sur la statistiques et indicateurs Observatoire Régional de la Santé de Midi-Pyrénées

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "sur la statistiques et indicateurs Observatoire Régional de la Santé de Midi-Pyrénées"

Transcription

1 TABLEAU DE BORD sur la statistiques et indicateurs MIDI-PYRÉNÉES Observatoire Régional de la Santé de Midi-Pyrénées

2

3 > PRÉSENTATION Ce «tableau de bord régional sur la santé en MidiPyrénées» rassemble un en semblededonnéesetindicateurspermettantd éclairerlasituationépidémiologique régionalevisàvisdesgrandsproblèmesdesantéetdeleursdéterminants: auregarddelasituationobservéeen«moyennenationale», auregarddel évolutiondecesproblèmes, enidentifiantlesdisparitésinfrarégionalesàl échelledeshuitdépartements. Lechoixaétéfaitdeprésenterlesdonnéesimmédiatementaccessibles,dedégager les«faitsmarquants»,enobjectivantparallèlementavectableauxetgraphiques,les chiffresetindicateursservantàcetteanalyse. Lerapports organiseautourdeseptgrandschapitres: lescaractéristiquesdelapopulationetduterritoire, lesdéterminantssociauxdel étatdesanté, lesindicateursdesantésynthétiquessurlasituationsanitaire, lespathologiesetproblèmesdesanté, lescomportements, l environnement, lessituationsspécifiques. Unenoteméthodologiqueprécisantlesmodesdecalculdesindicateurs,lesmodali tésetprécautionsd usagepourlesprincipalesbasesdedonnéesestannexéeàlafin dudocument. Cesinformationssontàmettreenperspectiveaveclescaractéristiquesetl évolution dudispositifdepréventionetdesoinsquinesontpasabordésdanscedossier. sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

4 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

5 > SOMMAIRE PARTIE 1 TERRITOIRES ET POPULATION... 1 Population en Midi-Pyrénées... 2 Personnes âgées en Midi-Pyrénées... 3 PARTIE 2 DÉTERMINANTS SOCIAUX DE L ÉTAT DE SANTÉ... 5 Niveau d études... 6 Catégories sociales... 6 Revenu disponible... 7 Fragilité financière... 8 Fragilité financière et vieillissement... 9 Couverture Maladie Universelle Complémentaire PARTIE 3 INDICATEURS DE SANTÉ Espérance de vie Mortalité générale Mortalité prématurée Mortalité prématurée évitable Affections de longue durée Morbidité hospitalière PARTIE 4 PATHOLOGIES ET PROBLÈMES DE SANTÉ Cancers...26 Cancer colorectal Cancer du sein Cancer de la prostate Cancer de la trachée, des bronches et du poumon Cancer des voies aéro-digestives supérieures...36 Maladies cardiovasculaires...38 Cardiopathies ischémiques...41 Accidents vasculaires cérébraux Séjours hospitaliers pour insuffisance cardiaque Diabète...51 Maladies de l appareil respiratoire Mortalité, ALD liées aux maladies de l appareil respiratoire...52 Patients hospitalisés pour asthme Maladies infectieuses et parasitaires Infection VIH-sida Tuberculose Santé mentale Suicide et tentatives de suicide Affections psychiatriques sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

6 PARTIE 5 COMPORTEMENTS Nutrition, surpoids et surpoids Consommation de produits psychoactifs Chez les jeunes En population générale Sexualité et contraception Accidents de la circulation PARTIE 6 ENVIRONNEMENT Santé au travail Accidents du travail Maladies professionnelles Eau Habitat PARTIE 7 SITUATIONS SPÉCIFIQUES Autour de la naissance Les personnes âgées Conditions de vie État de santé Perte d autonomie des personnes âgées Les personnes âgées hospitalisées pour une fracture du col du fémur Situations de handicap sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

7 > PARTIE 1 TERRITOIRES ET POPULATION Population en Midi-Pyrénées... 2 Personnes âgées en Midi-Pyrénées sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

8 TERRITOIRE ET POPULATION Faits marquants > Population en Midi-Pyrénées Au 8 e rang des régions françaises les plus peuplées. Un rythme de croissance parmi les plus élevés de France. Des contrastes de densité humaine et d attractivité démographique. Population en Midi-Pyrénées Population au Projection 2020 % évolution Effectif % Effectif % Ariège , ,3 13,7 Aveyron , ,2 6,5 Haute-Garonne , ,1 17,1 Gers , ,3 10,1 Lot , ,9 10,0 Hautes- Pyrénées , ,5 3,6 Tarn , ,0 12,1 Tarn-et-Garonne , ,6 19,5 Midi-Pyrénées , ,0 13,4 Source : Insee, RP2006, Projection Omphale 2010 Chiffres repères Pour pyramide des âges 2006 et 2020 Près de habitants. Plus du tiers des habitants dans l aire urbaine de Toulouse. La moitié des habitants dans les 18 villes centres des pôles urbains. 1 habitant sur 5 dans l espace à dominante rurale (1 sur 10 en moyenne nationale) Hommes Femmes Source : Insee, RP 2006 et projections Omphale sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

9 TERRITOIRE ET POPULATION Faits marquants > Personnes âgées en Midi-Pyrénées Un fort vieillissement de la population, accentué dans les départements les plus ruraux : Aveyron, Lot, Gers. Un vieillissement qui va se poursuivre de façon inégale : une augmentation plus importante à la périphérie toulousaine. Chiffres repères Au 5 e rang des régions ayant la part la plus élevée de personnes âgées personnes âgées de 75 ans ou plus, soit 10% de la population. Personnes âgées en Midi-Pyrénées (01/01/2006) Population Projection2020 des75anset+ Effectif % Effectif % %évolution Ariège , ,7 10,4 Aveyron , ,4 11,8 HauteGaronne , ,9 28,1 Gers , ,2 14,1 Lot , ,7 17,5 HautesPyrénées , ,3 16,4 Tarn , ,0 13,8 TarnetGaronne , ,2 16,3 MidiPyrénées , ,4 18,5 Sources : Insee, RP2006, Projection Omphale 2010 Proportion des personnes âgées de 75 ans ou plus dans les cantons de Midi-Pyrénées en 2006 (%) France : 8,3% Région : 10,0% Source:InseeRP2006,exploitationOrsmip 3 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

10 4 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

11 > PARTIE 2 DETERMINANTS SOCIAUX DE L ETAT DE SANTE Niveau d études Catégories sociales Revenu disponible Fragilité financière Fragilité financière et vieillissement CMU sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

12 DÉTERMINANTS SOCIAUX DE L ÉTAT DE SANTÉ > Niveau d études Faits marquants Un niveau d études qui progresse, dans tous les départements, particulièrement élevé en Haute-Garonne. Proportion des 15 ans et plus ayant atteint le niveau d'études supérieures dans les départements en ,0 17,8 12,4 12,9 24,9 32,1 MidiPyrénées:23.6% Francemétrop.:22.4% 17,6 18,3 19,1 18,3 12,9 13,5 14,1 13,2 12,1 16,0 > Catégories sociales Faits marquants Une redistribution des catégories socioprofessionnelles La forte augmentation des retraités et des catégories sociales les plus favorisées. La baisse continue des exploitants agricoles. Ariège Aveyron HteGne Gers Lot HtesPyr. Tarn Tarnet Gne Source : Insee RP2006 exploitation Orsmip Evolution de la repartition de la population par catégorie sociale (%) 12,7 2,2 5,0 10,1 21,3 25,2 42,5 Agriculteurs Artisans Cadressup. Prof.intermédiaires Employés Ouvriers Retraités De fortes disparités interdépartementales. Source : Insee RP exploitation Orsmip Répartition de la population active suivant les catégories sociales et les départements en 2006 (%) Agricult. Exploit. Artisans,com merçants,chefs Cadres,prof. d'entrep. intellect.sup. Professions interméd. Employés Ouvriers Ariège 4,8 8,1 9,1 21,8 31,2 25,1 Aveyron 10,8 8,9 8,4 21,5 26,3 24,1 HteGaronne 1,0 5,6 22,4 27,9 26,3 16,7 Gers 10,9 8,2 9,6 21,1 27,5 22,8 Lot 7,8 9,9 10,0 21,1 28,4 22,9 HtesPyrénées 4,3 8,1 9,5 23,6 32,1 22,4 Tarn 4,8 7,9 10,4 23,8 29,1 24,0 TarnetGne 6,4 7,7 9,3 22,3 29,2 25,1 MidiPyrénées 4,3 7,1 15,3 24,9 27,8 20,6 Francemétr. 2,1 5,9 15,5 24,6 28,5 23,4 Source : Insee RP2006 exploitation Orsmip 6 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

13 DÉTERMINANTS SOCIAUX DE L ÉTAT DE SANTÉ > Revenu disponible Faits marquants Des indicateurs de revenus légèrement supérieurs à ceux des habitants de l ensemble des régions de province. Un écart important entre la situation en Ariège et celle en Haute-Garonne. De très faibles revenus en Ariège et dans le Tarn et Garonne. Une inégalité de revenus comparable à la moyenne des régions de province. La moitié des ménages déclare moins de par mois et par unité de consommation. 10% des ménages les plus aisés disposent de revenus cinq fois supérieurs à ceux des 10% les plus pauvres (écart de 5,4 pour la France entière). Revenu fiscal* par unité de consommation en 2008 % ménages imposa les Médiane** 1 er décile 9 e décile Ariège 45, Aveyron 45, Haute-Garonne 59, Gers 47, Lot 47, Hautes-Pyrénées 50, Tarn 46, Tarn et Garonne 45, Midi-Pyrénées 52, France métrop. 55, Province 52, * Revenu déclaré au lieu de revenu avant impôt ** Médiane : revenus au-dessous desquels se situent 50% des revenus Source : Insee - DGFIP, Revenus fiscaux localisés des ménages 7 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

14 DÉTERMINANTS SOCIAUX DE L ÉTAT DE SANTÉ > Fragilité financière Faits marquants Deux départements particulièrement touchés par la précarité financière : l Ariège et le Tarn et Garonne. Une précarité financière qui se concentre dans les pôles urbains et les zones rurales et épargne la périphérie des grandes villes. Dans l espace rural, quelques cantons du sud de l Ariège qui dépassent les 30% de la population concernée. Une part de la population qui dépend à 100% des prestations supérieure à 30% à Toulouse, Montauban, Castres, Albi et certains cantons de l Ariège. Précarité financière au seuil de 60% en 2008 Département Population concernée* (2008) Part de la population sur les moins de 65 ans Proportion de dépendance à 100% aux prestations (%) Ariège ,2% 28,2% Aveyron ,8% 17,3% Haute Garonne ,7% 30,9% Gers ,2% 21,4% Lot ,4% 22,4% Hautes Pyrénées ,3% 25,7% Tarn ,0% 26,1% Tarn et Garonne ,0% 24,6% Midi-Pyrénées ,7% 26,7% * population couverte par la CAF ou MSA Sources : Fédération des CAF, AROMSA, Insee Précarité financière au seuil de 60% en Midi-Pyrénées en 2008 (régimes général et agricole) Chiffres repères personnes de moins de 65 ans vivent avec moins de 903 par mois, soit 15,7% des moins de 65 ans en Plus de enfants vivent dans des familles en situation de fragilité financière (35 à 45% de l ensemble de la population). Sources : Caf, MSA, Insee 8 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

15 DÉTERMINANTS SOCIAUX DE L ÉTAT DE SANTÉ > Fragilité financière et vieillissement Faits marquants Une proportion d allocataires du minimum vieillesse supérieure à la moyenne nationale Des allocataires relativement plus nombreux dans le Gers et le Tarn et Garonne. Des cantons marqués par la précarité et le caractère rural de la population âgée dans l Ariège, le Gers et l Aveyron. Allocation supplémentaire du minimum vieillesse et Allocation solidarité aux personnes âgées Département Nbre d allocataires * de l AS (2008) Part des allocataires parmi la population des 65 ans et plus (%) Ariège ,4 Aveyron ,7 Haute Garonne ,7 Gers ,5 Lot ,5 Hautes Pyrénées ,0 Tarn ,3 Tarn et Garonne ,5 Midi-Pyrénées ,1 France métrop ,9 * régime général et agricole uniquement Sources : Fédération des CAF, AROMSA Chiffres repères Allocation supplémentaire du minimum vieillesse en 2007 Part des allocataires parmi la population des 60 ans et plus* Près de personnes âgées de 65 ans ou plus perçoivent l Allocation Supplémentaire du minimum vieillesse (AS) et l Allocation Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA) en % ont 75 ans ou plus. * Données localisées pour les régimes général et agricole, soit allocataires Sources : fédération des Caf de Midi-Pyrénées, AROMSA, Insee 9 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

16 DÉTERMINANTS SOCIAUX DE L ÉTAT DE SANTÉ > Couverture Maladie Universelle Complémentaire Faits marquants Une proportion de bénéficiaires de la CMUc légèrement inférieure à la moyenne nationale. De fortes disparités inter et intra départementales. Des taux plus élevés en Ariège et dans le Tarn et Garonne. Des taux particulièrement faibles en Aveyron. Nombre et % estimé de bénéficiaires* de la CMUc parmi les moins de 65 ans au 30 juin 2010 Nombre %** % médian (1) Ariège ,5 8,6 Aveyron ,5 3,1 Haute-Garonne ,6 4,1 Gers ,7 5,0 Lot ,8 4,8 Hautes-Pyrénées ,8 3,7 Tarn ,2 4,5 Tarn-et-Garonne ,0 6,6 Midi-Pyrénées ,8 4,6 France métropolitaine ,1 - (1) dans la moitié des cantons le % est inférieur à cette valeur et dans l'autre moitié il est supérieur * assurés et ayant-droits ** % estimé avec la population des moins de 65 ans - RP2007 Sources : CNAMTS, MSA, RSI, Insee RP2007-Exploitation Orsmip Chiffres repères % de bénéficiaires de la CMUc parmi les moins de 65 ans dans les cantons de Midi-Pyrénées au 30 juin 2010 Plus de personnes bénéficiaient de la CMUc, soit 6,8 % de la population. France métrop.: 7,1% Midi-Pyrénées : 6,8% Discrétisation : seuils naturels (Jenks) * Population de référence : France entière, Insee RP 2006 Sources : Inserm CépiDC-Insee Exploitation Fnors-Orsmip (données lissées) 10 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

17 > PARTIE 3 INDICATEURS DE SANTE Espérance de vie et mortalité Générale Prématurée Prématurée évitable Vue d ensemble sur la morbidité Les affections de longue durée La morbidité hospitalière sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

18 INDICATEURS DE SANTÉ Faits marquants > Espérance de vie En 2007, une des meilleures espérances de vie de France : 2 e rang pour les hommes, 2 e rang pour les femmes. Une augmentation de 1,9 ans pour les hommes, 1,6 ans pour les femmes (1,7 et 1,4 ans en France) entre 2002 et Espérance de vie à la naissance en 2007 Hommes Femmes Une espérance de vie moins longue en Ariège pour les hommes comme pour les femmes et dans le Tarn et Garonne pour les femmes au regard de la moyenne nationale. Source : Insee Évolution de l espérance de vie à la naissance entre 2002 et 2007 Hommes Femmes France MidiPyrénées France Midi Pyrénées , Source : Insee Espérance de vie à la naissance en 2007 dans les départements Départements Hommes Femmes Ariège 76,1 84,0 Aveyron 78,9 84,8 Haute-Garonne 79,2 85,5 Gers 79,1 84,8 Lot 78,6 84,8 Hautes-Pyrénées 77,4 84,6 Tarn 78,8 84,6 Tarn et Garonne 78,1 84,1 Midi-Pyrénées 78,7 85,0 France métrop. 77,5 84,3 Source : Insee 12 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

19 INDICATEURS DE SANTÉ Faits marquants > Mortalité générale Une diminution régulière de la mortalité générale. Des niveaux de mortalité générale ( ) significativement inférieurs à la moyenne nationale pour l ensemble de la région. Mais une surmortalité significative en Ariège pour l ensemble de la population et pour les hommes dans les Hautes-Pyrénées. Chiffres repères Chaque année, plus de décès. Évolution de la mortalité générale en Midi-Pyrénées et en France entre 2002 et 2006 Tauxcomparatifpour Tauxcomparatifpour HOMMES FEMMES France(10%) MidiPyrén.(11%) France(12%) MidiPyrén.(12%) Taux standardisés pour habitants sur la population française (RP2006) (moyenne mobile sur 3 ans) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip Taux comparatif de mortalité générale en 2002 et 2006* Taux pour HOMMES Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP France2002 France2006 Taux pour FEMMES France2002 France Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP * moyenne triennale Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip 13 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

20 INDICATEURS DE SANTÉ Faits marquants > Mortalité prématurée Au 3 e rang des régions ayant les plus faibles taux de mortalité prématurée pour les hommes et au 2 e rang pour les femmes. Taux comparatifs* de mortalité prématurée en Hommes Femmes Une mortalité prématurée deux fois plus élevée chez les hommes. Une diminution de 7% ces cinq dernières années. Pour les hommes, une opposition nette entre la situation favorable en Haute- Garonne et dans l Aveyron et celle plus défavorable en Ariège. Pour les femmes, seul le département de la Haute- Garonne a une mortalité prématurée significativement inférieure à la moyenne nationale. Chiffres repères Chaque année, près de décès «prématurés» qui surviennent avant 65 ans. *tauxstandardiséspour100000habitantssurlapopulationfrançaise(2006) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Fnors Évolution de la mortalité prématurée en Midi-Pyrénées et en France entre 2002 et 2006 Tauxcomparatifpour Tauxcomparatifpour HOMMES FEMMES France(10%) MidiPyrén.(7%) France(7%) MidiPyrén.(9.5%) Taux standardisés pour habitants sur la population française (RP2006) (moyenne mobile sur 3 ans) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip 14 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

21 INDICATEURS DE SANTÉ > Mortalité prématurée Taux comparatif mortalité prématurée en 2002 et 2006* Taux pour HOMMES France2002 France Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP Taux pour FEMMES France2002 France Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP * moyenne triennale Sources : Inserm CepiDC, Insee Exploitation Orsmip Lesprincipalescausesdedécèsprématurésen HOMMES Effectifs* % %enfrance Cancerdupoumon ,7 12,2 Suicide 202 7,0 7,5 Cardiopathieischémique 189 6,5 6,0 Accidentsdelacirculation 160 5,5 4,0 CancersdeVADS 121 4,2 4,7 Autres ,1 65,6 Ensembledesdécèsprématurés ,0 100,0 FEMMES Effectifs* % %enfrance Cancerdusein ,5 12,4 Cancerdupoumon 113 8,1 7,6 Suicide 73 5,2 5,9 Cancercolonrectum 57 4,1 3,6 Accidentsdelacirculation 44 3,2 2,3 Autres ,9 68,2 Ensembledesdécèsprématurés ,0 100,0 * moyenne Sources : Inserm CepiDC Exploitation Orsmip 15 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

22 INDICATEURS DE SANTÉ Faits marquants > Mortalité prématurée évitable Une des régions ayant les plus faibles taux de mortalité évitable liée à des comportements à risque mais la France, au niveau européen, est en situation très défavorable. Une augmentation du niveau de mortalité prématurée évitable entre 2002 et 2006 (une baisse de 10.2% en moyenne nationale). Des disparités interdépartementales importantes. En , seuls 3 départements, la Haute- Garonne, l Aveyron et le Tarn ont des taux significativement inférieurs à la moyenne nationale. L Ariège, le Gers et le Lot affichent les niveaux de mortalité évitable les plus élevés de la région et en augmentation. Le poids relativement important des pathologies liées à la consommation de tabac mais aussi d alcool en Ariège, l importance relative des accidents de la circulation dans le Tarn et le Tarn et Garonne et celle des suicides dans le Lot et les Hautes-Pyrénées. Chiffres repères En , décès chaque année sont des décès «évitables» si on les réduit aux comportements à risque tels que le tabagisme, l alcoolisme, les conduites dangereuses Plus de décès concernent des hommes de moins de 65 ans, 300 décès des femmes de moins de 65 ans. Évolution des taux standardisés de mortalité prématurée «évitable» liée à des comportements à risque* en Midi-Pyrénées et en France entre 2002 et 2006 (Hommes et femmes) * Cancers des voies aérodigestives supérieures, de l œsophage, du poumon, psychoses alcooliques, cirrhoses, accidents de la circulation, chutes accidentelles, suicide et sida Taux standardisés pour habitants sur la population française (RP2006) (moyenne mobile sur 3 ans) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip Taux comparatif mortalité prématurée «évitable» en 2002 et 2006 Taux pour Hommesetfemmes Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP * moyenne triennale Sources : Inserm CepiDC, Insee Exploitation Orsmip Taux brut de mortalité prématurée évitable liée à des comportements à risque* en Tauxcomparatifpour Cancer poumon Path.liées alcool Cancer VADS * taux bruts pour personnes de moins de 65 ans Sources : Inserm CepiDC, Insee - exploitation Orsmip suicide Accident circulation France(10%) MidiPyrén.(+7%) France2002 France2006 Chutes Ariège ,6 7,6 15,3 11,4 2,1 0,9 Aveyron ,7 7,5 16,8 9,6 2,1 0,6 HteGne ,7 4,7 6,9 5,9 1,2 1,1 Gers ,0 8,5 17,7 11,4 3,4 0,5 Lot ,9 6,0 18,7 11,2 3,4 1,8 HtesPyr ,3 9,5 19,5 7,6 2,8 1,3 Tarn ,1 6,0 15,9 15,0 0,9 1,1 TarnetGne ,8 7,1 13,0 13,4 2,2 0,5 MidiPyr ,9 6,2 12,2 9,1 1,8 1,0 Francemétr ,8 8,7 14,5 7,3 1,9 1,4 VIH 16 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

23 INDICATEURS DE SANTÉ > Mortalité prématurée évitable Évolution des taux comparatifs de mortalité prématurée évitable (liée à des comportements à risque) pour personnes ( ) ,1 75,1 80,4 75,4 72, ,1 71,7 72,8 70,9 69, ,1 71,7 72,8 70,9 69,2 Ariège FranceMétrop ,2 62,1 60,2 59,4 56,9 Aveyron FranceMétrop ,1 71,7 72,8 70,9 69,2 48,1 49,0 47,7 43,0 42, ,1 66,9 71,7 72,8 70,9 69,2 67,3 63,8 65,0 60, HauteGaronne FranceMétrop Gers FranceMétrop ,1 71,7 72,8 70,9 69,2 69,5 70,2 69, ,1 71,7 72,8 70,5 72,0 71,1 70,9 69,2 68,6 66, ,4 58,6 Lot FranceMétrop HautesPyrénées FranceMétrop ,1 71,7 72,8 70,9 69, ,1 71,7 72,8 70,9 69, ,4 59,0 66,3 65,8 63, ,0 61,5 65,6 66,8 64,1 40 Tarn FranceMétrop. 40 TarnetGaronne FranceMétrop Sources : Inserm CépiDC, Insee Exploitation Orsmip sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

24 INDICATEURS DE SANTÉ > Incidence des affections de longue durée Faits marquants Une incidence d admissions en ALD significativement inférieure à la moyenne nationale pour l ensemble des ALD en neutralisant l effet de l âge. Mais les indices comparatifs d incidence en ALD supérieurs à la moyenne nationale pour certaines pathologies : insuffisance cardiaque, affections psychiatriques de longue durée, maladie d Alzheimer, accident vasculaire cérébral et maladie coronaire. Un indice comparatif d incidence de l ensemble des nouvelles prises en charge à 100% pour ALD plus élevé dans le Tarn et Garonne nouvelles admissions chaque année concernent des jeunes de moins de 15 ans : les affections psychiatriques de longue durée sont le motif le plus fréquent. Près de nouveaux cas d ALD concernent des personnes âgées de 65 ans ou plus, soit 57% de l ensemble. Chiffres repères Nombre annuel moyen de nouvelles admissions en ALD pour les principales pathologies en et comparaison à la moyenne nationale en Midi-Pyrénées Nombre par an Répartition (%) Indice Comparatif d'incidence * Tumeur maligne** ,2 93,6 Diabète de type 1 et de type ,5 89,8 Hypertension artérielle ,3 92,0 Insuf. cardiaque grave ,9 112,3 Affections psych. de longue durée ,3 111,9 Maladie coronaire ,0 102,4 Maladie d'alzheimer et autres démences ,4 106,0 Artériopathie chronique ,2 92,6 Accident vasculaire cérébral invalidant ,4 103,9 Insuffisance respiratoire chronique grave ,0 97,9 Autres Ald ,8 Ensemble des 30 ALD ,0 97,7 * L'indice comparatif d'incidence (ICI) est le rapport du nombre d'admissions en ALD observé au nombre d'admissions en ALD qui serait obtenu si les taux d'incidence par sexe et âge étaient identiques dans le département aux taux nationaux. Les valeurs des ICM en gras sont significativement différentes de la moyenne nationale : en rouge pour les valeurs supérieures, en vert pour les valeurs inférieures à la moyenne nationale. Base 100=France métrop. ** sans les tumeurs bénignes ou "in situ" Sources : Cnamts, MSA, RSI - exploitation ORSMIP Nombre annuel moyen de nouvelles admissions en ALD (toutes causes) en et comparaison à la moyenne nationale en Midi-Pyrénées Nombre par an Indice Comparatif d Incidence * Ariège ,3 Aveyron ,6 Haute-Garonne ,2 Gers ,7 Lot ,1 Hautes-Pyrénées ,3 Tarn ,3 Tarn et Garonne ,6 Midi-Pyrénées ,7 * L'indice comparatif d'incidence (ICI) est le rapport du nombre d'admissions en ALD observé au nombre d'admissions en ALD qui serait obtenu si les taux d'incidence par sexe et âge étaient identiques dans le département aux taux nationaux. Les valeurs des ICM en gras sont significativement différentes de la moyenne nationale : en rouge pour les valeurs supérieures, en vert pour les valeurs inférieures à la moyenne nationale. Base 100=France métrop. Sources : Cnamts, MSA, RSI - exploitation ORSMIP Plus de nouvelles admissions en Affection de Longue Durée chaque année. 18 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

25 INDICATEURS DE SANTÉ > Incidence des affections de longue durée Parmi les moins de 15 ans Nombre de nouveaux cas d'ald et répartition des principaux motifs selon l'âge en n ALD Motifd'ALD Nbreannuelmoyen % 23 Affectionspsych.delonguedurée ,5 9 Affectionsneurologiquesetmusculaires ,5 5 Insuf.cardiaquegrave 100 7,8 17 Maladiesmétaboliqueshéréditaires 81 6,3 30 Tumeurmaligne 81 6,3 Les5principales ,3 AutresALD ,7 Total ,0 Parmi les ans n ALD Motifd'ALD Nbreannuelmoyen % 30 Tumeurmaligne ,7 8 Diabètedetype1etdetype ,5 23 Affectionspsych.delonguedurée ,9 13 Maladiecoronaire ,9 12 Hypertensionartérielle ,2 Les5principales ,2 AutresALD ,8 Total ,0 Parmi les ans Parmi les 75 ans ou plus n ALD Motifd'ALD Nbreannuelmoyen % 30 Tumeurmaligne ,2 8 Diabètedetype1etdetype ,9 12 Hypertensionartérielle ,0 13 Maladiecoronaire ,8 5 Insuffisancecardiaquegrave ,6 Les5principales ,5 AutresALD ,5 Total ,0 n ALD Motifd'ALD Nbreannuelmoyen % 30 Tumeurmaligne ,7 5 Insuffisancecardiaque ,4 15 Maladied'Alzheimeretautresdémences ,1 12 Hypertensionartériellesévère ,7 8 Diabètedetype1etdetype ,2 Les5principales ,1 AutresALD ,9 Total ,0 Sources : Cnamts - MSA - RSI - Exploitation Orsmip 19 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

26 INDICATEURS DE SANTÉ Faits marquants > Prévalence des affections de longue durée Près de affections de longue durée début 2010 en Midi-Pyrénées. L ensemble des affections de longue durée correspondant à des maladies cardiovasculaires représente plus de cas, soit 7,7% de la population. Plus de ALD sont liées à des tumeurs malignes, soit 3,8% de la population. Près de personnes sont en ALD pour diabète. Près de personnes sont en ALD pour une affection psychiatrique de longue durée ; parmi eux, (72%) ont moins de 65 ans. Effectifs et taux bruts de prévalence des 30 ALD début 2010 en Midi-Pyrénées n ALD Motifd'ALD Effectif début2010 Tauxpour (1) Agemoyen Maladiescardiovasculaires: ,2 74,9 12 Hypertensionartérielle ,7 76,0 13 Maladiecoronaire ,1 73,1 5 Insuf.cardiaquegrave ,4 76,0 3 Artériopathiechronique ,8 75,2 1 Accidentvasculairecérébralinvalidant ,2 73,3 30 Tumeurmaligne* ,5 69,4 8 Diabètedetype1etdetype ,4 68,5 23 Affectionspsych.delonguedurée ,7 53,2 15 Maladied'Alzheimeretautresdémences ,8 85,8 14 Insuffisancerespiratoirechroniquegrave ,9 69,1 9 Affectionsneurologiquesetmusculaires ,5 49,0 22 Polyarthriterhumatoïdeévolutivegrave ,7 65,3 6 Malchroniquesactivesdufoieetcirrhoses ,2 57,5 16 MaladiedeParkinson ,2 79,3 19 Néphropathiechroniquegraveetsyndr.néphr ,7 61,6 24 Rectocolitehémor.etmaladiedeCrohn ,1 48,1 7 Déficitimmunitaireprimitif,infectionparleVIH ,9 44,7 27 Spondylarthriteankylosantegrave ,1 53,0 25 Scléroseenplaques ,4 50,6 21 PAN,LEAD ** etsclérodermiegénéraliséeévol ,4 58,7 17 Maladiesmétaboliqueshéréditaires ,6 42,4 20 Paraplégie ,9 48,3 11 Hémophiliesetaffect.del'hémostasegraves ,0 48,2 26 Scoliosestructuraleévolutive ,2 26,7 2 Insuffisancesmédullaires ,1 71,1 28 Suitedetransplantationd'organe ,4 52,2 10 Hémoglobinopathies,hémolyses ,5 34,1 29 Tuberculoseactive,lèpre ,6 60,1 18 Mucoviscidose 213 7,5 21,7 4 Bilharziosecompliquée 5 0,2 38,8 99 ALDnonidentifiées ,9 66,5 EnsembledesALD ,9 (1) 68,4 Populationestiméeau (ELPInsee) ,3 (1) Une personne peut être atteinte de plusieurs ALD. En 2008, ce nombre était estimé à 1,08 ALD par assuré du Régime Général (CNAMTS). * sans tumeurs bénignes ou "in situ" **PAN : périartérite noueuse; LEAD : lupus érythémateux aigu disséminé Sources : DRSM - Régime général et SML- MSA - RSI - INSEE - Exploitation Orsmip 20 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

27 INDICATEURS DE SANTÉ > Prévalence des affections de longue durée Les cinq principales ALD selon l'âge (1) début 2010 en Midi-Pyrénées Parmi les moins de 15 ans Parmi les ans n ALD Motifd'ALD Effectifen mars2010 Tauxpour * Garçons en% Filles en% Effectif en% 23 Affectionspsych.delonguedurée ,6 67,6 32,4 9,9 9 Affectionsneurologiquesetmusculaires ,1 59,9 40,1 9,3 5 Insuf.cardiaquegrave ,2 55,1 44,9 7,8 30 Tumeurmaligne** ,5 54,8 45,2 8,7 8 Diabètedetype1etdetype ,3 53,8 46,2 10,4 Les5principales ,7 61,8 38,2 9,4 AutresAld ,5 54,9 45,1 9,2 Total ,9 59,6 40,4 9,4 n ALD Motifd'ALD Effectifen mars2010 Tauxpour * Hommes en% Femmes en% Effectif en% 23 Affectionspsych.delonguedurée ,0 48,7 51,3 46,6 30 Tumeurmaligne** ,9 38,1 61,9 53,7 8 Diabètedetype1etdetype ,7 59,1 40,9 54,2 13 Maladiecoronaire ,4 84,8 15,2 56,7 12 Hypertensionartérielle ,5 58,7 41,3 57,5 Les5principales ,5 53,1 46,9 52,4 AutresALD ,6 54,9 45,1 49,0 Total ,6 53,7 46,3 51,2 Parmi les ans n ALD Motifd'ALD Effectifen mars2010 Tauxpour * Hommes en% Femmes en% Effectif en% 30 Tumeurmaligne** ,1 52,1 47,9 69,7 8 Diabètedetype1etdetype ,9 56,8 43,2 70,1 12 Hypertensionartérielle ,1 53,1 46,9 70,4 13 Maladiecoronaire ,8 80,4 19,6 70,3 23 Affectionspsych.delonguedurée ,0 61,3 38,7 70,6 Les5principales ,9 58,5 41,5 70,3 AutresALD ,6 50,9 49,1 70,2 Total ,5 56,3 43,7 70,3 Parmi les 75 ans ou plus n ALD Motifd'ALD Effectifen mars2010 Tauxpour * Hommes en% Femmes en% Effectif en% 30 Tumeurmaligne** ,0 53,8 46,2 82,9 8 Diabètedetype1etdetype ,6 36,8 63,2 84,5 12 Hypertensionartérielle ,2 46,2 53,8 82,9 5 Insuffisance cardiaquegrave ,7 44,7 55,3 85,5 13 Maladiecoronaire ,1 59,2 40,8 84,1 Les5principales ,7 47,6 52,4 84,0 AutresALD ,4 39,0 61,0 85,2 Total ,1 44,9 55,1 84,4 (1) 679 Ald n'ont pu être analysées selon l'âge * taux pour habitants de Midi-Pyrénées ** sans les tumeurs bénignes ou in situ codées en Ald n 30 Sources : DRSM - Régime général et SML- MSA - RSI - INSEE - Exploitation Orsmip 21 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

28 INDICATEURS DE SANTÉ > La morbidité hospitalière : vue d ensemble Avant25ans Les motifs d hospitalisation les plus fréquents sont, pour les garçons, les traumatismes (12,9 pour 100 séjours) et, pour les filles, les séjours liés à la maternité (14,8 pour 100 séjours).pour les deux sexes, les pathologies digestives (maladies des dents et appendicite notamment) arrivent au deuxième rang des causes d hospitalisation (10,7 pour 100 séjours pour les garçons et 12,5 pour les filles). Les atteintes respiratoires (pathologies des amygdales, des végétations adénoïdes, asthme), au nombre de 8,3 pour 100 séjours chez les garçons et de 5,9 chez les filles, et les motifs liés à la surveillance, aux bilans ou à la prévention (5,5% chez les garçons contre 4,9% chez les filles) viennent ensuite au 3 e et 4 e rang pour les garçons et au 4 e et 3 e rang pour les filles. Entre25et64ans Après les séjours liés à la maternité pour les femmes (20,6 pour 100 séjours), les motifs liés aux pathologies digestives arrivent en tête des motifs de recours à l hôpital pour les hommes comme pour les femmes (16,1 pour 100 séjours chez les hommes et 12,8 chez les femmes). Viennent ensuite les maladies de l appareil circulatoire pour les hommes (9,6 pour 100 séjours) et les tumeurs pour les femmes (8,6%). Sont également fréquentes, les maladies ostéoarticulaire, les lésions traumatiques, les tumeurs chez les hommes, et les maladies ostéoarticulaire, les maladie génitourinaire chez les femmes % 1% 1% 2% 2% 1% 1% 1% 2% 2% 2% 4% 3% 5% 4% 6% 6% 6% Femmes 13% 15% 24% 0% 10% 20% 30% (1) Codes Z : Motifs de recours aux services de santé autres que maladies ou traumatismes, tels que surveillance, prévention, motifs sociaux, etc. Sources : ARS, PMSI 2009 Codes d'utilisat particulière Malform. congénitales Oreille et apophyse mastoïde Maladies du sang Affections périnatales Maladies de la peau Mal. Infect. et parasitaires Troubles mentaux Mal. endocriniennes Système nerveux Oeil et annexes Appareil Respiratoire Appareil génito urinaire Sympt. et signes mal définis Syst. ostéo articulaire Trauma. et empoisonnem. Tumeurs Appareil circulatoire Appareil digestif Codes Z (1) Grossesse, accouch.., puerpéralité Codes d'utilisat particulière Malform. congénitales Oreille et apophyse mastoïde Maladies du sang Affections périnatales Maladies de la peau Mal. Infect. et parasitaires Troubles mentaux Mal. endocriniennes Système nerveux Oeil et annexes Appareil Respiratoire Appareil génito urinaire Sympt. et signes mal définis Syst. ostéo articulaire Trauma. et empoisonnem. Tumeurs Appareil circulatoire Appareil digestif Codes Z (1) Grossesse, accouch.., puerpéralité 0% 1% 0% 2% 2% 1% 1% 1% 4% 3% 3% 3% 3% 4% 6% 5% 5% Hommes 8% % 0% 1% 1% 0% 1% 1% 2% 2% 2% 2% 4% 5% 5% 5% 7% 8% 8% Femmes 13% 14% 21% 0% 10% 20% 30% (1) Codes Z : Motifs de recours aux services de santé autres que maladies ou traumatismes, tels que surveillance, prévention, motifs sociaux, etc. Sources : ARS, PMSI % 13% 26% 0% 10% 20% 30% 0% 0% 1% 1% 0% 0% 1% 1% 2% 3% 2% 4% 4% Hommes 6% 7% 9% 9% 9% 10% 16% 15% 0% 10% 20% 22 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

29 INDICATEURS DE SANTÉ Àpartirde65ans > La morbidité hospitalière : vue d ensemble Les maladies de l appareil circulatoire sont la première cause de recours à l hôpital : elles représentent près de 1 séjour hospitalier sur 7 (16,5 pour 100 séjours chez les hommes et 13,4 chez les femmes). Pour les femmes, les maladies de l œil motivent 12,1 séjours pour 100 ; trois groupes interviennent ensuite dans des proportions proches : les traumatismes (8,4%), les maladies ostéo-articulaire (8,2%) et les tumeurs (8,0%). Pour les hommes, les affections les plus représentées après les maladies cardiovasculaires sont les tumeurs (11,6%), les maladies de l oeil (8,6%). Codes d'utilisat particulière Malform. congénitales Oreille et apophyse mastoïde Maladies du sang Affections périnatales Maladies de la peau Mal. Infect. et parasitaires Troubles mentaux Mal. endocriniennes Système nerveux Oeil et annexes Appareil Respiratoire Appareil génito urinaire Sympt. et signes mal définis Syst. ostéo articulaire Trauma. et empoisonnem. Tumeurs Appareil circulatoire Appareil digestif Codes Z (1) Grossesse, accouch.., puerpéralité 0% 0% 0% 0% 0% 1% 1% 1% 2% 1% 3% 5% 4% Hommes 6% 5% 9% 8% 11% % 0% 0% 0% 1% 0% 2% 1% 3% 2% 4% 3% 5% Femmes 7% 8% 8% 8% 10% 12% 11% 13% 0% 10% 20% (1) Codes Z : Motifs de recours aux services de santé autres que maladies ou traumatismes, tels que surveillance, prévention, motifs sociaux, etc. Sources : ARS, PMSI % 14% 17% 0% 10% 20% 30% 23 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

30 24 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

31 > PARTIE 4 PATHOLOGIES ET PROBLÈMES DE SANTE Cancers Cancer colorectal Cancer du sein Cancer de la prostate Cancer de la trachée, des bronches et du poumon Cancer des voies aéro-digestives supérieures Maladies cardiovasculaires Cardiopathies ischémiques Accidents vasculaires cérébraux Séjours hospitaliers pour insuffisance cardiaque Diabète Maladies de l appareil respiratoire Mortalité, ALD liées aux maladies de l appareil respiratoire Patients hospitalisés pour asthme Maladies infectieuses et parasitaires Infection VIH-sida Tuberculose Santé mentale Suicide et tentatives de suicide Affections psychiatriques sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

32 PATHOLOGIES ET PROBLÈMES DE SANTÉ > Cancers Ensemble des cancers Faits marquants Une forte progression de l incidence du nombre de nouveaux cas de cancer liée à l augmentation de la population, à son vieillissement mais aussi à l augmentation du risque. En France, l analyse des modifications démographiques de la population ces 25 dernières années montre que 25% de la progression du nombre de cancers est due à l augmentation de la population, 20% à son vieillissement et 55% à l augmentation du risque. Évolution de l'incidence du nombre de cancers en Midi-Pyrénées en 1995, 2005 et "projection 2010" Source : FRANCIM Taux comparatif* de mortalité par cancers en Hommes Femmes Hommes Femmes Une mortalité régionale inférieure à la moyenne nationale et en légère baisse. Tous les départements de la région affichent des taux de mortalité significativement inférieurs à la moyenne nationale sauf en Ariège et dans le Tarn et Garonne. Chiffres repères nouveaux cas de cancers par an (projection Francim pour 2010). Plus de décès chaque année nouvelles admissions en ALD par an. Près de habitants en ALD pour cancer début * taux standardisés pour habitants sur la population française (2006) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Fnors, Orsmip Évolution de la mortalité par cancer en Midi-Pyrénées et en France entre 2002 et 2006 Tauxcomparatifpour Tauxcomparatifpour HOMMES FEMMES Taux standardisés pour habitants sur la population française (RP2006) (moyenne mobile sur 3 ans) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip France(6%) MidiPyrén.(7%) France(4%) MidiPyrén.(3%) 26 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

33 PATHOLOGIES ET PROBLÈMES DE SANTÉ > Cancers Ensemble des cancers Taux comparatif de mortalité par cancer en 2002* et 2006* Tauxcomparatifs pour100000hab HOMMES Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP France2002 France2006 Tauxcomparatifs pour100000hab FEMMES France2002 France Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP * moyenne triennale Sources : Inserm CépiDc, Insee Exploitation Orsmip Hommes Femmes Estimation incidence 2005 (1) ALD n 30 (2) ICM Estimation incidence 2005 (1) ALD n 30 (2) ICM Départ. N/an N/an ICI* N/an N/an ICI* Ariège , ,2 102 Aveyron , ,6 91 Haute-Garonne , ,0 93 Gers , ,2 89 Lot , ,6 94 Hautes-Pyrénées , ,1 90 Tarn , ,1 88 Tarn & Garonne , ,3 104 Midi-Pyrénées , ,5 93 (1) estimation Francim (2) CIM10 : C00-C99 * Indice comparatif d'incidence - base 100 = France métropolitaine Sources : Francim, Cnamts, MSA, RSI, Insee - Exploitation Orsmip Effectifs et taux bruts de prévalence des ALD pour tumeur maligne(2) en 2010 Effectif Taux pour 100(1) Hommes en % Femmes en % Age moyen Midi-Pyrénées ,8 48,1 51,9 69,4 (1) taux pour 100 habitants de Midi-Pyrénées (estimations Insee au ) (2) sans les tumeurs bénignes ou "in situ" - CIM10 : C00-C99 Sources : DRSM - Régime général et SML- MSA - RSI - INSEE - Exploitation Orsmip Effectifs et taux bruts de prévalence des ALD* pour tumeur maligne(2) dans les départements de Midi-Pyrénées en 2010 Ariège Aveyron Haute-Gne Gers Lot Htes-Pyr. Tarn Tarn et Gne Effectifs Taux pour 100 (1) 3,7 3,9 3,1 4,1 4,4 4,1 4,2 3,4 (1) taux pour 100 habitants de Midi-Pyrénées (estimations Insee au ) (2) sans les tumeurs bénignes ou "in situ" - CIM10 : C00-C99 * non comprises les ALD non localisées dans les départements Sources : DRSM - Régime général et SML- MSA - RSI - INSEE - Exploitation Orsmip 27 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

34 PATHOLOGIES ET PROBLÈMES DE SANTÉ > Cancers Cancer colorectal Faits marquants Une stabilisation récente des données d incidence comme dans le reste de la France. Une sous mortalité significative à l échelon régional, essentiellement liée à une sous mortalité significative en Haute- Garonne et dans le Lot. Une situation relativement homogène dans les autres départements qui ne diffère pas de la moyenne nationale. Évolution de l'incidence du nombre de cancers colorectaux en Midi-Pyrénées en 1995, 2005 et "projection 2010" Source : FRANCIM Taux comparatif de mortalité* par cancer colorectal en (pour hab.) Hommes Femmes Hommes Femmes Chiffres repères Près de nouveaux cas de cancers par an (projection 2010 Francim) nouvelles ALD par an. Plus de 800 décès liés à cette pathologie par an. Plus de habitants en ALD pour cette affection début * taux standardisés pour habitants sur la population française (2006) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip Évolution de la mortalité par cancer colorectal en Midi-Pyrénées et en France entre 2002 et 2006 Tauxcomparatifpour Tauxcomparatifpour HOMMES FEMMES France(6%) MidiPyrén. (6%) France(6%) MidiPyrén.(4%) Taux standardisés pour habitants sur la population française (RP2006) (moyenne mobile sur 3 ans) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip 28 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

35 PATHOLOGIES ET PROBLÈMES DE SANTÉ > Cancers Cancer colorectal Taux comparatif de mortalité par cancer colorectal en 2002* et 2006* Taux pour hommes 45 HOMMES France2002 France Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP Taux pour femmes 30 FEMMES France2002 France Départ. Estimation incidence 2005 (1) * moyenne triennale Sources : Inserm CépiDc, Insee Exploitation Orsmip Hommes Estimation incidence 2005 (1) Femmes ALD n 30 (2) N/an N/an ICI* ICM N/an N/an ICI* ALD n 30 (2) ICM Ariège , ,5 116 Aveyron , ,6 106 Haute-Garonne , ,5 90 Gers ,6 ns ,3 70 Lot , ,9 80 Hautes-Pyrénées , ,7 95 Tarn , ,0 93 Tarn & Garonne , ,8 116 Midi-Pyrénées , ,2 94 (1) estimation Francim (2) CIM 10 : C18-C21 * Indice comparatif d'incidence - base 100 = France métropolitaine Sources : Francim, Cnamts, MSA, RSI, Insee - Exploitation Orsmip Effectifs et taux bruts de prévalence des ALD pour cancer colorectal(2) en 2010 Effectif Taux pour 100(1) Hommes en % Femmes en % Age moyen Midi-Pyrénées ,4 51,0 49,0 75,1 (1) taux pour 100 habitants de Midi-Pyrénées (estimations Insee au ) (2) CIM 10 : C18-C21 Sources : DRSM - Régime général et SML- MSA - RSI - INSEE - Exploitation Orsmip 10 Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP Effectifs et taux bruts de prévalence des ALD* pour cancer colorectal(2) dans les départements de Midi-Pyrénées en 2010 Ariège Aveyron Haute-Gne Gers Lot Htes-Pyr. Tarn Tarn et Gne Effectifs Taux pour 100 (1) 0,4 0,5 0,3 0,5 0,5 0,5 0,5 0,4 (1) taux pour 100 habitants de Midi-Pyrénées (estimations Insee au ) (2) CIM 10 : C18-C21 Sources : DRSM - Régime général et SML- MSA - RSI - INSEE - Exploitation Orsmip * non comprises les ALD non localisées dans les départements 29 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

36 PATHOLOGIES ET PROBLÈMES DE SANTÉ > Cancers Cancer du sein Faits marquants Un nombre de cancers et un taux d incidence qui a beaucoup augmenté entre 1995 et Évolution de l'incidence du nombre de cancers du sein en Midi-Pyrénées en 1995, 2005 et "projection 2010" Femmes Une sous mortalité en moyenne régionale essentiellement liée à une situation plus favorable en Haute-Garonne, dans les Hautes-Pyrénées et dans le Tarn. Une augmentation de la mortalité en Ariège, dans le Lot et dans le Tarn et Garonne à surveiller. Chiffres repères Source : FRANCIM Taux comparatif de mortalité* par cancer du sein en (pour femmes) Plus de nouveaux cas de cancer par an (projections Francim 2010). Plus de 500 décès chaque année. Près de femmes en ALD pour cette affection début * taux standardisés pour habitants sur la population française (2006) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip Évolution de la mortalité par cancer du sein en Midi-Pyrénées et en France entre 2002 et 2006 Tauxcomparatifpour FEMMES France(4%) MidiPyrén.(1%) Taux standardisés pour habitants sur la population française (RP2006) (moyenne mobile sur 3 ans) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip 30 sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

37 PATHOLOGIES ET PROBLÈMES DE SANTÉ > Cancers Cancer du sein Taux comparatif de mortalité par cancer du sein en 2002* et 2006* * moyenne triennale Sources : Inserm CépiDc, Insee - Exploitation Orsmip Départements Incidenceestimée 2005(1) Femmes ALDn 30(2) N/an N/an ICI* ICM Ariège ,7 99 Aveyron ,2 96 HauteGaronne ,6 87 Gers ,0 93 Lot ,6 106 HautesPyrénées ,7 84 Tarn ,6 80 TarnetGaronne ,9 119 MidiPyrénées ,2 92 (1) estimation Francim (2) CIM 10 : C50 * Indice comparatif d'incidence - base 100 = France métropolitaine Sources : Francim, Cnamts, MSA, RSI, Insee - Exploitation Orsmip Effectifs et taux bruts de prévalence des ALD pour cancer du sein (2) début 2010 Effectif Tauxpour100(1) Agemoyen Taux pour femmes MidiPyrénées ,9 67,0 (1) taux pour 100 habitants de Midi-Pyrénées (estimations Insee au ) (2) CIM 10 : C50 Sources : DRSM - Régime général et SML- MSA - RSI - INSEE - Exploitation Orsmip Effectifs et taux bruts de prévalence des ALD* pour cancer du sein (2) dans les départements de Midi-Pyrénées début 2010 Ariège Aveyron HauteGne Gers Lot HtesPyr. Tarn TarnetGne Effectifs Tauxpour100(1) 1,8 2,0 1,6 1,9 2,1 2,0 1,9 1,8 (1) taux pour 100 habitants de Midi-Pyrénées (estimations Insee au ) (2) CIM 10 : C50 Sources : DRSM - Régime général et SML- MSA - RSI - INSEE - Exploitation Orsmip * non comprises les ALD non localisées dans les départements FEMMES Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP France2002 France sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

38 PATHOLOGIES ET PROBLÈMES DE SANTÉ > Cancers Cancer de la prostate Faits marquants Une très forte augmentation de l incidence des cancers de la prostate. Une sous mortalité régionale significative liée à des niveaux de mortalité significativement inférieurs en Haute-Garonne, dans le Lot et le Tarn et Garonne. Chiffres repères Plus de nouveaux cas de cancer chaque année (projections Francim 2010). Plus de 430 décès chaque année hommes en ALD pour cette affection début Évolution de l'incidence du nombre de cancers de la prostate en Midi-Pyrénées en 1995, 2005 et "projection 2010" Source : FRANCIM HOMMES 1311 Évolution de la mortalité par cancer de la prostate en Midi-Pyrénées et en France entre 2002 et 2006 Tauxcomparatifpour Taux standardisés pour habitants sur la population française (RP2006) (moyenne mobile sur 3 ans) Sources : Inserm CepiDC, Insee - Exploitation Orsmip HOMMES France(12%) MidiPyrén. (22,5%) Taux comparatif de mortalité par cancer de la prostate en 2002* et 2006* Taux pour hommes * moyenne triennale Sources : Inserm CépiDc, Insee Exploitation Orsmip HOMMES Ariège Aveyr. HteGne Gers Lot HtesPyr Tarn Tarn&Gne MIP France2002 France sur la santé en Midi-Pyrénées ARS-ORS 2010

Profil de territoire intermédiaire : territoire caennais 1

Profil de territoire intermédiaire : territoire caennais 1 Profil de territoire intermédiaire : territoire caennais Points favorables Part des 0 à 4 ans Indice de vieillissement bénéficiaires de l AAH prévalence enfants handicapés mortalité masculine par accident

Plus en détail

INÉGALITÉS. de SANTÉ

INÉGALITÉS. de SANTÉ INÉGALITÉS de SANTÉ SOMMAIRE I. Les inégalités sociales de santé en France : ce que l on sait... 3 1. Des inégalités sociales de santé plus élevées que dans la plupart des pays européens et qui ont tendance

Plus en détail

Les dépenses d assurance maladie à horizon 2015

Les dépenses d assurance maladie à horizon 2015 Point d information mensuel Jeudi 5 juillet 2007 Les dépenses d assurance maladie à horizon 2015 L évolution des dépenses de santé et les modalités de leur prise en charge sont au cœur de nombreuses réflexions

Plus en détail

L état des lieux départemental

L état des lieux départemental L état des lieux départemental Les personnes âgées dans les Hautes-Pyrénées Le soutien à domicile et l hébergement en établissement M. Astorg, Dr F. Cayla, J. Mantovani 2002 Rapport réalisé dans le cadre

Plus en détail

Laval agglomération / Loiron

Laval agglomération / Loiron Laval agglomération / PROFIL SOCIO-SANITAIRE DE TERRITOIRE Laval Argentré Saint-Berthevin 0 25 50 100 Km 0 5 10 20 Km En bref Population : 109 108 habitants en 2007, soit 3,1 % de la population régionale.

Plus en détail

Diagnostic santé social

Diagnostic santé social Comité de pilotage DSS 18 juin 2013 Diagnostic santé social Pays Montmorillonnais Principaux résultats Objectifs Réaliser un état des lieux de la santé Contribuer à la mobilisation des acteurs Définir

Plus en détail

Baromètre santé Poitou-Charentes 2010

Baromètre santé Poitou-Charentes 2010 Baromètre santé Poitou-Charentes 2010 CONTEXTE Le dépistage est défini par l OMS comme «l identification présomptive de maladies ou troubles non reconnus, par l application de tests, d examens ou d autres

Plus en détail

LES PETITS-DÉJEUNERS PRESSE DE L ORS PACA

LES PETITS-DÉJEUNERS PRESSE DE L ORS PACA LES PETITS-DÉJEUNERS PRESSE DE L ORS PACA Semaine européenne de prévention du cancer du col de l utérus Le lundi 24 janvier 2011 à 9h30 à l Observatoire régional de la santé Provence-Alpes-Côte d'azur

Plus en détail

Les causes médicales d entrée en invalidité en 2007

Les causes médicales d entrée en invalidité en 2007 N 01 octobre 2008 Les causes médicales d entrée en invalidité en 2007 L année 2007 est la première année de plein exercice du contrôle médical du RSI sur l ensemble des prestations d invalidité. Avant

Plus en détail

1 ére Observation de la santé des nantais. GTPI Cohésion Sociale 9 Février 2012 Mission santé publique

1 ére Observation de la santé des nantais. GTPI Cohésion Sociale 9 Février 2012 Mission santé publique 1 ére Observation de la santé des nantais GTPI Cohésion Sociale 9 Février 2012 Mission santé publique Déterminants de santé La santé des habitants n est pas l apanage des soignants elle est influencée

Plus en détail

Affections Longue Durée : Incidence 2012 et Prévalence au 31 décembre 2012

Affections Longue Durée : Incidence 2012 et Prévalence au 31 décembre 2012 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD Avril 2014 Affections Longue Durée : Incidence 2012 et Prévalence au 31 décembre 2012 www.ccmsa.msanet Tableau de bord ALD : Incidence

Plus en détail

Vieillissement : et conséquences médicales et sociales. Service de Médecine Gériatrique CHU de Rennes

Vieillissement : et conséquences médicales et sociales. Service de Médecine Gériatrique CHU de Rennes Vieillissement : et conséquences médicales et sociales Professeur Pierre JOUANNY Service de Médecine Gériatrique CHU de Rennes La vieillesse Qu est-ce qu un sujet âgé? Définitions variables selon les besoins

Plus en détail

La santé environnementale observée : quelques caractéristiques en Lorraine

La santé environnementale observée : quelques caractéristiques en Lorraine La santé environnementale observée : quelques caractéristiques en Lorraine 1 Introduction : estimations OMS 24% de la charge mondiale de morbidité et 23% des décès peuvent être attribués à des facteurs

Plus en détail

y ç g g 2001. d) Immunisation hépatite B

y ç g g 2001. d) Immunisation hépatite B Population 1 Période N A % État de santé générale 7 Période N A Mesure B Mtl Mesure B Mtl % Écart à Tendance C Écart à Tendance C Population totale 2006 216 702 na 8 Espérance de vie Hommes 2001-2003 na

Plus en détail

Forum territorial de santé Santerre Haute Somme 3 décembre 2009

Forum territorial de santé Santerre Haute Somme 3 décembre 2009 Forum territorial de santé Santerre Haute Somme 3 décembre 2009 Synthèse du diagnostic territorial Points positifs Si globalement l épidémiologie des cancers (cf. points négatifs) n est pas bonne sur le

Plus en détail

Les équipements sanitaires publics et privés au 01/01/2014 Nombre de lits et places installés en court séjour hospitalier :

Les équipements sanitaires publics et privés au 01/01/2014 Nombre de lits et places installés en court séjour hospitalier : Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition novembre 2015 4 bis, rue Jules Favre BP 41028 37010 Tours Cedex 1 Tél : 02.47.47.20.45 Fax : 02.47.66.41.54 www.economie-touraine.com SANTE ET SOCIAL

Plus en détail

Santé. Tableaux Économiques de Midi-Pyrénées 2008

Santé. Tableaux Économiques de Midi-Pyrénées 2008 7 Santé Présentation Au 1 er janvier 2006, Midi-Pyrénées compte 54 établissements de soins dans le secteur public et 100 dans le privé. La part du secteur privé (48 % en lits), supérieure de huit points

Plus en détail

SYNTHÈSE DU PORTRAIT TYPE

SYNTHÈSE DU PORTRAIT TYPE POUR UNE APPRÉCIATION DE L ÉTAT DE SANTÉ DE LA POPULATION SYNTHÈSE DU PORTRAIT TYPE DU RLS DE LA HAUTE-YAMASKA Personne-ressource Mario Richard Direction de santé publique Avril 2012 CONTEXTE Dans la foulée

Plus en détail

la santé des habitants de la Communauté d agglomération Bergeracoise

la santé des habitants de la Communauté d agglomération Bergeracoise DIAGNOSTIC SANTÉ la santé des habitants de la Communauté d agglomération Bergeracoise diagnostic réalisé dans le cadre du contrat local de santé de la CAB L'Agence régionale de santé (ARS) d'aquitaine

Plus en détail

PSRS Version définitive

PSRS Version définitive PSRS Version définitive Agence régionale de santé Rhône-Alpes 1er août 2011 1 2 Avant-propos La région Rhône-Alpes est la deuxième de France, par son poids dans la richesse et dans la population nationale

Plus en détail

MORTALITE AUX ANTILLES GUYANE

MORTALITE AUX ANTILLES GUYANE MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES HANDICAPÉES N 12 - OCTOBRE 2003 MORTALITE AUX ANTILLES GUYANE Taux brut de Mortalité (décès pour 1.000 habitants) Guadeloupe Martinique Guyane Métropole

Plus en détail

Morbidité et mortalité à Ottawa, 2012

Morbidité et mortalité à Ottawa, 2012 Morbidité et mortalité à Ottawa, 212 Rapport sur l état de Santé publique Ottawa Janvier 212 ottawa.ca/sante 613-58-6744 ATS : 613-58-9656 Remerciements Ce rapport a été rédigé par : Stephanie Prince,

Plus en détail

Diagnostic santé-social

Diagnostic santé-social CDA DE SAINTES DIAGNOSTIC Diagnostic santé-social Communauté d Agglomération de Saintes Avec le financement de : Avec la collaboration de : VUE D ENSEMBLE ARS - REGION POITOU-CHARENTES - COMMUNAUTE D AGGLOMERATION

Plus en détail

La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais

La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais La représentation de la maladie, des risques et de la santé de chacun, c est-à-dire de la perception

Plus en détail

Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé 13ème colloque national des ORS Bordeaux, 4 avril 2013

Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé 13ème colloque national des ORS Bordeaux, 4 avril 2013 Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé 13ème colloque national des ORS Bordeaux, 4 avril 2013 Dr Patricia Saraux-Salaün Xavier Samson Mission santé publique, Ville de Nantes Dr Anne

Plus en détail

Des dépenses de santé très élevées chez les 80 ans et plus

Des dépenses de santé très élevées chez les 80 ans et plus Des dépenses de santé très élevées chez les 80 ans et plus Le vieillissement de la population s est accompagné d un accroissement de l espérance de vie et en particulier d un allongement de la durée de

Plus en détail

Le suivi et l orientation des femmes enceintes

Le suivi et l orientation des femmes enceintes Le suivi et l orientation des femmes enceintes Enquête auprès de 1650 femmes ayant accouché en Midi-Pyrénées en 2005 2006 OBSERVATOIRE REGIONAL DE LA SANTE DE MIDI-PYRENEES Faculté de Médecine 37 allées

Plus en détail

Bon état de santé général et augmentation de l espérance de vie

Bon état de santé général et augmentation de l espérance de vie Etat de santé de la population valaisanne 2010 Sur mandat du Service de la santé publique du canton du Valais, l Observatoire valaisan de la santé, en collaboration avec l Institut universitaire de médecine

Plus en détail

Le panorama de la santé en France

Le panorama de la santé en France 1 Le panorama de la santé en France PACES - UE 7 Santé publique cours n 5 Dr Virginie Migeot 16 février 2010 Panorama épidémiologique? 2 Caractériser l état de santé grâce à des indicateurs de santé standardisés

Plus en détail

Diagnostic Régional Emploi Formation Midi-Pyrénées : bilan à mi-parcours CPRDF 2011-2015

Diagnostic Régional Emploi Formation Midi-Pyrénées : bilan à mi-parcours CPRDF 2011-2015 Diagnostic Régional Emploi Formation Midi-Pyrénées : bilan à mi-parcours CPRDF 2011-2015 Février 2014 Diagnostic régional emploi formation : bilan à mi-parcours Contrat de plan régional de développement

Plus en détail

Territoires de Loire-Atlantique

Territoires de Loire-Atlantique Territoires Agglomération Nantaise Le territoire l Agglomération Nantaise présente s caractéristiques sociales très contrastées. Ces différences opposent essentiellement la ville centre et une partie sa

Plus en détail

FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016

FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016 FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016 AMÉLIORER RAPIDEMENT LES RETRAITES DES FEMMES La loi du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir et la justice du système de retraites, portée par Marisol Touraine, a permis

Plus en détail

AAH. Bénéficiaires de l Allocation aux adultes handicapés

AAH. Bénéficiaires de l Allocation aux adultes handicapés Bénéficiaires de l Allocation aux adultes handicapés L AAH (Allocation aux adultes handicapés) a été créée par la loi du 30 juin 1975, en remplacement de l AHA (ancienne Allocation aux handicapés adultes).

Plus en détail

Une approche de la précarité en Midi-Pyrénées Tableaux de bord - édition 2013 (données 2011)

Une approche de la précarité en Midi-Pyrénées Tableaux de bord - édition 2013 (données 2011) Une approche de la précarité en Midi-Pyrénées Tableaux de bord - édition 2013 (données 2011) Les tableaux de bord de la précarité - édition 2013 (données 2011) proposent une photographie de la précarité.

Plus en détail

LES INDICATEURS DE CONTEXTE P

LES INDICATEURS DE CONTEXTE P Cancers LES INDICATEURS DE CONTEXTE P 57 - L'incidence p 57 Estimations FRANCIM de l'incidence des cancers en 198, 1985, 199, 1995 et 2 p 57 Les données de l'assurance Maladie p 61 - La mortalité p 61

Plus en détail

Thème 7.qxp 28/02/2007 15:26 Page 1. 7 - Pathologies

Thème 7.qxp 28/02/2007 15:26 Page 1. 7 - Pathologies Thème 7.qxp 28/02/2007 15:26 Page 1 7 - Pathologies ORS - 91 - Février 2007 Thème 7.qxp 28/02/2007 15:26 Page 2 ORS - 92 - Février 2007 Fiche 7.1_01-24.qxp 28/02/2007 15:39 Page 1 LA SANTE OBSERVEE dans

Plus en détail

Point d'avancement sur l'étude de faisabilité : Etat des lieux sanitaire et sociodémographique

Point d'avancement sur l'étude de faisabilité : Etat des lieux sanitaire et sociodémographique Point d'avancement sur l'étude de faisabilité : Etat des lieux sanitaire et sociodémographique Contexte Présentation de l étude Protocole Réalisation de l étude pilote Le contexte Contexte Contexte réglementaire

Plus en détail

La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais

La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais Généralement, les premiers sentiments amoureux et l éveil de la sexualité apparaissent à l adolescence. Ce moment

Plus en détail

Déterminants socio-économiques de vaccination et de dépistage du cancer du col par frottis cervico-utérin (FCU)

Déterminants socio-économiques de vaccination et de dépistage du cancer du col par frottis cervico-utérin (FCU) Maladies infectieuses Déterminants socio-économiques de vaccination et de dépistage du cancer du col par frottis cervico-utérin (FCU) Analyse de l Enquête santé et protection sociale (ESPS), 2012 Sommaire

Plus en détail

Statistiques de mortalité en Région de Bruxelles-Capitale 2003-2004

Statistiques de mortalité en Région de Bruxelles-Capitale 2003-2004 OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL BRUXELLES OBSERVATORIUM VOOR GEZONDHEID EN WELZIJN BRUSSEL Statistiques de mortalité en Région de Bruxelles-Capitale 23-24 2 8 Commission communautaire commune 2 COLOPHON

Plus en détail

CANCER DU CÔLON-RECTUM O. DA SILVA (ORSL), N. LEONE (Registre des cancers), JP. FERLEY (ORSL) CONTEXTE NATIONAL

CANCER DU CÔLON-RECTUM O. DA SILVA (ORSL), N. LEONE (Registre des cancers), JP. FERLEY (ORSL) CONTEXTE NATIONAL Dossier réalisé par l Observatoire Régional de la Santé du Mai 22 avec la collaboration du Registre Général des Cancers en région La santé observée en O. DA SILVA (ORSL), N. LEONE (Registre des cancers),

Plus en détail

Les bénéficiaires de la CMU-C déclarent plus de pathologies que le reste de la population

Les bénéficiaires de la CMU-C déclarent plus de pathologies que le reste de la population n 173 - Février 2012 Reproduction sur d autres sites interdite mais lien vers le document accepté : http://www.irdes.fr/publications/2012/qes173.pdf Les bénéficiaires de la CMU-C déclarent plus de pathologies

Plus en détail

Les personnes âgées en Provence-Alpes-Côte d Azur :

Les personnes âgées en Provence-Alpes-Côte d Azur : Les personnes âgées en Provence-Alpes-Côte d Azur : éléments démographiques et épidémiologiques Synthèse co-produite avec : l Agence Régionale de l Hospitalisation La Caisse Régionale de l Assurance Maladie

Plus en détail

LA SANTE DES JEUNES MARTINIQUAIS

LA SANTE DES JEUNES MARTINIQUAIS Observatoire de la Santé de la Martinique Entrée Hôpital Clarac, Pavillon Lyautey 97200 Fort de France Tél : 0 596 60 98 15 - Fax : 05 96 70 04 65 Directeur de Publication : Frantz Ventura Rédaction :

Plus en détail

PROFIL SOCIO-SANITAIRE DE TERRITOIRE

PROFIL SOCIO-SANITAIRE DE TERRITOIRE PROFIL SOCIO-SANITAIRE DE TERRITOIRE Beaumontsur- SillØ-le- Guillaume Fresnaysur- Marollesles-Braults Conlie 0 25 50 100 Km 0 5 10 20 Km En bref Population : 47 101 (2007), soit 1,4 % de la population

Plus en détail

Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009

Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009 Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009 Synthèse du diagnostic territorial Points positifs Le Sud de l Aisne a un indice conjoncturel de fécondité (ICF) plus élevé qu en Picardie et

Plus en détail

santé Etat de Rapport 2008 Indicateurs associés à la loi relative à la politique de santé publique de la population à La Réunion

santé Etat de Rapport 2008 Indicateurs associés à la loi relative à la politique de santé publique de la population à La Réunion Préfecture de La Réunion Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales Etat de santé de la population à La Réunion Rapport 2008 Indicateurs associés à la loi relative à la politique de santé

Plus en détail

CUMUL DES INÉGALITÉS SOCIO-ÉCONOMIQUES D'ACCÈS AUX SOINS

CUMUL DES INÉGALITÉS SOCIO-ÉCONOMIQUES D'ACCÈS AUX SOINS ARgSES Arguments socio-économiques pour la santé CUMUL DES INÉGALITÉS SOCIO-ÉCONOMIQUES D'ACCÈS AUX SOINS Andrée MIZRAHI 1 et Arié MIZRAHI 1 En France, en 1995 la dépense de soins et biens médicaux 2 s'est

Plus en détail

Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol

Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol Santé et comportements dans la population saint-martinoise en 2013 Etude CONSANT Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol Diabète Recherche de sucre dans le sang Huit individus

Plus en détail

N 38 - MARS 2007. IMPLANTATION DES CHRS au 01/01/2005. IGN - GEoFLA Æ2000. Source : DRASS-Finess

N 38 - MARS 2007. IMPLANTATION DES CHRS au 01/01/2005. IGN - GEoFLA Æ2000. Source : DRASS-Finess N 38 - MARS 2007 LES CENTRES D HÉBERGEMENT ET DE RÉINSERTION SOCIALE : la situation en Midi-Pyrénées au 1 er janvier 2005 Anne ARDITI * - Valérie GIBEL* - Bernard MAGNIER** - Anne PHILIPPE ** A u jour

Plus en détail

Q1 Etes-vous atteint d'une maladie qui nécessite que vous preniez un ou plusieurs médicaments par jour, ou régulièrement?

Q1 Etes-vous atteint d'une maladie qui nécessite que vous preniez un ou plusieurs médicaments par jour, ou régulièrement? Q1 Etes-vous atteint d'une maladie qui nécessite que vous preniez un ou plusieurs médicaments par jour, ou régulièrement? Répondues : 1 473 Ignorées : 0 95,25% 1 403 4,75% 70 Total 1 473 1 / 103 Q2 Vous

Plus en détail

1. Données de cadrage

1. Données de cadrage 1. Données de cadrage Avant de détailler les indicateurs de précarité recueillis par sous thème, cette première partie présente les principales données démographiques sur La Réunion (population, densité,

Plus en détail

L état de santé des adultes en Zus en 2010

L état de santé des adultes en Zus en 2010 Chiffres clés L état de santé des adultes en L état de santé des adultes en en 2010 Un peu plus de la moitié des habitants des se déclarent en bonne ou très bonne santé. C est moins que ce qui est observé

Plus en détail

La santé en france. Définition

La santé en france. Définition Concours ambulancier préparation et entraînement fiche 1 Santé La santé en france Définition La santé est un état de bien être physique et mental d absence de maladie et d absence de handicap. Depuis toujours,

Plus en détail

Portrait de la population

Portrait de la population Trousse d information Novembre 2004 Portrait de la population Portrait de la population Centre de santé et de services sociaux de Côte-des-Neiges, Métro et Parc Extension Ce document présente un portrait

Plus en détail

Panorama de la santé en 2013 au sein des pays de l OCDE Extraits et synthèse de l étude OCDE 12 /2013

Panorama de la santé en 2013 au sein des pays de l OCDE Extraits et synthèse de l étude OCDE 12 /2013 Panorama de la santé en 2013 au sein des pays de l OCDE Extraits et synthèse de l étude OCDE 12 /2013 Jean VILANOVA DCDEV /RIM La Médicale jean.vilanova@ca-predica.fr Sommaire Préambule (pages 3 et 4)

Plus en détail

Diagnostic local de santé De la Communauté de communes du Val d Argent

Diagnostic local de santé De la Communauté de communes du Val d Argent Diagnostic local de santé De la Communauté de communes du Val d Argent Document réalisé pour le compte et grâce au financement de l ARS Alsace. Remerciements Nous tenons à remercier le Président de la

Plus en détail

Chapitre Les Affections ALD Libellé. 38- Troubles permanents du rythme et de la conductivité

Chapitre Les Affections ALD Libellé. 38- Troubles permanents du rythme et de la conductivité Chapitre Les Affections ALD Libellé 15- Insuffisance cardiaque Insuffisance ventriculaire gauche : IVG Insuffisance ventriculaire droite secondaire :IVD Troubles de la conduction (BAV complet) 38- Troubles

Plus en détail

CMUc. Bénéficiaires de la Couverture maladie universelle complémentaire. En Poitou-

CMUc. Bénéficiaires de la Couverture maladie universelle complémentaire. En Poitou- Bénéficiaires de la Couverture maladie universelle complémentaire Depuis le 1 er janvier 2000, la loi sur la CMU (Couverture maladie universelle) permet, à toute personne résidant en France de façon stable

Plus en détail

Plus de 35 000 assurés sociaux en affection de longue durée (ALD) pour maladies psychiatriques, dont 3 400 admis au cours d une année.

Plus de 35 000 assurés sociaux en affection de longue durée (ALD) pour maladies psychiatriques, dont 3 400 admis au cours d une année. CHAPITRE 4 AFFECTIONS PSYCHIATRIQUES LES AFFECTIONS PSYCHIQUES CONSTITUENT UN ENSEMBLE HÉTÉROGÈNE DE PATHOLOGIES. SONT RETENUES DANS CE CHAPITRE, CE QUE L ON PEUT QUALIFIER DE «PATHOLOGIES CHRONIQUES SÉVÈRES,

Plus en détail

de la ville de Toulouse

de la ville de Toulouse 1 er PROFIL «SANTÉ» de la ville de Toulouse Juin 2009 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE LA SANTÉ DE MIDI PYRÉNÉES Faculté de Médecine 37 allées Jules Guesde 31073 Toulouse cedex 05.61.53.11.46 www.orsmip.org TRAVAIL

Plus en détail

Haut Conseil pour l avenir de l assurance maladie. Note sur le régime des affections de longue durée (ALD).

Haut Conseil pour l avenir de l assurance maladie. Note sur le régime des affections de longue durée (ALD). 1 Haut Conseil pour l avenir de l assurance maladie Séance du jeudi 28 avril 2005 Note sur le régime des affections de longue durée (ALD). Section 1 : La situation actuelle et les perspectives du régime

Plus en détail

Santé. Les possibilités d accueil pour les personnes handicapées, adultes ou enfants, restent inchangées.

Santé. Les possibilités d accueil pour les personnes handicapées, adultes ou enfants, restent inchangées. Santé Au 1 er janvier 2008, la capacité d accueil des établissements de soins régionaux est de 17 500 lits ou places. Elle augmente de 600 unités en un an. Le taux d équipement régional est sensiblement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Forum Poitou-Charentes. Organiser les soins autour du patient et en garantir l égal accès : la révolution du 1 er recours

DOSSIER DE PRESSE. Forum Poitou-Charentes. Organiser les soins autour du patient et en garantir l égal accès : la révolution du 1 er recours DOSSIER DE PRESSE Forum Poitou-Charentes Jeudi 23 janvier 2014 Poitiers Organiser les soins autour du patient et en garantir l égal accès : la révolution du 1 er recours 0 Sommaire Programme Introduction

Plus en détail

LES INDICATEURS ARRONDISSEMENT D ABBEVILLE DE COHÉSION SOCIALE

LES INDICATEURS ARRONDISSEMENT D ABBEVILLE DE COHÉSION SOCIALE LES INDICATEURS DE COHÉSION SOCIALE ARRONDISSEMENT D ABBEVILLE Démographie -------------------------------------------------------- Emploi, fragilité professionnelle et revenu ------------------ Éducation

Plus en détail

Le cumul emploi retraite au RSI, un an et demi après sa libéralisation. Caroline Gaudemer - RSI, Zoom n 52

Le cumul emploi retraite au RSI, un an et demi après sa libéralisation. Caroline Gaudemer - RSI, Zoom n 52 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

Les arrêts de travail au régime agricole Prescripteur, bénéficiaire, médecin conseil : des perceptions différentes

Les arrêts de travail au régime agricole Prescripteur, bénéficiaire, médecin conseil : des perceptions différentes Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques ETUDE juillet 2014 Les arrêts de travail au régime agricole Prescripteur, bénéficiaire, médecin conseil : des perceptions différentes www.msa.fr

Plus en détail

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES DEMOGRAPHIE : 4365 habitants sur le territoire dont 2006 hommes et 2359 femmes. Par tranche d âge : Territoire 0 à 14 ans 15 à 29 ans 30 à 44 ans 45 à 59 ans 60 à 74 ans

Plus en détail

LES DÉPENSES DE BÂTIMENT ET DE TRAVAUX PUBLICS DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

LES DÉPENSES DE BÂTIMENT ET DE TRAVAUX PUBLICS DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES LES DÉPENSES DE BÂTIMENT ET DE TRAVAUX PUBLICS DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Réalisations 2011 Prévisions budgétaires 2012 Midi-Pyrénées - France Juillet 2012 Les dépenses de Bâtiment et Travaux Publics

Plus en détail

BASES DE DONNÉES MÉDICO- ADMINISTRATIVES ET ÉPIDÉMIOLOGIE DANS LE CONTEXTE DE L OPEN DATA

BASES DE DONNÉES MÉDICO- ADMINISTRATIVES ET ÉPIDÉMIOLOGIE DANS LE CONTEXTE DE L OPEN DATA BASES DE DONNÉES MÉDICO- ADMINISTRATIVES ET ÉPIDÉMIOLOGIE DANS LE CONTEXTE DE L OPEN DATA ENJEUX ET DIFFICULTÉS Marcel Goldberg Cohortes épidémiologiques en population UMS 011- Inserm - UVSQ Séminaire

Plus en détail

Faits marquants en Franche-Comté

Faits marquants en Franche-Comté L ALCOOL ET SES CONSEQUENCES SUR LA SANTE ETUDE SUR LA FRANCHE-COMTE Les accidents de la route sont une des conséquences graves d une alcoolisation excessive. C'est pourquoi, dans le cadre d une réflexion

Plus en détail

Revenus - Salaires. Données Économiques et Sociales du Centre - Édition 2010 65

Revenus - Salaires. Données Économiques et Sociales du Centre - Édition 2010 65 Revenus - Salaires Le nombre de ménages fiscaux de la région Centre s élève à 1 065 920 en 2007 ; il augmente de 3,5 % en un an, légèrement moins qu en province (3,8 %) ou en métropole (3,7 %). Le Centre

Plus en détail

JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT

JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES ENQUÊTE TYPOLOGIQUE 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION 5 1 Champ de l étude 5 2 Résumé des principaux constats relatifs à l ensemble des dossiers recevables recensés

Plus en détail

Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants

Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants N 43 Avril 1 Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants Le RSI gère les régimes invalidité-décès des artisans et commerçants. L assurance invalidité permet de couvrir

Plus en détail

N. Thomas a, J. Zitouni b, A. Bocquier c, E. Lewandowski d, S. Finkel e, O. Favier a, F. Champion b, M. Jardin c. Provence-Alpes-Côte d Azur

N. Thomas a, J. Zitouni b, A. Bocquier c, E. Lewandowski d, S. Finkel e, O. Favier a, F. Champion b, M. Jardin c. Provence-Alpes-Côte d Azur Congrès national des Observatoires régionaux de la santé 2008 - Les inégalités de santé Marseille, 16-17 octobre 2008 L3 - Évaluation de la qualité du chaînage des séjours hospitaliers : préalable nécessaire

Plus en détail

PROFIL SOCIO-SANITAIRE DE TERRITOIRE

PROFIL SOCIO-SANITAIRE DE TERRITOIRE PROFIL SOCIO-SANITAIRE DE TERRITOIRE Durtal Tiercé Baugé Noyant Beauforten-Vallée Longué- Jumelles 0 25 50 100 Km 0 5 10 20 Km En bref Population : 65 467 habitants en 2007, soit 1,9 % de la population

Plus en détail

CHAPITRE II : LE VIEILLISSEMENT NORMAL ; DONNEES

CHAPITRE II : LE VIEILLISSEMENT NORMAL ; DONNEES CHAPITRE II : LE VIEILLISSEMENT NORMAL ; DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES ET SOCIOLOGIQUES I- Vieillissement démographique A- La démographie en général : définition, indicateurs utilisés B- La population âgée

Plus en détail

Années de Vie Ajustées sur l Incapacité (AVAI) ou Disability Ajusted Life Years (DALY) Indicateur synthétique créé par l'oms et la Banque mondiale au

Années de Vie Ajustées sur l Incapacité (AVAI) ou Disability Ajusted Life Years (DALY) Indicateur synthétique créé par l'oms et la Banque mondiale au Années de Vie Ajustées sur l Incapacité (AVAI) ou Disability Ajusted Life Years (DALY) Indicateur synthétique créé par l'oms et la Banque mondiale au début des années 90 (Global burden of disease (Murray

Plus en détail

Carte 5 : Analyse des 4 thèmes, un découpage du Limousin en 8 types de cantons i

Carte 5 : Analyse des 4 thèmes, un découpage du Limousin en 8 types de cantons i Résultats. n Analyse des 4 thèmes Cette analyse est réalisée avec l'ensemble des indicateurs et va permettre de récolter davantage d'informations de façon à localiser les cantons défavorisés. Carte 5 :

Plus en détail

Arrondissement de Fleurimont Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent (phase II)

Arrondissement de Fleurimont Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent (phase II) Arrondissement de Fleurimont Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent (phase II) INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie De 2005 à 2009, le taux de fécondité des femmes âgées

Plus en détail

Hypertension artérielle et facteurs de risque associés Une nouvelle étude de l Assurance Maladie sur les évolutions entre 2000 et 2006

Hypertension artérielle et facteurs de risque associés Une nouvelle étude de l Assurance Maladie sur les évolutions entre 2000 et 2006 Point d information mensuel 19 octobre 2007 Hypertension artérielle et facteurs de risque associés Une nouvelle étude de l Assurance Maladie sur les évolutions entre 2000 et 2006 En France, 10,5 millions

Plus en détail

Situation sanitaire. en Nouvelle-Calédonie. www.dass.gouv.nc

Situation sanitaire. en Nouvelle-Calédonie. www.dass.gouv.nc Situation sanitaire en Nouvelle-Calédonie 2012 www.dass.gouv.nc Les comptes de la santé Source: service de la protection sociale III.1. Présentation La délibération modifiée n 490 du 11 août 1994 portant

Plus en détail

ANNEXE 2 : évaluation des données issues du logiciel Open RCP

ANNEXE 2 : évaluation des données issues du logiciel Open RCP ANNEXE 2 : évaluation des données issues du logiciel Open RCP ROHLim - rapport d activité année 213 ANNEXE 2 : évaluation des données issues du logiciel Open RCP 1 Il existe en Limousin 3 Centres de Coordination

Plus en détail

- Quelles sont les principaux déterminants de la demande de soins?

- Quelles sont les principaux déterminants de la demande de soins? Annale économie de la santé - Quelles sont les principaux déterminants de la demande de soins? (ronéo 12) 1) La démographie - Age (vieux et jeune coute plus cher) - Sexe (les hommes vieux coûte plus cher

Plus en détail

DOSSIER INDICATEURS STATISTIQUES DU TRANSPORT. CESR Aquitaine Conjoncture février 2006 Indicateurs Statistiques du Transport

DOSSIER INDICATEURS STATISTIQUES DU TRANSPORT. CESR Aquitaine Conjoncture février 2006 Indicateurs Statistiques du Transport DOSSIER INDICATEURS STATISTIQUES DU TRANSPORT 125 INDICATEURS STATISTIQUES DU TRANSPORT I Les activités de transports en Aquitaine 127 II Tableaux statistiques 166 126 I Les activités de transports en

Plus en détail

La santé observée. Les minima sociaux. Chapitre 6.1. dans les régions de France

La santé observée. Les minima sociaux. Chapitre 6.1. dans les régions de France F N O R S Fédération nationale des observatoires régionaux de la santé 62 bd Garibaldi 75015 PARIS Tél 01 56 58 52 40 La santé observée dans les régions de France Chapitre 6.1 Les minima sociaux Ce fascicule

Plus en détail

Picardie, territoire de contraste. Approches territoriales des inégalités santé, sociales. Alain Trugeon

Picardie, territoire de contraste. Approches territoriales des inégalités santé, sociales. Alain Trugeon Picardie, territoire de contraste Approches territoriales des inégalités santé, sociales Alain Trugeon Mortalité prématurée vs mortalité 65 ans et plus Moins de 65 ans 65 ans et plus Mortalité prématurée,

Plus en détail

Répartition de la population et des infirmiers par bassin de vie (en %)

Répartition de la population et des infirmiers par bassin de vie (en %) L Les infirmiers e Nord Pas-de-Calais compte, au 1 er janvier 2003, 20 347 infirmiers. Ils ne représentent que 4,9 % des effectifs nationaux alors que la population de la région équivaut à 7 % de celle

Plus en détail

N 36. Isabelle GIRARD-LE GALLO

N 36. Isabelle GIRARD-LE GALLO D I R E C T I O N D E S S T A T I S T I Q U E S E T D E S É T U D E S N 36 Isabelle GIRARD-LE GALLO ÉVOLUTION DES DÉPENSES DE SOINS DE VILLE ENTRE 1999 ET 2001 DES PREMIERS BÉNÉFICIAIRES Entre 1999 et

Plus en détail

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2015 à 9 h 30 «Structures familiales, transferts intergénérationnels, bien-être» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

SUIVI DE LA CONVENTION D ASSURANCE CHOMAGE 2014 20 octobre 2015

SUIVI DE LA CONVENTION D ASSURANCE CHOMAGE 2014 20 octobre 2015 SUIVI DE LA CONVENTION D ASSURANCE CHOMAGE 2014 20 octobre 2015 Dans le cadre de l évaluation de la convention d assurance chômage 2014, un tableau de bord de suivi a été élaboré afin de suivre la mise

Plus en détail

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Bassin de vie de Lanta - Caraman Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Diagnostic et enjeux septembre 2011 Sommaire Evolutions démographiques et économiques Dynamiques démographiques et économiques Mobilités

Plus en détail

La santé mentale - une priorité pour le Département de la santé et de l action sociale

La santé mentale - une priorité pour le Département de la santé et de l action sociale La santé mentale - une priorité pour le Département de la santé et de l action sociale Nouvelle orientation stratégique La volonté du Département est inscrite dans le programme de législature 2007-2012

Plus en détail

A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009. Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009

A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009. Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009 A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009 Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 ET PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009 Les appellations employées dans ce document et la présentation des données

Plus en détail

3. Analyse exploratoire

3. Analyse exploratoire Bilan de l étude de faisabilité «prévention des traumatismes d origine accidentelle» Mouloud Haddak, INRETS-UMRESTTE 1 / Handicap International 1. Préambule Il faut d abord souligner que cette étude de

Plus en détail

9.1 Alcool. Christophe Palle

9.1 Alcool. Christophe Palle 9.1 Alcool Christophe Palle 204 Drogues et addictions, données essentielles Associé au plaisir de la table, à la richesse et la diversité des terroirs et des paysages de France, l alcool, consommé sous

Plus en détail

Actif au RSI et retraité au régime général :

Actif au RSI et retraité au régime général : version corrigée le 01/03/20 11 Actif au RSI et retraité au régime général : une étude menée en collaboration avec la CNAV C. Bac (Cnav) C. Gaudemer (RSI) La plupart des travailleurs indépendants ont eu

Plus en détail

Système multi sources de surveillance des cancers Croisement des données ALD et PMSI Description des données 2006-2008 et construction d indicateurs

Système multi sources de surveillance des cancers Croisement des données ALD et PMSI Description des données 2006-2008 et construction d indicateurs Maladies chroniques et traumatismes Système multi sources de surveillance des cancers Croisement des données ALD et PMSI Description des données 2006-2008 et construction d indicateurs Sommaire Abréviations

Plus en détail

LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE EN FRANCE.

LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE EN FRANCE. LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE EN FRANCE. INTRODUCTION. La France connaît une évolution favorable au plan sanitaire : record français des gains annuels d espérance de vie à la naissance. Elle fait partie

Plus en détail

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance maladie pour 2015

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance maladie pour 2015 Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance maladie pour 2015 Rapport au ministre chargé de la sécurité sociale et au Parlement sur l'évolution des

Plus en détail