La réhabilitation du quartier, une histoire en cours

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La réhabilitation du quartier, une histoire en cours"

Transcription

1 ROCHAMBEAU 1 La réhabilitation du quartier, une histoire en cours L opération de reconquête urbaine qui doit être conduite dans le quartier Rochambeau succédera, dans le temps, à la construction du nouveau quartier des Aigremonts. Avec habitants, Vendôme n a pas la capacité financière de mener de front deux opérations de grande ampleur, fortement consommatrices de crédits pour la réalisation des espaces publics (rues, places, stationnements, espaces verts, mobilier urbain, etc.). Il reste donc encore quelques années pour préciser les contours de ce quartier et son rythme de réalisation future. En 1981, Robert Lasneau, maire de Vendôme, interroge pour la première fois le général Rigaud, commandant les compagnies régionales de la Gendarmerie nationale, sur le devenir de cet ensemble immobilier. Vingt-cinq ans plus tard, le regard porté sur cet ancien quartier militaire, d une superficie de 5 hectares au cœur de la ville, s est profondément modifié. Les objectifs de sa requalification ont changé, comme le rôle qui lui est assigné dans le développement de la ville. Cette exposition est l occasion de faire un retour sur une histoire qui s écrit encore. Plan de l ancienne abbaye Avant de devenir un quartier de cavalerie, le quartier Rochambeau fut pendant près de huit siècles dans l environnement immédiat de l abbaye de la Trinité. Sa partie occidentale était occupée par les jardins de l abbaye. Plan du site militaire du xix e siècle Au lendemain de la Révolution française, la Ville achète l ensemble des bâtiments conventuels de l abbaye pour y installer la garnison. La cavalerie prend possession des lieux en 1802 et s étend sur le site dans une logique de continuité et de rationalité (manœuvre des troupes et des chevaux).

2 ROCHAMBEAU 2 Années 80 fin du quartier militaire Le centre historique de la ville représente moins de 10 % de la population de Vendôme. Sa rénovation, tout juste engagée après la mise en circulation de la déviation de la RN 10, laisse entrevoir la possibilité de lui donner un poids démographique plus important. L urbanisation du quartier Rochambeau, dont les bâtiments vétustes ne répondent plus aux besoins de la gendarmerie, apparaît comme une excellente opportunité. La densification du centre-ville a pour objectif de conforter le rôle de pôle commercial et de services du centre-ville par un apport significatif de population. La construction de logements sociaux en ville et la réhabilitation des logements vacants engagées dans la même période vont également dans ce sens. Selon la volonté du ministère de la Défense, propriétaire des terrains, la construction dans ce quartier d une nouvelle gendarmerie et de logements pour les gendarmes est une condition indispensable à l ouverture des négociations sur la cession de l ensemble immobilier. Le projet est étudié et évalué à 16 millions de francs en C est la Ville qui doit construire la gendarmerie pour le compte de l État, le montage financier final entre cession des terrains et coût de construction de l équipement devant aboutir à une juste participation pour la Ville. L ouverture de l allée de Yorktown, en 1985, est la première opération d aménagement réalisée dans le quartier. Poursuivant son objectif, la Ville formule, en première intention, le projet de transformer le quartier Rochambeau en secteur essentiellement résidentiel, après démolition des bâtiments existants. En 1989, l aspect patrimonial de ce quartier militaire, jusque-là absent du dossier, est mis en avant par quatre associations locales. La Ville revoit son projet. maquette du projet envisagé à la fin des années 80

3 ROCHAMBEAU 3 Années 90, Rochambeau : un quartier de la ville Les négociations foncières pour l acquisition des terrains sont reprises car l évaluation plus précise du projet de construction de gendarmerie fait apparaître un coût très supérieur à celui annoncé. La Ville plaide aussi, mais en vain, pour une implantation de cet équipement au sud de la ville (route de Blois). Le chantier démarre en 1995 par la démolition de deux bâtiments et la gendarmerie emménage début décembre Le programme d aménagement du quartier Rochambeau s est complexifié, il ne s agit plus seulement d un secteur résidentiel. La Ville veut en faire un quartier vivant, d une densité comparable à celle de l hypercentre, doté d équipements, de services et de commerces. L idée de renforcer les fonctions du centre-ville, pour qu il reste le lieu de rencontre de tous les Vendômois, est toujours là. Trois cent cinquante logements sont annoncés dont 20 % de logements sociaux, m 2 d activités commerciales ou artisanales supplémentaires et un pôle culturel à proximité de l ancienne abbaye. Une salle de spectacles, de nouveaux locaux pour l école de musique et des espaces pouvant accueillir des congrès dans les domaines culturels et touristiques sont envisagés. L histoire du quartier transparaît dans l organisation du nouveau quartier : conservation de certains bâtiments, reconstitution du canal qui bordait l enceinte de l ancienne abbaye. La conservation ou non du manège reste ouverte. Sa réhabilitation, sans affectation répondant à un usage collectif, est financièrement hors de portée de la Ville. Les caractéristiques du bâtiment (longueur 64 m, largeur 22 m, hauteur libre 6 m et charpente métallique de type Pollonceau à conserver) rendent sa réappropriation délicate. L État refuse de délivrer les autorisations de démolir les bâtiments non conservés dans le projet. L opération est différée dans le temps, la construction du quartier des Aigremonts est accélérée pour répondre aux besoins en logements. La salle de spectacles est construite dans le prolongement du palais des Fêtes et donne naissance au Minotaure. Le projet devient irréalisable. maquette du projet adopté par le conseil municipal en 1993

4 ROCHAMBEAU 4 Fin des années 90, l hypothèse du collège comme élément de valorisation du patrimoine En 1997, la décision du Conseil général, en concertation avec la Ville, de doter Vendôme de trois collèges au lieu de deux, à l occasion de la démolition du collège Gérard-Yvon, offre l opportunité de relancer la réflexion sur l aménagement du quartier Rochambeau. Avec cet équipement, la Ville entrevoit la possibilité de valoriser le patrimoine bâti du quartier tout en offrant aux jeunes générations la chance d étudier dans un environnement de grande qualité, et pour beaucoup d entre eux de s y rendre à pied. La procédure du marché de définition utilisée par la Ville est novatrice, elle lui permet d organiser un concours d idées et de tester leur faisabilité. Trois équipes pluridisciplinaires composées d un architecte, d un urbaniste, d un paysagiste et d un économiste sont missionnées en Leur production est riche, deux équipes proposent une réutilisation totale ou partielle du manège et des écuries, avec la construction d un collège pour 450 à 500 élèves, comme l envisage le Département. La troisième répond à la commande sans utiliser le manège, qui est laissé en attente. plans d aménagement proposés par l équipe d Olivier Chaslin dans le cadre du marché de définition. Le refus du Département, en mars 1999, de suivre la Ville dans sa proposition met un terme à cette hypothèse, la plus séduisante de toutes celles émises jusqu alors. La décision de reconstruire le collège Gérard-Yvon sur le site actuel est prise, tandis que le troisième collège (le collège Robert-Lasneau) est implanté dans le quartier des Aigremonts. Le pont des Tanneurs, ouvert en 2001, désenclave le quartier. Il donne le ton d un programme plus vaste d aménagement de promenades publiques en bord de Loir, avec notamment le projet de créer une passerelle piétonnière, connectée à la promenade Saint Bienheuré et donnant accès au quartier depuis le faubourg.

5 ROCHAMBEAU 5 Années 2000, la qualité de vie en partage Le manège de cavalerie est inscrit à l Inventaire supplémentaire des Monuments historiques par l État en juillet 2002 et, sur proposition de la Ville, les trois écuries le sont également. Ces décisions modifient singulièrement la donne. L espace urbanisable du quartier est désormais réduit et la Ville, qui a acquis l ensemble des surfaces au prix du terrain à bâtir, demande à l État de compenser la perte subie de ce fait par les contribuables vendômois. La cession du manège à l État est conclue ; sa réhabilitation, son entretien et son affectation sont désormais à la charge du ministère de la Culture. La Ville devient propriétaire de tous les terrains du quartier en mars La réflexion sur l aménagement du quartier Rochambeau se poursuit aujourd hui sur des bases très différentes de celles des années 80 : l offre en logements publics et privés à Vendôme s est notablement accrue, faisant baisser la pression immobilière ; le développement des activités commerciales dans les quartiers Nord et Sud de la ville, et leur fort renouvellement au centre ne laissent que peu de place à des emprises nouvelles ; la ville est large- ment dotée en équipements publics et les projets à l étude sont envisagés dans d autres secteurs. Seule subsiste la volonté de doter cet espace d une image positive et attractive en réponse à sa situation exceptionnelle dans la ville. Les principes de cette requalification sont réaffirmés en décembre 2002 : valorisation paysagère de l ensemble abbatial ; construction de 150 à 200 logements dont 20 % de logements sociaux ; aménagements de circulations douces piétons/ vélos ; requalification et réaffectation des écuries à un usage commun (à déterminer) ; reconquête des bords de Loir. La finalisation d une zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager constituera le cadre de cet aménagement. Elle en garantira la qualité, sans pourtant renoncer à formuler des propositions contemporaines. Photo aérienne du quartier

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Commune du Blanc-Mesnil Plan Local d Urbanisme Pièce n 3 : Orientations d Aménagement et de Programmation (OAP) Vu pour être annexé à la Délibération du Conseil Municipal du 16 juillet 2015 arrêtant le

Plus en détail

MARSEILLE MECENAT. Marseille Patrimoine 2013-2020. Conférence de presse Lundi 5 décembre 2011 à 12h00 Hôtel de Ville - Marseille 2 e

MARSEILLE MECENAT. Marseille Patrimoine 2013-2020. Conférence de presse Lundi 5 décembre 2011 à 12h00 Hôtel de Ville - Marseille 2 e MARSEILLE MECENAT Marseille Patrimoine 2013-2020 Conférence de presse Lundi 5 décembre 2011 à 12h00 Hôtel de Ville - Marseille 2 e I. Marseille Mécénat II. Marseille Patrimoine 2013-2020 III. Devenir Mécène

Plus en détail

6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat

6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat 6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat Des objectifs généraux de développement 2016-2026 Un objectif démographique

Plus en détail

Commune de : BEAUCROISSANT. Vu pour être annexé à la délibération. du Conseil Municipal. en date du :

Commune de : BEAUCROISSANT. Vu pour être annexé à la délibération. du Conseil Municipal. en date du : Avril 2013 Commune de : BEAUCROISSANT Orientation d Aménagement et de Programmation Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du : Approuvant la modification du Plan Local d Urbanisme

Plus en détail

nous préparons l avenir

nous préparons l avenir Ensemble, nous préparons l avenir Une situation contrainte Entre l aéroport et le lac, le développement de Saint-Aignan-de-Grandlieu est soumis à des règles strictes. Commune périurbaine du sud-ouest de

Plus en détail

PROJET DE ZONE D AMÉNAGEMENT CONCERTÉ JANVIER 2013 WATTRELOS. Projet de requalification du centre-ville DOSSIER DE CONCERTATION

PROJET DE ZONE D AMÉNAGEMENT CONCERTÉ JANVIER 2013 WATTRELOS. Projet de requalification du centre-ville DOSSIER DE CONCERTATION PROJET DE ZONE D AMÉNAGEMENT CONCERTÉ JANVIER 2013 WATTRELOS Projet de requalification du centre-ville DOSSIER DE CONCERTATION SOMMAIRE I.Contexte et histoire du projet II. Les objectifs du projet III.

Plus en détail

AMENAGEMENT DU QUARTIER DU CHAMP DE MONSIEUR

AMENAGEMENT DU QUARTIER DU CHAMP DE MONSIEUR AMENAGEMENT DU QUARTIER DU CHAMP DE MONSIEUR 2 Contexte Compte tenu : o De la superficie de la réserve foncière communale à laquelle se rajoutent des zones à urbaniser à plus ou moins long terme inscrites

Plus en détail

L ESPLANADE : UN NOUVEAU PROJET A CO-CONSTRUIRE. Lancement de la démarche Dimanche 24 avril. Présentation. Mardi 19 avril 2016 à 10h30

L ESPLANADE : UN NOUVEAU PROJET A CO-CONSTRUIRE. Lancement de la démarche Dimanche 24 avril. Présentation. Mardi 19 avril 2016 à 10h30 L ESPLANADE : UN NOUVEAU PROJET A CO-CONSTRUIRE Lancement de la démarche Dimanche 24 avril Présentation Mardi 19 avril 2016 à 10h30 Service presse Ville de Grenoble Céline Motte 04 76 76 11 42 2 Les étapes

Plus en détail

Propositions présentées par le CIQ CEZANNE-VALLEE DE LA TORSE dans le cadre de la préparation du PLU d Aix-en-Provence

Propositions présentées par le CIQ CEZANNE-VALLEE DE LA TORSE dans le cadre de la préparation du PLU d Aix-en-Provence Propositions présentées par le CIQ CEZANNE-VALLEE DE LA TORSE dans le cadre de la préparation du PLU d Aix-en-Provence Février 2011 Mis à jour Octobre 2013 ContributionduCIQCézanne-ValléedelaTorseauPLUdelaVilled

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MARS 2012

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MARS 2012 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MARS 2012 POINT URBANISME Centre commercial Jeanne Hachette/Marat/Voltaire Clôture de l'opération de restructuration urbaine et commerciale et résiliation de la convention

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 6 novembre 2014 COMPTE-RENDU PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 6 novembre 2014 COMPTE-RENDU PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 6 novembre 2014 COMPTE-RENDU PRESSE Aménagement du terrain du Bel Air - Présentation du dossier de consultation des entreprises Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PLU D ESVRES-SUR-INDRE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION P 3 ORIENTATION 1 : UN CADRE DE VIE PRESERVE ET VALORISE P 4 Protéger les espaces naturels et les paysages p 4 Préserver le territoire agricole p 4 Prendre

Plus en détail

plan local d urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux

plan local d urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux plan local d urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux 4 L évaluation des incidences du projet sur l environnement 2. Un outil plus adapté à la mise en valeur du patrimoine 3. Une constructibilité

Plus en détail

RENOVATION URBAINE ET CONSERVATION DES SITES HISTORIQUES AU TOGO: OUTILS LEGISLATIFS ET PRATIQUES DE TERRAINS

RENOVATION URBAINE ET CONSERVATION DES SITES HISTORIQUES AU TOGO: OUTILS LEGISLATIFS ET PRATIQUES DE TERRAINS Titre de la communication : RENOVATION URBAINE ET CONSERVATION DES SITES HISTORIQUES AU TOGO: OUTILS LEGISLATIFS ET PRATIQUES DE TERRAINS Par TUBLU Komi N kégbé Fogâ Gestionnaire de Patrimoine Culturel

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d une crèche mixte Rue Paul Langevin parcelle 889 D 294

Cahier des charges pour la réalisation d une crèche mixte Rue Paul Langevin parcelle 889 D 294 mixte Rue Paul Langevin parcelle 889 D 294 S O M M A I R E 1. PRESENTATION DE L OPERATION DE LA ZAC DE CHATEAU GOMBERT 3 2. PRESENTATION DU TERRAIN 4 3. CONTRAINTES APPLICABLES AU PROJET 4 3.1. LES CONTRAINTES

Plus en détail

L opération Breteuil - Ségur. Avenue de Ségur. 12 juin 2015. Villa de Saxe. Villa de Ségur. Avenue Duquesne. Avenue de Breteuil

L opération Breteuil - Ségur. Avenue de Ségur. 12 juin 2015. Villa de Saxe. Villa de Ségur. Avenue Duquesne. Avenue de Breteuil L opération Breteuil - Ségur 12 juin 2015 Avenue de Ségur Villa de Saxe Villa de Ségur Avenue de Breteuil Avenue Duquesne UNE ÉQUIPE AU SERVICE D UN PROJET Covéa Immobilier : Société de Groupe d Assurance

Plus en détail

AMÉNAGEMENTS 2013. Des projets pour une ville en mouvement

AMÉNAGEMENTS 2013. Des projets pour une ville en mouvement AMÉNAGEMENTS 2013 Des projets pour une ville en mouvement Avenue de la Gare, aménagement de bâtiments publics, sécurisation de la route de la Rêche, requalification de la voirie du quartier de Pech Meja,,

Plus en détail

Le contexte. Pour mémoire

Le contexte. Pour mémoire Le contexte Un des objectifs principaux de la construction d un nouvel espace culturel était d offrir à Gap, ville de 40 000 habitants, métropole des Alpes du Sud et aux communes du Pays Gapençais, une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Première pierre du programme Le Castellane au cœur de la ZAC Castellane à Sathonay-Camp

DOSSIER DE PRESSE. Première pierre du programme Le Castellane au cœur de la ZAC Castellane à Sathonay-Camp DOSSIER DE PRESSE Première pierre du programme Le Castellane au cœur de la ZAC Castellane à Sathonay-Camp 13 mai 2016 1 BPD Marignan pose la première pierre du programme Le Castellane à Sathonay-Camp Le

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER

ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER Smaf PROGRAMME FONCIER 13 2009-20 -2013 QUINQUENN UENNAL SOMMAIRE 1. L Etablissement 2. Documents de planification 3. Outils fonciers 4. Bilan du programme 2004-2008 5. Programmation

Plus en détail

Nouvelle maîtrise d œuvre

Nouvelle maîtrise d œuvre D O S S I E R D E P R E S S E décembre 2015 lancement de CONSULTATION Nouvelle maîtrise d œuvre île de Nantes www.iledenantes.com La Samoa va choisir un nouvel urbaniste pour l île de Nantes Entamé depuis

Plus en détail

BORDEAUX, PORT DE LA LUNE, UN GRAND ENSEMBLE URBAIN DU PATRIMOINE MONDIAL

BORDEAUX, PORT DE LA LUNE, UN GRAND ENSEMBLE URBAIN DU PATRIMOINE MONDIAL BORDEAUX, PORT DE LA LUNE, UN GRAND ENSEMBLE URBAIN DU PATRIMOINE MONDIAL Anne-Laure Moniot, Chef de Projet Patrimoine mondial, Direction générale de l aménagement, Mairie de Bordeaux. Bordeaux, port de

Plus en détail

Pays du Val d Adour. Projet Culturel de Territoire. Axes de développement

Pays du Val d Adour. Projet Culturel de Territoire. Axes de développement Pays du Val d Adour Projet Culturel de Territoire Axes de développement SOMMAIRE Projet Culturel du Val d Adour : rappel des objectifs et de la méthode p. 3 Les axes proposés au regard de l état des lieux

Plus en détail

Bilan financier synthétique 2014

Bilan financier synthétique 2014 Bilan financier synthétique 2014 Comment lire le bilan La DRAC gère 4 programmes déclinés en actions et sous-actions Programme 131 Création Programme 175 Patrimoines Programme 224 Transmission des savoirs

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

PROJET DE RENOVATION URBAINE DE LA VILLE DE MATOURY

PROJET DE RENOVATION URBAINE DE LA VILLE DE MATOURY PROJET DE RENOVATION URBAINE DE LA VILLE DE MATOURY QUARTIERS DE COPAYA, SUD BOURG, MAKOUPY Forum inter Régional des Acteurs de la Rénovation Urbaine Mise en œuvre des opérations d aménagement dans le

Plus en détail

ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIECE 3-12 SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX

ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIECE 3-12 SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIECE 3-12 SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX 1 LE SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX LOCALISATION GEOGRAPHIQUE DU SECTEUR CONCERNE

Plus en détail

Suite de l atelier d urbanisme Haut-Brion/Peybouquey/Médoquine

Suite de l atelier d urbanisme Haut-Brion/Peybouquey/Médoquine Pôle du développement urbain durable Service urbanisme Suite de l atelier d urbanisme Haut-Brion/Peybouquey/Médoquine L atelier d urbanisme Haut- Brion/Peybouquey/Médoquine c est : une démarche souhaitée

Plus en détail

VILLE DE PLOMBIERES-LES-DIJON RÉVISION SIMPLIFIÉE DU PLU NOTICE DESCRIPTIVE DE L OPÉRATION A CARACTÈRE D INTÉRÊT GÉNÉRAL

VILLE DE PLOMBIERES-LES-DIJON RÉVISION SIMPLIFIÉE DU PLU NOTICE DESCRIPTIVE DE L OPÉRATION A CARACTÈRE D INTÉRÊT GÉNÉRAL VILLE DE PLOMBIERES-LES-DIJON RÉVISION SIMPLIFIÉE DU PLU NOTICE DESCRIPTIVE DE L OPÉRATION A CARACTÈRE D INTÉRÊT GÉNÉRAL Les objectifs du projet d'aménagement des Bords de l'ouche Dans la délibération

Plus en détail

RÉUNIONS DE QUARTIER 2015

RÉUNIONS DE QUARTIER 2015 RÉUNIONS DE QUARTIER 2015 DES RENDEZ VOUS ENTRE ELUS ET HABITANTS Document mis à jour le 26 mai 2015 EVREUX EN QUELQUES CHIFFRES 83 ème sur 100 en matière d attractivité : solde migratoire négatif : 1,6%

Plus en détail

La Timonière. Acigné 19. 18 logements intermédiaires au cœur d une extension urbaine

La Timonière. Acigné 19. 18 logements intermédiaires au cœur d une extension urbaine 19 La Timonière 19 18 logements intermédiaires au cœur d une extension urbaine 87 165 La Timonière 5 932 habitants Carte d identité de l opération Zac de la Timonière Localisation : - Ille-et-Vilaine (35)

Plus en détail

PLAN LOCAL d'urbanisme

PLAN LOCAL d'urbanisme PLAN LOCAL d'urbanisme Approuvé HOLTZWIHR 3. Orientations d Aménagement et de Programmation Le REVISION Approuvée par Délibération du Conseil Municipal du Le Maire SOMMAIRE Préambule... 2 1. La mise en

Plus en détail

Phase de concertation sur la modification du dossier initial de création de la ZAC des PIERRINS

Phase de concertation sur la modification du dossier initial de création de la ZAC des PIERRINS ZAC des PIERRINS Phase de concertation sur la modification du dossier initial de création de la ZAC des PIERRINS Réunion publique Auditorium Mercredi 22 juin 2011 Qu est-ce qu une ZAC? Code de l urbanisme

Plus en détail

Le Plan Local d Urbanisme

Le Plan Local d Urbanisme CONSEIL MUNICIPAL EXTRAORDINAIRE DU 1 er juin 2013 Le Plan Local d Urbanisme DIVONNE, VILLE VERTE Ville de Divonne-les-Bains SOMMAIRE 1. BILAN DU PLU DE 2006 À AUJOURD HUI 2. VERS UNE REVISION GENERALE

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

Capitale européenne ZAC DES DEUX RIVES. concertation octobre/novembre 2013. simulation d aménagement Crédit image : Reichen et Robert & Associés

Capitale européenne ZAC DES DEUX RIVES. concertation octobre/novembre 2013. simulation d aménagement Crédit image : Reichen et Robert & Associés Capitale européenne ZAC DES DEUX RIVES concertation octobre/novembre 2013 simulation d aménagement Crédit image : Reichen et Robert & Associés 1 Une zone d aménagement concerté Pour développer la ville

Plus en détail

Au coeur d une cité de caractère

Au coeur d une cité de caractère Résidence Seniors Les Jardins de Saint-Nicolas Nancy Centre (54) Au coeur d une cité de caractère Nancy, cité de charme Art Qualité de vie Patrimoine Une situation attractive Capitale de l'art Nouveau

Plus en détail

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Mardi 16 octobre 2012 Dossier de Presse 1 SOMMAIRE Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés page 3 Un

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Relatif à la vente de l immeuble sis 50 Bis et Ter et 52 Rue Alsace Lorraine. Dénommé «Villa Rose» ou «Villa d Agescy»

CAHIER DES CHARGES. Relatif à la vente de l immeuble sis 50 Bis et Ter et 52 Rue Alsace Lorraine. Dénommé «Villa Rose» ou «Villa d Agescy» CAHIER DES CHARGES Relatif à la vente de l immeuble sis 50 Bis et Ter et 52 Rue Alsace Lorraine Dénommé «Villa Rose» ou «Villa d Agescy» Direction Urbanisme/Foncier/Patrimoine 1 S O M M A I R E Photos

Plus en détail

Consultation publique sur le projet de renouvellement urbain du site de l ancienne caserne Montlaur à Bonifacio. du 23 février 2015 au 23 avril 2015.

Consultation publique sur le projet de renouvellement urbain du site de l ancienne caserne Montlaur à Bonifacio. du 23 février 2015 au 23 avril 2015. Consultation publique sur le projet de renouvellement urbain du site de l ancienne caserne Montlaur à Bonifacio du 23 février 2015 au 23 avril 2015. La Collectivité Territoriale de Corse et la Mairie de

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 11 avril 2011

Délibération au Conseil Municipal du lundi 11 avril 2011 17 Délibération au Conseil Municipal du lundi 11 avril 2011 Ilot Wollek : vente de terrain au profit de Vauban conseil pour la réalisation d'un programme immobilier mixte logements-bureaux-commerces de

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Prenant la suite du Plan d Occupation des Sols (POS) actuel, le Plan Local d Urbanisme (PLU) formalise les intentions d aménagement de la ville de Villiers-sur-Marne pour les 10-15

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

Sommaire. . Origine de la commande et du commanditaire. Etude du site et de l environnement. Architectes. I/ Le projet, analyse historique

Sommaire. . Origine de la commande et du commanditaire. Etude du site et de l environnement. Architectes. I/ Le projet, analyse historique Le Centre Pompidou Sommaire I/ Le projet, analyse historique. Origine de la commande et du commanditaire. Etude du site et de l environnement. Architectes II/ Analyse architecturale III/ Interprétation

Plus en détail

L histoire des arts à l école

L histoire des arts à l école Renseignements et réservations Les réservations sont à effectuer à la maison du patrimoine au moins quinze jours à l avance : 02 98 95 52 48. Tarif : 50e / classe Les projets sont élaborés avec les médiateurs

Plus en détail

Nouveaux regards sur la ville

Nouveaux regards sur la ville Nouveaux regards sur la ville «Réponse aux particuliers» 1 Grand colloque Bimby 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 www.bimby.fr Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville 1 BIMBY

Plus en détail

CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE. Présentation de la version votée le 20/12/07

CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE. Présentation de la version votée le 20/12/07 CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE Présentation de la version votée le 20/12/07 Les différents documents La charte : fixe les objectifs et niveaux d excellence pour l éco-quartier => soumis aux

Plus en détail

PROJET URBAIN DURABLE // Aménagement de la ZACC du terril du Piron/

PROJET URBAIN DURABLE // Aménagement de la ZACC du terril du Piron/ PROJET URBAIN DURABLE // Aménagement de la ZACC du terril du Piron/ MCUAT/ Faculté des sciences appliquées / Année 2009-2010 LABRIQUE Julie 1// INRTODUCTION / - Mettre en œuvre la ZACC du terril du Piron

Plus en détail

Concours placé sous l égide de l UIA (Union Internationale des Architectes)

Concours placé sous l égide de l UIA (Union Internationale des Architectes) LANCEMENT D UN CONCOURS POUR LA REALISATION D UN CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE FORMATION AUX METIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE - Ville nouvelle de Chwiter- Marrakech Concours placé sous l égide de l UIA (Union

Plus en détail

Les études préalables

Les études préalables Les études préalables Décidée dès 2001, la rénovation a fait l objet de trois ans de consultations et d études préalables. Le programme technique détaillé a été approuvé par le Conseil municipal de janvier

Plus en détail

PONTARLIER. Stratégie Globale. d Aménagement. Urbain

PONTARLIER. Stratégie Globale. d Aménagement. Urbain PONTARLIER Stratégie Globale d Aménagement Urbain Édito de Christian POURNY, Adjoint au Maire en charge de l Urbanisme La définition et la mise en œuvre d une Stratégie Globale d Aménagement Urbain visent

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Département du Puy-de-Dôme PLAN LOCAL D URBANISME - Commune d Orcet - - Date : Décembre 2015-2-2. ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION Mairie d Orcet 11, Place Henri Romeuf 63670 ORCET Tel :

Plus en détail

PARC NATUREL RÉGIONAL DE LA MARTINIQUE. Aménagement du domaine d Estripault Programmation de la deuxième tranche de travaux

PARC NATUREL RÉGIONAL DE LA MARTINIQUE. Aménagement du domaine d Estripault Programmation de la deuxième tranche de travaux PARC NATUREL RÉGIONAL DE LA MARTINIQUE Aménagement du domaine d Estripault Programmation de la deuxième tranche de travaux Étude de définition des équipements de découverte en forêt et des espaces d animation,

Plus en détail

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement.

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement. Sommaire introduction 1) éléments de contexte 2) état des lieux 3) enjeux du projet 4) programme 5) scénarios d aménagement 6) calendrier 7) prochaine réunion publique Introduction : politique de restructuration

Plus en détail

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3-1 : Meudon-sur-Seine

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3-1 : Meudon-sur-Seine DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE Approuvé le 13 avril 2010 Modification n 1 du 24 octobre 2013 Modification n 2 du 2 juillet 2015 Modification n 3 du 2 juillet 2015 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

AU TRAITE DE CONCESSION D AMENAGEMENT ENTRE LA COMMUNAUTE URBAINE ET BOUYGUES IMMOBILIER POUR L AMENAGEMENT DE LA ZAC LA BERGE DU LAC A BORDEAUX

AU TRAITE DE CONCESSION D AMENAGEMENT ENTRE LA COMMUNAUTE URBAINE ET BOUYGUES IMMOBILIER POUR L AMENAGEMENT DE LA ZAC LA BERGE DU LAC A BORDEAUX AVENANT n 2 AU TRAITE DE CONCESSION D AMENAGEMENT ENTRE LA COMMUNAUTE URBAINE ET BOUYGUES IMMOBILIER POUR L AMENAGEMENT DE LA ZAC LA BERGE DU LAC A BORDEAUX 1/10 ENTRE : La Communauté Urbaine de Bordeaux,

Plus en détail

Soirée d'information sur le secteur du bois de l'équerre

Soirée d'information sur le secteur du bois de l'équerre consultations citoyennes Soirée d'information sur le secteur du bois de l'équerre 2 novembre 2015 19 h à 21 h / école l'équinoxe La Ville de Laval a le plaisir de vous présenter les grandes lignes d un

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales 1 COMMUNE D UCEL PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT : CANTON : COMMUNE : Ardèche Vals les Bains Ucel P.A.D.D ( Projet d A ménagement et de Développement D urable) Les orientations

Plus en détail

SYBARVAL. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC. Document d Aménagement Commercial

SYBARVAL. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC. Document d Aménagement Commercial Département de la Gironde Préfecture de la Gironde Syndicat Intercommunal du Bassin d Arcachon et du Val de l Eyre SYBARVAL ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC Document d Aménagement Commercial du 17 décembre

Plus en détail

Contact presse Corine BUSSON-BENHAMMOU Responsable relations presse Ville d Angers et Angers Loire Métropole - 02 41 05 40 33

Contact presse Corine BUSSON-BENHAMMOU Responsable relations presse Ville d Angers et Angers Loire Métropole - 02 41 05 40 33 Contact presse Corine BUSSON-BENHAMMOU Responsable relations presse Ville d Angers et Angers Loire Métropole - 02 41 05 40 33 corine.busson-benhammou@ville.angers.fr Angers : une métropole en développement

Plus en détail

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19)

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) Le projet s inscrit dans une démarche durable prenant largement en compte le contexte du projet (économique, social

Plus en détail

PROJET COEUR DE VILLE

PROJET COEUR DE VILLE PROJET COEUR DE VILLE Atelier n 4 du 11 juin 2013 Un avenir à imaginer ensemble DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGÉ D i r e c t i o n d e l A m é n a g e m e n t e t d u C a d r e d e V i e S e r v i c e U

Plus en détail

ZAC Malakoff Centre Dossier de réalisation

ZAC Malakoff Centre Dossier de réalisation Grand Projet de Ville Malakoff Pré Gauchet ZAC Malakoff Centre Dossier de réalisation Janvier 2011 Source : Atelier Ruelle Page 1 sur 17 Sommaire 1 Rapport de présentation... 3 1.1 Objet de l opération...

Plus en détail

La Bibliothèque nationale du Québec, les interactions entre le le nouveau bâtiment de la la Grande bibliothèque et et son quartier d insertion.

La Bibliothèque nationale du Québec, les interactions entre le le nouveau bâtiment de la la Grande bibliothèque et et son quartier d insertion. La Bibliothèque nationale du Québec, les interactions entre le le nouveau bâtiment de la la Grande bibliothèque Bibliothèque et et son quartier d insertion. Mémoire présenté par la Bibliothèque nationale

Plus en détail

LA CASERNE DE REUILLY

LA CASERNE DE REUILLY LA CASERNE DE REUILLY Création d un nouveau quartier en plein cœur de Paris 2 hectares en mutation Par son emplacement, au cœur du 12 e arrondissement de Paris, et son caractère architectural et historique,

Plus en détail

strasbourg strasbourg à la croisée des chemins capitale de l europe www.ovelia-senior-strasbourg.com Une ville où il fait bon vivre

strasbourg strasbourg à la croisée des chemins capitale de l europe www.ovelia-senior-strasbourg.com Une ville où il fait bon vivre une ville aux portes de l allemagne «AU NORD-EST DE L HEXAGONE, L ALSACE ILLUSTRE LA RICHESSE ET LA DIVERSITÉ DU PATRIMOINE FRANCO-ALLEMAND. À LA FOIS SINGULIÈRE ET PRÉSERVÉE, ELLE COMPTE PARMI LES RÉGIONS

Plus en détail

Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire

Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire erergere Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire Jeudi 10 décembre 2015 - REUNION PUBLIQUE Compte-rendu 53 Personnes présentes Mot d accueil et introduction par Mme HAMARD

Plus en détail

Les hauts de Chambéry

Les hauts de Chambéry Les hauts de Chambéry JANVIER 011 Les hauts de Chambéry Un quartier de ville, un quartier de vie La rénovation urbaine des Hauts de Chambéry vient de franchir une étape capitale. Parallèlement à la réalisation

Plus en détail

MONUMENT HISTORIQUE ARRAS

MONUMENT HISTORIQUE ARRAS MONUMENT HISTORIQUE ARRAS MONUMENT HISTORIQUE Photo détail Schramm est le nom donné en 1886 à l ensemble de corps de casernes composant le Quartier des Esplanades, en souvenir de deux généraux qui s illustrèrent

Plus en détail

PREEMPTION COMMERCIALE

PREEMPTION COMMERCIALE PREEMPTION COMMERCIALE CONSTAT : Le droit de préemption urbain permet à une collectivité territoriale de se substituer à l acquéreur lors de la vente de biens. Seuls, les biens immobiliers sont visés.

Plus en détail

Lachine Est. Un enjeu intersectoriel du développement social de l arrondissement. 05/12/13 Lachine Est

Lachine Est. Un enjeu intersectoriel du développement social de l arrondissement. 05/12/13 Lachine Est Lachine Est Un enjeu intersectoriel du développement social de l arrondissement Localisation : parcelles M-346 - M-347 Quelques chiffres Superficie : ± 50,7 hectares ( 94 terrains de football) Superficie

Plus en détail

budget primitif 2015 économie scolaire petite enfance jeunesse sports social

budget primitif 2015 économie scolaire petite enfance jeunesse sports social économie budget primitif 2015 scolaire petite enfance jeunesse sports Le budget primitif 2015 : entre rigueur et maintien du niveau de service social Avec un montant total de 38 millions d euros, le budget

Plus en détail

L OIN et la zone commerciale d Orgeval

L OIN et la zone commerciale d Orgeval L OIN et la zone commerciale d Orgeval En 2007, Orgeval a choisi d adhérer à l Opération d Intérêt National (qui regroupe 51 communes), pour sa zone commerciale. L OIN Seine Aval n intervient donc que

Plus en détail

Un campus de formation et de recherche en sciences humaines et sociales pour le XXI e siècle

Un campus de formation et de recherche en sciences humaines et sociales pour le XXI e siècle Un campus de formation et de recherche en sciences humaines et sociales pour le XXI e siècle En 2016, un nouveau campus de formation et de recherche s installe au nord de Paris et sur le territoire de

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013 POINT CULTURE Centre Dramatique National du Val-de-Marne Implantation du TQI/CDN du Val-de-Marne en préfiguration à la Manufacture des Œillets Plan de financement

Plus en détail

Centre-ville de Brest

Centre-ville de Brest ÉTUDE D UNE AIRE DE MISE EN VALEUR DE L ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE Centre-ville de Brest Les travaux de toute nature dans le centre-ville ces dernières années, qu ils soient d initiative publique ou

Plus en détail

Mémoire de Projet Montréal. Village Griffintown. relatif au projet. Mars 2008. www.projetmontreal.org

Mémoire de Projet Montréal. Village Griffintown. relatif au projet. Mars 2008. www.projetmontreal.org Mémoire de Projet Montréal relatif au projet Village Griffintown Mars 2008 Préambule Rien dans ce mémoire ne doit être vu ou interprété comme un blâme adressé au promoteur du projet Village Griffintown.

Plus en détail

SOMMAIRE : Secteur «Promenade des Impressionnistes»... 2. Secteur «Bois de Launay»... 4. Secteur «Rue Bommelle»... 6

SOMMAIRE : Secteur «Promenade des Impressionnistes»... 2. Secteur «Bois de Launay»... 4. Secteur «Rue Bommelle»... 6 SOMMAIRE : Secteur «Promenade des Impressionnistes»... 2 Secteur «Bois de Launay»... 4 Secteur «Rue Bommelle»... 6 Orientations d Aménagement relatives à certains secteurs Approbation 3 février 2011 Page

Plus en détail

Pièce 4. Orientations particulières d aménagement. Décembre 2007. Cabinet Jean-Yves MARTIN

Pièce 4. Orientations particulières d aménagement. Décembre 2007. Cabinet Jean-Yves MARTIN Pièce 4 Orientations particulières d aménagement Décembre 2007 Cabinet Jean-Yves MARTIN SOMMAIRE LOCALISATION DES SECTEURS DE PROJET...3 VIEIL ORLY...4 AVIATEURS...5 PIERRE AU PRETRE...6 LES ROSES...7

Plus en détail

Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes

Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes Parc national de La Réunion Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes Projet pédagogique d éducation à l environnement pour un développement durable (2012-2013) 1. Présentation

Plus en détail

PRÉAVIS N 74 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N 74 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS N 74 AU CONSEIL COMMUNAL Vente d une surface de 268 m 2 comprenant la parcelle N o 1191 et une fraction de la parcelle N o 419, au prix de CHF 2'000'000.-, pour l extension de l Hôtel Real à Rive,

Plus en détail

À L OCCASION DU SIMI 2014, SOPIC PRÉSENTE DIGITAL, SON NOUVEAU PROGRAMME DE BUREAUX À MONTREUIL

À L OCCASION DU SIMI 2014, SOPIC PRÉSENTE DIGITAL, SON NOUVEAU PROGRAMME DE BUREAUX À MONTREUIL SPÉCIAL SIMI STAND E71 NIVEAU 2 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 2 décembre 2014 À L OCCASION DU SIMI 2014, SOPIC PRÉSENTE DIGITAL, SON NOUVEAU PROGRAMME DE BUREAUX À MONTREUIL 6 000 m 2 de bureaux dans

Plus en détail

GUIDE COMMERCE MARS 2013

GUIDE COMMERCE MARS 2013 MARS 2013 GUIDE COMMERCE GUIDE COMMERCE SOMMAIRE... 1 PREAMBULE : STATUT DU DOCUMENT... 3 OBJECTIF 1 : RAPPROCHER LES LIEUX DE CONSOMMATION DES LIEUX D HABITAT... 5 OBJECTIF 2 : REEQUILIBRER LA REPARTITION

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES. Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue»

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES. Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue» 2 AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue» 4 Belle vue : le site Pérenchies Rue de la Prévôté Le site représente pour la commune

Plus en détail

ZAC DE L HORLOGE. Réunion publique Quartier du Bas-Pays 20 novembre 2014

ZAC DE L HORLOGE. Réunion publique Quartier du Bas-Pays 20 novembre 2014 ZAC DE L HORLOGE Réunion publique Quartier du Bas-Pays 20 novembre 2014 51 ha à proximité de Paris, au bord duromainville canal de - ZAC DE l Ourcq L HORLOGE Secteur «forêt tertiaire» Secteur Parc d activité

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME --== ==-- COMPTE RENDU DE L ATELIER THEMATIQUE ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE DU 14 MARS 2009 Salle du Conseil Mairie de Bures Le présent compte-rendu tient compte des réflexions

Plus en détail

VAL DE LOIRE PATRIMOINE MONDIAL

VAL DE LOIRE PATRIMOINE MONDIAL Conférence territoriale Val de Loire- Patrimoine Mondial 2 juillet 2008 VAL DE LOIRE PATRIMOINE MONDIAL PLAN DE GESTION LES ENJEUX DE L INSCRIPTION Un engagement de l État à gérer en préservant et valorisant

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Projet de redéveloppement du site de la gare-hôtel Viger

Projet de redéveloppement du site de la gare-hôtel Viger Projet de la gare Viger Doc. 5.1 Projet de redéveloppement du site de la gare-hôtel Viger Présenté à la commission chargée de mener la consultation publique Par : Marc Breton Contexte Vente du site par

Plus en détail

EXTRAITS DES OAP OAP : ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION

EXTRAITS DES OAP OAP : ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION COMMUNE DE CHALONNES-SUR-LOIRE (49) Modification n 1 EXTRAITS DES OAP OAP : ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION Révision n 1 du PLU approuvée le 09 juillet 2012 Modification simplifiée n 1 approuvée

Plus en détail

SOMMAIRE 4. LES AUTRES ACTIONS CONDUITES SUR LE QUARTIER. P.5 1. CE QUI A ETE FAIT P.3 2. LES EVOLUTIONS DU PROJET D AMENAGEMENT... P.

SOMMAIRE 4. LES AUTRES ACTIONS CONDUITES SUR LE QUARTIER. P.5 1. CE QUI A ETE FAIT P.3 2. LES EVOLUTIONS DU PROJET D AMENAGEMENT... P. DOSSIER DE PRESSE Le Projet de Rénovation Urbaine du quartier d Haussonville Conseil Municipal du 21 février 2011 Grand Salon de l Hôtel de Ville 16h Page 1 sur 6 SOMMAIRE 1. CE QUI A ETE FAIT P.3 2. LES

Plus en détail

Conseil de quartier de Saint-Sacrement. 399, rue Saint-Joseph Est Québec (Québec) G1K 8E2. Téléc. : 641-6576. Téléphone et courriel

Conseil de quartier de Saint-Sacrement. 399, rue Saint-Joseph Est Québec (Québec) G1K 8E2. Téléc. : 641-6576. Téléphone et courriel ÉTUDE DE REQUALIFICATION DU CHEMIN SAINTE-FOY ARRONDISSEMENT DE LA CITÉ QUARTIERS MONTCALM ET SAINT-SACREMENT Note au lecteur Mesdames, Messieurs, L'étude de requalification du chemin Sainte-Foy a été

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-224 QPC du 24 février 2012. Coordination pour la sauvegarde du bois de Boulogne

Commentaire. Décision n 2011-224 QPC du 24 février 2012. Coordination pour la sauvegarde du bois de Boulogne Commentaire Décision n 2011-224 QPC du 24 février 2012 Coordination pour la sauvegarde du bois de Boulogne (Validation législative de permis de construire) La Conseil d État a renvoyé au Conseil constitutionnel

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Pourtant cette réponse architecturale repose sur des problématiques concrètes, que pose la maison individuelle et son empreinte.

NOTICE EXPLICATIVE. Pourtant cette réponse architecturale repose sur des problématiques concrètes, que pose la maison individuelle et son empreinte. C2XM25 NOTICE EXPLICATIVE Pour ce concours d idée d architecture «DUMANE IN CASA», nous vous proposons un projet que nous avons nommé : «Trois points de suspension». «Trois points de suspension» est un

Plus en détail

Arrondissement d Ahuntsic-Cartierville. Le 27 novembre 2012, de 19 h à 21 h 30 Bureau d arrondissement COMPTE RENDU

Arrondissement d Ahuntsic-Cartierville. Le 27 novembre 2012, de 19 h à 21 h 30 Bureau d arrondissement COMPTE RENDU Arrondissement d Ahuntsic-Cartierville Le 27 novembre 2012, de 19 h à 21 h 30 Bureau d arrondissement COMPTE RENDU Plus d une centaine de personnes ont pris part à la soirée Demain Montréal de l arrondissement

Plus en détail

et de l Artisanat de Saint-André

et de l Artisanat de Saint-André Ville de Saint-André-Lez-Lille U n i on C o mmerc i a l e & A rt i s a n a l e D e S a i n t - An d ré Charte de Développement du Commerce et de l Artisanat de Saint-André CHARTE DE DEVELOPPEMENT COMMERCIAL

Plus en détail

CONSULTATION D ACQUEREURS EN VUE DE LA CESSION D UN TERRAIN

CONSULTATION D ACQUEREURS EN VUE DE LA CESSION D UN TERRAIN VILLE DE PUTEAUX DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE CONSULTATION D ACQUEREURS EN VUE DE LA CESSION D UN TERRAIN SITE D UNE CONTENANCE D ENVIRON 999m² SITUE AU 91 BD Richard Wallace et 31 rue Rouget de Lisle

Plus en détail

INAUGURATION DU NOUVEAU CENTRE COMMERCIAL CLODION-TORCATIS QUARTIER DU VERNET - PERPIGNAN (66)

INAUGURATION DU NOUVEAU CENTRE COMMERCIAL CLODION-TORCATIS QUARTIER DU VERNET - PERPIGNAN (66) DOSSIER DE PRESSE 18 MAI 2015 INAUGURATION DU NOUVEAU CENTRE COMMERCIAL CLODION-TORCATIS QUARTIER DU VERNET - PERPIGNAN (66) 1/8 Sommaire Communiqué de presse... 3 1. Un quartier qui achève sa mutation...

Plus en détail