Stratégie 5: Se poser des questions en lisant

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stratégie 5: Se poser des questions en lisant"

Transcription

1 Stratégie 5: Se poser des questions en lisant 6 e Se poser des questions en lisant, c est : demeurer en interaction avec le texte tout au long de ma lecture; anticiper ce qui est important dans ma lecture; mieux identifier l information; prendre conscience de ce que je comprends ou ne comprends pas; identifier des questions auxquelles je n ai pas les réponses (ce que je veux savoir); réagir au texte. Un lecteur efficace se pose des questions avant et pendant sa lecture. Cela lui permet d identifier les informations importantes en fonction de son intention de lecture, d ajouter ces informations aux connaissances qu il a déjà en mémoire et de se construire une compréhension personnelle du texte. Il pourra ainsi mieux réagir au texte et sera en mesure de savoir si cette lecture répond bien à ses intentions de lecteur. 1

2 SUGGESTION POUR L ENSEIGNEMENT EXPLICITE DE LA STRATÉGIE SE POSER DES QUESTIONS EN LISANT 1 Quand nous ne comprenons pas, quand nous voulons savoir, quand nous sommes curieux, quand nous voulons clarifier, quand nous voulons participer, quand nous voulons nous faire rassurer, etc. 2 L auteur ne peut pas nous répondre «en direct» comme si on lui parlait. Par contre, en me posant des questions, je serai capable de repérer une réponse à ma question si elle apparait pendant que je lis. Présentation de la stratégie et de son utilité L enseignant annonce la stratégie qui sera travaillée (se poser des questions en lisant). Il demande : Pourquoi devons- nous nous poser des questions en lisant Dans quelle situation posons- nous des questions à nos parents, à nos amis, à nos enseignants 1 Est- ce que l auteur peut nous répondre 2 À partir de cette discussion et des réponses des élèves, l enseignant indique que peu importe notre intention de lecture, lorsque nous nous posons des questions en lisant, nous restons actifs et nous pouvons facilement faire des liens avec nos connaissances antérieures. De plus, lorsque nous lisons dans l intention précise d apprendre des nouvelles informations que nous allons réutiliser, le fait de se poser des questions en lisant nous aide à bien comprendre l information et à identifier nos pertes de compréhension. Dans certains contextes, il est gagnant de remplir une partie du tableau en 3 colonnes (SVA)* avant la lecture pour guider notre questionnement en cours de lecture. * (S : ce que je Sais, V : ce que je Veux savoir, A : ce que j ai Appris) Modélisation 3 Une imprimante à pizza Texte tiré et adapté du site http : www. lesdebrouillards.com, Marie- Claude Ouellet, 10 juin 2013 L enseignant présente le texte 3 au TNI ou à l aide d un rétroprojecteur. Il fait ses prédictions et active ses connaissances antérieures. Il lit le texte dans l intention de s informer sur cette drôle d imprimante. L enseignant lit et se questionne à voix haute, dans le but de donner accès à ses réflexions aux élèves. Chaque fois qu il se pose une question sur le texte, il dessine un point d interrogation à l endroit où il a arrêté sa lecture pour se questionner. Il pose la question à voix haute, émet des hypothèses, des réflexions et poursuit sa lecture. Lorsque le texte lui permet de répondre à son questionnement, il en fait la remarque. Après la modélisation, l enseignant explique comment cela l aide à comprendre le texte. Il explique qu il trouve certaines réponses à ses questions dans le texte et qu il est plus facile d identifier et de retenir des informations lorsqu elles répondent à un questionnement. Pour les questions restées sans réponse, elles peuvent devenir le point de départ d une recherche ou nous donner envie de lire davantage sur le sujet. 2

3 Pratique guidée et autonome 4 Le Tlachtli ou le jeu de ballon Aztèque Source : descartes.net/ 5 Le commentaire permet de colliger le questionnement Par la suite, les élèves peuvent refaire la même démarche en sous- groupe avec un autre texte 4. Ils indiquent les endroits où ils se questionnent par un point d interrogation et ils peuvent ajouter un commentaire dans la marge 5. L enseignant circule entre les équipes pour guider les élèves dans l application de la stratégie. Une mise en commun peut être faite afin de mettre en lumière la variété des questionnements valides. Pour la pratique autonome, nous vous suggérons d utiliser un texte de la classe 6. 6 Cette stratégie s applique facilement dans tous les textes courants. 3

4 VERSION ENSEIGNANT Se poser des questions en lisant 1 Ai- je bien lu, ça alors! Une compagnie texane, aux États- Unis, est en train de développer une imprimante 3D qui fabrique de la pizza! 1 2 Pourquoi la NASA investit- elle autant d argent dans de la pizza Cette compagnie a inventé une imprimante 3D capable de fabriquer des biscuits nappés d une couche de chocolat. Séduite par cette technologie, la NASA a donné $ à cette entreprise afin qu elle développe une imprimante à pizza pour ses astronautes. 2 Photo : Dreamstime 3 Comme le texte parle de menu varié, je suppose qu il y aurait différents choix de garnitures. Ce serait une excellente façon de fournir un menu varié aux astronautes qui passeront plusieurs années dans l espace, notamment ceux qui voyageront en direction de Mars. 3 4 Ça répond un peu à ma question. Pourquoi la pizza L imprimante 3D fonctionne en créant couche par couche pour reproduire l objet en entier. La pizza est faite de couches superposées 4. 5 Je me demande si les cartouches sont périssables 6 Ok, ce n est pas rien et ça répond à ma question. Au lieu d utiliser du chocolat, cette machine fonctionnera avec des cartouches remplies d éléments nutritifs en poudre (protéines, sucres) 5 et d autres remplies d eau et d huile. La machine pourra imprimer et chauffer en même temps. Pour préparer la pizza, la première cartouche disposera une couche de pâte. Puis, une seconde cartouche ajoutera la sauce tomate. Finalement, on remplacera le peppéroni et les légumes en saupoudrant la pizza avec des protéines animales et végétales. D après le responsable de l entreprise, les denrées contenues dans ces cartouches restent comestibles pendant une trentaine d années 6. 7 Je me demande si un jour cette technologie sera accessible à tous. Ça pourrait être bien pratique, quoique je préfère encore cuisiner! À quand le pâté chinois ou les millefeuilles concoctés par une imprimante 3D 7 Texte tiré du site http : Marie- Claude Ouellet, 11 juin

5 Se poser des questions en lisant Une compagnie texane, aux États- Unis, est en train de développer une imprimante 3D qui fabrique de la pizza! Cette compagnie a inventé une imprimante 3D capable de fabriquer des biscuits nappés d une couche de chocolat. Séduite par cette technologie, la NASA a donné $ à cette entreprise afin qu elle développe une imprimante à pizza pour ses astronautes. Photo : Dreamstime Ce serait une excellente façon de fournir un menu varié aux astronautes qui passeront plusieurs années dans l espace, notamment ceux qui voyageront en direction de Mars. Pourquoi la pizza L imprimante 3D fonctionne en créant couche par couche pour reproduire l objet en entier. La pizza est faite de couches superposées. Au lieu d utiliser du chocolat, cette machine fonctionnera avec des cartouches remplies d éléments nutritifs en poudre (protéines, sucres) et d autres remplies d eau et d huile. La machine pourra imprimer et chauffer en même temps. Pour préparer la pizza, la première cartouche disposera une couche de pâte. Puis, une seconde cartouche ajoutera la sauce tomate. Finalement, on remplacera le peppéroni et les légumes en saupoudrant la pizza avec des protéines animales et végétales. D après le responsable de l entreprise, les denrées contenues dans ces cartouches restent comestibles pendant une trentaine d années. À quand le pâté chinois ou les millefeuilles concoctés par une imprimante 3D Texte tiré du site http : Marie- Claude Ouellet, 11 juin

6 VERSION ENSEIGNANT Se poser des questions en lisant LE TLACHTLI OU JEU DE BALLON AZTÈQUE 1 Pourquoi parle- t- on de l ancien Mexique Y a- t- il un nouveau Mexique Peut- être est- ce simplement parce que les frontières ont été redessinées 2 Intéressant! 3 Ça veut donc dire que les Aztèques utilisaient déjà le caoutchouc. 4 Ça représente combien de livres 5 C est un peu comme au football. 6 Ok, ça semble assez difficile. 7 C était donc «le jeu»le plus payant que de passer la balle dans l anneau. 8 Wow, c étaient des vedettes les joueurs de tlachtli! 9 Ai- je bien lu, on tuait les perdants! 10 Ok, en tout cas, ça m indique de 2 kilos c est lourd! Le tlachtli était un jeu de ballon pratiqué par les Aztèques, les habitants de l'ancien Mexique. 1 C'était comme un mélange de football et de basket 2. Cela se passait il y a quelques centaines d'années, avant même la découverte de l'amérique. Le terrain, de 36 mètres de long, était entouré d'une haute barrière. Un cercle, semblable à un panier de basket, était fixé verticalement dans la barrière, à 2 ou 3 mètres de haut. Il était placé sur le côté, au milieu du terrain, au- dessus de la ligne de séparation des deux camps. Deux équipes de 10 joueurs chacune jouaient avec une balle en caoutchouc 3 très dur qui pesait 2 kg environ. 4 Par comparaison, un ballon de foot aujourd'hui pèse moins de 500 grammes. Chaque camp devait renvoyer la balle dans le camp ennemi sans qu'elle touche terre 5. Les joueurs ne pouvaient lancer la balle qu'avec les hanches, le dos, les coudes et les genoux. On ne devait se servir ni des mains, ni des pieds, ni de la tête 6. On ne pouvait pas, non plus, aller dans le camp ennemi. - Si on ne pouvait pas renvoyer la balle dans le camp adverse, les ennemis marquaient 1 point. - Si on réussissait à faire passer la balle dans l'anneau de la barrière, on marquait 5 points. 7 Maintenant, attention! Les vainqueurs étaient applaudis et recevaient des cadeaux: des bijoux et des capes de plumes 8. Mais les vaincus étaient parfois sacrifiés en l'honneur du dieu des jeux appelé Xoloth 9. Aussi, il faut savoir que beaucoup de joueurs étaient blessés ou tués par la lourde balle. 10 Tiré du site descartes.net/ 6

7 Se poser des questions en lisant LE TLACHTLI OU JEU DE BALLON AZTÈQUE Le tlachtli était un jeu de ballon pratiqué par les Aztèques, les habitants de l'ancien Mexique. C'était comme un mélange de football et de basket. Cela se passait il y a quelques centaines d'années, avant même la découverte de l'amérique. Le terrain, de 36 mètres de long, était entouré d'une haute barrière. Un cercle, semblable à un panier de basket, était fixé verticalement dans la barrière, à 2 ou 3 mètres de haut. Il était placé sur le côté, au milieu du terrain, au- dessus de la ligne de séparation des deux camps. Deux équipes de 10 joueurs chacune jouaient avec une balle en caoutchouc très dur qui pesait 2 kg environ. Par comparaison, un ballon de foot aujourd'hui pèse moins de 500 grammes. Chaque camp devait renvoyer la balle dans le camp ennemi sans qu'elle touche terre. Les joueurs ne pouvaient lancer la balle qu'avec les hanches, le dos, les coudes et les genoux. On ne devait se servir ni des mains, ni des pieds, ni de la tête. On ne pouvait pas, non plus, aller dans le camp ennemi. - Si on ne pouvait pas renvoyer la balle dans le camp adverse, les ennemis marquaient 1 point. - Si on réussissait à faire passer la balle dans l'anneau de la barrière, on marquait 5 points. Maintenant, attention! Les vainqueurs étaient applaudis et recevaient des cadeaux: des bijoux et des capes de plumes. Mais les vaincus étaient parfois sacrifiés en l'honneur du dieu des jeux appelé Xoloth. Le tlachtli était un jeu très dur et même très dangereux. Les joueurs se protégeaient avec de petits coussins aux coudes et aux genoux. Malgré cela beaucoup étaient blessés ou même tués par la lourde balle. Tiré du site descartes.net/ 7

Stratégie 5: Se poser des questions en lisant

Stratégie 5: Se poser des questions en lisant Stratégie 5: Se poser des questions en lisant 4 e Se poser des questions en lisant, c est : demeurer en interaction avec le texte tout au long de ma lecture; anticiper ce qui est important dans ma lecture;

Plus en détail

Stratégie 5: Se poser des questions en lisant

Stratégie 5: Se poser des questions en lisant Stratégie 5: 6 e, c est : demeurer en interaction avec le texte tout au long de ma lecture; anticiper ce qui est important dans ma lecture; mieux identifier l information; prendre conscience de ce que

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009»

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» Au départ, les participants du programme devaient remplir un questionnaire d entrée afin de nous faire part de leurs habitudes de vie

Plus en détail

Les prépositions de lieu

Les prépositions de lieu 1 LYCÉE FRANCO-BRÉSILIEN NOM: PRENOM: N : PROFESSEUR: CLASSE: 7 DATE: RATTRAPAGE DE FRANÇAIS L accord des adjectifs de nationalité Les prépositions de lieu 2 POUVOIR VOULOIR DEVOIR COMPRENDRE PRENDRE APPRENDRE

Plus en détail

Préparation au lancement de la thématique e. (maternelle à la 8 année)

Préparation au lancement de la thématique e. (maternelle à la 8 année) Préparation au lancement de la thématique e (maternelle à la 8 année) Durée: 40 minutes Septembre : la responsabilité Cette préparation peut être faite dans chacune des classes par l animateur/trice pastoral(e)

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

8 Etapes Pour Créer Votre Entreprise Rapidement

8 Etapes Pour Créer Votre Entreprise Rapidement 8 Etapes Pour Créer Votre Entreprise Rapidement Cette fois ci, c est décidé, je crée ma boîte! Moi ce que je veux, c est faire ce que j aime, vivre de ma passion, et avoir du temps à consacrer à ma petite

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Exercice et méthode de recherche sur Internet Dans le cadre du thème Histoire des arts retenu pour la classe de 4 ( Mouvement et vitesse

Plus en détail

Activités pour améliorer la compréhension

Activités pour améliorer la compréhension Activités pour améliorer la compréhension Cette section fournit des pistes sur la façon de concevoir et de planifier une leçon de compréhension en lecture en petit groupe. Dans un premier temps, il s agit

Plus en détail

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Recherches n 50, D une classe à l autre, 2009-1 IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Marylène Constant IUFM Nord Pas-de-Calais, université d Artois Quentin est élève en première S dans un lycée lillois.

Plus en détail

Accompagnez votre enfant en lecture et en écriture GUIDE DE SUGGESTIONS

Accompagnez votre enfant en lecture et en écriture GUIDE DE SUGGESTIONS Accompagnez votre enfant en lecture et en écriture GUIDE DE SUGGESTIONS Quelques conseils importants Procurez plusieurs livres à votre enfant. Fréquentez la bibliothèque avec lui. Lisez-lui un livre de

Plus en détail

Chantier d écriture réflexive Esprit mathématique, es-tu là?» ESP Hainaut 2010/2011, module 3

Chantier d écriture réflexive Esprit mathématique, es-tu là?» ESP Hainaut 2010/2011, module 3 SUDOKU en images Règle : Dans une grille, positionner les images dans les cases vides de telle sorte que chaque illustration soit présente une seule fois dans chaque rangée, chaque colonne et chaque fenêtre

Plus en détail

TABLEAU SYNTHÈSE DES STRATÉGIES POUR RAISONNER SA LECTURE

TABLEAU SYNTHÈSE DES STRATÉGIES POUR RAISONNER SA LECTURE TABLEAU SYNTHÈSE DES STRATÉGIES POUR RAISONNER SA LECTURE AVANT PLANIFIER SA LECTURE < se donner une intention de lecture < prédire, anticiper < activer ses connaissances antérieures sur la tâche, le type

Plus en détail

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre F Titre : J apprends à apprendre Activité pouvant servir d amorce au volet développement personnel. Le questionnaire est suivi d une compréhension en lecture et de questions générales. Un livre de référence

Plus en détail

Découvrez l univers des piles avec nous!

Découvrez l univers des piles avec nous! Découvrez l univers des piles avec nous! Bonjour, c est moi Recharge! Aujourd hui, toi et moi allons en apprendre plus sur la vie des piles. Voici mon père! Des usines, des compagnies Voici, le chemin

Plus en détail

Comment utiliser l outil " saison2011-2012 "?

Comment utiliser l outil  saison2011-2012 ? Comment utiliser l outil " saison2011-2012 "? Etape 0 : Vous avez reçu un courriel de ma part avec plusieurs fichiers joints. Ne détruisez pas ce mail : il vous sera utile en cas de problème. Je vous expliquerai

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011

Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011 Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011 39 14 1. Professeur : Je vais le faire au tableau. Moi je n ai placé

Plus en détail

ANNEXE A. Décision du CCNR 11/12-1452+ V concernant L instant gagnant

ANNEXE A. Décision du CCNR 11/12-1452+ V concernant L instant gagnant ANNEXE A Décision du CCNR 11/12-1452+ V concernant L instant gagnant L instant gagnant est une émission télé-tirelire. Un animateur ou une animatrice présente des quizz et casse-têtes à l écran et invite

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

CONSTRUIRE UN COLLECTIF OFFENSIF

CONSTRUIRE UN COLLECTIF OFFENSIF CONSTRUIRE UN COLLECTIF OFFENSIF CONSTRUIRE UN COLLECTIF OFFENSIF A PARTIR DE REGLES Intervention d Olivier BADY à Strasbourg le 20/01/2007 Introduction L exposé que je vais faire est l état d une réflexion

Plus en détail

Lettres au Père Noël Idées et suggestions

Lettres au Père Noël Idées et suggestions Lettres au Père Noël Idées et suggestions Un projet assisté de Prof-Inet Septembre à décembre 2000 Il y plusieurs façons de gérer ce projet avec petits et grands. Voici quelques idées et suggestions pour

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION

LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION L ouvrage «Jeux coopératifs pour bâtir la paix» propose 300 jeux et sports coopératifs sans perdant ni gagnant! Il invite à disputer 7 parties correspondant

Plus en détail

Construire un référentiel de communication avec les élèves

Construire un référentiel de communication avec les élèves Construire un référentiel de communication avec les élèves Oser entrer en communication : Ø Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre Ø S exprimer

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Le Baby Basket. - La construction de la séance s

Le Baby Basket. - La construction de la séance s - La construction de la séance s - A l inverse de toutes les autres catégories celle des Babys doit éveiller toute notre attention. Dans la construction de votre séance il est impératif d avoir à l esprit

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

Exercices simples pour équipes jeunes

Exercices simples pour équipes jeunes Soirée itinérante du 13.11.2001 : (par Robert BIALÉ entraîneur de URCUIT-BAYONNE Nationale 1 et CTD des Pyrénées Atlantiques) Exercices simples pour équipes jeunes C est dans le cadre de la formation animateur

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Nous vous proposons de préparer votre prochain entretien avec votre conseiller en répondant aux différentes questions posées dans ce document. Cette réflexion

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

REMERCIEMENTS INTRODUCTION

REMERCIEMENTS INTRODUCTION REMERCIEMENTS INTRODUCTION Ces dernières années, une enquête a été réalisée par la Direction des Hôpitaux. Nous savons désormais que chaque année en France, 1.4 millions d enfants sont hospitalisés. Leur

Plus en détail

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...13 CHAPITRE 1: MON ENFANT EST DIFFÉRENT DES AUTRES...19 Devenir parents...21 Devenir les parents d un enfant avec une déficience... 23 Réactions à cette situation...24

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

Les cercles de lecture Les rôles

Les cercles de lecture Les rôles Les cercles de lecture Les rôles Voici cinq rôles utilisés pour les cercles de lecture. Ces rôles peuvent être assignés par l enseignant ou choisis par l élève. Idéalement, chaque élève aura l occasion

Plus en détail

Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL YVES SANSFAÇONS»

Programme initiation au cinéma pour le primaire ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL YVES SANSFAÇONS» Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL» Situation #1 : en vacances Ah bien, si c est pas mon élève préféré! C est quoi ton nom déjà? ÉLÈVE (3 secondes) Est-ce

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif.

Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif. Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif. A) Qu'estce qu'il faut faire? 1 Il faut que je (rencontrer) madame Biron. 2 Il fut que tu (organiser) tes vacances. 3 Il faut que nous (téléphoner)

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

Jeu à 5 pour la formation des jeunes joueurs

Jeu à 5 pour la formation des jeunes joueurs Jeu à 5 pour la formation des jeunes joueurs Principe de base : L objectif est de faire comprendre aux jeunes la nécessité de garder un rythme durant toute l attaque. Dès que l on prend possession du ballon

Plus en détail

Principales stratégies de compréhension en lecture à enseigner explicitement au cycle moyen

Principales stratégies de compréhension en lecture à enseigner explicitement au cycle moyen Principales stratégies de compréhension en lecture à enseigner explicitement au cycle moyen Stratégie : Activer ses connaissances antérieures (Que veut dire activer ses connaissances antérieures?) Faire

Plus en détail

1 ère étape : nous avons regardé un reportage sur la construction des ponts.

1 ère étape : nous avons regardé un reportage sur la construction des ponts. Ecole Du Planet 73130 Saint François Lonchamp Classe cycle 1 et 2 : 1PS-3MS-5GS-2CP-7CE1 73 1 ère étape : nous avons regardé un reportage sur la construction des ponts. 2 ème étape: nous avons cherché

Plus en détail

GENERALITES SUR LES GROUPES YAHOO

GENERALITES SUR LES GROUPES YAHOO GENERALITES SUR LES GROUPES YAHOO Yahoo propose une foule de choses! Deux vont nous intéresser : Une boîte aux lettres : une adresse mail comparable à celle que vous possédez chez votre fournisseur d accès

Plus en détail

principe du compagnon TROUSSE 1 re ANNÉE Leçon d autoprotection GRATUITE

principe du compagnon TROUSSE 1 re ANNÉE Leçon d autoprotection GRATUITE Répond aux exigences éducatives provinciales Also available in English Le principe du compagnon TROUSSE 1 re ANNÉE Leçon d autoprotection GRATUITE MARTINNESORTPASSEUL.CA CENTRE CANADIEN DE PROTECTION DE

Plus en détail

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service 1 Leçon 7 Aimer Dieu par l'adoration et le service Introduction Lecture : Apocalypse 4.2-11; 5.11-14 Lorsque nous disons que nous aimons quelqu un, que ce soit notre époux, un membre de la famille ou un

Plus en détail

100 habitudes pour maigrir

100 habitudes pour maigrir Perdre du gras à long terme et ne jamais le reprendre Aurèle Mariage Sommaire Mise en garde... 6 Introduction... 7 A propos de l auteur... 9 Les habitudes et la motivation... 10 1. Prendre (et avoir) de

Plus en détail

Ecrans non porteurs. Terminologie. Jean-Luc Monschau, Fabrice Courcier. Soirée technique de Gravelines, le 11.02.2002

Ecrans non porteurs. Terminologie. Jean-Luc Monschau, Fabrice Courcier. Soirée technique de Gravelines, le 11.02.2002 FORMATION DES CADRES NORD / PAS DE CALAIS Frydryszak Fabien juillet 2002 Ecrans non porteurs Soirée technique de Gravelines, le 11.02.2002 Jean-Luc Monschau, Fabrice Courcier JLM : Notre intervention va

Plus en détail

Présentation. Principes de base

Présentation. Principes de base Présentation «Philou et la chasse aux mots» est un cahier d activités qui vise le développement des habiletés d accès lexical chez les enfants d âge scolaire, principalement pour ceux de maternelle et

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

T A B L E A U X D O B J E T S E T D A T A B I N D I N G

T A B L E A U X D O B J E T S E T D A T A B I N D I N G T A B L E A U X D O B J E T S E T D A T A B I N D I N G L AUTEUR DE CE TUTORIEL Dominique DAUSSY 3 Place de la Galaxie 76400 TOUSSAINT Mail : daussy.dominique@orange.fr Web : http://dominique-daussy.fr

Plus en détail

Diplôme d études en langue française. DELF Prim A2. Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues

Diplôme d études en langue française. DELF Prim A2. Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Diplôme d études en langue française Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Transcription des documents audio Épreuves collectives Durée Note sur Compréhension de l'oral Réponse

Plus en détail

La période de l Harmattan, de décembre à

La période de l Harmattan, de décembre à 4 TEMPS LITURGIQUES FORTS POUR VIVRE LA DIMENSION SPIRITUELLE La période de l Harmattan, de décembre à Pâques, couvre 4 temps liturgiques forts. Lier le sens de l action de la caravane et ces thèmes liturgiques

Plus en détail

Un grand merci pour ta participation!

Un grand merci pour ta participation! Chère élève, cher élève, Quels sont tes vœux pour l avenir? Participes-tu activement à la vie publique? Où aimerais-tu pouvoir t exprimer davantage? Nous souhaitons en savoir plus à ce sujet: ce questionnaire

Plus en détail

EVALUATION NIVEAU A1 ANGLAIS

EVALUATION NIVEAU A1 ANGLAIS EVALUATION NIVEAU A1 du cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. ANGLAIS Diocèse de NICE 2009 2010 INTRODUCTION Ces évaluations ont été conçues par le groupe des enseignants personnes ressources

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

Le droit à la santé ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE

Le droit à la santé ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE Le droit à la santé ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE AVANT-PROPOS La possession du meilleur état de santé qu il est capable d atteindre constitue l un des droits fondamentaux de tout être humain. Pourtant,

Plus en détail

Fiche méthode Collège : Comment apprendre une leçon?

Fiche méthode Collège : Comment apprendre une leçon? Fiche méthode Collège : Comment apprendre une leçon? P. Casanova "Mieux vaut tête bien faite que tête bien pleine." (Montaigne) 1. Je me connais bien De quel profil es-tu? (dis-moi qui tu es je te dirai

Plus en détail

Une énigme par jour CP / CE1 Semaine des maths 2012 Circonscription Marcq-en-Barœul

Une énigme par jour CP / CE1 Semaine des maths 2012 Circonscription Marcq-en-Barœul Ces «énigmes» permettent d initier une démarche fondée sur l initiative des élèves pour utiliser les connaissances acquises et montrer leur capacité à les utiliser dans des situations où elles ne sont

Plus en détail

S informer Poser des questions Donner son opinion

S informer Poser des questions Donner son opinion Guide pratique pour aider les citoyennes et les citoyens à participer à une consultation publique S informer Poser des questions Donner son opinion Adaptation en texte simplifié Simplicom 2 L auteur a

Plus en détail

Utilisez «Le Léger Avantage» (The Slight Edge) à votre avantage, pas à votre désavantage.

Utilisez «Le Léger Avantage» (The Slight Edge) à votre avantage, pas à votre désavantage. Stratégie de Marketing Internet Facebook Mentoring For Free ETAPE 1 - Les Scripts Modifiez les scripts - mettez vos coordonnées à l intérieur. ÉTAPE 2 - Introduction Trouvez une page de fan de marketing

Plus en détail

Les documents d évaluation

Les documents d évaluation Les documents d évaluation Ils sont une aide pour les équipes pédagogiques dans leur volonté d évaluer leurs actions. Ils pourront être complétés et adaptés selon les besoins. Les documents à remplir par

Plus en détail

Les Principes Défensifs

Les Principes Défensifs Les Principes Défensifs On entend souvent que la défense n est qu une question d envie. N avez vous jamais entendu : «la défense, c est 80% d envie, c est dans la tête»? Je ne suis pas vraiment d accord

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Les situations du module

Les situations du module BASKET Cycle 3 COMPETENCE ATTENDUE : Sur un terrain délimité, dans un match 4 contre 4 : ENJEU opérer des choix pertinents d actions (sans dribble) permettant de récupérer, conserver et faire progresser

Plus en détail

Le bon berger une figure de Dieu que Jésus veut nous révéler et que Jean nous rapporte dans son Evangile

Le bon berger une figure de Dieu que Jésus veut nous révéler et que Jean nous rapporte dans son Evangile 1 Le bon berger une figure de Dieu que Jésus veut nous révéler et que Jean nous rapporte dans son Evangile Je suis le bon Berger dit Jésus mais quel Berger? Du temps de Jésus, les rois étaient, assimilés

Plus en détail

Une lettre de motivation efficace en 10 points

Une lettre de motivation efficace en 10 points Une lettre de motivation efficace en 10 points Exercice de style aussi difficile qu indispensable, la lettre de motivation réclame des qualités que tout le monde ne peut maîtriser : esprit synthétique,

Plus en détail

Médit'Ados. Guide d'animation 2 Initiation à la méditation chrétienne pour adolescentes et adolescents. - Expérience de la méditation chrétienne

Médit'Ados. Guide d'animation 2 Initiation à la méditation chrétienne pour adolescentes et adolescents. - Expérience de la méditation chrétienne Médit'Ados Guide d'animation 2 Initiation à la méditation chrétienne pour adolescentes et adolescents Ce guide se divise en trois parties : Partie I Partie II - Préparation à vivre l'expérience de la méditation

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

Intensité et activité dans la séance chez les moins de 12 ans

Intensité et activité dans la séance chez les moins de 12 ans Intensité et activité dans la séance chez les moins de 12 ans Rosporden le 04/11/2013 Thierry Goulard Conception de la formation Les jeunes joueurs ne sont pas des adultes en miniature, il s agit donc

Plus en détail

Jouer avec les mains

Jouer avec les mains Benoît Gaud 2006/07 Ecole des Ranches, de Zürich et d Aïre leçons 5, 6 et 7 Jouer avec les mains Défendre le sol, vers une approche du mini volley Objectifs visés 1P-2P 3P-4P 5P-6P Jouer sans laisser tomber

Plus en détail

Se préparer. Gérer /Partager. Analyser

Se préparer. Gérer /Partager. Analyser Contenu Objectifs pédagogiques :... 3 Cycle d évaluation d une vidéo... 3... 3 Installer Ubersense... 4 Avant de démarrer... 4 Scénariser... 4 Préparer son matériel... 4 CrÉer la vidéo... 5 S installer...

Plus en détail

Date d Entretien : ID Enquêteur : Prénom du Répondant : "50+ en Europe" Enquête sur la Santé, le Vieillissement, et la Retraite en Europe.

Date d Entretien : ID Enquêteur : Prénom du Répondant : 50+ en Europe Enquête sur la Santé, le Vieillissement, et la Retraite en Europe. ID Ménage 2 3 0 4 2 0 0 ID Indiv. Date d Entretien : ID Enquêteur : Prénom du Répondant : "50+ en Europe" Enquête sur la Santé, le Vieillissement, et la Retraite en Europe Vignettes B Comment REMPLIR ce

Plus en détail

Leçon 22.2 : Élisée et la femme avec l huile d olive (2 Rois 4.1-7; 42-44) Épisode 22 Le monte-charge [chronométrage de l épisode : 10:12 à la fin]

Leçon 22.2 : Élisée et la femme avec l huile d olive (2 Rois 4.1-7; 42-44) Épisode 22 Le monte-charge [chronométrage de l épisode : 10:12 à la fin] Leçon 22.2 : Élisée et la femme avec l huile d olive (2 Rois 4.1-7; 42-44) Épisode 22 Le monte-charge [chronométrage de l épisode : 10:12 à la fin] Objectif Explorer le thème de la générosité Sommaire

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

Date d Entretien : ID Enquêteur : Prénom du Répondant : "50+ en Europe" Enquête sur la Santé, le Vieillissement, et la Retraite en Europe.

Date d Entretien : ID Enquêteur : Prénom du Répondant : 50+ en Europe Enquête sur la Santé, le Vieillissement, et la Retraite en Europe. ID Ménage 2 3 0 4 2 0 0 ID Indiv. Date d Entretien : ID Enquêteur : Prénom du Répondant : "50+ en Europe" Enquête sur la Santé, le Vieillissement, et la Retraite en Europe Vignettes A Comment REMPLIR ce

Plus en détail

Remarques sur le premier contrôle de TD :

Remarques sur le premier contrôle de TD : Remarques sur le premier contrôle de TD : Démêlons les confusions en tous genres... Licence 1 MASS semestre 2, 2006/2007 La première remarque est qu il faut apprendre le cours, faire les exercices et poser

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

Participez à la réussite scolaire de votre enfant. Littératie

Participez à la réussite scolaire de votre enfant. Littératie Participez à la réussite scolaire de votre enfant Littératie La langue parlée Une mère lit une histoire à son enfant et lui demande d imaginer la fin du récit. Un père écrit un petit message à son enfant

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

Comment se préserver de l augmentation du coût de la vie

Comment se préserver de l augmentation du coût de la vie Comment se préserver de l augmentation du coût de la vie Tome 1 Bonjour, Philippe Hodiquet à votre service. J ai commencé à vous partager des techniques légales pour réduire vos coûts de crédits immobiliers.

Plus en détail

Alexie Morin. royauté. le quartanier

Alexie Morin. royauté. le quartanier Alexie Morin royauté le quartanier I je suis à peu près certain d avoir vu tout ce qu il a tourné. À un moment je ne pouvais plus regarder autre chose, et quand le filon s est épuisé, j ai recommencé,

Plus en détail

Comprendre et construire les groupes. Auteure : Chantal Leclerc Éditions : Les Presses de l Université Laval, 1999

Comprendre et construire les groupes. Auteure : Chantal Leclerc Éditions : Les Presses de l Université Laval, 1999 RECENSIONS Comprendre et construire les groupes Auteure : Chantal Leclerc Éditions : Les Presses de l Université Laval, 1999 En commençant à rédiger ce commentaire, je me suis rappelé une réflexion d un

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES GENIE LOGICIEL

RAPPORT D ACTIVITES GENIE LOGICIEL TU Sy Quan Master CCI 2010-2011 Projet Exoculture http://exoculture.free.fr RAPPORT D ACTIVITES GENIE LOGICIEL Tu Sy Quan Master CCI 1 I. Présentation générale Dans le cadre de la formation du Master CCI,

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE...

QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE... QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE... Merci de bien lire jusqu au bout toutes les questions évoquées, c est important avant de vous engager pour faire ce stage Est-ce un week-end de détente? - On va

Plus en détail

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice Organisme en alphabétisation Présentation du Projet Mini-bibliothèque 2006-2007 par Nathalie Pomerleau, animatrice Mai 2009 Ce projet a été développé par Nathalie Pomerleau (animatrice) avec la collaboration

Plus en détail

Qu est-ce qui influence nos dépenses?

Qu est-ce qui influence nos dépenses? Qu est-ce qui influence nos dépenses? NIVEAU 6 Dans la présente leçon, les élèves analyseront les facteurs qui ont une influence sur les produits qu ils aiment acheter. Cette leçon encourage les élèves

Plus en détail

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Sarahta K. BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités

Plus en détail

Elsa Pelestor répond à nos questions

Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor est professeur(e) des écoles à l école Jean Moulin de Cavaillon. Elle est l auteur(e) de l article Premiers pas, premières questions paru dans le n 466

Plus en détail

Géométrie de la «boite à chaussures» : un solide simple et des problèmes pouvant s avérer très complexes.

Géométrie de la «boite à chaussures» : un solide simple et des problèmes pouvant s avérer très complexes. 754 ans nos classes PMP éométrie de la «boite à chaussures» : un solide simple et des problèmes pouvant s avérer très complexes. J.-P. Massola et article traite de trois problèmes de distances sur la surface

Plus en détail

PORTRAIT D UN CONSOMMATEUR RESPONSABLE DE CANNABIS. Vers une utilisation appropriée du cannabis. Équipe de Prévention des Addictions ORAIN

PORTRAIT D UN CONSOMMATEUR RESPONSABLE DE CANNABIS. Vers une utilisation appropriée du cannabis. Équipe de Prévention des Addictions ORAIN Équipe de Prévention des Addictions ORAIN Vers une utilisation appropriée du cannabis PORTRAIT D UN CONSOMMATEUR RESPONSABLE DE CANNABIS DEPLIANT POUR ADULTES CONSOMMATEURS RÉGULIERS DE CANNABIS Dans le

Plus en détail

Séance 1 : a/b nombre de part sur -ième

Séance 1 : a/b nombre de part sur -ième CM Les fractions Matière mathématiques Compétence B.0. Nombres et calcul Fractions CM - Nommer les fractions simples et décimales en utilisant le vocabulaire : demi, tiers, quart, dixième, centième. -

Plus en détail

Classe de Pascale Valmont 28 élèves (8TPS/20PS)

Classe de Pascale Valmont 28 élèves (8TPS/20PS) Classe de Pascale Valmont 28 élèves (8TPS/20PS) Pascale travaille en lien avec sa collègue de TPS/PS de la classe voisine. Dans sa classe, elles ont mis coin cuisine et poupée et dans la classe de sa collègue

Plus en détail

Groupes de parole sur l argent (GPA) :

Groupes de parole sur l argent (GPA) : Jean Beaujouan jean.beaujouan@free.fr Tel : 01 42 23 18 58 Groupes de parole sur l argent (GPA) : les enseignements d une expérience 1. Présentation Définition : dans un groupe de parole sur l argent (GPA),

Plus en détail