Val d Amboise. info N 44. Priorité aux investissements d avenir BUDGET 2015 EN MOUVEMENT P16 GENS D ICI P22. Philippe Gautier, traceur d Histoire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Val d Amboise. info N 44. Priorité aux investissements d avenir BUDGET 2015 EN MOUVEMENT P16 GENS D ICI P22. Philippe Gautier, traceur d Histoire"

Transcription

1 LE MAGAZINE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU VAL D AMBOISE N 44 PRINTEMPS 2015 EN MOUVEMENT P16 Co-working, les nouveaux entrepreneurs GENS D ICI P22 Philippe Gautier, traceur d Histoire info Val d Amboise CC-VALDAMBOISE.FR BUDGET 2015 Priorité aux investissements d avenir

2 INSTANTANÉS INSTANTANÉS?? JANVIER?? Plus d infos :?? PREMIERS ACCORDS. L école de musique de Nazelles-Négron organise une audition à la Grange de Négron. L occasion pour les élèves de présenter le travail accompli depuis la rentrée, et, pour les plus jeunes ou les adultes débutant la pratique instrumentale, de se produire devant un auditoire. «L écoute et la découverte des instruments peuvent aussi susciter des vocations dans le public, note Claudine Boisseau, la présidente. Les auditions sont ouvertes à tous!». Plus d infos : ecolemusiquenazelles.com JANVIER NOUVEAUX LOGEMENTS. Un programme de six logements sociaux, dont deux adaptés aux personnes à mobilité réduite, est en cours de construction dans le bourg de Limeray. Plus d infos : Touraine Logement ESH (bailleur) au LA CARAVANE PASSE Le plasticien Xavier Bertola gare sa «Caravane parlante» dans la cour de l école élémentaire Val de Cisse, à Nazelles- Négron, pour achever la collecte de vœux lancée fin 2014 auprès des habitants de tous âges du territoire. Objectif : réaliser une carte sonore, diffusée lors de la cérémonie des vœux du Val d Amboise et que l on peut écouter sur le site internet de la communauté de communes. Plus d infos : cc-valdamboise.fr SPECTACLE. La Charpente, lieu culturel et de création mis à disposition d artistes, convie ses adhérents à la représentation de «La comtoise est sur le trottoir», vaudeville créé en résidence par la Compagnie Colbok. A l issue du spectacle, le public échange avec les comédiens. D autres sorties de résidence et événements sont programmés... Plus d infos : assolacharpente.fr 13 FÉVRIER 14 FÉVRIER VACANCES D HIVER ŒIL POUR ŒIL. Les ados du club de Pocé-sur-Cisse se livrent à une partie de sponge-ball où tous les coups d éponge sont permis! 11 FÉVRIER VACANCES D HIVER PHOTOGRAPHES EN HERBE. La section maternelle de l accueil de loisirs de Pocé-sur-Cisse, s initie à la prise de vue et prend la pose pour participer au concours photo «Parents Enfants, tout 1 art» (lire page 18). COULISSES. Le chœur d enfants de l école Paul Gaudet répète en vue du concert de printemps organisé le mardi 7 avril à 18h30, au Théâtre Beaumarchais d Amboise, où il se produira avec les ensembles de musique de chambre. Entrée libre. Plus d infos : ou wanadoo.fr 2 VAL D AMBOISE INFO / N 44 / PRINTEMPS 2015 VAL D AMBOISE INFO / N 44 / PRINTEMPS

3 SOMMAIRE ÉDITO SUR LE WEB Bientôt un nouveau site Plus complet Plus pratique Plus réactif! cc-valdamboise.fr 7 Un prix pour la «Mission recyclage» D écernées chaque année par le syndicat de valorisation des déchets Touraine Propre, qui regroupe des syndicats de traitement des ordures ménagères et neuf intercommunalités en vue d améliorer la valorisation des déchets à l échelle du département, ces récompenses viennent couronner les initiatives innovantes des associations, des professionnels, des établissements scolaires, ou encore des collectivités locales pour valoriser les déchets ménagers. Le service collecte du Val d Amboise, déjà récompensé l an passé, «nominé» en 2015 dans la catégorie des collectivités locales engagées dans la réduction à la source des déchets, a reçu un nouveau trophée pour l opération Mission recyclage menée du 18 avril au 9 mai 2014 dans huit classes de primaire. Merci les enfants! La mission des enfants (qui l avaient tous acceptée!) : collecter à la maison un maximum Emballages collectés à l école Val de Cisse, à Nazelles-Négron 11 Cahier d information de la communauté de communes du Val d Amboise N 1 MARS 2015 Le 11 février, cette action menée en 2014 par le service collecte auprès des scolaires a été récompensée lors de la remise des «Trophées du déchet», qui se déroulait à la salle Oésia de Notre-Dame d Oé. VAL D AMBOISE INFO / N 44 / PRINTEMPS 2015 Trophée réalisé par des élèves du lycée Gustave Eiffel (Tours) de canettes en aluminium et de briques alimentaires pour remplir un tribag de 40 litres, puis rapporter leur «trésor» à l école. Une fois réunis dans les sacs jaunes de la collecte sélective et «sévèrement» contrôlés par l animatrice du tri (tout déchet intrus causait l élimination du sac jaune entier ), les emballages avaient été pesés et collectés dans chaque école participante par une benne de la société Sita Centre Ouest, qui assure la collecte en porte-à-porte sur le territoire. Près de 200 kilos de canettes et de briques avaient ainsi été collectés, et la communauté de communes avait invité les écoliers à une représentation de la Cie Barroco Théâtre et à un goûter. ET AUSSI Animations, c est reparti! Les animations en milieu scolaire du service collecte ont repris le 10 mars. En 5 séances, elles proposent aux élèves de primaire de devenir incollables (ou presque) sur les déchets et le tri sélectif, le recyclage... Plus d infos : contacter le service collecte au «C est quoi cette crevette dans le compost?!» Le service collecte répond à une question posée en classe. «Il ne s agit pas d une crevette, mais d un cloporte. Sa carapace ressemble à celle de la crevette, car il appartient lui aussi à la famille des crustacés! Ce «décomposeur» s alimente de matière végétale en décomposition. Il contribue ainsi au recyclage des matières organiques et permet un retour plus rapide des nutriments dans le sol. Sa présence est indispensable pour obtenir un bon compost!» Magazine de la communauté de communes du Val d Amboise Printemps 2015 N DANS L ACTU 7-9 ÉCLAIRAGE Un budget responsable, offensif et porteur d avenir 10 SERVICE COMPRIS Vivre dans un logement inconfortable : ce n est pas une fatalité! ENVIRONNEMENT 15 SERVICE COMPRIS De vous à nous EN MOUVEMENT Co-working, les nouveaux entrepreneurs DE 0 À 18 ANS Parents-enfants, tout 1 art 20 CULTURE(S) La caravane de curiosités! 21 PRENEZ DATE! 22 GENS D ICI Philippe Gautier, traceur d Histoire 23 SERVICE COMPRIS Contacts Magazine trimestriel d informations édité par le service communication de la communauté de communes du Val d Amboise Communauté de communes du Val d Amboise : Amboise, Cangey, Chargé, Limeray, Lussault-sur- Loire, Montreuil-en-Touraine, Mosnes, Nazelles-Négron, Neuillé-le-Lierre, Noizay, Pocé-sur-Cisse, Saint-Ouen-les- Vignes, Saint-Règle, Souvigny-de-Touraine Adresse postale : BP Amboise Cedex Bureaux : 9 bis rue d Amboise Nazelles-Négron - Tél. : Fax : Courriel : cc-valdamboise.fr - Site Internet : cc-valdamboise.fr Directeur de la publication : Claude Verne Rédactrice en chef : Sandra Lagedamon Mise en page : Mille et une Rédaction : Sandra Lagedamon, Stéphane Delbarre, service collecte Photos et illustrations : Val d Amboise, communes, F. Boucher, G. Jouzeau (Atelier Pop), C. Mouton, C. Quinet, Cie Lodela, Bul de Mômes, Eco Emballages, Ecofolio, Philetdom (Fotolia) Impression : Numériscann Distribution : Adrexo, communes Tirage : exemplaires ISSN : Maquette et conception éditoriale : Antoine Burbaud (Ubik), Hervé Poudret (Mille et une) En 2015, priorité à l emploi, à l économie et aux investissements d avenir M esdames, Messieurs, Chers habitants du Val d Amboise, L année 2015 a commencé de la pire des manières qui soit, par l attaque au cœur de chacun de ceux qui aiment notre Pays pour ce qu il est, de liberté, de culture, d histoire et de fraternité. Notre réponse collective, sans considération partisane, a été à la hauteur de la blessure, nationalement comme localement. Mais l action a, depuis, succédé à l émotion. Pour le Val d Amboise, cette action se traduit par un budget fort, offensif, qui donne la priorité à l emploi par le développement économique mais aussi par le travail que nous donnons à de nombreuses entreprises du territoire. Car le budget communautaire 2015 est d abord marqué par l investissement pour des projets d avenir indispensables : le terrain d accueil des gens du voyage, le déploiement du très haut débit Internet, la réalisation du parking de la gare... mais aussi les premières dépenses relatives à la réhabilitation de l auberge de jeunesse et à la faisabilité de la construction d un pôle d activités regroupant la nouvelle piscine, l école de musique Paul Gaudet et la MJC cantonale. «Le budget communautaire est d abord marqué par l investissement pour des projets d avenir indispensables» 2015 sera aussi marquée par d autres chantiers tels que le travail commun entre Val d Amboise et ses communes membres pour mutualiser des dépenses, des personnels et des contrats. Ou encore la deuxième étape de l harmonisation entre les deux ex-territoires (CC2R et CCVA). Autre changement : le nouveau magazine que vous avez entre les mains. Un journal que nous avons souhaité plus moderne, plus chaleureux, plus proche de l idée que nous avons de notre territoire et de ses habitants. Val d Amboise Info vous parlera toujours de la communauté de communes, mais aussi de notre territoire et de ceux qui le font vivre, à travers des portraits, des photographies, des dossiers de fond et des brèves... Ses pages accueilleront désormais de la publicité, permettant à Val d Amboise d économiser par an d un argent qui est aussi le vôtre. Nous vous souhaitons une bonne lecture de ce numéro. Bien sincèrement à vous, Claude Verne, Président du Val d Amboise 26 mars À SUIVRE Réunion : risques psychosociaux au travail Le service développement économique du Val d Amboise propose une réunion d information consacrée à la prévention des risques psychosociaux en entreprise. Elle sera animée par Saïd Cohen et se déroulera à la pépinière d entreprises et d innovation Pep it, à Pocésur-Cisse, de 8h30 à 10h. Sur inscription. Plus d infos : Contacter le service développement économique au avril et 21 mai Conseils communautaires Le conseil communautaire du Val d Amboise se réunit à partir de 19h au centre socio culturel du Val de Cisse, à Nazelles-Négron. Accès libre. La salle du conseil est accessible aux personnes à mobilité réduite. Plus d infos : Contacter le secrétariat général au Mai-juin Deuxièmes rencontres des entreprises Val d Amboise, le Geida, la Chambre de commerce et d industrie et la Chambre de métiers et de l artisanat organisent bientôt une seconde soirée de «mise en réseau» des forces vives du territoire, de la PME industrielle à la très petite entreprise. Pour trouver de nouveaux fournisseurs, des débouchés, des partenaires Sur inscription. Plus d infos : Contacter le service développement économique au VAL D AMBOISE INFO / N 44 / PRINTEMPS 2015 VAL D AMBOISE INFO / N 44 / PRINTEMPS

4 DANS L ACTU ÉCLAIRAGE EN BREF Promouvoir le tourisme populaire L année 2015 verra l engagement de Val d Amboise dans la réhabilitation de l auberge de jeunesse «Ethic Etapes», aux côtés de l association gestionnaire du site. Il s agit d un projet structurant, car ces hébergements à tarif modéré permettent l accueil des séjours scolaires, des randonneurs et des familles dont les revenus sont modestes. Pour porter les dépenses liées au développement touristique, le transfert de la taxe de séjour des communes à Val d Amboise est envisagé. Son produit serait de l ordre de par an. Services : les familles à égalité La prise de compétence «jeunesse», au 1 er janvier 2015, permet d étendre à tout le territoire l accès aux centres de vacances et de loisirs, ainsi qu à la bourse aux projets. Deux évolutions importantes attendues par les familles. Il en est de même pour le «lien social», un service gratuit pour lutter contre l isolement et améliorer la qualité de vie des plus de 65 ans et des aidants familiaux. Le service lien social propose des animations et des sorties toute l année. HOMMAGE On ne tue pas des idéaux «La France a subi un lâche attentat contre le cœur de ce qu elle est et de ce que nous formons ensemble. Cet acte violent nous rappelle ce qu est notre identité, qui tient en trois mots : Liberté, Egalité, Fraternité. Ils ont cru avoir tué Charlie Hebdo, mais ils ont créé des millions de Charlie.» Claude Verne, lors de la cérémonie des vœux, le 17 janvier 2015 LE MOT En 2015, je souhaite Le 17 janvier, Claude Verne et le conseil communautaire ont convié les habitants, les entreprises et les associations à une cérémonie des vœux qui bousculait les usages. Avant son discours accompagné de dessins, le Président a en effet souhaité laisser la parole aux habitants, en diffusant un assemblage de vœux collectés en décembre et janvier dans les lieux publics et les établissements scolaires. Les comédiens de l Intention publique et les Deux Moiselles De B ont également pimenté la soirée de leurs interventions. LE CHIFFRE 101 Le nombre de réunions tenues par les conseillers communautaires du Val d Amboise d avril à décembre 2014 (10 conseils communautaires, 26 bureaux, 65 commissions ou groupes de travail). En cette année particulière, qui cumulait la naissance d une nouvelle communauté de communes, des élections, et l obligation légale d harmoniser les compétences au plus tard au 1 er janvier 2016, la nouvelle équipe communautaire n a eu d autre choix que de travailler vite, très vite! VERBATIM «L équité territoriale? C est tout simplement bénéficier des mêmes services au même tarif, sans tenir compte de la commune dans laquelle on vit. C est ainsi que tous les habitants du Val d Amboise accèdent désormais à la crèche sans quota ni ordre de priorité, aux accueils de loisirs, aux écoles de musique et à la piscine intercommunale sans tarif hors commune.» Claude Verne, le 17 janvier 2015 BUDGET COMMUNAUTAIRE Responsable, offensif et porteur d avenir Val d Amboise a voté un budget principal qui prévoit un haut niveau d investissement pour Un budget qui permet de préparer l avenir en engageant la plupart des chantiers qui marqueront ce mandat au bénéfice des habitants du territoire. Un budget solide, sans impôt supplémentaire, mais avec de vraies recherches d économies. C ompliqué de comparer ce budget avec les précédents. Compliqué parce que l année 2013 comportait deux communautés de communes (CCVA et CC2R), et donc deux budgets, tandis que celui de l année 2014 portait moins de compétences que celui de Une lecture fine permet cependant de bien comprendre que ce nouveau budget porte de fortes économies par rapport à celui de Ainsi, les charges à caractère général sont en baisse de 27 % à périmètre constant. Une part importante de cette baisse est liée au travail et à la créativité des services communautaires. Les charges de personnel augmentent de 3,9 % du fait de l impact de plusieurs réformes nationales. Investir sans impôt supplémentaire et sans emprunter De façon globale, les dépenses de fonctionnement baissent de en intégrant les nouvelles compétences. A l inverse, les recettes de fonctionnement sont en hausse de par rapport à Une hausse liée notamment à un élément exceptionnel : la récupération auprès de l Etat de la TVA versée indûment par Val d Amboise de 2008 à La baisse des dotations d Etat est sensible dès cette année, puisqu elle est estimée à Le budget 2015 est donc rigoureux et s améliore singulièrement par rapport à celui voté début Pour autant, il ne renonce à rien puisqu il intègre des subventions en hausse, notamment pour les écoles de musique, les 6 VAL D AMBOISE INFO / N 44 / PRINTEMPS 2015 VAL D AMBOISE INFO / N 44 / PRINTEMPS

5 ÉCLAIRAGE GROS PLAN ÉCLAIRAGE actions jeunesse et l extension du lien social. Ce budget démontre qu il est possible de faire mieux avec moins en engageant une sérieuse révision de l ensemble des dépenses. Ce travail ne fait que commencer : il durera des années. Des dépenses de fonctionnement en baisse, des recettes de fonctionnement en hausse Cela permettra de dégager un résultat intéressant : ainsi, près de 2,3 millions d euros seront affectés aux projets d investissement. Car ce budget 2015 sera marqué par de forts investissements : 3,36 millions de nouveaux projets (+ 22 %) auxquels il convient d ajouter d investissements 2014 restants à réaliser. Tout cela sera mis en œuvre sans impôt supplémentaire et sans avoir recours à l emprunt. Nouveau stade des 5 Tourangeaux Atelier parents-enfants au multi accueil Vilvent Alors, que va permettre ce budget? La concrétisation enfin! de l extension du parking de la gare, dont les 92 places seront opérationnelles avant l été, de même que les abris vélos. Les premières réalisations du schéma d aménagement numérique (pour ) sont prévues cette année, tout comme les premières phases de travaux ( ) pour l aire d accueil des gens du voyage. Ce budget permettra aussi de se projeter dans plusieurs réalisations promises avec une assistance à la maîtrise d œuvre pour le projet de piscine et de centre culturel, mais aussi les premières dépenses pour la réhabilitation d Ethic Etapes. Val d Amboise participera par ailleurs à la réalisation du nouveau stade des 5 Tourangeaux par un fonds de concours de Mais ce budget portera aussi, outre le parking de la gare, de travaux de voirie communautaire (dont une étude exhaustive de l état de l ensemble des voies du territoire afin d envisager une possible extension de la compétence voirie en 2016). De multiples réalisations auront lieu sur les équipements communautaires : travaux dans les douches du FJT, éclairage et sécurisation du terrain de rugby, travaux et mobilier pour la piscine, aides aux entreprises du territoire ( d aides directes) et investissements affectés à la politique de l habitat pour un total de Enfin, l année 2015 sera celle du nouveau site Internet de Val d Amboise pour un coût évalué à au total. Ce budget permet ainsi de répondre aux urgences (harmonisation des compétences, soutien à l économie, nouvelle aire d accueil pour les gens du voyage) tout en préparant l avenir via la mise en chantier d investissements structurants pour demain et après-demain! Présentation du budget primitif principal Dépenses et recettes réelles de Dépenses fonctionnement Autofinancement Dépenses d investissement Le budget principal Total : Recettes de fonctionnement Autofinancement Total : Recettes d investissement L économie, toujours prioritaire Développer le territoire, le doter d équipements structurants de loisirs, de sport, de culture, de santé, permet de le rendre attractif. Parallèlement, nous devons investir directement pour permettre l implantation, la structuration et le développement d entreprises sur le Val d Amboise. Des efforts notamment portés par deux budgets annexes. V al d Amboise dispose de deux budgets annexes qui répondent aux jolis noms d Ala et Baza (pour, respectivement, «Aménagement des locaux d activités» et «Budget aménagement des zones d activités». Derrière ces budgets se cachent de lourdes opérations. Ainsi, en 2015 le budget Ala représente et le Baza ,5 millions pour quoi faire? Pour soutenir, très directement, l économie et l emploi. Ainsi, ces budgets assumeront le fonctionnement de la pépinière d entreprise (et la création d un bassin de rétention), la fin COMMENT ÇA MARCHE? Les budgets annexes Voter un budget, ce n est pas que rechercher à équilibrer des dépenses et des recettes, c est prévoir à moyen et long terme, organiser, planifier, répartir et définir des priorités. Mais c est aussi faire la part du fonctionnement et de l investissement : le budget de fonctionnement doit non seulement être équilibré (le déficit est interdit!), mais même être en excédent pour permettre de financer des investissements et des équipements sans trop s endetter. A Val d Amboise, il faut faire cette gymnastique non pas une fois mais 6 fois! En effet, outre le budget principal, il y a les deux budgets des travaux du Vinopôle et l aménagement d un commerce à Montreuil-en-Touraine. Mais ils permettront aussi le lancement d études et l achat de terrains pour pouvoir aménager la zone de la Boitardière (à la fois à l est et à l ouest) ainsi que plus de d amélioration de la voirie des zones d activités. Les recettes de ces budgets sont constituées de subventions (Etat, Région Centre, Conseil général), mais aussi de ventes de terrains à de nouvelles entreprises, et des locations de bâtiments. Enfin, une subvention de du budget principal permet d équilibrer le budget Baza en fonctionnement. Budget principal : Impôts : stabilité des taux Pas de nouvel emprunt A RETENIR 4,4 millions d investissements de subventions aux associations de dotations d Etat en moins Des dépenses réelles de fonctionnement en baisse de 0,9 % de coût évalué pour la compétence «enfance jeunesse» économiques (voir ci-dessus) et les trois budgets annexes de l environnement (un pour les ordures ménagères, un pour l eau potable et un pour l assainissement). Ces trois derniers budgets (sur lesquels nous reviendrons dans un prochain numéro) ne peuvent pas recevoir de subvention du budget principal : ils ne peuvent s équilibrer que par les taxes et les redevances facturées aux habitants. Au total, ces 6 budgets représenteront en 2015 environ 36 millions d euros en dépenses et en recettes! Ainsi, le budget principal ne représente qu à peine plus de la moitié de ce total. 8 VAL D AMBOISE INFO / N 44 / PRINTEMPS 2015 VAL D AMBOISE INFO / N 44 / PRINTEMPS

6 SERVICE COMPRIS Vivre dans un logement inconfortable, ce n est pas une fatalité! Cahier d information de la communauté de communes du Val d Amboise N 1 MARS 2015 Vous êtes propriétaire d un logement dont le confort laisse à désirer? Le programme CHEZ VOUS mis en place par Val d Amboise vous permet de profiter d avantages pour améliorer votre résidence principale ou un logement mis en location, lorsque celui-ci est vétuste ou manque réellement de confort. L e programme «1.2.3 CHEZ VOUS» vise à réhabiliter le patrimoine bâti vétuste pour améliorer les logements du parc privé manquant réellement de confort et lutter contre l indécence des logements locatifs. Il permet aux propriétaires occupants (actifs ou retraités) de bénéficier de subventions (sous conditions de ressources) de l Agence nationale pour l amélioration de l habitat L insalubrité illustrée par Giovanni Jouzeau, de l Atelier Pop à Tours (ANAH), du Conseil général et de la Communauté de communes pour financer les travaux effectués par des entreprises : électricité vétuste, couverture à refaire, chauffage central à installer, création de toilettes à l intérieur... Pour les propriétaires bailleurs, l ANAH, le Conseil général et Val d Amboise subventionnent les travaux à réaliser dans les logements loués à titre de résidence principale. Selon l engagement de location et l état de dégradation du bien, des aides peuvent être accordées. Quelques repères pour qualifier votre logement L insalubrité se mesure selon plusieurs critères. Le chauffage et la ventilation sont les premiers points : chauffage insuffisant, risque de monoxyde de carbone, présence de murs humides, absence de ventilation. La structure de l habitat peut également être en cause : fissures, affaissement des murs ou du sol, toiture et charpente délabrées L équipement sanitaire manquant - absence de WC à l intérieur du logement, de salle Un dossier accompagné par le PACT M MAISON TÉMOIN onsieur X, propriétaire d une maison ancienne dans un bourg rural, est à la retraite et vit seul. Son logement nécessite d importants travaux : création de sanitaires à l intérieur, amélioration de l installation de chauffage, remplacement de plusieurs menuiseries en bois très vétustes, mise aux normes et sécurisation de l installation électrique et réhabilitation complète du dispositif d assainissement de la maison. Le montant des travaux s élève à et peut bénéficier d aides de l Etat, du Conseil général, de Val d Amboise et de la caisse de retraite de Monsieur X à hauteur de Le reste à charge pour le propriétaire est financé à l aide d un prêt à taux réduit dont les mensualités ont été calculées au plus juste après analyse des revenus disponibles. Sur ce projet, le PACT 37 a accompagné le propriétaire en assurant la maîtrise d œuvre : consultation des entreprises, suivi et réception du chantier. Plus d infos : Contacter le PACT 37 au ou rencontrer une conseillère habitat lors des permanences assurées le mercredi de 9h30 à 11h à Amboise ou Nazelles-Négron. d eau, d eau chaude est souvent lié à un problème d accès à l eau potable, à un assainissement qui n est pas aux normes Enfin les matériaux utilisés dans le logement peuvent être dangereux : amiante, peintures anciennes au plomb Le PACT 37 pour vous conseiller et vous accompagner Le PACT d Indre-et-Loire a été missionné par Val d Amboise pour accompagner les propriétaires aux ressources modestes dans leurs projets de travaux : un technicien expérimenté se déplace pour établir un diagnostic du logement et définir un projet de travaux prioritaires avec les propriétaires. une conseillère habitat s occupe ensuite de trouver les financements nécessaires en sollicitant les aides adaptées à chaque situation. L association PACT 37 assure un suivi de la famille et du projet de A à Z en identifiant tous les points de blocages et en cherchant les solutions pour y remédier et permettre la bonne réalisation des travaux. Signaler un dysfonctionnement dans son logement locatif Une fiche de plainte est téléchargeable sur le site Internet de la Préfecture d Indre-et-Loire (indre-etloire.gouv.fr) et disponible dans les mairies et au siège de Val d Amboise. Un prix pour la «Mission recyclage» Cette action menée en 2014 par le service collecte auprès des scolaires a été récompensée lors de la remise des «Trophées du déchet», qui se déroulait le 11 février à la salle Oésia de Notre-Dame d Oé. D écernées chaque année par le syndicat de valorisation des déchets Touraine Propre, qui regroupe des syndicats de traitement des ordures ménagères et neuf intercommunalités en vue d améliorer la valorisation des déchets à l échelle du département, ces récompenses viennent couronner les initiatives innovantes des associations, des professionnels, des établissements scolaires, ou encore des collectivités locales pour valoriser les déchets ménagers. Le service collecte du Val d Amboise, déjà récompensé l an passé, «nominé» en 2015 dans la catégorie des collectivités locales engagées dans la réduction à la source des déchets, a ainsi reçu un nouveau trophée pour l opération Mission recyclage menée du 18 avril au 9 mai 2014 dans huit classes de primaire. Merci les enfants! La mission des enfants (qui l avaient tous acceptée!) : collecter à la maison un maximum Emballages collectés à l école Val de Cisse, à Nazelles-Négron Trophée réalisé par des élèves du lycée Gustave Eiffel (Tours) de canettes en aluminium et de briques alimentaires pour remplir un tribag de 40 litres, puis rapporter leur «trésor» à l école. Une fois réunis dans les sacs jaunes de la collecte sélective et «sévèrement» contrôlés par l animatrice du tri (tout déchet intrus causait l élimination du sac jaune entier ), les emballages avaient été pesés et collectés dans chaque école participante par une benne de la société Sita Centre Ouest, qui assure la collecte en porte-à-porte sur le territoire. Près de 200 kilos de canettes et de briques avaient ainsi été collectés, et la communauté de communes avait invité les écoliers à une représentation de la Cie Barroco Théâtre et à un goûter pour les remercier. ET AUSSI Animations, c est reparti! Les animations en milieu scolaire du service collecte ont repris le 19 mars. En 5 séances, elles proposent aux élèves de primaire de devenir incollables (ou presque) sur les déchets et le tri sélectif, le recyclage... Plus d infos : contacter le service collecte au «C est quoi cette crevette dans le compost?!» Le service collecte répond à une question posée en classe. «Il ne s agit pas d une crevette, mais d un cloporte. Sa carapace ressemble à celle de la crevette, car il appartient lui aussi à la famille des crustacés! Ce «décomposeur» s alimente de matière végétale en décomposition. Il contribue ainsi au recyclage des matières organiques et permet un retour plus rapide des nutriments dans le sol. Sa présence est indispensable pour obtenir un bon compost!» 10 VAL D AMBOISE INFO / N 44 / PRINTEMPS 2015 VAL D AMBOISE INFO / N 44 / PRINTEMPS

7 L actu environnement de votre territoire EN CHIFFRES Le nombre de nouveaux bacs roulants à couvercle jaune distribués par la société Plastic Omnium, attributaire du marché de location des bacs de collecte, pour équiper l ensemble des maisons individuelles du Val d Amboise. 240 Le volume en litres du bac jaune qui correspond aux besoins d une famille de quatre personnes avec un peu de marge, ce qui permettra d anticiper une extension des consignes de tri, et donc une quantité croissante d emballages recyclables, dans les années à venir. 4h30 L heure à laquelle la collecte débute. Voilà pourquoi il est impératif de bien présenter vos bacs la veille au soir. LE MOT Ajustement Si vous n avez pas reçu votre bac jaune, contactez directement le service collecte et valorisation du Val d Amboise au Il est inutile de prendre contact avec Plastic Omnium, la campagne initiale de dotation étant achevée. MODE D EMPLOI Depuis le 1 er janvier 2015, la collecte des emballages et des papiers recyclables est réalisée en mélange et dans un seul contenant, le bac jaune. Cette nouvelle organisation, en simplifiant le geste de tri, doit permettre la réduction des erreurs et favoriser la maîtrise des coûts du service. Explications. LAIT Cartonnettes et briques a collecte et le traitement des déchets (hors collectes spéciales et déchetterie) ont coûté en 2014 à notre territoire. Cette somme considérable est financée par la taxe d enlèvement des ordures ménagères acquittée par les habitants (TEOM), mais également par la revente des matériaux recyclables et par les aides d éco-organismes tels qu Eco-Emballages (emballages) ou Eco-Folio (papiers), dont le rôle est de soutenir les collectivités. Le montant des aides dont bénéficie Val d Amboise ( en 2014) dépend de la part de déchets recyclés EN PRATIQUE Le montant des aides dont bénéficie Val d Amboise dépend de la part des déchets recyclés rapportée au tonnage global collecté sur le territoire : plus elle est importante, plus les recettes sont élevées et permettent de contenir la progression des coûts de collecte et de traitement et, au final, le montant de la TEOM. A contrario, si la qualité du tri se dégrade, les coûts s envolent : aides des éco-organismes revues à la baisse, frais d élimination des déchets non valorisables Pour contrôler les performances de tri et remplir les tableaux de bord qui permettront de déclencher les aides de ses partenaires financeurs, le service collecte fait prélever des échantillons toute l année. Direction le bac jaune! EAU Bouteilles et flacons plastiques NETTOYANT LAQUE Emballages métalliques Ces prélèvements ont lieu au moins une fois par an dans chaque commune, pour dresser un tableau représentatif de la qualité du tri à l échelle du territoire. Leur analyse, effectuée au centre de tri Coved, à Chanceaux-près-Loches, permet de quantifier la part de chaque matériau recyclable dans le flux collecté (papier, carton, acier, plastique ), mais également de détecter la présence de déchets indésirables pour déterminer le pourcentage des erreurs de tri et un taux de refus à l année. Les premières caractérisations de la collecte en mélange ont été réalisées en janvier 2015 dans trois communes. Elles ont permis d établir des taux de refus de 6,65 % à Amboise centre, et 10,79 % à Cangey et Limeray. Dans ce bac, déposez uniquement les emballages et les papiers à recycler sans sac, en vrac et bien vides Publicités, prospectus, journaux, magazines, catalogues, annuaires Tri sélectif : les «petites» erreurs coûtent cher La mesure des Des résultats très prometteurs, performances de tri dans la mesure où les erreurs L de tri ont représenté 12,64 % de la collecte en 2014 (en hausse de 1 %). La mise en place des bacs jaunes, en facilitant le tri sélectif, semble donc en bonne voie de remplir son objectif : améliorer de manière significative la qualité du tri et réduire les quantités d ordures ménagères incinérées. Un contrôle visuel à chaque collecte «Tout le monde peut se tromper, explique Elisabeth Bouche, responsable du service collecte du Val d Amboise, mais quand un bac contient trop d erreurs, on risque un refus de collecte. Accumulées, les petites erreurs viennent en effet gonfler le Courriers, lettres, livres, cahiers, enveloppes, papiers taux de refus, ce qui engendre d importants surcoûts pour la collectivité et les habitants.» Un travail de pédagogie à renouveler tous les jours En cas de doute sur un déchet, jetez-le dans le bac à ordures ménagères. On comprend pourquoi, sur le terrain, les équipages de collecte sont si attentifs à la qualité du tri! Quand un bac contient du verre, des ordures ménagères, ou des substances souillant les emballages, ils ont pour consigne de refuser de le collecter, et de le signaler au service collecte, qui contacte l habitant pour lui remettre un guide du tri et lui proposer de réviser les consignes. Un patient travail de pédagogie qui est à renouveler tous les jours : la société Sita Centre Ouest a déjà fait remonter plus de 180 anomalies de collecte en janvier et février 2015 et autant de contacts et rendez-vous sont pris avec les habitants! LE CONSEIL Les «recyclables», c est directement dans le bac jaune Il n est pas nécessaire d utiliser des sacs pour préconditionner les matériaux recyclables avant de les mettre dans le bac jaune. Il est inutile également de les laver. Si vos emballages ont été bien vidés au préalable, vous pouvez les jeter directement sans craindre de salir le bac ni les autres matériaux, tels que les papiers et cartonnettes (qui deviennent impropres au recyclage s ils ont été souillés). LA QUESTION La benne collecte tous mes déchets en même temps, est-ce normal? Les collectes des déchets recyclables (bac jaune) et des déchets non recyclables (bac vert) sont effectuées le même jour et par une seule benne. Cette collecte simultanée est possible grâce aux compartiments séparés des camions de ramassage dont est équipée la société Sita Centre Ouest. Vous n avez plus à vous poser la question du bac qu il convient de sortir et, quand la collecte coïncide avec un jour férié et doit être reportée, c est également plus simple! 12 VAL D AMBOISE INFO / N 44 / PRINTEMPS 2015 VAL D AMBOISE INFO / N 44 / PRINTEMPS

La lettre. Le bilan du tri en 2004. En 2004, nous avons trié plus de 1800 tonnes de déchets recyclables, soit en moyenne 82 kg par habitant.

La lettre. Le bilan du tri en 2004. En 2004, nous avons trié plus de 1800 tonnes de déchets recyclables, soit en moyenne 82 kg par habitant. La lettre N 1 - AVRIL 2005 du L ETT R E D I N FO R M AT I O N D U S E R V I C E D É C H ETS D E S COM MU N AU T É S D E COM MU N E S VA L D A M B O I S E ET D E S 2 R I V E S Editorial epuis le 1er janvier

Plus en détail

Déchets professionnels

Déchets professionnels 2015 info service+ Des questions? Des informations complémentaires? Des problèmes d équipements? Un changement de situation? Le professionnel est invité à contacter directement le Syndicat du Val de Loir

Plus en détail

La redevance Incitative.

La redevance Incitative. La redevance Incitative. La Communauté de Communes «Le Tonnerrois en Bourgogne» (CCTB) met en place sur les 52 communes du territoire un nouveau système de facturation pour les Déchets Ménagers : LA REDEVANCE

Plus en détail

Guide., d utilisation du nouveau service de collecte. Gestion des déchets Tous acteurs, un environnement préservé!

Guide., d utilisation du nouveau service de collecte. Gestion des déchets Tous acteurs, un environnement préservé! Guide, d utilisation du nouveau service de collecte Gestion des déchets Tous acteurs d, un environnement préservé! Madame, Monsieur, Vous trouverez dans ce guide les réponses aux questions que vous vous

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr Gardons C est l affaire de tous au quotidien www.ville-maubeuge.fr intro La té d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à

Plus en détail

Guide pratique de la Redevance Incitative

Guide pratique de la Redevance Incitative Guide pratique de la Redevance Incitative Ernest NAVARRE, Président. Michel HÉRIEAU, Vice-Président en charge de la commission Collecte et traitement des Déchets. La loi relative à la mise en œuvre du

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat du syndicat ARLYSERE 2012-2016

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat du syndicat ARLYSERE 2012-2016 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat du syndicat ARLYSERE 2012-2016 Vous êtes propriétaires et vous souhaitez réaliser des travaux? Bénéficiez des conseils gratuits et de nouvelles aides financières

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo le collège édition 2015 en pratique fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo Édito La réussiste des collégiens est une priorité du Département. Il consacre cette année, malgré des contraintes

Plus en détail

CHARTE de REFERENCEMENT

CHARTE de REFERENCEMENT EUROMETROPOLE DE STRASBOURG Direction de l urbanisme, de l habitat et de l aménagement Service de l Habitat 1 parc de l Etoile 67076 STRASBOURG Cedex DIMINUTION DES LOGEMENTS VACANTS DU PARC PRIVE APPEL

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013. Rapport présenté par Monsieur Didier Rosier, Président de la Communauté de Communes Pierre Sud Oise et adopté le..

RAPPORT ANNUEL 2013. Rapport présenté par Monsieur Didier Rosier, Président de la Communauté de Communes Pierre Sud Oise et adopté le.. RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS Rapport présenté par Monsieur Didier Rosier, Président de la Communauté de Communes Pierre Sud Oise et adopté le..

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

pratique Guide Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher

pratique Guide Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher Guide pratique SMIEEOM Val de Cher Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher - 22, rue de Gâtines - 41110 SEIGY Tél. : 02 54 75 76 66 - Fax : 02 54 75 76 60 - sieeomvaldecher@wanadoo.fr

Plus en détail

L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois

L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois L OPAH RR du Pays du Ternois est un dispositif d aides financières ouvert aux propriétaires privés occupants

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

Rapport d utilitésociale

Rapport d utilitésociale Rapport d utilitésociale 2013 RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 2013-3 Aiguillon construction, c est : Une Entreprise Sociale pour l Habitat implantée dans l ouest depuis 1902. Filiale du groupe Arcade, Aiguillon

Plus en détail

SINGAPOUR & HONG KONG

SINGAPOUR & HONG KONG MISSION DE PROSPECTION COMMERCIALE HABITAT - DECORATION MOBILIER, LUMINAIRE, LINGE DE MAISON, JARDIN, 2 ND ŒUVRE DU BATIMENT Du 20 au 25 novembre 2011 OBJECTIFS DE LA MISSION Prospecter de nouveaux marchés

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

Séance du Vendredi 10 avril 2015

Séance du Vendredi 10 avril 2015 Synthèse des affaires soumises à délibération du Conseil Municipal en application de l'article L 2121-12 du code général des collectivités territoriales Séance du Vendredi 10 avril 2015 20h00 Question

Plus en détail

PARCOURS : FAIRE GARDER SON ENFANT

PARCOURS : FAIRE GARDER SON ENFANT PARCOURS : FAIRE GARDER SON ENFANT Trouver un mode de garde pour son enfant relève parfois du parcours du combattant. Il existe pourtant un ensemble de dispositifs bon à connaître pour se faciliter la

Plus en détail

Accueil Jeunes 11-17

Accueil Jeunes 11-17 République Française Ville de SaintCloud Pôle Petite enfance, Education, Jeunesse Présentation Accueil Jeunes 1117 Dossier administratif L accueil jeunes 1117 est une structure d accueil, située au 7 bis

Plus en détail

Attribution des poubelles en logement collectif (3 foyers minimum par logement)

Attribution des poubelles en logement collectif (3 foyers minimum par logement) Mise en place de la redevance incitative : Information aux syndicats/propriétaires/bailleurs de logements collectifs La Communauté de Communes du Kochersberg et de l Ackerland a adopté depuis le 1 er juillet

Plus en détail

Guide du Professionnel

Guide du Professionnel Guide du Professionnel Forum des Métiers et de la Formation du Pays du Centre Ouest Bretagne 29 et 30 janvier 2010 à Gourin Madame, Monsieur, Vous avez accepté de participer au Forum des Métiers et de

Plus en détail

TOULOUSE À CONSERVER ) Guide du. Simplifiez-vous

TOULOUSE À CONSERVER ) Guide du. Simplifiez-vous TOULOUSE ( letri À CONSERVER ) Guide du Simplifiez-vous ensemble réduisons l impact de nos déchets sur l environnement AIDE-MÉMOIRE les emballages ménagers recyclables bien vidés et en vrac Parce que nous

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Expositions disponibles au Sytevom

Expositions disponibles au Sytevom Expositions disponibles au Sytevom 7 expositions sont mises à disposition gracieusement à toutes personnes (collectivités, écoles, associations ) : - Les hommes et leurs déchets, un nouvel état d esprit

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

GRANDE SALLE DE SPECTACLE DE FLOIRAC ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MAITRISE D OUVRAGE POUR L ATTEINTE DE LA CERTIFICATION HQE

GRANDE SALLE DE SPECTACLE DE FLOIRAC ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MAITRISE D OUVRAGE POUR L ATTEINTE DE LA CERTIFICATION HQE GRANDE SALLE DE SPECTACLE DE FLOIRAC ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MAITRISE D OUVRAGE POUR L ATTEINTE DE LA CERTIFICATION HQE REFERENTIEL NF BATIMENTS TERTIAIRES - DEMARCHE HQE NEUF NOTE SUR LA GESTION DES

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 ECONOMIES D ENERGIE PERSONNES AGEES ENERGIES RENOUVELABLES MAINTIEN A DOMICILE ADAPTATION INSALUBRITE HANDICAP LOYERS MODERES LOCATION CHARGES

Plus en détail

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 26 août 2014 RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Contact

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES

RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES COMMUNAUTE DU PAYS DE VENDOME Direction Enfance Jeunesse Service Petite Enfance REGLEMENT INTERIEUR RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. PREAMBULE... 3 II. LES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

Calendrier des levées Anières 2015. Conservez-moi!

Calendrier des levées Anières 2015. Conservez-moi! Calendrier des levées Anières 0 Conservez-moi! Le nouveau calendrier du CoHerAn Pour faire suite au «tous ménages» envoyé récemment, les communes du CoHerAn, avec l aide d un mandataire spécialisé et en

Plus en détail

Fiche pratique Financements 2014

Fiche pratique Financements 2014 Fiche pratique Financements 2014 Selon l adage, les impôts sont éternels pas les aides. Alors profitez s en maintenant! Malgré le contexte économique actuel, des aides de l Etat sont encore attribuées

Plus en détail

Direction. 1 responsable de service

Direction. 1 responsable de service PRESENTATION DU SERVICE DECHETS La collecte des déchets ménagers, la gestion des déchèteries ainsi que les transports jusqu aux installations de traitement sont réalisés par le personnel communautaire.

Plus en détail

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 19 octobre 2012 POLITIQUE A06 CONFORTER L'ATTRACTIVITÉ ÉCONOMIQUE DURABLE DES YVELINES

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 19 octobre 2012 POLITIQUE A06 CONFORTER L'ATTRACTIVITÉ ÉCONOMIQUE DURABLE DES YVELINES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DES YVELINES Direction Générale des Services Direction de l'economie et de l'emploi DEE-Mission Numérique 2012-CP-4337 Affaire suivie par : M. Truchy Poste: RAPPORT A LA

Plus en détail

Liste des sujets COO 2012-2013

Liste des sujets COO 2012-2013 Liste des sujets COO 2012-2013 Entreprise de gestion de benne et acheminement des déchets : Wall-E La société Wall-E est spécialisée dans la production, la gestion et l exploitation des bennes à ordure

Plus en détail

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages.

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages. Le recyclage, ou la deuxième vie des emballages. 19 avenue Joseph Reinach 04 000 DIGNE LES BAINS sydevom-com@wanadoo.fr Tel : 04 92 36 08 52 Fax : 04 92 36 07 03 www.sydevom04.fr Sommaire Je trie, donc

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Loyer, prêt, travaux, déménagement 2012. J ai un logement

Loyer, prêt, travaux, déménagement 2012. J ai un logement Loyer, prêt, travaux, déménagement 2012 J ai un logement 1 2 Je paie un loyer L aide personnalisée au logement 3 Je rembourse un prêt pour ma résidence principale L allocation de logement familiale 3 Je

Plus en détail

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé

Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé Chantier copropriété du Plan Bâtiment Grenelle 30 septembre 2011 Sommaire Les objectifs

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors www.residence-senior-de-la-gare.com Bienvenue À la Résidence de la Gare L Aveyron est une terre d accueil reconnue! Saint-Affrique

Plus en détail

La petite enfance : une priorité de la branche Famille de la Sécurité sociale

La petite enfance : une priorité de la branche Famille de la Sécurité sociale Information presse Vendredi 14 mars 2014 Salon Baby - 14, 15 et 16 mars 2014 Dossier de presse La petite enfance : une priorité de la branche Famille de la Sécurité sociale Contact presse Guillaume Peyroles

Plus en détail

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE Le service jeunesse au cœur de l action Renseignements : service jeunesse 29 rue de la Concorde Tél. 01 41 11 13 68 - Site internet : www.asnieres-sur-seine.fr Horaires : du

Plus en détail

Année 2013-2014. Programme des animations scolaires

Année 2013-2014. Programme des animations scolaires Année 2013-2014 Programme des animations scolaires ANIMATRICE DU TRI SERVICE DECHETS CCPF - Déborah VIGNÉ : Tel : 04.50.22.43.80 standard@paysdefilliere.com Année 2013-2014 Sommaire 1. Interventions en

Plus en détail

Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00

Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00 Elections Départementales Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00 Bulletin n 170 Procédure de vote: Vous ne pouvez pas panacher, les noms des candidats, pas de

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le lundi 15 décembre

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

Aide à domicile pour personnes âgées

Aide à domicile pour personnes âgées à domicile pour personnes âgées Pour que rester chez soi... soit toujours un plaisir LES SERVICES VITALLIANCE «Un grand choix de services qui s adaptent à vos besoins et envies» Vitalliance propose une

Plus en détail

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Parce que chacun doit avoir la liberté d entreprendre. Parce que

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com Rentrée scolaire Le 02 septembre, comme chaque année, nous avons eu une rentrée scolaire sans problème

Plus en détail

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

Les consignes de tri et les dates de collectes de vos produits résiduels et recyclables

Les consignes de tri et les dates de collectes de vos produits résiduels et recyclables Zone E 1 MANSPACH Les consignes de tri et les dates de collectes de vos produits résiduels et recyclables WOLFERSDORF «Mieux tu achètes, mieux tu compostes, plus tu tries moins tu paies!» Communauté de

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

Dossier d Inscription Camp équitation du 10 au 14 août 2015 11 17 ans

Dossier d Inscription Camp équitation du 10 au 14 août 2015 11 17 ans Dossier d Inscription Camp équitation du 10 au 14 août 2015 11 17 ans Quelques conseils pour mieux préparer votre séjour Pour cette année 2015, le Service Jeunesse Sports Associations de la Ville de Pornic

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

Guide de la redevance

Guide de la redevance Communauté de Communes du Kochersberg et de l Ackerland Guide de la redevance Gestion des déchets ménagers Furdenheim Handschuheim Hurtigheim Quatzenheim Définition La redevance incitative au tri des déchets

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

EVOLUTION SERVICE COLLECTE DES DECHETS VANNES AGGLO. Questions / Réponses

EVOLUTION SERVICE COLLECTE DES DECHETS VANNES AGGLO. Questions / Réponses EVOLUTION SERVICE COLLECTE DES DECHETS VANNES AGGLO Questions / Réponses P.I.B.S. - 30 rue Alfred Kastler - BP 70206-56006 Vannes Cedex Tél : 02 97 68 14 24 Fax : 02 97 68 14 25 www.vannesagglo.fr QUESTIONS

Plus en détail

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire La vie associative Ville-associations en dialogue continu page 4 La participation des associations à la vie locale page

Plus en détail

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture Le réseau de lecture Horaires d ouverture http://www.pamiers.reseaubibli.fr MEDIATHEQUE DE PAMIERS 1 Place Eugène-Soula BP 90 104 09 103 PAMIERS CEDEX accueil@mediatheque.ville-pamiers.fr tél : 05 34 01

Plus en détail

J ai un logement. N oubliez pas. Loyer, prêt, travaux, déménagement. Plus d informations sur vos prestations. Connaissez-vous la Caf?

J ai un logement. N oubliez pas. Loyer, prêt, travaux, déménagement. Plus d informations sur vos prestations. Connaissez-vous la Caf? Loyer, prêt, travaux, déménagement N oubliez pas L aide que vous recevez de votre Caf correspond à votre situation. Vous devez penser à lui signaler tout changement. Votre Caf est là pour vous aider à

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DES DÉCHETS AUJOURD HUI JE TRIE POUR PRÉSERVER DEMAIN

GUIDE PRATIQUE DES DÉCHETS AUJOURD HUI JE TRIE POUR PRÉSERVER DEMAIN AUJOURD HUI JE TRIE POUR PRÉSERVER DEMAIN GUIDE PRATIQUE DES DÉCHETS Chanteloup-les-Vignes Chapet Ecquevilly Evecquemont Le Port-Marly Maisons-Laffitte Meulan-en-Yvelines Triel-sur-Seine Vaux-sur-Seine

Plus en détail

LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE. Le compte Administratif 2007

LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE. Le compte Administratif 2007 LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE Le budget est l'acte par lequel sont prévues et autorisées par l'assemblée délibérante les recettes et les dépenses d'un exercice. Le budget de la Communauté

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

Tous les partenaires du Forum pour l emploi sont heureux de vous accueillir sur leurs stands et vous souhaitent une bonne visite.

Tous les partenaires du Forum pour l emploi sont heureux de vous accueillir sur leurs stands et vous souhaitent une bonne visite. 1 Recherche d emploi ou d informations sur un métier Renseignements sur une formation interrogations sur son avenir professionnel Cette journée permet de : > Rencontrer des entreprises qui recrutent, >

Plus en détail

Lettre info environnement

Lettre info environnement S O M M A I R E : 1-Edito du Président 2-Equipement des Professionnels et Particuliers en containers ordures ménagères 3-Les Permanences en Mairie et au bâtiment technique 4 Les Modalités de distribution

Plus en détail

Ces objectifs visent la récupération de :

Ces objectifs visent la récupération de : Projet de plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 Les enjeux sont importants. La Ville de Gatineau doit revoir son plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) pour les années 2016 à 2020

Plus en détail

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote D O S S I E R D E P R E S S E D O S S I E R D E P R E S S E Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote CC du Pays des Herbiers 43 r du 11 Novembre 85504 LES HERBIERS Tél. 02 51 66

Plus en détail

GUIDE DÉCHETS VILLEPINTE. www.seapfa.com

GUIDE DÉCHETS VILLEPINTE. www.seapfa.com GUIDE DÉCHETS VILLEPINTE www.seapfa.com La collecte des déchets, c est aussi un service public local à votre service. SOMMAIRE 3 Les ordures ménagères 4 Les emballages plastiques et métalliques 5 Les papiers

Plus en détail

Le Conseil Municipal s est réuni le 10 mars.

Le Conseil Municipal s est réuni le 10 mars. Mars 2009 Infos n 3 arrive avec le printemps Que s est-il passé depuis le 01Janvier. 2009 Que s est-il passé depuis Janvier 2009?.. Le 04 janvier Galette des rois du Et que va-t-il se passer dans notre

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Vous accompagner pour bien vivre votre retraite. Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social

Vous accompagner pour bien vivre votre retraite. Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social Vous accompagner pour bien vivre votre retraite Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social Sommaire Pour Audiens, votre groupe de protection sociale,

Plus en détail

Conteneurisation des déchets ménagers et du tri sélectif en vu de la mise en œuvre de la Redevance Incitative

Conteneurisation des déchets ménagers et du tri sélectif en vu de la mise en œuvre de la Redevance Incitative Conteneurisation des déchets ménagers et du tri sélectif en vu de la mise en œuvre de la Redevance Incitative LA REDEVANCE INCITATIVE POURQUOI? POURQUOI LA REDEVANCE INCITATIVE? 1 Pour respecter la règlementation

Plus en détail

Guide des déchets ménagers

Guide des déchets ménagers Guide des déchets ménagers Guide des déchets ménagers Chaque habitant du Grand Lyon se débarrasse d'un peu plus d'1,2 kg de déchets par jour. Au total cela représente plus de 500 000 tonnes de déchets

Plus en détail

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget SOMMAIRE Logement Maintien à domicile Santé Alimentation Transport Budget LOGEMENT PACT Pays-Basque Le PACT vous aide à adapter votre logement : un diagnostic accessibilité réalisé par le PACT. Évaluation

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES

INFORMATIONS GENERALES ALSH Intercommunal (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) Livret d inscription De Septembre 2015 À Juin 2016 Saiint Martiin lle Beau (Mercrediis et vacances) La Croiix en Touraiine (Mercrediis) INFORMATIONS

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

Tri sélectif des déchets. Guide pratique

Tri sélectif des déchets. Guide pratique Tri sélectif des déchets Guide pratique guide pratique Tri sélectif des déchets Le tri sélectif, pourquoi? En 80 ans, nous avons multiplié notre production de déchets par 6. Si on accumulait les déchets

Plus en détail

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux Julie CHEVRIER DREAL Limousin 1 Présentation L Anah est une agence d État créée en 1971, placée sous la double tutelle des ministres des finances

Plus en détail

guide pratique des prestations communales Mairie de Lieusaint 50 rue de Paris - 77127 Lieusaint 01 64 13 55 55 www.lieusaint.fr

guide pratique des prestations communales Mairie de Lieusaint 50 rue de Paris - 77127 Lieusaint 01 64 13 55 55 www.lieusaint.fr guide pratique des e prestations communales Mairie de Lieusaint 50 rue de Paris - 77127 Lieusaint 01 64 13 55 55 www.lieusaint.fr Guide pratique des prestations communales - 2 Edito du maire Alors que

Plus en détail

Le nouveau dispositif de logements sociaux et de services adaptés pour les personnes âgées

Le nouveau dispositif de logements sociaux et de services adaptés pour les personnes âgées Le nouveau dispositif de logements sociaux et de services adaptés pour les personnes âgées Les Logements bleus Des logements adaptés au vieillissement La plupart des personnes âgées souhaitent vieillir

Plus en détail

416 avenue Charles-de-Gaulle - 01 330 VILLARS-LES-DOMBES Tél. : 04.74.98.47.15 - Fax : 04.74.98.43.82 E-mail : c.c.c.dombes@orange.

416 avenue Charles-de-Gaulle - 01 330 VILLARS-LES-DOMBES Tél. : 04.74.98.47.15 - Fax : 04.74.98.43.82 E-mail : c.c.c.dombes@orange. RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES - ANNEE 2008 416 avenue Charles-de-Gaulle - 01 330 VILLARS-LES-DOMBES Tél. : 04.74.98.47.15 -

Plus en détail

47 NAUTIK, VANNES AGGLO RENFORCE SON OFFRE EN MATIERE DE NAUTISME

47 NAUTIK, VANNES AGGLO RENFORCE SON OFFRE EN MATIERE DE NAUTISME ACTUALITÉS VANNES AGGLO JUIN 2014 NOUVEAU CONSEIL COMMUNAUTAIRE Les 63 conseillers communautaires ont reconduit Pierre Le Bodo dans sa fonction de président de Vannes agglo pour un second mandat. Le 24

Plus en détail

Mémo. Un doute? N hésitez pas : Jetez les déchets dans le sac noir ou contactez-nous du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h30-17h30 sauf vendredi 17h

Mémo. Un doute? N hésitez pas : Jetez les déchets dans le sac noir ou contactez-nous du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h30-17h30 sauf vendredi 17h Mémo papier & carton verre plastique métal & alu Un doute? N hésitez pas : Jetez les déchets dans le sac noir ou contactez-nous du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h30-17h30 sauf vendredi 17h Je sors mes

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail