PERSPECTIVES d avenir

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PERSPECTIVES d avenir"

Transcription

1 PERSPECTIVES d avenir Les rôles changeants des titres à revenu fixe et des actions Bruce Cooper, CFA Vice-président, Actions, Gestion de Placements TD Coprésident, Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine Ken Miner, CFA Vice-président, Titres à revenu fixe, Gestion de Placements TD Coprésident, Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine Juillet 2012 Volume VI Publication trimestrielle

2 Les rôles changeants des titres à revenu fixe et des actions Avant la crise financière de 2007/2008, les gouvernements des pays les plus développés dépensaient généreusement. Beaucoup vivaient au-dessus de leurs moyens et se sont lourdement endettés pour financer leurs dépenses. Or il a fallu la récente crise financière pour exposer l ampleur de leur endettement. Les gouvernements ont dès lors constaté que leurs dettes déjà lourdes limitaient leur capacité de réagir aux effets de la crise, et pour relancer la croissance, ils ont été obligés de contracter d autres emprunts. Il s agit donc d une période éprouvante pour les gouvernements et les investisseurs. Bien qu il y ait des signes prometteurs de reprise en Amérique du Nord, la crise demeure préoccupante en Europe. Pour l avenir, les pays développés doivent s attaquer aux dettes souveraines qui, étant donné leur ampleur, demeureront élevées encore longtemps. Les efforts et les ressources que les gouvernements consacreront à la réduction de ces dettes freineront la croissance économique. Par conséquent, nous croyons que, dans l ensemble, la croissance économique mondiale restera faible au cours des prochaines années. De plus, comme les investisseurs d après-crise ont trouvé refuge dans les obligations, ce qui se comprend aisément, les taux ont atteint des creux historiques. Dans ce contexte de croissance et de rendement anémiques, les détenteurs de titres à revenu fixe doivent s attendre à des vents contraires importants. Compte tenu de la faiblesse des taux, les rendements ne seront pas aussi solides que par le passé, et l inflation risque de gruger le pouvoir d achat du revenu généré par les obligations. À notre avis, au lieu de considérer les titres à revenu fixe comme une source de revenu, les investisseurs auraient maintenant intérêt à revoir le rôle des obligations au sein des portefeuilles. Celles-ci offrent encore un refuge utile, certes, mais pour améliorer le potentiel de revenu et prévenir l érosion du capital, les investisseurs devraient changer légèrement leur optique et considérer d autres titres à revenu fixe, par exemple les obligations de sociétés et les actions à rendement en dividende élevé. Gestion de Placements TD Inc. (GPTD) s engage à vous fournir des conseils éclairés sur des enjeux clés ayant une incidence sur les marchés et à vous renseigner de façon générale sur les tendances dans le monde du placement. Dans un contexte où les renseignements abondent, mais où il est difficile de cerner ce qui est pertinent, Perspectives d avenir, le bulletin sur le leadership éclairé du Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine TD, vous aide à repérer les occasions qui se présentent sur les marchés et à évaluer les risques. (0712) 2

3 Une nouvelle perspective La faiblesse de la croissance et des rendements s explique en grande partie par l ampleur de la dette souveraine de pays développés. Une dette souveraine diffère peu de la dette d une entreprise ou d un particulier, sauf par les sommes en jeu. Si le niveau est raisonnable, la dette peut être très utile. Peu de gens pourraient acheter une maison sans contracter une dette hypothécaire. Les difficultés surgissent toutefois quand la dette devient trop lourde. Par exemple, si les gens accordent la priorité au remboursement de leur dette hypothécaire, ils réduiront leurs dépenses discrétionnaires. Les restaurants haut de gamme et les luxueux voyages à l étranger ne seront que de lointains souvenirs jusqu à ce que la dette soit ramenée à un pourcentage plus faible du revenu. Une fois l objectif atteint, les dépenses discrétionnaires peuvent augmenter en conséquence. Mais tous les propriétaires ne cherchent pas à rembourser leur prêt hypothécaire le plus vite possible. Dans certains cas, même si l endettement augmente en raison du prêt hypothécaire, certains nouveaux propriétaires préfèrent consommer pour rivaliser avec leurs voisins. Et ils ne font que s endetter davantage. Si les dépenses continuent, la dette atteindra tôt ou tard un niveau impossible à maintenir. Rendu à ce point, il faudra réduire considérablement les dépenses pour ramener la dette à un niveau gérable. Il en va de même pour les gouvernements. Lorsque leur dette devient trop lourde, eux aussi doivent diminuer leurs dépenses pour la réduire. L argent qui aurait pu servir à relancer l économie est maintenant réaffecté au remboursement de la dette. Le résultat de l austérité gouvernementale, c est donc une faible croissance économique, qui entraîne les taux et les rendements à la baisse. Les taux des obligations gouvernementales échéant au cours des dix prochaines années sont actuellement inférieurs à 2 %. Aussi longtemps que les gouvernements accorderont la priorité à la réduction des dépenses pour rembourser leurs dettes phénoménales, la croissance restera faible. Selon nos prévisions, les titres à revenu fixe dégageront des rendements de 0 % à 2 % au cours des cinq prochaines années. Par comparaison, le rendement des actions devrait se situer aux environs de 5 %. 1 (Voir le numéro de juillet 2011 de Perspectives d avenir pour en savoir plus sur les actions et notre analyse de la situation.) Les obligations de sociétés offrent des taux plus élevés que les obligations d État, mais qui demeurent tout de même faibles. (Voir le numéro de janvier 2012 de Perspectives d avenir pour en savoir davantage sur le rôle des obligations de sociétés dans le portefeuille.) Selon nous, pour réussir malgré les contraintes de la conjoncture, les investisseurs devront peut-être renoncer en partie aux titres à revenu fixe et faire une plus large place aux actions dans leur portefeuille. Plutôt que de compter sur les actions pour réaliser des gains en capital, celles-ci devraient jouer un rôle plus important dans la production d un revenu. 3

4 Conséquences sur la composition de l actif En règle générale, les investisseurs qui ont besoin d un revenu régulier ont recours aux titres à revenu fixe. Mais vu la faiblesse des taux, ils doivent désormais changer leur perspective. Sinon, un choix peu réjouissant les attend : diminuer les dépenses ou réduire l espérance de vie du capital. Comme source de revenu, les sociétés de premier ordre ayant un solide bilan constituent une bonne solution de rechange. Bon nombre d entre elles distribuent des dividendes d environ 3 %, ce qui est nettement plus intéressant que les taux des obligations d État. Les actions - autant leurs cours que leurs dividendes - offrent aussi un potentiel de croissance avec le temps; les investisseurs peuvent ainsi réaliser des gains en capital et recevoir des revenus supérieurs qui viennent compenser en partie la perte du pouvoir d achat attribuable à l inflation. Dans cet esprit, le moment est bien choisi pour revoir le rôle des catégories d actif dans un portefeuille équilibré. En règle générale, les titres à revenu fixe ont offert un refuge tout en procurant un revenu régulier. Bien qu ils aient encore leur place dans un portefeuille équilibré, il faudrait en réduire la pondération et y voir une source de stabilité plutôt que de revenu. Par le passé, on voyait les actions comme un placement plus volatil et on y investissait pour réaliser des gains en capital. À présent, des actions de qualité soigneusement sélectionnées constituent un plus pour le portefeuille, car elles offrent à la fois l appréciation du capital et la production d un revenu, d où la raison d en accroître la pondération. (0712) 4

5 Prise en compte du risque Historiquement, les investisseurs ont réussi à protéger leur capital tout en réalisant des gains en capital, obtenant de bons rendements à mesure que les taux obligataires fléchissaient. Mais dans le contexte actuel, cela n est plus possible. Il faudra choisir : préserver le capital moyennant de faibles rendements ou accepter la volatilité en échange de rendements supérieurs. Au moment de prendre la décision, il ne faut surtout pas oublier que les actions sont plus volatiles que les titres à revenu fixe, et que la volatilité n est pas le seul risque lié à l actif. Les investisseurs qui choisissent la sécurité des obligations mettent leur pouvoir d achat en péril : étant donné la faiblesse des taux et des rendements, l inflation gruge le revenu disponible. Pour ceux dont le principal objectif est la sécurité, les titres à revenu fixe demeurent sans doute le meilleur choix. Mais cette sécurité s obtient aux dépens des rendements. Pour compenser toute perte de leur pouvoir d achat, les investisseurs devront soit réduire leur mode de vie, soit compenser tout manque à gagner en puisant dans leur capital. En revanche, ceux dont le but premier est d avoir un revenu durable devraient songer à augmenter la pondération des actions de leur portefeuille. Ce faisant, ils s exposeront à un risque de volatilité accru, mais qui est habituellement compensé par des rendements supérieurs avec le temps. Sachez que nous ne recommandons pas des titres hautement volatils, mais plutôt des actions produisant un dividende régulier, dans des portefeuilles construits de manière à résister à la volatilité associée. Avec les rendements supérieurs offerts par les actions et le potentiel de hausse des dividendes, les investisseurs sont mieux placés pour conserver leur pouvoir d achat. De plus, le contexte actuel a créé une situation unique, à savoir que les rendements ajustés au risque des actions et des titres à revenu fixe se sont nettement rapprochés. Dans le passé, avec les solides rendements offerts par les obligations, on pouvait encore réaliser des gains en capital en investissant dans des actifs moins risqués. Le rendement des obligations par unité de volatilité était donc élevé par rapport à celui des actions. Mais avec le repli des rendements obligataires, les écarts se rétréciront considérablement, comme le montre le tableau à la page suivante. 5

6 Compositions de l actif et rendements associés Catégorie d actifs Composition de l actif (en %) Titres à revenu fixe Actions Type de rendement Rendement (en %) Rendement futur 1 3,0 4,5 6,0 Rendement par unité de volatilité 2 1,3 0,9 0,8 Rendement nominal brut historique 6,5 6,7 6,8 Rendement historique par unité de volatilité 2 2,7 1,4 0,9 1 En supposant un rendement de 2 % pour les titres à revenu fixe et de 7 % pour les actions. 2 Volatilité moyenne sur une période mobile de 12 mois - mars 2002 à mars 2012 Historiquement, le rendement par unité de volatilité des portefeuilles ayant une forte proportion de titres à revenu fixe était beaucoup plus attrayant que celui des portefeuilles privilégiant les actions. Mais avec le repli des taux, l avantage par unité de risque des titres à revenu fixe a baissé lui aussi, se rapprochant maintenant de celui des actions. Compte tenu du différentiel des rendements ajustés au risque ainsi que des rendements supérieurs et du potentiel de gains en capital offerts par les actions, les portefeuilles accordant une place plus grande aux actions de premier ordre qui versent un dividende deviennent attrayants. Selon nous, pour préserver le revenu et le capital à l avenir, les investisseurs auraient intérêt à revoir la composition de leur portefeuille. Ils devraient dès maintenant bâtir un portefeuille d actions de qualité versant des dividendes et d obligations de sociétés, tout en conservant une plus petite part d obligations d État et d or à titre d assurance contre le risque de résultats économiques et boursiers extrêmes. (0712) 6

7 Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine TD Ce comité est composé de dix personnes qui possèdent des compétences et une expérience en placement uniques, provenant des différents secteurs d activité de Gestion de patrimoine TD. Le comité a été formé en 2009 et son mandat est le suivant : préciser les grands thèmes des marchés; fournir une orientation globale en matière de répartition de l actif; déterminer les risques principaux qui se dessinent à l horizon. Les auteurs Bruce Cooper, CFA Vice-président, Actions, Gestion de Placements TD Inc. Coprésident, Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine Bruce Cooper dirige toutes les équipes de gestion fondamentale des actions de GPTD, supervisant les équipes de gestion des portefeuilles d actions canadiennes, américaines et internationales, ainsi qu une équipe de fonds de couverture. Ken Miner, CFA Vice-président, Titres à revenu fixe, Gestion de Placements TD Inc. Coprésident, Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine Ken Miner est vice-président des titres à revenu fixe de GPTD. L équipe de gestion du portefeuille de titres à revenu fixe de GPTD a été nommée Gestionnaire obligataire de l année au Gala canadien du placement Morningstar MD de 2010 et

8 À propos de Gestion de Placements TD (GPTD) GPTD et les membres de son groupe gèrent pour plus de 201 milliards de dollars d actifs, dont plus de 64 milliards de dollars d actions au 31 mars Sous la raison sociale Fonds Mutuels TD, Gestion de Placements TD Inc. (GPTD) offre une gamme variée de produits qui comporte plus de 70 fonds communs de placement et 25 portefeuilles gérés professionnellement. GPTD gère des fonds communs de placement pour le compte de plus de 1,4 million d épargnants, et les Fonds Mutuels TD constituent l une des familles de fonds les plus diversifiées du Canada. Les Fonds Mutuels TD sont offerts dans les succursales de TD Canada Trust (par l entremise des représentants des Services d investissement TD inc.), auprès de Courtage à escompte, Planification financière et Conseils de placement privés TD Waterhouse, ainsi que par l intermédiaire de grandes firmes de courtage, de courtiers indépendants, de conseillers et de planificateurs financiers. Au 30 avril 2012, GPTD était la quatrième société de fonds communs de placement en importance au Canada, forte d un actif de plus de 65 milliards de dollars placé dans les Fonds Mutuels TD. 1 Source : GPTD. Les renseignements proviennent de sources jugées fiables. Lorsque de tels renseignements sont fondés en partie ou en totalité sur des renseignements provenant de tiers, leur exactitude et leur exhaustivité ne sont pas garanties. Les graphiques et les tableaux sont utilisés à des fins d illustration et ne reflètent pas des valeurs ou des rendements futurs. Les renseignements ne fournissent pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux, ni de conseils en placement ou en négociation de titres. Les stratégies en matière de placement, de négociation ou de fiscalité devraient être étudiées en fonction des objectifs et de la tolérance au risque de chacun. Gestion de Placements TD Inc., La Banque Toronto-Dominion, les membres de son groupe et ses entités liées ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements ni des pertes ou dommages subis. Le présent document peut contenir des déclarations prospectives qui sont de nature prévisionnelle et pouvant comprendre des termes comme «prévoir», «s attendre à», «projeter», «compter», «croire», «estimer», ainsi que les formes négatives de ces termes. Les déclarations prospectives sont fondées sur des prévisions et des projections à propos de facteurs généraux futurs concernant l économie, la politique et les marchés, comme les taux d intérêt, les taux de change, les marchés boursiers et financiers, et le contexte économique général; dans chaque cas, on suppose que les lois et règlements applicables en matière de fiscalité ou autres ne font l objet d aucune modification. Les attentes et les projections actuelles quant aux événements futurs sont intrinsèquement assujetties, entre autres choses, aux risques et aux incertitudes, qui peuvent être imprévisibles et se révéler erronées dans l avenir. Les déclarations prospectives ne sont pas une garantie du rendement futur, et les événements réels peuvent différer grandement de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans les déclarations prospectives. De nombreux facteurs importants peuvent contribuer à ces écarts, notamment les facteurs économiques et politiques généraux ainsi que les facteurs de marché en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde, les taux d intérêt et les taux de change, les marchés boursiers, les marchés des capitaux, la concurrence commerciale et des catastrophes. Vous ne devriez pas vous fier indûment aux déclarations prospectives. De plus, il n y a aucune intention de mettre à jour les déclarations prospectives pour tenir compte de toute nouvelle information, événement futur ou autre élément. Gestion de Placements TD Inc. est une filiale en propriété exclusive de La Banque Toronto-Dominion. MD 2012 Morningstar est une marque déposée de Morningstar Research Inc. Tous droits réservés. MD / Le logo TD et les autres marques de commerce sont la propriété de La Banque Toronto-Dominion ou d une filiale en propriété exclusive au Canada et (ou) dans d autres pays. (0712)

PERSPECTIVES d avenir

PERSPECTIVES d avenir PERSPECTIVES d avenir Le prochain chapitre : Des rendements plus faibles et une volatilité plus forte Bruce Cooper, CFA Gestion de Placements TD Ken Miner, CFA Gestion de Placements TD Décembre 2014 Le

Plus en détail

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement?

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Portefeuilles de retraite TD La nouvelle réalité de la retraite Le paysage de la retraite a changé, et les marchés aussi. Êtes-vous préparé? Si vous êtes

Plus en détail

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Le gouvernement du Canada a annoncé la création du compte d épargne libre d impôt (CELI) à l occasion de son budget de 2008, puis a procédé à son

Plus en détail

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Le gouvernement du Canada a annoncé la création du compte d épargne libre d impôt (CELI) à l occasion de son budget de 2008, puis a procédé à son

Plus en détail

Fonds de gestion de trésorerie canadienne Émeraude TD gouvernement du Canada

Fonds de gestion de trésorerie canadienne Émeraude TD gouvernement du Canada Gestion de Placements TD Fonds de gestion de trésorerie canadienne Émeraude TD gouvernement du Canada 526407 (08/15) Fonds Émeraude TD Période close le 30 juin 2015 Le présent rapport intermédiaire de

Plus en détail

Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille

Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille Les Canadiens sont des gens généreux. Chaque année, ils sont des milliers à soutenir les causes qui leur tiennent

Plus en détail

Investir à long terme

Investir à long terme BMO Gestion mondiale d actifs Fonds d investissement Investir à long terme Conservez vos placements et réalisez vos objectifs Concentrez-vous sur l ENSEMBLE de la situation Le choix des bons placements

Plus en détail

PERSPECTIVES d avenir

PERSPECTIVES d avenir PERSPECTIVES d avenir Point d inflexion : une autre configuration des marchés financiers Bruce Cooper, CFA Premier vice-président, Fonds d actions canadiennes à gestion active et fonds de fonds, Gestion

Plus en détail

Profil. Solutions d investissements guidés par le passif. Gestion de Placements TD INVESTISSEMENTS GUIDÉS PAR LE PASSIF SOLUTION SUR MESURE

Profil. Solutions d investissements guidés par le passif. Gestion de Placements TD INVESTISSEMENTS GUIDÉS PAR LE PASSIF SOLUTION SUR MESURE SOLUTION SUR MESURE Solutions d investissements guidés par le passif Les investissements guidés par le passif : de quoi s agit-il? Les investissements guidés par le passif (IGP) constituent un cadre de

Plus en détail

Régime d accession à la propriété (RAP)

Régime d accession à la propriété (RAP) Régime d accession à la propriété (RAP) Introduction Les fonds retirés d un REER sont habituellement imposables l année du retrait. Toutefois, dans le cadre de certains programmes, le retrait n entraîne

Plus en détail

Aperçu du Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine TD

Aperçu du Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine TD Deuxième trimestre de 2013 Aperçu du Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine TD Le Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine reste d avis que nous sommes dans une période

Plus en détail

Bilan. Marchés émergents et faible volatilité. Gestion de Placements TD BULLETIN À L'INTENTION DES CONSULTANTS DANS CE NUMÉRO

Bilan. Marchés émergents et faible volatilité. Gestion de Placements TD BULLETIN À L'INTENTION DES CONSULTANTS DANS CE NUMÉRO Gestion de Placements TD À L'INTENTION DES CONSULTANTS Automne 2012 DANS CE NUMÉRO Marchés émergents et faible ité... 1 Étape importante pour le Fonds de base canadien en gestion commune d obligations

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Toronto-Dominion Centre Toronto (Ontario) Canada M5K 1A2 Le 28 février 2000 Avis de distribution Le présent document doit être accompagné d un exemplaire de tous

Plus en détail

Négociez dès aujourd hui. Votre guide pour commencer à négocier par l entremise de Placements directs TD

Négociez dès aujourd hui. Votre guide pour commencer à négocier par l entremise de Placements directs TD Négociez dès aujourd hui Votre guide pour commencer à négocier par l entremise de Placements directs TD Bienvenue à Placements directs TD Merci d avoir choisi Placements directs TD. Nous accordons une

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Le CDSPI peut vous aider à le faire fructifier Vous investissez présentement dans vous-même en faisant des études en dentisterie,

Plus en détail

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Découvrez TD Waterhouse Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Bienvenue à TD Waterhouse Tout le personnel de TD Waterhouse* s engage à vous aider à atteindre vos objectifs

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD HAUSSES RÉCENTES DES TAUX HYPOTHÉCAIRES AU CANADA RÉPONSES À DES QUESTIONS COURANTES

COMMENTAIRE. Services économiques TD HAUSSES RÉCENTES DES TAUX HYPOTHÉCAIRES AU CANADA RÉPONSES À DES QUESTIONS COURANTES COMMENTAIRE Services économiques TD HAUSSES RÉCENTES DES TAUX HYPOTHÉCAIRES AU CANADA RÉPONSES À DES QUESTIONS COURANTES Dans le contexte d une diminution continue des taux d intérêt depuis le milieu des

Plus en détail

Mandat privé Fidelity Équilibre Revenu Devises neutres de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Mandat privé Fidelity Équilibre Revenu Devises neutres de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Mandat privé Fidelity Équilibre Revenu Devises neutres de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mai 2015 Mise en garde à l égard des

Plus en détail

Planification financière Déclaration sur notre relation d affaires avec vous

Planification financière Déclaration sur notre relation d affaires avec vous Planification financière Déclaration sur notre relation d affaires avec vous Nous vous remercions d avoir choisi Planification financière Gestion de patrimoine TD à titre de fournisseur de service en matière

Plus en détail

Fonds de gestion de trésorerie canadienne Émeraude TD

Fonds de gestion de trésorerie canadienne Émeraude TD Gestion de Placements TD Fonds de gestion de trésorerie canadienne Émeraude TD 526409 (08/15) Fonds Émeraude TD Période close le 30 juin 2015 Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 abc Le 13 mai 2010 BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 84 millions de $CA pour le trimestre terminé

Plus en détail

Portefeuille Pilier II Investors

Portefeuille Pilier II Investors Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds POUR L EXERCICE CLOS LE 31 MARS 2015 AVERTISSEMENT CONCERNANT LES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES Il est possible que le présent rapport renferme des

Plus en détail

Guide pour les clients

Guide pour les clients Guide pour les clients La nouvelle Si votre plan de retraite est en mode pause, cliquez sur «play» La volatilité du marché vous a placé dans l incertitude. Vous vous demandez si vous devriez investir

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Fonds diversifiés Fonds de répartition d'actifs Banque Nationale Pour la période terminée le 30 juin 2015 Le présent rapport intermédiaire

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds d actions canadiennes Fonds de croissance de dividendes TD Fonds de valeurs sûres canadiennes TD Fonds d actions canadiennes TD Fonds d actions canadiennes optimal TD

Plus en détail

Occasions de dividendes. Solutions de dividendes CI

Occasions de dividendes. Solutions de dividendes CI Occasions de dividendes Solutions de dividendes CI Occasions de dividendes Au cours des cinq dernières années, les rendements des produits de revenu traditionnels ont diminué de façon constante alors que

Plus en détail

Facteur d équivalence et facteur d équivalence pour services passés

Facteur d équivalence et facteur d équivalence pour services passés Facteur d équivalence et facteur d équivalence pour services passés Objectifs du présent article : Établir la différence entre le facteur d équivalence (FE) et le facteur d équivalence pour services passés

Plus en détail

Séries Investisseurs, Plus et e

Séries Investisseurs, Plus et e Nom du fonds Sommaire des distributions de 2013 Séries Investisseurs, Plus et e Ventilation des distributions cumulatives pour la période du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2013 Intérêt canadien Dividendes

Plus en détail

La meilleure combinaison des meilleurs fonds

La meilleure combinaison des meilleurs fonds La meilleure combinaison des meilleurs fonds Les Portefeuilles Méritage MD Fonds de tiers à 100 % Plusieurs profils d investisseur Distribution fiscalement avantageuse Diversification optimale Gestionnaires

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Toronto-Dominion Centre Toronto (Ontario) Canada M5K 1A2 Le 28 février 2001 Avis de distribution Le présent document doit être accompagné d un exemplaire de tous

Plus en détail

Aperçu du Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine TD

Aperçu du Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine TD Deuxième trimestre de 2014 Aperçu du Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine TD Le Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine TD («nous») juge toujours que malgré les politiques

Plus en détail

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 11 Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre De nombreux propriétaires d entreprise ont accumulé des sommes

Plus en détail

Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mai 2015 Mise en garde à l égard des énoncés

Plus en détail

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Aperçu Au cours de la première moitié des années 1990, le Canada était

Plus en détail

Catégorie Fidelity Actions américaines de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Fidelity Actions américaines de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Fidelity Actions américaines de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds 30 novembre 2014 Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs

Plus en détail

L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UNE AUGMENTATION DU BÉNÉFICE NET DE 29 % POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2004

L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UNE AUGMENTATION DU BÉNÉFICE NET DE 29 % POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2004 COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UNE AUGMENTATION DU BÉNÉFICE NET DE 29 % POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2004 Québec, le 12 mai 2004 L Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc.

Plus en détail

BMO Fonds hypothécaire et de revenu à court terme (le «Fonds»)

BMO Fonds hypothécaire et de revenu à court terme (le «Fonds») (le «Fonds») Période de six mois close 2015 (la «période») Gestionnaire : BMO Investissements Inc. (le «gestionnaire» ou «BMOII») Gestionnaire de portefeuille : BMO Gestion d actifs inc., Toronto (Ontario)

Plus en détail

Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005

Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005 Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005 16 février 2006 P. 1 Mise en garde - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette présentation concernant

Plus en détail

Fonds IA Clarington d obligations à court terme. Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mars 2015

Fonds IA Clarington d obligations à court terme. Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mars 2015 Parts de Series A, F et I Le présent rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds contient des faits saillants de nature financière, mais ne contient pas les états financiers annuels du Fonds.

Plus en détail

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial Intact Corporation financière (TSX : IFC) L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial 2 mai 2012 Énoncés prospectifs et mise en garde Certains

Plus en détail

COMMENTAIRE LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Services économiques TD

COMMENTAIRE LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD mai LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Faits saillants Le fait que la Banque du Canada ait récemment indiqué que les taux d intérêt pourraient

Plus en détail

Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie

Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie Pourquoi choisir la TD pour vos besoins en gestion de patrimoine? Vos occasions se multiplient avec la croissance de votre

Plus en détail

Fonds de placement garanti RBC

Fonds de placement garanti RBC Compagnie d assurance vie RBC Fonds de placement garanti RBC Potentiel de croissance des placements plus protection Fonds de placement garanti 1 Simplicité. Solidité. Confiance. Les Fonds de placement

Plus en détail

Avec vous, pour vous procurer revenu, croissance et sécurité

Avec vous, pour vous procurer revenu, croissance et sécurité Avec vous, pour vous procurer revenu, croissance et sécurité Votre revenu de retraite sera-t-il prévisible, durable et potentiellement croissant? Peu importe que vous soyez déjà à la retraite ou que vous

Plus en détail

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LAISSEZ VOTRE VIE GUIDER VOS CHOIX, PAS L IMPÔT Parce que la vie vous réserve encore bien des surprises, votre situation personnelle sera appelée à changer au fil du

Plus en détail

Un fonds d obligations mondiales «pour tous les temps», capable de tirer son épingle du jeu dans toutes les conditions de marché

Un fonds d obligations mondiales «pour tous les temps», capable de tirer son épingle du jeu dans toutes les conditions de marché un méthode différente pour contrer la volatilité des marchés Fonds à revenu stratégique Manuvie* *Aussi offert : Catégorie de revenu stratégique Manuvie Un fonds d obligations mondiales «pour tous les

Plus en détail

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Le compte d épargne libre d impôt Tout résident canadien âgé de 18 ans ou plus qui possède

Plus en détail

Le compte d épargne libre d impôt proposé dans le budget

Le compte d épargne libre d impôt proposé dans le budget Le compte d épargne libre d impôt proposé dans le budget Parmi les promesses électorales faites en 2006 par les Conservateurs figurait l élimination de l impôt sur les gains en capital à condition que

Plus en détail

Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier. Fonds immobilier

Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier. Fonds immobilier Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier Fonds immobilier de la Canada-Vie (CIGWL) Préparez-vous à faire face à la volatilité des marchés et à la faiblesse des taux d intérêt. Songez à

Plus en détail

La baisse du prix du pétrole améliore les perspectives de croissance mondiale

La baisse du prix du pétrole améliore les perspectives de croissance mondiale La baisse du prix du pétrole améliore les perspectives de croissance mondiale L année 2015, qui s'est amorcée deux semaines auparavant, s avère déjà mouvementée. Le pétrole a poursuivi sa chute brusque

Plus en détail

Fonds Fidelity Revenu élevé tactique Devises neutres

Fonds Fidelity Revenu élevé tactique Devises neutres Fonds Fidelity Revenu élevé tactique Devises neutres Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds 30 septembre 2014 Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs Certaines parties de

Plus en détail

BUDGET du QUÉBEC 2015

BUDGET du QUÉBEC 2015 BUDGET du QUÉBEC 2015 Services économiques TD BUDGET 2015 DU QUÉBEC : LE GOUVERNEMENT MAINTIENT LE CAP FISCAL Faits saillants Le gouvernement du Québec a déposé son deuxième budget depuis son arrivée au

Plus en détail

Planification financière pour les personnes de même sexe

Planification financière pour les personnes de même sexe Planification financière pour les personnes de même sexe Le 20 juillet 2005, l adoption de la Loi sur le mariage civil, qui appuyait l accès au mariage des conjoints de même sexe au Canada entier, a marqué

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

Portefeuille de revenu plus Investors

Portefeuille de revenu plus Investors Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds POUR LE SEMESTRE CLOS LE 3 SEPTEMBRE 1 AVERTISSEMENT CONCERNANT LES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES Il est possible que le présent rapport renferme

Plus en détail

Stratégies des comptes en gestion distincte. www.mfcglobalsma.com

Stratégies des comptes en gestion distincte. www.mfcglobalsma.com Stratégies des comptes en gestion distincte www.mfcglobalsma.com Des avantages uniques pour les conseillers et les épargnants. 1 Les comptes en gestion distincte offrent aux conseillers une méthode de

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Fonds de court terme et de revenu Fonds de revenu à taux variable Banque Nationale Pour la période terminée le 30 juin 2015 Le présent rapport

Plus en détail

Fonds Fidelity Dividendes américains

Fonds Fidelity Dividendes américains Fonds Fidelity Dividendes américains Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds 31 décembre 2014 Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs Certaines parties de ce rapport, y compris,

Plus en détail

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI)

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) PLANIFICATION FISCALE Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un instrument d épargne lancé en 2009 permettant aux résidents canadiens

Plus en détail

Planification fiscale de fin d année 2014 : conseils à l intention des aînés, des employés, des familles et des étudiants

Planification fiscale de fin d année 2014 : conseils à l intention des aînés, des employés, des familles et des étudiants Planification fiscale de fin d année 2014 : conseils à l intention des aînés, des employés, des familles et des étudiants L année 2014 tire à sa fin, mais il est encore temps de procéder à l analyse de

Plus en détail

Les avantages d une gestion de portefeuille cœur-satellite

Les avantages d une gestion de portefeuille cœur-satellite Les avantages d une gestion de portefeuille cœur-satellite Table des matières 1 Cœur-satellite : une méthode de placement efficace 3 Avantages d une gestion indicielle pour le cœur du portefeuille 6 La

Plus en détail

Accumulation et transfert de patrimoine au moyen d un contrat d assurance vie

Accumulation et transfert de patrimoine au moyen d un contrat d assurance vie Accumulation et transfert de patrimoine au moyen d un contrat d assurance vie Le point de vue du particulier L assurance vie est bien connue pour sa capacité de procurer des liquidités qui permettent de

Plus en détail

Protéger les familles. Protéger les personnes.

Protéger les familles. Protéger les personnes. Solutions de placement Protéger les familles. Protéger les personnes. Amorcez dès maintenant votre planification à long terme; n attendez pas à demain Une approche stratégique de placement pour l avenir

Plus en détail

Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité?

Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité? Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité? Introduction On se souvient que le dollar canadien avait dépassé le seuil de la parité en 2008 avant la crise financière sous l impulsion de

Plus en détail

Pour bâtir votre avenir financier. Groupe Lavoie Bergeron Racette

Pour bâtir votre avenir financier. Groupe Lavoie Bergeron Racette Pour bâtir votre avenir financier Groupe Lavoie Bergeron Racette Notre équipe Martin Lavoie, B.A.A Conseiller en placement et directeur de succursale Compte une quinzaine d années dans le domaine du placement

Plus en détail

REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix?

REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix? REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix? Jamie Golombek L épargne est une pratique importante. Elle nous permet de mettre de côté une partie de nos revenus actuels afin d en profiter

Plus en détail

L investissement fiscalement avantageux à son meilleur

L investissement fiscalement avantageux à son meilleur L investissement fiscalement avantageux à son meilleur Payer des impôts, ça vous plaît? Si vous investissez à l extérieur d un régime enregistré, les distributions et les transactions pourraient créer

Plus en détail

Revue du rendement du deuxième trimestre de 2010

Revue du rendement du deuxième trimestre de 2010 Revue du rendement du deuxième trimestre de 2010 Téléconférence sur la revue du rendement du T2 2010 Charles Brindamour Chef de la direction Mark Tullis Chef des finances Martin Beaulieu Byron Hindle Premier

Plus en détail

Depuis quelques temps et à juste titre la cote de

Depuis quelques temps et à juste titre la cote de Faut-il suivre la voie des placements alternatifs? Par Emmanuel Matte Depuis quelques temps et à juste titre la cote de popularité des placements dits «alternatifs» auprès des caisses de retraite offrant

Plus en détail

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Gestion de placement privée CI Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Un programme d investissement complet et sophistiqué, aussi unique que vous l êtes. Gestion de placement privée

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 COMMUNIQUÉ PREMIER TRIMESTRE 2014 La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR LE GUIDE DE L INVESTISSEUR Nous avons élaboré un guide des principes de base en investissement. Si vous les comprenez bien et les respectez, vous obtiendrez plus de succès dans vos investissements et par

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS REVENU MENSUEL FMOQ AU 30 juin 2015

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS REVENU MENSUEL FMOQ AU 30 juin 2015 RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS REVENU MENSUEL FMOQ AU 30 juin 2015 Le présent Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds revenu mensuel FMOQ (le «Fonds»)

Plus en détail

Plain talk sur le fonctionnement des FNB. Formation de la clientèle

Plain talk sur le fonctionnement des FNB. Formation de la clientèle Plain talk sur le fonctionnement des FNB Formation de la clientèle Table des matières 2 Qu est-ce qu un FNB? 4 Comment fonctionnent les FNB 8 Quels FNB vous conviennent le mieux? Les fonds négociés en

Plus en détail

Maintenir notre focus

Maintenir notre focus Maintenir notre focus Raymond McManus Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada Janvier 2006 La Banque Laurentienne : un bref aperçu Fondée en 1846 3 e plus importante institution

Plus en détail

6 Sommaire des résultats d exploitation consolidés. 19 Revue des résultats d exploitation par secteur

6 Sommaire des résultats d exploitation consolidés. 19 Revue des résultats d exploitation par secteur RAPPORT DE GESTION Société financière IGM Inc. 6 Sommaire des résultats d exploitation consolidés Groupe Investors 13 Revue des activités 19 Revue des résultats d exploitation par secteur Placements Mackenzie

Plus en détail

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 13-09-27 17:26 LES PORTEFEUILLES DIAPASON Plus qu une solution pour vos placements Vous avez des obligations

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Fonds spécialisés Pour la période terminée le 30 juin 2015 Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds contient

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS

PREMIER TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS PREMIER TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS LA BANQUE ROYALE DU CANADA DÉCLARE SES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE DE 2015 Sauf indication contraire, tous les montants sont libellés

Plus en détail

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur :

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : Avoir un commerce : Avoir un immeuble à revenus : mais cela sous-entend aussi gérer des troubles,

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD

COMMENTAIRE. Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD 16 juillet 213 LES MÉNAGES CANADIENS SONT PLUS ENDETTÉS QUE LES MÉNAGES AMÉRICAINS, MAIS UNIQUEMENT PAR SUITE DU RÉCENT DÉSENDETTEMENT AUX ÉTATS-UNIS Faits saillants

Plus en détail

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant 1 Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices RBC Votre employeur a

Plus en détail

Planification successorale pour les familles ayant une personne à charge handicapée

Planification successorale pour les familles ayant une personne à charge handicapée Planification successorale pour les familles ayant une personne à charge handicapée Pour bien des gens, la planification financière consiste notamment à rassembler les ressources financières nécessaires

Plus en détail

DÉCOUVREZ NOS FONDS ASTRA PORTEFEUILLES. Pour vous guider dans un monde de possibilités

DÉCOUVREZ NOS FONDS ASTRA PORTEFEUILLES. Pour vous guider dans un monde de possibilités DÉCOUVREZ NOS FONDS ASTRA PORTEFEUILLES Pour vous guider dans un monde de possibilités Tous les investisseurs connaissent l importance de bien choisir leurs placements en fonction de leurs objectifs d

Plus en détail

Catégorie Fidelity Extrême-Orient de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Fidelity Extrême-Orient de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Fidelity Extrême-Orient de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mai 2015 Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs

Plus en détail

Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier

Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier Introduction L assurance vie cédée en garantie d un prêt est une stratégie de planification financière qui utilise la valeur de

Plus en détail

Mini-guide sur les placements à revenu fixe

Mini-guide sur les placements à revenu fixe Mini-guide sur les placements à revenu fixe Il y a maintenant plus d argent investi dans les titres à revenu fixe que dans les actions. De plus, non seulement ce marché est il en pleine croissance, il

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Fonds du marché monétaire Standard Life 30 juin La Standard Life au Canada fait maintenant partie de Manuvie. www.manuvie.ca Fonds du marché

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Fonds indiciels Pour la période terminée le 30 juin 2015 Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds contient

Plus en détail

Actualités. Marchés émergents et faible volatilité. Gestion de Placements TD DANS CE NUMÉRO. Pourquoi les marchés émergents?

Actualités. Marchés émergents et faible volatilité. Gestion de Placements TD DANS CE NUMÉRO. Pourquoi les marchés émergents? Gestion de Placements TD B U L L E T I N À L I N T E N T I O N D E S C L I E N T S Hiver 203 DANS CE NUMÉRO Marchés émergents et faible volatilité Marchés émergents et faible volatilité... Au cours des

Plus en détail

Jamie Golombek Budget fédéral de 2013

Jamie Golombek Budget fédéral de 2013 Le 22 mars 2013 Jamie Golombek Directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale Gestion privée de patrimoine CIBC Jamie.Golombek@cibc.com Le budget fédéral du 21 mars 2013 a introduit plusieurs

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds renferme

Plus en détail

Terminer à égalité avec la normale. En écho aux baby-boomers, qui. L assurance vie entière fait un retour en force

Terminer à égalité avec la normale. En écho aux baby-boomers, qui. L assurance vie entière fait un retour en force Terminer à égalité avec la normale L assurance vie entière fait un retour en force Mark Noble En écho aux baby-boomers, qui crient haut et fort se sentir mieux à 60 ans que leurs parents se sentaient à

Plus en détail

Gestion de portefeuilles RBC

Gestion de portefeuilles RBC Gestion de portefeuilles RBC Plus qu un investissement Que vous y recouriez pour assurer une croissance à long terme ou tirer un flux de trésorerie régulier de votre épargne, le programme Gestion de portefeuilles

Plus en détail

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines 5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines Avec toute la volatilité qui règne sur les marchés ces derniers temps, nombreux sont les investisseurs qui cherchent à diversifier leur portefeuille.

Plus en détail

Formation continue des conseillers

Formation continue des conseillers Connaissance formation continue éducation en ligne perception participation Le placement protégé pour particuliers Une solution efficace sur le plan fiscal qui fait appel à l assurance-vie exonérée pour

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Fonds d occasions stratégiques MD

Fonds d occasions stratégiques MD SÉRIE A ET SÉRIE I Résultats d exploitation Pour le semestre clos le 30 juin 2015, le Fonds a généré un rendement total de 9,05 %. Le Fonds a affiché un rendement positif dans la première moitié de 2015,

Plus en détail

Foire aux questions MAI 2014

Foire aux questions MAI 2014 Foire aux questions MAI 2014 Table des matières Caractéristiques générales 03 Processus de sélection des fonds 06 Caractéristiques des portefeuilles et classes d actif 09 Opérations et frais 10 03 Caractéristiques

Plus en détail