Promold study. Reduce weight of material with the simulation. Consulting Services. Customer

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Promold study. Reduce weight of material with the simulation. Consulting Services. Customer"

Transcription

1 Promold study Consulting Services Customer Reduce weight of material with the simulation By Dr. LUYE jean- François (Imug Presentation) 1

2 Goal Reduce cost of material Minimal weight =? Initial weight = 244 g Thickness = 2,15 mm Minimal Thickness =? L objectif de cette étude, commandée par Valéo, est de réduire la masse d un masque optique de phare de voiture existant. La masse initiale, d un masque est de 244 g et son épaisseur est égale à 2,15 mm. 2

3 Goal Machine parameters 3 Flow rate = 711 cm3/s 1 Clamp force =800 tonnes 2 Injection pressure = 174 MPa Weight = 244 g Les paramètres de la presse à injecter utilisée pour le masque sont indiqués sur l image. La pression d injection maxi est égale à 1740 bars et la force de verrouillage à 800 tonnes. 3

4 Goal No weld line 4 No weld line in red area metallization Une contrainte d aspect supplémentaire pour cette étude : pas de ligne de soudure dans la zone de l ampoule qui doit être métallisée. 4

5 Goal Possibilities 1 To change material : PC : material used PBT : new material 1 PA : new material 2 2 To use multi-gates Les deux possibilités pour réduire la masse du masque sont : 1) modifier la matière plastique (PC, PBT ou PA), 2) utiliser plusieurs points d injection. 5

6 Mesh with Middle plane Model simulation MIDPLANE Two cavities Les calculs sont réalisés sur un modèle fibre neutre du masque et le maillage et réalisé avec le logiciel Hyper Mesh de la société Altair consulting. 6

7 Initial injection Flow front Les images représentent la progression de la matière dans l empreinte du moule existant. L injection du Polycarbonate est réalisé avec une seule entrée d injection. Le rouge indique le début de l injection et le bleu la fin du remplissage. 7

8 Initial injection Pressure a switch over 154 MPa Filling pressure versus time Polycarbonate Pressure at switch over (95 %) Le masque existant est réalisé avec du Polycarbonate. La pression pour remplir le moule des deux empreintes (droite et gauche) est égale à 1540 bars. Le graphique montre l évolution de la pression. Le temps d injection est de l ordre de 1,5 s. 8

9 Initial injection Results Polycarbonate!!!! 1 Clamp force = 400 tonnes Maxi = 800 tonnes 2 Injection pressure = 154 MPa Maxi = 174 MPa Le masque existant est réalisé avec du Polycarbonate. La pression pour remplir le moule des deux empreintes (droite et gauche) est égale à 1540 bars. Le graphique montre l évolution de la pression. Le temps d injection est de l ordre de 1,5 s. 9

10 One injection gate Pressure a switch over : material effect PC 154 MPa PA 123 MPa PBT 101 MPa Le calcul de la pression de remplissage montre que l utilisation du Polycarbonate ne permettra pas de réduire la masse de la masse (par réduction de l épaisseur). La pression est en effet très proche de la valeur limite de la pression. L utilisation du PBT (plus fluide) rend possible la réduction de masse. 10

11 One injection gate Reduction of thickness 0,8 mm 1.2 mm 1.6 mm 1.8 mm 2.15 mm Le seconde étape consiste a rechercher l épaisseur minimale du masque en injectant avec une seule entrée. Cinq modèles numériques entre 0,8 et 2,15 mm sont préparés 11

12 One injection gate Pressure at switch over versus thickness Pressure (MPa) Limit calcul Limit machine PC PA PBT Thikness of part (mm) Minimal thickness with one gate and PBT material = 1.8 mm Ce graphique montre que l utilisation de la matière PBT permet d atteindre une épaisseur de masque égale à 1,8 mm. Au-delà, la pression de remplissage atteint la valeur limite de la presse à injecter. 12

13 One injection gate Pressure at switch over versus thickness Weight of part (g) 1 part PBT - 41 g / part Thickness (mm) Profit = 41 g per part (17 %) One gate + PBT material En réduisant l épaisseur de la pièce plastique de 2,15 à 1,8 mm, la masse est réduite de13 17 % soit 41 g.

14 One injection gate Material : PBT Multi-gates Minimal weight =? Weight = 203 g -17 % Material : PBT thickness= 2.15 mm to 0.8 mm La nouvelle masse du masque est de 203 g avec une épaisseur de 1,8 g. La troisième phase consiste a utiliser plusieurs entrées d injection pour permettre de réduire encore la masse. 14

15 Configurations 2 2 gates 1 3 gates gates gates 8 gates Les différentes tests calculés. La positions des points d injection est choisie pour localiser les lignes de soudure dans les 15 zones les moins critiques.

16 Multi-gates Pression versus number of gates Pressure (MPa) Thickness (mm) Number of gates Optimal configuration Ce graphique montre qu au-delà de 4 points d injection la pression de remplissage n est plus modifiée. 16

17 Multi-gates Minimal thickness determination Pressure (MPa) Number of gates Thickness (mm) Minimal thickness = 0,8 mm??????? La diminution de l épaisseur de pièce provoque une augmentation rapide de la pression de remplissage. A priori on peut injecter une pièce de 0,8 mm avec 4 entrées d injection. 17

18 Multi-gates Pression versus thickness for 4 gates configuration Pressure (MPa) 350 MPa/ mm 35 bars / 0,01 mm Limit machine MPa / mm 2 bars / 0,01 mm 1 4 Thickness (mm) Minimal thickness = 1,2 mm Injection pressure without hot runner = 85 MPa Pour réduire le risque de ne pas remplir l empreinte avec une épaisseur de 0,8 mm, on choisie de se placer dans la zone ou la pente de la courbe est la plus faible soir 1,2 mm. 18

19 Multi-gates Weight of part (g) 1 part PBT g / part - 41 g / part Thickness (mm) Profit = 109 g per part (41 %). Minimal thickness with 4 gates and PBT material = 1.2 mm Avec une épaisseur de 1,2 mm, la masse de la pièce est réduite de 109 g soit 41 %. Le client a réalisé les vérifications concernant la tenue mécanique et la tenue thermique pour cette nouvelle épaisseur. 19

20 Hot runners integration 2 3 Simulation with hot runner (Mold Master) 1 4 PBT Minimal thickness = 1.2 mm Weight = 135 g Injection pressure = 85 MPa 4 drops with cold runner Calcul en intégrant le bloc chaud en 4 busettes 20

21 3 Flow rate = 711 cm3/s Clamp force = 400 tonnes Maxi = 800 tonnes 1? 2? Injection pressure = 174 MPa PBT Minimal thickness = 1.2 mm Weight = 135 g 21

22 Hot runners integration Fast injection : 600 cm3/s Flow rate = 600 cm3/s Filling part = 0,4 s L injection est réalisée pratiquement au maximum du débit disponible sur la presse à injecter. Le temps d injection est alors de 2,2 s. 22

23 Hot runners integration Slow injection : 300 cm3/s Flow rate = 300 cm3/s Short shot On vérifie que pour une valeur de débit deux fois plus faible, l empreinte ne se remplie pas complètement. La matière est refroidie pendant le remplissage. 23

24 Hot runners integration Pressure a switch over 100 MPa Filling pressure versus time Hot runner part Injection pressure without hot runner = 85 MPa Injection pressure with hot runner = 100 Mpa (+15%) La prise en compte du bloc chaud permet de vérifier que la pression limite de la presse n est pas atteinte (à condition d injecter vite). 24

25 3 Flow rate = 711 cm3/s Clamp force = 400 tonnes Maxi = 800 tonnes cm3/s MPa Injection pressure = 174 MPa PBT Minimal thickness = 1.2 mm Weight = 135 g Rappel des conditions de moulage pour injecter le masque de 1,2 mm avec 4 busettes. 25

26 No weld line + 1 drop 5 drops Pour éviter la ligne de soudure dans la zone de l ampoule, une cinquième busette d injection est ajoutée. 26

27 No weld line Pressure a switch over Weld line 1520 bars Maxi = 174 MPa Résultat du remplissage avec 5 busettes. La pression de remplissage reste toujours inférieure à la valeur limite de la presse. L image de droite montre les lignes de soudure. 27

28 Conclusion 2 Hot runners 5 drops 1 Material : PBT Clamp force =800 tonnes Injection pressure = 150 Mpa Maxi 174 Mpa 3 Flow rate = 600 cm3/s Maxi = 711 cm3/s Minimal weight = 135 g Minimal Thickness = 1,2 mm Profit = 109 g per part (41 %). Nouvelle configuration de moulage en tenant compte de la suppression de la ligne de soudure dans la zone de l ampoule 28

29 Image du masque de 1,2 mm. La pièce est complète conformément au calcul. Il faut rappeler que le changement de l épaisseur de la pièce est réalisé sur le moule existant (ep = 2,15 mm), par rectification du plan de joint. Le bloc est ensuite intégré dans la partir fixe du moule. 29

30 Weld line comparison Injected part Thickness = 1,2 mm Material = PBT 4 5 Simulated part Thickness = 1,2 mm Material = PBT Comparaison entre les lignes de soudure réelles et les lignes de soudures calculées. 30

31 Weld line comparison 1 Injected part Thickness = 1,2 mm Material = PBT Comparaison entre les lignes de soudure réelles et les lignes de soudures calculées. 31

32 Weld line comparison 3 2 Injected part Thickness = 1,2 mm Material = PBT Simulated part Thickness = 1,2 mm Material = PBT Comparaison entre les lignes de soudure réelles et les lignes de soudures calculées. 32

33 La simulation a permis de déterminer la valeur mini de l épaisseur de la pièce en tenant compte des contraintes machine et de l aspect de la pièce. Cet exemple illustre l intérêt d utiliser le calcul pour réduire le prix de la part matière. Jean François LUYE

Modeling of the silicone injection

Modeling of the silicone injection Modeling of the silicone injection Presented by Dr. LUYE Jean François (PROMOLD) Sylvain Châtel (1), Dr. Jean François LUYE (2), Dr. Gilles Régnier (3) (1) EADS- CRC-F, 12 rue Pasteur BP76, 92152 Suresnes

Plus en détail

SIMULATION INJECTION D UNE BASEPLATE DE SURF

SIMULATION INJECTION D UNE BASEPLATE DE SURF SIMULATION INJECTION D UNE BASEPLATE DE SURF ETUDE D AMELIORATION DE LA DEFORMEE. CREAFORM Mr Edmond J.P Table des matières Objectifs de l étude. Données pour la simulation injection 2.5D de la base plate.

Plus en détail

Simulation avancée du procédé d injection

Simulation avancée du procédé d injection Simulation avancée du procédé d injection JT «Conception et optimisation numérique en plasturgie» Jeudi 30 juin Ronan Le Goff Sommaire Introduction Modèle numérique Cas d étude Paramètres rhéo Stratégies

Plus en détail

Etude et conception des parties actives d un moule d injection plastique sur une presse Babyplast 610

Etude et conception des parties actives d un moule d injection plastique sur une presse Babyplast 610 Objectif de l activité : Concevoir les parties actives à partir d une carcasse standard adapté à la presse à injecter Babyplast 610 de marque Alecop. A- Cahiers des charges On désire réaliser le moulage

Plus en détail

Un nouveau dispositif de type RMX pour le mélange et le contrôle des réactions chimiques à l état fondu

Un nouveau dispositif de type RMX pour le mélange et le contrôle des réactions chimiques à l état fondu Un nouveau dispositif de type RMX pour le mélange et le contrôle des réactions chimiques à l état fondu René MULLER Groupe d Intensification and d Intrapolation des Procédés Polymères (G2IP) LIPHT EAc

Plus en détail

Chauffage de moule par induction. Quelles améliorations pour l injection des TP?

Chauffage de moule par induction. Quelles améliorations pour l injection des TP? Chauffage de moule par induction. Quelles améliorations pour l injection des TP? Régulation thermique des outillages Focus Chaud/Froid 04 oct 2012 J. Feigenblum RocTool Une offre globale Brevets & Licences

Plus en détail

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires.

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Partner of REALice system Economie d énergie et une meilleure qualité de glace La 2ème génération améliorée du système REALice bien connu, est livré en

Plus en détail

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES GENERALITES : C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES Alors que les procédés de moulage sable imposent, chaque fois, la destruction du moule pour récupérer la pièce coulée. Les moules permanents (métalliques),

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Can operational planning decrease distribution costs? - La gestion prévisionnelle pour diminuer les coûts de distribution?

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

ÉTUDE DE L EFFICACITÉ DE GÉOGRILLES POUR PRÉVENIR L EFFONDREMENT LOCAL D UNE CHAUSSÉE

ÉTUDE DE L EFFICACITÉ DE GÉOGRILLES POUR PRÉVENIR L EFFONDREMENT LOCAL D UNE CHAUSSÉE ÉTUDE DE L EFFICACITÉ DE GÉOGRILLES POUR PRÉVENIR L EFFONDREMENT LOCAL D UNE CHAUSSÉE ANALYSIS OF THE EFFICIENCY OF GEOGRIDS TO PREVENT A LOCAL COLLAPSE OF A ROAD Céline BOURDEAU et Daniel BILLAUX Itasca

Plus en détail

TABLE EXPLORATION PROGRAM CLASS CRITERIA

TABLE EXPLORATION PROGRAM CLASS CRITERIA TABLE EXPLORATION PROGRAM CLASS CRITERIA (Exploration Program Class Criteria Table replaced by O.I.C. 2005/190) Column 1 Column 2 Column 3 Column 4 Item Class 1 Class 2 Class 3 Activity Criteria Criteria

Plus en détail

Cliquez pour modifier les styles du texte du masque Deuxième niveau Troisième niveau

Cliquez pour modifier les styles du texte du masque Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième «Pneumatic-Combustion niveau Hybrid Engine: Cinquième A study of the niveau effect of the valve-train sophistication on pneumatic modes.» P. Brejaud, A. Charlet, Y. Chamaillard, A. Ivanco, P.

Plus en détail

Relance turbocompresseur et hybridation pneumatique

Relance turbocompresseur et hybridation pneumatique Relance turbocompresseur et hybridation pneumatique CHARLE Alain, VASILE Iulian, HIGELIN Pascal Ecole Polytechnique de l'université d Orléans Laboratoire de Mécanique et Énergétique 8, rue Léonard de Vinci,

Plus en détail

PLASTURGIE. formations de perfectionnement de la. Centre de technologie minérale et de plasturgie inc. Services offerts :

PLASTURGIE. formations de perfectionnement de la. Centre de technologie minérale et de plasturgie inc. Services offerts : formations de perfectionnement de la Centre de technologie minérale et de plasturgie inc. Le CTMP est un Centre collégial de transfert de technologie qui réalise des travaux techniques (analyses de laboratoire,

Plus en détail

Stérilisation / Sterilization

Stérilisation / Sterilization CONTENEURS Ecoster ecoster CONTAINERS Stérilisation / Sterilization Les conteneurs Ecoster aluminium sont prévus pour contenir des instruments et/ou des tissus pendant toute la durée de la stérilisation

Plus en détail

Fiche de Connaissances Injection Innovation Technologique et Eco Conception

Fiche de Connaissances Injection Innovation Technologique et Eco Conception Fiche de Connaissances Injection Innovation Technologique et Eco Conception La qualité d un objet injecté dépend de trois critères : 1. La conception des formes de la pièce. 2. La conception et la qualité

Plus en détail

Unités de traitement d air Moduflex FRL System

Unités de traitement d air Moduflex FRL System Unités de traitement d air Moduflex FRL System Moduflex40 Série P3H orifices 1/8 et 1/4 Moduflex60 Série P3K orifices 3/8 et 1/2 Moduflex80 Série P3M orifices 1/2, 3/4 et 1 Catalogue PDE2501TCFR-ca Edition

Plus en détail

Optimisation de forme pour une résistance de chauffe dans un microsystème

Optimisation de forme pour une résistance de chauffe dans un microsystème pour une résistance de chauffe dans un microsystème Bertrand Selva Bertrand.selva@bretagne.ens-cachan.fr 1 Plan de la présentation Présentation des microsystèmes Dimensions caractéristiques, technique

Plus en détail

Inserts courge. Nous avons trouvé le filon... Ringelflow. Maxiflow

Inserts courge. Nous avons trouvé le filon... Ringelflow. Maxiflow Inserts courge Ringelflow coudes:» Les Nous avons trouvé le filon... Maxiflow Qui est EXAflow? En 1998, Wilfried Renkel a mis au point l insert courge EXAflow pour les injections directes en tunnel de

Plus en détail

C D. 4 fixation de la gâche fixe Fixer la gâche fixe à l aide des 3 vis fournies (E) en respectant la hauteur notée dans le gabarit.

C D. 4 fixation de la gâche fixe Fixer la gâche fixe à l aide des 3 vis fournies (E) en respectant la hauteur notée dans le gabarit. 4 2 3 3 2 4 B 2 mm 2 mm 2 2 A Fig/Abb. E C D Fig/Abb 2 F E Fig/Abb 3 Fig/Abb 4 F caracteristiques Serrure électrique ouverture à droite. Déclenchement par impulsion électrique ou badges de proximité. Fonctionne

Plus en détail

CHAUDRONNERIE PLASTIQUE ET FINITION SOUDURE / ASSEMBLAGE / CONTRÔLE 3D - TEST

CHAUDRONNERIE PLASTIQUE ET FINITION SOUDURE / ASSEMBLAGE / CONTRÔLE 3D - TEST CHAUDRONNERIE PLASTIQUE ET FINITION SOUDURE / ASSEMBLAGE / CONTRÔLE 3D - TEST Soudures et solutions complètes de finition > Ensemble de technologies complémentaires permettant de répondre aux problématiques

Plus en détail

Groupe Mécanique DPNC

Groupe Mécanique DPNC Groupe Mécanique DPNC BILAN 2010 les projets Projet POLAR comme fil conducteur Compétences développées dans le groupe DPNC, le 15 Decembre 2010 1 Les acteurs du groupe Activité «Atelier et Salles blanches»

Plus en détail

Revision of hen1317-5: Technical improvements

Revision of hen1317-5: Technical improvements Revision of hen1317-5: Technical improvements Luca Felappi Franz M. Müller Project Leader Road Safety Consultant AC&CS-CRM Group GDTech S.A., Liège Science Park, rue des Chasseurs-Ardennais, 7, B-4031

Plus en détail

Récents développements dans la mise en œuvre des composites thermoplastiques à fibres continues

Récents développements dans la mise en œuvre des composites thermoplastiques à fibres continues Récents développements dans la mise en œuvre des composites thermoplastiques à fibres continues David Trudel-Boucher Octobre 2015 RICQ 2015 Plan de la présentation Définition et rappel Composites TP Formes

Plus en détail

SUITE SOLIDWORKS SIMULATION

SUITE SOLIDWORKS SIMULATION SUITE SOLIDWORKS SIMULATION SOLUTIONS D'INGÉNIERIE 3D INGÉNIERIE ET CONCEPTION 3D BASÉES SUR LA SIMULATION Dans tous les secteurs de l'industrie, de nombreuses entreprises ont adopté la simulation virtuelle

Plus en détail

USM Vision 1.2 Solution complète de contrôle pour soudures pour augmenter la productivité dans la fabrication des nouveaux tuyaux d usage industriel

USM Vision 1.2 Solution complète de contrôle pour soudures pour augmenter la productivité dans la fabrication des nouveaux tuyaux d usage industriel GE Measurement & Control NEW USM Vision 1.2 Solution complète de contrôle pour soudures pour augmenter la productivité dans la fabrication des nouveaux tuyaux d usage industriel 16/128 16/128 16/128 Scan

Plus en détail

Réservé au jury / Horaire. Dessin. Session 2006 FICHE DE MODELISATION : Mini voiture RC Nom du candidat : Page 1/14. Question 1 : liste des paramètres

Réservé au jury / Horaire. Dessin. Session 2006 FICHE DE MODELISATION : Mini voiture RC Nom du candidat : Page 1/14. Question 1 : liste des paramètres ROUE DE TOIT - PARAMETRES «GEOMETRIE» Question 1 : liste des paramètres Question 2 : démarche modélisation roue de toit Session 2006 FICHE DE MODELISATION : Mini voiture RC Nom du candidat : Page 1/14

Plus en détail

UN CONSTRUCTEUR S ENGAGE Fluid control : a manufacturer gives you his guarantees

UN CONSTRUCTEUR S ENGAGE Fluid control : a manufacturer gives you his guarantees LA MAÎTRISE DES FLUIDES UN CONSTRUCTEUR S ENGAGE Fluid control : a manufacturer gives you his guarantees Régulateur de pression aval Downstream pressure regulator Type REDAR RLS Type REDAR RL RAMUS INDUSTRIE

Plus en détail

MULTI-MATERIAUX Les équipements pour vos productions

MULTI-MATERIAUX Les équipements pour vos productions MAT DAYS 19 Mars 2015 LYON MULTI-MATERIAUX Les équipements pour vos productions Alexandre GIROUD 1 SOMMAIRE Présentation de la société Les différentes configurations de presses multi-matières BILLION Les

Plus en détail

Compétitivité Moulistes-Plasturgistes

Compétitivité Moulistes-Plasturgistes Compétitivité Moulistes-Plasturgistes Cahier des Charges type de réalisation d un moule d injection plastique Avec la collaboration technique du Cetim LA PLASTURGIE FÉDÉRATION Cahier des Charges type défini

Plus en détail

Laboratory accredited by the French Home Office (official gazette date February 5 th, 1959, modified) Valid five years from August 27 th, 2013

Laboratory accredited by the French Home Office (official gazette date February 5 th, 1959, modified) Valid five years from August 27 th, 2013 CLASSIFICATION REPORT OF REACTION TO FIRE PERFORMANCE IN ACCORDANCE WITH THE EUROPEAN STANDARD EN 350-+A: 203 and in compliance with the French Home Office Regulation dated November 2 st, 2002 concerning

Plus en détail

PROCEDES Dossier ressources

PROCEDES Dossier ressources 1 Le moulage Mise en formes des matériaux métalliques Le moulage permet d obtenir des pièces complexes en coulant du métal en fusion dans un moule. Mais il existe aussi d autres types de moulages. Par

Plus en détail

Z-Axis Compliance Device Compliance en z

Z-Axis Compliance Device Compliance en z Compensation for different vertical positions Collision recognition in Z-direction Protection of parts and work pieces Monitoring of the insertion forces during assembly operations Monitoring of the picking

Plus en détail

Système douche coulissant repliable : Cas 6 Inward Folding Bi-folding Shower System : Case 6

Système douche coulissant repliable : Cas 6 Inward Folding Bi-folding Shower System : Case 6 NOTICE DE POSE - INSTALLATION INSTRUCTIONS Système douche coulissant repliable : Cas 6 Inward Folding Bi-folding Shower System : Case 6 Accès de face Front Access Façade repliable vers l'intérieur sur

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

Module 2 Introduction à Workbench - Solutions

Module 2 Introduction à Workbench - Solutions SYS865b Matériaux composites avancés, théorie et analyse par éléments finis H 2014 Module 2 Introduction à Workbench - Solutions Introduction à ANSYS Workbench Afin de faciliter les explications les notations

Plus en détail

Simulation des procédés d infusion et d injection: de la caractérisation des matériaux à la définition et l optimisation du procédé

Simulation des procédés d infusion et d injection: de la caractérisation des matériaux à la définition et l optimisation du procédé Simulation des procédés d infusion et d injection: de la caractérisation des matériaux à la définition et l optimisation du procédé Marius MIHALUTA, PPE Auteurs: Jérôme RAYNAL, PPE Aurélien PHILIPPE, PPE

Plus en détail

INJECTION PLASTIQUE. Lycée Jules Haag. Auteur : Linher Jerome

INJECTION PLASTIQUE. Lycée Jules Haag. Auteur : Linher Jerome INJECTION PLASTIQUE Lycée Jules Haag Auteur : Linher Jerome YCEE GENERALITES 4 INTRODUCTION 4 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT 4 DESCRIPTION DU CYCLE DE MOULAGE 4 TYPE DE FERMETURE PRESSE 6 FERMETURE MECANIQUE

Plus en détail

Cas clinique / Clinical case

Cas clinique / Clinical case Cas clinique / Clinical case Utilisation de MATRI BONE et COVA MAX: EXTRACTION DE 24 ET 27 ET ÉLÉVATION DE SINUS EN 25 ET 26 APRÈS LA PERTE D UN BRIDGE DENTO-PORTE Use of MATRI BONE and COVA MAX: EXTRACTION

Plus en détail

REID ELECTRIC (2002) INC.

REID ELECTRIC (2002) INC. DISTRIBUTED BY MOBILE POWER SOLUTIONS 905.841.3770 www.mobilepowersolutions.ca REID ELECTRIC (2002) INC. ENSEMBLES DE PINCES DE SURVOLT TAGE ULTRA-ROBUSTE S SUPER HEAVY-DUTY BOOSTER CABLE CLAMPS "La pince

Plus en détail

Identification de la saturation d un renfort fibreux par analyse thermique

Identification de la saturation d un renfort fibreux par analyse thermique Identification de la saturation d un renfort fibreux par analyse thermique Maxime VILLIERE 1*, Sébastien GUEROULT 2, Vincent SOBOTKA 1, Nicolas BOYARD 1, Joël BREARD 2, Didier DELAUNAY 1 1 : Université

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

Document à remplir par le fournisseur du VIM en précisant ce qui est compris et ce qu il est possible de réaliser dans l équipement

Document à remplir par le fournisseur du VIM en précisant ce qui est compris et ce qu il est possible de réaliser dans l équipement Document à remplir par le fournisseur du VIM en précisant ce qui est compris et ce qu il est possible de réaliser dans l équipement Document to be filled by VIM supplier, with precision on what is included

Plus en détail

Etude de l écoulement d un fluide entre deux plans parallèles munis d obstacles

Etude de l écoulement d un fluide entre deux plans parallèles munis d obstacles ème Congrès Français de Mécanique Bordeaux, 6 au 3 août 3 Etude de l écoulement d un fluide entre deux plans parallèles munis d obstacles. BODIF, F. DNNE,.K. BENKL niversité des Sciences et de la Technologie

Plus en détail

Fauteuil dentaire monté vers le haut, Modèle CARE-22

Fauteuil dentaire monté vers le haut, Modèle CARE-22 Fauteuil dentaire monté vers le haut, Modèle CARE-22 Fauteuil dentaire monté vers le haut, Modèle CARE-22 Réf. SOC-RYS-301017 Caractéristique : Système d exploitation à main monté vers le haut, design

Plus en détail

Solutions de mesure et de contrôle

Solutions de mesure et de contrôle Solutions de mesure et de contrôle Zelio RTC Catalogue Avril 0 Comment trouver les produits Automatismes et Contrôle Les catalogues Les Essentiels Des gammes complètes de produits Une sélection des produits

Plus en détail

INTRODUCTION PURPOSE OF USE

INTRODUCTION PURPOSE OF USE 1 INTRODUCTION This new stereophonic speech database, called 2-channels Audio Signals DataBase (ASDB-2), was recorded in February 2013 at the USTHB University in the framework of our PNR research project.

Plus en détail

Forme progressive. Des polymères bien moulés grâce à la simulation numérique avancée

Forme progressive. Des polymères bien moulés grâce à la simulation numérique avancée Forme progressive Des polymères bien moulés grâce à la simulation numérique avancée ROBERT SEKULA, KRZYSZTOF KASZA, LUKASZ MATYSIAK, LUKASZ MALINOWSKI, DARIUSZ BEDNAROWSKI, MICHAL MLOT, GERHARD SALGE Avec

Plus en détail

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Le présent document contient des informations qui sont la propriété de France Télécom. L'acceptation de ce document par son destinataire

Plus en détail

3 7... MANIPULATEUR VERTICAL / VERTICAL MANIPULATOR Type 37. Description : Descriptif :

3 7... MANIPULATEUR VERTICAL / VERTICAL MANIPULATOR Type 37. Description : Descriptif : NIPULTEUR ERTICL / ERTICL NIPULTOR Type 37 escriptif : - Guidage par 2 colonnes en acier trempé sur 4 douilles à billes. - otorisation par un vérin pneumatique ISO 6432. - mortissement hydraulique. - Contrôle

Plus en détail

L élève doit avoir une connaissance pratique de la force normale, du poids, des schémas d équilibre et de l analyse graphique.

L élève doit avoir une connaissance pratique de la force normale, du poids, des schémas d équilibre et de l analyse graphique. Leçon Frottement L applet Frottement simule le mouvement d une pile de livres tirée sur une surface rugueuse par un dynamomètre de traction. Préalables L élève doit avoir une connaissance pratique de la

Plus en détail

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE GPS 2 34 1 E 49 0 46 N GPS* 2 56 56 E 49 0 12 N Votre contact / Your contact: et / and: Accueil : Cabines téléphoniques publiques Reception: Public telephone kiosks Navette Shuttle AÉROPORT DE TT CAR TRANSIT

Plus en détail

DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE

DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délivré par : Institut National Polytechnique de Toulouse (INP Toulouse) Discipline ou spécialité : Génie des Procédés et de l'environnement

Plus en détail

modulaire modular exhibitsystems

modulaire modular exhibitsystems systèmes d exposition modulaire modular exhibitsystems VOTRE PARTENAIRE POUR CE QUI EST DES SYSTÈMES D EXPOSITION MODULAIRES La gamme d Aluvision distribué au Canada par StoreImage réunit tous les éléments

Plus en détail

Licence Professionnelle CFAO IUT du MANS Département GMP PLAN ACADEMIQUE DE FORMATION XAO 1 Licence Professionnelle CFAO Organisation générale: - 28 étudiants - 450 heures de formation (cours, TD, TP)

Plus en détail

pouchard tubes pouchard tubes C A T A L O G U E G E N E R A L Pouchard Tubes Pantin Pouchard Tubes Lyon Pouchard Tubes Nantes PANTIN

pouchard tubes pouchard tubes C A T A L O G U E G E N E R A L Pouchard Tubes Pantin Pouchard Tubes Lyon Pouchard Tubes Nantes PANTIN pouchard tubes pouchard tubes PANTIN Pouchard Tubes Pantin 1 à 15, rue du Cheval Blanc 93698 Pantin Cédex France Tél. 33 (0) 1 49 42 75 75 Fax 33 (0) 1 48 91 71 00 14, rue Jules Auffret 93500 Pantin 157,

Plus en détail

CALCULS MULTI PHYSIQUES D UNE STRUCTURE POUR VANNE DE FOND CALCULS FLUIDES ET MECANIQUES D UNE STRUCTURE MECANOSOUDEE. Rédacteur : Sylvain THINAT

CALCULS MULTI PHYSIQUES D UNE STRUCTURE POUR VANNE DE FOND CALCULS FLUIDES ET MECANIQUES D UNE STRUCTURE MECANOSOUDEE. Rédacteur : Sylvain THINAT CALCULS MULTI PHYSIQUES D UNE STRUCTURE POUR VANNE DE FOND CALCULS FLUIDES ET MECANIQUES D UNE STRUCTURE MECANOSOUDEE POUR UNE VANNE DE FOND DE L AMENAGEMENT ROUJANEL Rédacteur : Sylvain THINAT Révision

Plus en détail

La logistique aujourd hui. Thierry van Ravestyn General Manager

La logistique aujourd hui. Thierry van Ravestyn General Manager La logistique aujourd hui Thierry van Ravestyn General Manager La traçabilité Définition : Qui, Quoi, Comment, Où? La traçabilité est définie comme l aptitude à retrouver l historique, l utilisation ou

Plus en détail

1. Consommables de laboratoire Récipients/Eprouvette

1. Consommables de laboratoire Récipients/Eprouvette . Consommables de laboratoire Récipients/Eprouvette GENERAL CATALOGUE 00/ Eprouvette en verre DURAN DURAN. Avec pied. Epais rebord et surface plane rectifiée. DURAN Group Capacité Ø Hauteur UC Référence

Plus en détail

05/ Communication tools

05/ Communication tools 05/ Communication tools 05.3/ Product/atmosphere roll-up advertisements 5.3. / Annonces publicitaires produit-ambiance roll-ups / introduction Introduction Ci-contre, les exemples de mise en page pour

Plus en détail

vendredi 9 novembre 12 @rsoundi

vendredi 9 novembre 12 @rsoundi @rsoundi INTRODUCTION @rsoundi INTRODUCTION Quelles sont les bonnes pratiques à suivre? @rsoundi INTRODUCTION Quelles sont les bonnes pratiques à suivre? Pourquoi Le Figaro adopte le Responsive Design?

Plus en détail

Préparation de l air comprimé Manomètre Manomètre. Caractéristiques techniques

Préparation de l air comprimé Manomètre Manomètre. Caractéristiques techniques Préparation de l air comprimé Manomètre Manomètre Caractéristiques techniques 2 Préparation de l air comprimé Manomètre Manomètre Manomètre Orifice arrière Couleur arrière-plan: Blanc Echelle des couleurs:

Plus en détail

APF. Le procédé ARBURG de modelage de formes libres en plastique. www.arburg.com

APF. Le procédé ARBURG de modelage de formes libres en plastique. www.arburg.com APF Le procédé ARBURG de modelage de formes libres en plastique www.arburg.com APF fabrication additive industrielle Le regard sur la fabrication additive industrielle, du point de vue d un constructeur

Plus en détail

EUROSMART DESIGN + ENGINEERING GROHE GERMANY 99.0349.031/ÄM 230528/01.15. www.grohe.com I...5 FIN...10 H...15 HR...20 RO...25

EUROSMART DESIGN + ENGINEERING GROHE GERMANY 99.0349.031/ÄM 230528/01.15. www.grohe.com I...5 FIN...10 H...15 HR...20 RO...25 EUROSMART DESIGN + ENGINEERING GROHE GERMANY 99.0349.031/ÄM 230528/01.15 www.grohe.com 33 412 D F...1 NL I...6...3 PL N...11...5 GR P...16...7 BG TR...21...9 CN BG...26...11 RO...13 GB...2...1 NL S...7...3

Plus en détail

ExAO-NG Capteur. ExAO-NG Sensor. Capteur fréquence cardiaque Heart rate sensor. Réf : 482 105. Français p 1. English p 3.

ExAO-NG Capteur. ExAO-NG Sensor. Capteur fréquence cardiaque Heart rate sensor. Réf : 482 105. Français p 1. English p 3. ExAO-NG Capteur ExAO-NG Sensor Français p 1 English p 3 Version : 3106 1 Généralités Le capteur fréquence cardiaque permet la détection et l enregistrement des phénomènes électriques cardiaques. Il permet

Plus en détail

RAMMER PREMIER SUCCÈS

RAMMER PREMIER SUCCÈS MARTEAUX 1 RAMMER PREMIER SUCCÈS La marque la plus connue et la plus respectée du monde offre une gamme complète de marteaux hydrauliques puissants, productifs et durables qui sont adaptés aux porteurs

Plus en détail

Dossier ressources d injection plastique Pour l étude de l écrou du Piton Basculant

Dossier ressources d injection plastique Pour l étude de l écrou du Piton Basculant Etude rhéologique de l écrou. Ecrou non modifié Situation du point injection latérale avec l écoulement de la matière En bout (étude 1) Sur le cylindre (étude 2) Les températures d injection matière dans

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

MODULES ÉLECTRIQUES. - systèmes électriques DC - onduleurs - convertisseurs - interrupteurs statiques. Notre alimentation Votre confiance

MODULES ÉLECTRIQUES. - systèmes électriques DC - onduleurs - convertisseurs - interrupteurs statiques. Notre alimentation Votre confiance MODULES ÉLECTRIQUES - systèmes électriques DC - onduleurs - convertisseurs - interrupteurs statiques Notre alimentation Votre confiance Système Power 1UDC+ Jusqu à 38 redresseurs et un contrôleur, 1266A

Plus en détail

Modélisation de l'extinction en CFD

Modélisation de l'extinction en CFD cni1 Modélisation de l'extinction en CFD Vanina Nicolier (Xavier Guigas) 25 avril 2013 1 Table des matières Présentation de BG Définition de la CFD Extinction Programmes et applications Exemples Utilisations

Plus en détail

SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE

SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE Notre partenaire constructeur Créez votre configuration technique en ligne et recevez automatiquement votre devis! SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE Configuration

Plus en détail

Namur nouvelle série. Informations générales General information. Diamètre nominal à 6 bar p 1 bar Nominal orifice. 1250 l/mn 2250 l/mn 3000 l/mn

Namur nouvelle série. Informations générales General information. Diamètre nominal à 6 bar p 1 bar Nominal orifice. 1250 l/mn 2250 l/mn 3000 l/mn Namur nouvelle série Namur valves & solenoid valves Informations générales General information Les modèles suivis de ce logo sont disponibles pour des environnements explosibles. Ils sont certifiés ATEX.

Plus en détail

Simulation d un réseau Internet Configuration d un routeur

Simulation d un réseau Internet Configuration d un routeur WB_ME2 Robot WIFIBOT : 2 ème mise en oeuvre Système : Robot WIFIBOT Durée : 3 heures Travail en binôme WB_ME2.doc/G.COLIN Centre d intérêt : Les réseaux informatiques. Matériel : La caméra IP livrée avec

Plus en détail

Schick electronic SA présente. Le nouveau concept de détection frontal SP2-115

Schick electronic SA présente. Le nouveau concept de détection frontal SP2-115 Schick electronic SA présente Le nouveau concept de détection frontal SP2-115 Les avantages du SP2-115 Réduction des coûts de 30% environ en comparaison avec l installation d un système de guidage traditionnel.

Plus en détail

PANDORA database: a compilation of indoor air pollutant emissions

PANDORA database: a compilation of indoor air pollutant emissions PANDORA database: a compilation of indoor air pollutant emissions Marc O. Abadie and Patrice Blondeau LEPTIAB University of La Rochelle, France Corresponding email: mabadie@univ-lr.fr 1 Scope Context Modeling

Plus en détail

ISP Lycée La Martinière Monplaisir

ISP Lycée La Martinière Monplaisir ISP Lycée La Martinière Monplaisir TP 5 Injection Plastique Casse-Tête Dossier Pédagogique Page:1/2 CI n 3 CONFIGURER UN ÉQUIPEMENT, RÉALISER UNE OPÉRATION - Presse à injecter «Babyplast» Support d activité

Plus en détail

Etude de faisabilité

Etude de faisabilité Etude de faisabilité Modèle de cahier des charges pour chaufferie dédiée Ce modèle de cahier des charges d étude de faisabilité a été réalisé dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie Il est un

Plus en détail

ALTÉA 500 P, 550 P, 500 PA, 550 PA

ALTÉA 500 P, 550 P, 500 PA, 550 PA innover en restant fidèle à l essentiel ALTÉA 500 P, 550 P, 500 PA, 550 PA ALTÉA nouveau concept La débroussailleuse ALTÉA se distingue par son design original et propose pour la première fois en gamme

Plus en détail

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE 0-06 Novembre, 00, Sousse,Tunisie ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE A. Benmansour A. Benzerdjeb Laboratoire de mécanique appliquée,

Plus en détail

SURVEILLANCE DE MISE Á LA TERRE : TES-01

SURVEILLANCE DE MISE Á LA TERRE : TES-01 StuvEx NV (Belgium) SURVEILLANCE DE MISE Á LA TERRE: TES-01 Contexte Lorsque des produits combustibles sont chargés / déchargés d'un camion-citerne, il ya un risque d'une explosion survenant en raison

Plus en détail

JOURNÉE TECHNIQUE DU 26 MAI 2011

JOURNÉE TECHNIQUE DU 26 MAI 2011 JOURNÉE TECHNIQUE DU 26 MAI 2011 LES REVÊTEMENTS DE SOL DE BÂTIMENT Comparaisons des 2 DTU : DTU 52.1 (sols scellés) et DTU 52.2 (sols collés) pour les PIERRES NATURELLES Philippe DUPUIS NF DTU 52.1 NF

Plus en détail

PEUGEOT OPEN EUROPE 2016

PEUGEOT OPEN EUROPE 2016 PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE Votre contact /Yourcontact: et / and: Accueil : Cabines téléphoniques publiques Reception: Public telephone kiosks Navette Shuttle TT CAR TRANSIT Rue Eugene Poubelle 77990

Plus en détail

MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 2 : GROUPE EVACUATION

MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 2 : GROUPE EVACUATION MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 2 : GROUPE EVACUATION Partie 1 : CHAMP D APPLICATION Partie 2 : MODALITES DE MARQUAGE REFERENCE A LA MARQUE NF Partie 3 : EXIGENCES

Plus en détail

Air Systems Division. Cas pratiques de calcul thermique

Air Systems Division. Cas pratiques de calcul thermique Cas pratiques de calcul thermique Thermal transfer in via holes On Printed Circuit Boards, thermal path is usually made through via holes. 1 Component cooling example One component dissipates 2 W The footprint

Plus en détail

CLASSIFICATION REPORT OF REACTION TO FIRE PERFORMANCE IN ACCORDANCE WITH EN 13501-1: 2007

CLASSIFICATION REPORT OF REACTION TO FIRE PERFORMANCE IN ACCORDANCE WITH EN 13501-1: 2007 1 Introduction This classification report defines the classification assigned to «Paintable wall covering VELIO : Exclusive Florentine Authentique Easypaint Clean Air Mold X» (as described by the sponsor)

Plus en détail

GASKET FOR TONER COLLECTION BOTTLE

GASKET FOR TONER COLLECTION BOTTLE Technical Service Bulletin PRODUCT CREATED DATE MODIFIED DATE FILE ALL PRINTERS 08/07/2011 201108 REV A GASKET FOR TONER COLLECTION BOTTLE Voir version française dans la section suivante. Due to a manufacturing

Plus en détail

DYNTEST AML (Alarme/Moniteur/Logger) Surveillance du filtre à particules

DYNTEST AML (Alarme/Moniteur/Logger) Surveillance du filtre à particules DYNTEST AML (Alarme/Moniteur/Logger) Surveillance du filtre à particules COMMANDE (Control Box) avec faisceau de câbles raccordé CONDUITE DE PRESSION y incl. Instructions d installation et matériel de

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2015-2016 GYROSCANFIELD Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide. Il est fabriqué

Plus en détail

Étude Des Zones D un Joint De Soudure D une Eprouvette Sollicitée En Fatigue

Étude Des Zones D un Joint De Soudure D une Eprouvette Sollicitée En Fatigue Étude Des Zones D un Joint De Soudure D une Eprouvette Sollicitée En Fatigue F.Z.KETTAF 1, N.H.CHERIET 2, B. BOUCHOUICHA 3 Laboratoire LMSR.Université Djillali Liabès Sidi Bel Abbes- Algérie. 1 fz.kettaf@gmail.com

Plus en détail

Comptez sur nous. Aqua-Traxx avec Avantage PBX

Comptez sur nous. Aqua-Traxx avec Avantage PBX Aqua-Traxx avec Avantage PBX Comptez sur sur nous. nous. Suivez les lignes bleues Aqua-Traxx avec Avantage PBX Comptez sur sur nous. nous. Les faits saillants Aqua-Traxx Les lignes bleues assurent la bonne

Plus en détail

Manuel d utilisation du Terramètre LS

Manuel d utilisation du Terramètre LS Manuel d utilisation du Terramètre LS Julien Turpin 30/08/2011 1. Liste du matériel à votre disposition 1 Terramètre LS 1 câble de connexion Ethernet 1 câble d alimentation 2 connecteurs pour câble réversible

Plus en détail

1.3. Pneus Tous les participants doivent utiliser la même marque de pneus, laquelle sera divulguée dans le règlement particulier de l événement.

1.3. Pneus Tous les participants doivent utiliser la même marque de pneus, laquelle sera divulguée dans le règlement particulier de l événement. ROTAX MOJO MAX Challenge Réglementation technique 2014 Appendice pour la configuration 125 Mini MAX et 125 Micro MAX (Cette réglementation technique 2014 remplace la version 2013) Version 14 mars 2014

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION. PA-22 PS dv-22 PP Pressure Switch Console PRESSOSTAT PROGRAMMATEUR LOGICIEL DE PROGRAMMATION

MANUEL D UTILISATION. PA-22 PS dv-22 PP Pressure Switch Console PRESSOSTAT PROGRAMMATEUR LOGICIEL DE PROGRAMMATION MANUEL D UTILISATION PRESSOSTAT PROGRAMMATEUR LOGICIEL DE PROGRAMMATION PA-22 PS dv-22 PP Pressure Switch Console > > > > > mai 2011 SOMMAIRE Pressostat PA-22 PS / PAA-22 PS Affectation des broches M12

Plus en détail

Data Carrier System (code 5641090)

Data Carrier System (code 5641090) Instructions for Use Instructions d utilisation 2 5 Data Carrier System (code 5641090) 5009756-E 05/2011 2 ENGLISH PARTS OF THE DATA CARRIER READ/WRITE HARDWARE The Data Carrier consists of three parts:

Plus en détail

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Tc Le système solaire combiné (SSC) Domosol de ESE est basé sur le Dynasol 3X-C. Le Dynasol 3X-C est l interface entre les

Plus en détail

NOUVEL ALPHA2 FIABILITÉ ET RENDEMENT REDÉFINIS Gamme complète de circulateurs professionnels pour le chauffage, la climatisation et le refroidissement

NOUVEL ALPHA2 FIABILITÉ ET RENDEMENT REDÉFINIS Gamme complète de circulateurs professionnels pour le chauffage, la climatisation et le refroidissement NOUVEL ALPHA FIABILITÉ ET RENDEMENT REDÉFINIS Gamme complète de circulateurs professionnels pour le chauffage, la climatisation et le refroidissement ALPHA NOUVEAU CIRCULATEUR PLUS FIABLE. PLUS PERFORMANT.

Plus en détail

Corps en aluminium. Pièces internes en acier inox. Joints en NBR p min. = voir tableau p max. = 10 bar

Corps en aluminium. Pièces internes en acier inox. Joints en NBR p min. = voir tableau p max. = 10 bar Distributeurs High Flow NAMUR 1/4 & 1/2 pour commande d actionneurs pneumatiques Catalogue 4921/F INDEX Informations générales...page 2 Série G 1/4...page 4 Série G 1/2...page 6 Accessoires...page 8 SPECIFICATIONS

Plus en détail

ScanMo rayonnage modulaire

ScanMo rayonnage modulaire Chariots Chariots Chariots Armoires ScanMo Modules ScanCell acier ouverts de transport rayonnage modulaire ScanMo rayonnage modulaire Rayonnages modulaires ScanMo Généralités... Notice d installation...

Plus en détail