Outil de Demande de Backup Système

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Outil de Demande de Backup Système"

Transcription

1 10, Place Alfonse Jourdain Toulouse AFPA TOULOUSE 1, allées Jean Griffon B.P TOULOUSE Cedex 9 Outil de Demande de Backup Système ( Backup On Tape Requirements ) Rapport de stage du au Destinataires : M. Geoffroy DESSEMON, Maître de stage M. Serge GASTON, Formateur AFPA M. Dominique REAU, Formateur AFPA M. Pascal DANGU, Formateur AFPA M. Sylvain SABOURAUD, Formateur AFPA M. Xavier PRUNCK, Stagiaire Promotion D.I

2 Sommaire SOMMAIRE...2 REMERCIEMENTS...4 INTRODUCTION L ENTREPRISE INFOTEL CONSEIL PRESENTATION GENERALE Une société de services et de conseil en haute technologie Éditeur de logiciels dits «utilitaires de bases de données» FICHE D IDENTITE ENVIRONNEMENT DES SERVICES INFOTEL AU SEIN D AIRBUS PRESENTATION DU PROJET VUE D ENSEMBLE Périmètre d utilisation Objectifs L EXISTANT LES PRINCIPALES FONCTIONNALITES Création/Modification d une demande de backup Consultation d une demande de backup Vérification de l implémentation d une demande Copier les informations d une demande «standard» pour saisir une nouvelle demande Marquer une demande de backup comme standard Authentification et droits Interface avec l outil d échange et de suivi Airbus «change» Requêtes prédéfinies ARCHITECTURE Architecture utilisée...12 a. Principes généraux...12 b. Station de travail ( Utilisateur final )...12 c. Serveur web et applicatif...12 d. Base de données Mise en œuvre de l architecture...13 a. Architecture de l application...13 b. Architecture de la base de données CONCEPTION CREATION D'UN MCD CHOIX DU CONCEPT MAPPING OBJET-RELATIONNEL Utilisation du pattern Data Access Object (DAO) CONCEPTION D UN DIAGRAMME DE CLASSE METIER CHOIX DU CONCEPT MODELE VUE CONTROLEUR (MVC)

3 4. DEVELOPPEMENT LE LANGAGE DE DEVELOPPEMENT Frameworks de persistance Hibernate ENVIRONNEMENT DE DEVELOPPEMENT IMPLEMENTATION DU MODELE DE DONNEE AVEC HIBERNATE Configuration d Hibernate Les fichiers de mapping...18 a. Optimiser le mapping...18 b. Problème de jointure externe non résolue Les Beans Les Managers IMPLEMENTATION DES SERVLETS ET JSP Les Servlets Les JSP DEBUGAGE CONSTRUCTION ET COMPILATION AVEC LE FICHIER ANT GESTION DE VERSION DIFFICULTES RENCONTREES CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE ANNEXES ANNEXE 1 : MODELE CONCEPTUEL DES DONNEES ANNEXE 2 : DIAGRAMME DE CLASSES METIERS ANNEXE 3 : QUELQUES CAPTURES D ECRANS

4 Remerciements Je tiens à remercier M. Hubert FOUCART, service Manager, pour m avoir accueilli au sein du service. Monsieur Laurent FOUILLERON, chef de projet, pour m avoir donné les moyens et l assistance nécessaires à la réalisation et l avancement de l application. Monsieur Benoit FENAUX pour ses précieux conseils d ordre technique, ses critiques constructives ainsi que son aide pour le démarrage. Monsieur Geoffroy DESSEMON, maître de stage, de m avoir aiguillé et missionné sur ce projet, et d avoir veillé au bon déroulement de mon stage. Je souhaite également faire part de ma reconnaissance à toute l équipe d InfoTel Conseil pour son accueil. 4

5 . Introduction Dans le cadre du Titre de Développeur Informatique, un stage en entreprise de 8 semaines a été effectué du 15 Octobre 2007 au 21 Décembre 2007 dans l entreprise Infotel pour valider mon année de formation. Mon stage chez Infotel consistait à créer un référentiel et une application de gestion de demande de backup système pour le client Airbus. Mon stage c est déroule au sein du service de développement de logiciel d InfoTel basé chez Airbus. Les spécifications étant déjà très avancées, mon rôle était de concevoir le référentiel et l application, puis de la développer. De la tester, la débuguer et commencer la phase de récupération des données existantes. Je commencerai le rapport par une présentation de l'entreprise et de son implantation au sein d Airbus dans laquelle j'ai effectué mon stage. Je présenterai ensuite plus en détails le projet en lui-même avec un tour d horizon de l existant, puis la présentation des méthodes et outils utilisés lors de la conception et du développement. Enfin, je rendrai compte des problèmes rencontrés avant d'aborder la conclusion générale du stage. 5

6 1. L entreprise INFOTEL CONSEIL 1.1. Présentation générale Fondée en 1979, Infotel présente un double profil : d une part celui de prestataire de services informatiques et d autre part celui d éditeur de logiciels spécialisés dans la gestion de bases de données. Plutôt que de tenter de couvrir un large spectre de prestations, à l instar des SSII généralistes leaders sur le marché français, Infotel a opté pour un positionnement de niche, le «web-to-database» : ensemble de solutions permettant d accéder, depuis le web, aux données et aux applications résidant sur les serveurs centraux Une société de services et de conseil en haute technologie Infotel fonde sa notoriété sur une parfaite connaissance des systèmes d exploitation des grands systèmes IBM (mainframe) et en particulier du système MVS devenu aujourd hui z/os. Grâce à ces compétences multiples et à sa forte expertise technique, Infotel maîtrise totalement la chaîne complexe allant des terminaux Web aux grands serveurs et aux bases de données des entreprises, en passant par les serveurs intermédiaires (serveurs d application et middlewares). Infotel est fortement implantée dans le secteur de la finance (21%), des assurances et de la retraite (26%), des services (23%) et de l'industrie (30%) Éditeur de logiciels dits «utilitaires de bases de données» Infotel conçoit des logiciels pour la gestion et la maintenance des bases de données. Ces derniers permettent d assurer automatiquement la gestion et la maintenance des bases de données des services informatique des grands comptes. 6

7 1.2. Fiche d identité Raison sociale : Infotel 2 pôles d activités : - Services : résolution des problèmes complexes de programmation en informatique de gestion et de conception d applications, mise en place d architectures Web-To-Database (reliant le Web et les bases de données) et formation. - Logiciels : la gamme de logiciels est destinée à la maintenance informatique et à l amélioration des bases de données (optimisation de la gestion des ressources, sécurité de l exploitation, aide à la conception des applications et utilitaires pour bases de données). Date de création : 1979 Quelques références : Groupe PSA (Peugeot Citroën), Air France, BNP Paribas, AGME (Groupe Mornay), Groupama, Gan, Crédit Agricole, Caisse d épargne, Banque Populaires, European Patent Office, Airbus Secteurs d activités de son portefeuille clients : Infotel intervient dans le secteur de la finance (21%), des assurances et de la retraite (26%), des services (23%) et de l industrie (30%). C.A : 34,8 M pour un résultat net de 1,95 M. C.A. prévisionnel 2004 : de l ordre de 36,9 M. Équipe dirigeante : Le comité de direction est composé de : Bernard Connes-Lafforet Président-Directeur général, Michel Koutchouk, Directeur général délégué, Alain Hallereau, Directeur général délégué, Josyane Muller, Directeur général délégué, Patrick Allouche, Directeur Logiciels, Jean-Marie Meyer, Directeur Sud-Ouest, Éric Fabretti, Directeur Services. Effectif : 420 personnes avec un plan de recrutement de 80 personnes sur le 1er trimestre Siège social : Tour Gallieni II 36, avenue du Général de Gaulle Bagnolet Cedex. Bureaux commerciaux : Paris, Neuilly-sur-Seine, Toulouse, Bordeaux, UK, Allemagne, USA. Répartition géographique du chiffre d affaires 2003 : France (83.1 %), USA (9.6 %), Union européenne (7.3 %). Site Web: 7

8 1.3. Environnement des services Infotel au sein d Airbus Les services Infotel chez Airbus font tampon entre Airbus et HP. Infotel joue un rôle de conseiller et d accompagnateur des managers Airbus dans leur réalisation de demande de backup système, base de données ou applicatif. A travers Infotel, HP a une meilleur vision et interprétation des besoins de sauvegarde des projets Airbus. Infotel créé aussi des logiciels d aide au déroulement et au suivi des opérations. Airbus : Service Informatique Système (OIOD) HP : Service d'implémentation Backup Service Informatique Applicatif (OIOC) Infotel : Service Demande de backup système (BTR) Service Demande de backup BD et Applicatif (SRS) Service Indicateur d'incidents Service Informatique Technique (OIOT) 8

9 2. Présentation du projet 2.1. Vue d ensemble Périmètre d utilisation Cet outil est utilisé par les Managers du service Backup Système d Airbus, qui ont pour tache de réaliser des demandes de backup système, ainsi que l équipe HP en charge de l implémentation de ces backups. Les outils de Backup concernés sont Time Navigator «Tina» (Atempo) et NetBackup (Veritas) Objectifs Construire un référentiel de demandes de backup système. Gérer la saisie d une demande. Permettre une consultation des demandes et des implémentations Comparer les demandes et les implémentations 9

10 2.2. L existant Les managers Airbus responsables de la mise en œuvre des backups système utilisent un document Excel pour chaque demande. Sur ce fichier Excel sont représentées toutes les données correspondantes au besoin de sauvegarde des systèmes d un projet Airbus. Le classement et l intégrité des données reposent uniquement sur la maîtrise et le savoir faire des responsables. Une fois la demande transcrite dans un fichier Excel, elle est directement envoyée aux équipes HP pour l implémentation. Les managers Airbus n ont alors aucun moyen de contrôle pratique et fiable de l implémentation de leur demande. Jusqu'à ce qu Infotel livre un logiciel de remontée d indicateur des backups effectués quotidiennement, ainsi qu un logiciel de suivi de problèmes et de leurs solutions. Ces logiciels ont démontré des problèmes d interprétations entre les demandes de sauvegardes et leurs réalisations. C est ainsi qu est apparu le besoin de créer une application spécifique aux besoins des Responsable en charge des demandes de backup system. 10

11 2.3. Les principales fonctionnalités Création/Modification d une demande de backup Une demande de backup système est créée pour chaque serveur. Les "strategy" Tina ou les "policy" NetBackup sont uniques par serveur. Après chaque enregistrement, l implémentation de la demande est vérifiée dans NetBackup ou Tina. Le résultat est sauvegardé avec la demande Consultation d une demande de backup Une liste des demandes de backup est disponible avec un filtre et des tris. Les informations complètes sont accessibles pour chaque demande Vérification de l implémentation d une demande Cette fonction est utile pour contrôler que chaque demande a bien été implémentée Copier les informations d une demande «standard» pour saisir une nouvelle demande. Pour faciliter la phase de récupération des demandes existantes, l utilisateur peut créer une nouvelle demande de backup à partir d une demande marquée comme standard et préalablement saisie avec l outil Marquer une demande de backup comme standard Authentification et droits L application est utilisable dans la zone LAN pour tous les managers Airbus. La consultation est libre, mais différents profils sont nécessaires pour pouvoir créer, modifier, supprimer ou vérifier une demande Interface avec l outil d échange et de suivi Airbus «change» Possibilité d effectuer une sortie sous Excel, impression, copie Une Url est construite pour chaque demande, qui ouvrira la page de détail de la demande choisie. L utilisateur peut copier la sortie Excel ou l URL directement dans le «change» Requêtes prédéfinies Une sélection de requêtes prédéfinies est accessible. 11

12 2.4. Architecture Architecture utilisée a. Principes généraux BTR est une application web / J2EE implantée sur une architecture physique à 3 niveaux : Le niveau Client (ou Poste de Travail) où se situe l utilisateur ; Le niveau Serveur Applicatif qui répond, en collaboration avec le Serveur de Données, aux demandes émises par le niveau Client ; Le niveau Serveur de Données qui héberge le SGBD et la base de données. b. Station de travail ( Utilisateur final ) Le poste de l utilisateur nécessite un navigateur internet. L application est compatible avec tous les navigateurs récents (Internet explorer comme Firefox). Bien que faiblement utilisé, le JavaScript doit être activé. IE est le standard AIRBUS. c. Serveur web et applicatif Serveur en production : Le niveau Middleware s appuie sur le logiciel Iplanet 6.0 SP5 (serveur HTTP et moteur Servlets / JSP) et les technologies J2EE (Servlets / JSP / JDBC). 12

13 d. Base de données Le niveau Serveur de Données s appuie sur le noyau ORACLE 9, sans option d installation particulière Mise en œuvre de l architecture a. Architecture de l application L architecture correspond au modèle MVC. Elle est basée sur 3 couches : Couche graphique : ce sont les JSP Couche modèle/contrôleur : ce sont les servlets ; Couche de données, mise en œuvre de Hibernate pour la persistance. Toute page JSP appelle une ou plusieurs servlets. Ce sont elles qui redirigent ensuite vers une page JSP, après avoir réalisé leurs actions associées (sauvegarde en base, réalisation de contrôles, chargement de données, ). b. Architecture de la base de données Tous les objets database sont définis dans le schéma BTR. Les données externes à ce schéma sont accessibles via des synonymes dans le schéma OIOC. 13

14 3. Conception 3.1. Création d'un MCD Création d'un schéma de base de données dédié au projet. J ai réalisé un référentiel regroupant toutes les données utiles et nécessaires aux informations d'une demande, ainsi qu'a la réalisation du projet. Le dictionnaire de données s appuie sur la collecte d informations dans les fichiers Excel, ainsi que sur les retours des utilisateurs (informations complémentaires de la part d Airbus, connaissances de HP sur les informations utiles à la mise en place d un backup système). Et en dernier lieu, des informations nécessaires à certaines fonctionnalités de l application. Schéma : annexe 8.1 page Choix du concept Mapping Objet-Relationnel Les difficultés de cohabitation entre les mondes objets et relationnels sont résolues grâce au concept de Mapping objet-relationnel (O/R Mapping), qui est le nom donné aux techniques de transformation des modèles objets en modèles relationnels. Nous avons donc choisi une séparation en différentes couches de l application. Ces couches devant être indépendantes, leur développement pourra se faire en parallèle, et la maintenance de l application n en sera que plus aisée. La couche d accès aux données (Data Access Layer ou DAL), doit prendre en charge toutes les interactions entre l application et la base de données. Si une telle couche n existait pas, on serait contraint de réécrire les mêmes lignes de code à différents 14

15 endroits de l application, par exemple pour lire tous les clients présents dans la base de données. Au minimum, cette couche se doit de prendre en compte l ensemble des interactions possibles avec la base de données, c est-à-dire la création, la lecture, la modification ou la suppression des enregistrements dans chacune des tables de la base de données. Il est commun de créer une classe pour chaque table existante, et de créer des méthodes possédant autant de paramètres que la table possède de champs Utilisation du pattern Data Access Object (DAO) Quel que soit le système sur lequel vous développez, vous pourrez toujours accéder à vos données relationnelles. Vous utiliserez alors des API telles que JDBC, ADO, ADO.Net, et pourrez alors exécuter des requêtes SQL, ou obtenir des objets représentant des tables et leurs champs. Ces outils sont suffisants mais ne permettront jamais à eux seuls une vraie abstraction de la base de données sous-jacente. Par exemple vous ne pourrez pas obtenir toutes les commandes d un client donné avec une seule ligne de code. De plus, chaque fois que vous voudrez supprimer un client, vous devrez supprimer manuellement son adresse, alors que cela pourrait être fait automatiquement. Tous ces problèmes doivent être gérés par une couche d accès aux données chargée de communiquer avec le serveur de bases de données, et de renvoyer des objets métiers au programmeur. Ce denier n aurait alors plus besoin de taper des requêtes SQL, comprendre les relations entre les tables, ou connaître tous les paramètres des procédures stockées, ou encore d autres éléments. Lorsqu'on parle de séparation des couches par responsabilité, il y a va également de la séparation des compétences de chaque développeur. C est à cela que servent les DAO. Ils sont créés pour simplifier au maximum le travail du programmeur avec le système de données en encapsulant les accès à la base via les frameworks tels qu ADO.Net. Les programmeurs utilisent par exemple une méthode Save() pour sauvegarder une entité. Cette méthode créera une requête SQL d insertion ou de mise à jour si nécessaire. On peut également imaginer que les DAO nous permettent d accéder à des entités qui sont en relation, effectuant les jointures en base de données automatiquement Conception d un diagramme de classe métier Le modèle du domaine constitue l'ensemble des entités persistantes de L application. C'est une résultante de la conception et de l'analyse système. Par définition, le modèle du domaine ne doit en aucun cas contenir de lien avec un quelconque Framework technique. Le risque serait d'exposer le modèle métier aux évolutions techniques et remettre en cause la pérennité du modèle. Une équation loin d'être évidente à résoudre surtout lorsqu'on sait que les API d'accès en base font aussi partie de ces conditions. Schéma : annexe 8.2 page 28 15

16 3.4. Choix du concept Modèle Vue Contrôleur (MVC) Le Model-View-Controller (MVC) est un modèle de conception logicielle très répandu et fort utile. Créé dans les années 80 par Xerox PARC pour Smalltalk-80, il est aujourd hui fortement recommandé dans l univers J2EE. Néanmoins il faut retenir que c est un modèle de conception, et il est donc indépendant du langage de programmation. Le MVC est un modèle de conception qui repose sur la volonté de séparer les données, les traitements et la présentation. Ainsi l application se retrouve segmentée en trois composants essentiels : le modèle la vue le contrôleur Chacun de ces trois composants a un rôle bien défini. Le modèle représente les données et les règles métiers. C est dans ce composant que s effectuent les traitements liés au cœur du métier. Les données peuvent être liées à une base de données, des EJBs, des services Web, Il est important de noter que les données sont indépendantes de la présentation. En d autres termes, le modèle ne réalise aucune mise en forme. Ces données pourront être affichées par plusieurs vues. Du coup le code du modèle est factorisé : il est écrit une seule et unique fois puis réutilisé par chaque vue. La vue correspond à l IHM. Elle présente les données et interagit avec l utilisateur. Dans le cadre des applications Web, il s agit d une interface HTML, mais n importe quel composant graphique peut jouer ce rôle. Le contrôleur, quant à lui, se charge d intercepter les requêtes de l utilisateur, d appeler le modèle puis de rediriger vers la vue adéquate. Il ne doit faire aucun traitement. Il ne fait que de l interception et de la redirection. Le MVC favorise le développement et la maintenance du code. Sur de gros projets et/ou avec de grandes équipes de développement, l application d un tel modèle de conception se révèle très performant. 16

17 4. Développement 4.1. Le langage de développement Un certain nombre de critères sont envisagés pour réaliser ce choix : - Le caractère Open Source du langage. - Le partage de code avec d'autres projets. La principale difficulté d'un projet de développement en gestion réside dans le volume du code à gérer, lors du développement et surtout lors de la maintenance de l'outil. Pour assurer la pérennité du projet, il faut un langage "structurant" qui incite à produire du code lisible et maintenable. Sur ce point le caractère objet du langage Java le rend adapté à un développement de grande envergure. Il permet une bonne division du travail entre les développeurs grâce au principe de l'encapsulation. Le langage Java dispose de nombreux outils d'accès aux bases de données, grâce à l'interface JDBC et à l'existence de drivers pour toutes les bases de données relationnelles. Il dispose de bibliothèques commerciales permettant d'asseoir le projet sur une conception objet pure et de déléguer les problèmes de stockage des objets à ces bibliothèques ("persistance"). Le langage sélectionné est donc Java Frameworks de persistance Hibernate Les frameworks de persistance sont plus que de simples wrappers de tables proposant l'accès aux champs de celles-ci. Il s agit en général d outils permettant de modéliser un système de données, en UML ou en XML par exemple, et de générer tous les DAO ainsi que les objets métiers permettant d exploiter au maximum un système de données. De plus, ils prennent en charge des concepts avancés comme le cache des objets, la concurrence, les transactions distribuées, le chargement des données via des requêtes objets, et peuvent également offrir une totale indépendance vis-à-vis du serveur de bases de données. Ils créent des systèmes complètement autonomes de gestion du système d information, autorisent un fort découplage avec la base de données, améliorent les performances et apportent une grande simplicité d utilisation Environnement de développement Le JDK utilisé est la version

18 Pour le développement, j ai utilisé le moteur de servlets «Tomcat 4.1» ainsi que l éditeur Eclipse WTP (web tools platform). Le plugin de Sysdeo «Tomcat plugin» qui permet de lancer le serveur Tomcat directement depuis Eclipse Implémentation du modèle de donnée avec Hibernate Configuration d Hibernate La configuration d Hibernate est réalisée par le biais d un fichier XML. Avec les éléments de connexion a la base de données, le langage SQL a utilisé et les fichiers ressource de mapping XML des objets Les fichiers de mapping Hibernate a besoin de savoir comment charger et stocker des objets d'une classe persistante. C'est là qu'intervient le fichier de mapping Hibernate. Il indique à Hibernate à quelle table dans la base de données il doit accéder, et quelles colonnes de cette table il devra utiliser. Un fichier de mapping XML est donc en général constitué d une partie identificatrice de l objet et d une partie listant les propriétés de cet objet. Certaines propriétés peuvent provenir d une association et être elles-mêmes un objet, ou même encore être une liste d objets. Les propriétés en relation deviennent des agrégations d objets. Il est donc possible de charger un objet qui agrège d autres objets et l on charge alors plusieurs objets en cascade. a. Optimiser le mapping Le pattern Lazy-loading permet de contrôler ce niveau de chargement. Communément appelé chargement paresseux (car un attribut lazy= «false»), ce pattern va automatiquement charger les objets en cascade quand on utilisera la méthode load() d Hibernate. Cela veut dire que si nous désirons un niveau de chargement en cascade différent de celui programmé dans le mapping, il faudra utiliser le langage HQL d Hibernate et signifier quelles sont les liaisons désirées dans ces requêtes. Ce qui rend plus lourd la réalisation de celles-ci. Une autre solution est de mettre un attribut fetch= «join» au niveau des liaisons du mapping. Ces liaisons seront prises en charge au niveau de la méthode get() d Hibernate. L inconvénient est du même ordre que le pattern lazy. 18

19 J ai donc opté pour une solution qui est de na pas utiliser les attributs lazy ni fetch, mais de contrôler le niveau de chargement par la méthode get(), et de faire un getobject() uniquement sur les objets dont j ai besoin. Ce qui rend le développement du code et la maintenance plus simple. b. Problème de jointure externe non résolue L attribut found= «ignore» sur les jointures dans le mapping génère des objets vide si besoin est. Mais ceci oblige Hibernate à lancer une requête SQL à chaque occurrence, et ralentit énormément les temps de chargement. Je n ai pas trouvé de solution au niveau du code pour éviter d utiliser cet attribut Les Beans Les beans sont simplement les Classes représentant les futurs objets persistants. A chaque Bean correspond un fichier mapping. Chaque objet Bean possède : - un constructeur par default. - les propriétés privées de l objet. - les méthodes Getteurs et Setteurs pour y accéder. - la méthode hashcode pour déterminer l identificateur de l objet (possibilité sur plusieurs propriétés). - la méthode equals() pour faire des comparaisons d objets Les Managers Les Classes Managers ont la responsabilité de la transaction entre la base de donnés et les objets beans. A chaque objet beans correspond un manager. Possibilité de loader un objet en lui renseignant son identifiant, de supprimer, de sauvegarder ou de modifier des objets ou de charger des listes correspondant a des critères suivant les besoins de l application. 19

20 4.4. Implémentation des Servlets et JSP Les Servlets Les servlets sont des classes qui vont permettre de contrôler l application. Leur rôle sera : - de prendre en compte des paramètres (provenant en général de l url généré par les jsp). - de contrôler, grâce aux classes managers, des sauvegardes, des modifications ou des suppressions si besoin - de charger des objets nécessaires au besoin de l enchainement suivant. En fonction des résultats (sécurité, erreur, choix) elle lancera un jsp en pouvant lui passer en paramètre n importe quel objet utile. Une servlet peut aussi lancer une autre servlet suivant les enchaînements prévus Les JSP Les JSP servent uniquement aux vues. Ils n auront aucun traitement à effectuer. Leur rôle est donc d afficher les informations, d acquérir les renseignements et actions de l utilisateur. Pour cela j ai utilisé du JavaScript qui rend l application dynamique coté utilisateur, comme l affichage de nouveau formulaire suivant la saisie de l utilisateur, ou encore l utilisation d un calendrier dynamique. JavaScript me permit aussi de collecter et de vérifier les renseignements avant de lancer la servlet suivante. J ai récupéré un fichier CSS qui avait été créé pour d autres applications Infotel (charte graphique), que j ai légèrement modifié pour des besoins spécifique de l application, mais qui reste standard Infotel Débugage Pour le débugage j ai utilisé l API Log4j. Pour l utilisation, il faut paramétrer un fichier log4.properties. On paramètre également des objets de sortie. Pour ce projet, j ai réalisé : - une sortie pour le développement avec Tomcat en local, avec affichage des infos dans la console Eclipse et un niveau de traçage commençant au debug - une sortie sur un fichier du serveur de production de l application a un niveau de traçage incorporant uniquement les erreurs et warning. 20

21 4.6. Construction et compilation avec le Fichier Ant Le fichier Ant permet de valoriser les paths et les environnements, de pouvoir construire des répertoires temporaires permettant la compilation et de réaliser la livraison de l application (soit en local, développement, soit en environnement d intégration ou même par FTP en environnement de production). Tous ces éléments sont générés de manière automatique par Ant Gestion de version Pour gérer les versions des fichiers, et travailler a plusieurs sur un projet, nous avons installé un plugin d Eclipse, Subversion, qui est l'évolution de CVS, un autre système de gestion de version. SVN est un des systèmes de gestion de versions les plus élaborés. 5. Difficultés rencontrées Les difficultés majeures ont été le temps imparti à la réalisation de l intégralité du projet. Des phases de recherche on été possible, mais l utilisation d Hibernate aurait mérité d aller plus loin. Surtout pour l optimisation du mapping. 21

22 6. Conclusion Je retire de ce stage une pleine satisfaction, car le projet est arrivé à terme. La livraison et l acceptation de l application se sont très bien déroulées. Cette réalisation de projet au sein de la société Infotel a été très enrichissante. J ai pu mettre en pratique mes connaissances acquises lors de la formation, et j ai aussi profité de la compétence de mon entourage tant en matière technique que dans le savoir faire et le suivi du bon déroulement d un projet. J ai aussi découvert le milieu et le contexte du métier très riche de la gestion de sauvegarde de projet dans un cadre aussi gigantesque qu Airbus. Ce stage a renforcé ma motivation de réalisation et de création au sein d une équipe. A ce jour, mon partenariat avec Infotel continue. L entreprise m a en effet proposé un contrat pour la réalisation de nouveaux projets. 22

23 7. Bibliographie Documentation de référence d'hibernate Source d info sur la persistance des données. Source d info sur les techniques java et Hibernate. 23

24 8. Annexes 8.1. Annexe 1 : Modèle Conceptuel des Données Annexe 2 : Diagramme de classes métiers Annexe 3 : Quelques captures d écrans. 24

25 Annexe : Modèle Conceptuel de données 25

26 26

27 27

28 Annexe : Diagramme de classes métiers 28

29 29

30 30

31 Annexe : Quelques captures d écrans 31

32 Le filtre de recherche de requirement : 32

33 L éditeur de requirement et son pop-up check : 33

Unité de formation 1 : Structurer une application. Durée : 3 semaines

Unité de formation 1 : Structurer une application. Durée : 3 semaines PROGRAMME «DEVELOPPEUR LOGICIEL» Titre professionnel : «Développeur Logiciel» Inscrit au RNCP de niveau III (Bac+2) (JO du 23 Octobre 2007) (32 semaines) Unité de formation 1 : Structurer une application

Plus en détail

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique page 1/8 Titre professionnel : Inscrit au RNCP de Niveau III (Bac + 2) (J.O. du 19/02/13) 24 semaines + 8 semaines de stage (uniquement en formation continue) Développer une application orientée objet

Plus en détail

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines)

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Module 1 : Programmer une application informatique Durée

Plus en détail

Compte Rendu d intégration d application

Compte Rendu d intégration d application ISMA 3EME ANNEE Compte Rendu d intégration d application Compte Rendu Final Maxime ESCOURBIAC Jean-Christophe SEPTIER 19/12/2011 Table des matières Table des matières... 1 Introduction... 3 1. Le SGBD:...

Plus en détail

Types d applications pour la persistance. Outils de développement. Base de données préexistante? 3 modèles. Variantes avec passerelles

Types d applications pour la persistance. Outils de développement. Base de données préexistante? 3 modèles. Variantes avec passerelles Types d applications pour la persistance Université de Nice Sophia-Antipolis Version 0.9 28/8/07 Richard Grin Toutes les applications n ont pas une complexité qui nécessite une architecture n- tiers Ce

Plus en détail

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web PROGRAMMATION PUBLIC Professionnels informatiques qui souhaitent développer des applications et «applets» Java DUREE 4 jours 28 heures OBJECTIF Créer divers «applets» à intégrer dans un site Web dynamique,

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception -

Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception - Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception - GLG204 - Architectures Logicielles Java 2008/2009 Nom : Cédric Poisson Matricule : 06-49012 Version : 1.0 Jeudi 28 mai 2009 1 / 23 Table

Plus en détail

Formation développement Java, Spring et Hibernate

Formation développement Java, Spring et Hibernate L institut de formation continue des professionnels du Web Formation développement Java, Spring et Hibernate Référence formation : Durée : Prix conseillé : DJSH 10 jours (70 heures) 4 500 HT (hors promotion

Plus en détail

Architecture technique

Architecture technique OPUS DRAC Architecture technique Projet OPUS DRAC Auteur Mathilde GUILLARME Chef de projet Klee Group «Créateurs de solutions e business» Centre d affaires de la Boursidière BP 5-92357 Le Plessis Robinson

Plus en détail

SOMMAIRE. I. Introduction 02. II. Glossaire 03 a. Glossaire technique 03 b. Glossaire fonctionnel 04

SOMMAIRE. I. Introduction 02. II. Glossaire 03 a. Glossaire technique 03 b. Glossaire fonctionnel 04 SOMMAIRE I. Introduction 02 II. Glossaire 03 a. Glossaire technique 03 b. Glossaire fonctionnel 04 III. Présentation de l'association 05 a. Présentation juridique et géographique 05 b. Présentation de

Plus en détail

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique page 1/5 Titre professionnel : Reconnu par l Etat de niveau III (Bac), inscrit au RNCP (arrêté du 12/10/07, J.O. n 246 du 23/10/07) (32 semaines) Unité 1 : Structurer une application 6 semaines Module

Plus en détail

Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet

Cahier de charges (Source : Java EE - Guide de développement d'applications web en Java par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module Site Web dynamique JSP / Servlet Sujet : betaboutique Soutenance le 04 / 01 /2013 &

Plus en détail

les techniques d'extraction, les formulaires et intégration dans un site WEB

les techniques d'extraction, les formulaires et intégration dans un site WEB les techniques d'extraction, les formulaires et intégration dans un site WEB Edyta Bellouni MSHS-T, UMS838 Plan L extraction des données pour un site en ligne Architecture et techniques Les différents

Plus en détail

Formation Webase 5. Formation Webase 5. Ses secrets, de l architecture MVC à l application Web. Adrien Grand Centrale Réseaux

Formation Webase 5. Formation Webase 5. Ses secrets, de l architecture MVC à l application Web. Adrien Grand <jpountz@via.ecp.fr> Centrale Réseaux Formation Webase 5 Ses secrets, de l architecture MVC à l application Web Adrien Grand Centrale Réseaux Sommaire 1 Obtenir des informations sur Webase 5 2 Composants de Webase 5 Un

Plus en détail

Documentation technique

Documentation technique MEEVY Documentation technique Juillet 200 MEEVY a pour but de fournir aux artistes des outils pour promouvoir leur musique sur internet et proposer à l auditeur une plateforme de musique en ligne gratuite

Plus en détail

Compte-Rendu SDL. «Reprise de l application de gestion de listes de présences des alternants»

Compte-Rendu SDL. «Reprise de l application de gestion de listes de présences des alternants» Compte-Rendu SDL Auteurs : BOUTROUILLE Alexis BAILLEUL Pierre Tuteur : Ioan Marius Bilasco «Reprise de l application de gestion de listes de présences des alternants» Master MIAGE 1 Année 2012/2013 1 Remerciements

Plus en détail

CQP Développeur Nouvelles Technologies (DNT)

CQP Développeur Nouvelles Technologies (DNT) ORGANISME REFERENCE STAGE : 26572 20 rue de l Arcade 75 008 PARIS CONTACT Couverture géographique : M. Frédéric DIOLEZ Bordeaux, Rouen, Lyon, Toulouse, Marseille Tél. : 09 88 66 17 40 Nantes, Lille, Strasbourg,

Plus en détail

Scub Foundation. Socle technique Java Open Source http://www.scub-foundation.org

Scub Foundation. Socle technique Java Open Source http://www.scub-foundation.org Scub Foundation Socle technique Java Open Source http://www.scub-foundation.org Présentation de Scub Présentation de Scub Scub est une société de service en informatique qui a pour but de fournir du conseil

Plus en détail

Symfony 2. 1.Définition de symfony 2. 2.Installation. 3.Structure. 4.Symfony et les commandes

Symfony 2. 1.Définition de symfony 2. 2.Installation. 3.Structure. 4.Symfony et les commandes Symfony 2 Sommaire : 1.Définition de symfony 2 2.Installation 3.Structure 4.Symfony et les commandes 5.Le fonctionnement : le routeur (les url), les bundles, twig(templates) 6.L architecture de symfony2

Plus en détail

Pasquier Barthelémy Ticula Omont

Pasquier Barthelémy Ticula Omont Pet Store Un magasin de vente en ligne générique basé sur: Le Kit de Développement Logiciel de Java 2, Edition Entreprise (J2EE) Pasquier Barthelémy Ticula Omont lundi 9 mars 2009 1/16 1) Objectif de l

Plus en détail

PROGRAMME «CONCEPTEUR DÉVELOPPEUR INFORMATIQUE»

PROGRAMME «CONCEPTEUR DÉVELOPPEUR INFORMATIQUE» PROGRAMME «CONCEPTEUR DÉVELOPPEUR INFORMATIQUE» Titre professionnel : «Concepteur Développeur Informatique» Inscrit au RNCP de Niveau II (Bac + 4) (JO du 23 octobre 2007) (38 semaines) Unité de formation

Plus en détail

Génération de codes. à partir d un modèle UML sous PowerAMC. La génération de code, ça n est pas immédiat : processus en 3 étapes

Génération de codes. à partir d un modèle UML sous PowerAMC. La génération de code, ça n est pas immédiat : processus en 3 étapes Génération de codes à partir d un modèle UML sous PowerAMC Véronique Deslandres, IUT, Département Informatique Université de Lyon MàJ: 8/10/2013 Introduction La génération de code, ça n est pas immédiat

Plus en détail

Formation Certifiante : Java/Java EE, Hibernate, Struts2, JSF2 et Spring3

Formation Certifiante : Java/Java EE, Hibernate, Struts2, JSF2 et Spring3 Formation Certifiante : Java/Java EE, Hibernate, Struts2, JSF2 et Spring3 Présentation de la formation Cette formation s'inscrit dans le cadre des formations d'été assurées par la société Inovia Information

Plus en détail

Mercredi 15 Janvier 2014

Mercredi 15 Janvier 2014 De la conception au site web Mercredi 15 Janvier 2014 Loïc THOMAS Géo-Hyd Responsable Informatique & Ingénierie des Systèmes d'information loic.thomas@anteagroup.com 02 38 64 26 41 Architecture Il est

Plus en détail

LANGAGES & DéVELOPPEMENT. Une équipe à vos côtés pour toutes vos montées en compétences

LANGAGES & DéVELOPPEMENT. Une équipe à vos côtés pour toutes vos montées en compétences LANGAGES & DéVELOPPEMENT Une équipe à vos côtés pour toutes vos montées en compétences ASP.NET OPTION VB.NET OU C# 5 jours Permettre aux participants de mieux appréhender ce qu est la programmation pour

Plus en détail

SIO-21922 Bases de données

SIO-21922 Bases de données 1- Objectifs généraux Concentration mineure: Réalisation de systèmes d'information SIO-21922 Bases de données Prof. : Dzenan Ridjanovic acquérir les principes et concepts fondamentaux dans le domaine des

Plus en détail

Avant-propos 1. Avant-propos...3 2. Organisation du guide...3 3. À qui s'adresse ce guide?...4

Avant-propos 1. Avant-propos...3 2. Organisation du guide...3 3. À qui s'adresse ce guide?...4 Les exemples cités tout au long de cet ouvrage sont téléchargeables à l'adresse suivante : http://www.editions-eni.fr. Saisissez la référence ENI de l'ouvrage EP5EJAV dans la zone de recherche et validez.

Plus en détail

Programmation du Web : Présentation du Web dynamique

Programmation du Web : Présentation du Web dynamique Programmation du Web : Présentation du Web dynamique Jean-Baptiste Vioix (Jean-Baptiste.Vioix@u-bourgogne.fr) IUT de Dijon-Auxerre - LE2I http://jb.vioix.free.fr 1-8 Présentation Nécessité du web dynamique

Plus en détail

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information.

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information. PACBASE «Interrogez le passé, il répondra présent.». Le Module e-business Les entreprises doivent aujourd hui relever un triple défi. D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue

Plus en détail

DOSSIER DE CONCEPTION Projet CAR

DOSSIER DE CONCEPTION Projet CAR DOSSIER DE CONCEPTION Projet CAR Maître d ouvrage (enseignant responsable) : Titulaire (équipe de conception) : William BOHER-COY Jonathan FAVIER Robin HAIDER Samuel ROLLET Date de rédaction : 27/01/2008

Plus en détail

Quelques patterns pour la persistance des objets avec DAO DAO. Principe de base. Utilité des DTOs. Le modèle de conception DTO (Data Transfer Object)

Quelques patterns pour la persistance des objets avec DAO DAO. Principe de base. Utilité des DTOs. Le modèle de conception DTO (Data Transfer Object) Quelques patterns pour la persistance des objets avec DAO Ce cours présente des modèles de conception utilisés pour effectuer la persistance des objets Université de Nice Sophia-Antipolis Version 1.4 30/8/07

Plus en détail

Application web de gestion de comptes en banques

Application web de gestion de comptes en banques Application web de gestion de comptes en banques Objectif Réaliser une application Web permettant à un client de gérer ses comptes en banque Diagramme de cas d'utilisation 1 Les cas d'utilisation Connexion

Plus en détail

Introduction aux S.G.B.D.

Introduction aux S.G.B.D. NFE113 Administration et configuration des bases de données - 2010 Introduction aux S.G.B.D. Eric Boniface Sommaire L origine La gestion de fichiers Les S.G.B.D. : définition, principes et architecture

Plus en détail

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium dans le cadre du projet JASMINe Avril 2008 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Rappel sur JASMINe.......................................

Plus en détail

Java EE. Grégory Cuellar, Julien Goullon. 1 er octobre 2007. gregory.cuellar@bull.net. julien.goullon@9business.fr

Java EE. Grégory Cuellar, Julien Goullon. 1 er octobre 2007. gregory.cuellar@bull.net. julien.goullon@9business.fr Grégory Cuellar Julien Goullon gregory.cuellar@bull.net julien.goullon@9business.fr 1 er octobre 2007 1 Généralité 2 / 54 Pourquoi? Historique Les alternatives Les composants 2 Architecture n-tiers 3 JEE

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 38 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 11 - Les Enterprise Java Beans (Introduction aux Enterprise Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences

Plus en détail

Java EE Approfondi - Cours 2. Cours de 2 e année ingénieur Spécialisation «Génie Informatique»

Java EE Approfondi - Cours 2. Cours de 2 e année ingénieur Spécialisation «Génie Informatique» Java EE Approfondi - Cours 2 Cours de 2 e année ingénieur Spécialisation «Génie Informatique» Présentation Lier l'orienté objet et la base de données relationnelle peut être lourd et consommateur en temps.

Plus en détail

LANGAGUE JAVA. Public Développeurs souhaitant étendre leur panel de langages de programmation

LANGAGUE JAVA. Public Développeurs souhaitant étendre leur panel de langages de programmation ING 01 LANGAGUE JAVA Durée : 21 heures 1090 HT / jour Dates : à définir en 2012 Concevoir et développer des programmes en langage Java Comprendre le fonctionnement de la machine virtuelle S approprier

Plus en détail

http://kerboriou.christophe.free.fr/ 0625725312 02 rue Edouard Vaillant, 44610 indre

http://kerboriou.christophe.free.fr/ 0625725312 02 rue Edouard Vaillant, 44610 indre CHRISTOPHE KERBORIOU ANALYSE PROGRAMMEUR 24 ans IUT NANTES kerboriou.christophe@free.fr 0625725312 02 rue Edouard Vaillant, 44610 indre Parcours universitaire IUT NANTES : 2006 Licence Professionnelle

Plus en détail

Les architectures N-tiers

Les architectures N-tiers Les architectures N-tiers 1 SOMMAIRE DU COURS XML ET LES ARCHITECTURES N-TIER Introduction aux architectures N-tier Serveurs d applications Déploiement d applications J2EE Tiers applicatif : servlets Tiers

Plus en détail

Gestion des immeubles

Gestion des immeubles RAPPORT DE CONCEPTION Gestion des immeubles BOUSSRHAN YOUSSEF & BENZITI WALID Email : Youssefboussrhan@gmail.com GSM : 0678510690, 0611347597 ISTA NTIC SYBA CRJJ GROUPE B Annexe : Figure 1: Diagramme de

Plus en détail

Dossier de conception

Dossier de conception Dossier de conception Sujet : Gestion de Stock-Pharma Réaliser par : FADIL Ghizlane ECH CHARFAOUY Abdelouahad Encadré par : M. LACHGAR Mohammed Développement d une application JAVA EE Cadre réservé à l

Plus en détail

Fiche de présentation d'une situation professionnelle.. p1. Charte graphique de campustech p2. 1.1 Contexte du projet.. p4

Fiche de présentation d'une situation professionnelle.. p1. Charte graphique de campustech p2. 1.1 Contexte du projet.. p4 Sommaire Fiche de présentation d'une situation professionnelle.. p1 Charte graphique de campustech p2 1. CONTEXTE.. p3 1.1 Contexte du projet.. p4 1.2 Cahier des charges.. p4 2. ENVRIONNEMENT DE TRAVAIL..

Plus en détail

Systèmes d information documentaires distribués

Systèmes d information documentaires distribués Systèmes d information documentaires distribués Yannick Prié UFR Informatique Université Claude Bernard Lyon 004-005 Master SIB M UE 3 / Bloc 4 Cours 6-7 Systèmes d information documentaires distribués

Plus en détail

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 MDA : Un Tutoriel Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 1 Sommaire Table des matières 1 Sommaire 1 2 Introduction 2 2.1 A qui s adresse ce tutoriel......................

Plus en détail

Rapport Gestion de projet

Rapport Gestion de projet IN56 Printemps 2008 Rapport Gestion de projet Binôme : Alexandre HAFFNER Nicolas MONNERET Enseignant : Nathanaël COTTIN Sommaire Description du projet... 2 Fonctionnalités... 2 Navigation... 4 Description

Plus en détail

Chapitre 1. Introduction aux Bases de Données. Cours de Bases de Données. Polytech Paris-Sud. Chapitre 1 : Quelques questions

Chapitre 1. Introduction aux Bases de Données. Cours de Bases de Données. Polytech Paris-Sud. Chapitre 1 : Quelques questions Cours de Bases de Données Chapitre 1 Polytech Paris-Sud Sarah Cohen-Boulakia LRI, Bât 490, Université Paris-Sud 11, Orsay cohen @ lri. fr 01 69 15 32 16 Introduction aux Bases de Données 1 2 Chapitre 1

Plus en détail

Formation en Logiciels Libres. Fiche d inscription

Formation en Logiciels Libres. Fiche d inscription République Tunisienne Ministère de l'industrie et la Technologie - Secrétariat d'état de la Technologie Unité des Logiciels Libres Formation en Logiciels Libres Fiche d inscription (Une fiche par candidat)

Plus en détail

Devenez un véritable développeur web en 3 mois!

Devenez un véritable développeur web en 3 mois! Devenez un véritable développeur web en 3 mois! L objectif de la 3W Academy est de former des petits groupes d élèves au développement de sites web dynamiques ainsi qu à la création d applications web

Plus en détail

Application Web de gestion des formations (T09006)

Application Web de gestion des formations (T09006) Application Web de gestion des formations (T09006) Au sein d une équipe assurant des formations métier pour l un de nos clients grand compte, l objectif consiste à analyser les besoins, concevoir et implémenter

Plus en détail

SIO-65291 Page 1 de 5. Applications Web dynamiques. Prof. : Dzenan Ridjanovic Assistant : Vincent Dussault

SIO-65291 Page 1 de 5. Applications Web dynamiques. Prof. : Dzenan Ridjanovic Assistant : Vincent Dussault SIO-65291 Page 1 de 5 1- Objectifs généraux Applications Web dynamiques Prof. : Dzenan Ridjanovic Assistant : Vincent Dussault acquérir les principes et concepts fondamentaux dans le domaine d'applications

Plus en détail

Serveur d'archivage 2007 Planning réel du projet serveur d'archivage

Serveur d'archivage 2007 Planning réel du projet serveur d'archivage Type du document Auteur(s) Planning Danielle Drillon Date de création 20/02/2007 Domaine de diffusion Validé par Interne Équipe Versions Auteur(s) Modifications 1.0 Danielle Drillon Création 1.1 Danielle

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Projet 2. Gestion des services enseignants CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE. G r o u p e :

Projet 2. Gestion des services enseignants CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE. G r o u p e : CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE Projet 2 Gestion des services enseignants G r o u p e : B E L G H I T Y a s m i n e S A N C H E Z - D U B R O N T Y u r i f e r M O N T A Z E R S i

Plus en détail

LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1

LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1 LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1 SAS Cost and Profitability Management, également appelé CPM (ou C&P), est le nouveau nom de la solution SAS Activity-Based Management. Cette version

Plus en détail

SGBD orientés objet. Généralités Modèles de données et SGBD orientés objet 03/03/2015. Définitions. Concepts Généraux

SGBD orientés objet. Généralités Modèles de données et SGBD orientés objet 03/03/2015. Définitions. Concepts Généraux SGBD orientés objet Définitions Généralités Modèles de données et SGBD orientés objet MDOO : Un modèle de données qui capture la sémantique des objets supportée en programmation objet. Concepts Généraux

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP

ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP SAS Web Report Studio offre depuis de nombreuses versions la possibilité de visualiser les observations spécifiques à partir des données

Plus en détail

Java et Objet. Amélie Lambert 2014-2015. Amélie Lambert 2014-2015 1 / 42

Java et Objet. Amélie Lambert 2014-2015. Amélie Lambert 2014-2015 1 / 42 Java et Objet Amélie Lambert 2014-2015 Amélie Lambert 2014-2015 1 / 42 Chapitre 8 Développement d applications Web Amélie Lambert 2014-2015 2 / 42 Plan du cours Typologie des applications Web Architecture

Plus en détail

Les clients légers. Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008. Pierre Verron. CFAI INGÉNIEURS 2000 Caribbean's Pirates Crew

Les clients légers. Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008. Pierre Verron. CFAI INGÉNIEURS 2000 Caribbean's Pirates Crew Les clients légers Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008 Pierre Verron CFAI Sommaire Définitions Objectifs Historique Les architectures Inventaire des avantages et des inconvénients

Plus en détail

Un serveur d'archivage

Un serveur d'archivage Un serveur d'archivage destiné au Service Commun de Documentation de l'université de la Méditerranée Encadrement : Noël Novelli Représentants client (S.C.D.) : Axelle Clarisse Ronan Lagadic Equipe Projet

Plus en détail

Contexte PPE GSB CR. Analyse. Projet réalisé :

Contexte PPE GSB CR. Analyse. Projet réalisé : Contexte PPE GSB CR Le laboratoire est issu de la fusion entre le géant américain Galaxy et le conglomérat Swiss Bourdin. Cette fusion a eu pour but de moderniser l activité de visite médicale et de réaliser

Plus en détail

EP60.92 Projet d application pluridisciplinaire La chasse aux trésors 2011-2012

EP60.92 Projet d application pluridisciplinaire La chasse aux trésors 2011-2012 EP60.92 Projet d application pluridisciplinaire La chasse aux trésors 2011-2012 I. Objectifs Mettre en œuvre les compétences acquises ou en cours d acquisition en: o Modélisation UML, Réseau, Base de données,

Plus en détail

Calendrier été 2010. Formations en Informatique et Management

Calendrier été 2010. Formations en Informatique et Management Calendrier été 2010 Formations en Informatique et Management B u r e a u t i q u e/outils utilisateur ENVIRONNEMENT Windows Utilisateur 1 07 25 195 Windows Vista / 7 Utilisateur 1 07 25 195 Optimiser l'utilisation

Plus en détail

Calendrier prévisionnel 07 Septembre 2015 Tarif HT 350 000FCFA

Calendrier prévisionnel 07 Septembre 2015 Tarif HT 350 000FCFA FORMATIONS 2015 2016 GOUVERNANCE SI Nos formations Types de formation Nos sessions de formations s adresse à tous les professionnels. Deux types de formations vous sont proposés: - séminaires de formations

Plus en détail

Programmation Avancée pour le Web

Programmation Avancée pour le Web L3 Informatique Option : ISIL Programmation Avancée pour le Web RAMDANI Med U Bouira 1 Contenu du module Introduction aux applications Web Rappels sur les sites Web Conception d une application Web Notion

Plus en détail

gpod - JRES 2013 Résumé Mots-clefs 1 Introduction 2 Etat des lieux

gpod - JRES 2013 Résumé Mots-clefs 1 Introduction 2 Etat des lieux gpod - JRES 2013 Geoffroy VIBRAC Université François Rabelais de Tours 60 rue du Plat d'etain BP 12050 37020 Tours Cedex 1 Résumé gpod est un outil de Gestion des PrOduits Dangereux développé par l université

Plus en détail

SITE WEB E-COMMERCE ET VENTE A DISTANCE

SITE WEB E-COMMERCE ET VENTE A DISTANCE Développement d une application JAVA EE SITE WEB E-COMMERCE ET VENTE A DISTANCE PLAN PROJET Binôme ou monôme (B/M): M Nom & Prénom : AIT NASSER Btissam Email : aitnasser.btissam123@gmail.com GSM : Organisme

Plus en détail

Expert technique J2EE

Expert technique J2EE EHRET Guillaume 25, rue de la Richelandiere 42100 SAINT ETIENNE 32 ans - Célibataire Expert technique J2EE Domaines de compétences Environnement et langages Expertise en programmation Java et en architecture

Plus en détail

Dossier de conception. Conception d un site E-learning

Dossier de conception. Conception d un site E-learning Conception d un site E-learning Encadré par : Mr. LACHGAR Mohamed Réalisé par : LECHQER Younesse ELEOUAD Abdelhadi SOMMAIRE I. PERIMETRE DU PROJET... 2 1.1. ENJEUX ET VISION DU PROJET... 3 1.2. ARCHITECTURE

Plus en détail

Dr. Djamel Benmerzoug. Email : djamel.benmerzoug@univ-constantine2.dz

Dr. Djamel Benmerzoug. Email : djamel.benmerzoug@univ-constantine2.dz Master 2 SITW Les services Web Dr. Djamel Benmerzoug Email : djamel.benmerzoug@univ-constantine2.dz Maitre de Conférences A, Département TLSI Faculté des NTIC Université Constantine 2 Abdelhamid Mehri

Plus en détail

RENARD HUBERT RAPPORT DE STAGE. Développement d une application web permettant de comparer le prix d'un équipement optique.

RENARD HUBERT RAPPORT DE STAGE. Développement d une application web permettant de comparer le prix d'un équipement optique. RENARD HUBERT RAPPORT DE STAGE Développement d une application web permettant de comparer le prix d'un équipement optique. AFPA de Champs-sur Marne Soutenance de Concepteur Développeur Informatique Session

Plus en détail

LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER

LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER Version 3.0 3, rue du Bois de La Champelle BP 306 54515 VANDŒUVRE CEDEX Tél. 33 (0)3 83 44 75 50 Fax. 33 (0)3 83 44 75 51 QUALIOS est une solution informatique développée par

Plus en détail

Architecture des systèmes d information

Architecture des systèmes d information Architecture des systèmes d information Table des matières 1 La décennie 70 1 2 Le modèle relationnel (les années 80) 1 3 Enrichissement du relationnel (les années 80/90) 2 4 Système d informations (les

Plus en détail

Site Web de paris sportifs

Site Web de paris sportifs Conception Nom HENAUD Benoît Numéro d auditeur 05-39166 Version V1.1 Date de mise à jour 15/05/2008 1/18 Table des matières 1. Objectif du document... 3 2. Architecture... 4 2.1. Contraintes techniques...

Plus en détail

Projet tutoré. Groupe: Yashine,Resnays, Martial,Amadou, Alain Tuteur: Moez Essaidi Objet: Module de Reporting Ad hoc

Projet tutoré. Groupe: Yashine,Resnays, Martial,Amadou, Alain Tuteur: Moez Essaidi Objet: Module de Reporting Ad hoc Projet tutoré Groupe: Yashine,Resnays, Martial,Amadou, Alain Tuteur: Moez Essaidi Objet: Module de Reporting Ad hoc Sommaire 2 Le projet Le Cadre Description Cahier des charges Architecture L'équipe La

Plus en détail

NVU, Notepad++ (ou le bloc-note), MySQL, PhpMyAdmin. HTML, PHP, cas d utilisation, maquettage, programmation connaissances en HTML, PHP et SQL

NVU, Notepad++ (ou le bloc-note), MySQL, PhpMyAdmin. HTML, PHP, cas d utilisation, maquettage, programmation connaissances en HTML, PHP et SQL Prise en main de NVU et Notepad++ (conception d application web avec PHP et MySql) Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Description Conception de pages web dynamiques à l aide

Plus en détail

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques Introduction : Ce document présente l outil en développement PROSOP qui permet la gestion d'une base de donnée prosopographique de la

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP Version 6 Etabli par DCSI Vérifié par Validé par Destinataires Pour information Création

Plus en détail

Traitement et navigation

Traitement et navigation 12 Traitement et navigation Au chapitre précédent, nous avons vu comment créer des pages web avec différentes technologies (HTML, JSP, JSTL, etc.) en insistant sur le fait que JSF est la spécification

Plus en détail

BTS SIO. Session 2013 2015

BTS SIO. Session 2013 2015 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Session 2013 2015 Collé Maxime Année 2013-2014 Option : SLAM Activité professionnelle N 1 NATURE DE L'ACTIVITE : DÉVELOPPEMENT DE L APPLICATION WEB «GESTION

Plus en détail

Conseil, Etudes et Edition de logiciels NORMES & CONVENTIONS DE DEVELOPPEMENT JAVA ET SQL

Conseil, Etudes et Edition de logiciels NORMES & CONVENTIONS DE DEVELOPPEMENT JAVA ET SQL Conseil, Etudes et Edition de logiciels NORMES & CONVENTIONS DE DEVELOPPEMENT JAVA ET SQL Table des matières Système d'exploitation... 3 Environnement de développement intégré... 3 Le workspace... 3 Le

Plus en détail

Analyse des besoins logiciels

Analyse des besoins logiciels Analyse des besoins logiciels Encadrement et supervision Annie Danzart Jean-Claude Moissinac Equipe de développement Mohamed Anouar Benaissa anouar@benaissa.net Anthony Rabiaza rabiaza@enst.fr Déva Pajaniaye

Plus en détail

Bases de données (INF225), TELECOM ParisTech. TP PHP & MySQL

Bases de données (INF225), TELECOM ParisTech. TP PHP & MySQL Bases de données (INF225), TELECOM ParisTech TP PHP & MySQL Pierre Senellart (pierre.senellart@telecom-paristech.fr) Bogdan Cautis (bogdan.cautis@telecom-paristech.fr) Ioana Ileana (ioana.ileana@telecom-paristech.fr)

Plus en détail

FICHE CONCEPT 01 ETL (EXTRACT TRANSFORM & LOAD)

FICHE CONCEPT 01 ETL (EXTRACT TRANSFORM & LOAD) FICHE CONCEPT 01 ETL (EXTRACT TRANSFORM & LOAD) BIEN GERER SES REFERENTIELS DE DONNEES : UN ENJEU POUR MIEUX PILOTER LA PERFORMANCE DE SON ETABLISSEMENT octobre 2008 GMSIH 44, Rue de Cambronne 75015 Paris.

Plus en détail

Technologie SAFE* X3 - Outils et Développement. Développement, Fonction de base 2 e partie 3 jours. Web Services. 2 jours

Technologie SAFE* X3 - Outils et Développement. Développement, Fonction de base 2 e partie 3 jours. Web Services. 2 jours - Vous êtes consultant, chef de projets, acteur clé au sein de votre entreprise et vous intervenez en phase de déploiement ou de paramétrage d un logiciel Sage, Optez pour les formations «Produits» : Nous

Plus en détail

Configuration Matérielle et Logicielle AGORA V2

Configuration Matérielle et Logicielle AGORA V2 Configuration Matérielle et Logicielle AGORA V2 Sommaire A- PREAMBULE 2 B - LE SERVEUR : 3 PLATES-FORMES SERVEURS DE DONNEES SUPPORTEES... 3 MOTEUR DE BASE DE DONNEES... 3 PROTOCOLES RESEAUX... 3 VERSION

Plus en détail

Technologies du Web. Créer et héberger un site Web. Pierre Senellart. Page 1 / 26 Licence de droits d usage

Technologies du Web. Créer et héberger un site Web. Pierre Senellart. Page 1 / 26 Licence de droits d usage Technologies du Web Créer et héberger un site Web Page 1 / 26 Plan Planification Choisir une solution d hébergement Administration Développement du site Page 2 / 26 Cahier des charges Objectifs du site

Plus en détail

Généralités sur les bases de données

Généralités sur les bases de données Généralités sur les bases de données Qu est-ce donc qu une base de données? Que peut-on attendre d un système de gestion de bases de données? Que peut-on faire avec une base de données? 1 Des données?

Plus en détail

Architecture JEE. Objectifs attendus. Serveurs d applications JEE. Architectures JEE Normes JEE. Systèmes distribués

Architecture JEE. Objectifs attendus. Serveurs d applications JEE. Architectures JEE Normes JEE. Systèmes distribués Architecture JEE. Objectifs attendus Serveurs d applications JEE Systèmes distribués Architectures JEE Normes JEE couches logicielles, n-tiers framework JEE et design patterns 2007/02/28 Eric Hébert.eheb@yahoo.fr

Plus en détail

SAP BusinessObjects Web Intelligence (WebI) BI 4

SAP BusinessObjects Web Intelligence (WebI) BI 4 Présentation de la Business Intelligence 1. Outils de Business Intelligence 15 2. Historique des logiciels décisionnels 16 3. La suite de logiciels SAP BusinessObjects Business Intelligence Platform 18

Plus en détail

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 OEM Console Java OEM Console HTTP OEM Database Control Oracle Net Manager 6 Module 6 : Oracle Enterprise Manager Objectifs Contenu A la fin de ce module,

Plus en détail

201-8F4-ST Mathématiques appliquées à l informatique

201-8F4-ST Mathématiques appliquées à l informatique DESCRIPTION DES COURS DE FORMATION SPÉCIFIQUE TECHNIQUES DE L INFORMATIQUE (420.A0) 201-8F4-ST Mathématiques appliquées à l informatique Préalable : Mathématique TS ou SN 5 e ou équivalent Ce cours a pour

Plus en détail

Chapitre 4 Les Servlets. 1. Qu'est-ce qu'une Servlet? 1.1 Présentation. 1.2 Requêtes HTTP

Chapitre 4 Les Servlets. 1. Qu'est-ce qu'une Servlet? 1.1 Présentation. 1.2 Requêtes HTTP 210 Les Servlets 1. Qu'est-ce qu'une Servlet? 1.1 Présentation Les Servlets sont la base de la programmation Java EE. La conception d'un site Web dynamique en Java repose sur ces éléments. Une Servlet

Plus en détail

TD1. Installation de Symfony 2 et Netbeans

TD1. Installation de Symfony 2 et Netbeans I - Introduction : TD1 Installation de Symfony 2 et Netbeans L objet de ce TP est d installer l environnement de travail. Nous commençons par définir des notions de base nécessaires pour comprendre la

Plus en détail

Les serveurs d applications :une introduction

Les serveurs d applications :une introduction Les serveurs d applications : une introduction Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Octobre 2006 Plan de la présentation

Plus en détail