sur la statistiques et indicateurs Observatoire Régional de la Santé de Midi-Pyrénées

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "sur la statistiques et indicateurs Observatoire Régional de la Santé de Midi-Pyrénées"

Transcription

1 TABLEAU DE BORD sur la statistiques et indicateurs MIDI-PYRÉNÉES Observatoire Régional de la Santé de Midi-Pyrénées

2

3 > PRÉSENTATION Ce «tableau de bord régional sur la santé en MidiPyrénées» rassemble un en semblededonnéesetindicateurspermettantd éclairerlasituationépidémiologique régionalevisàvisdesgrandsproblèmesdesantéetdeleursdéterminants: auregarddelasituationobservéeen«moyennenationale», auregarddel évolutiondecesproblèmes, enidentifiantlesdisparitésinfrarégionalesàl échelledeshuitdépartements. Lechoixaétéfaitdeprésenterlesdonnéesimmédiatementaccessibles,dedégager les«faitsmarquants»,enobjectivantparallèlementavectableauxetgraphiques,les chiffresetindicateursservantàcetteanalyse. Lerapports organiseautourdeseptgrandschapitres: lescaractéristiquesdelapopulationetduterritoire, lesdéterminantssociauxdel étatdesanté, lesindicateursdesantésynthétiquessurlasituationsanitaire, lespathologiesetproblèmesdesanté, lescomportements, l environnement, lessituationsspécifiques. Unenoteméthodologiqueprécisantlesmodesdecalculdesindicateurs,lesmodali tésetprécautionsd usagepourlesprincipalesbasesdedonnéesestannexéeàlafin dudocument. Cesinformationssontàmettreenperspectiveaveclescaractéristiquesetl évolution dudispositifdepréventionetdesoinsquinesontpasabordésdanscedossier. sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

4 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

5 > SOMMAIRE PARTIE 1 TERRITOIRES ET POPULATION... 1 Population en Midi-Pyrénées... 2 Personnes âgées en Midi-Pyrénées... 3 PARTIE 2 DÉTERMINANTS SOCIAUX DE L ÉTAT DE SANTÉ... 5 Niveau d études... 6 Catégories sociales... 6 Revenu disponible... 7 Fragilité financière... 8 Fragilité financière et vieillissement... 9 Couverture Maladie Universelle Complémentaire PARTIE 3 INDICATEURS DE SANTÉ Espérance de vie Mortalité générale Mortalité prématurée Mortalité prématurée évitable Affections de longue durée Morbidité hospitalière PARTIE 4 PATHOLOGIES ET PROBLÈMES DE SANTÉ Cancers...26 Cancer colorectal Cancer du sein Cancer de la prostate Cancer de la trachée, des bronches et du poumon Cancer des voies aéro-digestives supérieures...36 Maladies cardiovasculaires...38 Cardiopathies ischémiques...41 Accidents vasculaires cérébraux Séjours hospitaliers pour insuffisance cardiaque Diabète...51 Maladies de l appareil respiratoire Mortalité, ALD liées aux maladies de l appareil respiratoire...52 Patients hospitalisés pour asthme Maladies infectieuses et parasitaires Infection VIH-sida Tuberculose Santé mentale Suicide et tentatives de suicide Affections psychiatriques sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

6 PARTIE 5 COMPORTEMENTS Nutrition, surpoids et surpoids Consommation de produits psychoactifs Chez les jeunes En population générale Sexualité et contraception Accidents de la circulation PARTIE 6 ENVIRONNEMENT Santé au travail Accidents du travail Maladies professionnelles Eau Habitat PARTIE 7 SITUATIONS SPÉCIFIQUES Autour de la naissance Les personnes âgées Conditions de vie État de santé Perte d autonomie des personnes âgées Les personnes âgées hospitalisées pour une fracture du col du fémur Situations de handicap sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

7 > PARTIE 1 TERRITOIRES ET POPULATION Population en Midi-Pyrénées... 2 Personnes âgées en Midi-Pyrénées sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

8 TERRITOIRE ET POPULATION Faits marquants > Population en Midi-Pyrénées Au 8 e rang des régions françaises les plus peuplées. Un rythme de croissance parmi les plus élevés de France. Des contrastes de densité humaine et d attractivité démographique. Population en Midi-Pyrénées Population au Projection 2020 % évolution Effectif % Effectif % Ariège , ,3 13,7 Aveyron , ,2 6,5 Haute-Garonne , ,1 17,1 Gers , ,3 10,1 Lot , ,9 10,0 Hautes- Pyrénées , ,5 3,6 Tarn , ,0 12,1 Tarn-et-Garonne , ,6 19,5 Midi-Pyrénées , ,0 13,4 Source : Insee, RP2006, Projection Omphale 2010 Chiffres repères Pour pyramide des âges 2006 et 2020 Près de habitants. Plus du tiers des habitants dans l aire urbaine de Toulouse. La moitié des habitants dans les 18 villes centres des pôles urbains. 1 habitant sur 5 dans l espace à dominante rurale (1 sur 10 en moyenne nationale) Hommes Femmes Source : Insee, RP 2006 et projections Omphale sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

9 TERRITOIRE ET POPULATION Faits marquants > Personnes âgées en Midi-Pyrénées Un fort vieillissement de la population, accentué dans les départements les plus ruraux : Aveyron, Lot, Gers. Un vieillissement qui va se poursuivre de façon inégale : une augmentation plus importante à la périphérie toulousaine. Chiffres repères Au 5 e rang des régions ayant la part la plus élevée de personnes âgées personnes âgées de 75 ans ou plus, soit 10% de la population. Personnes âgées en Midi-Pyrénées (01/01/2006) Population Projection2020 des75anset+ Effectif % Effectif % %évolution Ariège , ,7 10,4 Aveyron , ,4 11,8 HauteGaronne , ,9 28,1 Gers , ,2 14,1 Lot , ,7 17,5 HautesPyrénées , ,3 16,4 Tarn , ,0 13,8 TarnetGaronne , ,2 16,3 MidiPyrénées , ,4 18,5 Sources : Insee, RP2006, Projection Omphale 2010 Proportion des personnes âgées de 75 ans ou plus dans les cantons de Midi-Pyrénées en 2006 (%) France : 8,3% Région : 10,0% Source:InseeRP2006,exploitationOrsmip 3 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

10 4 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

11 > PARTIE 2 DETERMINANTS SOCIAUX DE L ETAT DE SANTE Niveau d études Catégories sociales Revenu disponible Fragilité financière Fragilité financière et vieillissement CMU sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

12 DÉTERMINANTS SOCIAUX DE L ÉTAT DE SANTÉ > Niveau d études Faits marquants Un niveau d études qui progresse, dans tous les départements, particulièrement élevé en Haute-Garonne. Proportion des 15 ans et plus ayant atteint le niveau d'études supérieures dans les départements en ,0 17,8 12,4 12,9 24,9 32,1 MidiPyrénées:23.6% Francemétrop.:22.4% 17,6 18,3 19,1 18,3 12,9 13,5 14,1 13,2 12,1 16,0 > Catégories sociales Faits marquants Une redistribution des catégories socioprofessionnelles La forte augmentation des retraités et des catégories sociales les plus favorisées. La baisse continue des exploitants agricoles. Ariège Aveyron HteGne Gers Lot HtesPyr. Tarn Tarnet Gne Source : Insee RP2006 exploitation Orsmip Evolution de la repartition de la population par catégorie sociale (%) 12,7 2,2 5,0 10,1 21,3 25,2 42,5 Agriculteurs Artisans Cadressup. Prof.intermédiaires Employés Ouvriers Retraités De fortes disparités interdépartementales. Source : Insee RP exploitation Orsmip Répartition de la population active suivant les catégories sociales et les départements en 2006 (%) Agricult. Exploit. Artisans,com merçants,chefs Cadres,prof. d'entrep. intellect.sup. Professions interméd. Employés Ouvriers Ariège 4,8 8,1 9,1 21,8 31,2 25,1 Aveyron 10,8 8,9 8,4 21,5 26,3 24,1 HteGaronne 1,0 5,6 22,4 27,9 26,3 16,7 Gers 10,9 8,2 9,6 21,1 27,5 22,8 Lot 7,8 9,9 10,0 21,1 28,4 22,9 HtesPyrénées 4,3 8,1 9,5 23,6 32,1 22,4 Tarn 4,8 7,9 10,4 23,8 29,1 24,0 TarnetGne 6,4 7,7 9,3 22,3 29,2 25,1 MidiPyrénées 4,3 7,1 15,3 24,9 27,8 20,6 Francemétr. 2,1 5,9 15,5 24,6 28,5 23,4 Source : Insee RP2006 exploitation Orsmip 6 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

13 DÉTERMINANTS SOCIAUX DE L ÉTAT DE SANTÉ > Revenu disponible Faits marquants Des indicateurs de revenus légèrement supérieurs à ceux des habitants de l ensemble des régions de province. Un écart important entre la situation en Ariège et celle en Haute-Garonne. De très faibles revenus en Ariège et dans le Tarn et Garonne. Une inégalité de revenus comparable à la moyenne des régions de province. La moitié des ménages déclare moins de par mois et par unité de consommation. 10% des ménages les plus aisés disposent de revenus cinq fois supérieurs à ceux des 10% les plus pauvres (écart de 5,4 pour la France entière). Revenu fiscal* par unité de consommation en 2008 % ménages imposa les Médiane** 1 er décile 9 e décile Ariège 45, Aveyron 45, Haute-Garonne 59, Gers 47, Lot 47, Hautes-Pyrénées 50, Tarn 46, Tarn et Garonne 45, Midi-Pyrénées 52, France métrop. 55, Province 52, * Revenu déclaré au lieu de revenu avant impôt ** Médiane : revenus au-dessous desquels se situent 50% des revenus Source : Insee - DGFIP, Revenus fiscaux localisés des ménages 7 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

14 DÉTERMINANTS SOCIAUX DE L ÉTAT DE SANTÉ > Fragilité financière Faits marquants Deux départements particulièrement touchés par la précarité financière : l Ariège et le Tarn et Garonne. Une précarité financière qui se concentre dans les pôles urbains et les zones rurales et épargne la périphérie des grandes villes. Dans l espace rural, quelques cantons du sud de l Ariège qui dépassent les 30% de la population concernée. Une part de la population qui dépend à 100% des prestations supérieure à 30% à Toulouse, Montauban, Castres, Albi et certains cantons de l Ariège. Précarité financière au seuil de 60% en 2008 Département Population concernée* (2008) Part de la population sur les moins de 65 ans Proportion de dépendance à 100% aux prestations (%) Ariège ,2% 28,2% Aveyron ,8% 17,3% Haute Garonne ,7% 30,9% Gers ,2% 21,4% Lot ,4% 22,4% Hautes Pyrénées ,3% 25,7% Tarn ,0% 26,1% Tarn et Garonne ,0% 24,6% Midi-Pyrénées ,7% 26,7% * population couverte par la CAF ou MSA Sources : Fédération des CAF, AROMSA, Insee Précarité financière au seuil de 60% en Midi-Pyrénées en 2008 (régimes général et agricole) Chiffres repères personnes de moins de 65 ans vivent avec moins de 903 par mois, soit 15,7% des moins de 65 ans en Plus de enfants vivent dans des familles en situation de fragilité financière (35 à 45% de l ensemble de la population). Sources : Caf, MSA, Insee 8 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

15 DÉTERMINANTS SOCIAUX DE L ÉTAT DE SANTÉ > Fragilité financière et vieillissement Faits marquants Une proportion d allocataires du minimum vieillesse supérieure à la moyenne nationale Des allocataires relativement plus nombreux dans le Gers et le Tarn et Garonne. Des cantons marqués par la précarité et le caractère rural de la population âgée dans l Ariège, le Gers et l Aveyron. Allocation supplémentaire du minimum vieillesse et Allocation solidarité aux personnes âgées Département Nbre d allocataires * de l AS (2008) Part des allocataires parmi la population des 65 ans et plus (%) Ariège ,4 Aveyron ,7 Haute Garonne ,7 Gers ,5 Lot ,5 Hautes Pyrénées ,0 Tarn ,3 Tarn et Garonne ,5 Midi-Pyrénées ,1 France métrop ,9 * régime général et agricole uniquement Sources : Fédération des CAF, AROMSA Chiffres repères Allocation supplémentaire du minimum vieillesse en 2007 Part des allocataires parmi la population des 60 ans et plus* Près de personnes âgées de 65 ans ou plus perçoivent l Allocation Supplémentaire du minimum vieillesse (AS) et l Allocation Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA) en % ont 75 ans ou plus. * Données localisées pour les régimes général et agricole, soit allocataires Sources : fédération des Caf de Midi-Pyrénées, AROMSA, Insee 9 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

16 DÉTERMINANTS SOCIAUX DE L ÉTAT DE SANTÉ > Couverture Maladie Universelle Complémentaire Faits marquants Une proportion de bénéficiaires de la CMUc légèrement inférieure à la moyenne nationale. De fortes disparités inter et intra départementales. Des taux plus élevés en Ariège et dans le Tarn et Garonne. Des taux particulièrement faibles en Aveyron. Nombre et % estimé de bénéficiaires* de la CMUc parmi les moins de 65 ans au 30 juin 2010 Nombre %** % médian (1) Ariège ,5 8,6 Aveyron ,5 3,1 Haute-Garonne ,6 4,1 Gers ,7 5,0 Lot ,8 4,8 Hautes-Pyrénées ,8 3,7 Tarn ,2 4,5 Tarn-et-Garonne ,0 6,6 Midi-Pyrénées ,8 4,6 France métropolitaine ,1 - (1) dans la moitié des cantons le % est inférieur à cette valeur et dans l'autre moitié il est supérieur * assurés et ayant-droits ** % estimé avec la population des moins de 65 ans - RP2007 Sources : CNAMTS, MSA, RSI, Insee RP2007-Exploitation Orsmip Chiffres repères % de bénéficiaires de la CMUc parmi les moins de 65 ans dans les cantons de Midi-Pyrénées au 30 juin 2010 Plus de personnes bénéficiaient de la CMUc, soit 6,8 % de la population. France métrop.: 7,1% Midi-Pyrénées : 6,8% Discrétisation : seuils naturels (Jenks) * Population de référence : France entière, Insee RP 2006 Sources : Inserm CépiDC-Insee Exploitation Fnors-Orsmip (données lissées) 10 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

17 > PARTIE 3 INDICATEURS DE SANTE Espérance de vie et mortalité Générale Prématurée Prématurée évitable Vue d ensemble sur la morbidité Les affections de longue durée La morbidité hospitalière sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

18 INDICATEURS DE SANTÉ Faits marquants > Espérance de vie En 2007, une des meilleures espérances de vie de France : 2 e rang pour les hommes, 2 e rang pour les femmes. Une augmentation de 1,9 ans pour les hommes, 1,6 ans pour les femmes (1,7 et 1,4 ans en France) entre 2002 et Espérance de vie à la naissance en 2007 Hommes Femmes Une espérance de vie moins longue en Ariège pour les hommes comme pour les femmes et dans le Tarn et Garonne pour les femmes au regard de la moyenne nationale. Source : Insee Évolution de l espérance de vie à la naissance entre 2002 et 2007 Hommes Femmes France MidiPyrénées France Midi Pyrénées , Source : Insee Espérance de vie à la naissance en 2007 dans les départements Départements Hommes Femmes Ariège 76,1 84,0 Aveyron 78,9 84,8 Haute-Garonne 79,2 85,5 Gers 79,1 84,8 Lot 78,6 84,8 Hautes-Pyrénées 77,4 84,6 Tarn 78,8 84,6 Tarn et Garonne 78,1 84,1 Midi-Pyrénées 78,7 85,0 France métrop. 77,5 84,3 Source : Insee 12 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

19 INDICATEURS DE SANTÉ Faits marquants > Mortalité générale Une diminution régulière de la mortalité générale. Des niveaux de mortalité générale ( ) significativement inférieurs à la moyenne nationale pour l ensemble de la région. Mais une surmortalité significative en Ariège pour l ensemble de la population et pour les hommes dans les Hautes-Pyrénées. Chiffres repères Chaque année, plus de décès. Évolution de la mortalité générale en Midi-Pyrénées et en France entre 2002 et 2006 Tauxcomparatifpour Tauxcomparatifpour HOMMES FEMMES France(10%) MidiPyrén.(11%) France(12%) MidiPyrén.(12%) Taux standardisés pour habitants sur la population française (RP2006) (moyenne mobile sur 3 ans) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip Taux comparatif de mortalité générale en 2002 et 2006* Taux pour HOMMES Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP France2002 France2006 Taux pour FEMMES France2002 France Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP * moyenne triennale Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip 13 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

20 INDICATEURS DE SANTÉ Faits marquants > Mortalité prématurée Au 3 e rang des régions ayant les plus faibles taux de mortalité prématurée pour les hommes et au 2 e rang pour les femmes. Taux comparatifs* de mortalité prématurée en Hommes Femmes Une mortalité prématurée deux fois plus élevée chez les hommes. Une diminution de 7% ces cinq dernières années. Pour les hommes, une opposition nette entre la situation favorable en Haute- Garonne et dans l Aveyron et celle plus défavorable en Ariège. Pour les femmes, seul le département de la Haute- Garonne a une mortalité prématurée significativement inférieure à la moyenne nationale. Chiffres repères Chaque année, près de décès «prématurés» qui surviennent avant 65 ans. *tauxstandardiséspour100000habitantssurlapopulationfrançaise(2006) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Fnors Évolution de la mortalité prématurée en Midi-Pyrénées et en France entre 2002 et 2006 Tauxcomparatifpour Tauxcomparatifpour HOMMES FEMMES France(10%) MidiPyrén.(7%) France(7%) MidiPyrén.(9.5%) Taux standardisés pour habitants sur la population française (RP2006) (moyenne mobile sur 3 ans) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip 14 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

21 INDICATEURS DE SANTÉ > Mortalité prématurée Taux comparatif mortalité prématurée en 2002 et 2006* Taux pour HOMMES France2002 France Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP Taux pour FEMMES France2002 France Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP * moyenne triennale Sources : Inserm CepiDC, Insee Exploitation Orsmip Lesprincipalescausesdedécèsprématurésen HOMMES Effectifs* % %enfrance Cancerdupoumon ,7 12,2 Suicide 202 7,0 7,5 Cardiopathieischémique 189 6,5 6,0 Accidentsdelacirculation 160 5,5 4,0 CancersdeVADS 121 4,2 4,7 Autres ,1 65,6 Ensembledesdécèsprématurés ,0 100,0 FEMMES Effectifs* % %enfrance Cancerdusein ,5 12,4 Cancerdupoumon 113 8,1 7,6 Suicide 73 5,2 5,9 Cancercolonrectum 57 4,1 3,6 Accidentsdelacirculation 44 3,2 2,3 Autres ,9 68,2 Ensembledesdécèsprématurés ,0 100,0 * moyenne Sources : Inserm CepiDC Exploitation Orsmip 15 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

22 INDICATEURS DE SANTÉ Faits marquants > Mortalité prématurée évitable Une des régions ayant les plus faibles taux de mortalité évitable liée à des comportements à risque mais la France, au niveau européen, est en situation très défavorable. Une augmentation du niveau de mortalité prématurée évitable entre 2002 et 2006 (une baisse de 10.2% en moyenne nationale). Des disparités interdépartementales importantes. En , seuls 3 départements, la Haute- Garonne, l Aveyron et le Tarn ont des taux significativement inférieurs à la moyenne nationale. L Ariège, le Gers et le Lot affichent les niveaux de mortalité évitable les plus élevés de la région et en augmentation. Le poids relativement important des pathologies liées à la consommation de tabac mais aussi d alcool en Ariège, l importance relative des accidents de la circulation dans le Tarn et le Tarn et Garonne et celle des suicides dans le Lot et les Hautes-Pyrénées. Chiffres repères En , décès chaque année sont des décès «évitables» si on les réduit aux comportements à risque tels que le tabagisme, l alcoolisme, les conduites dangereuses Plus de décès concernent des hommes de moins de 65 ans, 300 décès des femmes de moins de 65 ans. Évolution des taux standardisés de mortalité prématurée «évitable» liée à des comportements à risque* en Midi-Pyrénées et en France entre 2002 et 2006 (Hommes et femmes) * Cancers des voies aérodigestives supérieures, de l œsophage, du poumon, psychoses alcooliques, cirrhoses, accidents de la circulation, chutes accidentelles, suicide et sida Taux standardisés pour habitants sur la population française (RP2006) (moyenne mobile sur 3 ans) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip Taux comparatif mortalité prématurée «évitable» en 2002 et 2006 Taux pour Hommesetfemmes Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP * moyenne triennale Sources : Inserm CepiDC, Insee Exploitation Orsmip Taux brut de mortalité prématurée évitable liée à des comportements à risque* en Tauxcomparatifpour Cancer poumon Path.liées alcool Cancer VADS * taux bruts pour personnes de moins de 65 ans Sources : Inserm CepiDC, Insee - exploitation Orsmip suicide Accident circulation France(10%) MidiPyrén.(+7%) France2002 France2006 Chutes Ariège ,6 7,6 15,3 11,4 2,1 0,9 Aveyron ,7 7,5 16,8 9,6 2,1 0,6 HteGne ,7 4,7 6,9 5,9 1,2 1,1 Gers ,0 8,5 17,7 11,4 3,4 0,5 Lot ,9 6,0 18,7 11,2 3,4 1,8 HtesPyr ,3 9,5 19,5 7,6 2,8 1,3 Tarn ,1 6,0 15,9 15,0 0,9 1,1 TarnetGne ,8 7,1 13,0 13,4 2,2 0,5 MidiPyr ,9 6,2 12,2 9,1 1,8 1,0 Francemétr ,8 8,7 14,5 7,3 1,9 1,4 VIH 16 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

23 INDICATEURS DE SANTÉ > Mortalité prématurée évitable Évolution des taux comparatifs de mortalité prématurée évitable (liée à des comportements à risque) pour personnes ( ) ,1 75,1 80,4 75,4 72, ,1 71,7 72,8 70,9 69, ,1 71,7 72,8 70,9 69,2 Ariège FranceMétrop ,2 62,1 60,2 59,4 56,9 Aveyron FranceMétrop ,1 71,7 72,8 70,9 69,2 48,1 49,0 47,7 43,0 42, ,1 66,9 71,7 72,8 70,9 69,2 67,3 63,8 65,0 60, HauteGaronne FranceMétrop Gers FranceMétrop ,1 71,7 72,8 70,9 69,2 69,5 70,2 69, ,1 71,7 72,8 70,5 72,0 71,1 70,9 69,2 68,6 66, ,4 58,6 Lot FranceMétrop HautesPyrénées FranceMétrop ,1 71,7 72,8 70,9 69, ,1 71,7 72,8 70,9 69, ,4 59,0 66,3 65,8 63, ,0 61,5 65,6 66,8 64,1 40 Tarn FranceMétrop. 40 TarnetGaronne FranceMétrop Sources : Inserm CépiDC, Insee Exploitation Orsmip sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

24 INDICATEURS DE SANTÉ > Incidence des affections de longue durée Faits marquants Une incidence d admissions en ALD significativement inférieure à la moyenne nationale pour l ensemble des ALD en neutralisant l effet de l âge. Mais les indices comparatifs d incidence en ALD supérieurs à la moyenne nationale pour certaines pathologies : insuffisance cardiaque, affections psychiatriques de longue durée, maladie d Alzheimer, accident vasculaire cérébral et maladie coronaire. Un indice comparatif d incidence de l ensemble des nouvelles prises en charge à 100% pour ALD plus élevé dans le Tarn et Garonne nouvelles admissions chaque année concernent des jeunes de moins de 15 ans : les affections psychiatriques de longue durée sont le motif le plus fréquent. Près de nouveaux cas d ALD concernent des personnes âgées de 65 ans ou plus, soit 57% de l ensemble. Chiffres repères Nombre annuel moyen de nouvelles admissions en ALD pour les principales pathologies en et comparaison à la moyenne nationale en Midi-Pyrénées Nombre par an Répartition (%) Indice Comparatif d'incidence * Tumeur maligne** ,2 93,6 Diabète de type 1 et de type ,5 89,8 Hypertension artérielle ,3 92,0 Insuf. cardiaque grave ,9 112,3 Affections psych. de longue durée ,3 111,9 Maladie coronaire ,0 102,4 Maladie d'alzheimer et autres démences ,4 106,0 Artériopathie chronique ,2 92,6 Accident vasculaire cérébral invalidant ,4 103,9 Insuffisance respiratoire chronique grave ,0 97,9 Autres Ald ,8 Ensemble des 30 ALD ,0 97,7 * L'indice comparatif d'incidence (ICI) est le rapport du nombre d'admissions en ALD observé au nombre d'admissions en ALD qui serait obtenu si les taux d'incidence par sexe et âge étaient identiques dans le département aux taux nationaux. Les valeurs des ICM en gras sont significativement différentes de la moyenne nationale : en rouge pour les valeurs supérieures, en vert pour les valeurs inférieures à la moyenne nationale. Base 100=France métrop. ** sans les tumeurs bénignes ou "in situ" Sources : Cnamts, MSA, RSI - exploitation ORSMIP Nombre annuel moyen de nouvelles admissions en ALD (toutes causes) en et comparaison à la moyenne nationale en Midi-Pyrénées Nombre par an Indice Comparatif d Incidence * Ariège ,3 Aveyron ,6 Haute-Garonne ,2 Gers ,7 Lot ,1 Hautes-Pyrénées ,3 Tarn ,3 Tarn et Garonne ,6 Midi-Pyrénées ,7 * L'indice comparatif d'incidence (ICI) est le rapport du nombre d'admissions en ALD observé au nombre d'admissions en ALD qui serait obtenu si les taux d'incidence par sexe et âge étaient identiques dans le département aux taux nationaux. Les valeurs des ICM en gras sont significativement différentes de la moyenne nationale : en rouge pour les valeurs supérieures, en vert pour les valeurs inférieures à la moyenne nationale. Base 100=France métrop. Sources : Cnamts, MSA, RSI - exploitation ORSMIP Plus de nouvelles admissions en Affection de Longue Durée chaque année. 18 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

25 INDICATEURS DE SANTÉ > Incidence des affections de longue durée Parmi les moins de 15 ans Nombre de nouveaux cas d'ald et répartition des principaux motifs selon l'âge en n ALD Motifd'ALD Nbreannuelmoyen % 23 Affectionspsych.delonguedurée ,5 9 Affectionsneurologiquesetmusculaires ,5 5 Insuf.cardiaquegrave 100 7,8 17 Maladiesmétaboliqueshéréditaires 81 6,3 30 Tumeurmaligne 81 6,3 Les5principales ,3 AutresALD ,7 Total ,0 Parmi les ans n ALD Motifd'ALD Nbreannuelmoyen % 30 Tumeurmaligne ,7 8 Diabètedetype1etdetype ,5 23 Affectionspsych.delonguedurée ,9 13 Maladiecoronaire ,9 12 Hypertensionartérielle ,2 Les5principales ,2 AutresALD ,8 Total ,0 Parmi les ans Parmi les 75 ans ou plus n ALD Motifd'ALD Nbreannuelmoyen % 30 Tumeurmaligne ,2 8 Diabètedetype1etdetype ,9 12 Hypertensionartérielle ,0 13 Maladiecoronaire ,8 5 Insuffisancecardiaquegrave ,6 Les5principales ,5 AutresALD ,5 Total ,0 n ALD Motifd'ALD Nbreannuelmoyen % 30 Tumeurmaligne ,7 5 Insuffisancecardiaque ,4 15 Maladied'Alzheimeretautresdémences ,1 12 Hypertensionartériellesévère ,7 8 Diabètedetype1etdetype ,2 Les5principales ,1 AutresALD ,9 Total ,0 Sources : Cnamts - MSA - RSI - Exploitation Orsmip 19 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

26 INDICATEURS DE SANTÉ Faits marquants > Prévalence des affections de longue durée Près de affections de longue durée début 2010 en Midi-Pyrénées. L ensemble des affections de longue durée correspondant à des maladies cardiovasculaires représente plus de cas, soit 7,7% de la population. Plus de ALD sont liées à des tumeurs malignes, soit 3,8% de la population. Près de personnes sont en ALD pour diabète. Près de personnes sont en ALD pour une affection psychiatrique de longue durée ; parmi eux, (72%) ont moins de 65 ans. Effectifs et taux bruts de prévalence des 30 ALD début 2010 en Midi-Pyrénées n ALD Motifd'ALD Effectif début2010 Tauxpour (1) Agemoyen Maladiescardiovasculaires: ,2 74,9 12 Hypertensionartérielle ,7 76,0 13 Maladiecoronaire ,1 73,1 5 Insuf.cardiaquegrave ,4 76,0 3 Artériopathiechronique ,8 75,2 1 Accidentvasculairecérébralinvalidant ,2 73,3 30 Tumeurmaligne* ,5 69,4 8 Diabètedetype1etdetype ,4 68,5 23 Affectionspsych.delonguedurée ,7 53,2 15 Maladied'Alzheimeretautresdémences ,8 85,8 14 Insuffisancerespiratoirechroniquegrave ,9 69,1 9 Affectionsneurologiquesetmusculaires ,5 49,0 22 Polyarthriterhumatoïdeévolutivegrave ,7 65,3 6 Malchroniquesactivesdufoieetcirrhoses ,2 57,5 16 MaladiedeParkinson ,2 79,3 19 Néphropathiechroniquegraveetsyndr.néphr ,7 61,6 24 Rectocolitehémor.etmaladiedeCrohn ,1 48,1 7 Déficitimmunitaireprimitif,infectionparleVIH ,9 44,7 27 Spondylarthriteankylosantegrave ,1 53,0 25 Scléroseenplaques ,4 50,6 21 PAN,LEAD ** etsclérodermiegénéraliséeévol ,4 58,7 17 Maladiesmétaboliqueshéréditaires ,6 42,4 20 Paraplégie ,9 48,3 11 Hémophiliesetaffect.del'hémostasegraves ,0 48,2 26 Scoliosestructuraleévolutive ,2 26,7 2 Insuffisancesmédullaires ,1 71,1 28 Suitedetransplantationd'organe ,4 52,2 10 Hémoglobinopathies,hémolyses ,5 34,1 29 Tuberculoseactive,lèpre ,6 60,1 18 Mucoviscidose 213 7,5 21,7 4 Bilharziosecompliquée 5 0,2 38,8 99 ALDnonidentifiées ,9 66,5 EnsembledesALD ,9 (1) 68,4 Populationestiméeau (ELPInsee) ,3 (1) Une personne peut être atteinte de plusieurs ALD. En 2008, ce nombre était estimé à 1,08 ALD par assuré du Régime Général (CNAMTS). * sans tumeurs bénignes ou "in situ" **PAN : périartérite noueuse; LEAD : lupus érythémateux aigu disséminé Sources : DRSM - Régime général et SML- MSA - RSI - INSEE - Exploitation Orsmip 20 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

27 INDICATEURS DE SANTÉ > Prévalence des affections de longue durée Les cinq principales ALD selon l'âge (1) début 2010 en Midi-Pyrénées Parmi les moins de 15 ans Parmi les ans n ALD Motifd'ALD Effectifen mars2010 Tauxpour * Garçons en% Filles en% Effectif en% 23 Affectionspsych.delonguedurée ,6 67,6 32,4 9,9 9 Affectionsneurologiquesetmusculaires ,1 59,9 40,1 9,3 5 Insuf.cardiaquegrave ,2 55,1 44,9 7,8 30 Tumeurmaligne** ,5 54,8 45,2 8,7 8 Diabètedetype1etdetype ,3 53,8 46,2 10,4 Les5principales ,7 61,8 38,2 9,4 AutresAld ,5 54,9 45,1 9,2 Total ,9 59,6 40,4 9,4 n ALD Motifd'ALD Effectifen mars2010 Tauxpour * Hommes en% Femmes en% Effectif en% 23 Affectionspsych.delonguedurée ,0 48,7 51,3 46,6 30 Tumeurmaligne** ,9 38,1 61,9 53,7 8 Diabètedetype1etdetype ,7 59,1 40,9 54,2 13 Maladiecoronaire ,4 84,8 15,2 56,7 12 Hypertensionartérielle ,5 58,7 41,3 57,5 Les5principales ,5 53,1 46,9 52,4 AutresALD ,6 54,9 45,1 49,0 Total ,6 53,7 46,3 51,2 Parmi les ans n ALD Motifd'ALD Effectifen mars2010 Tauxpour * Hommes en% Femmes en% Effectif en% 30 Tumeurmaligne** ,1 52,1 47,9 69,7 8 Diabètedetype1etdetype ,9 56,8 43,2 70,1 12 Hypertensionartérielle ,1 53,1 46,9 70,4 13 Maladiecoronaire ,8 80,4 19,6 70,3 23 Affectionspsych.delonguedurée ,0 61,3 38,7 70,6 Les5principales ,9 58,5 41,5 70,3 AutresALD ,6 50,9 49,1 70,2 Total ,5 56,3 43,7 70,3 Parmi les 75 ans ou plus n ALD Motifd'ALD Effectifen mars2010 Tauxpour * Hommes en% Femmes en% Effectif en% 30 Tumeurmaligne** ,0 53,8 46,2 82,9 8 Diabètedetype1etdetype ,6 36,8 63,2 84,5 12 Hypertensionartérielle ,2 46,2 53,8 82,9 5 Insuffisance cardiaquegrave ,7 44,7 55,3 85,5 13 Maladiecoronaire ,1 59,2 40,8 84,1 Les5principales ,7 47,6 52,4 84,0 AutresALD ,4 39,0 61,0 85,2 Total ,1 44,9 55,1 84,4 (1) 679 Ald n'ont pu être analysées selon l'âge * taux pour habitants de Midi-Pyrénées ** sans les tumeurs bénignes ou in situ codées en Ald n 30 Sources : DRSM - Régime général et SML- MSA - RSI - INSEE - Exploitation Orsmip 21 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

28 INDICATEURS DE SANTÉ > La morbidité hospitalière : vue d ensemble Avant25ans Les motifs d hospitalisation les plus fréquents sont, pour les garçons, les traumatismes (12,9 pour 100 séjours) et, pour les filles, les séjours liés à la maternité (14,8 pour 100 séjours).pour les deux sexes, les pathologies digestives (maladies des dents et appendicite notamment) arrivent au deuxième rang des causes d hospitalisation (10,7 pour 100 séjours pour les garçons et 12,5 pour les filles). Les atteintes respiratoires (pathologies des amygdales, des végétations adénoïdes, asthme), au nombre de 8,3 pour 100 séjours chez les garçons et de 5,9 chez les filles, et les motifs liés à la surveillance, aux bilans ou à la prévention (5,5% chez les garçons contre 4,9% chez les filles) viennent ensuite au 3 e et 4 e rang pour les garçons et au 4 e et 3 e rang pour les filles. Entre25et64ans Après les séjours liés à la maternité pour les femmes (20,6 pour 100 séjours), les motifs liés aux pathologies digestives arrivent en tête des motifs de recours à l hôpital pour les hommes comme pour les femmes (16,1 pour 100 séjours chez les hommes et 12,8 chez les femmes). Viennent ensuite les maladies de l appareil circulatoire pour les hommes (9,6 pour 100 séjours) et les tumeurs pour les femmes (8,6%). Sont également fréquentes, les maladies ostéoarticulaire, les lésions traumatiques, les tumeurs chez les hommes, et les maladies ostéoarticulaire, les maladie génitourinaire chez les femmes % 1% 1% 2% 2% 1% 1% 1% 2% 2% 2% 4% 3% 5% 4% 6% 6% 6% Femmes 13% 15% 24% 0% 10% 20% 30% (1) Codes Z : Motifs de recours aux services de santé autres que maladies ou traumatismes, tels que surveillance, prévention, motifs sociaux, etc. Sources : ARS, PMSI 2009 Codes d'utilisat particulière Malform. congénitales Oreille et apophyse mastoïde Maladies du sang Affections périnatales Maladies de la peau Mal. Infect. et parasitaires Troubles mentaux Mal. endocriniennes Système nerveux Oeil et annexes Appareil Respiratoire Appareil génito urinaire Sympt. et signes mal définis Syst. ostéo articulaire Trauma. et empoisonnem. Tumeurs Appareil circulatoire Appareil digestif Codes Z (1) Grossesse, accouch.., puerpéralité Codes d'utilisat particulière Malform. congénitales Oreille et apophyse mastoïde Maladies du sang Affections périnatales Maladies de la peau Mal. Infect. et parasitaires Troubles mentaux Mal. endocriniennes Système nerveux Oeil et annexes Appareil Respiratoire Appareil génito urinaire Sympt. et signes mal définis Syst. ostéo articulaire Trauma. et empoisonnem. Tumeurs Appareil circulatoire Appareil digestif Codes Z (1) Grossesse, accouch.., puerpéralité 0% 1% 0% 2% 2% 1% 1% 1% 4% 3% 3% 3% 3% 4% 6% 5% 5% Hommes 8% % 0% 1% 1% 0% 1% 1% 2% 2% 2% 2% 4% 5% 5% 5% 7% 8% 8% Femmes 13% 14% 21% 0% 10% 20% 30% (1) Codes Z : Motifs de recours aux services de santé autres que maladies ou traumatismes, tels que surveillance, prévention, motifs sociaux, etc. Sources : ARS, PMSI % 13% 26% 0% 10% 20% 30% 0% 0% 1% 1% 0% 0% 1% 1% 2% 3% 2% 4% 4% Hommes 6% 7% 9% 9% 9% 10% 16% 15% 0% 10% 20% 22 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

29 INDICATEURS DE SANTÉ Àpartirde65ans > La morbidité hospitalière : vue d ensemble Les maladies de l appareil circulatoire sont la première cause de recours à l hôpital : elles représentent près de 1 séjour hospitalier sur 7 (16,5 pour 100 séjours chez les hommes et 13,4 chez les femmes). Pour les femmes, les maladies de l œil motivent 12,1 séjours pour 100 ; trois groupes interviennent ensuite dans des proportions proches : les traumatismes (8,4%), les maladies ostéo-articulaire (8,2%) et les tumeurs (8,0%). Pour les hommes, les affections les plus représentées après les maladies cardiovasculaires sont les tumeurs (11,6%), les maladies de l oeil (8,6%). Codes d'utilisat particulière Malform. congénitales Oreille et apophyse mastoïde Maladies du sang Affections périnatales Maladies de la peau Mal. Infect. et parasitaires Troubles mentaux Mal. endocriniennes Système nerveux Oeil et annexes Appareil Respiratoire Appareil génito urinaire Sympt. et signes mal définis Syst. ostéo articulaire Trauma. et empoisonnem. Tumeurs Appareil circulatoire Appareil digestif Codes Z (1) Grossesse, accouch.., puerpéralité 0% 0% 0% 0% 0% 1% 1% 1% 2% 1% 3% 5% 4% Hommes 6% 5% 9% 8% 11% % 0% 0% 0% 1% 0% 2% 1% 3% 2% 4% 3% 5% Femmes 7% 8% 8% 8% 10% 12% 11% 13% 0% 10% 20% (1) Codes Z : Motifs de recours aux services de santé autres que maladies ou traumatismes, tels que surveillance, prévention, motifs sociaux, etc. Sources : ARS, PMSI % 14% 17% 0% 10% 20% 30% 23 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

30 24 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

31 > PARTIE 4 PATHOLOGIES ET PROBLÈMES DE SANTE Cancers Cancer colorectal Cancer du sein Cancer de la prostate Cancer de la trachée, des bronches et du poumon Cancer des voies aéro-digestives supérieures Maladies cardiovasculaires Cardiopathies ischémiques Accidents vasculaires cérébraux Séjours hospitaliers pour insuffisance cardiaque Diabète Maladies de l appareil respiratoire Mortalité, ALD liées aux maladies de l appareil respiratoire Patients hospitalisés pour asthme Maladies infectieuses et parasitaires Infection VIH-sida Tuberculose Santé mentale Suicide et tentatives de suicide Affections psychiatriques sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

32 PATHOLOGIES ET PROBLÈMES DE SANTÉ > Cancers Ensemble des cancers Faits marquants Une forte progression de l incidence du nombre de nouveaux cas de cancer liée à l augmentation de la population, à son vieillissement mais aussi à l augmentation du risque. En France, l analyse des modifications démographiques de la population ces 25 dernières années montre que 25% de la progression du nombre de cancers est due à l augmentation de la population, 20% à son vieillissement et 55% à l augmentation du risque. Évolution de l'incidence du nombre de cancers en Midi-Pyrénées en 1995, 2005 et "projection 2010" Source : FRANCIM Taux comparatif* de mortalité par cancers en Hommes Femmes Hommes Femmes Une mortalité régionale inférieure à la moyenne nationale et en légère baisse. Tous les départements de la région affichent des taux de mortalité significativement inférieurs à la moyenne nationale sauf en Ariège et dans le Tarn et Garonne. Chiffres repères nouveaux cas de cancers par an (projection Francim pour 2010). Plus de décès chaque année nouvelles admissions en ALD par an. Près de habitants en ALD pour cancer début * taux standardisés pour habitants sur la population française (2006) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Fnors, Orsmip Évolution de la mortalité par cancer en Midi-Pyrénées et en France entre 2002 et 2006 Tauxcomparatifpour Tauxcomparatifpour HOMMES FEMMES Taux standardisés pour habitants sur la population française (RP2006) (moyenne mobile sur 3 ans) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip France(6%) MidiPyrén.(7%) France(4%) MidiPyrén.(3%) 26 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

33 PATHOLOGIES ET PROBLÈMES DE SANTÉ > Cancers Ensemble des cancers Taux comparatif de mortalité par cancer en 2002* et 2006* Tauxcomparatifs pour100000hab HOMMES Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP France2002 France2006 Tauxcomparatifs pour100000hab FEMMES France2002 France Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP * moyenne triennale Sources : Inserm CépiDc, Insee Exploitation Orsmip Hommes Femmes Estimation incidence 2005 (1) ALD n 30 (2) ICM Estimation incidence 2005 (1) ALD n 30 (2) ICM Départ. N/an N/an ICI* N/an N/an ICI* Ariège , ,2 102 Aveyron , ,6 91 Haute-Garonne , ,0 93 Gers , ,2 89 Lot , ,6 94 Hautes-Pyrénées , ,1 90 Tarn , ,1 88 Tarn & Garonne , ,3 104 Midi-Pyrénées , ,5 93 (1) estimation Francim (2) CIM10 : C00-C99 * Indice comparatif d'incidence - base 100 = France métropolitaine Sources : Francim, Cnamts, MSA, RSI, Insee - Exploitation Orsmip Effectifs et taux bruts de prévalence des ALD pour tumeur maligne(2) en 2010 Effectif Taux pour 100(1) Hommes en % Femmes en % Age moyen Midi-Pyrénées ,8 48,1 51,9 69,4 (1) taux pour 100 habitants de Midi-Pyrénées (estimations Insee au ) (2) sans les tumeurs bénignes ou "in situ" - CIM10 : C00-C99 Sources : DRSM - Régime général et SML- MSA - RSI - INSEE - Exploitation Orsmip Effectifs et taux bruts de prévalence des ALD* pour tumeur maligne(2) dans les départements de Midi-Pyrénées en 2010 Ariège Aveyron Haute-Gne Gers Lot Htes-Pyr. Tarn Tarn et Gne Effectifs Taux pour 100 (1) 3,7 3,9 3,1 4,1 4,4 4,1 4,2 3,4 (1) taux pour 100 habitants de Midi-Pyrénées (estimations Insee au ) (2) sans les tumeurs bénignes ou "in situ" - CIM10 : C00-C99 * non comprises les ALD non localisées dans les départements Sources : DRSM - Régime général et SML- MSA - RSI - INSEE - Exploitation Orsmip 27 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

34 PATHOLOGIES ET PROBLÈMES DE SANTÉ > Cancers Cancer colorectal Faits marquants Une stabilisation récente des données d incidence comme dans le reste de la France. Une sous mortalité significative à l échelon régional, essentiellement liée à une sous mortalité significative en Haute- Garonne et dans le Lot. Une situation relativement homogène dans les autres départements qui ne diffère pas de la moyenne nationale. Évolution de l'incidence du nombre de cancers colorectaux en Midi-Pyrénées en 1995, 2005 et "projection 2010" Source : FRANCIM Taux comparatif de mortalité* par cancer colorectal en (pour hab.) Hommes Femmes Hommes Femmes Chiffres repères Près de nouveaux cas de cancers par an (projection 2010 Francim) nouvelles ALD par an. Plus de 800 décès liés à cette pathologie par an. Plus de habitants en ALD pour cette affection début * taux standardisés pour habitants sur la population française (2006) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip Évolution de la mortalité par cancer colorectal en Midi-Pyrénées et en France entre 2002 et 2006 Tauxcomparatifpour Tauxcomparatifpour HOMMES FEMMES France(6%) MidiPyrén. (6%) France(6%) MidiPyrén.(4%) Taux standardisés pour habitants sur la population française (RP2006) (moyenne mobile sur 3 ans) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip 28 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

35 PATHOLOGIES ET PROBLÈMES DE SANTÉ > Cancers Cancer colorectal Taux comparatif de mortalité par cancer colorectal en 2002* et 2006* Taux pour hommes 45 HOMMES France2002 France Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP Taux pour femmes 30 FEMMES France2002 France Départ. Estimation incidence 2005 (1) * moyenne triennale Sources : Inserm CépiDc, Insee Exploitation Orsmip Hommes Estimation incidence 2005 (1) Femmes ALD n 30 (2) N/an N/an ICI* ICM N/an N/an ICI* ALD n 30 (2) ICM Ariège , ,5 116 Aveyron , ,6 106 Haute-Garonne , ,5 90 Gers ,6 ns ,3 70 Lot , ,9 80 Hautes-Pyrénées , ,7 95 Tarn , ,0 93 Tarn & Garonne , ,8 116 Midi-Pyrénées , ,2 94 (1) estimation Francim (2) CIM 10 : C18-C21 * Indice comparatif d'incidence - base 100 = France métropolitaine Sources : Francim, Cnamts, MSA, RSI, Insee - Exploitation Orsmip Effectifs et taux bruts de prévalence des ALD pour cancer colorectal(2) en 2010 Effectif Taux pour 100(1) Hommes en % Femmes en % Age moyen Midi-Pyrénées ,4 51,0 49,0 75,1 (1) taux pour 100 habitants de Midi-Pyrénées (estimations Insee au ) (2) CIM 10 : C18-C21 Sources : DRSM - Régime général et SML- MSA - RSI - INSEE - Exploitation Orsmip 10 Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP Effectifs et taux bruts de prévalence des ALD* pour cancer colorectal(2) dans les départements de Midi-Pyrénées en 2010 Ariège Aveyron Haute-Gne Gers Lot Htes-Pyr. Tarn Tarn et Gne Effectifs Taux pour 100 (1) 0,4 0,5 0,3 0,5 0,5 0,5 0,5 0,4 (1) taux pour 100 habitants de Midi-Pyrénées (estimations Insee au ) (2) CIM 10 : C18-C21 Sources : DRSM - Régime général et SML- MSA - RSI - INSEE - Exploitation Orsmip * non comprises les ALD non localisées dans les départements 29 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

36 PATHOLOGIES ET PROBLÈMES DE SANTÉ > Cancers Cancer du sein Faits marquants Un nombre de cancers et un taux d incidence qui a beaucoup augmenté entre 1995 et Évolution de l'incidence du nombre de cancers du sein en Midi-Pyrénées en 1995, 2005 et "projection 2010" Femmes Une sous mortalité en moyenne régionale essentiellement liée à une situation plus favorable en Haute-Garonne, dans les Hautes-Pyrénées et dans le Tarn. Une augmentation de la mortalité en Ariège, dans le Lot et dans le Tarn et Garonne à surveiller. Chiffres repères Source : FRANCIM Taux comparatif de mortalité* par cancer du sein en (pour femmes) Plus de nouveaux cas de cancer par an (projections Francim 2010). Plus de 500 décès chaque année. Près de femmes en ALD pour cette affection début * taux standardisés pour habitants sur la population française (2006) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip Évolution de la mortalité par cancer du sein en Midi-Pyrénées et en France entre 2002 et 2006 Tauxcomparatifpour FEMMES France(4%) MidiPyrén.(1%) Taux standardisés pour habitants sur la population française (RP2006) (moyenne mobile sur 3 ans) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip 30 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

37 PATHOLOGIES ET PROBLÈMES DE SANTÉ > Cancers Cancer du sein Taux comparatif de mortalité par cancer du sein en 2002* et 2006* * moyenne triennale Sources : Inserm CépiDc, Insee - Exploitation Orsmip Départements Incidenceestimée 2005(1) Femmes ALDn 30(2) N/an N/an ICI* ICM Ariège ,7 99 Aveyron ,2 96 HauteGaronne ,6 87 Gers ,0 93 Lot ,6 106 HautesPyrénées ,7 84 Tarn ,6 80 TarnetGaronne ,9 119 MidiPyrénées ,2 92 (1) estimation Francim (2) CIM 10 : C50 * Indice comparatif d'incidence - base 100 = France métropolitaine Sources : Francim, Cnamts, MSA, RSI, Insee - Exploitation Orsmip Effectifs et taux bruts de prévalence des ALD pour cancer du sein (2) début 2010 Effectif Tauxpour100(1) Agemoyen Taux pour femmes MidiPyrénées ,9 67,0 (1) taux pour 100 habitants de Midi-Pyrénées (estimations Insee au ) (2) CIM 10 : C50 Sources : DRSM - Régime général et SML- MSA - RSI - INSEE - Exploitation Orsmip Effectifs et taux bruts de prévalence des ALD* pour cancer du sein (2) dans les départements de Midi-Pyrénées début 2010 Ariège Aveyron HauteGne Gers Lot HtesPyr. Tarn TarnetGne Effectifs Tauxpour100(1) 1,8 2,0 1,6 1,9 2,1 2,0 1,9 1,8 (1) taux pour 100 habitants de Midi-Pyrénées (estimations Insee au ) (2) CIM 10 : C50 Sources : DRSM - Régime général et SML- MSA - RSI - INSEE - Exploitation Orsmip * non comprises les ALD non localisées dans les départements FEMMES Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP France2002 France sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

38 PATHOLOGIES ET PROBLÈMES DE SANTÉ > Cancers Cancer de la prostate Faits marquants Une très forte augmentation de l incidence des cancers de la prostate. Une sous mortalité régionale significative liée à des niveaux de mortalité significativement inférieurs en Haute-Garonne, dans le Lot et le Tarn et Garonne. Chiffres repères Plus de nouveaux cas de cancer chaque année (projections Francim 2010). Plus de 430 décès chaque année hommes en ALD pour cette affection début Évolution de l'incidence du nombre de cancers de la prostate en Midi-Pyrénées en 1995, 2005 et "projection 2010" Source : FRANCIM HOMMES 1311 Évolution de la mortalité par cancer de la prostate en Midi-Pyrénées et en France entre 2002 et 2006 Tauxcomparatifpour Taux standardisés pour habitants sur la population française (RP2006) (moyenne mobile sur 3 ans) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip HOMMES France(12%) MidiPyrén. (22,5%) Taux comparatif de mortalité par cancer de la prostate en 2002* et 2006* Taux pour hommes * moyenne triennale Sources : Inserm CépiDc, Insee Exploitation Orsmip HOMMES Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP France2002 France sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

CANCER DU CÔLON-RECTUM O. DA SILVA (ORSL), N. LEONE (Registre des cancers), JP. FERLEY (ORSL) CONTEXTE NATIONAL

CANCER DU CÔLON-RECTUM O. DA SILVA (ORSL), N. LEONE (Registre des cancers), JP. FERLEY (ORSL) CONTEXTE NATIONAL Dossier réalisé par l Observatoire Régional de la Santé du Mai 22 avec la collaboration du Registre Général des Cancers en région La santé observée en O. DA SILVA (ORSL), N. LEONE (Registre des cancers),

Plus en détail

Statistiques de mortalité en Région de Bruxelles-Capitale 2003-2004

Statistiques de mortalité en Région de Bruxelles-Capitale 2003-2004 OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL BRUXELLES OBSERVATORIUM VOOR GEZONDHEID EN WELZIJN BRUSSEL Statistiques de mortalité en Région de Bruxelles-Capitale 23-24 2 8 Commission communautaire commune 2 COLOPHON

Plus en détail

de la ville de Toulouse

de la ville de Toulouse 1 er PROFIL «SANTÉ» de la ville de Toulouse Juin 2009 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE LA SANTÉ DE MIDI PYRÉNÉES Faculté de Médecine 37 allées Jules Guesde 31073 Toulouse cedex 05.61.53.11.46 www.orsmip.org TRAVAIL

Plus en détail

Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé 13ème colloque national des ORS Bordeaux, 4 avril 2013

Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé 13ème colloque national des ORS Bordeaux, 4 avril 2013 Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé 13ème colloque national des ORS Bordeaux, 4 avril 2013 Dr Patricia Saraux-Salaün Xavier Samson Mission santé publique, Ville de Nantes Dr Anne

Plus en détail

Module 1 : Accompagnement d une personne dans les actes de la vie quotidienne LA PROTECTION SOCIALE

Module 1 : Accompagnement d une personne dans les actes de la vie quotidienne LA PROTECTION SOCIALE 1 Hospices Civils de Beaune Module 1 : Accompagnement d une personne dans les actes de la vie quotidienne Institut de formation d aides-soignants Promotion 2015-2016 Date : 8/9/15 Durée : 1h30 LA PROTECTION

Plus en détail

Plan Régional de Santé Publique

Plan Régional de Santé Publique PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES SANITAIRES ET SOCIALES Plan Régional de Santé Publique Avril 2006 Midi-Pyrénées 2 sommaire INTRODUCTION, METHODOLOGIE... 4 BILAN RÉGIONAL

Plus en détail

Point d'avancement sur l'étude de faisabilité : Etat des lieux sanitaire et sociodémographique

Point d'avancement sur l'étude de faisabilité : Etat des lieux sanitaire et sociodémographique Point d'avancement sur l'étude de faisabilité : Etat des lieux sanitaire et sociodémographique Contexte Présentation de l étude Protocole Réalisation de l étude pilote Le contexte Contexte Contexte réglementaire

Plus en détail

Forum territorial de santé Sud de l Oise 12 mai 2011

Forum territorial de santé Sud de l Oise 12 mai 2011 Forum territorial de santé Sud de l Oise 12 mai 2011 Synthèse du diagnostic territorial Points positifs Avec plus de 29 000 en 2007, le revenu net imposable moyen des habitants du Sud de l Oise est le

Plus en détail

1 ère partie : Le diagnostic de l état de santé de la population

1 ère partie : Le diagnostic de l état de santé de la population Travaux Préparatoires au Plan Stratégique Régional de Santé 1 ère partie : Le diagnostic de l état de santé de la population Version 1 1 2 AVERTISSEMENT: Cette nouvelle version du diagnostic Etat de Santé

Plus en détail

Affections Longue Durée : Incidence 2013 et Prévalence au 31 décembre 2013

Affections Longue Durée : Incidence 2013 et Prévalence au 31 décembre 2013 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD février 2015 Affections Longue Durée : Incidence 2013 et Prévalence au 31 décembre 2013 www.msa.fr Février 2015 Tableau de bord

Plus en détail

La prise en charge des personnes atteintes d une

La prise en charge des personnes atteintes d une Les affections de longue durée Les aspects économiques des affections de longue durée Les dépenses de soins des 12 % d assurés bénéficiant de la prise en charge en ALD représentent 60 % des remboursements

Plus en détail

LE RAPPEL PHYSIOLOGIQUE

LE RAPPEL PHYSIOLOGIQUE LE RAPPEL PHYSIOLOGIQUE LE CANCER Causes de décès - Nombre de décès - Taux comparatifs - Survie à 5 ans Nombre de décès (Sénat) La France se caractérise par une mortalité encore excessive avant 65 ans

Plus en détail

Arrêts de travail pour maladie : exemples de travaux à partir des données du Sniiram Nadine Colinot, Christelle Gastaldi-Ménager

Arrêts de travail pour maladie : exemples de travaux à partir des données du Sniiram Nadine Colinot, Christelle Gastaldi-Ménager 1 Arrêts de travail pour maladie : exemples de travaux à partir des données du Sniiram Nadine Colinot, Christelle Gastaldi-Ménager CNAMTS Direction de la Stratégie, des Etudes et des Statistiques (DSES)

Plus en détail

Indicateurs Santé-Social

Indicateurs Santé-Social Synthèse Synthèse Indicateurs Santé-Social à La Réunion Synthèse régionale Septembre 2013 Sommaire Introduction 3 Répertoire des sigles 5 Données de cadrage 6 Précarité financière 8 Chômage et emploi 12

Plus en détail

Épreuves du concours

Épreuves du concours Épreuves du concours 1. Quelle est l épreuve écrite d admissibilité? 2. Quelle est l épreuve orale d admission? 3. Quel est le programme des épreuves? Les épreuves de sélection du concours d entrée en

Plus en détail

Plus d un bénéficiaire sur quatre réside à Toulouse

Plus d un bénéficiaire sur quatre réside à Toulouse Caractéristiques et recours aux soins des populations bénéficiaires de la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU_C) : plus jeunes, plutôt féminines et en moins bonne santé En Midi-Pyrénées,

Plus en détail

Indicateurs Santé-Social

Indicateurs Santé-Social Synthèse Synthèse Indicateurs Santé-Social à La Réunion Synthèse régionale Décembre 2014 Sommaire Introduction 3 Répertoire des sigles 5 Données de cadrage 6 Précarité financière 8 Chômage et emploi 12

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - FISCALITE -

NOTE JURIDIQUE - FISCALITE - Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - FISCALITE - OBJET : Impôt sur le revenu : l imposition des prestations pour personnes handicapées 1 Allocation

Plus en détail

Les personnes âgées en Provence-Alpes-Côte d Azur :

Les personnes âgées en Provence-Alpes-Côte d Azur : Les personnes âgées en Provence-Alpes-Côte d Azur : éléments démographiques et épidémiologiques Synthèse co-produite avec : l Agence Régionale de l Hospitalisation La Caisse Régionale de l Assurance Maladie

Plus en détail

Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne

Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne Groupement Régional de Santé Publique Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne Novembre 2007 Etude réalisée dans le cadre du Programme Régional Etudes

Plus en détail

Epidémiologie des cancers en Ile-de-France

Epidémiologie des cancers en Ile-de-France CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE PREFECTURE D ILE-DE-FRANCE Observatoire Régional de santé d Ile-de-France Epidémiologie des cancers en Ile-de-France juin 2006 Cette étude a été réalisée par Philippe PEPIN,

Plus en détail

3. Pouvez-vous décrire en quelques mots ce qu est, selon vous, une donnée de santé sensible? (Question ouverte non obligatoire)

3. Pouvez-vous décrire en quelques mots ce qu est, selon vous, une donnée de santé sensible? (Question ouverte non obligatoire) Parler de santé sur le web, quel(s) risque(s)? Ce sondage est destiné à recueillir l opinion des personnes publiant ou ayant publié un ou plusieurs éléments concernant leur santé ou celle d un proche sur

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

ACCÈS AUX SOINS PRIMAIRES

ACCÈS AUX SOINS PRIMAIRES ACCÈS AUX SOINS PRIMAIRES SUR LE TERRITOIRE DU GRAND CHALON Décembre 2010 Ce travail a été réalisé par l'ors de Bourgogne à la demande et avec le soutien financier du Grand Chalon La question de l'évolution

Plus en détail

Diagnostic local de Santé

Diagnostic local de Santé Diagnostic local de Santé SAINT-CLAIR-DU-RHÔNE Juin 2015 Observatoire Régional de la Santé Rhône-Alpes Espace Régional de Santé Publique 9, quai Jean Moulin - 69001 Lyon Tél. : 04 72 07 46 20 - Fax : 04

Plus en détail

Le contexte régional... Page 6. La région. 7. Population et densité.. 11. Population à l horizon 2040.. 14. L état de santé 15

Le contexte régional... Page 6. La région. 7. Population et densité.. 11. Population à l horizon 2040.. 14. L état de santé 15 Atlas Régional et Territorial de Santé 1 du Nord-Pas-de-Calais Avril 2015 Atlas Régional et Territorial de Santé 2 du Nord-Pas-de-Calais Avril 2015 Le contexte régional... Page 6 La région. 7 Population

Plus en détail

Les Grands enjeux de santé publique : 1. Enjeux de la Politique de Santé a. Les droits des personnes malades

Les Grands enjeux de santé publique : 1. Enjeux de la Politique de Santé a. Les droits des personnes malades Définitions : 1. OMS en 1988 définit la Santé Publique : Un concept social et politique qui vise une amélioration de la santé, une plus grande longévité et un accroissement de la qualité de la vie de toutes

Plus en détail

Forum territorial de santé Grand Creillois 17 novembre 2009

Forum territorial de santé Grand Creillois 17 novembre 2009 Forum territorial de santé Grand Creillois 17 novembre 2009 Synthèse du diagnostic territorial Points positifs Élément de dynamisme, la population du Grand Creillois est jeune : 36,7 % des habitants ont

Plus en détail

Analyse de la mortalité des sapeurs-pompiers professionnels actifs au 1 er janvier 1979

Analyse de la mortalité des sapeurs-pompiers professionnels actifs au 1 er janvier 1979 Analyse de la mortalité des sapeurs-pompiers professionnels actifs au 1 er janvier 1979 Cohorte CPRIM - Bilan scientifique de la mortalité des sapeurs-pompiers professionnels actifs au 1 er janvier 1979

Plus en détail

L observatoire. de la sante VILLE DE BREST : Préambule

L observatoire. de la sante VILLE DE BREST : Préambule L observatoire de la santé Les observatoires de l ADEUPa n 1 - Mars 2009 Préambule Cet observatoire s inscrit dans le contrat urbain de cohésion sociale (CUCS) signé en 2007 par l Etat, le Département,

Plus en détail

Tableau de bordtableau de bord

Tableau de bordtableau de bord Tableau de bordtableau de bord Décembre 2009 Introduction Contexte La connaissance de l état de santé de la population est une nécessité dans l élaboration d une politique de santé comme dans son évaluation

Plus en détail

points de r e p e r e

points de r e p e r e j u i l l e t 2 0 0 8 - n u m é r o 1 6 points de r e p e r e Le nombre d entrées en invalidité, pour le régime général de l assurance maladie, est actuellement de près de 75 000 par an pour une population

Plus en détail

questions Pourcentage de personnes ayant recours au moins une fois au médecin en un mois Agriculteur Ouvrier non Ouvrier qualifié qualifié

questions Pourcentage de personnes ayant recours au moins une fois au médecin en un mois Agriculteur Ouvrier non Ouvrier qualifié qualifié Bulletin d information en économie de la santée questions d économie de la santé résultats Re pè res Les résultats sont issus de l enquête Santé et Protection sociale (ESPS), menée tous les deux ans par

Plus en détail

Résultats des Comptes de la Santé 2012 en RD Congo

Résultats des Comptes de la Santé 2012 en RD Congo REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE Secrétariat Général PROGRAMME NATIONAL DES COMPTES NATIONAUX DE LA SANTE «PNCNS» Résultats des Comptes de la Santé 2012 en RD Congo Pr ELOKO

Plus en détail

Fédération nationale des observatoires régionaux de la santé

Fédération nationale des observatoires régionaux de la santé Répertoire des organismes et structures d observation de la santé et de ses déterminants en MIDI-PYRÉNÉES Mai 2010 Ce répertoire a été constitué au cours de l étude sur l état des lieux de l observation

Plus en détail

avec la participation des partenaires de Santé Publique de la Drôme et de l Ardèche Tableau de Bord sur la Santé de la Drôme et de l Ardèche

avec la participation des partenaires de Santé Publique de la Drôme et de l Ardèche Tableau de Bord sur la Santé de la Drôme et de l Ardèche avec la participation des partenaires de Santé Publique de la Drôme et de l Tableau de Bord sur la Santé de la Drôme et de l Mars 212 Ce Tableau de Bord dans les départements de la Drôme et de l a été

Plus en détail

Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne

Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne O B S E R V A T O I R E R E G I O N A L D E L A S A N T E D E M I D I - P Y R E N E E S Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne Novembre 2007 SYSTEME

Plus en détail

Les indemnités journalières des artisans et des commerçants

Les indemnités journalières des artisans et des commerçants Les indemnités journalières des artisans et des commerçants Édition 2012 Les indemnités journalières En cas de maladie, d accident ou d hospitalisation, si votre état de santé nécessite un arrêt de travail,

Plus en détail

N 1271 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE

N 1271 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE N 1271 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'assemblée nationale le 26 novembre 2008. RAPPORT D INFORMATION DÉPOSÉ en application de l

Plus en détail

1. Le contrat local de santé : mieux coordonner les politiques de santé pour améliorer la santé des Bordelais... 3

1. Le contrat local de santé : mieux coordonner les politiques de santé pour améliorer la santé des Bordelais... 3 1 Sommaire 1. Le contrat local de santé : mieux coordonner les politiques de santé pour améliorer la santé des Bordelais... 3 2. Les acteurs et le contenu du contrat local de santé de Bordeaux... 5 3.

Plus en détail

Diagnostic santé-social du Pays du Bocage Bressuirais

Diagnostic santé-social du Pays du Bocage Bressuirais PAYS DU BOCAGE BRESSUIRAIS DIAGNOSTIC Diagnostic santé-social du Pays du Bocage Bressuirais Avec le financement de : Avec la collaboration de : VUE D ENSEMBLE ARS - CONSEIL REGIONAL - IAAT - ORS - PAYS

Plus en détail

AUTEUR. Robert Choinière Unité Connaissance-surveillance Direction Développement et programmes Institut national de santé publique du Québec

AUTEUR. Robert Choinière Unité Connaissance-surveillance Direction Développement et programmes Institut national de santé publique du Québec AUTEUR Robert Choinière Unité Connaissance-surveillance Direction Développement et programmes Institut national de santé publique du Cette étude compare le à 19 pays ainsi qu au reste du Canada. L'utilisation

Plus en détail

Profil des bénéficiaires des dispositifs d'accès aux droits et aux soins CMU ACS ASS AME. Sylvie, 44 ans, en recherche d emploi, perçoit le RSA.

Profil des bénéficiaires des dispositifs d'accès aux droits et aux soins CMU ACS ASS AME. Sylvie, 44 ans, en recherche d emploi, perçoit le RSA. CMU ACS ASS AME BILAN DE SANTÉ Sylvie, 44 ans, en recherche d emploi, perçoit le RSA. > Côté santé, elle bénéfi cie de la Couverture Maladie Universelle. Profil des bénéficiaires des dispositifs d'accès

Plus en détail

Espace Régional de Santé Publique. Diagnostic local de santé sur le territoire Alpes-Sud-Isère

Espace Régional de Santé Publique. Diagnostic local de santé sur le territoire Alpes-Sud-Isère Espace Régional de Santé Publique Diagnostic local de santé sur le territoire Alpes-Sud-Isère Juillet 2008 C ontrat de Dév eloppement Rhône-Alpes "La Matheysine, le Trièves, l Oisans et le Vizillois à

Plus en détail

JOURNÉE DE LA SANTÉ ET DE L ACCÈS AUX DROITS

JOURNÉE DE LA SANTÉ ET DE L ACCÈS AUX DROITS Pour vous informer sur les droits à l Assurance Maladie, le diabète, les offres de prévention, les mesures d accompagnement des patients et le dépistage des cancers, la CPAM du Tarn-et-Garonne et ses partenaires

Plus en détail

0 - Début. État des lieux préalable à l élaboration du plan stratégique régional de santé Rhône-Alpes 2

0 - Début. État des lieux préalable à l élaboration du plan stratégique régional de santé Rhône-Alpes 2 Agence Régionale de Santé Éta t de s li e u x pr é a l a b l e à l é l a b o r a t i o n du pl a n s t r a t é gi q u e r é g i o n a l de sa n t é Rh ô n e -Al p e s Mars 2011 Observatoire Régional de

Plus en détail

une représentation de la morbidité en Paca à une échelle territoriale fine

une représentation de la morbidité en Paca à une échelle territoriale fine Direction de la stratégie et prospective Département observations & études N 17 - octobre 2012 Inégalités de santé : une représentation de la morbidité en Paca à une échelle territoriale fine L'objectivation

Plus en détail

Infection à VIH et Sida à La Réunion

Infection à VIH et Sida à La Réunion Tableau de bord Tableau de bord Infection à VIH et Sida à La Réunion CIRE océan Indien Novembre 2011 Contexte Contexte national Le nombre de personnes ayant découvert leur séropositivité en 2009 est estimé

Plus en détail

Proposition d Assurance santé et soins dentaires ScotiaVie MD

Proposition d Assurance santé et soins dentaires ScotiaVie MD Proposition d Assurance santé et soins dentaires ScotiaVie MD Contrat collectif numéro 50183 C. P. 215, succ. Waterloo, Waterloo (Ontario) N2J 3Z9 Il vous suffit de remplir, de signer et d envoyer la présente

Plus en détail

La santé des Canadiens

La santé des Canadiens La santé des Canadiens La santé d une personne est influencée par toute une série de facteurs, allant de sa composition génétique, à ses conditions de vie et de travail, et à la qualité et la disponibilité

Plus en détail

DOSSIER ADMINISTRATIF DE PRE-ADMISSION EN HÔPITAL DE JOUR DE READAPTATION EN DIABETOLOGIE ET NUTRITION

DOSSIER ADMINISTRATIF DE PRE-ADMISSION EN HÔPITAL DE JOUR DE READAPTATION EN DIABETOLOGIE ET NUTRITION DOSSIER ADMINISTRATIF DE PRE-ADMISSION EN HÔPITAL DE JOUR DE READAPTATION EN DIABETOLOGIE ET NUTRITION A compléter recto verso par le patient, à signer et à nous renvoyer à l adresse postale : Hôtel-Dieu

Plus en détail

Inégalités sociales de santé et accès aux soins. Inégalités sociales de santé et protection sociale 2006-07 Psychomot 1 UPMC/VHF

Inégalités sociales de santé et accès aux soins. Inégalités sociales de santé et protection sociale 2006-07 Psychomot 1 UPMC/VHF Inégalités sociales de santé et accès aux soins INEGALITES SOCIALES DE SANTE Définition : Inégalités/ sociales /de santé Inégalités face à la mort Comparaisons européennes Les maladies inégalitaires Inégalités

Plus en détail

Le financement des soins de santé en France

Le financement des soins de santé en France Le financement des soins de santé en France Présenté par Hans-Martin Späth Maître de Conférences en Economie de la Santé Département pharmaceutique de Santé Publique Plan La protection sociale en France

Plus en détail

Collectif Santé Précarité Montpellier. Groupe de travail : Accès aux droits et aux soins CR de la rencontre du 15/10/10, MDM

Collectif Santé Précarité Montpellier. Groupe de travail : Accès aux droits et aux soins CR de la rencontre du 15/10/10, MDM Groupe de travail : Accès aux droits et aux soins CR de la rencontre du 15/10/10, MDM Au menu de la rencontre : préparation du 17/10/10 - Etat des lieux : Alerte dégradation accès aux droits et aux soins

Plus en détail

santé Les personnes âgées en institution

santé Les personnes âgées en institution et DOSSIERS Les personnes âgées en institution N 22 2011 Selon le volet «pathologies et morbidité» de l enquête réalisée par la Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE LA SANTÉ EN ÎLE-DE-FRANCE 84,9. La santé en Île-de-France

LES CHIFFRES CLÉS DE LA SANTÉ EN ÎLE-DE-FRANCE 84,9. La santé en Île-de-France 75 0% 1525 LES CHIFFRES CLÉS DE LA SANTÉ EN ÎLE-DE-FRANCE 7% 11 746 000 84,9 653 000 773 La santé en Île-de-France Sommaire 1 Situation socio-économique de l Île-de-France 3 2 3 Une région urbaine, riche

Plus en détail

Le cancer. les régions de France. dans. Mortalité Incidence Affections de longue durée Hospitalisations. Collection «Les études du réseau des ORS»

Le cancer. les régions de France. dans. Mortalité Incidence Affections de longue durée Hospitalisations. Collection «Les études du réseau des ORS» F N O R S Fédération nationale des observatoires régionaux de la santé ORS de Bretagne, Franche-Comté, Languedoc-Roussillon, Limousin, Pays de la Loire, Rhône-Alpes Le cancer dans les régions de Mortalité

Plus en détail

Accès des registres aux données de l assurance maladie

Accès des registres aux données de l assurance maladie Colloques registres et politiques de santé publique : Accès des registres aux données 6 et 7 décembre 2012 Accès des registres aux données de l assurance maladie Dr Jean-Paul Prieur, direction du réseau

Plus en détail

Le recours aux soins des femmes en Île-de-France

Le recours aux soins des femmes en Île-de-France Observatoire régional de santé Île-de-France Le recours aux soins des femmes en Île-de-France Exploitation régionale de l enquête ESPS 2008-2010 Avril 2014 Etude réalisée par Nathalie Beltzer, chargée

Plus en détail

Etats de santé et inégalités en région Provence-Alpes-Côte d Azur

Etats de santé et inégalités en région Provence-Alpes-Côte d Azur Etats de santé et inégalités en région Provence-Alpes-Côte d Azur 2 0 1 0 Diagnostics socio-sanitaires des six départements de la région Provence-Alpes-Côte d Azur Préambule Ce document vient compléter

Plus en détail

FICHE DE PRE-ADMISSION EN SSR. Informations administratives et sociales

FICHE DE PRE-ADMISSION EN SSR. Informations administratives et sociales 3442 ANNEXE I FICHE DE PRE-ADMISSION EN SSR Informations administratives et sociales Date d admission souhaitée / / Date de la demande / / Date d admission prévue avec le SSR / / Date d admission réelle

Plus en détail

L Atlas Régional et Territorial de Santé du Nord-Pas-de-Calais 2011

L Atlas Régional et Territorial de Santé du Nord-Pas-de-Calais 2011 Projet Régional de Santé PNord - Pas-de-Calais L Atlas Régional et Territorial de Santé du Nord-Pas-de-Calais 2011 Métropole - Flandre Intérieure Littoral Hainaut - Cambrésis Artois - Douaisis Agence Régionale

Plus en détail

Santé. Franche-Comté Suivi du PPLPIS - décembre 2014. Audrey Mirault (Insee), Didier Carel (ARS)

Santé. Franche-Comté Suivi du PPLPIS - décembre 2014. Audrey Mirault (Insee), Didier Carel (ARS) Audrey Mirault (Insee), Didier Carel (ARS) L impact de l ensemble de ces mesures est suivi à travers quatre indicateurs nationaux : Le taux de renoncement aux soins pour raisons financières Le reste à

Plus en détail

Pour des schémas sectoriels d accompagnement des Centres de soins infirmiers 1 ère partie : les chiffres clefs

Pour des schémas sectoriels d accompagnement des Centres de soins infirmiers 1 ère partie : les chiffres clefs Mois AAAA Pour des schémas sectoriels d accompagnement des de soins infirmiers ère partie : les chiffres clefs Cette première fiche présente, en chiffres, les centres de soins infirmiers (CSI) : une offre

Plus en détail

Le Plan Régional 2006 2008. de Santé Publique. de Franche-Comté

Le Plan Régional 2006 2008. de Santé Publique. de Franche-Comté Le Plan Régional 2006 2008 de Santé Publique de Franche-Comté à Édito La Loi relative à la politique de santé publique, promulguée le 9 août 2004, a retenu l échelon régional comme le niveau pertinent

Plus en détail

MRC d abitibi LA SANTÉ ET LA QUALITÉ DE VIE LES PORTRAITS DE LA. La démographie. Situation sociale. Population vivant seule et en couple

MRC d abitibi LA SANTÉ ET LA QUALITÉ DE VIE LES PORTRAITS DE LA. La démographie. Situation sociale. Population vivant seule et en couple Mai 2015 Territoire en synergie Planification territoriale MRC d Abitibi LES PORTRAITS DE LA MRC d abitibi LA SANTÉ ET LA QUALITÉ DE VIE La démographie En 2013, la population de la MRC d Abitibi se chiffrait

Plus en détail

Lieux de décès en France

Lieux de décès en France Lieux de décès en France A ujourd hui, en France, plus d un français sur deux meurt à l hôpital. Ce constat n est pas nouveau, mais il n est pas aussi homogène qu on le pense parfois. L étude menée par

Plus en détail

ORS de Franche-Comté,

ORS de Franche-Comté, F N O R S Fédération nationale des observatoires régionaux de la santé 62 boulevard Garibaldi 75015 PARIS Tél 01 56 58 52 40 - Mail info@fnors.org ORS de Franche-Comté, Languedoc-Roussillon, Limousin,

Plus en détail

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance Maladie pour 2014

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance Maladie pour 2014 Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance Maladie pour 2014 RAPPORT AU MINISTRE CHARGÉ DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET AU PARLEMENT SUR L ÉVOLUTION DES

Plus en détail

STAGE DE MEDECINE INTERNE HOPITAL VICTOR LAZARTE ECHEGARAY Université Privée Antenor Orrego Trujillo, Pérou

STAGE DE MEDECINE INTERNE HOPITAL VICTOR LAZARTE ECHEGARAY Université Privée Antenor Orrego Trujillo, Pérou Céline ESCOUBET DCEM4, année universitaire 2011-2012 N étudiant : 20604111 INE : 0199014032a STAGE DE MEDECINE INTERNE HOPITAL VICTOR LAZARTE ECHEGARAY Université Privée Antenor Orrego Trujillo, Pérou

Plus en détail

Les dépenses de santé à la lumière des spécificités démographiques et territoriales

Les dépenses de santé à la lumière des spécificités démographiques et territoriales N 327 - Juin 213 des spécificités démographiques En 21, les dépenses en soins de ville se sont élevées à 1 7 euros par habitant en Poitou- Charentes, soit 63 euros de moins qu en ne e. À l inverse, avec

Plus en détail

L essentiel du RSI. Edition 2015 Données 2014

L essentiel du RSI. Edition 2015 Données 2014 L essentiel du RSI Edition 2015 Données 2014 SOMMAIRE AVANT-PROPOS 01 LES COTISANTS ET LEURS COTISATIONS 04 L ASSURANCE MALADIE 11 LES RISQUES D INCAPACITÉ AU TRAVAIL 17 L ASSURANCE VIEILLESSE 22 LE PILOTAGE

Plus en détail

Etats de santé et conditions de vie des personnes âgées en Provence Alpes Côte d Azur

Etats de santé et conditions de vie des personnes âgées en Provence Alpes Côte d Azur Etats de santé et conditions de vie des personnes âgées en Provence Alpes Côte d Azur Lucile Harissart, Marielle Aulagnier, Yolande Obadia La région Provence Alpes Côte d Azur (PACA) comptait au 01/01/2004

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE Paris,le 13 avril 2010 DE LA COHÉSION SOCIALE

DIRECTION GÉNÉRALE Paris,le 13 avril 2010 DE LA COHÉSION SOCIALE Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer, en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille,

Plus en détail

SIGNATURE DE DEUX CONTRATS LOCAUX

SIGNATURE DE DEUX CONTRATS LOCAUX DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DE DEUX CONTRATS LOCAUX DE SANTE EN CREUSE -Felletin Bourganeuf-Royère Aubusson-Felletin Contact presse : 23 janvier 2012 1 CONTRAT LOCAL DE SANTE Un nouvel élan dans le développement

Plus en détail

DOSSIER ADMINISTRATIF

DOSSIER ADMINISTRATIF DOSSIER ADMINISTRATIF (à faire remplir par le patient et à retourner accompagné des renseignements médicaux au Centre d Addictologie d Arzeliers Route d Arzeliers 05300 LARAGNE ) Nom : Prénom : Nom de

Plus en détail

Mars 2014. Addictions. Synthèse documentaire ADDICTIONS POITOU-CHARENTES SYNTHESE

Mars 2014. Addictions. Synthèse documentaire ADDICTIONS POITOU-CHARENTES SYNTHESE Mars 2014 Addictions Synthèse documentaire ADDICTIONS POITOU-CHARENTES SYNTHESE Rapport n 157 Mars 2014 Addictions Synthèse documentaire Les auteurs Stéphane ROBIN Fanny MOREAU Comité de pilotage Maryse

Plus en détail

28millions de personnes suivent un traitement

28millions de personnes suivent un traitement dossier coordonné par Serge Briançon, Geneviève Guérin et Brigitte Sandrin-Berthon Les maladies chroniques 28millions de personnes suivent un traitement au long cours, 15 millions sont atteintes de maladies

Plus en détail

hospitaliers en soins somatiques et psychiatriques au CHUV Centre d Observation et d Analyse du Vieillissement

hospitaliers en soins somatiques et psychiatriques au CHUV Centre d Observation et d Analyse du Vieillissement Centre d Observation et d Analyse du Vieillissement Institut universitaire de médecine sociale et préventive Service de gériatrie et réadaptation gériatrique Centre Personnes d observation et âgées d analyse

Plus en détail

Programme «maladie» - Partie II «Objectifs / Résultats» Objectif n 2 : développer la prévention

Programme «maladie» - Partie II «Objectifs / Résultats» Objectif n 2 : développer la prévention Programme «maladie» - Partie II «Objectifs / Résultats» Objectif n 2 : développer la prévention Indicateur n 2-3 : Indicateurs sur le dépistage du cancer 1 er sous-indicateur : taux de participation au

Plus en détail

Etat de santé des jeunes martiniquais âgés de 16 à 25 ans bénéficiaires du Crédit de Formation Individualisé

Etat de santé des jeunes martiniquais âgés de 16 à 25 ans bénéficiaires du Crédit de Formation Individualisé Etat de santé des jeunes martiniquais âgés de 16 à 25 ans bénéficiaires du Crédit de Formation Individualisé Septembre 2008 SOMMAIRE I. Introduction... 3 II. Méthode... 3 III. Résultats... 4 1. Caractéristiques

Plus en détail

Guide d aide à la recherche documentaire dans la pédagothèque de l Ireps Aquitaine

Guide d aide à la recherche documentaire dans la pédagothèque de l Ireps Aquitaine Guide d aide à la recherche documentaire dans la pédagothèque de l Ireps Aquitaine Ce guide a pour objectif de vous aider dans la recherche documentaire de supports pédagogiques (outils et guides) dans

Plus en détail

Tableau de bord Tableau de bord. Le diabète. à La Réunion

Tableau de bord Tableau de bord. Le diabète. à La Réunion Tableau de bord Tableau de bord Le diabète à La Réunion Décembre 2012 2 Sommaire Introduction 4 Définitions 6 Répertoire des sigles 7 Contexte 8 Prévalence du diabète traité à La Réunion 10 Admissions

Plus en détail

FORMULAIRE DU GUICHET D'ACCÈS POUR CLIENTÈLE SANS MÉDECIN DE FAMILLE

FORMULAIRE DU GUICHET D'ACCÈS POUR CLIENTÈLE SANS MÉDECIN DE FAMILLE Vous trouverez ci-joint le formulaire à remplir pour être inscrit au Guichet d accès pour clientèle sans médecin de famille du CSSS de Beauce. Les informations demandées sont importantes. Elles permettent

Plus en détail

Qu est-ce que le cancer?

Qu est-ce que le cancer? Qu est-ce que le cancer? Pierre-Hugues Fortier Oto-Rhino-Laryngologie Oncologie Cervico-Faciale 3 avril 2012 Le cancer Au Québec 100 nouveaux cas par jour 50 morts par jour A travers le monde 1 nouveau

Plus en détail

Orthèses et Petit Appareillage

Orthèses et Petit Appareillage Orthèses et Petit Appareillage Protection sociale et LégislationL 1/ Protection sociale et Législation Historique Organisation de l Assurance Maladie Le régime général Procédures et circuits de prise en

Plus en détail

Recommandations de Recueil

Recommandations de Recueil Recommandations de Recueil Murielle Mary-Krause INSERM U943 SFLS Juin 2013 Document Ministériel Règles de base Homogénéisation du recueil Envoyé aux ARS et aux différents hôpitaux Recueil de données :

Plus en détail

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé À chacun son stade! Votre profil est unique, votre réponse à l exercice physique

Plus en détail

FAMILLES ET PREVENTION SANTE

FAMILLES ET PREVENTION SANTE OBSERVATOIRE DES FAMILLES DES DEUX SEVRES FAMILLES ET PREVENTION SANTE ENQUETE 2013 - SYNTHESE Afin de donner les moyens à l Institution Familiale de "produire des données familiales", de les recueillir,

Plus en détail

La consommation d alcool : de la tentation à l addiction au dépens de. Dr Sana ABOUZAHIR Médecin généraliste 13 Novembre 2014

La consommation d alcool : de la tentation à l addiction au dépens de. Dr Sana ABOUZAHIR Médecin généraliste 13 Novembre 2014 La consommation d alcool : de la tentation à l addiction au dépens de. Dr Sana ABOUZAHIR Médecin généraliste 13 Novembre 2014 Plan Généralités Effets de l alcool sur la santé Autres effets Rôle du médecin

Plus en détail

PRÉPARATION DU PLAN LOCAL DE SANTÉ PUBLIQUE MARSEILLE CENTRE 2014-2016 :

PRÉPARATION DU PLAN LOCAL DE SANTÉ PUBLIQUE MARSEILLE CENTRE 2014-2016 : Atelier Santé Ville centre PRÉPARATION DU PLAN LOCAL DE SANTÉ PUBLIQUE MARSEILLE CENTRE 2014-2016 : ANNEXE 1 : ETAT DES LIEUX STATISTIQUE Rédaction : Cécile Mériaux JUILLET 2013 A partir des données de

Plus en détail

La santé en chiffres

La santé en chiffres La santé en chiffres Edition 2008-2009 La dépense de soins et de biens médicaux Financement Répartition 2007 par financeur Complémentaires : 13,6 % des dépenses soit 22,3 milliards d euros Assurances 3,2

Plus en détail

Santé-Travail et prévention en Midi-Pyrénées

Santé-Travail et prévention en Midi-Pyrénées Santé-Travail et prévention en Midi-Pyrénées État des lieux mars 2005 OBSERVATOIRE REGIONAL DE LA SANTE DE MIDI-PYRENEES FACULTE DE MEDECINE 37 allées Jules Guesde 31073 TOULOUSE CEDEX Tél : 05.61.53.11.46

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE DE PRÉ ADMISSION DÉPARTEMENTAL DE VAUCLUSE

DOSSIER UNIQUE DE PRÉ ADMISSION DÉPARTEMENTAL DE VAUCLUSE DOSSIER UNIQUE DE PRÉ ADMISSION DÉPARTEMENTAL DE VAUCLUSE en vue d une admission en établissement d accueil pour personnes âgées Etat civil PARTIE 1 : SITUATION ADMINISTRATIVE ET SOCIALE NOM :... PRÉNOMS

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

Portefeuille des produits d assurance individuelle à prestations du vivant. Protection du revenu personnel, du style de vie et de l entreprise

Portefeuille des produits d assurance individuelle à prestations du vivant. Protection du revenu personnel, du style de vie et de l entreprise Portefeuille des produits d assurance individuelle à prestations du vivant Protection du revenu personnel, du style de vie et de l entreprise MARCHÉ DES PROFESSIONNELS Police de la Série Professions OBJECTIF

Plus en détail

Les enjeux du vieillissement

Les enjeux du vieillissement Les enjeux du vieillissement Quelle prise en charge sanitaire et médico-sociale des personnes âgées en 2003? Quelle anticipation des besoins futurs? Etude réalisée pour le Leem et le LIR par Véronique

Plus en détail

FAMILLES ET PREVENTION SANTE

FAMILLES ET PREVENTION SANTE OBSERVATOIRE DES FAMILLES DES DEUX SEVRES FAMILLES ET PREVENTION SANTE ENQUETE 2013 - SYNTHESE Afin de donner les moyens à l Institution Familiale de "produire des données familiales", de les recueillir,

Plus en détail

Résultats provisoires (novembre 2014), ne pas citer 1

Résultats provisoires (novembre 2014), ne pas citer 1 Sortie de l hypertension artérielle sévère de la liste des ALD en juin 2011 : quel impact sur la consommation de soin? Claire Marbot, Drees Résultats provisoires (novembre 2014), ne pas citer 1 1. Introduction

Plus en détail