Risques liés à la manutention manuelle. Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Risques liés à la manutention manuelle. Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO"

Transcription

1 Risques liés à la manutention manuelle Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO

2 Introduction Les risques liés à la manutention manuelle et à l'activité physique sont la principale cause d'accidents du travail et de maladies professionnelles. Les lésions sont le plus souvent des TMS des membres supérieurs( tendinites, SCC, ) et des atteintes de la colonne vertébrale( lombalgies, dorsalgies, ). Ce risque de «blessure», bien qu'il soit pris en compte par la réglementation est difficile à maîtriser du fait de la multiplicité des situations dans lesquelles on le rencontre.

3 Sommaire Définition: manutention manuelle ( code du travail) Risques pour la santé et facteurs de risques Les situations dangereuses La biomécanique humaine Atteinte du système musculo-squelettique La prévention AT/MP

4 Définition Manutention manuelle: L article R du code du travail définit la manutention manuelle comme étant «toute opération de transport ou de soutien d une charge, dont le levage, la pose,la poussée, la traction,le port ou le déplacement exige l effort physique d un ou de plusieurs travailleurs.»

5 Risques pour la santé et facteurs de risques (1/4) Risques pour la santé: Atteintes du système musculo-squelettique (TMS). Fatigue Blessures accidentelles( chocs, coupures, chutes, ). La fatigue diminue la vigilance Maladies professionnelles

6 Risques pour la santé et facteurs de risques(2/4) Les facteurs de risques: Les facteurs collectifs Les facteurs individuels

7 Facteurs de risques collectifs: Les facteurs de risques: (3/4) Facteurs liés à la charge : Trop lourde, trop grande, encombrante, difficile à saisir. Manipulation de charges atypiques (grande dimension, arêtes vives, ) Facteurs liés aux locaux de travail : L espace de travail est exigu, Le Sol encombré, Le Sol en mauvais état, (source de trébuchements) Le Sol glissant, humidité, mauvaise circulation de l air. Facteurs d ambiance : Ambiance froide. Ambiance chaude Intempérie. Facteurs liés aux exigences de l activité : Efforts physiques fréquents, prolongés des membres supérieurs dans des tâches de préhension. Torsion et flexion du tronc répétée lors du maniement d objets ou d outils. Contraintes posturales(station debout, à genoux, ) Période de repos physiologique ou de récupération insuffisante Distances trop grandes d élévation, d abaissement ou de transport. Cadence imposée Facteurs organisationnels : Cadence rapide Gestes répétitifs Travail dans l urgence

8 Les facteurs de risques (4/4) : Facteurs de risques individuels: L âge, le sexe, Les caractéristiques physiques; le poids, la taille, L entrainement physique, L expérience, La qualification, la formation,

9 Les situations dangereuses Manutention de charges atypiques (grande dimension, arêtes vives, ) Manutention de charges lourdes, Gestes répétitifs et cadences élevées, Contraintes posturales( station debout prolongée, à genoux, ).

10 La biomécanique humaine

11 La biomécanique humaine Définition Connaissances générales schéma d une articulation mobile mécanisme quelques pathologies schéma d une articulation semi-mobile mécanisme quelques pathologies Atteinte du système musculo-squelettique TMS: Définition de TMS Tendinite Syndrome du canal carpien Atteinte de la colonne vertébrale: lombalgie

12 La biomécanique humaine: définition Il s'agit de la mécanique articulaire qui aboutit à un mouvement déterminé du corps. La mobilité squelettique est assurée par 3 types d articulation :

13 La biomécanique humaine: Connaissances générales Les muscles exercent des forces sur les os par le biais des tendons Les tendons se comportent comme des élastiques et sont généralement entourés d une gaine (synoviale).

14 La biomécanique humaine: Connaissances générales Schéma d une articulation mobile: genou, coude, épaule Différente d une articulation semi mobile (vertèbres) Source: PasseportSanté.net

15 La biomécanique humaine / Connaissances générales: Quelques pathologies d une articulation mobile Tendinite: inflammation des tendons Teno-synovite: inflammation de la gaine synoviale et du tendon Syndrome canalaire (canal carpien) Compression nerveuse

16 La biomécanique humaine / Connaissances générales: : schéma d une vertèbre colonne vertébrale Chaque vertèbre se compose : d un corps vertébral, d un trou vertébral, d un arc vertébral.

17 La biomécanique humaine / Connaissances générales: : schéma du disque vertébral colonne vertébrale Au niveau de chaque plateau vertébral se fixe un disque intervertébral. Il est constitué d un anneau externe fibreux et d un noyau interne gélatineux. Le disque amortit et facilite la mobilité articulaire.

18 La biomécanique humaine / Connaissances générales: mécanisme colonne vertébrale Le noyau gélatineux répartit la pression dans toutes les directions Certaines pressions sont absorbées par l anneau fibreux qui se déforme Source : Vertebres.com

19 La biomécanique humaine / Connaissances générales: Quelques pathologies de la colonne vertébrale Le lumbago est une crise de douleurs lombalgies vives, aiguës ou subaiguës. Le plus souvent, la crise survient lors d'un effort de relèvement. La Sciatique :ensemble de symptômes douloureux secondaire à une irritation des fibres constituant le nerf sciatique. Une hernie discale est la rupture du cartilage d un disque intervertébral, qui provoque le glissement du noyau pulpeux vers l'extérieur. Il en résulte une pression exercée sur les racines nerveuses à ce niveau. Le tassement discal stade ultime de la détérioration discale peut survenir à l'occasion d'un choc violent ou d'efforts répétitifs ( machines vibrantes, ports de charges...). La conséquence de ce tassement est que l'enveloppe du noyau éclate et la substance gélatineuse se répand dans l'anneau fibreux. Le disque se tasse alors, entrainant un rapprochement des vertèbres et provoquant des douleurs rachidiennes.

20 Atteinte du système musculosquelettique: TMS

21 Atteinte du système musculo-squelettique / TMS: Définition de TMS Tendinite Syndrome du canal carpien Atteinte de la colonne vertébrale: lombalgie

22 Atteinte du système musculo-squelettique: TMS: Définition Troubles Musculo-Squelettiques Les TMS sont des pathologies affectant les muscles, les tendons ou les nerfs des membres et de la colonne vertébrale. Il s expriment par des douleurs, une perte de mobilité ou une perte de force pouvant conduire à une incapacité chronique.

23 Illustration d une tendinite

24 Illustration d une tendinite Une tendinite correspond à des douleurs qui ont pour origine l atteinte d un tendon. Les tendons sont des fibres robustes et élastiques qui prolongent les muscles jusqu à l os. Ses propriétés élastiques lui permettent une action musculaire et diminuent le risque de rupture lors de tractions importantes. Une blessure à une partie du corps ou le surmenage peut provoquer des lésions au niveau des tendons ou du tissu qui les entoure. Ces lésions sont aussi favorisées par les mouvements répétitifs dans de mauvaises postures, ou par des efforts soutenus, ou encore par des vibrations.

25 Mécanisme de l inflammation Des gestes répétitifs et une cadence élevée provoquent: Une Friction tendon/gaine synoviale entrainant une inflammation et/ou des micro-lésions du tendon. Avec du repos cicatrisation possible Sans repos cicatrisation impossible / Douleur

26 Illustration du SCC

27 Définition: Le syndrome du canal carpien correspond à la compression du nerf médian au niveau du poignet, dans le canal carpien, entraînant une symptomatologie dans le territoire anatomique du nerf.

28 Le Syndrome du Canal Carpien Les signes cliniques se développent progressivement : -Simples fourmillements au réveil -Douleurs qui troublent le sommeil -Perte de la force musculaire Le diagnostic est confirmé par un EMG (Electromyogramme)

29 Le Syndrome du Canal Carpien EMG : A l aide d électrodes on stimule électriquement le nerf médian à différents endroits de son trajet (bras, avantbras, poignet) puis on mesure la vitesse de transmission du message à la main. En fonction des résultats (vitesse ralentie au niveau du poignet, message moins intense ), on peut confirmer le diagnostic de SCC et mesurer la gravité de l atteinte.

30 Illustration d une lombalgie

31 La colonne vertébrale Notre colonne vertébrale est formée d un assemblage de 32 à 34 vertèbres et divisée en 5 parties.

32 Lombalgie: définition On distingue deux types de lombalgies : - Les lombalgies dues à une maladie, ou lombalgies symptomatiques( ostéoporose, rhumatisme inflammatoire, ) rrr - Les lombalgies communes. Les lombalgies communes se traduisent par des douleurs, plus ou moins récidivantes, dans la région lombaire, elles peuvent être d origine discale ou mécanique.on parle souvent de «tour de rein» de lumbago, de sciatique selon les cas

33 Les lombalgies communes Dans plus de 90 % des cas, l origine n est pas identifiée il n y a aucune anomalie ni sur les radiographies ni aux examens biologiques qui explique les douleurs. Les manifestations de la douleur: Raideur au réveil, Lourdeur, Douleurs diffuses ou douleurs franches et précises, Lumbago

34 Lombalgie: La genèse d une pathologie Lors des mouvements de flexion, le noyau ne reste pas au centre du disque intervertébral. Il est chassé de sa position normale par le pincement des plateaux intervertébraux.

35 Lombalgie: La genèse d une pathologie En activité: Le noyau gélatineux répartit la pression dans toutes les directions Les pressions sont absorbées par l anneau cartilagineux qui se déforme

36 Lombalgie: La genèse d une pathologie Si ce mouvement est répété et surtout associé avec des charges, le noyau gélatineux va se déformer. Le disque va venir toucher les nerfs sensitifs et provoquer un lumbago aigu. La déformation du disque et du noyau peut entraîner la formation d une hernie discale ; le disque intervertébral peut même être totalement détruit.

37 La prévention

38 La réglementation sur le port de charge: Le code du travail Les normes AFNOR Les postures à éviter lors des manutentions La surveillance médicale : Avis d aptitude Critères d évaluation Les moyens de prévention La prévention

39 La réglementation sur le port de charge Les limites acceptables du port de charge Le Code du travail: Hommes Femmes 14 /15ans 16/17 ans 18 ans et + 14/15 ans 16/17 ans 18 ans et + 15 kg 20 kg 55 kg max 8 kg 20 kg 25 kg max

40 Les limites acceptables du port de charge Norme AF X Port de charges pour les garçons De 14 ou 15 ans: 15 kg. De 16 ou 17 ans: 20 kg Port de charges pour les filles De 14 ou 15 ans: 8 kg. De 16 ou 17 ans: 10 kg Port de charges pour les femmes La limite à ne pas dépasser est 25 kg au maximum, Port de charges pour les hommes La limite à ne pas dépasser est de 55 kg au maximum. Les hommes ne peuvent porter des charges supérieures à 55 kg, que s ils sont reconnus aptes à le faire, par le médecin du travail. En aucun cas un travailleur ne peut porter un poids supérieur à 105 kg

41 Les postures à éviter lors des manutentions L asymétrie Porter loin du corps La flexion du tronc La torsion du dos Les efforts de traction

42 L asymétrie Penser à répartir la charge lorsque cela est possible. Comment réduire l asymétrie? Agir sur le poids de l objet : On peut aussi utiliser une autre technique : on saisit l'objet derrière soi entre ses jambes puis on le fait monter sur sa cuisse par un mouvement de balancier. Pour le déplacer en le portant Dans la mesure du possible, on se déplacera en portant l'objet devant soi, bien plaqué contre le corps. Changer son volume, Changer la forme, Utiliser des moyens mécaniques.

43 Porter loin du corps Lorsqu on se tient debout, le tronc est en équilibre. Les muscles du dos permettent de maintenir l équilibre. Un objet lourd porté loin du corps entraîne un surcroît de travail pour les muscles du dos. Si l'objet se trouve en hauteur : Il faut, autant que possible, se mettre à la hauteur de l'objet. Comment éviter de porter loin du corps? Agir sur la forme et le volume de l objet afin de pouvoir le porter contre soi. Aménager le poste de travail afin de approcher les objets qui sont loin. Utiliser des moyens mécaniques.

44 Le flexion du tronc Posture correcte de levage: soulever avec le dos droit. Répartition égale de la charge sur les disques. Soulever une charge avec le dos courbé (mauvaise posture). Déformation en coin des disques. Comment éviter la flexion du tronc? Pour le saisir Pour le soulever Plier les genoux en penchant le corps en avant. On peut aussi poser un genou au sol. Se redresser progressivement en utilisant la force de tout le corps en plus de celle des cuisses et des jambes.

45 La torsion du dos Il faut à tout prix éviter d exercer une torsion du haut du corps en portant ou en posant une charge. Comment éviter la torsion du dos? Il est judicieux d accompagner le mouvement des bras par un pas intermédiaire lors du transbordement d une charge.

46 Comment éviter les efforts de traction Les efforts de traction Dans les tâches de manutention on est amené à tirer ou pousser des objets lourds notamment lorsque l on utilise un diable ou un chariot. L effort de traction est plus nocif pour le dos que l action de pousser. Dans les gestes de traction les muscles du dos sont plus fortement sollicités. Pour éviter la flexion et l asymétrie il est préférable de pousser afin de voir ou l on va. Pousser au lieu de tirer Améliorations nécessaire Pour garder le dos droit en sollicitant les muscles abdominaux. Cette position permet aussi de mieux voir ou l on va et on évite ainsi la torsion et l asymétrie. L accès, La visibilité, La conception des locaux, L état des sols

47 La surveillance médicale: Cette surveillance s'exerce naturellement dans le cadre des examens médicaux prévus, notamment aux articles R du code du travail

48 La surveillance médicale Avis d aptitude: La visite médicale: L objectif est de vérifier que l état de santé du salarié est compatible avec les exigences du poste de travail qu il occupe et que ses conditions de travail ne sont pas susceptibles d altérer son état de santé. Critères d évaluation: Les caractéristiques de la charge, poids, encombrement, ou l instabilité de la charge, Caractéristiques du poste de travail, exiguïté de la zone de travail impliquant des mouvements de flexion, torsion, Les exigences de la tâche, contraintes de temps, Les conditions générales d ambiance, chaleur, froid, humidité.

49 Les moyens de prévention

50 Les moyens de prévention: Identification du danger: Manipulation de charges atypiques, de charges lourdes, Gestes répétitifs, cadences élevées, Contraintes posturales Identification des facteurs de risques: manipulation de charges, Usage intense des membres supérieurs, Torsion, flexion, Station debout prolongée, accroupie, à genoux,

51 Les moyens de prévention Connaitre les dommages: Traumatismes musculaires, dorsalgies, lombalgies, TMS Actions à envisager: Sur le plan organisationnel Organiser, planifier les manutentions, Favoriser l entraide, Intégrer des moment de repos, Varier les tâches, Division des volumes et des charges,

52 Les moyens de prévention Sur le plan technique: Mise en place d aide mécanique à la manutention ( chariot, transpalette, ) Pour les contraintes posturales, installation de repos adaptés (siège surélevé,repose-fesses, ) EPI ( protège-genoux, crochets de préhension, sangles de portage, ventouses, ) Sur le plan humain: formations

53 Les moyens de prévention Actions complémentaires: Faire remonter les plaintes et l information : Transcription dans le Document Unique Service de médecine préventive Visite terrain CHSCT / ACMO / Médecin du travail Registre hygiène et sécurité Fiche de poste / fiche de sécurité au poste de travail

54 Résumé:Approche globale d une situation de travail

55 Risques AT / MP

56 Risques AT/MP Définition synthétique de l accident du travail issue du code de la sécurité sociale (L 411-1) «Est considéré comme accident du travail, quelle qu'en soit la cause, l'accident survenu par le fait ou à l'occasion du travail» (Le fait accidentel est une action violente et soudaine, d une cause extérieure, qui à l occasion du travail, est à l origine d une lésion, corporelle ou psychique.)

57 Risques AT/MP Coût d 1 arrêt lié à la manutention manuelle = à 7 600

58 Risques AT/MP Définition maladie professionnelle: La maladie professionnelle est la conséquence directe de l'exposition d'un travailleur à un risque physique, chimique, biologique, psychique ou résulte des conditions dans lesquelles il exerce ou il a exercé son activité professionnelle.

59 Risques AT/MP *Circulaire FP3 du 13 mars 2006 Conditions pour qu elle soit reconnue: Le fonctionnaire peut être atteint d une maladie contractée ou aggravée en service, généralement reconnue par référence aux tableaux des affections professionnelles du code de la Sécurité sociale (Régime général).

60 Source: site INRS Risques AT/MP

61 Risques AT/MP

62 Risques AT/MP

63 Risques AT/MP

64 Risques AT/MP

65 Risques AT/MP

66 Risques AT/MP

67 Tableau 57 Risques AT/MP données 2005 Affections péri-articulaires provoquées par certains gestes et postures de travail : soit 68,4 % des MP Tableau 98 Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes : soit 5,5 % des MP Tableau 97 Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par les vibrations : 422 soit 1 % des MP Tableau 79 Lésions chroniques du ménisque : 299 soit 0.72 % des MP Tableau 69 Affections provoquées par les vibrations et chocs transmis par les machines-outils, outils, objets et chocs itératifs du talon de la main sur les éléments fixes : 182 soit 0,44 % des MP

68 L évolution des TMS - Données nationales Source CNAMTS/DRP

69 Risques AT/MP Entre 1998 et 2003 = nombre de MP x 6 (source Dexia Sofcap)

70 Survenance des TMS (National 2008) de 20 ans 20 à 24 ans 25 à 29 ans 30 à 34 ans 35 à 39 ans 40 à 49 ans 50 à 59 ans 60 à 64 ans 65 ans et plus À quel âge est-on le plus touché?

71 Le coût humain Douleurs et fragilité Problèmes familiaux Baisse des performances COÛT pour la VICTIME Perte de l emploi Handicap Réadaptation

72 Le coût direct Indemnités journalières Prestations en nature Indemnités en capital COÛT DIRECT Rentes Cotisation AT/MP

73 Ce qu il faut retenir 1/3 des AT lié à l activité physique 3/4 des MP sont des TMS

74 Quelques idées reçues!!! Ce sont principalement les femmes qui sont touchées! Ce sont les agents âgés qui sont atteints! C est parce que les gens ne font pas bien les mouvements! Il suffit donc de faire une formation aux gestes et postures La pathologie est liée à une activité hors travail!

75 Les réticences des agents - Méconnaissance du risque - Difficultés pour établir des liens avec le travail - Doutes sur l'intérêt d'une déclaration - Risque de précarisation / craintes pour l emploi - Déni de la maladie ou du risque

76 Merci de votre attention

ERGONOMIE POSTURES ET GESTES

ERGONOMIE POSTURES ET GESTES Hygiène Industrielle - Santé au Travail ERGONOMIE Ingénieurs en Sécurité Industrielle POSTURES ET GESTES I - RAPPEL D'ANATOMIE... 1 II - POSTE DE TRAVAIL... 3 1 - Postures...3 2 - Effet sur l organisme...3

Plus en détail

LE MAL DE DOS AU TRAVAIL

LE MAL DE DOS AU TRAVAIL Infos Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Corrèze - Infos Prévention n 25 MAI 2012 Prévention LE MAL DE DOS AU TRAVAIL SOMMAIRE Éditorial du Président 1- Généralités sur le mal

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES Le mal de dos OBJECTIFS Connaître les différentes pathologies liées aux accidents dorso-lombaires Déterminer les facteurs de risques Identifier et appliquer les techniques

Plus en détail

Les activités de manutention manuelle peuvent provoquer de nombreux accidents de travail, plus ou moins graves:

Les activités de manutention manuelle peuvent provoquer de nombreux accidents de travail, plus ou moins graves: 1. REGLEMENTATION Code du travail articles R. 4541-1 à R. 4541-11 et R. 4612-7 (décret du 3 septembre 1992 fixant les prescriptions minimales de sécurité et de santé relatives à la manutention manuelle

Plus en détail

Evaluation du risque. Connaissance de notre dos 4.1

Evaluation du risque. Connaissance de notre dos 4.1 4 Evaluation du risque 4.1 Connaissance de notre dos Si les règles qui régissent le fonctionnement du corps humain ne sont pas respectées, la fatigue se fera sentir plus vite et le risque d accident augmentera.

Plus en détail

Analyse Ergonomique. Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles. (modèle moyen, 1 porte)

Analyse Ergonomique. Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles. (modèle moyen, 1 porte) Analyse Ergonomique Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles (modèle moyen, 1 porte) Plan de l exposé Observations Conséquences Aménagements et pistes d amélioration 1ère Partie : OBSERVATIONS

Plus en détail

I/ La prévention du mal de dos et des TMS I.1 notions d anatomie I.2 notions de biomécanique I.3 les grands principes I.

I/ La prévention du mal de dos et des TMS I.1 notions d anatomie I.2 notions de biomécanique I.3 les grands principes I. Introduction I/ La prévention du mal de dos et des TMS I.1 notions d anatomie I.2 notions de biomécanique I.3 les grands principes I.4 Applications II/ La réglementation III/ Les autres risques liés à

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau Risques liés à l'activité physique au travail Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes- janvier 2016 1 Activité physique 2 Définition Quotidien Travail Loisirs Sports... Définition Organisation Mondiale

Plus en détail

AMETRA LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Santé au travail. Guide d information et de prévention, A l usage des salariés et des employeurs

AMETRA LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Santé au travail. Guide d information et de prévention, A l usage des salariés et des employeurs AMETRA Santé au travail LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Guide d information et de prévention, A l usage des salariés et des employeurs I Que sont les TMS? Les troubles musculo-squelettiques (TMS) regroupent

Plus en détail

Risques communs à tous les secteurs professionnels

Risques communs à tous les secteurs professionnels 1 Nom : Prénom : Distribué le : Classe : Risques communs à tous les secteurs professionnels Plan du module : Risques liés à l activité physique Risques liés à la charge mentale Risques liés au bruit 2

Plus en détail

Différentes pathologies

Différentes pathologies PRATIQUES SPORTIVES PATHOLOGIES ET TRAUMATOLOGIES CESA Différentes pathologies Pathologies du rachis Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses Lésions ligamentaires Les lésions des articulations

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail Manutention manuelle

Risques liés à l'activité physique au travail Manutention manuelle Risques liés à l'activité physique au travail Manutention manuelle Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes- janvier 2016 1 Définition Article R4541-2 du Code du travail On entend par manutention manuelle,

Plus en détail

Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques

Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques 1 sur 6 26/10/2015 13:32 Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques 1) Les situations de contrainte : Plus le poids est éloigné du centre de gravité plus il est lourd. 2)

Plus en détail

COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS

COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS SOMMAIRE 9h00 11h00 : colloque sur les TMS 11h 11h30 : intervention de Christian GIBOUIN 11h30 12h00 : poursuite des échanges autour d un

Plus en détail

PROBLEME DE DOS. I- Pourquoi souffre-t-on?

PROBLEME DE DOS. I- Pourquoi souffre-t-on? PROBLEME DE DOS I- Pourquoi souffre-t-on? Le rachis ou colonne vertébrale se compose de 24 vertèbres (7 cervicales, 12 dorsales et 5 lombaires) séparées entre elles par des joints articulés, les disques

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ECRAN

LE TRAVAIL SUR ECRAN LE TRAVAIL SUR ECRAN Travailler intensivement devant un écran peut engendrer des troubles de la santé : fatigue visuelle, troubles musculosquelettiques, stress... L aménagement convenable du poste de travail

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Service Prévention, Hygiène & Sécurité. Vous présente :

Service Prévention, Hygiène & Sécurité. Vous présente : Service Prévention, Hygiène & Sécurité Vous présente : Le Mal de dos La législation définit par manutention manuelle toute opération de transport ou de soutien d une charge dont le levage, la pose, la

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

MANUTENTIONS MANUELLES

MANUTENTIONS MANUELLES MANUTENTIONS MANUELLES - Fiche d identification des facteurs de risques liés à la manutention Avril 2008 Direction générale Humanisation du travail Consignes d utilisation La fiche d identification des

Plus en détail

Quel paysagiste n a jamais eu mal au dos? Probablement aucun. Pour autant,

Quel paysagiste n a jamais eu mal au dos? Probablement aucun. Pour autant, Des notions d anatomie Quel paysagiste n a jamais eu mal au dos? Probablement aucun. Pour autant, cette douleur ne doit pas être considérée comme une fatalité. Agissons ensemble! Pourquoi a t-on mal au

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MÉTIERS DE LA PIERRE

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MÉTIERS DE LA PIERRE MÉMO SANTÉ MÉTIERS DE LA PIERRE CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

Introduction. M. JAYAWARDANE, L. Po. E-MAREY 92100 Boulogne-Billancourt (2014)

Introduction. M. JAYAWARDANE, L. Po. E-MAREY 92100 Boulogne-Billancourt (2014) Introduction Elève en terminale baccalauréat professionnel Service de Proximité et Vie Locale, j ai effectué ma période de formation en milieu professionnel du 13 Janvier 2014 au 7 Février 2014 dans une

Plus en détail

MÉMO SANTÉ. Contraintes physiques: LES RÉFLEXES À ADOPTER

MÉMO SANTÉ. Contraintes physiques: LES RÉFLEXES À ADOPTER MÉMO SANTÉ PAYSAGISTES Contraintes physiques: LES RÉFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité tout au long de sa vie

Plus en détail

MANUTENTION MANUELLE

MANUTENTION MANUELLE MANUTENTION MANUELLE 22 mai 2014 Sommaire 1. Cadre légal 2. Analyse des risques et prévention 3. PREVENT 4. Application de la norme 5. Exercice 2 1 Sommaire 1. Cadre légal 2. Analyse des risques et prévention

Plus en détail

Méthode FIFARIM SPF emploi, travail, concertation sociale

Méthode FIFARIM SPF emploi, travail, concertation sociale Méthode FIFARIM SPF emploi, travail, concertation sociale Formulaire modifié de recueil de données 1. Tronc penché en avant (flexion au delà de 45 ) La flexion du tronc vers l'avant accroît la pression

Plus en détail

Identification des problèmes liés à l ergonomie des postes de travail

Identification des problèmes liés à l ergonomie des postes de travail 1 Identification des problèmes liés à l ergonomie des postes de travail Votre entreprise est elle aux prises avec un certain nombre de problèmes comme une fréquence élevée des lésions musculo squelettiques,

Plus en détail

L ERGONOMIE APPLIQUÉE Á LA COIFFURE

L ERGONOMIE APPLIQUÉE Á LA COIFFURE L ERGONOMIE APPLIQUÉE Á LA COIFFURE Page 1 sur 11 SOMMAIRE Page I) L ergonomie 3 Définition Domaines de spécialisation Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Conclusion : 4 II) La profession de coiffeur

Plus en détail

Son objectif est de sensibiliser aux conséquences des TMS et de proposer des pistes de réflexion sur les axes d actions de prévention possibles.

Son objectif est de sensibiliser aux conséquences des TMS et de proposer des pistes de réflexion sur les axes d actions de prévention possibles. Troubles MusculoSquelettiques (TMS) et Industries Agroalimentaires Ce diaporama s adresse à toute entreprise agroalimentaire souhaitant disposer d un premier niveau d information sur les Troubles MusculoSquelettiques.

Plus en détail

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

LA MANUTENTION LA MANUTENTION. LEGRAND Sarah, Ergothérapeute. 1. LA MANUTENTION a) Définition b) Les situations à risques

LA MANUTENTION LA MANUTENTION. LEGRAND Sarah, Ergothérapeute. 1. LA MANUTENTION a) Définition b) Les situations à risques LA MANUTENTION LEGRAND Sarah, Ergothérapeute 1. LA MANUTENTION a) Définition b) Les situations à risques 2. J AI MAL AU DOS : POURQUOI? a) Le disque intervertébral i. Le lumbago Les lombalgies ii. La sciatique

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Ensemble de symptômes et d atteintes qui touchent principalement : nerfs ligaments tendons vaisseaux sanguins articulations disques intervertébraux muscles

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Symptômes et atteintes qui touchent principalement ces structures : nerfs muscles tendons ligaments articulations vaisseaux sanguins Cela peut se produire

Plus en détail

Performance des organisations Santé au travail

Performance des organisations Santé au travail LA PRÉVENTION DES TMS ET DES ACCIDENTS DE TRAVAIL LIÉS A LA MANUTENTION DE CHARGES Centre de Gestion du Tarn et Garonne Le 4 octobre 2012 Performance des organisations Santé au travail SOMMAIRE Performance

Plus en détail

Article 1 er. Article 2

Article 1 er. Article 2 Arrêté n 2009 4271/GNC du 22 septembre 2009 relatif aux prescriptions minimales de sécurité et de santé concernant la manutention manuelle de charges comportant des risques, notamment dorsolombaires pour

Plus en détail

LA PREVENTION EN ENTREPRISE

LA PREVENTION EN ENTREPRISE LA PREVENTION EN ENTREPRISE Bien dans son corps, bien dans sa tête, mieux dans son travail La compétitivité de l entreprise et l efficacité des salariés reposent de plus en plus sur leur bien-être au travail.

Plus en détail

Réunion d information Pénibilité

Réunion d information Pénibilité Santé au Travail Réglementation Réforme Réunion d information Pénibilité Document Unique Sensibilisation Mardi 18 Juin 2013 BTP CFA à Agnetz PLAN - Intervenants- Dr FAUQUEMBERGUE/M. LEFEBVRE Mathieu Médecin

Plus en détail

Journée d information «aide à domicile» Prévenir les risques. pour les salariés de l activité aide à la personne

Journée d information «aide à domicile» Prévenir les risques. pour les salariés de l activité aide à la personne Prévenir les risques professionnels pour les salariés de l activité aide à la personne OBJECTIFS Connaître la situation Accidents du Travail et Maladies Professionnelles de l activité dans le département

Plus en détail

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Sommaire de la présentation A. Rappel de la réglementation 1) Le document unique (DU) 2) Le programme annuel de prévention (PAP) B. Méthodologie de suivi

Plus en détail

Les troubles musculosquelettiques. Maladies professionnelles :

Les troubles musculosquelettiques. Maladies professionnelles : Les troubles musculosquelettiques Maladies professionnelles : 34 642 cas indemnisés pour la première fois en 2003 1 Nombre de troubles musculosquelettiques (TMS) indemnisés pour la première fois en 2003,

Plus en détail

Prévention des Risques Professionnels dans les EHPAD

Prévention des Risques Professionnels dans les EHPAD Conférencières : Prévention des Risques Professionnels dans les EHPAD Séverine TOMASELLI Ingénieur Prévention Delphine MEHDI Ingénieur Prévention Entre 2000 et 2040, le nombre de personnes âgées dépendantes

Plus en détail

Le point sur la manutention manuelle de charges. Prévention et législation 2011/3

Le point sur la manutention manuelle de charges. Prévention et législation 2011/3 Le point sur la manutention manuelle de charges Prévention et législation 2011/3 Sommaire 1 Cadre légal...4 1.1 Références...4 1.2 Historique...4 2 Contenu...7 2.1 Notions et définitions...7 2.2 Obligations

Plus en détail

Les métiers de l aide à domicile : quelle place pour la santé au travail?

Les métiers de l aide à domicile : quelle place pour la santé au travail? Journée de la SMSTS du vendredi 22 octobre 2010 Les métiers de l aide à domicile : quelle place pour la santé au travail? Aide à domicile et prévention des risques professionnels LES CHIFFRES DU SECTEUR

Plus en détail

Soulever et porter correctement une charge

Soulever et porter correctement une charge Soulever et porter correctement une charge Sommaire Cette brochure explique comment éviter de se surmener ou d avoir un accident en soulevant et en portant une charge. Le port et le levage d une charge

Plus en détail

Les fondamentaux en Santé Sécurité au Travail

Les fondamentaux en Santé Sécurité au Travail santé - sécurité au travail Enseignement agricole Les fondamentaux en Santé Sécurité au Travail Du danger à la prévention des risques professionnels Le secteur agricole est un secteur «à risques». Mais

Plus en détail

BTS FED. La manutention. Auteur : J-P Bousquet

BTS FED. La manutention. Auteur : J-P Bousquet La manutention Auteur : J-P Bousquet Risques liés à la manutention, au levage, http://jeanpaul.bousquet.free.fr au stockage SOMMAIRE 1- Qu est ce que la manutention?. 2 2- Les lésions... 2 3- Comment soulever

Plus en détail

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire?

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? 1 La partie lombaire de la colonne vertébrale est composée de 5 vertèbres : de haut en bas L1, L2, L3, L4 et L5. L5 s articule avec le sacrum (vertèbre S1).

Plus en détail

FORMATION PREVENTION DES RISQUES LIES A L ACTIVITE PHYSIQUE

FORMATION PREVENTION DES RISQUES LIES A L ACTIVITE PHYSIQUE FORMATION PREVENTION DES RISQUES LIES A L ACTIVITE PHYSIQUE LE CONTEXTE Les TMS se développent à une telle vitesse, que l on parle aujourd hui d épidémie. POURQUOI SE FORMER : Les actions de formation

Plus en détail

Charges. Charges Page 1 sur 6

Charges. Charges Page 1 sur 6 Charges Charges Page 1 sur 6 Dangers principaux Un certain nombre d études permettent d établir un lien entre le déplacement et le levage de charges et des problèmes de santé de toute nature, dont les

Plus en détail

La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP

La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP Loi n 2010-1330 du 9/11/2010 DIRECCTE Rhone Alpes Prévention de la pénibilité - La pénibilité au sens réglementaire - Les 3 dispositifs

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER SERRURIERS METALLIERS

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER SERRURIERS METALLIERS MÉMO SANTÉ SERRURIERS METALLIERS CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

Prévention des Risques Professionnels

Prévention des Risques Professionnels Prévention des Risques Professionnels Risques PsychoSociaux (RPS) - Troubles Musculo Squelettiques (TMS) Amélie DARCY Pôle Psychologie du Travail Sylviane POTIER Manager de la Prévention des risques professionnels

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Définition et facteurs de risque 2 Définition Contraintes bio-mécaniques,

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES MAGASINER

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES MAGASINER R é p u b l i q u e A l g é r i e n n e D é m o c r a t i q u e e t P o p u l a i r e MINISTERE DE LA FORMATION ET DE L ENSEIGNEMENT Institut National de la Formation Professionnelle PROFESSIONNELS REFERENTIEL

Plus en détail

Les Vibrations au Travail

Les Vibrations au Travail 2ème Journée de la Santé au Travail et de la Prévention Les Vibrations au Travail Dr Muriel Deyglun / Stéphane Castex Le 10 Juin 2010 Plan Définition La réglementation Les effets sur la santé La mesure

Plus en détail

PENIBILITÉ AU TRAVAIL selon Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites

PENIBILITÉ AU TRAVAIL selon Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites PENIBILITÉ AU TRAVAIL selon Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites Evaluation de la pénibilité Contraintes physiques marquées Mise à jour 01/2013 Service de santé au travail de

Plus en détail

FICHE MP N 5 PARTICULARITES DES TABLEAUX N 97 ET N 98

FICHE MP N 5 PARTICULARITES DES TABLEAUX N 97 ET N 98 FICHE MP N 5 PARTICULARITES DES TABLEAUX N 97 ET N 98 Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier (n 97) ou provoquées

Plus en détail

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible.

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. RAPPORT D ÉVALUATION MÉDICALE A. Renseignements sur le travailleur Nom à la naissance Prénom Adresse N o Rue App. N o de

Plus en détail

des risques professionnels

des risques professionnels Prévention des risques professionnels Réparateurs automobiles Garagistes Peintres carrossiers Des gestes simples pour vous protéger Développer une allergie respiratoire, se faire mal au dos en soulevant

Plus en détail

SPORTS Montage d un parquet de basket

SPORTS Montage d un parquet de basket SPORTS Montage d un parquet de basket Version 1 Créée le 14/09/2011 Mise à jour : 23/04/12 GENERALITES Activité observée : Montage d un parquet de basket : activité réalisée environ 5 fois par an. L équipe

Plus en détail

L ergonomie, une véritable préoccupation de santé au travail. L ergonome : un métier. Définition de l ergonomie

L ergonomie, une véritable préoccupation de santé au travail. L ergonome : un métier. Définition de l ergonomie Prévention des maux de dos et des Troubles Musculo- Squelettiques (T.M.S) 1 Le secteur de la santé Secteur à risques Positions pénibles liées à la taille des personnes soignées et aux soins apportés, Évolution

Plus en détail

ANALYSE des RISQUES PROFESSIONNELS dans un HYPERMARCHE et PRECONISATIONS

ANALYSE des RISQUES PROFESSIONNELS dans un HYPERMARCHE et PRECONISATIONS ANALYSE des RISQUES PROFESSIONNELS dans un HYPERMARCHE et PRECONISATIONS Pourquoi la grande distribution Important secteur d emploi Sinistralité notable Métiers nombreux et variés La grande distribution

Plus en détail

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps...

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... Gestes et Postures À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... INTRODUCTION La compétence que vous avez développé pendant ce stage et qui s affinera avec le temps s inscrit dans le cadre

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE?

QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE? QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE? Importance d une bonne posture : Le poids du corps doit être distribué de façon à créer une tension minimale sur les muscles, les ligaments et les surfaces articulaires

Plus en détail

Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif. Prévention et traitement

Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif. Prévention et traitement Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif Prévention et traitement Presentation générale Les bienfaits du sport Blessures Facteurs favorisants Les accidents musculaires 7 catégories Dus à

Plus en détail

Fournissez des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine

Fournissez des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine Solution n 1 Fournissez des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine En cuisine, tout le monde porte des chaussures antidérapantes de type SRC. Pourquoi porter des chaussures antidérapantes? Chaque

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Genou 203 I. Exercices pour le syndrome fémoro-patellaire, la gonalgie chronique ou le syndrome d Osgood-Schlatter Une surcharge pondérale peut précipiter ou aggraver un problème articulaire au genou.

Plus en détail

LE RACHIS LOMBAIRE Docteur GJ van Miltenburg Spécialiste Médecine Physique Ostéopathe Paris www.vanmiltenburg.fr LA LOMBALGIE GENERALITES Tout le monde souffrira au moins 1 fois dans sa vie du Rachis Lombaire

Plus en détail

L approche des risques. Analyse, évaluation, suppressionréduction

L approche des risques. Analyse, évaluation, suppressionréduction L approche des risques Analyse, évaluation, suppressionréduction les phases de la démarche Étape 1 - analyse des risques définition des limites de la situation de travail identification des dangers Etape

Plus en détail

(extrait du dossier de formation «Formation Gestes et Postures en Secours à Personnes»)

(extrait du dossier de formation «Formation Gestes et Postures en Secours à Personnes») (extrait du dossier de formation «Formation Gestes et Postures en Secours à Personnes») - Conseils pour la réalisation de la formation - Matériels : - Vérifier que les enceintes de l ordinateur sont assez

Plus en détail

FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT

FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT Asseoir sur le bord du lit Supervision S'asseoir sur le bord d'un lit o plat 1-111a o électrique 1-111b o électrique en se tournant sur le côté 1-111c Assistance partielle

Plus en détail

La manutention manuelle et la prévention des maux de dos. Plan de la présentation

La manutention manuelle et la prévention des maux de dos. Plan de la présentation La manutention manuelle et la prévention des maux de dos. Joëlle Harrisson Prévention-Inspection, CSST Colloque CSST 2014, Abitibi-Témiscamingue Plan de la présentation Anatomie de la colonne vertébrale

Plus en détail

AIDE AU REPÉRAGE DE SITUATIONS À RISQUE DE TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) POUR LES TPE/PME DU SECTEUR DE LA MÉTALLURGIE

AIDE AU REPÉRAGE DE SITUATIONS À RISQUE DE TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) POUR LES TPE/PME DU SECTEUR DE LA MÉTALLURGIE AIDE AU REPÉRAGE DE SITUATIONS À RISQUE DE TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) POUR LES TPE/PME DU SECTEUR DE LA MÉTALLURGIE >> TOUT VA BIEN DANS MON ENTREPRISE... EN êtes-vous vraiment SûR? les tms, ça

Plus en détail

AUDITEUR : CHRISTELLE GERVAIS - TECHNICIENNE HSE ACMS CONGRES DE SANTE AU TRAVAIL DANS LE BTP - LIMOGES 2015 1

AUDITEUR : CHRISTELLE GERVAIS - TECHNICIENNE HSE ACMS CONGRES DE SANTE AU TRAVAIL DANS LE BTP - LIMOGES 2015 1 Analyse des risques liés à la charge physique de travail et Evaluation de l'exposition au facteur de risque «postures pénibles» chez les plombiers chauffagistes d'une PME TRAVAIL DANS LE BTP - LIMOGES

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle Le tronc

Anatomie fonctionnelle Le tronc Anatomie fonctionnelle Le tronc Les principaux mouvements du tronc Face antérieure : les abdominaux Rôles Grand droit Petit oblique Grand oblique Transverse Précautions à prendre Face postérieure : la

Plus en détail

Modifications réglementaires

Modifications réglementaires Modifications Décret 2015-514 et arrêté du 7 mai 2015 Relatif à la détention et au port du gilet de haute visibilité Désormais, la présence d un gilet haute visibilité est aussi obligatoire pour les conducteurs

Plus en détail

Gymnastique du dos. Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention. Plan du cours.

Gymnastique du dos. Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention. Plan du cours. Gymnastique du dos Plan du cours Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention Introduction LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de

Plus en détail

Partie I Présentation de la zone Frappe à froid Hypothèse ergonomique

Partie I Présentation de la zone Frappe à froid Hypothèse ergonomique Partie I Présentation de la zone Frappe à froid Hypothèse ergonomique FRAPPE A FROID BV 5E Forgeage/Usinage Galets d entraînement Présentation de la BV 5E Portoir horizontal Caisse à outils Poste Contrôle

Plus en détail

Protégez-vous des risques àl'origine des troubles musculo-squelettiques (TMS) Information prévention. Vous travaillez dans un atelier de mécanique?

Protégez-vous des risques àl'origine des troubles musculo-squelettiques (TMS) Information prévention. Vous travaillez dans un atelier de mécanique? Réseaux de veille et de prévention des risques professionnels en PACA Information prévention agir pour votre santé au travail Vous travaillez dans un atelier de mécanique? Protégez-vous des risques àl'origine

Plus en détail

Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole

Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole Culture de plein champ FDSEA de l Hérault Service main-d œuvre Juin 2003 Exploitation : RECOMMANDATIONS L employeur

Plus en détail

DOCUMENT D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. EHPAD La BASTIDE

DOCUMENT D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. EHPAD La BASTIDE GR-RP-PR-01 DOCUMENT D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS EHPAD La BASTIDE OBJET Ce document a pour objet de définir l'évaluation des risques pour la sécurité et la santé des travailleurs au sein de

Plus en détail

La Médecine du Travail : Ses missions, les évolutions attendues

La Médecine du Travail : Ses missions, les évolutions attendues La Médecine du Travail : Ses missions, les évolutions attendues La prévention des risques professionnels EXPERTIS - Pôle Prévention 1 Membre de l association régionale des services de santé au travail

Plus en détail

MAL DE DOS COMMENT LE TRAITER EN MODIFIANT SON COMPORTEMENT

MAL DE DOS COMMENT LE TRAITER EN MODIFIANT SON COMPORTEMENT MAL DE DOS COMMENT LE TRAITER EN MODIFIANT SON COMPORTEMENT PÔLE NEUROSCIENCES SERVICE DE MÉDECINE PHYSIQUE ET DE RÉADAPTATION CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES INTRODUCTION Dans le traitement

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

Le risque chimique en entreprise

Le risque chimique en entreprise Dossier de synthèse Le risque chimique en entreprise Les agents chimiques dangereux Les agents Cancérogènes, Mutagènes, toxiques pour la Reproduction Ce dossier de synthèse «Le risque chimique en entreprise»,

Plus en détail

ETUDE DE POSTE PREVENTION DES RISQUES A UN POSTE DE MARGEUR

ETUDE DE POSTE PREVENTION DES RISQUES A UN POSTE DE MARGEUR Université catholique de Louvain Faculté de Médecine Ecole de Santé Publique Centre de Médecine et Hygiène du Travail ETUDE DE POSTE PREVENTION DES RISQUES A UN POSTE DE MARGEUR Dr LANOTTE Sophie Etude

Plus en détail

Mal de dos : allégez la charge!

Mal de dos : allégez la charge! CARREFOUR SANTÉ SÉCURITÉ 12 novembre 2009 Mal de dos : allégez la charge! Jean PARRAT Hygiéniste du travail SSHT Ingénieur de sécurité Service des arts et métiers et du travail, Delémont / JU Laboratoire

Plus en détail

Les risques au travail et le Document unique d évaluation des risques professionnels

Les risques au travail et le Document unique d évaluation des risques professionnels Les risques au travail et le Document unique d évaluation des risques professionnels Dr Hervé LECLET Publié dans : Labelix, lettre d information trimestrielle n 8 juillet 2009 Le critère 2.2.10 de la référence

Plus en détail

COLLECTION DES AIDE-MÉMOIRE JURIDIQUES

COLLECTION DES AIDE-MÉMOIRE JURIDIQUES Manutention manuelle L Institut national de recherche et de sécurité L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) est une association déclarée sans but lucratif (loi du 1 er juillet 1901), constituée

Plus en détail

J ai mal à la main, j en parle INFORMER

J ai mal à la main, j en parle INFORMER j en parle INFORMER Les maux de mains Qu elle soit d origine tendineuse, osseuse ou musculaire, artérielle ou veineuse, la douleur de la main chez l adulte doit être médicalement suivie afin d en déterminer

Plus en détail

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS L AGROALIMENTAIRE

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS L AGROALIMENTAIRE Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS L AGROALIMENTAIRE Où peut-on se procurer le formulaire à remplir? Il n existe pas de formulaire standard

Plus en détail

Guide de formation des employés sur les lésions musculo-squelettiques

Guide de formation des employés sur les lésions musculo-squelettiques Guide de formation des employés sur les lésions musculo-squelettiques De nombreux risques en milieu de travail peuvent mener à des lésions professionnelles. La Partie XIX du Règlement canadien sur la santé

Plus en détail

La colonne, c'est 33 vertèbres, 1000 ligaments Et 140 muscles

La colonne, c'est 33 vertèbres, 1000 ligaments Et 140 muscles Dossier Le mal de dos, La colonne, c'est 33 vertèbres, 1000 ligaments Et 140 muscles Toujours un problème physique... Le mal de dos est un problème physique et non psychologique, même lorsqu'on n'observe

Plus en détail

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION Où peut-on se procurer le formulaire à remplir? Il n existe pas de formulaire standard à

Plus en détail

AXES D AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL chez les plâtriers - plaquistes

AXES D AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL chez les plâtriers - plaquistes AXES D AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL chez les plâtriers - plaquistes L équipement et l organisation du travail sont les déterminants les plus importants pour prévenir les tendinites Les activités

Plus en détail

Douleurs radiculaires

Douleurs radiculaires Douleurs radiculaires Thierry Schaeverbeke On distingue, selon l étage létage : Cervical : Névralgies cervicobrachiales Lombaire : Cruralgie Sciatique La compression nerveuse peut être : Intrarachidienne

Plus en détail

L appareil locomoteur :

L appareil locomoteur : L appareil locomoteur : Constitué du squelette (les os), des muscles squelettiques permettant la locomotion et tous les mouvements La fonction locomotrice : - Intervient dans le maintien de la posture

Plus en détail