1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain"

Transcription

1 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

2 DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour une raison précise. Les visites sur le terrain offrent une excellente occasion, à la fois pour le visiteur et pour ses hôtes, de collaborer en vue d atteindre des objectifs de travail communs. Les visites sur le terrain constituent également un excellent outil d apprentissage. Les interactions en face à face permettent au personnel de renforcer les relations de travail, de partager des connaissances, d échanger des idées et des ressources et de mieux comprendre le travail qui s opère dans une autre partie de nos activités dans le monde. En revanche, les visites sur le terrain peuvent être onéreuses et perturber le travail tant du bureau qui envoie le visiteur que du bureau qui l accueille. Chaque visite sur le terrain doit comporter un ensemble défini d objectifs de travail et des buts clairs en matière de partage des enseignements visant à garantir que le visiteur et le bureau hôte optimisent tous deux le temps qu ils passent ensemble. QUELLE PEUT ÊTRE L UTILITÉ DE CET OUTIL? Les visites sur le terrain permettent au personnel d établir des relations, de collaborer, d échanger des connaissances et des idées, de communiquer des besoins et de travailler ensemble pour améliorer l efficacité de notre travail. Cette trousse à outils fournit des indications étape par étape destinées à assurer une coordination avec vos hôtes en vue d établir des objectifs en matière de communication d enseignements et de planifier des possibilités d échanges de connaissances pendant et après votre visite. QUAND PUIS-JE L UTILISER? Chez Plan International, les visites sur le terrain sont utilisées à diverses fins, par exemple pour : établir une collaboration entre les membres du personnel de différents bureaux permettant d atteindre des objectifs communs procéder à une évaluation des besoins pour déterminer comment un bureau ou une équipe peut soutenir les activités dans une autre région partager des connaissances pour orienter le personnel dans la façon de mener ou d améliorer des activités, des projets et des fonctions opérationnelles spécifiques dispenser des formations visant à renforcer les compétences et les capacités offrir une assistance technique et un soutien à la programmation pour améliorer les procédures au bureau hôte ou au bureau qui envoie un visiteur recueillir des faits concrets en soutien au développement d études de cas axées sur l apprentissage Tout comme la façon dont vous devez vous prendre pour planifier comment vous allez atteindre vos objectifs de travail lors d une visite sur le terrain, cette trousse à outils vous permet, à vous et à votre hôte, d examiner ce que vous pouvez apprendre l un de l autre et comment vous allez échanger et partager ces connaissances pour promouvoir une collaboration, approfondir votre compréhension du mode de fonctionnement de Plan International et soutenir l apprentissage dans l ensemble de l organisation. 2 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

3 LES VISITES SUR LE TERRAIN EN TANT QU OUTIL D APPRENTISSAGE Lors d une visite sur le terrain, un ou plusieurs membres du personnel d un bureau de Plan International se rendent dans un autre bureau avec une intention précise, dans le cadre d une visite convenue. Souvent, la visite a pour but d assister le travail ou les activités de programmation du bureau hôte, mais cette trousse à outils couvre tous les types de visites qui permettent d intégrer des enseignements entre différents bureaux. Bien que nous puissions accomplir beaucoup de travail grâce aux technologies actuelles, rien ne peut souvent remplacer des interactions en face à face et une occasion de travailler côte à côte avec des collègues pour atteindre des objectifs communs. Les visites sur le terrain comprennent inévitablement un partage étendu d enseignements et de connaissances, car elles permettent aux membres du personnel de travailler et d interagir ensemble. Toutefois, dans beaucoup de cas, ces connaissances ne sont retenues en mémoire que par les seuls participants à ces visites. Cette trousse à outils est conçue pour aider le visiteur et le bureau hôte à tirer pleinement profit de cette possibilité d apprentissage extrêmement utile en établissant des objectifs d apprentissage clairs à l avance, puis en intégrant et en partageant les connaissances acquises lors des visites sur le terrain. Exemple de pratique au sein de Plan International Les visites sur le terrain sont souvent utilisées pour rassembler des informations. Par exemple, un membre du personnel du siège international effectue une visite de terrain pour observer les procédures et les pratiques afin d orienter l élaboration d un manuel opérationnel. En collaboration avec le bureau hôte, le visiteur observe ce qui est accompli dans le cadre d une méthode étape par étape pour identifier des moyens de rationaliser les procédures, selon les besoins, et pour renforcer la pertinence, l accessibilité et la simplicité d utilisation du manuel. Ou encore, par exemple, un membre du personnel d un bureau national effectue une visite sur le terrain pour mener un atelier sur la façon de lancer une initiative bénéficiant d un don. La visite sur le terrain permet au visiteur et au bureau hôte de planifier comment ils mettront en œuvre le projet ensemble, en clarifiant les exigences des donateurs en matière d établissement de rapports, en identifiant ceux qui seront affectés au projet, en établissant des échéances et en rencontrant les partenaires. 3 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

4 RÔLES ET RESPONSABILITÉS Bien que beaucoup de visites sur le terrain impliquent le déplacement d une seule personne d un bureau de Plan International à un autre, beaucoup d autres personnes contribuent à la réussite de ces visites. Le bureau qui envoie le visiteur Ce bureau, où le visiteur prospectif travaille généralement (siège international, bureau national, bureau régional, bureau de pays), assume généralement les frais de la visite, et il doit donc veiller à ce que la visite soit productive. Le bureau qui envoie le visiteur peut contribuer aux objectifs de travail et d apprentissage de la visite sur le terrain et les approuver, et en examiner les progrès une fois que la visite est terminée. Le visiteur Le visiteur est généralement l initiateur de la visite sur le terrain, et c est lui qui a le plus à gagner (ou à perdre) dans le cadre de ce déplacement. Une visite sur le terrain mal planifiée est une perte de temps et de ressources. Il est donc essentiel que le visiteur s assure que la visite est bien planifiée et soigneusement coordonnée en liaison avec le bureau hôte. Le rôle du visiteur consiste à travailler avec le facilitateur hôte pour définir la finalité et les objectifs d apprentissage de la visite et pour identifier les personnes et les activités à inclure dans la visite afin d atteindre ces objectifs. Une fois que la visite est terminée, le visiteur prend des mesures pour partager les connaissances qu il a acquises de son expérience avec ses collègues dans le bureau hôte et dans l ensemble de Plan International. Le bureau hôte Si le visiteur se rend dans un pays différent, la première étape consiste à soumettre une demande au directeur de pays. Une fois qu un déplacement a été planifié, le bureau hôte est responsable d accueillir le visiteur et de lui offrir l assistance nécessaire pour la réalisation des objectifs de sa visite. Souvent, le bureau hôte est un bureau de pays, mais il peut s agir du siège international, d un bureau national, d un bureau régional ou d une unité de programme. Dans l idéal, le bureau hôte désigne un facilitateur hôte en tant que point de contact du visiteur avant et pendant la visite, en vue de fournir les ressources demandées dans la mesure du possible et de s assurer que les membres clés du personnel sont disponibles pour rencontrer le visiteur. Le facilitateur hôte Le facilitateur hôte est un membre du personnel du bureau hôte qui accepte d assurer une coordination avec le visiteur avant et pendant la visite. Il peut s agir du responsable de l appui aux programmes, du responsable de l unité de programme, d un conseiller (par exemple, un conseiller en formation), du responsable des activités de suivi, de l évaluation et des recherches ou du responsable du service informatique, etc. Le facilitateur hôte est responsable d assurer une coordination avec le visiteur en vue d établir les objectifs de travail de la visite et les objectifs de partage d enseignements, y compris l identification des personnes, des lieux et des activités que le visiteur peut inclure dans son déplacement pour soutenir l apprentissage et contribuer aux réflexions et au partage des connaissances à la fin de la visite. 4 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

5 PLANIFICATION, PRÉPARATION ET CONDUITE D UNE VISITE SUR LE TERRAIN Tout comme vous planifiez soigneusement la poursuite de vos objectifs de travail dans le cadre d une visite sur le terrain, vous devez établir des objectifs de partage d enseignements avec votre hôte et un plan pour les atteindre. Ensuite, vous pouvez déterminer des moyens de partager les connaissances que vous avez acquises avec vos collègues une fois que la visite est terminée. Établissement d objectifs d apprentissage spécifiques Organisez une téléconférence avec votre facilitateur hôte pour discuter de la façon d agencer les objectifs de travail et d apprentissage de la visite et concevez un plan pour les atteindre. Pour quelles questions espérez-vous obtenir des réponses lors de votre visite au bureau hôte? Y a-t-il des procédures ou des projets dont vous souhaitez observer le déroulement? Qui sont les personnes dont l expertise peut vous être utile? Quelles sont les connaissances que vous apportez au bureau hôte et dont son personnel pourrait bénéficier? Quelles ressources ou quels outils pouvez-vous apporter en vue de les partager? Pouvez-vous tirer des enseignements qui bénéficieront à un collègue dans votre propre bureau? Que souhaitez-vous mieux comprendre sur la méthode de travail du bureau hôte ou sur la façon d améliorer la collaboration entre vos bureaux? Coordination avec le facilitateur hôte pour planifier les activités axées sur l apprentissage Une fois que vous avez mutuellement convenu de vos objectifs de travail, discutez d un ensemble d objectifs d apprentissage dans le cadre de la visite et parlez avec votre facilitateur hôte de ce que vous pouvez faire lors de la visite pour atteindre vos objectifs d apprentissage. Qui devez-vous rencontrer? Quelles procédures ou activités pouvez-vous observer? Sur quels projets pouvez-vous travailler ensemble? Quelles directives ou quels modèles ou autres documents pouvez-vous examiner? Assurez-vous que votre itinéraire vous offre des occasions de partage et d acquisition de connaissances. Recherche de perspectives diversifiées La plupart des visites sur le terrain s articulent autour de réunions avec des représentants, des chefs de départements, des dirigeants locaux et d autres personnes occupant des positions d autorité. Bien que ces rencontres soient importantes, recherchez des possibilités de discuter également avec des personnes autres que des «VIP». Si vous avez l occasion d examiner un travail de programmation en cours d exécution, essayez de parler avec les personnes qui sont concernées par ce travail. Si vous êtes en train d observer des activités, parlez au personnel sur le terrain ainsi qu aux responsables. L organisation de rencontres avec les personnes concernées par votre travail peut vous aider à mieux comprendre comment notre mission est menée. Quand vous planifiez les objectifs d apprentissage pour votre visite, informez vos collègues dans votre propre bureau de la période et du lieu de votre visite. Demandezleur s ils ont des suggestions d activités à mener ou de questions à poser lors de votre visite qui aideraient à soutenir leur travail ou leur apprentissage. 5 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

6 Prise de notes et de photos Une visite sur le terrain comporte généralement une multitude d activités impliquant beaucoup de nouvelles rencontres, de nouvelles informations et de discussions suivies. Le temps passe très vite et, par conséquent, des connaissances risquent d être perdues. Tenez un journal quotidien de votre déplacement, dans lequel vous consignez vos réflexions, vos expériences et vos impressions. Incluez des questions qui sont encore sans réponses, afin de maintenir le cap dans l atteinte de vos objectifs d apprentissage. Dans la mesure du possible, prenez des photos et filmez même de courtes séquences vidéo pour vous rafraîchir la mémoire et saisir des détails sur les personnes que vous rencontrez et sur le travail que vous observez. Vous pourrez intégrer ces images par la suite dans des blogues, des diaporamas et des présentations pour communiquer les enseignements que vous avez tirés. Souvenez-vous d obtenir le consentement de vos sujets avant de les prendre en photo! Tirer parti des occasions d apprentissage imprévues En plus des objectifs d apprentissage que vous avez planifiés, recherchez les occasions d observer le travail en dehors de vos fonctions et de rencontrer des collègues qui peuvent vous permettre d approfondir votre compréhension ou qui peuvent partager leur expertise avec vous. Ne pensez pas seulement à votre propre intérêt. Pouvez-vous participer à une session d assistance par les pairs qui bénéficie au personnel du bureau hôte? Pouvez-vous tirer des enseignements qui bénéficieront à un collègue ou à une équipe dans votre bureau? Demandez à votre facilitateur hôte de vous suggérer des personnes à rencontrer, des activités intéressantes à observer, des documents à examiner et des outils ou des modèles à emporter avec vous. Examen des progrès réalisés dans l atteinte de vos objectifs d apprentissage avec votre hôte avant votre départ Vers la fin de votre visite, tenez une réunion avec votre facilitateur hôte et le personnel du bureau hôte pour examiner les progrès réalisés dans l atteindre de vos objectifs d apprentissage et pour identifier tout objectif restant à accomplir. Envisagez d utiliser un outil de gestion des connaissances, tel qu un examen a posteriori, pour structurer la discussion et les réflexions, quand vous : faites part de vos impressions et de vos observations discutez de ce que vous avez appris et identifiez toutes les questions restées sans réponses convenez de mesures de suivi déterminez ensemble la meilleure méthode pour intégrer et partager les connaissances que vous avez acquises. 6 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

7 PARTAGE DES ENSEIGNEMENTS TIRÉS DE VOTRE VISITE SUR LE TERRAIN Ce sont généralement les participants le visiteur, le facilitateur hôte, le bureau hôte et le bureau qui envoie le visiteur qui bénéficient le plus des visites sur le terrain. Dans beaucoup de cas, cet apprentissage reste dans la mémoire des seuls participants, sans être communiqué à d autres. Voici quelques idées pour faciliter le partage des enseignements que vous avez tirés avec vos collègues dans votre propre bureau et dans l ensemble de Plan International. Organisez une séance de compte rendu. Peu après votre retour, réunissez-vous avec vos principaux collègues dans votre bureau pour leur communiquer les enseignements que vous avez tirés de votre visite. Consignez vos expériences dans un blogue. Un blogue est un excellent moyen de communiquer les enseignements et des photos de votre déplacement. Contactez le service des communications internes, car il peut aider à partager votre expérience dans l ensemble de l organisation. Partagez vos connaissances avec des collègues précis. Y a-t-il un enseignement particulier ou une possibilité de suivi qui présenterait un intérêt pour un collègue? Discutez avec votre pair et partagez votre expérience pour le mettre en relation avec vos nouveaux contacts. Organisez un événement de partage de connaissances. Planifiez un déjeuner de travail sur le pouce ou demandez à prendre la parole lors d une réunion d équipe pour partager les enseignements que vous avez tirés de votre visite sur le terrain. Utilisez les outils de gestion des connaissances. Envisagez d organiser une étude de cas pour communiquer votre expérience et les enseignements que vous avez tirés ou de donner une présentation dans le cadre d un cercle d apprentissage ou d une communauté de pratique. 7 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

8 AVANT VOTRE ARRIVÉE PLANIFIEZ VOS OBJECTIFS DE TRAVAIL ET D APPRENTISSAGE Réfléchissez bien à votre visite, établissez des objectifs clairs et gardez le contact avec votre facilitateur hôte pour établir un itinéraire qui vous permettra de poursuivre vos objectifs de travail et d apprentissage. Contexte Quelle est la finalité de cette visite? Quelles circonstances vous ont amené(e) à décider d entreprendre ce déplacement? Quelles questions cherchez-vous à aborder? Objectifs de travail et d apprentissage Pourquoi entreprenez-vous la visite? Quels objectifs de travail espérez-vous atteindre? Quelles connaissances espérez-vous partager avec votre hôte? Quels enseignements espérez-vous tirer? Quelles connaissances pouvez-vous acquérir ou partager en termes de procédures de travail, d approches, de difficultés, de solutions, de lacunes en ressources et de problèmes opérationnels? Qu espérez-vous mieux comprendre sur notre travail? Activités planifiées Comment atteindrez-vous vos objectifs de travail et vos objectifs d apprentissage? Qui allez-vous rencontrer? Où vous rendrez-vous? Quelles activités souhaitez-vous observer? Quelles procédures espérez-vous mieux comprendre? Quelles sont les autres activités que vous pouvez observer ou auxquelles vous pouvez participer lors de votre visite pour soutenir l apprentissage chez Plan International? 8 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

9 LORS DE VOTRE VISITE TENEZ UN JOURNAL QUOTIDIEN Bien que les visites sur le terrain puissent être intenses et épuisantes, essayez de consacrer quelques minutes à la fin de chaque journée pour prendre des notes sur vos activités, vos expériences et vos impressions. Il ne s agit pas d un rapport à soumettre, mais d une consignation personnelle que vous pourrez consulter par la suite ou lors de vos réflexions sur les enseignements que vous avez acquis et quand vous les communiquez. Quelles activités avez-vous entreprises aujourd hui? Avec qui avez-vous travaillé? Cette ou ces personnes a/ont-elle(s) partagé des connaissances, une expertise ou des perspectives qui, selon vous, étaient utiles ou intéressantes? Quelles sont les procédures, les approches et les méthodes de travail que vous avez observées et qui vous ont paru innovantes ou particulièrement efficaces? Qu est-ce qui vous a surpris(e)? Qu est-ce qui vous a impressionné(e)? Qu est-ce qui vous a inquiété(e)? Quel a été le moment le plus agréable de votre journée? Avez-vous rencontré des difficultés ou des obstacles qui ont entravé ou fait dévier le cap de votre travail? Comment les avez-vous surmontés? Si ce n est pas encore fait, comment y remédierez-vous demain? Avez-vous tiré des enseignements que vous souhaitez communiquer à un collègue? À LA FIN DE VOTRE VISITE MENEZ UNE SÉANCE DE RÉFLEXION Avant de quitter le bureau hôte, discutez avec votre facilitateur hôte et les autres membres du personnel concernés pour examiner et réfléchir aux progrès que vous avez réalisés dans l atteinte de vos objectifs de travail et d apprentissage. Soulevez les questions ci-dessous et utilisez-les pour orienter votre discussion, et consignez autant que possible les connaissances qui ont été partagées lors de cette visite. Dans quelle mesure avez-vous atteint vos objectifs de travail? Est-ce que vous avez employé ou votre équipe a employé une méthode ou une approche qui, selon vous, s est révélée utile ou innovante? Avez-vous résolu un problème ensemble? Comment? Un pair vous a-t-il communiqué des directives, des outils ou des modèles que vous pourriez adapter ou reproduire? Si votre visite était liée à des activités de programmation, avez-vous bénéficié de nouvelles idées sur la façon dont le développement communautaire centré sur l enfant (DCCE) est incorporé dans le travail du bureau où vous vous êtes rendu(e)? Reste-t-il encore du travail à accomplir? Comment les tâches inachevées seront-elles accomplies? 9 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

10 Avez-vous atteint vos objectifs d apprentissage? Qu avez-vous appris? Avez-vous été en mesure de communiquer à un collègue une nouvelle méthode de travail lors de votre visite? Quelle était cette méthode? Qu avez-vous observé sur la façon d améliorer la collaboration de travail entre votre bureau et le bureau hôte? Avez-vous développé une relation avec un pair qui pourrait vous être bénéfique à l avenir? Un collègue vous a-t-il fourni des conseils qui, selon vous, sont utiles? PARTAGEZ LES ENSEIGNEMENTS QUE VOUS AVEZ TIRÉS À l aide de votre journal quotidien et des notes que vous avez prises lors de votre séance de réflexion, réfléchissez à des méthodes de partage des connaissances que vous avez acquises lors de votre visite sur le terrain. Au minimum, chaque visite sur le terrain doit se terminer par une réunion d information avec vos nouveaux collègues du bureau hôte, et un deuxième examen doit être mené avec votre propre équipe quand vous retournez dans votre bureau de Plan. Pouvez-vous préparer et présenter un diaporama court lors d un déjeuner de travail sur le pouce? Pouvez-vous décrire votre expérience dans un blogue ou dans un courriel adressé à votre communauté de pratique? Pouvez-vous soumettre votre expérience au service des communications internes pour la communiquer dans l ensemble de l organisation? Si vous préparez un rapport formel, publiez-le sur le site Planet de votre équipe et partagez-en le lien avec les collègues concernés. 10 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

11 Ces catégories peuvent vous aider à intégrer et à partager les enseignements que vous avez tirés de votre visite sur le terrain. 1. Informations relatives à la visite sur le terrain 2. Contexte 3. Objectifs de travail et d apprentissage 4. Activités planifiées 5. Activités effectivement menées 6. Réflexion et apprentissage 7. Contacts Annexe : documents, modèles 11 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Les renseignements contenus dans le présent document sont fournis uniquement à titre d information. Bien que le gouvernement du Manitoba

Plus en détail

Participation Réussie À

Participation Réussie À Votre Guide Pour Une Participation Réussie À Foreignerslife Tout ce dont vous avez besoin Votre to-do list pour avant, pendant et après le salon Foreignerslife TABLE OF CONTENTS I. Avant Le Salon : Préparez

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Formation des formateurs

Formation des formateurs Organisation des Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.24 Procédures opérationnelles permanentes Formation des formateurs Approbation

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

Liste de vérification en cas de changement de logiciel : guide destiné aux FSS qui envisagent changer de logiciel. Projets d évaluation commune

Liste de vérification en cas de changement de logiciel : guide destiné aux FSS qui envisagent changer de logiciel. Projets d évaluation commune Liste de vérification en cas de changement de logiciel : guide destiné aux FSS qui envisagent changer de logiciel Projets d évaluation commune Avis de non-responsabilité Les présents documents pédagogiques

Plus en détail

REPÉRAGE ET DÉVELOPPEMENT DES TALENTS Un guide pour les entraîneurs, les clubs et les parents

REPÉRAGE ET DÉVELOPPEMENT DES TALENTS Un guide pour les entraîneurs, les clubs et les parents REPÉRAGE ET DÉVELOPPEMENT DES TALENTS Un guide pour les entraîneurs, les clubs et les parents Qu est-ce que le talent? Le talent est souvent défini comme une aptitude à effectuer une activité particulière

Plus en détail

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques NATIONS UNIES BES IPBES/4/6 Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques Plénière de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique

Plus en détail

Solutions SMART pour la formation Optez pour des sessions de formation interactives et collaboratives

Solutions SMART pour la formation Optez pour des sessions de formation interactives et collaboratives Solutions SMART pour la formation Optez pour des sessions de formation interactives et collaboratives Dynamisez vos formations! Boostez votre productivité Fonctionnement de la formation SMART Les solutions

Plus en détail

Un GPF Qu est-ce que c est?

Un GPF Qu est-ce que c est? Guide Un GPF Qu estce que c est? Le GPF, c est un guide de planification de la formation. Autrement dit, c est un document qui, en proposant une démarche systématisée de planification de la formation,

Plus en détail

Façonnez. votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom.

Façonnez. votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Façonnez votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Prêt pour le marché du travail Un apprentissage professionnel vous permet d accéder directement à la vie professionnelle en

Plus en détail

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011 Normes pour les services à la clientèle Mai 2011 Commission de révision des paiements effectués aux médecins Secrétariat des conseils de santé Plan de formation Membres (onglet 6) Le présent document doit

Plus en détail

Bienvenue dans le module de formation en ligne du Fonds mondial, «Comprendre le tableau relatif aux lacunes programmatiques».

Bienvenue dans le module de formation en ligne du Fonds mondial, «Comprendre le tableau relatif aux lacunes programmatiques». Bienvenue dans le module de formation en ligne du Fonds mondial, «Comprendre le tableau relatif aux lacunes programmatiques». Cliquez sur «Suivant» pour continuer. 1 Cette formation vous permet de : comprendre

Plus en détail

Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations!

Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations! Newsletter BNI Bonjour à tous, Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations! Comment et pourquoi recommander? (Page 1) L objectif de cet outil est de tirer un maximum

Plus en détail

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014 Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation Québec, 14 octobre 2014 Objectifs et déroulement Objectifs : Réfléchir sur ses pratiques et diagnostiquer le niveau d engagement

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 21 juin 1995 CA-95-20-190

Plus en détail

Sport pur - Trousse d engagement pour les associations de sport scolaire au Canada

Sport pur - Trousse d engagement pour les associations de sport scolaire au Canada Sport pur - Trousse d engagement pour les associations de sport scolaire au Canada Un guide sur la façon de joindre, vivre et faire grandir Sport pur dans votre province/territoire INTRODUCTION L ÉCOLE

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management?

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management? de management? Voici quatre situations professionnelles : à chaque fois vous avez le choix entre quatre types de comportements. Cochez la case qui, selon vous, correspond le plus au comportement que vous

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Guide concernant les sympathisants. Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur

Guide concernant les sympathisants. Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur Guide concernant les sympathisants Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur Sympathisants introduction Le Parti libéral du Canada ouvre ses portes à tous les Canadiens qui désirent créer des liens et s engager

Plus en détail

Fonds municipal vert. Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés

Fonds municipal vert. Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés Fonds municipal vert Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés Le programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés de la FCM met en relation des experts municipaux et les

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Logistique pour les présentateurs

Logistique pour les présentateurs Logistique pour les présentateurs Trucs et outils dates limites à retenir Merci à toutes les personnes qui livreront des présentations dans le cadre de la Conférence 2016 Santé arc-en-ciel Ontario : chefs

Plus en détail

PROJETS DE RECHERCHE AUTONOME

PROJETS DE RECHERCHE AUTONOME PROJETS DE RECHERCHE AUTONOME CANADA DERNIÈRE RÉVISION AOÛT 2015 Table des matières INTRODUCTION...1 À PROPOS DES PROJETS DE RECHERCHE AUTONOME... 1 OBJECTIFS DU PROJET DE RECHERCHE... 1 PRA ACTIVITÉ 1

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION SECTEUR : FILIERE : NIVEAU : TERTIAIRE TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES TECHNICIEN 1 Document élaboré par : Nom et Prénom Etablissement : Mohamed BACHAR :

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Mener à bien ses entretiens

Mener à bien ses entretiens Cycles d evaluation Mener à bien ses entretiens Fil conducteur collaborateurs Table des matières Introduction... 3 Entretien de fonction... 7 Entretien de planification... 9 Entretien de fonctionnement...

Plus en détail

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Veuillez noter que l analyse des besoins vous permet de déterminer les lacunes dans les compétences particulières, les aspects à améliorer

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 Optimiser la coopération au développement pour atteindre les ODD concernant la santé 1. Introduction Le programme de travail du Partenariat international pour

Plus en détail

Comprendre ma façon d apprendre 1

Comprendre ma façon d apprendre 1 1 de 2 Comprendre ma façon d apprendre 1 Bref questionnaire pour connaître mon profil d apprentissage Mise en situation pour répondre à ce bref questionnaire : Choisissez un endroit calme et faites une

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

Principes généraux de bonnes pratiques de soins chroniques

Principes généraux de bonnes pratiques de soins chroniques Réf ENG: WHO/CDS/IMAI/2004.3 Rev.1 Principes généraux de bonnes pratiques de soins chroniques PRISE EN CHARGE INTÉGRÉE DES MALADIES DE L ADOLESCENT ET DE L ADULTE DIRECTIVES PROVISOIRES POUR LES AGENTS

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

Mentorat et compétences essentielles

Mentorat et compétences essentielles Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Détachez ici Mentorat et compétences essentielles Le présent document aidera les employeurs

Plus en détail

L Approche CPA 3 - Évaluation de la situation

L Approche CPA 3 - Évaluation de la situation L Approche CPA 3 - Évaluation de la situation La présente fiche d information porte sur l évaluation de la situation, qui, comme le montre le diagramme ci-dessous, constitue le deuxième volet de l Approche

Plus en détail

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E)

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) Pour l obtention du titre de niveau II De «Chargé de Gestion de Produits Tourisme-Loisirs» Dossier

Plus en détail

Événements. Introduction Types d événements Direction d événements. 1. Introduction aux événements

Événements. Introduction Types d événements Direction d événements. 1. Introduction aux événements Événements Ce guide vous donnera une meilleure idée du type d événements que vous pouvez diriger dans votre circonscription et vous aidera à les planifier. Introduction Types d événements Direction d événements

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

Points de vue. Absence de pratiques d intégration des nouveaux employés? Une approche «sans assistance» est un exercice risqué.

Points de vue. Absence de pratiques d intégration des nouveaux employés? Une approche «sans assistance» est un exercice risqué. Points de vue Absence de pratiques d intégration des nouveaux employés? Une approche «sans assistance» est un exercice risqué. Afin d accélérer leur croissance tout en continuant d opérer dans un contexte

Plus en détail

Modalités d attribution de la bourse

Modalités d attribution de la bourse pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités d attribution de la bourse 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur des ONG et des organismes sans

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

Guide 4. Notes du responsable

Guide 4. Notes du responsable Guide 4 Gestion des personnes Notes du responsable Copyright 2009 by Cooperative for Assistance and Relief Everywhere, Inc. (CARE). Tous droits réservés. À propos des Notes du responsable Les Notes du

Plus en détail

Elaborer une Stratégie de Plaidoyer

Elaborer une Stratégie de Plaidoyer Elaborer une Stratégie de Plaidoyer Tenant compte du temps et des ressources limités des responsables de mise en œuvre de programmes, les outils de la série Straight to the Point (Droit au But) de Pathfinder

Plus en détail

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD Module II La planification des interventions : la personne d abord 127 PROCESSUS DE PLANIFICATION DES MESURES D'URGENCE Connaissance

Plus en détail

Garder le contact AVEC VOTRE ÉQUIPE EN TEMPS RÉEL

Garder le contact AVEC VOTRE ÉQUIPE EN TEMPS RÉEL Garder le contact AVEC VOTRE ÉQUIPE EN TEMPS RÉEL Guide pratique sur la formation et la gestion d une équipe virtuelle Guide pratique sur la formation et la gestion d une équipe virtuelle... 01 Comprendre

Plus en détail

La sélection d un expert-conseil

La sélection d un expert-conseil Annexe 4 La sélection d un expert-conseil Lignes directrices relatives à la sélection d un expert-conseil Bien choisir un expert-conseil n est pas une tâche facile, mais il peut être bénéfique de prendre

Plus en détail

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Présentation générale

Plus en détail

Cap Performance Les outils de la performance

Cap Performance Les outils de la performance Cap Performance Les outils de la performance Les outils incontournables de la performance! Le CRO et la CRCC Paris ont sélectionné des outils simples et essentiels qui permettent : de respecter intelligemment

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Veuillez prendre note que ce document est à titre de référence. Votre convention collective prévaut sur toutes les informations fournies dans ce document. Si vous

Plus en détail

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur sans but lucratif 1. La bourse n est pas conçue comme

Plus en détail

Vers la planification stratégique 2016-2022

Vers la planification stratégique 2016-2022 Vers la planification stratégique 2016-2022 Démarche proposée en vue d établir le Bilan de l efficacité du Plan stratégique 2010-2016 et d adopter une nouvelle Planification stratégique 2016-2022 Adopté

Plus en détail

CADRE DE TRAVAIL POUR LA GESTION DES PROBLÈMES D EXERCICE DE LA PROFESSION ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DU NOUVEAU-BRUNSWICK

CADRE DE TRAVAIL POUR LA GESTION DES PROBLÈMES D EXERCICE DE LA PROFESSION ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DU NOUVEAU-BRUNSWICK CADRE DE TRAVAIL POUR LA GESTION DES PROBLÈMES D EXERCICE DE LA PROFESSION ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DU NOUVEAU-BRUNSWICK NOTRE MANDAT L Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 PLAN STRATÉGIQUE 2016-2018 UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 À ses débuts, le Centre d excellence de l Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents (le Centre) était une petite

Plus en détail

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Vision Enfance et Famille est un organisme qui regroupe des personnes-ressources du milieu des services

Plus en détail

BLUEPRINT FOR ENGLISH LANGUAGE LEARNERS (ELLS) SUCCESS

BLUEPRINT FOR ENGLISH LANGUAGE LEARNERS (ELLS) SUCCESS La mission du Bureau de l éducation bilingue et des langues étrangères (OBE-WL) du Département de l éducation de l état de New York (NYSED) est de garantir que tous les élèves de cet état, y compris ceux

Plus en détail

Planification pour une meilleure transition

Planification pour une meilleure transition Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l enfance et à la jeunesse Planification pour une meilleure transition Cadre de planification pour les jeunes ayant une déficience

Plus en détail

Document pour l auto-évaluation. Section D

Document pour l auto-évaluation. Section D Document pour l auto-évaluation Section D Section D Document pour l auto-évaluation Instructions pour utiliser le Document pour l auto-évaluation... Document pour l auto-évaluation... -D-1- -D-2- Document

Plus en détail

Fondations Lefèvre et Charles de Gaulle. Présentation et utilisation

Fondations Lefèvre et Charles de Gaulle. Présentation et utilisation Fondations Lefèvre et Charles de Gaulle Présentation et utilisation Sommaire Page 1. Présentation des Fonds 3 2. Les activités du partenariat 8 3. Tableau des 4 phases 10 4. Les visites 13 Annexe 1: Définitions

Plus en détail

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de :

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de : Foire aux questions Pourquoi avons nous besoin d une nouvelle stratégie? La stratégie 2014 2016 de Filles, Pas Epouses, qui a été élaborée en concertation avec les membres, s achève à la fin de cette année.

Plus en détail

Chers membres et amis de la European Choral Association - Europa Cantat,

Chers membres et amis de la European Choral Association - Europa Cantat, A l attention des membres de la European Choral Association Europa Cantat Et à toutes les personnes intéressées par le sujet «Partager les bienfaits du chant» Bonn, 15/07/2015 Invitation à Helsinki, Finlande

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

Indications et outils à l intention des comités d audit

Indications et outils à l intention des comités d audit Indications et outils à l intention des comités d audit L organisation des Comptables professionnels agréés (CPA Canada) a publié de nouveaux documents en vue d aider les comités d audit à mieux surveiller

Plus en détail

Services météorologiques, hydrologiques et climatologiques: compétences requises des formateurs

Services météorologiques, hydrologiques et climatologiques: compétences requises des formateurs Services météorologiques, hydrologiques et climatologiques: compétences requises des formateurs Au sein d un Service météorologique et hydrologique national (SMHN) ou d un service apparenté, différents

Plus en détail

Fonds Lefèvre. Les Bourses : Conseils pour compléter votre formulaire

Fonds Lefèvre. Les Bourses : Conseils pour compléter votre formulaire Fonds Lefèvre Les Bourses : Conseils pour compléter votre formulaire British Council A guide to applying for grants 2 Sommaire A. Les bourses A.1 Soumettre une candidature A.2 Critères d éligibilité A.3

Plus en détail

L entrevue axée sur le comportement

L entrevue axée sur le comportement L entrevue axée sur le comportement Dotation et classification HRCPCS SRHPCC Page 1 TABLE DES MATIÈRES Introduction 3 L entrevue axée sur le comportement comparée à l entrevue traditionnelle 3 Avant l

Plus en détail

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé Santé et Mieux-être Pourquoi investir dans le mieux-être? Un employé canadien sur deux souffre d au

Plus en détail

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF Le programme éducatif doit être un cadre de référence pour votre personnel éducateur et un outil d information pour les parents.

Plus en détail

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE Niveau 1 2 2.2 L enseignement du ski est une question de relations humaines. Pour les clients, une expérience mémorable à la montagne repose d abord sur la relation qu ils établiront avec leur moniteur,

Plus en détail

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique Ce rapport est à rédiger à la fin de votre parcours de formation. Il conditionne l obtention du diplôme. Il est

Plus en détail

Gestion de la santé en entreprise

Gestion de la santé en entreprise business Gestion de la santé en entreprise Notre soutien pour des collaboratrices et collaborateurs en bonne santé Des solutions d assurance sur mesure pour répondre à vos besoins. www.visana-business.ch

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

Mandat - Modèle détaillé

Mandat - Modèle détaillé La gouvernance des PME Mandat - Modèle détaillé - modèle détaillé mandat pour un comité consultatif Nous vous présentons ci-dessous un exemple de mandat pour un comité consultatif plus sophistiqué que

Plus en détail

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive Nous offrons des ateliers sur mesure, adaptés spécifiquement à votre réalité et à vos besoins, ainsi que des formations planifiées, s appuyant sur l expertise et la pratique. Atelier sur l évaluation évolutive

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

Préparer une demande de bourse aux études supérieures avec succès

Préparer une demande de bourse aux études supérieures avec succès Préparer une demande de bourse aux études supérieures avec succès CRSNG, FRQNT, VANIER et autres En tant qu étudiant à Polytechnique, vous pouvez poser votre candidature pour plusieurs bourses qui pourront

Plus en détail

NORME PROFESSIONNELLE AMAFI RELATIVE AUX SONDAGES DE MARCHE ET AUX TESTS INVESTISSEUR

NORME PROFESSIONNELLE AMAFI RELATIVE AUX SONDAGES DE MARCHE ET AUX TESTS INVESTISSEUR NORME PROFESSIONNELLE AMAFI RELATIVE AUX SONDAGES DE MARCHE ET AUX TESTS INVESTISSEUR Norme établie pour l application de l article 216-1 du règlement général de l Autorité des marchés financiers AMAFI

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016

Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016 Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016 Note d information Introduction Le conflit en République arabe

Plus en détail

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur CODE DE CONDUITE DU SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL (SPLA) RÉGISSANT L ENCADREMENT DES STAGES DU BACCALAURÉAT EN ADMINISTRATION DES AFFAIRES DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE L ADMINISTRATION (FSA)

Plus en détail

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE :

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE : POSTE À POURVOIR Titre : directeur de la communication Département : communications Responsable hiérarchique : directeur exécutif Subordonnés directs : attachés de presse (2), agents des communications

Plus en détail

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 FR ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 Ce que j attends de moi, je l attends aussi de vous K.R. Ravindran Président élu du Rotary Lorsque je me suis adressé

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

NOS FORMATIONS VEDETTES

NOS FORMATIONS VEDETTES NOS FORMATIONS VEDETTES 1. Communication interpersonnelle au bureau 2. Productivité et Efficacité Professionnelles 3. Planifier et concevoir une formation 4. Lean SixSigma 5. Communication orale et rédaction

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

Service d installation et de démarrage pour les bandothèques de stockage ESL, EML, et MSL de HP

Service d installation et de démarrage pour les bandothèques de stockage ESL, EML, et MSL de HP Données techniques Service d installation et de démarrage pour les bandothèques de stockage ESL, EML, et MSL de HP Services HP Le service d installation et de démarrage de HP pour les bandothèques de stockage

Plus en détail

La connaissance est le pouvoir

La connaissance est le pouvoir La connaissance est le pouvoir Le moment venu de concevoir un programme de carte commerciale, la connaissance est le pouvoir le pouvoir de rendre les dépenses d entreprise les plus efficaces et conviviales

Plus en détail

Placement proposé par l étudiant Bénévolat parascolaire (BP) p. 1/4

Placement proposé par l étudiant Bénévolat parascolaire (BP) p. 1/4 Centre Michaëlle-Jean pour l engagement mondial et communautaire Téléphone : 613-562-5800 (5945) Télécopieur : 613-562-5285 550, rue Cumberland (304), Ottawa ON K1N 6N5 auservicedumonde.uottawa.ca/ Placement

Plus en détail

Agence canadienne de développement international 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Tél. : (819) 997-5006 Sans frais :

Agence canadienne de développement international 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Tél. : (819) 997-5006 Sans frais : Agence canadienne de développement international 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Tél. : (819) 997-5006 Sans frais : 1-800-230-6349 Télécopieur : (819) 953-6088 (Pour les malentendants

Plus en détail

Supplément destiné aux bureaux de santé publique. en partenariat avec Santé publique Ontario

Supplément destiné aux bureaux de santé publique. en partenariat avec Santé publique Ontario Supplément destiné aux bureaux de santé publique en partenariat avec Santé publique Ontario Table des matières Remerciements...3 Introduction.......................................................... 4

Plus en détail

Votre guide. des services de soins à domicile au Manitoba

Votre guide. des services de soins à domicile au Manitoba Votre guide des services de soins à domicile au Manitoba Table des matières Information et admissibilité... 1 Évaluation... 2 Planification et coordination des soins.. 2 Services... 3 Aide pour soins personnels

Plus en détail

APPEL DE PROPOSITIONS 47 E CONGRÈS ANNUEL DU BCEI. Une éducation pour un monde meilleur : notre responsabilité sociale collective

APPEL DE PROPOSITIONS 47 E CONGRÈS ANNUEL DU BCEI. Une éducation pour un monde meilleur : notre responsabilité sociale collective 47 E CONGRÈS ANNUEL DU BCEI Du 17 au 20 novembre 2013 Westin Bayshore Vancouver (C-B) Une éducation pour un monde meilleur : notre responsabilité sociale collective APPEL DE PROPOSITIONS Date limite de

Plus en détail

LA GESTION DE L INQUIÉTUDE

LA GESTION DE L INQUIÉTUDE LA GESTION DE L INQUIÉTUDE RESSENTIE FACE À UNE ÉVALUATION Révision : 2008-09, NN GESTION DE L INQUIÉTUDE RESSENTIE FACE À UNE ÉVALUATION 1. EXPLICATION DE CETTE INQUIÉTUDE C est décidé, l officiel en

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 Mise à jour : 19 mai 2016 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE

Plus en détail

Présentation des Principes fondamentaux de la communication

Présentation des Principes fondamentaux de la communication Présentation des Principes fondamentaux de la communication Voici les Principes fondamentaux de la communication un atelier modulaire! L objectif de cette ressource est de fournir aux animateurs les outils

Plus en détail

Guide d accompagnement pour les parents : Le Plan d intervention

Guide d accompagnement pour les parents : Le Plan d intervention Guide d accompagnement pour les parents : Le Plan d intervention La meilleure façon d aider son enfant à réussir son parcours scolaire : L accompagner S informer Être présent à l école À l intention des

Plus en détail