Physique appliquée. 1 re STI. Génie électronique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Physique appliquée. 1 re STI. Génie électronique"

Transcription

1 Physqe applqée 1 re STI Géne électronqe Mare-Clade Dder Lycée les Irs, Lormont Jacqes Lafarge Lycée Gstave ffel, Bordeax Therry Lecorex Lycée Rchele, Rel-Malmason Gérard Montaster Lycée Doran, Pars Sos la drecton de Robert Le Goff

2 VNT-PROPOS Destnée ax élèves de 1 re STI, Géne électronqe, cette novelle édton tent compte des aménagements de programme pars a BO d 20 décembre Il propose n cors évtant tote nflaton, constrt ator d approches expérmentales et des savor-fare qe l élève dot acqérr. La rbrqe L ssentel résme les connassances à retenr. Des exercces nombrex, varés, progressfs, présentés dans le cors (applcatons avec soltons) o en fn de chaptre (QCM, exercces résols, exercces avec résltats et exercces à résodre) permettent à l élève de contrôler et de consolder ses acqstons. vec ce manel, l élève dspose en effet d n otl por décovrr et travaller la physqe applqée à ses tros nveax : le nvea des connassances scentfqes : défntons, los, théorèmes, ordres de grander, ntés ; le nvea des savor-fare expérmentax : tlsaton des apparels de mesre classqes, protocoles expérmentax, méthodes de mesre ; le nvea des savor-fare théorqes : tlsaton des los, des théorèmes, des formles, des méthodes de rasonnement et des technqes de calcl. Les aters

3 SOMMIR Los générales de l électrcté en contn 1. Crct électrqe, ntensté, tenson Crct électrqe Intensté d corant électrqe Lo des noeds Dfférence de potentel o tenson électrqe Lo des malles Pssances mses en je dans n crct Lo d Ohm por n dpôle passf Q appelle-t-on résstor? Lo d Ohm por n résstor lnéare Résstvté et condctvté Résstor non lnéare Résstor commandé ssocatons de résstors lnéares Les dpôles actfs Dpôle actf Fonctonnement en générater Fonctonnement en récepter Transformaton de Thévenn Transformaton de Norton Théorème de sperposton Pssance et énerge électrqes Pssance électrqe Énerge électrqe Conservaton de l énerge Rendement d n convertsser Conséqences de l effet Jole Les condensaters Comment forme-t-on n condensater? Proprétés d n condensater Champ électrqe et force électrostatqe ssocatons de condensaters Électromagnétsme 6. Le champ magnétqe Q appelle-t-on champ magnétqe? Vecter champ magnétqe cton d n champ magnétqe sr ne partcle chargée en movement Intensté d champ magnétqe et ntensté d corant dans n crct ctons électromagnétqes Q est-ce q ne force électromagnétqe? Indcton électromagnétqe Q est-ce qe l ndcton électromagnétqe? Q appelle-t-on corant ndt? to-ndcton Force électromotrce d atondcton Relaton entre la fém d ato-ndcton et le corant varable Modèles de dpôles ndctfs Énerge électromagnétqe emmagasnée par ne bobne pplcatons de l atondcton Régmes varables 10. Granders pérodqes Valer nstantanée Grander pérodqe Fréqence d ne grander pérodqe Valer moyenne d ne grander pérodqe Valer effcace d ne grander pérodqe Généralsaton Régmes transtores Dpôles lnéares passfs Charge et décharge d n condensater à travers ne résstance

4 3. Établssement et annlaton d n corant dans ne bobne Charge et décharge d n condensater dans n crct ndctf Régmes snsoïdax Q est-ce q n régme snsoïdal? xpresson d ne grander snsoïdale Valer moyenne Valer effcace Comment représenter ne grander snsoïdale? Déphasage entre dex granders snsoïdales de même fréqence Dpôles lnéares élémentares en régme snsoïdal Objectf de l étde Condcter ohmqe Bobne parfate Condensater parfat ssocatons de dpôles - Résonance Objectf de l étde Dpôle R, L, C sére Dpôle R, L, C parallèle Pssances en régme snsoïdal Pssance nstantanée Pssance actve o pssance moyenne Pssance apparente Facter de pssance Wattmètres Systèmes trphasés éqlbrés Q appelle-t-on tensons smples? Q appelle-t-on tensons composées? Comment copler des récepters trphasés éqlbrés? Pssance actve reçe Fonctons de l électronqe 17. Dodes et transstors Q est-ce q ne dode à joncton? Dode Zéner et applcaton Transstor bpolare Redressement monophasé Prncpe de redressement d ne tenson alternatve Comment effecter n redressement doble alternance? Fltrage d ne tenson redressée Transstor, régme contn, régme varable Polarsaton d n transstor Modes de fonctonnement Transstor en régme varable Compléments mplfcater opératonnel mplfcater opératonnel Caractérstqes d n amplfcater opératonnel mplfcater en régme lnéare

5 17 DIODS T TRNSISTORS Je de dodes : DL, dodes Zéner, dodes de redressement. Je de transstors dvers : d transstor de commtaton a transstor de pssance. 1. q est-ce q ne dode à joncton? 1.1. Prncpe de réalsaton Des matérax comme le slcm et le germanm, à l état pr, à très basse températre et dans l obscrté, sont solants. Un apport d énerge pet les rendre condcters : ls sont alors qalfés de sem-condcters. Por amélorer ler condcton, on réalse des sem-condcters mprs par apport d ne fable qantté d atomes (dts dopants) : trvalents (ls ont tros électrons sr la coche pérphérqe) comme l almnm et le gallm, por réalser des sem-condcters dopés P ; pentavalents (cnq électrons sr la coche pérphérqe) comme le phosphore et l arsenc, por réalser des sem-condcters dopés N. xemple Une dode de redressement a slcm est consttée d n fragment de crstal dont ne parte est dopée P et l atre parte dopée N (fg. 17.1). La zone de séparaton (dte zone de transton) entre la parte P et la parte N constte ne joncton appelée joncton PN. Joncton P N Fgre Joncton PN 215

6 fonctons de l électronqe Ve de l extérer, ne dode est n dpôle présentant dex bornes : les électrodes. L ne est l anode (), c est celle q est relée à la parte dopée P ; l atre est la cathode (K), c est celle q est relée à la parte dopée N. La fgre 17.2 donne le symbole général d ne dode assocé à ne conventon d'orentaton : la conventon récepter. Svant la natre d sem-condcter, la concentraton en mpretés, l épasser de la zone de transton, etc., on réalse plsers catégores de dodes à joncton : dodes de redressement, dodes tnnel, dodes électrolmnescentes, dodes Zéner, dodes laser, etc Étde qaltatve Réalsons le montage de la fgre 17.3, dans leqel les dodes D 1 et D 2 sont des dodes électrolmnescentes (elles émettent de la lmère lorsq n corant les traverse). lles sont almentées par ne sorce de tenson contne de fém = 15 V assocée à ne résstance de protecton R = 470 Ω. Un nverser permet l applcaton d ne tenson postve o négatve à l assocaton en parallèle nverse des dex dodes. Lorsqe l nverser est en poston 1, la DL verte D 1 est allmée et la DL roge D 2 est étente : on dt qe la dode D 1 est passante car n corant la traverse (de l anode vers la cathode) et qe la dode D 2 est bloqée (acn corant ne la traverse). Lorsqe l nverser est en poston 2, la DL verte D 1 est étente et la DL roge D 2 est allmée : la dode D 1 est bloqée et la dode D 2 est passante. Conclsons : R 2 D 1 Fgre Mse en évdence des états passant et bloqé Inverser 1 D = v v K K Fgre Symbole d ne dode et conventon d orentaton chose Une dode est n composant dssymétrqe q ne lasse passer le corant qe dans n sens : de l anode vers la cathode. Qand la tenson entre l anode et la cathode est négatve, la dode ne condt pas : on dt q elle est polarsée dans le sens nverse. Qand la dode condt, on dt q elle est polarsée dans le sens drect. D Caractérstqe statqe coranttenson d ne dode de redressement L étde expérmentale pet se fare avec ne dode de référence 1N4007. Les ntenstés des corants et les tensons povant être fables, la consommaton des apparels de mesre pet fasser les résltats. Une poston adéqate de ces apparels, mnmsant lers effets, permet ne bonne qalté de mesres.

7 17. Dodes et transstors Étde expérmentale Polarsaton drecte Réalsons le montage de la fgre La dode tlsée pet être traversée par des corants dont l ntensté dot être nférere à 1 ampère. Le chox de la pssance maxmale admssble par la résstance (P = RI 2 ) est ne atre lmtaton : avec ne résstance de 100 Ω et 4 W, les ntenstés des corants pevent attendre la valer maxmale î = = 0, L almentaton fornssant ne tenson contne réglable, relevons la caractérstqe () en fasant attenton de ne pas dépasser 0,2 (por ne pas détrre la résstance). Nos obtenons la caractérstqe de la fgre Polarsaton nverse Réalsons le montage de la fgre L ntensté d corant est mesrée avec n mcroampèremètre. Remarqe : La résstance de 68 kω protège le mcroampèremètre dans le cas où la dode tlsée serat branchée à l envers o cortcrctée. L almentaton réglable permet de relever la caractérstqe (). Nos obtenons la caractérstqe de la fgre xplotaton Les dex caractérstqes précédentes pevent être regropées en ne sele (fg. 17.8). La caractérstqe obtene en polarsaton drecte montre qe le dpôle n est pas lnéare (la caractérstqe () n est pas ne drote). Por ne tenson nférere à 0,6 V envron, l ntensté d corant q traverse la dode est nlle : elle est bloqée. -delà de cette tenson, appelée tenson de sel s, elle se met à condre ; l ntensté d corant q la traverse agmente très rapdement alors qe la tenson à ses bornes agmente très pe : la dode est passante. (m) R = 100 Ω + Fgre Relevé de la caractérstqe drecte d ne dode 1N ,6 Fgre Caractérstqe drecte d ne dode 1N4007 Fgre Caractérstqe nverse d ne dode 1N4007 (m) R = 68 kω Fgre Relevé de la caractérstqe nverse d ne dode 1N (µ) 1 s 0,6 V (V) (V) Fgre Caractérstqe statqe d ne dode 1N V (V) V + 217

8 fonctons de l électronqe La caractérstqe obtene en polarsaton nverse montre qe l ntensté d corant q traverse la dode est pratqement nlle : elle vare très pe avec la tenson ; la dode est bloqée Modélsaton L observaton de la caractérstqe de la fgre 17.8 permet de défnr dex modèles smples de la dode de redressement : l n tent compte de la tenson de sel s (fg. 17.9), l atre néglge cette tenson de sel (fg ). Ce second modèle est le modèle éqvalent d ne dode déale ; l est sffsant dans de nombreses applcatons. D K = v v K 0 s s = 0 K < 0 Dode bloqée <=> nterrpter overt > 0 K = s > 0 Dode passante <=> sorce de tenson Fgre Modèle éqvalent d ne dode = 0 K 0 < 0 Dode bloqée <=> nterrpter overt Fgre Modèle éqvalent d ne dode déale > 0 K = 0 Dode passante <=> nterrpter fermé Une dode déale se comporte comme n nterrpter électronqe ndrectonnel q serat fermé lorsqe la dode est passante ( > 0 et = 0), et overt lorsqe la dode est bloqée ( < 0 et = 0). 2. dode Zéner et applcaton n électronqe, n atre type de dode est très employé : la dode Zéner Présentaton Cette dode pet être traversée par n corant en nverse et, s l on reste dans le domane des pssances compatbles avec la pssance maxmale fxée par le constrcter, le claqage de la joncton n est pas destrctf : l y a reconsttton de la joncton après sppresson de la tenson nverse applqée. Très sovent les orentatons choses sont nversées par rapport à celles prses por la dode de redressement. Son symbole est légèrement dfférent de cel d ne telle dode (fg ). z D z z K Fgre Symbole et conventon d orentaton por ne dode Zéner 218

9 17. Dodes et transstors 2.2. Étde expérmentale de la caractérstqe corant-tenson d ne dode Zéner Montage Réalsons le montage de la fgre Lorsqe l nverser est en poston 1, la dode Zéner est polarsée en drect. Lorsqe l nverser est en poston 2, la dode Zéner est polarsée en nverse. n procédant comme por l étde de la dode de redressement, nos obtenons la caractérstqe () de la fgre (m) R = 100 Ω Inverser 0 10 V 2 1 V 5,6 V 0 1 V (V) 40 m Fgre Relevé de la caractérstqe () d ne dode Zéner V z = 5,6 V Fgre Caractérstqe statqe d ne dode Zéner Observatons Dans le sens drect, nos retrovons ne caractérstqe semblable à celle de la dode de redressement : elle est passante por ne tenson spérere à la tenson de sel s de l ordre de 0,7 V (la résstance R = 100 Ω lmte l ntensté d corant drect à mons de 100 m). Dans le sens nverse, la dode est bloqée jsq à 5,6 V envron. Dès qe cette tenson est attente, l ntensté d corant q la traverse croît brtalement : la résstance de 100 Ω permet de lmter l ntensté d corant nverse à 44 m. 5,6 V est appelée tenson Zéner, elle est symbolsée par V z. Les constrcters proposent des dodes Zéner dont les tensons pevent être comprses entre 2,4 V et 270 V Modélsaton Le modèle éqvalent d ne dode Zéner déale est donné fgre Polarsaton nverse : Por V z < < 0 : D z <=> nterrpter overt Polarsaton drecte : D z <=> nterrpter fermé = 0 K Por = V z : D z <=> récepter parfat de tenson V z 0 > 0 K = 0 V z < 0 K Fgre Modèle éqvalent d ne dode Zéner déale 219

10 fonctons de l électronqe 3. transstor bpolare 3.1. Q appelle-t-on transstor bpolare? Un transstor bpolare est n sem-condcter comportant dex jonctons PN. Svant l orentaton de ces jonctons, on obtent dex types de transstors : les transstors PNP et les transstors NPN. Il y a donc tros partes : P, N, P por n transstor PNP et N, P, N por n transstor NPN. Un nom est donné à chacne de ces partes : base por la parte centrale, émetter et collecter por les dex atres partes (fg ). Sr le symbole d n transstor (fg ), ne flèche est portée par l émetter : elle ndqe le sens passant de la joncton base-émetter ; le sens de la flèche permet d dentfer le type d transstor. Émetter P N P Base Transstor PNP Collecter B T C V C B T C V C V B V B Émetter N P N Collecter I I Base Transstor NPN Fgre Transstors bpolares Transstor NPN : totes les granders sont postves. Transstor PNP : totes les granders sont négatves. Fgre Représentatons des transstors bpolares Conventons de représentaton Nos chosssons les mêmes conventons por les dex types de transstors. La représentaton sos la forme d n qadrpôle est la pls corante (fg ) : et V B sont des granders d entrée, et V C sont des granders de sorte. À chaqe nstant nos povons applqer la lo des nœds : I = +. v B ntrée Fgre Qadrpôle à transstor NPN v C Sorte 3.2. Caractérstqes statqes d n transstor Les caractérstqes statqes d n transstor forment n résea constté : des caractérstqes d entrée V B ( ) tracées à tenson V C constante ; des caractérstqes de transfert ( ) tracées à tenson V C constante ; des caractérstqes de sorte (V C ) tracées à ntensté constante. Les jonctons étant très sensbles à la températre, por relever ces caractérstqes à températre pratqement constante l fat des ntenstés et des tensons très fables afn qe la pssance dsspée dans le transstor reste néglgeable. 220

11 17. Dodes et transstors Montage Prenons l exemple d transstor NPN de référence 2N1711. Le montage de la fgre permet n relevé de ses caractérstqes. Nos obtenons le résea de caractérstqes de la fgre C aractérstqes de sorte V C = 10 V = 800 µ = 600 µ 100 m = 400 µ Caractérstqes de transfert en corant = 200 µ = 0 µ 5 V 4,7 kω 100 kω B V C V 0, 15 V 1m Caractérstqe d entrée 0,5 V V 15 V C Fgre Montage por le relevé des caractérstqes statqes d transstor NPN 2N1711 V B Fgre Résea de caractérstqes statqes d transstor 2N Observatons Por ne ntensté d corant de base nlle, acn corant ne traverse le collecter : = 0, le transstor est bloqé. Por ne ntensté d corant de base non nlle, n corant traverse le collecter : 0, le transstor est passant. Por ne ntensté d corant de base constante, l ntensté d corant traversant le collecter agmente très légèrement avec la tenson V C. n mantenant la tenson V C constante, l ntensté agmente en même temps qe l ntensté d corant de base. Le fonctonnement d n transstor est commandé par la base. Remarqe : Dans cette expérence, la joncton base-émetter est polarsée dans le sens drect ; la joncton collecter-base, polarsée en nverse, lasse passer n corant d ntensté non néglgeable : c est ce qe l on appelle l effet transstor. Ce résltat pet être généralsé. Por n transstor NPN passant, la tenson base-émetter (V B ) est vosne de 0,6 V. Dans le cas d n transstor PNP passant, la tenson base-émetter serat vosne de 0,6 V. 221

12 fonctons de l électronqe La tenson V C nfle légèrement sr les caractérstqes de transfert en corant ( ). Ce sont sensblement des drotes dont les coeffcents drecters sont symbolsés par la lettre β, qe l on appelle «coeffcents d'amplfcaton en corant». Por le transstor 2N1711, nos trovons ne valer moyenne de β de 200. À tenson V C constante, l ntensté d corant traversant le collecter est proportonnelle à l ntensté d corant traversant la base : = β. L ensemble transstor-almentaton se comporte comme n générater de corant commandé par le corant de base. Les caractérstqes de sorte sont des drotes pratqement éqdstantes por des accrossements égax de l ntensté. Le transstor passe très rapdement en régme de satraton Valers lmtes d tlsaton d n transstor Por les transstors bpolares, l y a : ne lmtaton de fonctonnement en corant à l entrée lm et à la sorte lm : ces valers d'ntenstés ne dovent pas être dépassées afn d évter ne destrcton probable d transstor ; ne lmtaton de fonctonnement en tenson : por de fortes valers de la tenson V C, l ntensté d corant traversant le collecter pet croître brtalement ; on attent alors la zone de claqage d transstor q pet être détrt par effet d avalanche. Il y a donc ne valer lmte V C lm de la tenson entre collecter et émetter à ne pas dépasser ; ne lmtaton de fonctonnement en pssance : la pssance d entrée étant tojors néglgeable, la pssance dsspée dans n transstor a por expresson P = V C ; cette pssance dot être nférere à ne valer maxmale P lm q, dans le repère {, V C }, est représentée par ne hyperbole dte de dsspaton de pssance (fg ). Remarqe : Dans ce chaptre, nos ne nos sommes ntéressés q a transstor bpolare. Il exste d atres types de transstors très tlsés ndstrellement, comme les transstors à effet de champ. lm 0 re de fonctonnement P lm V C lm V C Fgre Lmtes d tlsaton d n transstor 222

13 17. Dodes et transstors L essentel Dode de redressement Symbole et orentatons node D K Cathode Modèle d ne dode déale = v v K = 0 K < 0 Dode bloqée <=> nterrpter overt 0 > 0 K = 0 Dode passante <=> nterrpter fermé Dode Zéner z Symbole et orentatons D z z K Modélsaton V z 0 Polarsaton nverse Polarsaton drecte Por V z < < 0 : D z <=> nterrpter overt D z <=> nterrpter fermé = 0 K Por = V z : D z <=> récepter parfat de tenson > 0 = 0 K V z < 0 K Transstors bpolares Symboles et orentatons B : base C : collecter : émetter À chaqe nstant : I = + Por n transstor NPN passant, V B 0,6 V. B V B Por n transstor PNP passant, V B 0,6 V. n fonctonnement lnéare : = β avec β : coeffcent d'amplfcaton en corant. T C I V C Transstor NPN : totes les granders sont postves. B V B T C I V C Transstor PNP : totes les granders sont négatves. 223

14 fonctons de l électronqe Contrôle des connassances Cocher la (les) bonne(s) réponse(s). 1. Dans le montage de la fgre la dode est spposée parfate. On donne : 1 = 24,0 V ; 2 = 6,0 V et R = 200 Ω. Qelle est l ntensté d corant q traverse la dode? R 1 R 2 Fgre m 60 m 90 m. 3. Dans le montage de la fgre 17.23, la dode Zéner de réglaton D z est consdérée comme parfate et sa tenson Zéner est égale à 6,0 V. L'ntensté z d corant dans D z est égale à 10,0 m et R 1 = 100 Ω, R 2 = 200 Ω. Qelle est la valer de? 7,0 V 7,5 V 9,0 V 10,0 V. 4. Dans le montage de la fgre 17.23, on donne à présent : R 1 = 500 Ω ; R 2 = 200 Ω. D z est spposée parfate, la tenson Zéner V z = 12,0 V et la pssance maxmale q elle pet dssper est égale à P^Dz = 1,8 W. Qelle valer maxmale pet-on donner à por attendre la lmte maxmale d tlsaton de la dode Zéner? 42,0 V 46,8 V 60,0 V 117 V. 2. Les dodes D 1 et D 2 d montage de la fgre sont spposées parfates. On donne : = 48,0 V ; I 0 = 4,0. Por qelles valers de la résstance R la dode D 2 est-elle bloqée? 5. Le coeffcent d amplfcaton en corant d transstor de la fgre est β = 75. On donne = 2,0 m, R C = 100 Ω et V cc = 24 V. Qelle est la valer de V C? R C C V CC D D 2 1 I 0 R C R B B Fgre V BB R 12,0 Ω R 12,0 Ω la qeston ne se pose pas, D 2 est tojors passante la qeston ne se pose pas, D 2 est tojors bloqée. 1 R 1 z D z Fgre R 2 Fgre V 9V 15 V réponse mpossble à donner sans connaître. 6. Le transstor de la fgre a cette fos por coeffcent d amplfcaton en corant β = 120, por tenson de satraton V Csat = 0 V. On donne R C = 50,0 Ω et V cc = 48,0 V. Qelle est l ntensté mnmale B1 q permet de satrer le transstor? 0,96 m 2,4 m 8,0 m 48,0 m. I 224

15 17. Dodes et transstors xercce résol 7. La tenson Zéner de la dode d montage de la fgre 17.23, spposée parfate, est U z = 12,0 V. On donne R 1 = 1,0 kω. 1 On a mesré = 6,0 V lorsqe = 16,0 V. n dédre la valer de R 2. 2 On règle à la valer = 35,0 V. Calcler les ntenstés 1, 2 et z des corants. 3 Por qelle valer mnmale de la tenson attent-elle 12,0 V? 4 Tracer la caractérstqe de transfert en tenson = f () d montage. On donne e^ = 50,0 V. 5 Tracer les corbes 1 (), 2 () et z (). 6 Qelle pssance maxmale P^ la dode Zéner dot-elle povor dssper? Solton 1 L ntensté d corant a por expresson : = q donne = 16 6 R = 0,01. Comme la tenson est nférere à la tenson Zéner, la dode est bloqée : 6 z = 0 ; 1 = 2 et R 2 =, sot R 2 = Ω 1 0,01 R 2 = 600 Ω. 2 Spposons qe la dode Zéner condse. On a alors : = U z = 12,0 V et z > 0 ; =, sot 1 = R = 23 m ; 2 = ; 2 = 12 2 = 20 m. R Comme 1 = 2 + z, on en dédt z = 3 m. L hypothèse de départ est jstfée. 3 La valer mnmale de correspond à z = 0 avec 2 = 1 =20m. La relaton = R donne : = ( ) V = 32,0 V. 4 Por 32 V, la dode Zéner condt et = U z = 12,0 V. Por < 32 V, la dode Zéner est bloqée et = (dvser de ten- 600 son) ; = = 0, On en dédt la caractérstqe de transfert en tenson d montage (fg ). (V) Por 32 V, la dode Zéner condt : 2 = 20,0 m ; U 2 1 =, sot 1 = 12 (V ; m) ; R 1 z = 1 2 donne z = 32 (V ; m). Por < 32 V, la dode Zéner est bloqée : z = 0 ; 1 = 2 =, 1 = 2 = 0,625 (V; m). R 1 + R 2 On en dédt les corbes 1 (), 2 () et z () de la fgre (m) R 2 R 1 + R Fgre (V) 6 L ntensté maxmale d corant q traverse la dode est obtene por = 50,0 V. On a alors z = î z = (50 32) m, sot î z = 18 m. On en dédt : P^ = U z î z ; P^ = ( ) W P^ = 0,216 W. 32 Fgre z 50 (V) 225

16 fonctons de l électronqe xercce avec résltats 8. La tenson Zéner de la dode d montage de la fgre 17.27, spposée parfate, est U z 10,0 V. Les caractérstqes d transstor sont les svantes : V B = 0,6 V por B > 0 ; coeffcent d amplfcaton en corant β = 100 ; V cc = 16,0 V et R 2 = 500 Ω. 1 La résstance R 1 est réglée à 200 Ω : qelle est la valer de la tenson 1? en dédre les valers de V C, et I z. 2 La pssance maxmale P^T qe pet dssper le transstor est 1,0 W. On rappelle qe P^T V C. n dédre la valer mnmale R 1mn qe l on pet donner à R 1. 3 La pssance maxmale qe pet dssper la dode D z est 0,4 W. Calcler la valer mnmale R 2mn qe l on pet donner à R 2. 2 I 3 R 2 I 2 B Dz 1 Résltats 1 1 = 9,4 V ; V C = 6,6 V ; I = 47 m ; 0,465 m ; I 2 = 12 m ; I z 11,5 m. 2 R 1mn 62 Ω. 3 R 2mn = 145 Ω. T Fgre C I R 1 V CC xercces à résodre 9. Dans le montage de la fgre 17.28, la dode est spposée parfate et R = 5,0 Ω. Calcler 1, 2 et por : = 20,0 V et I 0 = 2,0 ; = 20,0 V et I 0 = 5,0 ; = 15,0 V et I 0 = 3,0. 2 R I 0 Fgre Étde d réglater de tenson à transstor de la fgre La dode Zéner est spposée parfate, sa tenson Zéner est 12,6 V et la valer maxmale de la pssance q elle pet dssper est 1,3 W. Le transstor est n transstor de pssance dont le coeffcent d amplfcaton en corant β est 50. Qand le transstor condt : V B = 0,6 V. D 1 1 Calcler la tenson de sorte s. Précser les condtons de valdté d calcl. 2 La résstance R B est de 470 Ω et la charge est fxée à la valer R C = 30 Ω. Calcler les ntenstés s et B. Qelle est l ntensté maxmale î z d corant q pet traverser la dode Zéner? n dédre les valers lmtes de la tenson C por q l y at stablsaton. 3 Por e = 40,0 V, calcler : l ntensté e ; le rendement d montage : η = Conclre. e e RB R B D z Fgre T B z R C s s e e. s s 226

TRANSFORMATEUR MONOPHASE

TRANSFORMATEUR MONOPHASE - ROLE ET NTERET. Rôle TRANSFORMATER MONOHASE n transformater est ne machne électrqe statqe permettant n changement de tenson alternatve avec n excellent rendement. l pet être tlsé en abasser de tenson

Plus en détail

Premier semestre de première année de BTS

Premier semestre de première année de BTS M. HOLST Florent 1BTS Electrotechnqe 1 Premer semestre premère année BTS Septembre Octobre Novembre Décembre Janver Péro préve por le dérolement ce TP : Ttre d TP Econome d énerge sr n ste solé Rapport

Plus en détail

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte.

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte. I Introdcton : T.P. Le redressement commandé : le pont mxte. Précédemment, nos avons v qe nos povons réalser la converson d'ne tenson alternatve snsoïdale t =U 2sn t en ne tenson contne grâce à l'tlsaton

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou LCTICIT nalyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre 2 Los générales de l électrcté en régme contn. Théorèmes de sperposton, Thévenn et Norton. dton 11/03/2014 Table des matères 1 POUQUOI T

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECTCTE Analyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre Los générales de l électrcté en régme contn Los de Krchhoff Baselecpro Edton /03/04 Table des matères POUQUO ET COMMENT? DEFNTONS, OCABULAE

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou LCTICIT nalyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre 2 Los générales de l électrcté en régme contn. Théorèmes de sperposton, Thévenn et Norton. dton 23/05/2005 nméro d'enregstrement de

Plus en détail

RÉPONSES À UN ÉCHELON. Sortie u(t) réponse. t(s)

RÉPONSES À UN ÉCHELON. Sortie u(t) réponse. t(s) BTS S ÉPONSS À UN ÉHON. éponse à n échelon d n système d premer ordre xemple : almentaton d n condensater de capacté par ne sorce de tenson e(t) à travers résstance a tenson varable e(t) est n échelon

Plus en détail

Olympiades de physique Lycée Guez de Balzac Angoulême page 1

Olympiades de physique Lycée Guez de Balzac Angoulême page 1 Olympades de physqe Lycée Gez de Balzac Angolême page Olympades de physqe Lycée Gez de Balzac Angolême page Pls rapdes, pls sûres, pls économes, les plaqes à ndcton révoltonnent la csson et envahssent

Plus en détail

RESEAUX DE NEURONES, LOGIQUE FLOUE ET ALGORITHMES GENETIQUES

RESEAUX DE NEURONES, LOGIQUE FLOUE ET ALGORITHMES GENETIQUES RESEAUX DE NEURONES, LOGIQUE FLOUE ET ALGORITHMES GENETIQUES Jalel ZRIDA Ecole Spérere des Scences et Technqes de Tns et Unté Sgna et Système, ENIT La Logqe Floe De nos jors, nos problèmes mplqent sovent

Plus en détail

Chapitre 1 ETUDE DES CIRCUITS EN CONTINU Connaissances (C) : Loi des nœuds, loi des mailles Relation tension - courant ou courant tension, loi d ohm

Chapitre 1 ETUDE DES CIRCUITS EN CONTINU Connaissances (C) : Loi des nœuds, loi des mailles Relation tension - courant ou courant tension, loi d ohm Chapte TUD DS CICUITS N CONTINU Connassances (C) : Lo des nœds, lo des malles elaton tenson - coant o coant tenson, lo d ohm Théoème de Thévenn. Pncpe de speposton Calcl de pssance en contn Savo-fae théoqes

Plus en détail

CL2 CL1. Figure 1. Le transistor T 1 possède : Un gain en courant β 1 de 100 Une résistance interne r ce1 de 20 KΩ.

CL2 CL1. Figure 1. Le transistor T 1 possède : Un gain en courant β 1 de 100 Une résistance interne r ce1 de 20 KΩ. PREMIERE PARTIE : ETAGE AMPLIFICATEUR EN EMETTEUR COMMUN On donne en fgre le schéma d n amplfcater émetter commn à T 25 C, almenté par ne tenson V CC de 20V, dans leqel le transstor NPN T possède, grâce

Plus en détail

SERIE D EXERCICES N 9 : ELECTROCINETIQUE : CIRCUITS NON LINEAIRES

SERIE D EXERCICES N 9 : ELECTROCINETIQUE : CIRCUITS NON LINEAIRES Nathale Van de Wele - Physqe Sp PCSI - Lycée les Ecalypts - Nce Sére d exercces 9 SEIE D EXECICES N 9 : ELECTOCINETIQUE : CICUITS NON LINEIES 1 Caractérstqes, pont de fonctonnement : électrolyser, dode,

Plus en détail

C.P.G.E-TSI-SAFI Redressement non commandé 2006/2007

C.P.G.E-TSI-SAFI Redressement non commandé 2006/2007 C.P.G.E-TSI-SAFI edressement non commandé 2006/2007 edressement non commandé Introducton : es réseaux et les récepteurs électrques absorbent de l énerge sous deux formes, en contnus ou en alternatfs. Pour

Plus en détail

AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL

AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL APLIFICAU OPAIONNL - POPI D L'AOP IDAL. Descrpton L'amplfcater opératonnel se présente sos la forme d'n crct ntégré (en général DIL) ; l possède entrées notées - entrée non nversese - et - - entrée nversese.

Plus en détail

À partir de la demi-période comprise entre les points C et D de la figure 2, mesurer u L, de la bobine. calculer et en déduire la valeur de L.

À partir de la demi-période comprise entre les points C et D de la figure 2, mesurer u L, de la bobine. calculer et en déduire la valeur de L. se 2004 ÉTUD XPÉIMNTL D'UN BOBIN (6 ponts) 1.5. On néglge dans la sute le terme fasant ntervenr r dans l'expresson de u L ans que les arronds des crêtes de l'ntensté. 1 - Détermnaton expérmentale de l'nductance

Plus en détail

CH06 : Les cellules de commutation

CH06 : Les cellules de commutation BTS électrotechnqe 2 ème année - Scences physqes applqées H06 : Les cellles de commtaton Enje : converson de l énerge électrqe Problématqe : Entre l électrotechnqe et l électronqe, s est développée a cors

Plus en détail

Condensateur de Lampard

Condensateur de Lampard HOQUE Olver ondensater de Lampard Introdcton : Le condensater de Lampard est n condensater dont la capacté est calclable. Il perm d étalonner des condensaters sot par sbsttton, sot à l ade de ponts de

Plus en détail

PHYSIQUE APPLIQUEE 1ère STI

PHYSIQUE APPLIQUEE 1ère STI PHYSQE APPLQEE 1ère ST 1-59 TABLE DES MATÈRES LOS FONDAMENTALES D CORANT CONTN 6.LE CORANT ÉLECTRQE...6 1. Circuit électrique...6 2.Nature microscopique du courant électrique...7 3.Sens conventionnel du

Plus en détail

Chapitre 2 Etude des circuits linéaires; théorèmes généraux

Chapitre 2 Etude des circuits linéaires; théorèmes généraux Chaptre 2 Etde des crcts lnéares; théorèmes générax 3 2.. Les éléments des crcts lnéares Rappel : n crct lnéare est n crct necomportant qe des composants (o dpôles) lnéares. Un composant est lnéare s la

Plus en détail

OSCILLATEURS COUPLÉS

OSCILLATEURS COUPLÉS TP OSCILLATEURS COUPLÉS Capacités exigibles : mtre en évidence l action d n filtre linéaire sr n signal périoqe dans les domaines fréqentiel temporel La théorie générale des oscillaters coplés n est pas

Plus en détail

E1 - LOIS GÉNÉRALES DE L ÉLECTROCINÉTIQUE

E1 - LOIS GÉNÉRALES DE L ÉLECTROCINÉTIQUE E1 - LOIS GÉNÉRLES E L ÉLECTROCINÉTIQUE OBJECTIFS L Électrocnétqe est la branche de l Électromagnétsme q étde le transport des charges électrqes dans les crcts condcters. Ses applcatons, de l électrotechnqe

Plus en détail

Exercices Électrocinétique

Exercices Électrocinétique ercces Électrocnétque alculs de tensons et de courants -21 éseau à deu malles Détermner, pour le crcut c-contre, l ntensté qu 1 2 traverse la résstance 2 et la tenson u au bornes de la résstance 3 : 3

Plus en détail

Dynamique du point matériel

Dynamique du point matériel Chaptre III Dynaqe d pont atérel I Généraltés La cnéatqe a por objet l étde des oveents des corps en foncton d teps, sans tenr copte des cases q les provoqent La dynaqe est la scence q étde (o déterne)

Plus en détail

PHY124, année 0405 COURS D'ÉLECTROCINÉTIQUE

PHY124, année 0405 COURS D'ÉLECTROCINÉTIQUE PHY4, année 45 COUS D'ÉLECTOCINÉTIQUE Ce ors, dsponble sr le web à l adresse http ://marpx.np3.fr/alo/my-web/ele/ele.html, est l œvre de Sylvan Tsserant, de l Unversté de Marselle, q a donné l atorsaton

Plus en détail

Exercices de révision pour examen #1

Exercices de révision pour examen #1 Exercces de révson pour examen #1 Queston 1. Questons théorques. a) Nommez les courants qu exstent quand une dode est en équlbre. Courants de dffuson et de drft. b) Dessnez la structure physque réelle

Plus en détail

TP6 Caractéristiques de dipôles 2013

TP6 Caractéristiques de dipôles 2013 TP6 Caractérstqes de dpôles 2013 Noms des étdants : 1-Dpôles lnéares Par défnton, n dpôle est lnéare s l exste entre la tenson à ses bornes et le corant électrqe q le traverse, ne éqaton dfférentelle lnéare.

Plus en détail

Clemenceau. Lois fondamentales de l électrocinétique. Exemple du courant continu. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.

Clemenceau. Lois fondamentales de l électrocinétique. Exemple du courant continu. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O. PCSI - Physqe Lycée Clemencea PCSI (O.Graner) Los fondamentales de l électrocnétqe Exemple d corant contn Olver GNIE PCSI - Physqe I Défntons sr les crcts électrqes : éseax et dpôles : Un résea est n crct

Plus en détail

CHAPITRE 2. La prévision des ventes

CHAPITRE 2. La prévision des ventes CHAPITRE La prévson des ventes C est en foncton des prévsons de ventes que l entreprse détermne la producton, les achats et les nvestssements nécessares. La prévson des ventes condtonne l ensemble de la

Plus en détail

JUMO DICON 400/500 Régulateur de process universel

JUMO DICON 400/500 Régulateur de process universel JUMO GmbH & Co. KG Adresse de lvrason : Mackenrodtstraße 4, 36039 Flda, Allemagne Adresse postale : 36035 Flda, Allemagne Tél. : 49 66 6003-0 Fax. : 49 66 6003-607 E-Mal : mal@jmo.net Internet : www.jmo.net

Plus en détail

REDRESSEMENT NON COMMANDÉ

REDRESSEMENT NON COMMANDÉ EDESSEMENT NON COMMNDÉ Por almenter n récepter en contn à partr d'n résea de dstrbton alternatf, on tlse n conertsser alternatf-contn appelé ass redresser. es redressers non commandés, ne comportant qe

Plus en détail

Physique appliquée. 1 res STI. Génie mécanique, Génie civil, Génie énergétique

Physique appliquée. 1 res STI. Génie mécanique, Génie civil, Génie énergétique hysqe applqée 1 res STI éne mécanqe, éne cvl, éne énergétqe Jacqes Lafarge Lycée stave Effel, ordeax Therry Lecorex Lycée Rchele, Rel-almason érard ontaster Lycée oran, ars Sos la drecton de Robert Le

Plus en détail

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme Ensegnement secondare Dvson supéreure PHYSI Physque Programme 3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF Langue véhculare : franças Nombre mnmal de devors par trmestre : 1 PHYSI_3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF_PROG_10-11 Page 1

Plus en détail

L atome et la mécanique de Newton : ouverture au monde quantique

L atome et la mécanique de Newton : ouverture au monde quantique ACTIVITE- COURS PHYSIQUE N 14 TS 1/5 ATOME ET MECANIQUE DE NEWTON Activité-cors de physiqe N 14 L atome et la mécaniqe de Newton : overtre a monde qantiqe Objectifs Connaître les expressions de la force

Plus en détail

Chapitre 3: Stockage et distribution

Chapitre 3: Stockage et distribution I- Défntons Chaptre 3: Stockage et dstrbuton Réseau de desserte = Ensemble des équpements (canalsatons et ouvrages annexes) achemnant de manère gravtare ou sous presson l eau potable ssue des untés de

Plus en détail

Circuits linéaires en régime continu

Circuits linéaires en régime continu ÉLETROINÉTIQUE chaptre 2 rcts lnéares en régme contn Dans ce chaptre, on se place nqement dans le cas des régmes contns : les tensons et les ntenstés dans le crct sont constantes. Les crcts pevent alors

Plus en détail

MPàP = commande d'axe en boucle ouverte Nombre de pas / tour Angle de pas Fréquence Vitesse angulaire N p

MPàP = commande d'axe en boucle ouverte Nombre de pas / tour Angle de pas Fréquence Vitesse angulaire N p G. Pnson - Physqe Applqée Moter pas à pas - C35 / C35 - Moter pas à pas (MPàP) MPàP = commande d'axe en bocle overte ombre de pas / tor Angle de pas Fréqence Vtesse anglare p θ = 360 ( ) f = nb pas / seconde

Plus en détail

Devoir surveillé n o 2 niveau 2 Mercredi 27 novembre de 13h à 17h. sint t + x dt.

Devoir surveillé n o 2 niveau 2 Mercredi 27 novembre de 13h à 17h. sint t + x dt. Lycée Ponts de Tyard 3/4 ECS Devoir srveillé n o nivea Mercredi 7 novembre de 3h à 7h La qalité de rédaction, de notation et de présentation prendra ne large part dans la note finale. Le sjet comporte

Plus en détail

Série 1 : Convertisseurs statiques

Série 1 : Convertisseurs statiques Sére 1 : Convertssers statqes X1 : Montage redresser en pont. U=48V- 50Hz 1) Précser les condctons des dodes et la relaton entre c et dans chaqe ntervalle. racer c(t) 2) Donner les expressons de la valer

Plus en détail

Chap2 Conversion électronique de puissance : Hacheurs

Chap2 Conversion électronique de puissance : Hacheurs Chap2 Converson électronqe de pssance : Hachers 1. Prncpe de la converson électronqe de pssance 1.1. Ordres de granders en électronqe de pssance 1.2. Intérêt des convertssers électronqes à nterrpters 1.3.

Plus en détail

Courant alternatif. Dr F. Raemy La tension alternative et le courant alternatif ont la représentation mathématique : U t. cos (!

Courant alternatif. Dr F. Raemy La tension alternative et le courant alternatif ont la représentation mathématique : U t. cos (! Courant alternatf Dr F. Raemy La tenson alternatve et le courant alternatf ont la représentaton mathématque : U t = U 0 cos (! t + " U ) ; I ( t) = I 0 cos (! t + " I ) Une résstance dans un crcut à courant

Plus en détail

Electrocinétique : régime permanent (Corrigé) Ex 0 : application des lois de Kirchoff.

Electrocinétique : régime permanent (Corrigé) Ex 0 : application des lois de Kirchoff. lectrocnétqe : régme permanent (Corrgé) x : applcaton des los de Krchoff. Posons d'abord les éqatons électrqes : lo de nœd : 1 + 2 + 3 = (1) (attenton à l'orentaton des condcters). los de malles : 1 1

Plus en détail

ONDULEUR I. PRINCIPE DES ONDULEURS AUTONOMES II. ONDULEUR DE TENSION MONOPHASÉE À 2 INTERRUPTEURS. 1. Débit sur charge résistive

ONDULEUR I. PRINCIPE DES ONDULEURS AUTONOMES II. ONDULEUR DE TENSION MONOPHASÉE À 2 INTERRUPTEURS. 1. Débit sur charge résistive le SI G Ondler ODULUR I. PRICIP DS ODULURS AUOOMS On appelle ondler, n convertsser statqe contn-alternatf q permet d'obtenr ne tenson alternatve de valer effcace fxe o réglable à partr d'ne sorce de tenson

Plus en détail

En fin de chapitre, nous donnerons un aperçu de l approche généralisée des quadripôles, dans laquelle la notion d entrée et de sortie perd son sens.

En fin de chapitre, nous donnerons un aperçu de l approche généralisée des quadripôles, dans laquelle la notion d entrée et de sortie perd son sens. n qadrpôle est n élément comportant 4 bornes, dex qe nos plaçons sr sa gache et dex sr sa drote. 1 1 De la façon la pls générale, le qadrpôle consdéré effecte ne opératon de tratement d sgnal, telle qe

Plus en détail

Chapitre 13 : redressement commandé

Chapitre 13 : redressement commandé Cors 13 Chaptre 13 : redressement commandé le Thyrstor 1. défnton 2. retard à l amorçage redresser à 4 thyrstors 1. sr charge R a) montage b) obseraton c) fonctonnement 2. sr charge RLE a) montage b) obseraton

Plus en détail

Systèmes électromécaniques

Systèmes électromécaniques Hate Ecole d ngénere et de Geston D Canton d Vad Systèes électroécanqes Chaptre 6 OEURS SYNCRHONES A AANS PERANENS Coplage et odélsaton por les oters trphasés CD\SE\Cors\Chap6. Correvon A B E D E S A

Plus en détail

RAPPELS DE COURS SUR L'ALTERNATIF

RAPPELS DE COURS SUR L'ALTERNATIF RAPPELS DE CORS SR L'ALERNAF - DÉFNON D CORAN ALERNAF SNSOÏDAL Les varatons e l'ntensté nstantanée, notée, e ce type e corant en foncton temps sont représentés par ne snsoïe. 0 0 3 4 - Le temps qe met

Plus en détail

Examen de fin d apprentissage Monteur-électricien / Monteuse électricienne. Livre de formules et calculatrice de poche.

Examen de fin d apprentissage Monteur-électricien / Monteuse électricienne. Livre de formules et calculatrice de poche. Sére 2004 Connassances professonnelles écrtes Electrotechnqe / Electronqe Nom... Prénom... Examen de fn d apprentssage Monter-électrcen / Montese électrcenne N o d canddat... Date... Dosser d canddat Temps

Plus en détail

SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12. Phénomènes d induction et conversion électromécanique:

SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12. Phénomènes d induction et conversion électromécanique: SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12 Phénomènes d nducton et converson électromécanque: 1/ Inductance propre et nductance mutuelle. 11/ Défntons et proprétés : 11a/ Défnr l'nductance propre L d un

Plus en détail

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM ère parte : Electrocnétque Chaptre ntroducton L Electrocnétque est la parte de l Electrcté qu étude les courants électrques. - Courant électrque -- Défntons Défnton : un courant électrque est un mouvement

Plus en détail

Montage émetteur commun

Montage émetteur commun tour au menu ontage émetteur commun Polarsaton d un transstor. ôle de la polarsaton La polarsaton a pour rôle de placer le pont de fonctonnement du transstor dans une zone où ses caractérstques sont lnéares.

Plus en détail

Vecteurs dans le plan

Vecteurs dans le plan Vecters dans le plan 1. Définition d n vecter : (classe de seconde) Soient A et B dex points d plan. La translation transformant A en B est la transformation qi transforme tot point M en n point M tel

Plus en détail

Dans sa version la plus simple, ce redresseur est alimenté par un seul enroulement secondaire de transformateur.

Dans sa version la plus simple, ce redresseur est alimenté par un seul enroulement secondaire de transformateur. Hypothèses : - Les dodes tlsées dans les redressers sont spposées déales : Dode passante : v D = 0 et D > 0 Dode bloqée : v D < 0 et D = 0 - On se lmte a redressement de sgnax sss d résea 50Hz. A D v D

Plus en détail

L'INDUCTION ON5WF (MNS)

L'INDUCTION ON5WF (MNS) 'IDUCTIO ème parte / O5WF (MS) Dans la ère parte de cet artcle, nous avons vu qu'un courant électrque donnat leu à un champ magnétque (expérence d'oersted). ous avons ensute vu comment Faraday, après avor

Plus en détail

Mesures en tension continue & alternative

Mesures en tension continue & alternative Manp. Elec.1' Mesures en tenson contnue & alternatve E1.1 BUT DE LA MANIPULATION Cette manpulaton vse prncpalement à vous famlarser avec les apparels & nstruments de mesure utlsés en électrcté. Vous apprendrez

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSION 1 - Correction - Minimum Moyenne Ecart-type

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSION 1 - Correction - Minimum Moyenne Ecart-type EAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Questons à Chox Multples (QCM). Cochez la bonne réponse Classer ces statstques selon leur nature (ndcateur de poston

Plus en détail

Accès personnalisé à des sources de données multiples : évaluation de deux approches de reformulation de requêtes 1

Accès personnalisé à des sources de données multiples : évaluation de deux approches de reformulation de requêtes 1 Accès personnalsé à des sorces de données mltples : évalaton de dex approches de reformlaton de reqêtes 1 Dmtre Kostadnov, Mokrane Bozeghob, Stéphane Lopes Laboratore PRSM CNRS-Unversté de Versalles 45,

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 3

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 3 UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV Lcence 3 ère année Econome - Geston Année unverstare 2006-2007 Semestre 2 Prévsons Fnancères Travaux Drgés - Séances n 3 «Les Crtères Fondamentaux des Chox d Investssement»

Plus en détail

Documents de cours : Conversion électronique de puissance - hacheurs

Documents de cours : Conversion électronique de puissance - hacheurs Introdcton Docments de cors - Converson électronqe de pssance Hachers Dans ce chaptre, nos nos ntéressons à la converson électronqe de pssance. Nos défnrons la noton d électronqe de pssance, ps nos nos

Plus en détail

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes :

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes : Ste: http://gene.ndustrel.aa.free.fr LES POMPES Les pompes sont des apparels permettant un transfert d énerge entre le flude et un dspostf mécanque convenable. Suvant les condtons d utlsaton, ces machnes

Plus en détail

cours de physique appliquée La conversion continu - alternatif : les onduleurs autonomes ... onduleurs à fréquence fixe...

cours de physique appliquée La conversion continu - alternatif : les onduleurs autonomes ... onduleurs à fréquence fixe... cors de physqe applqée La converson contn - alternatf : les ondlers atonomes BS 2 T 1. ntérêt et applcatons ondlers à fréqence fxe... ondlers à fréqence varable... 2. les montages : montage avec almentaton

Plus en détail

Electrocinétique. 1 a. dt dt ELECTROCINETIQUE R C. Lycée P. Mendès France Epinal. Cours électrocinétique 1/23

Electrocinétique. 1 a. dt dt ELECTROCINETIQUE R C. Lycée P. Mendès France Epinal. Cours électrocinétique 1/23 cors Electrocnétqe 2 d x dx 2 2m x 2 0 0 1 a f ( t) ELECTROCINETIQUE ve R C vc Lycée P. Mendès France Epnal Cors électrocnétqe 1/23 cors Electrocnétqe Sommare - FONCTIONNEMENT D UN DIPOLE 1- Généraltés

Plus en détail

Chapitre 2 : Energie potentielle électrique. Potentiel électrique

Chapitre 2 : Energie potentielle électrique. Potentiel électrique 2 e BC 2 Energe potentelle électrque. Potentel électrque 12 Chaptre 2 : Energe potentelle électrque. Potentel électrque 1. Traval de la orce électrque a) Expresson mathématque dans le cas du déplacement

Plus en détail

1 Conducteurs et semi-conducteurs

1 Conducteurs et semi-conducteurs Séance de Spécialité n o 20 Diode et redressement Mots-clefs «conducteurs» et «semi-conducteurs». 1 Conducteurs et semi-conducteurs Les semi-conducteurs sont des matériaux qui ont une conductivité électrique

Plus en détail

EC 1 Lois générales de l Électrocinétique dans le cadre de l ARQS

EC 1 Lois générales de l Électrocinétique dans le cadre de l ARQS EC 1 Los générales de l Électrocnétqe dans le cadre de l ARQS PCSI 2 2013 2014 I Notons de base 1. escrpton d n crct électrqe Composant électrqe comportant dex bornes : dpôle. Crct o résea électrqe : ensemble

Plus en détail

Débuter avec Excel. Introduction

Débuter avec Excel. Introduction Débter avec Excel Introdction Dans ce chapitre Microsoft Excel 00 est n logiciel tabler qe vos povez employer dans n cadre personnel o professionnel, por sivre et analyser des ventes, créer des bdgets

Plus en détail

2 Produit scalaire - Exercices

2 Produit scalaire - Exercices 6 Edton 007-008 / DELM Géométre métrqe Prodt scalare - Exercces Les exercces dont le nméro content la lettre A, par exemple -A1, sont des exercces complémentares destnés ax élèves d nvea avancé. Lens hypertextes

Plus en détail

Le redressement. 1. Intérêt du redressement MCC

Le redressement. 1. Intérêt du redressement MCC . Intérêt d redressement Le redressement MCC Si on désire faire fonctionner n moter à corant contin (MCC) en alternatif il ne torne pas mais vibre. Explication : le corant alternatif change de sens réglièrement

Plus en détail

Chapitre I L ELECTRICITE EN CONTINU. LOIS DE KIRCHHOFF

Chapitre I L ELECTRICITE EN CONTINU. LOIS DE KIRCHHOFF Chaptre I L ELECTICITE EN CONTINU. LOIS DE KICHHOFF Préreqs : Les notons de «corant» et de «tenson» (o dfférence de potentel) sont spposées connes ans qe la lo d Ohm «U =.I». Objectfs : Acqston de ocablare.

Plus en détail

Dentaurum Boutique en ligne. www.dentaurum.fr. plus rapide plus ergonomique plus simple

Dentaurum Boutique en ligne. www.dentaurum.fr. plus rapide plus ergonomique plus simple FR Dentarm Botiqe en ligne www.dentarm.fr pls rapide pls ergonomiqe pls simple shop.dentarm.fr Votre adresse por l orthodontie, les implants et la prothèse dentaire sr Internet Décovrez la botiqe en ligne

Plus en détail

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010.

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010. Master 1ère année de Mathématques Analyse Numérque - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen fnal, en Janver 2010. CMI, Unversté de Provence Année 2009-2010 Ce qu vous est demandé : Rédger les

Plus en détail

Chapitre I : L espace des états. Le formalisme de Dirac

Chapitre I : L espace des états. Le formalisme de Dirac Chaptre I : L espace des états. Le formalsme de Drac 1 I) Espace des états et espace dal kets, bras, prodt scalare II) Les Opératers Opératers, commtaters, projecter, opératers adjonts, opératers hermtqes

Plus en détail

uur uur u ur Remarque : la superposition d'une lumière naturelle et d'une lumière totalement polarisée est une lumière partiellement polarisée.

uur uur u ur Remarque : la superposition d'une lumière naturelle et d'une lumière totalement polarisée est une lumière partiellement polarisée. T OLRITION RECTILIGNE DE L LUMIERE 1 - Descrpton de l'onde lumneuse naturelle : Une lumère naturelle résulte de la désectaton d'atomes qu émettent alors des vbratons (ou trans d'onde) de pérode de l'ordre

Plus en détail

Étudier si une famille est une base

Étudier si une famille est une base Base raisonnée d exercices de mathématiqes (Braise) Méthodes et techniqes des exercices Étdier si ne famille est ne base Soit E n K-espace vectoriel. Comment décider si ne famille donnée de vecters de

Plus en détail

SUE11b : Turbulence. Chapitre 2 Equations de Reynolds et modèles de turbulence. Chapitre 2-Equations de Reynolds et modèles de turbulence

SUE11b : Turbulence. Chapitre 2 Equations de Reynolds et modèles de turbulence. Chapitre 2-Equations de Reynolds et modèles de turbulence SUE11b : Trblence Chaptre Eqatons de Reynolds et modèles de trblence Chaptre -Eqatons de Reynolds et modèles de trblence SUE11b : Trblence I- Décomposton de Reynolds ; orgne et défnton Por povor décrre

Plus en détail

Compensation des amétropies sphériques

Compensation des amétropies sphériques Compensation des amétropies sphériqes Principe de la compensation e verre compensater théoriqe (o verre correcter) de l'amétropie, placé devant l'œil, permet a sjet de voir net à l'infini sans accommoder.

Plus en détail

2 exercices corrigés d Electronique de puissance sur l onduleur

2 exercices corrigés d Electronique de puissance sur l onduleur 2 exercces corrgés d lecronqe de pssance sr l ondler xercce nd01 : ondler aonome n réalse le monage svan en lsan qare nerrpers élecronqes, fonconnan dex par dex : Le généraer de enson conne a ne f.e.m.

Plus en détail

Guides d installation 300-012-581 Rév. 03

Guides d installation 300-012-581 Rév. 03 EMC Matériel VNXe3300 dans les environnements compatibles NEBS Gides d installation 300-012-581 Rév. 03 Les composants d système de stockage EMC VNXe3300 sivants ont passé avec sccès la site de tests de

Plus en détail

GENIE ELECTRIQUE. Conversion statique d énergie. Michel Piou

GENIE ELECTRIQUE. Conversion statique d énergie. Michel Piou GENIE ELECTRIQUE Converson statqe d énerge Mchel Po Converson DC DC (hachers et almentatons à décopage) Convertssers à lason drecte et Convertssers à lason ndrecte. Chaptre II Edton 24/11/2010 Extrat de

Plus en détail

Corrélation et régression linéaire

Corrélation et régression linéaire Corrélaton et régresson lnéare 1. Concept de corrélaton. Analyse de régresson lnéare 3. Dfférences entre valeurs prédtes et observées d une varable 1. Concept de corrélaton L objectf est d analyser un

Plus en détail

Clemenceau. Régimes transitoires dans les circuits (RC), (RL) et (RLC) Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.

Clemenceau. Régimes transitoires dans les circuits (RC), (RL) et (RLC) Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O. ycée lemencea PSI - Physqe ycée lemencea PSI (O.Graner) égmes transtores dans les crcts (), () et () Un len vers le TP sr l étde de ces crcts ycée lemencea PSI - Physqe ère parte harge et décharge d n

Plus en détail

Electronique TD1 Corrigé

Electronique TD1 Corrigé nersté du Mane - Faculté des Scences! etour D électronque lectronque D1 Corrgé Pour un sgnal (t) quelconque : 1 $ (t) # MOY! (t) dt 1 FF! (t) dt (t) MX MOY mpltude crête à - crête mpltude Mn Pérode t emarque

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR ANALYSE CHIMIQUE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR ANALYSE CHIMIQUE (CORRECTION) Chme Termnale S Chaptre Travaux Pratques n a Correcton SUIVI CINETIQUE PAR ANALYSE CHIMIQUE (CORRECTION) 1 PRINCIPE On dose une espèce chmque (réact ou produt du système chmque) à ntervalle de temps réguler

Plus en détail

Chapitre III- 4- RÉGIME SINUSOÏDAL ASSOCIATION DE DIPÔLES

Chapitre III- 4- RÉGIME SINUSOÏDAL ASSOCIATION DE DIPÔLES haptre - 4- ÉGME SNSOÏDA ASSOATON DE DPÔES - Montage por les assocatons "parallèle" 1 OBJETFS l s'agt d'étder la relaton corant-tenson ( mpédance Z [ Z ; ] ) dans des assocatons de dpôles lnéares élémentares

Plus en détail

Ch.7 : Etude des variations d une fonction

Ch.7 : Etude des variations d une fonction e S - programme 20 - mathématiqes ch.7 - cors Page sr 6 Ch.7 : Etde des variations d ne fonction SENS DE VARIATION ET OPÉRATIONS SUR LES FONCTIONS THÉORÈME Somme de fonctions Soit n réel k et dex fonctions

Plus en détail

Oscillations électriques libres

Oscillations électriques libres Oscllatons électrues lbres A Oscllatons lbres amortes 1/ Etude expérmentale a Expérence et observatons Après avor chargé le condensateur (poston 1) On bascule l nterrupteur sur la poston, on obtent l oscllogramme

Plus en détail

Analyse et synthèse robustes des systèmes linéaires Cours 8 Analyse de stabilité robuste

Analyse et synthèse robustes des systèmes linéaires Cours 8 Analyse de stabilité robuste Analyse et synthèse robstes des systèmes linéaires Cors 8 Analyse de stabilité robste Le problème standard d analyse de stabilité robste 2 = L (,N) = S(K, ) N(K) = (N 22 N 21 (1 N 11 ) 1 N 12 ) Problème

Plus en détail

Les principes des tests d hypothèse

Les principes des tests d hypothèse Remarqe La valer de α doit être choisie a priori, jamais en fonction des données observées. 6 2 Le risqe de dexième espèce Le rejet de l hypothèse H 0 se fait a bénéfice d ne atre hypothèse, dite hypothèse

Plus en détail

CHAPITRE 2 FORMULATION TRADITIONNELLE DE LA MECANIQUE DES STRUCTURES

CHAPITRE 2 FORMULATION TRADITIONNELLE DE LA MECANIQUE DES STRUCTURES CHAPITRE FRMUATIN TRAITINNEE E A MECANIQUE ES STRUCTURES ans ce chaptre, nos rappelons les éqatons fondamentales de la mécanqe des strctres, et notamment certans théorèmes énergétqes q oent n rôle mportant

Plus en détail

REDRESSEMENT COMMANDÉ

REDRESSEMENT COMMANDÉ DSSMNT COMMNDÉ es redressers commandés sont des conertssers statqes alternatfs contns permettant d'obtenr des tensons (o corant) de aler moyenne réglable. Dans tote l'étde, les dodes et les thyrstors sont

Plus en détail

Détecteur de fumée radio fumonic 3 radio net. Informations pour locataires et propriétaires

Détecteur de fumée radio fumonic 3 radio net. Informations pour locataires et propriétaires Détecteur de fumée rado fumonc 3 rado net Informatons pour locatares et proprétares Félctatons! Des détecteurs de fumée ntellgents fumonc 3 rado net ont été nstallés dans votre appartement. Votre proprétare

Plus en détail

(Licence L1 /Durée 3H) Stand d étude de l'effort tranchant dans une poutre Règle Des accroches poids

(Licence L1 /Durée 3H) Stand d étude de l'effort tranchant dans une poutre Règle Des accroches poids (Lcence L1 /Durée 3H) Objectfs : Se famlarser avec l apparel d étude de l'effort tranchant dans une poutre (les pèces consttutves, mode d emplo...) Ben matrser les étapes qu mènent à l élaboraton des dfférents

Plus en détail

Ajustement affine par les moindres carrés

Ajustement affine par les moindres carrés 1. Nveau Termnales STG et ES Ajustement affne par les mondres carrés 2. Stuaton-problème proposée Introducton à la méthode des mondres carrés. 3. Support utlsé Tableur et calculatrce. 4. Contenu mathématque

Plus en détail

Clemenceau. Régime sinusoïdal forcé. Impédances Lois fondamentales - Puissance. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.

Clemenceau. Régime sinusoïdal forcé. Impédances Lois fondamentales - Puissance. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O. ycé Clnca PCS - Physq ycé Clnca PCS (O.Granr) ég snsoïdal forcé pédancs os fondantals - Pssanc ycé Clnca PCS - Physq ntérêt ds corants snsoïdax : Expl d tnsons snsoïdals : tnson d sctr (50 H 0 V) s lgns

Plus en détail

BUREAU D'APPLICATION DES METHODES STATISTIQUES ET INFORMATIQUES

BUREAU D'APPLICATION DES METHODES STATISTIQUES ET INFORMATIQUES BUREAU D'APPLICATION DES METHODES STATISTIQUES ET INFORMATIQUES DT 0/001 Estmaton des frontères de prodcton et mesres de l effcacté technqe Samel AMBAPOUR BAMSI BAMSI B.P. 13734 Brazzavlle DT 0/001 Estmaton

Plus en détail

TP1 : Analyse et Commande des Systèmes Linéaires

TP1 : Analyse et Commande des Systèmes Linéaires TP1 : Analyse et Commane es Systèmes Lnéares 1. Analyse e la stablté 'n système Consérons le système : ( p ) ( p + 1) p 1 1 3 1.1 Cas K 1 Calcl es pôles système (racnes énomnater). roots(en) Proposer ne

Plus en détail

I) A quoi sert la géométrie analytique?

I) A quoi sert la géométrie analytique? FICHE ETHDE sr la GEETRIE ANALYTIQUE I) A qo sert la géométre analtqe? a) Exemples : 1 ACKE, CHBD et HGLF sont 3 parallélogrammes. d b f l AC = 8, AE =, CH = 5, CD = 6,6 HG = 1, HF = 11 6,6 11 Les ponts

Plus en détail

publicitaires Section 4. Oligopole et stratégie publicitaire 1) Dépenses publicitaires et stratégie concurrentielle 3) Oligopole et dépenses d

publicitaires Section 4. Oligopole et stratégie publicitaire 1) Dépenses publicitaires et stratégie concurrentielle 3) Oligopole et dépenses d Secton 4. Olgopole et stratége publctare 1) Dépenses publctares et stratége concurrentelle 2) Monopole et dépenses d publctares 3) Olgopole et dépenses d publctares 1) Dépenses publctares et stratége concurrentelle

Plus en détail

LP 46 Applications des lois de l'optique géométrique à l'appareil photographique

LP 46 Applications des lois de l'optique géométrique à l'appareil photographique LP 46 Applatons des los de l'optque géométrque à l'apparel photographque Introduton: Nous allons termner les leçons d'optque géométrque en étudant un apparel qu utlse les résultats de e domane de la physque,

Plus en détail

2/ Définition d un vecteur :

2/ Définition d un vecteur : GEOMETRIE NLYTIQUE 1 / oordonnées dans n repère : a) coordonnées d n pont : b) coordonnées d mle d n segment : c) dstance entre dex ponts dans n repère orthonormé: Proprété : ( x ; y ) et (x ; y ) sont

Plus en détail