Un.5/6 LA lumière des étoiles évaluation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un.5/6 LA lumière des étoiles évaluation"

Transcription

1 Un.5/6 LA lumière des étoiles évaluation Classe : Nom : sujet A Note : appréciation: Question n 1 : Relier chaque spectre à la légende qui lui correspond : a. Spectre émis par une étoile rouge b. Spectre émis par une étoile bleue. c. Spectre d émission d un filament à 800 C. d. Spectre d émission d un filament à1500 C. e. Spectre d émission d un filament à 4000 C. f. Spectre d émission monochromatique. g. Spectre d émission d une vapeur de mercure. h. Spectre d absorption monochromatique. i. Spectre d absorption d une vapeur de mercure. j. Spectre d absorption d une vapeur d hydrogène b c a i e j f d h g Question n 2 : Une ampoule contient un gaz. Pour déterminer sa nature, on observe son spectre d émission : On dispose également des longueurs d onde en nm des principales raies d émission de trois gaz : Carbone : 476 nm ; 493 nm ; 505 nm ; 538 nm ; 601 nm ; 659 nm. Silicium : 410 nm ; 479 nm ; 494 nm ; 500 nm ; 540 nm ; 570 nm ; 577 nm ; 594 nm ; 614 nm ; 624 nm. Germanium : 422 nm ; 468 nm ; 519 nm ; 526 nm ; 551 nm ; 556 nm ; 561 nm ; 565 nm ; 570 nm ; 580 nm ; 655 nm. Étain : 452 nm ; 498 nm ; 517 nm ; 564 nm ; 575 nm ; 592 nm ; 597 nm ; 603 nm ; 606 nm ; 615 nm ; 631 nm ; 635 nm. Quel est le gaz contenu dans l ampoule (justifiez) : C est de l étain car on retrouve les bonnes raies au bon endroit ce qui n est pas le cas pour les autres.

2 Question n 3 : Quelles sont les longueurs d ondes des radiations visibles par l œil humain? Celles comprises entre 400 nm et 800 nm. La longueur d onde de la raie violette est-elle de 320 nm, 433 nm, 584 nm ou 930 nm? Justifiez : 320 nm est dans le domaine des U.V. et elle n est pas visible par l œil humain. 433 nm est certainement la bonne car le violet est dans un domaine où les longueurs d onde sont plus basses que pour la raie bleue qui ici est à 473,5 nm. La raie à 584 nm ne peut pas être la bonne pour la même raison. La raie à 930 nm n est pas visible par l œil humain puisqu elle fait partie du domaine I.R. Question n 4 : Ce document reproduit une partie du spectre d une étoile. L atome de magnésium présente un triplet caractéristique à 516,7 nm, 517,3 nm, 518,9 nm et une raie à 552 nm. De quel type est le spectre de l étoile? Justifiez : C est un spectre d absorption de raies (les raies sont noires). L étoile possède-t-elle une atmosphère? Justifiez : S il y avait que la photosphère, on aurait juste un spectre continu dû à un corps chaud. La chromosphère (atmosphère de l étoile) contient des gaz qui absorbent certaines raies. D où la présence de raies noires dans le spectre émis par l étoile. Y-a-t-il du magnésium dans l atmosphère de cette étoile? Justifiez : Il semble bien que oui. Le triplet 516,7 nm, 517,3 nm, 518,9 nm se trouve bien là et vers 552 nm il y a bien aussi une raie. Question n 5 : Chromosphère Etoile Rayon lumineux émis par l étoile Photosphère Complétez le schéma ci-dessus. Laquelle des deux expériences ci-dessous estelle représentative du principe de l émission de lumière par une étoile? 2.

3 Question n 5 : En route vers les étoiles Lu dans la Presse : «Les sondes Pionner et Voyager qui quittent actuellement le système solaire, mettront trente mille ans pour s éloigner de 3,9 années lumières, distance à l étoile la plus proche.» a) A quelle distance en km se situe l étoile la plus proche? La lumière parcourt km en 1 s. Dans 1 année, combien y a t-il de secondes? = s. Dans 3,9 al, il y a donc : s. Cela représente : km C'est-à-dire : 3, km. A quelle vitesse en km/h voyageront ces sondes? La sonde a parcouru 3, km en ans. On veut savoir combien la sonde parcourt de km en 1h. d = 3, km t sonde = ans = h = h ATTENTION à se mettre en heures!!!!!!!! Donc v = d/ t sonde = 3, / = km/h. Si dans ans, la sonde pouvait encore émettre des signaux radio, combien de temps mettraient-ils pour nous parvenir sur Terre? Les signaux radio voyageant à la vitesse de la lumière, ils mettront 3,9 ans!

4 Un.5/6 La lumière des étoiles évaluation Classe : Nom : sujet B Note : appréciation: Question n 1 : Relier chaque spectre à la légende qui lui correspond : a. Spectre émis par une étoile rouge b. Spectre émis par une étoile bleue. c. Spectre d émission d un filament à 800 C. d. Spectre d émission d un filament à1500 C. e. Spectre d émission d un filament à 4000 C. f. Spectre d émission monochromatique. g. Spectre d émission d une vapeur de mercure. h. Spectre d absorption monochromatique. i. Spectre d absorption d une vapeur de mercure. j. Spectre d absorption d une vapeur d hydrogène i c a f b j e d g h Question n 2 : Une ampoule contient un gaz. Pour déterminer sa nature, on observe son spectre d émission : On dispose également des longueurs d onde en nm des principales raies d émission de trois gaz : Carbone : 476 nm ; 493 nm ; 505 nm ; 538 nm ; 601 nm ; 659 nm. Silicium : 410 nm ; 479 nm ; 494 nm ; 500 nm ; 540 nm ; 570 nm ; 577 nm ; 594 nm ; 614 nm ; 624 nm. Germanium : 422 nm ; 468 nm ; 519 nm ; 526 nm ; 551 nm ; 556 nm ; 561 nm ; 565 nm ; 570 nm ; 580 nm ; 655 nm. Étain : 452 nm ; 498 nm ; 517 nm ; 564 nm ; 575 nm ; 592 nm ; 597 nm ; 603 nm ; 606 nm ; 615 nm ; 631 nm ; 635 nm. Quel est le gaz contenu dans l ampoule (justifiez) : C est de l étain car on retrouve les bonnes raies au bon endroit ce qui n est pas le cas pour les autres.

5 Question n 3 : Quelles sont les longueurs d ondes des radiations visibles par l œil humain? Celles comprises entre 400 nm et 800 nm. La longueur d onde de la raie verte est-elle de 320 nm, 433 nm, 584 nm ou 930 nm? Justifiez : 320 nm est dans le domaine des U.V. et elle n est pas visible par l œil humain. 433 nm n est pas la bonne car le rouge est dans un domaine où les longueurs d onde sont plus hautes que pour la raie bleue qui ici est à 473,5 nm. La raie à 584 nm est certainement la bonne pour la même raison. La raie à 930 nm n est pas visible par l œil humain puisqu elle fait partie du domaine I.R. Question n 4 : Ce document reproduit une partie du spectre d une étoile. L atome de magnésium présente un triplet caractéristique à 516,7 nm, 517,3 nm, 518,9 nm et une raie à 552 nm. De quel type est le spectre de l étoile? Justifiez : C est un spectre d absorption de raies (les raies sont noires). L étoile possède-t-elle une atmosphère? Justifiez : S il y avait que la photosphère, on aurait juste un spectre continu dû à un corps chaud. La chromosphère (atmosphère de l étoile) contient des gaz qui absorbent certaines raies. D où la présence de raies noires dans le spectre émis par l étoile. Y-a-t-il du magnésium dans l atmosphère de cette étoile? Justifiez : Il semble bien que oui. Le triplet 516,7 nm, 517,3 nm, 518,9 nm se trouve bien là et vers 552 nm il y a bien aussi une raie. Question n 5 : Chromosphère Etoile Rayon lumineux émis par l étoile Photosphère Complétez le schéma ci-dessus. Laquelle des deux expériences ci-dessous estelle représentative du principe de l émission de lumière par une étoile? A.

6 Question n 5 : En route vers les étoiles Lu dans la Presse : «Les sondes Pionner et Voyager qui quittent actuellement le système solaire, mettront trente deux mille ans pour s éloigner de 4,2 années lumières, distance à l étoile la plus proche.» A quelle distance en km se situe l étoile la plus proche? La lumière parcourt km en 1 s. Dans 1 année, combien y a t-il de secondes? = s. Dans 4,2 al, il y a donc : s. Cela représente : C'est-à-dire : 3, km km A quelle vitesse en km/h voyageront ces sondes? La sonde a parcouru 3, km en ans. On veut savoir combien la sonde parcourt de km en 1h. d = 3, km t sonde = ans = h = h ATTENTION à se mettre en heures!!!!!!!! Donc v = d/ t sonde = 3, / = km/h. Si dans ans, la sonde pouvait encore émettre des signaux radio, combien de temps mettraient-ils pour nous parvenir sur Terre? Les signaux radio voyageant à la vitesse de la lumière, ils mettront 4,2 ans!

obs.5 Sources de lumières colorées exercices

obs.5 Sources de lumières colorées exercices obs.5 Sources de lumières colorées exercices Savoir son cours Mots manquants Chaque radiation lumineuse peut être caractérisée par une grandeur appelée longueur d onde dans le vide. Les infrarouges ont

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique-chimie INTERPRETER LE SPECTRE DE LA LUMIERE EMISE PAR UNE ETOILE Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Notions et contenus Compétences

Plus en détail

Ouverture au monde quantique

Ouverture au monde quantique Ouverture au monde quantique I) QUELQUES RAPPELS 1) Force de gravitation et force électrique 2) Les ondes électromagnétiques a) Domaine des ondes électromagnétiques - les infrarouges (IR), de 800 à 1400

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 4. Lumière et couleur. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 4. Lumière et couleur. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. produit b. polychromatique c. longueur d onde d. supérieure e. trichromatique f. cônes g. thermique h. Wien 2. QCM a. peut être

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa - I. Limites de la mécanique de Newton : Au niveau macroscopique : un satellite peut graviter à une distance quelconque d un

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Correction ex feuille Etoiles-Spectres.

Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Exercice n 1 1 )Signification UV et IR UV : Ultraviolet (λ < 400 nm) IR : Infrarouge (λ > 800 nm) 2 )Domaines des longueurs d onde UV : 10 nm < λ < 400 nm IR : 800

Plus en détail

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Introduction : On ne peut ni aller sur les étoiles, ni envoyer directement des sondes pour les analyser, en revanche on les voit, ce qui signifie qu'on reçoit

Plus en détail

TP n 4 : Etude de sources de lumière Spectre de corps noir et loi de Wien

TP n 4 : Etude de sources de lumière Spectre de corps noir et loi de Wien TP n 4 : Etude de sources de lumière Spectre de corps noir et loi de Wien I. Etude de quelques sources de lumière Objectif : - Obtenir expérimentalement les spectres de quelques sources de lumière, et

Plus en détail

La couleur des étoiles (La loi de Wien)

La couleur des étoiles (La loi de Wien) FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 6 La couleur des étoiles (La loi de Wien) Type d'activité Activité documentaire et utilisation de TIC Notions et contenus du programme de 1 ère S Largeur

Plus en détail

Ouverture au monde quantique

Ouverture au monde quantique Ouverture au monde quantique I Les forces newtoniennes Les forces d interaction gravitationnelle et électrostatique ont une propriété commune : leur 1 valeur est proportionnelle à, où r représente la distance

Plus en détail

DST de Sciences physiques - 1ère S - 2h30. Nom / Prénom : Classe :

DST de Sciences physiques - 1ère S - 2h30. Nom / Prénom : Classe : Nom / Prénom : Classe : DST de Sciences physiques - 1ère S - 2h30 TELEPHONE INTERDIT CALCULATRICE AUTORISEE I- Les étoiles : Compétences : Lire un graphique - Effectuer un calcul - Raisonner - Argumenter

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS

LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS LA RT2012 Dans la performance thermique et lumineuse des parois vitrées, les fermetures et les stores jouent le rôle de régulateur des entrées et sorties

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

Année 2012-2013. DU Explorer et Comprendre l Univers Observatoire de Paris. Cours : Ondes et instruments chantal.balkowski@obspm.

Année 2012-2013. DU Explorer et Comprendre l Univers Observatoire de Paris. Cours : Ondes et instruments chantal.balkowski@obspm. février 2013 Année 2012-2013 DU Explorer et Comprendre l Univers Observatoire de Paris Cours : Ondes et instruments chantal.balkowski@obspm.fr Test de connaissances 1. Quelle est la caractéristique des

Plus en détail

Chapitre 16 : L atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique

Chapitre 16 : L atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique (1) (2) (3) (4) (5) (6) Classe de TS Partie D-chap 16 Chapitre 16 : L atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique Connaissances et savoir-faire exigibles : Connaître les expressions

Plus en détail

DS SCIENCES-PHYSIQUES. Premières 5-6-7 S. Mardi 10 novembre 2015

DS SCIENCES-PHYSIQUES. Premières 5-6-7 S. Mardi 10 novembre 2015 DS SCIENCES-PHYSIQUES Premières 5-6-7 S Mardi 10 novembre 2015 Sans moyen de communication Sans documents Calculatrice Autorisée Durée : 2 heures Bien lire le sujet avant de commencer car les 4 parties

Plus en détail

Les ondes. Chapitre V : Rayonnements électromagnétique

Les ondes. Chapitre V : Rayonnements électromagnétique Les ondes Chapitre V : Rayonnements électromagnétique Objectifs : Indiquer que l énergie associée au photon W = hv augmente avec la fréquence Présenter les sources de lumières naturelles et artificielles,

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 4 Les lampes au quotidien Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL,

Plus en détail

Activité Documentaire A01 Les rayonnements de l univers

Activité Documentaire A01 Les rayonnements de l univers Activité Documentaire A01 Les rayonnements de l univers Document 1: L'astronomie de l'invisible Les astronomes s'intéressent beaucoup aux rayonnements électromagnétiques appartenant aux domaines non visibles.

Plus en détail

Corrigés de la séance 16 Chap 27: Optique ondulatoire

Corrigés de la séance 16 Chap 27: Optique ondulatoire Corrigés de la séance 16 Chap 27: Optique ondulatoire Questions pour réfléchir : Q. p.10. Une onde de lumière naturelle tombe sur une vitre plate sous un angle de 5 o. Décrivez l état de polarisation du

Plus en détail

Titre : Introduction à la spectroscopie, les raies de Fraunhofer à portée de main

Titre : Introduction à la spectroscopie, les raies de Fraunhofer à portée de main P a g e 1 Titre : Description de l activité : Mieux appréhender l analyse de la lumière par spectroscopie. Situation déclenchante : La décomposition de la lumière par un prisme de verre est connue depuis

Plus en détail

I. Spectroscopie UV - visible

I. Spectroscopie UV - visible hap. A5 Spectres UV visible et I I. Spectroscopie UV - visible 1- ouleurs et solutions La lumière blanche contient toutes les radiations visibles dont les couleurs s'étendent du rouge au violet. - le vert

Plus en détail

Ondes sonores et ultrasonores - Corrigé. D après l oscillogramme, B reçoit le signal avec un décalage de 6,0 divisions par rapport à A.

Ondes sonores et ultrasonores - Corrigé. D après l oscillogramme, B reçoit le signal avec un décalage de 6,0 divisions par rapport à A. Ondes sonores et ultrasonores - Corrigé Partie A : Ondes ultrasonores. I. Mesure de la célérité des ultrasons dans l air. A. Première méthode : émetteur en mode «salves» 1. Détermination du retard τ avec

Plus en détail

Chapitre B1 : Comment effectuer un dosage par spectrophotométrie?

Chapitre B1 : Comment effectuer un dosage par spectrophotométrie? Chapitre B1 : Comment effectuer un dosage par spectrophotométrie? TP : La bouillie bordelaise : Dosage par étalonnage. Document 1 : la spectroscopie UV-visible Une espèce chimique est susceptible d interagir

Plus en détail

Complément : les gaz à effet de serre (GES)

Complément : les gaz à effet de serre (GES) Complément : les gaz à effet de serre (GES) n appel «gaz à effet de serre» un gaz dont les molécules absorbent une partie du spectre du rayonnement solaire réfléchi (dans le domaine des infrarouges) Pour

Plus en détail

Chapitre 4 - Lumière et couleur

Chapitre 4 - Lumière et couleur Choix pédagogiques Chapitre 4 - Lumière et couleur Manuel pages 64 à 77 Ce chapitre reprend les notions introduites au collège et en classe de seconde sur les sources de lumières monochromatiques et polychromatiques.

Plus en détail

Les sources de lumière.

Les sources de lumière. Les sources de lumière. 1. La lumière. La lumière fait partie des ondes électromagnétiques qui vont des rayons cosmiques aux ondes radar. Ces ondes se différencient par leur longueur d onde et par l énergie

Plus en détail

Le spectre électromagnétique

Le spectre électromagnétique Thème du programme : Observer Sous-thème : Sources de lumière colorée Spectres et niveaux d énergie Type d activité : Activité documentaire Conditions de mise en œuvre : (application, durée indicative

Plus en détail

I- Spectres UV-visible

I- Spectres UV-visible Objectif : Comprendre comment l étude de spectre donne des informations sur les composés chimiques. I- Spectres UV-visible 1. Activité 1 p 88 Matériel : B : un spectrophotomètre et ses cuves ; une solution

Plus en détail

TS1 - DST de Physique-Chimie 04/11/2013-2 h

TS1 - DST de Physique-Chimie 04/11/2013-2 h NOM : PRÉNOM : CLASSE : TS1 - DST de Physique-Chimie 04/11/2013-2 h COMPETENCES EVALUEES (A = acquis ; E = en cours d acquisition ; N = non acquis) Ex1 Ex2 Ex3 Rédiger et présenter son devoir. Restituer

Plus en détail

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE I LE PHENOMENE DE DISPERSION 1 Expérience 2 Observation La lumière émise par la source traverse le prisme, on observe sur l'écran le spectre de la lumière blanche.

Plus en détail

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome S'impliquer Elaborer et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité Compétence(s)

Plus en détail

Le filtre Calcium-K pour l imagerie solaire Par Howard L. Cohen, janvier 2014

Le filtre Calcium-K pour l imagerie solaire Par Howard L. Cohen, janvier 2014 Le filtre Calcium-K pour l imagerie solaire Par Howard L. Cohen, janvier 2014 Les très belles images du Soleil faites par Howard Eskildsen et que l on peut voir sur le site web du Alachua Astronomy Club

Plus en détail

Sources - Techniques de projection - Lentilles

Sources - Techniques de projection - Lentilles TPC2 TP - Sciences Physiques Sources - Techniques de projection - Lentilles Objectifs généraux de formation Formation disciplinaire - Capacités exigibles Caractériser une source lumineuse par son spectre.

Plus en détail

Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge

Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge Comment identifier la structure d une molécule à partir de ses différents spectres? Introduction : La spectroscopie est

Plus en détail

TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction

TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction Objectifs : Comprendre le principe de fonctionnement d un spectrophotomètre. Mettre en œuvre un protocole expérimental pour caractériser une espèce colorée.

Plus en détail

OBSERVER Couleurs et images Comment l œil fonctionne-t-il? D où vient la lumière colorée? Comment créer de la couleur?

OBSERVER Couleurs et images Comment l œil fonctionne-t-il? D où vient la lumière colorée? Comment créer de la couleur? OBSERVER Couleurs et images Comment l œil fonctionne-t-il? D où vient la lumière colorée? Comment créer de la couleur? Notions et contenus Compétences attendues Couleur, vision et image Couleur des objets.

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 I. Domaines d étude de ces deux techniques. Thème : Analyse spectrale. Partie : Spectroscopie Cours 9 : Spectroscopie I.R et R.M.N http://actions.maisondelachimie.com/outils_pedagogiques.html I.R. :

Plus en détail

2. La lumière, source d énergie de la photosynthèse est captée par la chlorophylle.

2. La lumière, source d énergie de la photosynthèse est captée par la chlorophylle. Hyp : la chlorophylle absorbe les photons de la lumière et convertit l énergie lumineuse pour permettre la photolyse de l eau et les oxydoréductions mises en évidence précédemment. 2. La lumière, source

Plus en détail

Spectroscopie UV - visible

Spectroscopie UV - visible Spectroscopie UV - visible ACTIVITES 6 Activité de découverte 2 : Spectre et couleur Le «vert malachite» est un colorant organique de synthèse. La teinte de ses solutions (document 1) ressemble à celle

Plus en détail

CHAPITRE 6 : SPECTROSCOPIE U.V. VISIBLE

CHAPITRE 6 : SPECTROSCOPIE U.V. VISIBLE CHAPITRE 6 : SPECTROSCOPIE U.V. VISIBLE Lycée International des Pontonniers Novembre 2015 I. Généralités 1. Spectre d absorption - Lorsqu elle traverse une substance autre que l air ou le vide, la lumière

Plus en détail

Activité expérimentale

Activité expérimentale STi2D STL Thème Santé Activité expérimentale Les dangers du laser pour les yeux THÈME du programme : SANTÉ Sous thème : prévention et soin. Type d activité : Activité documentaire (1,5h) Les dangers du

Plus en détail

TS II.3 Spectroscopie infrarouge Synthèse

TS II.3 Spectroscopie infrarouge Synthèse Spectroscopie infrarouge Sommaiire -I- Comment se présente un spectre IR? -----------------------------------2 -II- Quelles sont les informations apportées par un spectre IR? -----------------4 1. Spectre

Plus en détail

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses Etude expérimentale sur les interférences lumineuses La lumière est une onde électromagnétique. Deux ondes sont à même d interagir en se sommant. Dans certains cas particuliers, notamment pour deux rayons

Plus en détail

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie.

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. SPECTROSCOPIE I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. I Analyser la lumière. Que signifie analyser la lumière? Analyser la lumière

Plus en détail

Chapitre 5 - Réfraction et dispersion de la lumière

Chapitre 5 - Réfraction et dispersion de la lumière I. Réfraction de la lumière A. Mise en évidence expérimentale 1. Expérience 2. Observation - Dans l air et dans l eau, la lumière se propage en ligne droite. C est le phénomène de propagation rectiligne

Plus en détail

Notes du Monastère. Comment faire l ascension? Que verrait-il lors de l ascension? Que ressentirait-il? Comment en revenir?

Notes du Monastère. Comment faire l ascension? Que verrait-il lors de l ascension? Que ressentirait-il? Comment en revenir? Nom : gr : Notes du Monastère L image du bas illustre très bien ce que cherchait à découvrir Frère Bennig. À cette époque, on voyait le ciel comme une voûte sur laquelle le soleil, les étoiles et les planètes

Plus en détail

Chapitre 1 : (Cours) Ondes et particules, supports d information

Chapitre 1 : (Cours) Ondes et particules, supports d information Chapitre 1 : (Cours) Ondes et particules, supports d information Depuis plus d un siècle, les scientifiques étudient les rayonnements invisibles provenant de l Univers. C est ainsi que l on a pu mieux

Plus en détail

Transmission de l énergie solaire au travers de l atmosphère. Spectres d absorption. Appauvrissement du rayonnement

Transmission de l énergie solaire au travers de l atmosphère. Spectres d absorption. Appauvrissement du rayonnement Transmission de l énergie solaire au travers de l atmosphère Réception du rayonnement solaire à la limite de l atmosphère Processus d appauvrissent du rayonnement solaire par les différentes couches atmosphérique

Plus en détail

Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs

Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs 17 POLYNÉSIE FRANÇAISE JUIN 2006 PARTIE I 13 POINTS Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs Document 1 Les tribulations d un sirop Trois phénomènes se combinent pour expliquer la couleur

Plus en détail

Verre et contrôle solaire

Verre et contrôle solaire Verre et contrôle solaire 2004 1 INTRODUCTION... 2 2 LE RAYONNEMENT ÉLECTROMAGNÉTIQUE... 3 2.1 LES DIFFÉRENTS TYPES DE RAYONNEMENTS... 3 2.2 LE SPECTRE SOLAIRE... 4 3 FACTEURS ÉNERGÉTIQUES ET LUMINEUX...

Plus en détail

La lessive qui lave plus blanc que blanc

La lessive qui lave plus blanc que blanc La lessive qui lave plus blanc que blanc Antoine ÉLOI, antoine.eloi@ens.fr Vendredi 5 Mars 1 Intéraction Matière Rayonnement Le Rayonnement visible : Chaque couleur est caractérisée par une longueur d

Plus en détail

Si la source se rapproche alors v<0 Donc λ- λo <0. La longueur d onde perçue est donc plus petite que si la source était immobile

Si la source se rapproche alors v<0 Donc λ- λo <0. La longueur d onde perçue est donc plus petite que si la source était immobile Red shift or blue shift, that is the question. a) Quand une source d onde se rapproche d un observateur immobile, la longueur d onde λ perçue par l observateur est-elle plus grande ou plus petite que λo

Plus en détail

Pour stocker davantage d'informations sur un disque, les scientifiques travaillent sur la mise au point d'un laser ultra violet.

Pour stocker davantage d'informations sur un disque, les scientifiques travaillent sur la mise au point d'un laser ultra violet. nom : TS 6 CONTRÔLE DE SCIENCES PHYSIQUES 14/11/11 Lors de la correction il sera tenu compte de la présentation et de la rédaction de la copie Les réponses seront justifiées et données sous forme littérale

Plus en détail

Optique géométrique et physique

Optique géométrique et physique J.Hormière / 2 Optique géométrique et physique I Un objectif de distance focale f 320 mm est constitué par un doublet (L, L 2 ) de formule 8, 5, 4 (f 8a, e 5a, f 2 4a). La lumière rencontre d abord la

Plus en détail

Images de l Univers, l Univers en images 1

Images de l Univers, l Univers en images 1 Images de l Univers, l Univers en images 1 L astronomie est une des sciences les plus anciennes, et probablement une des plus populaires. Ce qui fait sa renommée, ce sont notamment les superbes images

Plus en détail

La spectrophotométrie

La spectrophotométrie Chapitre 2 Document de cours La spectrophotométrie 1 Comment interpréter la couleur d une solution? 1.1 Décomposition de la lumière blanche En 1666, Isaac Newton réalise une expérience cruciale sur la

Plus en détail

La lumière : de la torche à la LED

La lumière : de la torche à la LED La lumière : de la torche à la LED bruno.vinouze@telecom-bretagne.eu Page 1 Définition de la lumière Il y a 2 théories pour décrire la lumière : Théorie ondulatoire (les ondes qui vibrent) Théorie corpusculaire

Plus en détail

Concours de recrutement de professeurs des écoles Exemple de sujet : épreuve écrite de mathématiques

Concours de recrutement de professeurs des écoles Exemple de sujet : épreuve écrite de mathématiques Concours de recrutement de professeurs des écoles Exemple de sujet : épreuve écrite de mathématiques À compter de la session 2014, les épreuves du concours sont modifiées. L arrêté du 19 avril 2013, publié

Plus en détail

Corrigé 9 Les spectres lumineux 9.1 Filament d une lampe de poche

Corrigé 9 Les spectres lumineux 9.1 Filament d une lampe de poche 1/ 1/ b moins chaud que c, 1/ b moins chaud que c, que a, 1/ b moins chaud que c, que a, que e, 2/ 2/ d moins usée que e, 2/ d moins usée que e, que a, 2/ d moins usée que e, que a, que c, 2/ d moins

Plus en détail

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 12 : Lumière d étoile p1/6 CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse

Plus en détail

1) Sources de lumières

1) Sources de lumières TP COURS OPTIQUE GEOMETRIQUE Lycée F.BUISSON PTSI CONNAISSANCE DE BASES EN OPTIQUE GEOMETRIQUE 1) Sources de lumières 1-1) Sources à spectre de raies ou spectre discontinu Ces sources émettent un spectre

Plus en détail

Spectres UV-visible IR

Spectres UV-visible IR Spectres UV-visible IR I. Molécules organiques VOIR TP II. Spectroscopie d absorption 1. Spectroscopie UV-visible a. Principe Dans un spectrophotomètre, on fait passer une radiation électromagnétique à

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

AP7 SPECTROSCOPIE UV-VISIBLE :

AP7 SPECTROSCOPIE UV-VISIBLE : P7 SPETROSOPIE UV-VISILE : Données : Spectre de la lumière blanche : (ci-contre) ercle chromatique : (ci-contre) Deux couleurs diamétralement opposées sont complémentaires. Loi de eer-lambert : Soit une

Plus en détail

Collège CHARLET - REMIREMONT Epreuve commune 2007/2008

Collège CHARLET - REMIREMONT Epreuve commune 2007/2008 Collège CHARLET - REMIREMONT Epreuve commune 2007/2008 N d anonymat : SCIENCES PHYSIQUES Classe de 4 ème Durée : 1 heure Calculatrice autorisée ΟΛΥΜΠΙΚΟΑ ΣΥΜΒΟΛΟΑ (Symboles olympiques) Première partie

Plus en détail

I.M.A Institut de Maintenance Aéronautique Rue Marcel Issartier 33700 MERIGNAC. Propriétés de l atmosphère et aéronautique

I.M.A Institut de Maintenance Aéronautique Rue Marcel Issartier 33700 MERIGNAC. Propriétés de l atmosphère et aéronautique I.M.A Institut de Maintenance Aéronautique Rue Marcel Issartier 33700 MERIGNAC Propriétés de l atmosphère et aéronautique Janvier 2007 O.LOSEILLE Plan du cours I. Atmosphère réelle I.1 Chimiquement I.2

Plus en détail

DES ÉTOILES AU LYCÉE

DES ÉTOILES AU LYCÉE DES ÉTOILES AU LYCÉE Dossier pédagogique Le planétarium mobile Pour les élèves de seconde Jardin des Sciences 12 rue de l Université - 67000 Strasbourg http://jardin-sciences.unistra.fr CONTACT RÉSERVATION

Plus en détail

Document 2 : radar Doppler météorologique

Document 2 : radar Doppler météorologique EXERCICE I : Comment prévoir la météo, faire de la musique, calculer l âge de l univers et caractériser des planètes grâce à l EFFET DOPPLER 12 points Document 1 : l effet Doppler Document 2 : radar Doppler

Plus en détail

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés)

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Exercice 6 page 40 1. Au niveau de la rétine de l œil humain, on trouve des cellules nerveuses en cônes et en bâtonnets. Ce sont les cellules en cônes

Plus en détail

1 STI2D. LUMIERE et ECLAIRAGE. Enseignement Spécifique : Option Energies et Environnement. Lycé. Cours. 1- Comprendre la lumière

1 STI2D. LUMIERE et ECLAIRAGE. Enseignement Spécifique : Option Energies et Environnement. Lycé. Cours. 1- Comprendre la lumière 1 STI2D Lycé Vauvenargues LUMIERE et ECLAIRAGE Enseignement Spécifique : Option Energies et Environnement Cours 1- Comprendre la lumière D où vient la lumière? d un rayonnement. Tout corps solide, liquide

Plus en détail

D où viennent les couleurs de l arc en ciel?

D où viennent les couleurs de l arc en ciel? Matériel : Lampe lumière blanche, prisme, lentille convergente, moteur, disque de Newton. Playmobil de différentes couleurs, lampe et filtres colorés. D où viennent les couleurs de l arc en ciel? 1. Observations

Plus en détail

L observation spatiale pour l étude du climat

L observation spatiale pour l étude du climat L observation spatiale pour l étude du climat François-Marie Bréon Laboratoire des Sciences du Climat et de l'environnement CEA/DSM/LSCE Institut Pierre Simon Laplace Merci au CEA à la NASA et CNES, CNRS,

Plus en détail

Le Soleil Les étoiles

Le Soleil Les étoiles Le Soleil Les étoiles Le soleil est une étoile paramètres: Rayon: 695997 km ~ 109 rayons terrestres Masse: 1.989 10 30 kg ~ 333000 masses terrestres Luminosité: 3.826 10 26 W Température de surface: 5770

Plus en détail

Techniques d analyses d œuvres d art

Techniques d analyses d œuvres d art Rappels : Pour espérer réussir à faire une conversion il est indispensable de connaître le tableau de multiples et sous multiples suivant : Gm Mm km m mm µm nm Pour convertir des centimètres en kilomètres,

Plus en détail

Cours de physique appliqué Terminale STI électronique epix@fr.st. L optique (Chap 3)

Cours de physique appliqué Terminale STI électronique epix@fr.st. L optique (Chap 3) L optique (Chap 3)! Révisé et compris! Chapitre à retravaillé! Chapitre incompris 1. La lumière : La lumière est une onde électromagnétique, caractérisé par sa fréquence f. Les ondes électromagnétiques

Plus en détail

obs.4 Couleur et quantité de matière exercices

obs.4 Couleur et quantité de matière exercices obs.4 Couleur et quantité de matière exercices Savoir son cours Mots manquants Une solution colorée se comporte comme un filtre coloré. La grandeur permettant d évaluer l intensité de la lumière absorbée

Plus en détail

RADIOGRAPHIE. Problème. m e = 9,1.10-31 kg = 5,5.10-4 u. 1 ev = 1,6.10-19 J 1 u = 931,5 MeV.c -2

RADIOGRAPHIE. Problème. m e = 9,1.10-31 kg = 5,5.10-4 u. 1 ev = 1,6.10-19 J 1 u = 931,5 MeV.c -2 RADIOGRAPHIE Problème Données : constante de Planck : h = 6,62.10-34 J.s masse de l électron : m e = 9,1.10-31 kg = 5,5.10-4 u charge élémentaire : e = 1,6.10-19 C célérité de la lumière dans le vide :

Plus en détail

Les ampoules à LED CORRESPONDANCE LUMEN<> WATT

Les ampoules à LED CORRESPONDANCE LUMEN<> WATT Les ampoules à LED CORRESPONDANCE LUMEN WATT Le lumen est l unité de mesure du flux lumineux d un éclairage. Son symbole sur les boîtes d ampoules est : lm. Exemple : 400 lm. C est désormais le critère

Plus en détail

La lumière des étoiles

La lumière des étoiles La lumière des étoiles Quelles informations peut-on obtenir en analysant la lumière venant des étoiles? 1) Lumière monochromatique et lumière polychromatique T.P. : décomposition de la lumière émise par

Plus en détail

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS 1. COMMENT DECOMPOSER LA LUMIERE? Newton, dès 1766, réussit à décomposer la lumière solaire avec un prisme : Placer la légende sur le schéma : lumière blanche, écran,

Plus en détail

Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR)

Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR) Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR) 1 Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR) Pour déterminer la formule développée d une molécule, on peut utiliser diverses méthodes : Des méthodes chimiques

Plus en détail

Chapitre II SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE

Chapitre II SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE Chapitre II SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE I - DOMAINE UV-VISIBLE Le domaine UV-visible s'étend environ de 800 à 10 nm. visible : 800 nm (rouge) - 400 nm (indigo) proche-uv : 400 nm - 200

Plus en détail

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert Séance n 2 Couleur des objets Une couleur spectrale correspond à une lumière dont le spectre ne présente qu une seule couleur. Il existe 6 couleurs spectrales : rouge, orangé, jaune, vert, bleu, violet.

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

SOURCES ET INTENSITÉ LUMINEUSES

SOURCES ET INTENSITÉ LUMINEUSES Ch. O1 : Sources et intensité lumineuses 1 C H A P I T R E 1 SOURCES ET INTENSITÉ LUMINEUSES 1. MODELE SCALAIRE DE LA LUMIERE 1.1. Amplitude et intensité lumineuses La lumière possède un double aspect

Plus en détail

Complément - Chapitre 5 Spectroscopie

Complément - Chapitre 5 Spectroscopie Complément - Chapitre 5 Spectroscopie Spectroscopie dans l ultraviolet et le visible La région du visible du spectre électromagnétique correspond à la lumière dont les longueurs d onde varient environ

Plus en détail

Spectrophotométrie d absorption. http://www.youtube.com/watch?v=ximapwz5wsi

Spectrophotométrie d absorption. http://www.youtube.com/watch?v=ximapwz5wsi Spectrophotométrie d absorption http://www.youtube.com/watch?v=ximapwz5wsi Spectrophotométrie Usage de la lumière pour mesurer une concentration Basée sur l absorption des radiations lumineuses L absorption

Plus en détail

C - La lumière : sources et propagation rectiligne

C - La lumière : sources et propagation rectiligne C - La lumière : sources et propagation rectiligne La propagation rectiligne, élément nouveau par rapport l école primaire, est un excellent moyen pour introduire la notion de modèle avec le rayon lumineux.

Plus en détail

Le rayonnement thermique est un rayonnement électromagnétique émis par un corps dense qui dépend de sa température.

Le rayonnement thermique est un rayonnement électromagnétique émis par un corps dense qui dépend de sa température. Chapitre 1 : Ondes et particules, support d information Sources de rayonnements doc 1 : le rayonnement électromagnétique. Le Soleil, comme tous les corps célestes, émet des rayonnements électromagnétiques

Plus en détail

Doc 3 transferts thermiques

Doc 3 transferts thermiques Activité Documentaire Transferts d énergie entre systèmes macroscopiques Doc 1 Du microscopique au macroscopique La description de la matière peut être faite au niveau microscopique ou au niveau macroscopique.

Plus en détail

Table Des Matières. 1 - Les semi-conducteurs 4. 1.1 Conducteurs électriques...4. 1.2 Les semi-conducteurs...5. 1.3 La jonction PN...

Table Des Matières. 1 - Les semi-conducteurs 4. 1.1 Conducteurs électriques...4. 1.2 Les semi-conducteurs...5. 1.3 La jonction PN... TP Matériaux Table Des Matières 1 - Les semi-conducteurs 4 1.1 Conducteurs électriques...4 1.2 Les semi-conducteurs...5 1.3 La jonction PN...6 1.4 Les cellules photoélectriques...7 1.5 TP semi-conducteurs...9

Plus en détail

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche?

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? Introduction de dossier : Newton, dans sa vision de la blancheur de la lumière solaire résultant de toutes les 3 couleurs primaire

Plus en détail

Les télécommunications par ondes hertziennes datent d un peu plus d un siècle :

Les télécommunications par ondes hertziennes datent d un peu plus d un siècle : Un peu d Histoire Les télécommunications par ondes hertziennes datent d un peu plus d un siècle : 1831 : Découverte de l induction par Michael Faraday (1791 1867) : Production d effets électriques à distance

Plus en détail