NON FRIABLE. Présentant des risques particuliers. Encadrement de chantier. Encadrement technique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NON FRIABLE. Présentant des risques particuliers. Encadrement de chantier. Encadrement technique"

Transcription

1 Rédacteur : Vérificateur : Approbateur : Document créé le Document modifié le Document édité le 9 juin Réf. document : XXX XXX XXX Version : 00 Document entreprise CALENDRIER DES FORMATIONS Sous-section 3 (art. R ) Sous-section 4 (art. R ) Travaux de retrait ou de confinement de l amiante Interventions sur (ou à proximité) NON FRIABLE de matériaux ou appareils Présentant des risques particuliers susceptibles Ne présentant pas de risques particuliers de libérer des fibres d amiante FRIABLE technique technique 10 jours 10 jours 5 jours 5 jours 5 jours 3 jours 5 jours 5 jours Conforme à l arrêté du 25 avril 2005 Conforme à arrêté du 22 déc Conforme à la norme NF X Coût h.t. des formations Semaine 27 du 4 juillet au 8 juillet Semaine 35 du 29 août au 2 sept Semaine 36 du 5 sept au 9 sept Semaine 37 du 12 sept au 16 sept Semaine 38 du 19 sept au 23 sept Semaine 39 du 26 sept au 30 sept Semaine 40 du 3 oct au 7 oct Semaine 41 du 10 oct au 14 oct Semaine 42 du 17 oct au 21 oct Semaine 43 du 24 oct au 28 oct Conseil & Formation Amiante / société par actions simplifiée au capital de / 13 rue Raoul Servant Lyon France SIRET / code activité 7112B / n TVA FR / enregistré sous le numéro Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat. Page 1 / 13

2 2011 Sous-section 3 (art. R ) Sous-section 4 (art. R ) Travaux de retrait ou de confinement de l amiante Interventions sur (ou à proximité) NON FRIABLE de matériaux ou appareils Présentant des risques particuliers susceptibles Ne présentant pas de risques particuliers de libérer des fibres d amiante FRIABLE technique technique 10 jours 10 jours 5 jours 5 jours 5 jours 3 jours 5 jours 5 jours Conforme à l arrêté du 25 avril 2005 Conforme à arrêté du 22 déc Conforme à la norme NF X Coût h.t. des formations Semaine 37 du 12 sept au 16 sept Semaine 38 du 19 sept au 23 sept Semaine du 26 sept au 30 sept Semaine 40 du 3 oct au 7 oct Semaine 41 du 10 oct au 14 oct Semaine du 17 oct au 21 oct Semaine 43 du 24 oct au 28 oct Page 2 / 13

3 2011 Sous-section 3 (art. R ) Sous-section 4 (art. R ) Travaux de retrait ou de confinement de l amiante Interventions sur (ou à proximité) NON FRIABLE de matériaux ou appareils Présentant des risques particuliers susceptibles Ne présentant pas de risques particuliers de libérer des fibres d amiante FRIABLE technique technique 10 jours 10 jours 5 jours 5 jours 5 jours 3 jours 5 jours 5 jours Conforme à l arrêté du 25 avril 2005 Conforme à arrêté du 22 déc Conforme à la norme NF X Coût h.t. des formations Semaine 36 du 5 sept au 9 sept Semaine 37 du 12 sept au 16 sept Semaine 38 du 19 sept au 23 sept Semaine 39 du 26 sept au 30 sept Semaine du 3 oct au 7 oct Semaine 41 du 10 oct au 14 oct Semaine 42 du 17 oct au 21 oct Semaine du 24 oct au 28 oct Page 3 / 13

4 Coût h.t. des prestations spécifiques Evaluation des compétences (QCM pratique entretien) dans centre de formation (6 évaluations / demi journée) Evaluation des compétences (QCM pratique entretien) sur site client (6 évaluations / demi journée) 120 / demi journée /stagiaire frais Mise à niveau pour opérateur / jour 205 Mise à niveau pour encadrement et encadrement technique / jour 280 Formation spécifique / jour frais Audit interne documentaire (rédaction du rapport analyse) / 1,5 jour / audit frais Audit interne des équipements spécifiques (rédaction du rapport analyse) / 1 jour / audit frais Audit interne (rédaction du rapport analyse) / 1,5 jour / audit frais Prestation d accompagnement des entreprises / jour frais Prestation d accompagnement des entreprises / demi-journée 750 frais Frais de déplacement (Centre / site intervention) (A définir) Attention : nouvelle date d application de l arrêté du 22 décembre 2009 à partir du 1 juin 2011 à partir du 1 janvier 2012 modification des durées et des objectifs de formation nouveau délai de mise à niveau à confirmer : 6 mois 12 mois (voir pages suivantes) Page 4 / 13

5 Le 1 juin janvier 2012, l arrêté du 22 décembre 2009 entrera en vigueur, il modifie les durées, les fréquences et les objectifs de formation. Jusqu au 31 décembre 2011, l arrêté du 25 avril 2005 reste la référence. Disparition des notions de FRIABLE et NON FRIABLE dans les objectifs de formation. 2 catégories d activités : Sous-section 3 : activités de confinement et de retrait de l'amiante, définies à l'article R du code du travail (activités dont la finalité est le retrait ou le confinement par fixation, imprégnation ou encoffrement de l'amiante ou de matériaux en contenant, et qui portent notamment sur des bâtiments, des navires, des structures, des appareils ou des installations, y compris dans les cas de démolition). Sous-section 4 : activités et interventions sur des matériaux ou appareils susceptibles de libérer des fibres d'amiante, définies à l'article R du code du travail (activités ne relevant pas de la sous-section 3 ainsi qu'aux interventions susceptibles de provoquer l'émission de fibres d'amiante, qui portent notamment sur des bâtiments, des navires, des structures, des appareils ou installations). 3 catégories de personnel (art. 2 de l arrêté du 22 déc. 09) : Personnel d encadrement technique : l employeur et tout travailleur possédant, au sein de l entreprise, une responsabilité au niveau des prises de décisions technico-commerciales, des études, de l établissement des documents techniques ou contractuels, de la définition, de l organisation et de la mise en œuvre des spécifications et des moyens techniques. Personnel d encadrement : travailleur ayant, au sein de l entreprise, les compétences nécessaires pour diriger et coordonner l exécution des travaux, mettre en œuvre le plan de retrait ou de confinement, ou le mode opératoire. Les stagiaires doivent être chef dans un autre domaine (maîtriser le rôle d encadrant ) ou être opérateur amiante confirmé. Personnel opérateur : tout travailleur chargé d exécuter des travaux et/ou d installer, de faire fonctionner et d entretenir les matériels qui lui sont confiés, dans le respect des procédures, du plan de retrait ou de confinement, ou du mode opératoire. 4 types de formation : Formation préalable (art. 2 de l arrêté du 22 déc. 09) : la formation obligatoirement suivie par tout travailleur préalablement à sa première intervention susceptible de l exposer à l amiante. Formation de premier recyclage (art. 2 de l arrêté du 22 déc. 09) : la formation obligatoirement suivie par tout travailleur à l issue de la période de validité de sa formation préalable. Elle a pour objectif de s assurer que le travailleur a assimilé les enseignements de la formation préalable, notamment au regard du retour d expérience issu de sa première période d exercice professionnel dans le domaine de l amiante, et de renforcer les aspects de prévention liés aux risques liés à l amiante. Formation de recyclage (art. 2 de l arrêté du 22 déc. 09) : la formation périodique obligatoirement suivie par tout travailleur à l issue de la période de validité de sa dernière formation de recyclage, lui permettant de mettre à jour ses connaissances en tenant compte notamment de l évolution des techniques et de la réglementation. Formation de mise à niveau (art. 7 de l arrêté du 22 déc. 09) : la formation des travailleurs déjà formés est obligatoire avant le 30 novembre Son contenu doit permettre au travailleur de mettre à niveau ses connaissances en tant qu équivalence des formations préalable et de 1 er recyclage. Délai de carence de pratique (art. 7 de l arrêté du 22 déc. 09) : Pour affecter à une activité un travailleur déjà formé ( ), l employeur s assure au préalable que ce dernier a pratiqué l activité correspondante à son niveau de formation depuis moins de six mois ou que sa dernière attestation de compétence a été obtenue depuis moins de six mois. Dans le cas contraire, l employeur assure au travailleur une formation de recyclage ( ). Visite médicale préalable à la formation (art. 3 de l arrêté du 22 déc. 09) : La formation préalable est conditionnée à la présentation, par l employeur à l organisme de formation, d un document attestant l aptitude médicale au poste de travail du travailleur, délivré par le médecin du travail de l entreprise. L aptitude médicale au poste de travail prend en compte les spécificités relatives au port des équipements de protection respiratoire. Page 5 / 13

6 Durées de formation du personnel des entreprises en sous-section 3 (activités prévues à l article R du code du travail) Formations dispensées par un organisme de formation certifié. Durées de formation pour le personnel formé à partir du 1 juin janvier 2012 (annexe 3 de l arrêté du 22 déc. 09) Formation préalable Formation de 1 er recyclage La période entre la formation préalable et la formation de premier recyclage n excède pas six mois à compter du jour de la délivrance de l attestation de compétence attestant la présence et validant les acquis de la formation préalable (art.5) Formation de recyclage La période entre deux formations de recyclage n excède pas deux ans à compter du jour de la délivrance de l attestation de compétence attestant la présence et validant les acquis de la dernière formation de recyclage (art.5) technique 10 jours 2 jours 2 jours 10 jours 2 jours 2 jours 5 jours 2 jours 2 jours Durées de formation pour le personnel formé avant le 31 mai janvier 2012 Mise à niveau Avant le 30 novembre décembre 2012 (art.7) Formation de recyclage La période entre deux formations de recyclage n excède pas deux ans à compter du jour de la délivrance de l attestation de compétence attestant la présence et validant les acquis de la dernière formation de recyclage (art.5) technique 5 jours minimum 2 jours Variable selon la formation initiale 2 jours Variable selon la formation initiale 2 jours Modalités d évaluation des compétences (annexe 4 de l arrêté du 22 déc. 09) : technique Formation préalable Formation de recyclage Formation de mise à niveau Évaluation pratique de 3 h en continu à partir d une étude de cas Évaluation pratique de 3 h en continu à partir d une mise en situation sur chantier Évaluation pratique de 2 h en continu à partir d une mise en situation sur chantier Formation de 1 er recyclage Évaluation théorique de 10 mn Évaluation pratique de 20 mn en oral Évaluation théorique de 10 mn Évaluation pratique de 20 mn en oral Évaluation théorique de 10 mn Évaluation pratique de 10 mn en oral Page 6 / 13

7 Synthèse des objectifs de formation du personnel des entreprises en sous-section 3 1 prescriptions minimales de formation selon l arrêté ( ) annexe 1 2 prescriptions minimales de formation selon l arrêté ( ) annexe 2 C1 prescriptions minimales de formation avec notamment mise en situation sur chantier école selon l arrêté ( ) annexe 1 C2 prescriptions minimales de formation avec notamment mise en situation sur chantier école selon l arrêté ( ) annexe 2 Mots clés Objectifs de formation ET EC OP Connaître les caractéristiques et propriétés de l amiante Connaître les régions comportant des terrains amiantifères Réalité amiante Connaître les produits et dispositifs susceptibles de contenir de l amiante 1 1 C1 Etre capable d alerter en cas de doute sur la présence éventuelle d amiante Connaître les modalités d identification des matériaux susceptibles de contenir de l amiante Connaître les produits ou procédés de substitution à l amiante Santé Connaître les effets sur la santé, les effets cancérogènes. Connaître l effet synergique du tabagisme ; Connaître les exigences de la réglementation (Code du Travail, Code de l Environnement ) relative : à l interdiction de l amiante à la prévention du risque amiante à la prévention des autres risques afférents aux interventions sur les matériaux amiantés (risques électriques, risques chimiques, chute de hauteur ) à la protection des travailleurs, dispositions relatives à la surveillance médicale à l information personnelle des travailleurs (surveillance médicale, fiche d exposition, attestation d exposition ) à la formation à la sécurité du personnel au poste de travail au droit de retrait en cas de danger grave et imminent à l information des travailleurs sur leurs droits individuels et collectifs aux rôles des représentants du personnel et prérogatives de l inspection du travail Réglementation à l élimination des déchets amiantés au transport des déchets amiantés Connaître les dispositions pénales encourues par l employeur Connaître les exigences du Code de la Santé Publique : à l exposition à l amiante de la population aux obligations des propriétaires et des armateurs de navires français concernant les repérages et leurs limites Connaître les documents exigibles lors de toute intervention sur des immeubles (repérages exhaustifs ) et sur les navires français Connaître la norme NF X (mission et méthodologie) Etre capable d effectuer l analyse critique de ces documents, les utiliser pour évaluer les risques Connaître les obligations du donneur d ordre concernant l identification et le repérage de l amiante en place. Connaître les obligations de communication Risques (évaluation) Risques (gestion) Etre capable d effectuer l analyse critique d un repérage et de l utiliser pour évaluer les risques Etre capable d évaluer les risques quelle que soit la situation spécifique à chaque opération, notamment par la connaissances des expositions Sur la base des résultats de l évaluation des risques, être capable d établir des notices de postes, de choisir des méthodes de travail et de définir des procédures opératoires les méthodes de réduction d émission de fibres les procédures de contrôle les procédures de décontamination du personnel et des équipements Etre capable de faire appliquer ces méthodes et procédures. Etre capable d appliquer les conclusions de l évaluation des risques, Etre capable de choisir des méthodes de travail et de définir des procédures opératoires les méthodes de réduction d émission de fibres les procédures de contrôle les procédures de décontamination du personnel et des équipements la mise en œuvre des moyens permettant d assurer les conditions optimales d aéraulique les procédures d entrée et de sortie de zone confinée Connaître et être capable d appliquer les méthodes de travail et les procédures opératoires recommandées et adaptés les méthodes de réduction d émission de fibres les procédures de contrôle les procédures de décontamination du personnel et des équipements les procédures d entrée et de sortie de zone confinée Page 7 / 13

8 Synthèse des objectifs de formation du personnel des entreprises en sous-section 3 (suite) Mots clés Objectifs de formation ET EC OP Sur la base des résultats de l évaluation des risques, être capable d établir des plans de retrait Plan de retrait s intégrant selon les cas, dans un plan de prévention ou un PPSPS Etre capable de les faire appliquer EPI EPC Aéraulique Chantier Contrôles Déchets Incidents Communication Etre capable dʼappliquer un plan de retrait Etre capable de choisir et de savoir utiliser les EPI adaptés. Etre capable d établir des consignes relatives aux conditions d utilisation, notamment d entretien et de remplacement Etre capable de faire appliquer ces consignes Connaître les limites d efficacité des EPI, y compris les facteurs de protection assignés, et les durées de port en continu recommandées en tenant compte des critères externes ayant une influence sur le métabolisme (chaleur, humidité, pénibilité du travail ) Etre capable de choisir des EPI adaptés Connaître les limites d efficacité des EPI (facteur de protection assigné et durée de port ) Etre capable d utiliser les EPI selon les consignes établies Connaître les rôles, les limites d efficacité et les durées de port en continu des EPI Etre capable de détecter des dysfonctionnement des EPI et d alerter Connaître les durées maximales en zone en fonction des conditions de travail et des EPI Etre capable de choisir et savoir utiliser les EPC adaptés en fonction des conditions et des caractéristiques particulières de travail. Etre capable d établir des consignes relatives aux conditions d utilisation et de maintenance de ces équipements Etre capable de les faire appliquer. Etre capable de s assurer de la mise en œuvre des EPC en fonction des conditions et des caractéristiques particulières de travail Assurer l application des consignes et des savoir-faire relatifs aux conditions d utilisation et de maintenance des EPC, notamment leur entretien et leur remplacement Connaître le rôle des EPC Etre capable d utiliser les EPC selon les consignes établies Etre capable de détecter des dysfonctionnement des EPC et d alerter Connaître les moyens techniques et matériels pour maîtriser l aéraulique d un chantier Maîtriser l aéraulique d un chantier C2 - - Connaître les notions d aéraulique Etre capable de définir des procédures opératoires adaptées et spécifiques de l activité exercée pour la préparation, la conduite et la restitution des chantiers Etre capable de les faire appliquer. Etre capable d appliquer les procédures opératoires spécifiques au type d activité exercée pour la préparation, la conduite (ou la réalisation) et la restitution des chantiers Etre capable de mettre en œuvre toutes les mesures correctives nécessaires à la bonne réalisation des chantiers Connaître et être capable d appliquer les consignes d hygiène dans les bases de vie Etre capable de définir des procédures de contrôle en cours et de les faire appliquer. C2 - - Etre capable d appliquer les procédures de contrôle en cours Etre capable de définir les procédures de conditionnement, d étiquetage, de stockage, d évacuation et d élimination des déchets Etre capable de faire appliquer les procédures de conditionnement, d étiquetage, de stockage, d évacuation et d élimination des déchets C1 C1 - Etre capable d appliquer les procédures de conditionnement, d étiquetage, de stockage, d évacuation et d élimination des déchets Connaître les situations d urgence et être capable d identifier toutes situations anormales, notamment accident ou intoxication C1 C1 - Etre capable de définir la conduite à tenir dans ces situations et de la faire appliquer. Connaître et être capable d appliquer la conduite à tenir prévue dans les situations d urgence ou toutes situations anormales et d alerter Etre capable de transmettre aux opérateurs l information et le savoir-faire sur la prévention des risques liés à l amiante Etre capable de transmettre aux opérateurs l information sur la prévention des risques liés à l amiante Etre capable d expliquer aux opérateurs et savoir transmettre le savoir-faire afin de faire appliquer les méthodes et les procédures Page 8 / 13

9 Durée des formations du personnel des entreprises en sous-section 4 (activités prévues à l article R du code du travail) Formations dispensées par un organisme de formation ou par l employeur. Durées de formation pour le personnel formé à partir du 1 juin janvier 2012 (annexe 3 de l arrêté du 22 déc. 09) Formation préalable Formation de 1 er recyclage La période entre la formation préalable et la formation de premier recyclage n excède pas six mois à compter du jour de la délivrance de l attestation de compétence attestant la présence et validant les acquis de la formation préalable (art.5). Formation de recyclage La période entre deux formations de recyclage n excède pas deux ans à compter du jour de la délivrance de l attestation de compétence attestant la présence et validant les acquis de la dernière formation de recyclage (art.5). technique 5 jours 1 jour 1 jour 5 jours 1 jour 1 jour 2 jours 1 jour 1 jour Durées de formation pour le personnel formé avant le 31 mai janvier 2012 Formation de mise à niveau Avant le 30 novembre décembre 2012 (art.7). Formation de recyclage La période entre deux formations de recyclage n excède pas deux ans à compter du jour de la délivrance de l attestation de compétence attestant la présence et validant les acquis de la dernière formation de recyclage (art.5). technique 5 jours minimum 1 jour Variable selon la formation initiale 1 jour Variable selon la formation initiale 1 jour Modalités d évaluation des compétences (annexe 4 de l arrêté du 22 déc. 09) : technique Formation préalable Formation de recyclage Formation de mise à niveau Évaluation pratique de 1 h en continu à partir d une étude de cas Évaluation pratique de 1 h en continu à partir d une mise en situation sur chantier Évaluation pratique de 1 h en continu à partir d une mise en situation sur chantier Formation de 1 er recyclage Évaluation pratique de 1 h en continu à partir d une étude de cas Évaluation pratique de 1 h en continu à partir d une mise en situation sur chantier Évaluation pratique de 1 h en continu à partir d une mise en situation sur chantier Page 9 / 13

10 Synthèse des objectifs de formation du personnel des entreprises en sous-section 4 1 prescriptions minimales de formation selon l arrêté ( ) annexe 1 2 prescriptions minimales de formation selon l arrêté ( ) annexe 2 C1 prescriptions minimales de formation avec notamment mise en situation sur chantier école selon l arrêté ( ) annexe 1 C2 prescriptions minimales de formation avec notamment mise en situation sur chantier école selon l arrêté ( ) annexe 2 Mots clés Prescriptions de formation ET EC OP Connaître les caractéristiques et propriétés de l amiante Connaître les régions comportant des terrains amiantifères Connaître les produits et dispositifs susceptibles de contenir de l amiante 1 1 C1 Réalité amiante Etre capable d alerter en cas de doute sur la présence éventuelle d amiante Connaître les opération spécifiques de l activité exercée pouvant entrainer la libération de fibres d amiante Connaître les niveaux d exposition et d empoussièrement induits Connaître les modalités d identification des matériaux susceptibles de contenir de l amiante Connaître les produits ou procédés de substitution à l amiante Santé Connaître les effets sur la santé, les effets cancérogènes. Connaître l effet synergique du tabagisme ; Connaître les exigences de la réglementation (Code du travail) relative : à l interdiction de l amiante à la prévention du risque amiante à la prévention des autres risques afférents aux interventions sur les matériaux amiantés (risques électriques, risques chimiques, chute de hauteur ) à la protection des travailleurs, dispositions relatives à la surveillance médicale à l information personnelle des travailleurs (surveillance médicale, fiche d exposition, attestation d exposition ) à la formation à la sécurité du personnel au poste de travail ; au droit de retrait en cas de danger grave et imminent à l information des travailleurs sur leurs droits individuels et collectifs aux rôles des représentants du personnel et prérogatives de l inspection du travail Réglementation à l élimination des déchets amiantés au transport des déchets amiantés Connaître les dispositions pénales encourues par l employeur Connaître les exigences du Code de la Santé Publique : à l exposition à l amiante de la population aux obligations des propriétaires et des armateurs de navires français concernant les repérages et leurs limites Connaître les documents exigibles lors de toute intervention sur des immeubles (repérages exhaustifs ) et sur les navires français Connaître la norme NF X (mission et méthodologie) Etre capable d effectuer l analyse critique de ces documents, les utiliser pour évaluer les risques Connaître les obligations du donneur d ordre concernant l identification et le repérage de l amiante en place. Connaître les obligations de communication Risques (évaluation) Risques (gestion) Etre capable d effectuer l analyse critique d un repérage et de l utiliser pour évaluer les risques Etre capable d évaluer les risques quelle que soit la situation spécifique à chaque opération, notamment par la connaissances des expositions Sur la base des résultats de l évaluation des risques, être capable d établir des notices de postes, de choisir des méthodes de travail et de définir des procédures opératoires les méthodes de réduction d émission de fibres les procédures de contrôle les procédures de décontamination du personnel et des équipements Etre capable de faire appliquer ces méthodes et procédures. Etre capable d appliquer les conclusions de l évaluation des risques, Etre capable de choisir des méthodes de travail et de définir des procédures opératoires les méthodes de réduction d émission de fibres les procédures de contrôle les procédures de décontamination du personnel et des équipements la mise en œuvre des moyens permettant d assurer les conditions optimales d aéraulique les procédures d entrée et de sortie de zone confinée Connaître et être capable d appliquer les méthodes de travail et les procédures opératoires recommandées et adaptés les méthodes de réduction d émission de fibres les procédures de contrôle les procédures de décontamination du personnel et des équipements les procédures d entrée et de sortie de zone confinée Page 10 / 13

11 Synthèse des objectifs de formation du personnel des entreprises en sous-section 4 (suite) Mots clés Prescriptions de formation (maintenance / 139) ET EC OP Sur la base des résultats de l évaluation des risques, être capable d établir un mode opératoire, s intégrant selon le cas, dans un plan de prévention ou un PPSPS Mode opératoire Etre capable de le faire appliquer Etre capable d appliquer et de faire appliquer un mode opératoire Etre capable d appliquer un mode opératoire Etre capable de choisir et de savoir utiliser les EPI adaptés. Etre capable d établir des consignes relatives aux conditions d utilisation, notamment d entretien et de remplacement Etre capable de faire appliquer ces consignes Connaître les limites d efficacité des EPI, y compris les facteurs de protection assignés, et les durées de port en continu recommandées en tenant compte des critères externes ayant une influence sur le EPI métabolisme (chaleur, humidité, pénibilité du travail ) Etre capable de choisir des EPI adaptés Connaître les limites d efficacité des EPI (facteur de protection assigné et durée de port ) Etre capable d utiliser les EPI selon les consignes établies Connaître les rôles, les limites d efficacité et les durées de port en continu des EPI Etre capable de détecter des dysfonctionnement des EPI et d alerter Connaître les durées maximales en zone en fonction des conditions de travail et des EPI Etre capable de choisir et savoir utiliser les EPC adaptés en fonction des conditions et des caractéristiques particulières de travail. Etre capable d établir des consignes relatives aux conditions d utilisation et de maintenance de ces équipements Etre capable de les faire appliquer. EPC Etre capable de s assurer de la mise en œuvre des EPC en fonction des conditions et des caractéristiques particulières de travail Assurer l application des consignes et des savoir-faire relatifs aux conditions d utilisation et de maintenance des EPC, notamment leur entretien et leur remplacement Connaître le rôle des EPC Etre capable d utiliser les EPC selon les consignes établies Etre capable de détecter des dysfonctionnement des EPC et d alerter Etre capable de définir des procédures adaptées aux interventions sur des matériaux contenant de l amiante Etre capable d appliquer et de faire appliquer des procédures adaptées aux interventions sur des matériaux contenant de l amiante Etre capable d appliquer des procédures adaptées aux interventions sur des matériaux contenant de Chantier l amiante Connaître les principes généraux de ventilation et de captage des poussières à la source Etre capable d appliquer les principes généraux de ventilation et de captage des poussières à la source Etre capable de mettre en œuvre toutes les mesures correctives nécessaires à la bonne réalisation des chantiers Connaître et être capable d appliquer les consignes d hygiène dans les bases de vie Etre capable de définir les procédures de conditionnement, d étiquetage, de stockage, d évacuation et d élimination des déchets Déchets Etre capable de faire appliquer les procédures de conditionnement, d étiquetage, de stockage, d évacuation et d élimination des déchets C1 C1 - Etre capable d appliquer les procédures de conditionnement, d étiquetage, de stockage, d évacuation et d élimination des déchets Connaître les situations d urgence et être capable d identifier toutes situations anormales, notamment accident ou intoxication C1 C1 - Incidents Etre capable de définir la conduite à tenir dans ces situations et de la faire appliquer. Connaître et être capable d appliquer la conduite à tenir prévue dans les situations d urgence ou toutes situations anormales et d alerter Etre capable de transmettre aux opérateurs l information et le savoir-faire sur la prévention des risques liés à l amiante Communication Etre capable de transmettre aux opérateurs l information sur la prévention des risques liés à l amiante Etre capable d expliquer aux opérateurs et savoir transmettre le savoir-faire afin de faire appliquer les méthodes et les procédures Page 11 / 13

12 Cette rubrique est destinée à apporter des précisions sur les modalités d application de l Arrêté du 22 décembre 2009, relatif à la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante. (Source : Situation des travailleurs déjà formé avant la date d entrée en vigueur de l arrêté : sous-section 3 Question : Certains organismes de formation proposent déjà des actions répondant en tout point aux objectifs définis par cet arrêté (objectifs, durées, catégories de personnels,...). L entreprise qui fera former son personnel au titre de la sous-section 3, dans ces conditions pourra-t-elle s en prévaloir à compter du 1 er juin 2011 et être dispensée de l obligation de mise à niveau? Réponse : Les formations (sous-section 3) proposées, ( ), si elles prennent en compte les exigences de l arrêté du 22 décembre 2009 ( ) sont a priori d un niveau supérieur à celles qui sont dispensées sur la base de l arrêté du 25 avril 2005 qui demeure en vigueur jusqu au 31 mai 2011, mais elles n entrent pas à ce jour dans le cadre de la certification des formations applicables au 1 er juin Dès lors, elles n exonèrent pas l entreprise de l obligation d une mise à niveau à compter du 1 er juin Néanmoins, le calendrier de mise en œuvre de l arrêté du 22 décembre 2009 peut permettre, à compter du 1 er semestre 2011, à des entreprises de faire former leur personnel dans des conditions leur permettant d entrer dans le nouveau dispositif L annexe 6 de l arrêté prévoit que la certification des organismes de formation se ferait sur la base d une étape 0 «recevabilité» et d une étape 1, cette dernière comprenant un volet documentaire (sur les critères techniques et les critères pédagogiques) et un volet terrain (en situation réelle de formation). Dès que les organismes de formation auront reçu une recevabilité positive à l étape 0, ils pourront commencer à délivrer des formations en vue d être audités sur le volet terrain et le volet documentaire (étape 1). Il convient, en conséquence, que l entreprise s assure lors de l inscription de son personnel, que l organisme de formation choisi ait effectivement engagé la procédure de certification auprès d un organisme certificateur qui soit en mesure de produire l attestation de recevabilité positive émis par celui-ci au volet documentaire (étape 0). Les formations délivrées dans ces conditions, dès le 1 er semestre 2011, permettront à l organisme de formation, d être audité sur le volet terrain (en situation réelle de formation) en vue d une certification ( ). En effet, le règlement d accréditation (CPS REF 05 du COFRAC) prévoit que, sauf cas explicitement prévu par la réglementation, l organisme demandeur de l accréditation doit avoir débuté ses activités qui feront l objet de la certification. Dès lors que l organisme de formation aura été certifié par un organisme certificateur, dont a minima la recevabilité opérationnelle aura été prononcée par le COFRAC, les formations ainsi délivrées donneront lieu à délivrance des attestations de compétence prévues à l article 6.2 de l arrêté du 22 décembre Elles pourront alors être prises en compte au titre de l obligation pesant sur l employeur d assurer une formation certifiée à compter du 1er juin Dans ce cas spécifique, il n y aura pas d obligation de mise à niveau dans les 6 mois à compter du 1 er juin Le planning ci-dessous présente le calendrier de mise en œuvre de l arrêté du 22 décembre 2009 (Rétroplannings.ppt). Situation des travailleurs déjà formé avant la date d entrée en vigueur de l arrêté : sous-section 4 Question : Certains organismes de formation proposent déjà des actions répondant en tout point aux objectifs définis par cet arrêté (objectifs, durées, catégories de personnels,...). L entreprise qui forme son personnel dans ce cadre (sous-section 4) pourra-t-elle s en prévaloir à compter du 1 er juin 2011 et être dispensée de l obligation de mise à niveau prévu par l arrêté? Ces actions pourront-elles donner lieu à la délivrance d une attestation de compétence, valable les 6 mois suivants? Réponse : Page 12 / 13

13 En sous-section 4, il est possible aux organismes de formation d anticiper l application prévues au 1 er juin 2011, en proposant des formations répondant en terme de contenu et de durée à l arrêté du 22/12/2009. L arrêté du 22/12/2009 étant plus contraignant que l arrêté du 25 avril 2005, sous les conditions précitées, il est possible de délivrer des attestations de compétence pour les formations délivrées en sous-section 4. Elles seront suivies 6 mois après des premiers recyclages obligatoires Formation des formateurs : formateur interne à l entreprise pour des formations sous-section 4 Question : Pour les activités relevant de la sous-section 4, l employeur est autorisé à dispenser la formation dans les conditions prévues à l'arrêté du 22 déc. 09. En revanche, aucune précision n'est indiquée sur la compétence, l'expérience et la formation du formateur interne à l'entreprise. Ne serait-il pas possible, a minima, de prévoir que l'employeur ou la personne désignée par lui bénéficie de la formation INRS/OPPBTP prévue pour les formateurs des organismes accrédités? Réponse : L engagement pris par l INRS et l OPPBTP porte sur la formation des formateurs amenés à délivrer les formations prévues à l article R du code du travail (sous-section 3). Il est à noter que les employeurs ou les formateurs internes intervenant au titre de la sous-section 4 peuvent suivre la formation dispensée par un organisme de formation afin d acquérir les connaissances nécessaires pour bâtir ensuite le module de formation interne. Durées de formation : cas des accumulations de postes Question : Suivant l article 7-1 de l arrêté du 22 décembre 2009, trois catégories de personnels sont définies, le personnel d encadrement technique, l encadrement et les opérateurs. Dans le cas particulier de petites structures (moins de 10 personnes) où l employeur occupe plusieurs postes, y compris sur le chantier, si celui-ci a suivi le stage encadrement technique (selon les obligations du nouvel arrêté) peut-il bénéficier de l équivalence encadrement ou doit-elle justifier de l intégralité du stage encadrement? Idem, en ce qui concerne l équivalence entre encadrement et opérateur? Réponse : Il n y a pas d équivalence. Si un employeur relève à la fois de l encadrement technique et de l encadrement, il devra suivre les deux formations de ces catégories de personnel, car leur contenu, adapté aux fonctions tenues, est différent. De même si un travailleur s occupe à la fois de l encadrement et est opérateur, il devra suivre les formations de ces deux catégories de personnel. Durées de formation : cas de l accumulation des deux sous-sections Question : Certaines entreprises interviennent parfois dans les 2 sous-sections (travaux de retrait et interventions sur matériaux contenant de l amiante). Le chef d entreprise est-il dans l obligation de suivre cumulativement les formations relevant des sous-section 3 et sous-section 4? Réponse : Non, la formation sous-section 3 est la plus complète. Néanmoins, l employeur est invité à compléter cette formation par un module relatif à l élaboration des modes opératoires prévus à l article R du code du travail, qui sont spécifiques à la sous-section 4. Recyclage Question : Le recyclage du personnel pourrait-il prendre la forme d une visite inopinée sur chantier? Réponse : Non. Page 13 / 13

Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail

Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail Destiné aux entreprises réalisant des travaux susceptibles d'être en présence d'amiante

Plus en détail

Coût de la formation : 1 300 HT par participant L inscription sera validée à réception du paiement intégral de la formation

Coût de la formation : 1 300 HT par participant L inscription sera validée à réception du paiement intégral de la formation FORMATION 07.11.14 Contact : Nicole VILELA 2014/313 AMIANTE Sous-section 4 Activité R4412-139 du code du travail «Activités d entretien et de maintenance sur des matériaux susceptibles de provoquer l émission

Plus en détail

de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante s applique.

de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante s applique. FORMATION DES TRAVAILLEURS A LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L AMIANTE POUR LES INTERVENTIONS SUSCEPTIBLE DE PROVOQUER L EMISSION DE FIBRES D AMIANTE DES ACTIVITES DEFINIES A L ARTICLE R.4412-139 DU CODE

Plus en détail

Synthèse réglementaire : Amiante V1 02/10/2012

Synthèse réglementaire : Amiante V1 02/10/2012 Préambule : La présente synthèse fait référence au décret n 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante et à l arrêté du 23 février 2012 définissant les modalités de formation des

Plus en détail

Arrêté du 23/02/2012. définissant les modalités de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante

Arrêté du 23/02/2012. définissant les modalités de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante Formation Amiante Arrêté du 23/02/2012 définissant les modalités de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante publié au J.O. du 07/03/2012 1 Amiante_arrêté_formation_V2-06/01/2010

Plus en détail

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 MANAGEMENT ET TRAITEMENT DES RISQUES EN ENTREPRISE Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 L INGENIEUR OU RESP. ENVIRONNEMENT I FMG CONSEIL FORMATION I 2015-2016 Maîtriser les normes

Plus en détail

Des évolutions scientifiques aux évolutions du code du travail

Des évolutions scientifiques aux évolutions du code du travail Des évolutions scientifiques aux évolutions du code du travail Véronique ARRIGHI DIRECCTE UT 11 Maurice EXPOSITO DIRECCTE UT 34 Fabienne STANG MARTIN DIRECCTE LR L amiante dans tous ses Etats - Repérer

Plus en détail

FORMATIONS AMIANTE. Encadrement technique. Encadrement de chantier/opérateur de chantier

FORMATIONS AMIANTE. Encadrement technique. Encadrement de chantier/opérateur de chantier Formateur amiante, plomb, moisissure, qualité de l air dans toute la France Email : contact@consultant-polluants-dubatiment.com Durée 1. Retrait amiante friable et non friable à risques particuliers (milieu

Plus en détail

Amiante : cumul de fonction - SS4 - Formation préalable

Amiante : cumul de fonction - SS4 - Formation préalable Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 22/06/2016. Fiche formation Amiante : cumul de fonction - Sous-section 4 - Formation préalable - N : 18131 - Mise à jour : 04/01/2016

Plus en détail

Formation des personnels des organismes hlm exposés au risque amiante Sous-section IV

Formation des personnels des organismes hlm exposés au risque amiante Sous-section IV Formation des personnels des organismes hlm exposés au risque amiante Sous-section IV Groupement de commande inter organismes Piloté et coordonné par ARELOR Hlm CAHIER DES CHARGES Février 2013 Contexte

Plus en détail

Annexe III - Actions particulières de formation liées à l exposition à un risque spécifique ou à une ambiance de travail

Annexe III - Actions particulières de formation liées à l exposition à un risque spécifique ou à une ambiance de travail CHAPITRE 5 Annexe III - Actions particulières de liées à l exposition à un risque spécifique ou à une ambiance de travail Les s Annexe III Actions particulières de liées à l exposition à un risque spécifique

Plus en détail

FORMATION AUX RISQUES LIES A L AMIANTE (sous-section 4)

FORMATION AUX RISQUES LIES A L AMIANTE (sous-section 4) AMIANTE N de déclaration d activité : 22 600 288 660 // Téléphone : 09 81 78 92 25 // directeur.groupemab@gmail.com 74 FORMATION AUX RISQUES LIES A L AMIANTE (sous-section 4) Durée de formation et recyclage

Plus en détail

SAFETY DAY. Prévention du risque Amiante

SAFETY DAY. Prévention du risque Amiante SAFETY DAY Prévention du risque Amiante / / Le cadre des obligations de recherche et de contrôle Conformément au Code de la santé publique, les propriétaires (publics ou privés) des immeubles bâtis sont

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT N interne : 736 Conseil du lundi 10 septembre 2001 à 18 h 00 N définitif : 2001-0250 CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : La communauté urbaine de Lyon - direction de l'eau, dont le siège est

Plus en détail

Sur le repérage amiante

Sur le repérage amiante Revêtements de sols contenant de l amiante dans les d immeubles d habitation : Ou en est-on? Cette étude a été réalisée par Jean-Louis Lecoq, gérant, pour un usage interne à l entreprise ACEE. Elle ne

Plus en détail

FSTT (France Sans Tranchée Technologie) Table ronde du Jeudi 04 juin 2015 Quelques éléments de la réglementation

FSTT (France Sans Tranchée Technologie) Table ronde du Jeudi 04 juin 2015 Quelques éléments de la réglementation FSTT (France Sans Tranchée Technologie) Eclatement et découpe de branchements en amiante-ciment Table ronde du Jeudi 04 juin 2015 Quelques éléments de la réglementation INTERVENANT : JC BEHRENS Responsable

Plus en détail

Amiante : Devenir encadrant de chantier - SS4 - Formation préalable

Amiante : Devenir encadrant de chantier - SS4 - Formation préalable Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 06/02/2016. Fiche formation Amiante : Devenir encadrant de chantier - Sous-section 4 - Formation préalable - N : 18141 - Mise à jour

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

Référentiel spécifique pour la demande de. Qualification : 02-01 Repérage amiante avant travaux et avant démolition. et pièces spécifiques à produire

Référentiel spécifique pour la demande de. Qualification : 02-01 Repérage amiante avant travaux et avant démolition. et pièces spécifiques à produire Référentiel spécifique pour la demande de Qualification : 02-01 Repérage amiante avant travaux et pièces spécifiques à produire En complément du dossier de demande général Critères de qualification 02-01

Plus en détail

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition (Attention : MAJ au 13/07/2014 - vérifier au cas par cas les textes en vigueur) A COMMUNIQUER

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-047719 Centre Hospitalier Sud Essonne 26 avenue Charles de Gaulle BP 107 91152 ETAMPES

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-047719 Centre Hospitalier Sud Essonne 26 avenue Charles de Gaulle BP 107 91152 ETAMPES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 1 er décembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-047719 Centre Hospitalier Sud Essonne 26 avenue Charles de Gaulle BP 107 91152 ETAMPES Objet : Inspection sur

Plus en détail

Alerte amiante : Tous concernés (1/7)

Alerte amiante : Tous concernés (1/7) Alerte amiante : Tous concernés (1/7) Un nouvel arrêté du 23 février 2012 (entré en vigueur le 8 mars) fixe de nouvelles et plus nombreuses obligations de formation des salariés susceptibles d être exposés

Plus en détail

Pollution du bâti - Amiante

Pollution du bâti - Amiante FEVRIER 2013 FICHE PRATIQUE Pollution du bâti - Amiante 1. Définition 2. Obligations réglementaires Gestion des ERP 3. Obligations réglementaires Cas des opérations de travaux & démolitions 4. Obligations

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités susceptibles de lui être confiées peuvent être, à titre d exemples non exhaustifs :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités susceptibles de lui être confiées peuvent être, à titre d exemples non exhaustifs : COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2006 07 74 0251 Catégorie : B Dernière modification : 10/05/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Animateur (trice) d équipe

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS

LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS Introduction : Qui parmi vous connaît l existence de ce document unique? Généralement, hormis les chefs

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 2 juin 2016 N/Réf. : CODEP-PRS-2016-021960 Monsieur le Directeur Général Hôpital NECKER 75015 PARIS Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection

Plus en détail

Modalités de mise en œuvre

Modalités de mise en œuvre SECURITE Charte Sécurité du Collaborateur Intérimaire Rédigée en collaboration avec Mase Normandie, la Charte Sécurité du Collaborateur Intérimaire est un contrat tripartite entre l Entreprise Utilisatrice,

Plus en détail

ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier :

ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier : : Heure FA Un exemplaire (1 ère page seulement) est à nous retourner signé L autre exemplaire est à conserver ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier : Date du RDV : Situation RENDEZ VOUS du RDV

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail Sommaire 1. Introduction 2. Le contexte réglementaire 3. Le déroulement

Plus en détail

Programme détaillé de la formation AVEC PRE REQUIS ( Bac+2 bâtiment ou 3ans d expérience dans les techniques du bâtiment)

Programme détaillé de la formation AVEC PRE REQUIS ( Bac+2 bâtiment ou 3ans d expérience dans les techniques du bâtiment) FORMATION TECHNICIEN EN DIAGNOSTICS IMMOBILIERS Programme détaillé de la formation AVEC PRE REQUIS ( Bac+2 bâtiment ou 3ans d expérience dans les techniques du bâtiment) Tél : 06 01 744 2 33 http:/ /www.

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Fiche Prévention LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Former les agents à la sécurité constitue une obligation légale de l autorité territoriale et fait partie intégrante de la politique

Plus en détail

Durée : 10 jours - 70 heures hors examen et temps de déplacement Code module : SSIAP2

Durée : 10 jours - 70 heures hors examen et temps de déplacement Code module : SSIAP2 1 : 10 jours - 70 heures hors examen et temps de déplacement Code module : SSIAP2 PROGRAMME DE FORMATION : «Chef d équipe de sécurité incendie (SSIAP 2)» Formation des chefs d équipe de Sécurité Incendie

Plus en détail

Un deuxième arrêté modificatif, du 23 février 2012, complète ce dispositif et se substitue à l arrêté du 22 décembre 2009 qui est abrogé.

Un deuxième arrêté modificatif, du 23 février 2012, complète ce dispositif et se substitue à l arrêté du 22 décembre 2009 qui est abrogé. QUESTIONS-REPONSES L arrêté du 22 décembre 2009, définissant les modalités de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante est entré en vigueur à sa publication pour les obligations

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI EXIGENCES SPECIFIQUES POUR LA CERTIFICATION DE QUALIFICATION D ENTREPRISES REALISANT DES TRAVAUX DE CONFINEMENT ET DE RETRAIT DE MATERIAUX NON FRIABLES CONTENANT DE L AMIANTE PRESENTANT DES RISQUES PARTICULIERS

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Applicable au 19 décembre 2013 (Décisions du Conseil d Administration du 19/12/2013) I ADHÉSION

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Applicable au 19 décembre 2013 (Décisions du Conseil d Administration du 19/12/2013) I ADHÉSION RÈGLEMENT INTÉRIEUR Applicable au 19 décembre 2013 (Décisions du Conseil d Administration du 19/12/2013) PRÉAMBULE Dans le cadre du présent règlement : - l association sera dénommée «SIMT», - le membre

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 28 du 25 juin 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 2

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 28 du 25 juin 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 2 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 28 du 25 juin 2015 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 2 DIRECTIVE N 3535/DEF/CAB mesures de prévention face aux risques d exposition à

Plus en détail

FORMATION ET HABILITATION N 1

FORMATION ET HABILITATION N 1 FORMATION ET HABILITATION N 1 Objectifs : - décoder les différents types d habilitations - s informer sur l organisation des formations à la prévention des risques électriques Mise en situation : Alors

Plus en détail

Stage d actualisation de la formation de coordonnateur S.P.S.

Stage d actualisation de la formation de coordonnateur S.P.S. de la formation de coordonnateur S.P.S. Dossier de candidature et d inscription V3 du 20 février 2015 E33 Page 1/3 Avant de compléter le dossier de candidature, consultez le document E34 présentant les

Plus en détail

Règlementation amiante. Lundi 30 septembre 2013 Limoges

Règlementation amiante. Lundi 30 septembre 2013 Limoges DR Règlementation amiante Lundi 30 septembre 2013 Limoges SOMMAIRE Chronologie pour intervenir sur des MCA Sanctions encourues Pour en savoir plus 2 DR Chronologie pour intervenir sur des MCA Règlementation

Plus en détail

NOR: DEVT1428323A. Version consolidée au 13 septembre 2015

NOR: DEVT1428323A. Version consolidée au 13 septembre 2015 Arrêté du 7 mai 2015 relatif aux tâches essentielles pour la sécurité ferroviaire autres que la conduite de trains, pris en application des articles 6 et 26 du décret n 2006-1279 du 19 octobre 2006 modifié

Plus en détail

1 le Ministre: le Ministre qui a le Bien-être au travail dans ses attributions;

1 le Ministre: le Ministre qui a le Bien-être au travail dans ses attributions; Arrêté royal du 28 mars 2007 relatif à l agrément des entreprises et employeurs qui effectuent des travaux de démolition ou d enlèvement au cours desquels de grandes quantités d amiante peuvent être libérées

Plus en détail

IUT Robert Schuman 72, route du Rhin 67400 Illkirch. Désamiantage de sol. Département informatique CCTP

IUT Robert Schuman 72, route du Rhin 67400 Illkirch. Désamiantage de sol. Département informatique CCTP IUT Robert Schuman 72, route du Rhin 67400 Illkirch Désamiantage de sol IUT Robert Schuman Département informatique CCTP 24/05/2013 Sommaire I. Généralités 1. Objet de l opération 2. Documents contractuels

Plus en détail

Dans le cadre du contrôle de la radioprotection en France, l Autorité de sûreté nucléaire s est rendue dans votre établissement le 26 mai 2016.

Dans le cadre du contrôle de la radioprotection en France, l Autorité de sûreté nucléaire s est rendue dans votre établissement le 26 mai 2016. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE STRASBOURG Strasbourg, le 14 juin 2016 N/Réf. : CODEP-STR-2016-024264 Monsieur le Directeur CHRU de Strasbourg Nouvel Hôpital Civil 1 place de l hopital BP 426 67091 Strasbourg

Plus en détail

prévention du risque amiante

prévention du risque amiante SGGuide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE SOMMAIRE Partie 1 GESTION COURANTE DU BÂTIMENT... 7 Dossier technique amiante

Plus en détail

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE I. Définition et problématique du travail isolé Dans certaines situations des personnes peuvent se trouver seules à leur poste de travail, sans autre personne dans le service, à l étage, voire dans le

Plus en détail

STANDARD INTERNE. Cahier des Charges Commun aux Entreprises Annexe Sûreté Notice de Sûreté en côté piste SOMMAIRE

STANDARD INTERNE. Cahier des Charges Commun aux Entreprises Annexe Sûreté Notice de Sûreté en côté piste SOMMAIRE Page : 1 /14 SOMMAIRE 1. Contexte réglementaire et mise en œuvre de la sûreté aéroportuaire 2 1.1. Réglementation sûreté liée aux arrêtés ministériel et interministériel de fin 2003 2 1.2. Programme de

Plus en détail

%JBH OPTUJD 5PQ EÏQBSU. $FSUJm DBUJPO SFDFSUJm DBUJPO -B 3FWVF EV

%JBH OPTUJD 5PQ EÏQBSU. $FSUJm DBUJPO SFDFSUJm DBUJPO -B 3FWVF EV %JBH 25 -B 3FWVF EV OPTUJD Hors-série - Janvier 2012 $FSUJm DBUJPO SFDFSUJm DBUJPO 5PQ EÏQBSU t 'PSVN OPT DPOTFJMMFST GPSNBUJPO FU DFSUJm DBUJPO SÏQPOEFOU Ë WPT RVFTUJPOT t "DUV BNJBOUF %1& OPVWFMMF NÏUIPEF

Plus en détail

REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE DRIPP-CAT avec mention

REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE DRIPP-CAT avec mention REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE DRIPP-CAT avec mention page 1/6 GENERALITES La personne physique candidate à la certification avec mention DRIPP-CAT démontre qu elle possède

Plus en détail

REGISTRES OBLIGATOIRES CONFORMEMENT AU DROIT DU TRAVAIL

REGISTRES OBLIGATOIRES CONFORMEMENT AU DROIT DU TRAVAIL REGISTRES OBLIGATOIRES CONFORMEMENT AU DROIT DU TRAVAIL 16/12/2014 Tout employeur doit tenir un certain nombre de registres destinés à l'information des administrations. Leur nombre varie en fonction de

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2016-020183 TOTAL RAFFINAGE France Etablissement pétrolier de Gargenville 40 avenue Jean Jaurès 78440 GARGENVILLE

N/Réf. : CODEP-PRS-2016-020183 TOTAL RAFFINAGE France Etablissement pétrolier de Gargenville 40 avenue Jean Jaurès 78440 GARGENVILLE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 27 mai 2016 N/Réf. : CODEP-PRS-2016-020183 TOTAL RAFFINAGE France Etablissement pétrolier de Gargenville 40 avenue Jean Jaurès 78440 GARGENVILLE Objet :

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 1997 01 68 0148 Catégorie A Dernière modification : 12/03/2009 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Equipier(ère) autonome de

Plus en détail

Articles L4153-9, D4153-15 et suivants du code du travail

Articles L4153-9, D4153-15 et suivants du code du travail Déclaration de dérogation aux travaux réglementés en vue d accueillir des jeunes mineurs âgés d au moins 15 ans et moins de 18 ans en formation professionnelle ou technologique Articles L41539, D415315

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-012452 CHU - Pierre Zobda Quitman Route de Chateauboeuf - BP 632 97261 Fort-de-France

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-012452 CHU - Pierre Zobda Quitman Route de Chateauboeuf - BP 632 97261 Fort-de-France RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 22 avril 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-012452 CHU - Pierre Zobda Quitman Route de Chateauboeuf - BP 632 97261 Fort-de-France Objet : Inspection sur le thème

Plus en détail

Les dossiers d exportation et de reprise de sources radioactives scellées examinés par les inspecteurs sont conformes à la réglementation.

Les dossiers d exportation et de reprise de sources radioactives scellées examinés par les inspecteurs sont conformes à la réglementation. RÉPUBLIQUE FRANCAISE DIRECTION DU TRANSPORT ET DES SOURCES Montrouge, le 10 Novembre 2015 Nos Réf. : CODEP-DTS-2015-044057 IPSI 102, rue J.B. CHARCOT 92400 COURBEVOIE Objet : Suite d une inspection de

Plus en détail

Charte sécurité. charte sécurité. Mastempo / Masgroup - 24 impasse du marquis de Baroncelli - 30114 Nages et Solorgues www.mastempo.

Charte sécurité. charte sécurité. Mastempo / Masgroup - 24 impasse du marquis de Baroncelli - 30114 Nages et Solorgues www.mastempo. Charte sécurité charte sécurité La présente charte a pour objectif d améliorer la prévention des risques professionnels, la sécurité des salariés intérimaires Mastempo et d homogénéiser la démarche sécurité

Plus en détail

AMIANTE. DIRECCTE Poitou-Charentes Pole Travail

AMIANTE. DIRECCTE Poitou-Charentes Pole Travail AMIANTE DIRECCTE Poitou-Charentes Pole Travail Juillet 2012 Amiante 1. Présentation de la réglementation 2. Les obligations du maitre d ouvrage 3. Sous section 3 ou sous section 4? 2 Amiante 1. Présentation

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 21 mai 2010 N/Réf. : CODEP-PRS-2010-027150 Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection Installation : Coronarographie Identifiant de la visite

Plus en détail

SSIAP 2 CHEF D ÉQUIPE DE SÉCURITÉ INCENDIE ET D ASSISTANCE AUX PERSONNES. Programme OBJECTIFS INTERMÉDIAIRES SAVOIRS DURÉE

SSIAP 2 CHEF D ÉQUIPE DE SÉCURITÉ INCENDIE ET D ASSISTANCE AUX PERSONNES. Programme OBJECTIFS INTERMÉDIAIRES SAVOIRS DURÉE SSIAP 2 CHEF D ÉQUIPE DE SÉCURITÉ INCENDIE ET D ASSISTANCE AUX PERSONNES DURÉE : 70 heures par personne n PROFIL DES PARTICIPANTS : Pré-requis : Respect des dispositions de l article 5 1 de l arrêté du

Plus en détail

CQP Animation d équipe option maintenance. Référentiel de compétences

CQP Animation d équipe option maintenance. Référentiel de compétences CQP Animation d équipe option maintenance Référentiel de compétences Le CQP Animation équipe présente deux options : Production Maintenance Ce document présente le CQP Animation d équipe option maintenance

Plus en détail

1. PREAMBULE 2. OBJECTIFS 3. DUREE

1. PREAMBULE 2. OBJECTIFS 3. DUREE Salle de formation : nouveau concept. Cadre agréable hors entreprise. Première session des 16 et 17 octobre2014 «Un sauveteur secouriste du travail (ou SST) peut sauver des vies sur le lieu de travail,

Plus en détail

Réf. : Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R.

Réf. : Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE NANTES N/Réf. : CODEP-NAN-2016-016704 Nantes, le 29 Avril 2016 Service de médecine nucléaire Centre hospitalier de Saint Brieuc 22027 SAINT BRIEUC CEDEX 1 Objet : Inspection

Plus en détail

Amiante : devenir opérateur de chantier - SS4 - Formation préalable

Amiante : devenir opérateur de chantier - SS4 - Formation préalable Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 9/2/216. Fiche formation Amiante : devenir opérateur de chantier - Sous-section 4 - Formation préalable - N : 18139 - Mise à jour : 4/1/216

Plus en détail

M. Le Maire de LANDUDAL - M. MESSAGER Place Jacques-Le-Page 29510 LANDUDAL. A l attention Le Maire de LANDUDAL - M. MESSAGER

M. Le Maire de LANDUDAL - M. MESSAGER Place Jacques-Le-Page 29510 LANDUDAL. A l attention Le Maire de LANDUDAL - M. MESSAGER Assainissement Diag Expertise A.D.E Frédéric LALLA Pont Rouz 29150 CAST Tél : 09 60 51 50 44 ou 06 88 15 62 63 Email : ade.lalla@orange.fr Rapport n : 2016-086-MAIRIE LANDUDAL Date : 07/04/2016 Page :

Plus en détail

REMISE À NIVEAU CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE SSIAP 3. Programme. Présence à l ensemble des séquences programmées pour la remise à niveau.

REMISE À NIVEAU CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE SSIAP 3. Programme. Présence à l ensemble des séquences programmées pour la remise à niveau. REMISE À NIVEAU CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE SSIAP 3 DURÉE : 5 jours n OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES Remise à niveau des connaissances SSIAP 3 n PROFIL DES PARTICIPANTS : Les personnes titulaires du diplôme

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

Bien vivre à Vernouillet! 14 février 2013.

Bien vivre à Vernouillet! 14 février 2013. IMPORTANT Amiante et Santé Publique dans les écoles de notre ville. La consultation d un dossier de marché public concernant le désamiantage de la vieille école maternelle des tilleuls a attiré notre attention

Plus en détail

ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS

ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS PREAMBULE La loi du 9 Novembre 2010 sur la réforme des retraites prévoit que les entreprises d au moins 50 salariés,

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Inspecteur (trice) en vérification périodique d installations électriques

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Inspecteur (trice) en vérification périodique d installations électriques COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 06/07/2006 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Inspecteur (trice) en vérification périodique

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013 PARIS

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013 PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 10 décembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013

Plus en détail

PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS

PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS Ce qui a changé dans la nouvelle réglementation Le guide UTE C 18 510 devient une norme NF C 18-510 qui est le document de référence

Plus en détail

DOSSIER AMIANTE. Code de la Santé Publique

DOSSIER AMIANTE. Code de la Santé Publique SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL DOSSIER AMIANTE 01/07/15 Pôle Prévention et Santé au Travail Tél. : 02 96 58 23 84 prevention@cdg22.fr Code de la Santé Publique DONT LE PERMIS DE CONSTRUIRE A ETE DELIVRE

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) MARCHES DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Société Lorraine d Habitat C.S 90 150 2 Passage Sébastien Bottin 54 003 NANCY CEDEX MARCHE A BON DE COMMANDE POUR LA REALISATION DE REPERAGE ET DIAGNOSTIC AMIANTE

Plus en détail

Objet : Lettre de suite de l'asn concernant l'inspection en radioprotection réalisée le 06 novembre 2013 dans votre établissement

Objet : Lettre de suite de l'asn concernant l'inspection en radioprotection réalisée le 06 novembre 2013 dans votre établissement RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE MARSEILLE- Zone non imprimée - Place pour l'en-tête CODEP MRS 2013 065345 Marseille, le 4 décembre 2013 GCS de Cancérologie du Grand Montpellier 25 rue de Clémentville

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be

Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be Démarches à suivre en vue de L'habilitation des personnes en électricité Table

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2009 09 76 0284 Catégorie : B REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Mécanicien(ne) en machines tournantes sous pression (installation

Plus en détail

CHANTIERS PLAN DE PREVENTION

CHANTIERS PLAN DE PREVENTION CHANTIERS 1 JOURNEE GAMMAGRAPHIE 7 AVRIL 2011 JOURNEE GAMMAGRAPHIE 7 AVRIL 2011 CADRE JURIDIQUE GENERAL Deux réglementations distinctes en fonction du cadre d intervention Opérations de bâtiment ou de

Plus en détail

CQP Conduite de ligne de conditionnement. Référentiel de compétences

CQP Conduite de ligne de conditionnement. Référentiel de compétences CQP Conduite de ligne de conditionnement Référentiel de compétences Le titulaire du CQP Conduite de ligne de conditionnement est capable de : Conduire tous les équipements d une ligne de conditionnement

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement)

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement) COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/01/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S,

Plus en détail

Travaux d encapsulage et de retrait d amiante ou d interventions sur des matériaux contenant de l amiante

Travaux d encapsulage et de retrait d amiante ou d interventions sur des matériaux contenant de l amiante Fiche Prévention - A1 F 05 13 Annule et remplace les fiches A1 F 05 11 et I4 F 01 09 Travaux d encapsulage et de retrait d amiante ou d interventions sur des matériaux contenant de l amiante Obligations

Plus en détail

RÉGLEMENTATION SÉCURITÉ

RÉGLEMENTATION SÉCURITÉ RÉGLEMENTATION SÉCURITÉ Amiante page 22 Utiliser des échafaudages de pied 10068 - page 23 Monter et démonter des échafaudages de pied de type multidirectionnels 10085 - page 23 Monter et démonter des échafaudages

Plus en détail

Réglementation Formation SST

Réglementation Formation SST Réglementation Formation SST Définition : Un sauveteur-secouriste du travail (SST) est un membre du personnel volontaire ou désigné pour porter secours en cas d'accident. Il doit être capable de porter

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

NOR: DEVP1238562A. Version consolidée au 2 juillet 2014

NOR: DEVP1238562A. Version consolidée au 2 juillet 2014 Le 2 juillet 2014 Arrêté du 19 février 2013 encadrant la certification des prestataires en géoréférencement et en détection des réseaux et mettant à jour des fonctionnalités du téléservice «reseaux-et-canalisations.gouv.fr»

Plus en détail

Lot : n 1 DESAMIANTAGE

Lot : n 1 DESAMIANTAGE République Française Institut National de la Recherche Agronomique Centre de Recherche de Clermont-Ferrand Theix Lyon MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des clauses Techniques Particulières Lot : n 1 DESAMIANTAGE

Plus en détail

Lyon, le 1 er Juin 2015

Lyon, le 1 er Juin 2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Lyon, le 1 er Juin 2015 Réf. : CODEP-LYO-2015-020804 Groupe Hospitalier Mutualiste de Grenoble Institut Daniel Hollard 8, Rue du Docteur Calmette 38028 GRENOBLE Cedex Objet : Inspection

Plus en détail

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI)

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) sommaire 1 Préambule P. 4 2 Champ d application P. 6 3 Système

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-176 du 27 février 2013 portant statut particulier du corps des techniciens sanitaires et de

Plus en détail

DIRECCTE LORRAINE. Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4

DIRECCTE LORRAINE. Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4 Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4 Éléments de contexte : - Évolution de la réglementation avec décret du 4 mai 2012 et

Plus en détail

Le calendrier des formations

Le calendrier des formations Le calendrier des formations 2016 Entraigues Marseille Nice Entraigues Marseille Nice Santé Sécurité et Qualité de Vie au Travail S O M M A I R E 2 Sensibilisation arrêt cardiaque et DAE CHSCT 3 PRAP -

Plus en détail

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Brevet fédéral d informaticienne en technique des systèmes et réseaux TIC Brevet fédéral d informaticienne de gestion 1. :

Plus en détail

ISM-ATEX Installation Service Maintenance en ATEX Version 7.0 Décembre 2014 REGLEMENT QUALITE DE CERTIFICATION

ISM-ATEX Installation Service Maintenance en ATEX Version 7.0 Décembre 2014 REGLEMENT QUALITE DE CERTIFICATION REGLEMENT QUALITE DE CERTIFICATION Installation - Service - Maintenance en ATEX VERSION 7.0 Référentiel ISM-ATEX page 1 / 130 PARTIE 2-1 PARTIE 1 Quel est le champ d application de la certification ISM-ATEX?

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL AUTO/MED/SCAN DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL Ce formulaire de demande concerne les demandes d autorisation prévues par l article R.1333-23 du code

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L ENTREPRISE EN MATIERE DE Exploitation, conduite et maintenance des équipements sous pression

LES OBLIGATIONS DE L ENTREPRISE EN MATIERE DE Exploitation, conduite et maintenance des équipements sous pression Exploitation, conduite et maintenance des équipements sous pression 12-A L article 8 de l Arrêté Modifié du 15 mars 2000 précise que le personnel chargé de la conduite des équipements sous pression doit

Plus en détail

PROJET : Arrêté ministériel du

PROJET : Arrêté ministériel du RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique PROJET : Arrêté ministériel du relatif à la formation obligatoire des assistants de prévention, des conseillers de prévention

Plus en détail

Référentiel spécifique pour la demande de. Qualification : 01-01 Audits énergétiques des bâtiments tertiaires et/ou habitations collectives

Référentiel spécifique pour la demande de. Qualification : 01-01 Audits énergétiques des bâtiments tertiaires et/ou habitations collectives Référentiel spécifique pour la demande de Qualification : 01-01 Audits énergétiques des bâtiments tertiaires et/ou habitations collectives et pièces spécifiques à produire En complément du dossier de demande

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN TERMES DE SECURITE

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN TERMES DE SECURITE LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN TERMES DE SECURITE Contexte de la prévention des risques Crée le 5 novembre 2001 le Document Unique d Évaluation des Risques (DU) constitue le socle de la démarche de

Plus en détail