MAI 2010 Document révisé juin Document 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MAI 2010 Document révisé juin 2012. Document 1"

Transcription

1 MAI 2010 Document révisé juin 2012 Document 1

2 Commission scolaire de la Riveraine 1 Niveau 1 Classe ordinaire avec l enseignante ou l enseignant comme premier responsable de la prévention, du dépistage, de l évaluation et de l intervention + Niveau 2 Classe ordinaire avec service d appui à l enseignante ou l enseignant (soutien de la part des services complémentaires, des conseillères pédagogiques ou de la direction) Niveau 3 Classe ordinaire avec service d appui à l enseignante ou l enseignant et à l élève (service école, ressource sectorielle, enseignement orthopédagogique, etc.) OU Classe ordinaire en point de services avec mesures d appui intensifiées tant pour l élève que pour l enseignante ou l enseignant (ressource professionnelle des services complémentaires, accompagnement particulier, partenaires externes, classe-ressource, etc.) Voir annexe A Niveau 4 Classe spécialisée à l école régulière (classe de difficultés graves d apprentissage et d adaptation, classe de développement du langage, classe de développement des habiletés sociales et de la communication (TEACCH) ou classe de développement de l autonomie fonctionnelle) Voir annexe B Enseignement à domicile (mesure d aide temporaire en cas de maladie ou de retrait scolaire nécessaire) 1 Inspiré du modèle adapté et modifié par la Commission scolaire des Bois-Francs 2

3 Annexe A Classe ordinaire en point de services avec mesures d appui en lien avec un besoin de SUIVI PROFESSIONNEL (orthopédagogie ou psychoéducation) 1. Élève présentant un trouble ou une difficulté persistante en lien avec l apprentissage ou le comportement. Un plan d intervention actif et révisé est présent au dossier de l élève. Un rapport d évaluation professionnelle ou les dossiers scolaire et d aide particulière démontrent la difficulté persistante d apprentissage ou du comportement. 1. Le comité d admission, composé des directions des écoles du secteur soutenues au besoin par les professionnels concernés, analyse puis accepte ou refuse les demandes. 2. La grille d analyse élaborée à cet effet devra être dûment complétée et déposée au dossier d aide particulière. Dans le cas où la demande est acceptée, une copie de la grille est envoyée aux services éducatifs (Céline Désilets). 3. La direction de l école d origine informe les parents de la décision. d origine transfère tous les dossiers des élèves admis à la direction du point de services. 3

4 Classe ordinaire en point de services avec mesure d appui en lien avec un besoin D ACCOMPAGNEMENT PARTICULIER (interprète, TES, préposé) 1. Élève ayant un code ministériel (sauf les élèves répondant aux critères des classes spécialisées centralisées). 2. Élève pour lequel un processus de validation est en cours. Dans ces deux cas, l élève est fonctionnel en classe ordinaire. 1. À chaque année, la direction de l école d origine complète le formulaire de besoins particuliers et l achemine aux services éducatifs dans les délais indiqués avec une copie du dernier plan d intervention de l élève et les rapports d évaluation professionnelle et médicale pertinents. 2. La direction de l école attend la décision des services éducatifs avant de confirmer le transfert de l élève au point de services. 3. La direction de l école d origine informe les parents de la décision. d origine transfère tous les dossiers des élèves admis à la direction du point de services. 4

5 Classe ordinaire en point de services avec mesure d appui en lien avec un besoin d intervention précoce en français 1. Élève provenant du préscolaire présentant des indices de vulnérabilité dans les sphères suivantes : l attention et la concentration, la mémoire de travail, l expression verbale, l intérêt et la motivation, la conscience phonologique, l émergence de l écrit. Le bilan du préscolaire démontre que l élève ne répond que partiellement aux attentes du PDFQ, particulièrement dans les compétences 4 et Élève de 1 re année de 1 er cycle (en échec) qui n en est qu au début de ses apprentissages scolaires. Pour ces deux catégories d élèves, des grilles d observation ou des rapports d intervention ont été complétés par l enseignante ou l enseignant et, s il y a lieu, par l enseignante ou l enseignant orthopédagogue. Un plan d intervention actif et révisé est présent au dossier de l élève. 1. Le comité d admission, composé des directions des écoles du secteur, soutenues au besoin par le personnel concerné, complète la grille d analyse puis accepte ou refuse la demande. 2. La grille d analyse élaborée à cet effet devra être dûment complétée et déposée au dossier d aide particulière. Pour les demandes acceptées, une copie devra être envoyée aux services éducatifs (Céline Désilets). 3. La direction de l école d origine de l élève informe les parents de la décision. d origine transfère tous les dossiers d élèves admis à la direction du point de services. 5

6 Annexe B Classe de difficultés graves d apprentissage et d adaptation (écoles Marie-Sophie, Paradis et Tournesol) 1. Élève présentant un dysfonctionnement important au plan comportemental qui empêche son maintien en classe ordinaire 2. Élève qui n arrive pas à cheminer au regard des attentes du programme de formation malgré l adaptation des moyens d enseignement et qui a cumulé un retard d apprentissage important 3. Élève ayant une déficience intellectuelle moyenne. 4. Élève ayant un retard de développement majeur correspondant au niveau fonctionnel d une déficience intellectuelle moyenne. 1. La direction de l école complète le formulaire d admission en classe d adaptation scolaire et l achemine à la coordonnatrice des services éducatifs en fonction de l échéancier établi. Les documents suivants devront accompagner la demande : les bulletins scolaires de fin d année de toutes les années précédentes; le dernier bulletin de l année en cours; les deux derniers plans d intervention; les rapports professionnels pertinents. 2. Le comité d admission, formé de la coordonnatrice des services éducatifs et de la conseillère pédagogique en adaptation scolaire, accepte ou refuse la demande. 3. La direction de l école d origine informe les parents de la décision du comité d admission. d origine transfère tous les dossiers d élèves admis à la direction du point de services. 6

7 Classe de développement du langage (école Marquis) 1. Élève ayant une dysphasie sévère ou modérée et qui s avère non fonctionnel en classe ordinaire. 2. Élève ayant un trouble de langage avec des composantes dysphasiques qui s avère non fonctionnel en classe ordinaire. 3. Élève présentant des difficultés langagières pour lequel une hypothèse de dysphasie sévère à modérée est à confirmer. Cet élève s avère non fonctionnel en classe ordinaire. Pour cheminer adéquatement, l élève doit être suivi en orthophonie, utiliser du matériel adapté, bénéficier de stratégies d enseignement et d interventions particulières, et travailler en groupe restreint. 1. La direction de l école complète le formulaire d admission en classe d adaptation scolaire et l achemine à la coordonnatrice des services éducatifs en fonction de l échéancier établi. Les documents suivants devront accompagner la demande : les bulletins scolaires de fin d année de toutes les années précédentes; le dernier bulletin de l année en cours; les deux derniers plans d intervention; les rapports professionnels pertinents. 2. Le comité d admission, formé de la coordonnatrice des services éducatifs et de la conseillère pédagogique en adaptation scolaire, accepte ou refuse la demande. 3. La direction de l école d origine informe les parents de la décision du comité d admission. d origine transfère tous les dossiers d élèves admis à la direction de l école Marquis. 7

8 Classe de développement des habiletés sociales et de la communication (TEACCH) (école le Rucher) 1. Élève ayant des habiletés sociales très déficitaires et interagissant peu avec l environnement. 2. Élève nécessitant une approche pédagogique individualisée et structurée à partir d éléments visuels. 3. Élève généralement identifié en raison de troubles envahissants du développement. 1. La direction de l école complète le formulaire d admission en classe d adaptation scolaire et l achemine à la coordonnatrice des services éducatifs en fonction de l échéancier établi. Les documents suivants devront accompagner la demande : les bulletins scolaires de fin d année de toutes les années précédentes; le dernier bulletin de l année en cours; les deux derniers plans d intervention; les rapports professionnels pertinents. 2. Le comité d admission, formé de la coordonnatrice des services éducatifs et de la conseillère pédagogique en adaptation scolaire, accepte ou refuse la demande. 3. La direction de l école d origine informe les parents de la décision du comité d admission. d origine transfère tous les dossiers d élèves admis à la direction de l école le Rucher 8

9 Classe de développement de l autonomie fonctionnelle (école le Rucher) 1. Élève ayant une déficience intellectuelle moyenne à sévère ou profonde. 2. Élève ayant un retard de développement majeur correspondant à un niveau de déficience intellectuelle moyenne à sévère ou profonde. 3. Élève ayant un syndrome ou une maladie limitant de façon importante l évolution de ses apprentissages. 1. La direction de l école qui reçoit l inscription de l élève communique avec la coordonnatrice des services éducatifs pour l informer des besoins de services spécifiques. Elle fait parvenir aux services éducatifs les dossiers scolaires et d aide particulière ainsi que les rapports professionnels et médicaux pertinents. 2. La coordonnatrice analyse les capacités et les besoins de l élève et procède au classement. 3. La coordonnatrice fait le suivi nécessaire auprès des directions d école concernées. 4. La direction de l école d origine informe les parents du classement. 5. La direction de l école d origine et la coordonnatrice transfèrent tous les dossiers reçus à la direction de l école le Rucher. 9

10 Classe de soutien au développement global (école le Rucher) 1. Élève de niveau préscolaire ou de 1 er cycle du primaire ne pouvant cheminer en classe ordinaire en raison d une déficience organique ou d un retard global de développement et nécessitant un haut niveau de stimulation et d accompagnement aux plans sensoriel, moteur, cognitif, social et de la communication. L analyse des capacités et des besoins de l élève démontre clairement que les structures et les conditions d accueil de la classe ordinaire ne permettraient pas un développement optimal des capacités de l enfant, et ce, malgré l apport d un service d accompagnement continu. La situation de l élève correspond à l un des profils suivants : Dès l admission au préscolaire, l analyse des capacités et des besoins de l élève démontre clairement que les limitations de celui-ci ne lui permettront pas un cheminement intégré dans un groupe du préscolaire. L élève ayant complété une année au préscolaire et ne répondant pas aux attentes de l ensemble des 1. Lors d une nouvelle inscription au préscolaire, la coordonnatrice des services éducatifs procède à l analyse des capacités et des besoins de l élève à partir des renseignements et des rapports professionnels et médicaux pertinents fournis par les parents ou les partenaires. La coordonnatrice procède au classement et fait le suivi nécessaire auprès des directions d école concernées. La direction de l école d origine informe les parents du classement. La direction de l école d origine et la coordonnatrice transfèrent tous les dossiers reçus à la direction de l école le Rucher. 2. Lors d une demande pour un élève de niveau préscolaire ou primaire, la direction de l école complète le formulaire d admission en classe d adaptation scolaire et l achemine à la coordonnatrice des services éducatifs en fonction de l échéancier établi. Les documents suivants devront 10

11 compétences du programme de formation du préscolaire. La poursuite au préscolaire est nécessaire, mais la spécificité des besoins de l élève le maintiendrait dans un mode de fonctionnement parallèle au groupe. L élève ayant fait une année supplémentaire au préscolaire et ne répondant pas à la plupart des attentes du programme de formation du préscolaire. L analyse des capacités et des besoins de l élève démontre clairement que les limitations de celui-ci ne lui permettront pas un cheminement intégré dans un groupe du primaire. La spécificité de ses besoins le maintiendrait dans un mode de fonctionnement parallèle au groupe. L élève ayant amorcé un parcours en classe-ressource ou en adaptation scolaire au primaire et ne répondant pas aux attentes du programme de formation de 1 re année de 1 er cycle. L analyse des capacités et des besoins de l élève démontre clairement que les limitations de celui-ci le maintiennent dans un mode de fonctionnement parallèle au groupe. accompagner la demande : les bulletins scolaires de fin d année de toutes les années précédentes; le dernier bulletin de l année en cours; les deux derniers plans d intervention; les rapports professionnels pertinents. Le comité d admission, formé de la coordonnatrice des services éducatifs et de la conseillère pédagogique en adaptation scolaire, accepte ou refuse la demande. La direction de l école d origine informe les parents de la décision du comité d admission. Au plus tard le 30 juin, la direction de l école d origine transfère tous les dossiers d élèves admis à la direction de l école le Rucher. L élève a un plan d intervention actif dans le milieu scolaire ou un historique de services avec un autre organisme. 11

PROCÉDURE RELATIVE AU PASSAGE DES ÉLÈVES DE L ORDRE D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L ORDRE D ENSEIGNEMENT SECONDAIRE POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014

PROCÉDURE RELATIVE AU PASSAGE DES ÉLÈVES DE L ORDRE D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L ORDRE D ENSEIGNEMENT SECONDAIRE POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 PROCÉDURE RELATIVE AU PASSAGE DES ÉLÈVES DE L ORDRE D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L ORDRE D ENSEIGNEMENT SECONDAIRE POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 DOCUMENT À L INTENTION DES PARENTS Version janvier 2013 Service

Plus en détail

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire présentant une déficience langagière Document d information et critères d admissibilité du service Document révisé : Juin 2014 1. Présentation

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

- CRITÈRES DE RÉPARTITION ET D INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES -

- CRITÈRES DE RÉPARTITION ET D INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES - - CRITÈRES DE RÉPARTITION ET D INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES - 1. OBJECTIF Faire connaître les orientations de la Commission scolaire relativement à la répartition et

Plus en détail

Règles de passage 2015-2016

Règles de passage 2015-2016 Règles de passage 2015-2016 Table des matières RÈGLES DE CLASSEMENT... 2 1. BULLETINS... 2 2. RÈGLES DE PASSAGE... 2 Article 1: Critères d admission au 2 e cycle... 2 Article 2: Réussite et poursuite des

Plus en détail

Politique relative à la gestion des dossiers des élèves jeunes et adultes (5211-03-01).

Politique relative à la gestion des dossiers des élèves jeunes et adultes (5211-03-01). RECUEIL DE GESTION SECTEUR DIRECTION GÉNÉRALE IDENTIFICATION CODE : 5211-03-03 TITRE : PROCÉDURE RELATIVE À LA GESTION DES DOSSIERS DES ÉLÈVES DU PRÉSCOLAIRE, DU PRIMAIRE ET DU SECONDAIRE Adoption : Le

Plus en détail

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod.

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013 Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. Des élèves qui sont «contre l école». Elle leur est un appui. Tout en ayant des capacités de

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1999 03 En vigueur : 1999 01 13 Approbation : Conseil des commissaires CC 1999-01-97 POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN

Plus en détail

Lignes directrices sur les services aux élèves ayant un handicap sensoriel

Lignes directrices sur les services aux élèves ayant un handicap sensoriel Lignes directrices sur les services aux élèves ayant un handicap sensoriel Lignes directrices sur les services aux élèves ayant un handicap sensoriel Table des matières i Introduction 3 Mission de l éducation

Plus en détail

Règlement sur le cheminement scolaire

Règlement sur le cheminement scolaire Règlement sur le cheminement scolaire Adopté le : 17 décembre 2001 218 e réunion du conseil d administration Amendé le : 10 juin 2008 261 e réunion du conseil d administration Amendé le : 16 décembre 2013

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DEP en COMPTABILITÉ DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T 1 888 758-3654 - 450 758-3654 C info@rac-lanaudière.qc.ca

Plus en détail

À la Commission scolaire de Montréal, les comités suivants ont été mis en place pour assurer ces rôles:

À la Commission scolaire de Montréal, les comités suivants ont été mis en place pour assurer ces rôles: Procédures de référence et révision de classement pour l'organisation des s aux élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage Les procédures de référence et de révision de classement

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 1.0 PRÉAMBULE L adoption d une politique linguistique à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin s inscrit dans le Plan d action pour l amélioration

Plus en détail

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE UN AGRÉMENT «Les Instituts Thérapeutiques, Educatifs et Pédagogiques accueillent les enfants adolescents ou jeunes

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

4.5 Politique relative à l organisation des services éducatifs aux élèves handicapés et aux élèves en difficulté d adaptation ou d apprentissage

4.5 Politique relative à l organisation des services éducatifs aux élèves handicapés et aux élèves en difficulté d adaptation ou d apprentissage 4.5 Politique relative à l organisation des services éducatifs aux élèves handicapés et aux élèves en difficulté d adaptation ou d apprentissage (Résolution : C.C.2010-015) Table des matières Chapitre

Plus en détail

DÉFINITION DES ÉPREUVES

DÉFINITION DES ÉPREUVES DÉFINITION DES ÉPREUVES EP1 techniques esthétiques Épreuve pratique et écrite Coefficient 7 (+ coefficient 1 pour l évaluation de la VSP) - Durée : 3h 30 Objectif de l épreuve Cette épreuve a pour but

Plus en détail

4.2 Cadre d allocation des ressources éducatives (Résolution : C.C. 2008-013)

4.2 Cadre d allocation des ressources éducatives (Résolution : C.C. 2008-013) 4.2 Cadre d allocation des ressources éducatives (Résolution : C.C. 2008-013) Page 1 sur 10 Projet modifié le 11 janvier 2008 Présenté en consultation aux directions d écoles le 15 janvier 2008, LIP art.

Plus en détail

LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER

LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Août 2013 LE SERVICE DE TRANSITION 2013-2014 MANDAT : Le mandat du Service de transition est d aider l élève à réussir sur les plans

Plus en détail

FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX

FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX ILE-DE-FRANCE 2016 Autisme : Se former pour mieux comprendre Contact : Pascaline RETIF - Tél. : 0783513968 - e-mail : formationaidant@craif.org Qu est-ce que l autisme?

Plus en détail

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par ANNEXE 6 CONVENTION TYPE RELATIVE AUX MODALITES DE COOPERATION ENTRE UN ETABLISSEMENT DE SANTE ET UN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DANS LE CADRE D UNE FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

Plus en détail

DEMANDE DE MATERIEL PEDAGOGIQUE ADAPTE AUX ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP SCOLARISES EN MILIEU ORDINAIRE DANS LE HAUT-RHIN

DEMANDE DE MATERIEL PEDAGOGIQUE ADAPTE AUX ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP SCOLARISES EN MILIEU ORDINAIRE DANS LE HAUT-RHIN DEMANDE DE MATERIEL PEDAGOGIQUE ADAPTE AUX ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP SCOLARISES EN MILIEU ORDINAIRE DANS LE HAUT-RHIN 1. Introduction La demande de matériel pédagogique adapté s inscrit nécessairement

Plus en détail

Le défi de la scolarisation des élèves avec autisme

Le défi de la scolarisation des élèves avec autisme Le défi de la scolarisation des élèves avec autisme C H R I S T I N E P H I L I P M A Î T R E D E C O N F É R E N C E S H O N O R A I R E E N S C I E N C E S D E L E D U C A T I O N D E L I N S H E A Rappel

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS (PANA)

PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS (PANA) DIRECTIVE ADMINISTRATIVE PSE. 6.9 DOMAINE : s et services à l élève En vigueur le : 5 mai 2014 PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS () ÉNONCÉ : Le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS Adapter le 2 février, 2015 Préambule Dans l esprit de l article 10 de la Chartre des droits et libertés de la personne

Plus en détail

Maison d Enfants à Caractère Social (M.E.C.S.)

Maison d Enfants à Caractère Social (M.E.C.S.) Les Etablissements médico sociaux et sanitaires Institut Médico-Educatif (I.M.E.) Centre/Institut d'education Motrice (C.E.M et I.E.M) Annexe XXIV au décret 89-798 du 27 octobre 1989 - Circulaire 89-17

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. pour la réalisation de diagnostic technique sur l accessibilité des personnes handicapées aux sites et bâtiments de

CAHIER DES CHARGES. pour la réalisation de diagnostic technique sur l accessibilité des personnes handicapées aux sites et bâtiments de CAHIER DES CHARGES pour la réalisation de diagnostic technique sur l accessibilité des personnes handicapées aux sites et bâtiments de 1 PREAMBULE La loi n 2005-102 du 11 février 2005 dite «loi Handicap»,

Plus en détail

André Caron Conseiller pédagogique

André Caron Conseiller pédagogique Par André Caron Conseiller pédagogique Le chemin de l école 3 La Commission scolaire de la Baie-James 3 Les services éducatifs 3 Mécanismes d accès 3 Inscription 3 Classement de l enfant : Adaptation scolaire

Plus en détail

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014

Plus en détail

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES re DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Diplôme d Etat d'aide Médico-Psychologique fonctions d encadrement NOTICE D ACCOMPAGNEMENT DU LIVRET 2 Cette notice

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L ORGANISATION DES SERVICES ÉDUCATIFS AUX ÉLÈVES HANDICAPÉS OU EN DIFFICULTÉ D ADAPTATION OU D APPRENTISSAGE

POLITIQUE RELATIVE À L ORGANISATION DES SERVICES ÉDUCATIFS AUX ÉLÈVES HANDICAPÉS OU EN DIFFICULTÉ D ADAPTATION OU D APPRENTISSAGE DOCUMENT OFFICIEL POLITIQUE RELATIVE À L ORGANISATION DES SERVICES ÉDUCATIFS AUX ÉLÈVES HANDICAPÉS OU EN DIFFICULTÉ D ADAPTATION OU D APPRENTISSAGE Version officielle adoptée à la séance ordinaire du Conseil

Plus en détail

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION Voici la liste des documents que tu dois fournir pour ton inscription dans un centre d éducation des adultes de la Commission

Plus en détail

Annexe 16. Centre collégial de soutien à l'intégration de l'ouest. Guide pour une demande de PRÊT d un appareil au Parc mobile des CCSI

Annexe 16. Centre collégial de soutien à l'intégration de l'ouest. Guide pour une demande de PRÊT d un appareil au Parc mobile des CCSI Annexe 16 Centre collégial de soutien à l'intégration de l'ouest Guide pour une demande de PRÊT d un appareil au Parc mobile des CCSI Table des matières Fiche de demande au Parc mobile... 3 Étapes relatives

Plus en détail

PROCÉDURE DE DEMANDE DE DÉPART EN 3 e ANNÉE A L ÉTRANGER

PROCÉDURE DE DEMANDE DE DÉPART EN 3 e ANNÉE A L ÉTRANGER PROCÉDURE DE DEMANDE DE DÉPART EN 3 e ANNÉE A L ÉTRANGER Références normatives : Règlement de scolarité, accords de double-diplôme et autres conventions Les élèves issus du concours commun et admis sur

Plus en détail

RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE (Décret 651-000, Gazette officielle du Québec du 14 juin 000) Loi sur l instruction publique (L.R.Q.,

Plus en détail

Protocole d intervention en situation de crise

Protocole d intervention en situation de crise Protocole d intervention en situation de crise École : Date : 20 1) Personnes répondantes au protocole Personnel régulier Substituts 2) Nom de code 3) Lieux pouvant accueillir l élève en difficulté 4)

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle relative au

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique linguistique Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 25 octobre 2004 281-CA-4048 Modification(s)

Plus en détail

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @...

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @... Sco Scolarisation Maison Départementale des Personnes Handicapées 16 Rue Albert Einstein BP 10635 53000 LAVAL Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d

Plus en détail

Cahier des charges CQP Coordinateur de Vie scolaire

Cahier des charges CQP Coordinateur de Vie scolaire 2015 Cahier des charges CQP Coordinateur de Vie scolaire CPNEFP Branche Etablissements d enseignement privés Habilitation des organismes de formation à délivrer la formation - Référentiel de formation

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE NOTICE DESCRIPTIVE DE FORMATION AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE RENTREE DE JANVIER 2015 Structure d Aide à Domicile 1. Le métier d Aide- Médico-Psychologique L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction

Plus en détail

SECONDAIRE I. Validation des Acquis d Expérience (VAE) Master et Diplôme en enseignement secondaire I Guide du candidat

SECONDAIRE I. Validation des Acquis d Expérience (VAE) Master et Diplôme en enseignement secondaire I Guide du candidat SECONDAIRE I Validation des Acquis d Expérience (VAE) Master et Diplôme en enseignement secondaire I Guide du candidat 1 Bases juridiques Directive commune portant sur la procédure régionale de validation

Plus en détail

Normes et modalités D évaluation des apprentissages des élèves. Communications aux parents. École secondaire Armand-Corbeil «Une école multiprogramme»

Normes et modalités D évaluation des apprentissages des élèves. Communications aux parents. École secondaire Armand-Corbeil «Une école multiprogramme» Normes et modalités D évaluation des apprentissages des élèves Communications aux parents Résumé pour les parents des normes et modalités des apprentissages des élèves En début d année, un document est

Plus en détail

B-005-D-1 INCLUSION DE L ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ

B-005-D-1 INCLUSION DE L ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ DIRECTIVE ADMINISTRATIVE B-005-D-1 INCLUSION DE L ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Date d émission : le 25 mars 2000 Dates de révision : le 24 mars 2007, le 2 juin 2010, le 25 août 2014 Page 1 de 6

Plus en détail

DÉLAIS DE CONSERVATION DES DOCUMENTS DU DOSSIER DE L ÉLÈVE

DÉLAIS DE CONSERVATION DES DOCUMENTS DU DOSSIER DE L ÉLÈVE annexe 1b DÉLAIS DE CONSERVATION DES DOCUMENTS DU DOSSIER DE L ÉLÈVE NOTE : Aucune destruction de document ne peut être effectuée avant la fin conservation inscrit dans le tableau ci-dessous. CONTENU DU

Plus en détail

ÉCRIT DE GESTION 362

ÉCRIT DE GESTION 362 ÉCRIT DE GESTION 362 Sujet : Procédure de demande de dérogation à l âge d admission à l école Service : Directeur : Direction des services éducatifs Marlène Bédard Nouveau texte : Texte révisé Texte non

Plus en détail

Politique relative à l admission et à l inscription des élèves pour l année scolaire 2015-2016 2 36

Politique relative à l admission et à l inscription des élèves pour l année scolaire 2015-2016 2 36 DOCUMENT OFFICIEL POLITIQUE RELATIVE À L ADMISSION ET À L INSCRIPTION DES ÉLÈVES POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2015-2016 Adoptée par le Conseil des commissaires le 2 décembre 2014 par la résolution numéro C-087-12-14

Plus en détail

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer»

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Appel à projets 2013 Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Action 5.3 Attention sélection des projets en deux étapes : 1. Lettre d intention : 29 octobre 2012 2. Dossier présélectionné

Plus en détail

Les choix sont adaptés à la problématique de l étudiant.

Les choix sont adaptés à la problématique de l étudiant. Carrefour de la réussite Compilation des réponses aux questions demandées aux REP_CAR par le cégep de Rimouski : des programmes d encadrement au dépistage des étudiants à risque Question 1 : Avez-vous

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 Cahier des charges - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 R0 : Accueil, accompagnement et formation des nouveaux enseignants à la culture professionnelle commune aux métiers du professorat et de l'éducation

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

Politique. relative à l organisation des services éducatifs aux élèves handicapés ou élèves en difficulté d adaptation ou d apprentissage

Politique. relative à l organisation des services éducatifs aux élèves handicapés ou élèves en difficulté d adaptation ou d apprentissage Service des ressources éducatives Politique relative à l organisation des services éducatifs aux élèves handicapés ou élèves en difficulté d adaptation ou d apprentissage Pour une école adaptée à tous

Plus en détail

LES COURS EN LIGNE AU COLLÈGE CATHOLIQUE SAMUEL GENEST (OTTAWA) Enseignante: Véronique Pepin

LES COURS EN LIGNE AU COLLÈGE CATHOLIQUE SAMUEL GENEST (OTTAWA) Enseignante: Véronique Pepin LES COURS EN LIGNE AU COLLÈGE CATHOLIQUE SAMUEL GENEST (OTTAWA) Enseignante: Véronique Pepin UN MOT SUR L ENSEIGNANTE Qui suis je et que fais je? Dotation 4 sur 4 dédiée aux cours en ligne 13 ans d expérience

Plus en détail

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

Règlement d admission à l entrée en formation

Règlement d admission à l entrée en formation Page 1 sur 6 Règlement d admission à l entrée en formation DISPOSITIF DE FORMATION CONCERNE : Educateur Spécialisé Formation passerelle Situation d emploi ou formation continue ANNEE : 2016 Préambule Cadre

Plus en détail

Programmes coopératifs

Programmes coopératifs Programmes coopératifs Premier cycle : Baccalauréat en administration Baccalauréat en informatique Baccalauréat en relations industrielles et en ressources humaines Deuxième cycle : Maîtrise en gestion

Plus en détail

REGLEMENT D ADMISSION POUR L ACCES EN FORMATION PREPARANT AU DIPLOME D ETAT D AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE

REGLEMENT D ADMISSION POUR L ACCES EN FORMATION PREPARANT AU DIPLOME D ETAT D AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE REGLEMENT D ADMISSION POUR L ACCES EN FORMATION PREPARANT AU DIPLOME D ETAT D AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE Janvier 2011 2 PLAN DU DOCUMENT 1. Références réglementaires 2. L accès à la formation a. Conditions

Plus en détail

La musicothérapie à l école secondaire Joseph-Charbonneau

La musicothérapie à l école secondaire Joseph-Charbonneau La musicothérapie à l école secondaire Joseph-Charbonneau Linda Labbé, MTA labbel@csdm.qc.ca Journée du 17 février 2012 Le droit des enfants à la musique Présentation 1. École Joseph-Charbonneau: - Mandat

Plus en détail

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph.

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph. AGENT(E) D EDUCATION Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies 071.34.93.10 - http://www.gph.be 3 ème Degré Technique de Qualification Agent/Agente d Education

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 150 DU

Plus en détail

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) de Tuteur d entreprise. INTITULÉ

Plus en détail

POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET. Modifié le 3 septembre 2013

POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET. Modifié le 3 septembre 2013 POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET Modifié le 3 septembre 2013 Objectifs de la politique Accompagner dans son cheminement pédagogique et social. Assurer

Plus en détail

MESURE 30810. Année scolaire 2014-2015 Balises de gestion. Volet 1: Dépenses de mobiliers ou d équipements adaptés

MESURE 30810. Année scolaire 2014-2015 Balises de gestion. Volet 1: Dépenses de mobiliers ou d équipements adaptés MESURE 30810 Année scolaire 2014-2015 Balises de gestion Volet 1: Dépenses de mobiliers ou d équipements adaptés Volet 2: Amélioration de l accessibilité des technologies de l information et de la communication

Plus en détail

La dysphasie. Pour plus d informations: Informations générales

La dysphasie. Pour plus d informations: Informations générales Pour plus d informations: La dysphasie Institut Raymond-Dewar, programme Adolescents/ Jeunes Adultes et Bégaiement http://www.raymond-dewar.qc.ca Informations générales Dysphasie+ http://www.dysphasieplus.com

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Toulouse, le 7 février 2011

Toulouse, le 7 février 2011 Toulouse, le 7 février 2011 Le Recteur de l académie de Toulouse à Messieurs les inspecteurs d académie-dsden Mesdames et Messieurs les chefs des établissements d enseignement publics et privés sous contrat

Plus en détail

COMMENT AIDER L INTÉGRATION D UN ENFANT AVEC DÉFICIENCE NEURO- MOTRICE EN ENSEIGNEMENT ORDINAIRE

COMMENT AIDER L INTÉGRATION D UN ENFANT AVEC DÉFICIENCE NEURO- MOTRICE EN ENSEIGNEMENT ORDINAIRE COMMENT AIDER L INTÉGRATION D UN ENFANT AVEC DÉFICIENCE NEURO- MOTRICE EN ENSEIGNEMENT ORDINAIRE Prof. émérite J.-J. Detraux Université de Liège Cefes-Université Libre de Bruxelles INTÉGRATION ET DÉFICIENCE

Plus en détail

Répertoire des sessions de perfectionnement professionnel 2011-2012

Répertoire des sessions de perfectionnement professionnel 2011-2012 Répertoire des sessions de perfectionnement professionnel - Ces ateliers sont offerts gratuitement au personnel enseignant de nos conseils scolaires de langue française. Ils ciblent généralement les enseignantes

Plus en détail

Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy

Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy Carolyne Maltais, API Christian Morin, conseiller pédagogique Collège Ahuntsic Août 2013 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016)

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) 4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) Page 1 sur 8 RÉFÉRENCES LÉGALES SOUTENANT LES AJUSTEMENTS RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

1 - Conditions réglementaires d accès à la formation

1 - Conditions réglementaires d accès à la formation Coordonnées postale, téléphonique et courriel Allée des tabacs 47200 MARMANDE Téléphone : 05.53.79.12.87 - Télécopie : 05.53.79.00.17. Courriel : contact@adesformations.fr Site : www.adesformations.fr

Plus en détail

Calendrier (sous réserve de modifications) :

Calendrier (sous réserve de modifications) : Calendrier (sous réserve de modifications) : Journées d étude : Surdicécité : Identité, diversité, créativité : Toulouse, les 30 et 31 janvier 2014 Fiche 1 L importance du toucher chez les personnes sourdaveugles

Plus en détail

Les enfants IMC CP et l école

Les enfants IMC CP et l école Les enfants IMC CP et l école Le point de vue des professionnels: Institut d Education Motrice de l Association des Paralysés de France Les Enseignants Spécialisés de l Éducation Nationale Service d Education

Plus en détail

GESTION DU PLAN D INTERVENTION

GESTION DU PLAN D INTERVENTION GESTION DU PLAN D INTERVENTION 1. ENCADREMENTS LÉGAUX ET CADRES DE RÉFÉRENCE - Loi sur l instruction publique (LIP) - Une école adaptée à tous ses élèves : Politique de l adaptation scolaire (MELS) - Organisation

Plus en détail

PSYCHOÉDUCATION Personnes rejoignables 64 Hommes Femmes Nombre de répondants 30 46,9 % 3 ( 10 %) 27 ( 90 %)

PSYCHOÉDUCATION Personnes rejoignables 64 Hommes Femmes Nombre de répondants 30 46,9 % 3 ( 10 %) 27 ( 90 %) Ensemble du 1 er cycle - Emplois PSYCHOÉDUCATION Personnes rejoignables 64 Hommes Femmes Nombre de répondants 30 46,9 % 3 ( 10 %) 27 ( 90 %) Note : les pourcentages ne sont pas affichés pour les questions

Plus en détail

BALISES DE FONCTIONNEMENT COMITÉ PARITAIRE DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN CSN

BALISES DE FONCTIONNEMENT COMITÉ PARITAIRE DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN CSN BALISES DE FONCTIONNEMENT COMITÉ PARITAIRE DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN CSN 2013-2014 RH-E-1213-DC-011 BALISES DE FONCTIONNEMENT DU COMITÉ PARITAIRE DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN

Plus en détail

Kit d informations Complémentaire santé à destination du réseau Manpower

Kit d informations Complémentaire santé à destination du réseau Manpower Kit d informations Complémentaire santé à destination du réseau Manpower Table des matières 1. Procédure de résiliation de la mutuelle individuelle d un intérimaire.... 2 2. Accès au compteur d heures

Plus en détail

Rapport du jury du concours sur titres pour le recrutement d élèves commissaires des armées en 2015.

Rapport du jury du concours sur titres pour le recrutement d élèves commissaires des armées en 2015. Rapport du jury du concours sur titres pour le recrutement d élèves commissaires des armées en 2015. Le concours sur titres pour l accès au corps de commissaires des armées s est déroulé en 2015 selon

Plus en détail

Politique d'évaluation des apprentissages à la formation continue (PEAFC)

Politique d'évaluation des apprentissages à la formation continue (PEAFC) Politique d'évaluation des apprentissages à la formation continue (PEAFC) 1 Mars 2012 AVIS DE CONFIDENTIALITÉ Ce document de même que les informations qui y sont incluses sont confidentielles et peuvent

Plus en détail

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels DEMANDE DE CONVENTIONNEMENT REGIONAL D UN ORGANISME DE FORMATION Processus de demande Formations aux méthodes générales en prévention

Plus en détail

BTS ASSISTANT DE MANAGER

BTS ASSISTANT DE MANAGER BTS ASSISTANT DE MANAGER Lycée CUVIER MONTBELIARD L Assistant de manager ASSISTER C EST AIDER, FACILITER L Assistant de Manager exerce ses fonctions auprès d un responsable, d un cadre ou d une équipe

Plus en détail

3.A0 Techniques d éducation. Fiches descriptives

3.A0 Techniques d éducation. Fiches descriptives Formation professionnelle et technique et formation continue Direction générale des programmes et du développement 3.A0 Techniques d éducation Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences

Plus en détail

Elle comprend 495 heures d'enseignement théorique réparti en six domaines de formation et 840 heures (24 semaines) de formation pratique.

Elle comprend 495 heures d'enseignement théorique réparti en six domaines de formation et 840 heures (24 semaines) de formation pratique. 1/5 PV/ChM/23.11.2015 AIDES MEDICO-PSYCHOLOGIQUES RENTRÉE SCOLAIRE 2016-2017 - REGLEMENT D'ADMISSION DÉPOSÉ AUPRÈS DE LA DIRECTION RÉGIONALE DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA COHESION SOCIALE Ce Diplôme

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

VOIR LE DOCUMENT CI-JOINT (21 PAGES)

VOIR LE DOCUMENT CI-JOINT (21 PAGES) Title: COMMISSION SCOLAIRE GESTION DES DOSSIERS DE L ÉLÈVE EASTERN TOWNSHIPS Source: Archives Secrétaire générale Adopted: ETSB05-02-124 En vigueur à compter de Février 2005 Reference Number: P002-1 VOIR

Plus en détail

Formulaire Demande d admission

Formulaire Demande d admission Formulaire Demande d admission Identification de l ÉLÈVE Nom de famille : Prénom : Fille Garçon Résidant / Résidante OBLIGATOIRE Externe Année scolaire : 2015-2016 OU Année en cours Niveau désiré : 1 re

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

Formulaire catégorie «Démarrage/acquisition» Édition 2015

Formulaire catégorie «Démarrage/acquisition» Édition 2015 Formulaire catégorie «Démarrage/acquisition» Édition 2015 Identification de l entreprise Nom Adresse Ville Province Code postal Identification du ou des demandeurs Noms Date de naissance % des parts Chaque

Plus en détail

Régie Interne Service de garde Antoine-Girouard 450-655-5991 # 6 garde.antoine-girouard@csp.qc.ca

Régie Interne Service de garde Antoine-Girouard 450-655-5991 # 6 garde.antoine-girouard@csp.qc.ca Régie Interne Service de garde Antoine-Girouard 450-655-5991 # 6 garde.antoine-girouard@csp.qc.ca θθθ ORIENTATIONS GÉNÉRALES θθθ Bienvenue au service de garde ANTOINE-GIROUARD Nous sommes un service de

Plus en détail

MODELE DE SYNTHESE DE L EVALUATION EXTERNE

MODELE DE SYNTHESE DE L EVALUATION EXTERNE MODELE DE SYNTHESE DE L EVALUATION EXTERNE (3.5 de la section 3 du chapitre V de l annexe 3-10 du code de l action sociale et des familles) La synthèse a pour objectif d apprécier le service rendu aux

Plus en détail

FORMATION DEIS couplé à l Exécutive Master Gouvernance publique et Action Sociale de Sciences Po Bordeaux REGLEMENT D ADMISSION

FORMATION DEIS couplé à l Exécutive Master Gouvernance publique et Action Sociale de Sciences Po Bordeaux REGLEMENT D ADMISSION FORMATION DEIS couplé à l Exécutive Master Gouvernance publique et Action Sociale de Sciences Po Bordeaux REGLEMENT D ADMISSION Le Diplôme d Etat d Ingénierie Sociale (DEIS) couplé à l Exécutive Master

Plus en détail

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit MISSION DES AUDITS Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit Novembre 2011 Sommaire Objectifs de la fiche d organisation fonctionnelle 3 Domaine d application 3 Responsable

Plus en détail

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL93-101 TITRE : POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 21 décembre 1993 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI Service des ressources

Plus en détail

Enfance en difficulté : Glossaire

Enfance en difficulté : Glossaire Enfance en difficulté : Glossaire Objectifs Vous fournir les définitions des termes relatifs à l enfance en difficulté qui sont utilisés dans le système de l Éducation en Ontario. Anomalie Une anomalie

Plus en détail