Rupture individuelle du contrat de travail : du droit confronter sa pratique. les conséquences. pratique pour l entreprise.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rupture individuelle du contrat de travail : du droit confronter sa pratique. les conséquences. pratique pour l entreprise."

Transcription

1

2 composez votre parcours de formation pour répondre aux difficultés rencontrées dans votre pratique et créez des liens utiles entre professionnels de haut niveau. Profitez des analyses de nos experts professeurs, magistrats et praticiens. animée par l Institut de Défense Pénale. Accédez à l intégralité des 29 dossiers documentaires Dalloz, Francis Lefebvre et Éditions Législatives. Un cocktail dînatoire vous sera proposé sur fond de Black-Jack, roulette française et poker. Toutes les formations, les déjeuners se tiennent au Palais, dont vous découvrirez les galeries, les cloîtres et les immenses salles voûtées. Il vous permettra de tenir vos rendez-vous et de suivre à distance votre activité. Baux Actualité Clauses Fiscalité du commerciaux : du droit sensibles : patrimoine : Maîtriser confronter sa pratique des sociétés : sécuriser nouvelles le contentieux aux évolutions législatives et jurisprudentielles des entreprises d affaires à impacts sur la vie ses contrats pratiques du permis points Actualité du droit extrapatrimonial de la famille Divorce : intégrer les conséquences fiscales Actualité du droit de la copropriété Droit de la famille : actualité procédurale et patrimoniale Droit de la construction : responsabilités et assurances Actualité du droit des successions et des libéralités Actualité des voies d exécution et de la saisie immobilière Jurisprudence chiffrée : 1 accès personnel Jusqu au 31 décembre 2012, vous aurez la possibilité de calculer vos indemnités par cour d appel, en matière de licenciement, baux commerciaux, préjudice corporel et prestation compensatoire. L appel expert : 1 jeton gratuit Posez votre question à nos experts avant le 31 décembre 2012 et obtenez une réponse claire, synthétique et argumentée s appuyant sur l ensemble des fonds documentaires des Éditions Dalloz, des Éditions Francis Lefebvre et des Éditions Législatives. Numéro d appel et codes d accès vous seront envoyés en même temps que votre attestation de présence. Rupture individuelle du contrat de travail : les conséquences pratique pour l entreprise Santé-sécurité : nouvelle jurisprudence, nouveaux risques Licenciement économique et solutions alternatives : nouvelle jurisprudence, nouvelles obligations Actualité du droit du travail : enjeux et perspectives Transmission d entreprise ou de fonds de commerce : aspects juridiques et fiscaux Le droit des entreprises en difficulté : actualité législative et jurisprudentielle Maîtriser la pratique des pactes d actionnaires Pratiques restrictives de concurrence : mesurer les enjeux Pratique du droit de la consommation Se préparer aux contrôles et perquisitions en entreprise Actualité du droit bancaire Jurisprudence fiscale : bilan 2012 et enjeux pour 2013 Bien rédiger les clauses de garanties de passif Optimiser sa présence sur les réseaux sociaux Réformes de la procédure civile : impacts sur la pratique Identifier et prévenir les risques de responsabilité professionnelle des avocats Animée par : A. MOLLA, P. VOULAND, J. BUISSON, F. SAINT-PIERRE, L. BORE, P. DOURNEAU-JOSETTE

3 Ancien Président du Tribunal administratif de Pau. Il enseigne au sein d Universités (Master) et au Centre de formation professionnelle des avocats (Toulouse). Montesquieu Bordeaux IV, Directrice de l Institut des mineurs de Bordeaux. Elle est co-auteur du précis Dalloz Droit des Mineurs. Avocat au Barreau de Paris, spécialisée en immobilier. Plus de 10 millions de points retirés des permis de conduire en 2011 : autant de décisions susceptibles de recours devant la juridiction administrative. Face à un processus administratif de plus en plus performant et aux nombreuses inflexions de la jurisprudence : comment défendre son client? Au regard des évolutions récentes, maîtrisez les règles de procédure pour contester les retraits de points. Bénéficiez d un éclairage complet sur les moyens d annulation à invoquer concernant la délivrance de l information préalable obligatoire et l établissement de la réalité de l infraction. Autorité parentale, couple, adoption, protection de l enfant tirez parti des nouveautés jurisprudentielles. Mesurez les impacts pratiques de la Loi du 13 décembre 2011 relative à la répartition des contentieux et à l allégement de certaines procédures juridictionnelles concernant l exercice de l autorité parentale. Faites le point sur la loi du 5 mars 2012 concernant le suivi des enfants en danger. Bénéficiez d une sélection pertinente des arrêts de la CEDH rendus en 2011 et ILAT, annexe environnementale : évaluez les conséquences pratiques sur la rédaction et la négociation des baux commerciaux. Anticipez les risques de contentieux en sécurisant vos contrats : analyse des solutions jurisprudentielles sur les motifs de déplafonnement du loyer au moment du renouvellement et sur les contestations des clauses d indexation au regard des dispositions d ordre public du Code Monétaire et Financier. Focus sur : l obligation de délivrance du bailleur et les dernières décisions en matière de QPC. «Des panoramas juridiques variés sur deux jours. Cadre somptueux. Je serai là l année prochaine». Isabelle P, Montauban «Cette manifestation est toujours bien organisée avec des intervenants de qualité». Christophe G. Valence Professeur à la Faculté de droit de Bordeaux. Avocat associé, Cabinet Fromont Briens et associés. Agrégé des Facultés de droit, École de droit de la Sorbonne. Avocat associé à Lille au Cabinet FIDAL. Avocat associé, département doctrine fiscale, C M S Bureau Francis Lefebvre. Paris I Panthéon Sorbonne. Avocat associé, C M S Bureau Francis Lefebvre. Dressez un état des lieux complet du contentieux en matière de rupture conventionnelle : articulation avec la transaction, validité en cas de litige et rétractation. Identifiez les nouvelles exigences de la Cour de cassation concernant la rupture de la période d essai, la prise d acte de la rupture du contrat, démission, résiliation judiciaire et le licenciement disciplinaire. Assouplissement des règles relatives au statut des administrateurs, simplifications en matière de déroulement des assemblées générales, allégement du régime des augmentations et réductions de capital, régime des sanctions applicables en droit des sociétés: dégagez les incidences concrètes de la Loi du 22 mars 2012 de simplification du droit et d allégement des démarches administratives. Effectuez un tour d horizon de l actualité jurisprudentielle en matière de cession des droits sociaux et responsabilité des dirigeants. Anticipez les risques d inexécution des contrats et perfectionnez vos pratiques. Cet atelier vous donne une occasion unique d appréhender la portée des principales clauses sensibles et d identifier les clauses à risque dans les contrats d affaires. Bénéficiez de conseils et optimisez la rédaction des clauses essentielles sur la base d exemples pratiques. Analysez les évolutions récentes de la fiscalité du patrimoine tant d un point de vue législatif que jurisprudentiel ou doctrinal. Abordez l actualité des pistes de stratégie d optimisation patrimoniale et identifiez celles qui soulèvent des interrogations au regard du droit fiscal. 4 5

4 Professeur de marketing et Consultant chez Scipion, leader européen du conseil en management et marketing pour cabinets d avocats. Il est également auteur de l ouvrage Le marketing d avocats (EO). Maître de conférences à l Université Paris XII et Expert judiciaire près la Cour d appel de Paris. Il est également Directeur de session de formation à l ENM. Avocat au Barreau de Nantes. Avocat à la Cour, auteur de l ouvrage Copropriété aux Éditions Delmas. Docteur en droit, rédacteur en chef responsable du pôle «Droit immobilier» Dalloz et Rédacteur en chef de la revue Actualité Juridique Droit Immobilier. Blogs, Facebook, Viadeo, LinkedIn, Twitter, Youtube les réseaux sociaux deviennent des incontournables dans la communication moderne de l avocat. Asseoir sa réputation, développer sa clientèle, attirer les meilleurs jeunes, moderniser son image, se créer un réseau de professionnels, être actif à l international : voici autant d opportunités offertes par les réseaux sociaux. Résolument orienté vers le marketing, la communication, le recrutement et le knowledge management, cet atelier vous permettra de comprendre les enjeux et les opportunités des nouveaux médias. Depuis le 1 er janvier 2012, le droit de partage a plus que doublé. Les époux divorcés sont désormais redevables d un droit de partage dont le taux s élève à 2,50 %. De la séparation au divorce, du divorce au partage : appréhendez toutes les difficultés pour mieux défendre votre client. Bénéficiez d un éclairage sur la solidarité fiscale, le fonctionnement de l imposition séparée ainsi que sur l influence du partage sur les droits d enregistrement et les plus-values. Recouvrement de charges, décisions et fonctionnement des syndicats de copropriétaires : le droit de la copropriété, matière dynamique et en évolution constante, génère un important contentieux. Pour faire face ou prévenir ces difficultés, dégagez les incidences concrètes des récentes évolutions législatives et jurisprudentielles. Statut de la copropriété des immeubles bâtis, structure de la copropriété, organes, documents, fonctionnement, Grenelle de l environnement : actualisez et confrontez vos pratiques quotidiennes. «Excellente organisation, lieu exceptionnel. Une formation intéressante, efficace». Annick R, Caussade «Toujours une grande qualité d intervention dans un lieu agréable» Didier G, Meaux Avocat associé Cabinet FIDAL, Directeur technique en charge du pôle Santé et Sécurité au Travail. Avocat associé Cabinet FIDAL, Directeur du pôle droit pénal. Avocat associé, C M S Bureau Francis Lefebvre. Avocat aux Barreaux de Paris et de Bruxelles, spécialiste en droit économique et en droit communautaire. Avocat au Conseil d État et à la Cour de cassation. Avocat au Barreau de Paris, spécialiste de droit bancaire et des procédures collectives. Près de accidents du travail, et plus de maladies professionnelles ont été recensés ces 5 dernières années. Analysez les dernières évolutions jurisprudentielles concernant la responsabilité pénale des personnes morales, des dirigeants et des délégataires en matière d accident du travail. CHSCT, mise à disposition de personnel à but lucratif, exploitation du Document Unique, risques psychosociaux et harcèlement moral : décryptez l actualité législative et jurisprudentielle transmissions d entreprise ont lieu chaque année en France. 21 % des entreprises transmises sont en échec après 6 ans d activité d après le Conseil Économique et Social. Enjeu significatif, la transmission d entreprise demande une réelle expertise notamment en raison d une législation juridique et fiscale évolutive. Cet atelier vous apportera les clés pour optimiser et sécuriser sa transmission d entreprise et vous permettra de mesurer l impact des évolutions juridiques des régimes d exonération. Tirez parti des dernières évolutions jurisprudentielles rendues en matière de pratiques restrictives de concurrence. Il devient nécessaire d intégrer la notion juridique de déséquilibre significatif dans votre pratique quotidienne afin de sécuriser vos contrats. Pratiques déloyales, promotion des ventes, publicité comparative, vente à distance : faites le point sur l actualité jurisprudentielle, cernez les évolutions pratiques et les projets. Bénéficiez de conseils pour gérer les contentieux du droit de la consommation. Réforme des intermédiaires en opération de banque et en services de paiement, réforme du crédit immobilier, mise en œuvre et application de la réforme du crédit à la consommation : bénéficiez d une analyse synthétique et tirez les enseignements concrets utiles à votre pratique. Devoir de mise en garde du banquier, crédit à la consommation, sûretés, limitation de l action en soutien abusif en cas d ouverture d une procédure collective à l égard de l entreprise emprunteuse : appréciez les nouvelles exigences de la Cour de cassation en matière de responsabilité et garanties bancaires. 6 7

5 Professeure à la Faculté de droit de Nice et directrice de l IEJ. Avocat honoraire, Professeur associé à la Faculté de droit de Montpellier. Avocat au Barreau de Lyon, Maître de conférences associé à l Université Jean Moulin (Lyon 3). Abordez les réformes de procédure civile les plus récentes, notamment celle de la procédure d appel et envisagez les effets immédiats : maîtrise des nouveaux délais, du formalisme de la déclaration d appel et des règles applicables au dépôt des conclusions. Procédures orales, juridiction du Bâtonnier et honoraires des avocats, demande en justice, moyens de défense et exceptions de procédure : bénéficiez de réponses aux difficultés rencontrées dans votre pratique et illustrées par une sélection de l actualité jurisprudentielle. Procédure de divorce, médiation, suppression de la juridiction de proximité : décelez les incidences concrètes de la Loi du 13 décembre 2011 relative à la répartition des contentieux et à l allégement de certaines procédures juridictionnelles. Appropriez-vous le nouvel outil offert par le décret du 20 janvier 2012 : la procédure participative et familiarisez-vous à son utilisation. Régimes matrimoniaux, divorce et prestation compensatoire : faites le point sur l actualité jurisprudentielle. Montpellier I, Président de la Conférence des Doyens. Avocat associé, Barthélémy Avocats. Avocat associé Cabinet Proskauer. Docteur en droit, Rédacteur en chef du Recueil Dalloz. Agrégé des Universités, Conseiller scientifique du Dictionnaire permanent Difficultés des entreprises. Pour préserver le climat social, leur image, leur savoir-faire les entreprises privilégient aujourd hui les solutions alternatives aux licenciements économiques. Analysez la position des juges en matière de Plan de Sauvegarde de l Emploi et plans de départs volontaires. Tirez parti des derniers arrêts majeurs de la Chambre sociale en matière de licenciement économique. Au rang des innovations réglementaires, dressez le bilan de la Sauvegarde financière accélérée : où en est-on? Identifiez les conditions et effets de la radiation d office de la procédure au RCS. Appréhendez la situation des acteurs de la procédure : débiteurs, cocontractants, créanciers. Perfectionnez votre pratique et analysez les décisions jurisprudentielles marquantes. Docteur en droit, Chargé d enseignement à l Université Paris I. Qualification de constructeur, sous-traitance, troubles anormaux de voisinage, notion d ouvrage, contentieux : dressez un état des lieux complet de la jurisprudence en matière de responsabilité. Abordez les questions transversales et contentieuses en matière d assurance et bénéficiez d un éclairage sur les nouveautés concernant l assurance dommage ouvrage et l assurance de responsabilité décennale. Anticipez l application des réformes opérées par l Ordonnance de 2005, la Loi sur les prescriptions de 2008 et les nouvelles clauses types en vigueur depuis fin Avocat aux Barreaux de Paris et de Bruxelles, spécialiste en droit économique et en droit communautaire. Sécurisez les documents contractuels, intégrez les informations dues au consommateur et maîtrisez le renouvellement des contrats. Pratiques déloyales, promotion des ventes, publicité comparative, vente à distance : faites le point sur l actualité jurisprudentielle et cernez les évolutions pratiques. Bénéficiez de conseils pour gérer les contentieux du droit de la consommation. «Soirée très agréable, l accès au Pont d Avignon était exceptionnel. Un véritable plaisir après une journée très fructueuse. Un grand merci à l organisation» Valérie B, Pointe-à-Pitre «Un rendez-vous très agréable et efficace» Pascal F, Saint-Etienne Avocat associé, département doctrine fiscale, C M S Bureau Francis Lefebvre. Rapporteur public, Conseil d État. Mesurez les impacts des décisions jurisprudentielles marquantes de l année 2012 en matière d IR, d IS, de TVA et d impôts locaux. Déterminer les conséquences sur la gestion fiscale de l entreprise et sur le devenir des éventuels schémas d optimisation fiscale. 8 9

6 d Aix-Marseille III. Avocat au Barreau de Paris. Panthéon-Assas (Paris II). Au 1 er juin 2012, les dispositions relatives à la partie législative du nouveau Code des procédures civiles d exécution entrent en vigueur. Familiarisez-vous à l utilisation de ce nouveau Code, identifiez les textes supprimés et modifiés, mesurez l impact des ajustements de certaines dispositions. Cernez les conséquences pratiques des dernières décisions jurisprudentielles en matière d exécution mobilière et immobilière et principalement, l actualité de la saisie immobilière et de la saisie attribution. Dévolution, transmission, liquidation du passif et de l actif, libéralités : cernez les évolutions récentes de la jurisprudence. Focus sur l assurance vie et la circulaire Bacquet. Bénéficiez de précisions sur le droit applicable à la dévolution des successions internationales. Maître de conférences à la Faculté de droit et de science politique de l Université Lumière Lyon 2. Avocat au Barreau de Rennes après 25 années d expérience comme Directeur Juridique en entreprise. Renforcez la valeur juridique de votre pacte d actionnaires : quelles sont les clauses opportunes, valables et efficaces? Faut-il y lier tous les associés ou la société ellemême? Mesurez l opposabilité du pacte et sachez comment s en prémunir ou s en réclamer sans y être partie. Faites le point sur la réponse de la Cour de cassation concernant la contrepartie financière aux clauses de non-concurrence : est-elle limitée aux pactes liants uniquement les actionnaires-salariés? Identifiez les principaux risques d intrusion des services de contrôle de l administration dans l entreprise. Cernez les pouvoirs d investigation et le déroulement des enquêtes : horaire du contrôle, l entrave au contrôle, les vérifications à effectuer, la place de l avocat, les conditions d accès aux locaux et la saisie des documents. Identifiez les principaux motifs de recours, les délais et les procédures à suivre. Avocat au Barreau d Aix-en- Provence, Ancien Membre du Conseil de l Ordre. Responsable du service des sinistres (réclamations RCPRO) de la Société de Courtage des Barreaux. Ancien avocat, elle est titulaire d un doctorat en droit de la responsabilité des avocats. Défaut de diligence, manquement au devoir de conseil, prescription, défaut de prudence : au regard de l actualité jurisprudentielle dressez une typologie des fautes sanctionnées. Les baux commerciaux et la cession de droit au bail dans le cadre d une cession de fonds de commerce constituent un des premiers domaines de mise en cause de la responsabilité des avocats. Cadre de l action en responsabilité et règles procédurales : bénéficiez de conseils pratiques. Avocat aux Barreaux de Paris et d Aix-en-Provence, Président de la Commission de droit fiscal de l Ordre des Avocats au Barreau de Paris. Contenu, garanties d exécution, contentieux : rédigez des clauses de garantie de passif efficaces. Optimisez la sécurisation d une cession : garantie de passif, d actif, de situation nette ou mixte, clause de révision de prix ou indemnitaire. Savoir auditer sa cession : comment être sûr de la qualification juridique des clauses? Quelle transmissibilité de la garantie? Montpellier I, Président de la conférence des Doyens Avocat associé Barthélémy Avocats. Mesurez la portée pratique des arrêts marquants de 2012 rendus par la Cour de cassation concernant les clauses sensibles dans les contrats de travail, les discriminations, l égalité de traitement, la durée du travail, les absences, la liberté du salarié dans l entreprise et les pouvoirs de l employeur, les relations collectives. Gagnez en efficacité et faites le point sur les réformes en cours et à venir en matière de droit social

7 Philippe VOULAND et Alain MOLLA de l Institut de Défense Pénale de Marseille, vous proposent de faire le point sur les nullités et exceptions en matière pénale : où les débusquer? Quand et comment les soulever? Comment être efficient devant la CEDH et la Cour de cassation? Comment utiliser la question prioritaire de constitutionnalité? Une bonne défense pénale implique vigilance et connaissance fine des rouages propres à chaque phase de la procédure. Des spécialistes du procès pénal vous présenteront règles, méthodologie et conseils stratégiques pour optimiser la défense de vos clients. Intervenants : Conseiller à la Cour de cassation Avocat au Barreau de Lyon Conférence animée par de l Institut de Défense Pénale de Marseille É Avocat à la Cour de cassation Chef de division, Cour européenne des Droits de l Homme (obligatoire) 12 13

8 ou A7 (l Autoroute du soleil) Gares : Avignon-TGV ou Avignon-Centre Aéroports : Avignon-Caumont ou N mes (à 30 min par l A9) ou Marseille (à 40 min par l A7) Taxis avignonnais : Location de voitures : ou ou ou Visites guidées du célèbre Pont Saint-Bénezet, des Remparts, du Rocher des Doms, promenade dans le vieux centre jusqu à la rue des Teinturiers où coule la Sorgue, croisière sur le Rhône ou croisière des vignobles sur la Saône avec passage d écluse Pour plus d informations, contactez Tél Pour des excursions privées ou en petits groupes : (Tarif préférentiel) billets : demandez-nous un fichet de réduction sur votre vol, connectez-vous sur : avec le code de réduction proposant un tarif congrès : nous contacter d Avignon sur : et à la Bouteillerie du Palais, cité médiévale, sa Chartreuse et le village typique des Angles : l Isle sur la Sorgue réputée pour ses marchés d antiquités, Gordes, l abbaye de Sénanque, Roussillon et ses falaises d ocre : Cavaillon, Lourmarin, la Tour d Aygues et ses villages perchés jusqu à Châteauneuf du Pape Maîtriser le contentieux du permis à points Actualité du droit extrapatrimonial de la famille Baux commerciaux : confronter sa pratique aux évolutions législatives et jurisprudentielles Rupture individuelle du contrat de travail : les conséquences pratiques pour l entreprise Actualité du droit des sociétés : impacts sur la vie des entreprises Clauses sensibles : sécuriser ses contrats d affaires Fiscalité du patrimoine : nouvelles pratiques Optimiser sa présence sur les réseaux sociaux Divorce : intégrer les conséquences fiscales Actualité du droit de la copropriété Santé sécurité : nouvelle jurisprudence, nouveaux risques Transmission d entreprise ou de fonds de commerce : aspects juridiques et fiscaux Pratiques restrictives de concurrence : mesurer les enjeux Actualité du droit bancaire - Une commande expressément formulée par écrit (formulée sur support papier, bulletin d inscription, bon de commande ou validée sur notre site internet) est ferme et définitive. Le Client s engage alors à être présent aux dates, lieux et heures prévus. Pour toute inscription un accusé de réception ainsi que la convention de formation sont adressés au responsable de l inscription. Dans les 10 jours ouvrés qui précèdent le stage, ÉDITIONS DALLOZ adresse directement à chaque futur participant une convocation. 2 - Annulation du fait du Client : Toute annulation ou demande de report doit être formulée par écrit. Sauf cas de force majeure, pour toute annulation moins de 10 jours ouvrés avant le début du stage, ÉDITIONS DALLOZ, facture 30 % des frais de stage. Ces frais sont non imputables par l entreprise à la contribution financière obligatoire de formation. Les remplacements de participants sont admis à tout moment, sans frais, au plus tard la veille du stage, sur communication écrite à ÉDITIONS DAL- LOZ, des noms et coordonnées du remplaçant. 3 OPCA En cas de prise en charge par un OPCA, il appartient au bénéficiaire de l indiquer explicitement sur son bulletin d inscription et de transmettre à Éditions Dalloz, l accord de prise en charge, avant la date de formation. En cas de prise en charge partielle par un OPCA la différence sera facturée Réformes de la procédure civile : impacts sur la pratique Droit de la famille : actualité procédurale et patrimoniale Droit de la construction : responsabilités et assurances Licenciement économique et solutions alternatives : nouvelle jurisprudence, nouvelles obligations Le droit des entreprises en difficulté : actualité législative et jurisprudentielle Pratique du droit de la consommation Jurisprudence fiscale : bilan 2012 et enjeux pour 2013 Actualité des voies d exécution et de la saisie immobilière Actualité du droit des successions et des libéralités Identifier et prévenir les risques de responsabilité professionnelle des avocats Actualité du droit du travail : enjeux et perspectives Maîtriser la pratique des pactes d actionnaires Se préparer aux contrôles et perquisitions en entreprise Bien rédiger les clauses de garanties de passif Conférence de clôture : Nullités et autres exceptions de procédure pénale à l entreprise signataire. En cas de non paiement par l OPCA des frais de formation, pour quelque motif que ce soit, notamment l absence du stagiaire, l entreprise signataire est redevable de l intégralité du coût de la formation et sera facturée du montant correspondant. Si Éditions Dalloz n a pas reçu la prise en charge de l OPCA au 1 er jour de la formation, le Client sera facturé de l intégralité du coût du stage. Retrouvez l intégralité des conditions générales de vente sur : Organisme de formation : Éditions DALLOZ N de déclaration d existence : RCS Paris Formations conformes aux modalités arrêtées par le CNB. Le Fonds interprofessionnel de formation des professionnels libéraux (FIF-PL) accorde une prise en charge partielle des formations. La demande doit être effectuée au minimum 15 jours auparavant auprès du FIF-PL. Tél Fax Conformément à la loi Informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d un droit d accès et de rectification des données vous concernant

9 Mme Mlle M. (MERCI D ÉCRIRE EN CAPITALES) Nom Prénom Fonction Activité(s) dominante(s) Société / Cabinet SIRET NAF Adresse Ville Code postal Tél. Fax Pour le suivi de votre inscription, Adresse de facturation (si différente de la précédente) Adresse Ville Code postal Ateliers du jeudi 11 et du vendredi 12 octobre 2012 Soit 16 heures de formation Conférence du samedi 13 octobre 2012 Soit 4 heures de formation 1136, Je souhaite bénéfi cier de l accès aux 29 dossiers documentaires (j indique mon ci-dessus) Visite guidée du Palais des Papes Inscription obligatoire Offerte Cocktail d natoire et Grande Inscription obligatoire soirée Casino au Palais Je souhaite inviter au cocktail : Mme, M. 10% de réduction pour toute inscription avant le 13 juillet 2012 Montant total à régler Tarifs de groupe ou jeunes avocats : nous consulter Offerts 60 ttc : Dalloz-Formation rue Froidevaux Paris cedex 14 ou par fax : ou sur notre site Internet : Pour toute information : par chèque bancaire/postal à l ordre des Editions Dalloz par virement sur le compte BNP Paris n la liste des hôtels à proximité du Palais des papes une brochure touristique sur la région un fi chet de réduction SNCF J ai lu, compris et accepté les conditions générales défi nies au dos de ce bulletin d inscription. Date/cachet/signature

jeudi 2 et vendredi 3 juillet 2015

jeudi 2 et vendredi 3 juillet 2015 6 e édition jeudi 2 et vendredi 3 juillet 2015 16 formations à l actualité juridique Droit social Droit des affaires Droit fiscal Droit du patrimoine Droit de la famille Droit de l immobilier Droit de

Plus en détail

Diplôme Universitaire Avocat Généraliste

Diplôme Universitaire Avocat Généraliste Diplôme Universitaire Avocat Généraliste Directeurs de la formation René Despieghelaere : Ancien Bâtonnier du Barreau de Lille Bernard Bossu : Doyen de la Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et

Plus en détail

9 e UNIVERSITÉ D ÉTÉ EDAGO JEUDI 27 & VENDREDI 28 AOÛT 2015 -ATLANTIA LA BAULE-

9 e UNIVERSITÉ D ÉTÉ EDAGO JEUDI 27 & VENDREDI 28 AOÛT 2015 -ATLANTIA LA BAULE- 9 e UNIVERSITÉ D ÉTÉ EDAGO JEUDI 27 & VENDREDI 28 AOÛT 2015 -ATLANTIA LA BAULE- JEUDI 27 AOÛT 9 E UNIVERSITÉ D ÉTÉ EDAGO 2015 - ATLANTIA - LA BAULE SUCCESSIONS/PATRIMOINE Étude et application concrète

Plus en détail

BAREME INDICATIF DES HONORAIRES

BAREME INDICATIF DES HONORAIRES BAREME INDICATIF DES HONORAIRES Tarifs applicables à compter du 01/01/2014 Maitre MAIRET Christophe Avocat 1 Sommaire Notice du barème p.03 Consultations et postulations p.04 Droit Civil p.05 Droit du

Plus en détail

DOMAINES D INTERVENTION BIENVENUE LE CABINET. B 2 Rassociés DOCUMENTS. avocats à la cour VENTES IMMOBILIÈRES CONTACT

DOMAINES D INTERVENTION BIENVENUE LE CABINET. B 2 Rassociés DOCUMENTS. avocats à la cour VENTES IMMOBILIÈRES CONTACT DOMAINES D INTERVENTION BIENVENUE LE CABINET DOCUMENTS VENTES IMMOBILIÈRES CONTACT BIENVENUE Parce que la vie n est pas toujours un long chemin tranquille, il est souvent nécessaire d être bien accompagné.

Plus en détail

Barème indicatif des honoraires

Barème indicatif des honoraires Barème indicatif des honoraires Tarifs applicables à compter du 01/01/2010 MARC TELLO-SOLER Avocat 160 Gde Rue St. Michel 31400 Toulouse www.mts-avocat.net tello-soler@mts-avocat.net Sommaire Notice du

Plus en détail

Maître Laetitia CANTOIS AVOCAT au Barreau de Caen 6 rue Samuel Bochard 14000 CAEN Tel : 02,31,23,96,26 Port : 06,87,193,293 Fax : 02,31,23,96,26 Site

Maître Laetitia CANTOIS AVOCAT au Barreau de Caen 6 rue Samuel Bochard 14000 CAEN Tel : 02,31,23,96,26 Port : 06,87,193,293 Fax : 02,31,23,96,26 Site Maître Laetitia CANTOIS AVOCAT au Barreau de Caen 6 rue Samuel Bochard 14000 CAEN Tel : 02,31,23,96,26 Port : 06,87,193,293 Fax : 02,31,23,96,26 Site internet: www,avocat-cantois,fr Mail : avocat_cantois@yahoo.fr

Plus en détail

DROIT DES ASSURANCES DROIT DE LA RESPONSABILITÉ DROIT PUBLIC ECONOMIQUE DROIT SOCIAL DROIT DES BAUX COMMERCIAUX DROIT DE LA FONCTION PUBLIQUE DROIT

DROIT DES ASSURANCES DROIT DE LA RESPONSABILITÉ DROIT PUBLIC ECONOMIQUE DROIT SOCIAL DROIT DES BAUX COMMERCIAUX DROIT DE LA FONCTION PUBLIQUE DROIT D E S C O M P É T E N C E S À V O T R E S E R V I C E DROIT DES ASSURANCES DROIT DE LA RESPONSABILITÉ DROIT PUBLIC ECONOMIQUE DROIT SOCIAL DROIT DES BAUX COMMERCIAUX DROIT DE LA FONCTION PUBLIQUE DROIT

Plus en détail

Bienvenue aux Ateliers Omnidroit

Bienvenue aux Ateliers Omnidroit 31 formations juridiques au choix 31 formations de qualité pour vous tenir à jour de l actualité 2014 Plus de 40 experts à votre rencontre sur toutes les problématiques du droit. Professeurs, avocats,

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

ENTRE LES SOUSSIGNÉS : ENTRE LES SOUSSIGNÉS : D une part 1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis Représenté par désigné par le vote de la résolution de l Assemblée du 2 et d autre part La Société André DEGUELDRE, Philippe

Plus en détail

PROGRAMME DE DROIT CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT)

PROGRAMME DE DROIT CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT) PROGRAMME DE DROIT CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT) 1. Les orientations générales L enseignement de droit est centré sur la maîtrise des mécanismes juridiques fondamentaux et

Plus en détail

HONORAIRES Maître Aurélie Vivier

HONORAIRES Maître Aurélie Vivier HONORAIRES Maître Aurélie Vivier Tarifs valables à partir du 01 Janvier 2012 Maître Aurélie Vivier 24 rue Grande Nazareth 31000 Toulouse Tel: 05 34 40 82 15 www.avocat-vivier.fr contact@avocat-vivier.fr

Plus en détail

Formations. Régate. 4 et 5 juillet 2013. 6 juillet 2013 www.dalloz-formation.fr. «Voiles et Épitoges» 16 heures de FORMATION 4, 5 juillet 2013

Formations. Régate. 4 et 5 juillet 2013. 6 juillet 2013 www.dalloz-formation.fr. «Voiles et Épitoges» 16 heures de FORMATION 4, 5 juillet 2013 16 heures de FORMATION 4, 5 juillet 2013 régate samedi 6 juillet 2013 Formations 4 et 5 juillet 2013 Embarquez pr 8 panoramas d actualité en Droit des sociétés Droit du travail Procédures collectives Droit

Plus en détail

TRAITEMENT JURIDIQUE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE SOMMAIRE

TRAITEMENT JURIDIQUE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE SOMMAIRE Jérôme THEETTEN Maître de Conférences Droit Privé Université de LILLE II TRAITEMENT JURIDIQUE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE SOMMAIRE Pages TITRE UN : LE TRAITEMENT ALLEGE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE

Plus en détail

Jusqu au 1 er janvier 2007, le Pacte civil de solidarité (PACS) est demeuré soumis aux inconvénients de la

Jusqu au 1 er janvier 2007, le Pacte civil de solidarité (PACS) est demeuré soumis aux inconvénients de la Promotion Réal du MASTER II DE DROIT NOTARIAL sous la direction de Philippe Delmas Saint-Hilaire Professeur à l Université Montesquieu Bordeaux IV Bordeaux, décembre 2011 LE STATUT DES BIENS DANS LES COUPLES

Plus en détail

FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE

FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE A QUI INCOMBE LE RECOUVREMENT DES CHARGES? Le rôle du syndic : Le non-paiement des charges par un ou plusieurs copropriétaires oblige

Plus en détail

Dossier de candidature Opérateurs en Diagnostic Immobilier

Dossier de candidature Opérateurs en Diagnostic Immobilier Page 1 sur 8 Dossier de candidature Opérateurs en Diagnostic Immobilier à retourner à CESI Certification 30 Rue Cambronne 75015 Paris Nom :.. Prénom :.... Domaines de certification demandés : Certificats

Plus en détail

A J C AVOCATS JURISCONSEIL SOCIÉTÉ D AVOCATS INTER BARREAUX CONSEIL FISCAL, JURIDIQUE ET SOCIAL

A J C AVOCATS JURISCONSEIL SOCIÉTÉ D AVOCATS INTER BARREAUX CONSEIL FISCAL, JURIDIQUE ET SOCIAL A J C AVOCATS JURISCONSEIL SOCIÉTÉ D AVOCATS INTER BARREAUX CONSEIL FISCAL, JURIDIQUE ET SOCIAL LE PARTENAIRE QUOTIDIEN ET PRIVILÉGIÉ DE LA PERFORMANCE DE VOTRE ENTREPRISE NOTRE CABINET Fruit de l évolution

Plus en détail

Bail commercial La loi Pinel en 12 points Impacts pour les bailleurs, les preneurs et les investisseurs

Bail commercial La loi Pinel en 12 points Impacts pour les bailleurs, les preneurs et les investisseurs Bail commercial La loi Pinel en 12 points Impacts pour les bailleurs, les preneurs et les investisseurs Département Immobilier Eversheds Paris LLP Janvier 2015 1 - Allongement de la durée des baux dérogatoires

Plus en détail

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1. STATUT JURIDIQUE ET RESPONSABILITÉ DU SYNDIC 3 SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 SECTION 2. Responsabilité

Plus en détail

ECOLE DE DROIT DE LA SORBONNE UNIVERSITE PARIS I PANTHEON SORBONNE

ECOLE DE DROIT DE LA SORBONNE UNIVERSITE PARIS I PANTHEON SORBONNE ECOLE DE DROIT DE LA SORBONNE UNIVERSITE PARIS I PANTHEON SORBONNE Diplôme supérieur de l Ecole de Droit de la Sorbonne Réparation du dommage corporel Patrice Jourdain et Anne Guégan-Lécuyer 1. - Pourquoi?

Plus en détail

info DROIT SOCIAL Egalité de traitement et avantages catégoriels

info DROIT SOCIAL Egalité de traitement et avantages catégoriels n 4 > 4 mars 2015 info ACTUALITÉ JURIDIQUE Sommaire Droit social Egalité de traitement et avantages catégoriels Clauses de non concurrence Droit d accès aux SMS non personnels par l employeur Droit fiscal

Plus en détail

PROGRAMME DE DROIT CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT)

PROGRAMME DE DROIT CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT) PROGRAMME DE DROIT CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT) 1. Les orientations générales L enseignement de droit est centré sur la maîtrise des mécanismes juridiques fondamentaux et

Plus en détail

Deux documents de travail au service de l action juridique

Deux documents de travail au service de l action juridique Numéro 62 - Septembre 2012 - Bulletin édité par le Collectif confédéral DLAJ Deux documents de travail au service de l action juridique Nous publions ici, dans ce numéro du Droit en liberté, deux documents,

Plus en détail

Plan du cours de Droit des Affaires

Plan du cours de Droit des Affaires Bibliothèque numérique ASSAS.NET www.assas.net Plan du cours de Droit des Affaires Licence 2 Droit Monsieur le Professeur BUREAU www.assas.net Remerciements ASSAS.NET souhaite remercier, très sincèrement,

Plus en détail

DIRECTION GENERALE - SIEGE SOCIAL DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION

DIRECTION GENERALE - SIEGE SOCIAL DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION DIRECTION GENERALE - SIEGE SOCIAL DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION DOCUMENT UNIQUE PRECISANT LES DEFINITIONS DE FONCTION ET LA DELEGATION DE POUVOIRS DU DIRECTEUR GENERAL DE L'association. NOM : Prénom :

Plus en détail

Achats des produits de santé par les cliniques Maîtrisez les conditions tarifaires, contractuelles et du référencement

Achats des produits de santé par les cliniques Maîtrisez les conditions tarifaires, contractuelles et du référencement Société d édition Organisme de formation professionnelle 1 jour Achats des produits de santé par les cliniques Maîtrisez les conditions tarifaires, contractuelles et du référencement Jeudi 27 mars 2014

Plus en détail

Comment me protéger face aux risques liés à ma fonction de dirigeant d'entreprise?

Comment me protéger face aux risques liés à ma fonction de dirigeant d'entreprise? Comment me protéger face aux risques liés à ma fonction de dirigeant d'entreprise? PASS RC des Dirigeants d'entreprise Prévention juridique ASSistance pénale d urgence Responsabilité Civile des Dirigeants

Plus en détail

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014.

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Information Atelier PLH Grand Avignon 7 octobre 2014 Rappel chronologique Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Décision du Conseil constitutionnel

Plus en détail

Examen de fin de stage judiciaire Programme de révision

Examen de fin de stage judiciaire Programme de révision Examen de fin de stage judiciaire Programme de révision Le présent document est établi sur base de l article 17, paragraphe 1 er, alinéa 2 du règlement grand-ducal du 10 juin 2009 portant organisation

Plus en détail

Nîmes : avenue Feuchères. Dommage corporel / Santé La responsabilité médicale Laurent NEYRET Professeur à l Université de Versailles Saint-Quentin

Nîmes : avenue Feuchères. Dommage corporel / Santé La responsabilité médicale Laurent NEYRET Professeur à l Université de Versailles Saint-Quentin Françoise HEUILLON-SCHNITZLER Bâtonnier en exercice Ordre des Avocats Maison de l Avocat 16, rue Régale 30000 Nîmes Tél 04 66 36 25 25 Fax 04 66 36 37 02 contact@barreau-nimes.avocat.fr Administrateurs

Plus en détail

Conditions Générales de Vente «Escap'18-30» pour l été 2015

Conditions Générales de Vente «Escap'18-30» pour l été 2015 Conditions Générales de Vente «Escap'18-30» pour l été 2015 Conditions d accès à l offre «Escap 18-30» pour l été 2013 : Offre promotionnelle exclusivement au bénéfice des militaires ou civils de la défense,

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE DES ENTREPRISES

PROTECTION JURIDIQUE DES ENTREPRISES FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE PROTECTION JURIDIQUE DES ENTREPRISES COURTIER Nom du Cabinet : Nom et prénom du représentant : E-mail : Téléphone : Adresse : N : Type de voie : Nom de la voie : Code

Plus en détail

Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A.

Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A. Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A. Thèmes traités pour l épreuve de raisonnement juridique et pour l épreuve à caractère pratique Droit des obligations I. - Les

Plus en détail

Pourquoi? Qui expose & Qui visite? Les formules de participation

Pourquoi? Qui expose & Qui visite? Les formules de participation Pourquoi? Qui expose & Qui visite? Les formules de participation Meet and Com, l agence spécialisée sur le marché du MICE et leader français des rencontres d affaires, lance EXCLUSIV MICE à Marrakech!

Plus en détail

NORDEN est un cabinet d avocats spécialisé dans les principaux domaines du droit des affaires.

NORDEN est un cabinet d avocats spécialisé dans les principaux domaines du droit des affaires. ACCUEIL PRESENTATION NORDEN est un cabinet d avocats spécialisé dans les principaux domaines du droit des affaires. Le cabinet NORDEN assiste les entreprises, fonds d investissements et banques françaises

Plus en détail

Extension de garantie Protection juridique

Extension de garantie Protection juridique REFERENCE : 552 000 / HISCOX (à rappeler dans toute correspondance). Cette garantie, facultative, vous est acquise uniquement si la mention figure dans vos Conditions Particulières et si vous avez acquitté

Plus en détail

DOSSIER DOM-TOM DEFISCALISATION. Proposition d assistance pour la défense du collectif de victimes

DOSSIER DOM-TOM DEFISCALISATION. Proposition d assistance pour la défense du collectif de victimes DOSSIER DOM-TOM DEFISCALISATION Proposition d assistance pour la défense du collectif de victimes 1 Présentation du Cabinet 2 FIDAL : le plus grand cabinet d avocats français Fidal en un clin d oeil Date

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Les données ci-après serviront à élaborer votre présentation dans le Catalogue Officiel de la convention qui sera diffusé à tous le participants. Il sera saisi, mis en forme et

Plus en détail

Introduction 5. larcier 347

Introduction 5. larcier 347 TABLE DES MATIÈRES Introduction 5 Chapitre I L accès à la profession : l autorisation d établissement 7 Section 1. Le champ d application de la loi d établissement 8 A. Les personnes nécessitant une autorisation

Plus en détail

CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE

CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE Contrat Type Contrat type à titre indicatif. Vous pouvez contacter le cabinet pour avoir plus d'informations au 01.40.26.35.67 ou par notre

Plus en détail

CONTRAT COLLECTIF D ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE

CONTRAT COLLECTIF D ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE CONTRAT COLLECTIF D ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE souscrit par la Mutuelle Familiale auprès de Matmut Protection Juridique Notice d information ASSISTANCE JURIDIQUE «VIE PRIVEE» PROTECTION JURIDIQUE

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS Février 2015 Cabinet Stéphane Lefebvre, Conseil & Formation, contact@stephane-lefebvre.fr, www.stephane-lefebvre.fr, www.mieux-et-plus.com LE MARKETING AU QUOTIDIEN POUR VOTRE

Plus en détail

Catalyseur de savoir et d expérience

Catalyseur de savoir et d expérience Catalyseur de savoir et d expérience Comptabilité Outils de la finance Social Formations Catalogue 2014/2015 Partenaire De votre développement A L entreprise constitue un formidable lieu de projets, de

Plus en détail

FORMATION 2014 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE

FORMATION 2014 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE DOSSIER D INSCRIPTION FORMATION 2014 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE Dossier à nous retourner complété R-SCE-ENR-3-F PUBLIC : FORMATION 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE Futurs créateurs ou repreneurs, tous secteurs

Plus en détail

Montant maximum : 2 400 au taux d intérêt annuel fixe de 3% Les frais de dossier représentent 3 % du capital prêté et seront déduits du capital versé

Montant maximum : 2 400 au taux d intérêt annuel fixe de 3% Les frais de dossier représentent 3 % du capital prêté et seront déduits du capital versé DEMANDE DE PRÊT «AMELIORATION DU CADRE DE VIE» Montant maximum : 2 400 au taux d intérêt annuel fixe de 3% Les frais de dossier représentent 3 % du capital prêté et seront déduits du capital versé Bénéficiaires

Plus en détail

LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR SNPI INFORMATIONS ISSN : 1270-0894

LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR SNPI INFORMATIONS ISSN : 1270-0894 LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR ISSN : 1270-0894 SNPI INFORMATIONS Mai 2014 LOI ALUR ET LOI HOGUET Principales dispositions de la loi ALUR modifiant la loi du 2 janvier 1970 Applicables immédiatement

Plus en détail

Assistance Juridique «Vie Privée» Protection Juridique «Recours médical» et «Mesures de protection de la personne majeure»

Assistance Juridique «Vie Privée» Protection Juridique «Recours médical» et «Mesures de protection de la personne majeure» Contrat d Assurance Collectif de Protection Juridique souscrit par la Mutuelle familiale auprès de Matmut Protection Juridique Notice d information Assistance Juridique «Vie Privée» Protection Juridique

Plus en détail

La gestion patrimoniale du divorce Patrimoine privé et patrimoine professionnel

La gestion patrimoniale du divorce Patrimoine privé et patrimoine professionnel PARIS FAC JD vous propose Une journée de formation (7 heures) MARDI 24 NOVEMBRE 2015 La gestion patrimoniale du divorce Patrimoine privé et patrimoine professionnel Jean-Pascal RICHAUD Jacques DUHEM Gestion

Plus en détail

Fiche conseil LE BAIL COMMERCIAL. Explications et conseils. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LE BAIL COMMERCIAL. Explications et conseils. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LE BAIL COMMERCIAL Explications et conseils Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales,

Plus en détail

Le régime juridique qui est contractuellement attaché aux

Le régime juridique qui est contractuellement attaché aux La rédaction des clauses relatives aux biens dans les DSP La question des biens au sein des de délégation de service public nourrit de nombreux contentieux devant le juge administratif. L une des problématiques

Plus en détail

fcpi la banque postale innovation 11

fcpi la banque postale innovation 11 avertissement : ce document vous est remis par votre conseiller. Il doit comporter 5 pages. JUILLET 2011 INVESTIR DANS L INNOVATION ET BÉNÉFICIER D AVANTAGES FISCAUX ATTRACTIFS DANS LE CADRE D UN PLACEMENT

Plus en détail

Atelier A12. Gestion du contentieux de sinistre Quelles parties prenantes?

Atelier A12. Gestion du contentieux de sinistre Quelles parties prenantes? Atelier A12 Gestion du contentieux de sinistre Quelles parties prenantes? Intervenants Stefano TASSO Directeur département Sinistres stefano.tasso@fmglobal.com André LAVALLEE Directeur Technique et Sinistres

Plus en détail

La pratique du droit confrontée à la mauvaise qualité de la loi

La pratique du droit confrontée à la mauvaise qualité de la loi 227 La pratique du droit confrontée à la mauvaise qualité de la loi Jean- Christophe Ménard Avocat au Barreau de Paris, docteur en droit public Maître de conférences à l Institut d études politiques de

Plus en détail

Entreprises. Journée Arrêté des Comptes. Vendredi 29 novembre 2013. CNIT > La Défense > 8h30* > 17h30. www.lesechos-events.fr

Entreprises. Journée Arrêté des Comptes. Vendredi 29 novembre 2013. CNIT > La Défense > 8h30* > 17h30. www.lesechos-events.fr Journée Arrêté des Comptes Entreprises Vendredi 9 novembre CNIT > La Défense > 8h* > 7h * Accueil des participants de 8h à 9h Entreprises www.lesechos-events.fr Actualité Le rendez-vous comptable et fiscal

Plus en détail

9 modules de 1 à 3 jours Titre du stage Nb. jours Dates Page. 2 27 et 28 mars. Le droit des marques, des noms de domaine et des dessins et modèles

9 modules de 1 à 3 jours Titre du stage Nb. jours Dates Page. 2 27 et 28 mars. Le droit des marques, des noms de domaine et des dessins et modèles www.paulroubier.com CALENDRIER 01 9 modules de 1 à jours Titre du stage Nb. jours Dates Page 1 La brevetabilité 15, 16 et 17 janvier L obtention du brevet 5,6 et 7 février 4 Les droits conférés par le

Plus en détail

Transparence et relations avec vos prestataires : Maîtriser les conditions d application

Transparence et relations avec vos prestataires : Maîtriser les conditions d application Transparence et relations avec vos prestataires : Maîtriser les conditions d application (ex : Agences de Communication, Sociétés de RP, Editeurs de presse, Cabinets d études de marché etc ) MARDI 29 SEPTEMBRE

Plus en détail

CONDUIRE DES BILANS DE COMPETENCES PERFECTIONNEMENT

CONDUIRE DES BILANS DE COMPETENCES PERFECTIONNEMENT CONDUIRE DES BILANS DE COMPETENCES OBJECTIFS Cette formation aura lieu le : Le jeudi 19 et vendredi 20 septembre 2013 de 10h à 18h à PARIS - Centre CNPG CONSEIL RH, cabinet de conseil en ressources humaines

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE TABLE DES MATIÈRES 1 Introduction au droit des contrats... 1 I. La notion d obligation... 1 A. Les caractères de l obligation... 1 B. Les sources des obligations... 2 C. La typologie des obligations...

Plus en détail

Le fonctionnement du CHSCT

Le fonctionnement du CHSCT Le fonctionnement du CHSCT La personnalité civile du CHSCT La qualité à agir du CHSCT La capacité d ester en justice La prise en charge des frais de justice La capacité d acquérir et de contracter La responsabilité

Plus en détail

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4 LES TEXTES Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 modifiée portant loi organique relative au statut de la magistrature. Décret n 2001-1099 du 22 novembre 2001 relatif aux modalités du recrutement de

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D ABONNEMENT ANNUEL PAYÉ EN TROIS FOIS SANS FRAIS

FORMULAIRE DE DEMANDE D ABONNEMENT ANNUEL PAYÉ EN TROIS FOIS SANS FRAIS FORMULAIRE DE DEMANDE D ABONNEMENT ANNUEL PAYÉ EN TROIS FOIS SANS FRAIS Pour faire votre demande : Remplir le présent formulaire et le mandat de prélèvement joint Joindre les pièces suivantes : 1 photo

Plus en détail

2006-04 LA REFORME DU REGIME DES SÛRETES

2006-04 LA REFORME DU REGIME DES SÛRETES 2006-04 LA REFORME DU REGIME DES SÛRETES La loi du 26 juillet 2005 pour la confiance et la modernisation de l économie a habilité le gouvernement à réformer le régime des sûretés et les procédures d exécution

Plus en détail

Savoirs associés DROIT

Savoirs associés DROIT REFERENTIEL DE CERTIFICATION Savoirs associés DROIT Dans la section de technicien supérieur des professions immobilières, la finalité de l'enseignement du droit est double : culturelle et professionnelle.

Plus en détail

FORMATIONS & CYCLES. Aix en Provence, Bordeaux, Cannes, Lyon, Nice, Orléans, Paris et Strasbourg. www.olifangroup.com MAITRISEZ VOTRE PATRIMOINE

FORMATIONS & CYCLES. Aix en Provence, Bordeaux, Cannes, Lyon, Nice, Orléans, Paris et Strasbourg. www.olifangroup.com MAITRISEZ VOTRE PATRIMOINE FORMATIONS & CYCLES 2015 Isabelle LAURENT-BRION, artiste peintre Aix en Provence, Bordeaux, Cannes, Lyon, Nice, Orléans, Paris et Strasbourg MAITRISEZ VOTRE PATRIMOINE www.olifangroup.com NOTRE MISSION

Plus en détail

Avec mes fournisseurs, je préfère être bien accompagné et régler mes litiges à l amiable.

Avec mes fournisseurs, je préfère être bien accompagné et régler mes litiges à l amiable. Avec mes fournisseurs, je préfère être bien accompagné et régler mes litiges à l amiable. Avec les juristes d Allianz 70 % des litiges trouvent une solution à l amiable. Protection Juridique Une assurance

Plus en détail

Le contexte et la méthode : pour être sûr de suivre la bonne démarche.

Le contexte et la méthode : pour être sûr de suivre la bonne démarche. Exemple de fiche conseil Définir le contrat de travail qui vous convient Conclure un contrat d extra Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr

Plus en détail

1. La rupture unilatérale 13 2. La rupture de commun accord 14

1. La rupture unilatérale 13 2. La rupture de commun accord 14 Table des matières Titre 1 La séparation des époux 7 Bibliographie sommaire 9 Introduction 11 Chapitre 1 13 Les principes régissant la séparation des époux 13 Section 1. La rupture de la vie commune 13

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE MAITRISE DU DROIT PATRIMONIAL DE LA FAMILLE PAR LES CGP

FORMATION PROFESSIONNELLE MAITRISE DU DROIT PATRIMONIAL DE LA FAMILLE PAR LES CGP FORMATION PROFESSIONNELLE MAITRISE DU DROIT PATRIMONIAL DE LA FAMILLE PAR LES CGP De la théorie à la pratique : Analyse en 5 actes et 15 tableaux La société FAC JD propose une formation de 7 HEURES A LYON

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION

DOSSIER DE PRÉSENTATION RAISON SOCIALE DOSSIER DE PRÉSENTATION Les données ci-après serviront à élaborer votre présentation dans le Catalogue Officiel de la convention qui sera diffusé à tous les participants. Il sera saisi,

Plus en détail

TA de Paris - 21 février 2013, Mme X. n 1118574 /5-2

TA de Paris - 21 février 2013, Mme X. n 1118574 /5-2 Le tribunal administratif de Paris annule le refus opposé à une candidate de participer aux épreuves d entrée à l Ecole Nationale de la Magistrature au regard de la condition de bonne moralité. Le 3 de

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre

Commentaire. Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre Commentaire Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre (Renvoi au décret pour fixer certaines dispositions relatives à l exercice de la profession d avocat) Le Conseil constitutionnel

Plus en détail

www.allianz.ch Association suisse des cadres ASC

www.allianz.ch Association suisse des cadres ASC www.allianz.ch Association suisse des cadres ASC Protection juridique privée, circulation et immobilière Protection juridique privée, circulation et immobilière pour les membres de l ASC e) Litiges avec

Plus en détail

L Entreprise Médicale devient EM Produits de santé à partir du 1 er septembre 2015

L Entreprise Médicale devient EM Produits de santé à partir du 1 er septembre 2015 Prise en charge Prise en charge L Entreprise Médicale devient EM Produits de santé à partir du 1 er septembre 2015 1 jour Site Internet et webmarketing Analyse des points-clé au regard de la Charte Internet

Plus en détail

CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE

CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE Association agréée pour la fourniture de services aux personnes : SAP/N 377891759 N de Siret: 37789175900054 CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE Mme/Mr ------------------------------------------,-----------------------------------------------------

Plus en détail

Besoin d aide? contact@monfinancier.com

Besoin d aide? contact@monfinancier.com Pour effectuer un versement libre sur votre contrat MonFinancier Vie. 1. A privilégier : A partir de votre accès sécurisé* (www.monfinancier.com, accès client) 2. Si vous optez pour un versement libre

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC N. 96-98, rue du Théâtre (Angle avenue Emile Zola) - 75015 PARIS - Tél. : 01 45 79 89 49 - Fax : 01 45 79 98 29

CONTRAT DE SYNDIC N. 96-98, rue du Théâtre (Angle avenue Emile Zola) - 75015 PARIS - Tél. : 01 45 79 89 49 - Fax : 01 45 79 98 29 GESTION DE PATRIMOINE SYNDIC DE COPROPRIETE TRANSACTION FONDS DE COMMERCE EXPERTISE LOCATION 1 CONTRAT DE SYNDIC N ENTRE LES SOUSSIGNES : Le SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES de l immeuble : RESIDENCE VASCO

Plus en détail

LOI N 86-21 du 16 juin 1986 instituant une Caisse des Règlements Pécuniaires des Avocats (CARPA)

LOI N 86-21 du 16 juin 1986 instituant une Caisse des Règlements Pécuniaires des Avocats (CARPA) LOI N 86-21 du 16 juin 1986 instituant une Caisse des Règlements Pécuniaires des Avocats (CARPA) EXPOSE DES MOTIFS L Article 82 de la loi N 84-09 du 4 janvier 1984, portant création de l Ordre des Avocats

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER D INSCRIPTION & DE PRESENTATION La Rencontre annuelle des Décideurs en Ressources Humaines 26 ème édition 27 et 28 novembre 2013 Hôtel Royal ***** (Groupe Lucien Barrière), Deauville DOSSIER DE

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Chris Imprimerie EURL au capital de 1000 euros 40 chemin de la Parette 13012 Marseille Siret 527 861 058 00016 TVA Intracom FR83527861058 Les rapports de la Société Chris

Plus en détail

En cas de co-location, le cautionnement porte sur tous les co-titulaires du bail. Un engagement limité à un seul co-locataire ne sera pas accepté.

En cas de co-location, le cautionnement porte sur tous les co-titulaires du bail. Un engagement limité à un seul co-locataire ne sera pas accepté. JUSTIFICATIFS A FOURNIR 3 derniers bulletins de salaires OU 3 derniers relevés de retraite copie du contrat de travail OU attestation de l employeur 2 derniers avis d imposition ou de non-imposition photocopie

Plus en détail

Montant maximum : 2 000 - sans intérêts Les frais de dossier représentent 1,5 % du capital prêté et seront déduits du capital versé

Montant maximum : 2 000 - sans intérêts Les frais de dossier représentent 1,5 % du capital prêté et seront déduits du capital versé DEMANDE DE «PRÊT SOCIAL» Montant maximum : 2 000 - sans intérêts Les frais de dossier représentent 1,5 % du capital prêté et seront déduits du capital versé Bénéficiaires : agents de droit public rémunérés

Plus en détail

PROJET DE LOI LOGEMENT ET URBANISME

PROJET DE LOI LOGEMENT ET URBANISME PROJET DE LOI LOGEMENT ET URBANISME Décryptage : ce qui pourrait changer pour les propriétaires et les locataires Jean-François BUET Président de la FNAIM Etienne GINOT Président de l UNIS Point presse

Plus en détail

Le Capital Différé SCA. Conditions Générales valant Proposition d Assurance

Le Capital Différé SCA. Conditions Générales valant Proposition d Assurance Le Capital Différé SCA Conditions Générales valant Proposition d Assurance DISPOSITIONS ESSENTIELLES DU CONTRAT 1. LE CAPITAL DIFFÉRÉ SCA est un contrat individuel d assurance en cas de vie à capital différé

Plus en détail

SERVICE DE L EXERCICE PROFESSIONNEL

SERVICE DE L EXERCICE PROFESSIONNEL SERVICE DE L EXERCICE PROFESSIONNEL PRESTATION DE SERMENT DÉMARCHES PRÉALABLES Nous vous remercions de bien vouloir prendre rendez-vous auprès du SEP pour déposer le présent dossier accompagné de toutes

Plus en détail

LCEN, loi Chatel et LME : quelles conséquences pour les PME?

LCEN, loi Chatel et LME : quelles conséquences pour les PME? Conférence APECA : La dématérialisation, réelle opportunité pour les PME? LCEN, loi Chatel et LME : quelles conséquences pour les PME? 7 avril 2009 Denise Lebeau-Marianna Avocat, Baker & McKenzie SCP denise.lebeau_marianna@bakernet.com

Plus en détail

DEMANDE D ADHESION A L OFFRE GRIFFON SMS

DEMANDE D ADHESION A L OFFRE GRIFFON SMS Le Crédit Municipal de Toulon est un établissement public de crédit et d aide sociale régit par les articles L 514-1 et suivants du code monétaire et financier dont le siège social est sis à Toulon, 10

Plus en détail

http://www.pragma-fr.com

http://www.pragma-fr.com CATALOGUE DE FORMATION JCC PARTENAIRES 2015 1 er semestre http://www.pragma-fr.com Droit social Management cabinet Droit des Sociétés Droit Fiscal Déontologie Procédure FORMATIONS AVOCATS SOMMAIRE Droit

Plus en détail

FICHE N 14 - INDIVISION, USUFRUIT, DROIT D USAGE D UN LOT DE COPROPRIETE

FICHE N 14 - INDIVISION, USUFRUIT, DROIT D USAGE D UN LOT DE COPROPRIETE FICHE N 14 - INDIVISION, USUFRUIT, DROIT D USAGE D UN LOT DE COPROPRIETE Les règles de gestion posées par la loi du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis sont à compléter

Plus en détail

Cycle 2 : la Location Meublée

Cycle 2 : la Location Meublée Programme de la matinée 1. La Location Meublée, un outil patrimonial d optimisation - du revenu du dirigeant - de la retraite - de la fiscalité du patrimoine immobilier - de l ISF 2. Conseiller efficacement

Plus en détail

Grille indicative des honoraires

Grille indicative des honoraires Cabinet TISSEYRE - VIDAL Avocats "Le Jacques Cartier" 394, rue Léon BLUM 34000 MONTPELLIER Grille indicative des honoraires Tarifs applicables à compter du 1 er janvier 2012 Tél. : 04 67 66 27 25 Fax :

Plus en détail

Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08

Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08 ROYAUME DU MAROC AGENCE POUR LA PROMOTION ET LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL DES PREFECTURES ET POVINCES DU NORD DU ROYAUME... Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08 OBJET : L AUDIT COMPTABLE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Décret n o 2010-148 du 16 février 2010 portant application de la loi organique n o 2009-1523 du 10 décembre 2009 relative

Plus en détail

Protection Juridique Vie Professionnelle

Protection Juridique Vie Professionnelle P R É V O Y A N C E Prévoyance ( Protection ) Juridique Travailleurs Non Salariés La solution pour faire respecter vos droits Vos Garanties - 2007 Un juriste dédié pour vous conseiller Pas de franchise,

Plus en détail

LOI RELATIVE A L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE (EIRL)

LOI RELATIVE A L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE (EIRL) LOI RELATIVE A L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE (EIRL) - Loi n 2010-658 du 15 juin 2010 - - Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 - - Arrêté du 29 décembre 2010 - Vendredi 11 Mars 2011

Plus en détail

Les motifs du licenciement

Les motifs du licenciement Chapitre 1 Les motifs du licenciement Exigence d une cause réelle et sérieuse Légalité du motif Contrôle des motifs par les tribunaux Une exception : la période d essai L a décision de l employeur de rompre

Plus en détail

La MONTÉE en PUISSANCE du CHSCT

La MONTÉE en PUISSANCE du CHSCT La MONTÉE en PUISSANCE Nouveaux pouvoirs de consultation et d investigation Les Journées LAMY de l'actualité Lundi 10 octobre 2011 de 9h00 à 17h00 InterContinental Paris Le Grand Paris 9 ème Le CHSCT n

Plus en détail

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux Personnes et familles Vie familiale / vie à deux les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux www.notaires.paris-idf.fr Vie familiale, vie à deux LES CONTRATS DE MARIAGE ET LES RÉGIMES MATRIMONIAUX

Plus en détail