Une proposition d extension de GML pour un modèle générique d intégration de données spatio-temporelles hétérogènes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une proposition d extension de GML pour un modèle générique d intégration de données spatio-temporelles hétérogènes"

Transcription

1 303 Schedae, 2007 Prépublication n 46 Fascicule n 2 Une proposition d extension de GML pour un modèle générique d intégration de données spatio-temporelles hétérogènes Samya Sagar, Mohamed Ben Ahmed Laboratoire de Recherche en Informatique Arabisée et Documentique Intégrée (RIADI) École Nationale des Sciences de l Informatique Campus Universitaire de la Manouba, 2010 La Manouba, Tunis, Tunisie Résumé : Les données géographiques sont un ensemble d informations renseignant sur les objets observés à la surface terrestre, ces données sont définies par leur position géographique, leur forme, leur description ainsi que leur évolution dans le temps. Ces données sont très complexes à modéliser et la multi-représentation qui est intrinsèque à ce type de données, est généralement négligée dans les modèles de données existants. Nous proposons dans cet article une solution pour répondre à certains problèmes décisionnels s appuyant sur des sources hétérogènes de l environnement géographique ; une solution basée sur un modèle adapté à la multi-représentation des données géographiques et ce, en proposant une extension à GML. Cette extension permet à notre modèle d être générique, en ce sens qu il est destiné à unifier l hétérogénéité des représentations des données spatio-temporelles en vue de les intégrer dans une plate-forme médiatrice entre ces données et des applications dédiées. Mots-clés : modèle générique, données spatio-temporelles, GML étendu, multireprésentation. 1 Introduction Vu la complexité des entités spatiales, plusieurs interprétations ou représentations d une entité peuvent être définies et maintenues par diverses applications. Il est donc nécessaire de définir des modèles de données spatiales puissants pour permettre une gestion cohérente de plusieurs représentations des mêmes entités spatiales et la gestion d objets spatiaux dynamiques. L objectif de la multi-représentation est de stocker ces différentes représentations potentielles d un même phénomène dans une base de données unique. Les modèles capables d atteindre un tel objectif et d assurer le maintien de plusieurs représentations des mêmes données sont appelés des modèles multi-représentation [1]. Samya Sagar, Mohamed Ben Ahmed «Une proposition d extension de GML pour un modèle générique d intégration de données spatio-temporelles hétérogènes»

2 304 Nous proposons dans cet article un modèle générique de données spatio-temporelles qui soit adapté au stockage de représentation multiple des objets géographiques. 2 Travaux liés à la multi-représentation spatiale Pour la gestion de la multi-représentation dans les bases de données spatiales, certaines solutions ont été proposées, telles que : Solution à base de vue ; Dans les systèmes d information géographique, la notion de vue est étendue à la notion de vue spatiale pour permettre la représentation des données géographiques selon différents points de vue. La composante spatiale des éléments des vues spatiales doit être la même que celle des éléments de base dont la vue est dérivée. Par conséquent, le mécanisme de vue spatiale n est pas approprié si la nouvelle représentation spatiale souhaitée n est pas copiable d une représentation déjà connue [2]. Dans ce cas, la nouvelle représentation ne peut que s ajouter à l existante pour constituer une représentation de base ; Solution à base d ontologie ; Les ontologies spatiales sont utilisées pour représenter à un niveau d abstraction élevé des concepts spatiaux en termes génériques [3, 4]. Comme pour la solution à base de vue, cette solution ne garantit pas la gestion efficace de la propagation efficace des mises à jour ; Solution à base de rôle : Le concept de rôle a été utilisé dans les bases de données classiques pour modéliser les différents rôles, facettes ou aspects d une entité [5]. Cette notion est très peu utilisée par la communauté des SIGs. 3 Description de la solution proposée pour la multi-représentation spatiale La solution, que nous proposons dans cet article, est une solution à base d intégration. L intégration de plusieurs bases de données géographiques décrivant un même espace géographique consiste à produire [6], une description unifiée des schémas des bases de données d origine (le schéma fédéré), des règles de traduction pour la migration des données et des liens entre différentes représentations d objets qui modélisent les mêmes entités réelles (exemple : appariement géométrique). L objectif est de rendre interopérable des bases de données initialement indépendantes pour permettre une réutilisation des données mémorisées dans chacune de ces bases de données. La base de données ainsi construite par intégration peut être considéré comme une base de données multi-représentation. Le schéma fédéré décrit pour chaque entité réelle une représentation unifiée de toutes ses représentations possibles. Le modèle ainsi proposé est un modèle de représentation unique et générique pour divers types de données géographiques et ce, en proposant en plus de la prise en compte de la dynamique des données géo-référencées une quadruple flexibilité : une flexibilité géographique, une flexibilité temporelle, une flexibilité sémantique et une flexibilité graphiques. 4 Modèle générique : GML-étendu Le modèle que nous proposons se base sur l extension du standard GML pour prendre en compte la multi-représentation. Nous allons ajouter à ce format les éléments qui nous semblent nécessaires pour le stockage de données spatio-temporelles avec leurs représentations multiples, à savoir ; la sémantique, la temporalité, la géométrique et le graphique. La

3 305 version de GML qui sera utilisée est la version 3.0 7]. Comme tout schéma d application, notre modèle utilise des classes prédéfinies de GML. Dans notre modèle nous introduisons deux classes d entités qui héritent de la classe AbstractFeatureCollection, illustrées dans la figure 1. La première classe est la collection générique qui inclut toutes les autres entités qu on décrit dans notre modèle ; cette classe a été appelée country. La deuxième classe est la classe geoobject, classe qui correspond dans notre modèle aux représentations des objets géographiques du monde réel. Il est une bonne pratique dans la création de schémas d application en GML de restreindre le type d entités dont les instances peuvent être des membres d une certaine collection d entités. Ainsi, un «filtre d entités» sous forme d une association est introduit entre la classe country et la classe geoobject à l aide de la classe d association countrymember. Fig. 1 : Filtre d entités entre les classes contry et geoobject. De même un filtre d entités est ajouté pour relier les quatre classes ; semantic, graphic, geometry et time, à la classe geoobject par une classe d association qui est la classe geoobjectmember. Cette relation est de type 1:1, ce qui veut dire que toute entité de la classe geoobject est associée à exactement une entité de quatre entités : une à la classe semantic, une à la classe graphic, une à la classe geometry et une à la classe Time. Les classes semantic, graphic, geometry et time représentent respectivement les quatre volets de la multi-représentation à savoir le volet sémantique, le volet graphique, le volet Pour définir toutes les sémantiques attachées à un objet géographique dans le contexte d une application donnée, nous avons introduit la classe category qui hérite de la classe String. La sémantique d un objet géographique est composée de toutes les catégories auxquelles cet objet peut s attacher, d où la relation de composition d une multiplicité de type un (1) à plusieurs (1 *). La partie graphique de la représentation d un objet géographique est composée de tous les symboles qui peuvent être utilisés pour représenter graphiquement l objet sur une carte. D où, l introduction de la relation de composition entre la classe graphic et une classe symbol, dérivée de la classe String, dont la multiplicité est de type un (1) à plusieurs (1 *). Schedae, 2006, prépublication n 46, (fascicule n 2, p ).

4 306 Pour la partie géométrique de la représentation d un objet géographique, nous nous sommes fortement inspiré du modèle MADS [8], qui permet de définir des types abstraits spatiaux sous forme d une hiérarchie composée de géométrie simple et de géométrie complexe. D où la relation de composition entre la classe geometry et les deux nouvelles classes simplegeometry et complexgeometry. La géométrie d un objet géographique doit obligatoirement être soit simple soit composée, pour cela nous ajoutons la contrainte «une seule instance d une classe parmi les deux doit être présente». Dans notre modèle nous avons défini les classes pointgeometry, linegeometry et polygeometry pour une géométrie simple et, multipointgeometry, multilinegeometry et multipolygeometry pour une géométrie complexe. Ces classes héritent toutes de la classe AbstractGeometry et référent chacune à la propriété géométrique correspondante, prédéfinie en GML, c est-àdire respectivement gml : PointProperty, gml : LineStringProperty, gml : PolygonProperty, gml : MultiPointProperty, gml : MultiLineStringProperty et gml : MultiPolygonProperty. Pour pouvoir définir l aspect temporel dans notre modèle, nous nous sommes appuyés aussi sur le modèle conceptuel MADS [8], qui offre une hiérarchie de types abstraits temporels assez représentative. Nous introduisons deux classes qui permettent de décrire les caractéristiques temporelles de données géographiques. Ces classes sont : simpletime et complextime. La classe simpletime permet de définir qu un objet géographique peut être représenté dans un instant, classe instant, ou dans un intervalle, classe interval. Les classes instant et interval référent chacune à la propriété temporelle correspondante, prédéfinie en GML, c est-à-dire respectivement gml : TimeInstant et gml : TimePeriod. La partie de temps complexe indique qu un objet géographique peut exister à des instants divers, classe instantset, et/ou à des intervalles divers, classe intervalset. Les classes insant, interval, instantset, et intervalset héritent de la classe AbstractTime. Les classes geometry, semantic, graphic, time, simplegeometry, complexgeometry, simpletime et complextime héritent à leur tour de la classe prédéfinie AbstractFeature. 5 Conclusion Nous avons proposé, dans cet article, une extension du format GML pour prendre en compte la multi-représentation des informations géographiques et ce à quatre niveaux ; géométrique, temporel, sémantique et graphique. Ce modèle permettra ainsi de regrouper dans une même structure les différentes représentations d un même objet géographique. Cette structure ajoutée au format d échange GML permettra à notre intergiciel, proposé dans [9], de jouer pleinement son rôle de médiateur entre les diverses hétérogénéités informationnelles et applicatives, augmentant par là même la capacité des organisations à partager l information géographique. 6 Références [1] S. Spaccapietra, C. Parent, C. Vangenot, GIS Databases : Frome Multiscale to MultiRepresentation, Proceeding of the International Workshop on Emerging technologies for Geo-Based Applications, May , Ascona, Switzerland, EPFL-DI-LBD Publisher. [2] C. Vangenot, Représentation multi-résolution, Concepts pour la description de bases de données avec multi-représentation, Les nouveaux usages de l information géographique, Actes des Journées Cassini 1998, Revue Internationale de Géomatique, Vol. 8, N 1-2/1998, pp [3] F. T. Fonseca, M.J. Egenhofer, Ontology-Driven Geographic Information Systems, 7th. ACM Symposium on Advances in Geographic information Systems, Kansas City, MO. C. Banzer Medeiros (ed.), pp , November [4] D. Benslimane, E. Leclercq, M. Savonnet, M.N. Terrasse, K. Yétongnon, On the definition of generic multi-layered ontologies for urban applications, International Journal of Computers, Environment and Urban Systems, Volume 24, Elsevier Science Ltd, England, pp , 2000.

5 307 [5] L. Qing, H. Frederick, Lochovski, ADOME : An Advanced Object Modeling Environment, IEEE Transaction on knowledge and data engineering, vol. 10, NO. 2, pp , [6] T. Devogele, C. Parent, S. Spaccapietra, On Spatial data integration, International Journal of Geographic Information Systems, V. 12, N 4, pp , [7] Open GIS Consortium, Inc, Geography Markup Language (GML) Implementation. Specification, version 3.0, [8] C. Parent, S. Spaccapietra, E. Zimány, P. Domini, C. Plazanet, C. Vangenot, N. Rognon, P. Crausaz, MADS : un modèle conceptuel spatio-temporelles, Revue Internationale de Geomatique, Vol. 7, N 3-4, [9] S. Sagar, M. Ben Ahmed, Une plate-forme intergicielle d aide à la décision basée sur l analyse de sources hétérogènes spatio-temporelles, In 7th Conference Internet & Information Systems in the Digital Age (IBIMA), Brescia, ITALY ; décembre Schedae, 2006, prépublication n 46, (fascicule n 2, p ).

6 308

Cadre écologique national pour le Canada (v3.2) Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131.

Cadre écologique national pour le Canada (v3.2) Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131. Cadre écologique national pour le Canada (v3.2) Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel Cadre écologique

Plus en détail

Contexte général de l étude

Contexte général de l étude 1 2 Contexte général de l étude Les entrepôts de données associés à des outils d analyse On Line Analytical Processing (OLAP), représentent une solution effective pour l informatique décisionnelle (Immon,

Plus en détail

Projets de données LiDAR d Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Projets de données LiDAR d Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Projets de données LiDAR d Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision: A Page 2 de 14 Spécifications de contenu

Plus en détail

Adaptation sémantique de documents SMIL

Adaptation sémantique de documents SMIL Adaptation sémantique de documents SMIL Sébastien Laborie Jérôme Euzenat Nabil Layaïda INRIA Rhône-Alpes - 655 Avenue de l Europe - 38334 St Ismier Cedex {Sebastien.Laborie;Jerome.Euzenat;Nabil.Layaida}@inrialpes.fr

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD PLAN CONCEPT DE SYSTEME D INFORMATION MODELISATION D UN SYSTEME D INFORMATION MODELISATION CONCEPTUELLE : les METHODES METHODE SYSTEMIQUE METHODE OBJET L3 Informatique

Plus en détail

alg - Relations entre classes [kr]

alg - Relations entre classes [kr] alg - Relations entre classes [kr] Karine Zampieri, Stéphane Rivière, Béatrice Amerein-Soltner Unisciel algoprog Version 21 avril 2015 Table des matières 1 L association 2 1.1 Définitions...................................

Plus en détail

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES 1 Base de données COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Objectifs du cours 2 Introduction aux bases de données relationnelles (BDR). Trois volets seront couverts : la modélisation; le langage d exploitation;

Plus en détail

Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle

Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle Le modèle entité-association 1. Les concepts de base 1.1 Introduction Avant que la base de données ne prenne une forme utilisable par le SGBD il

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement Mme BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

Diagramme de Classe UML et Base de Données Relationnelle-objet

Diagramme de Classe UML et Base de Données Relationnelle-objet Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC Alger Diagramme de Classe UML et Base de Données Relationnelle-objet par Amina GACEM Module Informatique 1ière Année Master Sciences Commerciales Plan Introduction

Plus en détail

Chapitre VIII. Les bases de données. Orientées Objet. Motivation

Chapitre VIII. Les bases de données. Orientées Objet. Motivation Chapitre VIII Motivation Le modèle relationnel connaît un très grand succès et s avère très adéquat pour les applications traditionnelles des bases de données (gestion) Les bases de données Orientées Objet

Plus en détail

Les silos à grains au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Les silos à grains au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Les silos à grains au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Page 1 de15 Page 2 de15 Spécifications de contenu informationnel Silos à grains

Plus en détail

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information

Plus en détail

Bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données

Bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données Cours 2 : Modélisation d une base de données POLYTECH Université d Aix-Marseille odile.papini@univ-amu.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bd.html Plan du cours 1 Modélisation d une base

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel IFT3913 Qualité du logiciel et métriques Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel Plan du cours Introduction Théorie de la mesure Qualité du logiciel Mesure du produit logiciel Mesure de la qualité

Plus en détail

SDL: 20 ans de programmation basée modèle

SDL: 20 ans de programmation basée modèle SDL: 20 ans de programmation basée modèle Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin @ pragmadev.com Principes MDE, MDA et MDD: Approche orienté modèle PIM: Platform Independant Model PDM: Platform Definition Model

Plus en détail

B.7 Formalisation des spécifications des bases de données géographiques

B.7 Formalisation des spécifications des bases de données géographiques B.7 Formalisation des spécifications des bases de données géographiques Nils Gesbert Introduction La sémantique précise des objets contenus dans une base de données géographiques vecteur est décrite par

Plus en détail

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Systèmes de gestion de bases de données Introduction Université d Evry Val d Essonne, IBISC utiles email : cinzia.digiusto@gmail.com webpage : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Google+ : https://plus.google.com/u/0/b/103572780965897723237/

Plus en détail

LA SÉMANTIQUE DE SCÈNES 3D

LA SÉMANTIQUE DE SCÈNES 3D LA SÉMANTIQUE DE SCÈNES 3D Une approche sémantique pour l adaptation et la réutilisation de scènes 3D par Ioan Marius Bilasco Laboratoire d Informatique fondamentale de Lille Bâtiment M3 Cité scientifique

Plus en détail

UNE DÉMARCHE D ANALYSE À BASE DE PATRONS POUR LA DÉCOUVERTE DES BESOINS MÉTIER D UN SID

UNE DÉMARCHE D ANALYSE À BASE DE PATRONS POUR LA DÉCOUVERTE DES BESOINS MÉTIER D UN SID 1 UNE DÉMARCHE D ANALYSE À BASE DE PATRONS POUR LA DÉCOUVERTE DES BESOINS MÉTIER D UN SID 31 janvier 2012 Bordeaux Présentée par :Mme SABRI Aziza Encadrée par : Mme KJIRI Laila Plan 2 Contexte Problématique

Plus en détail

Stratégie scientifique de la DGST d'aac pour le secteur des oléagineux Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la

Stratégie scientifique de la DGST d'aac pour le secteur des oléagineux Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la Stratégie scientifique de la DGST d'aac pour le secteur des oléagineux Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A 19131) Spécifications de contenu

Plus en détail

DÉPLOIEMENT D UN ERP. Cours dispensé pour les L3 MSI Elaboré par : Mehdi M tir 2013/2014 Chapitre 3 : Modélisation des besoins

DÉPLOIEMENT D UN ERP. Cours dispensé pour les L3 MSI Elaboré par : Mehdi M tir 2013/2014 Chapitre 3 : Modélisation des besoins 1 DÉPLOIEMENT D UN ERP Cours dispensé pour les L3 MSI Elaboré par : Mehdi M tir 2013/2014 Chapitre 3 : Modélisation des besoins LA CONDUITE D UN PROJET ERP La conduite d un projet d ERP est différente

Plus en détail

Conventions communes aux profils UML

Conventions communes aux profils UML Conventions communes aux profils UML Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable 2.1 Date : Juin 2002 * : Les partenaires du

Plus en détail

<< Crédit Club Auto >>

<< Crédit Club Auto >> Abbas Ahmad Année 2010/2011 Matin Bayramov Analyse et Modélisation des Systèmes Informatique (AMSI) Projet de Modélisation UML > Professeur encadrant : M. GUILLAUME PAQUETTE Projet

Plus en détail

Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION

Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION 1 Introduction Conception d une base de données Domaine d application complexe : description abstraite des concepts indépendamment de leur implémentation sous

Plus en détail

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description I. Bases de données Exemples classiques d'applications BD Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Gestion des personnels, étudiants, cours, inscriptions,...

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

Introduction aux bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données

Introduction aux bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données Cours 2 : Modélisation d une base de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univmed.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bdmat.html Plan du cours 1 Modélisation d

Plus en détail

L SIO I N O 3 & & PE P R E S R PE P C E TIV I ES E

L SIO I N O 3 & & PE P R E S R PE P C E TIV I ES E INTRODUCTION SOMMAIRE 1 Modélisation de processus et Workflows 2 - Méthodes et outils pour la Modélisation de processus Workflows 3 Notions de flexibilité et d adaptabilité dans les WorkFlow CONCLUSION

Plus en détail

Outil de surveillance des sécheresses au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131.

Outil de surveillance des sécheresses au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131. Outil de surveillance des sécheresses au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel Outil de surveillance

Plus en détail

Etat de l art sur l utilisation des techniques Web Sémantique en ECD

Etat de l art sur l utilisation des techniques Web Sémantique en ECD Etat de l art sur l utilisation des techniques Web Sémantique en ECD Hicham Behja ENSAM Meknès(1,2,3) Brigitte Trousse Projet AxIS INRIA Sophia Antipolis (2) Abdelaziz Marzak Faculté des sciences Casablanca

Plus en détail

Utilisation du SIG dans une entreprise industrielle pour l analyse et la prise de décision

Utilisation du SIG dans une entreprise industrielle pour l analyse et la prise de décision 309 Schedae, 2007 Prépublication n 47 Fascicule n 2 Utilisation du SIG dans une entreprise industrielle pour l analyse et la prise de décision Mohamed Najeh Lakhoua UR : Système, Énergétique, Productique

Plus en détail

INTRODUCTION AUX METHODES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES

INTRODUCTION AUX METHODES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES INTRODUCTION AUX METHODES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Brique B.D.L : Gestion de Projet Logiciel. Editeur graphique d aide à la description d une architecture logicielle. Revue de Planification

Brique B.D.L : Gestion de Projet Logiciel. Editeur graphique d aide à la description d une architecture logicielle. Revue de Planification Brique B.D.L : Gestion de Projet Logiciel Editeur graphique d aide à la description d une architecture logicielle Revue de Planification Yann Barthélémy Audran Le Baron Olivier Jennes Pierrick Lerey Alexandre

Plus en détail

PARTIE 1 : ETAT DE L ART...

PARTIE 1 : ETAT DE L ART... Table des matières INTRODUCTION... 1 Contexte général de l étude... 3 Problématiques... 4 Contributions des nos travaux de recherche... 5 Organisation du mémoire... 6 PARTIE 1 : ETAT DE L ART... 9 CHAPITRE

Plus en détail

1. Objectifs de la Modélisation. Dériver le schéma de la BD. Élaborer un modèle conceptuel. Modélisation E/R des Données

1. Objectifs de la Modélisation. Dériver le schéma de la BD. Élaborer un modèle conceptuel. Modélisation E/R des Données . Objectifs et principes Modélisation E/R des Données 2. Le modèle Entité-Association (E/R) 3. Passage au relationnel 4. Conclusion. Objectifs de la Modélisation Permettre une meilleure compréhension Le

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_SPEC_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche d analyse et de conception objet ainsi les activités liées. Auteur Eric PAPET

Plus en détail

Adaptation sémantique de documents SMIL

Adaptation sémantique de documents SMIL Adaptation sémantique de documents SMIL Sébastien Laborie Jérôme Euzenat Nabil Layaïda INRIA Rhône-Alpes - 655 Avenue de l Europe - 38334 St Ismier Cedex {Sebastien.Laborie;Jerome.Euzenat;Nabil.Layaida}@inrialpes.fr

Plus en détail

Une plate-forme interopérable. 4 décembre 2007

Une plate-forme interopérable. 4 décembre 2007 1 Une plate-forme interopérable 4 décembre 2007 Plan 2 Vers une nouvelle plate-forme: GeOxygene L expérience des plates-formes au COGIT. Architecture de GeOxygene Organisation générale de la plate-forme

Plus en détail

De la «normalisation» à l échange des données sur l eau : le Sandre. Dimitri MEUNIER : d.meunier@oieau.fr

De la «normalisation» à l échange des données sur l eau : le Sandre. Dimitri MEUNIER : d.meunier@oieau.fr De la «normalisation» à l échange des données sur l eau : le Sandre Dimitri MEUNIER : d.meunier@oieau.fr Le cadre de travail Le système d information sur l eau (SIE) est un dispositif pour le partage et

Plus en détail

DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques

DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques 2328 DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques I ENJEU SOCIAL : UN DEBAT DANS LE CHAMP PROFESSIONNEL Il existe un débat récurrent

Plus en détail

Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation

Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation Dimitre Kostadinov Verónika Peralta Assia Soukane Xiaohui Xue Laboratoire PRiSM, Université de Versailles 45 avenue des Etats-Unis 78035

Plus en détail

EVOLUTIONS EXOGENES. REVER S.A. Belgique Tél : +32 71 20 71 61 http://www.rever.eu

EVOLUTIONS EXOGENES. REVER S.A. Belgique Tél : +32 71 20 71 61 http://www.rever.eu EVOLUTIONS EXOGENES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas être considérés comme un engagement

Plus en détail

C est quoi le SWAT? Les équipes décrites par James Martin s appellent SWAT : Skilled With Advanced Tools.

C est quoi le SWAT? Les équipes décrites par James Martin s appellent SWAT : Skilled With Advanced Tools. 1- RAD Quelle sont les avantages que apporte la méthode RAD à l entreprise? Une méthode RAD devrait, d après son auteur, apporter trois avantages compétitifs à l entreprise : Une rapidité de développement

Plus en détail

Intégrer et gérer la temporalité dans le système d'information du territoire genevois (www.sitg.ch)

Intégrer et gérer la temporalité dans le système d'information du territoire genevois (www.sitg.ch) REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'intérieur et de la mobilité Service de la mensuration officielle 02.2012 Intégrer et gérer la temporalité dans le système d'information du territoire genevois

Plus en détail

Modélisation des Aspects Temporels dans les Bases de Données Spatiales

Modélisation des Aspects Temporels dans les Bases de Données Spatiales Faculté de Sciences Appliquées Service Ingénierie Informatique et de la Décision (CoDE) Modélisation des Aspects Temporels dans les Bases de Données Spatiales Mohammed MINOUT Promoteur: Prof. Esteban ZIMÁNYI

Plus en détail

Un modèle multi-agents pour la gestion des connaissances

Un modèle multi-agents pour la gestion des connaissances Un modèle multi-agents pour la gestion des connaissances Pierre Maret, Département Informatique et LIRIS, INSA de Lyon Jacques Calmet, IAKS, Université de Karlsruhe, Allemagne Le principe général sous-jacent

Plus en détail

Une méthode d apprentissage pour la composition de services web

Une méthode d apprentissage pour la composition de services web Une méthode d apprentissage pour la composition de services web Soufiene Lajmi * Chirine Ghedira ** Khaled Ghedira * * Laboratoire SOIE (ENSI) University of Manouba, Manouba 2010, Tunisia Soufiene.lajmi@ensi.rnu.tn,

Plus en détail

Le Web sémantique, une infrastructure d'intégration de sources de données

Le Web sémantique, une infrastructure d'intégration de sources de données Le Web sémantique, une infrastructure d'intégration de sources de données Chantal Reynaud Université Paris X & LRI (Université Paris-Sud & CNRS), UR INRIA Futurs Plan de l'exposé 1. Importance du point

Plus en détail

Cycle de vie du logiciel. Unified Modeling Language UML. UML: définition. Développement Logiciel. Salima Hassas. Unified Modeling Language

Cycle de vie du logiciel. Unified Modeling Language UML. UML: définition. Développement Logiciel. Salima Hassas. Unified Modeling Language Unified Modeling Language UML Salima Hassas Version Cycle de vie du logiciel Client Besoins Déploiement Analyse Test Conception Cours sur la base des transparents de : Gioavanna Di Marzo Serugendo et Frédéric

Plus en détail

plate-forme PaaS (Audit)

plate-forme PaaS (Audit) Contrôle d accès dans une plate-forme PaaS (Audit) Ahmed BOUCHAMI, Olivier PERRIN, LORIA Introduction La sécurité d une plate-forme collaborative nécessite un module d authentification et un module de

Plus en détail

Le génie Logiciel (suite)

Le génie Logiciel (suite) Le génie Logiciel (suite) Lors du cours précédent, on a étudié différents cycles de vie, dont la cascade, ou la spirale. Analyse des besoins L analyse des besoins est une étape menant à l élaboration de

Plus en détail

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing Problématiques de recherche 90 Figure Research Agenda for service-oriented computing Conférences dans le domaine ICWS (International Conference on Web Services) Web services specifications and enhancements

Plus en détail

Rapport de Mini-Projet c++ Gestion de Réservation Hôtelière

Rapport de Mini-Projet c++ Gestion de Réservation Hôtelière Rapport de Mini-Projet c++ Gestion de Réservation Hôtelière Année universitaire : 2007/2008 1 Table des matières Tables des matières...1 Introduction 2 Chapitre 1: Etude des besoins...3 Introduction...3

Plus en détail

La plate-forme DIMA. Master 1 IMA COLI23 - Université de La Rochelle

La plate-forme DIMA. Master 1 IMA COLI23 - Université de La Rochelle La plate-forme DIMA Master 1 IMA COLI23 - Université de La Rochelle DIMA Bref aperçu Qu'est-ce? Acronyme de «Développement et Implémentation de Systèmes Multi-Agents» Initié par Zahia Guessoum et Jean-Pierre

Plus en détail

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal Chapitre 9 LA FONCTION SUPPLY CHAIN 9.1 Les bases du plan de performance Supply chain et Logistique La Direction de la Supply chain est née récemment des nouveaux enjeux internes liés à l évolution du

Plus en détail

Modèle Entité/Association. Marc Plantevit. marc.plantevit@liris.cnrs.fr

Modèle Entité/Association. Marc Plantevit. marc.plantevit@liris.cnrs.fr Modèle Entité/Association Marc Plantevit marc.plantevit@liris.cnrs.fr Objectifs Savoir lire un schéma E/R. Savoir traduire un schéma E/R en Modèle Relationnel.... 2 Le modèle Entité-Association (E/A) E/R

Plus en détail

Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java

Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java BARABZAN Jean-René OUAHAB Karim TUCITO David 2A IMA Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java µ Page 1 Introduction Le but de ce projet est d écrire en JAVA un compilateur Micro-Java générant

Plus en détail

Chapitre 4 Modélisation et Conception de BD

Chapitre 4 Modélisation et Conception de BD Pourquoi une modélisation préalable? Chapitre 4 Modélisation et Conception de BD Il est difficile de modéliser un domaine sous une forme directement utilisable par un SGBD. Stockage physique Cohérence/intégrité

Plus en détail

LINQ to SQL. Version 1.1

LINQ to SQL. Version 1.1 LINQ to SQL Version 1.1 2 Chapitre 03 - LINQ to SQL Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Rappels à propos de LINQ... 3 1.2 LINQ to SQL... 3 2 LINQ to SQL... 3 2.1 Importer des tables... 3 2.1.1 Le concepteur

Plus en détail

Modélisation relationnelle de la représentation d'une entité géographique sous le logiciel SIG ArcInfo / ArcView

Modélisation relationnelle de la représentation d'une entité géographique sous le logiciel SIG ArcInfo / ArcView Modélisation relationnelle de la représentation d'une entité géographique sous le logiciel SIG ArcInfo / ArcView Alexis Bensch, FAO - Alicante (España) Denis Berthier, FAO - Rome (Italia) L intégration

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Rappel : Tout méta-modèle ou profil doit être commenté! 1 Question de compréhension du cours barème indicatif : 5 points Q : Lorsque l on

Plus en détail

Rappel sur les bases de données

Rappel sur les bases de données Rappel sur les bases de données 1) Généralités 1.1 Base de données et système de gestion de base de donnés: définitions Une base de données est un ensemble de données stockées de manière structurée permettant

Plus en détail

Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?»

Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?» VOLUME 11, NO 1 AUTOMNE 2012 Cégep de Rimouski Développement pédagogique Annexe 2 du Pédagotrucs no 40 Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?» Voici un guide qui t aidera

Plus en détail

Dépôt du projet. Sujet : Gestion école primaire privé. Réalisé par : Encadré par :

Dépôt du projet. Sujet : Gestion école primaire privé. Réalisé par : Encadré par : Dépôt du projet Sujet : Gestion école primaire privé Réalisé par : Encadré par : BOUCHBAAT Noura Mr. Jihad NOFISSE Jihade Année universitaire : 2011/2012 1 2 Introduction Pour bien clarifier les objectifs

Plus en détail

Thibault Denizet. Introduction à SSIS

Thibault Denizet. Introduction à SSIS Thibault Denizet Introduction à SSIS 2 SSIS - Introduction Sommaire 1 Introduction à SQL Server 2008 Integration services... 3 2 Rappel sur la Business Intelligence... 4 2.1 ETL (Extract, Transform, Load)...

Plus en détail

Chapitre 9 HLA distributed simulation approaches for supply chain

Chapitre 9 HLA distributed simulation approaches for supply chain Présentation livre Simulation for Supply Chain Management Chapitre 9 HLA distributed simulation approaches for supply chain B. Archimède, P. Charbonnaud, F. Ounnar, P. Pujo Contexte et motivation Problématique

Plus en détail

Use Cases. Introduction

Use Cases. Introduction Use Cases Introduction Avant d aborder la définition et la conception des UC il est bon de positionner le concept du UC au sein du processus de développement. Le Processus de développement utilisé ici

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

Chapitre 2 Modélisation de bases de données

Chapitre 2 Modélisation de bases de données Pourquoi une modélisation préalable? Chapitre 2 Modélisation de bases de données 1. Première étape : le modèle conceptuel Eemple : le modèle Entités-Associations (E/A) 2. Deuième étape : le modèle Traduction

Plus en détail

Cours Master 1 / 2013-2014. Dr YAO Kouassi Patrick

Cours Master 1 / 2013-2014. Dr YAO Kouassi Patrick Cours Master 1 / 2013-2014 Dr YAO Kouassi Patrick Une base de données est le terme informatique désignant un ensemble de données connexes stockées informatiquement. Ce terme ne doit pas être confondu avec

Plus en détail

Une méthodologie de conception des systèmes distribués basée sur UML

Une méthodologie de conception des systèmes distribués basée sur UML Une méthodologie de conception des systèmes distribués basée sur UML Nouvelles Technologies de la Répartition (NOTERE 2005) 1 er septembre 2005 Ludovic Apvrille Pierre de Saqui-Sannes Axelle Apvrille Page

Plus en détail

Des SIG aux ontologies géographiques

Des SIG aux ontologies géographiques Des SIG aux ontologies géographiques Nadine Cullot * Christine Parent ** Stefano Spaccapietra *** Christelle Vangenot *** * Laboratoire LE2I, Université de Bourgogne, France Nadine.Cullot@u-bourgogne.fr

Plus en détail

CESI Bases de données

CESI Bases de données CESI Bases de données Introduction septembre 2006 Bertrand LIAUDET EPF - BASE DE DONNÉES - septembre 2005 - page 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE 1. Objectifs généraux L objectif de ce document est de faire comprendre

Plus en détail

COMMENT PERSONNALISER L APPRENTISSAGE DANS UN COURS EN LIGNE OUVERT ET MASSIF (CLOM) (MOOC)?

COMMENT PERSONNALISER L APPRENTISSAGE DANS UN COURS EN LIGNE OUVERT ET MASSIF (CLOM) (MOOC)? COMMENT PERSONNALISER L APPRENTISSAGE DANS UN COURS EN LIGNE OUVERT ET MASSIF (CLOM) (MOOC)? Rim Bejaoui, Gilbert Paquette, Josianne Basque, France Henri Centre de recherche LICEF, Télé-université 5800,

Plus en détail

Gestion multi-stocks

Gestion multi-stocks Gestion multi-stocks Dans l architecture initiale du logiciel IDH-STOCK, 11 champs obligatoires sont constitués. Ces champs ne peuvent être supprimés. Ils constituent l ossature de base de la base de données

Plus en détail

Bases de données et sites WEB Cours 2 : SQL3 Modèle

Bases de données et sites WEB Cours 2 : SQL3 Modèle Bases de données et sites WEB Cours 2 : SQL3 Modèle 1 Plan Insuffisances du modèle relationnel Concepts objet Modèle Objet-relationnel et SQL3 2 Insuffisances du modèle relationnel Opérations séparées

Plus en détail

REseau qualité Enseignement supérieur et Recherche L APPROCHE PROCESSUS. Réunion du 00/00/2011 1

REseau qualité Enseignement supérieur et Recherche L APPROCHE PROCESSUS. Réunion du 00/00/2011 1 L APPROCHE PROCESSUS Réunion du 00/00/2011 1 MISSION QUALITE ET METHODE L APPROCHE PROCESSUS Xavier Darrieutort-Approche_PS-Janv_2012 L APPROCHE PROCESSUS 1. SOMMAIRE Définition d un PROCESSUS Caractérisation

Plus en détail

PRINCIPES et METHODES de SPECIFICATION et de CONCEPTION GLOBALE des SYSTEMES INFORMATISES 10/20/02 1

PRINCIPES et METHODES de SPECIFICATION et de CONCEPTION GLOBALE des SYSTEMES INFORMATISES 10/20/02 1 PRINCIPES et METHODES de SPECIFICATION et de CONCEPTION GLOBALE des SYSTEMES INFORMATISES 10/20/02 1 CYCLE de VIE des SYSTEMES INFORMATISES Expression du besoin Développement du «système» Exploitation

Plus en détail

Design patterns par la pratique

Design patterns par la pratique Alan SHALLOWAY James TROTT Design patterns par la pratique Groupe Eyrolles, 2002 ISBN : 2-212-11139 Table des matières Préface.................................................... XV SECTION I Introduction

Plus en détail

Développer des solutions technologiques basées sur de l électronique

Développer des solutions technologiques basées sur de l électronique Altronic Tunisie ALTRONIC s attache à faciliter la diffusion et le transfert des technologies et des connaissances en électronique vers les laboratoires de recherche publics, industriels, les start-up

Plus en détail

GED: Gestion Electronique de Document (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) www.research-ace.net/~mahmoudi 1 Gestion Electronique de Documents Plan du cours - Introduction générale - Spécificités

Plus en détail

Un modèle sémantique spatiotemporel pour capturer la dynamique des environnements

Un modèle sémantique spatiotemporel pour capturer la dynamique des environnements Un modèle sémantique spatiotemporel pour capturer la dynamique des environnements Benjamin Harbelot, Helbert Arenas, Christophe Cruz Laboratoire LE2I UMR CNRS 6306 Université de Bourgogne 1 PLAN DE LA

Plus en détail

Talend Technical Note

Talend Technical Note Mars 2011 Page 1 sur 5 Le MDM offre un hub central de contrôle et une vision unique des données maître de l'entreprise, quelles que soient les disparités entre les systèmes source. Il assure que les données

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données

Introduction aux Bases de Données Introduction aux Bases de Données I. Bases de données I. Bases de données Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Exemples classiques d'applications BD

Plus en détail

Géovisualisation des espace-temps quotidiens Propositions d outils d aide à la réflexion Olivier Klein

Géovisualisation des espace-temps quotidiens Propositions d outils d aide à la réflexion Olivier Klein Géovisualisation des espace-temps quotidiens Propositions d outils d aide à la réflexion Olivier Klein Chargé de Recherche CEPS/INSTEAD Pôle Géographie et Développement Esch-Belval, Luxembourg 2 Préambule

Plus en détail

Contributions à l étude des mesures sémantiques

Contributions à l étude des mesures sémantiques Contributions à l étude des mesures sémantiques École des mines d Alès Sébastien Harispe Plan Contributions à l étude des mesures sémantiques Estimation d IC par les fonctions de croyance Plan Contributions

Plus en détail

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi?

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Guillaume Fantino CNRS-ENS / Environnement, Villes, Société Observatoire des Sédiments du Rhône Plan: Informations

Plus en détail

des réapprovisionnements pour système d assemblage à deux niveaux quand les délais d approvisionnement sont aléatoires

des réapprovisionnements pour système d assemblage à deux niveaux quand les délais d approvisionnement sont aléatoires Planification des réapprovisionnements pour système d assemblage à deux niveaux quand les délais d approvisionnement sont aléatoires Oussama Ben Ammar, Faicel Hnaien, Hélène Marian, Alexandre Dolgui To

Plus en détail

LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN

LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN Les contenues de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas

Plus en détail

La Geo-Business Intelligence selon GALIGEO avec 26/10/2005 1

La Geo-Business Intelligence selon GALIGEO avec 26/10/2005 1 La Geo-Business Intelligence selon GALIGEO avec ESRI 2005 session «Décisionnel» 26/10/2005 1 La Business Intelligence : Une Définition La Business intelligence permet l utilisation des données opérationnelles

Plus en détail

Concepts de base. du décisionnel. A. Quelques définitions. Décision. Remarque. Comment prendre de bonnes décisions. Le décideur

Concepts de base. du décisionnel. A. Quelques définitions. Décision. Remarque. Comment prendre de bonnes décisions. Le décideur Concepts de base I - du décisionnel I Quelques définitions 7 Les Phases de la Prise de décision 8 Aide à la décision 8 Le système d'information décisionnel 9 Références Bibliographiques 11 A. Quelques

Plus en détail

Prototype SOLAP appliqué sur des champs continus en mode raster

Prototype SOLAP appliqué sur des champs continus en mode raster Session démos 24 novembre 2014 Prototype SOLAP appliqué sur des champs continus en mode raster Analyse de hot spots de criminalité Jean-Paul Kasprzyk, doctorant Introduction 2 L informatique décisionnelle

Plus en détail

Réflexion sur l urbanisation appliquée à la standardisation des données géographiques. COVADIS du 28 janvier 2015

Réflexion sur l urbanisation appliquée à la standardisation des données géographiques. COVADIS du 28 janvier 2015 Réflexion sur l urbanisation appliquée à la standardisation des données géographiques COVADIS du 28 janvier 2015 Les Géo-standards 2004 le Ministère de l Agriculture met en place la CNV Organise et décrit

Plus en détail

Rappels sur l objet. Yannick Prié Département Informatique - UFR Sciences et Techniques Université Claude Bernard Lyon 1 2011-2012

Rappels sur l objet. Yannick Prié Département Informatique - UFR Sciences et Techniques Université Claude Bernard Lyon 1 2011-2012 Rappels sur l objet Yannick Prié Département Informatique - UFR Sciences et Techniques Université Claude Bernard Lyon 1 2011-2012 Objectifs de ce cours 2 Rappels sur les concepts fondamentaux liés à la

Plus en détail

GOL502 Industries de services

GOL502 Industries de services GOL502 Industries de services Conception d un service Partie IIb Version 2013 Introduction Conception d un service partie IIb Nous verrons dans ce chapitre Modélisation d un service; Langage de modélisation

Plus en détail