Considérations sur les contraintes liées à la gestion des données thermodynamiques en vue de la création de la base de données THERMODDEM

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Considérations sur les contraintes liées à la gestion des données thermodynamiques en vue de la création de la base de données THERMODDEM"

Transcription

1 Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM Rappt final BRGM/RP FR Décembe 2006

2

3 Gnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM Rappt final RP FR Décembe 2006 P. Blanc, A. Lassin Véificateu : Nm : M. Azaual Date: PlTlfu> Signatue : Appbateu : Nm:D. Damendail "t",116[{}- Signatue : Le système de management de la qualité du BRGM est cetifié AFAQ ISO 9001:2000.

4 Mts clés : Base de dnnées, ppiétés themdynamiques, méthdes d'estimatin En bibligaphie, ce appt sea cité de la façn suivante : P. Blanc, A. Lassin (2006) Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM. Rappt final, BRGM/RP FR BRGM, 2006, ce dcument ne peut ête epduit en ttalité u en patie sans l autisatin expesse du BRGM.

5 Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM Synthèse La plitique de gestin des déchets cnnaît ces denièes années une tès fte impulsin ves l'évaluatin et la pévisin de leu deveni physic-chimique. Ceci implique une améliatin de nte capacité à mdélise les pcessus géchimiques mettant en jeu les phases slides cntenues dans les déchets. En paticulie, le besin de dispse d'une base de dnnées themdynamiques adaptée a été identifié. Dans cette ptique, la cnventin THERMODDEM (Themdynamique et Mdélisatin de la Dégadatin des DEchets Minéaux) n 0372C0090 a été signée ente l ADEME et le BRGM le 14 mas Cette cnventin avait pu bjet la cnstitutin et la mise à dispsitin publique su le Web d une base de dnnées themdynamiques chéentes nécessaie à la mdélisatin de la dégadatin de déchets. Le pésent appt s'inscit dans le cade de THERMODDEM en pésentant les éflexins qui divent ête effectuées péalablement à la éalisatin ppement dite de la base de dnnées. Il inclut une synthèse bibligaphique pésentant les bases de dnnées themdynamiques actuellement dispnibles, en détaillant leu mde d établissement, les ègles suivies pa les auteus en ce qui cncene la sélectin des dnnées, la chéence intene et les citèes pemettant de juge de la qualité d une base de dnnées de ce type. Le dcument pésente également les difféentes techniques d acquisitin des ppiétés themdynamiques en insistant su les avantages et incnvénients de chacune d ente elles. Il abde aussi les méthdes d estimatin des ppiétés themdynamiques des minéaux u des éactins. Ce qui est suvent indispensable dans le milieu atificiel que cnstituent les déchets, ca tute la themdynamique appliquée au milieu natuel a été dimensinnée su, et pu, des phases natuelles. Les difféentes suces d incetitudes snt également abdées, qu elles pviennent des cntaintes techniques d acquisitin des ppiétés, mais aussi des ègles de sélectin u des citèes de chéence etenus pa les auteus. Un pint est également éalisé su les bases de dnnées annexes, qui ne snt pas diectement liées au pjet mais qui punt ête attachées à la base de dnnées, dans le cade de dévelppements ultéieus..la discussin pemet d établi des ecmmandatins pu bâti la base de dnnées THERMODDEM mise pa le BRGM et l ADEME en cnsultatin publique su le Web. En paticulie, n peut distingue les pints suivants : la base de dnnées themdynamiques dit inclue les ppiétés des espèces aqueuses ca les cnditins de stabilité des minéaux leu snt intimement liées ; BRGM/RP FR 3

6 Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM la ntin d'indice de cnfiance assciée à la sélectin d'une valeu pu une ppiété themdynamique dnnée est difficile à établi, et même elativement vesatile. Une dcumentatin agumentée accmpagnant le chix de la dnnée semble ête un mde d'infmatin plus igueux enves l'utilisateu ; de manièe généale, les dnnées acquises expéimentalement pa calimétie snt fiables, de ste que le chix puisse ête péféentiellement ienté ves ce type de dnnées ; THERMODDEM est cnstuite à pati d'un cœu de base, essentiellement cnstitué de la base de dnnées CODATA pu ce qui cncene les éléments et quelques cps simples, "slp98.dat" pu les espèces aqueuses, et les bases de Rbie et Hemingway (1995) et de l'us Bueau f Mines pu les phases minéales et les gaz ; pu une bnne utilisatin de la base, ntamment en temes de chix de phases minéales à inclue dans les systèmes à mdélise, une infmatin assemblant des indicatins d'de gélgique et/u minéalgique dit ête funie ; la base de dnnées se dit d'ête égulièement mise à ju et enichie afin de cnseve sn utilité. Cela implique la cnstitutin d'un éseau d'utilisateus expets cntibuant dans ce sens ; afin d'ête utilisable pa le plus gand nmbe la base de dnnées dit ête dispnible à difféents fmats, adaptés aux cdes de calcul géchimique les plus utilisés. Ce denie pint suggèe que le dmaine d'applicatin de la base inclue celui des tempéatues élevées et, dans une pespective plus lintaine, puisse ête étendu aux slutins ftement salées, inclue la éactivité de la matièe ganique, les mécanismes de cmplexatin de suface et éventuellement des cntaintes cinétiques. Cet état des lieux était un pé-equis indispensable à la cnstuctin la base. Il est aussi téléchageable su le ptail de la base dnt une pemièe vesin fficielle sea mise en sevice au début de l'année BRGM/RP FR

7 Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM Smmaie 1. Intductin Rappels péliminaies UNITES ET CONSTANTES FONDAMENTALES ETAT STANDARD, CONVENTION GRANDEURS THERMODYNAMIQUES ET RELATIONS DE BASE VARIATION DES PROPRIETES THERMODYNAMIQUES STANDARD AVEC LA TEMPERATURE ET LA PRESSION CAS PARTICULIER DU MODELE HKF : LES PROPRIETES THERMODYNAMIQUES STANDARD APPARENTES Exemple de echeche d une ppiété themdynamique PREMIERE ETAPE : SELECTION DE BASES DE DONNEES SECONDE ETAPE : COMPARAISON DES VALEURS ET DES SOURCES EXEMPLE DE GESTION D UNE BASE DE DONNEES : LE PROGRAMME PMATCHC (PEARSON et al., 2001) Acquisitin expéimentale de cnstantes themdynamiques CALORIMETRIE EQUILIBRES EN SOLUTION A BASSE TEMPERATURE EQUILIBRE EN SOLUTION A HAUTE TEMPERATURE Méthdes d estimatin des ppiétés themdynamiques des minéaux u des éactins (evue synthétique) APPROXIMATIONS NON SPECIFIQUES Enthalpie de éactin cnstante Capacité califique de éactin cnstante Réactins isélectiques et isculmbiques...42 BRGM/RP FR 5

8 Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM 5.2. METHODES UTILISEES PAR HELGESON et al. (1978) POUR L ESTIMATION DE L ENTROPIE, DU VOLUME MOLAIRE ET DE LA CAPACITE CALORIFIQUE DES MINERAUX Entpie et vlume Capacité califique Eau de "stuctue", H 2 O s, et eau "zélitique" H 2 O z METHODES DITE DE DECOMPOSITION POLYEDRALE Le pincipe Méthde de calcul LES MODELES DE SOLUTIONS SOLIDES Fmulatin mathématique de la ntin de slutin slide Difféents mdèles de slutin slide Cade d'utilisatin d'un mdèle de slutin slide METHODE D'ESTIMATION DE LA SOLUBILITE DES VERRES METHODES SPECIFIQUES D'ESTIMATION DES PROPRIETES THERMODYNAMIQUES DES MINERAUX ARGILEUX Classificatin des bases de dnnées themdynamiques PARAMETRES REFERENCES PHASES CONCERNEES QUALITE DES BASES SUPPORTS ET DISTRIBUTION DES BASES EXEMPLES COMMENTES Bases liées aux tavaux de Helgesn et al. (1978) Bases liées au métamphisme Bases liées à des cdes géchimiques Bases liées à l explitatin d un lgiciel de gestin des ppiétés themdynamiques NEA TDB Bases des agences de gestin des déchets nucléaies Cmpilatins sans lien avec un lgiciel Ressuces en lien avec la cllectin et la maintenance de bases de dnnées RECENSEMENT ET CRITIQUE DES BASES DE DONNEES BRGM/RP FR

9 Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM 7.2. ORGANISATIONS NEA CODATA SGTE CDTP NIST AUTRES RESSOURCES INTERNET ECDB THERMODEX Discussin LES SOURCES D INCERTITUDE Acquisitin expéimentale Cnstuctin de la base de dnnées NATURE DES REFERENCES NOTION DE COHERENCE INTERNE INCERTITUDE MINERALOGIQUE AUTRES TYPES D'INFORMATION GENERATION D'UN NOUVEL OUTIL Cnclusin Bibligaphie...97 Liste des tableaux Tableau 1 - Unités de base du système intenatinal (SI)...11 Tableau 2 - Unités déivées du système intenatinal (SI)...11 Tableau 3 - Valeus des cnstantes physic-chimiques fndamentales ecmmandées pa le CODATA et le NIST (http://physics.nist.gv/cuu/cnstants/)...12 Tableau 4 - Ppiétés themdynamiques. Desciptin, symble, unités...14 Tableau 5 - Enthalpie et enthalpie libe de fmatin de l akemanite, suivant les auteus et les bases de dnnées...22 Tableau 6 - Résumé des types de calculs éalisés pa PMATCHC ; mdifié d apès Peasn et al. (2001). E = dnnée entée, 0 = entée fixée à 0, C = dnnée calculée, c- BRGM/RP FR 7

10 Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM 0 = calcul dnt le ésultat est 0, = (cellule vide) dnnée nn enseignée u dnnées insuffisantes pu effectue les calculs...25 Tableau 7 - Ppiétés mesuées en fnctin de la natue du calimète cnsidéé Tableau 8 - Relatins themdynamiques assciées à la mesue pa vie calimétique Tableau 9 - Exemples de calcul de la capacité califique abslue d un cmpsé pa l appximatin de l enthalpie de éactin cnstante ; mise en évidence des limites de la méthde (applicatin aux cabnates) Tableau 10 - Cntibutins de la tempéatue dans l équatin (32), mdifié d apès Puigdmènech et al. (1999) Tableau 11 - Capacité califique de éactin, à 25 C, 1 ba, pu diveses éactins isculmbiques, isélectiques, u ni l un ni l aute, en phase aqueuse (dnnées d apès slp98.dat) Tableau 12 - Vlume mlaie, entpie standad abslue et capacité califique des eaux stuctuale et zélitique, d apès Helgesn et al. (1978) et ppiétés de l eau d hydatatin des hydates, calculées à pati du ecueil éalisé pa Mecuy et al. (2001) Tableau 13 - Pduits de slubilité des pôles pus et de la slutin slide Ca 2/3 Mg 1/6 Pb 1/6 CO 3 avec entpie de mélange Tableau 14 - Enegies libes de Gibbs standad de fmatin des biques élémentaies de vee à pati des éléments, énegies libes de Gibbs standad et cnstantes d'équilibe des éactins de disslutin de ces biques à 25 C, 1 ba, en chéence avec la base THERMODDEM Tableau 15 - Liste des bulletins édités pa le US Bueau f Mines en elatin avec la cmpilatin de dnnées themdynamiques Tableau 16 - Caactéistiques des pincipales cmpilatins dispnibles au BRGM Tableau 17 - Statut et éféences des pincipales bases de dnnées dispnibles au BRGM Tableau 18 - Bases de dnnées de cnstantes d échange Liste des annexes Annexe 1 Liste des bases de dnnées dispnibles au BRGM u téléchageables su intenet Annexe 2 Autes bases de dnnées BRGM/RP FR

11 Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM 1. Intductin Pu épnde aux ecmmandatins de l'eupe su la diminutin de la cnsmmatin des matièes pemièes minéales, ute la éganisatin des pcédés industiels, un ecyclage de plus en plus pussé des sus pduits de l'activité industielle deva ête fait. Mais cette éutilisatin deva ête de plus en plus espectueuse de l'envinnement et les ègles d'usages sent de plus en plus cntaignantes. Ainsi la plitique de gestin des déchets cnnaît ces denièes années une tès fte impulsin ves l'évaluatin et la pévisin de leu deveni physic-chimique. Ceci s'est taduit cncètement au niveau eupéen pa la mise en place de démaches nmatives (mesues de capacités de neutalisatin acid-basiques, lixiviatin à ph cntôlé, lixiviatin en batch, lixiviatin en peclatin ascendante, essais de lixiviatin su mnlithe, ) susceptibles de funi des dnnées pu l'établissement des mdèles, et pa une utilisatin de plus en plus féquente des cdes de calcul géchimique et hyddynamique. Mais l'analyse factuelle des besins pu atinalise la démache démnte le manque d'ganisatin des cnnaissances nécessaies pu ptimise la démache dans le dmaine des déchets et l'absence de dnnées de bases nécessaies aux mdélisatins. Le pjet THERMODDEM vise à cntibue à l'améliatin de l'état cnstaté pa le dévelppement d'utils d'aide à mdélisatin géchimique dans le dmaine des déchets. La pemièe étape du pjet cnsiste à identifie les phases minéales clés, en fnctin d un cntexte dnné, pu puvi pa la suite en teni cmpte dans les mdèles numéiques. Mais un cde géchimique nécessite de pende en cmpte nn seulement la fmule cistallchimique mais aussi les ppiétés themdynamiques de cette phase. Ces ppiétés snt épetiées dans des bases de dnnées. Lsque ces ppiétés ne snt pas cnnues, il existe des techniques d estimatin (Chemak et Rimstidt 1989, Rbinsn et Haas 1983). Malgé cela, les méthdes d estimatin utilisent les ppiétés themdynamiques d autes phases. Les bases de dnnées themdynamiques snt dnc incntunables et fnt l bjet du pésent appt de synthèse. Dans le cade de ce dcument, plusieus dmaines u phases ne sent que peu u pas taités étant dnné le cntexte : - Les slutins autes que les slutins aqueuses. Sus ce teme snt egupées des cllectins s appliquant à des liquides btenus pa fusin à hautes tempéatues. Elles cncenent diectement les métallugistes et les auteus tavaillant dans le dmaine des liquides iniques au sens lage. - Les cmpsés ganiques (slides, liquides u vlatiles). - Les bases et cdes s appliquant à des slutins aqueuses pssédant une fce inique supéieue à 1 (ceci fea l bjet d une éflexin ls d une phase ultéieue). - Les bases ptant su les éactins ente phases gazeuses. BRGM/RP FR 9

12 Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM En evanche, une evue des bases de dnnées themdynamiques nécessite d'abde un cetain nmbe de ntins, lesquelles snt détaillées dans les difféents chapites du pésent dcument. Le chapite 2 appelle les ntins et elatins themdynamiques fndamentales. Le chapite 3 pésente les pssibles étapes de echeche et de sélectin d'une dnnée u d'un jeu de dnnées themdynamique(s), abutissant éventuellement à la cnstitutin u à l'alimentatin et dnc à la gestin d'une base de dnnées. Les chapites 4 et 5 pésentent espectivement les mdes d'acquisitin expéimentale et d'estimatin fmelle de ppiétés themdynamiques qui peuvent ête emplyés lsque celles-ci fnt défaut. Le chapite 6 pésente un apeçu généal des difféents types de bases de dnnées themdynamiques dispnibles et les caactéistiques qui les distinguent. Le chapite 7 ecense les difféents ganismes qui, à taves le mnde, paticipent à la cllecte de dnnées et à la gestin de bases de dnnées. Enfin, une discussin su les infmatins eptées dans les chapites pécédents est menée dans le chapite BRGM/RP FR

13 Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM 2. Rappels péliminaies Ce chapite cnstitue un glssaie pemettant de défini l ensemble des gandeus utilisées dans la suite du dcument. Les équatins de base qui elient les ppiétés ente elles snt également indiquées. Mais au péalable, sachant que plusieus ppiétés themdynamiques ne snt pas abslues, mais mesuent plutôt des vaiatins énegétiques, il est nécessaie de pécise la cnventin chisie pu défini l état standad UNITES ET CONSTANTES FONDAMENTALES Le système d unités utilisé est le système intenatinal (SI). Les unités de base de ce système ayant un intéêt pu THERMODDEM snt assemblées dans le Tableau 1. Les unités déivées des unités de base snt assemblées dans le Tableau 2. Quantité Physique Nm Symble lngueu mète m masse kilgamme kg temps secnde s cuant électique ampèe A tempéatue kelvin K Quantité de matièe mle ml Tableau 1 - Unités de base du système intenatinal (SI) Quantité Physique Nm Symble Unités SI Autes unités Enegie jule J N m cal fce newtn N Kg m s 2 pessin pascal Pa N m 2 ba chage électique culmb C A s difféence de ptentiel électique vlt V 1 J s 1 A Tableau 2 - Unités déivées du système intenatinal (SI) BRGM/RP FR 11

14 Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM Indiquns que, dans beaucup de bases, l énegie, la tempéatue et la pessin snt ence espectivement mesuées en cal (calies), C et ba, et que les vlumes peuvent ête mlaies mais aussi massiques. Les ègles de cnvesin à applique pu etuve les unités SI snt : J = 1 cal. T (K) = t ( C) , ù T est la tempéatue abslue en K, et t est la tempéatue en C. 1 Pa = 10 5 ba. Les cnstantes fndamentales utilisées dans le cade de ce tavail snt assemblées dans le Tableau 3. Quantité Symble Valeu Chage de l électn e C Nmbe d Avgad N A ml 1 Cnstante de Faaday F C ml 1 Cnstante des gaz pafaits R J ml 1 K Cnstante de Bltzmann k J K 1 Tableau 3 - Valeus des cnstantes physic-chimiques fndamentales ecmmandées pa le CODATA et le NIST (http://physics.nist.gv/cuu/cnstants/) 2.2. ETAT STANDARD, CONVENTION Une base de dnnées themdynamiques cntient des ppiétés qui, pa définitin, divent ête indépendantes des cntaintes liées aux cntextes d'utilisatin de ces dnnées. Cela cnduit à défini un état standad de éféence auquel cespndent les valeus des ppiétés themdynamiques assemblées dans la base de dnnées. On tuvea su ce pint une discussin intéessante dans Weissbd (1984) et dans Lassin (2000). La cnventin chisie pu défini l état standad dans le pjet THERMODDEM est celle etenue pa Helgesn et al. (1981). Cela se justifie du fait que la mdélisatin géchimique fait nécessaiement inteveni la ntin de éactins hétégènes de type minéal slutin aqueuse. O, la plupat des cdes de calcul géchimique utilisent des bases de dnnées dnt la patie dédiée aux espèces aqueuses décule lagement des tavaux de l'équipe diigée pa H.C. Helgesn, et qui nt abuti au fameux mdèle HKF (équatin de Helgesn-Kikham-Flwes en abégé). Cette cnventin su la définitin de l'état standad peut s énnce cmme suit. Pu ête dans sn état standad, une substance électiquement neute dit ête pue et stable dans une phase dnnée. Si la phase est cndensée, l activité du cps este unitaie à tutes les tempéatues et les pessins pu lesquelles la phase est cnsevée. Si la phase est gazeuse, l état standad n est défini que pu une pessin de éféence spécifiée, cespndant à la fugacité unitaie du gaz, quelle que sit la 12 BRGM/RP FR

15 Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM tempéatue. En ce qui cncene les espèces aqueuses, chagées u neutes, leu état standad est défini pu une dilutin hypthétiquement infinie, à tutes tempéatues et pessins pu lesquelles la slutin aqueuse existe. Ce denie pint cncene tut paticulièement les bases épetiant les cnstantes d équilibe. En effet, une cnstante d équilibe (cf. 2.3) est une ppiété themdynamique qui dit ête intinsèque pu puvi ête utilisée dans des cntextes géchimiques dives. Il cnvient als de véifie que les valeus de cnstantes eptées pennent bien en cmpte l extaplatin à dilutin infinie. Ceci est paticulièement imptant pu les cnstantes btenues dans des slutins à fces iniques élevées. A la définitin de l état standad divent ête ajutées des cnditins de éféence en tempéatue (T ) et en pessin (P ), à pati desquelles les ppiétés themdynamiques standad de tut cmpsé peuvent ête calculées à tutes tempéatues et pessins. Ces cnditins de éféences snt classiquement T = K (25 C) et P = 0.1 MPa (1 ba) ence ntées T 0, P 0, dans l ancienne nmenclatue GRANDEURS THERMODYNAMIQUES ET RELATIONS DE BASE Les pincipales gandeus themdynamiques utilisées pu les calculs d équilibes géchimiques snt la cnstante d équilibe (K), l énegie libe de Gibbs (G), l enthalpie (H), l entpie (S), la capacité califique (C p ) et le vlume mlaie (V). Ces gandeus peuvent s applique à des éléments, à des cmpsés seuls, à des éactins de fmatin à pati des éléments, à des éactins chimiques hmgènes u hétégènes, etc. Pu chacun de ces cntextes, des nuances divent ête apptées à la desciptin des ppiétés themdynamiques (cf. Tableau 4). Le cas échéant, d autes ppiétés themdynamiques, électstatiques u pafis stuctuales peuvent s avée nécessaies pu l estimatin des gandeus themdynamiques pincipales de cetains cmpsés. Ces ppiétés snt décites, dans la suite du dcument, en même temps que la méthde d estimatin qui les utilise. Les difféentes ppiétés themdynamiques eptées dans le Tableau 4 snt eliées les unes aux autes. Les pincipales elatins snt dnnées ci-dessus. La cnstante d équilibe de éactin, lg K, est eliée à l énegie libe de Gibbs standad de éactin seln : R.T.lnK = R T ln10 lg K = Δ. (1) L énegie libe de Gibbs standad de éactin est eliée à l enthalpie et à l entpie standad de éactin seln : G Δ = Δ T Δ. (2) G H S BRGM/RP FR 13

16 Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM De même, pu les ppiétés standads de fmatin à pati des éléments, n a : Δ = Δ T Δ. (3) G f H f S f Ppiété themdynamique, desciptin Symble Unités Ppiétés individuelles mlaies standad Enegie libe de Gibbs de fmatin à pati des éléments Δ G f kj ml 1 Enthalpie de fmatin à pati des éléments Δ H f kj ml 1 Entpie de fmatin à pati des éléments Δ S f 1 J ml 1 K Capacité califique de fmatin à pati des éléments Δ C P, f 1 J ml 1 K Entpie abslue (de 3 e li) S 1 J ml 1 K Capacité califique CP 1 J ml 1 K Vlume V 1 cm 3 ml Enegie libe de Gibbs appaente ΔG a kj ml 1 Enthalpie appaente ΔH a kj ml 1 Ppiétés éactinnelles mlaies standad Enegie libe de Gibbs de éactin Enthalpie de éactin Entpie de éactin Capacité califique de éactin ΔG kj ml 1 Δ kj ml 1 H ΔS 1 J ml 1 K Δ 1 J ml 1 K C P, Vlume de éactin 1 ΔV cm 3 ml Cnstante d équilibe de éactin lg K Tableau 4 - Ppiétés themdynamiques. Desciptin, symble, unités Les ppiétés standad de éactin Δ X (ù X = G, H, S, C P, V) peuvent ête calculées à pati des ppiétés standad de fmatin à pati des éléments Δ X f seln : Δ X = ΔX f (pduits) ΔX f (éactants). (4) 14 BRGM/RP FR

17 Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM Les ppiétés standad de fmatin à pati des éléments telles que l entpie et la capacité califique peuvent ête calculées à pati des ppiétés standad abslues des cmpsés et des éléments cnstitutifs. Pu des cmpsés neutes, n a : Δ S f = S S (éléments) (5a) et Δ = C P, f C P C (éléments). (6a) P Pu des cmpsés électiquement chagés, n a : Δ S f = S S (éléments) + n S (e ) (5b) et Δ = C P, f C P C P (éléments) + n C P (e ), (6b) ù n est la chage du cmpsé et e epésente l électn. On peut également défini un vlume standad de fmatin Δ V f ainsi que cela est sus-entendu dans la elatin (4) appliquée aux vlumes, sit : Δ V f = V V (éléments). (5c) Dans la elatin (4), les ppiétés themdynamiques standad de fmatin à pati des éléments, telles que l entpie et la capacité califique et le vlume, peuvent ête substituées pa leu expessin sus la fme des elatins (5) u (6). Les éléments et les électns fmant les pduits snt cmpensés pa ceux fmant les éactants. Als, l entpie, la capacité califique et le vlume mlaie standad de éactin Δ X (ù X = S, C P, V) peuvent ête calculés à pati des ppiétés standad abslues des cmpsés : Δ X = X (pduits) X (éactants). (7) Le cas de l énegie libe de Gibbs et de l enthalpie appaentes standad est taité plus lin (cf. I.5.) VARIATION DES PROPRIETES THERMODYNAMIQUES STANDARD AVEC LA TEMPERATURE ET LA PRESSION Les elatins (1) à (7) pemettent de elie, ente elles et pu tut cuple de tempéatue et de pessin (T,P), les difféentes ppiétés themdynamiques standad de cmpsés u de éactins. Lsque la tempéatue et la pessin vaient, u lsqu n se éfèe à la tempéatue (T ) et à la pessin (P ) de éféence, de nuvelles elatins snt nécessaies. Ainsi, l enthalpie et l entpie standad de fmatin à pati des éléments à la tempéatue T et à la pessin P peuvent ête expimées à pati de leu valeu à (T,P ), cf. Helgesn et al. (1978) : BRGM/RP FR 15

18 Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM Δ = H f, T, P T P ΔV f Δ H f, T, P + ΔC P, f dt + ΔV f T dp (8) T T P P et Δ = S f, T, P T P ΔC P, f ΔV f Δ S f, T, P + dt T dp. (9) T T P P Pa suite, l énegie libe de Gibbs standad de fmatin à pati des éléments, à T et P, peut ête expimée à pati de sa valeu à (T,P ), en cmbinant les elatins (3), (8) et (9). Il vient : Δ = G f, T, P T T ΔC P P, f Δ G f, T, P (T T ) Δ S f, T, P + ΔC P, f dt T dt + T ΔV f dp (10) T T P Des équatins semblables aux elatins (8) à (10) s appliquent espectivement à l enthalpie, à l entpie et à l énegie libe de Gibbs standad de éactin. Il suffit, dans ces expessins, de emplace l indice f pa l indice. En paticulie, l énegie libe de Gibbs standad de éactin pemet d expime la cnstante d équilibe K(T,P) en fnctin de sa valeu à (T,P ) : lg K T, P = lg K T, P 1 R ln10 ΔH 1 + T, T, P T T ΔC 1 1 T T P, dt T T ΔC T P, dt 1 + T P P ΔV dp (11) A pessin cnstante P, l équatin (11) se éécit : lg K T, P = lg K P T, ΔH R ln10 T T ΔC P, T P + Δ P, C, dt dt (12) T T T T T T 1, Als, si la capacité califique standad de la éactin cnsidéée est nulle, l expessin (12) se éduit à l appximatin de van t Hff : ΔH, T lg K T, P = lg K T, P, P 1 1. (13) R ln10 T T Difféents plynômes existent pu l extaplatin de la capacité califique à haute tempéatue : - 3 cefficients, cnventin de classique de Maie-Kelley - 4 cefficients, La Iglesia et Félix (1994) 16 BRGM/RP FR

19 Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM - 5 cefficients, cnventin de Beman (1988), ence appelée cnventin Haas- Fishe - 6 cefficients, JANAF Tables (Chase, 1998) - 7 cefficients, cnventin de Hlland et Pwell (1990) De façn elativement généale, la dépendance de la capacité califique abslue d un cmpsé à la tempéatue peut ête décite pa l expessin : C P (T) = a + b T + c T 2 + d T e T 2 + f T 3, (14) ù, pu un cmpsé dnné, les paamètes a, b, c, d, e, f ne snt pas tus nécessaies. Ainsi, l équatin (14) cespnd à l équatin de Maie-Kelley (Maie et Kelley, 1923) lsque les seuls paamètes nn nuls snt a, b et e. Dans ce denie cas, les temes "intégale" de l équatin (12) peuvent ête dévelppés de façn explicite : T Δ C T P Δb = Δ + Δ, dt a ( T T ) ( T T ) e, (15) 2 T T et T ΔCP, T Δe 1 1 dt = Δa ln + Δ b ( T T ) 2 2 T T 2 T T T ; (16) ù Δa, Δb et Δe, snt les cefficients de Maie-Kelley pu la capacité califique de la éactin cnsidéée. Ils snt calculés à pati des cefficients individuels de la capacité califique des éactants et des pduits impliqués, seln l expessin (7). Als, cmpte tenu des équatins (15) et (16), la elatin (12) peut ête éécite sus la fme bien cnnue (Pakhust et Appel, 1999 ; Peasn et al., 2001) : lg K T, P = A + B T + C T 1 + D lg T + E T 2, (17) ù A = lg K T, P + 1 R ln10 ΔH, T T, P ( 1+ lnt ) Δa T Δb Δe + 2T 2, (18) B = Δb 2 R ln10, (19) C = 1 R ln10 ΔH 2 T Δb Δe + Δ +, T P T a,, (20) 2 T D = Δa R, (21) BRGM/RP FR 17

20 Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM et E = Δe 2 R ln10. (22) Ntns que le paamète A (éq. 18) peut dépende de la pessin via le teme lg K(T,P), avec : lg K T, = lg K P T, P 1 RT ln10 V dp. (23) P Δ P Cncenant les espèces aqueuses, le calcul de la capacité califique à tutes tempéatues se fait dans le cade du mdèle HKF-évisé (Helgesn et al., 1981 ; Tange et Helgesn, 1988 ; Shck et al., 1992) dès ls que les paamètes equis snt cnnus. Dans le cas cntaie, n peut faie appel à des méthdes d estimatin, lesquelles snt décites dans la suite du dcument (cf. 5). De même que pu la capacité califique, les autes ppiétés themdynamiques standad des espèces aqueuses snt calculées, à tutes tempéatues et pessins, à l aide du mdèle HKF-évisé lsque cela est pssible, i.e. lsque les paamètes equis snt cnnus. Dans le cas cntaie, il faut cheche à estime les paamètes HKF u les ppiétés themdynamiques elles-mêmes (Shck et al., 1997), u bien à fmule des hypthèses de calcul aisnnables (cf. 5) CAS PARTICULIER DU MODELE HKF : LES PROPRIETES THERMODYNAMIQUES STANDARD APPARENTES Le mdèle HKF-évisé est implanté dans le cde de calcul SUPCRT92 (Jhnsn et al., 1992). La base de dnnées assciée, dnt la vesin la plus écente est "Slp98.dat", est spécifique au mdèle HKF-évisé. Pu chaque cmpsé (slide, gaz u espèce aqueuse), Helgesn et ses cllabateus y nt epté l énegie libe de Gibbs et l enthalpie standad de fmatin à pati des éléments dans les cnditins de éféence, ainsi que l entpie standad, la capacité califique standad et le vlume abslus dans les cnditins de éféence. Pu ces tis denièes gandeus, il ne s agit pas de ppiétés de fmatin à pati des éléments. Tutefis, pu évalue les effets de la tempéatue et de la pessin su la stabilité des dives cmpsés, le cde SUPCRT92 utilise des expessins semblables aux elatins (8) à (10), mais dans lesquelles, l entpie, la capacité califique et le vlume de fmatin à pati des éléments snt espectivement emplacé pa l entpie, la capacité califique et le vlume abslus du cmpsé cnsidéé. Il en ésulte que les ppiétés themdynamiques calculées ne snt pas des ppiétés de fmatin à pati des éléments, mais des ppiétés appaentes individuelles, indiquées pa un indice a. Ainsi, l énegie libe de Gibbs appaente standad à tute tempéatue et pessin, Δ, est dnnée pa : G a, T, P 18 BRGM/RP FR

Préface. Le programme d électricité du S2 se compose de deux grandes parties :

Préface. Le programme d électricité du S2 se compose de deux grandes parties : Péface. Ce cus d électicité a été édigé à l intentin des étudiants qui pépaent, dans le cade de la éfme L.M.D 1, une licence dans les dmaines des Sciences de la Matièe et des Sciences et Technlgies. Il

Plus en détail

Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases condensées

Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases condensées Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases cndensées 1. Cmprtement universel des gaz à basse pressin 1.1. Equatin d état de tus les gaz à basse pressin 1.2. Définitin expérimentale de la température abslue

Plus en détail

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0.

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0. 7- Tests d austement, d indépendance et de coélation - Chapite 7 : Tests d austements, d indépendance et de coélation 7. Test d austement du Khi-deux... 7. Test d austement de Kolmogoov-Sminov... 7.. Test

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

La modélisation du risque de crédit dans le cas de portefeuilles «low default»

La modélisation du risque de crédit dans le cas de portefeuilles «low default» ARTICLE METHODOLOGIQUE La mdélisatin du risque de crédit dans le cas de prtefeuilles «lw default» Ex : financements dédiés aux cllectivités lcales et territriales, aux grands crprates, à une clientèle

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

UNIVERSITÉ PAUL SABATIER. L1 parcours PC : PHYSIQUE

UNIVERSITÉ PAUL SABATIER. L1 parcours PC : PHYSIQUE NIVERSITÉ PAL SABATIER LICENCE STS Année universitaire 009 010 L1 parcurs PC : PHYSIQE QCM DE RENTRÉE Vus devez répndre sur la feuille de répnse furnie avec le sujet. Il peut y avir une u plusieurs cases

Plus en détail

INITIATION A LA MESURE ----

INITIATION A LA MESURE ---- INITIATION A LA MSUR ---- Le but de ce TP est : - de mesue la foce électomotice et la ésistance intene d'une pile, - d'évalue, en tenant compte des incetitudes de mesue et des caactéistiques de l'appaeil

Plus en détail

Microéconomie B Interrogation du Mercredi 24 Novembre 2010 Durée : 1h30

Microéconomie B Interrogation du Mercredi 24 Novembre 2010 Durée : 1h30 Univesité Pais Ouest Nantee La Défense Année univesitaie 010-011 UFR SEGMI L Economie-Gestion Micoéconomie B Inteogation du Mecedi 4 Novembe 010 Duée : 1h30 Aucun document n est autoisé et les calculatices

Plus en détail

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables Leçon Foce nomale L applet Foce nomale simule les foces qui s execent su un bloc qui se déplace veticalement. Péalables L élève devait connaîte les concepts d accéléation et de foce, et le lien qui existe

Plus en détail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d ptin sur pste de travail 1 Ce que vus devez savir À Partir de la versin 7.16.00, l arrière scène des ptins de pste de travail vnt se cmprter différemment.

Plus en détail

Démarche)Qualité)pour)Améliorer)la)Communication) Pluridisciplinaire)entre)les)Jeunes)Chercheurs)

Démarche)Qualité)pour)Améliorer)la)Communication) Pluridisciplinaire)entre)les)Jeunes)Chercheurs) Démache)Qualité)pou)mélioe)la)Communication) Pluidisciplinaie)ente)les)s)Checheus) Sommaie)! Intoction!...!1! 1.!Desciption!de!la!poblématique!...!1! 1.1.#Contexte#de#la#communication#ente#les#jeunes#s#...#1#

Plus en détail

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience Créer un util pur les nn-prfessinnels de la statistique : Récit d une expérience Stéphane HERAULT cntact@adscience.fr I. INTRODUCTION Dcteur en Bilgie-Santé, les quelques années pendant lesquelles j ai

Plus en détail

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif Prgramme de surveillance : Dévelppement prfessinnel Dcument explicatif DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL Questinnaire d aut-inspectin«(qai) Plan d atteinte des standards (PAS) Plan de prise en charge du patient

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE SUR LE CONTENU CO 2 DU KWh PAR USAGE EN FRANCE

NOTE DE CADRAGE SUR LE CONTENU CO 2 DU KWh PAR USAGE EN FRANCE NOTE DE CADRAGE SUR LE CONTENU CO 2 DU KWh PAR USAGE EN FRANCE 14 janvier 2005 1. Le cntexte Le calcul du cntenu en carbne de l électricité représente en France un enjeu imprtant pur l évaluatin des actins

Plus en détail

Nouveautés apportées à l assessment-tool

Nouveautés apportées à l assessment-tool Nuveautés apprtées à l assessment-tl La dcumentatin et les utils d aide de Friendly Wrk Space snt régulièrement révisés, actualisés et dévelppés. Ainsi, la directive a une nuvelle fis été mise à jur en

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : LA SANTE. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10

Niveau 2 nde THEME : LA SANTE. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 Dcument du prfesseur 1/9 Niveau 2 nde THEME : LA SANTE Physique Chimie DÉTERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE ESPÈCE DONNEE PAR LA MÉTHODE DE COMPARAISON Prgramme : BO spécial n 4 du 29/04/10 LA SANTE

Plus en détail

Chaînes énergétiques

Chaînes énergétiques Chapite 7 Chaînes énegétiques Découvi Activité expéimentale n 1 Comment fonctionne une voitue utilisant une pile à combustible? Expéience n 1 Au niveau des ésevois, on obseve la fomation de bulles : des

Plus en détail

Système d ouverture de porte de TGV

Système d ouverture de porte de TGV Le sujet se compose de : TD MP-PSI REVISION CINEMATIQUE Système d ouvetue de pote de TGV 6 pages dactylogaphiées ; 2 pages d annexe ; 2 pages de document éponse Objet de l étude Le tanspot feoviaie, concuencé

Plus en détail

[2011] [Document technique] Ramatoulaye Diouf Yoann Chane-kive Rafael Gonzales Julien Pineau Paul Thevenard Nicolas Rodriguez-Meyer

[2011] [Document technique] Ramatoulaye Diouf Yoann Chane-kive Rafael Gonzales Julien Pineau Paul Thevenard Nicolas Rodriguez-Meyer [2011] [Dcument technique] Ramatulaye Diuf Yann Chane-kive Rafael Gnzales Julien Pineau Paul Thevenard Niclas Rdriguez-Meyer Natural Tuch Natural Tuch est un prduit innvant pur les cnsmmateurs du 21ieme

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Si le constat de risque d'exposition au plomb met en évidence la présence de revêtements contenant du plomb à des

Si le constat de risque d'exposition au plomb met en évidence la présence de revêtements contenant du plomb à des utefis, si le cnstat de isque d'expsitin au plmb établit 'absence de evêtements cntenant du plmb u la pésence de evêtements cntenant du plmb à des cncentatins inféieues au seuil églementaie (fixé pa aêté)

Plus en détail

FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE

FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE 1 - BUT Ce TP a pur but de mettre en œuvre une installatin électrique alimentée par un panneau slaire. Cette étude cmprendra : L analyse du besin en énergie

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2 GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8 Smmaire Intrductin 2 Cntexte 2 Principes de l affichage envirnnemental 2 Objectif du guide de lecture 2 Présentatin du prduit cncerné par le

Plus en détail

nombres "outils" / nombres "objets"

nombres outils / nombres objets 1 1 - À qui servent les nmbres? Le cncept de nmbre se cnstruit à partir de l'usage que l'n en fait. Les nmbres sernt d'abrd vécus cmme "utils", utiles pur résudre des prblèmes, mémriser une quantité, cmparer

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Exercices sur le chapitre «Les combustions» Exercice n 1 : Lire l extrait de texte ci-dessous avant de répondre aux questions posées.

Exercices sur le chapitre «Les combustions» Exercice n 1 : Lire l extrait de texte ci-dessous avant de répondre aux questions posées. Execices su le chapite «Les combustions» Execice n 1 : Lie l extait de texte ci-dessous avant de éponde aux questions posées. Essence et envionnement De nombeuses activités humaines sont susceptibles de

Plus en détail

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance STTIQUE 1.- Quel est l objectif de la statique? Pou étudie les conditions d équilibe des solides indéfomables. Remaques : - Un solide est considéé indéfomable tant que les défomations estent faibles. -

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Directive relative au traitement des données de Health Info Net

Directive relative au traitement des données de Health Info Net dnnées de Health Inf Net Le traitement des dnnées persnnelles chez Health Inf Net AG () 1 Dispsitins générales 1.1 But et champ d applicatin Le dmaine de la santé est régi par des dispsitins légales particulièrement

Plus en détail

Grille de lecture Échantillonnage et analyse des sols pollués

Grille de lecture Échantillonnage et analyse des sols pollués Santé envionnement Gille de lectue Échantillonnage et analyse des sols pollués Sommaie Intoduction 2 1. Éléments de cadage de la conception d une campagne de mesues dans les sols 3 1.1 Étape 1 : définition

Plus en détail

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital Résumé du mdule 6 : Cût et structure du capital Ce mdule explique tut d abrd cmment une sciété établit sn cût du capital. Vus apprenez cmment calculer la pndératin des cmpsantes et les cûts du capital

Plus en détail

Dans le Plan comptable, il est nécessaire d ajouter les nouveaux comptes de TVA.

Dans le Plan comptable, il est nécessaire d ajouter les nouveaux comptes de TVA. Prduits cncernés : - Sage 30 Gestin Cmmerciale & cmptabilité v.16 et supérieures - Sage 100 Gestin Cmmerciale & cmptabilité v.16 et supérieures Sujet mis en avant : Cmment gérer la TVA à 7% en cmptabilité

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT FORMATION INNOVATION MANAGEMENT Atelier de 3 jurs «Réinventer sn activité» à destinatin de chefs d entreprises Dates : 24/11, 08/12 et 09/12 Lieu : Chambre de Cmmerce du Luxemburg Frais d'inscriptin :

Plus en détail

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 TSI Sciences Industielles GM DL N 1 COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 1.MISE EN SITUATION : L étude ci-apès pote su un compesseu de climatisation de véhicule automobile de maque SANDEN.

Plus en détail

Projet Supply Chain Execution : Comment justifier un projet de SCE auprès de votre Direction

Projet Supply Chain Execution : Comment justifier un projet de SCE auprès de votre Direction Prjet Supply Chain Executin : Cmment justifier un prjet de SCE auprès de vtre Directin 1 Smmaire I Le meilleur des mndes a aujurd hui besin d un système d infrmatin adaptable II Du ROI pur justifier vtre

Plus en détail

A. Étude d une installation électrique domestique

A. Étude d une installation électrique domestique Banque «go Véto» - 3 PHYSIUE Duée : 3 h 3 L usage d une calculatice est autoisé pou cette épeuve Il sea tenu le plus gand compte dans la notation de la qualité de la édaction Si, au cous de l épeuve, un

Plus en détail

Logique binaire. Symbole européen. Table de vérité X R 0 0 1 1. Équation R = X

Logique binaire. Symbole européen. Table de vérité X R 0 0 1 1. Équation R = X Lgique binaire Définitin Une variable binaire est un élément qui ne peut prendre que deux valeurs ntées 1 et 0 (Oui et Nn). On dira que X est une variable binaire si X 0 X = 1 et si X 1 X = 0. Opératins

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

Résumé chapitre 4 Assurance vie universelle

Résumé chapitre 4 Assurance vie universelle Assurance vie Résumé chapitre 4 Assurance vie universelle Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans le manuel d étude. L assurance vie

Plus en détail

Centre e-learning HES-SO

Centre e-learning HES-SO Installer le lgiciel Ht Ptates - Décmpresser le fichier winhtpt60.zip - Lancer le Setup - Suivre la prcédure prpsée par l assistant Chisir le type d exercice Ht Ptates Ce lgiciel prpse cinq types de questinnaires

Plus en détail

LES CHARGES ACTIVABLES. Inscription à l'actif du bilan de charges par décision de gestion.

LES CHARGES ACTIVABLES. Inscription à l'actif du bilan de charges par décision de gestion. LES CHARGES ACTIVABLES Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Inscriptin à l'actif du bilan de charges par décisin de gestin. Distinguer les frais accessires et les frais d'acquisitin lrs de l'acquisitin

Plus en détail

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées.

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées. I- PREAMBULE : La mécanique des fluides est l étude du compotement des fluides (liquides et gaz) et des foces intenes associées. Elle se divise en statique des fluides, l étude des fluides au epos, qui

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ASSISTANCE SYSTEME ENVIRONNEMENTS INFORMATIQUES Z/OS, UNIX, WINDOWS AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG suhaite btenir une assistance système

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

TAI054 Utiliser un logiciel de gestion de parc (généralités) TABLE DES MATIERES

TAI054 Utiliser un logiciel de gestion de parc (généralités) TABLE DES MATIERES Apprt d infrmatins et de cnnaissances TAI054 Utiliser un lgiciel de gestin de parc (généralités) TABLE DES MATIERES 1 INTRODUCTION... 2 2 FONCTIONS DES LOGICIELS DE GESTION DE PARC... 3 2.1 ACQUISITION

Plus en détail

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Une fis l espace créé par le CRDP, il y a un certain nmbre de travaux à prévir avant de puvir l utiliser avec les étudiants. D une manière générale,

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

Chapitre I. Description des milieux continus

Chapitre I. Description des milieux continus Chapite I Desciption des milieu continus OBJET Ce chapite est consacé à la desciption des milieu continus. On intoduia les notions fondamentales de desciption du mouvement au sens de Lagange et d Eule,

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS NOTE: Les mniteurs qui suivent la frmatin de mise à niveau et de mise à niveau à distance ne snt pas tenus de remplir

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

Manuel d'utilisation: Gestion commerciale - CRM

Manuel d'utilisation: Gestion commerciale - CRM Manuel d'utilisatin: Gestin cmmerciale - CRM Partie: Actins de la CRM Versin : 1.1 Structure du dcument 1 Intrductin...2 2 Glssaire...2 3 Actins de la CRM...3 3.1 Tri...3 3.1.1 Tri client...4 3.1.2 Tri

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

N : 1P-016 FERHANI K., Université de Guelma, Algérie ETUDE EXPERIMENTALE DE L ABSORPTION CAPILLAIRE DES BETONS AUTO-PLAÇANTS

N : 1P-016 FERHANI K., Université de Guelma, Algérie ETUDE EXPERIMENTALE DE L ABSORPTION CAPILLAIRE DES BETONS AUTO-PLAÇANTS ETUDE EXPERIMENTALE DE L ABSORPTION CAPILLAIRE DES BETONS AUTO-PLAÇANTS FERHANI Kamel 1, CHERAIT Yacine 2 1 Doctoant/Post Gaduant, Laboatoie LGCH, Univesité de Guelma, fe23000@gmail.com 2 Maîte de Conféences,

Plus en détail

Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque

Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque LE RÔLE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Cntenu Nminatin du directeur général Le rôle de cnseiller auprès des administrateurs Le rôle de gestinnaire Le directeur général et le service de biblithèque Relatins entre

Plus en détail

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible Yurcegid CBRH Rendez vtre applicatin cmpatible N04170/71 Web Frmatin Mise à jur 01/12/2015 cncerné Cette frmatin permet de cmprendre les mécanismes de la nrme DSN, et de mettre chacun des prcessus de paie

Plus en détail

CIRCULAIRE N 02/04. Elle précise les méthodes de valorisation des titres de capital et des titres de créances contenus dans les actifs de l OPCVM.

CIRCULAIRE N 02/04. Elle précise les méthodes de valorisation des titres de capital et des titres de créances contenus dans les actifs de l OPCVM. Rabat, le 02 juillet 2004 CIRCULIRE N 02/04 RELTIVE UX CONDITIONS D ÉVLUTION DES VLEURS PPORTÉES À UN ORGNISME DE PLCEMENT COLLECTIF EN VLEURS MOBILIÈRES OU DÉTENUES PR LUI La pésente ciculaie vient en

Plus en détail

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S MECA NI QUE L yc ée F.B UISS N PTS I MUVEMENT D UNE PARTICULE SUMISE A UNE F R C E C E N T R A L E C N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I N A U X R B I T E S C I R C U L A I R E S PRELUDE Dans ce chapite,

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES Midi-Pyrénées Innvatin Agence réginale de l innvatin 31685 Tuluse Cedex Objet de la cnsultatin : Accmpagnement dans l élabratin

Plus en détail

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques.

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques. Cée un obsevatoie de la concuence poblématique I Quelle est l'étendue d'un maché? Quelle pat du maché, une entepise peut-elle espée pende? Quels sont les atouts des entepises pésentes su le maché? ntéêt

Plus en détail

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 1 Ntes explicatives Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 Li de mise en œuvre de l Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie COMMUNIQUE DE LANCEMENT Sage 100 Trésrerie Sage 100 Trésrerie Ce qu il faut retenir Sage présente Sage 100 Trésrerie, sn nuveau mdule de gestin de trésrerie dispnible à la vente à partir du 15 janvier

Plus en détail

CHAPITRE 1 SUITES. 1. On dit plus simplement suite réelle si K = R et complexe si K = C.

CHAPITRE 1 SUITES. 1. On dit plus simplement suite réelle si K = R et complexe si K = C. CHAPITRE 1 SUITES Les suites sont un objet fondamental à la fois en mathématiques et dans l application des mathématiques aux autes sciences. Nous veons dans ce cous et les tavaux diigés dives exemples

Plus en détail

Archivage de videos IVTVision (Windows)

Archivage de videos IVTVision (Windows) Archivage de vides IVTVisin (Windws) 1 Intrductin Puisque le Serveur IVTVisin enregistre des vidés en utilisant une structure de fichiers du système d explitatin simple, l archivage de vidés devrait être

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 ************************************************************************************************* EPREUVE

Plus en détail

Séance de TP n 2 du jeudi 10 décembre 2009. Manipulation Pré-requis Montages liés. Electrocinétique, modulation d amplitude diagramme de bode

Séance de TP n 2 du jeudi 10 décembre 2009. Manipulation Pré-requis Montages liés. Electrocinétique, modulation d amplitude diagramme de bode Tavaux Patiques Pépaation à l agégation intene de Sciences Physiques 009-010 Séance de TP n du jeudi 10 décembe 009 Manipulation Pé-equis Montages liés Etude d un cicuit passif passe bas application à

Plus en détail

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA.

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA. Winterthur, le 1.1.2010 Cnditins générales GEOBOX SA Technpark Winterthur Jägerstrasse 2 8406 Winterthur 1 Objet du cntrat GEOBOX SA furnit des prestatins à ses clients dans le but d assurer, autant pur

Plus en détail

Des indicateurs de résultats

Des indicateurs de résultats Curs 2014 entreprise et marché (um1.ec.free.fr) Indicateur de perfrmance : dnnée quantifiée qui mesure l efficacité de tut u partie d un prcessus u d un système par rapprt à une nrme, un plan u un bjectif

Plus en détail

Présentation de Mindjet on-premise

Présentation de Mindjet on-premise Présentatin de Mindjet n-premise Mindjet Crpratin Numér gratuit : 877- Mindjet 1160 Battery Street East San Francisc CA 94111 États- Unis Téléphne : 415-229-4200 Fax : 415-229-4201 www.mindjet.cm 2012

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER La Certificatin Administrateur Analyzer d AT Internet est cmpsée de la manière suivante : Un prgramme de frmatin sur 3,5 jurs Un examen de Certificatin Aussi bien

Plus en détail

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC»

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC» Objectifs du mdule 1 : «Cnceptin de dispsitifs de frmatin et scénaris pédaggiques recurant aux TIC» Ce mdule vise à amener l apprenant à cncevir et à gérer un dispsitif de frmatin recurant à divers scénaris

Plus en détail

Projet expérimental de Physique Statistique ETUDE D UN JET TURBULENT

Projet expérimental de Physique Statistique ETUDE D UN JET TURBULENT Magistèe de Physique Fondamentale 2007-2008 Pojet expéimental de Physique Statistique ETUDE D UN JET TURBULENT 1 DESCRIPTION DU PROJET... 2 1.1 OBJECTIFS... 2 1.2 MODE DE TRAVAIL... 2 2 LES JETS TURBULENTS...

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2004-2005 Devoi n 6 CONVERSION DE PUISSANCE Une alimentation de d odinateu de bueau est assez paticulièe, elle doit founi des tensions de +5, +12, 5 et 12 volts avec une puissance moyenne de quelques

Plus en détail

Fiche n 4 : La convention annuelle

Fiche n 4 : La convention annuelle Fiche n 4 : La cnventin annuelle Champ d applicatin 1. Opérateurs cncernés 2. Prduits cncernés 3. Durée de la cnventin annuelle 4. Date de cnclusin de la cnventin annuelle Cntenu de la cnventin annuelle

Plus en détail

Demande d Information : Solution de messagerie et outils collaboratifs pour l État

Demande d Information : Solution de messagerie et outils collaboratifs pour l État La Directin Interministérielle des Systèmes d Infrmatin et de Cmmunicatin en cllabratin avec le Service des Achats de l État Demande d Infrmatin : Slutin de messagerie et utils cllabratifs pur l État 1

Plus en détail

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Mars 2011 COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Prtcle relatif aux cndminiums et aux cpératives de lgement en Ontari Les étapes suivantes ne snt que

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

La Conduite de Projet Informatique

La Conduite de Projet Informatique La Cnduite de Prjet Infrmatique La Ntin de Prjet Un prjet est un prcessus unique qui cnsiste en un ensemble d activités qui snt crdnnées, maitrisées, qui cmprte une date de début et de fin. Le prjet est

Plus en détail

RENCONTRE CLUB «NTIC» - 2 JUILLET 2009 NICEPHORE CITE / Chalon sur Saône COMPTE-RENDU

RENCONTRE CLUB «NTIC» - 2 JUILLET 2009 NICEPHORE CITE / Chalon sur Saône COMPTE-RENDU RENCONTRE CLUB «NTIC» - 2 JUILLET 2009 NICEPHORE CITE / Chaln sur Saône COMPTE-RENDU Fnctinnement du «Club» Suite aux différents échanges, il a été cnvenu d rganiser une nuvelle rencntre le 15 ctbre prchain

Plus en détail

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone PREMIER MINISTRE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE SECRETARIAT D ETAT A L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE À L AMÉNAGEMENT

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE CQP Animateur Périsclaire Versin au 11/07/2013 Rappel : Extrait annexe IV: Cnventin cllective Mdalités de créatin d'un CQP, cntenu du cahier des charges : le titre

Plus en détail

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S Page de 0 C O N T E X T E Sciété en cmmandite Gaz Métr («Gaz Métr») demande à certains

Plus en détail

Thèse. Docteur de l Université Henri Poincaré, Nancy-I

Thèse. Docteur de l Université Henri Poincaré, Nancy-I FACULTE DES SCIENCES U.F.R Sciences & Techniques : S.T.M.I.A Ecole Doctoale : Infomatique-Automatique-Electotechnique-Electonique-Mathématique Dépatement de Fomation Doctoale : Electotechnique-Electonique

Plus en détail

Évaluation des logiciels DPE Règlement

Évaluation des logiciels DPE Règlement Évaluatin des lgiciels DPE - Règlement Évaluatin des lgiciels DPE Règlement 1 Présentatin La prcédure d évaluatin des lgiciels de Diagnstics Perfrmance Énergétique (DPE) a pur bjectif de dnner aux éditeurs

Plus en détail

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01 Premier Degré Circnscriptin d Olrn-Sainte-Marie http://www.ac-brdeaux.fr/primaire/64/lrn/ Olrn, le 3O aût 2005 Fiche Liaisn I.E.N./Ecles N 2005/2006-01 Au terme de ces vacances d été qui, je l espère nt

Plus en détail

Energie et bâtiments (3)

Energie et bâtiments (3) Energie et bâtiments (3) L islatin des paris une rentabilité surprenante! Dans le précédent article des NUG (le dernier numér mis à part puisque exceptinnellement cnsacré à un sujet d actualité le certificat

Plus en détail

Norme ISA 265, Communication des déficiences du contrôle interne aux responsables de la gouvernance et à la direction

Norme ISA 265, Communication des déficiences du contrôle interne aux responsables de la gouvernance et à la direction IFAC Bard Prise de psitin définitive 2009 Nrme internatinale d audit (ISA) Nrme ISA 265, Cmmunicatin des déficiences du cntrôle interne aux respnsables de la guvernance et à la directin Le présent dcument

Plus en détail