Note mensuelle de conjoncture wallonne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Note mensuelle de conjoncture wallonne"

Transcription

1 Note mensuelle de conjoncture wallonne Mai 2014 L IWEPS est un institut scientifique public d aide à la prise de décision à destination des pouvoirs publics. Par sa mission scientifique transversale, il met à la disposition des décideurs wallons, des partenaires de la Wallonie et des citoyens des informations diverses qui vont de la présentation de statistiques et d indicateurs à la réalisation d études et d analyses approfondies dans les champs couverts par les sciences économiques, sociales, politiques et de l environnement. Par sa mission de conseil stratégique, il participe activement à la promotion et la mise en œuvre d une culture de l évaluation et de la prospective en Wallonie. Situation économique globale L économie wallonne est entrée dans une phase de reprise. Depuis le milieu de l année 2013, l indicateur manufacturier issu des enquêtes s est nettement redressé, anticipant une relance économique. Quant aux indices de la confiance des ménages wallons, comme pour le secteur manufacturier, ils se sont également clairement améliorés. Si la baisse enregistrée sur la dernière donnée d avril n est, comme nous l anticipons, que momentanée, la tendance annonce une reprise tant de la consommation des ménages wallons que de l activité des entreprises manufacturières. 01II indicateur global BNB 3 - Courbe synthétique de l'industrie manufacturière (données désaisonnalisées centrées réduites) Indice de confiance des ménages wallons BNB (données désaisonnalisées centrées réduites) Sources : BNB - IWEPS - Calculs : IWEPS NOUVELLES DONNÉES : Enquête de conjoncture, BNB, avril 2014 Commerce extérieur, BNB, janvier 2014 Autorisations de bâtir, SPF Economie DGSIE, janvier 2014 Chômage, Forem-Onem, avril 2014 Enquête de conjoncture auprès des ménages, BNB, avril 2014 Indices de la production industrielle, SPF Economie - DGSIE, février 2014

2 NOTE MENSUELLE DE CONJONCTURE WALLONNE MAI Synthèse LES ENTREPRISES Depuis le début de l année 2011, la croissance à un an d écart des chiffres d affaires des entreprises issues des déclarations à la TVA de la DGSIE, exprimés en valeur et qui ne sont donc pas corrigés de l inflation, s était affaiblie après avoir marqué un net rebond après la crise de Au cours de l année 2013, les chiffres d affaires enregistraient même un recul sur un an, qui s est amenuisé d un trimestre à l autre sur l année pour devenir quasiment nul au dernier trimestre. Les indices de la production industrielle ont également suivi ce mouvement de ralentissement depuis A partir de mars 2013 toutefois, la production industrielle a retrouvé le chemin de la croissance. Les indices montrent en effet une hausse à douze mois d écart même si celle-ci reste encore faible. Dès le début de 2012, les indicateurs issus des enquêtes de conjoncture se sont aussi orientés à la baisse, reflétant le ralentissement de l activité. Cependant, si on fait abstraction de la dernière donnée en retrait, les indices connaissent depuis le début de l année 2013 un redressement important, particulièrement visible sur l évolution de l indice synthétique ou des carnets de commandes à l exportation. Ces indices anticipent l activité de l industrie manufacturière dans les prochains mois. La hausse observée indique que l activité dans l industrie manufacturière est entrée dans un mouvement de reprise si les prochaines données démentent la baisse observée en avril. En ce qui concerne le commerce extérieur, nous disposons actuellement des données relatives aux exportations de marchandises, exprimées en valeur, jusqu au mois de janvier Depuis mai 2013, excepté en août, les données ont renoué avec la croissance sur un an, même si la hausse enregistrée sur la dernière donnée est plus faible que celle de ces derniers mois (+1,7% en janvier). L expansion des exportations devrait se poursuivre, comme l indique la bonne orientation des carnets de commandes à l exportation. Quant aux importations, toujours exprimées en valeur, en janvier 2014, leurs taux de croissance sont redevenus nuls à un an d écart. LES MÉNAGES Depuis le printemps 2013, la confiance des ménages s est fortement redressée pour dépasser nettement son niveau moyen, même si la dernière donnée marque un recul. Ce niveau élevé de la confiance des ménages devrait anticiper également une reprise de la consommation privée. Ce regain de confiance est également visible dans les indicateurs en provenance du secteur du commerce, dont l indice synthétique a largement dépassé sa moyenne de long terme. Quant aux autorisations de bâtir, un redressement spectaculaire est apparu à partir du mois de juin Le nombre d autorisations de bâtir des logements, au plus bas un an auparavant, s est redressé sur les douze derniers mois. Cependant, les dernières données montrent depuis le mois de décembre 2013 un nouveau recul à un an d écart pour les autorisations de bâtir en Wallonie. En raison du décalage de plusieurs mois qui existe entre l obtention du permis de bâtir et le début des travaux, le secteur de la construction résidentielle pourrait connaître un ralentissement de l activité au cours de l année LES INVESTISSEMENTS Selon les données des déclarations à la TVA du SPF Economie, les investissements des entreprises en Wallonie, exprimés en valeur, ont enregistré un très net recul à partir du dernier trimestre 2012 qui s est prolongé au cours du premier semestre Les investissements des deux derniers trimestres de l année dernière se sont par contre très fortement redressés, affichant des hausses historiquement élevées. Le secteur tertiaire n a pas suivi cette tendance, ses investissements ont enregistré une diminution continue en 2013, s accentuant durant les trois premiers trimestres avant de s atténuer en fin d année. Ce sont donc les investissements dans le secteur secondaire, y compris la construction, qui ont dynamisé l ensemble des investissements wallons. Après avoir ralenti au premier semestre 2013, ils ont enregistré en effet un rebond historiquement très important aux troisième et quatrième trimestres La hausse du troisième trimestre a été soutenue par le secteur de la construction alors qu au quatrième trimestre, c est le secteur de l industrie pharmaceutique qui est responsable de l envolée. Ces évolutions confirment la reprise des investissements en Wallonie. LE MARCHÉ DU TRAVAIL Depuis le début de l année 2012, le chômage (le nombre de demandeurs d emploi inoccupés, DEI) enregistre une augmentation sur un an. Elle est de +2,1% en avril En Belgique, pour le même mois, le chômage a enregistré à un an d écart une hausse de +3,8%. En Wallonie, le nombre des demandeurs d emploi inscrits depuis moins d un an connaît aussi une augmentation sur un an de +0,8% en mars 2014, alors que celui du nombre des demandeurs d emploi de moins de 25 ans présente une diminution de -3,5%.

3 NOTE MENSUELLE DE CONJONCTURE WALLONNE MAI Entreprises ACTIVITÉS DES ENTREPRISES (1) Chiffres d affaires des entreprises selon la déclaration à la TVA, en valeur, variation à un an d écart (%) - Wallonie - Belgique 2 Belgique Wallonie Source: INS - Calculs: IWEPS I 2007-I 2008-I 2009-I 2010-I 2011-I 2012-I 2013-I Production industrielle manufacturière, variation à un an d écart (%) prod ind Bel Wall 3 mois ,2 0, Wallonie : dernière donnée lissée février 2014 Production de l'industrie (hors construction) corrigée des jours ouvrables : Wallonie (série lissée (3 mois)) Belgique : dernière donnée lissée février 2014 Production de l'industrie (hors construction) corrigée des jours ouvrables : Belgique (série lissée (3 mois)) Source : Indice de la production industrielle, jours ouvrables, DGSIE - Calculs : IWEPS Courbe synthétique dans l industrie manufacturière, moyenne centrée réduite 04G. courbe synth 0,4-0,3 -

4 NOTE MENSUELLE DE CONJONCTURE WALLONNE MAI Entreprises ACTIVITÉS DES ENTREPRISES (2) Rythme de production, moyenne centrée réduite 05G. rythme prod 0,2-0,1 - -4,0 Stocks dans l industrie manufacturière, moyenne centrée réduite 06G. Stocks 3,5 2,5 1,5 0,5 0,2-0,5-0,6-1,5-2,5-3,5 Carnets de commandes totales dans l industrie manufacturière, moyenne centrée réduite 07G. carnet com tot 0,4-0,4 -

5 NOTE MENSUELLE DE CONJONCTURE WALLONNE MAI Entreprises Chiffres d affaires des entreprises selon la déclaration à la TVA, en valeur, variation à un an d écart (%) - Secteurs secondaire et tertiaire 2 Secteur secondaire - Wallonie 2 Secteur tertiaire - Wallonie Source: DGSIE - Calculs: IWEPS I 2007-I 2008-I 2009-I 2010-I 2011-I 2012-I 2013-I INVESTISSEMENTS DES ENTREPRISES Investissements selon la déclaration à la TVA, en valeurs, variation à un an d écart (%) 4 Belgique Wallonie Source: DGSIE - Calculs: IWEPS I 2007-I 2008-I 2009-I 2010-I 2011-I 2012-I 2013-I Investissements selon la déclaration à la TVA par secteur, en valeurs, variation à un an d écart (%) Secteur secondaire - Wallonie Secteur tertiaire - Wallonie Source: DGSIE - Calculs: IWEPS I 2007-I 2008-I 2009-I 2010-I 2011-I 2012-I 2013-I

6 NOTE MENSUELLE DE CONJONCTURE WALLONNE MAI Entreprises EXPORTATIONS DES ENTREPRISES Evolution des exportations de marchandises à un an d écart (%) exportations ,2 1, Wallonie : dernière donnée janvier 2014 Exportations totales wallonnes : série brute Belgique : dernière donnée janvier 2014 Exportations totales belges : série brute Source : BNB - Calculs : IWEPS Evolution des importations de marchandises à un an d écart (%) importations , Wallonie : dernière donnée janvier 2014 Importations totales wallonnes : série brute Belgique : dernière donnée janvier 2014 Importations totales belges : série brute Source : BNB - Calculs : IWEPS Carnets de commandes à l exportation dans l industrie manufacturière, moyenne centrée réduite 11 b G. carnet com export 0,2 0,1 -

7 NOTE MENSUELLE DE CONJONCTURE WALLONNE MAI Ménages CONSOMMATION ET INVESTISSEMENTS Courbe synthétique dans le commerce, moyenne centrée réduite _12 1,5 0,5 0,3-0,5-1,5-2,5 Wallonie : dernière donnée lissée avril 2014 Wallonie : série lissée (3 mois) Belgique : dernière donnée lissée avril 2014 Belgique : série lissée (3 Source : BNB - Calculs : IWEPS -3,5 Indicateur de confiance des ménages ind ménages Bel-Wall (2) 0,2 - Belgique (données désaisonnalisées centrées réduites) Wallonie (données désaisonnalisées centrées réduites) Sources : BNB-IWEPS (Wallonie) - BNB (Belgique) - Calculs : IWEPS -4, Autorisations de bâtir de logements selon la date de l octroi, variation à un an d écart (%) G. aut. bâtir var an Wallonie : dernière donnée lissée janvier 2014 Wallonie : série lissée (3 mois) Belgique : dernière donnée lissée janvier 2014 Belgique : série lissée (3 mois) Source : DGSIE - Calculs : IWEPS 3 29, ,

8 NOTE MENSUELLE DE CONJONCTURE WALLONNE MAI Marché du travail CHÔMAGE ET PRÉVISION DE L EMPLOI Evolution du chômage à un an d écart (%) 1 3,8 2,1-1 DEI : Wallonie DEI : Belgique Sources : FOREM-ONEM - Calculs : IWEPS Evolution à un an d écart des chômeurs de moins de 25 ans et des chômeurs depuis moins d un an en Wallonie 2 DEI de moins de 25 ans 2 DEI inoccupés depuis moins 1 an Sources : FOREM-ONEM - Calculs : IWEPS 1 0,8-3, Prévision de l emploi au cours des trois prochains mois dans l industrie manufacturière 17G.prev emploi -0,1 - -0,7-4,0

Note mensuelle de conjoncture wallonne

Note mensuelle de conjoncture wallonne Note mensuelle de conjoncture wallonne Août 2012 L IWEPS est un institut scientifique public d aide à la prise de décision à destination des pouvoirs publics. Par sa mission scientifique transversale,

Plus en détail

EN NORD PAS-DE-CALAIS

EN NORD PAS-DE-CALAIS FÉVRIER 2015 LES ENTREPRISES EN NORD PAS-DE-CALAIS BILAN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 Sommaire CONTEXTE CONJONCTUREL... 3 SYNTHÈSE... 4 INDUSTRIE... 5 RAPPEL DU CONTEXTE CONJONCTUREL RÉGIONAL 2013 ET 2014...

Plus en détail

Lente amélioration de la conjoncture

Lente amélioration de la conjoncture Conjoncture économique - 1 e trimestre 214 USA JPN EUR PIB PIB et Baromètre PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Lente

Plus en détail

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires Tendances régionales La conjoncture en Midi-Pyrénées Décembre 215 La production industrielle a légèrement progressé dans l ensemble des secteurs. Les carnets de commandes sont toujours jugés de bon niveau.

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Sauf mention contraire, les données «France» concernent la France métropolitaine et les Départements d outre-mer hors Mayotte. Les sites internet www.insee.fr et http://epp.eurostat.ec.europa.eu

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Mars 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PICARDIE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PICARDIE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PICARDIE SEPTEMBRE 2009 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Picardie Tendances régionales Numéro 20 Page 1 sur 8 Vue d ensemble

Plus en détail

Conjoncture de l industrie française à l automne 2015

Conjoncture de l industrie française à l automne 2015 Conjoncture de l industrie française à l automne 2015 Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode 26 Novembre 2015 Agenda 1 3 faits marquants du paysage économique mondial pour l industrie 2 L activité

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Novembre 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

Publication du Bulletin BCL 2014/1

Publication du Bulletin BCL 2014/1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Luxembourg, le 20 mars 2014 Publication du Bulletin BCL 2014/1 Le présent communiqué comporte un survol de la situation macroéconomique, une brève présentation des projections d inflation

Plus en détail

RAPPORT CCE 2012-0732

RAPPORT CCE 2012-0732 RAPPORT CCE 212-732 La conjoncture dans le secteur de la construction en 211 et les pespectives pour 212 CCE 212-732 CCR 12.1.38 GU/NB 9 juillet 212 Commission consultative spéciale de la Construction

Plus en détail

PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES 2003

PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES 2003 Bruxelles, le 10 mars 2003 Bureau fédéral du Plan /03/HJB/bd/2027_f PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES 2003 La reprise très prometteuse de l économie mondiale au cours du premier semestre 2002 ne s est pas confirmée

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

Prix Evolution générale 2010 2014 L évolution année par année PRIX

Prix Evolution générale 2010 2014 L évolution année par année PRIX Prix Panorama Evolution générale 2010 2014 De 2010 à 2014, l indice suisse des prix à la consommation (IPC) a reculé de 0,7%. Du côté des producteurs et importateurs, l indice des prix de l offre totale

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires Tendances régionales Les entreprises en Rhône-Alpes Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée de la situation

Plus en détail

Les rendez-vous économiques et financiers

Les rendez-vous économiques et financiers Les rendez-vous économiques et financiers Les banques centrales au pilotage de l économie?... ou l Art du «Policy-mix» Novembre 2014 Prévisions 2014 & 2015 d Amundi 2014 2015 0,8% 1,3% 7,4% 7,1% Une Croissance

Plus en détail

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents Compétitivité de l industrie manufacturière Faits marquants en 28-29 - La crise accentue les pertes de parts de marché des pays développés face aux pays émergents - La «compétitivité-coût» de l industrie

Plus en détail

LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012

LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012 LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012 La Corse devrait conserver sa première place pour la croissance avec un taux de 1 % contre 0,5 % pour l ensemble de la France. En 2011, le taux

Plus en détail

Banque de France. Agen. Chambre de Commerce et Industrie du Lot-et-Garonne. Réunion du 14 Février 2014

Banque de France. Agen. Chambre de Commerce et Industrie du Lot-et-Garonne. Réunion du 14 Février 2014 Direction des Affaires Régionales Aquitaine Banque de France Agen «L Économie en Aquitaine Bilan 2013, Perspectives 2014» Chambre de Commerce et Industrie du Lot-et-Garonne Réunion du 14 Banque de France

Plus en détail

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE Encadré PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA Sur la base des informations disponibles au 23 août 2013, les services de la ont réalisé des projections concernant

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN Août 29 Tous les commentaires s'appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. LIMOUSIN Tendances régionales Août 29 Page 1 sur 8 Vue d ensemble de

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 DOSSIER DE PRESSE Le mardi 9 février 2016, ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01 Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 EN SYNTHESE «La reprise amorcée en

Plus en détail

EDITION DE DECEMBRE 2015

EDITION DE DECEMBRE 2015 REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité Justice Travail @@@@@ MINISTERE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ET DES PROGRAMMES DE DENATIONALISATION @@@@@ DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES ECONOMIQUES @@@@@ DIRECTION DE LA

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai 25-5-27 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - mai 25 La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai Le baromètre de

Plus en détail

La comptabilité nationale

La comptabilité nationale La comptabilité nationale Pol 1900 Christian Deblock Méthodologie et définitionsd Trois sources utiles : Statistique Canada : Matériel pédagogique : http://www.statcan.ca/francais/edu/index_f.htm Gouvernement

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement /CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Avril 2015

Observatoire Crédit Logement /CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Avril 2015 Observatoire Crédit Logement /CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Avril 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

La situation économique espagnole est très préoccupante et le

La situation économique espagnole est très préoccupante et le FICHE PAYS ESPAGNE : VERS UNE DÉCENNIE PERDUE? Danielle Schweisguth Département analyse et prévision La situation économique espagnole est très préoccupante et le spectre de la décennie perdue japonaise

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 7 2ème semestre Juillet-Décembre Le contexte économique général Après un début d année plus austère, s est doucement redressé au cours du second semestre avec des indicateurs de plus en plus favorables

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

abcdefg Communiqué de presse

abcdefg Communiqué de presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 11 mars 2010 Appréciation de la situation économique et monétaire du 11 mars 2010 La Banque nationale

Plus en détail

Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1

Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1 Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1 L économie belge s est raffermie de manière significative durant la première moitié de l année. Grâce au dynamisme de l économie américaine,

Plus en détail

Après neuf trimestres consécutifs de baisse du PIB, le dernier

Après neuf trimestres consécutifs de baisse du PIB, le dernier FICHE PAYS ITALIE : UNE LUEUR AU BOUT DU TUNNEL? Département analyse et prévision Après neuf trimestres consécutifs de baisse du PIB, le dernier trimestre de 2013 apporte une lueur d espoir à l Italie.

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

L a situation économique de Taiwan au 2ème semestre 2015

L a situation économique de Taiwan au 2ème semestre 2015 L a situation économique de Taiwan au ème semestre 1 Résumé L économie taiwanaise subit un ralentissement prononcé au ème trimestre, qui conduit le gouvernement à diviser par deux sa prévision de croissance

Plus en détail

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE PIB Consommation des ménages 102 début 2008 = 100 104 101 102 100 100 99 99 08 09 10 11 12 13 14 98 105 Investissements des entreprises

Plus en détail

CECI N EST PAS UNE REPRISE

CECI N EST PAS UNE REPRISE Novembre 2013. 15.681 S I G N E S CECI N EST PAS UNE REPRISE Bonfond Olivier Le bout du tunnel? Depuis quelques mois, en Belgique mais aussi en France et dans quelques autres pays européens, les dirigeants

Plus en détail

SITUATION ET PRÉVISIONS CHIMIE/INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE

SITUATION ET PRÉVISIONS CHIMIE/INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE SITUATION ET PRÉVISIONS CHIMIE/INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE Juillet 2013 Traduction de l étude «Lage und Prognosen Chemie/ Pharma» réalisée par BAKBASEL Traduction faite par Anne Fritsch, Verbanet, et Virginie

Plus en détail

Développements. Internationaux

Développements. Internationaux Développements Internationaux Pétrole et matières premières Le cours de l or noir a baissé à nouveau Au quatrième trimestre 2015, le cours du Brent a fluctué autour de 45 $ par baril en moyenne. L offre

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 58 Juillet Conjoncture de l immobilier Résultats au premier trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière au premier

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

Reprise, es-tu là? Guillaume Duval, Alternatives économiques n 327, septembre 2013.

Reprise, es-tu là? Guillaume Duval, Alternatives économiques n 327, septembre 2013. Reprise, es-tu là? Guillaume Duval, Alternatives économiques n 327, septembre 2013. La croissance française a connu un léger rebond au second trimestre 2013. Peut-on pour autant véritablement parler de

Plus en détail

Tableau de bord économique et démographique

Tableau de bord économique et démographique Ville de Lausanne 3e trimestre 2 Service des études générales et des relations extérieures Tableau de bord économique et démographique Données lausannoises et suisses Date d'impression : 1er novembre 2

Plus en détail

L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION

L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION LA CONJONCTURE DU BÂTIMENT Activité en baisse en 2003, vive reprise fin 2003 et début 2004 Activité prévue Activité passée Enquête INSEE : l opinion des chefs d entreprise

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Décembre 211 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 21 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 599 Janvier 5 Conjoncture de l immobilier Résultats au troisième trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière

Plus en détail

rapport CCE 2015-0841

rapport CCE 2015-0841 rapport CCE 2015-0841 La conjoncture économique dans l industrie alimentaire et des boissons mars 2015 CCE 2015-0841 Rapport sur la conjoncture économique dans l'industrie alimentaire et des boissons

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

Point mensuel de conjoncture

Point mensuel de conjoncture 28/09/2015 Point mensuel de conjoncture REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES

Plus en détail

2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Service du développement des affaires et des

2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Service du développement des affaires et des 2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Prévisions économiques

Plus en détail

Prévisions économiques 2010-2011

Prévisions économiques 2010-2011 Bureau fédéral du Plan Avenue des Arts 47-49, 1000 Bruxelles http://www.plan.be BUDGET ECONOMIQUE Institut des Comptes Nationaux Prévisions économiques 2010-2011 Septembre 2009 Reproduction autorisée,

Plus en détail

BAROMÈTRE CONJONCTUREL DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE

BAROMÈTRE CONJONCTUREL DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale Institut Bruxellois de Statistique et d Analyse Semestriel BAROMÈTRE CONJONCTUREL DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE N 23 Avril 212 BAROMÈTRE CONJONCTUREL

Plus en détail

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont N 4

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont  N 4 N 4 Chiffres clés de l arrondissement de Source INSEE RGP 1999 Estimation CCI de Troyes et de l Aube Bar sur Aube Population 2007 : 29 427 hab. 9,8 % de la population auboise Superficie : 1 193 km2 Densité

Plus en détail

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Les marchés du neuf et de l ancien au 2 ème trimestre 2013 Les données caractéristiques du marché selon le type de marché

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Mars 7 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 98 Paris La Défense cedex - Tél. 47 7 6 6 - Fax 47 7 6 8 Coe-Rexecode - 9 avenue

Plus en détail

économique PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : QUE NOUS RÉSERVE 2011? DÉCEMBRE 2010 JANVIER 2011 Canada États-unis Les taux d'intérêt

économique PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : QUE NOUS RÉSERVE 2011? DÉCEMBRE 2010 JANVIER 2011 Canada États-unis Les taux d'intérêt DÉCEMBRE JANVIER 211 économique PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : QUE NOUS RÉSERVE 211? Au passage d une année à l autre, il est de mise de s interroger sur ce que nous réserve la nouvelle année. Après la solide

Plus en détail

PRÉVISIONS. Performances hôtelières 2014/2015 EDITION 2014

PRÉVISIONS. Performances hôtelières 2014/2015 EDITION 2014 EDITION 2014 Performances hôtelières 2014/2015 PRÉVISIONS 50, rue Dombasle 75015 Paris T. : +33 (0)1 56 56 87 87 F. : +33 (0)1 56 56 87 88 hcs@mkg-hospitality.com www.mkg-hospitality.com SOMMAIRE 1. Caractéristiques

Plus en détail

PME Wallonie-Bruxelles

PME Wallonie-Bruxelles UCM National asbl Situation au 2 e trimestre 2015 PME Wallonie-Bruxelles Charlie TCHINDA Economiste - Statisticien Ce "baromètre" est réalisé chaque trimestre, sur base des réponses d un panel d indépendants

Plus en détail

La situation économique et financière de Taiwan en 2015

La situation économique et financière de Taiwan en 2015 La situation économique et financière de Taiwan en 215 Résumé L économie taiwanaise a progressé de 3,74% en 214, plus forte croissance des économies avancées en Asie. Le commerce extérieur, la consommation

Plus en détail

L année économique et sociale 2010 dans les Pays de la Loire

L année économique et sociale 2010 dans les Pays de la Loire L année économique et sociale 2010 dans les Pays de la Loire Rendez-vous de l Insee Elmostafa Okham Insee Pays de la Loire La situation économique au niveau national Page 2 En 2010, l économie française

Plus en détail

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février 25-2-24 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - février 25 Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février Le baromètre

Plus en détail

Rapport financier semestriel

Rapport financier semestriel Le 1 er juin 2012 Rapport financier semestriel Au cours du premier semestre 2012, le Groupe a enregistré une forte croissance de son activité (+8,1%), notamment liée à une période de soldes hiver favorables,

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Août 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Point mensuel de conjoncture

Point mensuel de conjoncture 30/11/2015 REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES DIRECTION DE LA PREVISION

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

L emploi dans l Yonne

L emploi dans l Yonne L emploi dans l Yonne 3 ème trimestre 211 : Maintien du niveau de l emploi dans l Yonne. % L emploi icaunais n arrive toujours pas à progresser sur ce 3 ème trimestre. Tout comme la Côte d Or, l Yonne

Plus en détail

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation 1 Numéro 201, juin 2013 Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation I) Immobilier : un premier trimestre en forte croissance Une partie de la croissance

Plus en détail

Conjoncture économique en Loir-et-Cher

Conjoncture économique en Loir-et-Cher Février 0 - N Conjoncture économique en Loir-et-Cher Résultats de l enquête menée entre le er et le 8 février 0 Analyse réalisée sur la base de réponses exploitables La Chambre de et d' de Loir-et-Cher

Plus en détail

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse DAEJ/CAB/2012/55 31 octobre 2012 Note pour le cahier de la Cellule Economique Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse 1- L activité des entreprises

Plus en détail

Groupe d'experts de statistiques économiques à court terme de l'ocde

Groupe d'experts de statistiques économiques à court terme de l'ocde A usage officiel STD/STESEG(2003)18 Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development 10-Jun-2003 Français - Or. Français DIRECTION DES

Plus en détail

L Agroindicateur. Revenu d un milliard : un nouveau seuil? Septembre 2015

L Agroindicateur. Revenu d un milliard : un nouveau seuil? Septembre 2015 L Agroindicateur Septembre 2015 Revenu d un milliard : un nouveau seuil? La conjoncture 2015 permet d envisager que le revenu net total des entreprises agricoles québécoises devrait se situer autour d

Plus en détail

Les perspectives économiques : La récession mondiale pèse lourd sur le Québec

Les perspectives économiques : La récession mondiale pèse lourd sur le Québec Les perspectives économiques : La récession mondiale pèse lourd sur le Québec Webémission des perspectives d affaires du Québec Lundi 19 janvier 2009 Pedro Antunes Directeur des prévisions nationales et

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général Le contexte économique général Les signaux positifs relevés au cours du 2 nd semestre 2013 se sont confirmés mais la reprise s avère timide. En France, au 1 er semestre 2014, le contexte économique est

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

CONJONCTURE INTERNATIONALE

CONJONCTURE INTERNATIONALE CONJONCTURE INTERNATIONALE Chute des cours des matières premières Le marché boursier chinois a plongé de façon spectaculaire ces dernières semaines. Cette correction fait suite à plusieurs trimestres d

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés

Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés T/4 n 27 Octobre - décembre www.notaire.be ACTIVITE IMMOBILIERE EN BELGIQUE 101 102,1 102,6 106,4 106,8 101,7 103,4 105,9 94,9 102,8 98,9 101,4 99,2

Plus en détail

La reprise se grippe Au cours de l été 2011, le climat conjoncturel s est nettement

La reprise se grippe Au cours de l été 2011, le climat conjoncturel s est nettement INSEE CONJONCTURE POINT DE CONJONCTURE La reprise se grippe Au cours de l été 2011, le climat conjoncturel s est nettement détérioré dans l ensemble des économies avancées. Ainsi, en France, le climat

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 3 au 7 décembre 212 SOMMAIRE FRANCE 1. Prix des appartements anciens au 3 ème trimestre 212 : -,5% sur un an, première baisse depuis fin 29, tensions persistantes à Paris 2. Crédits

Plus en détail

Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés

Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés Editeur responsable : Erik Van Tricht, Fédération Royale du Notariat belge asbl, Rue de la Montagne, 30-34 - 1000 Bruxelles Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés ACTIVITE IMMOBILIERE EN

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

1 La situation économique et financière 10

1 La situation économique et financière 10 Sommaire 1 La situation économique et financière 10 1.1 La situation économique dans la zone euro 12 1.1.1 Les taux d intérêt à court terme 12 1.1.2 Les rendements des titres publics à long terme 13 1.1.3

Plus en détail

La Mensuelle Eco - N 33 - Novembre 2015

La Mensuelle Eco - N 33 - Novembre 2015 - N 33 - Novembre 2015 L essentiel YT-MAHM 24/11/2015 Le 13 novembre, l INSEE publiait les chiffres de la croissance française au 3 ème trimestre. L Histoire retiendra de cette date des évènements d une

Plus en détail

MARCHÉ DE L EMPLOI. Un ZOOM sur le métier de

MARCHÉ DE L EMPLOI. Un ZOOM sur le métier de MARCHÉ DE L EMPLOI ANALYSE DÉCEMBRE 2010 Un ZOOM sur le métier de CHEF D EQUIPE EN CONSTRUCTION MECANIQUE OU EN TRAVAIL DES METAUX Dans le cadre du Plan Marshall 2.vert, Plan stratégique transversal pour

Plus en détail

SUR LA SITUATION ECONOMIQUE

SUR LA SITUATION ECONOMIQUE Conférence de presse du 22 juillet 2010 SUR LA SITUATION ECONOMIQUE En vue de faire le point sur la conjoncture de l année 2010 et les tendances de 2011. Avant-propos Comme chacun sait, après plusieurs

Plus en détail

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Ivry, le 17 février 2016 Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Stabilité du chiffre d affaires consolidé en 2015 Poursuite de la croissance

Plus en détail

Par le biais de cette rubrique «Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise», la Chambre de Commerce

Par le biais de cette rubrique «Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise», la Chambre de Commerce Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise Par le biais de cette rubrique «Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise», la Chambre de Commerce souhaite familiariser les lecteurs du Merkur à l évolution

Plus en détail

Présentation et analyse des impacts

Présentation et analyse des impacts Mars 2016 Institut national de la statistique et des études économiques Rénovation de la méthodologie de calcul des indices de chiffres d affaires Présentation et analyse des impacts Rénovation de la méthodologie

Plus en détail

Executive summary. Observatoire du crédit aux sociétés non financières 2016-05-27. observatoire du crédit. Liens:

Executive summary. Observatoire du crédit aux sociétés non financières 2016-05-27. observatoire du crédit. Liens: Observatoire du crédit aux sociétés non financières boulevard de Berlaimont 14 BE-1000 Bruxelles Tel. +32 2 221 26 99 Fax +32 2 221 31 97 TVA BE 0203.201.340 RPM Bruxelles 2016-05-27 Liens: observatoire

Plus en détail

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Ivry, le 27 février 2015 La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Accélération de la dynamique des ventes en 2014 Chiffre d affaires consolidé en croissance de +0,9% au

Plus en détail

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits.

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits. COMMUNIQUE DE PRESSE 05 AOUT 2015 Bpifrance présente la 61 ème enquête de conjoncture dans les PME Un redressement des perspectives d activité des PME qui se poursuit, mais lentement et en ordre dispersé.

Plus en détail