Nouveaux espaces. Cahier d inspiration. Jean Arnaud Desaulles - Décembre 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nouveaux espaces. Cahier d inspiration. Jean Arnaud Desaulles - Décembre 2011"

Transcription

1 Nouveaux espaces Cahier d inspiration Jean Arnaud Desaulles - Décembre 2011

2 Sommaire 1. TIERS-LIEUX Page 3 a. Les centres de co-working Page 4 b. Les centres de télétravail Page TRAVAIL A DOMICILE Page NOUVELLES ORGANISATIONS INTRA ENTREPRISES Page LOCAUX A VALEUR AJOUTEE SERVICES Page 20

3 Les Tiers-Lieux Le terme de tiers-lieu désigne les espaces aspirant un environnement social différent de celui de l espace privé (le domicile et le travail) et celui de public (la rue, le parc), réunissant un nombre de conditions permettant les rencontres informelles et favorisant la créativité des interactions sociales, notamment à travers l ouverture, la flexibilité, la viabilité, la convivialité et l accessibilité. D après l auteur du terme, l urbaniste Ray Oldenburg, les tiers-lieux regroupent 8 principales caractéristiques qui leurs sont communes : 1. La neutralité du terrain (diversité, transversalité): les individus viennent et repartent comme ils veulent, sans avoir besoin d invitation. Il existe aucune restriction ou obligation en temps. La vie dans ces lieux n est pas mandatée et structurée comme dans les autres espaces, à la maison ou au travail. 2. Le caractère égalitaire (égalité d entrée): comme il n existe pas d exigence pour devenir membre, les individus de diverses classes socio-économiques se retrouvent dans ces lieux, et trouvent l occasion de se connaitre en tant qu individus au-delà de leurs statuts. 3. Conversation comme activité principale : Rien ne définit mieux un tiers-lieu que les conversations qui s y déroulent en son sein ; animé, vive, et engageant. On y trouve un environnement qui rend la conversation plus agréable. 4. Local et familier : les tiers lieux ont tendance à être bien placé, souvent à distance de marche des uns et des autres. Ils sont aussi souvent ouverts longtemps, permettant aux individus de venir et partir comme ils veulent. 5. L animation : l attraction principale est souvent due aux permanents qui donnent à l espace son ambiance caractéristique. Par rapport aux autres types d espaces, les nouveaux arrivants sont les bienvenus dans le groupe. Tout ce qui importe, c est une présence permanente. 6. Profil bas : En tant que lieu physique, le tiers-lieu est typiquement simple. Le fait de se sentir chez soi prévaut dans la plupart des cas à l apparence du lieu. 7. L ambiance conviviale : les diverses fonctions de convivialité comme la machine à café, la nourriture, contribuent à ce que l ambiance soit légère et conviviale. Cette ambiance encourage les individus à y rester plus longtemps et d y revenir régulièrement. 8. Une maison loin de la maison : Au fond, les tiers-lieux sont des espaces où les individus se sentent chez eux et ont le sens d appartenance. 3

4 Les espaces de coworking L idée à l origine est de permettre aux travailleurs indépendants de ne pas rester isolés chez eux et de pouvoir trouver, dans ce lieu et à travers ce réseau, un espace de socialisation propre à l entreprise. Les promoteurs de ces lieux ont pour référence mythique les cafés de la Mitteleuropa et de Saint-Germain-des-Prés où artistes, écrivains et intellectuels étaient censés se retrouver autour d un café ou d une bière, dans un mélange créatif entre travail et convivialité. Les espaces de coworking existent depuis bientôt quatre ans. Ces espaces de travail partagé, troisième lieu, entre travail à domicile et travail en entreprise s étendent rapidement : on compte aujourd hui une centaine de coworkings répartis dans plus de trente pays. Ils ont pour eux à la fois le confort du travail à domicile et la richesse sociale du travail en entreprises. À l heure actuelle, certaines entreprises favorisent cette forme de travail pour des raisons évidentes d économie, de flexibilité, mais aussi pour dynamiser la créativité de leurs employés à travers les contacts et rencontres facilités dans un tel espace. Les coworkings répondent, à l origine, à l accroissement rapide du nombre de travailleurs indépendants, qu ils soient développeurs, designers, blogueurs, architectes web, consultants en marketing ou auto-entrepreneurs. Cette communauté potentiellement précaire a besoin d un réseau fort de solidarité et de partage pour pouvoir se maintenir et partager des outils dédiés à cette forme de travail. Les coworkings, en tant qu espace de travail, ont joué en ce sens un rôle central en favorisant la structuration d un véritable réseau de coworkers, facilitant échanges, coopération et créativité. Le travail collaboratif et en réseau est un mouvement de fond porté par l expansion des nouvelles technologies. Cette nouvelle forme de travail remet fondamentalement en question les anciennes théories pyramidales du travail. 4

5 Exemples Les Cantines La Cantine est le premier espace de travail collaboratif en réseau («coworking space») à Paris et Ile de France, relié à d autres structures en France, en région, ou à l étranger (San Francisco, Barcelone, Sao Paulo, etc ). Ce lieu, entièrement conçu pour le travail collaboratif, facilite les coopérations fluides. De plus, la Cantine s ouvre aux réseaux français et internationaux qu ils soient des lieux de co-working, des plateformes artistiques, des lieux alternatifs, des pôles de compétitivité, des laboratoires de recherches spécialisés, des écoles ou des université. La cantine a pour but de faire se croiser des mondes qui travaillent dans des lieux éclatés afin de mutualiser les moyens et les compétences entre développeurs, entrepreneurs, usagers, artistes, chercheurs et étudiants. C est donc un lieu de rencontre, d informations, d échange et de complémentarité entre des acteurs éclatés axé sur l intelligence collective. Espace permanent qui tend à devenir la référence et le centre de ressource pour les initiatives collaboratives multiples dans le monde et les nouvelles technologies, la cantine favorise le travail collaboratif en réseau en échangeant avec des plates-formes innovantes et technologiques en France et à l étranger. Vous souhaitez venir travailler à La Cantine? trois types d espaces sont mis à votre disposition : * Un open space de 14 postes de travail avec connexion à la fibre optique. * Un bureau partagé de 14 postes de travail individuels avec connexion à la fibre optique. * Un espace café ouvert à tous et gratuit. Les tarifs (par personne) : * journée 10 TTC / carnet de 10 tickets à 90 TTC * demi-journée 7 TTC / carnet de 10 tickets à 63 TTC 5

6 La Boate La Bo[a]te, petite fabrique d innovation, est un modèle atypique, issu de la démarche de professionnels du numérique, mobilisés par le désir de concevoir un espace différent, propice aux rencontres et aux confrontations, à la fertilisation et aux solidarités professionnelles. Inspiré du modèle de Cantine, initié par Silicon Sentier, il consiste en un tiers-lieu à la croisée des usages et tendances, des besoins et des projets, propice à des rencontres informelles. Son modèle mixte est ouvert à la cohabitation d activités d entreprise, autour de l innovation et du numérique, d actions de conseil et du développement d un projet associatif, Made In La Bo[a]te, qui développe un projet structurant autour de l appropriation sociale des Tics. Se croisent à la Bo[a]te : auto-entrepreneurs et artistes, artisanes et entreprises, associations et communautés, étudiants et start-ups, publics et acteurs de l innovation. Ce lieu offre aujourd hui l opportunité de se rencontrer et de concevoir ensemble ou de mutualiser désirs et compétences. Un espace à louer totalement connecté et parfaitement vintage. 200 m2 destinés aux évènements, séminaires et manifestations d entreprises 6

7 Exemples La Ruche Paris La Ruche d entreprises, lieu d innovation sociale C est un espace de travail collaboratif dédié aux entrepreneurs sociaux et à l innovation sociale. Qu ils soient résidents, de passage ou butineurs, tous portent un projet autour de l innovation sociale ou environnementale. La Ruche n est pas seulement un simple lieu de travail. Elle facilite les rencontres, les échanges, permet de partager des outils collaboratifs et des savoir-faire. Pour héberger son activité à la Ruche, il faut candidater. Les critères sont : l innovation sociale, la place donnée à la collaboration, le pragmatisme économique du projet (solidité du business model). La sélection est réalisée par un comité de pilotage mêlant permanents de l association, cofondateurs et entrepreneurs résidents. Il y a trois modèles de participations à la Ruche : * Les résidents qui ont un bureau permanent * Les pied-à-terre partagent des bureaux quelques jours dans le mois * Les butineurs ont un accès réduit aux infrastructures de la Ruche. Les structures rattachées à la Ruche ont une maturité diverse, elles sont majoritairement jeunes (90% de structures ont moins de 5 ans). 7

8 La Ruche de Beauvois L Usine À Belfort, c est la création d un lieu unique en Franche-Comté, implanté au cœur de Techn hom à Belfort, soit : - au centre de 129 entreprises et environ 7050 salariés, - au cœur de 2 universités comprenant 4200 étudiants. - sur un Territoire comprenant 2631 entreprises individuelles et 423 auto-entrepreneurs enregistrés au premier semestre Ce lieu neutre, ouvert, convivial, visible et de qualité sera mise à disposition d un public issu à la fois de la sphère économique et culturelle, et ce selon deux orientations : - Un espace de travail collaboratif en réseau (coworking) neutre, flexible et accessible financièrement pour rompre son isolement et favoriser son développement professionnel. - Une vitrine pour les artistes et les entreprises locales avec pour objectif de développer des rencontres, une pédagogie réciproque entre ces deux mondes que tout oppose, a priori : encourager la friction créatrice. En bref, un nouvel outil de dynamisation pour le Territoire de Belfort, porteur d emplois et surtout de valeurs sociales et sociétales pour : - rompre l isolement et favoriser le développement professionnel d un public diversifié par le décloisonnement du monde social, économique et culturel. - autonomiser les coworkers dans la définition de leurs projets par un apprentissage basé sur l échange et susciter l envie de créer et d innover sur des territoires transversaux. - développer le sens du partage, la volonté de construire ensemble dans une optique du «mieux vivre ensemble». 8 Voici ce que l Usine à Belfort vous propose : * Un espace «open space» convivial et sympathique dans lequel travailler * Au cour d un parc d activités de 130 entreprises * Wifi, imprimante/scanner * Machine à café, micro-onde, frigo * Accès à la bibliothèque de l Usine à Belfort * Espace pause/détente café * Salle de réunion * Votre projet sur le mur de projets en ligne et dans les locaux. * Inscription sur notre liste de diffusion et invitation à nos évènements. * Des options supplémentaires : casier pour laisser du matériel sur place (50 HT/mois), un bureau attitré (100 HT/mois)

9 Exemples CoworkingLille CoworkingLille est un réseau physique et virtuel qui s adresse aux : Travailleurs indépendants, freelances, professions libérales, salariés, télétravailleurs, travailleurs nomades, porteurs de projet, responsables associatifs, demandeurs d emploi,... dans le but de créer une communauté d échange et de collaboration et qui s accordent sur les valeurs de travail collaboratif et d innovation durable. C est un espace ouvert, qui accueille toute personne cherchant à développer son réseau, rencontrer de nouveaux collaborateurs, échanger sur ses pratiques et développer ses projets professionnels, professionels ou associatifs. Tous les usagers de l espace bénéficient de : * l accès à l espace du lundi au vendredi de 9 heures à 18 heures * l accès à l Internet haut débit sans fil * l utilisation «raisonnable» d une imprimante, fax, scanner et photocopieur (noir et blanc) * l utilisation sur réservation de la salle de réunion * l utilisation de l espace de détente (café et eau) * l accès aux manifestations régulières 9

10 Les centres de Télétravail

11 Les centres de télétravail HISTOIRE DU TELETRAVAIL En 1950 Norbert Wiener, le père de la cybernétique, évoque le cas d un architecte vivant en Europe qui supervise la construction d un immeuble aux Etats-Unis sans avoir à se déplacer, grâce à l utilisation de moyens de transmission de données Lawrence Roberts teste avec Thomas Merrill la première connexion informatique longue distance, entre le Massachusetts et la Californie Alvin Toffler, dans son livre «Le choc du futur», annonce la migration possible du bureau vers le domicile Alvan, le premier micro-ordinateur réalisé en France, est doté de 4k de mémoire vive et d une mémoire associative sur disque de 512k, un petit prodige pour l époque Steve Jobs d Apple Computer, lance le Macintosh, le premier micro-ordinateur personnel avec une interface graphique Tim Berners Lee met au point le système d affichage World Wide Web. En 94, le web compte serveurs et 10 millions d utilisateurs Projet pilote de télétravail dans la fonction publique fédérale au Canada Lancement du site Cyberworkers.com, mise en relation d offres et de demandes en matière de télétravail Naissance de la Charte européenne du travail à distance Signature d un accord-cadre sur le télétravail par les partenaires européens On recense environ 160 millions de sites web, 1 milliard d internautes dont 300 millions à leur domicile, l ensemble avec un taux de croissance annuelle évalué à 10 %. Source : Journal du net Rêve fantasmé à une époque, le télétravail est aujourd hui devenu une réalité économique, la sous-traitance une nécessité, pour être plus compétitif et productif face aux grands groupes et à la délocalisation. C est aussi une solution pour retrouver une qualité de vie et participer au développement durable de notre environnement. Il y a 4 types de «télétravailleurs» : Les prestataires de services Ce sont des freelances et des petites entreprises proposant leurs services, généralement depuis leur domicile. Les télécentres ou prestataires offshore Ce sont des structures sous-traitant certaines fonctions de l entreprise, comme la relation clients, la saisie de données, le développement informatique. Pour être compétitifs, les télécentres sont délocalisés dans des pays où la main d oeuvre est moins chère. Les nomades Ce sont des télétravailleurs salariés, qui pendant leurs déplacements continuent à collaborer avec leur entreprise en accédant ponctuellement à son système d information à distance. Les salariés Ce sont des cadres employés par une entreprise dont l organisation leur permet de travailler depuis chez eux. Cependant, il faut noter que les télétravailleurs salariés non cadres exerçant à plein temps depuis chez eux sont des privilégiés. L accord interprofessionnel signé en France le 19 juillet 2005 est encore très peu appliqué par les entreprises. Certaines le pratiquent comme IBM, Microsoft, EDF, ou Renault 11

12 Centre de télétravail de Reischtett Un bâtiment de 400 m2 de la zone d activité de Reichstett abrite le premier télécentre de la CUS. Situé 4, rue de l Artisanat, il est déjà occupé par quelques entreprises, dont les salariés de GreenIvory, la start-up haguenovienne, qui s y réunissent une fois par semaine. Des projets D autres télécentres sont prévus pour mailler le territoire de la communauté urbaine de Strasbourg. Le prochain lieu devrait se situer sur le campus de l UdS, Université de Strasbourg et sera géré par la DUN, Direction des usages numériques. Des télécentres prendront place sur la presqu île Malraux et derrière la gare de Strasbourg, mais également en dehors de la CUS, à Haguenau, à Wissembourg, Colmar et Mulhouse. Le principe d implantation pourra être flexible et des villes ou villages pourront être connectés rapidement, notamment grâce à un partenariat avec le pôle régional «Aménagement de la Maison» qui a conçu un espace modulaire spécialement aménagé pour héberger un télécentre. Des partenaires Ce projet se concrétise grâce à l action du groupe Ten4Alsace, le Thinktank Economie Numérique pour l Alsace, dont la séance plénière s est déroulée avant l inauguration, qui a porté ses réflexions autour de différents pôles, dont celui du télétravail animé par Jean-Christophe Uhl, de la société UBI. L inauguration a eu lieu en présence de Jean-Christophe Uhl, secrétaire général de la société UBI (Uhl Bonaventure informatique), Georges Schuler, maire de Reichstett, Claude Graebling, maire de la Wantzenau et également vice-président de la CUS en charge des technologies de l information et de la communication. La soirée, organisée par Jean-George Perrin, s est poursuivie avec le premier Demo Alsace, un nouveau type d événement dont l objectif est de montrer les usages des nouvelles technologies. Le portail du télétravail en Alsace est désormais accessible en suivant ce lien : 12

13 Exemples La cordée à Lyon La Cordée est fière de vous annoncer la création de son premier espace de travail, à Lyon (métro Charpennes)! Lumineux et chaleureux, il a pour vocation d accueillir tous types de travailleurs : de l entrepreneur au freelance en passant par le télé-travailleur, du graphiste au juriste en passant par le traducteur. L idée sous-jacente étant la suivante : plus il y a de diversité parmi les membres, plus les échanges entre eux pourront être intéressants, fructueux, productifs. L accès à l espace se fait grâce à un système de badges, il est donc ouvert 24h/24. Si l envie vous prenait de travailler un samedi soir à 3h du matin (bien qu il s avère qu on soit plutôt un dimanche matin à ce moment-là ), libre à vous! Vous y trouverez : * du café et du thé illimités * des salles de réunion * un scanner/fax/photocopieur/imprimante * un comptoir à fournitures diverses * des membres joyeux * un poisson également joyeux * de la verdure * un espace détente rempli de journaux * des casiers pour laisser vos affaires Connaissant bien le caractère aléatoire du travail nomade, La Cordée se veut extra-flexible : les abonnements sont modifiables ou résiliables d un mois sur l autre. 13

14 14

15 Exemples Avec les Smart Work Centers, la ville d Amsterdam veut réduire la surface de ses bureaux de moitié C est un fait, toutes les métropoles sont aujourd hui lancées dans une compétition effrénée visant à fouler la première marche du podium des villes durables. Amsterdam ne fait pas exception à la règle avec son ambition de parvenir à réduire de 40 % ses émissions de gaz à effet de serre d ici 2025, par rapport aux niveaux de La ville a lancé le programme Amsterdam Smart City, comportant pléthore d actions pour diminuer son empreinte carbone. L une des plus innovantes consiste à inciter les agents de la ville à se rendre dans des Smart Work Centers, afin de diminuer les effets désastreux des migrations pendulaires quotidiennes sur leur qualité de vie et sur l environnement. Dans le cadre d un projet pilote de trois ans amorcé en 2008, la ville a fait le pari de devenir un employeur exemplaire en incitant fortement ses salariés à ne pas se rendre au bureau. Ou en tout cas à leur en donner le choix. A travers ce programme d incitation, la ville s est engagée dans une approche systémique du «travail intelligent» : «en donnant aux employés la possibilité de diminuer leurs trajets, on leur offre une façon de travailler plus durable. Leur qualité de vie s améliore et l employeur en retire des bénéfices», explique Frans-Anton Vermast, conseiller pour la stratégie de la planification urbaine bas carbone du programme Amsterdam Smart City. Derrière cette approche de management séduisante, la collectivité ne cache pas des ambitions plus pragmatiques puisqu elle souhaite diminuer la surface de son foncier d un tiers au cours des premières années et de moitié à terme. Pour y parvenir, l initiative s appuie sur le réseau déjà bien maillé de Smart Work Centers. Ces lieux de travail collectifs, où des indépendants côtoient des salariés mobiles dans une atmosphère de travail à la fois studieuse mais conviviale, ont l avantage non négligeable d offrir pléthore de services complémentaires. Garderies, consignes, services bancaires, cafeteria, salles des réunion avec pour seul mot d ordre, la flexibilité. Des sites situés à proximité de zones d habitation, où «on apporte le travail au travailleur et pas l inverse», note Bas Boorsma, directeur du programme Connected Urban Development chez CISCO, à l initiative de ces centres nouvelle génération avec la ville d Amsterdam. Chaque année, la ville achète ainsi un crédit d heures dans chacun de ces lieux dans lesquels la ville a initié un partenariat, pour offrir à ses agents des moyens similaires à ce qu ils pourraient trouver en se rendant au bureau tous les matins. Des salles équipées d ordinateurs et des ipads ont également été mis à disposition des plus mobiles d entre eux. Les employés peuvent ainsi choisir aujourd hui de se rendre dans l un des 30 centres de travail situés dans la ville et en périphérie, pour travailler ou organiser une réunion, afin de gagner du temps sur leurs trajets. Cette nouvelle façon de concevoir le travail est pour les autorités un moyen de stimuler l innovation et de bousculer positivement le côté ronflant de l institution publique. Des freins venus de la hiérarchie Mais la démarche est plus complexe qu il n y paraît : malgré cette proposition offerte à tous les employés municipaux, les principaux freins viennent de l encadrement : «Nous avons remarqué qu il fallait surtout changer la culture de l employeur car ce dernier veut être en contact permanent avec ses employés», sous-entendu pour pouvoir contrôler leur travail effectif. Cependant, la ville peut aujourd hui se targuer d avoir réussi à convaincre 8 % de ses employés de passer en mode «Smart Work Center», tout en visant un chiffre raisonnable de 15 %. Celle que l on surnomme la Venise du Nord souhaite, au-delà de ce travail de sensibilisation, faire entrer ses employés dans une démarche vertueuse : «en incitant les personnes à se déplacer plus intelligemment, vous les sensibilisez également à entrer dans le projet de ville intelligente. Vous les rendez conscients de la façon dont ils peuvent réduire leurs émissions dans leur vie professionnelle tout en les incitant à reproduire ce schéma dans leur vie quotidienne», souligne encore Frans-Anton Vermast. Si la ville n a aujourd hui pas encore beaucoup de données chiffrées à fournir pour appuyer les premiers résultats, il n en reste pas moins que l investissement concédé à ce programme, lourd dans un premier temps, semble payant. Pour chaque agent, le gain en productivité atteindrait en effet les 20 jours par an. Un bénéfice colossal à l échelle d une collectivité qui compte aujourd hui plus de agents. Reste encore à la ville à déterminer ce qu elle fera de ses bâtiments publics devenus inoccupés. En faire du logement social? «A Amsterdam, 70 % des habitations sont déjà des logements sociaux», affirme Frans-Anton Vermast. Un autre chiffre qui devrait laisser pantois les responsables de collectivités locales françaises. 15

16 Cubes et crayons» Nom : Cubes & Crayons» Création : 2008» Pays : Etats-Unis» Fondatrice : M.F. Chapman» Adresse : Cubes & Crayons Menlo Park Campus 1122 Crane Street Menlo Park California 94025» Cotisation mensuelle : 40$» Projets d ouvertures : 3» Site : Mère de deux enfants, Félicity Chapman, une californienne de 40 ans a toujours privilégié le télétravail pour être au plus prêt de sa progéniture. Mais voilà, pour des rendez-vous importants ou bien pour se concentrer sur des gros dossiers, difficile de travailler dans de bonnes conditions avec ses enfants parfois capricieux et sans cesse en quête d affection et d attention. Et elle ne trouvait pas suffisamment de baby-sitter pour faire garder sa fille. De cette situation lui est venue une idée de business. Elle a créé Cubes & Crayons, une entreprise qui s adresse aux parents télétravailleurs. Sur un même lieu, ils disposent de bureaux et d une crèche dans des pièces attenantes. Les parents ont à disposition bureaux, salles de réunion, Internet, fax et téléphone, tout ce qu il faut pour travailler dans de bonnes conditions. La garderie est encadrée par un personnel qualifié qui s occupe de tout. Des repas comme des animations. Mieux, même avec un rendez-vous de dernière minute à l extérieur, les clients peuvent laisser leur enfants quelques heures, même si le principe veut que les télétravailleurs soient au plus près de leurs petits. L offre de Cubes & Crayons est adaptée à chaque client, en fonction de ses besoins. Que ce soit pour une journée ou pour quatre dans la semaine, toutes les réservations se font par téléphone ou par Internet. 10 heures par semaine pendant un mois reviennent à 600$, soit 460, pour un enfant et son parent. A noter que ce service n est possible qu avec les enfants de moins de cinq ans. Cubes & Crayons s est implantée dans le fond de la baie de San Francisco et se revendique donc comme une véritable communauté. Les télétravailleurs, tous du même quartier, peuvent échanger leurs idées, et s enrichir. Félicity Chapman explique même que Cubes & Crayons peut-être une bonne solution pour les mères, qui ne veulent pas quitter le monde professionnel ou abandonner l entreprise qu elles ont créée, tout en s occupant de leurs enfants. Les enfants adorent, ils savent que leurs parents travaillent, mais ils savent aussi qu ils sont à côté au cas où. À l heure actuelle, Cubes & Crayons a un seul emplacement, mais devant le succès de la formule, Félicty Chapman

17 Travail à domicile La société I-Scape, spécialisée dans les abris de jardin propose aux particuliers un nouveau bureau, facile à installer. Et que diriez-vous d un abri où l on range habituellement pelles et râteaux, au fond de votre jardin forcément. Simple à installer, pratique d utilisation, l abri est constitué de toute une palette d outils (sans mauvais jeu de mot) utile pour le bureau : plan de travail, prises informatiques, moquette, éclairage, chauffage. Facturé à partir de 7500 euros, il est destiné, pour l instant aux 3 millions de britanniques qui travaillent à domicile, recherchant un endroit calme et isolé (des bruits extérieurs et air conditionné en cas de froid ou chaleur) pour travailler. population britannique étant de plus en plus nombreuse à se conformer au télétravail, la société I-Scape va s ouvrir un marché qui devrait faire des émules. Une idée à méditer. Je me pose quand même une question sur la sécurité du système. * Pays d origine : Royaume Unis * * Site Internet : 17

18 Steelcase a développé un réseau de showrooms vivants appelés «WorkLifes». Chacun d eux est à la fois une entité commerciale et un showroom. Steelcase WorkLife La notion de WorkLife est née d une idée propre à Steelcase. Elle consiste à appliquer à sa propre structure les connaissances et le savoir-faire relatifs aux modes de travail, aux espaces et aux besoins des utilisateurs, dans le but de : * Démontrer les domaines d application des produits, des savoirs et des services proposés par Steelcase * Faire comprendre aux clients le rôle-clé de l aménagement des espaces de travail dans le succès des entreprises * Accompagner la stratégie de Steelcase en faisant des bureaux et de l aménagement d espaces des outils de vente à part entière. * Créer des espaces de travail propices à la performance, aux interactions, à l expérimentation des nouveaux modes de travail.

19 Nouvelles organisations intraentreprises «4 générations dans les mêmes bureaux = conflit des générations? Septembre 2008 Comment répondre à la guerre des talents et au conflit des générations? Comment souhaitez-vous travailler aujourd hui? Si vous posez cette question à des personnes qui travaillent dans des bureaux, vous obtiendrez les réponses les plus diverses ; parce que selon l âge, on n a pas le même point de vue sur son travail. En tant que spécialiste des espaces de travail, Steelcase a identifié les besoins des quatre générations. Les conclusions des études menées sont à même d aider les collaborateurs, ainsi que les sociétés qui les emploient, à mieux travailler ensemble. C est une mission essentielle, car nous allons bientôt entrer dans une «guerre des talents». L Europe va perdre 50 millions de travailleurs pour cause de départ à la retraite, alors que 20 millions de personnes seulement arriveront sur le marché du travail. Et ces générations partagent les mêmes espaces de travail. Les quatre générations considérées se définissent comme suit : les traditionalistes, nés entre 1928 et 1945 ; les baby-boomers, nés entre 1946 et 1964 ; la génération X, née entre 1965 et 1978 et la génération Y, née entre 1979 et Afin d en savoir plus sur les besoins spécifiques de chaque génération, sur sa perception des autres et sur la façon dont la cohabitation se fait, Steelcase a mené avec l institut IPSOS une étude qui couvre les quatre générations dans six pays européens. L objectif était, d une part, d identifier les conflits potentiels et, d autre part, de créer des espaces de travail multigénérationnels susceptibles de répondre aux différents besoins et de favoriser une meilleure collaboration. Outre les différences générationnelles, d autres facteurs influent sur les modes de travail ainsi que sur les perceptions que chacun a des autres. Le rôle du travail dans la vie et l attitude face au travail ont connu une mutation profonde au cours des dernières décennies. Les attentes des entreprises ont beaucoup évolué au fur et à mesure que la complexité au travail allait croissant. La technologie, elle aussi, a énormément évolué en 30 ans, elle a complètement transformé la façon de travailler et de communiquer au bureau. Les espaces de travail se sont internationalisés. Enfin, le développement durable gagne de plus en plus d importance, incitant les entreprises à repenser leur organisation et leur flexibilité. Les espaces de travail, ainsi que la façon dont les entreprises les aménagent et les utilisent, vont devenir des facteurs-clés de rétention des talents. En effet, à brève échéance, la relève ne couvrira pas les départs de collaborateurs âgés ; or avec ces départs, c est tout un patrimoine de précieuses expériences qui partira lui aussi. Nos espaces de travail actuels ne répondent pas aux besoins de ces collaborateurs si différents de par leur âge et leurs préférences. L espace et les effectifs sont souvent considérés comme des facteurs de coûts accrus, et à ce titre toujours comprimés. Dans une telle situation, investir intelligemment dans les espaces de travail, c est s ouvrir les portes de l avenir. Plutôt que de réduire les coûts liés au personnel et aux équipements de bureau, il va s agir de plus en plus d optimiser les performances individuelles. Il s agit de créer des environnements de travail collaboratifs, propices à la communication (afin d assurer une transmission en douceur des connaissances, dans les deux directions) tout en offrant à chaque génération un espace parfaitement adapté à ses attentes. Steelcase a identifié des principes d aménagement qui permettent aux entreprises de créer des espaces de travail multigénérationnels performants tout en les faisant évoluer pour répondre aux nouveaux besoins des générations montantes.» Sources : Steelcase 19

20

Projet. d espace de coworking. À Combronde / Puy-de-Dôme

Projet. d espace de coworking. À Combronde / Puy-de-Dôme Projet d espace de coworking À Combronde / Puy-de-Dôme CONTACT Si vous souhaitez nous rejoindre dans ce projet, nous sommes à votre disposition pour en discuter et vous apporter tout complément d information.

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Click to edit Master title style Séminaire mise en réseau des espaces de Coworking jeudi 17 avril 2014 1 Périmètre de l étude Synthèses des interviews des espaces de coworking La Cordée Présentation générale

Plus en détail

L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE

L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE 28 novembre 2014 DOSSIER DE PRESSE L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE Ils sont designers, graphistes, développeurs,

Plus en détail

Note d intention. L innovation au coeur du quartier de la création

Note d intention. L innovation au coeur du quartier de la création Note d intention L innovation au coeur du quartier de la création Le projet : Intégrer la plateforme d innovation, la Cantine Numérique dans sa version définitive, au pôle d excellence, le quartier de

Plus en détail

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 19 octobre 2012 POLITIQUE A06 CONFORTER L'ATTRACTIVITÉ ÉCONOMIQUE DURABLE DES YVELINES

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 19 octobre 2012 POLITIQUE A06 CONFORTER L'ATTRACTIVITÉ ÉCONOMIQUE DURABLE DES YVELINES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DES YVELINES Direction Générale des Services Direction de l'economie et de l'emploi DEE-Mission Numérique 2012-CP-4337 Affaire suivie par : M. Truchy Poste: RAPPORT A LA

Plus en détail

Le parcours du télétravailleur indépendant en Lozère

Le parcours du télétravailleur indépendant en Lozère Le parcours du télétravailleur indépendant en Lozère Télétravail, coworking, travail indépendant : quels cadres (1/2)? Bibliographie : Guide de l auto-entrepreneur du RSI http://www.lautoentrepreneur.fr/

Plus en détail

Tiers-lieu du Pays de Fayence & Espace de co-working

Tiers-lieu du Pays de Fayence & Espace de co-working Tiers-lieu du Pays de Fayence & Espace de co-working 1 , un Tiers-Lieu, qu'es acò? Qu est-ce que le co-working? Pourquoi en Pays de Fayence? A qui s adresse? Choix de la localisation de. Vers l intégration

Plus en détail

REPENSER LES MODELES. L acte de travailler est en pleine mutation. Exit les bureaux et hôtels standards.

REPENSER LES MODELES. L acte de travailler est en pleine mutation. Exit les bureaux et hôtels standards. DOSSIER DE PRESSE REPENSER LES MODELES L acte de travailler est en pleine mutation. Exit les bureaux et hôtels standards. Lancé en Décembre 2015, Open Place, n a pas d équivalent. Le coworking et le corooming

Plus en détail

Cultivez. votre créativité! LE MIXEUR

Cultivez. votre créativité! LE MIXEUR LE MIXEUR Cultivez votre créativité! Designers, graphistes, architectes, développeurs web, photographes, illustrateurs Le Mixeur, accélérateur d innovations, est un tiers-lieu qui vous est destiné. Cet

Plus en détail

Etude de cas. Politique de communication interne. Master RH formation continue. Sophie BRIGNANO 31, rue Montcalm 75018 Paris 06.65.25.65.

Etude de cas. Politique de communication interne. Master RH formation continue. Sophie BRIGNANO 31, rue Montcalm 75018 Paris 06.65.25.65. Master RH formation continue Politique de communication interne Etude de cas Sophie BRIGNANO 31, rue Montcalm 75018 Paris 06.65.25.65.22 sophiebrignano-masterrh@yahoo.fr 1 Société T Vous venez d intégrer

Plus en détail

Le numérique : une ouverture sur la Cité

Le numérique : une ouverture sur la Cité Le numérique : une ouverture sur la Cité Le choix du numérique Les atouts de l UDS Une position politique affirmée La présence d une vice-présidence politique numérique mettant en lumière l importance

Plus en détail

Télétravail, de quoi parle-t-on?

Télétravail, de quoi parle-t-on? Télétravail, de quoi parle-t-on? 1 Base présentation : Caisse des Dépôts, menée par les cabinets PMP et TACTIS au 1er semestre 2011. Cadre programme des Investissements d Avenir / Fonds National pour la

Plus en détail

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires Laurent COUSSEDIERE Une démarche en 5 points pour diffuser les modèles et en assurer une amélioration consolidée

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES DIRECTIONS JURIDIQUES

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES DIRECTIONS JURIDIQUES 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES DIRECTIONS JURIDIQUES SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les directions juridiques pour développer de nouvelles compétences professionnelles

Plus en détail

travailler autrement dans les territoires enjeux et perspectives des activités mobiles, distantes et collaboratives dans la ville

travailler autrement dans les territoires enjeux et perspectives des activités mobiles, distantes et collaboratives dans la ville travailler autrement dans les territoires enjeux et perspectives des activités mobiles, distantes et collaboratives dans la ville vailler autrement : enjeu clé pour l aménagement du territoire 2 un monde

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

INTER-ENTREPRISES 2014

INTER-ENTREPRISES 2014 Votre prochaine formation MANAGEMENT COMMUNICATION ORALE EFFICACITÉ RELATIONNELLE COMMERCIAL RELATION CLIENT TÉLÉMARKETING... AGENDA FORMATION INTER-ENTREPRISES paris - Lyon MANAGEMENT A travailler, même

Plus en détail

Internet et nouvelles technologies pour le développement durable

Internet et nouvelles technologies pour le développement durable Internet et nouvelles technologies pour le développement durable Gilles Berhault Développement durable 2.0 www.acidd.com www.gillesberhault.com Connaître, comprendre, apprendre, contribuer, construire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE neo-nomade

DOSSIER DE PRESSE neo-nomade DOSSIER DE PRESSE neo-nomade L E T E L E T R A V A I L E N F R A N C E Aujourd hui, un français parcourt chaque jour 45 km pour se rendre sur son lieu de travail. Parallèlement, les nouvelles technologies

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Interview de Cécile Emery, coordinatrice de l espace de coworking de La Cordée Liberté (Lyon)

Interview de Cécile Emery, coordinatrice de l espace de coworking de La Cordée Liberté (Lyon) 12/06/2013 Interview de Cécile Emery, coordinatrice de l espace de coworking de La Cordée Liberté (Lyon) Coop alternatives 47, rue de la Garde 69005 Lyon - 06 48 03 74 14 - contact@coop-alternatives.fr

Plus en détail

UN PARTENARIAT NUMERIQUE ENTRE LA VILLE DE PARIS ET MICROSOFT

UN PARTENARIAT NUMERIQUE ENTRE LA VILLE DE PARIS ET MICROSOFT UN PARTENARIAT NUMERIQUE ENTRE LA VILLE DE PARIS ET MICROSOFT Mardi 29 janvier 2008 Contacts presse : Ville de Paris : Lionel Bordeaux Clarisse Guyonnet ; tel : 01 42 76 49 61 Microsoft : Ghislain Garesse

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Un accompagnement sur-mesure

Un accompagnement sur-mesure Un accompagnement sur-mesure Vous souhaitez vous installer près de Bordeaux, où qualité de vie se conjugue avec dynamisme économique? Au cœur du Parc Gironde Synergies (35 min au nord de Bordeaux), dans

Plus en détail

Dossier de presse. La Cantine Numérique de Saint-Brieuc

Dossier de presse. La Cantine Numérique de Saint-Brieuc Dossier de presse La Cantine Numérique de Saint-Brieuc Sommaire Préambule Attentes et besoins du territoire La Cantine Numérique de Saint Brieuc by Kreizenn Dafar Un espace physique 3 AXES FONDAMENTAUX

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès

Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès Présentation à l attention des PME candidates Mercredi 30 juin 2010 www.finance-innovation.org 1 La création d une pépinière dédiée aux entreprises

Plus en détail

Equinoxe vous informe

Equinoxe vous informe édito Equinoxe vous informe PROGRAMME DE NOS ForMATIONS Nous avons le plaisir de vous trmettre notre programmation pour le 2 ème semestre 2014. 2014 est une année particulière pour Equinoxe, puisque c'est

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises ENTREPRISES ACHETEUSES Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises Cécile Rioux, Responsable des achats, et Nicolas Pernet, Trésorier du CE d'apicil, ont fait appel à Nathalie

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités Synthèse des résultats de l enquête menée par le Groupe accueil des bibliothèques

Plus en détail

STARTUPWEEKEND dans le sud!

STARTUPWEEKEND dans le sud! STARTUPWEEKEND dans le sud! Venez avec une idée, repartez avec un projet! 54h pour monter une startup 2015 : Cinquième édition 25, 26, 27 septembre IUT, Saint Pierre Lieu : IUT de Saint Pierre, Terre Sainte

Plus en détail

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior Pour un travail mobile, à distance, collaboratif ClubMelchior Il était une fois...... aux portes des Monts et Coteaux du Lyonnais, Charly a le charme d un village et le potentiel d une ville, situé à 14

Plus en détail

Inauguration du nouveau Télécentre de Murat

Inauguration du nouveau Télécentre de Murat Dossier de presse Inauguration du nouveau Télécentre de Murat samedi 10 décembre 2011 Contacts : Corinne IBARRA et Sophie BIZOUARD cibarra@paysdemurat.fr / sbizouard@paysdemurat.fr 04 71 20 22 62 Sommaire

Plus en détail

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES I. Présentation de l action La Région Guadeloupe a créé en 2007 une Agence régionale de développement économique (ARDE) afin de se doter d un outil performant capable

Plus en détail

PREDICA - ASSURANCES COLLECTIVES. Construisons ensemble votre projet de retraite collective

PREDICA - ASSURANCES COLLECTIVES. Construisons ensemble votre projet de retraite collective PREDICA - ASSURANCES COLLECTIVES Construisons ensemble votre projet de retraite collective Indemnités de fin de carrière, financement d une rente viagère ou d un complément de retraite, quel que soit le

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public Joseph Bradley Christopher Reberger Amitabh Dixit Vishal Gupta L Internet of Everything (IoE) permet

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance

Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance Liberté, flexibilité, rapport qualité-prix Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance CONTENU 2 Introduction 2 La plus-value d un collaborateur free-lance 5 Conclusion Introduction En

Plus en détail

Étincelle Coworking. Un environnement de travail d exception au coeur de Toulouse

Étincelle Coworking. Un environnement de travail d exception au coeur de Toulouse Étincelle Coworking Un environnement de travail d exception au coeur de Toulouse Présentation CIC décembre 2014 Étincelle Coworking 2 Le projet Un espace de bureaux partagés au cœur de Toulouse, qui offre

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les cabinets d avocats pour développer de nouvelles compétences professionnelles indispensables

Plus en détail

LE DROIT A LA GARDE D ENFANTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE L APHP ET LA CAF

LE DROIT A LA GARDE D ENFANTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE L APHP ET LA CAF LE DROIT A LA GARDE D ENFANTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE L APHP ET LA CAF 1.000 places de crèches supplémentaires pour les franciliens SOMMAIRE Page 1 : programme de la matinée du 7 octobre

Plus en détail

Groupe de travail n 3. «Réseau de Relais Visio Accueil sur le Pays Marennes Oléron» 07 février 2014

Groupe de travail n 3. «Réseau de Relais Visio Accueil sur le Pays Marennes Oléron» 07 février 2014 Groupe de travail n 3 «Réseau de Relais Visio Accueil sur le Pays Marennes Oléron» 07 février 2014 Groupe Visio-Accueil 07/02/2014 Ordre du jour Présentation de l étude pour le déploiement d un réseau

Plus en détail

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 -

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - Avec un chiffre d affaires total de 3.5 Milliards d euros par an, la formation professionnelle est un secteur apparemment

Plus en détail

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France»

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Communiqué de presse Auch, le 22 septembre 2014 Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Changer de vie, de région, de métier, de

Plus en détail

entreprendre à la puissance cisco

entreprendre à la puissance cisco entreprendre à la puissance cisco À un moment donné, vous avez vu quelque chose que personne d autre n avait vu. Il s agissait peut-être d une idée ou d une opportunité. Ce «quelque chose» vous a fait

Plus en détail

Les nouvelles organisations du travail

Les nouvelles organisations du travail Les nouvelles organisations du travail Flexineo Travail 2.0, e-travail et solutions d éco-mobilité : Flexineo aide les entreprises et les collectivités à optimiser l organisation du travail et les déplacements,

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01 44 50 58 79 mail : laetitia.baudon@shan.fr

Plus en détail

Un lieu original pour votre séminaire d entreprise

Un lieu original pour votre séminaire d entreprise Un lieu original pour votre séminaire d entreprise QUI SOMMES-NOUS? 2 Mon Atelier En Ville, un concept d ateliers urbains à louer à l heure pour créer, customiser ou réparer Aujourd hui, dans les villes,

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture Mémoire Sommet économique 2015 Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture

Plus en détail

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure 1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure DOSSIER DE PRESSE Janvier 2013 2 SOMMAIRE Green is better : Un concept innovant La genèse L innovation Green is better Les valeurs Green is better

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 RENCONTRE AVEC LA START-UP TRAINME 2 ZOOM SUR LA START-UP TRAINME 3 LE CONCEPT 4 NOTRE SOLUTION 5 L OFFRE 6 LE PRODUIT 7

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 RENCONTRE AVEC LA START-UP TRAINME 2 ZOOM SUR LA START-UP TRAINME 3 LE CONCEPT 4 NOTRE SOLUTION 5 L OFFRE 6 LE PRODUIT 7 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 RENCONTRE AVEC LA START-UP TRAINME 2 ZOOM SUR LA START-UP TRAINME 3 LE CONCEPT 4 NOTRE SOLUTION 5 L OFFRE 6 LE PRODUIT 7 LA PLATEFORME 8 COMMUNIQUÉ DE

Plus en détail

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie.

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie. Introduction Une entreprise en quête de pérennité et de croissance ne peut plus aujourd hui s offrir le luxe de renoncer à une présence sur le Web. Guéri des fantasmes, désillusions et spéculations qui

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes

De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes Le 13 mars 2008 Introduction 2 Le développement de la pratique collaborative dans les entreprises et les

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

Vers un réseau de lieux de travail partagés sur le Grand Genève. CCIG, le 21 mai 2015

Vers un réseau de lieux de travail partagés sur le Grand Genève. CCIG, le 21 mai 2015 Vers un réseau de lieux de travail partagés sur le Grand Genève CCIG, le 2 mai 205 Le contexte général dans lequel s inscrit le projet Le contexte général La révolution numérique Le contexte général

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

ÉMERGENCE DESIGN. 2eme RENCONTRE DES DESIGNERS. lundi 02 décembre 2013

ÉMERGENCE DESIGN. 2eme RENCONTRE DES DESIGNERS. lundi 02 décembre 2013 ÉMERGENCE DESIGN 2eme RENCONTRE DES DESIGNERS lundi 02 décembre 2013 POURQUOI LA CANTINE NUMÉRIQUE? Un lieu d animation, d échanges, d expérimentation des usages Un espace de travail collaboratif en réseau

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

Paris WorkPlace 2014 Observatoire de la Métropole du Grand Paris Résultats détaillés Cadres Février 2014

Paris WorkPlace 2014 Observatoire de la Métropole du Grand Paris Résultats détaillés Cadres Février 2014 FM N 111659 Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

LE SPOT DE MULTIBURO, ESPACE «CO/PRO»

LE SPOT DE MULTIBURO, ESPACE «CO/PRO» + DOSSIER DE PRESSE MARS 2014 LE SPOT DE MULTIBURO, ESPACE «CO/PRO» UNE SOLUTION IMMOBILIÈRE PROFESSIONNELLE ET COLLABORATIVE POUR L ENTREPRENEUR OU LE TÉLÉTRAVAILLEUR En réponse à une demande des entrepreneurs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2014. Maisons Kerbéa. La franchise du Groupe Fousse Constructions à la conquête du territoire français

DOSSIER DE PRESSE 2014. Maisons Kerbéa. La franchise du Groupe Fousse Constructions à la conquête du territoire français DOSSIER DE PRESSE 2014 Maisons Kerbéa La franchise du Groupe Fousse Constructions à la conquête du territoire français SOMMAIRE Franchise Kerbéa: gagnants dans tous les K Les Maisons Kerbéa à la conquête

Plus en détail

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé 48 4 MANAGEMENT IMMOBILIER : COMMENT LES ENTREPRISES GÈRENT LEUR SIÈGE SOCIAl Par Ingrid Nappi-Choulet, professeur à l ESSEC, fondatrice et responsable de l Observatoire du management immobilier. 4.1 /

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La Région considère comme prioritaire le secteur numérique, vecteur essentiel de performance, de modernité et d attractivité du territoire,

Plus en détail

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Résidences Services Seniors DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Paris, le 11 avril 2014 Le groupe DOMITYS, leader des Résidences Services Seniors Nouvelle Génération, est le premier

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

COMETIK, le partenaire incontournable de la communication Web

COMETIK, le partenaire incontournable de la communication Web COMETIK, le partenaire incontournable de la communication Web Dossier de presse 2012-2013 Réussite, Dynamisme, Prospérité COMETIK en 3 mots Réussite, proximité et dynamisme REUSSITE Cometik est une agence

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide

Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide 30050 Gilles FONTAINE Directeur Adjoint + 33 467 144 460 g.fontaine@idate.org 27 Février 2014 Agenda Contexte

Plus en détail

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance.

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Département XXX Note à l attention du président du Conseil Général

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

Enquête sur le télétravail en Aquitaine - 2011

Enquête sur le télétravail en Aquitaine - 2011 Enquête sur le télétravail en Aquitaine - 2011 Caractéristiques du télétravail: Un outil, 3 pratiques: A domicile ou dans un tiers lieu En tout lieu connecté à l internet. (hôtel, gare, etc., avec une

Plus en détail

ID CUBE. Incubateur d innovation sociale et économique

ID CUBE. Incubateur d innovation sociale et économique ID CUBE Incubateur d innovation sociale et économique InnoVales - 1011 rue des Glières 74800 Saint-Pierre-en-Faucigny Tél. 04 50 03 25 62 Email : entrepreneuriat@innovales.fr SOMMAIRE 1. QU EST-CE-QUE

Plus en détail

p. 6 L Equipe / L Organisation

p. 6 L Equipe / L Organisation Sommaire p. 2 L'Entreprise p. 3 Un Concept innovant en zone rurale p. 4 Les Services p. 5 Le Lieu p. 6 L Equipe / L Organisation P. 7 Revue de Presse p. 9 Contacts L'Entreprise Le Comptoir : le 1 er lieu

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

(Just) be yourself, work différent

(Just) be yourself, work différent (Just) be yourself, work différent Soyez/restez (simplement) vous-même, travaillez autrement Portage salarial et accompagnement à la professionnalisation de consultants Quorélations est une marque du Groupe

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail