Etat d'avancement des plans et des programmes de gestion du risque inondation p 126 Gouvernance et Connaissance

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etat d'avancement des plans et des programmes de gestion du risque inondation p 126 Gouvernance et Connaissance"

Transcription

1 1

2 S Le tableau de bord du PDM p 3 Résorption des rejets diffus Evolution des ventes de produits phytosanitaires p 6 Suivi du Plan végétal pour l environnement p 7 Contractualisation des mesures agri environnementales p 15 Superficie en agriculture biologique p 23 Aides en faveur de la réduction des usages non agricoles des produits phytosanitaires p 31 Evolution des superficies de prairies permanentes p 32 Pourcentage de sols couverts en hiver (hors CIPAN) p 40 Suivi du Plan de modernisation des bâtiments d élevage p 41 Traitement des rejets ponctuels Auto-surveillance des réseaux de collecte p 43 Conformité à la directive Eaux résiduaires urbaines p 44 Connaissance des rejets dans le milieu p 52 Surveillance des substances dangereuses dans le cadre de la recherche des substances dangereuses dans l eau (RSDE) p 60 Réduction des rejets de substances dangereuses dans le cadre du RSDE p 68 Suivi des rejets évités dans le cadre du RSDE p 69 Restauration des fonctionnalités des milieux aquatiques Nombre d ouvrages rendus franchissables avec une aide de l agence de l eau p 71 Linéaire de cours d eau restauré ou entretenu avec une aide de l agence de l eau p 79 Superficie des zones humides bénéficiant d un financement de l agence de l eau p 87 Eau potable et baignade Protection des captages d alimentation en eau potable p 89 Captages stratégiques du SDAGE protégés grâce à un programme d action p 97 Conformité des eaux brutes à vocation de production d eau potable p 105 Pourcentage d accomplissement des profils environnementaux des ports p 113 Prélèvements et gestion quantitative de l eau Gestion quantitative de la ressource p 115 Volumes mobilisables par les ouvrages pour le soutien d étiage p 116 Gestion des crises sécheresse p 124 Inondations Etat d'avancement des plans et des programmes de gestion du risque inondation p 126 Gouvernance et Connaissance Développement des SAGE et contrats de milieu p 128 Coûts d investissement par domaine des actions issues de la déclinaison du PDM p 130 Activité des services de police de l eau par domaine p 131 O M M A I R E 2

3 L e tableau de bord du PDM Le tableau de bord du PDM Le programme de mesures (PDM) Adour- Garonne , arrêté par le préfet coordonnateur de bassin en décembre 2009, constitue le recueil des actions à mettre en oeuvre au niveau des territoires pour atteindre les objectifs environnementaux fixés par le SDAGE. La disposition A26 du SDAGE propose que le tableau de bord du SDAGE soit complété par le suivi de la mise en oeuvre du programme de mesures. Le suivi de la mise en œuvre du PDM doit permettre de : - s assurer de la mise en oeuvre efficace des actions au regard des objectifs à atteindre, - rendre compte de l avancement des actions sur le plan technique et financier sur la base d indicateurs, - identifier les actions réalisées afin d être capable de justifier auprès de la commission européenne que les moyens ont bien été mis en oeuvre dans le cas de la non atteinte des objectifs du SDAGE, - ajuster le programme de mesures si nécessaire lors de l état d avancement à mi parcours prévu fin Un outil de pilotage sous la responsabilité du préfet coordonnateur de bassin Le tableau de bord du PDM est présenté au comité de bassin par le préfet coordonnateur de bassin. Il est édité tous les ans à l échelle du bassin et décliné pour les commissions territoriales. Le tableau de bord complet comporte 28 indicateurs dont 23 indicateurs nationaux communs à tous les bassins et destinés au rapportage national. Il est composé notamment d indicateurs communs à ceux des agences de l eau. Il couvre les différentes catégories du PDM : gouvernance, résorption des rejets diffus, traitement des rejets ponctuels, restauration des fonctionnalités des milieux naturels, gestion de la ressource, littoral et inondations. Cette premiere édition 2011 basée sur des données de 2010 établit un bilan initial qui servira de base au suivi de l évolution de ces indicateurs entre 2010 et Ce tableau de bord peut sensiblement évoluer en raison d éléments nationaux nouveaux. En effet, la majeure partie des indicateurs ont été décrits au niveau national et voient ici leur première réalisation concrète. Par ailleurs, certains indicateurs n ont pu être renseignés dans cette première édition notamment en raison du manque de disponibilité des données nécessaires. Les producteurs de données Les services producteurs des données suivants fournissent les éléments, annuellement pour le tableau de bord du PDM : - Agence de l eau Adour-Garonne - Directions régionales de l environnement, de l aménagement et du logement (DREAL), - Agence régionale de santé (ARS), - Directions départementales des territoires et de la mer (DDT-M), - Office national de l eau et de milieux aquatiques (ONEMA), - Directions régionales de l alimentation, de l agriculture et de la forêt (DRAAF). Pour une définition des termes, se référer au glossaire du SDAGE. 3

4 A Les indicateurs de suivi de la mise en œuvre du PDM Le tableau de bord du PDM est organisé selon les catégories du PDM. La liste ci dessous présente les indicateurs organisés par thème et les mesures du PDM associées à l indicateur proposé. Catégories PDM Indicateurs PDM Mesures PDM Indicateur concernées national Mesure complémentaire Evolution des ventes de produits phytosanitaires Diff_3_01, Diff_9_03 X Mesure complémentaire Suivi du Plan végétal pour l environnement (PVE) Diff_2_01, Diff_3_01 X Mesure complémentaire Contractualisation des mesures agri environnementales Prel_2_02 X Mesure complémentaire Résorption Superficie en agriculture biologique X Diff_9_04, Qua_1_01 des rejets diffus Aides en faveur de la réduction des usages non agricoles Mesure complémentaire X des produits phytosanitaires Diff_3_04 Mesure complémentaire Evolution des superficies de prairies permanentes Diff_9_02 X Mesure complémentaire Pourcentage de sols couvert en hiver (hors CIPAN) Diff_9_02 Suivi du Plan de modernisation des bâtiments d élevage Mesure complémentaire (PMBE) Diff_1_01 X Auto-surveillance des réseaux de collecte Mesure de base X Conformité à la directive Eaux résiduaires urbaines * Mesure de base X Connaissance des rejets industriels dans le milieu Mesure de base X Traitement Surveillance des substances dangereuses dans le cadre du des rejets ponctuels RSDE Mesure de base X Mesure de base et Réduction des rejets de substances dangereuses dans le mesure complémentaire cadre du RSDE Ponc_2_01 X Suivi des rejets évités dans le cadre du RSDE Mesure de base X Restauration des fonctionnalités des milieux aquatiques Eau potable et baignade Prélèvements et gestion quantitative Inondations Gouvernance - Connaissance Nombre d ouvrages rendus franchissables avec une aide de l agence de l eau * Linéaire de cours d eau restauré ou entretenu avec une aide de l agence de l eau Superficie de zones humides bénéficiant d un financement de l agence de l eau Protection des captages AEP en application du code de la santé publique * Captages stratégiques du SDAGE protégés grâce à un programme d actions * Conformité des eaux brutes à vocation de production d eau potable Pourcentage d accomplissement des profils environnementaux des ports Gestion quantitative de la ressource * Mesure complémentaire Fonc_4_01 Mesure complémentaire Fonc_2_01, Fonc_2_02 Mesure complémentaire Fonc_1_04 Mesure de base Mesure complémentaire Qual_1_01 Mesure complémentaire Qual_1_01 Mesure complémentaire Qual_2_02 Mesure de base et mesure complémentaire Prel_2_01 Mesure complémentaire Prel_1_01 Mesure de base Volumes mobilisables par les ouvrages pour le soutien d'étiage * Gestion des crises de sécheresse * Etat d avancement des plans et des programmes de gestion Mesure complémentaire du risque inondation * Inon_1_01 Mesure complémentaire Développement des SAGE et contrats de milieu * Gouv_1_02 X Coûts d investissement par domaine des actions issues de X la déclinaison du PDM * Activité des services de police de l eau par domaine * Mesure de base X Certains indicateurs PDM peuvent être partiellement communs avec ceux du tableau de bord du SDAGE. Ils sont identifiés ci-dessus avec une astérisque *. X X X X X X X 4

5 Résorption des rejets diffus Ce thème s'inscrit dans le cadre de l'orientation B du SDAGE «Réduire l'impact des activités sur les milieux aquatiques». Les apports diffus des nitrates et des pesticides d'origine agricole et non agricole affectent la qualité des eaux superficielles et souterraines. La réduction de ces impacts nécessite la mise en oeuvre : - de dispositifs pour améliorer les conditions d applications, de stockage et de récupération de ces produits, - de mesures agri-environnementales (MAE) pour limiter les quantités utilisées et les risques de transfert de pollutions sur les secteurs les plus menacés, notamment vis-à-vis de l'eau potable, - d'aménagement de l'espace par la mise en place de bandes enherbées et la couverture hivernale des sols TABLEAU DE BORD DU PDM ADOUR-GARONNE 5

6 Evolution des ventes de produits phytosanitaires DESCRIPTIF Cet indicateur permet de connaître l évolution des ventes de produits phytosanitaires par les distributeurs situés sur le bassin pour apprécier le niveau de réalisation de l objectif de réduction de la pollution des milieux par ces produits. Il est estimé à partir des données de redevances de pollutions diffuses de l agence de l eau. Les éléments chiffrés présentés sont ceux de l année Les quantités vendues en 2010 seront connues à l'issue du traitement des données de la redevance pollution diffuse à partir de juin Les quantités totales vendues sont supérieures à ces chiffres, puisque un grand nombre de substances actives ne sont pas soumises à la redevance. Ainsi, les quantités totales vendues en 2009 sur le bassin représentent tonnes (contre tonnes de substances redevables). Les quantités vendues ont diminué de 23 % entre 2008 et Cette baisse est aussi constatée au niveau national et peut être liée à plusieurs facteurs : La forte diminution de substances utilisées à très fort grammage, comme le soufre (deuxième substance la plus vendue, et dont les ventes diminuent de 36 % sur notre bassin), Le retrait de la vente de 30 substances préoccupantes (contenues dans 1500 produits) fin 2008 Un contexte économique difficile, qui a conduit à un meilleur raisonnement de l utilisation des phytosanitaires. Dans certaines filières et certaines régions, une diminution des usages phytosanitaires. 6

7 Suivi du plan végétal environnement (PVE) DESCRIPTIF Cet indicateur permet de suivre les exploitations agricoles ayant réalisé des investissements dans le cadre du plan végétal environnement (PVE) en faveur de la réduction de l impact des produits phytosanitaires. Il est évalué à partir des données des aides de l agence de l eau. En 2010, 312 exploitations agricoles qui ont réalisé des investissements financés dans le cadre du plan végétal environnement notamment dans les plans d actions territoriaux ont bénéficié d un financement de l agence. Cette augmentation importante, qui est aussi fonction du succès de l animation, est liée à une hausse des taux de financement des équipements de lutte contre la pollution phytosanitaire au siège d exploitation. Le montant des engagements financiers de l agence représente 1.15 millions d euros. 7

8 Suivi du plan végétal environnement (PVE) Adour Sur la commission territoriale Adour, 95 exploitations agricoles ont réalisé des investissements financés par l agence dans le cadre du plan végétal environnement représentant 30% des exploitations concernées du bassin. COMMISSION TERRITORIALE ADOUR 8

9 Suivi du plan végétal environnement (PVE) Charente Sur la commission territoriale Charente, 9 exploitations agricoles ont réalisé des investissements financés par l agence dans le cadre du plan végétal environnement représentant 3% des exploitations concernées du bassin. COMMISSION TERRITORIALE CHARENTE 9

10 Suivi du plan végétal environnement (PVE) Dordogne Sur la commission territoriale Dordogne, 15 exploitations agricoles ont réalisé des investissements financés par l agence dans le cadre du plan végétal environnement représentant 5% des exploitations concernées du bassin. COMMISSION TERRITORIALE DORDOGNE 10

11 Suivi du plan végétal environnement (PVE) Garonne Sur la commission territoriale Garonne, 135 exploitations agricoles ont réalisé des investissements financés par l agence dans le cadre du plan végétal environnement, cela représente 43% des exploitations concernées du bassin. COMMISSION TERRITORIALE GARONNE 11

12 Suivi du plan végétal environnement (PVE) Littoral Sur la commission territoriale Littoral, 8 exploitations agricoles ont réalisé des investissements financés par l agence dans le cadre du plan végétal environnement représentant 2,5% des exploitations concernées du bassin. COMMISSION TERRITORIALE LITTORAL 12

13 Suivi du plan végétal environnement (PVE) Lot Sur la commission territoriale Lot, 16 exploitations agricoles ont réalisé des investissements financés par l agence dans le cadre du plan végétal environnement représentant 5% des exploitations concernées du bassin. COMMISSION TERRITORIALE LOT 13

14 Suivi du plan végétal environnement (PVE) Tarn - Aveyron Sur la commission territoriale Tarn-Aveyron, 33 exploitations agricoles ont réalisé des investissements financés par l agence dans le cadre du plan végétal environnement représentant 10,5% des exploitations concernées du bassin. COMMISSION TERRITORIALE TARN-AVEYRON 14

15 Contractualisation des mesures agri-environnementales (MAE) DESCRIPTIF Cet indicateur permet de suivre l évolution des superficies de mesures agri-environnementales territorialisées (MAET) contractualisées avec l agence de l eau participant à la réduction des pollutions diffuses. En 2010, les engagements financiers de l agence ont porté sur ha contractualisés sous forme de mesures agri environnementales. Ce chiffre ne tient pas compte des contrats qui n ont pas pu être financés en 2010 pour cause d instruction tardive des dossiers. Il n est donc pas représentatif de la réalité des surfaces contractualisées en MAET en 2010, d une part pour cause de décalage entre l instruction financière et la réelle modification des pratiques, d autre part parce que les hectares financés par l agence ne représentent qu une partie des contrats de MAET (financements Etat et Europe). Le montant des engagements financiers représente 0.6 millions d euros. TABLEAU DE BORD ANNEE 2010 DU PDM ADOUR-GARONNE 15

16 Contractualisation des mesures agri-environnementales (MAE) Adour Sur la commission territoriale Adour, aucun financement en 2010, ce qui ne veut pas dire qu il n y a pas eu de contractualisation MAET (cf. commentaire général). 16

17 Contractualisation des mesures agri-environnementales (MAE) Charente Sur la commission territoriale Charente, les mesures agri-environnementales contractualisées avec l agence de l eau en 2010 représentent hectares. Cf. commentaire général 17

18 Contractualisation des mesures agri-environnementales (MAE) Dordogne Sur la commission territoriale Dordogne, les mesures agri-environnementales contractualisées avec l agence de l eau en 2010 représentent 184 hectares. Cf. commentaire général 18

19 Contractualisation des mesures agri-environnementales (MAE) Garonne Sur la commission territoriale Garonne, les mesures agri-environnementales contractualisées avec l agence de l eau en 2010 représentent 245 hectares. Cf. commentaire général 19

20 Contractualisation des mesures agri-environnementales (MAE) Littoral Sur la commission territoriale Littoral, aucun financement en 2010, ce qui ne veut pas dire qu il n y a pas eu de contractualisation MAET (cf. commentaire général). 20

21 Contractualisation des mesures agri-environnementales (MAE) Lot Sur la commission territoriale Lot, aucun financement en 2010, ce qui ne veut pas dire qu il n y a pas eu de contractualisation MAET (cf. commentaire général). 21

22 Contractualisation des mesures agri-environnementales (MAE) Tarn - Aveyron Sur la commission territoriale Tarn-Aveyron, les mesures agri-environnementales contractualisées avec l agence de l eau en 2010 représentent 23 hectares. Cf. commentaire général 22

23 Superficie en agriculture biologique DESCRIPTIF Cet indicateur permet de suivre le développement de l agriculture biologique grâce à une aide de l agence de l eau visant à réduire les pollutions diffuses Le développement de l agriculture biologique a connu un essor particulier en Adour-Garonne en Les surfaces converties à l agriculture biologique avec l aide de l agence de l eau représentent hectares en 2010 à l échelle du bassin. Ces surfaces ne représentent qu une partie des surfaces converties sur le bassin (autres financeurs Etat + Europe). Les acteurs locaux de l agriculture biologique ont été mieux impliqués dans les plans d actions territoriaux. Des liens avec des structures impliquées dans l agriculture biologique se sont développés en 2010 notamment par la mise en œuvre de programmes de transfert des techniques de l agriculture biologique vers l agriculture conventionnelle. 23

24 Superficie en agriculture biologique Adour Sur la commission territoriale Adour, les surfaces converties à l agriculture biologique avec l aide de l agence de l eau représentent hectares en 2010 soit 17% des surfaces converties du bassin. 24

25 Superficie en agriculture biologique Charente Sur la commission territoriale Charente, les surfaces converties à l agriculture biologique avec l aide de l agence de l eau représentent 185 hectares en 2010 soit 3% des surfaces converties du bassin. 25

26 Superficie en agriculture biologique Dordogne Sur la commission territoriale Dordogne, les surfaces converties à l agriculture biologique avec l aide de l agence de l eau représentent 788 hectares en 2010 soit 12,5% des surfaces converties du bassin. 26

27 Superficie en agriculture biologique Garonne Sur la commission territoriale Garonne, les surfaces converties à l agriculture biologique avec l aide de l agence de l eau représentent hectares en Le développement de l agriculture biologique s est fait en majeure partie sur ce territoire avec 44% des surfaces converties du bassin. 27

28 Superficie en agriculture biologique Littoral Sur la commission territoriale Littoral, les surfaces converties à l agriculture biologique avec l aide de l agence de l eau représentent 79 hectares en 2010 soit 1,3% des surfaces converties du bassin. 28

29 Superficie en agriculture biologique Lot Sur la commission territoriale Lot, les surfaces converties à l agriculture biologique avec l aide de l agence de l eau représentent 788 hectares en 2010 soit 12,5% des surfaces converties du bassin. 29

30 Superficie en agriculture biologique Tarn - Aveyron Sur la commission territoriale Tarn-Aveyron, les surfaces converties à l agriculture biologique avec l aide de l agence de l eau représentent 628 hectares en 2010 soit 10% des surfaces converties du bassin. 30

31 Aides en faveur de la réduction des usages non agricoles des produits phytosanitaires DESCRIPTIF Cet indicateur permet de disposer d une information sur les actions menées en faveur de la réduction de l usage des produits phytosanitaires par des utilisateurs non agricoles bénéficiant d une aide de l agence de l eau En 2010, les aides de l agence de l eau ont permis la sensibilisation de toutes les communes de Midi-Pyrénées et de Poitou-Charentes, des départements du Cantal, du Puy-de-Dôme, des Landes et de la Corrèze ainsi que la formation des agents de 450 communes environ, le diagnostic des pratiques phytosanitaires de 88 communes et l'investissement en matériel permettant la moindre utilisation de produits phytosanitaires dans 15 communes. Le montant des aides de l agence de l eau s élève à 0.46 millions d euros. 31

32 Evolution des superficies de prairies permanentes DESCRIPTIF Cet indicateur permet de rendre compte de l évolution interannuelle de la couverture de surface agricole utile (SAU) par des prairies permanentes (STH : surfaces toujours en herbe). Il donne une indication sur les évolutions des surfaces permettant de limiter les transferts de polluants. En 2010, la Surface Toujours en Herbe (STH) d Adour-Garonne couvre une superficie de km² représentant plus d 1/3 de la Surface Agricole Utile (SAU) du bassin. Ces prairies se retrouvent de manière privilégiée dans les hydro-écorégions de montagne. 32

33 Evolution des superficies de prairies permanentes Adour En 2010, la STH de la commission territoriale Adour couvre une superficie de km² représentant plus d 1/3 de la SAU de la commission territoriale. COMMISSION TERRITORIALE ADOUR 33

34 Evolution des superficies de prairies permanentes Charente En 2010, la STH de la commission territoriale Charente couvre une superficie de km² représentant moins d 1/10 de la SAU de la commission territoriale. COMMISSION TERRITORIALE CHARENTE 34

35 Evolution des superficies de prairies permanentes Dordogne En 2010, la STH de la commission territoriale Dordogne couvre une superficie de km² représentant près de la moitié de la SAU de la commission territoriale. COMMISSION TERRITORIALE DORDOGNE 35

36 Evolution des superficies de prairies permanentes Garonne En 2010, la STH de la commission territoriale Garonne couvre une superficie de km² représentant plus d 1/5 de la SAU de la commission territoriale. COMMISSION TERRITORIALE GARONNE 36

37 Evolution des superficies de prairies permanentes Littoral En 2010, la STH de la commission territoriale Littoral couvre une superficie de km² représentant moins d 1/5 de la SAU de la commission territoriale. COMMISSION TERRITORIALE LITTORAL 37

38 Evolution des superficies de prairies permanentes Lot En 2010, la STH de la commission territoriale Adour couvre une superficie de km² représentant plus de la moitié de la SAU de la commission territoriale. 38

39 A POLLUTIONS DIFFUSES Evolution des superficies de prairies permanentes Tarn - Aveyron En 2010, la STH de la commission territoriale Tarn-Aveyron couvre une superficie de km² représentant près d 1/3 de la SAU de la commission territoriale. 39

40 POLLUTIONS A DIFFUSES Pourcentage de sols couverts en hiver (HORS CIPAN) 40

41 POLLUTIONS A DIFFUSES Suivi du Plan de modernisation des bâtiments d élevage (PMBE) 41

TABLEAU DE BORD 2010

TABLEAU DE BORD 2010 TABLEAU DE BORD 2010 S Le tableau de bord du SDAGE en quelques mots Aide à la lecture Suivi du bon état des eaux Gérer les conditions favorables à une bonne gouvernance Orientation A Les structures de

Plus en détail

LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN

LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN 1 LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN 2 1 Plan de l intervention Le SDAGE : objectifs, enjeux, Le PDM : définition, contenu, chiffrage 3 SDAGE

Plus en détail

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Réunion du bureau du CESER Aquitaine du 2 avril 2013 CONTRIBUTION Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Vu le dossier

Plus en détail

du bassin adour-garonne PDM 2016-2021 un nouvel élan pour l eau

du bassin adour-garonne PDM 2016-2021 un nouvel élan pour l eau programme de mesures du bassin adour-garonne PDM un nouvel élan pour l eau Sommaire 1. Objet, portée et élaboration du PDM et lien avec le SDAGe 7 1.1. Définition 8 1.2. Portée juridique du PDM 8 1.3.

Plus en détail

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009 GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE 25 mars 2009 LES FONDEMENTS DE LA DEMARCHE Contexte réglementaire Contexte territorial Plan de l intervention LES DIFFERENTES ETAPES DE LA DEMARCHE

Plus en détail

LES LIVRETS SUR L EAU DU BASSIN ARTOIS-PICARDIE Vers le bon état des eaux : actions et résultats

LES LIVRETS SUR L EAU DU BASSIN ARTOIS-PICARDIE Vers le bon état des eaux : actions et résultats LES LIVRETS SUR L EAU DU BASSIN ARTOIS-PICARDIE Vers le bon état des eaux : actions et résultats Crédit photo : JP.LEFEBVRE - AEAP Principaux résultats du bilan intermédiaire 2012 du Programme de Mesures

Plus en détail

NOTE DE METHODE POUR L ESTIMATION DU COUT DU PROJET DE PROGRAMME DE MESURES RHONE- MEDITERRANEE 2016-2021

NOTE DE METHODE POUR L ESTIMATION DU COUT DU PROJET DE PROGRAMME DE MESURES RHONE- MEDITERRANEE 2016-2021 NOTE DE METHODE POUR L ESTIMATION DU COUT DU PROJET DE PROGRAMME DE MESURES RHONE- MEDITERRANEE 2016-2021 Documents et données techniques pour l élaboration du projet de SDAGE 2016-2021 du bassin Rhône-Méditerranée

Plus en détail

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau Communication en Conseil des Ministres Plan de gestion de la rareté de l eau Bilan de l année 2005 De septembre 2004 à septembre 2005, la France a connu une sécheresse s étendant sur un large croissant

Plus en détail

LES QUESTIONS IMPORTANTES

LES QUESTIONS IMPORTANTES L AVENIR DE L EAU ET DES MILIEUX AQUATIQUES : LES QUESTIONS IMPORTANTES ET LE PROGRAMME DE TRAVAIL DU BASSIN ADOUR-GARONNE Comité de bassin du 2 décembre 2013 2016 SDAGE-PDM Ce document présente : les

Plus en détail

Règlement. Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Boutonne. 1 ère révision. Version validée par la CLE du 22 Janvier 2015

Règlement. Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Boutonne. 1 ère révision. Version validée par la CLE du 22 Janvier 2015 Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Boutonne 1 ère révision Règlement Version validée par la CLE du 22 Janvier 2015 Projet pour consultation Table des matières I. Préambule... 3 A. Portée

Plus en détail

Classement en zone de répartition des eaux (ZRE)

Classement en zone de répartition des eaux (ZRE) Classement en zone de répartition des eaux (ZRE) Janvier 2015 Quels critères quelles conséquences? Direction régionale de l Environnement, de l Aménagement du Logement Rhône-Alpes www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

2013-2018. D I N T E R V E N T I O N de l Agence de l eau Rhin-Meuse DOSSIER DE PRESSE. 10 ème Programme DOSSIER DE PRESSE 2013-2018

2013-2018. D I N T E R V E N T I O N de l Agence de l eau Rhin-Meuse DOSSIER DE PRESSE. 10 ème Programme DOSSIER DE PRESSE 2013-2018 10 ème Programme Vendredi 12 octobre 2012 Agence de l eau Rhin-Meuse 9h30 >13h00 Contact presse : Dominique Frechin / tél. 03 87 34 48 59 1 Les priorités Les avancées L état des eaux Les causes et les

Plus en détail

Atelier A : L intégration de la démarche SAGE au sein des documents d urbanisme. Séminaire DREAL Aquitaine - 1er décembre 2009 - Agen

Atelier A : L intégration de la démarche SAGE au sein des documents d urbanisme. Séminaire DREAL Aquitaine - 1er décembre 2009 - Agen Séminaire DREAL Aquitaine - 1er décembre 2009 - Agen Atelier A : L intégration de la démarche SAGE au sein des documents d urbanisme Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement Durable et de

Plus en détail

Bilan à mi-parcours de la mise en œuvre du premier programme de mesures du bassin Seine-Normandie 2010-2015

Bilan à mi-parcours de la mise en œuvre du premier programme de mesures du bassin Seine-Normandie 2010-2015 Bilan à mi-parcours de la mise en œuvre du premier programme de mesures du bassin Seine-Normandie 2010-2015 Septembre 2012 Bilan à mi-parcours du programme de mesures du bassin de la Seine et des cours

Plus en détail

Agence de l eau l Loire Bretagne

Agence de l eau l Loire Bretagne Les aides de l agencel de l eau l Loire-Bretagne 1 Les aides de l agencel Journée technique de l eau l Loire-Bretagne 1 IX è programme d intervention 2 Objectifs AEP du IX è programme 3 Aides à la lutte

Plus en détail

MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES RESSOURCES EN EAU, EAU POTABLE ET MILIEUX AQUATIQUES

MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES RESSOURCES EN EAU, EAU POTABLE ET MILIEUX AQUATIQUES MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES RESSOURCES EN EAU, EAU POTABLE ET MILIEUX AQUATIQUES Ligne 21-2 Gestion quantitative de l eau dans les activités économiques hors agricoles Années 2010 à

Plus en détail

8 eme rencontre des gestionnaires AEP. 21 novembre 2013 - Conseil Général du Bas-Rhin

8 eme rencontre des gestionnaires AEP. 21 novembre 2013 - Conseil Général du Bas-Rhin 8 eme rencontre des gestionnaires AEP 21 novembre 2013 - Conseil Général du Bas-Rhin Les enjeux liés aux activités industrielles et artisanales sur le périmètre du SAGE INR 21 novembre 2013 - Conseil Général

Plus en détail

Agence de l Eau RMC & LB --- Projets de SDAGE et de programme de mesures 2016-2021 --- Aides aux captages

Agence de l Eau RMC & LB --- Projets de SDAGE et de programme de mesures 2016-2021 --- Aides aux captages Agence de l Eau RMC & LB --- Projets de SDAGE et de programme de mesures 2016-2021 --- Aides aux captages Un projet de programme de mesures coconstruit Concertation locale : RMC : 150 réunions (octobre

Plus en détail

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation CONSEIL D'ADMINISTRATION PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation L évaluation des politiques publiques a été introduite au sein

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA BAIE DE SAINT BRIEUC ---------- Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau (en application des articles R 212 30 à R 212-42 du Code de l

Plus en détail

Marcel Roussel Rappel du calendrier

Marcel Roussel Rappel du calendrier Du SAGE Couesnon Le mot du Président La Commission Locale de l eau (CLE) a validé le 7 Avril 2011, la stratégie du SAGE (Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux) de notre bassin versant du Couesnon,

Plus en détail

Le programme d intervention révisé de l agence de l eau Rhin-Meuse, pour les années 2016 à 2018, adopté à l unanimité

Le programme d intervention révisé de l agence de l eau Rhin-Meuse, pour les années 2016 à 2018, adopté à l unanimité Rozérieulles, le 15 octobre 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONSEIL D ADMINISTRATION COMITÉ DE BASSIN Mardi 13 octobre 2015 Le programme d intervention révisé de l agence de l eau Rhin-Meuse, pour les années

Plus en détail

AVANT-PROJET DE SDAGE 2016-2021

AVANT-PROJET DE SDAGE 2016-2021 AVANT-PROJET DE SDAGE 2016-2021 Documents d accompagnement Bassin Rhône-Méditerranée Bureau du comité de bassin Rhône-Méditerranée 11 juillet 2014 DOCUMENTS D ACCOMPAGNEMENT Sommaire PRESENTATION SYNTHETIQUE

Plus en détail

Politique de l eau en France

Politique de l eau en France Politique de l eau en France Le tournant en France a été la seconde guerre mondiale, pour voir la mise en place d une véritable de l eau avec une vision globale (codifié, réglementé ). Elle va se faire

Plus en détail

Bureau de la Commission Locale de l Eau. Olivet le 25 novembre 2014

Bureau de la Commission Locale de l Eau. Olivet le 25 novembre 2014 Bureau de la Commission Locale de l Eau Olivet le 25 novembre 2014 1. Portage du contrat territorial 2. Projets 2015 / Formations 2015 3. Points divers Ordre du jour 1. Portage du contrat territorial Portage

Plus en détail

Nos rendez-vous. www.eau-loire-bretagne.fr www.prenons-soin-de-leau.fr. 1 plénière. Stand n 146. 4 ateliers

Nos rendez-vous. www.eau-loire-bretagne.fr www.prenons-soin-de-leau.fr. 1 plénière. Stand n 146. 4 ateliers Nos rendez-vous sur le 16 e carrefour des gestions locales de l eau 1 plénière Le projet de Sdage Loire-Bretagne 2016-2021 soumis à la consultation du public et des assemblées. Jeudi 29 janvier / 14h30-16h

Plus en détail

Programme de mesures du bassin Loire-Bretagne 2010-2015. Bilan d avancement à tiers parcours

Programme de mesures du bassin Loire-Bretagne 2010-2015. Bilan d avancement à tiers parcours Programme de mesures du bassin Loire-Bretagne 2010-2015 Bilan d avancement à tiers parcours Décembre 2012 Bilan d avancement du programme de mesures 2010-2015 du bassin Loire Bretagne I. RESUME...3 II.

Plus en détail

Une stratégie pour un bon état des eaux 2010-2015. Dossier de presse

Une stratégie pour un bon état des eaux 2010-2015. Dossier de presse Une stratégie pour un bon état des eaux Comité de bassin Loire-Bretagne du 15 octobre Dossier de presse - le communiqué du comité de bassin réuni le 15 octobre - le schéma directeur d aménagement et de

Plus en détail

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale»

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY «Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» VISITES SUR SITE ET ECHANGES AUTOUR DU PROJET

Plus en détail

2013-2018. Prime de résultat en assainissement collectif AGENCE DE L EAU RHIN-MEUSE

2013-2018. Prime de résultat en assainissement collectif AGENCE DE L EAU RHIN-MEUSE 2013-2018 10 e PROGRAMME AGENCE DE L EAU RHIN-MEUSE Prime de résultat en assainissement collectif La prime de résultat est une aide dont le principe est prévu par la loi. Elle vise à favoriser la bonne

Plus en détail

Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées

Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées 1 Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées Rappel réglementaire Le décret 2007-1213 du 10 août 2007, relatif aux schémas d'aménagement et de

Plus en détail

L organisation actuelle des réseaux dans le cadre du Schéma Directeur des Données sur l Eau Bassin Artois Picardie

L organisation actuelle des réseaux dans le cadre du Schéma Directeur des Données sur l Eau Bassin Artois Picardie L organisation actuelle des réseaux dans le cadre du Schéma Directeur des Données sur l Eau Bassin Artois Picardie DIREN NPDC Délégation de Bassin Séminaire du 9 Décembre 2008 10/12/2008 Schéma directeur

Plus en détail

> Reconquête de la qualité de l eau destinée à l eau potable. > Préservation des captages pour prévenir leur dégradation

> Reconquête de la qualité de l eau destinée à l eau potable. > Préservation des captages pour prévenir leur dégradation Directive Cadre Eau 2000/60/CE Objectifs : > Reconquête de la qualité de l eau destinée à l eau potable Réduction du degré de traitement des eaux brutes pour la production d eau potable > Préservation

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Bilan à mi-parcours du programme de mesures

Bilan à mi-parcours du programme de mesures Bilan à mi-parcours du programme de mesures district Meuse DIRECTIVE CADRE EUROPÉENNE SUR L EAU Document présenté au Comité de bassin le 30/11/2012 2010-2015 Novembre 2012 Directive 2000/60/CE du Parlement

Plus en détail

Jacques CAPDEVILLE Yves LEFRILEUX Institut de l Elevage

Jacques CAPDEVILLE Yves LEFRILEUX Institut de l Elevage Réglementations applicables aux exploitations agricoles Gestion des effluents d élevage et de fromagerie en élevage caprin Aspects réglementaires Jacques CAPDEVILLE Yves LEFRILEUX Institut de l Réglementation

Plus en détail

ELEMENTS PREALABLES A L AVANT-PROJET «INVENTAIRE QUALITE 2015 DES EAUX SOUTERRAINES EN ALSACE»

ELEMENTS PREALABLES A L AVANT-PROJET «INVENTAIRE QUALITE 2015 DES EAUX SOUTERRAINES EN ALSACE» ELEMENTS PREALABLES A L AVANT-PROJET «INVENTAIRE QUALITE 2015 DES EAUX SOUTERRAINES EN ALSACE» APRONA avril 2013 1. RAPPEL DU CONTEXTE HISTORIQUE Présentation du contexte historique par la Région Alsace

Plus en détail

PROJET DE SAGE ORNE AMONT

PROJET DE SAGE ORNE AMONT CONSULTATION DES ASSEMBLEES 1er janvier-1er mai 2014 PROJET DE SAGE ORNE AMONT Validé en CLE le 6 décembre 2013 Sommaire Caractéristiques du territoire Etat des masses d eau Calendrier d élaboration Condition

Plus en détail

LA SÉCURITÉ DE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE. assurer en permanence l alimentation en eau potable

LA SÉCURITÉ DE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE. assurer en permanence l alimentation en eau potable LA SÉCURITÉ DE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE assurer en permanence l alimentation en eau potable Analyse et gestion des risques de dysfonctionnement du réseau d eau potable Identification des scénarios

Plus en détail

SELLE Masse d'eau AR51

SELLE Masse d'eau AR51 SELLE Masse d'eau AR51 Présentation Générale : Superficie : 720 m² exutoire : Somme canalisée à Amiens longueur des cours d'eaux principaux : 63,27 km Population du bassin Versant 2006 : 28 211 hab Évolution

Plus en détail

REGION MIDI-PYRENEES. Synthèse de l activité 2012

REGION MIDI-PYRENEES. Synthèse de l activité 2012 REGION MIDI-PYRENEES Synthèse de l activité 2012 INTR ODUCTION L année 2012 a été marquée par la poursuite d activités dans le domaine de l eau, des risques naturels, des sites et sols pollués et de la

Plus en détail

PRÉFET DE L ARIÈGE. Arrêté inter-préfectoral portant autorisation unique pluriannuelle de prélèvement d eau pour l irrigation agricole

PRÉFET DE L ARIÈGE. Arrêté inter-préfectoral portant autorisation unique pluriannuelle de prélèvement d eau pour l irrigation agricole PRÉFET DE L ARIÈGE Direction départementale des territoires Service environnement risques Arrêté inter-préfectoral portant autorisation unique pluriannuelle de prélèvement d eau pour l irrigation agricole

Plus en détail

Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage

Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage Outils et expériences À destination des maîtres d ouvrage GAB Ile-de-France Avril 2010 1/ Inviter l ensemble

Plus en détail

et dans les Bocages Normands?

et dans les Bocages Normands? l Agence de l eau l le 9 ème programme de l Agencel et dans les Bocages Normands? pour en savoir plus Réunions PTAP Bocages Normands juin 2008 Loi du 16 décembre 1964 France divisée en 6 bassins hydrographiques

Plus en détail

Qu est-ce qu un SAGE?

Qu est-ce qu un SAGE? Mercredi 6 mai 2015 Mont-de-Marsan Conférence de presse Qu est-ce qu un SAGE? Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux La recherche d un équilibre durable entre la protection des milieux aquatiques

Plus en détail

"# "$%&' (!!!"#$$%$ ()))*"'

# $%&' (!!!#$$%$ ()))*' ! "# "$%&' ( )*)+++!!!"#$$%$ $#&'&' ()))*"' +, !"#$ #%""&$# "&#!'&$('#)*$* $+#$%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%% &-.,,) )/,01,-.2.-04(214,1.,/2//(5/6

Plus en détail

L agriculture biologique au service de la qualité de l eau

L agriculture biologique au service de la qualité de l eau Dossier Page 6 L agriculture biologique au service de la qualité de l eau Dossier réalisé grâce aux docuements FNAB, Terre Direct, le site du DD, IAAT. L'Europe, au travers de la Directive Cadre sur l'eau,

Plus en détail

Les enjeux du 10 e programme

Les enjeux du 10 e programme Les enjeux du 10 e programme Atteindre une gestion équilibrée des ressources en eau tout en assurant la satisfaction durable des usages. Répondre à de nouveaux défis comme la pollution par les pesticides,

Plus en détail

Projet de plan de gestion des poissons migrateurs 2016-2021. PLAGEPOMI Rhône-Méditerranée

Projet de plan de gestion des poissons migrateurs 2016-2021. PLAGEPOMI Rhône-Méditerranée NOTE Pôle Délégation de Bassin Rhône-Méditerranée Mai 2016 Projet de plan de gestion des poissons migrateurs 2016-2021 PLAGEPOMI Rhône-Méditerranée Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

Contrat Territorial Vienne Aval Comité de pilotage N 2

Contrat Territorial Vienne Aval Comité de pilotage N 2 Contrat Territorial Vienne Aval Comité de pilotage N 2 1 RAPPELS SUR LA DÉMARCHE SYNTHÈSE DES ENTRETIENS MISE EN PLACE DES GROUPES DE TRAVAIL COMMUNICATION PENDANT LA PHASE D ÉLABORATION DU CT ANIMATION

Plus en détail

Les eaux souterraines de Midi- Pyrénées : préjugés et vérités. BRGM Midi-Pyrénées

Les eaux souterraines de Midi- Pyrénées : préjugés et vérités. BRGM Midi-Pyrénées Les eaux souterraines de Midi- Pyrénées : préjugés et vérités Qu est-ce qu un aquifère? Les grands types d aquifères de Midi-Pyrénées > 3 Les grands types d aquifères de Midi-Pyrénées AQUIFERES ALLUVIAUX

Plus en détail

Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008

Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008 Dossier de presse Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008 Sommaire Communiqué de presse.1 Fiche 1 : Qu est ce qu un Schéma d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

ACCORD DE JUMELAGE. Agence de l Eau Adour Garonne ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL ENTRE. l Agence de l Eau Adour-Garonne

ACCORD DE JUMELAGE. Agence de l Eau Adour Garonne ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL ENTRE. l Agence de l Eau Adour-Garonne Agence de l Eau Adour Garonne ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL ACCORD DE JUMELAGE ENTRE l Agence de l Eau Adour-Garonne représentée par le Directeur, Monsieur Jean-Pierre POLY ET l

Plus en détail

CONTRAT TERRITORIAL Du bassin versant de la retenue de Naussac 2012-2016. C. Roux

CONTRAT TERRITORIAL Du bassin versant de la retenue de Naussac 2012-2016. C. Roux CONTRAT TERRITORIAL Du bassin versant de la retenue de Naussac 2012-2016 C. Roux Surface du BV : 576 km² 33 communes 7 900 habitants 743 exploitations agricoles SAU : 36 000 ha 15 000 UGB Activités dominantes

Plus en détail

Le 10 e programme de l agence de l eau Loire-Bretagne. VOLUME 1 délibérations redevances et programme

Le 10 e programme de l agence de l eau Loire-Bretagne. VOLUME 1 délibérations redevances et programme Le 10 e programme de l agence de l eau Loire-Bretagne VOLUME 1 délibérations redevances et programme Janvier 2013 Sommaire 10e programme d'intervention de l'agence de l'eau Loire-Bretagne 2013-2018 Délibération

Plus en détail

1 - PRESERVER OU AMELIORER LES RESSOURCES EN EAU

1 - PRESERVER OU AMELIORER LES RESSOURCES EN EAU 1 - PRESERVER OU AMELIORER LES RESSOURCES EN EAU Le diagnostic du SAGE a mis en évidence les principaux problèmes que connaît le mode de gestion actuel des ressources en eau. On distingue 4 types de problèmes

Plus en détail

L eau. en Loire-Bretagne. Numéro spécial : Sdage 2010-2015. Mars 2010 - n 80 ISSN : 0153-9256

L eau. en Loire-Bretagne. Numéro spécial : Sdage 2010-2015. Mars 2010 - n 80 ISSN : 0153-9256 L eau en Loire-Bretagne Mars 2010 - n 80 Numéro spécial : Sdage 2010-2015 ISSN : 0153-9256 // sommaire // 3 Avant propos 4 4 5 5 5 6 6 Le Sdage mode d emploi Qu est-ce que le Sdage Objectif : 61 % des

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne Bassin Adour-Garonne : 116 000 km² (21% du territoire national métropolitain) Population concernée : 7 millions d habitants Les grands axes du programme

Plus en détail

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou»

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Journée Arbres, Eau et Cours d eau 26 avril 2012 Aurin Avec le concours financier de Présentation de la zone d étude Superficie : 1555 km² Population : 250

Plus en détail

SAGE VILAINE. Règlement

SAGE VILAINE. Règlement SAGE VILAINE Règlement Projet pour la CLE du 29 mars 2013 1 Les Zones Humides Les zones humides jouent un rôle important dans la gestion quantitative et qualitative de l eau, en particulier sur les têtes

Plus en détail

Le Contrat de delta Camargue. Alain Dervieux : Parc de Camargue DESMID (UMR ESPACE CNRS-AMU)

Le Contrat de delta Camargue. Alain Dervieux : Parc de Camargue DESMID (UMR ESPACE CNRS-AMU) Le Contrat de delta Camargue Alain Dervieux : Parc de Camargue DESMID (UMR ESPACE CNRS-AMU) Rappel Construction de la politique française de l eau : loi du 16/12/1964 gestion décentralisée au niveau des

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Toutes les politiques

Plus en détail

ET-ESU : Qualité physico-chimique des eaux de surface. Cartographie des derniers résultats de mesure de la qualité via la méthode SEQ Eau, en 2005 :

ET-ESU : Qualité physico-chimique des eaux de surface. Cartographie des derniers résultats de mesure de la qualité via la méthode SEQ Eau, en 2005 : ET-ESU : Qualité physico-chimique des eaux de surface Cartographie des derniers résultats de mesure de la qualité via la méthode SEQ Eau, en 2005 : Données d évolution : Analyse : L état qualitatif des

Plus en détail

La charte de l environnement et du développement durable

La charte de l environnement et du développement durable La charte de l environnement et du développement durable LA DÉCLINAISON ANGEVINE DES THÉMATIQUES DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT LES ENJEUX A - La lutte contre le réchauffement climatique Bâtiments - Habitat

Plus en détail

2. INDICATEURS PERTINENTS (permettant de suivre l évolution de la variable dans le temps)

2. INDICATEURS PERTINENTS (permettant de suivre l évolution de la variable dans le temps) GARONNE 2050 VARIABLE : stockage et utilisation des stocks 1. DÉFINITION DE LA VARIABLE Cette variable s intéresse aux différents moyens de stocker l eau en un site donné et à une période donnée de l année

Plus en détail

RESUME DU PLAN REGIONAL POUR LA QUALITE DE L AIR

RESUME DU PLAN REGIONAL POUR LA QUALITE DE L AIR RESUME DU PLAN REGIONAL POUR LA QUALITE DE L AIR Février 2010 1. CONTEXTE La Loi sur l Air et l Utilisation Rationnelle de l Energie (LAURE) n 96-1236 du 30 décembre 1996 et son décret d application du

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Décret n o 2007-1213 du 10 août 2007 relatif aux schémas d aménagement et de gestion

Plus en détail

EAUX MINERALES. 1. Présentation générale de la réglementation. Fiche thématique n 21

EAUX MINERALES. 1. Présentation générale de la réglementation. Fiche thématique n 21 SDAGE RMC Volume 2 EAUX MINÉRALES 1 Fiche thématique n 21 EAUX MINERALES 1. Présentation générale de la réglementation Par définition, une eau minérale est une eau souterraine d origine profonde, même

Plus en détail

Agri-Péron. After Life communication plan

Agri-Péron. After Life communication plan Agri-Péron After Life communication plan Agri-Péron, une opération animée de septembre 2004 à octobre 2007 par la Chambre d Agriculture de l Aisne, la coopérative CERENA, ARVALIS-Institut du végétal et

Plus en détail

LES LIVRETS SUR L EAU DU BASSIN ARTOIS-PICARDIE Prélèvements et usages de l eau

LES LIVRETS SUR L EAU DU BASSIN ARTOIS-PICARDIE Prélèvements et usages de l eau LES LIVRETS SUR L EAU DU BASSIN ARTOIS-PICARDIE Prélèvements et usages de l eau Mars 2014 Captage de Nampty (80) Crédit photo : D. Devallez -AEAP Des ressources ABONDANTES inégalement réparties Le bassin

Plus en détail

Projet de Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) 2016-2021 du bassin de la Seine et des cours d eau côtiers normands

Projet de Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) 2016-2021 du bassin de la Seine et des cours d eau côtiers normands Projet de Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) 2016-2021 du bassin de la Seine et des cours d eau côtiers normands Consultation du public et des assemblées Comité de bassin du

Plus en détail

PREFET DE L AUDE. VU le code de l'environnement et notamment le 5 du II de l'article L.211-3 et le L.212-1 ;

PREFET DE L AUDE. VU le code de l'environnement et notamment le 5 du II de l'article L.211-3 et le L.212-1 ; PREFET DE L AUDE Arrêté préfectoral n 2012118-0007 relatif à la délimitation d'une Zone de Protection, au sein de l'aire d'alimentation du Captage du puits de La Grave, exploité par la commune de la Digne

Plus en détail

MUNICIPALES 2014 BILAN EAU ET ASSAINISSEMENT

MUNICIPALES 2014 BILAN EAU ET ASSAINISSEMENT MUNICIPALES 2014 BILAN EAU ET ASSAINISSEMENT Dénonciation du contrat de l eau : Le groupe des Verts a dénoncé à l époque les excès de profits réalisés par la Lyonnaise des eaux, et avait demandé d intégrer

Plus en détail

Version 1 de l avant projet de SDAGE. Bassin Artois-Picardie

Version 1 de l avant projet de SDAGE. Bassin Artois-Picardie Version 1 de l avant projet de SDAGE Bassin Artois-Picardie Document de travail Proposition du Secrétariat Technique de Bassin AS/rd 16-11- 2006 Avant projet de SDAGE- version 1 - document de travail du

Plus en détail

Commission Thématique «Gestion de la Ressource» Lundi 16 février 9h30 Péronne SOMMAIRE

Commission Thématique «Gestion de la Ressource» Lundi 16 février 9h30 Péronne SOMMAIRE C SAG COMMISSION LOCALE DE L EAU GE DE LA HAUTE-SOMME Commission Thématique «Gestion de la Ressource» Lundi 16 février 9h30 Péronne SOMMAIRE 1. Objectifs de la réunion......2 2. Les obligations du SAGE

Plus en détail

Le SAGE NAPPES PROFONDES. de GIRONDE (France)

Le SAGE NAPPES PROFONDES. de GIRONDE (France) Le SAGE NAPPES PROFONDES (Schéma d'aménagement et de Gestion des Eaux) de GIRONDE (France) Le territoire du département de Gironde est situé : au cœur du Bassin sédimentaire aquitain à l'embouchure commune

Plus en détail

ddistribuer une eau potable de qualité, sans Eau potable du curatif au préventif dossier

ddistribuer une eau potable de qualité, sans Eau potable du curatif au préventif dossier dossier Eau potable du curatif au préventif ddistribuer une eau potable de qualité, sans risque pour la santé, est une priorité. La mise en place de traitements adaptés permet aux collectivités d atteindre

Plus en détail

Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron

Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron Sollicitation de l avis de l Etablissement En application de l article L.212-6 du Code de l Environnement, Monsieur Yvon BEUCHON, Président de

Plus en détail

SEANCE DU 7 OCTOBRE 2009 RECUEIL DES DELIBERATIONS

SEANCE DU 7 OCTOBRE 2009 RECUEIL DES DELIBERATIONS SEANCE DU 7 OCTOBRE 2009 RECUEIL DES DELIBERATIONS Conseil d administration du 7 octobre 2009 Membres en exercice : 18 + Présidente Membres présents : 9 Procuration(s) : 3 Suffrages exprimés : 12 2009/42

Plus en détail

Atelier thématique «Eau dans la ville» 4 février 2014

Atelier thématique «Eau dans la ville» 4 février 2014 Atelier thématique «Eau dans la ville» 4 février 2014 Les agences de l eau le statut établissements publics de l État dotés d une autonomie financière, placés sous la tutelle du Ministère chargé de l environnement

Plus en détail

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC)

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) Certu La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) > CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CRÉER UN SPANC Intérêt de l assainissement non collectif Les eaux utilisées pour satisfaire

Plus en détail

Signature du Contrat de rivière

Signature du Contrat de rivière Signature du Contrat de rivière Soutien financier : Soutien technique : Cérémonie de signature du Contrat de rivière 18 juin 2010 Qu est-ce-qu un Contrat de rivière? Un programme de reconquête de la qualité

Plus en détail

SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX. «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat»

SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX. «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat» SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX (du 6 au 8 octobre 2010 à Angerville l Orcher) «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat» Intervenant : Katy Carville Animatrice du Contrat Global

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

LES ORIENTATIONS FONDAMENTALES ET LES DISPOSITIONS

LES ORIENTATIONS FONDAMENTALES ET LES DISPOSITIONS SDAGE 2010-2015 cahier - 2 LES ORIENTATIONS FONDAMENTALES ET LES DISPOSITIONS SOMMAIRE 1. INTRODUCTION.................................... p-5 2. LES ORIENTATIONS FONDAMENTALES ET LES DISPOSITIONS... P-8

Plus en détail

Convention Agriculture en zones humides

Convention Agriculture en zones humides Convention Agriculture en zones humides Programme d actions territoriaux 07/04/11 Stéphanie GILARD, en charge de l animation de la convention Contexte et objectif Première convention signée entre le MEDDTL

Plus en détail

Contrat Global pour l Eau. Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006

Contrat Global pour l Eau. Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006 Opérations- Partenariat Référence/Version. : OP/F/ Date : 03/04/06 Page : 1/18 IX ème programme Contrat Global pour l Eau Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006 Opérations-

Plus en détail

Cours 1 Le développement d un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale (étude de cas) La Guadeloupe

Cours 1 Le développement d un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale (étude de cas) La Guadeloupe GEOGRAPHIE Thème 3 L Union européenne : dynamiques et développement des territoires (11-12 heures) Question 2 Les territoires ultramarins de l Union européenne et leur développement Cours 1 Le développement

Plus en détail

Journée d information RSDE, 23 nov 2012

Journée d information RSDE, 23 nov 2012 Journée d information RSDE, 23 nov 2012 L agence de l eau : organisation, missions programme, aides Zoom RSDE : l agence accompagne l action nationale taux d aide fixé à 50% modalités pratiques Agence

Plus en détail

PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE

PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE ENQUETE PUBLIQUE PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE PUBLIQUE Le présent document a pour objectif de replacer la procédure d enquête publique dans le cadre administratif général dans lequel s inscrit

Plus en détail

Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE

Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE»

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020 Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» 1- Contexte et objet de l appel à projets La France, en tant que Partie

Plus en détail

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2014 Commune de Château-Arnoux

Plus en détail

PHYTO_09 Diversité de la succession culturale en cultures spécialisées

PHYTO_09 Diversité de la succession culturale en cultures spécialisées PHYTO_09 Diversité de la succession culturale en cultures spécialisées Sous-mesure : 10.1 Paiements au titre d'engagements agroenvironnementaux et climatiques Version du 3 février 2015 1. Description du

Plus en détail

COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS. Révision du SAGE de la Mauldre. Règlement. Validé par la CLE du.

COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS. Révision du SAGE de la Mauldre. Règlement. Validé par la CLE du. COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS Révision du SAGE de la Mauldre Règlement Novembre 2012 V4 Validé par la CLE du Ce document est en cours d écriture La présente version

Plus en détail

Elaboration du Plan Local d Urbanisme

Elaboration du Plan Local d Urbanisme Département de la Corrèze Commune de SAINT-BONNET L ENFANTIER Elaboration du Plan Local d Urbanisme LE PADD : Projet d Aménagement et de Développement Durable «vu pour être annexé à la délibération en

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués

Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués S3PI Hainaut-Cambrésis-Douaisis 08 octobre2015 DREAL Nord Pas-de-Calais Laurence COTINAUT Chargée de mission Sites et Sols Pollués Direction

Plus en détail

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE les programmes européens Les massifs montagneux, ainsi que les bassins fluviaux, sont des territoires qui se caractérisent par des enjeux de développement

Plus en détail

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail