1. l auditeur testera la présentation, le format et la transmission d un rapport d utilisation d un fournisseur.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. l auditeur testera la présentation, le format et la transmission d un rapport d utilisation d un fournisseur."

Transcription

1 COUNTER Code de bonnes pratiques Version 2 Annexe E Spécifications et tests d audit I. Spécifications d audit générales a. Audits et scripts de tests Les spécifications d audit de COUNTER sont nécessaires pour assurer que les rapports d utilisation fournis par les fournisseurs sont bien conformes aux principes de crédibilité, de cohérence et de compatibilité de COUNTER. C est la raison pour laquelle COUNTER a défini des scripts de test pour l audit de chacun des rapports d utilisation requis par COUNTER. Comme la majorité des fournisseurs auront leur propre auditeur, les scripts de test garantissent que chacun d entre eux suivra la même procédure d audit et de mesure des résultats. b. Conditions générales pour la réalisation d un test d audit COUNTER a défini une période de référence pour les rapports : il s agit du mois calendaire. Un rapport relatif à un mois donné reflètera l ensemble de l activité d un client pour l intégralité du mois concerné. Par voie de conséquence, ceci s applique aussi aux activités d audit et un auditeur doit toujours finaliser les tests d audit au cours d un seul et unique mois calendaire. On doit éviter de faire figurer sur un relevé d audit (audit account) toute activité qui ne serait pas liée au test d audit, puisque cela nuirait à la fiabilité des rapports de tests. Afin d éviter tout conflit entre les données figurant dans les rapports, un auditeur doit être autorisé à créer et gérer des comptes séparés pour chacun des tests d audit. L auditeur utilisera également un compte d essai pour préparer les tests d audit. Tous les comptes devront être configurés de manière à ce que seul l auditeur réalisant un test ait accès au site du fournisseur. c. Deux types de tests d audit : 1. l auditeur testera la présentation, le format et la transmission d un rapport d utilisation d un fournisseur. 1

2 2. l auditeur vérifiera les chiffres inscrits par le fournisseur dans le rapport en appliquant des scripts de tests détaillés. II. Les tests d audits requis 1. Test de la présentation, du format du fichier et de la transmission du rapport par rapport au code de bonnes pratiques L auditeur testera si chacun des rapports mentionnés ci-dessous est conforme aux exemples et aux descriptions de rapports qui figurent dans le code de bonnes pratiques. Les éléments suivants doivent être vérifiés : A. la présentation du rapport (en-têtes et pieds de page, nombre de champs, ordre des champs, le total par champ et le format des chiffres figurant dans le rapport) B. les formats «save-as» (enregistrer sous) requis C. la réception et le délai de l alerte par courrier électronique une fois que les rapports ont été mis à jour. 2. Vérifier les chiffres d utilisation qui figurent dans le rapport Journal report 1 (Rapport sur les revues 1) : nombre de requêtes réussies portant sur des articles en texte intégral par mois et par revue. (Le titre complet de la revue, les Print ISSN et Online ISSN sont indiqués.) Remarque : 2

3 1. La ligne «Total revues» (Total for all journals) figure en haut du tableau pour que l on puisse la supprimer sans perturber le reste du Tableau puisque le nombre de revues concerné peut changer d un mois à l autre. 2. les revues pour lesquelles le nombre de requêtes d articles en texte intégral est égal à zéro chaque mois seront incluses dans le Journal report 1 (Rapport sur les revues 1). Le rapport ci-dessus est conforme au Code de bonnes pratiques COUNTER pour la collecte des données d'utilisation et l'établissement des rapports les concernant. Pour les définitions des termes utilisés ci-dessus, voir la Partie 3. Journal report 1 : spécifications d audit Un audit de ce rapport nécessite les étapes suivantes : I. Le test d audit doit être effectué de telle manière que les activités de l auditeur au cours du test d audit puissent être isolées des autres activités se déroulant sur le site du fournisseur. Selon le site audité, l auditeur doit effectuer le test d audit sur un ordinateur ayant une adresse IP unique et/ou en utilisant un numéro de compte unique. II. L auditeur doit accepter les cookies d utilisateur/de machine III. et de sessions lorsqu il y est invité. L auditeur doit avoir accès à toutes les revues disponibles qui sont publiées sur la plate-forme du fournisseur. IV. Test d audit JR1-1 : a. pour le rapport d audit, l auditeur doit lancer 100 requêtes pour des Articles en texte intégral sur une sélection de revues disponibles sur le site du fournisseur. Pour les fournisseurs qui proposent des Articles en texte intégral à la fois en PDF et en HTML, ces 100 requêtes doivent être également réparties entre les deux formats (c est-à-dire 50 requêtes pour chaque format). N. B. : l auditeur doit laisser passer au moins 30 secondes entre chaque requête d article. b. L auditeur doit noter les revues utilisées dans le test d audit et le nombre de requêtes d articles en texte intégral pour chacune des revues. c. Le rapport d audit doit indiquer le Total des requêtes réparties par revue. d. Le fournisseur aura réussi ce test d audit lorsque le Total cumul année en cours (YTD Total) pour l ensemble des revues, et les sous-totaux année en cours (YTD subtotals) pour le PDF et le HTML sur le rapport d audit se situent dans une fourchette comprise entre -8 % et +2 % par rapport au total présenté sur le Journal Report 1 du fournisseur. 3

4 V. Test d audit JR1-2 : les filtres 10 et 30 secondes. a. L auditeur effectuera un test d audit sur le filtre de 10 et 30 secondes pour ce rapport. Ce test d audit consiste à cliquer deux fois de suite sur des liens vers le texte intégral d un article (double-clic). Pour les articles au format HTML, si les deux clics interviennent dans un délai de 10 secondes, une seule requête en texte intégral devra être comptabilisée, si les deux clics sont espacés de plus de 10 secondes, alors deux requêtes devront être comptabilisées. Pour les articles au format PDF, le délai est de 30 secondes. Le test d audit doit inclure des requêtes sur des articles avec double-clic dans le délai seuil et des requêtes sur des articles avec un intervalle entre deux clics au-delà du délai seuil. b. L auditeur doit demander le texte intégral de 10 à 20 articles en effectuant des doubles-clics dans un délai de 10 secondes si le format demandé est de l HTML et de 30 secondes si le format demandé est du PDF. Pour chaque article demandé, l auditeur comptabilisera une seule requête de texte intégral pour chaque double-clic, notera l activité par revue et séparera l activité selon le format (HTML ou PDF). c. L auditeur doit demander le texte intégral de 10 à 20 articles en effectuant des doubles-clics en respectant un délai de 11 secondes ou plus entre les clics si le format demandé est de l HTML et de 31 secondes ou plus si le format demandé est du PDF. Pour chaque article demandé, l auditeur comptabilisera une requête de texte intégral pour chaque clic (soit 2 par article), notera l activité par revue et séparera l activité selon le format (HTML ou PDF). d. Le fournisseur aura réussi ce test d audit 2 lorsque les totaux de l activité pour les revues auditées sur le rapport du fournisseur se situent dans une fourchette comprise entre -8 % et +2 % par rapport aux totaux de l auditeur. VI. Il est nécessaire de séparer les tests d audit JR1-1 et JR1-2 et d utiliser deux comptes séparés pour éviter tout conflit de chiffres. Journal report 2 (Rapport sur les revues 2) : nombre de refus de connexion par mois et par revue (Le titre complet de la revue, les Print ISSN et Online ISSN sont indiqués.) Ce rapport concerne uniquement les modèles où l accès de l utilisateur est basé sur un nombre maximum d utilisateurs simultanés. 4

5 Le rapport ci-dessus est conforme au Code de bonnes pratiques COUNTER pour la collecte des données d'utilisation et l'établissement des rapports les concernant. Pour les définitions des termes utilisés ci-dessus, voir la Partie 3. Journal report 2 : spécifications d audit I. Le test d audit doit être effectué de telle manière que les activités de l auditeur au cours du test d audit puissent être isolées des autres activités se déroulant sur le site du fournisseur. Selon le site audité, l auditeur doit effectuer le test d audit sur 4 ordinateurs disposant d un numéro de compte unique ; le fournisseur doit autoriser l accès simultané de 3 utilisateurs enregistrés à l ensemble des bases de données NdT disponibles du fournisseur. Si le système du fournisseur ne peut pas autoriser l accès de 3 utilisateurs simultanés, alors l auditeur doit connaître le nombre d utilisateurs simultanés autorisés pour le test et utiliser ce chiffre à chaque fois que le chiffre 3 est mentionné plus bas. N.B. : le chiffre important pour le fournisseur est le nombre de sessions actives autorisées avant que le système ne refuse les sessions supplémentaires. II. L auditeur doit accepter les cookies d utilisateur/de machine et de sessions lorsqu il y est invité. NdT Sic. Il s agit peut-être de revues? 5

6 III. L auditeur doit avoir accès à toutes les revues disponibles qui sont publiées sur la plate-forme du fournisseur. IV. Test d audit JR2-1 : a. le test d audit consiste à avoir 3 utilisateurs (enregistrés) actifs sur le site demandant des articles en texte intégral dans une seule et même revue. Ceci signifie que toutes les sessions disponibles sont actives. Un ordinateur supplémentaire sera alors utilisé pour se connecter et tenter de demander un article pour la même revue. L accès de cet utilisateur doit être refusé parce qu il dépasse le seuil des utilisateurs simultanés autorisés. A chaque fois qu un accès est refusé, l auditeur le notera comme un refus de connexion (turn-away). b. Le test d audit doit être réitéré 40 à 50 fois et à différents moments de la journée en respectant un délai de 20 secondes entre chaque test. L auditeur doit noter à chaque fois l heure à laquelle se produit le refus de connexion et le nom de la revue concernée. c. Le fournisseur aura réussi ce test d audit lorsque le nombre total de refus de connexion relevés est compris dans un intervalle de confiance entre -8 % et +2 % par rapport au total figurant dans le rapport de l auditeur. Database Report 1 (Rapport sur les bases de données 1) : nombre total des interrogations et des sessions par mois et par base de données 6

7 Le rapport ci-dessus est conforme au Code de bonnes pratiques COUNTER pour la collecte des données d'utilisation et l'établissement des rapports les concernant. Pour les définitions des termes utilisés ci-dessus, voir la Partie 3. Database report 1 : spécifications d audit Un audit de ce rapport nécessite les étapes suivantes : I. Le test d audit doit être effectué de telle manière que les activités de l auditeur au cours du test d audit puissent être isolées des autres activités se déroulant sur le site du fournisseur. Selon le site audité, l auditeur doit effectuer le test d audit sur un ordinateur ayant une adresse IP unique et/ou en utilisant un numéro de compte unique. II. L auditeur doit accepter les cookies d utilisateur/de III. machine et de sessions lorsqu il y est invité. L auditeur doit avoir accès à toutes les bases de données disponibles sur la plate-forme du fournisseur. IV. Test d audit DB1-1 : a. Si un fournisseur propose plus d une base de données, l auditeur doit lancer 100 interrogations sur un sous-ensemble de bases de données mises à sa disposition. S il n y a qu une seule base de données, le nombre d interrogations sera de 50. Les différentes interrogations doivent porter uniquement sur une seule base de données à la fois. Toutes les interrogations des bases de données sont considérées comme valides et pour chaque interrogation l auditeur notera le nom de la base de données et le nombre total de résultats obtenus suite à l interrogation (le cas échéant). Si les rapports COUNTER n incluent pas les interrogations qui donnent zéro résultat ou lorsque le nombre de résultats excède un certain seuil prédéfini, alors ces catégories d interrogations doivent être consignées séparément et ne seront pas incluses dans le décompte final. N. B. : l auditeur doit laisser passer au moins 11 secondes entre chaque interrogation lorsqu il réitère la même interrogation sur la même base de données. b. Pour pouvoir mesurer le nombre de sessions, les tests doivent comprendre au moins deux sessions. Au cours des tests, l auditeur peut soit quitter explicitement une session et se reconnecter pour poursuivre les tests, soit, si aucune fonction «quitter» n est disponible, l auditeur doit fermer le navigateur et l ouvrir à nouveau pour poursuivre le test. (Remarque : si le fournisseur maintient active la session précédente même si le navigateur a été 7

8 fermé et rouvert, l auditeur devra attendre le délai de temporisation défini par le fournisseur en général 30 minutes avant de continuer le test dans une nouvelle session). c. A chaque fois qu une nouvelle session est ouverte, l auditeur doit le noter. d. A chaque fois qu une interrogation est effectuée, l auditeur doit noter quelle est l interrogation et la base de données interrogée. e. Lors de chaque interrogation, l auditeur doit noter qu il a accédé à la base de données au cours de la session. N.B. : une base de données sera prise en compte pour une session uniquement si elle a fait l objet d une interrogation au cours de cette même session. f. Le rapport d audit doit présenter le détail des interrogations et des sessions par base de données ainsi que le total pour chacune d entre elles. g. Le fournisseur aura réussi ce test d audit lorsque le Total des interrogations et des sessions sur le rapport d audit est compris dans un intervalle de confiance entre -8 % et +2 % par rapport à la somme des sessions et des interrogations pour toutes les bases de données sur le Database Report 1 (rapport sur les bases de données) du fournisseur. V. Test d audit DB1-2 : les interrogations multibases (interrogation fédérée). a. Il est nécessaire de séparer les tests d audit DB1-1 et DB1-2 et d utiliser deux comptes séparés pour éviter tout conflit de chiffres. b. L auditeur doit réaliser 100 interrogations au total et s assurer qu environ 50 interrogations portent sur une association de 2 bases de données et que les 50 autres interrogations portent sur l ensemble des bases de données mises à disposition par le fournisseur. c. L auditeur doit noter le nombre d interrogations effectuées pour ces deux options et indiquer le nom de la base de données interrogée. Si les rapports COUNTER d un fournisseur n incluent pas les interrogations qui donnent zéro résultat ou lorsque le nombre de résultats excède un certain seuil prédéfini, alors ces catégories d interrogations doivent être consignées séparément et ne seront pas incluses dans le décompte final. d. Le rapport d audit doit indiquer le nombre d interrogations par base de données plus le total des interrogations des bases de données (par 8

9 exemple, si la procédure d audit est suivie exactement et si l auditeur a accès à 10 bases de données, le total sera de 600, soit 50x2 + 50x10). e. Le rapport du fournisseur aura réussi ce test lorsque la somme des interrogations par base de données correspond au total sur le rapport d audit et est compris dans un intervalle de confiance entre -8 % et 2 %. Database report 2 (Rapport sur les bases de données 2) : nombre de refus de connexion par mois et par base de données Ce rapport concerne uniquement les modèles où l accès de l utilisateur est basé sur un nombre maximum d utilisateurs simultanés. Le rapport ci-dessus est conforme au Code de bonnes pratiques COUNTER pour la collecte des données d'utilisation et l'établissement des rapports les concernant. Pour les définitions des termes utilisés ci-dessus, voir la Partie 3. Database report 2 : spécifications d audit Un audit de ce rapport nécessite les étapes suivantes : I. Le test d audit doit être effectué de telle manière que les activités de l auditeur au cours du test d audit puissent 9

10 II. III. être isolées des autres activités se déroulant sur le site du fournisseur. Selon le site audité, l auditeur doit effectuer le test d audit sur 4 ordinateurs disposant d un numéro de compte unique ; le fournisseur doit autoriser l accès simultané de 3 utilisateurs enregistrés à l ensemble des bases de données disponibles du fournisseur. Si le système du fournisseur ne peut pas autoriser l accès de 3 utilisateurs simultanés, alors l auditeur doit connaître le nombre d utilisateurs simultanés autorisés pour le test et utiliser ce chiffre à chaque fois que le chiffre 3 est mentionné plus bas. N.B. : le chiffre important pour le fournisseur est le nombre de sessions actives autorisées avant que le système ne déconnecte les sessions supplémentaires. L auditeur doit accepter les cookies d utilisateur/de machine et de sessions lorsqu il y est invité. L auditeur doit avoir accès à toutes les bases de données disponibles qui sont publiées sur la plate-forme du fournisseur. IV. Test d audit DB2-1 : a. La base de données utilisée pour ce test doit être différente celle utilisée pour le Database Report 1 (rapport sur les Bases de données 1) b. Le test d audit consiste à avoir 3 utilisateurs (enregistrés) actifs sur le site interrogeant une seule et unique base de données disponible. Ceci signifie que toutes les sessions disponibles sont actives. Un ordinateur supplémentaire sera alors utilisé pour se connecter et tenter d interroger la même base de données. L accès de cet utilisateur doit être refusé parce qu il dépasse le seuil des utilisateurs simultanés autorisés. A chaque fois qu un accès est refusé, l auditeur le notera comme un refus de connexion (turn-away). c. Le test d audit doit être réitéré 40 à 50 fois et à différents moments de la journée en respectant un délai de 20 secondes entre chaque test. L auditeur doit noter à chaque fois qu un refus de connexion se produit et le nom de la base de données concernée. d. Le fournisseur aura réussi ce test lorsque le nombre total de refus de connexion relevés sur son Database Report 2 (rapport sur les bases de données 2) est compris dans un intervalle de confiance entre -8 % et +2 % par rapport au total figurant dans le rapport de l auditeur. Database report 3 (Rapport sur les bases de données 3) : nombre total des interrogations et des sessions par mois et par service 10

11 Database report 3 : spécifications d audit NdT I. Ce test d audit doit être réalisé en relation avec les résultats du test du Database Report 1 (rapport sur les bases de données 1) tel que décrit dans la partie V. Dans le Database Report 1 (rapport sur les bases de données 1), l auditeur a noté le nombre d interrogations réalisées ainsi que le nombre de sessions et a relevé le nom des bases de données concernées. II. Le Database Report 3 (rapport sur les bases de données 3), recense uniquement les interrogations et sessions individuelles. Par exemple, si les 100 interrogations nécessaires au Database Report 1 (rapport sur les bases de données 1) ont été réalisées sur 10 sessions comprenant 10 interrogations chacune et si l auditeur a eu accès à 10 bases de données, le Database Report 3 (rapport sur les bases de données 3) devra comporter un total de 10 sessions et 100 interrogations (même si la somme des interrogations et des sessions du Database Report 1 (rapport sur les bases de données 1) est de respectivement 600 et 60). III. Le fournisseur aura réussi ce test lorsque le son Database Report 3 (rapport sur les bases de données 3) indique un total pour les sessions et interrogations qui est NdT Sous réserve. Ces spécifications nous ont paru peu claires en anglais. La notion de service apparaît dans la copie d écran mais n est pas explicitée dans les spécifications. 11

12 compris dans un intervalle de confiance entre -8 % et +2 % par rapport au total figurant dans le rapport de l auditeur sur le Database Report 1 (rapport sur les bases de données 1). 12

Version pour un ordinateur Macintosh

Version pour un ordinateur Macintosh Procédures à suivre pour accéder au site internet de l UQAM afin de poser votre candidature sur les cours à l affichage Étape n 1 : Version pour un ordinateur Macintosh N. B. : Cette étape s adresse aux

Plus en détail

Version pour un ordinateur PC

Version pour un ordinateur PC Procédures à suivre pour accéder au site internet de l UQAM afin de poser votre candidature sur les cours à l affichage Version pour un ordinateur PC Étape n 1 : N. B. : Cette étape s adresse aux personnes

Plus en détail

CERTIFICAT PEB BATIMENT PUBLIC

CERTIFICAT PEB BATIMENT PUBLIC GUIDE UTILISATEUR CERTIFICAT PEB BATIMENT PUBLIC Guide de connexion à usage du certificateur Page 1/9 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 1 AU SUJET DE CE GUIDE... 3 2 LOGICIELS REQUIS... 3 3 PRINCIPES GÉNÉRAUX

Plus en détail

domovea accès distant tebis

domovea accès distant tebis domovea accès distant tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. INTRODUCTION... 2 1.1 OBJET DU DOCUMENT... 2 1.2 PRELIMINAIRES... 2 2.... 3 2.1 CONNEXION AU PORTAIL DOMOVEA.COM... 3 2.2 CREATION D'UN COMPTE PERSONNEL...

Plus en détail

Réseau ISO-Raisin. Surveillance des. Infections du Site Opératoire. (Surveillance des interventions prioritaires)

Réseau ISO-Raisin. Surveillance des. Infections du Site Opératoire. (Surveillance des interventions prioritaires) Réseau ISO-Raisin Surveillance des Infections du Site Opératoire (Surveillance des interventions prioritaires) Guide d utilisation de l application WEBISO Année 2015 Sommaire Guide utilisateur - Application

Plus en détail

Tableau de bord Commerçant

Tableau de bord Commerçant Paiement sécurisé sur Internet Paiement sécurisé sur Internet Tableau de bord Commerçant Paiement sécurisé sur Internet Paiement sécurisé sur Internet au de bord Commerçant au de bord Commerçant au de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET CONSOMMATION Arrêté du 31 décembre 2013 relatif aux factures des services de communications

Plus en détail

Gérer vos rapports d utilisation COUNTER 3 : pour les établissements

Gérer vos rapports d utilisation COUNTER 3 : pour les établissements Gérer vos rapports d utilisation COUNTER 3 : pour les établissements Pour vérifier l utilisation de chacune de vos ressources AAAS en ligne : Accéder à www.sciencemag.org Sélectionner Librarians (Bibliothécaires)

Plus en détail

Guide d utilisation commandes des pièces de rechange Rev.1.0.3

Guide d utilisation commandes des pièces de rechange Rev.1.0.3 SECLI Ver.2.3 Guide d utilisation commandes des pièces de rechange Rev.1.0.3 Ce document est constamment actualisé: vérifiez le n de la version pour savoir s il existe d éventuelles mises à jour Futura

Plus en détail

FCA SI2 GUIDE RAPIDE DE L UTILISATEUR

FCA SI2 GUIDE RAPIDE DE L UTILISATEUR FCA SI2 GUIDE RAPIDE DE L UTILISATEUR Introduction...2 1 Démarrage...3 1.1 Se connecter...3 1.2 Mettre à jour son Profil...3 1.3 Fonctionnalités du Système...4 2 Comment faire pour...5 2.1 Naviguer d un

Plus en détail

Avril 2014. Guide d utilisation du service TFP Internet pour les professionnels

Avril 2014. Guide d utilisation du service TFP Internet pour les professionnels Avril 2014 Guide d utilisation du service TFP Internet pour les professionnels TABLE DES MATIÈRES 1. INSCRIPTION D UN MEMBRE...3 2. MEMBRE...4 2.1 Accès à TFP Internet... 4 2.2 Navigation dans TFP... 7

Plus en détail

Fiches Techniques REGION WALLONNE MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS

Fiches Techniques REGION WALLONNE MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS Fiches Techniques REGION WALLONNE MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS Manuel utilisateur Septembre 2006 TABLE DES MATIÈRES Cadre général de l application... 3 Finalités poursuivies par l application...

Plus en détail

Mode d emploi site marchand RG Online. www.groupe-rg-online.com

Mode d emploi site marchand RG Online. www.groupe-rg-online.com Mode d emploi site marchand RG Online www.groupe-rg-online.com Le site RG online vous permet de passer vos commandes directement en ligne, à travers un site Internet. Le site présente un catalogue d articles,

Plus en détail

Le Dossier Pharmaceutique

Le Dossier Pharmaceutique Le Dossier Pharmaceutique Guide de déclaration CNIL à l attention des établissements de santé Afin d être conforme à la réglementation en vigueur sur les données personnelles, chaque établissement bénéficiant

Plus en détail

Connexion et partage pour l échange de données

Connexion et partage pour l échange de données Connexion et partage pour l échange de données Services Web Février 2015 Table des matières Étape 1 : L utilisateur vous ajoute en tant que contact... 2 Étape 2 : Vous acceptez la demande de connexion...

Plus en détail

Réseau ISO-Raisin. Surveillance des Infections du Site Opératoire. (Surveillance agrégée)

Réseau ISO-Raisin. Surveillance des Infections du Site Opératoire. (Surveillance agrégée) Réseau ISO-Raisin Surveillance des Infections du Site Opératoire (Surveillance agrégée) Guide d utilisation de l application WEBISO Année 2015 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Connexion et authentification...

Plus en détail

Si vous décidez d utiliser un autre chemin, c est ce nouveau chemin qu il faudra prendre en compte pour la sauvegarde. Cf. : Chapitre 9 Sauvegarde

Si vous décidez d utiliser un autre chemin, c est ce nouveau chemin qu il faudra prendre en compte pour la sauvegarde. Cf. : Chapitre 9 Sauvegarde Sommaire Installation du logiciel...2 Enregistrement du logiciel...2 Présentation du logiciel...3 Initialisation du logiciel... 1. Initialisation des constantes...4 2. Initialisation des codes grades...5

Plus en détail

Inédit! DUNOD présente :

Inédit! DUNOD présente : Inédit! DUNOD présente : Sommaire I Liste des quiz Dunod du DCG et conseils pour réviser avec les quiz II Accès et présentation de la plate-forme des quiz en mode Formateur III Onglet Parcours IV Onglet

Plus en détail

Cours BOXI R3 Infoview

Cours BOXI R3 Infoview DIRECTION DE LA FORMATION ORGANISATION ET GESTION INFORMATIQUE DE LA FORMATION EPFL-VPAA-DAF-OGIF Bâtiment BP Station 16 CH 1015 Lausanne Tél. : E-mail : Site web: +4121 693.48.08 statistiques.formation@epfl.ch

Plus en détail

GUIDE POUR L UTILISATION DE LA PLATE-FORME DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS DU CONSEIL GENERAL DE L ISERE

GUIDE POUR L UTILISATION DE LA PLATE-FORME DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS DU CONSEIL GENERAL DE L ISERE GUIDE POUR L UTILISATION DE LA PLATE-FORME DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS DU CONSEIL GENERAL DE L ISERE La plate-forme de dématérialisation des marchés publics du Conseil général de l Isère permet

Plus en détail

Manuel de l'utilisateur

Manuel de l'utilisateur Manuel de l'utilisateur Intego NetUpdate - Manuel de l utilisateur Page 1 Intego NetUpdate pour Macintosh 1999-2004 Intego. Tous droits réservés. Intego - 10, rue Say - 75009 Paris, France www.intego.com

Plus en détail

Procédure de réservation par le web pour l agent de réservation PROCÉDURE DE RÉSERVATION PAR LE WEB POUR LA VISIOCONFÉRENCE

Procédure de réservation par le web pour l agent de réservation PROCÉDURE DE RÉSERVATION PAR LE WEB POUR LA VISIOCONFÉRENCE Procédure de réservation par le web pour l agent de réservation PROCÉDURE DE RÉSERVATION PAR LE WEB POUR LA VISIOCONFÉRENCE TABLE DES MATIÈRES ÉTAPES À SUIVRE POUR ACCÉDER AU TMS LORS D UNE RÉSERVATION...

Plus en détail

PROCEDURE DE RESOLUTION DE PANNES POUR LES APPLICATIFS CADASTRE

PROCEDURE DE RESOLUTION DE PANNES POUR LES APPLICATIFS CADASTRE PROCEDURE DE RESOLUTION DE PANNES POUR LES APPLICATIFS CADASTRE Juin 2012 SA SOCIETE WALLONNE DU LOGEMENT SOMMAIRE : A- INTRODUCTION :... 3 B- PROBLEMES RENCONTRES LORS DE LA PREMIERE CONNEXION :... 4

Plus en détail

Mode d emploi swiss-archives.ch

Mode d emploi swiss-archives.ch Département fédéral de l intérieur DFI Archives fédérales suisses AFS Mode d emploi swiss-archives.ch Base de données des fonds des Archives fédérales suisses Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Fonctions...

Plus en détail

MA DEMARCHE FSE MANUEL PORTEUR DE PROJET : ACCES, ACCUEIL. Manuel Porteur de projet - Ma-Démarche-FSE Accès, Accueil 1 28

MA DEMARCHE FSE MANUEL PORTEUR DE PROJET : ACCES, ACCUEIL. Manuel Porteur de projet - Ma-Démarche-FSE Accès, Accueil 1 28 MA DEMARCHE FSE MANUEL PORTEUR DE PROJET : ACCES, ACCUEIL Manuel Porteur de projet - Ma-Démarche-FSE Accès, Accueil 1 28 TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES... 2 INTRODUCTION... 3 1. PRESENTATION DU

Plus en détail

1.1 L inscription au relevé de salaire WEB

1.1 L inscription au relevé de salaire WEB 1.1 L inscription au relevé de salaire WEB 1.1 L inscription au relevé de salaire WEB Étape 1 : En donnant l adresse du site Services à l employé au fureteur, la page suivante apparaît : Pour s inscrire,

Plus en détail

Services bancaires par Internet aux entreprises. Guide pratique pour : Rapports de solde Version 8.05.22

Services bancaires par Internet aux entreprises. Guide pratique pour : Rapports de solde Version 8.05.22 Services bancaires par Internet aux entreprises Guide pratique pour : Rapports de solde Version 8.05.22 Table des matières Avez-vous besoin d aide?... 3 Exigences informatiques... 4 Navigateurs acceptés...

Plus en détail

version def septembre 2010

version def septembre 2010 GUIDE POUR L UTILISATION DE LA PLATE-FORME DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS DU CONSEIL GENERAL DE L ISERE 1 La plate-forme de dématérialisation des marchés publics du Conseil général de l Isère

Plus en détail

Paiement sécurisé sur Internet. Tableau de bord Commerçant

Paiement sécurisé sur Internet. Tableau de bord Commerçant Paiement sécurisé sur Internet Tableau de bord Commerçant SOMMAIRE 1 Principe 4 1.1 Principe général 4 1.2 Environnement de validation 4 1.3 Environnement de Production 4 2 Accès au tableau de bord 5 2.1

Plus en détail

Document d aide à la découverte de l outil d analyse de données Analyza. SOMMAIRE

Document d aide à la découverte de l outil d analyse de données Analyza. SOMMAIRE Guide Analyza Document d aide à la découverte de l outil d analyse de données Analyza. SOMMAIRE 1. Interface 2. Tableaux de bord 3. Indicateurs 4. Filtres 5. Permissions 6. Alertes 7. Flux de données 8.

Plus en détail

Application Web d administration des succursales Guide d utilisation

Application Web d administration des succursales Guide d utilisation Application Web d administration des succursales Guide d utilisation Janvier 2015 BAGUIDE-15 Table des matières En quoi consiste l Application Web d administration des succursales?... 3 Préambule... 3

Plus en détail

gcaddy Suite Description du produit

gcaddy Suite Description du produit gcaddy Suite Description du produit Version 1.0 www.gweb.be @ info@gweb.be TVA : BE-863.684.238 SNCI : 143-0617856-67 1 / 8 1 Description de gcaddy gcaddy est le module E-commerce de Gweb. Il se présente

Plus en détail

Gestion des documents avec ALFRESCO

Gestion des documents avec ALFRESCO Gestion des documents avec ALFRESCO 1 INTRODUCTION : 2 1.1 A quoi sert ALFRESCO? 2 1.2 Comment s en servir? 2 2 Créer d un site collaboratif 3 2.1 Créer le site 3 2.2 Inviter des membres 4 3 Accéder à

Plus en détail

Installation ou mise à jour du logiciel système Fiery

Installation ou mise à jour du logiciel système Fiery Installation ou mise à jour du logiciel système Fiery Le présent document explique comment installer ou mettre à jour le logiciel système sur le Fiery Network Controller pour DocuColor 240/250. REMARQUE

Plus en détail

Explication des statistiques

Explication des statistiques Explication des statistiques Sources : http://www.eolas.fr/8-conseil/65-interpreter-vos-statistiques-webalizer.htm http://support.sherweb.com/faqdetails.php?idarticle=68 Un site web est un ensemble de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013 GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS Version 1.0 du 27 septembre 2013 Table des matières 1. Introduction... 3 1.1. Les comptabilités auxiliaires... 3 2. Paramètres de bases... 3 2.1. Les conditions de

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR 26/08/2015 Version 3.00

MANUEL UTILISATEUR 26/08/2015 Version 3.00 MANUEL UTILISATEUR 26/08/2015 Version 3.00 Page 1/33 SOMMAIRE 1. VUE D ENSEMBLE DU SYSTÈME... 3 2. IDENTIFICATION ET CONNEXION... 4 3. FONCTIONS D APPLICATION PARTIE LOGEUR... 5 3.1. FONCTION ACCUEIL...5

Plus en détail

Manuel du revendeur. version 2.0-r1

Manuel du revendeur. version 2.0-r1 Manuel du revendeur version 2.0-r1 Table des matières 1 Explication des termes 3 2 Sections du tableau d administration dédié au revendeur 3 3 Généralités 4 3.1 Aperçu............................... 4

Plus en détail

COMMENT OBTENIR UN ACCES GRATUIT?

COMMENT OBTENIR UN ACCES GRATUIT? COMMENT OBTENIR UN ACCES GRATUIT? 1 Bienvenue dans la version de facturation gratuite de WinBooks on Web La version de facturation gratuite est conçue pour vous aider à expérimenter les fonctionnalités

Plus en détail

Leica Geosystems Licences des logiciels Introduction & Installation

Leica Geosystems Licences des logiciels Introduction & Installation Leica Geosystems Licences des logiciels Introduction & Installation Version 2.0 Français Table des matières Table des matières 1 Introduction... 3 2 Modèles de licences... 4 2.1 Licences fixes...4 2.2

Plus en détail

ÉQCA Échelle québécoise de comportement adaptatif

ÉQCA Échelle québécoise de comportement adaptatif ÉQCA Échelle québécoise de comportement adaptatif Guide d utilisation de la plateforme de correction Version originale Table des matières Pré requis.. 3 Connexion à l application 3 - Les impératifs 4 Recommandations

Plus en détail

Utilisation de la messagerie Easy-hebergement

Utilisation de la messagerie Easy-hebergement Utilisation de la messagerie Easy-hebergement VERSION : 1.1 DERNIERE MISE A JOUR : 01/10/2010 www.easy-hebergement.fr 1 Introduction...3 2 Activation de la messagerie...3 3 Elaboration de mon profil d

Plus en détail

COURS EN LIGNE DU CCHST Manuel du facilitateur/de l administrateur

COURS EN LIGNE DU CCHST Manuel du facilitateur/de l administrateur COURS EN LIGNE DU CCHST Manuel du facilitateur/de l administrateur Préparé par En partenariat avec CCHST Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail VUBIZ Fournisseur de services de formation Dernière

Plus en détail

49- Clients et fournisseurs AB Magique

49- Clients et fournisseurs AB Magique 49- Clients et fournisseurs AB Magique Un fournisseur AB Magique est un fournisseur qui utilise lui aussi AB Magique comme logiciel de gestion. Dans un tel cas, il est alors possible à ce fournisseur de

Plus en détail

Services bancaires par Internet aux entreprises. Guide pratique pour : Transfert de fichiers Version 08.05.22

Services bancaires par Internet aux entreprises. Guide pratique pour : Transfert de fichiers Version 08.05.22 Services bancaires par Internet aux entreprises Guide pratique pour : Transfert de fichiers Version 08.05.22 Table des matières Introduction...3 Avez-vous besoin d'aide?... 3 Exigences informatiques...

Plus en détail

Comment. RCAM en ligne

Comment. RCAM en ligne Comment avoir accès au RCAM en ligne avec un nom d utilisateur ECAS EXTERNE en 10 étapes 1 P age ÉTAPE 1 Procédure ECAS Utilisez le lien suivant dans votre navigateur https://webgate.ec.europa.eu/cas 1

Plus en détail

LISTES DE DISTRIBUTION GÉRÉES PAR SYMPA DOCUMENT EXPLICATIF DE L'INTERFACE WEB À L'INTENTION DES ABONNÉS

LISTES DE DISTRIBUTION GÉRÉES PAR SYMPA DOCUMENT EXPLICATIF DE L'INTERFACE WEB À L'INTENTION DES ABONNÉS LISTES DE DISTRIBUTION GÉRÉES PAR SYMPA DOCUMENT EXPLICATIF DE L'INTERFACE WEB À L'INTENTION DES ABONNÉS MAI 2013 Table des matières 1. Introduction... 3 2. Interface d accueil... 4 2.1. Zone d authentification...

Plus en détail

ACE-PTM 2.1 Guide de l utilisateur. À l intention des utilisateurs. 2011 Hospitalis - Tous droits réservés. Version 2.4.

ACE-PTM 2.1 Guide de l utilisateur. À l intention des utilisateurs. 2011 Hospitalis - Tous droits réservés. Version 2.4. ACE-PTM 2.1 Guide de l utilisateur À l intention des utilisateurs Version 2.4 16 Septembre 2014 2011 Hospitalis - Tous droits réservés 2011 Hospitalis - Tous droits réservés 1 Table des matières 1 INTRODUCTION...

Plus en détail

La messagerie électronique

La messagerie électronique Formation La messagerie électronique Outlook 2010 Laurent ROBIN 1 Paramétrer la boîte à lettres électronique (Outlook express) Création du compte - Lancer le client de messagerie Outlook 2010. - Cliquer

Plus en détail

SCONET BOURSES GESTION EN COLLÈGE

SCONET BOURSES GESTION EN COLLÈGE SCONET BOURSES GESTION EN COLLÈGE (Établissements publics) P1 SOMMAIRE 1. ACCÈS Á L APPLICATION... 3 2. SAISIE DES TRIMESTRES... 5 3. INSTRUCTION DU DOSSIER... 6 3.1. RECHERCHE D UN DOSSIER ÉLÈVE... 6

Plus en détail

MODE D EMPLOI DE L EXTRANET ORGANISMES DE DPC (ODPC) DEMANDE D ENREGISTREMENT ET DOSSIER D EVALUATION

MODE D EMPLOI DE L EXTRANET ORGANISMES DE DPC (ODPC) DEMANDE D ENREGISTREMENT ET DOSSIER D EVALUATION MODE D EMPLOI DE L EXTRANET ORGANISMES DE DPC (ODPC) -- DEMANDE D ENREGISTREMENT ET DOSSIER D EVALUATION 1 Ce document est réalisé à partir des éléments présents dans l arrêté relatif à la composition

Plus en détail

ACCUEIL...2 LA DEMANDE DE DEVIS...11 COMPLETER UN DEVIS...12 ACCEPTER OU A REFUSER LE DEVIS...13

ACCUEIL...2 LA DEMANDE DE DEVIS...11 COMPLETER UN DEVIS...12 ACCEPTER OU A REFUSER LE DEVIS...13 ACCUEIL...2 LA COMMANDE...3 ONGLET "NATURE DES TRAVAUX"...3 ONGLET INFORMATIONS...8 ONGLET RECAPITULATIF...9 LA COMMANDE SIMPLE A VALIDER PAR LES ACHETEURS...10 LA DEMANDE DE DEVIS...11 COMPLETER UN DEVIS...12

Plus en détail

Procédure de Choix du mode Fin de Journée Version 7.1. pour le logiciel MicroJet Version 9.0x de TNT Express National.

Procédure de Choix du mode Fin de Journée Version 7.1. pour le logiciel MicroJet Version 9.0x de TNT Express National. Procédure de Choix du mode Fin de Journée Version 7.1 pour le logiciel MicroJet Version 9.0x de TNT Express National. (via un transfert FTP sur le serveur de TNT ou via une clé USB) Préambule : Cette procédure

Plus en détail

Table des matières...2 Introduction...4 Terminologie...4

Table des matières...2 Introduction...4 Terminologie...4 Table des matières Table des matières...2 Introduction...4 Terminologie...4 Programme EasyTour...5 Premiers pas...5 Installation...6 Installation du logiciel EasyTour...6 Branchement du téléchargeur...6

Plus en détail

Trois nouveaux formulaires sont donc nécessaires : Pour l affichage de la liste, un formulaire de sortie WEB_Liste associé à la table des [Films] ;

Trois nouveaux formulaires sont donc nécessaires : Pour l affichage de la liste, un formulaire de sortie WEB_Liste associé à la table des [Films] ; De la base 4D au site Web 20 Conception des formulaires Web Trois nouveaux formulaires sont donc nécessaires : Pour le dialogue, un formulaire WEB_Trouver associé à la table des [Paramètres] ; Pour l affichage

Plus en détail

https://webpub.chu-rennes.fr/cclin/apc/

https://webpub.chu-rennes.fr/cclin/apc/ Audit précautions complémentaires https://webpub.chu-rennes.fr/cclin/apc/ Année 2013 I. Connexion... 4 II. Authentification... 5 III. Accès à l application... 6 IV. Fonctionnalités... 8 V. Organisation

Plus en détail

Votre aide-mémoire pour RBC Banque en direct

Votre aide-mémoire pour RBC Banque en direct Banque en Direct Votre aide-mémoire pour RBC Banque en direct La commodité et la sécurité pour gérer tous vos besoins bancaires quotidiens Un moyen pratique et sécuritaire de faire ses opérations bancaires

Plus en détail

Sûr, tout simplement

Sûr, tout simplement Sûr, tout simplement IncaMail Mode d emploi du service IncaMail avec Outlook Version: V.0102 Date: 02.11.2011 Auteur: Roger Sutter, Product Manager IncaMail Table des matières 1 Introduction... 3 1.1 Autres

Plus en détail

Espace pro. Installation des composants avec Firefox. Pour. Windows XP Vista en 32 et 64 bits Windows 7 en 32 et 64 bits

Espace pro. Installation des composants avec Firefox. Pour. Windows XP Vista en 32 et 64 bits Windows 7 en 32 et 64 bits Espace pro Installation des composants avec Firefox Pour Windows XP Vista en 32 et 64 bits Windows 7 en 32 et 64 bits Version 2.0.3 1 Sommaire 1. Installation du composant de lecture de la carte Vitale

Plus en détail

MapMy911 App Manuel. Avec Étape par étape les instructions d'installation

MapMy911 App Manuel. Avec Étape par étape les instructions d'installation MapMy911 App Manuel Avec Étape par étape les instructions d'installation Remarque: Si possible, ouvrez ce document sur un ordinateur et suivre pendant que vous configurez le téléphone. Il suffit d'aller

Plus en détail

Services bancaires par Internet aux entreprises. Guide pratique pour : Paiements par câble Version 8.05.22

Services bancaires par Internet aux entreprises. Guide pratique pour : Paiements par câble Version 8.05.22 Services bancaires par Internet aux entreprises Guide pratique pour : Paiements par câble Version 8.05.22 Table des matières Introduction...3 Avez-vous besoin d'aide?... 3 Exigences informatiques... 4

Plus en détail

Veuillez trouver ci-dessous les principales étapes à suivre ainsi que quelques conseils pratiques pour vous aider à soumettre la demande en ligne.

Veuillez trouver ci-dessous les principales étapes à suivre ainsi que quelques conseils pratiques pour vous aider à soumettre la demande en ligne. Bienvenus dans le Système de demande de subvention en ligne du Fonds de contributions volontaires des Nations Unies, disponible chaque année entre le 1 er janvier et le 1 er avril pour recevoir les demandes

Plus en détail

E-invoicing portal Guide de l utilisateur Client. BT E-invoicing Green Bill Combining environmental benefit and customer satisfaction enhancement

E-invoicing portal Guide de l utilisateur Client. BT E-invoicing Green Bill Combining environmental benefit and customer satisfaction enhancement E-invoicing portal Guide de l utilisateur Client BT E-invoicing Green Bill Combining environmental benefit and customer satisfaction enhancement Papier vs Dématérialisation Flux Papier Traditionnel Transfert

Plus en détail

Utilisation de l application. Introduction à asa-control. Connexion à l application. Plus facile que tu ne le penses.

Utilisation de l application. Introduction à asa-control. Connexion à l application. Plus facile que tu ne le penses. asa-control Introduction à asa-control Utilisation de l application Plus facile que tu ne le penses. Tu travailles avec la souris et effectues toujours les mêmes étapes. Connexion à l application Choisis

Plus en détail

Par défaut un seul login/mot de passe est créé par réseau mais il est possible de créer de nouveaux accès sur demande

Par défaut un seul login/mot de passe est créé par réseau mais il est possible de créer de nouveaux accès sur demande Mise à jour de la base de données des marques nationales du tourisme Ce tutoriel a pour objectif d aider à la création et la mise à jour des fiches recensant les établissements qui obtiennent la marque

Plus en détail

CAPELO - COMPLÉMENTS AU DOSSIER DE

CAPELO - COMPLÉMENTS AU DOSSIER DE CAPELO - COMPLÉMENTS AU DOSSIER DE CARRIÈRE Manuel de l utilisateur de l application en ligne 11/04/2011 Tour du Midi / Zuidertoren Bruxelles1060 Brussel T +32 (0)2 791 50 00 F +32 (0)2 791 50 99 www.capelo.be

Plus en détail

DOCUMENTATION UTILISATEUR DE L APPLICATION WEB-EDI UONA de ROQUETTE. Questions / Réponses. Version du 10 août 2005

DOCUMENTATION UTILISATEUR DE L APPLICATION WEB-EDI UONA de ROQUETTE. Questions / Réponses. Version du 10 août 2005 TITRE DOCUMENTATION UTILISATEUR DE L APPLICATION WEB-EDI UONA de ROQUETTE Questions / Réponses Version du 10 août 2005 1 1 Document : Questions réponses site Web EDI UONA Roquette Page : 1/28 Questions

Plus en détail

Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1

Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1 6 Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1 Contrôle technique de la continuité de l assurance d une TOE certifiée Août 2005 ii Version

Plus en détail

TRAITEMENTS DE FIN D ANNEE

TRAITEMENTS DE FIN D ANNEE TRAITEMENTS DE FIN D ANNEE CONNEXIONS UTILISATEURS Chaque début d année, il faut vérifier la validité des connexions utilisateurs. Lorsque la date d expiration arrive à son terme, l utilisateur ne peut

Plus en détail

Comment déposer les comptes annuels des associations, fondations et fonds de dotation.

Comment déposer les comptes annuels des associations, fondations et fonds de dotation. Comment déposer les comptes annuels des associations, fondations et fonds de dotation. Quels sont les organismes qui doivent déposer? Les associations et les fondations lorsque le montant des dons et/ou

Plus en détail

Installation - Réseau + PRONOTE.net

Installation - Réseau + PRONOTE.net Installation - Réseau + PRONOTE.net Installation - Réseau + PRONOTE.net L installation de PRONOTE.net nécessite que PRONOTE en réseau soit installé. PRONOTE.net est une application qui permet la publication

Plus en détail

Ville et Eurométropole de Strasbourg - Service communication numérique. Mode d emploi

Ville et Eurométropole de Strasbourg - Service communication numérique. Mode d emploi Saisie de manifestations pour le site internet de l été 2015 Mode d emploi 0/ Informations générales... 2 a, Les dates à retenir... 2 b, Le processus de validation... 2 1/ Créer un compte utilisateur...

Plus en détail

Utilisation du gestionnaire de références Zotero pour FIREFOX 4.0 avec plugiciel de Word

Utilisation du gestionnaire de références Zotero pour FIREFOX 4.0 avec plugiciel de Word Utilisation du gestionnaire de références Zotero pour FIREFOX 4.0 avec plugiciel de Word 1. Qu est-ce que Zotero? Zotero est un outil gratuit et convivial qui permet de stocker, d organiser et de citer

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION A L ATTENTION DES ASSOCIATIONS

GUIDE D UTILISATION A L ATTENTION DES ASSOCIATIONS DIRECTION DES FINANCES Dépôt en ligne des dossiers de demande de subvention GUIDE D UTILISATION A L ATTENTION DES ASSOCIATIONS Pour toute question relative au dépôt de votre dossier en ligne : mail à :

Plus en détail

Rapports d activités et financiers par Internet. Manuel Utilisateur

Rapports d activités et financiers par Internet. Manuel Utilisateur Rapports d activités et financiers par Internet Manuel Utilisateur Table des matières 1. Introduction... 3 2. Pré requis... 3 3. Principe de fonctionnement... 3 4. Connexion au site Internet... 4 5. Remplir

Plus en détail

Voici les objectifs de la séance d'aujourd'hui :

Voici les objectifs de la séance d'aujourd'hui : Bienvenue au module de formation en ligne sur l export de données dans le cadre de la gestion externe de cas dans le LaMPSS. Le module vous donnera un aperçu de la fonction «export de données» introduite

Plus en détail

3. Les comptes de groupes

3. Les comptes de groupes 1. Rappels Synthèse sur l administration des comptes d utilisateurs et des comptes de groupes sous Windows Server 2008 Service DNS DNS (Domain Name System = Système de nom de domaines). Un DNS traduit

Plus en détail

INDEX. 8.2.1 Images et enregistrements dans la galerie... 24

INDEX. 8.2.1 Images et enregistrements dans la galerie... 24 DS1093-121 FRANÇAIS INDEX 1 Introduction... 3 2 Opérations préliminaires et conditions... 3 3 Méthode de connexion... 4 4 Page d accès de l application... 4 5 Enregistrement d un utilisateur... 5 6 Modalité

Plus en détail

e-secure guide d'utilisation

e-secure guide d'utilisation e-secure guide d'utilisation V 06 2010 1 Pour tout renseignement, contactez le SAV au 0 825 041 040 (0,15 /min) FICHE N 1 : PREMIERE UTILISATION 1. Connectez votre clé e-secure : - sur le socle USB contenu

Plus en détail

B. Utilisation de l application «Subventionnement des Clubs sportifs».

B. Utilisation de l application «Subventionnement des Clubs sportifs». «Clubs sportifs» Demande de subvention «IRISbox». Rendez-vous sur Internet à l adresse : https://irisbox.irisnet.be (pour rejoindre le portail Irisbox) ou : https://irisbox.irisnet.be/mybox (pour rejoindre

Plus en détail

GUIDE D'UTILISATION DU NOUVEAU GESTIONNAIRE DE CONNEXION SFR POUR les terminaux compatibles EeePC 901 3G+ et Samsung NC10 3G+

GUIDE D'UTILISATION DU NOUVEAU GESTIONNAIRE DE CONNEXION SFR POUR les terminaux compatibles EeePC 901 3G+ et Samsung NC10 3G+ GUIDE D'UTILISATION DU NOUVEAU GESTIONNAIRE DE CONNEXION SFR POUR les terminaux compatibles EeePC 901 3G+ et Samsung NC10 3G+ Le nouveau gestionnaire de connexion SFR que vous venez d installer vous permet

Plus en détail

Gestion des stocks. Somme du stock «En cours» des 6 lieux de stockage

Gestion des stocks. Somme du stock «En cours» des 6 lieux de stockage Gestion des stocks La case «gestion du stock» doit être cochée dans la fiche de l article pour que celui-ci soit mouvementé. Vous pouvez gérer 6 stocks (stock de 0 à 5). Le stock inscrit en rouge correspond

Plus en détail

La gestion de la ressource humaine (GRH), du pointage et des absences Guide d utilisation pour le responsable

La gestion de la ressource humaine (GRH), du pointage et des absences Guide d utilisation pour le responsable La gestion de la ressource humaine (GRH), du pointage et des absences Guide d utilisation pour le responsable août 04 Timix+ La gestion de la ressource humaine (GRH), du pointage et des absences 1 Introduction

Plus en détail

Procédure de Choix du mode Fin de Journée Version 6.3. pour le logiciel MicroJet Version 8.2x de TNT Express National.

Procédure de Choix du mode Fin de Journée Version 6.3. pour le logiciel MicroJet Version 8.2x de TNT Express National. Procédure de Choix du mode Fin de Journée Version 6.3 pour le logiciel MicroJet Version 8.2x de TNT Express National. (via un transfert FTP sur le serveur de TNT ou via une clé USB) Préambule : Cette procédure

Plus en détail

IBM Managed Security Services for Web Security

IBM Managed Security Services for Web Security Description des services 1. Nature des services IBM Managed Security Services for Web Security Les services IBM Managed Security Services for Web Security («MSS for Web Security») peuvent inclure : a.

Plus en détail

I. Présentation...2 1- Précision...2 2- Rappels importants...2

I. Présentation...2 1- Précision...2 2- Rappels importants...2 Procédure d utilisation de la fonction «INVENTAIRE» avec Douchette code barre Sommaire I. Présentation...2 1- Précision...2 2- Rappels importants...2 II. L inventaire de A à Z...3 1- Préparation...3 a.

Plus en détail

CONTRAT D ETUDES. Domaine d études, Code 3. Département Composante. Code pays 4 Personne de contact E-mail/téléphone. Département Composante

CONTRAT D ETUDES. Domaine d études, Code 3. Département Composante. Code pays 4 Personne de contact E-mail/téléphone. Département Composante CONTRAT D ETUDES L étudiant Nom (s) Prénom (s) Date de naissance Nationalité 1 Sexe [M/F] Année académique 20../20.. Cycle d études 2 Téléphone Domaine d études, Code 3 E-mail L établissement d envoi Nom

Plus en détail

PRONOTE 2010 hébergement

PRONOTE 2010 hébergement PRONOTE 00 hébergement INDEX-EDUCATION.COM NOS LOGICIELS FONT AVANCER L ÉCOLE Table des matières Démarrage Première connexion... 4 Gestion du certificat... 5 Démarrer L hébergement... 7 Se connecter avec

Plus en détail

Manuel de configuration des fonctions de numérisation

Manuel de configuration des fonctions de numérisation Manuel de configuration des fonctions de numérisation WorkCentre M123/M128 WorkCentre Pro 123/128 701P42171_FR 2004. Tous droits réservés. La protection des droits de reproduction s applique à l ensemble

Plus en détail

Utilisation d'un Serveur SambaEdu pour un enseignant

Utilisation d'un Serveur SambaEdu pour un enseignant CRDP de l Académie de Versailles Mission TICE Médiapôles Mediapoles @crdp.acversailles.fr Utilisation d'un Serveur SambaEdu pour un enseignant 2, rue Pierre Bourdan 78160 MarlyleRoi Février 2013 http://www.tice.acversailles.fr

Plus en détail

Manuel W2P pour l auteur de la commande

Manuel W2P pour l auteur de la commande Helvetia Suisse Manuel W2P pour l auteur de la commande Ceci est un document interactif. Utilisez les liens utiles afin d accéder plus rapidement aux renvois et à des informations complémentaires. Votre

Plus en détail

e)services - Guide de l utilisateur e)carpa

e)services - Guide de l utilisateur e)carpa e)services - Guide de l utilisateur e)carpa 2 Sommaire 1 Introduction 3 2 - Accès au site e)carpa 4 2.1 Identification et authentification 4 2.2 Consultation du site e)carpa 6 2.3 Mode de navigation sur

Plus en détail

WinTask x64 Le Planificateur de tâches sous Windows 7 64 bits, Windows 8/8.1 64 bits, Windows 2008 R2 et Windows 2012 64 bits

WinTask x64 Le Planificateur de tâches sous Windows 7 64 bits, Windows 8/8.1 64 bits, Windows 2008 R2 et Windows 2012 64 bits WinTask x64 Le Planificateur de tâches sous Windows 7 64 bits, Windows 8/8.1 64 bits, Windows 2008 R2 et Windows 2012 64 bits Manuel d initiation du Planificateur 2 INTRODUCTION 5 CHAPITRE I : INSTALLATION

Plus en détail

Mode d emploi Accès & consultation des certificats d étalonnage MES PV EN LIGNE

Mode d emploi Accès & consultation des certificats d étalonnage MES PV EN LIGNE Accès & consultation des certificats d étalonnage Présentation du service Le service offre via une interface unique : - pour les clients d accéder à un espace de stockage et de consultation en ligne des

Plus en détail

Mode d emploi pour CITIZEN ECO-DRIVE Proximity

Mode d emploi pour CITIZEN ECO-DRIVE Proximity 1/16 Mode d emploi pour CITIZEN ECO-DRIVE Proximity Connexion pour la première fois (pairage) Déconnexion Reconnexion Fonctions Réglage des comptes de courrier électronique Reportez-vous aussi au mode

Plus en détail

Mise à jour de la base de données des marques nationales du tourisme

Mise à jour de la base de données des marques nationales du tourisme Mise à jour de la base de données des marques nationales du tourisme Ce tutoriel a pour objectif d aider à la création et la mise à jour des fiches recensant les établissements qui obtiennent la marque

Plus en détail

Manuel utilisateur de l outil DIPISI ; Projets Système d Information. Phase d instruction du dossier hôpital numérique : p2 à p16

Manuel utilisateur de l outil DIPISI ; Projets Système d Information. Phase d instruction du dossier hôpital numérique : p2 à p16 Manuel utilisateur de l outil DIPISI ; Projets Système d Information Phase d instruction du dossier hôpital numérique : p2 à p16 Phase de suivi du dossier hôpital numérique : p17 à p26 1/26 Phase Instruction

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation de STATISTICA Entreprise pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous Terminal

Plus en détail

TotEM. Guide d utilisation de l application. Janvier 2012 R001

TotEM. Guide d utilisation de l application. Janvier 2012 R001 TotEM Guide d utilisation de l application Janvier 2012 R001 TotEM Guide d utilisation de l application 1. Introduction 3 2. Les écrans de TotEM 7 3. Charger et visualiser un document 16 4. Le sommaire

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE D UTILISATION DU MODULE DE SAISIE EN LIGNE BILAN SOCIAL 2011. Saisir ses données par Internet

NOTICE TECHNIQUE D UTILISATION DU MODULE DE SAISIE EN LIGNE BILAN SOCIAL 2011. Saisir ses données par Internet NOTICE TECHNIQUE D UTILISATION DU MODULE DE SAISIE EN LIGNE BILAN SOCIAL 2011 Saisir ses données par Internet Description générale 2 Phase 1 : Connexion au système 2 a) Se connecter 2 b) Installation du

Plus en détail