La cogénération a de l avenir!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La cogénération a de l avenir!"

Transcription

1 La cogénération a de l avenir! Produisez votre énergie! Vous avez besoin d électricité et de chaleur en permanence? Vous représentez une collectivité territoriale, vous gérez des logements, un établissement du secteur tertiaire, une petite industrie? Pour couvrir ces besoins, vous utilisez généralement une chaudière à combustible fossile et vous achetez l électricité du réseau. Mais il pourrait être économiquement plus avantageux de produire vous-même votre électricité et votre chaleur via un module de cogénération pour satisfaire en partie vos besoins en énergie L utilisation d un module de cogénération, procédé énergétique très efficace, vous permettrait également de réduire votre impact sur l environnement en diminuant vos rejets de gaz à effet de serre et en maîtrisant votre consommation d énergie primaire. La petite cogénération est une technologie qui s inscrit parfaitement dans une démarche Haute Qualité Environnementale. Un principe simple La cogénération est, à partir d un seul combustible, la production simultanée de chaleur et d énergie mécanique généralement transformée en électricité. La cogénération peut être réalisée à partir d un moteur. Celui-ci entraîne un alternateur qui transforme l énergie mécanique en électricité. La chaleur contenue dans les gaz d échappement et dans l eau de refroidissement peut être récupérée pour le chauffage et l eau chaude sanitaire. Un vaste domaine d applications - Les hôpitaux, cliniques, maisons de santé, établissements d enseignement, bureaux, supermarchés, centres commerciaux, hôtels, piscines, complexes sportifs ou de loisirs aquatiques, aéroports, prisons - Les régies et les réseaux de chaleur ; - L agriculture : serres, séchage des grains - Les PME et les PMI (papeterie, chimie, agroalimentaire, métallurgie ) ; - L habitat collectif. De nombreux exemples d installations sont présentés sur le site Combustible Moteur à gaz Energie mécanique Energie thermique Energie électrique Avec le soutien de :

2 La cogénération : une technique éprouv Un soutien européen et national Avec sa nouvelle directive sur la cogénération et à travers d autres initiatives politiques, l Union européenne cherche actuellement à promouvoir une plus large utilisation de la cogénération en Europe afin de rendre les systèmes énergétiques européens plus efficaces, moins producteurs de carbone et de réduire leur dépendance vis-à-vis des importations d énergie fossile. Au niveau national, la loi de programme du 13 juillet 2005 fixant les orientations de la politique énergétique soutient également le développement de la cogénération en rendant obligatoire, pour la construction de certaines catégories de bâtiment, une étude de faisabilité technique et économique de diverses solutions d approvisionnement en énergie dont, entre autres, la cogénération et les énergies renouvelables. Qu est-ce qu un module de cogénération? Par souci de simplification et de réduction des coûts, les constructeurs ont recherché une approche de type «conteneur insonorisé» englobant tous les composants d une installation de cogénération. Le module se présente sous la forme d une enceinte insonorisée, compacte et monobloc. > DES AVANTAGES MULTIPLES Prêt à raccorder, facile à utiliser Le principal avantage du module de cogénération est sa simplicité d installation, mais également d exploitation. C est un produit standardisé et peu encombrant dont l installation dans une chaufferie existante est autorisée par la réglementation. Une offre adaptée à chaque projet Grâce à la large gamme de puissance proposée (de quelques kwe* à 1 MWe), le module de cogénération peut être utilisé dans différents types d établissements de secteurs d activité variés. Une base de données sur les fournisseurs et les modules proposés est disponible sur le site : > CARACTÉRISTIQUES La puissance électrique des modules commercialisés aujourd hui varie de 5 kwe à 1 MWe. Leur rendement global (chaleur et électricité) est en moyenne de 85 % avec un rendement électrique d environ 35 %. L investissement dépend de la taille du module. Il varie entre euros par kwe pour les installations de faible puissance, à 800 euros par kwe pour les installations de plus forte puissance. Le coût de maintenance se situe entre 2 et 4 centimes d euro par kwhe**. Tous les types de combustibles peuvent être utilisés, en fonction des possibilités locales d'approvisionnement (gaz naturel, propane, fioul domestique ). Certes, la très grande majorité des modules de cogénération fonctionne au gaz naturel, mais il est possible d utiliser des ressources renouvelables comme le biogaz ou l huile végétale. * kwe: kilowatt électrique, **kwhe: kilowattheure électrique Module de cogénération Évacuation des gaz de combustion Silencieux Cheminée Module de cogénération Chaudière Vente ou Autoconsommation Générateur Moteur Chaleur Air Gaz Schéma de fonctionnement d un module de cogénération

3 ée et présente en Europe Pourquoi réaliser une installation de cogénération? > RÉDUIRE SA FACTURE ÉNERGÉTIQUE L électricité produite par une installation de cogénération peut être vendue ou autoconsommée. Revente Les installations de cogénération peuvent bénéficier de l obligation d achat de l électricité par EDF ou un distributeur non nationalisé. La vente de l électricité permet alors de générer des gains substantiels. Le tarif de rachat de l'électricité cogénérée est calculé selon un principe de coût évité, c'est-à-dire sur la base du coût du moyen de production qui serait installé en l'absence de la cogénération. La rémunération prend en compte de nombreux paramètres et notamment le prix du gaz et l énergie primaire économisée. Le contrat d achat est d une durée de 12 ans. Autoconsommation Dans le cas de l autoconsommation de l électricité et de la chaleur produites, le module permet jusqu à 20 % d économie sur les factures d électricité et de chauffage. > RESPECTER L ENVIRONNEMENT Grâce à son efficacité énergétique, la cogénération permet de réduire les consommations d énergie primaire et par conséquent les émissions de gaz à effet de serre. Par exemple, le remplacement d une chaufferie au gaz naturel par une installation de cogénération permet de réduire de 15 % minimum les émissions de gaz à effet de serre par rapport à des moyens de production séparée de chaleur et d électricité et selon le combustible. > ASSURER LA CONTINUITÉ ET LA QUALITÉ DU COURANT La cogénération, couplée au réseau de distribution de l électricité, assure une grande fiabilité pour la fourniture de l électricité. En effet, elle apporte à la fois la continuité et la qualité du courant. Cet atout est particulièrement apprécié par les utilisateurs souhaitant bénéficier d un secours électrique par exemple ceux travaillant sur des matériels de pointe sensibles aux ruptures d alimentation. Exemple Un établissement de soins souhaite savoir s il serait intéressant de rénover sa chaufferie en intégrant une installation de cogénération. Consommation de gaz avant rénovation Prix du combustible Puissance thermique du module de cogénération Puissance électrique du module de cogénération Investissement Coûts de fonctionnement Surconsommation en combustible Gain lié à la revente de l électricité Gain annuel Temps de retour * Pouvoir Calorifique Supérieur kwh PCS* HT 315 kwth 230 kwe 1350 /kwe 2 c /kwhe 3,66 c /kwhe 11,4 c /kwhe 198 /kwe 7 ans Chaque projet doit faire l objet d une étude détaillée, révélant les opportunités de réaliser une installation de cogénération. Installer un module de cogénération est-il avantageux dans votre cas? Une première étude dite d opportunité donne des ordres de grandeur : elle permet d estimer la taille de l unité de cogénération dont vous avez besoin ainsi que le temps de retour sur investissement. Si ce premier examen est concluant, vous pourrez confirmer ce résultat par une étude approfondie : l étude de faisabilité. Cette étude se base sur les données spécifiques à votre établissement et sur les données économiques les plus récentes. Elle est réalisée par un bureau d études techniques. Les résultats obtenus, fiables et quantifiés, vous permettront alors de prendre une décision quant à la poursuite ou non du projet de cogénération. Une réponse adaptée, tant sur le plan économique qu écologique, aux besoins énergétiques des collectivités locales, des gestionnaires de bâtiments et des PME/PMI.

4 Des installations exemplaires L agence commerciale de Gaz Electricité de Grenoble (Isère) En octobre 2003, Gaz Electricité de Grenoble (GEG) a mis en service un module de cogénération dans les locaux de son agence commerciale à Grenoble. Le bâtiment d une superficie de 230 m 2, est ancien mais assez bien isolé dans la partie rénovée. Module de cogénération à moteur Dachs HKA gaz naturel Puissance totale : 20,5 kw PCI, dont utile : - Puissance électrique : 5,5 kw - Puissance thermique : 12,5 kw L électricité est vendue à GEG dans le cadre de l obligation d achat. L installation de micro-cogénération est placée dans le hall de l agence. Un module de 5,5 kw électrique subvient aux besoins de chauffage de l agence. Ce projet apporte une couverture de l ordre de 65 % des besoins de chaleur et l équivalent d environ 50 % des besoins d électricité annuels de l agence. Elle génère une économie d énergie primaire de 15 %. Cette installation d un module de cogénération dans des bureaux est une première en France. Module de cogénération de l agence commerciale de GEG Le centre nautique de Bron (Rhône) «En 1999, la chaufferie du centre nautique de Bron nécessitait d être améliorée. La volonté de la municipalité de s engager dans des démarches respectueuses de l environnement et l application de la loi sur l air et l utilisation rationnelle de l énergie, nous ont conduits à une réflexion pour une solution plus propre et plus rentable : la cogénération. Ainsi est née l une des premières installations de petite cogénération de France». Christian Bourguignon, Ancien adjoint aux travaux et à l environnement de la Ville de Bron, Lettre d information de Rhônalpénergie-Environnement n 19 - juillet Module de cogénération à moteur Cogepack 300 gaz naturel Puissance totale : 946 kw PCI dont utile : - Puissance électrique : 305 kw - Puissance thermique : 504 kw L électricité est vendue à EDF L exploitation est gérée par Dalkia qui revend la chaleur à la Ville. Module de cogénération du centre nautique de Bron Depuis 2000, un module de cogénération de 300 kw électrique alimente en chaleur le centre nautique, mais aussi la MJC de Bron située sur le même site. Les besoins en chaleur de ces deux bâtiments sont d environ MWh/an (avec DJU) et m 3 d eau chaude sanitaire par an. Après trois saisons de fonctionnement, le bilan financier est positif avec une économie annuelle de Le temps de retour de l installation est de 7,8 ans. Chaque année, l installation de cogénération permet d éviter : - la consommation de 85 tep d énergie primaire, - l émission de 230 tonnes de gaz à effet de serre (équivalent CO 2 ) par rapport à l utilisation d une chaudière seule. Au final, sur la fourniture de chaleur, l efficacité énergétique globale a été améliorée de 22 % par rapport à une filière classique.

5 Des installations exemplaires L hôpital de Saint-Julien-en-Genevois (Haute-Savoie) Depuis novembre 1996, l Hôpital Intercommunal Sud Léman Valserine à Saint-Julien-en-Genevois dispose d un système de cogénération. Soucieux de réhabiliter son installation de secours électrique, l hôpital (comptant 420 lits) a engagé en 1994 une étude de faisabilité qui a confirmé l intérêt de mettre en place un module de cogénération. Module de cogénération à moteur Caterpillar 3516 Sita 32 HR gaz naturel Puissance totale : kw PCI dont utile : - Puissance électrique : 980 kw - Puissance thermique : kw L installation, mise en service en 1996, se compose d un moteur à gaz de 1 MW électrique et d un groupe électrogène à base de fioul de 880 kw électrique. Le temps de retour de l installation s élève à 5,8 ans. Les besoins en électricité de l hôpital, estimés à MWh, sont assurés à 55 % par l installation de cogénération et le groupe électrogène. De même, la cogénération permet de produire 44 % des besoins en chaleur de l hôpital pour le chauffage et l eau chaude sanitaire. L excédent de production d électricité est revendu à EDF. Module de cogénération de l hôpital de Saint-Julien-en-Genevois Les serres industrielles à Saint-Bonnetde-Mure (Rhône) En 1997, le Groupement Foncier Agricole Peyronnet, qui exploite 7 hectares de serres en verre dans le hameau de Mézely, à Saint-Bonnet-de-Mure choisit la cogénération pour ses besoins en chaleur. Les serres sont particulièrement consommatrices d énergie. L appel de chaleur est variable en fonction des cultures. La consommation de gaz pour les besoins de chaleur avant la mise en place de l installation de cogénération s élevait à 22 GWh PCS. Module de cogénération Caterpillar 3524 Sita 32 HR constitué de deux moteurs gaz naturel Puissance par moteur : kw PCI dont utile : - Puissance électrique : 760 kw - Puissance thermique : 915 kw L électricité est vendue à EDF. Propriétaire et exploitant de l installation : Dalkia La solution retenue pour la mise en place de la cogénération a pris la forme d un achat de chaleur à un tiers investisseur : SLEC, aujourd hui Dalkia. Le contrat de fourniture est de 12 ans ; au terme duquel le GFA pourra acquérir l installation. Cette installation génère des économies d énergie de l ordre de 20 %.

6 Bien démarrer son projet Participez à la campagne «1 000 cogénérations en Europe» L objectif du projet européen «Cogen challenge» (Défi cogénération) est de diffuser en Europe la technologie et le savoir-faire existants, de créer des procédures de soutien afin de faciliter le développement de nombreux projets de petite cogénération en ville. Le travail des différents partenaires européens, coordonné par l association Cogen Europe, consiste à développer une large palette d outils afin de faciliter la mise en place des projets de petite cogénération. Pour tout savoir sur la petite cogénération : site français - Vous êtes propriétaires ou exploitants d installations, fournisseurs de matériel de cogénération, bureaux d études? Référencezvous vite sur la base de données du site. Un soutien à chaque étape du projet Rhônalpénergie-Environnement et le réseau des Espaces Info Energie peuvent vous assister tout au long de la phase d avant-projet comprenant : - l analyse d opportunité, - la sélection du bureau d études, Une vaste campagne d information et de communication autour de la petite cogénération met l accent sur l attractivité et les avantages de cette technique. Cette campagne est l occasion de lancer de nombreux projets et de promouvoir les sites ou projets déjà existants ; l objectif étant de recenser et promouvoir installations de petite cogénération dans les secteurs résidentiel, commercial et public. - Vous représentez une collectivité territoriale, êtes gestionnaire de logements ou d établissements tertiaires? Venez consulter la base de données d opérations exemplaires, télécharger les outils d aide à la réalisation d un projet. : le portail européen du projet Cogen Challenge site en anglais Vous retrouverez sur ce site toutes les informations du site français ainsi que des informations au niveau européen et pourrez vous abonner gratuitement à la lettre d information électronique «Cogen challenge». - la rédaction du cahier des charges pour le bureau d études, - l aide au montage financier du projet, le choix des modalités de financement les plus adaptées à la situation. N hésitez pas également à contacter votre exploitant! ESPRIT PUBLIC - Crédits photos : GEG, Rhônalpénergie-Environnement - Denis Palanque - Avril Imprimé sur papier recyclé - Imprimerie Lamazière Pour en savoir plus Tout savoir sur la petite cogénération : Réseau des Espaces Info Energie en Rhône-Alpes : Gaz Electricité de Grenoble : Gaz de France : Club cogénération, ATEE (Association Technique Energie Environnement) : Contact : 10 rue des Archers Lyon Tél : Fax : Courriel : En partenariat avec : Le contenu de cette publication n'engage que la responsabilité de son auteur et ne représente pas l'opinion de la Communauté européenne. La Commission européenne n'est pas responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations qui y figurent.

COGEN CHALLENGE CAMPAGNE D INFORMATION SUR LA PETITE COGENERATION. Bulletin d information N 7 (octobre 2006)

COGEN CHALLENGE CAMPAGNE D INFORMATION SUR LA PETITE COGENERATION. Bulletin d information N 7 (octobre 2006) COGEN CHALLENGE CAMPAGNE D INFORMATION SUR LA PETITE COGENERATION Bulletin d information N 7 (octobre 2006) Bonne lecture! Votre équipe de Cogen Challenge TABLE DES MATIERES Introduction Le baromètre de

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

Nos énergies. a votre service

Nos énergies. a votre service Nos énergies a votre service Notre histoire en 5 dates clés 2004 2011 2014 2015 2016 Ouverture du marché du gaz et de l électricité Entreprises, professionnels et collectivités locales sont concernés Création

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

Objectif de la présentation

Objectif de la présentation Amélioration des prestations énergétiques des centres sportifs et piscines La cogénération dans les piscines: Pourquoi, comment, et rentabilité d une cogénération Yves LEBBE Facilitateur en Cogénération

Plus en détail

EKZ GETEC AG Contracting énergétique pour grandes installations et applications industrielles

EKZ GETEC AG Contracting énergétique pour grandes installations et applications industrielles EKZ GETEC AG Contracting énergétique pour grandes installations et applications industrielles Approvisionnement énergétique fiable EKZ GETEC AG garantit au titre de contracteur l approvisionnement énergétique

Plus en détail

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Pays d Armagnac Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Eauze 6 novembre 2013 1 De la forêt au radiateur 1. Un silo de stockage 2. Un système d extraction et de transfert du bois 3.

Plus en détail

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 NOTICE EXPLICATIVE Facilitateur énergies renouvelables - grands systèmes Contact : Tél. 0800/85 775 (Menu 1 / sous menu 1 /

Plus en détail

Le simulateur de la CWaPE. Manuel d utilisation simplifié Résultats

Le simulateur de la CWaPE. Manuel d utilisation simplifié Résultats Le simulateur de la CWaPE Manuel d utilisation simplifié Résultats Qu est-ce que le simulateur? Où trouver le simulateur? Le simulateur CWaPE: - est une comparaison objective des différents contrats de

Plus en détail

Le réseau de chaleur. Bellevue SAISON 2010. (du 01/01/2010 au 31/12/2010) Synthèse. Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2010 1

Le réseau de chaleur. Bellevue SAISON 2010. (du 01/01/2010 au 31/12/2010) Synthèse. Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2010 1 S U I V I D E X P L O I T A T I O N Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2010 (du 01/01/2010 au 31/12/2010) Synthèse Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2010 1 SOMMAIRE Présentation succincte

Plus en détail

Juin 2013 Présentation et Mise en application de l outil

Juin 2013 Présentation et Mise en application de l outil Présentation et Mise en application de l outil Robert PELZER Bureaux d études BETEC Sommaire 1 / Présentation de l outil 2 / Mise en application de l outil Sommaire 1 / Présentation de l outil 2 / Mise

Plus en détail

Pourquoi un réseau de chaleur?

Pourquoi un réseau de chaleur? Elle crée en 2013 «Energie des Bassins», SAS au capital de 2 500 000 qui sera entièrement dédiée à la conception et à l exploitation de ce réseau. Dans un second temps, Energie des Bassins sera renforcée

Plus en détail

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la!

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! Chauffage urbain, mode d emploi Un réseau de chauffage urbain est un chauffage central à l échelle d une ville. Un réseau

Plus en détail

Qui sommes nous? PME de 12 personnes, Cogengreen est en pleine expansion avec une augmentation de CA de 30% par an depuis 2006.

Qui sommes nous? PME de 12 personnes, Cogengreen est en pleine expansion avec une augmentation de CA de 30% par an depuis 2006. Qui sommes nous? Fondée début 2005, Cogengreen fabrique et installe des unités de cogénération de 8 à 400 kw au gaz naturel, au fioul et à l huile végétale. Partenaire de la société allemande KW-Energietechnik

Plus en détail

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001.

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001. Sommaire En bref : gérer l énergie pour l avenir EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001 Etudes de cas En bref : gérer l énergie pour l avenir VOTRE LOGO Gérer l énergie pour l avenir Des

Plus en détail

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010 Plan climat de la ville de Lille Objectifs & résultats 2010 EDITORIAL Martine Aubry Maire de Lille Philippe Tostain Conseiller municipal délégué à l énergie et à la gestion des bâtiments municipaux 2 En

Plus en détail

LA POMPE À CHALEUR AU CŒUR DE VOTRE CONFORT. Association Française pour les Pompes A Chaleur

LA POMPE À CHALEUR AU CŒUR DE VOTRE CONFORT. Association Française pour les Pompes A Chaleur LA POMPE À CHALEUR AU CŒUR DE VOTRE CONFORT 1 UTILISONS L ÉNERGIE RENOUVELABLE DISPONIBLE À TOUT INSTANT DANS L EAU, L AIR ET LA TERRE UN PANEL REPRÉSENTATIF DE MEMBRES QUI SOMMES NOUS? L association regroupe

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION A LA FERME

ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION A LA FERME Schéma guide pour établir un cahier des charges d étude ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION A LA FERME DENOMINATION DE L'OPERATION Précisez Objet - Lieu Maître d ouvrage : Personne à contacter

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR

CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DE CHAUFFAGE URBAIN DE MASSY-ANTONY ANTONY CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR Chauffage URbain de Massy - Antony (CURMA) ZI de la Bonde

Plus en détail

SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE

SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE kw 9 12 14 16 Unités Extérieures s s L 200 / 300 200 / 300 200 / 300 200 / 300 Ballon ECS m 2 Panneaux Compatibles Ballon ECS Panneaux Solaires Fiable et très

Plus en détail

Projet BIOMASSE. Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie

Projet BIOMASSE. Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie Chauffage urbain Projet BIOMASSE Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie Diverses actions : réflexion sur un plan de déplacement d administration, diagnostic énergétique

Plus en détail

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche 1 SOMMAIRE 1 Moteur à gaz et cogénération 2 Application industrie et municipalities 3 Application centrales

Plus en détail

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus.

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus. les chaudières performantes Depuis 20 ans... hier... ++ Des chiffres révélateurs Le chauffage et la production d eau chaude représentent les deux tiers de la facture d énergie des ménages. Par ailleurs,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU

DOSSIER DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU U DOSSIER DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU COMMUNIQUÉ DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU

Plus en détail

DIMPLEX Plus de 30 ans d expérience et d innovation

DIMPLEX Plus de 30 ans d expérience et d innovation DIMPLEX Plus de 30 ans d expérience et d innovation ENGINEERING FOR TOMORROW DIMPLEX Plus de 30 ans d expérience et d innovation Depuis plus de 30 ans, DIMPLEX produit des systèmes de pompes à chaleur

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

Contribution à l enquête. publique SRCAE Ile de France. 19 septembre 2012 LE FIOUL DOMESTIQUE : UNE COMPOSANTE INCONTOURNABLE DU BOUQUET

Contribution à l enquête. publique SRCAE Ile de France. 19 septembre 2012 LE FIOUL DOMESTIQUE : UNE COMPOSANTE INCONTOURNABLE DU BOUQUET Contribution à l enquête publique SRCAE Ile de France 19 septembre 2012 LE FIOUL DOMESTIQUE : UNE COMPOSANTE INCONTOURNABLE DU BOUQUET ENERGETIQUE FRANÇAIS. Ignorer les progrès considérables des matériels

Plus en détail

Un duo performant. Pompe à chaleur hybride à gaz ROTEX

Un duo performant. Pompe à chaleur hybride à gaz ROTEX Pompe à chaleur hybride à gaz ROTEX a member o f D A IK IN group Un duo performant La nouvelle pompe à chaleur hybride à gaz HPU hybrid ROTEX sélectionne toujours automatiquement le mode de chauffage le

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

Associer énergie solaire et gaz naturel

Associer énergie solaire et gaz naturel Associer énergie solaire et gaz naturel Pourquoi associer l énergie solaire au gaz naturel? Si vous souhaitez équiper votre maison en privilégiant respect de l'environnement et économies d'énergie, alors

Plus en détail

Dossier de presse novembre 2015. Innovation. Micro-cogénération par pile à combustible. Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité...

Dossier de presse novembre 2015. Innovation. Micro-cogénération par pile à combustible. Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité... Dossier de presse novembre 2015 Innovation Micro-cogénération par pile à combustible Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité... Chauffage, eau chaude, électricité : le système 3 en 1

Plus en détail

il y a des économies dans l air!

il y a des économies dans l air! Avec les Pompes à Chaleur... il y a des économies dans l air! Jusqu à 70% d économies de chauffage (1) Crédit d impôt possible jusqu à 8 000 (1) et 5 fois moins d émissions de CO 2 (1) Chauffage & Climatisation

Plus en détail

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie La Roumanie se trouve au centre géographique de l Europe (dans le sud-ouest de l Europe centrale). Le pays compte 1,5 millions d

Plus en détail

Groupes électrogènes à gaz

Groupes électrogènes à gaz cat CG260 Groupes électrogènes à gaz Cat CG260 DES SOLUTIONS ÉNERGÉTIQUES PLUS INTELLIGENTES SECTEURS TERTIAIRE ET INDUSTRIEL Les centres de production industriels, les complexes de loisirs, les centres

Plus en détail

Résolution De Problème : Un sèche-linge sachant sécher!

Résolution De Problème : Un sèche-linge sachant sécher! 3ème Electricité Résolution De Problème : Un sèche-linge sachant sécher! DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Déroulement Compétences évaluées Remarques Initier les élèves de collège à la

Plus en détail

(3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm

(3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm Chaudières à bois (3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm Evolution des chaudières à bois La technique des chaudières à bois a beaucoup évolué ces dernières années. Rendement des

Plus en détail

La méthanisation agricole, une opportunité à saisir!

La méthanisation agricole, une opportunité à saisir! La méthanisation agricole, une opportunité à saisir! Instabilité des prix du marché, nouveaux projet PAC 20142020, baisse des revenus Face à tous ces constats, les exploitations agricoles cherchent à se

Plus en détail

Régulateurs de chauffage RVL 400 : pour une évolution durable de vos infrastructures.

Régulateurs de chauffage RVL 400 : pour une évolution durable de vos infrastructures. Régulateurs de chauffage RVL 400 : pour une évolution durable de vos infrastructures. Building Technologies 3 Nouvelle gamme RVL. Une ligne complète de quatre régulateurs, résolument tournée vers l efficacité

Plus en détail

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Le protocole de Kyoto: (1997) Réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le Facteur

Plus en détail

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif ÉTUDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE habitat collectif Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation ECS 1 er système centralisé de récupération d énergie sur VMC pour production d ECS Autres 20 % Chauffage 30 %

Plus en détail

LES CHAUDIÈRES BOIS EN IAA. N 59 LETTRE d info. Mot du Président : Janvier 2016

LES CHAUDIÈRES BOIS EN IAA. N 59 LETTRE d info. Mot du Président : Janvier 2016 ASSOCIATION RÉGIONALE DE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIES N 59 LETTRE d info Janvier 2016 LES CHAUDIÈRES BOIS Mot du Président : EN IAA Les Énergies Renouvelables (ou EnR) sont

Plus en détail

Campagne d information Gaz & éléctricité OSEZ COMPARER

Campagne d information Gaz & éléctricité OSEZ COMPARER Campagne d information Gaz & éléctricité OSEZ COMPARER FAQ Simulateur CWaPE FAQ SIMULATEUR «Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en

Plus en détail

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS DENOMINATION DE L'OPERATION : Maître d ouvrage : Personne à contacter : : Etude technique : Personne à contacter : : AILE cahier

Plus en détail

Chaudière à gaz haute efficacité CompactGas

Chaudière à gaz haute efficacité CompactGas Chaudière à gaz haute efficacité CompactGas Responsabilité énergétique et environnementale AluFer breveté pour un haut degré d'efficacité et des niveaux d'émission extrêmement bas. 1 CompactGas (1000-2800)

Plus en détail

FOUSSEMAGNE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Le témoignage du Maire de Foussemagne, Louis MASSIAS.

FOUSSEMAGNE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Le témoignage du Maire de Foussemagne, Louis MASSIAS. FOUSSEMAGNE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le témoignage du Maire de Foussemagne, Louis MASSIAS. 1 Présentation de Foussemagne Commune du Territoire de Belfort. 984 habitants 512 Ha Population jeune, plus

Plus en détail

>> La planète préservée

>> La planète préservée Alezio Eco-conception by Evolution P O M P E À C H A L E U R A I R / E A U EASYLIFE La performance en toute simplicité, c est dans l air! >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie

Plus en détail

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E.

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Syndicat Départemental d Électricité et d Énergies de Lot-et-Garonne 26 rue Diderot 47031 AGEN Cedex Tél : 05 53 77 65 00 Fax : 05 53 77 72 78 www.sdee47.fr

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ECONOMES EN ENERGIE

REGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ECONOMES EN ENERGIE REGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ECONOMES EN ENERGIE Pour réduire sa dépendance à la fois sur le plan énergétique et de l'approvisionnement en matières premières,

Plus en détail

Séminaire In-tech, INRIA, 19/05/04

Séminaire In-tech, INRIA, 19/05/04 Séminaire In-tech, INRIA, 19/05/04 Le traitement des déchets organiques par méthanisation : une opportunité énergétique? Olivier THEOBALD Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie Direction

Plus en détail

Contrôle périodique des installations de climatisation et de pompes à chaleur réversibles

Contrôle périodique des installations de climatisation et de pompes à chaleur réversibles Contrôle périodique des installations de climatisation et de pompes à chaleur réversibles Mardi 11 février 2014 Soizic BERNARD : Chef de service Performance HSE Simon LANDREAU : Ingénieur thermicien Principe

Plus en détail

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Vendredi 13 novembre 2015 Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Le réseau de chaleur de Mont-Saint-Aignan a été construit en 1959 afin de desservir principalement les bâtiments

Plus en détail

Efficacité énergétique des logements et solutions fioul domestique.

Efficacité énergétique des logements et solutions fioul domestique. D a n s l e c a d r e d u s a l o n E n e r g i e s E x p o Jeudi 23 septembre 2010 Dossier de presse Efficacité énergétique des logements et solutions fioul domestique. Présentation et lancement de l

Plus en détail

L AUTOCONSOMMATION PHOTOVOLTAIQUE INDUSTRIE TERTIAIRE DOMESTIQUE

L AUTOCONSOMMATION PHOTOVOLTAIQUE INDUSTRIE TERTIAIRE DOMESTIQUE L AUTOCONSOMMATION PHOTOVOLTAIQUE INDUSTRIE TERTIAIRE DOMESTIQUE Clément Brossard, Juin 2013 Solution intermédiaire entre l autonomie complète et la revente totale de la production solaire, l autoconsommation

Plus en détail

équipement agricole échangeurs à plaques Une technologie efficace

équipement agricole échangeurs à plaques Une technologie efficace équipement agricole échangeurs à plaques Une technologie efficace Le refroidissement du lait, une exigence de qualité Le refroidissement du lait est une étape déterminante pour la qualité du produit. Si

Plus en détail

Chauffage, isolation et ventilation écologiques

Chauffage, isolation et ventilation écologiques Chauffage, isolation et ventilation écologiques Paul de haut Deuxième édition 2011 Groupe Eyrolles 2007, 2011 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12998-4 PARTIE 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

Saint-Etienne Châteaucreux.

Saint-Etienne Châteaucreux. Saint-Etienne Châteaucreux. Un nouveau quartier au cœur naturellement chaleureux! Châteaucreux : quand tout un quartier fait le choix de l avenir. Projet ambitieux, le nouveau Châteaucreux a pour objectif

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic

Plus en détail

L autoconsommation Photovoltaïque 21 Juin 2013

L autoconsommation Photovoltaïque 21 Juin 2013 Solution intermédiaire entre l autonomie complète et la revente totale de la production solaire, l autoconsommation reste l utilisation la plus vertueuse de l énergie solaire photovoltaïque pour les infrastructures

Plus en détail

Présentation de la SCIC. acrene. Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale

Présentation de la SCIC. acrene. Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale Présentation de la SCIC acrene Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale La SCIC ACRENE : Une coopération d acteurs œuvrant pour la réduction

Plus en détail

Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009. Plan du dossier. Le contexte et la dynamique du solaire thermique

Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009. Plan du dossier. Le contexte et la dynamique du solaire thermique belen os Centre d essais et de recherche des systèmes solaires Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009 Plan du dossier Le contexte et la dynamique du solaire thermique BELENOS : l engagement de

Plus en détail

PRODUISEZ ET CONSOMMEZ VOTRE ENERGIE RENOUVELABLE

PRODUISEZ ET CONSOMMEZ VOTRE ENERGIE RENOUVELABLE PRODUISEZ ET CONSOMMEZ VOTRE ENERGIE RENOUVELABLE Silencieuse et performante Design et de petite taille Facile à installer www.eolie-energie.fr 100% FRANÇAISE, ECO-INNOVANTE ET FIABLE Née de l expertise

Plus en détail

30 %* >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie. >> La planète préservée. << easylife.dedietrich-thermique.

30 %* >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie. >> La planète préservée. << easylife.dedietrich-thermique. SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ 1 er septembre 2014 * sous conditions. Modification du Crédit d Impôt 30 %* En savoir plus sur dedietrich-thermique.fr Alezio Evolution P O M P E À

Plus en détail

[CERTIFICATION QUALITE EN 9100]

[CERTIFICATION QUALITE EN 9100] Certification EN9100 [CERTIFICATION QUALITE EN 9100] Demande d accompagnement sur une action collective «Certification qualité EN9100 porté par la filière Normandie AéroEspace. Contexte de la mission...

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins

Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins Le système Genèse du système Etablissements de santé, logements collectifs, hôtellerie, cuisines collectives, centres aquatiques

Plus en détail

CAD LE MOURET SÉANCE D INFORMATION

CAD LE MOURET SÉANCE D INFORMATION CAD LE MOURET SÉANCE D INFORMATION Pierre Papaux Responsable développement projets thermiques pierre.papaux@groupe-e.ch FOURNITURE DE CHALEUR: CAD LE MOURET Situation Eléments déclencheurs Proposition

Plus en détail

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions énergie Kezako che cosa è? C est quoi donc? Qué es? Was ist das??? Hablas ENERGIE? Do you speak ENERGIE?? Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions ? Management de l énergie L ISO 50001? SOMMAIRE

Plus en détail

L Energie Solaire Giordano au service des Applications Collectives

L Energie Solaire Giordano au service des Applications Collectives L Energie Solaire Giordano au service des Applications Collectives , expert en énergie solaire Un Industriel Français de renommée internationale Il y a plus de 30 ans, bien avant les préoccupations actuelles

Plus en détail

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Direction Recherche & Innovation Centre Recherche et Innovation Gaz & Énergies Nouvelles Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Quels équipements techniques

Plus en détail

CQPM AGENT DE MAINTENANCE D APPAREILS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (GAZ ET FIOUL) 420 heures

CQPM AGENT DE MAINTENANCE D APPAREILS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (GAZ ET FIOUL) 420 heures CQPM AGENT DE MAINTENANCE D APPAREILS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (GAZ ET FIOUL) 420 heures Objectif : L agent de maintenance assure la mise en service et la maintenance préventive

Plus en détail

Comment fonctionnent les panneaux photovoltaïques?

Comment fonctionnent les panneaux photovoltaïques? Comment fonctionnent les panneaux photovoltaïques? L effet photovoltaïque a été découvert en 1839 par Becquerel. Il s agit d un phénomène physique propre à certains matériaux appelés semi-conducteurs.

Plus en détail

Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie»

Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie» Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie» Retour d expérience avec Fondation KliK 24 novembre 2015 / L. Gacond Qui est Viteos? Viteos SA Distributeur multi-énergies actif dans

Plus en détail

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST «Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST Les dispositifs de soutien au développement des énergies renouvelables électriques Les dispositifs présents et futurs

Plus en détail

Avec les Témoignages de chefs d entreprise

Avec les Témoignages de chefs d entreprise Énergie : l économiser, la produire! Avec les Témoignages de chefs d entreprise Énergie : l économiser, la produire! I- Le contexte énergétique II- Les économies d énergie III- Produire de l énergie renouvelable

Plus en détail

Monsieur le Maire, Le gaz en réseau, du confort au quotidien. Alors dites oui au gaz en réseau!

Monsieur le Maire, Le gaz en réseau, du confort au quotidien. Alors dites oui au gaz en réseau! Monsieur le Maire, Le gaz en réseau, du confort au quotidien Le gaz propane permet d obtenir de l eau chaude en continu, de régler son chauffage au degré près ou encore de cuisiner comme un professionnel.

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE VOTRE PARTENAIRE DES CONFIGURATIONS ET DES PERFORMANCES OPTIMISÉES L ENGAGEMENT DURABLE DU CONSTRUCTEUR GÉPÉBUS, UNE DIVISION DE PVI

VOTRE PARTENAIRE VOTRE PARTENAIRE DES CONFIGURATIONS ET DES PERFORMANCES OPTIMISÉES L ENGAGEMENT DURABLE DU CONSTRUCTEUR GÉPÉBUS, UNE DIVISION DE PVI lesbus électriques VOTRE PARTENAIRE VOTRE PARTENAIRE Depuis plus de vingt ans, PVI conçoit et assemble en France des véhicules industriels électriques destinés aux marchés européens. Son haut degré d expertise

Plus en détail

Travaux réalisés et projets

Travaux réalisés et projets Travaux réalisés et projets Développement durable au Centre hospitalier de Rouffach Centre hospitalier de Rouffach 27 rue du 4 ème RSM BP 69-68250 Rouffach Tél : 03 89 78 70 70 - www.ch-rouffach.fr Dans

Plus en détail

Pompes à chaleur Vous y gagnez, la planète aussi. Des solutions pour économiser DE l énergie dans votre foyer. Indépendance.

Pompes à chaleur Vous y gagnez, la planète aussi. Des solutions pour économiser DE l énergie dans votre foyer. Indépendance. eau chaude énergies RENOUVEL ABLES chauffage Pompes à chaleur Vous y gagnez, la planète aussi Des solutions pour économiser DE l énergie dans votre foyer Indépendanc Indépendance Indépendan STIEBEL ELTRON.

Plus en détail

PROJET DE CHAUFFAGE A BOIS CHAUFFER LES MENINGES AVANT DE CHAUFFER LES LOCAUX

PROJET DE CHAUFFAGE A BOIS CHAUFFER LES MENINGES AVANT DE CHAUFFER LES LOCAUX PROJET DE CHAUFFAGE A BOIS CHAUFFER LES MENINGES AVANT DE CHAUFFER LES LOCAUX 1 Mise en place du projet Depuis plusieurs années, nous nous posons des questions sur les consommations d énergie dans les

Plus en détail

CHARTE CALPV. de qualité des installations photovoltaïques résidentielles en Nouvelle-Calédonie

CHARTE CALPV. de qualité des installations photovoltaïques résidentielles en Nouvelle-Calédonie 1. Un dispositif photovoltaïque à destination des particuliers Afin de répondre à la demande des particuliers souhaitant produire une partie de leur énergie électrique, les propriétaires titulaires d une

Plus en détail

L offre 2016 Transition Energétique

L offre 2016 Transition Energétique L offre 2016 Transition Energétique Les priorités d intervention de l ADEME Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Animation, aides à la décision, études de projets - Bâtiments : «Massification» de la rénovation

Plus en détail

Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie

Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie Intervenant - Fédération de la Plasturgie et des composites Intervenant - EDF Entreprises Intervenant - ACDI 1 Document : compléter

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la

Plus en détail

Efficacité Energétique Décret, arrêté, CSPE évitée

Efficacité Energétique Décret, arrêté, CSPE évitée Efficacité Energétique Décret, arrêté, CSPE évitée Direction des Systèmes Énergétiques Insulaires 5 juin 2013 1 2 - Efficacité Energétique SEI PROBLEMATIQUE PROBLEMATIQUE Du fait de la péréquation tarifaire,

Plus en détail

L efficacité énergétique dans le secteur des grandes cultures

L efficacité énergétique dans le secteur des grandes cultures L efficacité énergétique dans le secteur des grandes cultures Mars 2008 Cette fiche pratique, publiée à l intention des productrices et producteurs céréaliers, fournit des renseignements et des conseils

Plus en détail

Les bouquets sont classés par ordre croissant d ambition, sous les appellations suivantes : - premium - premium+ - medium - optimum

Les bouquets sont classés par ordre croissant d ambition, sous les appellations suivantes : - premium - premium+ - medium - optimum Présentation des s de travaux et des Gains en économies d énergie générés par la réalisation des travaux préconisés, en logement ancien de taille moyenne La définition de bouquets de travaux a pour objectif

Plus en détail

1. Références : (i) Pièce HQD-1, document 1, page 11 (ii) Pièce HQD-1, document 2, pages 3-8, 5-10 et 6-5

1. Références : (i) Pièce HQD-1, document 1, page 11 (ii) Pièce HQD-1, document 2, pages 3-8, 5-10 et 6-5 Page 1 de 6 DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 2 DE LA RÉGIE DE L ÉNERGIE (LA RÉGIE) ADRESSÉE À HYDRO-QUÉBEC DANS SES ACTIVITÉS DE DISTRIBUTION D ÉLECTRICITÉ (LE DISTRIBUTEUR) RELATIVE À LA DEMANDE D AUTORISATION

Plus en détail

PRESENTATION GROUPEMENT CALSOL ENERGIE FOURNISSEUR D ENERGIE D GEOTHERMIQUE BASSE TEMPERATURE. Présentation CALSOL ENERGIE- Janvier 2012

PRESENTATION GROUPEMENT CALSOL ENERGIE FOURNISSEUR D ENERGIE D GEOTHERMIQUE BASSE TEMPERATURE. Présentation CALSOL ENERGIE- Janvier 2012 PRESENTATION GROUPEMENT CALSOL ENERGIE FOURNISSEUR D ENERGIE D GEOTHERMIQUE BASSE TEMPERATURE La Géothermie basse température Sèche Profonde Les roches de la croûte terrestre génèrent une température naturelle

Plus en détail

Eau, Energie et Environnement

Eau, Energie et Environnement 0 LE CONTEXTE Très peu de formations associent actuellement les problématiques de l eau et de l énergie. Il s agit pourtant de deux domaines se situant aux interfaces entre activités humaines et leurs

Plus en détail

Bilan Gaz à Effet de Serre

Bilan Gaz à Effet de Serre Bilan Gaz à Effet de Serre Conformément à l article 75 De la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 Portant engagement national pour l environnement (ENE) - Centre Hospitalier de Novillars SYKAR environnement

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION I. Présentation de l action La Région Champagne-Ardenne propose depuis 2003, en collaboration avec l Ademe, un accompagnement technique et

Plus en détail

GT PLAN BATIMENT DURABLE «DU DIAGNOSTIC A L USAGE»

GT PLAN BATIMENT DURABLE «DU DIAGNOSTIC A L USAGE» GT PLAN BATIMENT DURABLE «DU DIAGNOSTIC A L USAGE» Contribution EDF 1. VOUS IDENTIFIER Structure : Electricité de France Direction Commerce Nom, Prénom : Chantal Degand Chef de département à la Direction

Plus en détail

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Lors de son discours du 14 janvier 214 1, le Président de la République Française, François Hollande, a souligné l intérêt d une coopération

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS) : conception et régulation

Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS) : conception et régulation Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS) : conception et régulation Bruxelles Environnement PRODUCTION DE CHALEUR: CARACTERISTIQUES DE SYSTEMES INNOVANTS Jonathan FRONHOFFS

Plus en détail

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013.

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013. production locale d énergies renouvelables Performance énergétique des bâtiments Sobriété des usagers Les hommes et les femmes de Cofely Services vous accompagnent dans la Transition Energétique Conception,

Plus en détail

COGEN CHALLENGE CAMPAGNE D INFORMATION SUR LA PETITE COGENERATION. Bulletin d information N 6 (Septembre 2006)

COGEN CHALLENGE CAMPAGNE D INFORMATION SUR LA PETITE COGENERATION. Bulletin d information N 6 (Septembre 2006) COGEN CHALLENGE CAMPAGNE D INFORMATION SUR LA PETITE COGENERATION Bulletin d information N 6 (Septembre 2006) Nous espérons que vous n avez pas trop souffert le mois dernier durant lequel vous avez été

Plus en détail

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN EN 2014, EDF A VERSÉ 22,5 MILLIONS D EUROS AU FONDS DE SOLIDARITÉ LOGEMENT, ET 195 000 FAMILLES ONT BÉNÉFICIÉ D UNE AIDE. 56 250 COLLECTIVITÉS CLIENTES D EDF 1 000 INTERLOCUTEURS A L ECOUTE 380 CONSEILLERS

Plus en détail

PETR Midi-Quercy. Puissance installée (MW) sur le territoire

PETR Midi-Quercy. Puissance installée (MW) sur le territoire PETR Midi-Quercy Synthèse Consommation d énergie finale Unité Résidentiel/tertiaire Industrie Transport routier Agriculture Total Territoire Ktep 36 4 40 nr 80 Territoire GWh 420 44 468 nr 933 Part de

Plus en détail