«Intégration des savoirs scientifiques dans la formation et dans la pratique»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Intégration des savoirs scientifiques dans la formation et dans la pratique»"

Transcription

1 «Intégration des savoirs scientifiques dans la formation et dans la pratique» Le mémoire de recherche en I.F.C.S. : un processus de professionnalisation? (Le point de vue d un Cadre de Santé formateur en I.F.C.S.) 2 ème Séminaire européen du SIDIIEF DEREUDRE Valérie 15 mai 2014

2 SOMMAIRE Introduction Contexte Question de recherche Concepts Hypothèses Méthodologie Résultats Pistes de réflexion 2

3 Introduction Formation Cadre de santé = Formation professionnelle par alternance. 2 orientations: management d unités de soins ou formation en Instituts de formation paramédicale. Validation finale et délivrance du diplôme un mémoire. Mutation importante du contexte professionnel des métiers de la santé et de la formation. Réingénierie = universitarisation de la formation, entrée dans le système LMD européen. Formation cadre = quelle réingénierie? quel dispositif de formation professionnalisant? Place prépondérante de la recherche. 3

4 Contexte Le cadre législatif de la formation. Un contexte de formation en évolution. Un contexte professionnel en restructuration. au niveau structurel : les cadres de santé deviennent des professionnels de la gestion, à l interface de 2 logiques (soignante et économique), parfois en contradiction au niveau de la formation professionnelle tout au long de la vie : multiplication des dispositifs de formation, articulation des financements, gestion de la formation et des compétences à anticiper. Les cadres de santé " de proximité " qui côtoient les équipes soignantes au quotidien sont donc des acteurs incontournables de cette architecture. 4

5 Contexte au niveau de la recherche paramédicale: - politique de promotion de la recherche clinique se développe à tous les niveaux. - dès les formations initiales : champ de compétence à investir. - enjeu de l existence d un Master en Sciences infirmières. La recherche est donc un axe de travail privilégié dans les professions de santé et concerne désormais tous les acteurs. 5

6 Question de recherche «En quoi le travail de mémoire de recherche élaboré en formation cadre de santé peut-il devenir un outil au service de la professionnalisation de l étudiant?» 6

7 Concepts Le mémoire professionnel de recherche Phase diagnostique de décantation de l expérience. Phase d analyse. Phase pragmatique de construction. Processus de recherche production de connaissances au service des professionnels, développement de leur pouvoir d agir sur leur métier à plusieurs niveaux. Outil pédagogique : au service de l étudiant dans l étape de formation. Outil de travail dans l étape de mise en forme sur le terrain professionnel. 7

8 La démarche de recherche Concepts Allie scientificité et expérience pratique. C est avant tout l objet de la recherche qui guide son orientation. Le travail de recherche peut être abordé aussi bien sous un angle qualitatif que quantitatif, et pourquoi pas combinatoire?... Question : former à la recherche? objectif = finalité par la recherche? objectif = faire de la recherche un outil pour utiliser le milieu professionnel comme un élément de connaissance que l on souhaite approfondir ou 8

9 L acte d écriture Concepts Médiateur entre l organisation de la réflexion et la compréhension des actes de son auteur. Conception "Vygotskienne" du langage écrit = faculté d abstraction extrême. Pas d interaction, pas de retours possibles d un "autre" auquel on s adresse. Ecrire est un acte qui engage le sujet à part entière et le rapport qu il entretient avec l écrit est signifiant. «Frontière» entre les deux terrains : celui de l activité professionnelle (banal et subjectif) et celui du scientifique (digne d intérêt et apportant une valeur ajoutée). 9

10 Concepts Difficulté pour le professionnel = effectuer une analyse distanciée. Les certitudes sont ébranlées et l acte d écriture agit comme le révélateur du photographe. Présentation impliquée du sujet, «(re)présentation de soi» dans une démarche de recherche 3 fonctions à l écriture d un mémoire professionnel (Guigue- Durning, 1995) : «écrire pour s adresser au monde» «écrire pour penser et communiquer» «l écrit comme agent du changement» 10

11 Concepts Les apports de la recherche Développe des capacités d analyse et de distanciation. Effets sur les sujets qui «s y engagent» parfois supérieurs aux objectifs de départ. Processus double : développement des compétences «à la réflexion, l analyse et l investigation» : démarche méthodologique + ingéniosités personnelles (partie rédactionnelle et argumentative). processus de développement personnel pouvant s apparenter à «s autoformer à l écriture du mémoire» : utilisation du dispositif pédagogique existant + capacité à conceptualiser «dans l action» (Nagels, 2008). Elément fondateur de la recherche professionnelle et de l évolution du métier. 11

12 Le praticien réflexif Concepts «un "artiste" expérimenté qui, grâce aux savoirs développés tout au long de son exercice, va être en capacité de les utiliser pour agir efficacement dans des contextes différents, voire d en créer de nouveaux, plus adaptés.» (Donald Schön, 1983) «le savoir caché dans l agir professionnel, ne s enseigne pas mais se construit par chacun dans une démarche réflexive». Le praticien réflexif est un chercheur. Opposition entre les savoirs savants (valorisés à l Université) et les compétences issues de la pratique professionnelle, hiérarchie de statut dans les professions. complexité qui réside dans le fait de reconnaitre le praticien comme chercheur à part entière. 12

13 Concepts L apport d une recherche basée sur une démarche réflexive Deux fonctions de la recherche axée sur la pratique (Perrenoud, 2004) : «une fonction de catharsis», utile à la liquidation du passé et à la prise de recul, dans le sens de donner du sens aux situations vécues, d autant plus lorsqu elles sont émotionnelles ; «une fonction d apprentissage» pour faire face à de nouvelles situations et développer un «savoir d expérience». Le mémoire professionnel basé sur la pratique, a une double fonction : il se situe dans un cadre théorique qui en permet son explicitation et peut également permettre l explicitation de la (ou des) situation(s) du terrain étudié. 13

14 Concepts La réflexivité demande des capacités : «ouverture, curiosité» et des compétences : repenser à ses expériences, les questionner et les voir autrement, les «reconstruire mentalement». (Guillaumin, 2009) Les cadres théoriques, les connaissances (académiques, stabilisées) n ont de valeur réelle que replacées dans le contexte d une pratique sur laquelle le professionnel se questionne. Elles permettent d éclairer la recherche et participent à l élaboration de nouveaux savoirs. Le mémoire professionnel constituerait donc «une opportunité pour l élève de devenir un praticien réfléchi, sinon réflexif et d analyser ses modes opératoires avant de retourner à la pratique armé d un bagage critique et constructif» (Nagels, 2008). En ce sens, il serait un élément de professionnalisation. 14

15 Concepts La recherche et la professionnalisation 1. Professionnalisation : terme polysémique souvent associé à celui de «compétence». Processus par lequel un individu va devenir un professionnel. Deux dimensions en interaction : celle de l individu et celle de la société. Processus inachevable évolue qui nécessite une maturation. La formation est «le ferment possible à cette professionnalisation» (Boutinet, 2006). 15

16 Selon Wittorski (2011) Concepts «Professionnalisation comme " constitution des professions "». «Professionnalisation comme mise en mouvement des individus dans des contextes de travail flexibles». «Professionnalisation comme fabrication d un professionnel par la formation et recherche d une efficacité et [ ] d une légitimité plus grande des pratiques de formation». la professionnalisation tient donc à la fois de l adaptation aux évolutions de travail et de la performance dans la pratique professionnelle.. 16

17 Concepts À la fois un moyen (rendre la formation plus professionnelle) et une finalité (répondre à des critères de professionnalité au travail). Enfin, «quand des professionnels entreprennent une recherche, ils se référent, en fait, à un paradigme dont ils analysent les implications dans leur champ d activité» (Guigue-Durning,1995) Le travail de production d un mémoire, qui passe par la conceptualisation de la pratique dans l écriture en particulier, serait, pour son auteur, un moyen de faire reconnaitre la capitalisation de son expérience. 17

18 Concepts 2. Ingénierie de formation professionnalisante Prend en compte la réflexivité (démarche inverse de la démarche " traditionnelle "). Part de ce que l étudiant a appris dans une situation pour bâtir le dispositif pédagogique. Cependant, une formation professionnalisante a pour but «de former des individus à une profession existante» (Wittorski, 2001) Combinaison et articulation de dispositifs de formation variés, donnant aux apprenants plusieurs possibilités d acquisition de compétences professionnelles. Le mémoire de recherche professionnel est un dispositif combinatoire favorisant la professionnalisation. La professionnalisation alliée à la recherche devient une professionnalisation réflexive, où la recherche est ancrée dans la pratique. 18

19 Hypothèses de recherche L écriture d un mémoire de recherche praxéologique, en formation cadre de santé, permet la transformation des acquisitions expérientielles et la production de savoirs professionnels. Le dispositif de formation, basé sur l émergence de la réflexivité, combine à la fois orientation méthodologique et autonomie de l étudiant. 19

20 Méthodologie Recueil des données de vécu expérientiel des personnes. Rencontre de formateurs en I.F.C.S. et de cadres de santé récemment diplômés. Enquête exploratoire, afin de dégager des axes de réflexion, au moyen d entretiens semi-directifs. 3 thèmes phares: Le mémoire en formation cadre de santé Les apports de la recherche L ingénierie du mémoire en formation cadre de santé (ingénierie de formation et accompagnement pédagogique) 20

21 Résultats Mémoire = travail de recherche scientifique Démarche de recherche qualitative ou méthode mixte. Rigueur méthodologique et autonomie de l étudiant. Finalité = prise en charge optimale du patient ancrage professionnel et ses perspectives concrètes d action en font un mémoire professionnel, à visée praxéologique. Approche réflexive adaptée : permettre l explicitation des situations vécues. L éclairage conceptuel permet de se libérer de l affectif. 21

22 Résultats Les pré-requis en matière de méthodologie de recherche et la mobilisation de compétences professionnelles sont des atouts. La réalisation antérieure d un travail de recherche n est pas un facteur de réussite probant probablement à cause de la singularité de chaque expérience de formation. Les principales difficultés sont en lien avec la faculté d abstraction (construction du modèle d analyse, acte d écriture) 22

23 Apports de la recherche Résultats Acquisitions méthodologiques transférées dans d autres contextes de l exercice professionnel du cadre. Habitude de travail et rigueur. Développement de capacités de réflexion, de questionnement et d analyse Actions des professionnels plus réfléchies. Le travail d écriture favorise la maturation et la mise à distance de l action. Capitalisation de l expérience : quantitative (recensement des activités professionnelles), et qualitative (réflexion «en cours d action» et «sur l action») posture de praticien réflexif. 23

24 Résultats Axe professionnalisant = opérationnalisation des préconisations au service du métier. Propositions d action = balises au cours de l exercice professionnel. Recherche = valorisation personnelle (reconnaissance par les pairs) et professionnelle (valeur scientifique). Provoque l appétence pour la recherche : projection dans une recherche paramédicale ou une recherche en formation universitaire. 24

25 Résultats Ingénierie et accompagnement Anticiper le dispositif de réingénierie. Développer le partenariat et la collaboration universitaire essentiellement concernant la dimension de la recherche. Principe de reconnaissance mutuelle. Importance de conserver l axe professionnel de la formation en prônant réflexivité et alternance. Accompagnement pédagogique = apports théoriques, méthodologiques et rencontres avec directeur de recherche Pas de modalités «types» car besoins distincts. Eléments bénéfiques : des apports précis en conservant une certaine «liberté» dans les choix méthodologiques, un bilan d étape à mi parcours et une relation pédagogique de qualité entre l étudiant et le directeur de recherche. 25

26 Pistes de réflexion Rôle prépondérant du cadre de santé formateur dans cet accompagnement : impulse la dynamique de réflexion. permet aux futurs cadres de santé : d adopter une posture de chercheur pour favoriser le questionnement des équipes managées. de devenir de réels promoteurs de la recherche clinique, au bénéfice des usagers. Propositions autour de 3 axes principaux: Favoriser le processus réflexif dans le dispositif de formation. Accompagner le processus d écriture. Développer une culture de praticien-chercheur. 26

27 Pistes de réflexion Favoriser le processus réflexif dans le dispositif de formation Favoriser l analyse de pratiques, tout au long du dispositif de formation, et la valoriser. Aider l étudiant à relier les données entre elles, les expliciter pour leur donner du sens. Adopter, soi-même, en tant que formateur une posture réflexive. Inclure dans le dispositif pédagogique de l IFCS un travail d Analyse de pratiques de l accompagnement entre les formateurs et les Directeurs de mémoire. 27

28 Pistes de réflexion Accompagner le processus d écriture Permettre à la réflexion d évoluer tout au long du cheminement du travail par l écriture. Favoriser l entrainement à l écriture : prévoir des travaux d écrit nombreux afin que le mémoire ne soit pas stigmatisé. produire un écrit synthétique de l avancée du travail avant chaque rencontre avec le Directeur de recherche. constituer un «journal de bord» (Bourgeon, 2009) peut lever un interdit inconscient et trace l évolution de sa réflexion. conseiller à l étudiant de s enregistrer avant de passer à l étape de la rédaction de son document lève parfois des résistances ancrées dans des expériences d échec à l écriture. 28

29 Pistes de réflexion Développer une culture de praticien-chercheur Démystifier le paradigme de la recherche «scientifique» directeur de recherche issu du milieu professionnel de l étudiant, ayant mené des recherches + accompagnement en binôme avec un universitaire. présenter en cours de formation des recherches menées par des professionnels = rencontrer des chercheurs. expliciter les termes scientifiques en les rattachant à un sens pratique et concret. renforcer la «pédagogie du quotidien» et le revoir le dispositif méthodologique de l enquête (privilégier la valeur du singulier). attendus pour la dernière partie du travail de recherche clairement définis et axés sur la projection dans la future fonction. 29

30 Pistes de réflexion Développer une culture de praticien-chercheur Donner des cadres méthodologiques tout en privilégiant l autonomie de l étudiant étroite collaboration entre le directeur de recherche et l Institut de formation (cohérence). bases méthodologiques (repères) + permettre à l étudiant de se confronter à différentes méthodes, en tester plusieurs avant de réaliser celle qui lui convient le mieux = expérimentation formative. ne pas rigidifier les étapes d une démarche linéaire (démarche itérative). accompagnement pédagogique structuré + laisser l opportunité à l étudiant de «s affranchir» de la méthode initiale, pour trouver sa propre voie. 30

31 Conclusion Comme nous venons de le voir, la posture de «praticien-chercheur» n est pas aisée à trouver pour un étudiant, en formation professionnelle. A nous, formateurs et concepteurs de formation, de promouvoir dans nos dispositifs une ingénierie de la recherche professionnelle, alors nous verrons peut-être émerger une reconnaissance de ce travail de recherche comme facteur d évolution du métier. Le formateur en IFCS a, par conséquent, une place à prendre dans un système de formation qui vise «à former des cadres de santé dans une posture de praticiens réfléchis qui aideront les équipes soignantes à inscrire leurs actions dans une démarche clinique, éthique et praxéologique.» (Trégouet,2009). 31

32 Merci de votre attention Hôpital de la mère et de l enfant Pédiatrie médicale, chirurgie pédiatrique, gynécologie-obstétrique, maternité, urgences pédiatriques et gynéco-obstétricales Hôpital Jean Rebeyrol Unités de Soins de Longue Durée (USLD) Médecine de suite d aigu, médecine physique et de réadaptation, soin de suite de réadaptation gériatrique, odontologie Hôpital le Cluzeau Activités de court séjour, pathologies respiratoires, endocrinologie diabète, maladies métaboliques Hôpital Dupuytren Activité de court séjour, médecine, chirurgie, radiologie, radiothérapie, urgences, SAMU, centre 15 EHPAD Dr Chastaingt Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes «(EHPAD), Unités de Soins de Longue Durée (USLD)

33

«Intégration des savoirs scientifiques dans la formation et dans la pratique»

«Intégration des savoirs scientifiques dans la formation et dans la pratique» «Intégration des savoirs scientifiques dans la formation et dans la pratique» Le mémoire de recherche en I.F.C.S. : un processus de professionnalisation? (Le point de vue d un Cadre de Santé formateur

Plus en détail

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants.

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. REUSSIR L ANNEE DE FORMATION EN ALTERNANCE Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. Daniel Filâtre Président du comité La professionnalisation de la formation initiale

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Alexandra CURT - Estelle GARCIA - Formatrices Sylvie CLARY - Directrice 1 - LE PROJET PEDAGOGIQUE...

Plus en détail

Retours sur l Expérimentation de projets innovants in vivo in situ - AIXPé

Retours sur l Expérimentation de projets innovants in vivo in situ - AIXPé Le jeu sérieux au service de la formation: Opportunités et Challenges Mme C. LEBRETON, gérante société SYNAKENE Mme G. VAN ROOIJ, formatrice Mme A. DELRIEU, ESI 3 ème année Retours sur l Expérimentation

Plus en détail

Le mémoire en master 2 MEEF

Le mémoire en master 2 MEEF 2014-2015 Le mémoire en master 2 MEEF Métiers de l'enseignement, de l'education et de la Formation 1 Ce document de cadrage est destiné aux étudiants et aux équipes enseignantes mais il peut comporter

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

L analyse des pratiques professionnelles: usages et formes

L analyse des pratiques professionnelles: usages et formes L analyse des pratiques professionnelles: usages et formes Richard Wittorski Conférence présentée dans le cadre de la Journée d étude autour de l axe 1 du CRIE 24 mars 2011 Université de Sherbrooke L analyse

Plus en détail

L apport de l IE dans la résolution d un problème décisionnel dans le domaine de l architecture

L apport de l IE dans la résolution d un problème décisionnel dans le domaine de l architecture L apport de l IE dans la résolution d un problème décisionnel dans le domaine de l architecture Marie-France ANGO -OBIANG *, Amos DAVID* ango@loria.fr amos.david@loria.fr * Equipe SITE, Laboratoire Lorrain

Plus en détail

L approche par les compétences en formation

L approche par les compétences en formation L approche par les compétences en formation infirmière De l analyse des pratiques à l analyse de l activité, vers l émergence d une didactique des soins infirmiers Nathalie Alglave 1, Marc Nagels 2 1 Université

Plus en détail

L alternance. I. Définition. II. Les différents types d alternance. III. Les liens avec la formation

L alternance. I. Définition. II. Les différents types d alternance. III. Les liens avec la formation L alternance I. Définition Selon S. Raynal et A. Rieunier, elle est d abord définie comme un dispositif de planification de la formation basée sur un principe d interactions entre des situations de formation

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE MINISTÈRE CHARGÉ DE LA SANTÉ DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT (document à tenir

Plus en détail

FORMATION INFIRMIERE

FORMATION INFIRMIERE FORMATION INFIRMIERE UN NOUVEAU REFERENTIEL DE FORMATION Sources : documents de travail de la DHOS (de décembre 2008 à mars 2009) LE POURQUOI DE LA REINGENERIE DE LA FORMATION LMD ECTS Ministère de l enseignement

Plus en détail

EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE

EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE Modèles et Orientations? Mireille Saint Etienne Valenciennes novembre 2014 Genèse Emergence de la clinique USA/Canada 1943 : Francis REITER, lance l idée aux

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

28.06.2011 Communication Congrès AFS 2011 Grenoble RT 20 Philip Aïdan, Cnam Paris. Une démarche de recherche action dans un service associatif

28.06.2011 Communication Congrès AFS 2011 Grenoble RT 20 Philip Aïdan, Cnam Paris. Une démarche de recherche action dans un service associatif 28.06.2011 Communication Congrès AFS 2011 Grenoble RT 20 Philip Aïdan, Cnam Paris Une démarche de recherche action dans un service associatif 1 I. Le contexte institutionnel du processus d évaluation et

Plus en détail

Profil d enseignement INFIRMIER SPECIALISE EN SANTE MENTALE ET PSYCHIATRIE 2015-2016

Profil d enseignement INFIRMIER SPECIALISE EN SANTE MENTALE ET PSYCHIATRIE 2015-2016 Profil d enseignement INFIRMIER SPECIALISE EN SANTE MENTALE ET PSYCHIATRIE 2015-2016 Catégorie Paramédicale Département Tournai/Mouscron Haute École Louvain en Hainaut ASBL Siège Sociall Chaussée de Binche

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

PARCOURS DE FORMATION COMPLET PNL : PROGRAMMATION NEURO-LINGUISTIQUE Un formation qui s adapte à vos besoins et vos projets

PARCOURS DE FORMATION COMPLET PNL : PROGRAMMATION NEURO-LINGUISTIQUE Un formation qui s adapte à vos besoins et vos projets Page 1 sur 7 PARCOURS DE FORMATION COMPLET PNL : PROGRAMMATION NEURO-LINGUISTIQUE Un formation qui s adapte à vos besoins et vos projets Le Cycle complet se compose de deux parties validées par une Certification

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

MJPM. La santé du majeur protégé AVRIL 2015. www.cemea-npdc.org

MJPM. La santé du majeur protégé AVRIL 2015. www.cemea-npdc.org AVRIL 2015 MJPM La santé Soucieux d accompagner au mieux les différentes évolutions de l aide aux majeurs protégés, les CEMÉA Nord - Pas de Calais rééditent un Rendez-vous Juridiques sur la thématique

Plus en détail

LE METIER D INFIRMIER

LE METIER D INFIRMIER LE METIER D INFIRMIER L infirmier ou l infirmière «donne habituellement des soins infirmiers sur prescription ou conseil médical ou en application du rôle propre qui lui est dévolu. Il participe à différentes

Plus en détail

Le rapport à l'apprentissage en formation continue. Résultats d'une étude de cas d'une formation de formateurs de l'université de Genève

Le rapport à l'apprentissage en formation continue. Résultats d'une étude de cas d'une formation de formateurs de l'université de Genève Book Chapter Le rapport à l'apprentissage en formation continue. Résultats d'une étude de cas d'une formation de formateurs de l'université de Genève BOSSET, Isabelle Anne Reference BOSSET, Isabelle Anne.

Plus en détail

Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards)

Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards) Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards) Avant propos sur les tableaux de bord Le tableau de bord est l instrument sans qui tout démarche de progrès est impensable, comment assurer un jugement

Plus en détail

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Organisme : Université Claude Bernard Lyon1 Dates : février 2013- septembre 2013 Présentation

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique Section : Génie analytique Page 1/8 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

EVOLUTION DE LA FORMATION A LA FEDERATION NATIONALE HANDI-CHEVAL. Jacques GARCIAZ (FRANCE)

EVOLUTION DE LA FORMATION A LA FEDERATION NATIONALE HANDI-CHEVAL. Jacques GARCIAZ (FRANCE) EVOLUTION DE LA FORMATION A LA FEDERATION NATIONALE HANDI-CHEVAL Jacques GARCIAZ (FRANCE) La formation continue en France Ces trente dernières années ont vu se multiplier, tant en France qu à l étranger

Plus en détail

Livret d analyse de situations didactiques et de l activité professionnelle.

Livret d analyse de situations didactiques et de l activité professionnelle. Livret d analyse de situations didactiques et de l activité professionnelle. Objectifs : - Comprendre le métier et analyser les éléments structurants la situation professionnelle, les classes de situation,

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité)

MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité) MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité) designer, responsable diplômes cy cle long École de design Nantes Atlantique,

Plus en détail

Présentation du mémoire

Présentation du mémoire MENTION MEEF-PE UE 24 STAGE ET MÉMOIRE Présentation du mémoire Version du 16 octobre 2014 Catherine.brissaud@ujf-grenoble.fr Dans le mémoire de master MEEF, l étudiant adopte une démarche scientifique

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 De l infirmier du travail à l infirmier spécialisé en santé au travail : reconnaître l infirmier comme

Plus en détail

Notons enfin que le lecteur trouvera des bibliographies complémentaires à chaque fin de chapitre pour enrichir ses connaissances.

Notons enfin que le lecteur trouvera des bibliographies complémentaires à chaque fin de chapitre pour enrichir ses connaissances. Préambule De nombreux dirigeants et cadres d entreprises sont aujourd hui confrontés à la nécessité de développer de nouvelles technologies, de nouveaux produits ou de nouvelles organisations. Notre but

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE. Colloque international. Liberté, Egalité et Connecté

DOSSIER de PRESSE. Colloque international. Liberté, Egalité et Connecté DOSSIER de PRESSE La 10 e édition des Journées du E-Learning Colloque international [Thème] Les valeurs du E-Learning : Liberté, Egalité et Connecté Les Journées du E-learning sont un lieu d échange et

Plus en détail

La Nature du coaching

La Nature du coaching ENJEUX ET FONCTIONS DE LA SUPERVISION EN COACHING 1. INTRODUCTION Le coaching connaît un développement croissant dans l entreprise. Ceci a notamment comme conséquence, une «arrivée» massive de nombreux

Plus en détail

Conférences, formations et prestations

Conférences, formations et prestations Conférences, formations et prestations www.okonok.fr HAWK ON OAK, INTELLIGENCE ET DILIGENCE CONTACT : OLIVIER LE DEUFF. 0687653127/ OLEDEUFF@GMAIL.COM QUI SCIT UBI SCIENTIA SIT, ILLE EST PROXIMUS HABENTI

Plus en détail

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company LA FORMATION Moteur d une démarche de prévention a DEKRA company LE CONTEXTE De nos jours, les actions de formation sont nombreuses et diverses. Les thématiques peuvent varier de sujets réglementaires

Plus en détail

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ Haute École de Bruxelles Communauté française de Belgique DEFRÉ Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts concernant le cursus primaire de la Catégorie Pédagogique de la Haute École de

Plus en détail

Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique)

Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique) 1 Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique) INTRODUCTION Le développement des compétences nécessité des situations

Plus en détail

Projet pédagogique APRADIS PICARDIE. Soutenir un sujet qui va accompagner un autre sujet

Projet pédagogique APRADIS PICARDIE. Soutenir un sujet qui va accompagner un autre sujet Projet pédagogique APRADIS PICARDIE Soutenir un sujet qui va accompagner un autre sujet 1 Finalités du projet Le Projet Pédagogique de l Association pour la Professionnalisation, la Recherche, l Accompagnement

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Déontologie, une définition. Thierry Desbonnets. www.cadredesante.com. Déontologi(e)s cadre? La cadrature de la déontologie!

Déontologie, une définition. Thierry Desbonnets. www.cadredesante.com. Déontologi(e)s cadre? La cadrature de la déontologie! Déontologi(e)s cadre? La cadrature de la déontologie! Thierry Desbonnets www.cadredesante.com Descriptif : La déontologie se pose de plus en plus comme une des figures imposées des professions. Au delà

Plus en détail

Catalogue de Formation Professionnelle

Catalogue de Formation Professionnelle AproLink Le Management des Entreprises Innovantes Catalogue de Formation Professionnelle Table des Matieres Innovation Réussissez votre Management de l Innovation Concilier «Innovation Organisation Management»

Plus en détail

Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la sixième Conférence internationale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI)

Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la sixième Conférence internationale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI) 1 Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la sixième Conférence internationale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI) «Pour une alphabétisation durable : Prévenir et lutter contre l illettrisme»

Plus en détail

Domaine Culture et communication Mention Création numérique

Domaine Culture et communication Mention Création numérique MASTER Domaine Culture et communication Mention Création numérique Parcours «Innovations en communication» Responsables : Dominique CARRE et Geneviève VIDAL Secrétariat : Raoudha ESSADI tél : 01 49 40

Plus en détail

DEVENEZ EXPERT EN SANTÉ ORGANISATIONNELLE CYCLE EXPERT UNIVERSITÉ LAVAL

DEVENEZ EXPERT EN SANTÉ ORGANISATIONNELLE CYCLE EXPERT UNIVERSITÉ LAVAL DEVENEZ EXPERT EN SANTÉ ORGANISATIONNELLE CYCLE EXPERT UNIVERSITÉ LAVAL! www.fsa.ulaval.ca/santeorganisationnelle DEVENEZ EXPERT EN SANTÉ ORGANISATIONNELLE La santé organisationnelle est un domaine de

Plus en détail

Catalogue des formations 2015

Catalogue des formations 2015 Catalogue des formations 2015 Education pour la santé Promotion de la santé Sommaire Quelques informations pratiques sur nos formations...4 Promouvoir la santé des publics : quelques fondamentaux...6 Promouvoir

Plus en détail

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement Sous l égide de la Fondation Notre Dame APPEL A PROJET 2015 Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement A la suite d un premier appel à projet lancé par la Fondation en 2014 et compte tenu du

Plus en détail

Résidences étudiantes

Résidences étudiantes SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Résidences étudiantes Publié le 15/06/2015 Page 2 6 Introduction Comment gérer les activités festives dans nos résidences? Comment gérer les nuisances autour? Quelles solutions

Plus en détail

Exemples de modules de formation didactique.

Exemples de modules de formation didactique. Introduction au catalogue de modules de formation. Exemples de modules de formation didactique. Guy HORVATH, le 23 octobre 2015 Certains modules sont de nature transversale et sont pluridisciplinaires,

Plus en détail

La sensibilisation des étudiants en médecine français à l action humanitaire

La sensibilisation des étudiants en médecine français à l action humanitaire La sensibilisation des étudiants en médecine français à l action humanitaire CALASS 2007 Congrès de l Association Latine d Analyse des Systèmes de Santé Bastien MOLLO Stéphane DAVID Dominique MAILLARD

Plus en détail

Intégration au système LMD (Licence, Master, Doctorat) et obtention du grade licence à l issue de la formation.

Intégration au système LMD (Licence, Master, Doctorat) et obtention du grade licence à l issue de la formation. PRESENTATION Le centre hospitalier de Villeneuve Saint-Georges, est un établissement qui accueille un Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) d une capacité de 195 étudiants infirmiers (EI), ainsi

Plus en détail

Le métier de formateur

Le métier de formateur Le métier de formateur Le formateur serait celui qui prendrait en considération la globalité de l acte éducatif dépassant le cloisonnement des différentes disciplines pour s attacher à l étude des problèmes

Plus en détail

Se former au bilan de compétences

Se former au bilan de compétences Se former au bilan de compétences formation Se former au bilan de compétences Comprendre et pratiquer la démarche Claude LEMOINE Préface de Jacques AUBRET 4 e édition Claude LEMOINE est professeur émérite

Plus en détail

Promotion de l Alternance intégrative dans les formations en travail social en LIMOUSIN

Promotion de l Alternance intégrative dans les formations en travail social en LIMOUSIN Promotion de l Alternance intégrative dans les formations en travail social en LIMOUSIN Bilan d étape mars 2009 1. Rappel des objectifs 2. Bilan organisationnel et quantitatif 3. Bilan qualitatif 4. Propositions

Plus en détail

MKT) PROGRAMMES MASTER

MKT) PROGRAMMES MASTER PROGRAMMES MASTER Master 1 Management (M1 MGT) Master 2 Spécialité Direction Financière, Audit Interne et Contrôle de Gestion (M2 DFAICG) PROGRAMMES MASTER www.iae-nice.fr Programmes Master : Former les

Plus en détail

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Approche Globale des Risques Psychosociaux L implantation et la conduite d une démarche efficace de prévention des risques psychosociaux

Plus en détail

Colloque 2013. Atelier «Compétences et acquis de l apprentissage» Rouen, le 12 février 2013. www.cti-commission.fr

Colloque 2013. Atelier «Compétences et acquis de l apprentissage» Rouen, le 12 février 2013. www.cti-commission.fr Colloque 2013 Atelier «Compétences et acquis de l apprentissage» Rouen, le 12 février 2013 www.cti-commission.fr Participants Invités : - Brigitte BOUQUET, Rapporteure Générale CNCP - Jean-Louis ALLARD,

Plus en détail

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges M u s é e d u V i e u x N î m e s Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges Contact Charlotte Caragliu, Chargée de projet pour les collèges, les lycées et les écoles supérieures Isaline Portal, Responsable

Plus en détail

Réingénierie de la formation des cadres de santé. Perspective 2014/2015

Réingénierie de la formation des cadres de santé. Perspective 2014/2015 Réingénierie de la formation des cadres de santé Perspective 2014/2015 L AsCISM dans ce groupe L association est représentée sur le groupe de réflexion depuis mai 2012. Cette réflexion au ministère de

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

Services météorologiques, hydrologiques et climatologiques: compétences requises des formateurs

Services météorologiques, hydrologiques et climatologiques: compétences requises des formateurs Services météorologiques, hydrologiques et climatologiques: compétences requises des formateurs Au sein d un Service météorologique et hydrologique national (SMHN) ou d un service apparenté, différents

Plus en détail

Prendre en compte le préacquis des étudiants dans le cadre des grands groupes hétérogènes de lʼenseignement supérieur

Prendre en compte le préacquis des étudiants dans le cadre des grands groupes hétérogènes de lʼenseignement supérieur Prendre en compte dans le cadre des grands groupes hétérogènes de lʼenseignement supérieur Un travail de recherche pédagogique élaboré lors de la formation Capaes 2004 Thierry Dambermont - HEAJ Prendre

Plus en détail

Gestion Prévisionnelle des Emplois et des compétences

Gestion Prévisionnelle des Emplois et des compétences Gestion Prévisionnelle des Emplois et des compétences Une compétence, c est quoi? Combinaison des connaissances, savoir-faire et comportements professionnels nécessaires pour faire face aux situations

Plus en détail

Les outils du manager bienveillant

Les outils du manager bienveillant Les outils du manager bienveillant Encadrement des structures sanitaires et sociales Marc NAGELS 17 Mars Conseil Les intentions de bienveillance ne suffisent pas Depuis la LOLF en 2001, la RGPP qui a suivi

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DES CURSUS

LA PROFESSIONNALISATION DES CURSUS LA PROFESSIONNALISATION DES CURSUS EN MASTER 1 Les étudiants de M1 devront faire au plus tard pour le 15 novembre le choix d une inscription en alternance ou en formation initiale. L alternance est une

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

VIOLENCE A L HÔPITAL FORMATION DU PERSONNEL

VIOLENCE A L HÔPITAL FORMATION DU PERSONNEL VIOLENCE A L HÔPITAL FORMATION DU PERSONNEL Docteur Caquelard François Praticien Hospitalier Urgentiste Formateur en Gestion de la Violence Mulhouse le 8 octobre 2015 Groupe Régional VIOLENCE A L HÔPITAL

Plus en détail

Université de l éducation populaire

Université de l éducation populaire Université de l éducation populaire Carrefour des organisations de jeunesse et d éducation populaire CERTIFICAT DE FORMATION À LA GESTION ASSOCIATIVE Vous êtes un citoyen engagé, vous êtes responsable

Plus en détail

Baccalauréat. Document ressources

Baccalauréat. Document ressources Baccalauréat Document ressources "#$%&'(&($)*+&,'(-.))$+/.0,&+&,'(*1.)).2.*#3.'45678 Sommaire du document d accompagnement "##$%&'()*()"+*#',-().$++"#/$0,'#',-1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111112

Plus en détail

Plan de formation proposé

Plan de formation proposé Plan de formation proposé Objectifs de l intervention : Développer certaines compétences ciblées pour les participants afin de leur permettre d être mieux outillés dans leur gestion quotidienne. Contribuer

Plus en détail

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service AGBF 1 Préambule L élaboration du présent projet de service est le fruit d un travail collaboratif et de concertation

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

Définition officielle du métier

Définition officielle du métier NOUVEAU PROGRAMME DES ETUDES INFIRMIERES APPLICABLE DÈS SEPTEMBRE 2009 La refonte de la formation des élèves infirmiers mise en place cette année a permis la mise en place d'un programme très différent

Plus en détail

LES AUDITS EN OBSTETRIQUE PRESENTATION DES OUTILS D AUDIT DES DECES MATERNELS

LES AUDITS EN OBSTETRIQUE PRESENTATION DES OUTILS D AUDIT DES DECES MATERNELS Diplôme Inter Universitaire de Soins Obstétricaux et Néonatals d Urgence SONU LES AUDITS EN OBSTETRIQUE PRESENTATION DES OUTILS D AUDIT DES DECES MATERNELS Pr. R. X. PERRIN COTONOU Objectifs d Apprentissage

Plus en détail

AVIS DU CIUF. 14 juin 2011. La formation initiale des enseignants

AVIS DU CIUF. 14 juin 2011. La formation initiale des enseignants AVIS DU CIUF 14 juin 2011 La formation initiale des enseignants La formation des enseignants en Communauté française Prise de position du CIUF 1. Préambule L allongement de la formation initiale des enseignants

Plus en détail

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Sherbrooke - - 132.210.244.226-11/03/2013 21h56. De Boeck Supérieur

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Sherbrooke - - 132.210.244.226-11/03/2013 21h56. De Boeck Supérieur INTRODUCTION Mireille Cifali et Florence Giust-Desprairies in Mireille Cifali et Florence Giust-Desprairies, Formation clinique et travail de la pensée De Boeck Supérieur Perspectives en éducation et formation

Plus en détail

PALLIER AU MANQUE DE STAGE. OU SACRIFIER UNE PROFESSIONNALISATION DE QUALITE?

PALLIER AU MANQUE DE STAGE. OU SACRIFIER UNE PROFESSIONNALISATION DE QUALITE? COMMUNIQUE DU 29 JUIN 2015 PALLIER AU MANQUE DE STAGE. OU SACRIFIER UNE PROFESSIONNALISATION DE QUALITE? Préambule : C est dans le contexte des Etats Généraux du travail social, initiés en 2013 et qui

Plus en détail

5 ème journée d étude 13.12.2013 à l Arifts Compte rendu des différents ateliers de l après-midi

5 ème journée d étude 13.12.2013 à l Arifts Compte rendu des différents ateliers de l après-midi 5 ème journée d étude 13.12.2013 à l Arifts Compte rendu des différents ateliers de l après-midi Les ateliers sont co-animés par des travailleurs sociaux référents professionnels et des formateurs permanents.

Plus en détail

Un contrat sectoriel pour l ESS en Rhône-Alpes 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009

Un contrat sectoriel pour l ESS en Rhône-Alpes 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009 1 RESUME DIAGNOSTIC : La Région Rhône Alpes a élaboré un Schéma Régional de Développement économique dans lequel il était

Plus en détail

L effectivité du droit à la qualification : objectif structurant de la réforme annoncée de la formation professionnelle.

L effectivité du droit à la qualification : objectif structurant de la réforme annoncée de la formation professionnelle. L effectivité du droit à la qualification : objectif structurant de la réforme annoncée de la formation professionnelle. 1. De l affirmation du droit à la qualification à son «effectivité». L accès à la

Plus en détail

2009 Presses de l Université du Québec Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec, Québec G1V 2M2 Tél. : (418) 657-4399 www.puq.

2009 Presses de l Université du Québec Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec, Québec G1V 2M2 Tél. : (418) 657-4399 www.puq. Cintroduction h a p i t r e Des compétences émotionnelles pour un leadership dans le changement 1 Bénédicte Gendron Université Paul-Valéry, Montpellier benedicte.gendron@univ-montp3.fr Louise Lafortune

Plus en détail

Management Responsabilité. Management Responsabilité Recherche

Management Responsabilité. Management Responsabilité Recherche Management Responsabilité Management Responsabilité Recherche L'entretien annuel d'évaluation Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master Recherche & Concours de l enseignement Arts plastiques

www.u-bordeaux3.fr Master Recherche & Concours de l enseignement Arts plastiques www.u-bordeaux3.fr Master Recherche & Concours de l enseignement Arts plastiques De la création à la conceptualisation Ce Master a pour finalité de permettre aux étudiants de mener à bien un travail de

Plus en détail

Piloter les objectifs et l activité

Piloter les objectifs et l activité PARCOURS CL.01 Piloter les objectifs et l activité Fixer des objectifs, mobiliser une équipe, réaliser un suivi d activité, c est le moins qu on puisse attendre d un manager. Pour autant, le pilotage ne

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

Lundi 1er février 2016

Lundi 1er février 2016 Lundi 1er février 2016 8h30 9h00 : Accueil des participants 9h00 9h30 : Allocution d ouverture 9h30 10h45 Conférence introductive : «Manager les ressources humaines dans l incertitude» Est abordée au cours

Plus en détail

Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016

Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016 Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016 Sommaire Le contexte règlementaire de la formation... 1 Spécificités du stage dans le dispositif de tutorat

Plus en détail

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 2 : Naissance, petite enfance et aide sociale Dijon, le vendredi 5 avril 2013 Personnes présentes Cf. annexe.

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Le processus de professionnalisation des formations à l enseignement : de sa conception à sa mise en oeuvre, quelles dimensions, quelles conditions?

Le processus de professionnalisation des formations à l enseignement : de sa conception à sa mise en oeuvre, quelles dimensions, quelles conditions? Le processus de professionnalisation des formations à l enseignement : de sa conception à sa mise en oeuvre, quelles dimensions, quelles conditions? Marguerite Altet Professeure émérite Sciences de l Education

Plus en détail

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) de Tuteur d entreprise. INTITULÉ

Plus en détail

La finalité de la formation est étroitement liée aux éléments constitutifs du diplôme d Etat d aide-soignant :

La finalité de la formation est étroitement liée aux éléments constitutifs du diplôme d Etat d aide-soignant : ATELIER 2 : QUEL ACCOMPAGNEMENT DES ELEVES DE BAC PRO DANS LA PREPARATION AUX CONCOURS D ENTREE DANS LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES DE NIVEAU V? PRESENTATION DE LA FORMATION D AIDE-SOIGNANT Le métier

Plus en détail

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés Le BTS Design graphique a pour fondement la conceptualisation et la création de produits de communication au service d un particulier, d

Plus en détail