Prévention par les pairs La prévention "par" et "pour" les jeunes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prévention par les pairs La prévention "par" et "pour" les jeunes"

Transcription

1 Prévention par les pairs La prévention "par" et "pour" les jeunes Année 1 20/2011 Collège des CHAUMES à AVALLON Synthèse réalisée par Elisabeth Copin et supervisée par Françoise Amelot juillet 2011

2 SOMMAIRE Introduction Tabac Cannabis Alcool Conclusion 2

3 Introduction L état des lieux des poly-consommations au collège des Chaumes à Avallon a été effectué au cours du premier semestre 2011 sous la forme d un questionnaire anonyme. Il a été distribué à l ensemble des classes de l établissement par le professeur de Science et Vie de la Terre Mr Eric Chamblas, secondé par le Conseiller Principal d Education avec l accord de Mme Tailfer, principale de l établissement. Les jeunes du Club santé «Les Scies Clopes» ont été les premiers à remplir le questionnaire lors d une séance hebdomadaire de «Prévention par les Pairs». Quelques chiffres : Sur 347 élèves, 343 ont retourné le questionnaire rempli. Ce qui fait un taux de participation de 98.8 % car tous les questionnaires étaient exploitables. Répartition des élèves par classe avec 7 filles et 18 garçons (+ 1 élève qui ne s est pas prononcé). Nombre d élèves par classe 6e 83 24% e 70 20% 4e 9 28% 3e 78 23% club santé 17 % total 343 0% Le tabac : l enquête au collège des Chaumes à Avallon nous apprend que la consommation de la première cigarette se situe à 12 ans (12.04 ans exactement) niveau e et est au-dessus de la moyenne nationale qui se trouve à 13. ans selon les chiffres de l OFDT*. Le cannabis : la consommation de cannabis est inexistante dans ce collège en 6 e et e, elle débute très nettement en 4 e. La première fois se situe à ans contre.1 ans pour la moyenne nationale selon les chiffres de l OFDT*. 42 % des jeunes de 17 ans ont expérimenté le cannabis (selon les chiffres de la Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Toxicomanies 20). L alcool : quant à l alcool dans cet établissement, la première consommation passe de 42 % en 6 e à 92 % en 3 e. Au niveau national les seuls chiffres dont on dispose de l INPES* nous montrent que c est à 17 ans que 92 % des jeunes ont expérimenté l alcool. *OFDT : Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies *INPES : Institut National de Promotion et d Education pour la Santé 3

4 LE TABACC Les élèves de 6 e et les jeunes du club santé semblent relativement protégés par rapport à la consommation de tabac. 2 élèves de 6 e, 2 de e et 1 de 4 e expriment leur désir de vouloir essayer. Le plus grand nombre d élèves qui ont essayé se trouve en 3 e. Par rapport à l enquête de Charny en 200 la proportion des «jamais fumé» a légèrement diminué en 6 e et e, et augmenté de manière significative en 4 e et 3 e. Les circonstances où les jeunes fument sont principalement avec leurs camarades pour 40%, 18% lors de fêtes, 13% fument en cachette, % en famille, 6% seul et 13% ne se prononcent pas. Pour l'ensemble des «Scies Clopes» 88% n ont jamais fumé. En 6 e 94% des jeunes ayant participé à une action Tab agir n ont jamais fumé contre 89% pour les collégiens qui n en ont jamais eu l occasion (1 élève ne se prononce pas). En e 7% des jeunes ayant participé à une action Tab agir n ont jamais fumé contre 6% pour les collégiens qui n en ont jamais eu l occasion (1 élève ne se prononce pas). En 4 e 0% des jeunes ayant participé à une action Tab agir n ont jamais fumé contre 6% pour les collégiens qui n en ont jamais eu l occasion (1 élève ne se prononce pas). En 3 e 81% des jeunes ayant participé à une action Tab agir n ont jamais fumé contre 46% pour les collégiens qui n en ont jamais eu l occasion (2 élèves ne se prononcent pas). consommation de tabac sur l ensemble du collège classes 6ème ème 4ème 3ème Les Scies Clopes jamais fumé 89% 66% 6% 4% 88% envie d'essayer 2% 2% 1% 0% 6% ont essayé 1 fois 9% 32% 41% 46% 6% NSP 0% 0% 2% 0% 0% 4

5 Consommation de tabac au collège 0% 80% 60% 40% 20% 0% 6e e 4e 3e Les Scies Clopes jamais fumé envie d'essayer ont essayé 1 fois NSP Expérimentation et consommation pour les membres des "Scies Clopes" L'enquête montre que «Les Scies Clopes» ne consomment pas de tabac. Certains membres déclarent en avoir fait l'expérimentation. fumeurs réguliers en nombre d'élèves fumeurs réguliers en pourcentage 2% e e 4e 3e 7% % 2% 6e e 4e 3e Dans l ensemble du collège (343 élèves) nous totalisons 3 jeunes qui se déclarent fumeurs réguliers soit,4 % du nombre total d élèves.

6 Expérimentation du tabac 6

7 Consommation de tabac L augmentation de la consommation de tabac est significative chez les filles en 3 e et dépasse largement celle des garçons. 7

8 LE CANNABISS Les élèves de 6 e, e et les jeunes du Club Santé semblent relativement protégés par rapport à la consommation de cannabis (1 fille en 6 e et un garçon en e ). Quant aux jeunes du club santé, ils déclarent à 0% ne jamais en avoir pris. Par rapport à l enquête de Charny en 200 où les premières consommations débutaient très nettement en 3 e, au collège des Chaumes elles se voient dès la 4 e. élèves sur l ensemble des classes expriment leur désir de vouloir essayer. La consommation de cannabis débute très nettement dès la 4 e avec des consommations occasionnelles pour 4 garçons dont un qui consomme régulièrement le week-end et 9 filles. 0% des utilisateurs ne se prononcent pas sur les circonstances de leur consommation, pour 18% d entre eux cela se passe avec les copains. consommation de cannabis sur l ensemble du collège classes 6ème ème 4ème 3ème Les Scies Clopes jamais pris 93% 96% 81% 84% 0% envie d'essayer 0% 3% 2% 1% 0% ont essayé 1 fois 1% 1% 14% 14% 0% NSP 6% 0% 3% 1% 0% 8

9 Consommation de cannabis au collège 0% 80% 60% 40% 20% 0% 6e e 4e 3e Les Scies Clopes jamais pris envie d'essayer ont essayé 1 fois NSP Pas de consommation régulière pour les membres du club santé «Les Scies Clopes». 9

10 Expérimentation du cannabis Pas de consommateurs réguliers déclarés dans le collège. Un petit nombre prétend avoir expérimenté. Le graphique montre que les filles en 3 e sont plus nombreuses que les garçons à avoir essayé.

11 L ALCOOL La prise de boisson alcoolisée se rencontre très nettement entre la 6 e et la e. Le Club Santé n échappe pas à la règle. La moyenne d âge de la première fois au collège se situe à ans. Les consommations alcoolisées augmentent de manière régulière de la 6 e à la 3 e où on constate que 92% des jeunes ont déjà consommé. Les jeunes entre la e et la 3 e s expriment facilement sur leur consommation. En revanche nous ne rencontrons que 11% des 6 e qui ne désirent pas se prononcer. Les filles suivent la même courbe que les garçons et leurs consommations sont égales ou supérieures à la leur. A noter que la consommation du Club Santé «Les Scies Clopes» est inférieure à celle des autres classes. consommation d alcool sur l ensemble du collège classes 6e e 4e 3e Les Scies Clopes jamais pris 47% 29% 19% 8% 41% envie d'essayer 0% 0% 1% 0% 0% ont essayé 1 fois 42% 71% 80% 92% 9% NSP 11% 0% 0% 0% 0% 11

12 Consommation alcool au collège 0% 80% 60% 40% 20% jamais pris envie d'essayer ont essayé 1 fois NSP 0% 6e e 4e 3e Les Scies Clopes 13 Age de la 1ère boisson alcoolisée âge Garçons Filles Garçons + Filles 1 6e e 4e 3e Scies Clopes Comparaison filles/garçons. 12

13 Dans quelles circonstances l'alcool est-il consommé? En classe de 6 e sur 36 filles, 20 déclarent avoir déjà expérimenté l'alcool, dont 6 % d'entre elles l'ont fait en famille. sur 47 garçons, 34 déclarent avoir déjà expérimenté l'alcool : 0 % ne disent pas dans quelles circonstances et 3 % disent l'avoir expérimenté à l'occasion d'une fête. En classe de e sur 39 filles, 27 déclarent avoir déjà expérimenté l'alcool, dont 63 % d'entre elles, l'ont fait en famille. sur 31 garçons, 26 déclarent avoir déjà expérimenté l'alcool, 73 % d'entre eux déclarent l'avoir fait à l'occasion d'une fête. En classe de 4 e sur les 63 filles, 48 déclarent avoir déjà expérimenté l'alcool, dont 4 % d'entre elles l'ont fait en famille. sur les 31 garçons 26 déclarent avoir déjà expérimenté l'alcool, 3 % d'entre eux déclarent l'avoir fait à l'occasion d'une fête. En classe de 3 e sur les 39 filles, 37 déclarent avoir déjà expérimenté l'alcool, dont 4 % d'entre elles l'ont fait en famille. sur les 39 garçons, 34 déclarent avoir déjà expérimenté l'alcool, 41 % d'entre eux déclarent l'avoir fait en famille. Conclusion : Les expérimentations de l'alcool ont lieu principalement en famille déclarent les filles de la 6 e à la 3 e, et principalement lors des fêtes pour les garçons. Pour les élèves du "Club santé", les filles ont expérimenté autant en famille que lors des fêtes et les garçons davantage pendant des fêtes. 13

14 Expérimentation de l alcool 3 30 garçons e e 4e 3e 0 ont arrêté occasionnelle régulière NSP 3 30 filles e e 4e 3e 0 ont arrêté occasionnelle régulière NSP Les deux graphiques mettent en évidence la nette progression de la consommation d alcool de la 6 e à la 3 e. Il reste un nombre conséquent de jeunes qui ne désirent pas s exprimer autant chez les filles que chez les garçons. 14

15 Fréquence de consommation d alcool 3 30 garçons e e 4e 3e 0 tous les jours le week-end 1 X/semaine 1 X/mois NSP 3 30 filles e e 4e 3e 0 tous les jours le week-end 1 X/semaine 1 X/mois NSP Les garçons comme les filles ont des réticences à se prononcer sur la fréquence de leur consommation. Le pic de la consommation se situe en 4 e de façon très nette chez les filles comme chez les garçons.

16 Type de boisson alcoolisée consommée 3 30 garçons e e 4e 3e 0 cidre bière vin alcool fort NSP 3 30 filles e e 4e 3e 0 cidre bière vin alcool fort NSP La bière se consomme beaucoup en 3 e pour les jeunes garçons et surtout en 4 e chez les filles. Le vin et les alcools forts sont en progression constante de la 6 e à la 3 e. 16

17 L'alcool et «Les Scies Clopes» 3 Consommation d'alcool garçons filles 3 Fréquence de consommation garçons filles 3 30 Type de boisson consommée 2 20 garçons filles 0 cidre bière vin alcool fort NSP 17

18 Pêle-mêle Quelques réflexions isolées des élèves en plus des réponses aux items : un élève de 6 e nous fait part de son dégoût pour le vin un élève de e déclare avoir goûté de l alcool tout seul un autre de e également a envie d essayer le tabac pour voir un buveur de cidre en e est certain de ne pas boire de l alcool un autre buveur de cidre en e banalise le fait de boire car il coupe le cidre avec de l eau un jeune en 4 e déclare boire quand il déprime un autre nous dit qu il ne boit pas d alcool du tout «il boit des jus de fruits, du cidre et de la bière, mais pas d alcool»!! Sur l ensemble du collège 19 % des élèves avaient déjà participé à une action Tab agir et % font partie du Club Santé Les Scies Clopes. En conclusion Les années collège sont des années d expérimentation où les adolescents qui se mesurent entre eux, évaluent parfois assez mal les prises de risques dues à l absorption de produits psychoactifs. L association Tab agir intervient en milieu scolaire dans tout le département auprès des collégiens afin de prévenir des méfaits du tabagisme. Les données nationales La première cigarette selon l OFDT se situe à 13. ans. Au collège des Chaumes on la trouve la première expérimentation à ans. Le cannabis est consommé à.01 ans en France, âge supérieur à celui des collégiens. C est pourquoi au collège des Chaumes on ne trouve que quelques expérimentations isolées, sans véritable consommation régulière déclarée. Pour l alcool au niveau national, les expérimentations se retrouvent au collège et les premières ivresses davantage au lycée. Nous constatons au collège des Chaumes une familiarisation avec l alcool, autant chez les filles que les garçons. On peut estimer que la consommation de produits addictifs au collège des Chaumes est comparable aux données nationales avec une expérimentation de la cigarette légèrement précoce à Avallon. Remerciements L association Tab agir remercie vivement Mme Tailfer, Principale du collège, M. Chamblas, professeur de SVT, le Conseiller Principal d Education ainsi que tous les collégiens pour leur participation active pour cette première étape du projet Prévention par les Pairs. Elle remercie également ses partenaires financiers sans qui le projet n aurait pas pu exister (Caisse Primaire d Assurance Maladie 89 et Inspection Académique). 18

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire Sommaire EmeVia et les mutuelles

Plus en détail

Baromètre Santé. Consommation de tabac, d alcool. Le Baromètre santé. Depuis la fin des années 90, en lien avec la

Baromètre Santé. Consommation de tabac, d alcool. Le Baromètre santé. Depuis la fin des années 90, en lien avec la Baromètre Santé 21 Enquête auprès des Auvergnats âgés de 1-8 ans Consommation de tabac, d alcool et de drogues illicites Le Baromètre santé a été réalisé pour la première fois au début des années 199 par

Plus en détail

res épidémiologiquespidémiologiques Quelques repères

res épidémiologiquespidémiologiques Quelques repères Quelques repères res épidémiologiquespidémiologiques Gwénaëlle Boscher 9 pl. du Général Koenig, 35 Rennes 2.23.2.14.6 cirdd@cirdd-bretagne.fr Les consommations d alcool chez les femmes en âge de procréer

Plus en détail

2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011. Consommation de tabac

2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011. Consommation de tabac 2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011 Consommation de tabac Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale

Plus en détail

Consommation d alcool, de tabac et de produits illicites chez les jeunes originaires d outre-mer Jérôme LACOSTE 1, Sylvie MERLE 2, Louis JEHEL 1

Consommation d alcool, de tabac et de produits illicites chez les jeunes originaires d outre-mer Jérôme LACOSTE 1, Sylvie MERLE 2, Louis JEHEL 1 Consommation d alcool, de tabac et de produits illicites chez les jeunes originaires d outre-mer Jérôme LACOSTE 1, Sylvie MERLE 2, Louis JEHEL 1 1 Service de Psychiatrie et Addictologie CHU de Martinique

Plus en détail

Etat des lieux du tabagisme chez l'adolescente en France

Etat des lieux du tabagisme chez l'adolescente en France Etat des lieux du tabagisme chez l'adolescente en France Dr Emmanuelle Godeau, Stanislas Spilka, Virginie Ehlinger, Olivier Le Nezet, Dibia Pacoricona Alfaro, Mariane Sentenac Journées de la SFT, Toulouse,

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Conduites addictives : description et regards croisés

Conduites addictives : description et regards croisés ( santé jeunes Enquête réalisée dans le département de l (France) et la province du (Belgique) en 23-24 Conduites addictives : description et regards croisés Le tabac, l alcool et les drogues illicites

Plus en détail

4 ème Journée rouennaise ADDICTIONS 18 mai 2006

4 ème Journée rouennaise ADDICTIONS 18 mai 2006 Fédération Inter-Etablissements d'addictologie 4 ème Journée rouennaise ADDICTIONS 18 mai 2006 EPIDEMIOLOGIE DES CONDUITES ADDICTIVES CHEZ LES JEUNES Mme le Professeur Facy INSERM Unité 302, Paris CH du

Plus en détail

La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances addictives

La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances addictives Communiqué de presse du 2 juillet 2015 Enquête santé / Vie étudiante / Chiffres clés/ Santé La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances

Plus en détail

Conduites addictives dans l Oise

Conduites addictives dans l Oise Baromètre santé Les 1-34 ans en 1 Conduites addictives dans l Oise La santé des jeunes constitue l une des priorités du conseil général de l Oise. En effet, 7 % des Isariens ont moins de ans, ce qui place

Plus en détail

LES PRATIQUES ADDICTIVES DES JEUNES DE 13-25 ANS DANS LE CANTAL

LES PRATIQUES ADDICTIVES DES JEUNES DE 13-25 ANS DANS LE CANTAL Réalisé par l'observatoire Régional de la Santé d'auvergne M VENZAC, S MAQUINGHEN LES PRATIQUES ADDICTIVES DES JEUNES DE 13-25 ANS DANS LE CANTAL Avril 2014 Observatoire Régional de la Santé d'auvergne

Plus en détail

Sly. Consommation de drogue des ados : quelle prévention?

Sly. Consommation de drogue des ados : quelle prévention? Sly Consommation de drogue des ados : quelle prévention? Tous concernés! De quoi s'agit-il? La consommation de cannabis a doublé en 10 ans chez les ados pour deux raisons : elle est banalisée et il n a

Plus en détail

La cigarette électronique : données d usage en France

La cigarette électronique : données d usage en France Aurélie Lermenier- Jeannet La cigarette électronique : données d usage en France 9 mai 2016 w w w. o f d t. f r 1. État des lieux des usages chez les adolescents : un risque d initiation au tabac? 2. État

Plus en détail

Evaluation de la prévention CaMéLéon «Cig arrête» & LVT

Evaluation de la prévention CaMéLéon «Cig arrête» & LVT Ligue Valaisanne contre les toxicomanies Evaluation de la prévention CaMéLéon «Cig arrête» & LVT dans les cycles d orientation du Valais romand en 2005-2006 Evaluation de la prévention CaMéLéon «Cig arrête»-lvt

Plus en détail

LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003

LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003 LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003 Décembre 2003 Immeuble Corniche 2 Centre Commercial de Bellevue Boulevard de La Marne 3 Etage 97200 Fortde-France Tet. : 05 96

Plus en détail

Toute information extraite de ce document devra porter la source suivante

Toute information extraite de ce document devra porter la source suivante ENQUÊTE SUR LA CONSOMMATION DE TABAC, D ALCOOL ET DE DROGUES, 2010 ÉCOLE SECONDAIRE DE L ÉRABLIÈRE Rapport d enquête Par André Guillemette Geneviève Marquis avec la collaboration de Messiane Roy Robert

Plus en détail

Alcool et jeunes : un point de vue épidémiologique

Alcool et jeunes : un point de vue épidémiologique Alcool et jeunes : un point de vue épidémiologique «Alcool à l école secondaire et dans le supérieur» 25/02/2010 Valérie Wathieu OSH Secteur Information Sanitaire Contact : observatoire.sis@hainaut.be

Plus en détail

Mardi 20 mars 2012. Aurélie ELOY - Claire GUILLOUËT - Céline LECLERC ORS Centre

Mardi 20 mars 2012. Aurélie ELOY - Claire GUILLOUËT - Céline LECLERC ORS Centre Mardi 20 mars 2012 Aurélie ELOY - Claire GUILLOUËT - Céline LECLERC ORS Centre Enquête réalisée à l initiative du Conseil régional de la région Centre, en partenariat avec l ARS du Centre, le Rectorat

Plus en détail

EXTRAIT DU RAPPORT «ATLAS RÉGIONAL DES CONSOMMATIONS DE PRODUITS PSYCHOACTIFS DES JEUNES FRANÇAIS» EXPLOITATION RÉGIONALE

EXTRAIT DU RAPPORT «ATLAS RÉGIONAL DES CONSOMMATIONS DE PRODUITS PSYCHOACTIFS DES JEUNES FRANÇAIS» EXPLOITATION RÉGIONALE EXTRAIT DU RAPPORT Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Midi-Pyrénées Lorraine

Plus en détail

Etude de consommation d alcool chez les jeunes de 16 à 34 ans

Etude de consommation d alcool chez les jeunes de 16 à 34 ans Département fédéral des finances DFF Régie fédérale des alcools RFA RCP Etude de consommation d alcool chez les jeunes de 16 à 34 ans Rapport final synthétisé Basé sur : Institut LINK, Comportements de

Plus en détail

Les drogues illicites et les jeunes Champardennais

Les drogues illicites et les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes Les drogues illicites et les jeunes Champardennais Synthèse Les résultats de l enquête ESCAPAD de 8 1 montrent que le cannabis arrive troisième parmi les substances psychoactives

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé MGEL Depuis plus de 60 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes de

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2015"

La santé des étudiants en 2015 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Bilan de la campagne INPES / MILDT «Contre les drogues chacun peut agir» Décembre 2010 Appels reçus, appels traités, profil des appelants

Bilan de la campagne INPES / MILDT «Contre les drogues chacun peut agir» Décembre 2010 Appels reçus, appels traités, profil des appelants Bilan de la campagne INPES / MILDT «Contre les drogues chacun peut agir» Décembre 2010 Appels reçus, appels traités, profil des appelants DESCRIPTIF DE LA CAMPAGNE renvoient tous vers le site drogues-info-service.fr

Plus en détail

SANTE DES ETUDIANTS 2013. emevia - La santé des étudiants en 2013 1

SANTE DES ETUDIANTS 2013. emevia - La santé des étudiants en 2013 1 SANTE DES ETUDIANTS 2013 1 2 1. Contexte et objectifs Présentation d emevia et de ses missions Le premier réseau français de mutuelles étudiantes de proximité qui regroupe 10 mutuelles régionales Les mutuelles

Plus en détail

Combien de jeunes le font-ils?

Combien de jeunes le font-ils? Combien de jeunes le font-ils? A ton avis, combien y a-t-il de jeunes de ton âge qui consomment des cigarettes, de l alcool ou du cannabis? Il est clairement établi que les adolescents de 11 à 14 ans sont

Plus en détail

Les addictions. en Bourgogne

Les addictions. en Bourgogne Les addictions en Bourgogne Consommation Conséquences sur la santé Prévention Prise en charge médicale et psycho-sociale Conséquences judiciaires Politiques mars 2014 Étude réalisée à la demande et avec

Plus en détail

CONSOMMATION DE TABAC CHEZ LES ADOLESCENTS : ÉTAT DES LIEUX

CONSOMMATION DE TABAC CHEZ LES ADOLESCENTS : ÉTAT DES LIEUX CONSOMMATION DE TABAC CHEZ LES ADOLESCENTS : ÉTAT DES LIEUX DONNÉES ÉPIDÉMIOLOGIQUES ISSUES DES ENQUÊTES : - HEALTH BEHAVIOUR IN SCHOOL-AGED CHILDREN -EUROPEAN SCHOOL SURVEY PROJECT ON ALCOHOL AND OTHER

Plus en détail

Structure et environnement des repas en Ile-de-France

Structure et environnement des repas en Ile-de-France 28 Structure et environnement des repas en Le modèle alimentaire traditionnel français, tant selon la norme sociale qu individuelle, s organise autour de trois prises alimentaires quotidiennes : d une

Plus en détail

Résultats de l'enquête sur le tabac au Collège René Cassin de Guénange. Réalisé par une infirmière préparant le DIU de Tabacologie

Résultats de l'enquête sur le tabac au Collège René Cassin de Guénange. Réalisé par une infirmière préparant le DIU de Tabacologie Résultats de l'enquête sur le tabac au Collège René Cassin de Guénange Réalisé par une infirmière préparant le DIU de Tabacologie Cette enquête a été réalisée la semaine du 08/03/2010 au 12/03/2010 auprès

Plus en détail

Helix@Fotolia.com. L adolescent1 PARTIE 1

Helix@Fotolia.com. L adolescent1 PARTIE 1 Helix@Fotolia.com L adolescent1 Les caractéristiques de l adolescence TD 1 OBJECTIFS Présenter et justifier les principales caractéristiques de l adolescence : transformations physiques et physiologiques,

Plus en détail

La consommation d alcool chez les jeunes

La consommation d alcool chez les jeunes La consommation d alcool chez les jeunes > Michaël Hogge, Eurotox 1 La consommation d alcool chez les jeunes charrie son lot de fantasmes. Même si les dommages liés au mésusage d alcool sont une réalité

Plus en détail

Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France

Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France Analyses régionales du Baromètre santé Inpes 2010 Grandes tendances dans les DOM Dossier de presse Novembre 2013 Contacts

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : L ALCOOL

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : L ALCOOL lycée : physique-chimie (SVT ET mathématiques) Programme Enseignement d exploration MPS, thème «Sciences et aliments». Différentes entrées notamment : concentration massique d une espèce en solution, densité,

Plus en détail

16 et 17 novembre 2009. Haute-Savoie. je su is. PARENT mon ENFANT ROUTE. à l'école au collège au lycée

16 et 17 novembre 2009. Haute-Savoie. je su is. PARENT mon ENFANT ROUTE. à l'école au collège au lycée 16 et 17 novembre 2009 Haute-Savoie je su is PARENT mon ENFANT sur la ROUTE à l'école au collège au lycée Haute-Savoie 2009 : Reignier (janvier), Douvaine (janvier), Maxilly (mars), Cranves Sales (avril),

Plus en détail

Enquête sur les comportements de santé des élèves de 11 à 16 ans. Synthèse*

Enquête sur les comportements de santé des élèves de 11 à 16 ans. Synthèse* SERVICE DU MÉDECIN CANTONAL DU CANTON DE FRIBOURG Enquête sur les comportements de santé des élèves de 11 à 16 ans Une statistique descriptive des données de 2002 du canton de Fribourg Institut Suisse

Plus en détail

Femmes/hommes Des comportements contrastés

Femmes/hommes Des comportements contrastés /hommes Des comportements contrastés Baromètre santé 2000 Les comportements de santé des hommes et des femmes diffèrent et induisent des caractéristiques de morbidité et de mortalité spécifiques selon

Plus en détail

SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2015 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA. The knowledge source for safe driving

SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2015 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA. The knowledge source for safe driving T R A F F I C I N J U R Y R E S E A R C H F O U N D A T I O N SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2015 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA The knowledge source for safe driving LA FONDATION DE RECHERCHES SUR

Plus en détail

Enquête fumeurs CitéCap. Description, résultats.

Enquête fumeurs CitéCap. Description, résultats. I. Contexte de l enquête Enquête fumeurs CitéCap. CitéCap, rassemblement de la branche pionniers caravelles des Scouts et Guides de France, a réuni plus de 9000 adolescents, garçons et filles, à Fort Médoc

Plus en détail

Les Français et la perception du respect de l interdiction de fumer dans les cafés, bars et restaurants...p.3

Les Français et la perception du respect de l interdiction de fumer dans les cafés, bars et restaurants...p.3 Perception des Français du respect de l interdiction de fumer dans les cafés et bars, et dans les restaurants, un an après son application Résultats de deux enquêtes Dossier de presse 7 janvier 2009 1

Plus en détail

Les consommations de produits psychoactifs à la fin de l adolescence en Nord Pas de Calais Exploitation régionale de l enquête ESCAPAD 2000/2001

Les consommations de produits psychoactifs à la fin de l adolescence en Nord Pas de Calais Exploitation régionale de l enquête ESCAPAD 2000/2001 Les consommations de produits psychoactifs à la fin de l adolescence en Nord Pas de Calais Exploitation régionale de l enquête ESCAPAD 2000/2001 Pôle Enquêtes en Population Générale François BECK, Stéphane

Plus en détail

Page 4-11 : Santé et bien-être des adolescents Présentation des résultats Par Claire Compagnon, Sylvie Jahier et Melissa Petit

Page 4-11 : Santé et bien-être des adolescents Présentation des résultats Par Claire Compagnon, Sylvie Jahier et Melissa Petit Page 3 : Programme du débat Page 4-11 : Santé et bien-être des adolescents Présentation des résultats Par Claire Compagnon, Sylvie Jahier et Melissa Petit Page 12-19 : La santé des jeunes de 15-24 ans

Plus en détail

POURQUOI NON?... VENTE D ALCOOL AUX MINEURS Une loi pour prévenir les risques

POURQUOI NON?... VENTE D ALCOOL AUX MINEURS Une loi pour prévenir les risques POURQUOI NON?... VENTE D ALCOOL AUX MINEURS Une loi pour prévenir les risques La loi interdit la vente d alcool aux mineurs. Je vous propose de lire cette brochure, vous y trouverez les risques que j encours

Plus en détail

La consommation de tabac de la population suisse entre 2001 et 2010

La consommation de tabac de la population suisse entre 2001 et 2010 Hans Krebs Kommunikation und Publikumsforschung Psychologisches Institut Sozial- und Gesundheitspsychologie La consommation de tabac de la population suisse entre 2001 et 2010 Résumé du rapport de recherche

Plus en détail

PAROLES ET SANTE : 2007/2010

PAROLES ET SANTE : 2007/2010 2010 PAROLES ET SANTE : 2007/2010 Référent contact : YANN MOISAN Mail : yann.moisan@educationsante-pch.org Date : 30/11/2010 FICHE SYNTHETIQUE Une démarche collective : - l Equipe éducative du Collège

Plus en détail

Sécurité routière : Alcool : Quand on tient à quelqu'un, on le retient!

Sécurité routière : Alcool : Quand on tient à quelqu'un, on le retient! 29/08/2014 Dossier de presse Sécurité routière : Alcool : Quand on tient à quelqu'un, on le retient! En cette fin de période estivale, le préfet souhaite que tous les acteurs restent pleinement mobilisés

Plus en détail

LES ADDICTIONS CHEZ LES JEUNES DE HAUTE-LOIRE

LES ADDICTIONS CHEZ LES JEUNES DE HAUTE-LOIRE Réalisé par l'observatoire Régional de la Santé d'auvergne M VENZAC, S MAQUINGHEN, Pr Y GLANDDIER LES ADDICTIONS CHEZ LES JEUNES DE HAUTE-LOIRE Avril 2011 Observatoire Régional de la Santé d'auvergne 58

Plus en détail

Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance. Réseau Addictions Val de Marne Ouest

Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance. Réseau Addictions Val de Marne Ouest Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance Quelques définitions : qu est ce qu une drogue? la modification de l état de conscience Étymologie de «addict» une dette de plaisir La dépendance

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. On désigne par ce terme toutes les

Plus en détail

Trois Franciliens sur quatre déclarent

Trois Franciliens sur quatre déclarent 37 Excès de consommation d alcool et tabac vont de pair En Ile-de-France, 14 % des personnes boivent tous les jours de l alcool. Un tiers des Franciliens peuvent être considérés comme des consommateurs

Plus en détail

Etude quinquennale 2010 sur la consommation de vin en France

Etude quinquennale 2010 sur la consommation de vin en France 1 Etude quinquennale 2010 sur la consommation de vin en France 27 novembre 2012 caroline.blot@franceagrimer.fr philippe.janvier@franceagrimer.fr 2 La consommation de vin dans le monde Evolution de la consommation

Plus en détail

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Résultats du Baromètre santé Inpes 2014 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr

Plus en détail

Chapitre 3 Usage du tabac Monique Bordeleau et Gaëtane Dubé Introduction

Chapitre 3 Usage du tabac Monique Bordeleau et Gaëtane Dubé Introduction Chapitre 3 Usage du tabac Monique Bordeleau et Gaëtane Dubé Institut de la statistique du Québec Direction des statistiques de la santé Introduction Depuis 1998, la présente enquête vise à documenter et

Plus en détail

K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une étude des différents modes de consommations

K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une étude des différents modes de consommations Congrès national des Observatoires régionaux de la santé 2008 - Les inégalités de santé Marseille, 16-17 octobre 2008 K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une

Plus en détail

PREFET DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE PREFET DE LA LOIRE ATLANTIQUE

PREFET DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE PREFET DE LA LOIRE ATLANTIQUE PREMIER MINISTRE PREFET DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE PREFET DE LA LOIRE ATLANTIQUE Paris, 2 septembre 2015 Communiqué de presse DÉPLACEMENT DANS LA LOIRE ATLANTIQUE DE DANIÈLE JOURDAIN-MENNINGER, PRÉSIDENTE

Plus en détail

La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais

La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais La représentation de la maladie, des risques et de la santé de chacun, c est-à-dire de la perception

Plus en détail

Evaluation de l'addiction : DSM-5

Evaluation de l'addiction : DSM-5 Evaluation de l'addiction : DSM-5 Source : American Psychiatric Association. (2013). Diagnostic and statistical manual of mental disorders (5th ed.) Mode d utilisation inadapté d'un produit conduisant

Plus en détail

1) l Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, enquête discontinuée)

1) l Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, enquête discontinuée) Survol des indicateurs du taux de tabagisme au Québec (Mis à jour en octobre 2013) 1) l Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, enquête discontinuée) 2)

Plus en détail

FÉCONDITÉ 4. Soumaïla MARIKO et Ali MADAÏ BOUKAR

FÉCONDITÉ 4. Soumaïla MARIKO et Ali MADAÏ BOUKAR FÉCONDITÉ 4 Soumaïla MARIKO et Ali MADAÏ BOUKAR Les informations collectées au cours de l EDSN-MICS-III sur l'histoire génésique des femmes permettent d'estimer les niveaux de la fécondité, de dégager

Plus en détail

Consommation de tabac et d alcool des personnes âgées en France

Consommation de tabac et d alcool des personnes âgées en France 24 Stéphanie Pin, sociologue, Institut national de prévention et d éducation pour la santé (INPES), à Saint-Denis (France). En présentant les résultats de l enquête française Baromètre santé sur la consommation

Plus en détail

9.1 Alcool. Christophe Palle

9.1 Alcool. Christophe Palle 9.1 Alcool Christophe Palle 204 Drogues et addictions, données essentielles Associé au plaisir de la table, à la richesse et la diversité des terroirs et des paysages de France, l alcool, consommé sous

Plus en détail

Avant-Propos. Objectifs. L Alcool & Le Médecin de 1 er recours. Après ce colloque, nous espérons que vous: Serez convaincus de l importance d aborder

Avant-Propos. Objectifs. L Alcool & Le Médecin de 1 er recours. Après ce colloque, nous espérons que vous: Serez convaincus de l importance d aborder L Alcool & Le Médecin de 1 er recours Avant-Propos Thierry Favrod-Coune Daniel Alhadeff Unité des dépendances SMPR BACK to BLACK Objectifs Après ce colloque, nous espérons que vous: Serez convaincus de

Plus en détail

Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons

Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons 19, avenue Trudaine 79 Paris Tél. : +33 (1) 48 74 82 19 Fax : +33 (1) 48 78 17 6 e-mail : ireb@ireb.com Base documentaire de l Ireb consultable sur

Plus en détail

Alcoolémie Les risques d'une consommation excessive

Alcoolémie Les risques d'une consommation excessive Alcoolémie Les risques d'une consommation excessive Document non contractuel / Mod 3350/07-2012/ Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 Le partenaire santé qui vous change la vie Prévention L'alcool et ses

Plus en détail

Observatoire des Filles 2011. étude réalisée par l IAE de l Université de Poitiers pour le magazine Julie

Observatoire des Filles 2011. étude réalisée par l IAE de l Université de Poitiers pour le magazine Julie Observatoire des Filles 2011 étude réalisée par l IAE de l Université de Poitiers pour le magazine Julie Dossier de presse 8 avril 2011 Amitié, apparence, amour, Internet... Observatoire des Filles À l

Plus en détail

REPERAGE DE L USAGE NOCIF DE CANNABIS EN MEDECINE GENERALE. Georges Bonnemaison, CSST «Port Bretagne», Tours

REPERAGE DE L USAGE NOCIF DE CANNABIS EN MEDECINE GENERALE. Georges Bonnemaison, CSST «Port Bretagne», Tours REPERAGE DE L USAGE NOCIF DE CANNABIS EN MEDECINE GENERALE Georges Bonnemaison, CSST «Port Bretagne», Tours 44 ème Journées de Formation Médicale Continue, Tours, septembre 2006 I - DEFINITIONS DES DIFFERENTS

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. l'alcool

Consensus Scientifique sur. l'alcool page 1/5 Consensus Scientifique sur l'alcool Source : OMS (2004) Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - L alcool n est pas un produit ordinaire. Il fait partie de la civilsation humaine depuis des milliers

Plus en détail

Pratique intensive du sport. chez les jeunes

Pratique intensive du sport. chez les jeunes Pratique intensive du sport Enquête chez les jeunes et usage de substances psychoactives Nous avons mené une enquête afin de savoir si la consommation de substances psychoactives chez les jeunes sportifs

Plus en détail

Résumé du rapport détaillé sur la consommation de drogues SCDSEO 2009

Résumé du rapport détaillé sur la consommation de drogues SCDSEO 2009 Résumé du rapport détaillé sur la consommation de drogues Le Sondage sur la consommation de drogues et la santé des élèves de l Ontario (SCDSEO), réalisé par le Centre de toxicomanie et de santé mentale,

Plus en détail

LA PATHOLOGIE ALCOOLIQUE

LA PATHOLOGIE ALCOOLIQUE Dr Muriel LANG / Février 2006 LA PATHOLOGIE ALCOOLIQUE I) Définitions : La maladie alcoolique correspond à une dépendance pathologique à l alcool liant le malade à l alcool. On notera deux types de catégories

Plus en détail

CONDUITES À RISQUE DES JEUNES FRANCILIENS

CONDUITES À RISQUE DES JEUNES FRANCILIENS Septembre 205 CONDUITES À RISQUE DES JEUNES FRANCILIENS Exploitation régionale du Baromètre santé 200 de l Inpes et évolutions 2005-200 RAPPORT & ENQUÊTE ORS Île-de-France observatoire r é g i o n a l

Plus en détail

Epidémiologie des drogues illégales et légales en Suisse

Epidémiologie des drogues illégales et légales en Suisse Principales données utilisées Epidémiologie des drogues illégales et légales en Suisse Cours FORDD, module Lausanne, 17 janvier 14 Jean-Pierre Gervasoni Unité d évaluation de programmes de prévention Enquêtes

Plus en détail

CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Agence Weber Shandwick : Lise Ardhuin Tel : 01 47

CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Agence Weber Shandwick : Lise Ardhuin Tel : 01 47 Perception des Français du respect de l interdiction de fumer dans les cafés et bars, et dans les restaurants, un an après son application Résultats de deux enquêtes Dossier de presse 7 janvier 2009 CONTACTS

Plus en détail

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012»

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Comment évoluent les opinions et comportements des jeunes face au tabac? La Fédération Française de Cardiologie étudie ces questions via une enquête

Plus en détail

COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE 2014

COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE 2014 COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE 2014 Rapport adressé à la Fondation contre le Cancer GfK Belgium 2014 Comportement des fumeurs en Belgique 20 August 2014 1 Introduction : Contexte et objectifs Méthode

Plus en détail

L utilisation des technologies numériques à l école : le point de vue des élèves Résultats du sondage n=252 Janvier 2016.

L utilisation des technologies numériques à l école : le point de vue des élèves Résultats du sondage n=252 Janvier 2016. Introduction Ce sondage fait partie du processus consultatif et participatif du Pacte pour un Enseignement d'excellence. Il a été réalisé entre septembre 2015 et janvier 2016 à partir d'un questionnaire

Plus en détail

Ouvrons le dial O gue. Alcool MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE

Ouvrons le dial O gue. Alcool MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Ouvrons le dial O gue Alcool Pour arrêter faire le de point fumer MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Pour faire le point Votre médecin vous a proposé de faire le

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX DES DROGUES ET DÉPENDANCES EN AUVERGNE

ÉTAT DES LIEUX DES DROGUES ET DÉPENDANCES EN AUVERGNE Réalisé par l'observatoire Régional de la Santé d'auvergne M VENZAC, H-G ILLES, S MAQUINGHEN, Pr Y GLANDDIER ÉTAT DES LIEUX DES DROGUES ET DÉPENDANCES EN AUVERGNE Novembre 2011 Observatoire régional de

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE QUITTER L'UNIVERSITÉ APRÈS UNE

OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE QUITTER L'UNIVERSITÉ APRÈS UNE OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE QUITTER L'UNIVERSITÉ APRÈS UNE PREMIÈRE ANNÉE DE LICENCE ANNÉE UNIVERSITAIRE 2006-2007 PLAN GÉNÉRAL INTRODUCTION p. 2 I. Représentativité de l'échantillon p. 3 1) Sexe

Plus en détail

1) L Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, discontinuée),

1) L Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, discontinuée), Survol des indicateurs du taux de tabagisme au Québec (Mis à jour en octobre 2014) 1) L Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, discontinuée), 2) l Enquête

Plus en détail

Bon état de santé général et augmentation de l espérance de vie

Bon état de santé général et augmentation de l espérance de vie Etat de santé de la population valaisanne 2010 Sur mandat du Service de la santé publique du canton du Valais, l Observatoire valaisan de la santé, en collaboration avec l Institut universitaire de médecine

Plus en détail

Prévention. conduites addictives. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger

Prévention. conduites addictives. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger Prévention conduites addictives Guide d information et de prévention Anticiper pour mieux vous protéger La prévention, un enjeu pour votre santé Tabac, alcool, drogues La dernière décennie a marqué une

Plus en détail

Jeunes et drogues. Jeunes et drogues. Mai 2011

Jeunes et drogues. Jeunes et drogues. Mai 2011 Jeunes et drogues Jeunes et drogues Mai 2011 Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Consommation de cannabis (essai, consommateurs réguliers, profil des consommateurs) 4. La perception de la consommation

Plus en détail

Les spécialistes de la dépendance soutiennent une augmentation de l impôt sur la bière au profit de la protection de la jeunesse et de la santé!

Les spécialistes de la dépendance soutiennent une augmentation de l impôt sur la bière au profit de la protection de la jeunesse et de la santé! Lausanne / Berne, le 21 février 2006 Débat du Conseil aux Etats du 6 mars 2006 Loi fédérale sur l imposition de la bière (05.071) Les spécialistes de la dépendance soutiennent une augmentation de l impôt

Plus en détail

Les fumeurs et l arrêt du tabac

Les fumeurs et l arrêt du tabac Mai 2013 Référence : n 111261 Contacts : Damien Philippot 01 45 84 14 44 damien.philippot@ifop.com Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude 3 - Les principaux enseignements Page 2 1 La

Plus en détail

L alimentation et les adolescents québécois : constats et pistes de recherche. Marie Marquis PhD, Département de nutrition, Université de Montréal

L alimentation et les adolescents québécois : constats et pistes de recherche. Marie Marquis PhD, Département de nutrition, Université de Montréal L alimentation et les adolescents québécois : constats et pistes de recherche Marie Marquis PhD, Département de nutrition, Université de Montréal Plan de présentation Lecture et compréhension personnelle

Plus en détail

INSTITUT SUISSE DE PRÉVENTION DE L ALCOOLISME ET AUTRES TOXICOMANIES

INSTITUT SUISSE DE PRÉVENTION DE L ALCOOLISME ET AUTRES TOXICOMANIES INSTITUT SUISSE DE PRÉVENTION DE L ALCOOLISME ET AUTRES TOXICOMANIES QU EST-CE QUE LE CANNABIS? Je viens de découvrir que ma fille a apparemment une «habitude» de consommation de cannabis. Je ne connais

Plus en détail

LE TABAGISME AU LUXEMBOURG EN 2013

LE TABAGISME AU LUXEMBOURG EN 2013 LE TABAGISME AU LUXEMBOURG EN 2013 Enquête TNS ILRES/ Fondation Cancer 2013 www.cancer.lu Enquête sur le tabagisme au Luxembourg en 2013 Résultats de la dernière enquête annuelle TNS ILRES commanditée

Plus en détail

Les conduites addictives : cadre juridique

Les conduites addictives : cadre juridique Les conduites addictives : cadre juridique Cadre général législatif et réglementaire Le règlement intérieur et la détection d alcool/cas de contrôle de l état d alcoolémie La preuve de l état de l agent

Plus en détail

Place de l alcool dans la santé publique en France

Place de l alcool dans la santé publique en France Place de l alcool dans la santé publique en France Pr Gérard Dubois Membre de l Académie Nationale de Médecine Président de la Commission Addictions Dépenses des ménages OFDT 2013 OFDT 2013 OFDT Tendances

Plus en détail

Jeunes en Ile-de-France : activités physiques, surpoids et conduites à risque

Jeunes en Ile-de-France : activités physiques, surpoids et conduites à risque PREFECTURE D'ILE-DE-FRANCE REGION D'ILE-DE-FRANCE INSTITUT NATIONAL DE PREVENTION ET D EDUCATION POUR LA SANTE Observatoire régional de santé d'ile-de-france Jeunes en Ile-de-France : activités physiques,

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT Enquête nationale Décembre 2015 Sommaire Objectifs page 3 Méthodologie page 4 Principaux enseignements page 5 Structure de l échantillon national

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT Enquête nationale Décembre 2015 Sommaire Objectifs page 3 Méthodologie page 4 Principaux enseignements page 5 Structure de l échantillon national

Plus en détail

Chapitre 5. Internet et le travail des parlementaires québécois Avec la collaboration d Angelo Elias

Chapitre 5. Internet et le travail des parlementaires québécois Avec la collaboration d Angelo Elias Chapitre 5 Internet et le travail des parlementaires québécois Avec la collaboration d Angelo Elias Depuis l introduction de la télédiffusion des débats parlementaires, Internet est l innovation technologique

Plus en détail

Journée Toxicomanie. S y n t h è s e. Lycée Jean Rostand Nevers Synthèse questionnaire d évaluation «Journée Toxicomanie 2013»

Journée Toxicomanie. S y n t h è s e. Lycée Jean Rostand Nevers Synthèse questionnaire d évaluation «Journée Toxicomanie 2013» Journée Toxicomanie S y n t h è s e Lycée Jean Rostand Nevers Synthèse questionnaire d évaluation «Journée Toxicomanie 2013» Précisez si vous êtes : Indiquez si le fait de traiter le thème de cette journée

Plus en détail

Sondage DNF / TNS Direct, Société du groupe TNS (Taylor Nelson Sofres), octobre 2004. Convivialité

Sondage DNF / TNS Direct, Société du groupe TNS (Taylor Nelson Sofres), octobre 2004. Convivialité Sondage DNF / TNS Direct, Société du groupe TNS (Taylor Nelson Sofres), octobre 2004 Convivialité Restaurateurs, ce qu attendent vos clients ne correspond pas à ce que vous leur proposez Q10 Existe-t-il

Plus en détail

Consommation de substances

Consommation de substances Consommation de substances Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : B 7.6 analyser les facteurs sociaux susceptibles d influencer le

Plus en détail

L ESSENTIEL SUR LE CANNABIS QU EST-CE QUE C EST?

L ESSENTIEL SUR LE CANNABIS QU EST-CE QUE C EST? L ESSENTIEL SUR LE CANNABIS QU EST-CE QUE C EST? Le cannabis est une plante aux usages multiples (textiles, industriels ). Il est consommé, à des fins récréatives ou thérapeuthiques, sous trois formes

Plus en détail

COMPORTEMENTS ET ATTITUDES FACE AUX CONTENANTS CONSIGNÉS DE BOISSONS GAZEUSES

COMPORTEMENTS ET ATTITUDES FACE AUX CONTENANTS CONSIGNÉS DE BOISSONS GAZEUSES COMPORTEMENTS ET ATTITUDES FACE AUX CONTENANTS CONSIGNÉS DE BOISSONS GAZEUSES À l été 2006, BGE a confié à Ad hoc recherche le mandat de sonder les comportements et attitudes des Québécois face à la récupération

Plus en détail