MARATHON PRO BONO HEC FORMATION PRO BONO S INITIER AU MICROCREDIT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MARATHON PRO BONO HEC FORMATION PRO BONO S INITIER AU MICROCREDIT"

Transcription

1 MARATHON PRO BONO HEC FORMATION PRO BONO S INITIER AU MICROCREDIT Pour plus d informations, visitez

2 Préambule Ce contenu pédagogique est destiné aux petites associations qui souhaitent démarrer ou développer une activité de microcrédit. Il s adresse aussi à tous les curieux qui ont envie de connaître les fondamentaux et les grands enjeux du microcrédit. Nous tenons à remercier Société Générale pour son soutien humain et financier.

3 SOMMAIRE Introduction : qu'est-ce que le microcrédit? Fondements et résultats qualitatifs Fonctionnement et chiffres clés Enjeux

4 SOMMAIRE Introduction : qu'est-ce que le microcrédit? Fondements et résultats qualitatifs Fonctionnement et chiffres clés Enjeux

5 Introduction : Qu est-ce que le micro-crédit? Le microcrédit, un service financier Le microcrédit est un crédit de faible montant, avec intérêt, accordé à des personnes à faible revenu qui n ont pas accès aux services financiers classiques et n ont pas d activité salariée régulière. Le microcrédit permet ainsi aux populations non bancarisées de créer ou développer une activité génératrice de revenus, et contribue ainsi à faire sortir ces personnes de la pauvreté. Le microcrédit doit être couplé à d autres dispositifs pour porter ses fruits (investissements en infrastructures, éducation, nouvelles dispositions légales). Le microcrédit peut être individuel ou solidaire et existe tant les pays en développement (PED) que dans les pays industrialisés. Le microcrédit s inscrit dans le cadre plus large de la microfinance. La microfinance est l ensemble des services financiers (épargne, crédit, assurance, etc.), à destination des plus pauvres.

6 SOMMAIRE Introduction : qu'est-ce que le microcrédit? Fondements et résultats qualitatifs Fonctionnement et chiffres clés Enjeux

7 Fondements et résultats qualitatifs 1) Pourquoi le microcrédit? Les pauvres ont besoin de crédit et le crédit informel ne suffit pas 70% des adultes dans les PED n'ont pas accès au système financier traditionnel ; Les montants des crédits informels sont très limités et taux d intérêt très élevés (taux d environ 100%); Les systèmes de tontines sont assez rigides (montants et délais fixes) ; Les arrangements informels sont sujets à fraude. Les pauvres n ont pas accès aux services bancaires classiques Ils n ont pas les moyens de recourir aux services bancaires classiques (garanties, dépôt minimum) Ils n ont pas les documents d identification nécessaires Ils sont considérés comme non solvables

8 Fondements et résultats qualitatifs Le modèle économique des banques est inadapté à une cible à faible revenu Les banques «classiques» ont été créées pour les personnes ayant des actifs financiers Le profit qu elles réalisent est proportionnel au montant du prêt Elles ont des coûts de transaction élevés Elles ne maîtrisent pas le métier d accompagnement nécessaire Quelques banques font du microcrédit, elles y sont alors spécialisées : Grameen Bank au Bangladesh Bancosol en Bolivie

9 Fondements et résultats qualitatifs 2) Historique du microcrédit Le microcrédit existe sous diverses formes depuis plusieurs siècles. Cependant, le microcrédit formel et moderne existe depuis une trentaine d année. Son invention est attribuée au Dr. Muhammed Yunus, qui a commencé dans les années 70 à prêter aux femmes du village de Jobra au Bangladesh avant de fonder la Grameen Bank en1983. Il a été nommé Prix Nobel de la Paix en ème siècle Europe : développement des prêts sur gages sous forme de mutuelles 19ème siècle Europe : naissance des caisses d épargne et des crédits coopératifs pour les plus pauvres. Afrique : systèmes traditionnels de tontine. 1950/1980 Subventions accordées par les gouvernements et philanthropes pour aider les petits et moyens agriculteurs

10 Fondements et résultats qualitatifs Années , Brésil : Début des activités de microcrédit de l ONG ACCION à travers l organisation UNO à Recife et invention du terme «micro-entreprise» 1978, Bangladesh : M. Yunus rencontre à Jofra 42 femmes qui souhaitent acheter la paille pour rempailler des chaises. Leurs usuriers leur proposent un taux d intérêt trop élevé, et aucune banque ne veut leur prêter les 26$ nécessaires. Dr. Yunus leur prête donc lui-même cette somme Années , Bangladesh : Création de la Grameen Bank 1989, France : Création de l ADIE par Maria Nowak Années 1990 Années : 1 ère campagne internationale du microcrédit 2000 : Proclamation par l ONU des Objectifs de Développement du Millénaire 2005 : Année internationale du microcrédit 2006 : Prix Nobel de la paix attribué à Muhammed Yunus

11 Fondements et résultats qualitatifs 3) L impact du microcrédit sur les bénéficiaires La microfinance aide les plus pauvres à se protéger contre les risques. Ils n ont pas besoin de vendre leurs actifs en cas de coup dur (maladie, retard de récolte). L accès à des services financiers permet de développer une activité économique Le microcrédit permet de planifier une activité économique et d investir. Le microcrédit donne plus de place aux femmes dans la vie économique : Les femmes sont responsables des prêts ; Elles acquièrent leurs propres actifs grâce aux prêts ; Elles y gagnent en confiance et statut social ; Elles participent aux décisions de leur communauté. Au Bangladesh : Les actifs des clients du BRAC ont augmenté de 112% Leurs revenus sont 43% plus élevés que ceux des villages non clients.

12 SOMMAIRE Introduction : qu'est-ce que le microcrédit? Fondements et résultats qualitatifs Fonctionnement et chiffres clés Enjeux

13 Fonctionnement et chiffres clés Chiffres clés en France : L Adie a octroyé prêts en 2010 ; 68% des entreprises financées sont toujours en activité 2 ans après Taux d impayés de 6% (4% dans les banques traditionnelles) Taux d intérêt de 9,7% 170 M Dont 130 M vivant avec moins de 1,25$ par jour 10,000 Dont 80% Nombre d IMF (monde) 12 M Nombre de bénéficiaires (monde) M en attente de financement

14 Fonctionnement et chiffres clés Pouvoirs publics : cadres légaux adaptés, stratégies nationales de développement durable avec un volet microfinance, accompagnement des Banques Centrales, des ministères et collectivités locales. Bailleurs de fonds publics Organisations spécialisées Assistance technique Lobbying Réseaux d IMF Véhicules d investissement en microfinance Agences de notation IMF Coopératives d'épargne et de crédit, ONG, banques de microfinance, programmes mis en place par des institutions internationales Microcrédit Taux moyen : 27% (monde) Bénéficiaires Banques Commerciales Filiales spécialisées en microfinance (downscaling)

15 Fonctionnement et chiffres clés Ce taux qui peut paraître élevé s explique par : Le coût de l argent Le taux auquel les IMF empruntent l argent est de 10% par an en moyenne (supérieur au taux auquel ont droit les banques traditionnelles). Une IMF est financée à 75% par du financement local (emprunt à des banques locales ou collecte d'épargne), et à 25% par des lignes de crédit provenant de fonds d investissements privés et de bailleurs internationaux (Agences de développement et autres fondations multilatérales). Le coût des défauts de prêts: de 3% à 4% Le coût de l inflation: de 5% à 10% dans les PED Le coût de transaction (fixe quel que soit le montant du prêt) Coût de déplacement pour collecter l argent Coût d accompagnement des clients/bénéficiaires Ce coût est fixe par prêt accordé, quel qu en soit son montant, et augmente donc le taux du prêt d autant plus fortement que le montant accordé est faible. Par ailleurs, le taux d intérêt dépend de la priorité de l IMF : sociale ou commerciale.

16 Fonctionnement et chiffres clés Un prêt de courte durée Les crédits sont accordés sur une durée de quelques mois. Les bénéficiaires raisonnent donc en termes de taux par mois, et non à l année. Des mensualités remboursables grâce au développement d une activité économique L activité économique développée grâce au microcrédit est très généralement rapidement profitable, et permet donc de payer les mensualités du prêt. Par exemple en Inde, au Kenya et aux Philippines, le taux annuel moyen du rendement de l'investissement dans des microentreprises varie de 117 à 847 %. Un taux d'intérêt mensuel de 6 % représente de 0,4% à 3,4 % des frais d'exploitation d'un microentrepreneur (en République dominicaine, en Colombie et au Chili). Un taux lié à l environnement local Le taux d intérêt d une IMF donc être comparé au taux moyen pratiqué par les autres acteurs financiers de son environnement. Le taux des IMF peut être moins élevé que celui des banques.

17 L enjeu de l impact social La microfinance a besoin de financements pour atteindre les 500M de personnes en attente de crédit d ici Or les financements répondant à la logique de retour sur investissement financier sont dirigés en priorité vers les IMF les plus rentables. La crainte est donc que les bénéficiaires les plus pauvres soient laissés de côté par les IMF. La concurrence entre impact social et profitabilité est résolue par la définition des objectifs de chaque IMF: Certaines IMF ont une vocation commerciale ; Certaines IMF ont une vocation sociale. Pour elles, la profitabilité est un moyen, non une fin. Elles utilisent des chartes de bonne conduite et des outils de mesure de la performance sociale afin de remplir leur objectif social. Se pose néanmoins le problème de leur accès au financement, moindre que celui des autres IMF. Par ailleurs, la microfinance ne peut proposer ses services à certaines populations sans réaliser de pertes. Cela nécessite des dons, d où la question suivante : le microcrédit doit-il être mis en place : selon le principe que ses clients doivent avoir la capacité de rembourser leurs mensualités, ou lorsqu il est parmi les solutions dont le retour sur investissement social est le plus élevé? (en complément de l investissement dans les infrastructures et l éducation, des réformes légales, etc.)

18 L enjeu du développement rural Le microcrédit est surtout développé dans les villes, or il existe un réel besoin chez les populations rurales pour ce type de service financier. Pour atteindre ces clients moins solvables et plus risqués que les clients urbains, le microcrédit nécessite des adaptations. Situation Obstacles Solutions Zones reculées Niveau de revenu inférieur Niveau d éducation inférieur Dépendance à la météo Production saisonnière Production à long terme Coûts de transaction et collecte plus élevés Clients moins solvables Gestion moindre de l activité économique Activité économique risquée Peu compatible avec le remboursement mensuel Agence mobile, paiement par téléphone mobile Accompagnement, formation Microassurance Remboursement après la récolte ou vente de l animal

19 L enjeu du surendettement Dans certains pays ou la microfinance est très développée (Bangladesh, Inde, Mexique, Bolivie), certains clients se tournent vers une autre IMF pour rembourser leur 1er prêt, ce qui peut les plonger dans le cercle vicieux du surendettement. Les IMF sont de plus en plus nombreuses à mettre en place des outils de lutte contre le surendettement : Partage des fichiers clients entre IMF du même territoire ; Flexibilité du remboursement ; Microassurances ; Formation des agents de crédit pour mieux évaluer la capacité de remboursement des clients.

20 MERCI! Nous espérons que ce contenu a pu vous être utile, retrouvez-nous en ligne! Site : Blog : Sources :

La finance durable a-elle un avenir durable?

La finance durable a-elle un avenir durable? La finance durable a-elle un avenir durable? La perspective du microcrédit Emmanuelle Javoy 1 L exclusion bancaire Les bénéficiaires Le client type des services de microfinance est une «personne à faibles

Plus en détail

La microfinance Mythes et réalité Où comment faire de l argent sur le dos des pauvres

La microfinance Mythes et réalité Où comment faire de l argent sur le dos des pauvres La microfinance Mythes et réalité Où comment faire de l argent sur le dos des pauvres Crise de légitimité La microfinance a bénéficié au niveau international d une très grande popularité depuis sa création

Plus en détail

Une introduction à la Microfinance

Une introduction à la Microfinance Une introduction à la Microfinance Présentation ENSAE Mathias ANDRÉ ENSAE Solidaire, pôle Microfinance 10 mars 2010 Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars 2010 1 / 20

Plus en détail

Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance

Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance (Compte rendu de la table ronde du 21 septembre 2006) BIM n - 10 octobre 2006 Association des Centraliens & CERISE Le BIM d'aujourd'hui nous

Plus en détail

Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens

Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens Le micro-crédit ou la finance autrement : de M. YUNUS à M. N0WAK La naissance du micro-crédit : des pays émergents vers les pays développés

Plus en détail

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance 5 ème RÉUNION DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES POLITIQUES EN FAVEUR DES PME, DE L ENTREPRENARIAT ET DU CAPITAL HUMAIN ACCOMPAGNER LA CROISSANCE DES MICRO ET PETITES ENTREPRISES : RÉSOUDRE LES OBSTACLES FINANCIERS

Plus en détail

La microfinance en Inde

La microfinance en Inde COVALENCE INTERN ANALYST PAPERS La microfinance en Inde Yola Argot-Nayekoo Master 1 de Commerce International et langue orientale Hindi à Paris (Frace) Ethical Information Analyst Intern, Covalence SA,

Plus en détail

Lutter contre la pauvreté

Lutter contre la pauvreté Lutter contre la pauvreté autrement De prime abord, la microfinance peut se définir comme une contribution à la lutte contre la pauvreté, ayant pour particularité de cibler les personnes en situation de

Plus en détail

Micro-assurance. Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009

Micro-assurance. Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009 Micro-assurance Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009 Objectifs de développement du millénaire Réduire la pauvreté extrême et la faim Éducation primaire pour tous Promouvoir l égalité des sexes et l

Plus en détail

Au service des prêteurs d espoir

Au service des prêteurs d espoir Au service des prêteurs d espoir GRAMEEN ET CREDIT AGRICOLE s allient pour lutter contre la pauvreté Fondée en 1983 par Muhammad Yunus, la Grameen Bank (banque des villages) a développé au Bangladesh le

Plus en détail

Paribas dans les régions d Amérique latine, d Asie et d Europe de l Est. 1. Les initiatives microfinance des banques représentées

Paribas dans les régions d Amérique latine, d Asie et d Europe de l Est. 1. Les initiatives microfinance des banques représentées Microfinance à l international et les banques : Engagement sociétal ou pur Business? Evènement co-organisé par le Groupe Solidarité d HEC Alumni et le Club Microfinance Paris Rappel du thème : L Engagement

Plus en détail

Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies

Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies Cours de microfinance pour les non-spécialistes Laurence Hart, CEFEB & Said Bourjij, ESF Le 17 mai 2002

Plus en détail

Les relations entre banques et microfinance. Club Finance 8 septembre 2005

Les relations entre banques et microfinance. Club Finance 8 septembre 2005 Les relations entre banques et microfinance Club Finance 8 septembre 2005 LES RELATIONS ENTRE BANQUES & MICROFINANCE 1. Panorama de la microfinance 2. L efficacité de la Microfinance 3. Le financement

Plus en détail

La naissance d une finance éthique

La naissance d une finance éthique La naissance d une finance éthique Introduction : Comment définir une finance éthique? I) Le micro crédit 1 Les principes du micro crédit 2 Les acteurs du micro crédit 3 Les limites du micro crédit II)

Plus en détail

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique»

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Justine BERTHEAU Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Intervenants : - Yann Gauthier, directeur du Centre International du

Plus en détail

DOSSIER. La microfinance. La microfinance. Utopie d un capitalisme solidaire?

DOSSIER. La microfinance. La microfinance. Utopie d un capitalisme solidaire? La microfinance La microfinance Utopie d un capitalisme solidaire? Page 20 Variances 40 - Février 2011 La microfinance DOSSIER Dans un monde financier à la recherche de nouveaux repères, la microfinance,

Plus en détail

ASEG. Un guide pour la micro finance sensible au genre. Programme d analyse socioéconomique selon le genre

ASEG. Un guide pour la micro finance sensible au genre. Programme d analyse socioéconomique selon le genre Un guide pour la micro finance sensible au genre ASEG Programme d analyse socioéconomique selon le genre Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture Les appellations employées dans

Plus en détail

Micro crédit-bail et l'expérience de la Grameen Bank

Micro crédit-bail et l'expérience de la Grameen Bank Micro crédit-bail et l'expérience de la Grameen Bank BIM n 114-3 avril 2001 Karin BARLET Le crédit-bail ou leasing est une opération simple, pratiquée depuis longtemps dans de nombreux pays. Aujourd hui

Plus en détail

GESTION DU RISQUE ET CRÉATION DE VALEUR AVEC LA MICROFINANCE

GESTION DU RISQUE ET CRÉATION DE VALEUR AVEC LA MICROFINANCE GESTION DU RISQUE ET CRÉATION DE VALEUR AVEC LA MICROFINANCE MIKE GOLDBERG ET ERIC PALLADINI THE WORLD BANK WASHINGTON, D.C. VI Préface xi Remerciements xiii Auteurs et collaborateurs xv Abréviations,

Plus en détail

ADA / Guy Wolff MARILÈNE OBERLIN 9 JUILLET 2010 SOCIÉTÉ FRANCAISE DES TRADUCTEURS

ADA / Guy Wolff MARILÈNE OBERLIN 9 JUILLET 2010 SOCIÉTÉ FRANCAISE DES TRADUCTEURS ADA / Guy Wolff LA ERASMUS MICROFINANCE LIONS CLUB 29 AVRIL 2008 : LUTTER LUXEXPO AUTREMENT CONTRE LA PAUVRETÉ MARILÈNE OBERLIN 9 JUILLET 2010 SOCIÉTÉ FRANCAISE DES TRADUCTEURS LA MICROFINANCE : LUTTER

Plus en détail

Présentation de l Adie L Association pour le droit à l initiative économique

Présentation de l Adie L Association pour le droit à l initiative économique Présentation de l Adie L Association pour le droit à l initiative économique Séminaire du 22 septembre 2015 - Paris Financial Instruments for delivery of the ESF Mission de l Adie Créée en 1989 par Maria

Plus en détail

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005 Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance juin 2005 Ce document a fait l objet d une présentation de Jacques Attali, Président de PlaNet Finance, pendant la conférence Internationale de

Plus en détail

AP A R P E R F E F ju j i u n n 20 2 1 0 1 1 1

AP A R P E R F E F ju j i u n n 20 2 1 0 1 1 1 APREF juin 2011 1 Pourquoi la micro-assurance? Lien fort et évident entre pauvreté et vulnérabilité Si quelqu un est protégé contre les risques de base pour lui et sa famille, il est plus enclin à prendre

Plus en détail

Benchmarking & Analyse de la Microfinance au Maroc

Benchmarking & Analyse de la Microfinance au Maroc Colloque national : «Contribution de la Microfinance au développement humain au Maroc Bilan & perspectives» Vendredi 2 mars 215 Benchmarking & Analyse de la Microfinance au Maroc Youssef ERRAMI y.errami@cmsms.org.ma

Plus en détail

Entretiens Louis le Grand. 30 et 31 août 2007

Entretiens Louis le Grand. 30 et 31 août 2007 Entretiens Louis le Grand 30 et 31 août 2007 Étude de cas BNP Paribas / ADIE Véronique Berthout Vanessa Roche Entretiens Louis le Grand 30 et 31 août 2007 2 Le microcrédit Entretiens Louis le Grand 30

Plus en détail

22. Finances responsables de quoi parlons- nous?

22. Finances responsables de quoi parlons- nous? 22. Finances responsables de quoi parlons- nous? Par Pascal Glémain. Economiste. Docteur de l Université de Nantes. Titulaire de la Chaire ESS (ESSCA). Membre du Comité du Label FINANSOL (Paris) Co-responsable

Plus en détail

La microfinance. Un outil de développement durable? Nicolas Blondeau

La microfinance. Un outil de développement durable? Nicolas Blondeau La microfinance. Un outil de développement durable? Nicolas Blondeau La proclamation de 2005 comme année internationale du microcrédit par les Nations unies a certainement contribué à rendre plus populaire

Plus en détail

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé Adie et vous. Nos Missions: Des missions qui traduisent les valeurs de l ADIE fondées sur la confiance dans les capacités de chacun et le droit fondamental d entreprendre Financer les créateurs d entreprise

Plus en détail

Comment. dollars. peuvent-ils. transformer l économie. Microfinancement et microcrédit

Comment. dollars. peuvent-ils. transformer l économie. Microfinancement et microcrédit Comment Microfinancement et microcrédit 100 Que ce soit pour un nouvel outil, une machine, une échoppe dans un marché, des millions de pauvres et de personnes disposant d un faible revenu ont profité d

Plus en détail

Empreenda! «Entreprends! Le crédit adapté aux petits business»

Empreenda! «Entreprends! Le crédit adapté aux petits business» Empreenda! O crédito certo para pequenos negocios «Entreprends! Le crédit adapté aux petits business» Sommaire 1. Qu est-ce que le Micro-Crédit? 2. Notre mission 3. L équipe 4. Zone d activité 5. L offre

Plus en détail

Produits financiers flexibles, inclusion financière et réduction de la pauvreté

Produits financiers flexibles, inclusion financière et réduction de la pauvreté Encadré 4 1 L intérêt des produits financiers flexibles L accès aux services financiers dans les pays en voie de développement est limité par plusieurs contraintes particulières (faible densité de population,

Plus en détail

UN BILAN EN DEMI-TEINTE : MICROCRÉDIT OU MICRO-ENDETTEMENT? LA MICRO-FINANCE, UNE PORTE D ENTRÉE À LA PROTECTION SOCIALE

UN BILAN EN DEMI-TEINTE : MICROCRÉDIT OU MICRO-ENDETTEMENT? LA MICRO-FINANCE, UNE PORTE D ENTRÉE À LA PROTECTION SOCIALE 2 ] Sécurité des revenus Le cas du microcrédit CADRE GÉNÉRAL Selon le rapport annuel de la Banque mondiale, l année 2010 compterait quelques 64 millions de personnes de plus en situation d extrême pauvreté.

Plus en détail

Séminaire sur les services économiques et financiers pour les P.M.E.

Séminaire sur les services économiques et financiers pour les P.M.E. Séminaire sur les services économiques et financiers pour les P.M.E. Organisé par l Institut Multilatéral d Afrique et la Banque Africaine du Développement en partenariat avec le Fond Monétaire International

Plus en détail

PERFORMANCE DES IMF SOCIALE. MOHAMED ALLOUCH Directeur Général Attawfiq Micro-Finance

PERFORMANCE DES IMF SOCIALE. MOHAMED ALLOUCH Directeur Général Attawfiq Micro-Finance PERFORMANCE SOCIALE DES IMF MOHAMED ALLOUCH Directeur Général Attawfiq Micro-Finance SOMMAIRE Performance sociale : Définition et principes Comment mesurer la performance sociale? Performance sociale en

Plus en détail

Quel impact de la Microfinance islamique? Expérience de la BID

Quel impact de la Microfinance islamique? Expérience de la BID Quel impact de la Microfinance islamique? Expérience de la BID LA MICROFINANCE CLASSIQUE LA MICROFINANCE ISLAMIQUE L IMPACT ECONOMIQUE ET SOCIAL L EXPÉRIENCE DE LA BID 1.La Microfinance? la Grameen Bank

Plus en détail

CAISSE LE SALUT RAPPORT DE STAGE. Janvier 2013. Faire des pauvres de vrais partenaires de développement. Tuteur : Mme NARBONNE NIJEAN JASON GEA1 TD5

CAISSE LE SALUT RAPPORT DE STAGE. Janvier 2013. Faire des pauvres de vrais partenaires de développement. Tuteur : Mme NARBONNE NIJEAN JASON GEA1 TD5 CAISSE LE SALUT Janvier 2013 RAPPORT DE STAGE Faire des pauvres de vrais partenaires de développement Tuteur : Mme NARBONNE NIJEAN JASON GEA1 TD5 Sommaire REMERCIEMENT... 1 INTRODUCTION... 2 DEVELOPPEMENT...

Plus en détail

Les défis du marketing des services financiers

Les défis du marketing des services financiers Le marketing des services financiers Guide d auto-apprentissage PREMIÈRE LEÇON Les défis du marketing des services financiers Objectif: Présenter les bases du marketing, en particulier les concepts d information

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire Dossier de presse Septembre 2012 Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire Contacts presse Crédit Coopératif Claude Sevaistre

Plus en détail

Formation à la microfinance

Formation à la microfinance Formation à la microfinance Contexte de la formation : L'année internationale de la micro finance a été lancée en Mars 2005 et aujourd'hui le monde entier est tourné vers cet outil afin de réduire de manière

Plus en détail

FORMATION PRO BONO GÉRER LA COMPTABILITÉ D UNE PETITE ASSOCIATION

FORMATION PRO BONO GÉRER LA COMPTABILITÉ D UNE PETITE ASSOCIATION FORMATION PRO BONO GÉRER LA COMPTABILITÉ D UNE PETITE ASSOCIATION Pour plus d informations, visitez www.marathonprobono.fr/campus-hec-2012 Préambule Ce contenu pédagogique est destiné aux responsables

Plus en détail

Conférence du 25 janvier 2013

Conférence du 25 janvier 2013 Soutenu par : Conférence du 25 janvier 2013 «Croissance et endettement (surendettement?) en microfinance : le cas du Cambodge» Présentation Le Cambodge est un pays où le secteur de la microfinance semble

Plus en détail

L ADIE: LE MICROCRÉDIT POUR CRÉER VOTRE EMPLOI!

L ADIE: LE MICROCRÉDIT POUR CRÉER VOTRE EMPLOI! L ADIE: LE MICROCRÉDIT POUR CRÉER VOTRE EMPLOI! L ADIE ET LE MICROCRÉDIT L Adie est une institution de microfinance (IMF) qui utilise un outil financier, le crédit, pour lutter contre l exclusion. QuickTime

Plus en détail

La microfinance au carrefour du social et de la finance

La microfinance au carrefour du social et de la finance D I R E C T I O N D E S É T U D E S É C O N O M I Q U E S N U M É R O 3 3 4 D É C E M B R E 2 0 0 7 C R É D I T A G R I C O L E S. A. La microfinance au carrefour du social et de la finance Vers une intégration

Plus en détail

TECHNIQUES FINANCIÈRES & DÉVELOPPEMENT N 73 Décembre 2003 : 20-27 Épargne sans Frontière 32 rue le Peletier 75009 Paris

TECHNIQUES FINANCIÈRES & DÉVELOPPEMENT N 73 Décembre 2003 : 20-27 Épargne sans Frontière 32 rue le Peletier 75009 Paris Commercialisation de la microfinance: une expérience basée sur le modèle Grameen Bank aux Philippines Fabrizio Felloni Fonds International de Développement Agricole (FIDA)** Hans Dieter Seibel Professeur

Plus en détail

MICROFINANCE. Le guide de la. Microcrédit et épargne pour le développement. Sébastien BOYÉ. Jérémy HAJDENBERG. Christine POURSAT

MICROFINANCE. Le guide de la. Microcrédit et épargne pour le développement. Sébastien BOYÉ. Jérémy HAJDENBERG. Christine POURSAT 155 x 240 mm - dos 18 mm Le guide de la MICROFINANCE Microcrédit et épargne pour le développement Sébastien BOYÉ Jérémy HAJDENBERG Christine POURSAT Préface de Maria NOWAK - tirage Éditions d Organisation

Plus en détail

Présentation Juin 2013. La finance solidaire

Présentation Juin 2013. La finance solidaire La finance solidaire Les circuits de la finance solidaire permettent de financer des projets qui ne trouvent pas de réponse dans les circuits bancaires classiques Ils font intervenir : d un côté des épargnants

Plus en détail

La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc

La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc Mme Saadia Nouri Directeur Général Adjoint Assurances de personnes et Partenariats Axa Assurance Maroc 1 Sommaire Préambule : Micro

Plus en détail

Comment Randomiser (II)

Comment Randomiser (II) Comment Randomiser (II) William Parienté J-PAL povertyactionlab.org Plan du cours Méthodes de randomisation (récapitulatif) Unités de randomisation et d observation Stratification Comment randomiser en

Plus en détail

Un mode de financement alternatif au système bancaire LA MICRO FINANCE FICHE DE PRESENTATION

Un mode de financement alternatif au système bancaire LA MICRO FINANCE FICHE DE PRESENTATION Un mode de financement alternatif au système bancaire LA MICRO FINANCE FICHE DE PRESENTATION Classe(s) concernée(s) Le TD proposé est destiné à une classe de première. Il peut être modifié pour être utilisé

Plus en détail

Extraits de son livre «vers un monde sans pauvreté» chez J.C. LATTES

Extraits de son livre «vers un monde sans pauvreté» chez J.C. LATTES MUHAMMAD YUNUS Universitaire BANGALAIS Inventeur de la GRAMEEN BANK Extraits de son livre «vers un monde sans pauvreté» chez J.C. LATTES De l un des pays les plus défavorisé de la planète, Muhammad YUNUS

Plus en détail

Développement de la microassurance au Vietnam : quelques expériences intéressantes. Grégoire Chauvière Le Drian Adjoint au directeur ADETEF Vietnam

Développement de la microassurance au Vietnam : quelques expériences intéressantes. Grégoire Chauvière Le Drian Adjoint au directeur ADETEF Vietnam Développement de la microassurance au Vietnam : quelques expériences intéressantes Grégoire Chauvière Le Drian Adjoint au directeur ADETEF Vietnam Atelier du Forum économique et financier Hanoï, 10 et

Plus en détail

Avancées dans le domaine des performances sociales en microfinance, et applications en Europe. Cécile Lapenu, Cerise

Avancées dans le domaine des performances sociales en microfinance, et applications en Europe. Cécile Lapenu, Cerise Avancées dans le domaine des performances sociales en microfinance, et applications en Europe Cécile Lapenu, Cerise Septembre 2008 1 Cécile Lapenu, CERISE Dans le secteur de la microfinance, les performances

Plus en détail

PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER

PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER COLLOQUE UEMOA-CRDI OUAGADOUGOU- BURKINA FASO NOUFOU Insa, MACROECONOMISTE PLAN DE PRESENTATION Introduction et Problématique Les

Plus en détail

LE MICROCREDIT PERSONNEL Et l expérimentation MICROCREDIT HABITAT

LE MICROCREDIT PERSONNEL Et l expérimentation MICROCREDIT HABITAT LE MICROCREDIT PERSONNEL Et l expérimentation MICROCREDIT HABITAT LE MICROCREDIT Le microcrédit existe depuis plusieurs siècles ( 16ème siècle) : tontines, autres systèmes mutualistes Développement important

Plus en détail

Objectifs de développement et stratégies d appui pour la micro assurance de santé dans les PED.

Objectifs de développement et stratégies d appui pour la micro assurance de santé dans les PED. Objectifs de développement et stratégies d appui pour la micro assurance de santé dans les PED. Alain Letourmy (CNRS, CERMES), Aude Pavy- Letourmy (CERDI), Pascal Brouillet (AfD) Cerdi, 1er décembre 2005

Plus en détail

LES SYSTEMES DE PROTECTION SOCIALE A BASE COMMUNAUTAIRE. Christian Jacquier Coordinateur Programme BIT/STEP Turin, décembre 2007

LES SYSTEMES DE PROTECTION SOCIALE A BASE COMMUNAUTAIRE. Christian Jacquier Coordinateur Programme BIT/STEP Turin, décembre 2007 LES SYSTEMES DE PROTECTION SOCIALE A BASE COMMUNAUTAIRE Christian Jacquier Coordinateur Programme BIT/STEP Turin, décembre 2007 systèmes de PSBC 1. Un phénomène mondial 2. Origine et causes du phénomène

Plus en détail

PRESENTATION AFD- juin 2004

PRESENTATION AFD- juin 2004 PRESENTATION AFD- juin 2004 Présentation de FINADEV Bénin- Groupe FINANCIAL AFD Paris - juin 2004 1 1. PRESENTATION GENERALE Si vous le permettez, avant de vous exposer la situation de FINADEV BENIN, première

Plus en détail

L AFD et LA MICROFINANCE

L AFD et LA MICROFINANCE AFD André Pouillès-Duplaix L AFD et LA MICROFINANCE Plus de vingt ans d expérience Encourager l extension géographique et la diversification des services de microfinance en République Démocratique du Congo

Plus en détail

La centralisation des risques : une nécessité pour la microfinance?

La centralisation des risques : une nécessité pour la microfinance? La centralisation des risques : une nécessité pour la microfinance? BIM - 16 novembre 2004 Betty WAMPFLER La maîtrise des risques est au cœur de la problématique de pérennisation de la microfinance. Le

Plus en détail

Un modèle stochastique du taux d intérêt implicite en microcrédit

Un modèle stochastique du taux d intérêt implicite en microcrédit Un modèle stochastique du taux d intérêt implicite en microcrédit PHEAKDEI MAUK, MARC DIENER LABORATOIRE J.A. DIEUDONNÉ Dixième colloque des jeunes probabilistes et statisticiens CIRM Marseille 16-20 avril

Plus en détail

Les banques commerciales en microfinance

Les banques commerciales en microfinance Les banques commerciales en microfinance BIM n - 25 novembre 2003 Karin BARLET Les banques commerciales classiques ont-elles leur place en microfinance? Sont-elles réellement attirées par ce secteur sur

Plus en détail

Institutions de microfinance et marketing

Institutions de microfinance et marketing Note technique n 2 Innovations en Microfinance Cette série présente les programmes de microfinance innovateurs lors de la conférence organisée en février 2000 à Bamako, au Mali («Advancing Microfinance

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1 : POURQUOI «DONNER DU CREDIT AUX FEMMES RURALES»?... 3 PARTIE 2 : EPARGNE/CREDIT DU SYSTEME FINANCIER INFORMEL...

SOMMAIRE PARTIE 1 : POURQUOI «DONNER DU CREDIT AUX FEMMES RURALES»?... 3 PARTIE 2 : EPARGNE/CREDIT DU SYSTEME FINANCIER INFORMEL... Fédération Internationale des Producteurs Agricoles 1 «DONNER DU CREDIT AUX FEMMES RURALES» Ce document fut élaboré dans l objectif d apporter une information la plus complète possible sur le thème du

Plus en détail

La FAFEC «Gnèna-Yèter», la «Banque» des Femmes rurales du Nord de la Côte d Ivoire

La FAFEC «Gnèna-Yèter», la «Banque» des Femmes rurales du Nord de la Côte d Ivoire La FAFEC «Gnèna-Yèter», la «Banque» des Femmes rurales du Nord de la Côte d Ivoire BIM n 136 - Mercredi 24 Octobre 2001 Bénédicte Laurent, FIDES Un BIM du mercredi qui nous vient de loin : nous avons demandé

Plus en détail

L EXPÉRIENCE DE LA CENTENARY BANK DANS LE FINANCEMENT DU SECTEUR AGRICOLE

L EXPÉRIENCE DE LA CENTENARY BANK DANS LE FINANCEMENT DU SECTEUR AGRICOLE L EXPÉRIENCE DE LA CENTENARY BANK DANS LE FINANCEMENT DU SECTEUR AGRICOLE ABDUL KYANIKA NSIBAMBI CENTENARY BANK UGANDA 28 30 mars 2012 KAMPALA, OUGANDA Présentation générale L histoire de la Centenary

Plus en détail

Par Dr. Ing. Justin BOMDA Secrétaire Exécutif d ADAF

Par Dr. Ing. Justin BOMDA Secrétaire Exécutif d ADAF ATELIER DE FORMATION EN AFRIQUE CEMTRALE Assemblée Nationale du Cameroun 11 13 Mars 2015 ---------------------------------- Promouvoir des Investissements Agricoles Durables: Les Options Juridiques et

Plus en détail

Microfinance plus: comment lier la microfinance à d autres services pour toucher les plus pauvres?

Microfinance plus: comment lier la microfinance à d autres services pour toucher les plus pauvres? Microfinance plus: comment lier la microfinance à d autres services pour toucher les plus pauvres? MCA2 // Microfinance Modérateur Christophe Villa Professeur, Chaire microfinance, Audencia Intervenants

Plus en détail

MARKETING SOCIAL ET EXAMEN FINANCIER

MARKETING SOCIAL ET EXAMEN FINANCIER MARKETING SOCIAL ET EXAMEN FINANCIER Un project du Groupe consultatif d assistance aux pauvres (CGAP) Documenter et analyser l utilisation du marketing social pour renforcer le bien-être financier QUELQUES

Plus en détail

P.4 P.6 P.9 P.13 P.19. Préambule. I- Enjeux de la Microfinance : pauvreté, vulnérabilité et secteur informel dans l économie nationale.

P.4 P.6 P.9 P.13 P.19. Préambule. I- Enjeux de la Microfinance : pauvreté, vulnérabilité et secteur informel dans l économie nationale. P.4 P.6 Préambule I- Enjeux de la Microfinance : pauvreté, vulnérabilité et secteur informel dans l économie nationale. P.9 P.13 P.19 II- Le Microcrédit : un modèle économique spécifique. III- Réalisations

Plus en détail

Conférence du 27 juin 2013. «Financement des TPE et PME : opportunités et défis»

Conférence du 27 juin 2013. «Financement des TPE et PME : opportunités et défis» Soutenu par : Présentation Conférence du 27 juin 2013 «Financement des TPE et PME : opportunités et défis» Selon les données de la Banque mondiale, il y avait entre 420 et 510 millions de TPE et PME formelles

Plus en détail

Définition de la microfinance

Définition de la microfinance BAROMÈTRE MICROFINANCE 2010 LA 1 è r e E d i t i o n Éditorial Frédéric Roussel Fondateur d ACTED 58% des Français déclarent ne pas connaître la microfinance, et seuls 7% savent précisément de quoi il

Plus en détail

Etude Spéciale. Introduction. Le plafonnement des taux d intérêt en microfinance : qu en est-il à présent?

Etude Spéciale. Introduction. Le plafonnement des taux d intérêt en microfinance : qu en est-il à présent? Etude Spéciale n o 9 Septembre 2004 Le plafonnement des taux d intérêt en microfinance : qu en est-il à présent? Introduction Le CGAP, qui est le Groupe consultatif d assistance aux pauvres, est un consortium

Plus en détail

Conférence du 14 juin 2012

Conférence du 14 juin 2012 Soutenu par : Conférence du 14 juin 2012 «Mobile banking : les premiers succès et les défis du futur» Présentation Le mobile banking est un formidable vecteur d inclusion financière. Des offres de mobile

Plus en détail

Création de portefeuilles améliorés Leçons apprises de Portefeuilles des pauvres : Comment les pauvres de la planète survivent avec 2 dollars par jour

Création de portefeuilles améliorés Leçons apprises de Portefeuilles des pauvres : Comment les pauvres de la planète survivent avec 2 dollars par jour Création de portefeuilles améliorés Leçons apprises de Portefeuilles des pauvres : Comment les pauvres de la planète survivent avec 2 dollars par jour Ce dossier explore les moyens d'envisager la prochaine

Plus en détail

Microcrédit en Afrique: le système bancaire orienté vers le social Marco Leofrigio La naissance du microcrédit est attribuée à l économiste du

Microcrédit en Afrique: le système bancaire orienté vers le social Marco Leofrigio La naissance du microcrédit est attribuée à l économiste du Microcrédit en Afrique: le système bancaire orienté vers le social Marco Leofrigio La naissance du microcrédit est attribuée à l économiste du Bangladesh et prix Nobel en 2006 Muhammad Yunus, fondateur

Plus en détail

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG Q1 - Quelle est la différence entre une banque de détail et une banque de gros ou universelle? Une banque de détail reçoit des dépôts de ses clients et leur accorde des crédits. Elle se limite aux métiers

Plus en détail

Evolution de la réglementation de la microfinance. Présentation des intervenants :

Evolution de la réglementation de la microfinance. Présentation des intervenants : La réglementation de la microfinance : entre protection des clients et développement des IMF Evènement co-organisé par le Club Microfinance Paris, Convergences et la Fondation Grameen Crédit Agricole Présentation

Plus en détail

Mettre en place des systèmes financiers qui répondent aux besoins des pauvres

Mettre en place des systèmes financiers qui répondent aux besoins des pauvres Mettre en place des systèmes financiers qui répondent aux besoins des pauvres La démarcation entre microfinance et secteur financier formel s estompe Des femmes font la queue devant le guichet d une banque

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans COMMUNIQUÉ DE PRESSE 14,7% de la population belge sous le seuil de pauvreté 1 La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans Forte hausse des demandes de microcrédits

Plus en détail

TONTINE, GRAMEEN BANK, ET GROUPE D ENTRAIDE (SELF HELP GROUP) : PIERRE ANGULAIRE DE LA MICRO FINANCE

TONTINE, GRAMEEN BANK, ET GROUPE D ENTRAIDE (SELF HELP GROUP) : PIERRE ANGULAIRE DE LA MICRO FINANCE TONTINE, GRAMEEN BANK, ET GROUPE D ENTRAIDE (SELF HELP GROUP) : PIERRE ANGULAIRE DE LA MICRO FINANCE Eddy DEMERJIAN - Chargé d enseignement à la FGM INTRODUCTION De façon générale, la micro finance c est

Plus en détail

Les Midis de la Microfinance

Les Midis de la Microfinance Les Midis de la Microfinance La Microfinance: outil de lutte contre la pauvreté 18 Octobre 2006 Programme 12.00 Mot d Accueil des Invités par Mr. Philippe Depoorter, Banque de Luxembourg 12.10 Introduction

Plus en détail

FINANCER SON PROJET 13/11/14 2

FINANCER SON PROJET 13/11/14 2 13/11/14 1 FINANCER SON PROJET 13/11/14 2 SOMMAIRE Les principaux aspects d une demande de financement Les critères d appréciation du projet par la banque Les aides L intermédiation bancaire et les garanties

Plus en détail

Document de Recherche

Document de Recherche Document de Recherche n 2007-29 «La microfinance au Vietnam : situation et enjeux» Michel LELART Laboratoire d'economie d'orléans UMR CNRS 6221 Faculté de Droit, d'economie et de Gestion, Rue de Blois,

Plus en détail

Ethiopie : des micro-crédits pour sortir de la pauvreté

Ethiopie : des micro-crédits pour sortir de la pauvreté Ethiopie : des micro-crédits pour sortir de la pauvreté Renforcement des services financiers de l institution SFPI en faveur des microentrepreneurs ruraux du centre de l'ethiopie Malgré une forte croissance

Plus en détail

ETUDE DU PARTENARIAT ENTRE TIAVO, IA ET LES GROUPEMENTS :

ETUDE DU PARTENARIAT ENTRE TIAVO, IA ET LES GROUPEMENTS : ETUDE DU PARTENARIAT ENTRE TIAVO, IA ET LES GROUPEMENTS :. 2 ETUDE DU PARTENARIAT ENTRE TIAVO, IA ET LES GROUPEMENTS : Depuis 2003, un partenariat a été mis en place entre l IMF TIAVO et Inter aide afin

Plus en détail

Microfinance en Inde

Microfinance en Inde Retour au sommaire Microfinance en Inde BIM n 108-20 février 2001 Guillemette JAFFRIN Nous poursuivons aujourd hui notre tour d horizon de la microfinance avec un nouveau pays assez emblématique, à savoir

Plus en détail

Dossier de presse. Création du Fonds de dotation Adie pour l entrepreneuriat populaire. Contacts presse :

Dossier de presse. Création du Fonds de dotation Adie pour l entrepreneuriat populaire. Contacts presse : Dossier de presse Création du Fonds de dotation Adie pour l entrepreneuriat populaire Contacts presse : Sandrine Bonamy Tél. : 01 56 03 59 03 06 86 17 48 76 - s.bonamy@adie.org Audrey Thirot Tél. : 01

Plus en détail

Intérêt et apport du micro-crédit, le cas du Vietnam

Intérêt et apport du micro-crédit, le cas du Vietnam Intérêt et apport du micro-crédit, le cas du Vietnam Michel Lelart To cite this version: Michel Lelart. Intérêt et apport du micro-crédit, le cas du Vietnam. 5ème Forum économique et financier franco-

Plus en détail

Les services d appui à la micro-entreprise Évaluation d impact

Les services d appui à la micro-entreprise Évaluation d impact Études de cas Les services d appui à la micro-entreprise Évaluation d impact Business development services for micro-enterprise, Malcom Harper, 2001. Le texte suivant examine les problèmes liés à la fourniture

Plus en détail

AFD Danielle Segui. Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud

AFD Danielle Segui. Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud L AFD et la mésofinance AFD Danielle Segui Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud Besoins de financements 100 000 Grandes PME Banque traditionnelle TPE/PE {Chaînon manquant Les

Plus en détail

1 er Forum rhônalpin. «La microfinance : un outil au service du développement local» Vendredi 28 novembre 2008 - Hôtel de ville de Lyon

1 er Forum rhônalpin. «La microfinance : un outil au service du développement local» Vendredi 28 novembre 2008 - Hôtel de ville de Lyon 1 er Forum rhônalpin 1 er Forum rhônalpin «La microfinance : un outil au service du développement local» Organisé par Ecidec et Horizons Partagés, en partenariat avec la Ville de Lyon et avec l appui de

Plus en détail

Des rêves plein les yeux!

Des rêves plein les yeux! Des rêves plein les yeux! Des centaines de Gabonaises ont commencé à exploiter leur sens commercial grâce au lancement d un projet novateur de micro-finance s adressant aux femmes. SARAH MONAGHAN AUTOMNE

Plus en détail

La performance sociale de l Adie

La performance sociale de l Adie adie etude impact 2012 refait ok_adie etude impact 2012 03/10/12 17:31 Page1 La performance sociale de l Adie Les services de l Adie en direction des populations en situation d exclusion évalués par l

Plus en détail

Rôle de l épargne dans le développement.

Rôle de l épargne dans le développement. 1 Rôle de l épargne dans le développement. L ensemble des acteurs économiques participant aux politiques de développement s accordent à reconnaître, depuis une quinzaine d années, l échec des politiques

Plus en détail

SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT

SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT La mobilisation de l'épargne solidaire au Nord pour l offre de services financiers de proximité au Sud Anne-sophie Bougouin - Chargée

Plus en détail

ENCYCLOPEDIE DU MICRO CREDIT : Ce qu il faut savoir sur les Institutions de Microfinance (IMF)

ENCYCLOPEDIE DU MICRO CREDIT : Ce qu il faut savoir sur les Institutions de Microfinance (IMF) ENCYCLOPEDIE DU MICRO CREDIT : Ce qu il faut savoir sur les Institutions de Microfinance (IMF) Il y a beaucoup à faire pour mieux faire connaître la Microfinance. 1 Qu entend-on précisément par "MICROFINANCE"?...3

Plus en détail

Research Insight L efficacité, clé pour l obtention de taux d intérêts plus faibles dans la microfinance. Executive Summery

Research Insight L efficacité, clé pour l obtention de taux d intérêts plus faibles dans la microfinance. Executive Summery Research Insight L efficacité, clé pour l obtention de taux d intérêts plus faibles dans la microfinance Executive Summery Mars 14 Résumé Grâce à la microfinance, des centaines de millions de ménages défavorisés

Plus en détail

LES MEILLEURES PRATIQUES EN MATIERE DE MICRO-CREDIT POUR LES FEMMES ET LES JEUNES

LES MEILLEURES PRATIQUES EN MATIERE DE MICRO-CREDIT POUR LES FEMMES ET LES JEUNES NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L'AFRIQUE Centre de développement sous-régional pour l Afrique du Nord (CDSR) Seizième réunion du Comité intergouvernemental d'experts Tanger (Maroc) 13-16 mars

Plus en détail

Evaluation des performances sociales

Evaluation des performances sociales Evaluation des performances sociales Evaluation SPI 3.0/CERISE pour Taanadi (Août 2008) Historique de l institution La coopérative de services Taanadi a été créée en Avril 2003 à la suite de l institutionnalisation

Plus en détail

Exemple d utilisation des outils MicroSave-Africa au Brésil

Exemple d utilisation des outils MicroSave-Africa au Brésil Retour au sommaire Exemple d utilisation des outils MicroSave-Africa au Brésil BIM n 05-12 février 2002 Karin BARLET ; Bonnie BRUSKY Nous vous présentions en novembre dernier les outils d étude de marché

Plus en détail