euros d amede et euros de dommages et itérêts. Il a hébergé, pedat plus de 2 as, 4 familles avec efats, das des coditios isalubres, dot ue cave et ue pièce sas ouverture. Das le logemet, frappé d u arrêté d isalubrité e jui 2006 (o respecté), l istallatio électrique et la peiture au plomb sot dagereuses. Le propriétaire a été codamé pour avoir soumis «des persoes vulérables à des coditios d hébergemet idiges», et à ue suroccupatio. Laissé e liberté car il a fait appel, il cotiue de harceler les locataires pour qu ils quittet les lieux. 245 millios e mois pour les orgaismes Hlm Fi septembre, l état a aocé ce prélèvemet qui correspod à ue taxe de 2 % sur les loyers perçus par les Hlm. Elle devrait etraîer ue réductio de l etretie gééral et l abado de ouvelles costructios idispesables. 6 Présidets d offices départemetaux ot sigé u Appel cotre la taxe Hlm : «Ue aberratio écoomique, cotre-productive e matière d emploi et d ivestissemet.» Ces 245 millios d euros serot prélevés chaque aée sur la trésorerie des bailleurs sociaux. Cela aboutirait à «la suppressio de logemets sociaux eufs, à la remise e questio de la qualité de service aux locataires et à l impossibilité de répodre aux ejeux du Greelle de l eviroemet.» 1,2 millo de méages sot sur les listes d attete du parc Hlm. N 70 Javier 2011

17 page 17 le mode du logemet Iterview «Après dix as de loi SRU, o doit pouvoir faire mieux.» Jea-Yves Le Bouilloec, avocat, maire de Cacha et député socialiste du Val-de-Mare ; membre de la commissio des affaires écoomiques, co-présidet du groupe d études costructio et logemet. À l occasio de cet aiversaire, quelle réflexio vous viet à l esprit? La loi SRU est ue loi forte qui a eu u effet importat. La cotraite de l article 55 qui oblige les commues de plus de habitats 1 à avoir au mois 20 % de logemets sociaux sur leur territoire place l État das la pléitude de ses resposabilités. Mais attetio, cette Loi est régulièremet e dager : depuis que j ai été élu Député e 2002, à chaque fois qu il y a u débat sur le logemet, o cherche à remettre e cause la Loi SRU et so article 55 rappelez-vous, l abbé Pierre lui-même est veu la défedre das l hémicycle! Je pese qu il faudrait aujourd hui revisiter cette Loi : les 20 % sot issus d ue moyee et aujourd hui ce pourcetage est totalemet isuffisat das les territoires très tedus comme l Ile-de-Frace. Il faudrait reteir au mois 30 % sur ces territoires. De plus, il reste des maires irresposables qui défiet la Loi sous prétexte que leur opiio publique e veut pas de logemets sociaux c est u prétexte fallacieux! Ce qui est vraimet isupportable, ce e sot pas tat les commues qui ot pas ecore atteit le quota, mais celles qui ot rie fait e dix as! Cette carece est absolumet iacceptable. La loi prévoit que le préfet se substitue au maire das le cas du o-respect de la Loi. Mais cela e s est jamais vu. Quad 1 : Les commues de plus de habitats (1 500 e Ile-de-Frace), situées das les agglomératios de plus de habitats. J.-Y. Le Bouilloec Michel Labelle la questio a été posée lors de différets débats à l Assemblée atioale, M. Borloo, alors miistre, a évoqué l applicatio du dispositif pour Sait-Maur, ville citée e 2008 das votre palmarès du déshoeur Or, rie e s est passé. C est scadaleux. Commet obliger ces commues à costruire du logemet social? D abord, bie évidemmet, alourdir sévèremet les sactios fiacières. Par ailleurs, il faut que cette substitutio du préfet soit effective. Quad le maire est hors-la-loi, il faut le mettre, s agissat de l urbaisme, sous tutelle du préfet et que ce derier iterviee directemet das la délivrace des permis de costruire. Ue autre mesure serait que tout programme immobilier compree au mois 30 % de logemets à loyers accessibles, c est d ailleurs ue des propositios de la Fodatio. Il faut égalemet que cela soit réellemet du logemet social et très social qui sorte de terre. Les logemets PLS e doivet pas faire partie des 20 % car ils e sot accessibles qu à la partie la plus aisée de la classe moyee. Das la commuauté d agglomératio du Val-de-Bièvre, c est ce que ous faisos et ous veillos à la répartitio de ce quota sur tout le territoire, pour que le logemet accessible soit réellemet diffus. C est ce type de stratégie qu il faut défedre aujourd hui. Chiffres de l immobilier 210 mois, durée moyee des prêts d accessio à la propriété ; 6 %, augmetatio auelle du prix du logemet acie (20 % à Paris) ; e, prix moye du m 2 à Paris au 1 er octobre ,2 %, baisse des costructios démarrées sur la période d août à octobre. (chiffres de la Chambre des Notaires) Javier 2011 N 70

18 agir esemble page 18 Cliets et élèves impliqués Fi 2010, la société LDE, spécialisée das la fouriture de mauels scolaires, a souhaité offrir u cadeau à ses cliets qui soit e accord avec ses valeurs. Ils pouvaiet participer à u do de la LDE e leurs oms pour ue associatio humaitaire. Parmi les trois actios proposées figurait la Fodatio Abbé Pierre. Les fods serot versés au prorata des souhaits exprimés par les cliets, resposables d établissemets scolaires. Excellet moye pour les sesibiliser aisi que leurs élèves aux actios que mèe, etre autres, la Fodatio. Photos de toits pour des toits Curieuse histoire que celle du village fatôme de Pirou. Ue histoire d ivestissemet et d améagemet touristique qui toure court. Des costructios abadoées, défigurat ce littoral du Coteti das la Mache, avat que la Mairie fasse jouer so droit de préemptio pour réaméager le terrai d ici Simo Saudubois, photographe iterpellé par les lieux, les fixe sur pellicule : maisos délabrées, graffitis cotestataires des riverais. Huit clichés tirés à 5 exemplaires chacu, vedus etre 350 et 390 e. «Et 20 % versés à la Fodatio Abbé Pierre parce qu elle, au mois, costruit de vraies maisos pour des ges qui e ot réellemet besoi», précise Simo. U a de mécéat de compétece avec la Fodatio Acceture C. Lugiez et F. Marque : «Cette expériece a été positive» Il est assez rare que la Fodatio Acceture accorde autat de temps à u projet. Près d u a de présece et d étude au sei de la Délégatio géérale de la Fodatio, des déplacemets e provice pour découvrir ses ageces et so réseau de Boutiques Solidarité 5 cosultats professioels, tous volotaires, se sot pechés sur ces différetes structures sous la houlette de Costace Lugiez, leur maager. «Nous avos développé os coaissaces sur plusieurs iveaux afi de souteir ue cause qui ous semble juste.» Jour après jour, la jeue équipe a disséqué l orgaisatio, les outils, les modes de gouverace au sei de la Fodatio afi d apporter des solutios pour gager e efficacité. Parler de performace et d efficacité lorsque l o apporte u soutie à des persoes e difficulté pourrait paraître déplacé, mais il s agit e défiitive d employer au mieux chaque euro issu de la géérosité publique afi de créer u effet de levier et d avoir u véritable impact sur ceux qui e ot besoi. «Travailler das le cadre de la Fodatio Acceture est pas si différet de ce que je fais habituellemet : mes cliets sot le plus souvet des admiistratios publiques pour lesquelles je mets e place des solutios qui facilitet le quotidie des usagers À la Fodatio Abbé Pierre, il s agit d usagers bie particuliers et c est ce qui a été très motivat pour ous tous», précise Costace. E plus de 10 mois, l équipe d Acceture a permis d améliorer la coaissace des besois et du public qui fréquete les Boutiques Solidarité et les structures d accès aux droits, d affier le suivi des actios meées sur le terrai, de faire évoluer u certai ombre de procédures «Ce que ous recherchos à chaque fois que ous choisissos de souteir ue structure, c est que l o puisse costater u avat et u après. O fait ce pari-là. C est ue forme de resposabilité sociale Je pese que cette expériece a été positive pour chacu. Et maiteat, ous allos travailler sur de ouvelles pistes de moderisatio pour aider la Fodatio à atteidre ses objectifs, otammet pour placer le logemet au cœur du débat public», aoce Fabrice Marque, Seior Executive chez Acceture tout u programme qui devrait prologer cette aveture commue iédite. NB : Créée e 1995, la Fodatio Acceture Frace met, chaque aée, plusieurs dizaies de cosultats Acceture au service d orgaisatios humaitaires, qu ils coseillet et accompaget das le cadre de missios de mécéat de compétece. humaisev : ue belle idée de troc Alors qu ils sot ecore étudiats, Yoa, Matthieu et Chloé, lacet Appredre Pour Aider avec u pricipe simple : des eseigats béévoles dispeset des cours gratuitemet à des particuliers. Les bééficiaires, e guise de paiemet, fot u do à u orgaisme humaitaire choisi avec le béévole. Forts du succès de leur associatio et des prix qu elle remporte, les trois amis, dot deux sot désormais etrés das la vie professioelle, vieet de moter Humaiserv. Même mode de foctioemet, d u côté des béévoles proposat de cuisier, bricoler, dépaer, iitier à l iformatique, déméager, jardier, coudre, garder des efats, des aimaux, etc, de l autre des utilisateurs qui, e échage, verset u do à ue associatio humaitaire parteaire, dot la Fodatio Abbé Pierre. Ces dos sot déductibles des impôts. N 70 Javier 2011

19 page 19 agir esemble Legs et Doatios Au om du souveir Chaque hiver lorsque le froid agresse la peau, bleuit les doigts, Pascal se souviet de l abbé Pierre appelat à la géérosité pour offrir aux sas-abri u Permis de Vivre. C est ce souveir qui l a icité à aider la Fodatio. Au maximum. Legs, doatios, assuraces-vie offrir la digité e héritage Efat de l assistace publique, Pascal a tracé so chemi grâce à celles et ceux qui lui ot tedu la mai. Famille d accueil de qualité, appretissage chez u bo patro, il a eu de la chace, dit-il. Ebéiste, père de quatre efats, aujourd hui veuf, il partage so temps etre Lille et sa maiso vedéee. «Je bricole, je jardie, je lis. J ai la chace d être e parfaite saté mais les iégalités sociales qui s accroisset, la misère qui semble gager du terrai m iterpellet même quad je suis heureux, au soleil près de mes fleurs. La radio, la télévisio, les jouraux ous motret des cas désespérés, des situatios dramatiques. L hiver quad je vois, y compris das otre capitale, ces ges sur les bouches «chaudes» d aératio du métro tetat de Pascal aime cultiver so jardi survivre, cela me bouleverse. Voila pourquoi j ai décidé, il y a quelques mois, d iscrire la Fodatio sur mo testamet e disposat de la quotité dispoible, doc sas léser les mies. Le jour où j ai trouvé cette solutio avec mo otaire et les services de la Fodatio, j ai réui mes efats pour leur e parler. Ils ot toutes et tous apprécié cette démarche. Ma fille aîée m a même demadé de lui expliquer commet deveir doatrice. Je trasmets e quelque sorte le relais de la géérosité. Ue goutte d eau sas doute, mais quad o sait que le froid tue, surtout e cet hiver précoce, o sait aussi qu il trouve das l idifférece sa meilleure alliée. Combie, parmi ces aufragés du froid espèret u peu d aide matérielle, u toit, u peu de chaleur humaie? Il y a toujours u déficit etre les ressources et les besois et quad o trache das les budgets, ce sot les faibles qui triquet. Pedat ciquate as l abbé Pierre l a répété, martelé, pour éveiller os coscieces. Il est plus là mais so œuvre, selo sa voloté, lui survit. Sa Fodatio toure rod avec les structures et les hommes pour cotiuer à parer au plus pressé et à ouvrir des pistes durables, das u esprit d équité. «Mieux vaut otre petit geste, otre petite actio, qu u grad et beau rêve qui e se réalise jamais», comme le disait l abbé Pierre. Je suis doréavat das le derier trai tel que l évoquait Jea Ferrat mais j atteds sereiemet so arrivée à sa destiatio fiale, avec le setimet d avoir teté de doer juste u peu de mieux-vivre.» «Il y a deux choses que l o e doit pas rater das sa vie. Aimer et mourir.» Pour e savoir plus, demadez la brochure Faire u legs ou ue doatio à la Fodatio Abbé Pierre par simple courrier. Vous pouvez égalemet cotacter : Jea-Marie Vieux Fodatio Abbé Pierre 3, rue de Romaiville Paris Tél : Javier 2011 N 70

20 ue vie page 20 Il était ue fois Le 4 ovembre 2002 à Choisy-le-Roi Ce mati-là, l abbé Pierre viet redre visite aux familles roms du bidoville de la voie des Roses, à Choisy-le-Roi, e balieue parisiee. Il veut aisi leur témoiger sa solidarité de cœur et de rue alors que l État veut les stigmatiser. L Abbé viet effectivemet protester cotre le projet de loi du miistre de l Itérieur de l époque, Nicolas Sarkozy, sur la sécurité itérieure. Celui-ci prévoit otammet de péaliser les squats de terrais vagues et la medicité agressive. «Nul e peut être poursuivi pour avoir medié, cherché u abri das u logemet ou u terrai o occupé, s il e lui a été proposé u moye dige de subsistace et de logemet.» Il veut être parmi ces familles et efats, pour proposer l amedemet abbé Pierre. L Abbé poursuit la lecture de cet amedemet qu il compte préseter à l Assemblée atioale : «La resposabilité de l État et des collectivités territoriales peut être egagée pour o-assistace à persoe e situatio d exclusio ou à toute persoe dot la détresse fiacière est exploitée.» La propositio de l Abbé est rejetée mais pour les Roms istallés sur le campemet, la recotre avec l abbé Pierre fut u formidable momet d espoir et de récofort. Petits et grads retrouvèret auprès de lui toute la digité et le respect qu il savait offrir et que tat d autres leur refusaiet. U mois plus tard, le 3 décembre, à l aube, 300 gedarmes mobiles aidés par 150 policiers veaiet expulser les habitats. Seuls 71 roms furet iterpellés au petit mati... des idiscrétios ayat permis à ue grade majorité de fuir. Après plusieurs heures de garde à vue, les premiers reteus furet emmeés das l hôtel réquisitioé par la préfecture du Val-de-Mare. Grâce à ue mobilisatio sas précédet et à la compétece des avocats, 44 Roms de Choisy furet libérés dès le 5 après que le tribual de Créteil ait statué sur 3 irrégularités das le respect du droit : irrégularité das le déroulemet de l iterpellatio des forces de police, irrégularité das la saisie du juge pour isuffisace des pièces trasmises par la Préfecture, irrégularité du placemet e garde à vue et irrégularité du maitie e détetio (et violatio de l art. 4 du protocole de la Covetio européee des Droits de l Homme relative à l iterdictio de la mise e œuvre d expulsios collectives). Seuls 4 Roms serot expulsés. Huit as plus tard, les Roms sot toujours malmeés sur otre territoire alors qu e qualité de ressortissats de l Uio européee depuis 2007, ils ot le droit d y circuler libremet. Pour cotrer ce projet, l abbé Pierre veut préseter u amedemet portat so om, cosigé par 7 associatios qui s opposet avec lui à la péalisatio des sasabri et des sas-ressource. C est doc Voie des Roses u terrai vague où vivet ue cetaie de Roms veus de Roumaie, que l abbé Pierre choisit de s istaller symboliquemet. AFP L abbé Pierre à Choisy-le-Roi le 4 ovembre 2002 N 70 Javier 2011

Point presse. Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS

Point presse. Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS Poit presse Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS Sommaire 2015 : du PNRU au NPNRU, d ue aveture à l autre Ue ouvelle ambitio au service des quartiers Objectifs icotourables Chiffres clés Top départ Des

Plus en détail

Chèque Isolation. Le Petit Guide Pratique du. Des questions? Contacter l Espace Info Energie du Conseil Général des Pyrénées-Orientales 04.68.85.82.

Chèque Isolation. Le Petit Guide Pratique du. Des questions? Contacter l Espace Info Energie du Conseil Général des Pyrénées-Orientales 04.68.85.82. Le Petit Guide Pratique du Chèque Isolatio Des questios? Cotacter l Espace Ifo Eergie du Coseil Gééral des Pyréées-Orietales 04.68.85.82.18 www.cg66.fr > L Accet Catala de la République Fraçaise Le mot

Plus en détail

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i Votre sourire a de l aveir 38 Accor est préset das près de 100 pays avec 160 000 collaborateurs. Il met au service de ses cliets, particuliers et etreprises, le savoir-faire acquis depuis près de quarate

Plus en détail

Accueil chez l assistante maternelle

Accueil chez l assistante maternelle Accueil chez l assistate materelle 2 Ce livret a été réalisé par u groupe d assistates materelles idépedates qui se réuisset régulièremet pour réfléchir à leurs pratiques professioelles. Ce groupe est

Plus en détail

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale»

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale» CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE «Sport Etreprises : u ejeu de performace écoomique et sociale» LE COMITÉ NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS, ACTEUR RÉFÉRENT ET D AVANT-GARDE Le Comité Natioal Olympique

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.communaute-urbaine-alencon.fr

GUIDE PRATIQUE. www.communaute-urbaine-alencon.fr GUIDE PRATIQUE XEDE SÉJOU TA R s r u e g r e b é h s e d à l attetio www.commuaute-urbaie-aleco.fr sommaire 1. Qu est-ce que la taxe de séjour? 3 2. Qui peut istaurer la taxe de séjour? 3 3. Quelle peut

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

n Le choix entre plusieurs possibilités d investissement. n Des versements libres. n Une épargne disponible.

n Le choix entre plusieurs possibilités d investissement. n Des versements libres. n Une épargne disponible. L UN DES MEILLEURS CONTRATS D ASSURANCE-VIE DU MARCHÉ ACTÉPARGNE Actéparge : l u des meilleurs cot Actéparge, la solutio persoalisée LES FRANÇAIS ET L ASSURANCE-VIE Optimisatio fiacière Gestio souple Régime

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

Orange Graduate Programme. Edition 2016

Orange Graduate Programme. Edition 2016 Orage Graduate Programme Editio 2016 Commet Orage vous rapproche de l essetiel? Editorial Vous êtes passioé(e) par les progrès rapides et multiples du umérique? L Orage Graduate programme, c est pour vous!

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles Été 2007 l Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales U mot de la rédactrice... 2 ELNEJ dispoible e lige!... 2 Coup d oeil sur les cycles.. Cycle 6...3.. Cycle 7...3.. Cycle 8... 3 Faits saillats.. La dispositio

Plus en détail

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002 Auaire Professioel des NTIC Présetatio aux Membres du Club.Séat.fr Octobre 2002 NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DEVENEZ RESPONSABLE DE THEME OU SPECIALISTE DE LA PREMIERE

Plus en détail

LE JOURNAL DE LA FONDATION ABBé PIERRE. Logement : les familles à l épreuve. Seb! Godefroy

LE JOURNAL DE LA FONDATION ABBé PIERRE. Logement : les familles à l épreuve. Seb! Godefroy LE JOURNAL DE LA FONDATION ABBé PIERRE Logemet : les familles à l épreuve Seb! Godefroy uméro 79 avril 2013 / 1 euro sommaire page 2 Ljubisa Dailovic page 8 Logemet : les familles à l épreuve page 14 page

Plus en détail

Sommaire. Edito. Préface. Bien vivre en ville avec un chien Le ramassage individuel Les espaces chiens Les interventions des services municipaux

Sommaire. Edito. Préface. Bien vivre en ville avec un chien Le ramassage individuel Les espaces chiens Les interventions des services municipaux Sommaire Edito Préface Bie vivre e ville avec u chie Le ramassage idividuel Les espaces chies Les itervetios des services muicipaux A l école de la vie caie Où promeer so chie L idetité du chie So alimetatio

Plus en détail

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel Extrait du Guide Pratique des Représetats du Persoel Partie 5 - Moyes mis à dispositio des ititutios représetatives du persoel 5-4 Les heures de délégatio et la liberté de déplacemet A) Les heures de délégatio

Plus en détail

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse BOURSE Illkirch-Graffestade AUX PROJETS JEUNES Souteue par la Ville d'illkirch-graffestade Service Jeuesse 2 rue des Soeurs 67400 Illkirch-Graffestade Tél. 03 88 66 80 18 / 06 99 07 64 18 Cadre réservé

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone Règlemet Télé-Equity relatif à la trasmissio d ordres par fax et téléphoe (Cliets de détail) 02541 Pour des raisos d efficacité et de rapidité, le Cliet peut trasmettre ses ordres par fax et/ou téléphoe

Plus en détail

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en Le chef d etreprise développe les services fuéraires de l etreprise, e assurat lui-même tout ou partie des activités de vete et e ecadrat directemet le persoel techique et commercial et d exploitatio.

Plus en détail

édito page 1 Expulsions... agir avant qu il ne soit trop tard Seb. Godefroy numéro 64 juillet 2009 / 0,75 euro

édito page 1 Expulsions... agir avant qu il ne soit trop tard Seb. Godefroy numéro 64 juillet 2009 / 0,75 euro page 1 édito LE JOURNAL DE LA FONDATION ABBé PIERRE agir avat qu il e soit trop tard Seb. Godefroy Expulsios... uméro 64 juillet 2009 / 0,75 euro sommaire page 2 page 8 Expulsios agir avat qu il e soit

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Hadlig Frace SOLUTIONS DE FINANCEMENT TOYOTA MATERIAL HANDLING Parce qu avat tout ous sommes Toyota NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT Coçues

Plus en détail

Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise

Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise ductio et la distributio d éergie. Ils assuret ue mise e relatio plus précise de l offre et la demade etre les producteurs et les cosommateurs. Ce choixrésulte du comité cosultatifteu par l ILNAS e javier

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( )

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( ) Aée 01-013 Mathématiques Décembre 01 Durée : 3 heures BAC blac N 1 La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte u total de 5 exercices. Les élèves e suivat pas l eseigemet de spécialité traiterot les

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O pour toute souscriptio (Offre soumise à coditios) MUTUELLE D&O Copilote de votre saté Seiors AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services

Plus en détail

Sommaire. Production de logements. Amélioration des conditions de logement. Accession. Planification et ingénierie

Sommaire. Production de logements. Amélioration des conditions de logement. Accession. Planification et ingénierie Sommaire w w w w Productio de logemets Favoriser la productio de logemets sociaux Développemet d ue offre ouvelle de logemets d isertio Aide à la productio de logemets privés à loyers maîtrisés Amélioratio

Plus en détail

Péril. en la demeure. Quand c est le logement qui rend malade. LE JOURNAL DE LA FONDATION ABBé PIERRE. numéro 80 juillet 2013 / 1 euro

Péril. en la demeure. Quand c est le logement qui rend malade. LE JOURNAL DE LA FONDATION ABBé PIERRE. numéro 80 juillet 2013 / 1 euro LE JOURNAL DE LA FONDATION ABBé PIERRE Péril e la demeure Quad c est le logemet qui red malade Ljubisa Dailovic uméro 80 juillet 2013 / 1 euro sommaire page 2 Ljubisa Dailovic page 8 Péril e la demeure

Plus en détail

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e.

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e. t e x t e a p s b p z f y l r e d e r e FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 u r r e c d i d m La Haute Ecole Pédagogique du Valais

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE. n r e. a u t r e. s p. d i m. t u d. n V o. s é. s i o n

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE. n r e. a u t r e. s p. d i m. t u d. n V o. s é. s i o n e INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE e s p r e e t u e a u t r e t u d d i m s é V o s i o La puissace de l Uiversité, la force de 7 Grades Écoles. Uiversité origiale das le paysage de l'eseigemet

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

Le groupement d intérêt public pour la rénovation urbaine UNE GOUVERNANCE LOCALE AU SERVICE DU RELOGEMENT. F i c h e d e x p é r i e n c e

Le groupement d intérêt public pour la rénovation urbaine UNE GOUVERNANCE LOCALE AU SERVICE DU RELOGEMENT. F i c h e d e x p é r i e n c e F i c h e d e x p é r i e c e FÉVRIER 2012 MOTS CLÉS : accompagemet social, relogemet, habitat, cadre de vie, gouverace LILLE MÉTROPOLE GIP LMRU 1, rue du Ballo, BP 749 59034 Lille Cedex Tél.: 03 20 21

Plus en détail

MODÉ L I S A T I O N. Avec le soutien de

MODÉ L I S A T I O N. Avec le soutien de INNOVATION & EXPÉRIMENTATION 3 MODÉ L I S A T I O N Avec le soutie de SOMMAIRE I. GENÈSE DU PROJET... 2. FONCTIONNEMENT DU DISPOSITIF... 3. ACTEURS DU PROJET ET GOUVERNANCE... 4. PUBLIC CIBLE... 5. MOYENS

Plus en détail

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon Chapitre 3 Détermiatio de la taille de l'échatillo Lorsqu o prélève u échatillo pour estimer u paramètre, o court toujours le risque de découvrir u peu trop tard que l'échatillo prélevé est trop petit

Plus en détail

LE JOURNAL DE LA FONDATION ABBé PIERRE. Copropriétés dégradées : sortir du piège. Seb! Godefroy. numéro 84 juillet 2014 / 1 euro

LE JOURNAL DE LA FONDATION ABBé PIERRE. Copropriétés dégradées : sortir du piège. Seb! Godefroy. numéro 84 juillet 2014 / 1 euro LE JOURNAL DE LA FONDATION ABBé PIERRE Copropriétés dégradées : sortir du piège uméro 84 juillet 2014 / 1 euro sommaire page 2 page 8 Copropriétés dégradées : sortir du piège page 13 Pascal Beaudet et

Plus en détail

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement Fiche stadardisée pour pla tarifaire mobile à prépayemet Opérateur Mobile Vikigs Pla tarifaire 10 Date de derière mise à jour 27/05/2015 Date de limite de validité Ne s applique pas Valeur de recharge

Plus en détail

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises C y c l e d e 7 c o f é r e c e s Les salaires équitables et la resposabilité sociale des etreprises 18 avril 20 jui 2012 Faculté des scieces écoomiques et sociales Départemets d écoomie de sociologie

Plus en détail

La Médiathèque du Grand Troyes et son réseau

La Médiathèque du Grand Troyes et son réseau La Médiathèque du Grad Troyes et so réseau Ces médiathèques vous proposet ue carte d aboemet et u catalogue iformatique commus, vous offrat aisi l accès à plus de 700 000 documets. La Médiathèque du Grad

Plus en détail

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Votre compte Mauvie U peut cotiuer à travailler... même lorsque vous e le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Sas reveu, auriez-vous ecore ue maiso? Si vous avez des dettes à rembourser, ue blessure

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine Suggestios d activités d aimatio de la lecture du magazie 7B D epuis 2005, le Cetre fraco-otarie de ressources pédagogiques élabore et produit ue ressource qui répod aux besois et aux champs d itérêt des

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O Copilote de votre saté AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services FONGECFA-Trasport IPRIAC MUTUELLE D&O OREPA-Prévoyace

Plus en détail

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Scop Scic Coopératives Etreprises sociales Fiaceurs

Plus en détail

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 1. Défiitios L'itérêt est l'idemité que doe au propriétaire d'ue somme d'arget celui qui e a joui pedat u certai temps. Divers élémets itervieet das le calcul

Plus en détail

AU cœur de l innovation

AU cœur de l innovation Vos bureaux AU cœur de l iovatio 91 ESSONNE 13 000 m 2 das la première techopole européee cosacrée à la Simulatio et au Calcul Haute Performace Ue grade souplesse d implatatio Immeuble de 13 000 m², le

Plus en détail

Le facteur f i s c a l

Le facteur f i s c a l Stratégies de plaificatio fiscale de BDO Duwoody s.r.l./ S.E.N.C.R.L. N u m é r o 2008-01 Déclaratios de reveus des particuliers de 2007 Quoi de euf? Questios fiscales e cas de séparatio de cojoits Mise

Plus en détail

Séquence 8. Suites arithmétiques et géométriques. Sommaire

Séquence 8. Suites arithmétiques et géométriques. Sommaire Séquece 8 Suites arithmétiques et géométriques Sommaire Pré-requis Suites arithmétiques Suites géométriques Sythèse du cours Exercices d approfodissemet Séquece 8 MA Ced - Académie e lige Pré-requis A

Plus en détail

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain ivestir Autocall EUR/USD Feu vert pour le billet vert Profiter d ue possible appréciatio du dollar américai U coupo uique évetuel de 8% brut la 1 re aée à 40% brut la 5 e aée U capital garati à 100% à

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

MATHÉMATIQUES Corrigé

MATHÉMATIQUES Corrigé Exame de ovembre 009 Exame du premier trimestre Le 30 ovembre 009 Classes de ère STG Durée 3 heures MATHÉMATIQUES Corrigé Note aux cadidats L emploi des calculatrices est autorisé (circulaire 99 86 du

Plus en détail

1 ère année > Programme

1 ère année > Programme Istitut Supérieur de Plasturgie d Aleço 1 ère aée > Programme Igéieur Polymères & Composites L igéieur ISPA est u expert e Polymères et Composites ayat ue visio globale de l etreprise lui permettat de

Plus en détail

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique 2 e éditio Edité par l Autorité de régulatio des commuicatios électroiques et des postes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉCEMBRE 2010 La fibre optique arrive chez vous Deveez acteur de la révolutio umérique Petit

Plus en détail

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine Suggestios d activités d aimatio de la lecture du magazie 7A D epuis 2005, le Cetre fraco-otarie de ressources pédagogiques élabore et produit ue ressource qui répod aux besois et aux champs d itérêt des

Plus en détail

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012 Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales 9040412 09/2012 U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet ses affaires, il y a pas de secret : il faut savoir predre

Plus en détail

LE JOURNAL DE LA FONDATION ABBé PIERRE. Loi Duflot : une. étape importante pour le logement? Ljubisa Danilovic

LE JOURNAL DE LA FONDATION ABBé PIERRE. Loi Duflot : une. étape importante pour le logement? Ljubisa Danilovic LE JOURNAL DE LA FONDATION ABBé PIERRE Loi Duflot : ue étape importate pour le logemet? Ljubisa Dailovic uméro 81 octobre 2013 / 1 euro sommaire page 2 page 8 Loi Duflot : ue étape importate pour le logemet?

Plus en détail

ACTUalités. Agenda 10/02 Paris Les infirmiers et la recherche face au défi de la qualité www.ehesp.fr - www.anfh.fr

ACTUalités. Agenda 10/02 Paris Les infirmiers et la recherche face au défi de la qualité www.ehesp.fr - www.anfh.fr cotact : c.bohomme@fhf.fr Das u service hospitalier de éoatalogie, au Vietam. Ageda 10/02 Paris Les ifirmiers et la recherche face au défi de la qualité www.ehesp.fr - www.afh.fr 26-27/03 La Rochelle Le

Plus en détail

Loi Chevènement du 12 juillet 1999. 1. Aspects institutionnels. 1.1. Contexte. 1.2 Les différentes structures et leurs compétences

Loi Chevènement du 12 juillet 1999. 1. Aspects institutionnels. 1.1. Contexte. 1.2 Les différentes structures et leurs compétences Loi Chevèemet du 12 juillet 1999 1. Aspects istitutioels 1.1. Cotexte 1.2 Les différetes structures et leurs compéteces 1.3 Les mécaismes de trasformatio et de créatio d u EPCI Vers ue ouvelle itercommualité

Plus en détail

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais 2013 / 2014 Après les aées MEP, les aées mis Pour ma mutuelle, je sais où je vais Bieveue das vos aées mis Vos études sot termiées, il vous faut doc passer de votre mutuelle étudiate à ue mutuelle spécialisée

Plus en détail

à l intention du personnel enseignant aux élèves de maternelle (4-5 ans)

à l intention du personnel enseignant aux élèves de maternelle (4-5 ans) Guide pédagogique sur le thème de la prévetio des icedies à l itetio du persoel eseigat aux élèves de materelle (4-5 as) Service de sécurité icedie de Motréal 2010 Illustratios : Roxae Fourier, Lise Moette

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

trouve ton équilibre

trouve ton équilibre trouve to équilibre www.bee-secure.lu FR Trouver so équilibre Es-tu allé à u cocert ou à la piscie récemmet? A quad remote ta derière recotre avec des amis? Combie de temps passes-tu sur les réseaux sociaux?

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Exercice 1 (5 poits) Bac Blac Termiale L - Février 015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Questio 1 : La populatio d'ue ville baisse de 1 % tous les as pedat 10 as. Elle est doc multipliée

Plus en détail

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices Chapitre 1 Déombremet 1.1 Eocés des exercices Exercice 1 L acie système d immatriculatio fraçais était le suivat : chaque plaque avait 4 chiffres, suivis de 2 lettres, puis des 2 uméros du départemet.

Plus en détail

Demandes de prêt REER FAQ

Demandes de prêt REER FAQ Demades de prêt REER FAQ Commet soumettre des demades de prêt REER e lige 1. Commet puis-je accéder à l outil e lige? Pour accéder à l outil e lige, redez-vous à l adresse mauvie.ca/pretreer. Etrez votre

Plus en détail

d utilisation de la commande publique Guide Pour une politique d achat socialement responsable /// 3 e édition / 2011

d utilisation de la commande publique Guide Pour une politique d achat socialement responsable /// 3 e édition / 2011 Guide d utilisatio de la commade publique Pour ue politique d achat socialemet resposable /// 3 e éditio / 2011 Le clrq a pour missio de coforter et de démultiplier au iveau atioal la dyamique de citoyeeté

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels.

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels. Uiversité de Provece 011 01 Mathématiques Géérales I Plache 6 Nombres réels Suites réelles Nombres réels Exercice 1 Mettre sous forme irréductible p/q les ratioels suivats (les chiffres souligés se répètet

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités coditioelles - Suites géométriques - foctios epoetielles Calculatrice autorisée Termiale ES123 Eercice 1 : 5 poits Partie A : Ue agece de locatio

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES. Les archives au Québec, des ressources documentaires à découvrir

ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES. Les archives au Québec, des ressources documentaires à découvrir ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES cahier 6 Les archives au Québec, des ressources documetaires à découvrir Pour tout reseigemet cocerat l'isq et les doées statistiques

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * Opératios bacaires avec l étrager * Coditios bacaires au 1 er juillet 2011 Etreprises et orgaismes d itérêt gééral Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : viremet e euros iférieur

Plus en détail

Les nouveaux relevés de compte

Les nouveaux relevés de compte Ifo CR Les ouveaux relevés de compte Les relevés de compte actuels du Crédit Agricole de Champage-Bourgoge sot issus de la migratio iformatique sur le GIE AMT e 2001 : petit format (mais A4 pour les Professioels),

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

Bien vieillir dans la société

Bien vieillir dans la société Bie vieillir das la société Boîte à idées Projets trasférables et adaptables Uio Natioale des Cetres Commuaux et Itercommuaux d Actio Sociale Avec le soutie de LE PROJET EXISTE Le projet EXISTE est u des

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de techologie supérieure Mat 165-04 Algèbre liéaire et aalyse vectorielle A-015 Michel Beaudi michel.beaudi@etsmtl.ca Liste d exercices à faire e T.P./Caledrier des évaluatios Itroductio au cours

Plus en détail

AUGMENTEZ VOS CHANCES DE REUSSITE AU DEC

AUGMENTEZ VOS CHANCES DE REUSSITE AU DEC Adré-Paul BAHUON Présidet Jea-Luc SCEMAMA Présidet délégué AUGMENTEZ VOS CHANCES DE REUSSITE AU DEC Les préparatios au DEC proposées par l ASFOREF ot u seul objectif : vous aider à réussir ce diplôme tat

Plus en détail

Mobile Business Communiquez efficacement avec vos relations commerciales

Mobile Business Communiquez efficacement avec vos relations commerciales Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Fiace d Etreprise, Gestio des systèmes d iformatio. SESSION 2012 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Mercatique, comptabilité et fiace d etreprise

Plus en détail

Maintien et insertion dans l emploi de travailleurs en situation de handicap dans les entreprises de Travaux Publics

Maintien et insertion dans l emploi de travailleurs en situation de handicap dans les entreprises de Travaux Publics Maitie et isertio das l emploi de travailleurs e situatio de hadicap das les etreprises de Travaux Publics Guide de boes pratiques 2012 Maitie et isertio das l emploi de travailleurs e situatio de hadicap

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Juin 1997

COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Juin 1997 COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Jui 1997 RÉFORME MAJEURE DANS LE DOMAINE DE LA FIXATION ET DU TRAITEMENT FISCAL DES PENSIONS ALIMENTAIRES Le mode de fixatio et la fiscalité des pesios alimetaires

Plus en détail

La fonction de la maîtrise des vitesses est d assurer un temps

La fonction de la maîtrise des vitesses est d assurer un temps sas frotière OÎTE À OUTILS Guide de dimesioemet La maîtrise des vitesses hydrauliques JEN ROUSSEU 1 La oîte à outils du précédet uméro de Techologie traitait du choix d u distributeur pour l actioeur hydraulique.

Plus en détail

SIDEX, soutien individualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE

SIDEX, soutien individualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE SIDEX, soutie idividualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE SIDEX est ue aide spécifiquemet destiée aux PME et TPE fraçaises. Souple et très simple d accès, elle leur permet de fialiser u projet

Plus en détail

Patrick Devedjian Président du Conseil général des Hauts-de-Seine

Patrick Devedjian Président du Conseil général des Hauts-de-Seine Les cocours fiaciers traduiset la voloté du Départemet d aider les commues et les commuautés d agglomératios à s egager das des démarches d amélioratio de l eviroemet et de l habitat, la gestio des eaux

Plus en détail

REQUÊTES. Il est possible de créer des formulaires ou des états à partir de requête.

REQUÊTES. Il est possible de créer des formulaires ou des états à partir de requête. Cliclasolutio Aée 2006/2007 REQUÊTES Utilité des requêtes QUESTIONNER LA BASE DE DONNÉES La foctio classique d'ue requête est de répodre à ue questio sur la base de doées. "Quels sot les cliets habitat

Plus en détail

Newsletter du Syndicat Intercommunal de Gestion Informatique www.sigi.lu. Edition Juillet-Août 2012

Newsletter du Syndicat Intercommunal de Gestion Informatique www.sigi.lu. Edition Juillet-Août 2012 Newsletter du Sydicat Itercommual de Gestio Iformatique www.sigi.lu Editio Juillet-Août 2012 VIEW «La formatio : pour ue admiistratio modere et efficace» Page 3 «Nouveaux services iteractifs grâce à la

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre des solutios itégrées pour optimiser la mobilité et la productivité de votre etreprise.

Plus en détail

en 2014, je deviens rge guide pratique tous métiers travaux d amélioration énergétique énergies renouvelables

en 2014, je deviens rge guide pratique tous métiers travaux d amélioration énergétique énergies renouvelables e 2014, je devies rge tous métiers travaux d amélioratio éergétique éergies reouvelables e 2014, je devies rge rge, c est quoi? Vous avez sas doute déjà etedu parler de la metio RGE. Ce sige de qualité

Plus en détail

Gérer les applications

Gérer les applications Gérer les applicatios E parcourat les rayos du Widows Phoe Store, vous serez e mesure de compléter les services de base de votre smartphoe à travers plus de 10 000 applicatios. Gratuites ou payates, ces

Plus en détail

U NITÉ 1: GESTION PERSONNELLE

U NITÉ 1: GESTION PERSONNELLE U NIT 1: GESTION PERSONNELLE Pla d évaluatio RAG A : Bâtir et maiteir ue image de soi positive 39 RAG B : Iteragir de faço efficace et positive avec autrui 39 RAG C : voluer et croître tout au log de sa

Plus en détail

Régime d encouragement à l éducation permanente (REEP)

Régime d encouragement à l éducation permanente (REEP) Régime d ecouragemet à l éducatio permaete (REEP) RC4112(F) Rev. 01 Avat de commecer Ce guide s adresse-t-il à vous? Ce guide vous itéressera si vous voulez participer au Régime d ecouragemet à l éducatio

Plus en détail

Petit manuel de bonne rédaction

Petit manuel de bonne rédaction Petit mauel de boe rédactio «Bie rédiger» peut sigifier deux choses : 1) exposer sa pesée clairemet, c est-à-dire avec ordre et rigueur et si possible avec style ; U raisoemet faux peut être bie rédigé,

Plus en détail

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé?

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé? Novembre Les sois de saté au Caada, c est capital bulleti o 4 Commet les Caadies classet-ils leur système de sois de saté? Résultats du sodage iteratioal du Fods du Commowealth sur les politiques de saté

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE

RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE Cetre de saté et de services sociaux des Pays-d e-haut 30 javier 2013 Table des matières 1. Présetatio du rapport... p.5 1.1. Cosidératios prélimiaires...

Plus en détail