GRILLE D AUTO-EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GRILLE D AUTO-EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS"

Transcription

1 Ces grilles vont permettre d évaluer les risques spécifiques à chaque école. Dans la colonne «observations», décrire la situation qui amène à répondre «non» ou «non satisfaisant» à la question posée. Par exemple : Si la réponse est «non» à la question «Les espaces de circulation sont-ils dégagés?». Dans la colonne «observations», noter, si c est le cas, qu un meuble de rangement de cartes de géographie est en équilibre instable le long d un mur du couloir. Risque : entrave à la circulation en cas d évacuation rapide / incendie. Les points négatifs ainsi que ceux estimés non satisfaisants seront reportés sur le DUERP qui intègrera les actions à engager, leur degré d urgence et les personnes concernées. PREVENTION DES RISQUES LIES AUX BATIMENTS ET AUX INSTALLATIONS ETAT DES BATIMENTS, DE LA COUR ET DES ABORDS DE L ECOLE Murs Plafonds L'état extérieur des murs et des plafonds présente-t-il un aspect non dégradé avec ou sans infiltrations d'eau? Satisfaisant Oui Non Risque Toitures L'état des toitures est-il satisfaisant? Les sols sont-ils propres et non glissants? Sols Les planchers sont-ils exempts de bosses, trous ou plans inclinés dangereux? Les ouvertures ou baies vitrées sont-elles stables? Portes et fenêtres Les vitrages sont-ils sans danger en cas de bris? Le sol est-il exempt de bosses, de trous ou de plans inclinés dangereux? Préaux Auvents Cours Etat des murs d enceinte et des clôtures Possibilité d empêcher les allées et venues dans l enceinte de l école Espaces verts et plantations Entretien des espaces extérieurs Accès extérieur Le sol est-il propre et non glissant? Les murs et les plafonds des préaux et auvents sont-ils non dégradés avec ou sans infiltrations d'eau? Le sol est-il exempt de bosses, de trous ou de plans inclinés dangereux? Les fixations des équipements de jeux sont elles d'apparence solide? L'état de la clôture est -il satisfaisant? La clôture est -elle aux normes (hauteur, revêtement,...)? Les abords immédiats de l'établissement sont - ils sécurisés? Le fonctionnement des portails d'accès est -il conforme? Le portail est -il fermé durant les heures de classe? Les arbres semblent -ils pouvoir résister aux grands vents habituels? Les branches des arbres semblent -elles saines et solides? Le choix des arbres est -il satisfaisant (toxicité, incendie)? Les mobiliers urbains (bancs, éclairage,...) et les équipements de jeux sont -ils conformes? Existe-t-il un accès handicapé? Equipement Aménagement Aménagement Circulation piétonne Circulation piétonne -Incendie Aménagement Circulation piétonne 1

2 Facteurs d'ambiance lumineuse Facteurs d'ambiance thermique Facteurs d'ambiance sonore Escaliers Rangements Sanitaires ETAT DES BATIMENTS, DE LA COUR ET DES ABORDS DE L ECOLE L'éclairement dans les locaux est-il satisfaisant? Les tableaux disposent-ils d un éclairage spécifique? La température permet-elle de travailler dans des conditions acceptables? Le niveau sonore permet-il de travailler dans des conditions acceptables? Les escaliers sont-ils en bon état? Les escaliers sont-ils propres et non glissants? Les escaliers sont-ils équipés d'une main courante? Les escaliers de 1,50m de large au moins sont ils équipés de deux mains-courantes? Les garde- corps sont-ils solides et bien fixés? Les garde-corps ont-ils une hauteur d'au moins 0,90 m? Les rangements en hauteur sont-ils sécurisés? Les accès à ces rangements se font-ils en sécurité? Les rangements sont -ils suffisants? Les manutentions se font -elles en sécurité? Si le local renferme des produits dangereux, la pièce est-elle ventilée? Si stockage de produits dangereux, le local est il fermé à clef? L'eau est-elle à température réglable? Du savon est -il mis à la disposition des personnes? Un moyen d'essuyage des mains est-il mis à la disposition des personnes (serviettes jetables ou sèche-mains)? Les sanitaires sont -ils correctement ventilés? Les sanitaires sont -ils en nombre suffisant? Satisfaisant Risque Oui Non Éclairage Éclairage Ambiance thermique Bruit ou hauteur Aménagement Manutention Aération Ventilation Produits dangereux Ventilation Les sanitaires hommes et femmes et élèves sont-ils séparés? L entretien des locaux est-il quotidien? 2

3 PREVENTION DU RISQUE INCENDIE OUI NON Services de secours L'accès pompier est-il identifié? L'accès pompier est-il dégagé? L alarme incendie Le système d alarme incendie est-il régulièrement vérifié? L'alarme est-elle audible en tout point des locaux quelque soit l'activité? Les extincteurs sont -ils visibles? Les extincteurs sont -ils accessibles? Extincteurs Les extincteurs sont -ils placés à proximité de chaque sortie? Les extincteurs sont -ils en nombre suffisant (1 pour 200 m2)? Les extincteurs sont -ils bien fixés, goupillés et plombés? Les extincteurs sont -ils tous vérifiés (contrôle périodique annuel)? Les extincteurs sont -ils toujours adaptés aux risques présents? Les portes coupe-feu sont-elles dégagées? Les issues sont-elles dégagées? Dégageme nt permanent des portes, couloirs, escaliers, issues, Les issues sont-elles visibles? Les Blocs Autonomes d'éclairage de Sécurité (BAES) sont-ils en ordre de marche? Les espaces de circulation sont-ils dégagés? Les espaces de circulation entre les mobiliers sont-ils respectés? 2 ème main courante dans les escaliers si largeur > 1,40m Eclairage de sécurité en ordre de marche Si un local reçoit de 20 à 50 personnes Les suspensions en matières inflammables sont-elles éloignées des sources de chaleur ( luminaires, radiateurs )? Les produits combustibles (papiers, cartons, produits inflammables) sont-ils stockés dans des locaux adaptés et entretenus? Les dessous des escaliers sont totalement exempts de stockage? Y a-t-il deux issues donnant à l'extérieur ou dans des locaux différents non en cul de sac? S'il y a deux issues, la deuxième est elle déverrouillée pendant la présence du public? S'il y a deux issues, la deuxième est elle obstruée pendant la présence du public? Des appareils électriques mobile sont-ils présents dans les locaux? 3

4 PREVENTION DU RISQUE ELECTRICITE Les emplacements des dispositifs de coupure d électricité sont connus du personnel? Les locaux électriques sont-ils fermés à clef? Les prises électriques sont-elles en nombre suffisant? Les prises électriques sont-elles munies d éclipse? Les tableaux électriques sont-ils fermés? Chaque matériel électrique est-il raccordé sur une prise murale (pas de prises multiples)? Les interrupteurs et les prises électriques sont-ils en bon état? Les raccordements électriques sont-ils en bon état? PREVENTION DU RISQUE GAZ / FUEL Existe-t-il un stockage ou un circuit de distribution dans l enceinte de l école? Les organes de coupure sont-ils connus du personnel? Les livraisons sont-elles organisées sur le temps scolaire? 4

5 RISQUES LIES AUX ACTIVITES PREVENTION DES RISQUES LIES A L ORGANISATION DU TRAVAIL Les mobiliers sont-ils stables et/ou solidement fixés? Le directeur dispose-t-il d un bureau (local spécifique)? Existe-t-il une salle de rencontre avec les partenaires? Existe-t-il un espace de rangement du matériel pédagogique? Existe-t-il une salle des maîtres? Existe-t-il une salle de travail (reprographie )? Salle pour les intervenants spécialisés? PREVENTION DU RISQUE TRAVAIL SUR ECRAN Satisfaisant L installation aux postes de travail informatique est-elle satisfaisante? L éclairage est-il satisfaisant? OUI NON Les installations électriques sont-elles satisfaisantes? PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Des situations de stress sont-elles repérées? Des situations de harcèlement sont-elles signalées? Des agressions verbales ou physiques ont-elles eu lieu? LES CONDITIONS D EXERCICE DU METIER SONT-ELLES SATISFAISANTES? Satisfaisant OUI NON Existe-t-il des personnels en service partagé? Existe-t-il des personnels ayant un trajet domicile-travail important? Appuis réglementaires à la fonction La continuité du service est-elle régulièrement assurée? Les effectifs par classe permettent-ils de travailler dans des conditions acceptables? 5

6 Satisfaisant Des personnels spécialisés interviennent-ils? Formation continue Relation/Communication avec l institution Relations avec les parents Mission de direction : les modalités d organisation permettentelles d exercer les tâches (administratives ou autres) dans des conditions satisfaisantes? OUI NON SANTE Des enseignants et des personnels ont-ils bénéficié d une formation aux premiers secours PSC1? Certains personnels présentent-ils des problèmes de voix? Certains personnels présentent-ils des troubles musculosquelettiques? Y a-t-il des personnels en situation de handicap? Si oui, le est-il adapté? Des cas d allergie ont-ils été repérés (craie, poussière )? L entretien des locaux est-il quotidien? RISQUES LIES A L ENVIRONNEMENT EXTERIEUR DE L ECOLE ACCES ET USAGE DE L ECOLE HORS EDUCATION Les locaux ou l enceinte de l école sont-ils accessibles à des personnes extérieures pendant le temps scolaire? Les locaux de l école sont-ils utilisés en dehors du temps scolaire? Des véhicules (livraison par exemple) traversent-ils régulièrement la cour? Des travaux sont-ils effectués par les services municipaux dans l enceinte de l école durant le temps scolaire? Des travaux sont-ils effectués par une entreprise extérieure dans l enceinte de l école? 6

7 ORGANISATION ET PRISE EN COMPTE DE L HYGIENE ET DE LA SECURITE Le directeur d école a-t-il bénéficié d une formation en matière d hygiène et de sécurité? Le cahier (ou registre) hygiène et sécurité est-il connu des personnels et accessible? Le registre de danger grave et imminent est-il connu des personnels et accessible? Les enseignants ont-ils bénéficié d une formation hygiène et sécurité? Le conseiller en hygiène et sécurité (ACMO) de circonscription est-il connu? Le conseiller en hygiène et sécurité (ACMO) du département est-il connu? L inspecteur santé et sécurité au travail (ISST) de l académie est-il connu? Le DUERP est-il élaboré et présenté en conseil d école? AUTRES RISQUES 7

8 Le registre de sécurité incendie Consignes Amiante Est-il présent à l école? Y-a-t-il passage de la commission de sécurité dans l école? Un «avis favorable» a-t-il été émis par cette commission? Une copie du PV de la commission de sécurité est-elle transmise au directeur? Les installations techniques sont-elles vérifiées? (électricité, gaz) Une copie des rapports de ces vérifications techniques est-elle transmise au directeur? L accès à un moyen d alerte téléphonique est il libre et direct? Les consignes générales et particulières sont elles affichées dans les divers locaux? Le Plan d intervention des pompiers est-il affiché ă l entrée des bâtiments? Les consignes générales et particulières sont elles à jour? Les exercices d évacuation sont-ils régulièrement réalisés? Les emplacements des dispositifs de coupure gaz, électricité, ventilation sont connus du personnel? Le contrôle a-t-il été réalisé? Le directeur a-t-il été informé des résultats? PREVENTION DU RISQUE INCENDIE PREVENTION DES RISQUES AMIANTE / PLOMB / RADON OUI NON Plomb Le contrôle a-t-il été réalisé? Le directeur a-t-il été informé des résultats? Le contrôle a-t-il été réalisé? Radon Le directeur a-t-il été informé des résultats? Le protocole d urgence en cas d accident est-il affiché et connu des personnels? Les numéros de téléphone d urgence sont-ils affichés? Existe-t-il une armoire à pharmacie? L inventaire et le renouvellement sont-ils réguliers? SANTE RISQUES MAJEURS ET ENVIRONNEMENT L école est-elle dans une zone à risque majeur naturel? L école est-elle dans une zone à risque majeur technologique? Un Plan Particulier de Mise en Sûreté a-t-il été élaboré? L exercice de simulation annuel est-il réalisé? 8

Aide à la rédaction du Document Unique d'evaluation des Risques

Aide à la rédaction du Document Unique d'evaluation des Risques Aide à la rédaction du Document Unique d'evaluation des Risques Rappel des objectifs du DUER : Ce document permet de caractériser les risques professionnels dans chaque école par type d activités menées

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Ces grilles vont permettre d évaluer les risques spécifiques à chaque école. Dans la colonne, décrire la situation qui amène à répondre non ou «non satisfaisant» à la question posée. Par exemple : Si la

Plus en détail

GLOSSAIRE. Recommandation et réglementation. A observer, à repérer par exemple/notamment. Page 1. Préparation Document unique

GLOSSAIRE. Recommandation et réglementation. A observer, à repérer par exemple/notamment. Page 1. Préparation Document unique A consulter sur la page Hygiène et sécurité du site de l'académie de Toulouse la "Boîte à outils pour le premier degré" http://www.ac-toulouse.fr/web/personnels/60-ressources-professionnelles.php Thèmes

Plus en détail

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle 1 Conformément à l article 3a en association avec l article 6 de la loi sur le travail et à l ordonnance 3 relative à la loi sur le travail, l employeur (canton) est tenu d adopter des mesures appropriées

Plus en détail

Guide pour l élaboration du document unique d évaluation des risques pour les établissements scolaires du premier degré

Guide pour l élaboration du document unique d évaluation des risques pour les établissements scolaires du premier degré Guide pour l élaboration du document unique d évaluation des risques pour les établissements scolaires du premier degré Nombre d AVS/EVS Nombre d agents territoriaux Nom de l IEN de circonscription : Nom

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié)

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente notice descriptive (article R.123-22 du

Plus en détail

CAHIER ANNUEL DE SECURITE

CAHIER ANNUEL DE SECURITE Situer sur les plans de(s) bâtiment(s) : ANNEE SCOLAIRE 2005/2006 L emplacement des organes de coupure : GAZ.. ELECTRICITE. HT BT CAHIER ANNUEL DE SECURITE EAU... MAZOUT.. PLAN PARTICULIER de MISE EN SURETE

Plus en détail

D une manière générale maintenir libres les circulations intérieures au bâtiment.

D une manière générale maintenir libres les circulations intérieures au bâtiment. G3-Doc1 Mesures de prévention contre le risque incendie et panique à mettre en œuvre durant le déroulement d une manifestation exceptionnelle et à préciser dans la notice de sécurité 01.09.2010 Les bâtiments

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE PREFECTURE DE LA HAUTE-GARONNE Service Départemental d Incendie et de Secours de la Haute-Garonne Bureau Prévention 49 Chemin de l Armurié BP 123 31776 COLOMIERS CEDEX Tél.: 05.61.06.37.60 Fax : 05.61.06.37.64

Plus en détail

CAHIER ANNUEL DE SECURITE

CAHIER ANNUEL DE SECURITE INSPECTION DE L EDUCATION NATIONALE SARREGUEMINES EST ANNEE SCOLAIRE 20 / 20 6 rue Claire Oster - 57216 Sarreguemines Tél. : 03.87.95.13.87 Fax.: 03.87.95.61.96 CAHIER ANNUEL DE SECURITE PLAN PARTICULIER

Plus en détail

ORDRE DU JOUR. Intervention d un préventeur du SDIS 73

ORDRE DU JOUR. Intervention d un préventeur du SDIS 73 ORDRE DU JOUR Pourquoi faire de la prévention? Quels sont les acteurs de la prévention? Qui peut vous accompagner? Quels sont les registres obligatoires? Intervention d un préventeur du SDIS 73 POURQUOI

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la Modèle 2010-V1 PRÉFECTURE DE L'YONNE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la COMMISSION CONSULTATIVE DÉPARTEMENTALE DE SÉCURITÉ

Plus en détail

QUESTIONNAIRE «SECURITE»

QUESTIONNAIRE «SECURITE» QUESTIONNAIRE «SECURITE» IDENTIFICATION (Facultatif) Etablissements ou services (Nom et adresse) : Adresse : Adhérent? OUI NON Association gestionnaire : Nom du gestionnaire (Directeur, Présidence ) :

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (Code de la construction et de l habitation Art. R123 à R123.55 arrêté du 22 juin 1990) S agissant d une opération en site existant, en application

Plus en détail

Document unique d évaluation et de prévention des risques

Document unique d évaluation et de prévention des risques Établissement : ESAT OVE THÔNES Unité de travail : ATELIER SOUS TRAITANCE INDUSTRIELLE ET CONDITIONNEMENT CIRCULATION des piétons des véhicules différence de niveaux état des surfaces de sol R50 G2 -Tenir

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P Le système d'alarme incendie doit permettre de signaler un sinistre et de le localiser. Il fonctionne sur une source autonome en l'absence de courant. L'action

Plus en détail

Maison de l Urbanité

Maison de l Urbanité Les critères minimaux de salubrité dans le cadre des petits logements Maison de l Urbanité 15 septembre 2010 DGO 4 - DEPARTEMENT DU LOGEMENT Bases réglementaires Code Wallon du Logement, art. 10 : 1 :

Plus en détail

Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité

Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Albens, PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE : La prévention incendie a pour but d'éviter l'éclosion d'un sinistre, de limiter sa propagation,

Plus en détail

«DE L EVALUATION DES RISQUES AU DOCUMENT UNIQUE» «SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL» COMMISSION HYGIENE ET SECURITE Ŕ LYCEE SAINT EXUPERY

«DE L EVALUATION DES RISQUES AU DOCUMENT UNIQUE» «SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL» COMMISSION HYGIENE ET SECURITE Ŕ LYCEE SAINT EXUPERY «DE L EVALUATION DES RISQUES AU DOCUMENT UNIQUE» «SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL» COMMISSION HYGIENE ET SECURITE Ŕ LYCEE SAINT EXUPERY 1 SOMMAIRE INTRODUCTION AU DOCUMENT 3 SUPPORT METHODOLOGIQUE Schéma

Plus en détail

GRILLE D AIDE AU REPERAGE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

GRILLE D AIDE AU REPERAGE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS MANUTENTION MANUELLE Postures inadaptées : Port de charge > 25 kg Matériels de manutention : Transpalettes : Chute de la charge Diables : Manutention ou manipulation répétée Chariots manuels : Cadence

Plus en détail

Unité de travail : PERSONNEL SPORTIF LIEU : DATE : Nombre de poste(s) :

Unité de travail : PERSONNEL SPORTIF LIEU : DATE : Nombre de poste(s) : Unité de travail : PERSONNEL SPORTIF LIEU : DATE : Nombre de poste(s) : A) S LIES A l'activité SEDENTAIRE 1) Risques de heurts ou de douleurs physiques (dus aux postes de travail proprement dit) S (ou

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 17 octobre 2007 modifiant l arrêté du 2 mai 2002 modifié relatif aux prescriptions

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ PLAN DE PRÉVENTION B 7 PROTOCOLE CHARGEMENT / DÉCHARGEMENT B 8 PERMIS DE FEU B 9 B 7 Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES

Plus en détail

SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL

SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL Code RNE Ecole Adresse Code postal Commune Tel. Fax. Courriel AIRE de la commune CIRCONSCRIPTION IEN de circonscription Assistant de prévention de circonscription IRECTEUR

Plus en détail

Sommaire général détaillé

Sommaire général détaillé Sommaire général détaillé 1 - Les établissements accueillant des personnes âgées (MR.1) Chap. 1 Les maisons de retraite : une réalité complexe (MR.11)... 31 1/1 Généralités (MR.111)... 31 1/2 La typologie

Plus en détail

AUDITS DE TERRAIN THEMES OUI NON NR La réponse à la question doit toujours être 1 dans la case oui, non ou non répondue ( ne sais pas )

AUDITS DE TERRAIN THEMES OUI NON NR La réponse à la question doit toujours être 1 dans la case oui, non ou non répondue ( ne sais pas ) VILLE D'AJACCIO SERVICE MEDECINE PROFESSIONNELLE ET PREVENTIVE UNITÉ DE TRAVAIL DATE AUDITS DE TERRAIN THEMES OUI NON NR La réponse à la question doit toujours être 1 dans la case oui, non ou non répondue

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

Document unique d'évaluation des risques professionnels et plan de prévention

Document unique d'évaluation des risques professionnels et plan de prévention Académie Aix-Marseille Document unique d'évaluation des risques professionnels et plan de prévention Code RNE de l'établissement : 0130049H Nom de l'établissement : LYCEE TECHNOLOGIQUE REMPART (R Type

Plus en détail

P.P.S.P.S. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé

P.P.S.P.S. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé Statistiques Un constat : 15 millions de salariés au régime général de la SS 900 000 accidents du travail et de trajet par an 1 800 mortels 5 000

Plus en détail

PROJET DE GUIDE. d'aide à la rédaction du Document Unique. en Cabinet d Avocats

PROJET DE GUIDE. d'aide à la rédaction du Document Unique. en Cabinet d Avocats PROJET DE GUIDE d'aide à la rédaction du Document Unique en Cabinet d Avocats 2 PRINCIPES En application des articles R. 4121-1 et suivants du code du travail, toutes les entreprises, publiques ou privées,

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP DE 5 E CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes 1 Centre de gestion Ce document est un récapitulatif des principales mesures à prévoir lors d un déménagement de Services Techniques dans de nouveaux locaux. Vous y trouverez donc un rappel des principales

Plus en détail

COLLECTIVITE : REGISTRE OUVERT LE :././. SIGNATURE ET CACHET : sommaire. Présentation. Exercices d évacuation. Affiches. Acteurs

COLLECTIVITE : REGISTRE OUVERT LE :././. SIGNATURE ET CACHET : sommaire. Présentation. Exercices d évacuation. Affiches. Acteurs COLLECTIVITE : SITE : REGISTRE OUVERT LE :././. SIGNATURE ET CACHET : sommaire Présentation Exercices d évacuation Affiches Acteurs Vérifications périodiques LE REGISTRE INCENDIE Quoi? Ce registre a pour

Plus en détail

DIRECTEURS D ECOLE Sécurité Responsabilité

DIRECTEURS D ECOLE Sécurité Responsabilité DIRECTEURS D ECOLE Sécurité Responsabilité Daniel Bousquet Inspecteur Santé, Sécurité au Travail (ISST) isst@ac-lyon.fr Plan de l intervention ISST Champ de compétence Mission CONSEILLER et ASSISTANT DE

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS

DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS Décret no 2001-1016 du 5 novembre 2001 Article L. 230-2 du code du travail et modifiant le code du travail (deuxième

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE Révision : 3 Date : JUIN 2010 BETOM ingénierie Notice de Sécurité Page 2/9 S O M M A I R E 1.

Plus en détail

Document Unique d Evaluation des Risques professionnels

Document Unique d Evaluation des Risques professionnels Document Unique d Evaluation des Risques professionnels Évaluation des risques professionnels pour la santé et la sécurité des travailleurs IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE : Raison sociale : Adresse : Téléphone

Plus en détail

Document unique d évaluation des risques en E.P.L.E.

Document unique d évaluation des risques en E.P.L.E. Document unique d évaluation des risques en E.P.L.E. «DE L EVALUATION DES RISQUES AU DOCUMENT UNIQUE» «SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL» Document unique d évaluation des risques (Décret n 2001-1016 du 5.11.2001)

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITE

GESTION DE LA CO-ACTIVITE GESTION DE LA CO-ACTIVITE Plan de prévention Protocole Chargement/Déchargement Permis de Feu Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES TRAVAUX DANGEREUX

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS DIVERS

RENSEIGNEMENTS DIVERS NOTICE DE SECURITE Références: A joindre obligatoirement à tout dossier de permis de construire ou déclaration de travaux exemptés de permis de construire relatifs à un établissement recevant du public

Plus en détail

Algérienne des Expertises. Aperçu sur la réglementation algérienne relative à l hygiène et la sécurité en milieu de travail

Algérienne des Expertises. Aperçu sur la réglementation algérienne relative à l hygiène et la sécurité en milieu de travail Aperçu sur la réglementation algérienne relative à l hygiène et la sécurité en milieu de travail Décret exécutif n 91-05 du 19.01.1991 Propreté des locaux Aération et éclairage des locaux Ventilation mécanique

Plus en détail

L organisation des exercices d évacuation d incendie

L organisation des exercices d évacuation d incendie L organisation des exercices d évacuation d incendie Afin de limiter les risques lors d un sinistre, il est nécessaire de mettre en place des consignes à suivre en cas d incendie au sein des différents

Plus en détail

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter.

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Cependant si vous désirez un audit sécurité complet, il

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE. de transcription de l évaluation. des risques professionnels

DOCUMENT UNIQUE. de transcription de l évaluation. des risques professionnels Document Unique 0 DOCUMENT UNIQUE de transcription de l évaluation des risques professionnels Document Unique 1 SOMMAIRE I. Présentation de l entreprise... 2 II. Méthodologie utilisée...3 III. Evaluation

Plus en détail

Entretiens. Résultats statistiques de l année. Date de mise à jour 01/04/09. Nom de l établissement

Entretiens. Résultats statistiques de l année. Date de mise à jour 01/04/09. Nom de l établissement Gestion de la santé et de la sécurité au travail dans l entreprise Vingt thèmes pour évaluer votre niveau d organisation et l implication de votre personnel Nom de l établissement Date de mise à jour 01/04/09

Plus en détail

SECURITE INCENDIE. La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics.

SECURITE INCENDIE. La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics. Fiche Prévention SECURITE INCENDIE La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics. La sécurité incendie est régie par de nombreuses réglementations

Plus en détail

NOTICE HYGIENE ET SECURITE

NOTICE HYGIENE ET SECURITE VI. NOTICE HYGIENE ET SECURITE 2013.39677.EV.DDAE MONSANTO Peyrehorade Page : 1 SOMMAIRE VI.NOTICE HYGIENE ET SECURITE... 1 VI.1 DISPOSITIONS GENERALES... 3 VI.1.1 REGLEMENTATIONS APPLICABLES... 3 VI.1.2

Plus en détail

BILAN DE L HYGIENE, DE LA SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL 2014

BILAN DE L HYGIENE, DE LA SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL 2014 BILAN DE L HYGIENE, DE LA SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL 2014 I PRESENTATION DE L ENTREPRISE 1.1 - IDENTIFICATION Raison Sociale : Immobilière Podeliha Adresse : 13 rue Bouché Thomas CS 10906 49009

Plus en détail

Évaluation. de la santé et de la sécurité dans un établissement scolaire. 1. Fiche signalétique de l établissement : Code RNE : Type d établissement :

Évaluation. de la santé et de la sécurité dans un établissement scolaire. 1. Fiche signalétique de l établissement : Code RNE : Type d établissement : Évaluation de la santé et de la sécurité dans un établissement scolaire 1. Fiche signalétique de l établissement : Code RNE : Type d établissement : Nom de l établissement : Nom de la circonscription (pour

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES DU COLLEGE ALBERT CAMUS DE TINCHEBRAY

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES DU COLLEGE ALBERT CAMUS DE TINCHEBRAY DOCUMENT UNIQUE D EVLUTION DE RIQUE DU COLLEGE LBERT CMU DE TINCHEBRY Unité de travail : Vie scolaire et circulation intérieure GRILLE D INVENTIRE ET DE MEURE PREVENTIVE (2014-2015) Risque électrique *

Plus en détail

8.3.1. Modèle de registre de sécurité

8.3.1. Modèle de registre de sécurité 8.3.1. Modèle de registre de sécurité Dans les établissements/associations recevant du public, doit être tenu un registre de sécurité incendie, sur lequel sont reportés les renseignements indispensables

Plus en détail

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ 16 A GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ Plan de prévention - Protocole de sécurité pour le chargement ou le déchargement de véhicule Permis de feu - Dossier des plans de prévention, protocoles de sécurité pour

Plus en détail

grille de Conformité Réglementaire

grille de Conformité Réglementaire N D ordre Objet Références Exigences 1 Prestations en SST Code de Travail C T : loi n 66 27 du 30/04/1966 modifié par la loin n 94 29 du 21/02/1994 et la loi n 96 62 du 15/07/1996 : grille de Conformité

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Etablissement :

DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Etablissement : DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Etablissement : INTERVENANTS ET DEMARCHE L évaluation des risques professionnels a été réalisée par 1 le chef d entreprise et /ou le directeur

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation Ville de Perpignan Direction Générale des Services Techniques Etablissement Recevant du Public Consignes Générales d Exploitation 1- Surveillance de l établissement En présence du public, l établissement

Plus en détail

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil EXEMPLE DE NOTICE DE SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil NOTA : Cet exemple de notice est un document simplifié. Des renseignements complémentaires

Plus en détail

Ecole : Adresse : Commune :

Ecole : Adresse : Commune : Ecole : Adresse : Commune : 1 Utilisation de ce registre ORGANISATION 8 parties : 1) Aide-mémoire 2) Fiche d identité de l école 3) Fiche annuelle de sécurité 4) Consignes en cas d incendie 5) Les extincteurs

Plus en détail

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO :

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO : Etat des lieux en hygiène et sécurité dans un établissement scolaire Rectorat Inspection en Hygiène et sécurité Dossier suivi par M. Gilbert ROUSSEAU Téléphone 05 57 57 39 82 Fax 05 57 57 87 40 Mél: Gilbert.rousseau@acbordeaux.fr

Plus en détail

Évaluation des risques professionnels

Évaluation des risques professionnels Évaluation des risques professionnels Fascicule d aide à l élaboration du DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES (DUER) Nom de l établissement ou de l école : Ville : Département : Académie de Poitiers

Plus en détail

ENQUÊTE PLANNING - OPC

ENQUÊTE PLANNING - OPC LOT N : 01 VRD ESPACES VERTS GROS ŒUVRE TRAITEMENTS DES FACADES EN JOURS QUELLE TÂCHE Installation de chantier Décapage, Acces provisoire, Plateforme Voiries et Réseaux Divers Terrassements Réseau EP Réseaux

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Rappel réglementaire Le Code du travail impose à l employeur de : - Assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs (Art. L. 4121-1 C.

Plus en détail

Catalogue des formations proposées par S 3

Catalogue des formations proposées par S 3 Catalogue des formations proposées par S 3 Rue d En Bas 31580 LOUDET Tél. : 05.61.94.91.83 06.22.39.29.69 PreventionS3@yahoo.fr Principes généraux q Les modules de formation sont construits sur un modèle

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les Établissements Recevant du Public

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les Établissements Recevant du Public NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les Établissements Recevant du Public Préambule : à l'attention des rédacteurs Cette notice descriptive concernant toutes les catégories a été élaborée à votre intention,

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE ETABLISSEMENT DE TYPE T EXPOSITIONS A CARACTERE TEMPORAIRE SALLE D EXPOSITIONS

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE ETABLISSEMENT DE TYPE T EXPOSITIONS A CARACTERE TEMPORAIRE SALLE D EXPOSITIONS NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE ETABLISSEMENT DE TYPE T EXPOSITIONS A CARACTERE TEMPORAIRE SALLE D EXPOSITIONS Est classé «type T» tout établissement à vocation commerciale destinés à des expositions, des

Plus en détail

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.)

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) ANNEE 20.../20... Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) Nom de l école :... Circonscription :... N RNE :... Tél :...Mail :... D.U.E.R. à envoyer à : - l'ien - la

Plus en détail

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH)

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) 1 Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) Conformément à Article R*111-19-17 du CCH, la présente notice fait partie du dossier permettant de vérifier la conformité

Plus en détail

Services de garde en milieu scolaire

Services de garde en milieu scolaire Services de garde en milieu scolaire Planifier Consulter Informer Organiser Collaborer Services éducatifs - Jeunes 1 Mise en garde : Le présent document ne remplace pas le plan de mesures d urgence de

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS DOCUMENT UNIQUE. Guide méthodologique d aide à la mise en œuvre

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS DOCUMENT UNIQUE. Guide méthodologique d aide à la mise en œuvre EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS DOCUMENT UNIQUE Guide méthodologique d aide à la mise en œuvre DOCUMENT UNIQUE INTRODUCTION...5 DEFINITIONS...7 LA DEMARCHE GLOBALE DE PREVENTION...8 LES ETAPES...9

Plus en détail

Notice explicative du PPMS

Notice explicative du PPMS Notice explicative du PPMS ÉCOLE : document à conserver à l école (ne pas envoyer) Référence : BO hors-série n 3 du 30 mai 2002, circulaire n 2002-119 du 29-5-2002 Cette notice a été élaborée à partir

Plus en détail

MEMENTO SECURITE INCENDIE

MEMENTO SECURITE INCENDIE MEMENTO SECURITE INCENDIE PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE La prévention incendie a pour but d'éviter l'éclosion d'un sinistre, de limiter sa propagation, de faciliter l'évacuation du public et l'intervention

Plus en détail

Le Registre de Santé et Sécurité au Travail

Le Registre de Santé et Sécurité au Travail Le Registre de Santé et Sécurité au Travail Le registre santé et sécurité au travail est un document obligatoire (article 3-2 décret 82-453 modifié relatif à l hygiène, à la sécurité et à la prévention

Plus en détail

Satisfaisant les consignes opérationnelles? Oui. Non. Non. Oui

Satisfaisant les consignes opérationnelles? Oui. Non. Non. Oui EXPLOITANT : REFERENTIEL : PLATEFORME : Loi N 2013/010 du 24/07/2013 ; Arrêté N 1545/MINT ; Arrêté N 1538/MINT Annexe 14 volume 1 de l OACI, section 9.2 ; Doc 9137 partie 1, PANS AGA. VERIFIE PAR : PERIODE

Plus en détail

Les questions à se poser au sein du CHSCT

Les questions à se poser au sein du CHSCT FICHE REPÈRES POUR LES CHSCT L outil d autodiagnostic du Réseau Anact propose d interroger les pratiques du CHSCT autour de quatre champs de questionnement : les questions traitées par le CHSCT, la place

Plus en détail

CONSEILS SUR LA REALISATION DES EXERCICES INCENDIE DANS LES EPLE DU 1 ER DEGRE

CONSEILS SUR LA REALISATION DES EXERCICES INCENDIE DANS LES EPLE DU 1 ER DEGRE CONSEILS SUR LA REALISATION DES EXERCICES INCENDIE DANS LES EPLE DU 1 ER DEGRE Sommaire du document : PROCEDURE D EVACUATION POUR LES EPLE DU 1 er DEGRE... 2 FICHE GUIDE DU DIRECTEUR D ÉCOLE... 3 LA FICHE

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements d hébergement

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements d hébergement GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de

Plus en détail

Comment remplir. Votre. Document Unique? SERVICE HYGIENE ET SECURITE EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS AIDE A LA REDACTION DU DOCUMENT UNIQUE

Comment remplir. Votre. Document Unique? SERVICE HYGIENE ET SECURITE EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS AIDE A LA REDACTION DU DOCUMENT UNIQUE Comment remplir Votre Document Unique? Page 1 sur 17 Ce support a été réalisé par le (SHS). L objectif est d harmoniser les réponses de chaque unité, en vue de faciliter l exploitation de l ensemble des

Plus en détail

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux.

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux. Annexe Prise en compte de la démarche de développement durable et solidaire pour les opérations de moins de 15 logements Grille du référentiel départemental Justifier des choix réalisés pour les travaux

Plus en détail

Associations sportives

Associations sportives Dossier d aide à l évaluation des risques professionnels Associations sportives employant un ou des salariés Conception : Sébastien MAES - Laurent TRAINAUD Intervenants en Prévention des Risques Professionnels

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS SOMMAIRE Le rappel des obligations légales. les principaux risques. Le document Unique. Rappel des obligations légales Article

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL

FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL Dimensions des locaux et espaces de travail : les locaux ont une hauteur minimum de 2,5 m (les parties des locaux dont la hauteur n atteint pas 2,5 m, ne sont pas

Plus en détail

JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP. 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION. Etude de postes pour le document unique. Françoise ROUSSILLE

JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP. 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION. Etude de postes pour le document unique. Françoise ROUSSILLE JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION Etude de postes pour le document unique De la maitrise des risques à l étude de postes Maitriser les risques professionnels

Plus en détail

Ce document devra être réactualisé en début de chaque année

Ce document devra être réactualisé en début de chaque année Plan Particulier de Mise en Sûreté. À l attention des Directeurs d école et des chefs d établissements scolaires Ce document devra être réactualisé en début de chaque année Patrick Langlois I.H.S. Jean-Joël

Plus en détail

Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole

Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole Culture de plein champ FDSEA de l Hérault Service main-d œuvre Juin 2003 Exploitation : RECOMMANDATIONS L employeur

Plus en détail

Document unique d évaluation des risques dans les écoles. Formation des directeurs d école

Document unique d évaluation des risques dans les écoles. Formation des directeurs d école Document unique d évaluation des risques dans les écoles Formation des directeurs d école Objectifs du Document unique améliorer les conditions matérielles de travail des enseignants assurer la traçabilité

Plus en détail

Le Document Unique de Sécurité

Le Document Unique de Sécurité 1 Académie de la Guyane Le Document Unique de Sécurité 1 er degré Décret 2001 1016 du 5 novembre 2001 Patrick Langlois Inspecteur Hygiène et Sécurité Septembre 2009 Circonscription :. Nom de l établissement

Plus en détail

Notice de sécurité. Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil

Notice de sécurité. Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil L'article R 123-14 du Code de la Construction et de l'habitation stipule que: " les établissements, dans lesquels

Plus en détail

ANNEXE SYNERGIE CAP REPARATION ENTRETIEN DES EMBARCATIONS DE PLAISANCE

ANNEXE SYNERGIE CAP REPARATION ENTRETIEN DES EMBARCATIONS DE PLAISANCE ANNEXE SYNERGIE CAP REPARATION ENTRETIEN DES EMBARCATIONS DE PLAISANCE Lycée : Elève : Nom :. Prénom :. Classe :... Période : Du...au.. Page I Dans le cadre des formations professionnelles de maintenance,

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE. Formulaire d enquête auprès des usagers de l établissement

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE. Formulaire d enquête auprès des usagers de l établissement GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE Formulaire d enquête auprès des usagers de l établissement Vous travaillez dans un bâtiment réalisé selon une démarche HQE (Haute Qualité Environnementale),

Plus en détail

safety fl@sh ORGANISATION D UN EXERCICE D EVACUATION

safety fl@sh ORGANISATION D UN EXERCICE D EVACUATION safety fl@sh L'arrêté royal du 27.3.1998 concernant la politique en matière de bien-être stipule à l'article 22 que l employeur doit établir un plan d urgence interne suite aux constatations faites dans

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ CONFINEMENT ÉVACUATION CONFINEMENT

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ CONFINEMENT ÉVACUATION CONFINEMENT Annexe 05-1 CONFINEMENT ÉVACUATION CONFINEMENT La zone de confinement est constituée d un ensemble de locaux où les élèves et le personnel sont mis à l abri pendant l alerte et disposant, si possible,

Plus en détail

Cahier des charges incendie du musée national de la Marine 17 place du Trocadéro 75116 Paris- France

Cahier des charges incendie du musée national de la Marine 17 place du Trocadéro 75116 Paris- France Cahier des charges incendie du musée national de la Marine 17 place du Trocadéro 75116 Paris- France SOMMAIRE I CONTRAINTES DE SECURITE INCENDIE LIEES AU SITE. 04 II - EXPLOITATION DE L ETABLISSEMENT.....

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS TEXTES REGLEMENTAIRES APPLICABLES ERP DU 1 er GROUPE ET DE 5 ème CATEGORIE Code de la construction et de l habitation

Plus en détail

I. Organiser le fonctionnement de l école afin d assurer la sécurité des élèves, des biens et des personnes

I. Organiser le fonctionnement de l école afin d assurer la sécurité des élèves, des biens et des personnes Cocher les cases des compétences maîtrisées I. Organiser le fonctionnement de l école afin d assurer la sécurité des élèves, des biens et des personnes COMPETENCE 1 : Organiser la surveillance des élèves

Plus en détail

Formation ÉVACUATION

Formation ÉVACUATION Formation ÉVACUATION Définition : Lorsque le signal d alarme retentit, tous les occupants doivent immédiatement évacuer les locaux en respectant une procédure particulière rappelée sur le plan d évacuation

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE ASTARE

DOCUMENT UNIQUE ASTARE Indice : B Page : 2/14 RECAPITULATIF DES MISES A JOUR INDICE A B MODIFICATIONS Création du Document Mise à jour annuelle du document avec intégration de la deuxième partie des locaux du 5 ème étage du

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40 NOTICE DE SECURITE 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD Notice de sécurité établie avec M. FOURMONT Bureau de contrôle VERITAS PC 40 SOMMAIRE 1. GENERALITES 2. DESCRIPTION DU PROJET

Plus en détail

LYCEE GEORGES DE LA TOUR Metz, le 31 mars 2016 Laboratoire de Physique-Chimie M. GIOVINAZZO 1, Place de Maud'huy 57 045 METZ Cedex 1

LYCEE GEORGES DE LA TOUR Metz, le 31 mars 2016 Laboratoire de Physique-Chimie M. GIOVINAZZO 1, Place de Maud'huy 57 045 METZ Cedex 1 LYCEE GEORGES DE LA TOUR Metz, le 31 mars 2016 Laboratoire de Physique-Chimie M. GIOVINAZZO 1, Place de Maud'huy 57 045 METZ Cedex 1 Tél : 03.87.66.98.35 Contact : M. DUCLOS poste 478 Fax : 03.87.66.14.80

Plus en détail