RAPPORT DE GESTION Table des matières Avis concernant les déclarations prospectives

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT DE GESTION Table des matières Avis concernant les déclarations prospectives"

Transcription

1 RAPPORT DE GESTION Table des matières Aperçu de nos activités 2 Deuxième trimestre en bref 2 Sommaire des résultats 2 Objectifs stratégiques 3 Mise à jour de nos perspectives financières pour Analyse des activités 6 Comptes consolidés du résultat 6 Analyse de la performance des divisions 9 Sommaire des résultats trimestriels 13 Situation de trésorerie et sources de financement 14 Sommaire des flux de trésorerie 14 Gestion du capital 16 Estimations et hypothèses comptables critiques 18 Modifications des méthodes comptables 18 Notre cadre réglementaire 18 Risques et incertitudes 20 Mesures de la performance non définies par les IFRS 21 Contrôles et procédures 21 Dividende du troisième trimestre 21 Le présent rapport de gestion (le «rapport de gestion») portant sur nos résultats financiers commente nos activités, notre performance et notre situation financière pour les trimestres («T2») et les semestres («depuis le») clos les 30 juin 2011 et Ce rapport de gestion est fondé sur les états financiers établis après l adoption des Normes internationales d information financière («IFRS»). Avant 2011, nos états financiers consolidés étaient présentés conformément aux anciens principes comptables généralement reconnus («PCGR») du Canada. Sauf indication contraire, tous les montants sont présentés en dollars canadiens et conformément aux IFRS. Sauf indication contraire, le présent rapport de gestion pour le trimestre et le semestre (la «période intermédiaire») clos le 30 juin 2011 est daté du 4 août En préparant ce rapport de gestion, nous avons tenu compte de l information disponible jusqu au 4 août Dans ce rapport de gestion, les expressions «nous» et «notre/nos» désignent Manitoba Telecom Services Inc. (la «Société» ou «MTS Allstream»). Ce rapport de gestion intermédiaire devrait être lu parallèlement à nos états financiers consolidés résumés intermédiaires pour le semestre clos le 30 juin Nous vous recommandons également de consulter le rapport de gestion qui accompagne nos états financiers consolidés audités pour clos le 31 décembre 2010 qui est daté du 3 mars Vous pourrez également trouver d autres renseignements sur nous, notamment notre notice annuelle pour clos le 31 décembre 2010 et datée du 3 mars 2011, sur notre site Web au et sur SEDAR au Avis concernant les déclarations prospectives Le présent rapport de gestion intermédiaire contient des déclarations et de l information prospectives (collectivement, les «déclarations») quant à l orientation de notre entreprise, à nos occasions d affaires, à nos activités opérationnelles, à nos objectifs financiers, de même qu à notre performance, nos résultats financiers, nos flux de trésorerie et nos distributions aux actionnaires futurs qui peuvent varier en fonction de risques et d incertitudes et qui font l objet d hypothèses. Par conséquent, les résultats réels futurs pourraient différer considérablement de toute conclusion, prévision ou projection comprise dans ces déclarations prospectives. Par exemple, des déclarations dites prospectives comporteront des termes comme «croire», «s attendre à», «projeter», «prévoir», «devoir», «pouvoir», «viser», «objectif», «avoir l intention de», «planifier», «perspectives», «à venir», ainsi que d autres expressions similaires. Les facteurs susceptibles d être à l origine d écarts importants entre les résultats réels et les occasions attendues comprennent, sans toutefois s y limiter, ceux qui sont décrits dans notre rapport de gestion annuel de Il est à noter que les déclarations prospectives représentent nos attentes en date des présentes. Nous déclinons toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser l une ou l autre des déclarations prospectives, que ce soit en raison de nouveaux éléments d information, d événements futurs ou pour quelque autre motif, sauf lorsque la loi l exige. Le présent rapport de gestion intermédiaire et l information financière qu il contient ont été examinés par notre comité d audit et approuvés par notre conseil d administration. Manitoba Telecom Services Inc. 1 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

2 APERÇU DE NOS ACTIVITÉS MTS Allstream est un fournisseur national important de solutions de télécommunications au Canada et le leader du marché au Manitoba. Notre Société compte deux unités d affaires principales : MTS, qui exerce ses activités au Manitoba, et Allstream, qui exerce ses activités à l échelle nationale. Nos actions ordinaires sont inscrites à la cote de la Bourse de Toronto (symbole boursier : MBT) et notre site Web se trouve à l adresse MTS MTS occupe le premier rang dans tous les segments du marché des télécommunications du Manitoba et fournit une gamme complète de services sans fil, de services Internet haute vitesse, de services de télévision sur protocole Internet («télé IP»), de services de convergence sur protocole Internet («IP»), de services de communications unifiées, de services de sécurité, de services de surveillance d alarme résidentielle, ainsi que de services d accès locaux et interurbains. Aucun fournisseur de la province ne fournit un éventail de produits aussi complet. MTS fournit des services à des clients résidentiels et commerciaux au Manitoba. Allstream Allstream est un chef de file dans les marchés nationaux des entreprises et de gros, et elle offre aux petites, moyennes et grandes entreprises, ainsi qu aux organisations gouvernementales, un portefeuille de solutions de télécommunications s adaptant à leurs besoins. Les principaux produits d Allstream sont des services de communications IP, des services de communications unifiées, des services de connectivité relatifs à la voix et aux données, ainsi que des services de sécurité. Allstream exploite un important réseau national de fibre optique à large bande, qui s étend sur kilomètres, et offre des connexions internationales grâce à des alliances stratégiques et à des ententes d interconnexion avec d autres fournisseurs de services internationaux. DEUXIÈME TRIMESTRE EN BREF Sommaire des résultats (en millions de dollars, sauf le RPA et les dépenses d investissement/produits) T T T T T Produits 443,7 439,3 446,7 451,0 442,9 BAIIA 1 150,8 149,8 135,5 159,9 138,8 RPA 2 0,76 $ 0,67 $ 0,46 $ 0,76 $ 0,54 $ Flux de trésorerie disponibles 3 57,8 24,4 (64,1) 44,3 33,3 Dépenses d investissement/produits 12,3 % 15,4 % 29,0 % 17,4 % 17,6 % Conforme aux IFRS 1. Le BAIIA bénéfice avant intérêts, impôt, amortissement, autres produits (charges) est une mesure de la performance non conforme aux IFRS. Pour obtenir plus de renseignements, se reporter à la section intitulée «Mesures de la performance non définies par les IFRS». 2. Le calcul du résultat par action («RPA») est fondé sur un nombre moyen pondéré d actions en circulation de 65,4 millions pour le trimestre clos le 30 juin 2011, de 65,2 millions pour le trimestre clos le 31 mars 2011, de 64,9 millions pour le trimestre clos le 31 décembre 2010, de 64,7 millions pour le trimestre clos le 30 septembre 2010 et de 64,7 millions pour le trimestre clos le 30 juin L augmentation du nombre moyen pondéré d actions en circulation s explique principalement par la participation à notre régime de réinvestissement des dividendes. 3. Nous définissons les flux de trésorerie disponibles comme les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles, déduction faite des dépenses d investissement, et excluant les variations du fonds de roulement. Pour obtenir plus de renseignements, se reporter à la section intitulée «Mesures de la performance non définies par les IFRS». MTS et Allstream ont continué d afficher d excellents résultats au cours du deuxième trimestre de 2011, et les résultats pour le premier semestre de démontrent un rendement solide pour l ensemble des secteurs stratégiques. Avec une augmentation de 2,9 % des produits et une croissance du BAIIA de 6,8 % au deuxième trimestre de 2011, MTS s est appuyée sur les succès du premier trimestre de 2011 afin de continuer à offrir une fondation solide à la Société. MTS a tiré parti de sa position de chef de file en matière de produits et de ses capacités exceptionnelles à regrouper ses services pour faire face à la concurrence sur le marché, dégageant ainsi de solides résultats dans ses gammes de services sans fil, de services Internet haute vitesse et de services de télé IP. La croissance des produits au sein de ces secteurs stratégiques, Manitoba Telecom Services Inc. 2 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

3 combinée aux efforts soutenus de gestion des coûts, a contrebalancé la baisse des produits tirés des services traditionnels tout en soutenant la marge de BAIIA de MTS, qui à 51,5 %, est la meilleure du secteur. Les résultats d Allstream pour le deuxième trimestre de 2011 ont continué à refléter l amélioration continue des services de la Société, et notamment l augmentation de 10,6 % des produits tirés des services IP de réseau à marge élevée ainsi que les diminutions additionnelles de sa structure de coûts, partiellement contrebalancées par la baisse des produits tirés des services traditionnels. Nous avons continué à mettre en œuvre notre stratégie de gestion des gammes de services traditionnels afin d améliorer leur rentabilité et d accroître les flux de trésorerie positifs en abandonnant les services traditionnels à faible marge, en réduisant les coûts et en faisant migrer nos clients vers nos services IP. Au cours du premier semestre de 2011, la réorientation vers des services IP à marge élevée a permis à Allstream d augmenter son pourcentage de marge brute de 2,1 points de base pour le faire passer à 56,6 % ainsi que son pourcentage de marge du BAIIA de 5,4 points de base pour le faire passer à 13,9 %, démontrant ainsi le succès de notre stratégie en matière de services de convergence IP. Les produits consolidés, qui s établissaient à 443,7 M$ au deuxième trimestre de 2011 sont restés stables comparativement à ceux obtenus plus tôt au cours de et pour le deuxième trimestre de Les réductions gérées de nos services traditionnels ont été atténuées par une croissance de 9,6 % des services stratégiques de MTS (sans-fil, Internet haute vitesse et télé IP) et une croissance de 10,6 % des produits tirés des services IP d Allstream. Les augmentations du BAIIA au deuxième trimestre et pour le premier semestre de 2011 sont attribuables à la stabilité des produits consolidés, à l amélioration de notre structure de coûts, à l amélioration des marges d Allstream ainsi qu aux frais de restructuration et de migration de 12,6 M$ et de 8,2 M$ engagés au premier et au deuxième trimestres de 2010, respectivement. Compte non tenu de ces frais de restructuration et de migration, le BAIIA consolidé pour le premier semestre de 2011 a augmenté de 10,4 M$ ou 3,6 % par rapport à la période correspondante de Les augmentations du RPA sont principalement attribuables à la croissance du BAIIA et à la diminution de la dotation aux amortissements. Au cours du deuxième trimestre de 2011, nous avons comptabilisé un montant de 20,7 M$ au titre de crédits d impôt à l investissement additionnels à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental découlant de la réalisation de l audit de l Agence de revenu du Canada (l «ARC») pour les années d imposition 2005 à Ces crédits d impôt à l investissement additionnels à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental ont entraîné une diminution de 10,3 M$ de la charge d amortissement, laquelle a été partiellement contrebalancée par une charge d impôt de 2,7 M$ et s est traduite par une augmentation de 7,6 M$ du résultat net. Cette hausse depuis le a également subi l incidence de l augmentation des autres produits. Compte non tenu de l incidence de l ajustement au titre de crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental au premier semestre de 2011, le RPA s est établi à 1,31 $, soit une augmentation de 9,2 % comparativement à 1,20 $ pour la période correspondante de précédent, en excluant les frais de restructuration comptabilisés en L augmentation de 24,5 M$ des flux de trésorerie disponibles au deuxième trimestre de 2011 est principalement attribuable à la hausse du BAIIA et à la diminution des dépenses d investissement provenant de l ajustement non récurrent favorable de 20,7 M$ au titre de réclamations relatives à des crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental, partiellement contrebalancée par l augmentation des coûts d acquisition liés à notre réseau sans fil liée à la croissance des services de données sans fil comparativement à la période correspondante de L augmentation de 28,3 M$ des flux de trésorerie disponibles au premier semestre de 2011 est principalement attribuable à l augmentation du BAIIA et à la diminution des dépenses d investissement (incluant l incidence de l ajustement au titre des crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental), partiellement atténuée par une augmentation du financement au titre de la solvabilité des régimes de retraite et par l augmentation des coûts d acquisition liés à notre réseau sans fil comparativement à la période correspondante de L ajustement au titre de réclamations relatives à des crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental reflète l engagement de la direction à développer une gamme de produits à la fine pointe de la technologie pour l ensemble de nos services stratégiques. Les crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental seront utilisés au cours des exercices futurs, alors que la Société deviendra imposable. En excluant l incidence de l ajustement au titre des crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental, les flux de trésorerie disponibles ont augmenté de 3,8 M$ pour le deuxième trimestre et de 7,6 M$ pour le premier semestre de, comparativement aux périodes correspondantes de Manitoba Telecom Services Inc. 3 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

4 Notre ratio d intensité du capital était de 13,9 % au premier semestre de, en baisse par rapport à 17,4 % pour la période correspondante de En excluant l incidence des crédits d impôt à l investissement additionnels à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental, notre ratio d intensité sur les dépenses d investissements s est pour sa part établi à 16,2 % pour le premier semestre de. Ces ratios d intensité du capital correspondent à nos prévisions pour 2011, et ils incluent notre investissement continu dans le déploiement du réseau de fibre optique jusqu au domicile de MTS et à notre programme d investissement ciblé et fondé sur le taux de succès visant à étendre le réseau optique IP d Allstream. Mise à jour de nos perspectives financières pour 2011 En raison de nos résultats financiers positifs pour le deuxième trimestre et le premier semestre de 2011, la direction procède à une révision des fourchettes prévues pour les produits, le BAIIA et le RPA dans nos énoncés financiers de Perspectives financières pour 2011 Perspectives révisées pour 2011 Perspectives initiales pour 2011 Produits De 1,700 G$ à 1,780 G$ De 1,665 G$ à 1,765 G$ BAIIA De 580 M$ à 610 M$ De 550 M$ à 590 M$ RPA De 2,40 $ à 2,80 $ De 2,00 $ à 2,45 $ Flux de trésorerie disponibles Aucun changement 110 M$ à 150 M$ Dépenses d investissement Aucun changement De 16 % à 18 % des produits Nous avons augmenté notre fourchette des produits consolidés étant donné que MTS a dégagé, au cours du premier semestre de 2011, des produits tirés de ses services Internet et de ses services de télévision IP plus élevés que prévu en raison de la hausse des tarifs et de la diminution des abonnés profitant de forfaits promotionnels, ainsi que des produits tirés des services de données sans fil plus élevés que prévus. Nous prévoyons que le deuxième semestre de 2011 sera semblable au premier semestre de. Les produits tirés des services interurbains et services de données traditionnels d Allstream ont été plus élevés que prévu au cours du premier semestre de en raison de l augmentation des volumes, d un environnement d établissement des prix plus favorable et d un taux de désabonnement moins élevé que prévu. Nous prévoyons que cette tendance se poursuivra d ici la fin de. Nous avons augmenté notre fourchette du BAIIA principalement en raison du fait que les produits consolidés ont été plus élevés que prévu et que les charges de retraite hors trésorerie ont été moins élevées que prévu. Au cours du premier semestre de 2011, le résultat par action a augmenté principalement en raison de l augmentation du BAIIA et de la diminution de l amortissement découlant de l incidence de l ajustement des crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental. Ces éléments auront une incidence favorable sur le RPA pour Les flux de trésorerie disponibles devraient rester dans les fourchettes prévues dans les perspectives initiales. Le BAIIA plus élevé que prévu (déduction faite des charges de retraite hors trésorerie inférieures de 13 M$ aux prévisions) et l ajustement de 20,7 M$ des crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental seront partiellement contrebalancés par les paiements additionnels au titre de la solvabilité des régimes de retraite découlant du retard de la mise en place d une nouvelle réglementation fédérale en matière de régimes de retraite ainsi que par l augmentation plus importante que prévu des coûts d acquisition relatifs à notre réseau sans fil liée la croissance des services de données sans fil. Nous ne prévoyons pas effectuer d autres paiements au titre de la solvabilité des régimes de retraite au cours du reste de. Manitoba Telecom Services Inc. 4 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

5 Nous prévoyons que les dépenses d investissement resteront dans la fourchette initiale de 16 % à 18 % des produits. Au cours du premier semestre de 2011, les dépenses d investissement ont été moins élevées que prévu, ce qui s explique par l ajustement au titre de réclamations relatives à des crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental. En raison de la nature cyclique de notre programme de dépenses d investissement, les dépenses d investissement seront plus élevées au deuxième semestre de 2011 comparativement au premier semestre de. Objectifs stratégiques MTS Allstream s efforce de rester l un des principaux fournisseurs nationaux de solutions de télécommunications et le chef de file du marché au Manitoba. Pour cela, nous nous concentrerons sur trois objectifs stratégiques en Ces objectifs, une fois atteints, nous permettront de continuer à dégager des flux de trésorerie importants pour soutenir notre politique en matière de dividendes. Les progrès que nous avons faits relativement à nos trois objectifs stratégiques pendant le deuxième trimestre de 2011 sont présentés ci-après. 1. Conserver notre position de leader du secteur au Manitoba. Au Manitoba, notre position de chef de file du marché s explique par la forte reconnaissance de notre marque, la fidélité de notre clientèle, nos réseaux de distribution exclusifs, la position dominante de nos produits et nos capacités inégalées de regroupement de services. Pour maintenir la position dominante de nos produits, nous continuons à investir dans nos réseaux sans fil et à large bande et à améliorer nos capacités exceptionnelles de regroupement de services. Le 31 mars 2011, au Manitoba, nous avons lancé notre réseau sans fil 4G, qui offre aux clients une couverture de services vocaux et de données mobiles haute vitesse pour téléphones cellulaires pouvant atteindre 21 mégabits par seconde. Notre réseau 4G fournit des données haute vitesse à 97 % de la population du Manitoba, améliorant ainsi notre réseau EVDO (pour «Evolution Data Optimized») qui dessert 72 % de la population. Nous avons également lancé de nouveaux forfaits résidentiels et une nouvelle gamme de téléphones intelligents, notamment l iphone 4, lancé le 26 avril L étendue et la complexité de notre infrastructure sans fil au Manitoba nous procurent un net avantage concurrentiel. Nos services sans fil nous permettent d offrir des services groupés qui nous distinguent de nos concurrents tout en renforçant davantage la notoriété de la marque MTS. Pendant le deuxième trimestre de 2011, les produits tirés des services sans fil et notre produit moyen par utilisateur (le «PMU») ont augmenté de 8,9 % et de 3,8 % respectivement, comparativement à la période correspondante de Au deuxième trimestre de 2011, nous avons continué à investir dans notre infrastructure à large bande en déployant notre réseau de fibre optique jusqu au domicile. En 2010, nous avons annoncé que nous prévoyions investir 125 M$ au cours des cinq prochaines années afin de déployer notre réseau de fibre optique jusqu au domicile dans environ foyers dans plus de 20 collectivités du Manitoba. Selkirk, au Manitoba, est la première collectivité à profiter de notre réseau de fibre optique jusqu au domicile en vertu de cette initiative. Nous avons déployé notre réseau de fibre optique jusqu au domicile à Selkirk l an dernier et nous avons mis en œuvre la migration des clients à partir de notre réseau utilisant des installations en cuivre. Nous devrions atteindre notre objectif de migration pour. En 2011, nous déploierons notre réseau de fibre optique jusqu au domicile dans quatre nouvelles collectivités manitobaines où nous ne possédions pas encore de réseau de ligne d accès numérique à débit binaire très élevé («VDSL»). Un puissant réseau à large bande représente un avantage concurrentiel, il crée des occasions de croissance et permet à MTS de fournir des services Internet haute vitesse et des services de télé IP. Au deuxième trimestre de 2011, les produits tirés des services Internet et des services de télé IP de MTS ont affiché une hausse de 7,1 % et de 17,8 %, respectivement, tandis que le nombre d abonnés a augmenté de 1,5 % et de 2,3 %, respectivement, par rapport à la période correspondante de précédent. 2. Stimuler la croissance des services IP et améliorer la rentabilité. Allstream a continué à accroître les produits tirés de ses services de convergence IP et a enregistré une croissance de 10,6 % au deuxième trimestre de 2011 par rapport à la période correspondante de Nous appuyons cette croissance sur des investissements ciblés fondés sur le taux de succès, et nous avons relié 47 immeubles à notre réseau au cours du deuxième trimestre, ce qui a porté à le nombre total d immeubles équipés de la fibre optique au 30 juin Grâce à nos programmes de nouveaux immeubles, à la migration des clients existants vers les services IP et aux ventes à de nouveaux clients dans des immeubles existants, nous avons maintenu des niveaux de ventes élevés, occupant une position favorable pour afficher une solide croissance des services IP en Manitoba Telecom Services Inc. 5 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

6 Une grande partie de notre programme d investissement a commencé en 2010 avec l annonce d un plan pluriannuel visant à étendre le réseau optique IP d Allstream et à améliorer la rentabilité. Ce programme cible spécifiquement des immeubles à bureaux locatifs choisis parce qu ils sont situés à une distance très réduite des installations optiques existantes et qu ils peuvent y être reliés à un coût très bas. Ces investissements nous permettent d étendre la portée de notre réseau et de profiter d occasions supplémentaires d accroître les produits tirés des services à marge élevée. Depuis que nous avons lancé cette initiative, en mars 2010, nous avons étendu de façon rentable notre réseau optique à 174 nouveaux immeubles à bureaux locatifs et avons gagné au total 247 nouveaux contrats de services IP. 3. Offrir un service à la clientèle supérieur tout en améliorant drastiquement notre structure de coûts En 2011, nous avons gardé comme priorité d offrir un service à la clientèle supérieur tout en améliorant l expérience client. MTS a continué d atteindre ses objectifs en matière de service à la clientèle au deuxième trimestre de De même, Allstream fait toujours partie des chefs de file du secteur en ce qui a trait à la satisfaction de la clientèle et au deuxième trimestre de 2011, la Société a amélioré ses indicateurs de service à la clientèle et de performance par rapport à ceux de la période correspondante de Au premier semestre de 2011, nous avons réalisé des économies de coûts annualisées de 20,6 M$ grâce à des programmes d efficience opérationnelle principalement liés aux gammes de services traditionnels, ainsi qu à des initiatives de restructuration. En 2011, nous visons des réductions totales des coûts annualisés allant de 25 M$ à 35 M$. ANALYSE DES ACTIVITÉS COMPTES CONSOLIDÉS DE RÉSULTAT (en millions de dollars, sauf le RPA) T T en % en % Produits opérationnels 443,7 442,9 0,2 883,0 884,9 (0,2) Charges opérationnelles 292,9 304,1 (3,7) 582,4 615,5 (5,4) BAIIA 150,8 138,8 8,6 300,6 269,4 11,6 Amortissements 64,3 72,0 (10,7) 139,1 142,2 (2,2) Autres produits (charges) (0,2) 1,3 n.s. 1,5 (2,7) n.s. Charges financières (16,6) (16,5) 0,6 (32,2) (32,1) 0,3 Résultat avant impôt sur le résultat 69,7 51,6 35,1 130,8 92,4 41,6 Charge d impôt sur le résultat 19,9 16,4 21,3 37,6 29,8 26,2 Résultat net de la période 49,8 35,2 41,5 93,2 62,6 48,9 Autres éléments du résultat global de la période après impôt (10,7) (65,1) n.s. 45,9 (95,8) n.s. Résultat global total de la période 39,1 (29,9) n.s. 139,1 (33,2) n.s. RPA 1 0,76 $ 0,54 $ 40,7 1,43 $ 0,97 $ 47,4 Conforme aux IFRS 1. Le calcul du RPA est fondé sur un nombre moyen pondéré d actions en circulation de 65,4 millions pour le trimestre clos le 30 juin 2011, de 64,7 millions pour le trimestre clos le 30 juin 2010, de 65,3 millions pour le semestre clos le 30 juin 2011 et de 64,7 millions pour le semestre clos le 30 juin L augmentation du nombre moyen pondéré d actions en circulation s explique principalement par la participation à notre régime de réinvestissement des dividendes. Manitoba Telecom Services Inc. 6 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

7 Produits opérationnels (en millions de dollars) T T en % en % MTS 239,5 232,8 2,9 474,1 460,5 3,0 Allstream 204,2 210,1 (2,8) 408,9 424,4 (3,7) Total des produits opérationnels 443,7 442,9 0,2 883,0 884,9 (0,2) Conforme aux IFRS Au cours du deuxième trimestre de 2011, l augmentation de 6,7 M$ des produits de MTS, laquelle découlait de la croissance des produits tirés des services sans fil, des services Internet haute vitesse et des services de télévision IP, est venue contrebalancer la diminution de 5,9 M$ des produits d Allstream découlant du recul des produits tirés des services de données traditionnels, partiellement contrebalancé par la forte croissance des produits tirés des services de convergence IP. Au cours du premier semestre de 2011, les produits opérationnels de MTS ont augmenté de 13,6 M$, ou 3,0 %, en raison de la hausse des produits de 9,3 % des produits tirés des services sans fil et d une croissance de 8,6 % des produits tirés des services à large bande et des services de convergence IP, partiellement contrebalancées par le recul des produits tirés des services d accès locaux, des services interurbains et des services de données traditionnels. Pour Allstream, la forte croissance de 9,2 % des produits tirés des services de convergence IP à marge élevée, a été partiellement contrebalancée par la gestion des baisses de 13,4 % des produits tirés de nos services interurbains, de nos services de données traditionnels et d autres gammes de services, ce qui s est traduit par une baisse de 15,5 M$, ou 3,7 %, des produits au cours du semestre clos le 30 juin 2011 comparativement à la période correspondante de précédent. Charges opérationnelles Au deuxième trimestre de 2011, les charges opérationnelles ont diminué de 11,2 M$, ou 3,7 %, par rapport à la période correspondante de Cette diminution est principalement attribuable à la baisse des frais de restructuration et de migration découlant des initiatives d efficience opérationnelle et de restructuration de nos activités réalisées au cours des périodes antérieures et grâce à l amélioration des marges d Allstream. Au cours du deuxième trimestre et du premier semestre de 2011, nous n avons pas engagé de frais de restructuration et de migration comparativement aux 8,2 M$ engagés au deuxième trimestre et aux 20,8 M$ engagés au premier semestre de Les frais de restructuration devraient atteindre 10 M$ en 2011, ce qui est inférieur au total des charges de restructuration et de migration de 35,5 M$ comptabilisées en 2010 et nos résultats du premier semestre de sont en ligne avec ces prévisions. Nous poursuivons les réductions de coûts liés à nos activités et, au premier semestre de 2011, nous avons réalisé 20,6 M$ d économies annualisées grâce à nos programmes d efficience opérationnelle. Nous visons des réductions de coûts annualisées totales allant de 25 M$ à 35 M$ en Ces réductions proviendront principalement de programmes ayant trait aux gammes de services traditionnels et d initiatives de restructuration de nos activités. BAIIA (en millions de dollars) T T en % en % MTS 123,4 115,5 6,8 245,2 233,7 4,9 Allstream 28,0 23,4 19,7 56,8 36,2 56,9 Autres (0,6) (0,1) n.s. (1,4) (0,5) n.s BAIIA total 150,8 138,8 8,6 300,6 269,4 11,6 Conforme aux IFRS Manitoba Telecom Services Inc. 7 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

8 L augmentation du BAIIA pour le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2011 s explique par l amélioration des marges d Allstream, la croissance des produits de MTS, les améliorations apportées à notre structure de coûts grâce aux mesures d efficience opérationnelle mises en place au cours des exercices antérieurs et une baisse des frais de restructuration et de migration. Ces hausses du BAIIA de MTS sont attribuables à une croissance globale des produits de 3,0 % et de 2,9 % pour le premier et le deuxième trimestres de 2011, respectivement, partiellement contrebalancée par une augmentation des charges opérationnelles, en particulier de celles liées à nos gammes de services de croissance. Au deuxième trimestre de 2011, la marge du BAIIA de MTS, qui était de 51,5 %, en hausse par rapport à 49,6 % pour la période correspondante de Les fortes progressions du BAIIA d Allstream étaient principalement dues à la baisse des frais de restructuration, à la baisse des coûts opérationnels et à une amélioration des marges au deuxième trimestre de 2011, comparativement à la période correspondante de Nous continuons à nous concentrer sur l accroissement des produits tirés des services de réseau IP, sur la gestion de la réduction des produits tirés des services hors réseau et des services traditionnels à faible marge et sur la réduction des coûts opérationnels. Au deuxième trimestre de 2011, les coûts directs ont baissé de 7,6 % par rapport à la période correspondante de 2010, alors que les produits ont diminué de 2,8 %, ce qui était prévu dans le cadre de la stratégie d Allstream visant à quitter les secteurs d activité moins rentables. Dans l ensemble, au deuxième trimestre de 2011, la marge brute d Allstream qui s établissait à 57,0 % était en progression par rapport aux 54,8 % enregistrés pour la période correspondante de Cette tendance est également reflétée par nos résultats depuis le ; les coûts directs ont affiché une baisse de 8,1 % au cours du premier semestre de pendant que les produits diminuaient de 3,7 %. La marge brute d Allstream a augmenté à 56,6 % au cours du premier semestre de, en hausse par rapport à 54,5 % pour la période correspondante de précédent. Amortissements La dotation aux amortissements a diminué de 7,7 M$, ou 10,7 %, au deuxième trimestre de 2011 et de 3,1 M$, ou 2,2 %, au premier semestre de 2011 par rapport aux périodes correspondantes de Ces diminutions reflètent l incidence de l ajustement non récurrent des crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental comptabilisé au deuxième trimestre de 2011, laquelle a été partiellement contrebalancée par l augmentation de nos actifs liés aux services sans fil, aux services Internet haute vitesse et aux services de télé IP ainsi que l augmentation de l amortissement des coûts d acquisition liés à notre réseau sans fil liée à la croissance des services de données sans fil. Autres produits (charges) Au deuxième trimestre de 2011, les autres charges s élevaient à 0,2 M$ comparativement à d autres produits de 1,3 M$ pour la période correspondante de précédent. Cette diminution s explique par l incidence du taux de change sur les contrats de change à terme et par l augmentation des pertes sur cession d immobilisations corporelles, facteurs partiellement contrebalancés par les pertes liées à la vente des activités de consultation en technologies de l information non liées aux télécommunications d Allstream en 2010., les autres produits s élèvent à 1,5 M$ comparativement à un montant de 2,7 M$ au titre des autres charges pour précédent. Cette augmentation s explique principalement par les pertes liées à la vente des activités de consultation en technologies de l information non liées aux télécommunications d Allstream en 2010 et au recouvrement unique de dépenses engagées pendant un exercice antérieur au cours du premier trimestre de 2011, partiellement contrebalancés par l incidence du taux de change sur les contrats de change à terme. Charges financières Les charges financières sont demeurées stables comparativement aux périodes correspondantes de 2010, s établissant à 16,6 M$ et à 16,5 M$, respectivement, pour les deuxièmes trimestres de 2011 et de 2010, ainsi qu à 32,2 M$ et à 32,1 M$, respectivement, pour les premiers semestres des exercices 2011 et Charge d impôt sur le résultat La charge d impôt sur le résultat a augmenté de 3,5 M$, ou 21,3 %, pour s établir à 19,9 M$ au deuxième trimestre de 2011 par rapport à la même période de 2010., la charge d impôt sur le résultat s est établie à 37,6 M$, en hausse de 7,8 M$, ou 26,2 %, par rapport à la période correspondante de Ces augmentations s expliquent principalement par l augmentation du résultat avant impôt. Manitoba Telecom Services Inc. 8 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

9 La Société continue d avoir accès à un fonds de déduction pour amortissement considérable et à des pertes fiscales. En utilisant nos déductions pour amortissement et nos pertes fiscales reportées, nous prévoyons annuler entièrement notre bénéfice imposable et, par conséquent, ne verser aucun impôt en espèces avant 2019, la valeur actuelle de notre actif d impôt s établissant à environ 315 M$. Résultat net et RPA Au deuxième trimestre de 2011, le résultat net et le RPA ont augmenté de 14,6 M$ et de 0,22 $, ou 41,5 % et 40,7 %, respectivement, par rapport à la période correspondante de Ces augmentations découlent principalement de l accroissement du BAIIA et de la diminution de la dotation aux amortissements, facteurs partiellement contrebalancés par la charge d impôt sur le résultat., le résultat net et le RPA ont augmenté de 30,6 M$ et de 0,46 $, ou 48,9 % et 47,4 %, respectivement, par rapport à la période correspondante de Ces augmentations découlent principalement de l accroissement du BAIIA et des autres produits, ainsi que de la diminution de la dotation aux amortissements, facteurs partiellement contrebalancés par la charge d impôt sur le résultat. Autres éléments du résultat global Les autres éléments du résultat global correspondent aux gains et pertes actuariels découlant des variations de la valeur actuelle de nos obligations au titre de nos régimes de retraite à prestations définies et des variations de la juste valeur des actifs de ces régimes. Ces éléments sont comptabilisés dans les autres éléments du résultat global après impôt sur le résultat et n ont, par conséquent, pas d effet sur notre résultat net ou sur notre RPA. ANALYSE DE LA PERFORMANCE DES DIVISIONS Produits opérationnels de MTS (en millions de dollars) T T en % en % Services sans fil 88,0 80,8 8,9 172,0 157,4 9,3 Services à large bande et services de convergence IP 49,7 45,2 10,0 97,4 89,7 8,6 Services de communications unifiées et services de sécurité et de surveillance 8,2 8,0 2,5 16,3 16,5 (1,2) Services d accès locaux 69,5 73,1 (4,9) 138,5 145,7 (4,9) Services interurbains et services de données traditionnels 21,2 22,4 (5,4) 43,6 45,2 (3,5) Autres 2,9 3,3 (12,1) 6,3 6,0 5,0 Total des produits opérationnels de MTS 239,5 232,8 2,9 474,1 460,5 3,0 Conforme aux IFRS Services sans fil Notre portefeuille de services sans fil est constitué des services cellulaires, de données sans fil, de téléavertissement et de communications de groupe offerts sur le marché manitobain. Au deuxième trimestre de 2011, la croissance des produits tirés des services sans fil, qui s est établie à 8,9 %, était principalement attribuable à une augmentation du PMU découlant de la hausse de l utilisation des services de données sans fil et à l augmentation du nombre de nos abonnés. Au premier semestre de 2011, la croissance des produits tirés des services sans fil, qui s est établie à 9,3 %, était principalement attribuable à la croissance de 45,5 % des produits tirés des services de données sans fil découlant de la hausse de l utilisation des services de données sans fil, entraînant une augmentation du PMU, et à l augmentation du nombre de nos abonnés. Notre réseau sans fil 4G, que nous avons lancé le 31 mars 2011, transmet des données à haute vitesse à 97 % de la population du Manitoba, améliorant ainsi la couverture de notre réseau EVDO qui dessert 72 % de la population. Notre réseau 4G et notre gamme d appareils améliorés devraient nous permettre de répondre à la demande en matière de téléphones intelligents et contribuer à la croissance continue des services de données sans fil dans le futur. Au 30 juin 2011, le nombre d abonnés à nos services sans fil était de , soit une augmentation de 4,3 % par rapport aux abonnés au deuxième trimestre de Manitoba Telecom Services Inc. 9 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

10 Notre PMU pour les services sans fil s est chiffré à 59,36 $ au deuxième trimestre de 2011, soit une augmentation de 3,8 %, par rapport au 57,20 $ de la période correspondante de 2010, tandis qu il s est chiffré à 58,05 $ pour le premier semestre de 2011, soit une augmentation de 3,7 % par rapport à 55,99 $ pour la période correspondante de Ces augmentations reflètent essentiellement l augmentation des produits tirés des services de données sans fil, partiellement contrebalancée par la baisse des charges liées au réseau découlant de l annulation des frais d accès au système pour les nouveaux forfaits. Services à large bande et services de convergence IP Les services à large bande et les services de convergence IP comprennent les produits tirés des services Internet haute vitesse et des services de télé IP offerts à nos clients résidentiels au Manitoba, ainsi que des services de connectivité IP offerts à nos clients commerciaux au Manitoba. La croissance de 10,0 % et de 8,6 % des produits tirés de nos services à large bande et de nos services de convergence IP pour le deuxième trimestre et le premier semestre de 2011, respectivement, était principalement attribuable à l augmentation des produits tirés de nos services de télé IP et de nos services Internet haute vitesse. Les produits tirés de nos services de télé IP (incluant les services MTS Classic TV et MTS Ultimate TV) ont augmenté de 17,8 % au cours du deuxième trimestre et de 17,5 % au cours du premier semestre de 2011 par rapport aux périodes correspondantes de 2010, reflétant ainsi l augmentation du PMU et la croissance de notre clientèle. Au deuxième trimestre de 2011, le PMU lié à nos services de télé IP se chiffrait à 61,32 $, soit une augmentation de 16,4 % par rapport aux 52,66 $ du deuxième trimestre de 2010, laquelle s explique principalement par les augmentations générales des prix combinées à la baisse du nombre des abonnés profitant de forfaits promotionnels. Au 30 juin 2011, le nombre total des abonnées à nos services de télé IP était de , ce qui correspond à une augmentation de 2,3 % d un exercice à l autre. Plus de la moitié de ces clients sont abonnés à notre service MTS Ultimate TV, qui génère un PMU et des produits de services haut de gamme plus élevés comparativement à notre service Classic TV. Au 30 juin 2011, 95 % des ménages de Winnipeg avaient accès à notre service Ultimate TV ainsi que 94 % et 99 % des ménages de Portage La Prairie et de Brandon, respectivement. Pour le deuxième trimestre de 2011, les produits tirés de nos services Internet ont augmenté de 7,1 % en raison de l augmentation de 9,2 % du produit moyen par abonné («PMA») tiré des services Internet résidentiels. Le PMA tiré des services Internet résidentiels haute vitesse s est établi à 38,58 $ au cours du deuxième trimestre de 2011, soit une augmentation de 9,1 % comparativement au deuxième trimestre de Cette augmentation du PMA tiré des services Internet résidentiels est attribuable à des augmentations ciblées et générales des prix et à une diminution des abonnés profitant de forfaits promotionnels. La croissance de 5,5 % des produits tirés de nos services Internet pour le premier semestre de reflète l augmentation du PMA tiré des services Internet résidentiels découlant des augmentations ciblées et générales des prix mises en œuvre au cours du deuxième trimestre et de la diminution des abonnés profitant de forfaits promotionnels, partiellement contrebalancées par la diminution du nombre d abonnés à nos services Internet haute vitesse de base et à nos services Internet par accès commuté. Nos services Internet haute vitesse plus rapides Lightning ont en effet connu une augmentation du PMA tiré des services Internet résidentiels et du nombre d abonnés, venant ainsi contrebalancer la diminution du nombre d abonnés haute vitesse à nos services Internet par accès commuté et à nos services Internet haute vitesse de base au cours de la même période. À la suite du lancement de notre réseau 4G le 31 mars 2011, les abonnés à nos services Internet par accès commuté ont commencé à migrer vers nos dispositifs de connexion sans fil haute vitesse. Au 30 juin 2011, le nombre total des abonnés à nos services haute vitesse demeurait solide à , soit une augmentation de 1,5 % par rapport à précédent. Pour le deuxième trimestre et le premier semestre de 2011, les produits tirés des services de convergence IP sont demeurés stables par rapport aux périodes correspondantes de Services de communications unifiées et services de sécurité et de surveillance Les services de communications unifiées et les services de sécurité et de surveillance comprennent les produits tirés de la prestation de produits et de services IP aux clients commerciaux du Manitoba. Cette gamme de services inclut également les produits tirés des services d installation et de suivi de systèmes de sécurité auprès de clients résidentiels et commerciaux du Manitoba. Les produits tirés des services de communications unifiées et des services de sécurité et de surveillance sont demeurés stables pour le deuxième trimestre et le premier semestre de 2011 comparativement aux périodes correspondantes de Manitoba Telecom Services Inc. 10 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

11 Services d accès locaux Les services d accès locaux comprennent les produits tirés de la prestation de services de connectivité téléphonique aux clients résidentiels et commerciaux, y compris les fonctions d appels, les produits tirés des téléphones publics et les produits tirés de la vente de gros au Manitoba. La baisse de 3,6 M$ et de 7,2 M$ des produits tirés des services d accès locaux au deuxième trimestre et au premier semestre de 2011 résulte essentiellement de la diminution de 5,6 % du nombre de lignes résidentielles d accès au réseau découlant de la concurrence locale et de la substitution technologique et de la diminution de 2,3 % du nombre de lignes commerciales d accès au réseau. Services interurbains et services de données traditionnels Les services interurbains et les services de données traditionnels comprennent les produits tirés de la prestation de services interurbains et des services de données traditionnels, comme les services de réseaux à lignes privées que nous offrons à nos clients commerciaux au Manitoba. Au deuxième trimestre et au premier semestre de 2011, les produits tirés des services interurbains et des services de données traditionnels ont diminué de 1,2 M$, ou 5,4 %, et de 1,6 M$, ou 3,5 %, respectivement, comparativement aux périodes correspondantes de Les produits tirés des services interurbains ont diminué, principalement en raison de la migration de clients vers des forfaits interurbains à plus bas prix et de la réduction des volumes attribuable au fait que les clients ont continué à remplacer les appels interurbains par d autres méthodes de communication comme le courriel, la messagerie texte et le réseautage social. Les produits tirés des services de données traditionnels ont reculé en raison de la migration vers des services IP et du fait que nous avons cessé d offrir certains services de données traditionnels. Autres Les autres services comprennent les produits tirés des frais de paiement en retard des clients, de la location d installations et d autres éléments divers. La diminution de 0,4 M$ des produits tirés des autres services pour le deuxième trimestre de 2011 est principalement imputable à la comptabilisation d un règlement non récurrent reçu en juin 2010 relativement à l interruption de la prestation de services de radiodiffusion, lequel a été partiellement contrebalancé par un rajustement unique de la tarification, avec effet rétroactif, lié à la location de structures de soutien par suite d une décision du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (le «CRTC»). L augmentation de 0,3 M$ des produits tirés des autres services pour le premier semestre de 2011 est attribuable au rajustement unique de la tarification, avec effet rétroactif, lié à la location de structures de soutien et aux augmentations de plusieurs autres éléments divers, partiellement contrebalancés par le règlement non récurrent reçu relativement à l interruption de la prestation de services de radiodiffusion en juin Produits opérationnels d Allstream (en millions de dollars) T T en % en % Services de convergence IP 58,5 52,9 10,6 116,0 106,2 9,2 Services de communications unifiées et services de sécurité 22,2 22,2 44,3 45,8 (3,3) Services d accès locaux 50,2 50,7 (1,0) 100,5 101,4 (0,9) Services interurbains et services de données traditionnels 53,6 60,7 (11,7) 109,7 123,1 (10,9) Autres 19,7 23,6 (16,5) 38,4 47,9 (19,8) Total des produits opérationnels d Allstream 204,2 210,1 (2,8) 408,9 424,4 (3,7) Conforme aux IFRS Manitoba Telecom Services Inc. 11 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

12 Services de convergence IP Les services de convergence IP comprennent les produits tirés de la prestation de services liés aux réseaux IP et aux produits et services connexes offerts aux clients commerciaux à l échelle nationale. Pour un troisième trimestre consécutif, les services de convergence IP ont affiché une croissance importante d un exercice à l autre. Cette amélioration des résultats des services de convergence IP s explique par la hausse des activités de vente amorcée en juin 2010 et s étant poursuivie au cours du premier semestre de Cette augmentation du niveau des ventes devrait favoriser une solide croissance des produits tirés des services de convergence IP sur la totalité de Services de communications unifiées et services de sécurité Les services de communications unifiées et les services de sécurité comprennent les produits tirés de la prestation de produits et de services de téléphonie IP ainsi que les produits tirés de la prestation de services de sécurité IP aux clients commerciaux nationaux. Les produits tirés des services de communications unifiées et des services de sécurité reflètent l augmentation des produits tirés des services d hébergement, laquelle a en grande partie contrebalancé la baisse des ventes de produits liés aux services de communications unifiées et aux services de sécurité. Cette diminution des ventes non récurrentes de produits résulte des mesures prises par la direction afin d abandonner les gammes de produits de revente à faible marge d Allstream. Services d accès locaux Les services d accès locaux comprennent les produits tirés de la prestation de services de connectivité téléphonique commerciale, y compris les fonctions d appels offerts aux clients commerciaux nationaux et aux clients du secteur de la vente de gros. La diminution des produits tirés des services d accès locaux découle principalement des baisses des tarifs d accès locaux, lesquelles ont été partiellement compensées par l augmentation continue du nombre de petites et moyennes entreprises souscrivant des forfaits de services et à l augmentation des volumes. Services interurbains et services de données traditionnels Les services interurbains et les services de données traditionnels comprennent les produits tirés de la prestation de services interurbains et de services de données traditionnels, comme les services de réseaux à lignes privées que nous offrons à nos clients commerciaux à l échelle nationale. Le recul des produits tirés des services interurbains découle principalement de la baisse des tarifs nationaux et transfrontaliers ainsi que de la diminution des volumes d activité sur les marchés transfrontaliers et internationaux, en partie atténuée par l augmentation des volumes d activité sur le marché national. La chute des produits tirés de nos services de données traditionnels est principalement attribuable au fait que la migration des clients vers des services à large bande et d autres services IP se poursuit. Nous continuons à mettre en œuvre notre stratégie d amélioration de la rentabilité de nos services traditionnels en abandonnant les services à faible marge, en réduisant les coûts et en faisant migrer nos clients vers nos services IP. Autres Les autres services comprennent les produits tirés des services de gros liés au routage et au trafic réseau interurbain, des frais de paiement en retard des clients et d autres éléments divers. La baisse des produits tirés des autres services est principalement imputable à la diminution des tarifs internationaux liés au reroutage mondial, partiellement contrebalancée par une augmentation des frais de paiement en retard, des recouvrements et des tarifs. Les diminutions devraient se poursuivre en raison de notre décision de réduire notre participation dans les gammes d activités à faible marge. Manitoba Telecom Services Inc. 12 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

13 SOMMAIRE DES RÉSULTATS TRIMESTRIELS Le tableau suivant présente les résultats financiers des huit derniers trimestres. IFRS IFRS IFRS IFRS (en millions de dollars, sauf le RPA) T T T T Produits opérationnels 443,7 439,3 446,7 451,0 BAIIA 150,8 149,8 135,5 159,9 Résultat net 49,8 43,4 29,8 48,9 RPA de base et dilué 1 0,76 $ 0,67 $ 0,46 $ 0,76 $ IFRS IFRS PCGR antérieurs PCGR antérieurs (en millions de dollars, sauf le RPA) T T T T Produits opérationnels 442,9 442,0 453,8 438,8 BAIIA 138,8 130,6 137,3 134,5 Résultat net 35,2 27,4 6,7 27,9 RPA de base et dilué 1 0,54 $ 0,42 $ 0,10 $ 0,43 $ 1. Le calcul du RPA repose sur un nombre moyen pondéré d actions en circulation de 65,4 millions pour le trimestre clos le 30 juin 2011, de 65,2 millions pour le trimestre clos le 31 mars 2011, de 64,9 millions pour le trimestre clos le 31 décembre 2010 et de 64,7 millions pour les trimestres clos le 30 septembre 2010, le 30 juin 2010, le 31 mars 2010, le 31 décembre 2009 et le 30 septembre Nos résultats financiers consolidés pour les huit derniers trimestres reflètent les transactions et les tendances suivantes : En général, au cours des huit derniers trimestres, les produits opérationnels ont reflété la forte croissance des services stratégiques de MTS au Manitoba (services Internet sans fil et haute vitesse et services de télévision sur IP), ainsi que la forte croissance des services de convergence IP d Allstream, de même que le recul des produits globaux tirés des services traditionnels. Nous avons constaté une augmentation de la demande de services de télécommunication IP, comme en témoigne la croissance sur quatre trimestres consécutifs des produits tirés des services IP qui a commencé au troisième trimestre de Les produits d Allstream, en particulier ceux tirés des services interurbains et des services de données traditionnels ainsi que de notre portefeuille de services de communications unifiées, ont subi les effets négatifs du ralentissement économique et de la lenteur de la reprise économique entre le deuxième trimestre de 2009 et le deuxième trimestre de Au cours des dernières années, nous avons amélioré notre structure de coûts grâce à des initiatives d efficience opérationnelle et de restructuration. Les charges liées à ces initiatives continues de réduction des coûts ont entraîné des baisses du BAIIA. En 2010, les frais de restructuration et de migration se sont élevés à 12,6 M$ au premier trimestre, 8,2 M$ au deuxième trimestre, 1,7 M$ au troisième trimestre et 13,0 M$ au quatrième trimestre. En 2009, les frais de restructuration et de migration se sont élevés à 9,0 M$ au troisième trimestre et 5,8 M$ au quatrième trimestre. Au deuxième trimestre de 2011, nous avons comptabilisé un montant de 20,7 M$ au titre de crédits d impôt à l investissement additionnels à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental découlant de l achèvement de l audit de l ARC pour les années d imposition 2005 à Ces crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental ont entraîné une diminution de 10,3 M$ de la charge d amortissement, partiellement contrebalancée par une charge d impôt de 2,7 M$, pour une augmentation de 7,6 M$ du résultat net. Au troisième trimestre de 2009, une décision du CRTC liée à l utilisation des fonds des comptes de report nous a obligés à comptabiliser une remise aux clients de 13,5 M$, entraînant ainsi une baisse des produits opérationnels. Au troisième trimestre de 2010, le CRTC a réduit de 5,0 M$ ces exigences relatives à la remise de fonds aux clients, entraînant ainsi une augmentation des produits opérationnels. En 2010, MTS a conclu une entente de règlement détaillée avec Bell Mobilité relativement à divers litiges historiques. Dans le cadre de ce règlement, nous avons reçu de Bell Mobilité un paiement unique en espèces de 10,0 M$ au troisième trimestre de 2010, ce qui a entraîné une augmentation du BAIIA. Au cours des dernières années, nous avons également engagé des frais afin de réaliser la migration de certains services sans fil de Bell Mobilité vers de nouveaux fournisseurs et vers notre plateforme de services sans fil. Ces frais se sont chiffrés à 0,7 M$ et 3,7 M$ au troisième et quatrième trimestres de 2009, respectivement. Manitoba Telecom Services Inc. 13 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

14 En 2010, nous avons mené à terme la vente de la majeure partie du groupe de consultation en TI non lié aux télécommunications d Allstream. Nous avons comptabilisé des pertes après impôt liées à cette gamme de services de 1,0 M$ et de 1,4 M$ au premier et au deuxième trimestres de 2010, respectivement, et de 2,3 M$ au quatrième trimestre de Ces pertes ont fait baisser le résultat net et le RPA. En vertu des anciens PCGR, nous avons comptabilisé une charge d impôt différé de 23,4 M$ au quatrième trimestre de 2009 pour tenir compte des pertes de valeur de nos actifs d impôt découlant des diminutions des taux d imposition futurs et des différentiels de taux sur les différences temporelles. Cette transaction a occasionné une baisse du résultat net et du RPA. SITUATION DE TRÉSORERIE ET SOURCES DE FINANCEMENT SOMMAIRE DES FLUX DE TRÉSORERIE (en millions de dollars) T T Flux de trésorerie liés aux activités suivantes : en $ en $ Activités opérationnelles 74,8 103,0 (28,2) 102,2 200,6 (98,4) Activités d investissement (76,0) (78,7) 2,7 (144,5) (144,7) 0,2 Activités de financement (12,9) (41,7) 28,8 (27,1) (83,0) 55,9 de la trésorerie et des équivalents de trésorerie pour la période (14,1) (17,4) 3,3 (69,4) (27,1) (42,3) Conforme aux IFRS Activités opérationnelles Les flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles désignent les liquidités que nous générons dans le cadre de nos activités normales. La baisse de 28,2 M$ des flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles au deuxième trimestre de 2011 est principalement attribuable à des retards de paiement de clients découlant de la grève des services postaux ainsi qu à la hausse de 7,8 M$ des coûts d acquisition liés à notre réseau sans fil relativement à nos objectifs de croissance des services de données sans fil, facteurs partiellement contrebalancés par l augmentation des flux de trésorerie provenant de la hausse du BAIIA comparativement à la période correspondante de précédent. La baisse de 98,4 M$ des flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles au premier semestre de 2011 est principalement attribuable à des retards de paiement de clients découlant de la grève des services postaux, ainsi qu aux montants de trésorerie affectés, au premier trimestre de 2011, aux créditeurs liés à l augmentation des dépenses d investissement engagées au quatrième trimestre de 2010 pour notre réseau 4G par rapport au quatrième trimestre de 2009, et à une augmentation du financement des régimes de retraite d un exercice à l autre. Ces sorties de trésorerie ont été partiellement compensées par l augmentation des flux de trésorerie associés à la hausse du BAIIA. Activités d investissement Les activités d investissement désignent les liquidités affectées à l acquisition d actifs à long terme et d autres placements à long terme ainsi que les liquidités provenant de la cession de tels actifs et placements. Les flux de trésorerie affectés aux activités d investissement ont diminué de 2,7 M$ au cours du deuxième trimestre et de 0,2 M$ depuis le. Manitoba Telecom Services Inc. 14 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

15 Au cours du deuxième trimestre, les dépenses d investissement ont été réduites en raison d un ajustement non récurrent de 20,7 M$ au titre de réclamations relatives à des crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental pour les années d imposition 2005 à Ce montant a été contrebalancé au sein des activités d investissement par une augmentation de 20,7 M$ d une créance à long terme liée aux crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental et présentée au poste Autres éléments, montant net. Les crédits d impôt à l investissement seront utilisés au cours des exercices futurs, alors que la Société deviendra imposable. L ajustement au titre des crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental explique en très grande partie la diminution de 23,6 M$ des dépenses d investissement, lesquelles sont passées de 78,1 M$ à 54,5 M$ au cours du trimestre. Les dépenses d investissement se sont chiffrées à 122,3 M$ au premier semestre de 2011, soit une baisse de 31,6 M$ par rapport aux 153,9 M$ investis pendant la même période de Cette diminution s explique principalement par l ajustement de 20,7 M$ des crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental et par le fait que les dépenses d investissement étaient plus élevées en 2010 en raison de la mise en place de notre réseau sans fil 4G. Les dépenses d investissement au premier trimestre et au premier semestre de 2011 ont été prioritairement affectées à nos gammes de produits stratégiques. Les dépenses d investissement de MTS ont été prioritairement affectées à la mise en place de notre réseau sans fil 4G et du système de facturation, au déploiement de notre réseau de fibre optique jusqu au domicile et à la plus grande fonctionnalité de nos produits à large bande. Allstream, quant à elle, a concentré ses dépenses d investissement sur son réseau de fibre optique IP en faisant des investissements ciblés afin d étendre son réseau d immeubles à bureaux locatifs de choix et d augmenter ses capacités Ethernet dans ses zones en co-implantation. Les dépenses d investissement devraient augmenter au cours des troisième et quatrième trimestres de 2011 en raison du caractère saisonnier de nos activités, et nous devrions atteindre la fourchette de ratio d intensité du capital prévue dans nos énoncés financiers pour Activités de financement Les activités de financement désignent les mesures que nous prenons pour financer nos activités au moyen de capitaux propres et d emprunts. Les flux de trésorerie affectés aux activités de financement ont diminué de 28,8 M$ au cours du deuxième trimestre et de 55,9 M$ au cours du premier semestre de 2011 comparativement aux périodes correspondantes de Ces diminutions découlent du recul de notre dividende trimestriel, de la participation importante dans notre régime de réinvestissement des dividendes et de l émission d effets à payer au premier et au deuxième trimestre de Au premier et au deuxième trimestre de 2011, les dividendes en espèces versés se fondaient sur un dividende trimestriel de 0,425 $ par action ordinaire en circulation, tel qu approuvé par le conseil d administration, comparativement à un dividende trimestriel de 0,65 $ par action ordinaire versé au premier et au deuxième trimestre de Au troisième trimestre de 2010, notre conseil d administration a approuvé une mise à jour de la politique en matière de dividendes de la Société et a établi un nouvel objectif en matière de taux de distribution selon une fourchette de 70 % à 80 % des flux de trésorerie disponibles provenant de ses activités au Manitoba. Au deuxième trimestre de 2010, nous avons mis en place un régime de réinvestissement des dividendes comprenant un escompte de 3 %, qui permet aux détenteurs d actions ordinaires de la Société admissibles de réinvestir automatiquement leurs dividendes trimestriels réguliers dans des actions ordinaires additionnelles de la Société sans devoir payer de frais de courtage. Au deuxième trimestre de 2011, la participation dans le régime de réinvestissement des dividendes était de 25 %, ce qui a généré des flux de trésorerie additionnels disponibles pour les activités de 6,9 M$ comparativement à la période correspondante de précédent. Flux de trésorerie disponibles Les flux de trésorerie disponibles correspondent aux flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles, moins les dépenses d investissement, et excluant les variations du fonds de roulement. Les flux de trésorerie disponibles correspondent au montant des flux de trésorerie discrétionnaires dont nous disposons pour acquérir des actifs qui s ajoutent à ceux qui sont prévus dans notre programme annuel de dépenses d investissement, pour payer des dividendes, pour racheter des actions ou pour rembourser la dette. Manitoba Telecom Services Inc. 15 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

16 (en millions de dollars) T T en $ en $ Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles 74,8 103,0 (28,2) 102,2 200,6 (98,4) Ajouter : s des éléments hors trésorerie du fonds de roulement 37,5 8,4 29,1 102,3 7,2 95,1 Déduire : Dépenses d investissement (54,5) (78,1) 23,6 (122,3) (153,9) 31,6 Flux de trésorerie disponibles de la période 57,8 33,3 24,5 82,2 53,9 28,3 Conforme aux IFRS L augmentation de 24,5 M$ des flux de trésorerie disponibles au deuxième trimestre de 2011 est principalement attribuable à l augmentation du BAIIA et à la diminution des dépenses d investissement provenant d un ajustement non récurrent favorable de 20,7 M$ au titre de réclamations relatives à des crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental pour les années d imposition 2005 à 2008, partiellement contrebalancée par l augmentation des coûts d acquisition liés à notre réseau sans fil liée à la croissance des services de données sans fil comparativement à la période correspondante de L augmentation de 28,3 M$ des flux de trésorerie disponibles au premier semestre de 2011 est principalement attribuable à l augmentation du BAIIA et à la diminution des dépenses d investissement (incluant l incidence de l ajustement au titre des crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental), partiellement atténuée par une augmentation du financement au titre de la solvabilité des régimes de retraite et par l augmentation des coûts d acquisition liés à notre réseau sans fil comparativement à la période correspondante de Les crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental seront utilisés pour réduire les impôts à payer au cours des exercices futurs, alors que la Société deviendra imposable. En excluant l incidence de l ajustement au titre des crédits d impôt à l investissement à l égard des activités de recherche scientifique et de développement expérimental, les flux de trésorerie disponibles ont augmenté de 3,8 M$ pour le deuxième trimestre et de 7,6 M$ pour le premier semestre de, comparativement aux périodes correspondantes de L augmentation du deuxième trimestre reflète la hausse du BAIIA, partiellement contrebalancée par l augmentation des coûts d acquisition liés à notre réseau sans fil, tandis que l augmentation depuis le reflète la hausse du BAIIA et la baisse des dépenses d investissement, facteurs partiellement contrebalancés par les paiements additionnels au titre de la solvabilité des régimes de retraite au cours du premier trimestre de 2011 et par l augmentation des coûts d acquisition liés à notre réseau sans fil. Ces résultats sont conformes aux fourchettes de flux de trésorerie prévues dans nos énoncés financiers présentés en décembre dernier. Au premier trimestre de 2011, la Société a effectué des paiements totalisant 24,4 M$ au titre de la solvabilité des régimes de retraite afin de remplir ses obligations de capitalisation pour Avec l entrée en vigueur, le 1 er avril 2011, de la nouvelle loi fédérale sur le financement des régimes de retraite, la Société n a pas effectué de paiements additionnels au titre de la solvabilité des régimes de retraite au cours du deuxième trimestre de Nous prévoyons satisfaire toute nouvelle obligation au titre de la solvabilité des régimes de retraite en 2011 au moyen de lettres de crédit. GESTION DU CAPITAL Facilités de crédit Nous avons conclu des accords nous permettant d accéder aux marchés des capitaux d emprunts pour combler nos besoins de financement, le cas échéant. Les emprunts en vertu de ces facilités visent habituellement le financement de nouvelles initiatives, le refinancement de titres d emprunt à l échéance et la gestion des fluctuations des flux de trésorerie. Tranche utilisée au Tranche disponible au (en millions de dollars) 30 juin juin 2011 Programme d effets à moyen terme 200,0 500,0 Facilité de crédit renouvelable 37,4 400,0 Facilité de crédit sous forme de lettres de crédit 116,7 150,0 Titrisation de créances 13,0 110,0 Total 367, ,0 Manitoba Telecom Services Inc. 16 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

17 Conforme aux IFRS Nous disposons d un programme d effets à moyen terme de 500,0 M$ dont nous avons utilisé une tranche de 200,0 M$ pour l émission de titres d emprunt. Nous disposons également d une facilité de crédit renouvelable de 400,0 M$, dont une tranche de 150,0 M$ sert de sûreté pour notre programme de papier commercial. Au 30 juin 2011, nous avions utilisé une tranche de 37,4 M$ de notre facilité de crédit renouvelable sous forme de lettres de crédit non utilisées. Nous avons également une facilité de crédit de 150,0 M$ que nous utilisons uniquement aux fins de l émission de lettres de crédit. Au 30 juin 2011, nous avions utilisé une tranche de 116,7 M$ sur cette facilité sous forme de lettres de crédit non utilisées. Outre ces programmes et facilités de crédit, nous disposons d un programme de titrisation de créances de 110,0 M$, dont une tranche de 13,0 M$ était utilisée au 30 juin Le 22 avril 2011, nous avons renouvelé notre programme de titrisation de créances, diminuant ainsi de 150,0 M$ à 110,0 M$ le montant disponible en vertu de cette facilité. Du montant total de 154,1 M$ de lettres de crédit en cours, une tranche de 124,1 M$ représente des lettres de crédit émises en vertu de la Loi de 1985 sur les normes de prestation de pension (Canada), laquelle permet le recours aux lettres de crédit au lieu de la capitalisation en espèces des paiements spéciaux au titre de la solvabilité des régimes de retraite pour nos régimes de retraite à prestations déterminées. Le 1 er avril 2011, la nouvelle loi fédérale sur les régimes de retraite, qui permet de satisfaire à une partie des obligations au titre de la solvabilité des régimes de retraite au moyen de lettres de crédit, est entrée en vigueur, et les lettres de crédit auparavant émises en vertu du Règlement sur l allègement de la capitalisation du déficit de solvabilité sont maintenant considérées comme des lettres de crédit en vertu de cette nouvelle loi. Nous prévoyons émettre des lettres de crédit pour satisfaire à nos obligations au titre de la solvabilité des régimes de retraite pendant le reste de Structure du capital (en millions de dollars) 30 juin décembre 2010 Dette bancaire (trésorerie et équivalents de trésorerie) 19,4 (50,0) Effets à payer 13,0 Obligations découlant des contrats de location-financement, y compris la tranche courante 16,8 16,4 Dette à long terme, y compris la tranche courante 1 041, ,6 Dette totale 1 090, ,0 Capitaux propres 946,5 848,0 Capitalisation totale 2 036, ,0 Ratio d endettement 53,5 % 54,3 % Conforme aux IFRS Notre structure du capital illustre le montant de nos actifs financés par des capitaux empruntés et par des capitaux propres. Notre ratio d endettement total, qui s élevait à 53,5 % au 30 juin 2011, continue à témoigner de notre solidité et de notre souplesse financières. Cotes de crédit S&P DBRS Débentures de premier rang BBB (stable) BBB (stable) Papier commercial A-2 R-2 (élevée) Nos cotes de crédit sont demeurées identiques à celles présentées dans notre rapport de gestion annuel de Données sur les actions en circulation Au 22 juillet 2011 Au 30 juin 2011 Actions ordinaires en circulation Options sur actions en cours Options sur actions pouvant être exercées Manitoba Telecom Services Inc. 17 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

18 Obligations contractuelles, instruments financiers, arrangements hors bilan et autres arrangements financiers Nos obligations contractuelles, instruments financiers, arrangements hors bilan et autres arrangements financiers demeurent essentiellement les mêmes que ceux présentés dans notre rapport de gestion annuel de 2010, à l exception de l élément suivant : Contrats de change à terme Nous avons recours à des contrats de change à terme afin de gérer notre risque de change. Ces instruments servent à couvrir des transactions prévues et ils ne sont pas comptabilisés dans notre état de la situation financière. Au 30 juin 2011, nous avions des contrats de change à terme en cours visant l achat de 37,8 M$ US, comparativement à 48,6 M$ US au 31 décembre ESTIMATIONS ET HYPOTHÈSES COMPTABLES CRITIQUES Nos estimations et hypothèses comptables critiques demeurent essentiellement les mêmes que celles présentées dans notre rapport de gestion annuel de MODIFICATIONS DES MÉTHODES COMPTABLES Adoption des IFRS en 2011 En 2008, le Conseil des normes comptables (le «CNC») du Canada a confirmé que le passage des PCGR du Canada aux IFRS prendrait effet le 1 er janvier 2011 pour les entités ayant une obligation publique de rendre des comptes. En mai 2011, la Société a déposé ses états financiers consolidés résumés intermédiaires pour le trimestre clos le 31 mars 2011, lesquels constituent le premier rapport sur ses résultats et sa situation financière établi selon les IFRS. Les présents états financiers consolidés résumés intermédiaires pour la période close le 30 juin 2011 ont été préparés selon les mêmes méthodes comptables appliquées par la Société dans ses états financiers consolidés résumés intermédiaires pour le trimestre clos le 31 mars Vous trouverez des renseignements supplémentaires sur les répercussions financières de notre conversion aux IFRS à la note 9 des états financiers consolidés résumés intermédiaires du trimestre et du semestre clos le 30 juin 2011 et dans notre rapport de gestion annuel de NOTRE CADRE RÉGLEMENTAIRE Les secteurs des télécommunications et de la radiodiffusion dans lesquels nous exerçons nos activités sont soumis à la réglementation fédérale, en vertu de la Loi sur les télécommunications et de la Loi sur la radiodiffusion. Le principal organisme de réglementation auquel nous sommes assujettis est le CRTC. Le gouvernement du Canada (le «gouvernement»), par l intermédiaire d Industrie Canada et du ministère du Patrimoine canadien, exerce la surveillance législative du CRTC. Nous sommes assujettis aux décisions stratégiques prises par le gouvernement à l occasion ainsi qu à toute modification des lois ou règlements applicables. Nous exerçons nos activités à titre d entreprise de services locaux titulaire («ESLT») au Manitoba et à titre d entreprise de services locaux concurrente («ESLC») à l extérieur du Manitoba. Nous détenons également une licence pour exploiter une entreprise de distribution de radiodiffusion («EDR») dans certaines régions du Manitoba, incluant Winnipeg et les régions avoisinantes. Les paragraphes qui suivent décrivent les principaux faits nouveaux relatifs aux procédures et politiques réglementaires survenus au cours du deuxième trimestre de Manitoba Telecom Services Inc. 18 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

19 Politique de radiodiffusion Le 7 juin 2010, la Cour d appel fédérale a statué à l unanimité que les fournisseurs de services Internet au détail (les «fournisseurs de services Internet») ne constituent pas, dans leur totalité ou en partie, des «entreprises de radiodiffusion» assujetties à la Loi sur la radiodiffusion lorsque, dans leur rôle de fournisseurs de services Internet, ils fournissent l accès à une «radiodiffusion» demandée par les utilisateurs finaux par l entremise d Internet. Le 30 septembre 2010, les parties adverses ont demandé l autorisation d interjeter appel auprès de la Cour suprême du Canada, ce qui leur a été accordé le 24 mars Nous sommes d accord avec la décision de la Cour d appel fédérale et, aux côtés d autres fournisseurs de services Internet, nous participerons à l appel à titre de défendeurs. Le 28 février 2011, la Cour d appel fédérale a statué, dans le cadre d une décision majoritaire, que la Loi sur la radiodiffusion accorde au CRTC la compétence d établir un régime permettant aux stations de télévision locales de négocier avec les EDR une juste valeur en échange de la distribution des services de programmation diffusés par ces stations. Au moins une EDR a fait part de son intention de demander l autorisation d interjeter appel de la décision devant la Cour suprême du Canada. Politique en matière de télécommunications Facturation en fonction de l utilisation Le 25 janvier 2011, le CRTC a publié une décision autorisant les entreprises titulaires à appliquer une réduction de 15 % sur le tarif de facturation à l utilisation de leurs services d accès à Internet haute vitesse résidentiels de gros fournis par rapport au tarif comparable de facturation à l utilisation appliqué pour leurs services Internet au détail. Cette décision a provoqué un tollé général du public, ce qui a conduit le Comité permanent de l industrie, des sciences et de la technologie à examiner la question. Le 8 février 2011, le CRTC a suspendu l application de sa décision relative à la facturation en fonction de l utilisation et a amorcé un examen des pratiques en matière de facturation des services d accès haute vitesse et des services à large bande résidentiels de gros. MTS Allstream participe à cette procédure, y compris à l audience publique amorcée le 11 juillet Services de ligne locale non groupés Au cours de 2010, le CRTC a procédé à une évaluation détaillée de la manière d établir les prix pour les concurrents qui utilisent les installations de cuivre des ESLT, aussi appelées services de ligne locale non groupés, afin de fournir des services de téléphonie locale à leurs clients. Cette évaluation, entreprise à la suite d une demande déposée le 2 juin 2009 par Bell Canada et Bell Aliant Communications régionales, société en commandite, prenait en considération l obsolescence des installations de cuivre à la lumière du déploiement beaucoup plus étendu de réseaux de fibre optique au sein des réseaux d accès des demandeurs. Le 12 janvier 2011, le CRTC a publié la Décision de télécom CRTC , laquelle approuvait de nouveaux tarifs pour la location de services de ligne locale non groupés auprès des demandeurs. Les nouveaux tarifs reflètent le recouvrement de la valeur comptable des installations de cuivre des demandeurs sur leur durée de vie utile restante prévue. Il est également possible que des demandes additionnelles concernant d autres services utilisant les installations de cuivre soient déposées, ou que d autres ESLT déposent des demandes. Nous avons relevé certains problèmes relativement à l analyse et aux calculs du CRTC, et nous avons déposé une demande le 7 mars 2011 afin de faire réviser et changer la décision en vue d obtenir une réduction ou une annulation de l augmentation des tarifs. Le 13 mai 2011, les sociétés Bell ont déposé leur propre demande en vue de faire réviser et changer la méthodologie utilisée par le CRTC et afin de présenter de nouvelles données en vue de préserver ou de faire augmenter la hausse des tarifs. Compte de report Le 31 août 2010, le CRTC a publié la Décision , laquelle approuvait notre intention d utiliser le montant restant dans le compte de report afin de déployer nos services à large bande à 16 collectivités rurales du Manitoba d ici la fin de 2013 et de créditer toute somme restante du compte de report aux clients résidentiels urbains au Manitoba. Cette décision vient mettre fin au processus lié au compte de report de la Société. Au 31 décembre 2010, le solde estimatif du compte de report de la Société s élevait à environ 21 M$, et le passif au titre des remises accordées aux clients résidentiels provenant du compte de report s élevait à environ 8,5 M$. Ces remises accordées aux clients ont été payées au cours du premier trimestre de MTS Allstream doit également investir un montant de 1,2 M$ provenant du compte de report d ici la fin de 2011 afin d améliorer l accessibilité des personnes handicapées aux services de télécommunications. Manitoba Telecom Services Inc. 19 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

20 Examen des régimes réglementaires relatifs à l interconnexion des réseaux Le CRTC a lancé une consultation visant l examen des régimes réglementaires et de rémunération liés à l interconnexion des réseaux entre les fournisseurs de services d accès locaux, de services interurbains et de services sans fil. La consultation portera sur la neutralité technologique, l amélioration de la concurrence et les avantages pour les clients pouvant découler de la consolidation, de la modification ou de la simplification de ces régimes, en plus de servir à vérifier si les exigences en matière d interconnexion des réseaux fondées sur des technologies de commutation par circuits devraient être modifiées à la lumière du fait que le secteur a de plus en plus recours à la technologie IP. La consultation devrait durer pendant la majeure partie de 2011 et une décision devrait être rendue au Consultations sur le spectre radio d Industrie Canada Le gouvernement a établi que le fait de rendre des spectres adéquats disponibles pour la prochaine génération de services et de réseaux sans fil constituait un élément clé de sa stratégie relative à l économie numérique. En conséquence, en novembre 2010, le gouvernement a amorcé un processus de consultation portant sur la politique et le cadre technique qui gouverneront les mises aux enchères de licences de spectre sans fil dans la bande de spectre de 700 MHz. En outre, le 10 février 2011, le gouvernement a amorcé un processus de consultation similaire relativement à la bande de spectre de à MHz, qui pourra être mise aux enchères conjointement avec le spectre de 700 MHz. La date et l ordre des mises aux enchères restent à déterminer. Le gouvernement a aussi indiqué qu il lierait sa décision sur l investissement étranger à la politique et à la structure régissant ces mises aux enchères. Nous avons participé aux deux consultations qui se sont conclues en mai 2011 et nous participerons aux consultations suivantes relatives au cadre d homologation des mises aux enchères du spectre. Tout comme dans nos propositions faites dans d autres groupes de discussion, nous continuons de préconiser des règles de mises aux enchères favorisant le jeu de la concurrence (en plus de la levée des restrictions sur les investissements étrangers) et des conditions de licence qui contribueront à une concurrence durable sur le marché des télécommunications canadien dans le plus grand intérêt de tous les Canadiens, dans toutes les régions du pays. Consultation du bureau de la protection du consommateur du Manitoba En décembre 2010, le bureau de la protection du consommateur du Manitoba a lancé une consultation publique sur les propositions de nouveaux règlements régissant les contrats de téléphones cellulaires et d appareils sans fil. En tant que membre de l Association canadienne des télécommunications sans fil («ACTS»), MTS Allstream défend une proposition des entreprises du secteur, à l élaboration de laquelle elle a participé et qui a été soumise le 14 janvier 2011, décrivant toute une série de pratiques en faveur du consommateur que les membres de l ACTS appliquent ou ont commencé à appliquer. Par suite de la consultation, le gouvernement du Manitoba a présenté, le 16 mai 2011, le Projet de loi 35, Loi modifiant la Loi de la protection du consommateur (contrats de téléphonie cellulaire). Le Projet de loi 35, dans sa version préliminaire, impose plusieurs nouvelles obligations juridiques aux fournisseurs de services de téléphonie cellulaire, incluant la possibilité pour les clients de résilier leurs contrats avant leur échéance, l interdiction d imposer des frais de résiliation déraisonnables, tout en autorisant le recouvrement des coûts liés au matériel fourni ou subventionné à titre d incitatif de contrat, l interdiction de procéder à des modifications unilatérales d éléments importants des contrats si celles-ci ne sont pas à l avantage des clients, et l obligation d afficher les frais de services mensuels au sein des publicités. Le 8 juin 2011, MTS Allstream a présenté sa position sur le Projet de loi 35 devant le Comité permanent du développement social et économique de l Assemblée législative du Manitoba. MTS Allstream mène déjà ses activités de façon à suivre de près les principales dispositions du Projet de loi 35 et elle soutient les objectifs et les retombées prévues des mesures établies par ce projet de loi. Le projet de loi a passé l étape de la troisième lecture le 15 juin, et nous continuerons à travailler de concert avec les fonctionnaires au cours des prochains mois dans le cadre de toute consultation sur les règlements découlant du projet de loi. RISQUES ET INCERTITUDES Les risques et incertitudes demeurent essentiellement les mêmes que ceux que nous avons présentés dans notre rapport de gestion annuel de Manitoba Telecom Services Inc. 20 Rapport de gestion Deuxième trimestre de 2011

T2 2014. Rapport de gestion. Pour la période close le 30 juin 2014. Manitoba Telecom Services Inc.

T2 2014. Rapport de gestion. Pour la période close le 30 juin 2014. Manitoba Telecom Services Inc. T2 Rapport de gestion Pour la période close le 30 juin Manitoba Telecom Services Inc. Table des matières Page Rubrique Contenu 1 Aperçu de nos activités Description de notre Société et de ses filiales

Plus en détail

Communiqué de presse LUNETTERIE NEW LOOK INC. ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL

Communiqué de presse LUNETTERIE NEW LOOK INC. ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL Communiqué de presse ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL Montréal, Québec, 6 mai 2015 : Lunetterie New Look Inc. (TSX: BCI) («New Look»)

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DATE DE PUBLICATION : 3 novembre 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DATE DE PUBLICATION : 3 novembre 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE DATE DE PUBLICATION : 3 novembre 2015 5N PLUS PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE CLOS LE 30 SEPTEMBRE 2015 Montréal (Québec), le 3 novembre 2015 5N Plus

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. 1080, chemin Saint-Louis, Sillery, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com

COMMUNIQUÉ. 1080, chemin Saint-Louis, Sillery, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE TERMINE L ANNÉE 2002 EN FORCE : AUGMENTATION DU REVENU DE PRIMES DE 20 % ET RENDEMENT ANNUALISÉ SUR LES CAPITAUX PROPRES DE 14,5 % POUR LE QUATRIÈME TRIMESTRE Québec,

Plus en détail

Faits saillants. Aperçu du deuxième trimestre Indications pour 2012

Faits saillants. Aperçu du deuxième trimestre Indications pour 2012 L Industrielle Alliance déclare ses résultats financiers pour le deuxième trimestre La rentabilité et le ratio de solvabilité atteignent les meilleures indications La croissance des affaires se maintient

Plus en détail

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié)

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) (Tous les montants sont exprimés en milliers de dollars.) 30 juin 2009 31 décembre 2008 Actif Actif

Plus en détail

La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009

La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009 La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009 Note à l intention des rédacteurs : Tous les montants sont en dollars canadiens, sauf indication contraire.

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 2015 et 2014 (non audités et non examinés par les auditeurs indépendants) États consolidés intermédiaires

Plus en détail

La Corporation Financière Power annonce ses résultats financiers du premier trimestre de 2013 et ses dividendes

La Corporation Financière Power annonce ses résultats financiers du premier trimestre de 2013 et ses dividendes POUR PUBLICATION IMMÉDIATE COMMUNIQUÉ Les lecteurs sont priés de se reporter aux sections intitulées «Mesures financières non conformes aux IFRS» et «Déclarations prospectives» à la fin du présent communiqué.

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION PREMIER TRIMESTRE EXERCICE 2014

RAPPORT DE GESTION PREMIER TRIMESTRE EXERCICE 2014 RAPPORT DE GESTION Immunotec Inc. («Immunotec» ou la «société») s emploie à améliorer le style et la qualité de vie des gens au quotidien en offrant, par l intermédiaire de son réseau de consultants indépendants

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015

La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015 COMMUNIQUÉ TROISIÈME TRIMESTRE 2015 La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

L exercice en bref 09

L exercice en bref 09 L exercice en bref 09 Introduction PKRück poursuit son succès PKRück peut se montrer plus que satisfaite de son évolution. Au terme de son cinquième exercice, l entreprise enregistre déjà 10 % de part

Plus en détail

Résultats 2005 PRÉSENTATION AUX ANALYSTES. 27/28 février 2006

Résultats 2005 PRÉSENTATION AUX ANALYSTES. 27/28 février 2006 Résultats 2005 PRÉSENTATION AUX ANALYSTES 27/28 février 2006 SOMMAIRE 1 2 Maroc : croissance économique et libéralisation Croissance du PIB en 2005 : +1,8% en 2005 en raison d une pluviométrie défavorable

Plus en détail

EXCELLENTS RÉSULTATS INTÉGRATION DE SUMMIT RÉUSSIE ET SYNERGIES RÉALISÉES TOUJOURS PRÊT POUR DE NOUVELLES ACQUISITIONS

EXCELLENTS RÉSULTATS INTÉGRATION DE SUMMIT RÉUSSIE ET SYNERGIES RÉALISÉES TOUJOURS PRÊT POUR DE NOUVELLES ACQUISITIONS 27 février 2008 COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Diffusion restreinte au Canada uniquement. Ce communiqué ne doit faire l objet d aucune diffusion aux États-Unis par l entremise d agences de transmission.

Plus en détail

Yellow Média inc. soutient sa transformation numérique par la réduction de son endettement

Yellow Média inc. soutient sa transformation numérique par la réduction de son endettement Yellow Média inc. soutient sa transformation numérique par la réduction de son endettement L entreprise apporte des éclaircissements sur le dividende sur actions ordinaires La vente de Société Trader est

Plus en détail

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 Communiqué premier TRIMESTRE 2011 Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 L information financière fournie dans le présent communiqué est basée sur les états financiers consolidés

Plus en détail

Bourse de Montréal Communiqué de presse

Bourse de Montréal Communiqué de presse Bourse de Montréal Communiqué de presse LA BOURSE DE MONTRÉAL CLÔTURE L EXERCICE 2007 AVEC UNE FORTE POSITION FINANCIÈRE ET STRATÉGIQUE FAITS SAILLANTS FINANCIERS T4/2007 PAR RAPPORT AU T4/2006 Revenus

Plus en détail

Rapport trimestriel 2

Rapport trimestriel 2 Rapport trimestriel 2 pour le trimestre terminé le 30 juin 2010 Manitoba Telecom Services Inc. Communiqué de presse Manitoba Telecom Services Inc. annonce ses résultats pour le deuxième trimestre de 2010

Plus en détail

L Ordre Indépendant des Forestiers Exercice terminé le 31 décembre 2011. Faits saillants financiers pour 2011

L Ordre Indépendant des Forestiers Exercice terminé le 31 décembre 2011. Faits saillants financiers pour 2011 L Ordre Indépendant des Forestiers Exercice terminé le 31 décembre Faits saillants financiers pour Survol de la santé financière et de la stabilité de Foresters Foresters la santé financière de Foresters

Plus en détail

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS Pour en savoir davantage, consultez le site www.manitoba.ca C o m m u n i c a t i o n d e s r é s u l t a t s / 1 COMMUNICATION DES

Plus en détail

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal.

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal. David Williamson Premier vice-président à la direction et chef des services financiers Assemblée générale annuelle Montréal (Québec), le 25 février 2010 Priorité au discours prononcé Bonjour à toutes et

Plus en détail

6 Sommaire des résultats d exploitation consolidés. 17 Revue des résultats d exploitation par secteur

6 Sommaire des résultats d exploitation consolidés. 17 Revue des résultats d exploitation par secteur RAPPORT DE GESTION Société financière IGM Inc. 6 Sommaire des résultats d exploitation consolidés Groupe Investors 12 Revue des activités 17 Revue des résultats d exploitation par secteur Placements Mackenzie

Plus en détail

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs TELUS CORPORATION Rapport de gestion 2009 Mise en garde concernant les énoncés prospectifs Le présent document contient des énoncés prospectifs portant sur des événements futurs ainsi que sur le rendement

Plus en détail

Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005

Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005 Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005 BILAN 31 MARS 2005 A C T I F Encaisse (note 4) 74 459 864 $ 82 151 251 $ Débiteurs et montants

Plus en détail

NOTRE MISSION QUI NOUS SOMMES

NOTRE MISSION QUI NOUS SOMMES RAPPORT ANNUEL 2014 1 NOTRE MISSION Notre mission est de fournir à notre clientèle des solutions de commerce électronique novatrices et efficaces en exploitant la puissance des technologies interactives.

Plus en détail

Services aux investisseurs et trésorerie

Services aux investisseurs et trésorerie Résultats des secteurs d exploitation Résultats par secteur d exploitation Le tableau suivant présente un sommaire de nos résultats par secteur d exploitation. (en millions de dollars canadiens, sauf les

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu États financiers Troisième trimestre terminé le 31 mars 2010 État consolidé des résultats et du résultat étendu PRODUITS TIRÉS DE CONTRATS 28 808 727 27 694 738 76 867 648 76 916 747 COÛT DES PRODUITS

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Ouest État de la situation financière Au 31 mars 2015

Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Ouest État de la situation financière Au 31 mars 2015 État de la situation financière Au 31 mars 2015 Actif Actif à court terme Trésorerie 5 227 401 4 992 479 Débiteurs (note 3) 235 501 196 578 Charges payées d avance 67 728 41 871 5 530 630 5 230 928 Immobilisations

Plus en détail

RAPPOR jour T ANNUEL après 2 0 14 TEL US jour rapport annuel 2014

RAPPOR jour T ANNUEL après 2 0 14 TEL US jour rapport annuel 2014 jour après jour rapport annuel 2014 Rapport de gestion Mise en garde concernant les énoncés prospectifs Le présent document contient des énoncés prospectifs portant sur des événements prévus ainsi que

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés

États financiers consolidés intermédiaires résumés États financiers consolidés intermédiaires résumés Pour les périodes de 13 semaines closes le et le 5 mai 2013 (non audité, en milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire) État consolidé intermédiaire

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE 2005

PREMIER TRIMESTRE 2005 PREMIER TRIMESTRE 2005 RAPPORT TRIMESTRIEL POUR LA PÉRIODE SE TERMINANT LE 31 JANVIER 2005 MESSAGE AUX ACTIONNAIRES La Banque Laurentienne du Canada déclare un revenu net de 17,3 millions $ pour le premier

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 31 décembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 31 décembre 2015 (en millions de

Plus en détail

Pages Jaunes Limitée présente ses résultats pour le premier trimestre de 2015

Pages Jaunes Limitée présente ses résultats pour le premier trimestre de 2015 Pages Jaunes Limitée présente ses résultats pour le premier trimestre de 2015 Les produits tirés des médias et solutions numériques ont augmenté de 8,6 % d un exercice à l autre pour se chiffrer à 112,9

Plus en détail

Fonds de dividendes d actions privilégiées Lysander-Slater

Fonds de dividendes d actions privilégiées Lysander-Slater Fonds de dividendes d actions privilégiées Lysander-Slater 31 décembre 2015 Cette page est intentionnellement laissée en blanc. Rapport de la direction sur le rendement du Fonds Au 31 décembre 2015 AVERTISSEMENT

Plus en détail

Fonds d actions canadiennes Lysander-18 Asset Management

Fonds d actions canadiennes Lysander-18 Asset Management Fonds d actions canadiennes Lysander-18 Asset Management 30 juin 2015 Cette page est intentionnellement laissée en blanc. Rapport de la direction sur le rendement du Fonds Au 30 juin 2015 AVERTISSEMENT

Plus en détail

3 octobre 2006 IMMÉDIATE

3 octobre 2006 IMMÉDIATE 3 octobre 2006 COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Diffusion restreinte au Canada uniquement. Ce communiqué ne doit faire l objet d aucune diffusion aux États-Unis par l entremise d agences de transmission.

Plus en détail

RAPPORT TRIMESTRIEL 2015

RAPPORT TRIMESTRIEL 2015 RAPPORT TRIMESTRIEL 2015 PREMIER trimestre terminé le 28 mars 2015 Message aux actionnaires Pour le trimestre terminé le 28 mars 2015 À nos actionnaires, Nous sommes heureux d'annoncer que les résultats

Plus en détail

RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er TRIMESTRE 2015

RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er TRIMESTRE 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Rabat, le 16 avril 2015 RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er TRIMESTRE 2015 Faits marquants» Reprise en main opérationnelle et consolidation dans les comptes du Groupe depuis le 26 janvier

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS 31 mars 2015 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail

Stratégie de gestion financière. Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013

Stratégie de gestion financière. Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013 Stratégie de gestion financière Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013 Communication des résultats / 1 La Stratégie de gestion financière annuelle de la Province du Manitoba

Plus en détail

FONDS CIBLÉ CANADIEN PORTLAND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des fonds 31 MARS 2014. conseils en placements

FONDS CIBLÉ CANADIEN PORTLAND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des fonds 31 MARS 2014. conseils en placements conseils en placements conseils en placements Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des fonds 31 MARS 2014 ÉQUIPE DE GESTION DU PORTEFEUILLE James Cole Vice-président principal et gestionnaire

Plus en détail

Comment surveiller un changement profond :

Comment surveiller un changement profond : : présenter votre plan de basculement aux IFRS dans le rapport de gestion Le basculement des normes canadiennes d information financière aux Normes internationales d information financière (les «IFRS»)

Plus en détail

1ANALYSE PAR LA DIRECTION DE LA SITUATION FINANCIÈRE ET DES RÉSULTATS D EXPLOITATION

1ANALYSE PAR LA DIRECTION DE LA SITUATION FINANCIÈRE ET DES RÉSULTATS D EXPLOITATION Bell Canada Rapport du premier trimestre 2002 1ANALYSE PAR LA DIRECTION DE LA SITUATION FINANCIÈRE ET DES RÉSULTATS D EXPLOITATION Le 29 avril 2002 Cette analyse par la Direction de la situation financière

Plus en détail

T2 2013. Rapport de gestion. Pour le trimestre clos le 30 juin 2013. Manitoba Telecom Services Inc.

T2 2013. Rapport de gestion. Pour le trimestre clos le 30 juin 2013. Manitoba Telecom Services Inc. T2 Rapport de gestion Pour le trimestre clos le 30 juin Manitoba Telecom Services Inc. Table des matières Page Section Contenu 1 Processus d examen stratégique d Allstream Renseignements détaillés sur

Plus en détail

Corporation Financière Canada-Vie. Rapport de gestion. Pour l exercice 2014

Corporation Financière Canada-Vie. Rapport de gestion. Pour l exercice 2014 Corporation Financière Canada-Vie Rapport de gestion Pour l exercice RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE CLOSE LE 31 DÉCEMBRE DATÉ DU 12 FÉVRIER 2015 Le présent rapport de gestion présente le point de vue

Plus en détail

Le chemin de fer de l Amérique du Nord

Le chemin de fer de l Amérique du Nord Le chemin de fer de l Amérique du Nord COMMUNIQUÉ Le CN déclare un bénéfice net de 573 M$ CA, ou 1,21 $ CA par action après dilution, incluant un recouvrement d impôts reportés de 0,09 $ CA, au TR4 2008

Plus en détail

DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS

DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS LA BANQUE ROYALE DU CANADA DÉCLARE SES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012 Sauf indication contraire, tous les montants sont libellés

Plus en détail

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007 États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août Fonds d infrastructure mondial Renaissance État de l actif net (en milliers, sauf les montants par part) Au 31 août (note 1) Actif Encaisse,

Plus en détail

La Société Canadian Tire annonce de solides résultats pour le quatrième trimestre et une croissance du bénéfice pour l exercice complet

La Société Canadian Tire annonce de solides résultats pour le quatrième trimestre et une croissance du bénéfice pour l exercice complet La Société Canadian Tire annonce de solides résultats pour le quatrième trimestre et une croissance du bénéfice pour l exercice complet TORONTO, le 10 février 2011 La Société Canadian Tire Limitée (TSX

Plus en détail

Téléconférence à l intention. 10 septembre 2010

Téléconférence à l intention. 10 septembre 2010 Acquisition iti de CTV Téléconférence à l intention des analystes 10 septembre 2010 Dispositions refuges Certaines déclarations faites dans la présentation ci-jointe, y compris, sans s y limiter, les déclarations

Plus en détail

RAPPOR T TRIMESTRIEL. 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

RAPPOR T TRIMESTRIEL. 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR RAPPOR T TRIMESTRIEL 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT 1 Message aux porteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats des trois

Plus en détail

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités Actif EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités (en milliers de dollars US) Au Au 31 août Actif à court terme Espèces 43 418 $ 25 864 $ Placements temporaires 958 1 487 Comptes débiteurs

Plus en détail

CONVERSION EN SOCIÉTÉ PAR ACTIONS TOUT EN MAINTENANT LE DIVIDENDE ANNUEL DE 1,08$/ACTION

CONVERSION EN SOCIÉTÉ PAR ACTIONS TOUT EN MAINTENANT LE DIVIDENDE ANNUEL DE 1,08$/ACTION COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Diffusion restreinte au Canada uniquement. Ce communiqué ne doit faire l objet d aucune diffusion aux États-Unis par l entremise d agences de transmission. CONVERSION

Plus en détail

COLABOR DOUBLE SES VENTES ET SON BÉNÉFICE AVANT FRAIS FINANCIERS ET AMORTISSEMENTS

COLABOR DOUBLE SES VENTES ET SON BÉNÉFICE AVANT FRAIS FINANCIERS ET AMORTISSEMENTS 25 avril 2007 COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Diffusion restreinte au Canada uniquement. Ce communiqué ne doit faire l objet d aucune diffusion aux États-Unis par l entremise d agences de transmission.

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2014

RESULTATS ANNUELS 2014 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS - Résultat Opérationnel de 14,9 M et Résultat net part du groupe de 6,3 M - Situation financière renforcée avec une trésorerie de 49 M - Préparation de la scission

Plus en détail

États financiers. Pour la période close le 31 décembre 2012. Manitoba Telecom Services Inc.

États financiers. Pour la période close le 31 décembre 2012. Manitoba Telecom Services Inc. États financiers Pour la période close le 31 décembre 2012 Manitoba Telecom Services Inc. RAPPORT DE L AUDITEUR INDÉPENDANT Aux actionnaires de Manitoba Telecom Services Inc. Nous avons effectué l audit

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

Description de ia Groupe financier

Description de ia Groupe financier ia Groupe financier Profil de l entreprise Données au 31 décembre Description de ia Groupe financier ia Groupe financier (Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc.) est une société d

Plus en détail

Résultats du troisième trimestre 2015 1

Résultats du troisième trimestre 2015 1 Résultats du troisième trimestre 1 Luxembourg, le 5 novembre Faits marquants Taux de fréquence en matière de santé et sécurité 2 de 1,2 au troisième trimestre, contre 0,8 au deuxième trimestre. Expéditions

Plus en détail

ELEMENTS CLES DU 1 ER SEMESTRE 2012

ELEMENTS CLES DU 1 ER SEMESTRE 2012 RESULTATS DU 1 er SEMESTRE 2012 Paris, le 31 août 2012 3,6 millions d abonnés mobiles : 5,4% du parc français en moins de 6 mois 54% de parts de marché des recrutements haut débit : clair leadership sur

Plus en détail

MESSAGE AUX ACTIONNAIRES. Chers actionnaires,

MESSAGE AUX ACTIONNAIRES. Chers actionnaires, MESSAGE AUX ACTIONNAIRES Chers actionnaires, Le chiffre d affaires pour le premier trimestre clos le 27 avril 2013 a diminué de 1,5 % pour s établir à 56,9 millions de dollars, contre 57,8 millions de

Plus en détail

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT au deuxième trimestre de 2000 DANS CE NUMÉRO Faits saillants économiques : La forte croissance devrait se poursuivre en l an 2000

Plus en détail

Transition aux IFRS. Présentation Analystes. 31 mars 2005. «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur»

Transition aux IFRS. Présentation Analystes. 31 mars 2005. «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur» 31 mars 2005 Transition aux IFRS Présentation Analystes «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur» Département Relations Investisseurs +33 (0)1 45 19 52 26 carole.imbert@bicworld.com lucile.jestin@bicworld.com

Plus en détail

États financiers prospectifs. Exercice se terminant le 31 mars 2013

États financiers prospectifs. Exercice se terminant le 31 mars 2013 États financiers prospectifs Exercice se terminant le 31 mars 2013 DÉCLARATION DE RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION La responsabilité de la compilation, du contenu et de la présentation de l information financière

Plus en détail

EN ROUTE VERS LE MILLIARD

EN ROUTE VERS LE MILLIARD EN ROUTE VERS LE MILLIARD Troisième rapport trimestriel 2013 TABLE DES MATIÈRES 4 5 6 7 53 79 MESSAGE AUX PORTEURS DE PARTS SOMMAIRE OPÉRATIONNEL SOMMAIRE DU PORTEFEUILLE IMMOBILIER RAPPORT DE GESTION

Plus en détail

Guide des réseaux convergents à lignes groupées SIP destiné aux responsables des TI. Document de présentation technique d Allstream

Guide des réseaux convergents à lignes groupées SIP destiné aux responsables des TI. Document de présentation technique d Allstream Guide des réseaux convergents à lignes groupées SIP destiné aux responsables des TI Document de présentation technique d Allstream Table des matières Introduction 3 Architecture de réseau SIP 4 Avantages

Plus en détail

La Financière Sun Life annonce ses résultats du deuxième trimestre de l exercice 2014

La Financière Sun Life annonce ses résultats du deuxième trimestre de l exercice 2014 La Financière Sun Life annonce ses résultats du deuxième trimestre de l exercice 2014 TORONTO - (le 6 août 2014) - Financière Sun Life inc. (TSX : SLF) (NYSE : SLF) L information contenue dans le présent

Plus en détail

Rapport annuel 2007. George Weston limitée

Rapport annuel 2007. George Weston limitée Rapport annuel 2007 George Weston limitée Rapport annuel 2007 Faits saillants 1 Rapport aux actionnaires 2 Rapport de gestion 4 Résultats financiers 62 Répertoire de la société 116 Renseignements sur la

Plus en détail

Le bénéfice net consolidé a augmenté de 10,7 pour cent par rapport au troisième trimestre de

Le bénéfice net consolidé a augmenté de 10,7 pour cent par rapport au troisième trimestre de Canadian Tire annonce ses résultats du troisième trimestre de 2013 Hausse des ventes dans les magasins semblables pour toutes les enseignes de détail : hausse de 2,0 pour cent pour le Groupe détail Canadian

Plus en détail

Modifications fiscales de 2017 touchant. L assurance-vie EN DÉTAIL. La vie est plus radieuse sous le soleil

Modifications fiscales de 2017 touchant. L assurance-vie EN DÉTAIL. La vie est plus radieuse sous le soleil 1 Modifications fiscales de 217 touchant l assurance-vie EN DÉTAIL offre une protection, mais certains L assurance-vie contrats permettent en plus d accumuler de l épargne de façon fiscalement avantageuse.

Plus en détail

Conséquences du passage aux IFRS sur les différences entre les PCGR canadiens et américains

Conséquences du passage aux IFRS sur les différences entre les PCGR canadiens et américains 1. Le présent document fournit un résumé général de la mesure dans laquelle on peut s attendre à ce que la convergence des normes canadiennes avec les normes internationales d information financière (International

Plus en détail

Commissariat à la protection de la vie privée du Canada Notes afférentes aux états financiers Exercice terminé le 31 mars 2005

Commissariat à la protection de la vie privée du Canada Notes afférentes aux états financiers Exercice terminé le 31 mars 2005 1. Pouvoirs Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada (le «Commissariat») a été créé en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels, en vigueur depuis le 1 er juillet

Plus en détail

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS Introduction 17 Seuils relatifs à l examen 20 Généralités 24 Par Shanon Grauer INTRODUCTION Lois sur les investissements étrangers 19 La Loi sur Investissement Canada (LIC) est la seule loi fédérale sur

Plus en détail

CORPORATION DATACOM WIRELESS

CORPORATION DATACOM WIRELESS États financiers de CORPORATION DATACOM WIRELESS pour les périodes de trois mois arrêtées les 31 mars 2008 et 2007 États financiers États financiers Bilans... 1 États des résultats et du résultat étendu...

Plus en détail

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS RÉSULTATS DU T4 2014. 25 février 2015

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS RÉSULTATS DU T4 2014. 25 février 2015 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS RÉSULTATS DU T4 2014 25 février 2015 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS ÉNONCÉS PROSPECTIFS Certaines déclarations comprises dans cette présentation peuvent

Plus en détail

Réaliser notre. potentiel. d exportation. Rapport financier trimestriel au 30 septembre 2015 Non audité

Réaliser notre. potentiel. d exportation. Rapport financier trimestriel au 30 septembre 2015 Non audité Réaliser notre potentiel d exportation Rapport financier trimestriel au 30 septembre Non audité TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE GESTION Aperçu... 3 Sommaire des résultats financiers... 4 Faits saillants

Plus en détail

Rapport de Gestion Exposé Sommaire. Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires. SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004

Rapport de Gestion Exposé Sommaire. Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires. SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004 Rapport de Gestion Exposé Sommaire Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004 SOCIÉTÉ BIC 14, rue Jeanne d Asnières 92116 Clichy Cedex, France

Plus en détail

Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada.

Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada. Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada. La TD devient l une des principales banques émettrices de cartes de crédit au Canada. Il s agit d une

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 4 novembre 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,47 $, en hausse de 7 % par rapport

Plus en détail

Instruments financiers Couvertures. Chapitre 3865. Instruments financiers (diapo 1)

Instruments financiers Couvertures. Chapitre 3865. Instruments financiers (diapo 1) Instruments financiers Couvertures Chapitre 3865 Instruments financiers (diapo 1) Cette présentation vise à offrir un aperçu du chapitre 3865, «Couvertures», publié par le Conseil des normes comptables

Plus en détail

PASSAGE AUX NORMES IFRS

PASSAGE AUX NORMES IFRS PASSAGE AUX NORMES IFRS L Union Européenne a choisi d adopter le référentiel comptable IFRS (International Financial Reporting Standards) émis par l IASB (International Accounting Standards Board) : en

Plus en détail

«Pour un traitement fiscal équitable de l ensemble des sources d énergie renouvelables et traditionnelles au Canada»

«Pour un traitement fiscal équitable de l ensemble des sources d énergie renouvelables et traditionnelles au Canada» CGC HC-FIN-CTE/2007 «Pour un traitement fiscal équitable de l ensemble des sources d énergie renouvelables et traditionnelles au Canada» Présentation au Comité des finances de la Chambre des communes Consultations

Plus en détail

Rapport financier trimestriel

Rapport financier trimestriel SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT Rapport financier trimestriel PREMIER TRIMESTRE 31 mars 2015 (non audité) AU CŒUR DE L HABITATION TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE GESTION 3 CONTEXTE OPÉRATIONNEL

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS INTERMÉDIAIRES CONDENSÉS NON AUDITÉS AU 30 JUIN 2014 (en dollars canadiens)

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS INTERMÉDIAIRES CONDENSÉS NON AUDITÉS AU 30 JUIN 2014 (en dollars canadiens) ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS INTERMÉDIAIRES CONDENSÉS NON AUDITÉS AU 30 JUIN 2014 Les états financiers consolidés intermédiaires condensés ci-joints ont été dressés par la Direction de Ressources Strateco

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION POUR LE PREMIER TRIMESTRE SE TERMINANT LE 30 JUIN

RAPPORT DE GESTION POUR LE PREMIER TRIMESTRE SE TERMINANT LE 30 JUIN POUR LE PREMIER TRIMESTRE SE TERMINANT LE 30 JUIN 2011 RAPPORT DE GESTION POUR LE PREMIER TRIMESTRE SE TERMINANT LE 30 JUIN 2011 Le présent rapport de gestion, qui a été rédigé en date du 7 septembre 2011,

Plus en détail

A l occasion de la publication de ce communiqué, Monsieur Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire, a déclaré :

A l occasion de la publication de ce communiqué, Monsieur Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire, a déclaré : COMMUNIQUE DE PRESSE Rabat, le 20 juillet 2014 RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er SEMESTRE 2014 Faits marquants : - Confirmation du retour à la croissance du chiffre d affaires (+1,3% au deuxième trimestre)

Plus en détail

Foire aux questions Troisième trimestre de 2008

Foire aux questions Troisième trimestre de 2008 Foire aux questions Troisième trimestre de 2008 1. On entend dire que la Banque CIBC pourrait procéder à une nouvelle émission d actions. Êtes-vous à l aise avec la position de la Banque à l égard des

Plus en détail

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE DES RESULTATS EN PROGRES UN MODELE STRATEGIQUE SOLIDE DES POSTIERS ASSOCIES A LA QUALITE DE SERVICE ET A LA PERFORMANCE Réuni

Plus en détail

ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE

ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE 1 er avril 2015 NOTES DE L ALLOCUTION PRONONCÉE PAR MADAME

Plus en détail

OFFICE CANADIEN DE COMMERCIALISATION DES ŒUFS EXPLOITÉ SOUS LA RAISON SOCIALE DE LES PRODUCTEURS D ŒUFS DU CANADA

OFFICE CANADIEN DE COMMERCIALISATION DES ŒUFS EXPLOITÉ SOUS LA RAISON SOCIALE DE LES PRODUCTEURS D ŒUFS DU CANADA OFFICE CANADIEN DE COMMERCIALISATION DES ŒUFS EXPLOITÉ SOUS LA RAISON SOCIALE DE LES PRODUCTEURS D ŒUFS DU CANADA États financiers Le 21 février 2014 Rapport de l auditeur indépendant Aux membres de l

Plus en détail

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée Normes internationales d information financière États financiers modèles sans application anticipée 1 États financiers pour l exercice 31 décembre Les états financiers modèles de la pour l exercice 31

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE GESTION. Trimestre 2012

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE GESTION. Trimestre 2012 RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE GESTION er Trimestre 2012 SOMMAIRE Uni-Sélect a réalisé des ventes de 451 $ millions (dont plus de 335 $ millions aux États-Unis), au cours de son premier trimestre, représentant

Plus en détail

CC&L Core Income and Growth Fund. Rapport de la direction sur le rendement du fonds. Pour l exercice clos le 31 décembre 2014

CC&L Core Income and Growth Fund. Rapport de la direction sur le rendement du fonds. Pour l exercice clos le 31 décembre 2014 CC&L Core Income and Growth Fund Rapport de la direction sur le rendement du fonds Pour l exercice clos le 31 décembre 2014 Le présent rapport annuel de la direction sur le rendement du fonds contient

Plus en détail

PLACEMENTS ET QUALITÉ EXCEPTIONNELS

PLACEMENTS ET QUALITÉ EXCEPTIONNELS PLACEMENTS ET QUALITÉ EXCEPTIONNELS Portefeuilles pratiques conçus en fonction de vos objectifs Les Solutions de portefeuille Marquis permettent d investir en toute quiétude, car elles donnent accès à

Plus en détail

25 février 2011. Transition aux Normes internationales d'information financière (IFRS) Séance d'information

25 février 2011. Transition aux Normes internationales d'information financière (IFRS) Séance d'information Transition aux Normes internationales d'information financière (IFRS) Séance d'information 25 février 2011 Cette présentation est disponible à aircanada.com à la section Investisseurs. Mise en garde concernant

Plus en détail

Colin Wheeler 303 927-2443 Relations avec les investisseurs Dave Dunnewald 303 927-2334

Colin Wheeler 303 927-2443 Relations avec les investisseurs Dave Dunnewald 303 927-2334 COMMUNIQUÉ DE PRESSE RENSEIGNEMENTS : Médias Colin Wheeler 303 927-2443 Relations avec les investisseurs Dave Dunnewald 303 927-2334 Molson Coors accroît son dividende et déclare une augmentation du bénéfice

Plus en détail

Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc.

Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc. Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc. Introduction Les normes de Bâle II constituent un accord international sur les fonds propres

Plus en détail

COMMUNICATION DE L INFORMATION D ENTREPRISE

COMMUNICATION DE L INFORMATION D ENTREPRISE Alerte info COMMUNICATION DE L INFORMATION D ENTREPRISE JANVIER 2016 Préparation des informations à fournir sur la situation de trésorerie et les sources de financement dans le rapport de gestion Pour

Plus en détail