Deux pratiques abusives actuelles : le paiement retardé et le paiement trop rapide

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Deux pratiques abusives actuelles : le paiement retardé et le paiement trop rapide"

Transcription

1 Note thématique Juridique/Paiements (délais, retards, moyens ) 12/06/2002 Deux pratiques abusives actuelles : le paiement retardé et le paiement trop rapide On peut observer actuellement un développement des modifications unilatérales des conditions de paiement, en contradiction des règles du droit des contrats et des dispositions de la «Loi sur les nouvelles régulations économiques». Selon les cas, elles consistent soit dans un allongement autoritaire des conditions de paiement, soit dans un paiement anticipé avec application d un escompte non prévu au contrat. Voici une analyse juridique permettant aux entreprises de la mécanique de réagir à ces pratiques anormales. Les conditions commerciales ne peuvent être fixées ou modifiées par une seule des parties. Le contrat, notamment en matière de conditions de prix et de conditions de paiement, est fondé sur la volonté commune des parties et à partir des conditions générales du fournisseur. Ce principe très élémentaire du Code civil et du Code de commerce est fréquemment bafoué sur le terrain par la pratique des acheteurs en position de force économique. On observe en ce moment le développement de deux pratiques apparemment paradoxales : Le paiement retardé : le client adresse à ses fournisseurs un courrier les informant que les délais de paiement passent par exemple de 60 à 90 jours. L escompte forcé : le client décide de payer plus tôt et déduit un escompte pour paiement anticipé, qui n a pourtant pas été accordé par le fournisseur. L analyse de ces pratiques nécessite un rappel des règles de droit. QUE PREVOIT LA LOI? La loi prévoit deux types de règles : - Le contrat est le résultat de l accord de deux parties : aucune condition commerciale ne peut être fixée ou modifiée par une seule d entre elles (ces règles sont dans le Code civil). - Les éléments du contrat, notamment les conditions de paiement, sont fixés a priori par les conditions générales du fournisseur, et les écarts doivent être justifiés (ces règles sont dans le Code de commerce). Les conditions commerciales et leur évolution doivent être acceptées par les deux parties Le Code civil prévoit que les contrats et toutes les conditions qu ils comprennent sont formés par la volonté conjointe des parties, par leur consentement.

2 2 Code civil, article 1101 : «Le contrat est une convention par laquelle une ou plusieurs personnes s obligent, envers un ou plusieurs autres, à donner, à faire ou à ne pas faire quelque chose.» Code civil, article 1134 : «Les conventions légalement formées tiennent de loi à ceux qui les ont faites.( )» Le délai de paiement est une clause importante du contrat. Comme toute clause, elle doit recueillir l assentiment des deux parties. Le délai de paiement convenu au moment de la conclusion du contrat est intangible. Le client ne peut modifier unilatéralement le contrat sans l accord du fournisseur. La réception d une lettre annonçant des conditions de paiement nouvelles n a donc pas la valeur juridique d un contrat. Contrairement à l adage «qui ne dit mot consent», le silence ne vaut pas acceptation. Toutefois ce principe général connaît trois exceptions. Le silence peut signifier l acceptation quand les parties sont en relations d affaires suivies, quand il existe un usage professionnel lui donnant cette signification et quand l offre est faite dans l intérêt de l autre partie. La loi fonde le contrat sur les Conditions de vente sauf accord particulier Le Code de commerce, sans remettre en cause le grand principe du Code civil, oriente le contrat en réservant une place privilégiée aux conditions générales de vente ou de prestation et en prévoyant les mentions de la facture. Code de commerce, article L : «Tout producteur, prestataire de services, grossiste ou importateur est tenu de communiquer à tout acheteur de produit ou demandeur de prestation de services pour une activité professionnelle qui en fait la demande son barème de prix et ses conditions de vente. Cellesci comprennent les conditions de règlement et, le cas échéant, les rabais et ristournes.» Code de commerce, article L : «La facture mentionne également la date à laquelle le règlement doit intervenir. Elle précise les conditions d'escompte applicables en cas de paiement à une date antérieure à celle résultant de l'application des conditions générales de vente ainsi que le taux des pénalités exigibles le jour suivant la date de règlement inscrite sur la facture.» Ainsi, l ensemble des conditions de règlement figurent dans les conditions générales du fournisseur, et notamment : - le délai de paiement - les conditions d escompte, qui sont une modalité particulière des conditions de règlement. La facture, document établi par le fournisseur sous sa responsabilité, fait apparaître la date de paiement et les conditions d escompte admises par le fournisseur, en écho aux conditions générales de vente. Possibilité de déroger aux conditions du fournisseur Toute différence de traitement par rapport aux conditions générales du fournisseur est une discrimination, qui est répréhensible si elle est abusive. Le Code de commerce interdit la discrimination abusive à laquelle le client peut contraindre le fournisseur.

3 3 Code de commerce, article L «Engage la responsabilité de son auteur et l'oblige à réparer le préjudice causé le fait, par tout producteur, commerçant, industriel ou artisan : 1 De pratiquer, à l'égard d'un partenaire économique, ou d'obtenir de lui des prix, des délais de paiement, des conditions de vente ou des modalités de vente ou d'achat discriminatoires et non justifiés par des contreparties réelles en créant, de ce fait, pour ce partenaire, un désavantage ou un avantage dans la concurrence ; 2 b) D'abuser de la relation de dépendance dans laquelle il tient un partenaire ou de sa puissance d'achat ou de vente en le soumettant à des conditions commerciales ou obligations injustifiées ; 4 D'obtenir ou de tenter d'obtenir, sous la menace d'une rupture brutale, totale ou partielle des relations commerciales, des prix, des délais de paiement, des modalités de vente ou des conditions de coopération commerciale manifestement dérogatoires aux conditions générales de vente ;» LE PAIEMENT ANTICIPE AVEC ESCOMPTE IMPOSE Cette pratique consiste pour le client à imposer a posteriori au fournisseur un paiement anticipé en s octroyant un escompte abusif. Cette pratique, que l on a déjà constaté en Allemagne, est nouvelle en France. Elle est mise en œuvre par certains acheteurs de la grande distribution et de la filière automobile. Elle est parfaitement illégale. Description de la pratique Un délai de paiement précis est prévu au contrat. Au moment de la livraison (ou même avant) le client écrit au fournisseur qu il a décidé de payer plus tôt que prévu. En contrepartie le client s accorde un escompte (qui varie entre 2 et 5 % du prix) pour un paiement anticipé. L escompte est sous la responsabilité du fournisseur L escompte est une condition commerciale déterminée par le fournisseur, inscrite dans ses conditions générales de vente, puis rappelée sur chaque facture. Le fournisseur a l obligation d appliquer ses conditions générales d escompte à tous ses clients, sans discrimination. L escompte n est pas obligatoire : aucune loi n impose à un fournisseur d accorder au client un escompte au cas où il paierait en avance. Le fournisseur a seulement l obligation, si ses conditions générales prévoient un escompte, de les appliquer sans discriminer. L escompte serait une ristourne illégale Le fait pour le client de s octroyer un escompte non prévu ou non accepté par le fournisseur peut aussi s analyser en une ristourne déguisée. Des acheteurs de la grande distribution, et à présent de l automobile, se sont lancés dans cette pratique afin de contourner l interdiction des ristournes «de faveur», mais nul doute qu un tel escompte pourrait être considéré comme une forme de remise. - La loi interdit les avantages sans contrepartie. - En outre, la loi sur les nouvelles régulations économiques interdit désormais les ristournes rétroactives, comme en témoigne l article L du Code de commerce, II, issu de cette loi :

4 4 «Sont nuls les clauses ou contrats prévoyant pour un producteur, un commerçant, un industriel ou un artisan, la possibilité ( ) de bénéficier rétroactivement de remises, de ristournes ou d'accords de coopération commerciale ;» On conçoit que l escompte imposé sera particulièrement infondé dans le cas où le client combine les deux pratiques abusives : 1. Il impose un rallongement des conditions de paiement, par exemple de 60 à 90 jours. 2. Il paie par anticipation à 60 jours et s octroie un escompte. Cette pratique constituerait, sans doute, une fraude et relèverait de sanctions pénales. En pratique Le fournisseur «victime» d un paiement anticipé avec escompte imposé sera en droit : - de considérer l escompte, pratiqué d office par le client, comme nul et comme un impayé, et à faire courir les pénalités sur la partie impayée à compter de l échéance du délai de paiement, - de refuser le paiement anticipé. En effet rien n oblige un fournisseur à accepter un paiement anticipé. Un tel refus est difficile en cas de paiement par virement ; en cas de paiement par chèque, on peut très bien encaisser le chèque qu à la date de paiement contractuel. LE RALLONGEMENT NON NEGOCIE DU DELAI DE PAIEMENT Comme on l a vu plus haut, toute demande du client tendant à fixer un délai de paiement de façon unilatérale, ou à rallonger un délai de paiement déjà prévu, est anormale compte tenu des règles du droit des contrats. Notre Code de commerce a été modifié par la Loi sur les nouvelles régulations économiques du 15 mai 2001, pour se mettre en conformité avec la Directive européenne sur les délais de paiement. L article L du Code de commerce prévoit que : «Sauf dispositions contraires figurant aux conditions de vente ou convenues entre les parties, le délai de règlement des sommes dues est fixé au trentième jour suivant la date de réception des marchandises ou d'exécution de la prestation demandée.» L article L 442-6, 7 e considère comme abusif et illégal le fait : «De soumettre un partenaire à des conditions de règlement manifestement abusives, compte tenu des bonnes pratiques et usages commerciaux, et s'écartant au détriment du créancier, sans raison objective, du délai indiqué au deuxième alinéa de l'article L [ 30 jours]» Si les parties n ont pas prévu de délai de paiement explicite, le délai de droit commun s applique c està-dire 30 jours. On peut convenir d un délai différent, qui peut résulter par exemple : - des conditions de vente acceptées - des conditions d achat acceptées - des conditions particulières acceptées. Mais la validité de ce délai supérieur à 30 jours nécessite qu il ne soit pas obtenu sans raison objective et qu il ne soit pas contraire aux usages commerciaux. Il appartiendra aux syndicats professionnels de fixer la teneur des usages et notamment en matière de délai de paiement.

5 5 En conclusion La FIM constate un certain nombre de pratiques abusives, en partie nouvelles, en relation avec les conditions de paiement, et tendant à ignorer ou détourner les dispositions de la loi sur les nouvelles régulations économiques. La FIM engage les entreprises de la mécanique victimes de ces pratiques anormales, à s y opposer dans la mesure du possible, et met à leur disposition les arguments juridiques appropriés. Elle les engage à porter à sa connaissance ces pratiques, notamment par l intermédiaire de son syndicat professionnel, afin qu elle puisse orienter son action en conséquence. La FIM rappelle que les conditions commerciales sont fondées sur les conditions de fourniture ou de service, et sur les conditions particulières justifiées et acceptées par les deux parties.

LES CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ENTRE PROFESSIONNELS

LES CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ENTRE PROFESSIONNELS Ressources pour les enseignants et les formateurs Activités pour la classe CE, EO, EE, terminologie, phraséologie, discours Crédit : Michel Soignet. LES CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ENTRE PROFESSIONNELS

Plus en détail

Sécurisez la rédaction r de vos contrats

Sécurisez la rédaction r de vos contrats Sécurisez la rédaction r de vos contrats Olivier COLNAT Michael DECORNY AUDIT CONSEIL DÉFENSE 1 INTRODUCTION De nombreux outils sont à la disposition des entreprises pour régir leurs relations avec les

Plus en détail

Les Conditions Générales De Vente

Les Conditions Générales De Vente Les Conditions Générales De Vente Les CGV: visent à encadrer les relations entre cocontractants ; interviennent aussi bien dans les relations contractuelles entre professionnels (le plus souvent fournisseur-

Plus en détail

FACTURES : MENTIONS OBLIGATOIRES

FACTURES : MENTIONS OBLIGATOIRES FACTURES : MENTIONS OBLIGATOIRES 30/01/2014 La délivrance d'une facture est obligatoire entre professionnels sous peine de sanctions pénales et fiscales. Si le format du document, sa couleur, le fait qu'il

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE DESIGNATION DU CLIENT ArchiTrip contact@architrip.fr www.architrip.fr Le client désigne la personne physique ou morale qui achète une prestation de parcours culturel à la

Plus en détail

VADEMECUM JURIDIQUE 1 - LES REGLES JURIDIQUES INHERENTES A LA RELATION ACHETEUR/FOURNISSEUR

VADEMECUM JURIDIQUE 1 - LES REGLES JURIDIQUES INHERENTES A LA RELATION ACHETEUR/FOURNISSEUR VADEMECUM JURIDIQUE Le présent document présente l'ensemble des principes et règles que tout Acheteur est tenu d'adopter et de respecter dans un souci d'exigence, dans la mesure où cette fonction véhicule

Plus en détail

NOTE DE SERVICE ----000----

NOTE DE SERVICE ----000---- MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES -------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS -------- Le Directeur général -------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ---------- N 0019/MEF/DGI-DLCD

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE DEVIS ET FACTURE

Formation Repreneurs MODULE DEVIS ET FACTURE Formation Repreneurs MODULE DEVIS ET FACTURE SOMMAIRE I. DEVIS 1. Définition 2. Forme II. FACTURE 1. Facturation entre professionnels 2. Facturation de professionnel à particulier 3. Forme III. CONDITIONS

Plus en détail

CIRCULAIRE du 8 décembre 2005 relative aux relations commerciales NOR: PMEA0510001C

CIRCULAIRE du 8 décembre 2005 relative aux relations commerciales NOR: PMEA0510001C Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère des petites et moyennes entreprises, du commerce, de l artisanat et des professions libérales CIRCULAIRE du 8 décembre 2005 relative aux relations

Plus en détail

LOI POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA CONCURRENCE AU SERVICE DES CONSOMMATEURS. Les dispositions du Titre I

LOI POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA CONCURRENCE AU SERVICE DES CONSOMMATEURS. Les dispositions du Titre I LOI POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA CONCURRENCE AU SERVICE DES CONSOMMATEURS Les dispositions du Titre I La loi pour le développement de la concurrence au service des consommateurs est parue au Journal Officiel

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ARTICLE PREMIER - Champ d'application Les présentes conditions générales de vente constituent le socle de la négociation commerciale et s'appliquent sans réserve et en priorité

Plus en détail

Relations commerciales Loi en faveur des pme & Circulaire Dutreil

Relations commerciales Loi en faveur des pme & Circulaire Dutreil ECONOMIE LE POINT SUR Relations commerciales Loi en faveur des pme & Circulaire Dutreil Conditions générales de vente p.2 1.1 Socle de la négociation commerciale 1.2 Priorité des CGV 1.3 Dispositions «garde-fous»

Plus en détail

LCEN, loi Chatel et LME : quelles conséquences pour les PME?

LCEN, loi Chatel et LME : quelles conséquences pour les PME? Conférence APECA : La dématérialisation, réelle opportunité pour les PME? LCEN, loi Chatel et LME : quelles conséquences pour les PME? 7 avril 2009 Denise Lebeau-Marianna Avocat, Baker & McKenzie SCP denise.lebeau_marianna@bakernet.com

Plus en détail

ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ LOGISTIQUE TRANSPORT. Action directe en paiement du transporteur. Article L.132-8 du code de commerce

ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ LOGISTIQUE TRANSPORT. Action directe en paiement du transporteur. Article L.132-8 du code de commerce Le point sur ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ LOGISTIQUE TRANSPORT LOGISTIQUE TRANSPORT Septembre 2008 Action directe en paiement du transporteur Article L.132-8 du code de commerce L article L 132-8

Plus en détail

DU DEVIS A LA FACTURE : MENTIONS OBLIGATOIRES ET BONNES PRATIQUES

DU DEVIS A LA FACTURE : MENTIONS OBLIGATOIRES ET BONNES PRATIQUES DU DEVIS A LA FACTURE : MENTIONS OBLIGATOIRES ET BONNES PRATIQUES NB : Cette synthèse est une évocation rapide générale et non exhaustive de la thématique. Il s agit d une sensibilisation sur les risques

Plus en détail

La Commission de la concurrence (ci-après: Comco) a adopté le 21 octobre 2002 une

La Commission de la concurrence (ci-après: Comco) a adopté le 21 octobre 2002 une Wettbewerbskommission WEKO Commission de la concurrence COMCO Commissione della concorrenza COMCO Competition Commission COMCO Note explicative de la Commission de la concurrence se rapportant à la Communication

Plus en détail

Conditions Générales de Vente en ligne entre professionnels

Conditions Générales de Vente en ligne entre professionnels Conditions Générales de Vente en ligne entre professionnels Préambule : Les présentes conditions générales de vente ont pour objet la conformité aux dispositions visées à l article L.441-6 du Code de commerce

Plus en détail

A. LA VENTE A DISTANCE

A. LA VENTE A DISTANCE LES REGLES APPLICABLES AUX VENTES A DISTANCE ET AUX OFFRES PROMOTIONNELLES Ventes par Internet, vente par correspondance, opérations commerciales promotionnelles, soldes..., les obligations en matière

Plus en détail

Étape 2. Respecter les règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur

Étape 2. Respecter les règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur Étape 2 Respecter les règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur n Les règles applicables aux relations entre professionnels (relations b to b) Des

Plus en détail

DEMARCHAGE ET VENTE A DOMICILE

DEMARCHAGE ET VENTE A DOMICILE DEMARCHAGE ET VENTE A DOMICILE 23/05/2014 Attention les dispositions contenues dans la présente note ne s'appliqueront plus pour les contrats signés à compter du 14 juin 2014 en application de la loi Hamon

Plus en détail

SYNTHESE SUR LE RENFORCEMENT DES OBLIGATIONS DANS LES RELATIONS ENTRE PROFESSIONNELS

SYNTHESE SUR LE RENFORCEMENT DES OBLIGATIONS DANS LES RELATIONS ENTRE PROFESSIONNELS LOI N 2014-344 DU 17 MARS 2014 RELATIVE A LA CONSOMMATION juin SYNTHESE SUR LE RENFORCEMENT DES OBLIGATIONS DANS LES RELATIONS ENTRE PROFESSIONNELS 25/04/2014 I. CONDITIONS GENERALES DE VENTE L article

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE L AGENCE ANTIGONE. Version en français Les dispositions de l article L441-6 du Code de Commerce

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE L AGENCE ANTIGONE. Version en français Les dispositions de l article L441-6 du Code de Commerce CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE L AGENCE ANTIGONE Version en français Les dispositions de l article L441-6 du Code de Commerce CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE L AGENCE ANTIGONE La société AGENCE ANTIGONE,

Plus en détail

Guide pour la qualité des relations contractuelles clients-fournisseurs

Guide pour la qualité des relations contractuelles clients-fournisseurs Guide pour la qualité des relations contractuelles clients-fournisseurs Au cours des États généraux de l industrie (EGI), de nombreux représentants des entreprises ont souligné le déséquilibre des relations

Plus en détail

Chapitre 3. Les achats de biens et de services

Chapitre 3. Les achats de biens et de services Chapitre 3 de biens et de services de biens de services Les réductions sur achats de biens et de services, nécessaires à l exploitation, s enregistrent sur la base des pièces justificatives (factures).

Plus en détail

Conditions générales de vente (CGV)

Conditions générales de vente (CGV) Conditions générales de vente (CGV) 1. APPLICATION DES CONDITIONS GÉNÉRALES OPPOSABILITÉ Toute commande passée implique l'adhésion entière et sans réserve du Client aux présentes conditions générales de

Plus en détail

MG Avocats - Meffre & Grall 156, Boulevard Haussmann 75008 Paris Tel : 01 53 57 31 70 Fax : 01 47 20 90 40

MG Avocats - Meffre & Grall 156, Boulevard Haussmann 75008 Paris Tel : 01 53 57 31 70 Fax : 01 47 20 90 40 MG Avocats - Meffre & Grall 156, Boulevard Haussmann 75008 Paris Tel : 01 53 57 31 70 Fax : 01 47 20 90 40 Site Internet : www.mgavocats.fr E-mail : mg@mgavocats.fr jcgrall@mgavocats.fr tlamy@mgavocats.fr

Plus en détail

Aucune inscription ne peut être prise en compte en cas de refus des présentes Conditions Générales.

Aucune inscription ne peut être prise en compte en cas de refus des présentes Conditions Générales. CGV CGV pour l'utilisation de PARSHIP.ch Etat au 04 auòt 2014 En vous inscrivant comme client chez PARSHIP (dont le contractant est PARSHIP GmbH, Speersort 10, D-20095 Hambourg), vous acceptez les présentes

Plus en détail

1/ L obligation générale de conformité

1/ L obligation générale de conformité LES GARANTIES DU VENDEUR A la suite de l achat de divers biens de consommation courante (canapé, véhicule, frigidaire, machine à laver, téléviseur ), il peut arriver que le consommateur ait besoin d invoquer

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation 9. Les documents contractuels et règlement des contentieux

Stage de Préparation à l Installation 9. Les documents contractuels et règlement des contentieux Stage de Préparation à l Installation 9. Les documents contractuels et règlement des contentieux 9.1. Le devis 9.2. La facture 9.3. Les conditions générales de vente 9.4. Nouvelle attestation de TVA pour

Plus en détail

REUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DE LA VILLE DE SCEAUX REGLEMENT GENERAL

REUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DE LA VILLE DE SCEAUX REGLEMENT GENERAL REUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DE LA VILLE DE SCEAUX REGLEMENT GENERAL Préambule La réutilisation des informations publiques est définie comme une utilisation à d autres

Plus en détail

Avis n 04-A-15 du 28 juillet 2004 relatif à la convention-type «Département innovant» de France Telecom

Avis n 04-A-15 du 28 juillet 2004 relatif à la convention-type «Département innovant» de France Telecom RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n 04-A-15 du 28 juillet 2004 relatif à la convention-type «Département innovant» de France Telecom Le Conseil de la concurrence (section III B), Vu la lettre du 30 avril 2004,

Plus en détail

Déléguée ou délégué : une fonction officielle

Déléguée ou délégué : une fonction officielle Déléguée ou délégué : une fonction officielle OCTOBRE 2007 Fédération des professionnelles et professionnels de l éducation du Québec (CSQ) site web: www.fppe.qc.ca ES-ND-0708-04 (6.3.2) La clause ou l

Plus en détail

CONTRATS D AGENCE ET DE DISTRIBUTION EN FRANCE ET EN BELGIQUE

CONTRATS D AGENCE ET DE DISTRIBUTION EN FRANCE ET EN BELGIQUE CHAMBRE DE COMMERCE FRANCO-BELGE DU NORD DE LA FRANCE 8, rue du Maréchal de Lattre de Tassigny 59000 LILLE Tél. 03 20 74 65 40 - Fax. 03 20 54 03 24 www.chambrefrancobelge.com - info@chambrefrancobelge.com

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente AccepTV 1. Préambule Les présentes conditions générales de vente détaillent les droits et obligations de la société AccepTV et de son client (ci-après le «Client») dans le

Plus en détail

Conditions générales de vente et de livraison de la Société GEDIA Gebrüder Dingerkus GmbH Attendorn, Allemagne

Conditions générales de vente et de livraison de la Société GEDIA Gebrüder Dingerkus GmbH Attendorn, Allemagne Conditions générales de vente et de livraison de la Société GEDIA Gebrüder Dingerkus GmbH Attendorn, Allemagne Nous attirons votre attention sur le fait que droit allemand s applique à l ensemble des contrats

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 2015 A) COMMANDES 1. L'acceptation des commandes est soumise aux présentes conditions générales de vente qui régiront seules nos ventes à l'exclusion expresse des clauses

Plus en détail

LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE CRIMINELLE, a rendu l'arrêt suivant :

LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE CRIMINELLE, a rendu l'arrêt suivant : Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du mercredi 22 janvier 2014 N de pourvoi: 13-80576 Non publié au bulletin Rejet M. Louvel (président), président SCP Waquet, Farge et Hazan, avocat(s)

Plus en détail

CHARTE DE CONFIANCE. La présente charte, régit les relations contractuelles entre Corinne MOLINA et son client.

CHARTE DE CONFIANCE. La présente charte, régit les relations contractuelles entre Corinne MOLINA et son client. CHARTE DE CONFIANCE La présente charte, régit les relations contractuelles entre Corinne MOLINA et son client. Chaque situation étant unique, un devis différent est établi à chaque nouvelle prestation.

Plus en détail

2011-2015 connecter. implanter. entreprendre. transformer. développer. Vendredi 24 Mai 2013

2011-2015 connecter. implanter. entreprendre. transformer. développer. Vendredi 24 Mai 2013 2011-2015 connecter implanter entreprendre transformer développer Vendredi 24 Mai 2013 Bien établir son devis: du fond à la forme CARACTERE OBLIGATOIRE DU DEVIS Avant tout achat (produit ou prestation

Plus en détail

de la marchandise au client. Conditions de vente et de livraison

de la marchandise au client. Conditions de vente et de livraison de Conditions de vente et de livraison ODU Steckverbindungssysteme GmbH & Co. KG Otto Dunkel GmbH ODU Automotive GmbH 1. Généralités 1. Les présentes conditions de vente sont exclusivement applicables

Plus en détail

PCProfi Informatique SA Ch. du Rotsé 2 3960 Sierre Tél. : +41 27 452 29 29 Fax : +41 27 452 29 28 www.pcprofi.ch

PCProfi Informatique SA Ch. du Rotsé 2 3960 Sierre Tél. : +41 27 452 29 29 Fax : +41 27 452 29 28 www.pcprofi.ch PCProfi Informatique SA Ch. du Rotsé 2 396 Sierre Tél. : +41 27 452 29 29 Fax : +41 27 452 29 28 www.pcprofi.ch Domaine d application et validité Le type et l étendue des prestations à fournir par la Société

Plus en détail

Ce sont des réductions de prix fondées sur l opération de vente. On distingue :

Ce sont des réductions de prix fondées sur l opération de vente. On distingue : CHAPITRE 2 LES CLIENTS ET LES FOURNISSEURS I. PRESENTATION GENERALE DES FACTURES I.1. Définitions La facture de doit est un écrit dressé par un commerçant et constatant les conditions auxquelles il a vendu

Plus en détail

3.- Délais de livraison

3.- Délais de livraison CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1.- Dispositions générales Les présentes conditions générales sont d'application à tous les folders, listes de prix, annonces, propositions, offres, ainsi qu'à tous les contrats

Plus en détail

CONTRAT DE BIERE - CONTRAT D'APPROVISIONNEMENT EXCLUSIF

CONTRAT DE BIERE - CONTRAT D'APPROVISIONNEMENT EXCLUSIF CONTRAT DE BIERE - CONTRAT D'APPROVISIONNEMENT EXCLUSIF 17/11/2011 Des conventions lient très fréquemment, surtout dans le Nord et dans l'est de la France, un brasseur à un débitant de boissons. Aux termes

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE A DISTANCE DE LA SARL ELECTRO CLIM POUR LES VEHICULES D OCCASION

CONDITIONS GENERALES DE VENTE A DISTANCE DE LA SARL ELECTRO CLIM POUR LES VEHICULES D OCCASION CONDITIONS GENERALES DE VENTE A DISTANCE DE LA SARL ELECTRO CLIM POUR LES VEHICULES D OCCASION CES CONDITIONS DOIVENT ÊTRE LUES INTEGRALEMENT ET RETOURNEES SIGNEES ET PARAPHEES A CHAQUE PAGE. PREAMBULE

Plus en détail

I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT

I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT CHAPITRE 05 : LES OPERATIONS D ACHATS ET DE VENTES I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT A. Définition La facture est un écrit dressé par un commerçant et constatant les conditions auxquelles il a vendu

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE

ORGANISATION MONDIALE ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE Groupe de travail des entreprises commerciales d'état 8 novembre 2004 (04-4744) Original: anglais COMMERCE D'ÉTAT Nouvelle notification complète au titre de l'article

Plus en détail

LES CONDITIONS GENERALES DE VENTE

LES CONDITIONS GENERALES DE VENTE LES CONDITIONS GENERALES DE VENTE LA CANTINE NUMÉRIQUE #NWX SEINE INNOPOLIS 12 DÉCEMBRE 2014 ALAIN GRIGNON CABINET PEZANT-GRIGNON GENERALI ASSURANCE & AXELLE OFFROY-FRANCES AVOCAT AU BARREAU DE ROUEN I

Plus en détail

Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC

Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC I. Les éléments de la facturation Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC A. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) La TVA est un impôt sur la consommation finale à des taux variables suivant la nature

Plus en détail

CONTROLE ET SANCTIONS DANS LE CADRE DES CONVENTIONS APL

CONTROLE ET SANCTIONS DANS LE CADRE DES CONVENTIONS APL CONTROLE ET SANCTIONS DANS LE CADRE DES CONVENTIONS APL I Contrôler : Le contrôle est la contrepartie d avantages octroyés au nom de l intérêt général : il permet de vérifier la bonne utilisation des fonds

Plus en détail

Les produits sont proposés à la vente sur le territoire géographique mondial.

Les produits sont proposés à la vente sur le territoire géographique mondial. CONDITIONS GENERALES DE VENTE Objet Les présentes conditions générales de vente ont pour objet, d'une part, d'informer tout éventuel consommateur sur les conditions et modalités dans lesquelles p DOMAINE-

Plus en détail

Charte. des fournisseurs d électricité. dans le cadre de leur relation avec une clientèle professionnelle

Charte. des fournisseurs d électricité. dans le cadre de leur relation avec une clientèle professionnelle Charte des fournisseurs d électricité dans le cadre de leur relation avec une clientèle professionnelle Depuis le 1 er juillet 2004, tous les clients professionnels ont accès au marché dérégulé du gaz

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC LOCAL DE FOURNITURE DE GAZ NATUREL POUR LA CONCESSION DE DISTRIBUTION PUBLIQUE DE GAZ SIGERLy

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC LOCAL DE FOURNITURE DE GAZ NATUREL POUR LA CONCESSION DE DISTRIBUTION PUBLIQUE DE GAZ SIGERLy REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC LOCAL DE FOURNITURE DE GAZ NATUREL POUR LA CONCESSION DE DISTRIBUTION PUBLIQUE DE GAZ SIGERLy Adoption du SIGERLy par délibération C 2011-10-12/08 du 12 octobre 2011 PREAMBULE

Plus en détail

Conditions générales vente en ligne

Conditions générales vente en ligne Page 1 de 6 Conditions générales vente en ligne Article 1 Introduction 1.1. D une part, les présentes conditions générales règlent l utilisation du site de vente ayant pour url www.jungheinrich.be/webshop

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Chris Imprimerie EURL au capital de 1000 euros 40 chemin de la Parette 13012 Marseille Siret 527 861 058 00016 TVA Intracom FR83527861058 Les rapports de la Société Chris

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES

CONDITIONS PARTICULIERES CONTRAT DE SOUS TRAITANCE DU BTP CONDITIONS PARTICULIERES VERSION INTEGRALE (Marchés privés et Marchés publics) Edition 2014 Identification du marché Ces conditions particulières ont été établies conjointement

Plus en détail

PUBLICITÉ ET CRÉDIT À LA CONSOMMATION. Les modifications apportées par la Loi du 1 er juillet 2010

PUBLICITÉ ET CRÉDIT À LA CONSOMMATION. Les modifications apportées par la Loi du 1 er juillet 2010 PUBLICITÉ ET CRÉDIT À LA CONSOMMATION Les modifications apportées par la Loi du 1 er juillet 2010 La Directive «crédit à la consommation» du 23 avril 2008 a été transposée par la loi n 2010-737 du 1 er

Plus en détail

L uniformisation du droit de la vente internationale de marchandises?

L uniformisation du droit de la vente internationale de marchandises? L uniformisation du droit de la vente internationale de marchandises? (Convention de VIENNE du 11/04/1980) 1. INTRODUCTION Le contrat de vente étant certainement l acte juridique le plus utilisé par un

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE Exaprint SAS au capital de 40.000 euros 21 rue Marcel Carné 34970 LATTES Siret 42284379700024 VA FR7242284379 Code APE 1812Z Les rapports de la Société EXAPRINT (ci-après

Plus en détail

Loi de Modernisation de l Economie du 4 août 2008 (dite Loi «LME») Applicable au 1er janvier 2009.

Loi de Modernisation de l Economie du 4 août 2008 (dite Loi «LME») Applicable au 1er janvier 2009. Loi de Modernisation de l Economie du 4 août 2008 (dite Loi «LME») Applicable au 1er janvier 2009. 1 Remarques introductives (1) La Loi LME, une loi sur les délais de paiement Concernant les délais interentreprises

Plus en détail

Conditions générales de vente. Monsieur Frédéric RAGONNEAU, entrepreneur individuel, enregistré sous le numéro SIREN 382 085 579.

Conditions générales de vente. Monsieur Frédéric RAGONNEAU, entrepreneur individuel, enregistré sous le numéro SIREN 382 085 579. Conditions générales de vente Mentions légales et coordonnées du Vendeur: Monsieur Frédéric RAGONNEAU, entrepreneur individuel, enregistré sous le numéro SIREN 382 085 579. N TVA intracommunautaire: en

Plus en détail

Décision MLD 2013-45 relative à un refus de chèque fondé sur un nom patronymique à consonance étrangère (Recommandation)

Décision MLD 2013-45 relative à un refus de chèque fondé sur un nom patronymique à consonance étrangère (Recommandation) Décision MLD 2013-45 relative à un refus de chèque fondé sur un nom patronymique à consonance étrangère (Recommandation) Domaine de compétence de l Institution : Lutte contre les discriminations Thèmes

Plus en détail

Conditions générales pour l'utilisation (CGU) de PARSHIP.be Etat au 23.01.2015

Conditions générales pour l'utilisation (CGU) de PARSHIP.be Etat au 23.01.2015 Conditions Générales Conditions générales pour l'utilisation (CGU) de PARSHIP.be Etat au 23.01.2015 En vous inscrivant comme client chez PARSHIP (dont le contractant est PARSHIP GmbH, Speersort 10, 20095

Plus en détail

PLAN. A) Les cautions qui évitent les sorties de fonds. I) Les cautions bancaires

PLAN. A) Les cautions qui évitent les sorties de fonds. I) Les cautions bancaires PLAN I) Les cautions bancaires A) Les cautions qui évitent les sorties de fonds 1) Les cautions de marchés publics a. La caution pour adjudication ou la caution provisoire b. La caution pour soumission

Plus en détail

Prix de transfert, au-delà du fiscal : interactions avec le droit douanier et les réglementations économiques

Prix de transfert, au-delà du fiscal : interactions avec le droit douanier et les réglementations économiques Prix de transfert, au-delà du fiscal : interactions avec le droit douanier et les réglementations économiques Denis Redon, Avocat Associé Xavier Daluzeau, Avocat Associé 12 juin 2012 Introduction Les prix

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES VILLE DE MARTIGUES Direction Générale des Services Techniques Direction de la Commande Publique- Service Mutualisé des Marchés Publics Hôtel de Ville

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE N 2009/01 AU 1 er MAI 2009

CONDITIONS GENERALES DE VENTE N 2009/01 AU 1 er MAI 2009 CONDITIONS GENERALES DE VENTE N 2009/01 AU 1 er MAI 2009 PREAMBULE : 0.1 Le client déclare avoir pris connaissance des présentes conditions générales de vente avant la conclusion du contrat avec la Société

Plus en détail

Conditions générales de vente de matériels, logiciels et prestations

Conditions générales de vente de matériels, logiciels et prestations 1. Définitions Pour l application des présentes, le terme "Société" désigne la Société SERIANS. Le terme "C lient " désigne tout personne physique ou morale qui achète ou émet le souhait d'acheter les

Plus en détail

Identification : ERDF-FOR-CF_41E Version : V1 Nombre de pages : 8. Document(s) associé(s) et annexe(s)

Identification : ERDF-FOR-CF_41E Version : V1 Nombre de pages : 8. Document(s) associé(s) et annexe(s) MODELE DE CONVENTION ERDF / relative à l expérimentation d un portage direct par ERDF des réponses aux réclamations Qualité de Fourniture des Clients Résidentiels Identification : ERDF-FOR-CF_41E

Plus en détail

conditions générales de livraison et de paiement

conditions générales de livraison et de paiement Numéro d inscription CdC à Haaglanden: 20072706 0000 article 1 : application 1. Les présentes conditions s appliquent à toutes offres et conventions d achat et de vente et/ou l exécution de travaux et/ou

Plus en détail

SESSION 2011 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

SESSION 2011 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ 1110009 DCG SESSION 2011 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - Coefficient : 1 DCG 2011 UE9 Introduction à la comptabilité 1110009 DCG SESSION 2011 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE

Plus en détail

4. Utilisation, transmission et retransmission des données

4. Utilisation, transmission et retransmission des données CGV CGV pour l'utilisation de PARSHIP.fr Etat au 13 juin 2014 En vous inscrivant comme client chez PARSHIP, dont le contractant est PARSHIP GmbH, Speersort 10, D-20095 Hambourg, Allemagne, vous acceptez

Plus en détail

La lettre de votre Expert-comptable Juillet 2014

La lettre de votre Expert-comptable Juillet 2014 CABINET Marc Emmanuel PAQUET MARTINIQUE COMPTA FINANCE SARL La lettre de votre Expert-comptable Juillet 2014 Au sommaire : SOCIAL - Contrôle URSSAF - Artisans commerçants/indemnités journalières - RSI

Plus en détail

En conséquence, le fait de passer commande implique l adhésion entière et sans réserve le client à ces conditions générales de vente.

En conséquence, le fait de passer commande implique l adhésion entière et sans réserve le client à ces conditions générales de vente. Introduction Par sa volonté de respecter le client, elle a décidé de se conformer aux règles édictées par le syndicat des entreprises de vente par correspondance et à distance. C est pourquoi elle respecte

Plus en détail

TERMES ET CONDITIONS DU PROGRAMME PRIVILÈGE CORPORATIF

TERMES ET CONDITIONS DU PROGRAMME PRIVILÈGE CORPORATIF TERMES ET CONDITIONS DU PROGRAMME PRIVILÈGE CORPORATIF Programme Privilège Corporatif Distribution Alimentaire Aubut inc. tient à témoigner sa gratitude à l'égard de leur fidèle clientèle. Par le biais

Plus en détail

Conditions générales de vente web shop Nearly New Car

Conditions générales de vente web shop Nearly New Car (Succursale de Mercedes-Benz Belgium Luxembourg SA, avenue du Péage 68, 1200 Bruxelles, RPM Conditions générales de vente web shop Nearly New Car 1. Conditions générales du vendeur 1.1. Les présentes conditions

Plus en détail

OPTIONS CHOISIES : ENTRE :

OPTIONS CHOISIES : ENTRE : LICENCE DE REUTILISATION D'INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA LOIRE AVEC DIFFUSION D'IMAGES AU PUBLIC OU A DES TIERS OPTIONS CHOISIES : NON COMMERCIALE COMMERCIALE AVEC

Plus en détail

Guylaine Bourdouleix. DocPratic n 201 10/03/2014. Quand verser la contrepartie financière de la clause de non. concurrence?

Guylaine Bourdouleix. DocPratic n 201 10/03/2014. Quand verser la contrepartie financière de la clause de non. concurrence? Guylaine Bourdouleix Objet: DocPratic n 201 DocPratic n 201 10/03/2014 Quand verser la contrepartie financière de la clause de non concurrence? Saisie des rémunérations 2014 Le déplafonnement du loyer

Plus en détail

ADOPTION DE LA LOI RELATIVE A LA CONSOMMATION DITE «LOI HAMON»

ADOPTION DE LA LOI RELATIVE A LA CONSOMMATION DITE «LOI HAMON» 20 février 2014 ADOPTION DE LA LOI RELATIVE A LA CONSOMMATION DITE «LOI HAMON» NOUVELLES OBLIGATIONS COMMERCIALES ET CONTRACTUELLES POUR LES ENTREPRISES La Loi dite «Hamon» relative à la consommation a

Plus en détail

CONTRAT D'ENTREPRISE I. DEFINITION ET IDENTIFICATION II. FORMATION III. EFFETS IV. DENOUEMENT 17/11/2011

CONTRAT D'ENTREPRISE I. DEFINITION ET IDENTIFICATION II. FORMATION III. EFFETS IV. DENOUEMENT 17/11/2011 CONTRAT D'ENTREPRISE 17/11/2011 Dans le code civil, le contrat d entreprise est nommé «contrat de louage d ouvrage» dans les articles 1779 à 1799. C est un contrat qui oblige à un travail non subordonné,

Plus en détail

Les délais de paiement Le livre blanc des experts SVP

Les délais de paiement Le livre blanc des experts SVP Les délais de paiement Le livre blanc des experts SVP Pourquoi vous proposer un livre blanc sur les délais de paiement? Avant la mise en œuvre de la réforme opérée par la loi n 2008-776 du 4 août 2008

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTES ET DE PRESTATIONS DE SERVICE

CONDITIONS GENERALES DE VENTES ET DE PRESTATIONS DE SERVICE CONDITIONS GENERALES DE VENTES ET DE PRESTATIONS DE SERVICE ARTICLE 1 Champ d application Les présentes conditions générales de vente s appliquent à toutes les ventes, prestations de service ou locations

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DES SPORTS CHAPITRE I: CHAMP D'APPLICATION CHAPITRE II: DUREE CHAPITRE III: DISPOSITIONS GENERALES

COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DES SPORTS CHAPITRE I: CHAMP D'APPLICATION CHAPITRE II: DUREE CHAPITRE III: DISPOSITIONS GENERALES Y COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DES SPORTS CCT du 2 juillet 2013 relative aux conditions de travail et de rémunération de l'entraîneur de football rémunéré. CHAPITRE I: CHAMP D'APPLICATION Article 1er.

Plus en détail

Un petit rappel bien utile en cette période ou l administration fiscale a décidé de traquer les documents non conformes.

Un petit rappel bien utile en cette période ou l administration fiscale a décidé de traquer les documents non conformes. Un petit rappel bien utile en cette période ou l administration fiscale a décidé de traquer les documents non conformes. Depuis le 1 er janvier 2013 des modifications ont été apportées, celles-ci pourront

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente Faire appel à Osélia Pro implique l acceptation entière et sans réserve des conditions ci-dessous. En sa qualité de prestataire de nettoyage professionnel Osélia Pro, est

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE applicables à compter du 01 juillet 2013

CONDITIONS GENERALES DE VENTE applicables à compter du 01 juillet 2013 CONDITIONS GENERALES DE VENTE applicables à compter du 01 juillet 2013 Les présentes conditions générales détaillent les droits et obligations d AERODRONER et du client dans le cadre de : - la vente des

Plus en détail

Conditions Générales de Vente de Nova Beez SARL

Conditions Générales de Vente de Nova Beez SARL Conditions Générales de Vente de Nova Beez SARL Les conditions générales de vente ont pour objet de définir les droits et obligations de Nova Beez et de son client dans le cadre des prestations et services.

Plus en détail

A.A. Traduction Conditions générales de vente

A.A. Traduction Conditions générales de vente A.A. Traduction Conditions générales de vente 1. APPLICATION DES CONDITIONS GENERALES - OPPOSABILITÉ Toute commande passée implique l'adhésion entière et sans réserve du Client aux présentes conditions

Plus en détail

Engagé à nouveau pour un an?

Engagé à nouveau pour un an? Engagé à nouveau pour un an? Engagé à nouveau pour un an? 2 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès, 50 B - 1210 BRUXELLES N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE PRESTATIONS

CONDITIONS GÉNÉRALES DE PRESTATIONS CONDITIONS GÉNÉRALES DE PRESTATIONS B L A C K Studio 2012 CONDITIONS GÉNÉRALES DE PRESTATIONS Sommaire I) ARTICLES GÉNÉRAUX 1. APPLICATION DES CONDITIONS GÉNÉRALES - OPPOSABILITÉ 2. PASSATION DES COMMANDES/DEVIS

Plus en détail

Guide de l importateur sur l établissement de la valeur Comment déterminer la valeur en douane

Guide de l importateur sur l établissement de la valeur Comment déterminer la valeur en douane BSF5000(F) Guide de l importateur sur l établissement de la valeur Comment déterminer la valeur en douane Dans cette publication toutes les expressions désignant les personnes visent à la fois les hommes

Plus en détail

Remarque importante: Article 1. Objet

Remarque importante: Article 1. Objet Remarque importante: L'Utilisateur est prié de lire les présentes conditions générales avant de passer commande! S'il a moins de 18 ans, il doit clairement avoir l'autorisation de l'un de ses parents ou

Plus en détail

Principes et Techniques Comptables 1 er degré

Principes et Techniques Comptables 1 er degré Principes et Techniques Comptables 1 er degré Thème 1601... 4 Séquence thématique 1...4 Séquence thématique 1 > Exercice 1... 4 Séquence thématique 1 > Exercice 1 > Consigne 1... 4 Séquence thématique

Plus en détail

ACQUISITION DE 7 VEHICULES ET REPRISE DE 6 VEHICULES ANNEE 2009

ACQUISITION DE 7 VEHICULES ET REPRISE DE 6 VEHICULES ANNEE 2009 VILLE DE PIERREFITTE-SUR-SEINE MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE ACQUISITION DE 7 VEHICULES ET REPRISE DE 6 VEHICULES ANNEE 2009 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.A.P.) Personne

Plus en détail

II. Conclusion du contrat, parties au contrat, limitation des responsabilités contractuelles et prescription

II. Conclusion du contrat, parties au contrat, limitation des responsabilités contractuelles et prescription Conditions générales d exploitation I. Domaine d application 1. Les conditions générales d exploitation suivantes s appliquent à chaque location de chambres d'hôtel ainsi qu à toutes les autres prestations

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente 1. Préambule 1.1. Définitions 1.2. Objet du contrat 2. Tarifs 3. Caractéristiques des Chèques Cadeaux 4. Commande des Chèques Cadeaux 1. Préambule 1.1. Définitions Vendeur

Plus en détail

Contrat de licence. 1. Objet du contrat. 2. Prestations contractuelles

Contrat de licence. 1. Objet du contrat. 2. Prestations contractuelles Contrat de licence 1. Objet du contrat 1.1. Le fournisseur a le droit d utilisation d une œuvre en ce qui concerne les produits sous licence de la maison Move IT Software (selon l annexe 1). Ce progiciel

Plus en détail

0 /0 0 4 0!"0 000 /0!00!2! 0 0/0!

0 /0 0 4 0!0 000 /0!00!2! 0 0/0! !" # $%%&' () * + % &&,* $& %& #! + % && $& -* &.! / ( 0 120 &* " * # $%%&' () * + % &&,* $& %. #! + % && $& -* * "3 0 + 0 /0 0 4 0!"0 000 /0!00!2! 0 0/0!!!" ' 0 &%%' 5 *, 60 *7 "3 0 &7!00 7 0!00 2 0 7*7!0

Plus en détail

Conditions générales de vente e-commerce. www.vulture.fr

Conditions générales de vente e-commerce. www.vulture.fr Conditions générales de vente e-commerce 1. Objet www.vulture.fr Le présent contrat a pour objet de définir les conditions générales de vente des produits et services proposés par le site www.vulture.fr

Plus en détail

ESCOMPTES, COUPONS ET REMISES EN ESPÈCES

ESCOMPTES, COUPONS ET REMISES EN ESPÈCES BULLETIN N o 028 Publié en mai 2000 Révisé en juillet 2013 LOI DE LA TAXE SUR LES VENTES AU DÉTAIL ESCOMPTES, COUPONS ET REMISES EN ESPÈCES Le présent bulletin décrit l application de la taxe sur les ventes

Plus en détail