Objectif de la présentation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Objectif de la présentation"

Transcription

1 Amélioration des prestations énergétiques des centres sportifs et piscines La cogénération dans les piscines: Pourquoi, comment, et rentabilité d une cogénération Yves LEBBE Facilitateur en Cogénération pour RBC Bruxelles, le 4 mars 2010 Objectif de la présentation Répondre à 5 questions: 1. Qu est ce que la cogénération et pourquoi peut-elle être si intéressante? 2. Comment fait on de la cogénération? 3. Pourquoi une piscine est un bon candidat pour une cogénération? 4. Quelles sont les différentes étapes d un projet de cogénération? 5. Quelles sont les aides de la Région de Bruxelles-Capitale? 2 1

2 1. Définition de la cogénération La cogénération est la production combinée d électricité et de chaleur valorisée à partir d une même énergie primaire La µ-cogen? Si la puissance électrique < 50 kw é (selon Commission Européenne) La µ-cogen domestique: puissance électrique de 1 à 3 kwé 3 Principe de la cogénération Production électrique classique: 60% 5% 100% 35% 4 2

3 Principe de la cogénération Production de chaleur classique: rendement saisonnier de 90% 10% 100% 90% 5 Principe de la cogénération 12% 35% éléc 100% 53% therm 6 3

4 Pourquoi installer une unité de cogénération? Pour réaliser des économies d énergie primaire kwh kwh kwh kwh électricité Turbine Cogen Gaz Vapeur gaz naturel (55%) (35 % élec) Chaudière (53 % therm) chaleur gaz naturel (90 %) 343 pertes 986 Une économie de 643 kwh de gaz naturel (18 %)! 7 Pourquoi installer une unité de cogénération? Pour réaliser des économies d énergie primaire et financière kwh kwh kwh kwh électricité Turbine Cogen Gaz Vapeur gaz naturel (55%) (35 % élec) Chaudière (53 % therm) chaleur gaz naturel (90 %) 343 pertes kwh de gaz kwh d électricité Une économie de 643 kwh de gaz naturel (18 %)! 4 c / kwhgaz << 8 à 15 c / kwhé 8 4

5 Pourquoi installer une unité de cogénération? Pour réaliser des économies d énergie primaire, financière et de CO 2 Le cas d une cogénération au gaz naturel F CO2 = x = 620 kg CO 2 Coefficient d émission CO 2 : 217 kg CO 2 /MWh de gaz naturel E CO2 = x = 395 kg CO 2 kwh kwh kwh kwh Cogen gaz naturel (35 % élec) (53 % therm) électricité chaleur Turbine Gaz Vapeur (55%) Chaudière gaz naturel (90 %) pertes 986 Q CO2 = x = 365 kg CO Comment fait on de la cogénération? Récupération de la chaleur sur des technologies existantes de production d'électricité Groupes électrogènes (moteur à combustion interne) Turbines à gaz/biogaz/mazout (Turbines à vapeur moteur vapeur) Moteur Stirling (moteur à combustion externe) Pile à combustible Type de combustible : Combustibles fossiles : gaz, mazout, propane, charbon, Combustibles renouvelables : bois, biogaz, biodiesel, huiles, 10 5

6 Le moteur à combustion interne 99 kwh (11%) 487 kwh (53%) 327 kwh (36%) LA COGENERATION PAR 913 kwh (gaz naturel) 11 En réalité: Cogénération gaz à la piscine du Centre Sportif de Woluwé Saint-Pierre (Sibelga & Cofely Services) 12 6

7 En réalité: d autres exemples Cogen gaz - Sokratherm 120 kwé 215 kwth. Cogen gaz - Cogengreen 12 kwé 26 kwth Pourquoi une piscine est un bon candidat pour une cogénération? 3 critères important: 1. Les besoins en chaleur sont importants et constants. (bon profil journalier, hebdomadaire et mensuel) 2. Les besoins en électricité sont assez constants (bon profil journalier, hebdomadaire et mensuel,) 3. Reste à vérifier: la possibilité d intégration dans site: (place disponible, accès, raccordement, charge au sol, ) COGENcalc.xls Mais avant de commencer: avez-vous pensez à l URE? 14 7

8 Les limites de la cogénération Simultanéité des besoins d'électricité et chaleur mais possibilité de revendre l'électricité et/ou de stocker la chaleur Ne remplace pas totalement une chaudière classique mais la complète utilement Nécessite un investissement supplémentaire (p/r chaudière) mais qui peut être récupéré plus ou moins rapidement Nécessite un suivi plus régulier et plus coûteux (p/r chaudière) mais possibilité de sous-traiter (garanties, télé-monitoring, ) Les 6 étapes d un projet de cogénération 1 ière étape: l étude de pertinence: avec CogenCalc.xls 2 ème étape: l étude de faisabilité: par un bureau d étude. Indispensable permet de déterminer la puissance optimale de la cogen 3 ème étape: Recherche des primes à l investissement 4 ème étape: trouver la meilleure formule de financement 5 ème étape: l établissement d un cahier de charge 6 ème étape: évaluation des offres 16 8

9 4. L étude de faisabilité Connaître les besoins en chaleur et en électricité Calcul du dimensionnement: simulations avec CogenSim Etude de l intégration dans l installation existante, le raccordement hydraulique et électrique Etude de rentabilité: les économies escomptées Bilan énergétique et environnemental 17 Cogensim EUR Optimisation des cogénérateurs par puissance Années Certificats Verts * V.A.N Temps de retour * Certificats verts en sur toute la durée de vie du cogénérateur kwé 18 9

10 Caractéristiques techniques Cogénération au gaz naturel A charge nominale Puissance thermique 133 kw th Rendement thermique 54.5 % Puissance électrique 80 kw é Rendement électrique 32.8 % Puissance primaire 211 kw prim Sur l'année entière Rendement thermique moyen 54.6 % Rendement électrique moyen 32.1% Rendement global 86.6 % Durée de fonctionnement heures Production thermique nette kwh th /an Production électrique nette kwh é /an Consommation en combustible kwh prim /an Encombrement approximatif (L x l x h) 4 m x 1.2 m x 1.9 m Poids 3 tonnes 19 Bilan énergétique Situation "avant" cogénération (factures 2005) Consommation de gaz naturel kwh primaire PCI / an (avec 30% URE) Besoins net en chaleur kwhth / an (rendement de 85%) Consommation d'électricité kwh é / an (pointe 130 kw é ) Situation "après" cogénération (simulations) Consommation de gaz naturel des chaudières Consommation de gaz naturel de la cogénération Surconsommation de gaz naturel de la cogénération Production de chaleur par cogénération Production d'électricité par cogénération Auto-consommation de l'électricité produite Revente d électricité au réseau kwh primaire PCI / an kwh primaire PCI / an kwh primaire PCI / an kwh th / an kwh é / an kwh é / an (84 % des besoins) kwh é / an (13.2 % de la production) 20 10

11 Bilan environnemental Emissions de CO 2 évitées kg CO 2 / an Economie relative en CO % Nombre de certificat vert (1 CV = 217 kg CO 2 ) 375 CV / an Economie en énergie primaire kwh / an de gaz naturel Taux d'économie en énergie primaire 15.9 % 21 L investissement: Postes Montant [ HTVA] Module de cogénération complet (livré en container) Démontage de la chaudière existante Installation, raccordement et mise en service (10%) Frais de génie civil (ouverture dalle béton supports : 10%) Frais de l'étude finale (forfait de 7 %) Frais de connexion électrique (GRD : 7%) TOTAL Facteur de sur-investissement (imprévus) 10% TOTAL "tout compris" Montant des aides financières (20%) TOTAL net "tout compris"

12 Postes Montant [ HTVA/an] Gain électricité Gain vente d électricité Gain chaleur Gain certificats verts Dépense en combustible Dépense en entretien Gain annuel net Postes Valeurs Gain annuel /an Investissement net Temps de retour simple (TRS) 3.3 années Valeur actualisée nette des gains (VAN) /6 ans Les aides à la cogénération en Région Bruxelles-Capitale A. Subsides 1. Les primes Energie 2009 pour la cogénération 50% pour l étude de faisabilité (prime A2) 25% de l investissement pour une cogénération < 50 kwé et 20% pour une cogénération > 50 kwé (prime E2a) Attention: Pour les communes (bâtiments communaux): voir programme URE de Sibelga 2. Expansion économique pour les entreprises: 30%, 40%, ou 50% de l investissement en fonction de la taille de l entreprise (avec un plafond à et non cumulable avec 1.). Voir: et 3. Réduction d impôts (fédéral) pour investissements économiseur d'énergie: 15,5% à partir de l exercice d imposition 2010 (revenus 2009) 24 12

13 5. Les aides à la cogénération en Région Bruxelles-Capitale B. Les certificats vert But: encourager la production de l électricité verte (y compris la cogénération de qualité) en RBC Conditions d octroi: Installation certifiée par BRUGEL Réaliser une économie relative de C02>5% (par rapport à des installations de références) = cogénération de qualité Installation < 10 ans 1 CV par 217 kg de CO 2 économisé - pendant 10 ans Valorisation des certificats verts: Quota pour les fournisseurs d électricité : 2,5% en 2009* Pénalité: 100 Valeur du CV: environ *Evolution des quotas ,5% 2,75% 3% 3,25% 5. Les aides à la cogénération en Région Bruxelles-Capitale C. Les services du Facilitateur en Cogénération Une permanence téléphonique et tél: 0800/ et Guidances Appui aux porteurs de projets Supervision d étude de pertinence et/ou faisabilité Relecture de projets (études ou cahiers de charges) Primes, subsides, outils, Organisation de séminaires Aujourd hui : Séminaire spécifique traitant de la cogénération dans les piscines 25/02/2010 : Séminaire technique Optimiser son projet de cogénération Organisation d un appel à projet: 10 études de faisabilité gratuites 26 13

14 Vous trouvez tout sur: : brochure: Guide de la cogénération étude de pertinence outils: cogencalc.xls, cogenextrapolation.xls et cogensim documents: Potentiel de la cogénération, Acteurs de la cogénération, CD-Rom «cogénération», 27 Ce qu il faut retenir de l exposé Une cogénération de qualité bien dimensionnée permet de faire des économies de CO 2 Une cogénération de qualité est pratiquement toujours rentable, grâce au certificats verts (liés aux économies de CO 2 ) Vous pouvez vous-même réaliser une étude de pertinence Ensuite c est le travail d un bureau d étude spécialisé Etude de faisabilité subsidiable à 50%) Etablir un cahier de charge Un facilitateur à votre disposition pour vous guider 28 14

15 Merci pour votre attention. Questions? Yves Lebbe 0800/

Service du Facilitateur Bâtiment Durable

Service du Facilitateur Bâtiment Durable Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable La micro-cogénération pour le bâtiment Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Plan de l exposé: micro-cogénération > 1 kwé C est quoi la cogénération,

Plus en détail

Objectif de la présentation

Objectif de la présentation La cogénération: Principe Technologies disponible Certificats verts Aides Yves LEBBE Facilitateur en Cogénération pour la Région de Bruxelles Capitale Confédération Construction - Bruxelles le 4 novembre

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement La Cogénération dans le bâtiment durable Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Service du Facilitateur Bâtiment Durable Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

La cogénération et PAC

La cogénération et PAC Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable «Remplacement des chaudières dans les immeubles à appartements» La cogénération et PAC Yves LEBBE Spécialiste Cogénération 7 octobre 201

Plus en détail

La cogénération : base et principes.

La cogénération : base et principes. Cycle de formation de Responsable Énergie La cogénération : base et principes. Yves Lebbe Facilitateur en cogénération pour la Région Bruxelles Capitale WKK Facilitator voor het Brussels Hoofdstedelijk

Plus en détail

Energies nouvelles et cogénération

Energies nouvelles et cogénération Energies nouvelles et cogénération Quand protéger l environnement devient rentable Ismaël Daoud Facilitateur en Cogénération de la Région wallonne COGENSUD asbl & ICEDD asbl ExpoForum Solutions Energie

Plus en détail

Certificats verts et subsides en RBC appliqués à la cogénération

Certificats verts et subsides en RBC appliqués à la cogénération Formation pour responsables énergie dans le secteur tertiaire et logement collectif Certificats verts et subsides en RBC appliqués à la cogénération Baptiste Buxant, responsable certificats verts - IBGE

Plus en détail

dans les Règles de l'art

dans les Règles de l'art Toute l information l énergie (publications, services d aide, outils techniques, actualités, séminaires, aides financières, ) sur www.ibgebim.be Réaliser une étude de faisabilité d'une cogénération dans

Plus en détail

Facilitateur Energie et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise

Facilitateur Energie et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise Facilitateur Energie et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise Horia Bali Bruxelles, le 18 mars 2010 Aperçu des aides disponibles en RBC Les services du Facilitateur Energie

Plus en détail

Les outils à la disposition des porteurs de projet Instrumenten ter beschikking van de projectdragers

Les outils à la disposition des porteurs de projet Instrumenten ter beschikking van de projectdragers Les entreprises et les institutions à Bruxelles-Capitale ne manquent pas d énergie renouvelable! Geen tekort aan hernieuwbare energie voor de bedrijven en instellingen in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest!

Plus en détail

Qui sommes nous? PME de 12 personnes, Cogengreen est en pleine expansion avec une augmentation de CA de 30% par an depuis 2006.

Qui sommes nous? PME de 12 personnes, Cogengreen est en pleine expansion avec une augmentation de CA de 30% par an depuis 2006. Qui sommes nous? Fondée début 2005, Cogengreen fabrique et installe des unités de cogénération de 8 à 400 kw au gaz naturel, au fioul et à l huile végétale. Partenaire de la société allemande KW-Energietechnik

Plus en détail

Beci - Conférence Energie

Beci - Conférence Energie Beci - Conférence Energie Les Certificats Verts en Région de Bruxelles Capitale (RBC) 23/06/2010 Régis Lambert 1 Sommaire Principe des Certificats Verts Calcul du nombre de Certificats Verts Les Certificats

Plus en détail

La cogénération. Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie.

La cogénération. Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie. La cogénération Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie. URE? Utilisation Rationnelle de l Energie. Consommer mieux, consommons MOINS! Réduisons nos consommations d énergie (Electricité,

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Production renouvelable d'électricité pour logements de maximum 10 unités Gregory Neubourg APERe Objectif(s) de la présentation Connaitre les

Plus en détail

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche 1 SOMMAIRE 1 Moteur à gaz et cogénération 2 Application industrie et municipalities 3 Application centrales

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS) : conception et régulation

Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS) : conception et régulation Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS) : conception et régulation Bruxelles Environnement PRODUCTION DE CHALEUR: CARACTERISTIQUES DE SYSTEMES INNOVANTS Jonathan FRONHOFFS

Plus en détail

MICRO/MINI COGENERATIONS

MICRO/MINI COGENERATIONS MICRO/MINI COGENERATIONS Préconisations du Club Cogénération de l ATEE pour faire évoluer les contrats d obligation d achat actuels SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS VERSUS PUISSANCES/TECHNOLOGIES/CONTRATS

Plus en détail

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Pays d Armagnac Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Eauze 6 novembre 2013 1 De la forêt au radiateur 1. Un silo de stockage 2. Un système d extraction et de transfert du bois 3.

Plus en détail

Réseaux de chaleur, quel potentiel pour Bruxelles? Quel soutien régional? Bruxelles Environnement. Yves LEBBE

Réseaux de chaleur, quel potentiel pour Bruxelles? Quel soutien régional? Bruxelles Environnement. Yves LEBBE Réseaux de chaleur, quel potentiel pour Bruxelles? Bruxelles Environnement Quel soutien régional? Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Service du Facilitateur Bâtiment Durable Bruxelles Environnement soutient

Plus en détail

La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification?

La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification? La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification? Présentation réalisée dans le cadre du projet européen de recherche, de développement technologique et de démonstration

Plus en détail

La cogénération a de l avenir!

La cogénération a de l avenir! La cogénération a de l avenir! Produisez votre énergie! Vous avez besoin d électricité et de chaleur en permanence? Vous représentez une collectivité territoriale, vous gérez des logements, un établissement

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Devis de l installateur. Eléments à fournir

Devis de l installateur. Eléments à fournir Devis de l installateur Eléments à fournir ELEMENTS TECHNIQUES 1. Scénarios de développement d un projet En fonction des différents substrats organiques mobilisables pour l installation, l installateur

Plus en détail

Comment intégrer un grand système de production d énergie renouvelable dans votre établissement?

Comment intégrer un grand système de production d énergie renouvelable dans votre établissement? Comment intégrer un grand système de production d énergie renouvelable dans votre établissement? Copropriété La Sauvenière : 250m² de panneaux solaires thermiques combiné à une cogénération à l huile végétale

Plus en détail

la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance

la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE AVIS CD-7a16-CWaPE-158 concernant la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance

Plus en détail

Intégration accrue de production locale d énergie dans les réseaux

Intégration accrue de production locale d énergie dans les réseaux Commission wallonne pour l Energie Intégration accrue de production locale d énergie dans les réseaux Séminaire CMS DeBacker Bruxelles, Auditoire FEB, le 20 octobre 2010 Francis GHIGNY Président de la

Plus en détail

COUPLAGE CHALEUR-FORCE DÉFINITION ET PRINCIPAUX ENJEUX

COUPLAGE CHALEUR-FORCE DÉFINITION ET PRINCIPAUX ENJEUX COUPLAGE CHALEUR-FORCE DÉFINITION ET PRINCIPAUX ENJEUX Groupe E Entretec SA Route du Madelain 6 1753 Matran Définition Cogénération ou couplage chaleur-force (CCF): Production simultanée de chaleur et

Plus en détail

COGENERATION : appel d offres, comparaison et choix de l entrepreneur

COGENERATION : appel d offres, comparaison et choix de l entrepreneur A chaque établissement sa cogénération rentable! IBGE, 2009-10-08 COGENERATION : appel d offres, comparaison et choix de l entrepreneur Exemple du Palais de Justice de Bruxelles Régie des Bâtiments ir.

Plus en détail

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009 CAD La Chaux-de de-fonds Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 22 octobre 2009 Forum Greentech, Fribourg Présentation CAD Bref historique Liste des travaux réalisr alisés Résultats

Plus en détail

PRIME 17: CHAUDIERE A CONDENSATION

PRIME 17: CHAUDIERE A CONDENSATION PRIME 17: CHAUDIERE A CONDENSATION Bénéficient de la prime, tous les travaux d installation d une chaudière au gaz à condensation. Une liste de modèles de chaudières à condensation au gaz figure sur le

Plus en détail

CAD LE MOURET SÉANCE D INFORMATION

CAD LE MOURET SÉANCE D INFORMATION CAD LE MOURET SÉANCE D INFORMATION Pierre Papaux Responsable développement projets thermiques pierre.papaux@groupe-e.ch FOURNITURE DE CHALEUR: CAD LE MOURET Situation Eléments déclencheurs Proposition

Plus en détail

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 NOTICE EXPLICATIVE Facilitateur énergies renouvelables - grands systèmes Contact : Tél. 0800/85 775 (Menu 1 / sous menu 1 /

Plus en détail

PRIME 12 POMPE A CHALEUR

PRIME 12 POMPE A CHALEUR PRIME 12 POMPE A CHALEUR CONSTRUCTION NEUVE ET RENOVATION Un ménage bruxellois consacre en moyenne 55% de son budget énergie au chauffage. Ce poste occasionne donc des dépenses importantes et représente

Plus en détail

L expérience Energy line en Wallonie NICOLAS FRUY NAMUR, LE 3 JUIN 2010

L expérience Energy line en Wallonie NICOLAS FRUY NAMUR, LE 3 JUIN 2010 L expérience Energy line en Wallonie NICOLAS FRUY NAMUR, LE 3 JUIN 2010 Energy Line I. L électricité verte produite par des panneaux solaires photovoltaïques II. L électricité produite par la cogénération

Plus en détail

Autoconsommation photovoltaïque

Autoconsommation photovoltaïque Autoconsommation photovoltaïque André JOFFRE Energivie 25-10-2013 Autoconsommation 2 Évolution des prix d achat de l électricité réseau La fin des tarifs électriques réglementés est programmée pour 2015

Plus en détail

Installation d'une cogénération au gaz 230 kw th - 150 kw é

Installation d'une cogénération au gaz 230 kw th - 150 kw é Installation d'une cogénération au gaz 230 kw th - 150 kw é Dans un home pour personnes âgées ETUDE DE FAISABILITE Tâche réalisée par le Facilitateur en Cogénération de la Région de Bruxelles-Capitale

Plus en détail

Contrôle périodique des installations de climatisation et de pompes à chaleur réversibles

Contrôle périodique des installations de climatisation et de pompes à chaleur réversibles Contrôle périodique des installations de climatisation et de pompes à chaleur réversibles Mardi 11 février 2014 Soizic BERNARD : Chef de service Performance HSE Simon LANDREAU : Ingénieur thermicien Principe

Plus en détail

Forum aux éco-énergies et éco-constructions. - Comment rénover son habitation pour réduire ses factures - Produire de l électricité

Forum aux éco-énergies et éco-constructions. - Comment rénover son habitation pour réduire ses factures - Produire de l électricité Forum aux éco-énergies et éco-constructions 31 mars 2012 à Salles - Comment rénover son habitation pour réduire ses factures - Produire de l électricité CREAQ Julien COZIC Conseiller Info Energie 1 La

Plus en détail

Chauffage au bois supérieur à 70kW B1 2014. Bâtiment séparé:

Chauffage au bois supérieur à 70kW B1 2014. Bâtiment séparé: Formulaire de demande d'aide financière A retourner au Service de l'énergie et de l environnement, Rue du Tombet 24, 2034 Peseux, tél. 032 889 67 30 fax 032 889 60 60 1. Données générales Maître d'ouvrage

Plus en détail

Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain

Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain Séminaire Bâtiment Durable : Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain 27/03/2015 Bruxelles Environnement UNE TOITURE PLEINE D ENERGIE Jonathan FRONHOFFS, Spécialiste Energie Renouvelable Service

Plus en détail

3.) La préparation du biogaz

3.) La préparation du biogaz 3.) La préparation du biogaz Les principaux polluants et leurs effets nocifs Le soufre et ses composés (H 2 S notamment): Corrosion des équipements, dépôt sur les équipements Les condensats: Corrosion

Plus en détail

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST «Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST Les dispositifs de soutien au développement des énergies renouvelables électriques Les dispositifs présents et futurs

Plus en détail

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES 1 COMMENT JUGER DE LA RENTABILITE DE L INVESTISSEMENT? Est-il rentable d investir dans un système exploitant les énergies renouvelables dans son logement? L argent

Plus en détail

ÉVITEZ QUE VOTRE ENERGIE NE PARTE EN FUMÉE! DRIVE YOUR ENERGY 2015

ÉVITEZ QUE VOTRE ENERGIE NE PARTE EN FUMÉE! DRIVE YOUR ENERGY 2015 ÉVITEZ QUE VOTRE ENERGIE NE PARTE EN FUMÉE! DRIVE YOUR ENERGY 2015 CORETEC ENERGY DRIVE YOUR ENERGY Mission & Garantie NOTRE MISSION VOTRE COMPETITIVITE Améliorer la compétitivité de nos clients professionnels

Plus en détail

L efficacité énergétique dans l industrie française

L efficacité énergétique dans l industrie française L efficacité énergétique dans l industrie française 25 mars 2014 Frédéric STREIFF Service Entreprises & Eco-Technologies Direction Productions & Energies Durables L ADEME. Thématiques Déchets Énergie Transport

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES DE STRASBOURG A R C H I T E C T E S + I N G É. Equipements BBC - Innovations

INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES DE STRASBOURG A R C H I T E C T E S + I N G É. Equipements BBC - Innovations INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES DE STRASBOURG A R C H I T E C T E S + I N G É N I E U R S Equipements BBC - Innovations B. Flament Assises européennes BBC 25 juin 2010 Les points abordés Equipements

Plus en détail

PRIME 10 ISOLATION DES MURS EXTERIEURS

PRIME 10 ISOLATION DES MURS EXTERIEURS PRIME 10 ISOLATION DES MURS EXTERIEURS Après la toiture, c est souvent via les murs que les déperditions de chaleur les plus importantes sont constatées. L isolation des murs n étant pas facile à mettre

Plus en détail

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ER 03)

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ER 03) LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ER 03) 1 COMMENT JUGER DE LA RENTABILITE DE L INVESTISSEMENT? Est-il rentable d investir dans un système exploitant les énergies renouvelables dans votre logement?

Plus en détail

CHAUFFAGE AUX PELLETS TYPE SL-P

CHAUFFAGE AUX PELLETS TYPE SL-P CHAUFFAGE AUX PELLETS TYPE SL-P La manière la plus agréable pour chauffer au bois! CHAUFFER EN HARMO- NIE AVEC LA NATURE. Lors de la planification d un chauffage convenable pour sa maison individuelle,

Plus en détail

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif Charles-Emile HUBERT GDF SUEZ - Direction de la Recherche et de l'innovation - CRIGEN Février 2011 Cogénération, mini-cogénération,

Plus en détail

> Entreprise responsable

> Entreprise responsable > BATIMENT DURABLE Atelier 4C - Pour une ville attractive Luc JACQUET luc.jacquet@boostheat.com I + 33 6 79 13 46 31 Proje t Générateur de chaleur haute efficacité auto-fiancé pour la maison individuelle

Plus en détail

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith Le monitoring Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith André Servais, Stadtwerke St-Vith SITUATION DE DEPART 5 biens fonciers: o Puissance totale installée: o Consommation annuelle: 4.950 kw / 12 chaudières

Plus en détail

PRIME 21 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE POUR LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (ET D'EAU CHAUDE D'APPOINT POUR LE CHAUFFAGE CENTRAL DES LOCAUX)

PRIME 21 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE POUR LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (ET D'EAU CHAUDE D'APPOINT POUR LE CHAUFFAGE CENTRAL DES LOCAUX) PRIME 21 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE POUR LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (ET D'EAU CHAUDE D'APPOINT POUR LE CHAUFFAGE CENTRAL DES LOCAUX) Les capteurs solaires thermiques transforment la lumière du soleil

Plus en détail

LA MICRO COGENERATION A L INSA DE STRASBOURG

LA MICRO COGENERATION A L INSA DE STRASBOURG LA MICRO COGENERATION A L INSA DE STRASBOURG BOUVENOT Jean-Baptiste FLAMENT Bernard LATOUR Benjamin SIROUX Monica L équipe 1 professeur 5 Maîtres de conférence 3 doctorants Les moyens 1 plateforme technique

Plus en détail

GUIDE COGÉNÉRATION. Cogénération. Comment estimer la pertinence d une installation de cogénération. > pour les maîtres d ouvrage.

GUIDE COGÉNÉRATION. Cogénération. Comment estimer la pertinence d une installation de cogénération. > pour les maîtres d ouvrage. Cogénération > pour les maîtres d ouvrage GUIDE COGÉNÉRATION Comment estimer la pertinence d une installation de cogénération Version août 2009 Plus d infos : www.bruxellesenvironnement.be sous la rubrique

Plus en détail

L'évaluation de la production de l énergie électrique. Filière Ingénieur Électronique, Électrotechnique et Automatique.

L'évaluation de la production de l énergie électrique. Filière Ingénieur Électronique, Électrotechnique et Automatique. L'évaluation de la production de l énergie électrique Filière Ingénieur Électronique, Électrotechnique et Automatique. Plan du cours Définitions Unités de mesure Coefficients d'équivalence servant à comparer

Plus en détail

Comment bien rénover sa maison, optimiser son financement et obtenir des subventions

Comment bien rénover sa maison, optimiser son financement et obtenir des subventions Comment bien rénover sa maison, optimiser son financement et obtenir des subventions La rénovation thermique avec Ecobuilding Situation actuelle L opportunité de rénover maintenant Le programme Ecobuilding

Plus en détail

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Fabrice DERNY ICEDD Le Complexe Sportif du Blocry 3 ans 18 5 m² et 19 salles de sports (occupées de 9 à 23h 36 j/an) 9 terrains de tennis couverts (bulles)

Plus en détail

www.almig.de ECONOMIE D ENERGIE, REDUCTION DES FRAIS, MENAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT DE LA CHALEUR RÉCUPÉRATION

www.almig.de ECONOMIE D ENERGIE, REDUCTION DES FRAIS, MENAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT DE LA CHALEUR RÉCUPÉRATION www.almig.de ECONOMIE D ENERGIE, REDUCTION DES FRAIS, MENAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR 2 CHAQUE STATION D AIR COMPRIME OFFRE UN POTENTIEL D OPTIMISATION L alimentation rentable

Plus en détail

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Direction Recherche & Innovation Centre Recherche et Innovation Gaz & Énergies Nouvelles Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Quels équipements techniques

Plus en détail

Atelier CCI Midi Pyrénées LA GESTION DE L ENERGIE EN ENTREPRISE. 15 Janvier 2016 Guillaume CALMETTES Chef de projet

Atelier CCI Midi Pyrénées LA GESTION DE L ENERGIE EN ENTREPRISE. 15 Janvier 2016 Guillaume CALMETTES Chef de projet Atelier CCI Midi Pyrénées LA GESTION DE L ENERGIE EN ENTREPRISE 15 Janvier 2016 Guillaume CALMETTES Chef de projet 1 Ordre du jour La comptabilité énergétique en entreprise - Définition - Objectif / Enjeux

Plus en détail

L offre 2016 Transition Energétique

L offre 2016 Transition Energétique L offre 2016 Transition Energétique Les priorités d intervention de l ADEME Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Animation, aides à la décision, études de projets - Bâtiments : «Massification» de la rénovation

Plus en détail

COGEN CHALLENGE CAMPAGNE D INFORMATION SUR LA PETITE COGENERATION. Bulletin d information N 7 (octobre 2006)

COGEN CHALLENGE CAMPAGNE D INFORMATION SUR LA PETITE COGENERATION. Bulletin d information N 7 (octobre 2006) COGEN CHALLENGE CAMPAGNE D INFORMATION SUR LA PETITE COGENERATION Bulletin d information N 7 (octobre 2006) Bonne lecture! Votre équipe de Cogen Challenge TABLE DES MATIERES Introduction Le baromètre de

Plus en détail

LES CHAUDIÈRES BOIS EN IAA. N 59 LETTRE d info. Mot du Président : Janvier 2016

LES CHAUDIÈRES BOIS EN IAA. N 59 LETTRE d info. Mot du Président : Janvier 2016 ASSOCIATION RÉGIONALE DE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIES N 59 LETTRE d info Janvier 2016 LES CHAUDIÈRES BOIS Mot du Président : EN IAA Les Énergies Renouvelables (ou EnR) sont

Plus en détail

Soutiens offerts en Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie pour le secteur résidentiel-particuliers

Soutiens offerts en Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie pour le secteur résidentiel-particuliers Soutiens offerts en Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie pour le secteur résidentiel-particuliers Guillaume Amand Agence Bruxelloise de l Energie ABEA Confédération Construction Bruxelles-Capitale

Plus en détail

Etude de faisabilité : COGENERATION

Etude de faisabilité : COGENERATION Etude de faisabilité : COGENERATION Dans cette partie, nous analysons la pertinence d'une unité de cogénération en lieu et place de la solution actuellement prévue dans le projet, pour satisfaire les besoins

Plus en détail

Les autres énergies renouvelables

Les autres énergies renouvelables Quel avenir électrique pour la Suisse du XXI siècle? Les autres énergies renouvelables Prof. Andreas Zuberbühler Président du conseil scientifique de la SATW Sommaire Introduction Sources d électricité

Plus en détail

L expérience du Campus de Beaulieu

L expérience du Campus de Beaulieu Réunion ATEE La cogénération L expérience du Campus de Beaulieu Sommaire Les besoins du Campus de Beaulieu et le Projet de cogénération L outil: la turbine Mercury 50 : Caractéristiques et particularités

Plus en détail

Une installation photovoltaïque en tant que locataire

Une installation photovoltaïque en tant que locataire Une installation photovoltaïque en tant que locataire Analyse des différentes configurations pour l établissement d un plan d étapes nécessaires à l installation Suzanne Keignaert APERe - Gregory Neubourg

Plus en détail

Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie

Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie Intervenant - Fédération de la Plasturgie et des composites Intervenant - EDF Entreprises Intervenant - ACDI 1 Document : compléter

Plus en détail

Impacts environnementaux SOMMAIRE. 1. données de cadrage environnementales (électricité. des équipements, transport, bâtiments )

Impacts environnementaux SOMMAIRE. 1. données de cadrage environnementales (électricité. des équipements, transport, bâtiments ) 1 Impacts environnementaux SOMMAIRE 1. données de cadrage environnementales (électricité des équipements, transport, bâtiments ) 2. rapide comparaison bureau classique / télécentre / travail à domicile

Plus en détail

Méthodologie de réalisation d'un audit énergétique industriel réglementaire

Méthodologie de réalisation d'un audit énergétique industriel réglementaire Méthodologie de réalisation d'un audit énergétique industriel réglementaire La présente méthodologie s'inspire des normes NF EN 16247-1 et NF EN 16247-3. Transparence et indépendance de la SARL SENS 4

Plus en détail

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS DENOMINATION DE L'OPERATION : Maître d ouvrage : Personne à contacter : : Etude technique : Personne à contacter : : AILE cahier

Plus en détail

1 INTERET ET ELEMENTS D INTERPRETATION DE L INDICATEUR

1 INTERET ET ELEMENTS D INTERPRETATION DE L INDICATEUR Fiche méthodologique INDICATEUR : PRODUCTION D'ÉNERGIES RENOUVELABLES EN RÉGION BRUXELLOISE THEME : ENERGIE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES 1 INTERET ET ELEMENTS D INTERPRETATION DE L INDICATEUR Question posée

Plus en détail

N Objet Montant Plafond. Les investissements et études éligibles pour déterminer le montant de la prime sont :

N Objet Montant Plafond. Les investissements et études éligibles pour déterminer le montant de la prime sont : PRIME ÉNERGIE D3 ÉNERGIE ÉOLIENNE, HYDRO- ÉLECTRIQUE, COMBUSTIBLE BIOMASSE, GÉOTHERMIQUE (hors cogénération) (décision du 14 juillet 2011 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation

Plus en détail

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes 1/ Description de la personne morale concernée Raison sociale : CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONES ALPES

Plus en détail

Les Procédés de valorisation énergétique par Pyrolyse & Gazéification

Les Procédés de valorisation énergétique par Pyrolyse & Gazéification Les Procédés de valorisation énergétique par Pyrolyse & Gazéification par Gérard ANTONINI, Professeur des Universités (UTC) Congrès Européen ECO-TECHNOLOGIES pour le futur, Lille, Grand Palais, le 9 juin

Plus en détail

COGENERATION. La décision astucieuse!

COGENERATION. La décision astucieuse! Cogeneration Observatory and Dissemination Europe Pourquoi et comment une peut améliorer la profitabilité de votre entreprise et son efficacité énergétique? COGENERATION La décision astucieuse! Table des

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITÉ ET DÉMARCHES ADMINISTRATIVES

ETUDE DE FAISABILITÉ ET DÉMARCHES ADMINISTRATIVES ETUDE DE FAISABILITÉ ET DÉMARCHES ADMINISTRATIVES Réunion méthanisation CA d Alsace Marie PIERREVELCIN Avril 2014 be-terater.blogspot.com L étude de faisabilité : c est quoi? 2 Outil d aide à la décision

Plus en détail

Les consommations d énergie en entreprise, introduction. Club QSE / DD du 10 octobre 2013

Les consommations d énergie en entreprise, introduction. Club QSE / DD du 10 octobre 2013 Les consommations d énergie en entreprise, introduction Club QSE / DD du 10 octobre 2013 Plan de l intervention 1) Contexte et enjeux des économies d énergie 2) Rappel sur les aides financières aux entreprises

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

COMMANDER UN AUDIT SOLAIRE THERMIQUE

COMMANDER UN AUDIT SOLAIRE THERMIQUE Energie > Guide pour les maîtres d ouvrage COMMANDER UN AUDIT SOLAIRE THERMIQUE Points d'attention pour l'étude de faisabilité d'un grand système solaire thermique Version avril 2009 Plus d infos : www.bruxellesenvironnement.be

Plus en détail

Sanistage. Chauffe-eau pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire

Sanistage. Chauffe-eau pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire Sanistage Chauffe-eau pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire Sanistage chauffe-eau pompe à chaleur Système all in one pour bains et douches peu gourmand en énergie Le chauffe-eau Sanistage avec pompe

Plus en détail

Compétitivité énergétique des entreprises Usine du futur

Compétitivité énergétique des entreprises Usine du futur Appel à projets Compétitivité énergétique des entreprises 2016 Usine du futur 1 I. Contexte S inscrivant dans le cadre des 34 plans industriels et le développement de l Usine du Futur, le Conseil régional

Plus en détail

>> Modularité et facilité d intégration >> Un rendement d exploitation élevé >> Une large plage de puissance

>> Modularité et facilité d intégration >> Un rendement d exploitation élevé >> Une large plage de puissance SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ GTU C 220 GTU C 330 CHAUDIÈRE FIOUL AU SOL À CONDENSATION PROJECT **** La solution fi oul condensation pour le collectif >> Modularité et facilité d

Plus en détail

Rénovation en copropriété. Le contrat d exploitation 1 er décembre 2015

Rénovation en copropriété. Le contrat d exploitation 1 er décembre 2015 Rénovation en copropriété Le contrat d exploitation 1 er décembre 2015 Conseils gratuits et indépendants Info Energie Maitrise de l énergie, efficacité énergétique et énergies renouvelables ADIL 31 Juridiques

Plus en détail

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 -

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 - DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 - Contexte de la précédente D.S.P! 2001-2013 : fonctionnement sous

Plus en détail

Projet de chauffage à la biomasse

Projet de chauffage à la biomasse RETScreen International est un logiciel normalisé et intégré d'analyse de projets d'énergies renouvelables. Cet outil fournit une plateforme commune permettant à la fois l'aide à la décision et le renforcement

Plus en détail

ÉVALUATION DU CHAUFFAGE À L ÉLECTRICITÉ POUR LES SERRES

ÉVALUATION DU CHAUFFAGE À L ÉLECTRICITÉ POUR LES SERRES ÉVALUATION DU CHAUFFAGE À L ÉLECTRICITÉ POUR LES SERRES Présenté par: Guillaume Proulx-Gobeil, ing. Louis-Martin Dion, ing. Gobeil Dion & Associés inc. Journée provinciale en serriculture - (maraîchère

Plus en détail

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Contexte Augmentation des besoins énergétiques Incertitudes sur l approvisionnement

Plus en détail

Les logiques de la rénovation énergétique

Les logiques de la rénovation énergétique Le 7 novembre 2011 La rénovation énergétique des bâtiments Yquebeuf Les logiques de la rénovation énergétique Pierre LECOUTEY ( Conseiller en Energie Partagé Département de Seine Maritime Mission Projet

Plus en détail

30 %* >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie. >> La planète préservée. << easylife.dedietrich-thermique.

30 %* >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie. >> La planète préservée. << easylife.dedietrich-thermique. SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ 1 er septembre 2014 * sous conditions. Modification du Crédit d Impôt 30 %* En savoir plus sur dedietrich-thermique.fr Alezio Evolution P O M P E À

Plus en détail

La réglementation Chauffage PEB

La réglementation Chauffage PEB La réglementation Chauffage PEB Alain Beullens DPT Chauffage et Clim. PEB Avril 2014 Contexte général Bâtiments = 40% de la consommation énergétique! 2 Contexte général Région Bruxelles Capitale Selon

Plus en détail

La méthanisation agricole, une opportunité à saisir!

La méthanisation agricole, une opportunité à saisir! La méthanisation agricole, une opportunité à saisir! Instabilité des prix du marché, nouveaux projet PAC 20142020, baisse des revenus Face à tous ces constats, les exploitations agricoles cherchent à se

Plus en détail

Analyse du potentiel national pour l application de la cogénération à haut rendement

Analyse du potentiel national pour l application de la cogénération à haut rendement Analyse du potentiel national pour l application de la cogénération à haut rendement En application de l'article 6 de la directive 2004/8/CE de l'union européenne FR FR Sommaire INTRODUCTION...11 I. METHODOLOGIE

Plus en détail

>> >> >> Le confort qui préserve la nature. Énergie bois

>> >> >> Le confort qui préserve la nature. Énergie bois SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Énergie bois C H A U D I È R E À C O M B U S T I B L E S S O L I D E S ADVANCE Le confort qui préserve la nature >> >> >> Une ressource économique et

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L ÉNERGIE

LE MARCHÉ DE L ÉNERGIE LE MARCHÉ DE L ÉNERGIE Électricité Les Rencontres du SIEDS du 6 au 16 Octobre 2014 Présentation et Contexte Tarifs réglementés Électricité Les offres de marché Se préparer à la fin des tarifs réglementés

Plus en détail

Mission de courtier en certificats verts WEPION. 29 avril 2008. Mission de courtier en certificats verts

Mission de courtier en certificats verts WEPION. 29 avril 2008. Mission de courtier en certificats verts WEPION 29 avril 2008 Mission de courtage Elaboration d un contrat de courtage Réalisation d'une fiche technique sur les démarches administratives (CWaPE, du gestionnaire de réseau,, et sur la vente des

Plus en détail

Prime pour la Valorisation des Certificats d Economies d Energie :

Prime pour la Valorisation des Certificats d Economies d Energie : 04/06/2015 Prime pour la Valorisation des Certificats d Economies d Energie : Depuis le 15 janvier 2012, l acquisition de nos déstratificateurs vous permet de bénéficier d une prime pour la valorisation

Plus en détail

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Thomas Muller, Gaz de France Réseau Distribution Le 12 septembre 2007 Bâtiment et développement

Plus en détail